ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La guerre invisible menée contre l’humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

"La guerre invisible menée contre l’humanité":ce texte vous parle t- il?
-oui
65%
 65% [ 235 ]
-non
8%
 8% [ 27 ]
-me fait réfléchir...
18%
 18% [ 65 ]
-me fait peur...
3%
 3% [ 12 ]
-je prend connaissance de ce sujet maintenant
5%
 5% [ 18 ]
-je ne croie pas à une conspiration mondiale (si possible argumenter)
1%
 1% [ 2 ]
Total des votes : 359
 

AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Jeu 08 Déc 2011, 23:43

suite du post précédent:

"Après plus de dix ans de recherche approfondie sur ce qui est disponible dans le supermarché spirituel, par une quête à plein temps et sans compromis au travers de quatre continents, notre observation personnelle et authentique est qu’au moment de la rédaction de ce livre (en 1995) le chiffre exact indiquant la proportion des enseignants, leaders et de la masse de groupes « spirituels » aujourd’hui qui sont faux (ou au mieux malavisés) dépasse, selon notre expérience, les 95% ! La plus grande partie de la mouvance Nouvel âge, même ce qu’elle a de mieux, ne réussit qu’à apporter une présentation douteuse de la vérité des temps actuels, alors qu’au pire elle est incontestablement sinistre.
On remarque particulièrement qu’une seule vérité élémentaire est souvent utilisée comme fondement pour un amas de supercheries, comme c’est largement partout le cas aujourd’hui à la veille de la naissance du Nouveau Monde. Néanmoins, partout où il y a un tant soit peu de vérité à trouver, le chercheur sérieux aura toujours l’impulsion spirituelle sérieuse et sincère de sonder et explorer profondément à l’intérieur de la montagne de mensonges, si nécessaire, afin de la trouver. Et s’il creuse suffisamment profondément dans cet énorme monceau de faussetés, pour y découvrir et déterrer la vérité et la placer radieuse au sommet, alors toute la montagne de mensonges s’écroulera sous le poids de cette seule vérité. Le mal est essentiellement conservateur, il déteste tout simplement être dérangé par la vérité.
Heureusement, le mal ainsi que tous ses mensonges, son égoïsme et autres tendances égocentriques, peuvent souvent être assez clairement reconnus par ceux qui ont du discernement; mais pour ceux qui ne possèdent pas encore la discrimination, la connaissance ésotérique adéquate ou une intuition fiable, il sera beaucoup plus difficile d’identifier la pseudo spiritualité. Cependant, l’égotisme (qui, en un sens, est synonyme de mal : le facteur qui divise dans la Création) peut toujours être reconnu par sa propension à attaquer ou à se défendre dans son propre intérêt. Un examen minutieux et sans compromis du caractère et des résultats obtenus par tout groupe spirituel révélera généralement la vérité. Cependant, on peut conseiller ici une règle générale : partout où des groupes qui dispensent des enseignements n’insistent pas, n’encouragent pas et n’incitent pas à un service désintéressé de nature expressément spirituelle; partout où on fait des promesses de gain pour le moi personnel uniquement; ou bien où tout simplement on offre des avantages tentants à l’individu – soyez sur vos gardes ! Le vrai Chemin spirituel doit être recherché pour lui-même, et non par égard pour les pieds qui le fouleront. Le plus important c’est que les chercheurs sincères devraient écouter en leur for intérieur, plutôt que de prêter attention aux opinions des autres; ils devraient toujours se fier et être fidèles à eux-mêmes, en se souvenant toujours que le désir aveugle.
Comme l’assurent les révélations présentées jusque là dans ce livre, il y certainement des pierres fort précieuses éparpillées parmi la pléthore de l’attirail Nouvel âge qui est disponible partout dans le monde occidental aujourd’hui. Comme un fin fil d’or, la vérité est tissée très subtilement au travers des nombreux enchantements et engouements qui reposent tels tant de sédiments indésirables à la surface des faits réels contemporains. Tous les aspirants à la véritable connaissance et compréhension qui sont sincères et prêts à l’aventure en ces temps extraordinaires, sont très cordialement encouragés à poursuivre leur recherche avec persévérance, discernement mais sans empressement excessif. Il y a d’importantes leçons à apprendre dans chaque expérience, et souvent nous apprenons bien plus en étant confrontés personnellement aux maux et tromperies des circonstances de la vie que nous le ferions si on nous présentait simplement la vérité sur un plateau d’argent, pour ainsi dire, où elle ne serait peut-être pas appréciée. Quelquefois nous devons rechercher profondément dans l’antre du dragon afin d’en retirer des trésors essentiels, mais si la nature du mal est suffisamment bien comprise et que nos motivations demeurent pures, on peut affronter le diable et toute son armée de suiveurs avec une confiance inébranlable. Ainsi avec l’assurance que confère la certitude de la victoire, les pionniers déterminés des temps modernes repéreront le fil d’or de la Vérité et l’utiliseront sagement afin de se guider en toute sécurité au travers de tous les stratagèmes de l’époque actuelle jusqu’à ce qu’ils réussissent à atteindre le centre du cyclone du Nouvel âge, où là ils Verront et Sauront.
L’augmentation généralisée de faussetés et de ténèbres est un phénomène tout à fait normal à la fin des cycles, et celui-ci précède nécessairement l’avènement d’une nouvelle lumière dans le monde. Il en est ainsi pour de nombreuses raisons, et un objectif important d’un tel « mal opportun » est de fournir à l’humanité les défis dont elle a besoin sous forme d’épreuves afin que le choix individuel puisse se faire. Chacun a ainsi l’opportunité d’accélérer son propre progrès spirituel et simultanément de se qualifier pour entrer dans une nouvelle ère plus lumineuse. Ceux qui, même sans le savoir, choisissent de s’empêtrer au milieu des innombrables appâts de la période de transition conduisant au Temps de la Récolte, s’excluent automatiquement de l’entrée dans le Nouveau Monde, car ils ne réussissent pas à reconnaître et à surmonter les « tentations du mal ». Par conséquent, on peut en fin de compte considérer l’aspect sinistre du mouvement du Nouvel âge comme un facteur important dans un processus nécessaire de sélection qui permettra uniquement aux âmes pures, vigilantes et jugées dignes de traverser le Portail de l’Initiation, et de s’élever dans la splendeur du Nouveau Monde."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 12 Déc 2011, 01:37

Bonsoir Nicoleo, Bonsoir Kernoa,

Citation :
Nicoleo :

J'ai toujours espéré et j'espère encore que je ne serai pas de ceux qui appuient sur le bouton.... jusqu'à ce que "mort s'ensuive" du cobaye qui se trouve de l'autre côté du mur....
mais ceux qui ont "échoué" étaient aussi des personnes comme moi... sans haine et ne désirant que la paix. Alors pourquoi se sont-ils laissé conduire ainsi jusqu'à l'irréparable ?

Citation :
Kernoa :

Si je m'en réfère à ma mémoire, dans l'expérience de Milgram, seulement 20% des personnes participant au test on renoncé.
20%, c'est à peu près le pourcentage des hommes libres sur cette planète. Ce n'est pas beaucoup.

Cette expérience de Milgram a été reproduite en France en avril 2009 et a été intitulé "Le Jeu de la mort". Les résultats ne sont pas encourageants. En effet, par rapport aux années 60, le pourcentage d'obéissance a augmenté.

La vidéo vaut la peine d’être visionnée jusqu'au bout car on comprend le pourquoi de ces actions : c'est le principe d'agent qui les "pousse" à ces gestes. Ces personnes (les cobayes) n'étant pas les donneurs d'ordre, n'ayant pas pris eux-même la décision de mettre à mort un autre humain, pensent en fait ne remplir qu'une simple mission.

Ce ne sont pas les décideurs de ces actes donc ils ne se sentent pas responsable de l'acte. Il y a "dé-responsabilisation totale". Et cet état d’être n'est rien que moins qu'un problème lié à l'égo ou faux-moi, un problème lié à un manque d’individuation :


Citation :
http://antahkarana.forumzen.com/t612p45-l-illusion-du-miroir#22004

Humiliation, violence, cruauté

Mise à mort en guise de divertissement


Vidéo (plus qu'étonnante car elle introduit la notion d' "état agentique" - provenant du mot agent -!) reprenant ce jeu de la mort, ici :

VIDEO : http://www.acjlv.org/articles/le-jeu-de-la-mort-documentaire/

(...)

La mise en scène reproduit l’expérience de Milgram réalisée initialement aux États-Unis dans les années 1960 pour étudier l’influence de l’autorité sur l’obéissance : les décharges électriques sont fictives, un acteur feignant de les subir, et l’objectif est de tester la capacité à désobéir du candidat qui inflige ce traitement et qui n’est pas au courant de l’expérience. La différence notable avec l’expérience originelle est que l’autorité scientifique est remplacée par une présentatrice de télévision, Tania Young.

Selon les premières estimations, le taux d’obéissance est de 81 % ; le documentaire compare ce résultat aux 62,5 % obtenus lors de l’expérience originale, mais oublie de préciser que plusieurs reproductions de l’expérience, aux États-Unis ou en Europe, ont donné des taux supérieurs à 80 %.

* Les participants reçoivent 5 injonctions dans la version de France Télévisions au lieu de 4 dans la version de Milgram, dont : o L’injonction « nous assumons toutes les conséquences », présente seulement dans des variantes de l’expérience originale o La présence d’un public (qui intervient à la cinquième injonction) ; * La mise en jeu fictive d’une somme d’argent (même si les candidats étaient avertis qu’ils ne gagneraient rien, l’argent est une raison invoquée dans la quatrième injonction) ; * Contrairement à l’expérience de Milgram, une femme perçue comme séduisante représente l’autorité, ce qui pourrait influencer davantage les résultats ; * Le rôle de la télévision (qui a notamment incité 6 % des candidats de La Zone Xtrême à dire qu’ils avaient considéré qu’il était impossible que la télévision laisse souffrir un être humain).

http://www.acjlv.org/articles/le-jeu-de-la-mort-documentaire/

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
bouddha



Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 1
Date de naissance : 05/01/1956
Age : 61
Localisation : namur belgique
Date d'inscription : 16/12/2011

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Ven 16 Déc 2011, 19:31

il y a plus de 40 ans , à l'âge de 14 ans j'ai lu ,pour un travail d'élocution ,1984 de georges orwell.
ce livre paru juste après la seconde guerre mondiale , décrit un monde totalitaire surveillé en permanence par "big brother" au moyen entre autres de "télécrans".
ceux-ci sont présents dans toutes les maisons et on ne peut jamais les débrancher.
je rappelle qu'aujourd'hui internet est présent dans tous les foyers et branché quasi en permanence.
google , un des "big brother" avec facebook , dont je signale au passage qu'on ne peut jamais supprimer un compte ,vient de lancer en toute discrétion un gigantesque programme d'espionnage d'emails qui lui permettra de savoir "qui est qui" et de bien connaitre les leaders d'opinion.
depuis que j'ai lu ce livre , je n'ai cessé d'y penser chaque fois que j 'analyse la société dans laquelle je vis.
comment georges orwell a-t-il pu avoir cette vision aussi exacte de notre société future?
je conseille un autre livre de cet auteur ,qui était un agent secret britannique, : "la
ferme des animaux" décrit la manière perfide de parvenir à un régime totalitaire.
j'ai pu expérimenter personnellement à plusieurs reprises le fait de m'écarter de la pensée unique et de sortir de la matrice.
par exemple , lorsque j'ai remis en cause la sacro-sainte valeur du travail .
aujourd'hui , si vous dites que vous êtes sans travail en dehors du fait que cela vous prive d'argent vous subissez la réprobation générale.
comme lorsque j'ai osé dire à un médecin qui examinait mon épouse dépressive parce qu'elle ne travaille pas, que j'existe et suis parfaitement heureux même si je ne travaille pas.
le travail est par ailleurs un excellent moyen de vous contrôler.
mais il n'y a pas que cela , avec ma famille , nous sommes restés sans voiture pendant plus de 4 ans.
plus de vie sociale , plus de reconnaissance par les amis , la famille et oubliez la soloidarité , car tout est prévu et pensé pour renforcer l'égoisme de l 'être humain.
ne vous leurrez pas , le contrôle est omniprésent depuis votre naissance par vos parents , par la religion , par l'école , par les amis etc...

loin de devenir pranoiaque , il faut vivre libre et entrer comme ghandi en mode passif et non-violent.
oser être soi , dire la vérité est un excellent antidote à cette situation.
n'oublions pas que ce à quoi nous résistons persiste , autrement dit plus vous accordez d'importance à ce qui nous contrôle plus vous lui prêtez vie.
il faut créer un autre monde parallèle et juste avec de vraies valeurs humaines et éthiques et sans vouloir contrôler qui ou quoi que ce soit.
n 'attendons pas ,pour cela la vie après la mort mais attelons -nous à cette tâche dés maintenant.

excellente journée à tous


bouddha



Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Jeu 05 Jan 2012, 10:32

Citation :


Les maîtres du monde
Posted on 4 January 2012 at 17:02
Pour une raison quelconque, nous craignons que si nous abandonnons notre égoïsme, notre désir cessera de se développer. Mais en fait, c’est tout le contraire ; c’est maintenant que nous ne le développons pas et que nous l’utilisons plutôt dans sa forme la plus basse. Cela détruit l’homme et le monde. L’élite mondiale a développé cette approche pour qu’une personne obéisse et accepte une chasse sans fin. Tout est arrangé pour que la personne se sente satisfaite et considère cela comme une «bonne vie». Le centile supérieur de la société trompe les gens stupides et les transforme en esclaves. Un individu s’entend dire : «Quel bon garçon vous êtes. Travaillez plus et vous obtiendrez un bonus. “Et il continue volontiers le travail forcé.

Une personne ne comprend pas comment elle est manipulée par la société, l’éducation, les médias … ce n’est pas par hasard que l’élite ne veut pas changer ces mécanismes. Elle veut que vous restiez un idiot. En fait, tout le monde travaille pour elle.

Quand les gens se réveilleront, ils comprendront qu’ils ont été trompés et que leur vie est pire que la vie d’un animal. Les animaux obéissent à la nature, même inconsciemment, mais directement.

Mais vous êtes manipulé par ce 1% de l’humanité, et vous souriez avec bonheur alors, que vous êtes en train de tourner sur une “broche.” Vous ne soupçonnez même pas que vous exécutez leurs ordres, qui furent insérées dans votre tête pendant des décennies par le biais de la télévision, des journaux, et d’autres canaux. Vous êtes dans une situation pire que celle d’un chien dressé.

Regardez comment ils vous obligent à acheter et de quel spectacle, ils vous nourrissent. Et vous obéissez fidèlement à leurs ordres du matin au soir. Vous n’êtes pas libre du tout. Il y a un programme dans votre tête qui vous asservit totalement.

Jusque ce que l’élite ressente qu’elle est sur le point de s’effondrer, il nous sera très difficile d’apporter quelque chose au monde. Elle sait ce qu’elle fait. Elle détient toutes les ficelles qui maintiennent l’humanité. Elle vous jette la démocratie comme un os, de sorte que vous jouiez avec elle dans votre “chenil”. Ces “maîtres du monde» sont si fiers qu’ils ne comprennent pas qu’ainsi ils sont en train de se détruisent eux-mêmes.

Michaël Laitman [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 09 Jan 2012, 21:01


AUCUN MEDIAS N'EN PARLE!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les projets obscurs de la FEMA

Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la défense américaine, sous couvert de ses services de protection civile, conçoit des plans militaires dont certains prévoient des systèmes de camps de détention en mesure d’accueillir des milliers de personnes en cas de crise majeure. Parallèlement, de nombreuses lois liberticides ont régulièrement été promulguées par les présidences américaines successives. Quelle est la raison d’être de ces camps ? Le gouvernement américain est-il en passe de devenir un Etat police dirigé par une dictature militaire ? Karmapolis fait le point sur ces programmes obscurs de gestion des masses.

Nous aimerions croire que les camps de concentration font partie d'une sombre page de notre histoire. Que, depuis bien longtemps, il n’y a plus de place pour les dictateurs dans nos sociétés occidentales. Que nous sommes à l'abri des extrêmes. Mais les erreurs d’hier pourraient bien se reproduire aujourd’hui. En témoigne cette affaire, amplement documentée, qui rapporte l'existence de plus de 600 camps d'internements civils disséminés aux quatre coins des Etats-Unis. Des camps entourés de miradors. Des camps desservis par des voies ferrées, par la route et parfois même par un aéroport. Des camps vides, mais gardés 24h sur 24h par du personnel militaire. Des camps qui abritent des wagons ressemblant étrangement à des convois de déportation. Des camps dormants qui se languissent d'accueillir, mais d'accueillir qui?
Et pourquoi ?

extrait:
Citation :

Un plan pour contrôler les masses et emprisonner les dissidents

Les camps de concentration n’ont jamais cessé d’exister. L’idée fut d’abord naturellement importée outre-Atlantique. En effet, après la Seconde Guerre Mondiale, le Congrès américain ratifia un système de camps de détention qui faisait partie du Internal Security Act de 1950, une loi prévue pour lutter contre l’infiltration des communistes aux Etats-Unis. Ce système fut repris par la FEMA lors de sa création en 1979 et ensuite par le Département de Sécurité Intérieure en 2003. Les premières unités furent établies dans le cadre du plan d’urgence Security Portfolio qui, mis en œuvre, permettait au Président Truman de suspendre la Constitution et au FBI d’arrêter jusqu’à 20.000 personnes destinées à être placées en détention sans passer par la case procès. Le FBI était également en charge d'établir les camps et de dresser des listes de surveillance reprenant les noms d'individus considérés dangereux pour la sécurité intérieure du pays. Depuis, les plans auraient mûri et les listes auraient été mises à jour.

Il faudra attendre 1987 pour que l’existence des camps soit portée à la connaissance du public. Cette année-là fut marquée par le scandale IRAN-CONTRA, une sombre affaire de vente d'armes à l'Iran dont les profits furent utilisés pour financer illégalement les Contras, une organisation terroriste de droite au Nicaragua. Une Commission d’enquête fut établie. Sur le banc des accusés se trouvait le Colonel Oliver North, un personnage clé dans l’affaire qui nous intéresse puisqu’il était l’architecte d’un plan militaire de défense civile, le plan Rex 84, commandé par nul autre que le directeur de la FEMA, Louis Giuffrida.

Rex 84 était une initiative conjointe de la FEMA et du Département de la défense qui mettait en scène une agitation civile conduisant à une situation d’urgence nationale. En 1984, durant des exercices de simulation, les militaires furent habilités à déclarer la loi martiale et à mettre en place un gouvernement accrédité pour ordonner des mouvements de population tant au niveau régional que national. Cette mise en situation prévoyait l’emprisonnement de 400.000 personnes et leur déportation dans des camps d'internements. A l'époque, les artisans de Rex 84 invoquent le danger d'une traversée massive de réfugiés en provenance d’Amérique centrale ou du Mexique. Cependant, cette version dissimule un plan obscur visant la détention de dissidents politiques étasuniens et dont la particularité est de fonctionner grâce à une série de lois d'exceptions émises entre 1969 et 1984. Ces lois fournissent tous les ingrédients à la mise en place d'une dictature : suspension de la Constitution, augmentation de la surveillance des citoyens et limitation de leur liberté de mouvement, enregistrement de tout homme, femme et enfant, saisie des propriétés individuelles, organisation et contrôle des moyens de production et des flux financiers, rappel des forces militaires détachées, saisie et contrôle de tous les moyens de transport, régulation des entreprises privées et limitation des voyages. A ces éléments s'ajoute une autre loi stipulant cette fois qu'en cas d'urgence nationale, le Congrès ne peut intervenir sur les affaires d’Etat durant les 6 premiers mois.

Ces 12 dernières années, plusieurs contrats de construction de camps de détention ont été signés entre le gouvernement américain et diverses entreprises. Le prétexte d’une arrivée massive de réfugiés en provenance des pays limitrophes des Etats-Unis semble bien fonctionner puisqu’il reste une excellente façon de justifier lesdits contrats.

suite sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et dans ces vidéos:







Expression Libre
Alex Jones,
fema/ conspiration 07-12-2011
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Ven 27 Jan 2012, 14:35


Guerre contre l'humanité...suite avec ce post de Vieux Jade

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La notion de guerre contre l' humanité est de plus en plus répandue. Il est clair qu'une fraction de l'humanité s'est érigée et entend continuer à s'ériger contre la majorité, pour la maintenir sous sa coupe par tous les moyens.






Quelques mois avant de mourir le réalisateur américain Aaron Russo parle à cœur ouvert de la nature de l'élite au pouvoir et des pratiques servant son programme.
(Vidéo déjà proposé en partie, mais en entier cette fois avec sous titre en français du 27 déc. 20
11)


La plupart des gouvernements sont d'évidence les complices ou les larbins de ces agissements déments, peut-être par crainte, car comme l'ont démontré les innombrables assassinats de dirigeants intègres depuis celui de Kennedy, et sans doute bien avant, il est dangereux de s'opposer aux puissances invisibles.



C'est de plus en plus clair, et presque tout le monde peut le voir, à condition de vouloir ou d'accepter de voir.



Inutile donc d'insister.



Une notion me semble cependant à préciser. La guerre contre l'humanité n'oppose pas seulement un clan et ses chiens de meute à la foule des esclaves.



Cette foule elle-même se déchire et se lacère mutuellement. Le jeu des puissants - voyez le nain et ses sbires - est de séparer. Le fameux "diviser pour régner" est toujours en place, et fonctionne à merveille.



Lâchons les pompiers sur les flics, les commerçants sur les fonctionnaires, les papys sur les étudiants, les cheminots sur les routiers, les blancs sur les noirs, et continuons tranquillement nos manigances.



Dire que l'humanité est en danger, c'est dire que les humains dans leur grand nombre risquent d'avoir froid, faim, de mourir de misère, et ne l'oublions pas, c'est déjà le cas, pour des raisons effroyablement mercantiles, comme le rappelle inlassablement Jean Ziegler.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Mais c'est aussi dire que l'humanité, au sens "caractère de ce qui est humain" est attaquée. S'il est extrêmement difficile de lutter contre les "maîtres" du monde, chacun peut résister à sa propre déchéance.



L'humanité est le propre de l'être humain, sa nature profonde, et chacun est le gardien de sa propre humanité. A chacun de découvrir ce qui fait son caractère unique, en quoi il est précieux et irremplaçable, quel est son trésor, de le sauvegarder, le préserver, l'entretenir et le donner au monde.



C'est là, dans ce minuscule creuset, que se livre la véritable guerre. Plus les hommes seront humains, c'est-à dire qu'ils quitteront la livrée mécanique dont on les affuble depuis la naissance, plus ils résisteront aux injonctions qui jaillissent de partout, y compris de leur propre nature pervertie, pour marcher leur propre chemin, plus la lumière grandira dans ce monde.



Nul ne peut rien contre le monstre extérieur tant qu'il n'a pas fait face à son monstre personnel.



Chaque instant nous propose simplement de choisir entre l'humanité, qui est chaude, souple et fragile, libératrice et l'inhumanité, froide, rigide, blessante, asservissante.



Chacun de nous, seul, peut en décider. C'est pourquoi chacun de nous détient le pouvoir de changer le mon
de.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci de participer au sondage en haut de page.

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Ven 27 Jan 2012, 23:23

La guerre mondiale contre la démocratie
John Pilger
ven., 20 jan. 2012


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Citation :


Lisette Talate est décédée l'autre jour. Je me rappelle d'une fine femme à l'intelligence aiguisée qui masquait sa peine avec une détermination qui était une présence en elle-même. Elle était la personnification de la résistance des peuples à la guerre contre la démocratie. Je l'ai d'abord entr'aperçu dans un film du bureau des colonies datant des années 1950, à propos des gens des îles Chagos, une petite nation créole vivant à mi-chemin entre l'Afrique et l'Asie dans l'Océan Indien. La caméra se déplaçait dans des villages fourmillant, une église, une école, un hôpital, construits dans un endroit phénoménal de beauté naturelle et de paix. Lisette se rappelle du producteur du film lui disant à elle et ses amies adolescentes: "Continuez à sourire les filles !"

Assise dans sa cuisine de l'île Maurice plusieurs années plus tard, elle dit: "On n'avait pas besoin de me demander de sourire. J'étais une enfant heureuse, parce que mes racines descendaient profondément dans ces îles, mon paradis. Mon arrière grand-mère était née là-bas, j'ai fait 6 enfants là-bas. Voilà pourquoi ils ne pouvaient pas nous jeter légalement en dehors de nos maisons; ils devaient nous terrifier pour que nous partions ou nous forcer à partir. Au début, ils ont essayé de nous affamer. Les vaisseaux de ravitaillement cessèrent de venir, ensuite ils ont répandu les rumeurs que nous serions bombardés, puis ils se sont retournés contre nos chiens."

Au début des années 1960, le gouvernement travailliste (NdT: les "socialistes" britanniques) d'Harold Wilson acquiesça secrètement à une demande de Washington pour que l'archipel des Chagos, une colonie britannique, soit "nettoyée" et "aseptisée" de ses 2 500 habitants afin qu'une base militaire puisse être construite sur l'île principale de l'archipel, l'île de Diego Garcia. "Ils savaient que nous étions inséparables de nos animaux domestiques", dit Lisette, "quand les soldats américains sont arrivés pour construire la base, ils firent reculer leurs gros camions jusqu'aux baraques de briques dont nous nous servions pour préparer les noix de cocos; des centaines de nos chiens avaient été emprisonnés dedans. Ils les ont gazé avec des raccords fait à leur pots d'échappement. On pouvait les entendre hurler."

Lisette, sa famille et des centaines d'insulaires furent mis de force sur un vieux bateau à vapeur rouillé à destination de l'île Maurice, distante de 4 000 km. Ils devaient dormir dans les cales contenant du fertilisant: de la merde d'oiseaux. La météo était dure, tout le monde était malade; deux femmes firent des fausses-couches. Larguée sur les quais de Port Louis, les deux plus jeunes enfants de Lisette Jollice et Régis, moururent à une semaine d'intervalle. "Ils sont morts de tristesse", dit-elle. "Ils avaient tout entendu et ont vu l'horreur du gazage de nos chiens. Ils savaient qu'ils quittaient leur maison pour toujours. Le médecin de Maurice nous a dit qu'il ne pouvait pas guérir la tristesse."

Cet acte fut fait dans le plus grand des secrets. Dans un document d'archive officiel, sous le titre de "Maintenir la fiction", le conseiller juridique du ministère des affaires étrangères exhorte ses collègues de camoufler leurs actions en "reclassifiant" la population comme étant une population "flottante, nomade" et de "refaire les règles au fur et à mesure". L'article 7 des statuts du TPI dit que "la déportation ou le transfert forcé de populations" est un crime contre l'humanité. Que la Grande-Bretagne ait commis un tel crime en échange d'une ristourne de 14 millions de dollars sur un sous-marin nucléaire américain Polaris, n'était pas dans l'agenda d'un groupe de correspondants de la "défense" qui furent envoyés aux îles Chagos par le ministère de la défense lorsque les travaux de la base américaine furent terminés. "Il n'y a rien dans nos dossiers", dit un officiel du ministère, "à propos des habitants ou à propos d'une évacuation."

Aujourd'hui, l'île de Diego Garcia est cruciale à la guerre contre la démocratie menée par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Les plus gros bombardements qui ont eu lieu en Afghanistan et en Irak ont été lancés de cette base, au delà de laquelle le cimetière et l'église abandonnés par les insulaires se dressent comme des ruines archéologiques. Le jardin en terrasse d'où Lisette souriait à la caméra est maintenant un dépôt pour des bombes anti-bunkers transportées sur leurs lieux de bombardements sur deux continents par des bombardiers B-2 furtifs aux allures de chauve-souris. Une attaque sur l'Iran commencera de là. Comme pour compléter le blason du pouvoir criminel omniprésent, la CIA y a ajouté une prison du style de Guantanamo pour les victimes de son programme de "rendition", appelé "Camp Justice".

Ce qui fut fait au paradis de Lisette a une signification forte et universelle dans la mesure où cela représente la nature violente et sans pitié d'un système entier derrière sa façade démocratique et la mesure de notre propre endoctrinement avec ses suppositions messianiques, décrites par Harold Pinter comme "de brillants numéros d'hypnose, spirituels même, qui fonctionnent". Plus longue et plus sanglante que toute guerre depuis 1945, faite avec des armes démoniaques et un gangstérisme déguisé en politique économique, parfois connu sous le nom de mondialisme, la guerre contre la démocratie n'est pas mentionée dans les cercles de l'élite. Comme l'a écrit Pinter: "Cela ne s'est jamais produit et dans le même temps cela se produisait". En Juillet dernier, l'historien américain William Blum a publié son sommaire mis à jour des statistiques de la politique étrangère américaine. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis ont:
1. Tenté de renverser plus de 50 gouvernements la plupart d'entre eux démocratiquement élus.

2. Tenté de supprimer un mouvement populiste ou national dans 20 pays.

3. Interféré éhontément dans des élections démocratiques dans au moins 30 pays.

4. Bombardé les populations de plus de 30 pays.

5. Tenté d'assassiner plus de 50 leaders politiques étrangers.
Au total, les Etats-Unis ont commis une ou plus de ces actions dans 69 pays. Dans la plupart des cas, la Grande-Bretagne a été la complice et la collaboratrice. L'"ennemi" change de nom, de communisme à islamisme, mais le plus souvent c'est la montée de mouvement démocratique indépendant du pouvoir occidental ou une société occupant un territoire stratégiquement utile, jugée aléatoire, comme les îles Chagos.

La véritable échelle de la souffrance, sans parler de celle de la criminalité impliquée, n'est pas connue en occident, malgré la présence des systèmes de communication les plus avancés au monde, nominalement le journalisme le plus libre et l'académie la plus admirée. Que le plus grand nombre de victimes du terrorisme, du terrorisme occidental, soient les musulmans est quelque chose qu'on ne peut pas dire, si cela est seulement su. La mort d'un demi million d'enfants irakiens dans les années 90 suite à l'embargo imposé par la Grande-Bretagne et l'Amérique n'a absolument aucun intérêt. Que le djihadisme extrême, celui qui mena aux attentats du 11 Septembre, fut couvé et développé comme une arme par la politique occidentale ("Opération Cyclone") est une information connue des spécialistes mais autrement complètement supprimée.

Alors que la culture populaire en Grande-Bretagne et en Amérique immerge la seconde guerre mondiale dans un bain éthique pour les vainqueurs, les holocaustes qui émergent de la domination anglo-américaine des régions riches en ressources naturelles sont consignés dans le tiroir de l'oubli. Sous le tyran indonésien Suharto, adoubé "notre homme" par Thatcher, plus d'un million de personnes furent massacrées. Décrit par la CIA comme "le pire massacre de masse de la seconde partie du XXème siècle", les estimations ne prennent même pas en compte le tiers de la population du Timor oriental qui fut affamé ou massacré avec la complicité de l'Occident, des avions et des mitrailleuses britanniques.

Ces histoires vraies sont racontées dans des documents déclassifiés et archivés dans les archives publiques, néanmoins elles représentent une dimension entière de la politique et de l'exercice du pouvoir complètement exclu de la vie publique et de la considération du public. Ceci fut réalisé par un régime non-coercitif de contrôle de l'information, depuis le mantra évangélique de la publicité consumériste aux informations de la BBC en passant par les médias sociaux éphémères.

C'est comme si les écrivains faisant fonction de rempart n'étaient plus ou sont sous l'emprise d'un zeitgeist sociopathe, convaincus qu'ils sont trop intelligents pour être dupés. Voyez la ruée des sycophantes en mal de déifier Christopher Hitchens (NdT: journaliste anglo-américain grand supporteur de la guerre d'Irak), un amoureux de la guerre qui s'est languit d'être autorisé à justifier les crimes du pouvoir prédateur. "Pour presque la première fois depuis deux siècles", écrivit Terry Eagleton, "il n'y a pas de poète britannique éminent, de dramaturge ou de romancier, préparés à questionner les fondations même du mode de vie occidental". Plus d'Orwell pour nous dire que nous ne devons pas nécessairement vivre en société totalitaire pour être corrompu par le totalitarisme. Plus de Shelley pour parler pour les pauvres, plus de Blake proférant une vision, plus d'Oscar Wilde pour nous rappeler que "la désobéissance, aux yeux de tous ceux qui ont lu l'histoire, est la vertu originelle de l'Homme."

Et plus de Pinter rageant contre la machine de guerre comme dans American Football:
Hallelujah.

Praise the Lord for all good things ... [Rendons grâce à Dieu pour toutes les bonnes choses...]

We blew their balls into shards of dust, [Nous leur avons explosé les couilles en débris de poussière,]

Into shards of fucking dust ... [En débris de putain de poussière...]
En débris de putain de poussière s'en vont toutes les vies détruites là par Barack Obama l'Auguste du changement et de l'espoir de la violence occidentale. Quand un des drones d'Obama élimine une famille complète dans une région tribale lointaine du Pakistan, de Somalie, ou du Yémen, les contrôleurs du jeu américains devant leurs écrans de jeu vidéo, tapent sur leur clavier "insecte écrabouillé" (NdT: "bugsplat" en anglais). Obama aime les drones et a fait des plaisanteries à ce sujet avec les journalistes. Une de ses premières actions comme président des Etats-Unis fut d'ordonner une vague d'attaques de drones Predator sur le Pakistan, qui tua 74 personnes. Il a depuis tué des milliers de personnes, pour la plupart des civils. Les drones Predator tirent des missiles Hellfire "feu de l'enfer" qui vide les poumons des enfants de leur air et laissent des lambeaux de chair humaine sur le terrain.

Rappelez-vous des manchettes de journaux noyées de larmes lorsque la "marque" Obama fut élue: "Monumental, donne la chair de poule", titra le Guardian. "Le futur américain", écrivit Simon Schama "est fait de vision, sacré, léger..." Le chroniqueur du San Francisco Chronicle y vît "un éclairagiste spirituel qui peut pousser pour une nouvelle façon d'être sur la planète". Au delà de ce radotage, comme l'avait prédit le grand lanceur d'alerte Daniel Ellsberg, un coup d'état militaire se déroulait à Washington et Obama était leur homme. Après avoir séduit le mouvement anti-guerre jusqu'à un silence virtuel, il donna à la classe des officiers militaires corrompue américaine des pouvoirs d'état et d'engagement sans précédent. Ceci inclut la possibilité de guerres en Afrique et des opportunités de provocations contre la Chine, le plus grand créditeur de l'Amérique et nouvel "ennemi" d'Asie. Sous le régime Obama, la vieille source de paranoïa officielle, la Russie, a été encerclée par un rideau de missiles balistiques et l'opposition russe a été infiltrée. Des équipes d'assassins de la CIA et de l'armée ont été déplacées dans 120 pays, les attaques planifiées de longue date sur la Syrie et l'Iran laissent présager d'une guerre mondiale. Israël, le clone américain de la violence et de l'illégalité par proxy vient juste de recevoir son argent de poche annuel de 3 milliards de dollars avec la bénédiction d'Obama pour voler toujours plus de territoires palestiniens.

La réussite la plus "historique" d'Obama a été d'amener la guerre contre la démocratie sur le sol de l'Amérique. Au réveillon du nouvel an, il signa la loi du National Defense Authorization Act (NDAA), une loi qui donne le droit au Pentagone de kidnapper à la fois des étrangers et des citoyens américains, de les détenir de manière indéfinie, de les interroger, de les torturer et même de les tuer. Les victimes n'ont seulement besoin que d'être "associées" avec ceux qui sont en guerre contre les Etats-Unis. Il n'y aura aucune protection légale, aucun procès, aucune représentation légale. Ceci est la première législation qui abolit le Habeas Corpus (le droit a une procédure judiciaire légale) et réfute de facto les droits civiques de 1789.

Le 5 Janvier, dans un discours incroyable au Pentagone, Obama a dit que l'armée devra non seulement être prête "à sécuriser territoires et populations" à l'étranger, mais également à se battre "à domicile" et "donner du soutien aux autorités civiles". En d'autres termes, les troupes américaines seront déployées dans les rues des villes des Etats-Unis lorsque les troubles sociaux inévitables se déclencheront.

L'Amérique est aujourd'hui un pays de la pauvreté épidémique et de prisons barbares: la conséquence d'un extrémisme de marché, qui sous Obama, a favorisé le transfert de 14 000 milliards de dollars d'argent public aux entreprises criminelles de Wall Street. Les victimes en sont le plus souvent les jeunes chômeurs, sans abri, incarcérés afro-américains, qui ont été trahis par le premier président noir américain. Le corollaire historique d'un état de guerre perpétuel, ceci n'est pas le fascisme, pas encore du moins, mais cela n'est pas non plus la démocratie dans une forme reconnaissable, indépendamment de la politique placebo qui se déroulera jusqu'à Novembre. La campagne présidentielle, dit le Washington Post va "mettre en scène le choc des philosophies enracinées dans des vues différentes de l'économie." Ceci est faux. La tâche qui incombe au journalisme des deux côtés de l'Atlantique est de créer l'illusion d'un choix politique là où il n'y en a aucun.

La même ombre plane sur la Grande-Bretagne et la plupart de l'Europe où la social-démocratie, un article de foi il y a encore deux générations, a capitulé devant les dictateurs des banques centrales. Dans la "grande société" de David Cameron, le vol de 84 milliards de Livres en emplois et en services dépasse même le montant des impôts "légalement" évités par les entreprises pirates. Le blâme demeure non pas avec l'extrême-droite, mais avec une culture politique libérale couarde qui a permis à tout cela de se produire, ce qui, écrivit Hywel Williams juste après les attentats du 11 septembre 2001, "peut devenir en soi une forme de fanatisme de l'auto-satisfaction". Tony Blair est un de ces fanatiques.. Dans sa gestion indifférente des libertés qu'il clame pourtant être chères, la Grande-Bretagne bourgeoise blairienne a créé un état policier avec plus de 3000 lois et actes délictuels nouveaux: plus que pour l'ensemble du siècle précédent. La police croit de manière évidente qu'elle a l'impunité totale de tuer. A la demande de la CIA, des cas juridiques comme celui de Binyam Mohamed, un citoyen britannique innocent, torturé puis emprisonné pour cinq ans à Guantanamo, seront traités dans des cours de justice spéciales et secrètes en Grande-Bretagne afin de "protéger les agences de renseignement", les bourreaux.

L'état invisible a permis au gouvernement de Blair de lutter contre les habitants des îles Chagos alors qu'ils se levaient de désespoir depuis leur exil pour demander justice dans les rues de Port Louis et de Londres. "Seulement quand vous menez une action directe, face à face, et même que vous enfreignez la loi, alors on vous remarque", a dit Lisette. "Et plus vous êtes petit, le plus grand est l'exemple pour les autres." Une telle réponse éloquente donne de quoi réfléchir à ceux qui demandent toujours: "Que puis-je faire ?"

J'ai vu pour la dernière fois la fine silhouette de Lisette debout sous une pluie battante, aux côtés de ses camarades devant le parlement. Ce qui me frappa par dessus tout fut le courage endurant de leur résistance. C'est le refus d'abandonner que le pouvoir pourri craint par dessus tout, car il sait que c'est la graine plantée sous la neige.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: La peste émotionnelle!   Ven 23 Mar 2012, 17:02

La peste émotionnelle!
Aujourd'hui 16h16 , 9999 lectures de ce sujet et on fait quoi?
"La guerre invisible menée contre l’humanité"
Pour rappel cet extrait de W.Reich dans le livre que je vous ai partagé sur
"L'Analyse caractérielle":
Citation :

"La peste émotionnelle est une maladie de l’organisme et du psychisme (une biopathie)
On peut la qualifier de « névrose collective de la contradiction » (Dadoun, 1975) : contradiction entre le désir de vie et l’incapacité. « La maladie […] se reflète dans les relations interpersonnelles, dans les rapports sociaux et prend une forme organisée dans certaines institutions. » (Reich, 1945).
Dans le domaine sexuel elle se manifeste par, d’une part, un attachement à une morale anti-sexuelle répressive (il a y ici alliance entre la peste émotionnelle et la tradition) et d’autre part une pornographie sournoise, écho déformé des désirs de libération sexuelle.
Le pestiféré développe une haine insatiable à l’encontre des expressions authentiques de la puissance orgastique. Sa bête noire est la sexualité naturelle des enfants et des adolescents. Le pestiféré est l’homme du mensonge structurel, ses buts avoués sont toujours différents de ses buts réels.
« La peste émotionnelle est la somme de toutes les fonctions vitales irrationnelles de l’animal humain », elle hait la rationalité, la recherche de la véracité et de l’objectivité. Elle tient en horreur ce qui peut démasquer ses structures
profondes caractérielles ou sociales.
Nul n’est totalement exempt de peste émotionnelle : elle est inscrite dans nos structures. Elle porte ses atteintes dans les domaines sociaux et institutionnels : lorsque la contagion s’empare de tout un peuple ou de toute une civilisation apparaît
alors l’impérialisme ethnocidaire ou les fascismes (nazi ou stalinien) génocidaires.
La peste émotionnelle est présente à l’état endémique dans tous les secteurs importants de l’existence. Elle se manifeste dans le quotidien du « petit homme » et tout particulièrement dans les campagnes de délation et de diffamation dirigées
contre des groupes sociaux ou des individus.""
Fin de citation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'ai mal au coeur, j'ai mal au corps, j 'ai mal à la tête encore et encore...
Que pouvons nous contre le contrôle des masses(médias) ,
que pouvons nous contre le contrôle mental,
que pouvons nous contre le contrôle alimentaire,
que pouvons nous contre le contrôle de la matérialisation
d'une idéologie qui n'est pas la nôtre,
que pouvons nous faire pour le futur de notre humanité...???
Suite aux bombardements schatodiques de cette semaine,
je vous propose de visionner ces documents véhiculés par un ambassadeur de
"la communauté de recherches alternative",
ou libre à vous de croire ce que nos "puissants" qui n'ont que le NOM ,
nous assènent à grand coup de matraquages cathodique?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] /Vidéos en huits parties traduites.
Puissions nous nous libérer de nos chaînes!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] disait déjà en 1945 et qui reste aujourd'hui encore d'une cuisante actualité : nous ne croyons pas que la vie humaine puisse s'épanouir tant que la biologie, la psychiatrie et la pédagogie ne s'attaquent pas à la peste émotionnelle universelle avec la même énergie avec laquelle ont combat les rats pesteux. Des recherche cliniques minutieuses et persévérantes ont mis en évidence qu'une seule mesure est capable d'éliminer les névroses caractérielles et avec elles tout le cortège des difficultés émotionnelles :
le rétablissement de l'amour naturel chez les enfants, les adolescents et les adultes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Ven 23 Mar 2012, 19:10

Bonsoir

Citation :
Nul n’est totalement exempt de peste émotionnelle : elle est inscrite dans nos structures. Elle porte ses atteintes dans les domaines sociaux et institutionnels : lorsque la contagion s’empare de tout un peuple ou de toute une civilisation apparaît
alors l’impérialisme ethnocidaire ou les fascismes (nazi ou stalinien) génocidaires.
Il est très dangereux de penser que la peste émotionnelle puisse surgir spontanément sans cause rationnelle.
Si la peste émotionnelle est inscrite dans nos gènes, elle obéit à des pulsions qui ont des causes, elles, rationnelles: difficultés matérielles, sociales, difficultés de cohabitation à causes des différences culturelles ethniques comme relationnelles, incertitudes profondes sur l'avenir.
A force de stigmatiser sans cesse et systématiquement celles et ceux qui laissent exprimer leurs désarrois, leur souffrances dans des choix politiques considérés comme nauséabonds, des fractures irrémédiables apparaitront bientôt comme autant de "nourriture" justement cette peste émotionnelle que vous toutes et tous redoutez tant.

La peste émotionnelle est toujours une réponse ultime à une situation perçue comme bloquée.
Comme c'est le cas en ce moment dans notre monde pour différentes raisons, vous pouvez craindre le pire. Car Rien n'est entrepris pour désamorcer la multitude de "bombes" qui apparaissent partout sur notre planète.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 02 Avr 2012, 09:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai le droit de jouir de ton corps, dirai-je à qui me plaît, et ce droit, je l’exercerai, sans qu’aucune limite m’arrête dans le caprice des exactions que j’aie le goût d’y assouvir. Marquis de Sade 1
Vint enfin un temps où tout ce que les hommes avaient regardé comme inaliénable devint objet d’échange, de trafic et pouvait s’aliéner. C’est le temps où les choses mêmes qui jusqu’alors étaient communiquées, mais jamais échangées ; données mais jamais vendues ; acquises, mais jamais achetées – vertu, amour, opinion, science, conscience, etc., – où tout enfin passa dans le commerce. C’est le temps de la corruption générale, de la vénalité universelle, ou, pour parler en termes d’économie politique, le temps où toute chose, morale ou physique, étant devenue valeur vénale, est portée au marché pour être appréciée à sa plus juste valeur. Karl Marx 2
Citation :
Pour Sade, l’homme a le droit de posséder autrui pour en jouir et satisfaire ses désirs ; les femmes et les enfants sont réduits à des objets, à des organes sexuels et, comme tout objet, ils sont interchangeables et, par conséquent, anonymes, sans individualité propre. Ils sont instrumentalisés pour que le dominant puisse assouvir ses fantasmes d’asservissement. « Sa société idéale réaffirmait ainsi le principe capitaliste selon lequel hommes et femmes ne sont, en dernière analyse, que des objets d’échange. Elle incorporait également et poussait jusqu’à une surprenante et nouvelle conclusion la découverte de Hobbes, qui affirmait que la destruction du paternalisme et la subordination de toutes les relations sociales aux lois du marché avaient balayé les dernières restrictions à la guerre de tous contre tous, ainsi que les illusions apaisantes qui masquaient celle-ci[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]3. » Il en résulte que le plaisir se confond avec le viol, l’agression et le meurtre. Dans une société, qui n’a d’autre culte que l’argent, aucune limite n’est imposée à la poursuite du plaisir, à la satisfaction immédiate de n’importe quel désir. Qu’il soit pervers ou criminel n’importe guère. Car, se demande Christopher Larsh, « comment condamner le crime ou la cruauté, sinon à partir de normes ou de critères qui trouvent leurs origines dans la religion, la compassion ou dans une conception de la raison qui rejette des pratiques purement instrumentales ? Or, aucune de ces formes de pensée ou de sentiment n’a de place logique dans une société fondée sur la production de marchandises[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]4. »
En 1974, Diana Russell nous avertissait que « si la libération sexuelle ne s’accompagne pas d’une libération des rôles sexuels traditionnels, il peut s’ensuivre une oppression des femmes encore plus grande qu’auparavant[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]5 ». Cette prophétie semble réalisée. Au Québec, une femme sur trois a été victime d’au moins une agression sexuelle depuis l’âge de 16 ans[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]6. Cependant, les infractions sexuelles sont plus fréquentes (53 % des cas) chez les moins de 18 ans, surtout chez les filles[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]7. On peut donc s’avancer à conclure que le nombre d’agresseurs sexuels est très important. En outre, au cours des dernières années, on a constaté un rajeunissement des auteurs de violences sexuelles[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]8.
L’agression sexuelle est un acte d’appropriation du corps et du sexe d’autrui, qui dépersonnalise et déshumanise, tout en révélant la hiérarchie sociale. Elle est masculine[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]9 et ses victimes sont des femmes, des filles ou des êtres féminisés[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]10. Vraisemblablement, dans le domaine de la sexualité, l’oppression des femmes s’est accentuée. L’expansion considérable des industries du sexe à l’échelle mondiale est un facteur important de cette aggravation[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]11.
La société actuelle s’apparente de plus en plus à l’utopie sexuelle de Sade qui a entrevu le règne sur les individus d’un mode de production basé sur l’objectivation marchande généralisée dans lequel « le corps de l’opprimé ne lui appartient pas », il est un « objet de plaisir ». Et si l’opprimé ne s’appartient pas, « il n’est pas jusqu’au plaisir que son oppresseur ne prétende exiger de lui[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]12 ». Le monde capitaliste exalte le plaisir tout en effaçant le désir féminin, célèbre l’autonomie individuelle tout en réduisant les relations interpersonnelles à des échanges marchands. Dans le cadre d’une telle société, où la « liberté sexuelle […] devient une valeur marchande et un élément des mœurs sociales », le plaisir « engendre la soumission[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]13 ».
suite dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Essai illégal Utérus Artificiel sur femmes enceintes   Lun 02 Avr 2012, 23:58

Essai illégal Utérus Artificiel sur femmes enceintes



Citation :
Des femmes ont été victimes d'essais médicaux illégaux d'utérus artificiel.
Ces femmes ont subi une césarienne abusive sans connaitre les risques qu'elle encourraient. Leur enfant a été placé dans un utérus artificiel permettant une gestation extra-corporelle. Leur enfant est décédé. Il s'agit d'une technique qui n'est pas au point. Ces expériences médicales sont interdites.

Citation :
l'UTERUS ARTIFICIEL ? Pour moi, il y a trop d'enjeux biologiques, éthiques et psychologiques. Pour certain l'utérus artificiel est une revolution, pour moi ca va au dela, on se prend pour des dieux ! On oublie la valeur de la vie, et on s'intéresse au pouvoir de la science...honteux !

Ma femme et moi avons vécu cette expérience traumatisante. Nous ne pouvions avoir d'enfant et nous avons été contacté par une clinique située à chicago qui avait mis au point une nouvelle technique pour donner la vie : l'uterus artificiel. Plein d'espoir, nous sommes allées sur place ( apres avoir étudié evidemment l'ofrre, la clinique, les medecins...). La ce fut dramatique. Ma femme a servi de cobaye, et on nous a annoncé que notre bébé n'avait pas survécu...on ne nous laissait rien voir, rien savoir, tres mystérieux. Nous sortons evidemment brisés de cette histoire. J'aimerai avertir toutes les femmes, les couples, pour que cela ne se reproduise plus, que les expériences surhumaines cessent.

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
mercurius



Masculin
Balance Cochon
Nombre de messages : 8
Date de naissance : 05/10/1947
Age : 70
Localisation : poitou charente
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Sam 12 Mai 2012, 19:15

Tout cela est bel et beau !
une personne demandait a un maitre éveillé
Maitre si vous saviez que vous alliez mourir demain que désiriez vous faire pendant ces quelques heures qui vous reste a vivre ?
le maitre répondit :RIEN !!!
A un moment il faut sortir du mental ,et adopter une attitude verticale
quoi qu'il arrive il faut regarder les choses en face
Nous n'existons pas en tant que personne égotique
Que peut il nous arriver que la mort ,qui est inéluctable
Il faut regarder droit dans les yeux ce qui arrive
si la peur survient nous ne pouvons la nier ,elle existe mais ce n'est pas nous
L'égo désire ce qui est agréable et refuse ce qui est désagréable
C'est le jeu normal de la dualité ,l'impermanence
c'est les trois temps ,qui provoquent les problèmes soit vous êtes dans le passé ou le future
Jamais dans le présent
si vous êtes dans le passé vous serez assaillis par remord ,la vengeance ,dans le futur
la peur (du lendemain ) etc....
pourquoi ce pourri la vie a l'avance d'un prochain hypothétique problème
LA PEUR N EVITE PAS LE MAL !!!!
le passé n'existe plus , et le futur pas encore
il faut simplement être LA !!!!
Bon ,je suis peut être pas dans le sujet du fil ,c'est un autre éclairage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Sam 12 Mai 2012, 22:37

Dans le fil ou pas, je me permets d'affirmer la conformité de mon humble opinion avec ce post, il résume en peu de phrases ce que des auteurs hermétiques ont affirmé en des milliers de pages. Pourquoi un tel nombre de pages ? Il faut savoir qu'à ces lointaines époques tout ce qui semblait microscopiquement en désaccord avec le tyrannique conformisme philosophique était susceptible d'une censure violente. Bien sûr ce n'est qu'une partie de l'explication.........

Bien sûr qu'il suffit d'être là, cependant que veut dire " in extenso " être là, là est ce qu'il y a à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
mercurius



Masculin
Balance Cochon
Nombre de messages : 8
Date de naissance : 05/10/1947
Age : 70
Localisation : poitou charente
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Dim 13 Mai 2012, 13:56

Pourquoi des milliers de pages par ce que ce ne sont pas des tueurs d'égo
il ne parlent pas de voie directe ,voie du guerrier
pour mourir avant de mourir il faut être sans concession
LA !!! pour éviter d'utiliser le traditionnel ICI ET MAINTENANT qui a une connotation de temps et de lieu
le corps est la seul référence ,il ne peu s'échapper du présent ,et il est le souffre douleur du mental
la pensée créé un voile entre l 'observateur et l'objet observé
il ne faut ni juger ,ni nommer
il est possible de regarder de la même façon une merde, ou une très belle voiture
deux corps échange UN SEUL OBSERVATEUR REGARDE
rien est gratuit lorsque le mental tourne il utilise 60 % de l'oxygène ,de plus les gens sont insuffisant respiratoire ,il reste peux pour le corps (d'ou la suroxygénation pratiquée par les yogi)
il y a 3 états, sommeil ,veille,éveille , comme il y a 3 consciences: conscience ,consciente d'elle même non manifestée ,conscience manifestée non consciente d'elle même ,et conscience manifestée consciente d'elle même
comme pour le triangle matériel :combustible comburant combustion ,le père ,la
mère ,l'enfant, plus moins ,électricité etc.....
il y a deux formes de pensées légitime et illégitime ,légitime pour conduire ,faire
la cuisine ,travailler (pensée pratique) ,et celle qui vagabonde dans le temps ,et qui engendre les problèmes
une seule conscience anime tout ,comme un seul courant alimente toutes les ampoules
c'est le grand marionnettiste ,il est le saint ,le voleur ,le violeur !
nous devons être le maitre de notre mental et non le contraire
voila en gros ,
il y aurait bien sur encore a dire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Dim 13 Mai 2012, 17:59

Il n'y a pas de scoop dans ce que tu exprimes, il est d'ailleurs difficile de ne pas être d'accord, ,c'est une manière un peu " asiatique d'exprimer ces choses que tu évoques

cependant pour la mort avant la mort il me semble que l'on ne s'engage pas dans cette voie comme un kamikaze, dans un tel cas elle est inutile d'ailleurs, l'acceptation de cette mort doit être réalisée, et une " conviction spirituelle " doit avoir eu lieu pour qu'elle puisse fournir ces effets cosmiques , une transformation et une épuration préalables doivent avoir lieu.

d'autre part, comme je l'ai déjà écrit, il y a deux voies : la mystique et l'initiatique, elles mènent au même résultat et tuent toutes deux la dualité provoquée par l'ego, ce sont des unifications.

L'intégrisme n'existe pas en spiritualité et ces voies sont complémentaires , pour juger d'autres traditions il faut en avoir une connaissance, un vécu et non un savoir, qui sans cette connaissance est strictement inutile .
Revenir en haut Aller en bas
mercurius



Masculin
Balance Cochon
Nombre de messages : 8
Date de naissance : 05/10/1947
Age : 70
Localisation : poitou charente
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 14 Mai 2012, 11:33

Je n'ai jamais dit que j'émettais des scoops ?
Je suis d'accord il y a :compréhension ,acceptation ,et réalisation !
Effectivement on arrache pas la peau du vieille homme (dans ce cas c'est un plutôt un supplice ,comme le faisait les Afguans au Russes et les écorchant vifs!) c'est plutôt une mue
je suis nouveau sur le site et je n'est pas encore lu tu postes .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 14 Mai 2012, 11:57

Oh ne le prends pas mal, je suis assez spontané et pas vraiment plus ancien que toi sur ce forum. Je peux paraître parfois un peu abrupt, mais il ne s'agit pas de ça.

Lorsque l'on discute avec des personnes qui sont capables d'accepter un avis un peu différent du leur, il n'y a pas de raison d'emballer ce que l'on pense dans un fatras de crème fraîche et de papier, et à mon sens c'est de cette manière ouverte que l'on peut apprendre l'un de l'autre

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
mercurius



Masculin
Balance Cochon
Nombre de messages : 8
Date de naissance : 05/10/1947
Age : 70
Localisation : poitou charente
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 14 Mai 2012, 13:05

NON JE NE LE PREND PAS MAL
Ce serais ridicule après avoir parlé de voie du guerrier !
je reste sur la spectative pour savoir s'il s'agit de polémique ?
,ne désirant pas être entrainé dans l'horizontalité dialectique qui ne sert a rien (thèse antithèse sans fin)
comme j'en voie sur des forums
effectivement après c'est un échange non sentimental
normalement si l'on est direct ,les discutions ne peuvent survivre longtemps
Bien sur après si on veux faire plaisir au mental !
il suffit de faire les choses en conscience
JE VOIE CE QUE JE FAIT (je voie que je voie)
bien sur nous somment dans la manipulation des concepts
je pense que tu en comprend la portée ?
exemple infantile :si je parle de voiture :tu peux très bien penser a une ferrarie
et moi une 2 cv ,quel fossé !!
de plus les mots sont des conventions !
une Anglaise un jour qui ne parlais pas bien le Français me disais :
"j"ai froid au genoux ,au lieu du nez " !!!!!!!!
maintenant tu auras beau vouloir me faire partager un vécu avec les mots les plus choisis , je ne vivrais jamais ce que tu auras ressentis
Ne perdons pas de vue que deux corps échangent et un seul observateur regarde
cela signifie que je me parle a moi même ,et inversement
petit détail cet observateur est NEUTRE QUOI QU IL ARRIVE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 14 Mai 2012, 13:36

Oui, je comprends bien ce que tu exprimes, le concept n'a d'ailleurs aucune réalité, jamais. Ou plutôt il ne parvient jamais vraiment à exprimer ce que l'on pense vraiment;

A partir de là on peut d'ailleurs comprendre ce que signifie le " verbe " créateur


Oui, oui, il ne peut y avoir de dualité donc il ne peut y avoir d'ego qui s'oppose à qui ou quoi que ce soit et par récurrence il y a Un dans tout et tout dans Un

A la limite, ce que je vois de toi c'est moi et vice versa......... et c'est très bien ainsi

Je n'ai pas trop envie de parler de l'observateur, par respect pour les certitudes d'autrui

Je vois le fait de faire plaisir au mental comme un exercice formateur et transformateur, ça permet justement de renforcer cette conscience du funambule, pour que ce funambule finisse par ne plus avoir besoin de sa perche
Revenir en haut Aller en bas
mercurius



Masculin
Balance Cochon
Nombre de messages : 8
Date de naissance : 05/10/1947
Age : 70
Localisation : poitou charente
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 14 Mai 2012, 13:58

Il ni a donc guère d'opposition ,et la tout est bien !!
Tu as posté dans quel fil ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 14 Mai 2012, 16:24

Alors si tu veux lire les "sornettes" que je publie, vas donc voir mon profil, à la ligne

"sujets présentés par Volundarson " : - messages

et clique dessus , tu seras comblé .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 14 Mai 2012, 19:42

Bonsoir Mercurius,

Citation :
Maitre si vous saviez que vous alliez mourir demain que désiriez vous faire pendant ces quelques heures qui vous reste a vivre ?
le maitre répondit :RIEN !!!

(...) pourquoi ce pourri la vie a l'avance d'un prochain hypothétique problème
LA PEUR N EVITE PAS LE MAL !!!!
Le Choix de la voie de la Non Action (ou Wei Wu Wei) - que plusieurs d’entre nous pratiquent - ne sait être choisie en toute Conscience qu’en toute « connaissance de cause ».

C’est à ce titre - et non pour créer une quelconque peur - que les Informations sont ici publiées.

Citation :
Pourquoi des milliers de pages par ce que ce ne sont pas des tueurs d'égo
il ne parlent pas de voie directe ,voie du guerrier
pour mourir avant de mourir il faut être sans concession
Alors, la Voie de la NON Action, voie du (Sage) Guerrier qui n’interfère PAS ou encore celle du Chevalier Céleste dont le Spontannéité est impregné de l’Esprit Saint ?

Ou bien le chemin rugueux, parsemé d’épreuves et de souffrances du « guerrier » qui veut agir (par refoulement entre autre de l'égo) et par conséquent ni n’Intègre, ni ne Sublime (?)

Citation :
A un moment il faut sortir du mental ,et adopter une attitude verticale

(...) nous devons être le maitre de notre mental et non le contraire
(???)

Dans le Concept de la Trinité, des trois en UN, du Père, du Fils et du Saint Esprit, le Fils est le Mental (vertical).

Citation :
ne désirant pas être entrainé dans l'horizontalité dialectique qui ne sert a rien (thèse antithèse sans fin)
Ton opinion sur la dialectique semble toute faite...

Mais la Dialectique est-ce vraiment créer à l'infini des thèses (= spéculations) et des anti-thèses (= contre spéculation) ? N'est-ce pas plutôt une pratique de dialogue permettant à ce que les différentes opinions convergent vers le même centre ?

Pour ma part, il m’apparaît clairement, que les échanges que tu viens d'avoir avec Volundarson sont de l'ordre d'un dialogue dialectique argumenté.


Sans l’Immanence (horizontale) encore appelée le Saint Esprit (ou Sagesse), l’Harmonie (des Polarités), l’Equilibre en Centre de la Croix, la Quintessence n’est possible.

Citation :
(…) il y a 3 états, sommeil ,veille,éveille , comme il y a 3 consciences: conscience ,consciente d'elle même non manifestée ,conscience manifestée non consciente d'elle même ,et conscience manifestée consciente d'elle même.

(…) une seule conscience anime tout ,comme un seul courant alimente toutes les ampoules
Comme tes propos sont plutôt confus, je me permets de préciser que l’ Arbre généalogique de la Conscience ne se limite pas aux 3 états de consciences que tu cites en premier lieu.

En effet, s’il débute par notre Esprit Individuel (= subconscient, esprit instinctuel et esprit raisonneur), en passant par l’Esprit Superconscient et l’Esprit Causal, il étale ses branches jusqu’à la Conscience Christique, Bouddhique et Nirvanique (= collectivement appelée l’Esprit Métaconscient) elles-mêmes nourries par l’Esprit Conscient Universel, au-dessus duquel l’EnSeigneur - l’Esprit Conscient Cosmique qui est en rapport direct et constant avec la Source Esprit, Esprit Unique - nous Enseigne.

Citation :
(…) si la peur survient nous ne pouvons la nier ,elle existe mais ce n'est pas nous
L’écriture « Vieille Europe »**, antérieure à celle de Sumer (- 7000 ans), nous apprend que la peur est directement liée á une utilisation caduque, partielle voire inexistante de notre Mental justement et des Eléments indispensable à la Quintessence :

** Développements sur (la construction de) l’ écriture « Vieille Europe » ici :

http://antahkarana.forumzen.com/search?mode=searchbox&search_keywords=%E9criture+vieille+europe+-+langage+-+culture&show_results=posts


Citation :
Une analyse dialectique du mot « mental » en hongrois nous apprend que :

Premièrement, le mot « eLMe » signifie, dans cette langue, à la fois esprit ET mental.

Deuxièmement, le mot eLeM (= pile) signifie également Élément.

Troisièmement, le mot « FéLeLeM » signifiant la peur (ou FéLeLMe = sa peur), se décompose en
- Fél = demi ; la moitié
- eLeM = élément (Energétique) ou eLMe = Esprit/Mental

Autrement dit, les personnes qui « ont peur », sont celles qui (se) sont « coupées » non seulement de la moitié des Éléments mais aussi de leur esprit/conscience mentale.

http://antahkarana.forumzen.com/t2490p15-un-autre-regard-sur-la-russie-et-les-anciens-pays-de-l-est?highlight=%E9criture+vieille+europe+++-+langage+++-+culture#21484
L'esprit raisonneur a sa raison d’être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ecriture "Vieille Europe"- CINQ Chemins   Lun 14 Mai 2012, 20:45

Bonsoir Volundarson,

Citation :
d'autre part, comme je l'ai déjà écrit, il y a deux voies : la mystique et l'initiatique, elles mènent au même résultat et tuent toutes deux la dualité provoquée par l'ego, ce sont des unifications.
C’est en lisant les écrits du spirite P. J. OUNE que je me suis rendue compte que ton approche de deux voies (pourquoi seulement : une théorique (ha bon ? C'est tout le contraire de ce que dise LES enseignements des textes sacrés) et une pratique) reposait sur ces derniers.

http://antahkarana.forumzen.com/t2838-prendre-le-chemin#24836


Et si en partant de la construction langagière suivante
Citation :

Karast (égyptien ancien : seules les consonnes étaient écrites, donc « Krst » pour Krist), Christos (grec), Christus (latin), devient Christ (français).
Et en réponse à la discussion entamée ici : http://antahkarana.forumzen.com/t13p165-le-lien-orient-occident#24772

je te disais que « Cinq » et « Chemin » ne vont PAS l’un sans l’autre car véhiculés par le MEME idéogramme (de la culture « Vieille Europe ») à savoir la lettre « T » - dont j’ai précédemment quelque part sur le forum, déjà mentionné le rapport direct avec Dieu/la Source -.

Que répondrais-tu ?

En effet, les idéogrammes de cette langue nous apprennent que :
- öT = cinq
- úT = chemin

mais aussi
- Tó = lac (= la Source)
- Tő = tige/racine (de tout Arbre et Végétal)

Et encore
- áT = à travers
- éT = nourriture

Autrement dit, tout semble indiquer que Cinq Chemins (en provenance de la Source et de l’Arbre de Vie) « nourrisseurs » sont « à parcourir ».

Et le principe de la Quintessence (antérieur aux préceptes des Alchimistes et autres mouvements/groupements occultes) ne dit pas le contraire.

Affaire à suivre...



Les développements sur l’ écriture « Vieille Europe » sont rassemblés ici :

http://antahkarana.forumzen.com/search?mode=searchbox&search_keywords=%E9criture+vieille+europe+-+langage+-+culture&show_results=posts

:aa:


Dernière édition par douceur le Lun 14 Mai 2012, 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 14 Mai 2012, 22:05

Que le cinq soit intensément ( au moins ) à rapprocher du chemin est aussi ce que je pense,n la réponse que je t'ai fournie au sujet du cinquième élément n'est évidemment qu'une facette de ce que je pense à son sujet.

J'admets cependant une chose importante, je n'ai probablement pas ta culture dans certains domaines touchant la spiritualité et d'autre part certaines chose que j'affirme sont bien sûr discutables, je ne m'en suis jamais caché.

D'autre part il m'est impossible de justifier avec une rationalité parfaite et une argumentation bibliographique suffisante toutes mes dires, je prends le risque d'affirmer à partir de recherches et de conclusions personnelles au cours de ma propre évolution, je sais que ça me met en porte à faux, mais c'est sincère et honnête ( du moins je le crois ).

D'autre part je suis un adepte de Carl Gustav Jung, ce qui m'amène parfois à avoir une vision particulière des dynamismes spirituels.

Quand aux deux voies, c'est une convention langagière bien sûr car je suis convaincu qu'après androgynie cela n'en fait qu'une qui est celle de l'humain éveillé ( je crois )

Quand aux exemples que finalement tu évoques oui ça me parle beaucoup mais je ne puis répondre immédiatement.


Dernière édition par Volundarson le Mar 15 Mai 2012, 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mar 15 Mai 2012, 00:49

© V. De Schuyteneer

Me voilà un peu plus à l'aise pour lire ta question :

S'il existe effectivement plusieurs voies et même beaucoup c'est par l'existence de conditions historiques et socio culturelles diverses au sein des populations qui nous ont précédé ( je parle des populations connues rationnellement et non des hypothèses des hyperboréens, des Atlantes ou autres ), mais ce n'est pas de ce genre de voie dont je parle.

Il faut cependant postuler que la nature intime de l'homme, son pool génétique fondateur est toujours en grande partie commun à l'ensemble de l'humanité. Si je reste dans le cadre d'opinions officiellement validées, il n'y a pas de raison pour croire que les dynamismes spirituels soient fondamentalement différents d'une ethnie à l'autre ( j'admets que cela puisse n'être q'une hypothèse ).

Si je me réfère cette fois ci aux principes Junguiens, il existe bien une méta- conscience collective ( mémoire collective ) ou participation mystique ( Lévy Bruhl) à l'échelle de l'humanité ( paterns of behavior ), largement admise par les spécialistes contemporains, on pourrait donner pour exemple les techniques extatiques du chamane ou les rituels de funérailles.

Partant de ce petit faisceau d'arguments, je peux poser que la spiritualité est bien un dynamisme commun à l'humanité et que ces multiples voies ne sont finalement que des variantes locales d'une même structure ascensionnelle, qui plus est le fait que si nous nous "élevons" ( terme consacré) , nous ne savons pas ( au départ au moins) vers quoi nous nous dirigeons.

C'est une première réponse, et elle n'est pas complète.

Je voudrais signaler que si c'est mon opinion ou plutôt conviction, je ne l'ai pas acquise par ce genre de raisonnement mathématique, mon chemin m'a apporté des modes de pensées et des mécanismes d'acquisition de connaissances ( vraies ou fausses d'ailleurs ) faisant beaucoup plus appel à ce que l'on pourrait appeler la raison du ( sise au ) coeur, celle ci ne valant rien lors d'une argumentation dialectique, j'en conviens.

Les deux voies , c'est d'abord une compréhension personnelle, mais aussi le message de certains ésotéristes ( voir Arouna Lipschitz dans la voie de l'amoureux ).

C'est aussi ce que l'on peut conclure après étude approfondie des Edda's germaniques ou scandinaves,du papyrus de Leyde, de l'ouvrage de Berthelot sur les origines de l'alchimie et de six chapitres (heures ) de l'Amdouat, sans parler des indications textuelles traditionnelles relatives aux pratiques du Mahajana, de l'Hinijana et varayana ( excusez l'orthographe il est multiple ) .

Un auteur diamantin respectable, mais plus récent en la personne de Kalou Rimpoché donne suffisamment d'indications sur les pratiques menant au trois véhicules pour qu'il soit naturellement compris que les deux premiers de ces véhicules fusionnent en ce troisième pour régénérer le Un

Si l'on se situe plus haut que l'incarnation cette fusion peut avoir lieu et générer l'unicité de la voie, en dessous, c'est la diversification gnostique qui par sa génèse régulière donne comme vrai l'existence de (1,2,3,4,5,6,7,............n-1,n,n+1 ........k.....) voies . le Un, le Deux, la tripartite, les points cardinaux.............

Pour le reste envolons nous un peu :

Il existe plusieurs manière de "penser" au niveau de ces signes, mais comme de bon aloi, je ne vois qu'une conclusion.


Le cinq est bien sûr le chemin

- En géométrie sacrée, et dans beaucoup de cosmogonies, le nombre quatre représente un carré, il est aussi l'orientation due aux points cardinaux, ce carré est dit centré ( en hermétisme ) lorsqu'il est équipé de son point central de symétrie ce qui donne le 5. si l'on veut une "preuve" regarde la pyramide de Khéop's en vue du dessus et projette là dans le plan horizontal du sol, tu aura ton carré centré 5, ce qui est bien la fonction de la pyramide, orienter vers ......... l'essence divine ( n'oublie pas les 4 points cardinaux )

- Une autre manière moins mystique et moins fantasmatique est de lire les écrits de Jung à ce sujet, il parvient à une même conclusion par une voie toute différente .

Pour le lac et la tige/racine,

On a à nouveau beaucoup de choix passant par la métaphore classique de la mémoire collective par des racines, il est à remarquer que les racines doivent traverser une zone liquide ( symbolisme de renaissance à partir du sans forme - baptême ) qui est le monde sans forme, sans prima materia ( l'eau n'a aucune forme mais peut les prendre toutes ). Il n'est pas difficile de comprendre qu'au niveau microcosmique l'homme s'égare avant de trouver et de renaître ( l'eau purifie aussi) et représente la matrice de toute chose ( à fonction régénérante - source ).

Une autre manière d'y arriver est de considérer l'émergence du lotus dans l'Ennéade, il est enraciné au fond des eaux marines du delta et surgit en surface, c'est aussi l'émergence du benben dans une autre version, c'est à dire la manifestation du monde, : autant dire qu'il faut suivre la tige dans un mouvement inverse , vers le fond au niveau des racines pour trouver l'origine de tout, de l'univers, dans la vase.......

Pour le à travers, nourriture

Je serai plus sybillin

"La nourriture doit passer au travers du corps" pour octroyer ses bienfaits à celui-ci et qu'est la nourriture spirituelle si ce n'est l'esprit.

Dans les exégèses, il ne faut jamais additionner ce qui ressemble à des voies ( quelles qu'elles soient d'ailleurs ) , ça ne mène qu'à des vélodromes, l'esprit+/-âme universel est Un-androgyne.

Si l'on sort du contexte indo-européen, les métaphores sont un peu différentes

J'ajouterai que j'ai rapproché l'Egypte de la zone d'influence sumérienne.

Merci pour cet agréable exercice














Dernière édition par Volundarson le Mar 15 Mai 2012, 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre invisible menée contre l’humanité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pédophilie: plainte contre le pape pour crimes contre l'humanité!
» Monsanto poursuivi pour crimes contre l’humanité à la Cour pénale internationale
» fitna film contre l'islam
» arguments et contre arguments
» Palestine - A voir absolument! Palestine: Voyage dans une guerre invisible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: Présentation des membres :: description du forum-
Sauter vers: