ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La guerre invisible menée contre l’humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

"La guerre invisible menée contre l’humanité":ce texte vous parle t- il?
-oui
65%
 65% [ 235 ]
-non
8%
 8% [ 27 ]
-me fait réfléchir...
18%
 18% [ 65 ]
-me fait peur...
3%
 3% [ 12 ]
-je prend connaissance de ce sujet maintenant
5%
 5% [ 18 ]
-je ne croie pas à une conspiration mondiale (si possible argumenter)
1%
 1% [ 2 ]
Total des votes : 359
 

AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mer 08 Juil 2009, 14:45

MERCI JUAN MATUS!



Citation :
… L’Amour est là, en germe dans nos Cœurs, sous forme de petite étincelle dans nos Cœurs. Une étincelle immortelle, éternelle… mais qui demande à grandir, à devenir flamme, à devenir feu, à devenir brasier… à devenir Soleil ! Pour beaucoup de gens, prendre clairement et profondément conscience de l’existence de cette étincelle de Lumière en eux, prendre radicalement conscience que cette étincelle de Lumière est le fondement de leur nature véritable… cela représente déjà l’aboutissement de toute une vie de questionnement, d’aspiration, de recherche, de quête du Soi…
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: l   Jeu 09 Juil 2009, 10:44

Les etoiles brillent toujours dans les sphères et rient silencieusement :

Les catastrophes ...c'est l'art de gourous de complaisance de distiller toujours la meme recette pour diriger les foules et ouvrir les bourses rebelles :

1) la crainte des catastrophes

2 ) l'espoir d'un mieux etre

3 ) le mystere pour auréoler le tout en cachant une ignorance patente mais ecrite d'une belle dorure alléchante


Et une foule suit aveuglément : Cette mystique d'illuminés de canalisation est de la meme nature que la taxe C02 ou les craintes du NWO ...les meilleurs participants , les meilleurs defenseurs de leurs Tyrans sont ceux qui les combattent , ceux qui les craignent et roucoulent de propos faussement libératoires et qui n'édifient ainsi que les moutons en vue de la tonte !

Les catastrophes ...c'est le résultalt la bétise des hommes la plupart du temps ,
Invisible l'imbécilité à l'oeuvre vous croyez ?

Le sauvetage ...c'est apprendre à se prendre en charge.


....

Effectivement il y a la plus grande force dans l'univers du monde connu sous les avatars d'Aphrodite et Cupidon , mais la belle divinité est aussi porteuse de guerre sinon c'est Mara ou Kuan Yin ou bien d'autres...ou un petit être qui ramasse un oisillon et le raffermit avec ses larmes de tendresse ...;dans le silence .

Le soleil envoie ses rayons gracieusement à toutes les créatures , Bien des humains parlent trop souvent avec des mots doucereux comme l'opium...pour solliciter davantage et ne donnent rien spontanément et toujours avec un calcul : "je te parles d'amour alors donne moi encore et encore donne moi tout et encore plus , tu en possede tant donc je peut te vampiriser ..."

Et des rares êtres donnent véritablement dans le silence et l'anonymat. Tout autour les nombreux flatteurs disent des mots et parlent des choses les plus belles ,et récoltent les fruits semés dans l'invisible par les êtres sincères et ceci à leur place et leurs arrachent avec ce beau sourire narquois les dernières larmes seches.

Le paradis du don et de la prière sincère est dans le silence, l'anonymat de l'acte gratuit : l'homme ne se reconnait pas à ses belles paroles mais à ses pensées et à ses actes . Les belles paroles sont le plus souvent des mensonges enrubannées comme un enfer pavé de bonnes intentions ...

Il y a un pouvoir du bien et de guérison à bien penser , à bien agir mais aussi mettre sous le boisseau la véritable quintessescence.

"Un etre raconte avec confiance ses aspirations à une assemblée pieuse" ... ses voeux sont brisés par les pieuses intentions ,et ses larmes couleront longtemps ...mais il sera la bonne pâte prete à cuite pour cette assemblée qui l'accablera de torts qu'il n'a pas et lui offrira à la place cette parodie d'amour de place publique et pretendront qu'il n'a pas compris l'amour !

Les intentions de cette assemblée se révele ainsi ...par les effets dévastateurs immédiats !

Un malade va voir un véritable médecin qui souhaite vraiment sa guérison ...et celle ci se produit naturellement par la foi des deux partipants à ce mystere de la vie ...et gage d'un des mystères de l'amour véritable sans en parler une seule seconde ! Le medecin affirmera que c'est dieu !


Un fol va voir l'assemblée et fait l'éloge de sa bien aimée ... pendant qu'il en parle d'autres iront la quérir à sa place.
Le sage va demander à sa bien aimée un baiser qu'elle lui offfre sans en faire l'étalage ainsi ce bonheur fragile à des chances de durer.

Le fol peut bien ensuite devenir sage et se contenter de regarder les étoiles qui l'aiment ... de loin !


ne plus rien savoir ...
ne plus rien attendre c'est déja tout savoir
c'est deja tout avoir en soi ...
mais tout cela n'est rien sans le regard de ma bien aimée ...

Fol , Foule , Il n'y a rien à craindre ...
l'étoile est lointaine.


La truie qui file


Dernière édition par myrrdin le Ven 10 Juil 2009, 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
simmarc

avatar

Masculin
Lion Singe
Nombre de messages : 43
Date de naissance : 20/08/1968
Age : 48
Localisation : Québec
Loisirs : Photo, musique, texte.
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Ven 10 Juil 2009, 02:31

Quand j'ai pris connaissace qu'une conspiration mondiale
reignais en manipulation, une révolte intérieure s'est emparé
de moi, pourquoi esce que cela existe??
Mais.. Tout a une raison d'être.

Ex: Illuminatis,, si ces êtres ou d'autres, rendent la vie dur
ou insupportable aux humains, quelque chose de grand me
dit que l'univers laisse ce genre de choses être,
tout simplement pour sortir l'être de son confort matériel,
justement ce que ca prend pour découvrir l'étincelle..

Vive la vie!!!
Revenir en haut Aller en bas
LM



Féminin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 59
Date de naissance : 13/07/1971
Age : 45
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Ven 10 Juil 2009, 04:41

Chère Ambre, je viens de prendre connaissance des messages. Je comprends ce que Tu veux dire, j'ai vécu en cité HLM : mélange des cultures!

Ce que je constate, c'est qu'il ne faut pas entrer dans le jeu de la peur. Connais-Tu les écrits (à défaut de l'Homme) du Père Guy Gilbert? Il a un Amour extraordinaire pour ces jeunes et a construit plusieurs batisses avec eux, pour eux,en montagne. Des endroits où ils se retrouvent, travaillent avec les animaux... et ce n'est goutte dans l'océan de son vécu avec ces Etres abandonnés!

Comment apprendre l'Amour à ces jeunes? En les Aimant,tout simplement, en leur demandant pardon pour le mal que nous leur avons fait en acceptant cette société qui ne correspond pas à ce que nous sommes en Vérité; en leur demandant de participer à l'avenir en nous aidant à le rêver.

En ne rentrant pas dans le jeu de ces sociétés qui nous veulent "moutons" alors que nous sommes "bergers".
Chacun étant son propre berger.

Je crois profondément que chacun de Nous choisit ses expérimentations . Ceci étant dit par une personne ayant vécu des choses assez dures qui ne sont pas le sujet ici . Je pense que chacun a vécu un traumatisme voire plusieurs dans sa vie.
L'Essence-Ciel est ce qu'on en fait! Nous transformons-nous en victimes ou décidons nous de ne plus l'être? La question que je me suis posée? "Pourquoi ai-je vécu ceci?" La réponse que j'ai trouvée (des années plus tard : l'acceptation fut longueà venir!) : "Parce que Je l'ai choisit"
Là a commencé Véritablement mon chemin vers Moi.

Je pense qu'il est important de dire aux jeunes dont Tu parles qu'ils peuvent être maîtres de leurs vies s'ils le désirent; il est surtout important de le montrer en le devenant nous-mêmes!

Personne n'a le pouvoir de nous rendre heureux ou pas : c'est un choix personnel.

Nous récoltons ce que nous semons, nous attirons ce à quoi nous pensons....

Tâchons de penser à ceci : une société est composée d'individus. Si chaque individu devient responsable et dans un bien-être total qu'en sera -t-il de la société?

C'est pourquoi des forums comme le Tien ont été créés à l'origine : donner l'Espoir en unissant des êtres ayant une démarche similaire, montrer que nous ne sommes pas que des humains, oeuvrer ensemble en partageant nos expériences dans notre démarche pour arriver à notre "divinité", "nirvana" paradis...

Il est important en ces temps plus que jamais de RESTER CENTRE dans l'AMOUR de SOI et des AUTRES, quel que soit LE REGNE au quel il appartient (végétal...)

TOUS UN. L'UN MONTE,L'AUTRE AUSSI!

C'est ce que Je vis car c'est ce que j'ai toujours ressenti. Je suis bien consciente que j'ai encore bien des choses à apprendre,à découvrir,à partager.

C'est aussi ça la Magie de la Vie, la Magie de la Création!

Bises!

LM
Revenir en haut Aller en bas
LM



Féminin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 59
Date de naissance : 13/07/1971
Age : 45
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Ven 10 Juil 2009, 16:59

PS. Extrait de l'interview de Dieter Boers "2012 et l'activité solaire" :

"Mais
j'aimerais insister particulièrement sur une chose : les événements à
venir vont nous libérer de l'illusion d'être des êtres sous tutelle. Il
nous revient de reconnaître et d'accepter notre divinité naturelle.
Aucun gourou, aucun maître ne pourra vraiment nous aider. Il n'y a que
nous-mêmes qui pouvons arriver à la certitude qu'en tant qu'individu
nous faisons partie d'un tout harmonieux. Nos recherches ailleurs
peuvent bien nous apporter des expériences de valeur, mais le bonheur
est à l'intérieur de nous. Si nous pouvons percevoir cela, nous
comprendrons que jusque-là la plupart de nos désirs n'étaient que de
nature compensatoire."

Cela rejoint mon ressenti et est mieux exprimé!

Je vous embrasse!

LM
Revenir en haut Aller en bas
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Sam 11 Juil 2009, 14:07

En méditant encore et encore je ne voit rien de plus , rien de moins qu'a des époques antérieures.
Peut etre que la différence c'est que certains veulent croire qu'ils sont plus sages et plus eveillés qu'hier . Quelle vanité !

On connait les êtres par les resultat qu'il obtiennent dans leur démarche :
le visible et l'invisible sont intimement liés .


Des effets d'annonces! il faut vraiment etre rongé par l'esprit de la publicité , celui des médias et celui de l'assistanat dans le domaine spirituel..

Il s''est passé la meme chose en l'an mille , puis au billenium et lors de quelques passages sur des points astronomiques purement arbitraires ...tellement arbitraires qu'il ne s'est rien passé de plus que d'habitude, la meme chose à babylone, ou dans d'autres villes du meme genre .

Guerre invisible ?
Parler de la crainte d'un mal c'est semer ce mal !
Alors les semeurs de crainte peuvent bien recolter ce qu'ils sement , cela ne concernent qu'eux et ceux qui les écoutent , puis répetent et diffusent la meme rengaine .

Se gargariser de formules et de faux semblants comme des prélats dans un temple qu'il ne saurait pas construire et attendre la révérence , est cela la spiritualité ?

L'etre bati son temple , n'ecoute pas les rumeurs, travaille paisiblement et en silence , oeuvre et ne craint rien ni personne à part sa propre peur .

Il ne parle d'amour qu'a bon escient et à la bonne personne à moins de vouloir les autres prostitués à ses pieds.

Quand le coeur est pur , les oiseaux se posent à coté , les . animaux de la nature approchent , et le paradis qui est dans le coeur se manifeste tout autour .

Et ceci n'a pas attendu une époque ou une autre ...ce genre d'instant est hors du temps et à portée de chacun et de tous !

Bien des êtres ont répété ce message trop simple pour les fats ... et personne ne semble y preter attention .Les mensonges sont tellement plus plaisants pour les trompeurs .. ceux qui trompés veulent le devenir à leur tour .

tout le monde possede le choix : Essayez ceci !
Demandez à un oiseau du ciel s'il veut bien se poser devant vous ...il aura lu dans votre coeur avant meme que vous ne le voyez .;.
l'un d'eux se posera quand votre coeur est pur ...

Ceci aucune force invisible ou visible ne vous en empeche ...votre prison , vos craintes c'est vous qui les fabriquez et elle n'ont de prises que si vous le voulez .


la truie qui file
Revenir en haut Aller en bas
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mar 14 Juil 2009, 05:00

Nous reprenons ce matin cette étude pour rappeller donner à quelques uns l'occasion de se secouer de leur torpeur et/ou de leurs invitations à des nirvanas qui ne sont peut etre pas forcement aussi bons qu'ils paraissent ...

"Tu méritera l'éternité " ? chez dans le paradis des mangeurs de pétales de lotus , dans une matrice ( matrix ...) ou phagocyté par une amibe galactique ?

Chacun son choix , sa liberté ...et elle s'arrete ou commence celle d'autrui .

L'indignation est en eveil , car il etait question pour la question posée de faire un condensé de craintes alarmiste à des jeunes esprits qui n'ont pas eu encore l'occasion d'aiguiser leurs aptitudes critique et ceci nous indigne hautement !!!

Alors peut etre qu'avant de tenter d'edifier des jeunes esprit faut t'il avoir un pré requis de liberté authentique ?

A propos des craintes de changement climatique nous suggerons de prendre amplement connaissance des informations alternatives concerant ce probleme dont on nous à rabaché les oreilles pour obtenir l'adhésion à des systemes de taxes iniques
http://www.pensee-unique.fr/bonnetdane.html

et dans la meme série il faut tout de meme se poser quelques bonnes questions sur les motivations réelles de quelques mouvements qui sont sensés travailler pour le bien en prevision des catastrophes qui leur sert de prétexte et d'aliment
http://www.eoliennes-refus.fr/FichiersREF/La%20face%20cach%E9e%20de%20Greenpeace.pdf



Alors à l'exemple de sujets comme ceux-ci , les defenseurs apparents de la "bonne causes" ecolo ont relayé et étés les meilleurs appuis d'une enorme et gigantesque crapulerie à l'echelon planétaire !
Il est possible de faite pratiquement le meme démontage pour d'autres causes qui s'affichent comme libératoires .
- des revolutions opportunistes qui amenent la continuité de la misère
- des organisations caritatives financées par des organisations comme la CIA
et à la solde de grands groupes industriels
- des illuminés de toutes sortes qui font surtout le plein de revenus occultes sur le dos de la misère humaine ...

http://nemesisnom.unblog.fr/2009/05/25/lescroquerie-fasciste-dempreinte-ecologique/

Donc maintenant chacun peut se poser la question de à qui rapporte le fait de plonger les individus dans la paranoia ?
Aux hopitaux psychiatrique ? aux marchands d'addictions ?
A des agités qui adressent à la foule le signe de la bete en promettant la vaccination contre une grippe sorti d'un labo , ou une puce sous cutanée en signe de consentement à l'asservissement colontaire ?
Des nouveaux activistes pour obtenir un fashisme vert , une fausse spiritualité qui ramene le monde à la pire des misere ?
Et tous ces faux choix résultent de quoi sinon des craintes savamment entrenues ?

Ici ce forum s'appelle "forum zen " il me semble . Est ce qu'une appellation ou un rapprochement avec les idées du bouddhisme Chan ou de l'héritage de Teisen Deshimaru ?

Toujours est t'il que les pratiquants du zen etait aussi pratiquant des arts martiaux ....ce qui ne veut en aucun cas dire violence mais trouver une attitude de l'etre "JUSTE" . Et l'esprit d'a propos , la capacité de s'abstraire de toutes formes d'illusions en fait partie .

Ensuite , le fait de s'exprimer en langage poétique est une merveille , qui rappelle l'état d'esprit du roi Réné qui en amoureux de l'amour et des muses , n'en était pas moins roi et réputé pour ses nombreuses qualités ...

Nous ne pouvons pas présumer de ce que son royaume serai devenu s'il n'avait pas laissé son héritage à son opposé en tout point louis XI , au moins pour les apparences ...

Alors par dela les apparentes contradiction de l'histoire, l'édification des esprits et le développement des facultés supérieures oblige tres certainement à découvrir beaucoup de domaines tres lointain en apparence de la spiritualité .

A l'epoque de l'egypte antique les Pharaons les plus notables comme Ramses II etais choisis pour avoir appris tous les métiers , toutes les techniques avant celles de la métaphysique .

Dans les forets des Gaules , l'apprenti druide apprenais tout d'abord la jurisprudence et les techniques de l"époque avant d'etre guidé vers la médecine puis seulement plus tard aux domaines les plus spirituels et abstraits

A toute époque chacun doit se forger son opinion et certainement pas sur l'imitation des couards en servant ainsi d'une manière parfaite sans s'en rendre compte ( j'espere !) les schizophrenes qui pretendent dominer le monde par la crainte et l'abrutissement et l'illusion d'un paradis à venir .

Le paradis il est ici tout de suite , à construire par ses pensées , ses choix , ses actes , ses paroles et ses ecrits et pas pour une date butoir quelquonque, ni pour remplir une boutique quelquonque ...

Et ceci est effectivement un acte d'amour qui ne demande pas de congratulations

La truie qui file
Revenir en haut Aller en bas
Valide



Féminin
Capricorne Buffle
Nombre de messages : 11
Date de naissance : 01/01/1950
Age : 67
Localisation : France
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Sam 02 Jan 2010, 10:23

Il y a encore beaucoup à dire, hélas, sur ce sujet difficile et complexe ! Nous sommes entourés "d'Ethérés" cependant pour nous aider à passer ce cap cruel et dangereux de l'agression, l'éliminination et l'extinction des valeurs évolutives.
Les entités prédatrices qui dominent ce monde existent depuis longtemps, vous connaissez certainement Castaneda dont le Maître Don Juan évaluait le contact avec les ombres comme éminamment destructeur, mais il n'y a pas que cela, il y a ce que l'on nomme maintenant en Français : "La menace grise" reliée aux faits extra-terrestres et aux manipulations constantes qu'ils opèrent sur l'environnement et l'humanité.
La progression d'entités néfaste dans notre plan est due à la rupture du chaînage cosmique.

Ce chainage cosmique a protégé la race humaine jusqu'à ce que certains humains participent à sa destruction. Ce monde bat la retraite face à des entités qui arrivent du fond de l'univers, ce "monstre" global qui est protégé par le gouvernement mondial a fait déjà ses ravages.
Je sais que l'on passe facilement pour dérangé et paranoïaque quand on en parle, mais tous les êtres réellement sensibles savent et savent réellement ce qui arrive et posent le problème ouvertement maintenant.
La valeur initiatique personnelle se fonde toujours sur des illusions au départ, quand on avance, ces illusions disparaissent et reste ce qui est comme c'est, aussi final que cela soit. Le mieux qui vous reste à faire à tous, si vous êtes conscients de l'étendue du contrat que l'homme a établi avec des entités et des créatures non favorables à l'évolution de l'espèce c'est de vous distinguer de l'ensemble, de revendiquer d'autres voies et d'établir une auto-discipline conditionnée par la volonté de s'élever, de se parfaire et de se purifier.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/lumieresurlavraievieendieu
jocelyned57



Féminin
Capricorne Singe
Nombre de messages : 1
Date de naissance : 14/01/1957
Age : 60
Localisation : tarn
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Dim 14 Mar 2010, 00:38

je ne trouve pas trace du mot "implant" , aurait-il un lien avec cette main-mise sur l'humanité ou bien pourrions-nous les considérer comme des verrous de protection ?
Revenir en haut Aller en bas
simmarc

avatar

Masculin
Lion Singe
Nombre de messages : 43
Date de naissance : 20/08/1968
Age : 48
Localisation : Québec
Loisirs : Photo, musique, texte.
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Dim 14 Mar 2010, 17:13

Nous sommes chaqu'un d'entre nous,
une goute d'eau dans l'océan.
Toutes les autres gouttes nous entourent,
invisiblent ou non.

Lorscequ'on crois que quelque chose d'invisible
ou de visible sabote notre existance, on lui donne
notre pouvoir, le pouvoir de nous responsabiliser nous même
de nos propres erreurs de jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: eloge de la peur   Dim 17 Oct 2010, 12:46

Eloge de la peur Par Roland Pec 1. Préambule

La réflexion à venir se base sur l’axiome suivant : à la racine de toute angoisse, il y a l’angoisse de mort. Cette angoisse est inévitable, elle est intrinsèque à la vie humaine, et ce dès la naissance (plus précisément dès la découverte du besoin - le tout premier étant le besoin d’air). Qu’il s’agisse de sa propre mort ou de celle de ceux à qui l’on tient, que cette mort soit réelle ou symbolique, il est toujours question de l’angoisse de ne plus exister, ou de ne plus suffisamment exister. Cela signifie également que l’angoisse vient toujours de l’intérieur, elle ne trouve pas son origine dans l’environnement. Ceci étant posé, la question intéressante devient : puisque d’une part cette angoisse est inévitable, et puisque d’autre part, fort heureusement, nous ne souffrons pas tous en permanence d’un trouble anxieux, comment nos dispositifs mentaux s’y prennent-ils pour traiter ce mal-être destructeur, pour le rendre supportable, voire même le maintenir à un niveau inconscient ? Et à l’inverse, comment se fait-il que, parfois, le traitement mental échoue, et qu’une pathologie anxieuse se manifeste, sous des formes aussi variées que l’anxiété, l’angoisse, les crises d’angoisse, les phobies invalidantes, etc. ?Pour répondre, il nous faut définir tout d’abord quelques notions de base.2. La vie psychique

Il convient de différencier la notion de « psychique » de celle de « mental ». On entend par psychique le vécu de l’expérience (c’est par exemple le plaisir, la joie, la tristesse, la souffrance, l’angoisse…) ; on pourrait appeler le psychique la pierre brute de la vie intérieure. Le mental réfère quant à lui au traitement de ce vécu ; il serait ainsi, en prolongeant la métaphore, le diamant taillé de la vie intérieure. Le mental, donc le traitement des vécus, reste pour la plus grande part inconscient.Les processus inconscients sont un peu comme les merveilles cachées sous le capot d’une voiture. Lorsque son auto fonctionne bien, on a l’impression qu’elle roule toute seule. Ce n’est qu’à l’occasion d’une panne qu’on découvre enfin le moteur - et tous ses dispositifs extraordinaires - qui fait avancer la voiture. Voilà d’où vient la métaphore psychanalytique de l’appareil mental : un ensemble de dispositifs qui fonctionnent en permanence, à notre insu, afin de nous rendre le tranchant de la vie moins aiguisé. Dès lors que cet appareil ne fonctionne plus bien, la vie extérieure se met à cogner de manière intolérable. Et sans l’existence d’un tel appareil, la vie entière ne serait qu’une intolérable souffrance.La mentalisation désigne précisément le processus qui permet de rendre supportables les vécus de souffrance insupportables. La dure réalité de la condition de l’homme est que la terre tourne sans lui, qu’elle tourne à un autre rythme que le sien, qu’elle tournait avant lui et tournera après lui. La pathologie mentale apparaît lorsque la mentalisation n’est plus capable de traiter correctement les vécus existentiels insupportables, inhérents à la vie humaine.Petite précision : les souffrances se distinguent principalement par leur degré « d’insupportabilité » (cf. François Duyckaerts). Par exemple, l’angoisse est moins supportable que la simple préoccupation. Par ailleurs, alors que les douleurs physiques se caractérisent par leur sédentarité (on a mal quelque part), les souffrances psychiques se caractérisent quant à elles par leur nomadisme : elles se déplacent, tant dans le temps (par exemple : un chagrin d’hier est réveillé par un chagrin d’aujourd’hui) que dans l’espace (par exemple : un Belge peut très bien souffrir des souffrances engendrées par le dernier cyclone au Bengladesh). Une douleur morale peut toujours en cacher une autre…3. Les souffrances psychiques les plus communes

Souffrance d’hier : la dépression, par culpabilité - par remord (je m’en veux d’avoir fait ça) ou par regret (je m’en veux de ne pas avoir fait ça) : abattement. Souffrance d’aujourd’hui : la dépression, par la honte (je m’en veux d’être comme ça), et/ou par le vide (ennui) : abattement. Souffrance « philosophique » : détresse, déréliction (« au bout du compte, on est toujours tout seul au monde », Michel Berger). Souffrance de l’unification de soi : l’ambivalence affective (constat : je suis capable de haïr des personnes que j’aime par ailleurs profondément - ma fille, ma mère, mon mari, etc. - parfois même au point de souhaiter leur mort !). Souffrance de la comparaison : l’envie, la convoitise. Souffrance de l’existence du tiers : la jalousie, la rivalité (on pourrait dire : « au bout du compte, il y a toujours une troisième personne » !). Souffrance de la perte : le deuil, le renoncement. Souffrance de l’isolement / de la solitude / de l’exclusion : quoique ressemblantes, elles ont chacune leur spécificité ; et c’est souvent la dernière - être laissé pour compte, rester sur le carreau - qui fait souffrir le plus. Souffrance de la résonance : la compassion, l’apitoiement, une douleur en écho. Souffrance du futur immédiat (de l’immédiateté) : l’angoisse (toujours construite sur l’angoisse de mort : « la seconde d’après je serai peut-être mort ! ») : un accès aigu de tension. Souffrance du futur plus lointain (de demain) : l’anxiété (basée sur la crainte soit de la survenue d’un événement funeste, soit de la non réalisation d’un événement souhaité - en ce compris le désir (par sa dimension de manque, cf. le bouddhisme) et aussi la passion : un état chronique de tension.4. Hiérarchie des vécus de tension
(du plus supportable au moins supportable)


La tension psychique de base (vigilance accrue, état d’alerte, préoccupation) : ressenti désagréable, qui pousse à agir en vue de l’obtention d’une détente.L’inquiétude (la crainte) : malaise psychique, déterminé par l’incertitude (le doute) liée au futur non immédiat.L’anxiété : état permanent d’inquiétude (du latin « anxius » : inquiet), modéré. L’anxiété est strictement psychique.
On appelle l’anxiété « stress » lorsque la tension résulte des réactions de l’organisme à une agression extérieure.La peur : inquiétude transitoire et vive, liée à la prise de conscience d’un danger défini et circonscrit. Dans le phénomène de peur, et ceci est essentiel, il existe toujours des représentations mentales : on a peur de quelque chose.
On appelle la peur « phobie », lorsque cette peur est excessive ou irrationnelle.L’angoisse : souffrance psychique et physique, intense, née du sentiment de l’imminence (futur immédiat donc) d’un danger grave, diffus et non identifiable. Ensemble d’affects et de ressentis, caractérisés par une sensation interne de resserrement, lié à la crainte d’un malheur devant lequel on se sent à la fois démuni et totalement impuissant. Etymologie : du latin « angustia » = lieu resserré (terme topographique : un défilé, un canyon, Roland de Roncevaux est piégé dans un angustia par les Sarrasins). Aspect globalisant de l’angoisse : l’angoisse se répand partout, comme un fleuve quittant son lit. Aspect physique de l’angoisse : strictions laryngées, constrictions oesophagiennes et gastriques (reflux éventuel), spasmes intestinaux, oppression respiratoire (dyspnée, hyperventilation), précordialgies, tachycardie, tremblements, sudations… Dans le phénomène d’angoisse, et ceci est essentiel, il y a disparition des représentations mentales : on est angoissé, point à la ligne. L’objet de l’angoisse reste inconscient.La panique (l’affolement) : crise d’angoisse (accès paroxystique), attaque violente et subite où l’angoisse envahit tout le psychisme et ne permet plus la mentalisation (d’après le dieu Pan, satyre au corps de bouc, très membré sur le plan viril, s’amusant à effrayer les jeunes filles).L’effroi (la terreur, l’épouvante) : flot d’angoisse, qui glace, qui saisit, qui paralyse, qui sidère, qui rend « stupide » (frappé de stupeur), qui conduit à une mort psychique transitoire - « une terreur sans nom » (but des terroristes : entraver la capacité de penser des ennemis, afin d’injecter ensuite leur propre pensée à la place).5. Les différents visages pris par l’angoisse au cours du développement

L’angoisse du nouveau-né n’est pas encore maquillée, elle est toute entière angoisse de mort. A la naissance, le petit de l’homme est en effet moins doué pour la survie qu’un vers de terre ! L’homme est un véritable marsupial psychologique. S’il pouvait parler, le nouveau-né dirait probablement quelque chose comme :
« je n’existe plus si je ne parviens pas à satisfaire mes besoins primaires ».
L’angoisse est, avec l’expérience de plaisir, l’essentiel de la vie psychique d’un être humain à sa naissance. Lors des premiers mois, le nourrisson ne dispose effectivement pas encore de représentations mentales (pas de mots, pas de pensées, pas d’images) ; son vécu est ainsi un flot continu de sensations et d’émotions.Il est intéressant de noter que pour de nombreux psys, la naissance est elle-même l’expérience inaugurale de l’angoisse (pour Rank par exemple), le prototype de toutes les angoisses futures. C’est le passage brutal du merveilleux monde de la complétude - celui de la vie fœtale - au monde infernal du besoin). Ceci a d’ailleurs présidé à la création de plusieurs écoles psychothérapeutiques : le Cri primal de Janov, le Rebirth d’Orr, la Maternologie de Delassus… ainsi qu’à la mise au point de l’accouchement sans violence, par Leboyer.Vers 3 mois, selon la psychanalyse infantile, apparaît l’angoisse (dite orale) de destruction de la mère (fondée sur la croyance en la toute-puissance de soi) ; et, en retour, une angoisse de destruction de soi :
« je n’existe plus si je détruis ma mère, et si par conséquent elle me détruit »
phase dite également « schizo-paranoïde ».Vers 8 mois, apparaît l’angoisse - célèbre - de séparation (dite aussi « peur de l’étranger » ou « angoisse du 8ème mois »), qui équivaut en fait à une angoisse d’abandon :
« je n’existe plus si je ne peux plus me voir dans le miroir de l’autre ».Vers 2 ans, apparaît l’angoisse (dite anale) de ne pas être capable d’être autonome :
« je n’existe plus si je ne peux pas faire les choses tout seul ».Entre 3 et 6 ans, apparaît l’angoisse (dite oedipienne) de ne pas trouver son identité (personnelle et familiale) :
« je n’existe plus si je ne sais pas qui je suis ».Entre 6 et 12 ans, apparaît l’angoisse (dite de latence) de ne pas savoir faire correctement les choses, de ne pas être à la hauteur du niveau d’aspiration des parents, des instituteurs, de l’adulte en général :
« je n’existe plus si je ne fais pas les choses parfaitement ».A l’adolescence, est réactivée l’angoisse identitaire (oedipienne), l’identité première étant sérieusement remise en question :
« je n’existe plus si je ne sais pas qui je serai ».Et à l’âge adulte, on voit apparaître des fixations ou des régressions à l’une ou l’autre de ces angoisses.Ainsi donc, où que l’on soit dans le cycle de vie, l’angoisse reflète bien toujours une crainte de ne plus exister, ou de ne plus suffisamment exister.6. La mentalisation

Comment fonctionne exactement ce processus complexe ?L’appareil mental est composé de quatre dispositifs : Les représentations mentales (les mots, les pensées, les images, les scénarios)
Les affects (les (res)sentis, les émotions, les sentiments, l’humeur)
Les appétences (les besoins, les désirs, les demandes)
Les perceptions et les actions (qui constituent toutes deux l’interface avec le monde extérieur, les inputs et les outputs)Les dispositifs sont reliés entre eux, formant ainsi le circuit mental. On peut se représenter celui-ci comme une sorte de carré dont les quatre coins seraient : le pôle des représentations - celui des affects - celui des actions/perceptions - celui des appétences - et la boucle est bouclée.La mentalisation en tant que telle traduit la circulation de l’énergie psychique (libido) entre les quatre pôles du circuit.La santé mentale reflète une circulation fluide et libre de l’énergie mentale dans l’entièreté du circuit.
Par exemple : le goût de la petite madeleine trempée dans le thé (perception) fait jaillir en moi un souvenir de mon enfance (représentation), ce souvenir me plonge immédiatement dans une nostalgie (affect), et cette nostalgie me pousse irrésistiblement (appétence) à feuilleter un vieil album photo (action).La pathologie mentale, à l’inverse, résulte de la limitation de cette circulation dans un circuit devenu plus court, suite à la défectuosité d’un ou de plusieurs dispositifs. Au propre comme au figuré, la pathologie traduit donc un court-circuit mental !Lorsque c’est le dispositif des affects qui est défectueux, on assiste à une inflation des représentations, lesquelles sont dès lors livrées à elles-mêmes, ne sont plus affectisées (psychoses / délire paranoïaque).Lorsque c’est le dispositif des représentations qui est défectueux (déficit en pensées, mots, images…), on assiste à une inflation des affects, lesquels ne sont plus contenus (névrose / angoisse).Et lorsque ces deux dispositifs sont défectueux, on observe alors une inflation des appétences et des actions (psychopathie, perversion et psychosomatique).La mentalisation est un processus qui s’acquiert progressivement au cours du développement, par l’apprentissage de la tolérance à la frustration. L’être humain apprend peu à peu à se satisfaire d’objets mentaux en lieu et place des objets extérieurs manquants. Il crée ainsi un espace mental, une épaisseur psychique, un pare-choc de l’esprit, qui amortit les agressions venant du monde extérieur. « Qui dort dîne », comme on dit aujourd’hui !Autrement dit, la contention mentale est la grande marmite dans laquelle bouillonne la vie psychique. La mentalisation est ce qui permet au lait qui bout (l’angoisse, par exemple) de ne pas déborder. Rappelons une fois encore que la mentalisation est un processus essentiellement inconscient.7. L’auto-traitement de l’angoisse (spontané, permanent et inconscient) :
l’investissement des représentations mentales


L’investissement de l’imaginaire (la fantasmatique) est la base de l’auto-traitement. La scénarisation de sa propre vie (face à ce qui m’angoisse, je mettrai ceci en place, et telle situation en découlera), les rêves (nocturnes et éveillés), etc. Pour prendre un exemple : je me blesse et je saigne, je ressens une angoisse de mort - je suis saisi. Puis, me dé-saisissant, je pense à la capacité qu’a mon sang de coaguler ; je visualise mes petites plaquettes sanguines qui s’agrègent ; je planifie de mettre un pansement ou d’aller à la garde me faire recoudre ; j’imagine déjà la future cicatrice… et mon angoisse est ainsi contenue.L’investissement du symbolique : investir la culture au sens large. Voir des films, des pièces, lire des romans (en particulier des thrillers, du fantastique, de la série noire, de l’horreur…), pratiquer une religion, jouer (des « games » - jeux avec règles, et des « plays » - jeux sans règles)… Autant de contenants possibles pour mon angoisse - offerts par la société.Nous sommes par ailleurs parfois confrontés à des expériences de mort mentale - lors d’un choc traumatique, lors de l’orgasme (« la petite mort »), lors d’un accident… : nous ne sommes plus dès lors qu’un flot continu d’émotions et de ressentis. L’expérience vécue (psychique) est alors tellement dense qu’elle ne pénètre pas dans le mental (ainsi que, selon les Italiens, la caféine du ristreto ne pénètre pas dans le sang, tant elle est dense !).
Une fois sorti de cette « stupidité », l’auto-traitement consiste à mettre l’expérience à plat, à en faire le récit (à soi-même et aux autres), avec le plus de détails possible, à sortir de l’épure, à restituer à la situation sa composante banale. Cette attitude a d’ailleurs inspiré une des plus célèbres techniques utilisées en victimologie : le débriefing.Fabriquer de la durée (cf. Jean Van Hemelrijk) : pour lutter contre l’angoisse du futur immédiat. Nous savons qu’à chaque instant, nous pouvons mourir l’instant d’après (ah, cette chère rupture d’anévrisme !). Ceci est évidemment propre à générer une angoisse de mort insupportable. Pour échapper à celle-ci, la stratégie mentale peut consister à épaissir le temps, à s’inscrire dans la durée, à se créer une historicité. On peut, par exemple, se lancer dans de multiples projets, être pétris de désirs, entretenir des relations épistolaires, commander aux 3 Suisses ou sur internet (VPC), réserver des places de spectacle (traditionnellement 14 mois à l’avance pour un spectacle Béjart !), lire des hebdomadaires plutôt que des quotidiens, regarder les émissions de TV en différé sur vidéo, faire des enfants… Chacun de ces exemples constitue un véritable pari pris sur la vie. C’est cette même stratégie qui a par ailleurs inspiré à Victor Frenkl la thérapie par la futurisation (utilisation des ressources du futur).Fabriquer de la peur : la peur est souvent déjà le produit d’une mentalisation ! C’est le résultat d’un traitement de l’angoisse. La peur peut être conçue comme une sorte de médicament anti-angoisse ! La peur se forme, par épigenèse, sur l’angoisse. Vue de la sorte, la peur est un moindre mal. L’angoisse est dévastatrice, car elle n’est liée à aucune représentation mentale ; rien ne peut donc la contenir ; contre l’angoisse on est démuni, il n’y a rien à faire. Parvenir à arrimer l’angoisse à un objet, créer ainsi une peur, voire même une phobie, revient à réduire la souffrance grâce à la mise en place d’une contention mentale. Il s’agit en somme d’identifier un ennemi, puis de se mettre tout près de lui pour le surveiller. Voilà pourquoi il vaut mieux ne pas systématiquement essayer d’enlever leurs peurs aux enfants. Cela équivaut en fait à leur retirer un outil précieux, une arme, contre l’angoisse (laquelle, rappelons-le, vient toujours de l’intérieur). Bien au contraire, il est préférable de leur livrer des objets phobiques, tout en les dotant bien sûr d’objets contra-phobiques super-puissants !Les contes, à mourir de peur, qu’on lit traditionnellement aux enfants au moment du coucher - dans le but précis de les rasséréner avant l’endormissement - ne sont d’ailleurs rien d’autre que des mises en scène phobiques et contra-phobiques de l’angoisse (cette dernière étant activée par la séparation d’avec les parents, par l’obscurité, la position couchée, la perte de contrôle…). Dans « Le petit chaperon rouge », par exemple, la grand-mère ainsi que la petite-fille, toutes deux dévorées par le loup, ressortent - vivantes - par l’ouverture pratiquée dans le ventre de l’animal par le chasseur ! Retenons donc qu’il ne faut pas avoir peur de la peur des enfants. Oui mon fils, oui ma fille, il y a bien des fantômes dans le placard, et on va d’ailleurs aller - ensemble - les débusquer !Il y a plusieurs années déjà, une petite fille de six ans vient me trouver avec sa maman. Cela fait quelques mois qu’elle refuse d’aller se coucher, car elle a peur de mourir pendant son sommeil, du fait d’un avion qui rentrerait par la fenêtre de sa chambre. Sa mère lui a expliqué que cette peur n’était pas fondée, qu’une telle chose ne s’était jamais produite (c’était avant le 11 septembre) et qu’elle pouvait par conséquent dormir sur ses deux oreilles. Mais la réassurance maternelle n’y changeait rien : la petite faisait toujours autant des siennes pour aller au lit. Après les avoir écoutées, je dis à la petite que sa maman est naturellement bien intentionnée, mais qu’elle se trompe royalement : les avions qui rentrent par la fenêtre et écrasent les petits enfants, ça existe, on me l’a déjà raconté. Mais attention ! Ce qui m’a également été rapporté, c’est qu’il existe de la poudre anti-avion ! Il suffit de répandre un peu de cette poudre extraordinaire entre la fenêtre et le lit pour qu’une sorte de mur invisible protège le dormeur de tout impact fâcheux. Je connais même un magasin où l’on vend cette fameuse poudre, et c’est avec plaisir que je donnerai l’adresse à sa maman (à qui je souffle subrepticement d’utiliser de la farine ou du sucre en poudre). Trois semaines plus tard, les voilà de retour. Le problème a disparu. Mais la maman a trouvé que cette poudre était décidément fort salissante. Elle est donc retournée au magasin. Et là on lui a recommandé la crème anti-avion, à enduire sur le visage et les poignets du dormeur, afin de créer une aura indestructible. Et la petite fille de se sentir pareillement protégée, et d’accepter dès lors sans résistance d’aller se coucher.On pourrait croire, naïvement, que la pensée magique - indispensable à la constitution de l’objet contra-phobique - n’est à l’œuvre que chez les jeunes enfants. Il n’en est rien. Elle nous accompagne tout au long de notre vie. C’est elle, par exemple, qui creuse le lit de la superstition. Je me souviens très bien de l’époque où Skylab est retombé sur terre. On apprenait alors que, poussés par les vents solaires, les satellites artificiels étaient tous voués à nous retomber sur la tête un jour ou l’autre. Ce qui produisit un véritable vent de panique. Surtout chez les Américains, bien connus pour être des fabricants de peur hors pair (cf. la chasse aux sorcières maccarthyste, entre autres). Et puisqu’ils ont également quelque don pour les affaires, on assista dès lors, éberlués (vu d’Europe), au commerce florissant, et surréaliste, de casques et baumes anti-Skylab…Les phobies ont également souvent une fonction supplémentaire : celle de paratonnerre (ce que Freud appelait en son temps « le déplacement »). Le but est d’attirer le plus possible l’attention sur un objet insignifiant (une araignée, par exemple), et ce afin de permettre au sujet de moins souffrir, en le détournant d’une angoisse existentielle par trop signifiante (la mort de ses parents, par exemple).A l’instar des phobies, on peut considérer que les TOC (troubles obsessionnels compulsifs) sont également, dans une certaine mesure, des dispositifs mentaux mis en place pour traiter l’angoisse. Ce sont des pensées (magiques) et des comportements stéréotypés (cérémonials) qui tentent de maîtriser le non maîtrisable, de contrôler l’incontrôlable ; à savoir le futur, et son incertitude. C’est incontestablement un rôle joué, par exemple, par la compulsion à la répétition, les compulsions de vérification, les comptages obsessionnels, les rituels de protection… et, bien sûr, la superstition.Notons enfin que les phobies et les TOC sont des médicaments anti-angoisse qui entraînent parfois de tels « effets secondaires », qu’ils s’avèrent alors être pires que la maladie elle-même (c’est la cas de la phobie généralisée ou de l’agoraphobie par exemple) ! Mieux vaut alors suspendre le traitement.8. L’épigenèse au carré : de la dépression à la peur

L’hypothèse proposée ici est la suivante : notre époque étant devenue essentiellement celle de la dépression, cette dernière serait auto-traitée par l’angoisse (première épigenèse), laquelle serait à son tour auto-traitée par la peur (seconde épigenèse). Donc : fabriquer de l’angoisse pour lutter contre la dépression, puis fabriquer de la peur pour lutter contre l’angoisse !A chaque époque sa psychopathologie. Autrefois (en gros jusqu’à la seconde guerre mondiale), l’homme occidental regardait à l’extérieur de lui-même, il prenait un point de référence : c’était le sacré, c’était dieu. Depuis lors, et pour beaucoup, dieu est mort dans les chambres à gaz des camps nazis. Et l’homme a dû alors se résoudre à se prendre lui-même comme référence. La pathologie mentale en a été profondément modifiée. Autrefois essentiellement de nature névrotique (marquée par l’angoisse, celle-ci étant liée à la culpabilité - à ce qu’on a fait) elle est devenue essentiellement narcissique (marquée par la dépression, liée à la honte - à ce qu’on est).Du temps des Grecs, les jeunes étaient invités, au moment de la puberté, à théoriser le monde (theos oros : voir dieu ). Autrement dit à voir dieu à travers le monde qu’il a créé, à travers l’ordre, l’harmonie qu’il y a mis ; et ce de manière à pouvoir trouver sa juste place dans ce monde. Trouver sa place reste la grande affaire de tout homme sur cette planète. Or, dès lors qu’il n’y a plus de dieu, dès lors que l’homme est devenu sa propre mesure, cette entreprise devient extrêmement compliquée (peut-être sont-ce d’ailleurs aujourd’hui les psys qui jouent auprès de leurs patients ce rôle de point de référence). Et voilà probablement pourquoi nous sommes littéralement rentrés, en Occident, dans l’ère de la dépression. Une dépression particulière, marquée par la honte, le vide, l’ennui, le manque de sens et d’intensité.Afin de sortir de cet état, afin d’intensifier le moment présent, de lui donner plus de sens et de substance, une stratégie mentale possible peut consister à se démunir du sentiment de durée, et à en revenir ainsi au vécu originel de l’immédiateté. Demain je serai peut-être mort : j’ai donc intérêt à vivre, à profiter aujourd’hui (carpe diem) ! D’où, je créé moi-même une tension, un sentiment d’urgence, un sentiment aigu de vivre, une passion pour la vie. D’où, je fais disparaître ma dépression - au profit de l’angoisse.Il est d’ailleurs intéressant de noter que l’époque que nous connaissons actuellement (époque éminemment « chronocide », où tout doit aller très vite, où toute satisfaction doit être immédiate) s’inscrit dans la même logique, et est par conséquent extrêmement anxiogène. Parmi les très nombreuses tentatives actuelles de tuer le temps, on peut pointer le « chat » sur internet (versus le courrier), le GSM (versus le téléphone fixe), le télétravail, les photos en 1 heure (ou même imprimées chez soi)…Remarquons encore que les héros d’autrefois avaient pour mission d’aider les hommes à lutter contre l’angoisse de mort (ceci rejoint d’ailleurs une théorie d’Annah Arendt). Ils ne vieillissaient pas d’une ride, n’évoluaient d’aucune manière, il ne leur arrivait strictement rien (Tintin, Zorro, Superman, Peter Pan bien sûr…). Ils étaient pour ainsi dire « gelés », comme dans la publicité « Arrêtez le temps le temps d’une Stella ». Les héros d’aujourd’hui, on les trouve dans Harry Potter et Star Wars. Ce sont des personnages qui grandissent, changent, s’érotisent et vieillissent. Harry Potter c’est l’anti-Peter Pan (pour reprendre le titre d’un ouvrage récent). Ces héros d’un nouvel ordre s’avèrent donc être anti-dépresseurs, par le fait même d’être pro-anxieux !9. L’ « hétéro »-traitement de l’angoisse

Lorsque l’auto-traitement ne fonctionne plus bien, ou lorsqu’il entraîne trop d’effets secondaires (on pourrait aussi dire lorsque son coût devient exorbitant), un trouble anxieux apparaît. Il s’agira par exemple d’une phobie invalidante, d’une attaque de panique, ou encore d’un TOC encombrant. Il est dès lors préférable d’avoir recours à un « hétéro »-traitement.Les Orientaux ont réfléchi à la question depuis fort longtemps. Les techniques orientales tendent essentiellement à traiter l’anxiété - en tant que souffrance de demain. Leur credo commun est la centration sur l’ici et maintenant. Le sujet y apprend pour ainsi dire à fermer la porte qui conduit à demain. Tant dans le Yoga que dans le bouddhisme, le Tao, ou encore les arts martiaux, il s’agit de prendre conscience que le futur n’existe pas (encore), que seul l’instant présent compte - et mérite dès lors d’être pleinement vécu.
La clé pour fermer cette porte : la focalisation sur le corps, son fonctionnement, ses sensations et perceptions. Et c’est en concentrant l’attention sur la respiration qu’on y parvient le plus directement. Dans le bouddhisme, par exemple, la prescription est de se libérer de l’emprise du désir (lié à demain) en se fixant sur la satisfaction des besoins (liés à l’instant présent) - cf. « les quatre nobles vérités » et « le noble chemin octuple ». De même, on peut voir la gestalt thérapie (méthode « existentialiste », centrée sur l’expérience vécue ici et maintenant), comme un avatar occidental des pratiques orientales. Toutes ces techniques s’étayent sur le même constat : l’être humain n’est capable d’anxiété que parce qu’il a le pouvoir de se projeter dans le futur. Sans ce pouvoir, point d’anxiété. Ceci est d’ailleurs démontré de manière littérale dans un curieux trouble neuropsychologique appelé syndrome athymhormique. Ce dernier découle d’une lésion subie au niveau du cortex pré-frontal, celui-là même nécessaire à l’appréhension du futur.
A côté de plusieurs symptômes invalidants, on voit apparaître un curieux bénéfice secondaire : la disparition complète de toute anxiété ! Au passage, vous aurez déduit de ce qui précède que le traitement de la souffrance de demain (lequel consiste à compresser le temps) est diamétralement opposé au traitement de la souffrance du futur immédiat (lequel consiste à épaissir le temps) !Quelles réponses les Occidentaux ont-ils apportées au problème ?
Les techniques occidentales tendent essentiellement à traiter l’angoisse - en tant que souffrance du futur immédiat. Je veux surtout parler ici des psychothérapies dites herméneutiques. On les appelle ainsi car elles tentent de donner un supplément de sens à l’expérience vécue, une nouvelle lecture des choses (on pourrait dire aussi qu’elles fournissent au sujet de nouvelles lunettes). Ce faisant, elles poussent à l’inflation des représentations mentales. Le commun dénominateur de ces thérapies est de renforcer le traitement mental défaillant. Et, concernant l’angoisse, c’est le dispositif représentationnel de la mentalisation qui est spécifiquement visé. L’objectif est d’accroître la contention des affects, grâce à la fabrication de nouveaux objets mentaux. Parmi ces thérapies, on trouve les différents types de psychanalyse, les différents types de thérapie systémique, l’hypnose ericksonienne, la thérapie provocatrice (en particulier la technique dite du « scénario catastrophe », qui consiste à fabriquer une peur encore supérieure à la peur spontanée !), etc.Lorsque la contention mentale des affects est à nouveau suffisante, on peut alors interrompre l’hétéro-traitement et laisser à nouveau la nature faire sont travail.(*)Epigenèse. En psychologie dynamique : processus mental d’auto-traitement dans lequel un symptôme se construit sur un autre, plus sévère, pour finir par le remplacer.Roland Pec est licencié en Psychologie Clinique - Université Libre de Bruxelles.
Dans le domaine psychothérapeutique, il a été formé à la thérapie familiale à l’ULB (auprès de Mony Elkaïm), à la thérapie brève au MRI de Palo Alto (auprès de Paul Watzlawick), à l’hypnose ericksonienne à l’Institut Milton Erickson de Belgique, au travail du rêve en gestalt thérapie à Esalen (Californie) et à la thérapie de couple (auprès de Robert Neuburger).
Revenir en haut Aller en bas
Athena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 192
Date de naissance : 26/01/1973
Age : 44
Localisation : Rhône-alpes
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Dim 17 Oct 2010, 14:14

Merci Marie, article un peu long, mais des choses intéressantes qui ne demandent qu'à être mise en pratique pour certaines et selon ses préférences...nous avons le pouvoir de souffrir mais aussi celui de guérir:

Citation :

Les techniques orientales tendent essentiellement à traiter l’anxiété - en tant que souffrance de demain. Leur credo commun est la centration sur l’ici et maintenant. Le sujet y apprend pour ainsi dire à fermer la porte qui conduit à demain. Tant dans le Yoga que dans le bouddhisme, le Tao, ou encore les arts martiaux, il s’agit de prendre conscience que le futur n’existe pas (encore), que seul l’instant présent compte - et mérite dès lors d’être pleinement vécu.
La clé pour fermer cette porte : la focalisation sur le corps, son fonctionnement, ses sensations et perceptions. Et c’est en concentrant l’attention sur la respiration qu’on y parvient le plus directement. Dans le bouddhisme, par exemple, la prescription est de se libérer de l’emprise du désir (lié à demain) en se fixant sur la satisfaction des besoins

je crois que c'est ce qui nous manque ici en occident...

et puis, il est possible en observant nos shémas mentaux par la méditation en autre, de voir les points de souffrance en soi...et alors les "problèmes" peuvent être réglés bien avant d'être en situation de crise, ou de mal-être profond, mais avons-nous toujours le courage d'aller régler nos petits dysfonctionnement internes avant qu'ils n'explosent à l'extérieur ?

car la souffrance n'est pas un passage obligé, ni la peur d'ailleurs, les accepter quand elles sont là, mais il est possible de vivre sans elles, elles ne font que voiler la plénitude profonde au fond de nous, toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
http://espritderencontrer-a.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Dim 17 Oct 2010, 15:49

Bonjour athena

Citation :
car la souffrance n'est pas un passage obligé, ni la peur d'ailleurs, les accepter quand elles sont là, mais il est possible de vivre sans elles,

pour l'instant si, les cerveaux fonctionnant encore sur un mode "contrôle" ... me semble t il .. de plus il y a, au demeurant, de très bonnes raisons d'être "attrapé" par ce sentiment .... !! et on dirait bien qu'elles se mélangent en plus à des peurs beaucoup plus anciennes et archaïques ... ça me paraît venir de loin et pas seulement de nos mémoires actuelles ..

et pourtant la peur est comme une alarme pour agir, ce qui ne l'est pas c'est tout le cortège qui l'accompagne et qui entraîne une spirale de panique .. c'est dans ce sens que j'entends ...ce qui s'est dit : "n'ayez pas peur" ... ça ne sera d'aucun secours ... ce serait encore pire de tenter de l'éliminer ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Dim 17 Oct 2010, 16:41

Aimer ou avoir peur ? Myriam Lebrun
« Pour aimer il faut être libre. Et pour être libre, il ne faut pas avoir peur. »

" L’amour ou la peur? " - Revue 3ème Millénaire n° 86 -déc.2007 - www.revue3millenaire.com

L’ORIGINE DE LA PEUR
La peur est une émotion naturelle bénéfique face à un réel danger. A l’époque des cavernes elle était une sauvegarde face au prédateur. C’est une fonction bio-logique de survie qui s’est inscrite dans le cerveau au fur et à mesure de l’évolution.
A l’heure actuelle, bien qu’il n’existe plus de prédateur pour l’homme, le cerveau archaïque, reptilien, continue à fonctionner et à le faire fuir devant des dangers irréels.
Ce phénomène n’a plus aucun lien avec la réalité. Nous avons transposé les dangers réels en dangers hypothétiques imaginaires. Depuis l’époque de l’intellectualisme, la peur est passée dans l’inconscient sans pour autant l’évacuer.
La peur psychologique n’a rien à voir avec la peur ressentie face à un danger concret, réel et immédiat. Elle se présente sous forme d’un malaise,d’une inquiétude, de l’anxiété, de la nervosité, d’une tension, de l’appréhension, de l’angoisse, ... Ce type de peur concerne toujours quelque chose qui pourrait survenir et non pas ce qui est en train d’arriver. Cela va des peurs circonstancielles, de nature réactive ou émotionnelles (peur de grossir, peur de perdre ses cheveux…) en passant par des peurs essentielles, liée à l’expression ou à l’amour, aux élans de base qui nous motivent (peur d’être inutile, de rater sa vie, de ne pas pouvoir aimer …) jusqu’aux peurs existentielles, qui viennent au monde en même temps que nous, quand nous quittons l’univers unifié de la mère (peur de mourir, de ne plus exister au sein du tout, de ne pas avoir sa place, de ne plus jouir de la vie etc…)
Nous sommes dans l’ici-maintenant, tandis que le mental est dans le futur, et cela crée un hiatus chargé d’anxiété.

LA PEUR LIÉE AU TEMPS
Et plus précisément au futur. Nous quittons sans cesse le présent, nous remémorant nos expériences passées que nous projetons inévitablement dans le futur. Nous vivons (ou plutôt nous survivons) entre mémoire et anticipation. Nous échafaudons des plans, faits de désirs et d’attentes, le plus souvent issus de notre manque, de notre vide intérieur. Ceci ne veut pas dire que nous ne devions pas avoir de projets pour notre vie, mais comment allons-nous mettre en place ce qui est nécessaire sans craindre l’échec ou le succès (ce qui revient au même en fin de compte)
Par nos attentes d’un futur meilleur, nous créons un état interne fait de craintes et d’appréhensions ou d’enthousiasmes et d’exaltations car nous voudrions que les choses soient autrement qu’elles ne sont.
Nous avons une compulsion à nous replonger dans le passé qui nous confère une sorte d’identité, établie par l’expérience, et à nous projeter dans le futur qui comporte une promesse de satisfaction sous une forme ou une autre, alors que la créativité, les solutions sont liées au moment présent, au silence et au calme de la présence à soi-même.
Le passé et le futur sont des illusions. Rien ne s’est jamais produit dans le passé. Au moment où cela s’est passé c’était «». Rien ne se produira jamais dans le futur, cela se produira dans le présent.
Seul le présent est vivant et réel. En prendre conscience dans l’instant nous y ramène automatiquement. C’est le travail le plus importantsans cesse se ramener au présent, à la paix de la présence à soi…La peur est liée au futur, les regrets et les culpabilités au passé. La paix, l’amour sont liés au présent.
Les FORMES DE LA PEUR
Dans notre vie, la peur se présente essentiellement sous deux formesla peur de perdre quelque chose, ou la peur de ne pas obtenir quelque chose (amour, succès, argent, santé, éveil…).
Nous éprouvons le besoin d’avoir quelque chose en plus qui nous permettrait d’être plus. Si nous ne l’obtenons pas, nous nous sentons amoindris et avons le sentiment de perdre de la valeur, qui entraîne une perte d’estime et d’amour de soi, pouvant aller jusqu’à la peur d’être annihilé.
Nous nous plongeons dans le faire et dans une quête effrénée de nous apporter plus pour être mieux (plus d’amour, plus de temps, plus d’argent…). Par nos désirs et attentes, nous quittons l’être, justement. Penser «besoin» est une histoire que l’on se raconte et qui nous fait souffrir en nous séparant de Ce Qui Est. En réalité, si nous observons bien, nous avons toujours, dans l’instant, exactement ce dont nous avons besoin.
Une inversion de paradigme s’imposenous sommes dans avoir - faire - être, alors que nous devrions être pour faire et avoir.
QUEL EST LE PIRE QUI PUISSE ARRIVER?
La peur nous fait créer inconsciemment toutes sortes de scénarios plus effrayants les uns que les autres. Nous vivons souvent mentalement le pire qui puisse nous arriver car le cerveau et le subconscient ne font pas la différence entre le virtuel et le réel, l’imaginaire et le concret.
Nous passons notre vie à croire les histoires que nous avons crées en cherchant les preuves de leur véracité, en trouvant les «» qui sous-tendent notre souffrance, tout en cherchant à nous en échapper.
L’issue à ce mode de vie est de questionner intérieurement ces scénarios. Se faisant nous pouvons constater que ceux-ci n’ont aucune teneur réelle, les «» de nos vérités s’évanouissant sous le projecteur de l’investigation.
La réalité peut causer tout au plus de la douleur mais jamais de la souffrance. Celle-ci est issue du mental confus.
LES TYPES DE PEUR
J’ai classé 3 grands types de peurs qui comportent des «». Ceci afin de discerner, se rapprocher et appréhender ses propres peurs. En définitive toutes les peurs reviennent au même.
La peur de la solitude qui inclut la peur de l’abandon, du rejet, des conflits, de l’insignifiance…
La peur de l’inconnu, sous forme de peur de l’insécurité, la peur du jugement d’autrui, la peur de perdre le contrôle… Et la peur de la mort et de la souffrance qui recouvre la peur de l’extinction (surtout de l’ego), les peurs physiologiques, émotionnelles, mentales et spirituelles…
Chacune de ses peurs, investiguées peut mener à son antidote ainsi qu’au besoin réel qu’elle cache car toute peur psychique cache en réalité un désir, qui recouvre lui-même un besoin plus profond et fondamental.
Toutes les peurs sont ainsi liées à l’identité et à l’attachement au moi, à l’image que l’on a de soi-même. Que celle-ci soit flatteuse ou au contraire dévalorisante est sans importance pour ce faux moi, cet ego qui entretient la souffrance comme preuve matérielleson existence.
MORT DE LA PEUR
Il faut du courage pour affronter ses peurs.
Les démons hors des églises représentent les peurs que nous laissons derrière nous quand nous pénétrons dans le sanctuaire (de l’amour). Dans le conte de fée, le héros doit conquérir ou terrasser le dragon (ou démon) avant l’heureux dénouement. De même nous devons nous abandonner et renoncer à nos illusions sur qui nous sommes, car ce sont elles qui créent l’enfer. Il nous faut mourir à notre ancienne vie. La «» des constituants de l’ego, qui ne sont qu’illusoires, conduit à la clarté de l’être.
LA GUÉRISON DE L’ÂME
La peur et ses corollaires, la haine, la culpabilité, la honte etc. sont des poisons de l’âme qui provoquent malaises et maladies, car, chez l’homme, toute réalité de l’âme se traduira tôt ou tard par une réalité du corps. De même la peur sous toutes ses formes…à l’intérieur de soi, amènent des épreuves dans la vie se manifestant à l’extérieurperte d’êtres chers, faillites, ruptures, accidents corporels, licenciements…
Cela est compréhensible quand on sait que la cause de tout ce qui arrive à l’homme doit être recherché exclusivement en lui-même. L’être attire à lui, de l’extérieur, ce qu’il est à l’intérieur (loi d’attraction). Apprendre à quitter le cercle vicieux (malheureux) de la peur pour entrer dans le cercle vertueux (heureux) de l’amour est donc une démarche indispensable à notre bien-être à long terme.

Il est des souffrances inévitables et d’autres que nous nous créons.
En alimentant mentalement notre douleur, nous rouvrons inlassablement nos blessures.
Travailler à discerner le vrai (la réalité) du faux (la croyance par rapport à la réalité) ramène la paix du mental qui se met au service du cœur.
Le Travail d’investigation intérieure sert à nous libérer des peurs qui nous gouvernent, peurs basées sur des croyances non-examinées, non pas en cherchant à l’extérieur les raisons de celles-ci mais en investiguant et en trouvant les réponses à l’intérieur de soi.
Grâce à l’investigation intérieure, toutes les expériences que j’ai vécues m’ont amenée à réaliser qu’il n’y a rien … à chercher, à atteindre, à purifier, à obtenir, à faire, à mériter, à devenir…Pour obtenir QUOI?
Lorsque je me suis mise à douter de mes concepts, idées, opinions, à mettre en cause les traditions, les philosophies, idéologies, à questionner mes désirs et mes peurs, j’ai pu cesser de douter de ma nature profonde et m’ouvrir à la réalité du monde tel qu’il est et non comme je voulais qu’il soit.

Le Jeu de la Vie consiste à se rencontrer, encore et encore, à l’intérieur de soi, dans le cadre de situations données, qui ne sont que le reflet de notre monde intérieur projeté à l’extérieur.
Ce mirage appelé communément l’ego ou l’illusion de soi, nous fait croire que nous sommes des entités séparées et nous fait nous agiter dans des rôles divers pour être reconnu, aimé, respecté…Une quête effrénée qui nous remet sans cesse à la case départ de …rien. Pour repartir de plus belle afin de "gagner" le bonheur, le succès, l’argent,santé, le paradis, l’illumination…,nous éloignant sans cesse de l’éveil à Ce Qui Est en recréant systématiquement l’anxiété de la quête.

Aucune technique, aucun maître ne peut nous installer dans notre vraie nature. Le Travail intérieur consiste simplement à«dé-faire» toutes les constructions mentales qui nous séparent de notre essence.

LE CERCLE VICIEUX DE LA PEUR
La pratique de l’investigation, pour moi comme pour les autres auxquels je transmettais ce processus depuis de nombreuses années m’a un jour brusquement révélé une sorte de cercle vicieux de peur dans lequel nous tournons tous.
Je me suis mise à observer de plus près ce phénomène qui apparaissait systématiquement dans les entretiens. Parallèlement, j’ai pu «voir» les constituants d’un cercle vertueux de l’amour dont je conçus ensuite 7 points essentiels dans les deux cas.
On peut entrer dans le cercle vicieux par l’une ou l’autre «porte». L’une est le manque d’amour, sensation plus que réalité, qui advient souvent dans l’enfance, lié au sentiment de séparation et à la découverte de l’amour conditionnel des parents. La perception d’une non reconnaissance, non acceptation, non appréciation… vont façonner l’enfant puis l’adulte en provocant une blessure d’âme intolérable qui s’exprimera souvent sous forme de syndromed’abandon, de rejet, d’injustice, etc. selon l’histoire personnelle de chacun. Cette blessure originelle provoque un profond ressentiment, plus ou moins conscient, vis-à-vis des parents. Le plus souvent refoulé parce que condamné par la société, ce sentiment se tournera vers l’intérieur sous forme d’auto destruction ou vers l’extérieur sous forme de jugements, critiques… Insidieusement, les croyances du style «suis mauvais(e) si je suis en colère» génère une forme de culpabilité; attitude mentale fort commune, une fuite et une résistance au changement qui ronge l’âme jusqu’à la dépression, si actuelle dans nos sociétés, en renforçant le système de croyances négatives et l’anxiété car «qui dit coupable dit châtiment». Cette forme de peur, viscéralement inscrite est si courante et indécelable qu’elle crée un état de tension interne dont le sujet cherchera à mettre un terme par l’auto-punition, cause de nouvelles souffrances - morales, psychiques – entraînant une dévalorisation de soi. Non estime de soi, négation de soi glissent vers le désamour de soi et cette sensation éprouvante de manque l’amour. La boucle est bouclée.
CERCLE VERTUEUX DE L’AMOUR
La tendance habituelle est de fuir, de bloquer ou de lutter contre les sensations désagréables que nous ressentons face à certaines situations…Nous résistons à la réalité de ce qui est en voulant mentalement la changer, imposant nos conditions à la Vie elle-même, source de stress inépuisable…
L’alternative a consisté, pour moi, à accueillir pleinement et sans condition, la sensation, l’émotion, la situation et d’en prendre la mesure en l’observant puis en l’investiguant.
Pour transformer la peur en amour, j’ai du apprendre à l’accueillir, la reconnaître et l’accepter.
Par le regard intérieur, la réalité est vue sous un angle nouveau qui permet une réalisation (compréhension) des phénomènes, des situations, et de ce qu’ils provoquent dans notre vie.
Vivre et exprimer les émotions qui apparaissent dans ce corps sans m’y complaire ou m’y morfondre m’ouvre à la compassion qui développe naturellement une foi nouvelle dans une capacité de régénération. (C’est le sens du «» des Ecritures).
Par l’investigation du monde de mes pensées, J’ai réalisé peu à peu, que les peurs ne sont que des avertissements de l’âme. En cela, les peurs, comme absolument tout Ce Qui Est, a une valeur intrinsèque, un sens, un but, une raison d’être…
La Conscience en éveil permet «d’avoir moins peur d’avoir peur» et j’ai pu m’ouvrir à une attitude nouvelle : la présence à Ce Qui Est.
L’énergie peut circuler de plus en plus librement au fur et à mesure de sa transmutation et l’Amour se fait communication bien-veillante, action juste, créativité, harmonie… Un espace qui me ramène à l’éternelle essence de mon être «connais-toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux».
TRANSMUTER LA PEUR EN AMOUR
En allant à la rencontre du cercle vicieux de la peur nous pouvons aussi découvrir le cercle vertueux de l’amour qui est son antidote .Travailler à discerner le vrai (la réalité) du faux (la croyance par rapport à la réalité) ramène la paix du mental qui se met au service du cœur, du sentiment, de l’âme
Ce n’est pas la peur elle-même mais la peur de la peur qui cause des dommages, la fuite de la peur qui empêche de lui faire face pour l’observer. La peur n’a pas à être vaincue, ni surmontée mais à être transmutée et intégrée en tant qu’énergie. Celle du plomb qui se transformerait alchimiquement en or qu’est la paix et l’amour.
Il y a une seule énergie, l’Amour (qu’on l’appelle Amour inconditionnel, Conscience Infinie, Energie Absolue, le Tout… ou Dieu) lorsque la peur est transmutée. . (UNI VERS – VERS UN).
L’AMOUR DE LA PEUR
«Cherche d’abord le Royaume de Dieu et sa justice (justesse). Le reste te sera donné de surcroît.»
Dans la quiétude où me laisse l’investigation des phénomènes, des pensées et des peurs qui surgissent, se fait jour une attitude d’écoute, d’accueil, d’observation et d’acceptation qui n’a rien d’une résignation ni d’une soumission.
Sans histoire à y appliquer, sans scénario créé, sans imagination pour y répondre ou réagir, se révèle alors la présence. Dans cet espace est l’absence de peur, de jugement, de croyance... Dans ce vide, je découvre la Paix, l’Impersonnel, l’Intemporel. Dans cette tranquillité, je n’ai plus de besoin de chercher, de faire, d’atteindre, de devenir.
Rien. Liberté, Légèreté, Joie. Juste Ce Qui Est.
Cette rencontre ultime se fait sans bruit, sans «spéciaux» et se poursuit dans le quotidien de ma vie, dans cette réalisation et la Présence qui prend son espace et m’installe peu à peu dans l’Unicité.

«La peur de la mort est le dernier obstacle cachant la peur de l’amour. L’esprit regarde le rien et l’appelle “quelque chose”, pour se garder de percevoir ce qu’il est lui-même. Chaque peur est la peur de l’amour, puisque découvrir la vérité de toute chose, c’est découvrir qu’il n’y a personne, pas de “faiseur,” pas de moi pour créer la souffrance, ou pour s’identifier à quoi que ce soit. Sans rien de tout ça, il n’y a plus que l’amour.
Si vous voyez vraiment quel miracle le travail intérieur est pour vous, vous finirez par vous réjouir du pire qui puisse arriver, parce que vous ne trouverez plus un seul problème qui ne puisse être résolu de l’intérieur. Le mystère, c’est d’avoir jamais pu penser qu’il y avait un problème —jamais. C’est le paradis retrouvé.» Byron Katie


Extraits du livre de Myriam Lebrun en préparation:
" Mais de quoi donc avons-nous si peur? "
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Dim 17 Oct 2010, 22:38


Citation :

Merci Marie, article un peu long, mais des choses intéressantes qui ne demandent qu'à être mise en pratique pour certaines et selon ses préférences...nous avons le pouvoir de souffrir mais aussi celui de guérir


Je ne connaissais pas Myriam Lebrun!Belle rencontre!
Merci Mar
ie

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Athena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 192
Date de naissance : 26/01/1973
Age : 44
Localisation : Rhône-alpes
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mar 19 Oct 2010, 09:56

Citation :
La peur n’a pas à être vaincue, ni surmontée mais à être transmutée et intégrée en tant qu’énergie. Celle du plomb qui se transformerait alchimiquement en or qu’est la paix et l’amour...

L’alternative a consisté, pour moi, à accueillir pleinement et sans condition, la sensation, l’émotion, la situation et d’en prendre la mesure en l’observant puis en l’investiguant.
Pour transformer la peur en amour, j’ai du apprendre à l’accueillir, la reconnaître et l’accepter...

Par le regard intérieur, la réalité est vue sous un angle nouveau qui permet une réalisation (compréhension) des phénomènes, des situations, et de ce qu’ils provoquent dans notre vie....

Vivre et exprimer les émotions qui apparaissent dans ce corps sans m’y complaire ou m’y morfondre m’ouvre à la compassion qui développe naturellement une foi nouvelle dans une capacité de régénération.

...Dans la quiétude où me laisse l’investigation des phénomènes, des pensées et des peurs qui surgissent, se fait jour une attitude d’écoute, d’accueil, d’observation et d’acceptation qui n’a rien d’une résignation ni d’une soumission."


Merci Marie pour ce partage...oui, je crois que la clé est là...
Revenir en haut Aller en bas
http://espritderencontrer-a.forumactif.com/index.htm
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mer 08 Déc 2010, 12:34



NB sondage réactualisé en haut de page,
merci de votre participation!


Dernière édition par AMBRE le Lun 10 Jan 2011, 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
djéhouti



Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 11/09/1951
Age : 65
Localisation : vers Sommières--Gard
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Ven 10 Déc 2010, 13:44

J'ai pris la peine de relire tout ça.

Et bien! que d'encre....

En apparence rien ne parait avoir changé. Mais quasiment 3 ans après le début de ce post, nous arrivons semble t-il au terme de notre saga cosmique.

Les questionnements que je pouvais posséder en 2008 n'existent plus. Il reste le désir de participer à ma façon et à mon échelle au grand changement en cours, ce que d'autres nommeront catastrophes, cataclysme ou fin du monde.

Je crois de moins en moins en ce que je vois, et de plus en plus en ce que je ressens.

Telle est ma boussole personnelle, celle qui m'indique une voie de sortie de la matrice dans laquelle nous sommes englués, mais qui s'effritte de jour en jour.

Les vérités que je ne possède pas se révèlent ainsi petit à petit. Elles m'invitent depuis quelques années à voir le monde différemment, et surtout, la beauté dissimulée de l'expérience en cours, alors que l'Ombre qui règne encore tant bien que mal ici-bas, tente de me faire voir le contraire.

D'avoir évacué un certain nombre de peurs m'a procuré la liberté désirée de me dégager de l'emprise qui règne sur cette terre. pas totalement, mais suffisamment pour que le mouvement enclenché se nourrisse de sa propre force.

C'est également ce que je vous souhaite à tous.

Djéhouti.
.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 27 Déc 2010, 22:20




De 1933 à 2010, toujours la peur et le prétexte de la menace terroriste
par Pascal Sacré et proposé par Saby

Finalement, les choses ont bien peu changé.
Nous croyons vivre dans des démocraties mais les moyens pour nous contrôler sont identiques à ceux rencontrés dans des régimes plus totalitaires.
Les moyens en question sont plus subtils et moins visibles, mais tout aussi déloyaux.

Novembre 2010, le Reichstag est encore une fois la cible d’effrayants terroristes.
Selon eux, c’est toujours pour notre bien que nos gouvernements suppriment nos libertés.
Ce serait un mal nécessaire face à la menace de nos éternels ennemis.
Autrefois c’était le communiste. Aujourd’hui, ce sont les islamistes.
Peu importe. L’important est de disposer d’un ennemi.




La peur est un bon moyen de contrôler les mécanismes d’analyse et de réflexion d’une population.
Quand vous avez peur, vous êtes incapables de réfléchir sereinement.

Sous l’effet de la peur, nos capacités naturelles à nous prendre en charge, et nos ressources, la confiance, le bien-être, le discernement, l’optimisme, l’héroïsme, la joie se volatilisent comme de la neige en plein soleil.

La peur est profondément enfouie dans nos esprits, plus précisément dans une région appelée l’amygdale cérébrale (http://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/...), et gouverne toutes nos réactions, souvent à notre insu.
Des chercheurs de l’Université de New York ont montré qu’entre ce que nous disons et ce que nous ressentons fondamentalement, l’écart est parfois très grand.



Elisabeth Phelps a mis en évidence un paradoxe humain fort intéressant : ce n’est pas parce qu’une personne dit ne pas être raciste (sujet de l’étude) qu’elle ne l’est pas au fond d’elle, bien au contraire !
Un questionnaire mesure les croyances et les attitudes conscientes que les gens estiment avoir, le Racism Modern Scale dans l’étude de Phelps.
Cette partie évalue nos croyances conscientes, ce que nous affirmons éprouver envers un sujet, par exemple envers les Noirs américains pour des sujets blancs, ou les homosexuels pour des hétérosexuels.


Deux autres tests, le test implicite d’association et la réponse du clignement des yeux (Startle Eyeblink response), sont des mesures indirectes de nos croyances fondamentales et court-circuitent notre conscience.
Les réponses mesurées par ces tests ne peuvent mentir.
Le premier mesure la vitesse avec laquelle sont réalisées des associations entre le sujet de l’étude (des groupes raciaux dans l’étude de Phelps) et des appréciations négatives ou positives.
Le second test mesure l’intensité du clignement des paupières pendant que les sujets voient des images comportant le stimulus testé (par exemple des visages de Blancs ou de Noirs). L’amplitude de la contraction musculaire des yeux est mesurée par un électromyogramme.
Il existe un quatrième test, plus sophistiqué, qui mesure au moyen d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, l’état du sujet pendant qu’il visualise le stimulus tes
té.

suiteDes yeux pour voir
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mar 04 Jan 2011, 09:58

BONJOUR ,


à tous ceux qui nous lisent sur le forum public:
un sujet pour commencer l année par une réflexion de Marc !
Le titre aurait pu être" résiste, prouve que tu existes..."chanson de France Gall, bien connu du public francophone!






Si la plupart de mes messages ( à part ma lecture de l'actualité) parle du cheminement vers le déconditionnement du mental, base minimale vers une libération mentale puis spirituelle, il reste que je suis vivant, actif, et non pas en train de me promener en robe blanche avec des fleurs dans les cheveux... devenir conscient, c'est aussi faire des choix dans la vie quotidienne ... un article du Activist Post donne quelques points sur lesquels vous pourriez vous aussi vous pencher , même en étant encore un citadin , par contre, le temps commence franchement à être compté, alors bougez !! bien qu'interpellant les citoyens américains, vous reconnaitrez facilement les actions à prendre, quel que soit votre pays :

"Le systeme politique “démocratique” est clairement sous la coupe d’un cartel ploutocratique. Les banques multinationales ont détourné l’économie et sont en train de piller le public de ses biens. Les gouvernements locaux sont criblés de dettes insurmontables et impayables. Nos droits se reduisent en peau de chagrin. Des crimes qui ameneraient des citoyens normaux en prison sont maintenant perpétrés ouvertement par les élites et leurs organizations en toute impunité; et peut-être pire, la structure du pouvoir est en train d’établir un contrôle systémique de l’internet pour museler la dissidence.

De ce fait, il parait impossible d’effectuer de véritables changements. Quoiqu’il en soit, le contraire est totalement possible. La seule raison réele pour laquelle le systeme actuel est maintenu, est que la majorité des gens l’accepte.

Ceci dit, le changement n’interviendra pas en changeant la structure politique par le vote, car peu importe la noblesse d’esprit des protagonists, ils devront toujours jouer un jeu corrompu et faussé. Le changement ne viendra pas de protestations violentes ou par un hacktivisme cybernétique offensif; ceci n’incitant qu’au enforcement de l’État policier déjà en place.

Nous nous devons d’arrêter de supporter le systeme, individuellement, de façon a le changer.

Parce que notre démocratie representative est devenue une fraude et que les medias et les cours de justice sont gelés pour les oligarques, notre seule action possible devient la rébelilon non-violente, une personne et une communauté a la fois. Nous pouvons exposer les crimes et l’immoralité de la coporatocratie par la désobéissance civile et l’objection de conscience. Nous avons la possibilité de punir les compagnies multinationals qui commettent des fautes flagrantes sur l’humanité et l’environnement simplement en les boycottant. De plus, nous pouvons reconquérir de maniere pacifique notre liberté en devenant de moins en moins dependant du systeme pour nos besoins de base.


Voici dix solutions pour un activisme non-violent:

1. Acheter local: Un des cartels le plus puissant qui a ses tentacules dans le(s) gouvernement(s) est le cartel de l’agro-alimentaire. Son agenda a toujours été de controller les resources de base de la nourriture telles que le blé, le maïs, le soja ou le riz. Le meilleur moyen de conquérir ce cartel est de consommer et de manger local: produisez votre propre alimentation, rejoignez et contribuez a des cooperatives locales et engagez vos voisins dans une communauté pour plus de solutions locales au probleme de la nourriture. Les cooperatives locales sont également un excellent moyen de commercer localement des productions artisanales voire meme des services. De maniere évidente, faites de votre mieux pour éviter les OGM et mangez bio des que et aussi souvent que possible. Enfin, soyez vocaux et actifs contre les OGM et le cartel qui contrôle les instances gouvernementales de l’agriculture et de ses agences de sécutité a la consommation et production.

2. Devenez plus autonôme: Notre société moderne nous a rendu dependants de quelque chose ou de quelqu’un autre que nous-mêmes pour la plupart des nécessités de la vie telles que l’électricité, la nourriture, l’eau, les soins médicaux, la sécurité et l’éducation. Cette dépendance nous livre pieds et poings lies a l’État cartélisé. Ainsi, la seule entité qui a le pouvoir de nous redonner la liberté est nous-mêmes et nous pouvons reprendre notre indépendance par l’auto-suffisance.
Être auto-suffisant veut dire apprendre les techniques qui vous aideront vous et votre famille a survivre les marasmes de l’économie et autres situations d’urgence. Ceci vous aidera sans doute également a être moins dépendant de votre fonction sociale dans la mesure ou cela vous fera devenir un producteur indépendant plus utile, et potentiellement un leader de votre voisinage et de votre communauté vers une production plus efficace et éloignée au plus possible de toute dépendance

3. Être en meilleure santé: L’augmentation du rythme de vie semble offrir énormément de distractions quant a l’importance de vivre une vie saine, équilibrée et libre. Notre monde moderne offer beaucoup de choix faciles tells que le fast food a a place de produits frais, la télévision a la place de la lecture, de l’exercice ou de la meditation; l’internet et son réseau de “socialisation” au lieu de relations personnelles empiriques, etc… Identifiez les zones de manqué dans votre vie et changez en consequence de façon a améliorer votre santé, votre condition physique, vos facultés mentales et intellectuelles and votre evolution spirituelle. Ces domains sont ceux qui nous maintiennent a la fois dans les bons et les mauvais moments, et non pas les téléphones portables, les jeux électroniques et le monde virtuel.

4. Achetez de l’argent et de l’or: Les Etats-Unis ont besoin d’une révolution monnétaire avant que le dollar ne soit sujet a un effondrement complet.
Comme toute révolution, ceci doit commencer par une action de rebellion de la base. Le meilleur moyen de commencer est de convertir votre dollar qui se dévalue en argent ou or physique. Ceci va punir les banques, tres spécifiquement JP Morgan et le reserve fédérale ainsi que protéger vos acquis financiers. De plus, si le dollar continue a s’effondrer, l’argent et l’or vont tres certainement redevenir des monnaies d’échange viables de nouveau dans la société, comme cela l’est déjà dans une bonne partie de l’état du Michigan. Acheter de l’argent au poids est quleque chose que tout le monde peut faire et cela est maintenant plus que recommandé.

5. Exposez l’agenda: Cet “agenda” est celui de la consolidation de la richesse, du pouvoir, et du contrôle dans tous les domanes possibles et imaginables. L’élite transnationale est en phase de tout controller de maniere unique, ce qu’ils appellent “dominance totale (NDT: full spectrum dominance en anglais) des economies et des sociétés. En d’autres mots, la souveraineté nationale, locale et individuelle est finie. Il est tres important d’engager votre communauté locale, spécifiquement les leaders locaux et les forces de police, a reitérer leurs voeux de servir la communauté et l’intérêt general sous couvert de la Constitution et de ne pas suivre les orders et requisitions illégales fédérales. Surtout, ne pas se laisser aller a la tentation de l’apathie des que vous commencez a compendre les rouages du systeme de contrôle. Ces systemes de contrôle comptent en premier lieu sur l’ignorance des citoyens, ensuite sur leur manqué de courage a réagir. De fait, dites haut et clair ce en quoi vous croyez, tel que la paix, la liberté, l’égalité et la justice avec plus de force encore que ce pour quoi vous hurlez n’être par d’accord.

6. Boycott: Aux Etats-Unis (et en occident), il est evident qu’un systeme a été développé économiquement pour une seule chose fondamentale: la consommation. Ceci est LA valeur qui a été donnée a chacun des sa naissance. Ainsi, une des meilleures façon d’exprimer votre opinion et votre mécontentement est avec votre porte-feuille. Chaque achat que vos faites va soit donner plus de puissance ou de perte de marché par le boycott a cette structure corporatiste et industrielle. Renseignez-vous sur qui est le veritable propriétaire et de quelles pratiques inhumaines résultent les produits que vous achetez; de cete façon, vous pourrez prendre des decisions importantes, réfléchies et intelligentes qui supporteront votre santé et feront la promotion de l’égalité et de la justice.
Additionnellement, il est tres important de connaitre la nature réelle des produits que vous achetez, ainsi vous ne serez pas victime de la publicité éhontée faite et des leurres du gros business. Rejoignez ou créez des campagnes d’information pour éduquer les consommateurs et forcer pour un meilleur étiquettage des produits pour que ce soit plus facile a la fois de s’y reconnaitre et aussi de boycotter en consequence.

7. Politique locale: Ne perdez pas votre temps et votre énergie sur les politiques d’États. Ceux-ci ont été achetés il y a longtemps par des instances financiers supérieures qui financent leurs campagnes électorales a coup de dizaines de millions. Au lieu de cela, soyez impliqués dans la politique des villes et des initiatives communautaires. Le future sera rebâtit de la base, a commencer par votre communauté de voisinage. La politique locale est le levier par lequel vous pouvez influencer des changements notables. Tout ce qui peut être fait pour virer les produits chimiques de votre eau potable, jusqu’a virer la TSA de votre aéroport local, ou refuser le recrutements militaire et les centre de fusion de l’information dans votre environnement en contestation de la guerre factice contre le terrorisme; tout cela peut-être fait au niveau local. Chaque petite victoire enverra des ondes de choc dans les autres communautés ainsi que dans le pays. Soyez sûr de bien documenter les étapes menant a la victoire locale et partagez, diffusez l’info aux autres pour créer une emulation de terrain.

8. Refus de l’effort militaire: Ne contribuez pas a l’effort de ces guerres frauduleuses et criminelles en Afghanistan et en Iraq et ne succombez pas a la pression mise de ne pas “être un patriote”. Il y a de tres nombreux groupes de veterans qui ont vus a travers les mensonges des gouvernements qui ont induits de nombreuses morts inutiles, ainsi qu’a la destruction du pays. Il n’y a en fait rien de oplus patriotique que de demander que nos troupes soient utilisées pour renforcer le pays et non l’affaiblir. Pour certaines personnes, il n’y a aucune excuse a entrer en guerre, jamais et le fait de de perpétrer la guerre assure l’affliction du pays. C’est une affirmation profonde de courage que de vivre par ses convictions. Ainsi, si s’opposer aus guerres illegales et crimininelles est votre conviction la plus profonde, devenez objecteur de conscience et contribuez a la paix et non a la guerre. Comme Gandhi le disait en son temps: “Il n’y a pas de voie de la paix, la paix est la voie.”

9. Arrêtez d’utiliser les banques: Les banques ont prouvé avec le temps qu’elles étaient une des formes les plus immorales de la planete. Au-dela de leur style maffieux, frauduleux de casino Wall Street style ainsi que de la fraude des prêts immobiliers/expulsions/repossessions, ces institutions profitent égalament grassement des guerres, des trafics de drogue au Mexique et ailleurs et de la tonte generalisée du public. Certaines trouvent leurs actions si horribles qu’elles préferent declarer banqueroute plutôt que de donner de l’argent. A l’extrême, nous ne devrions plus endorser des banques ou toutes insitutions financiers engages dans les prêts a intérêts, les cartes de credit, les prêts d’achat de véhicules etc… Utilisons des petites banques locales en dehors des cartels financiers. Une autre action efficace est de commencer a supporter une monnaie locale en compétition avec la monnaie de singe de l’état. A l’échelon federal, nous pouvons influer pour que nos élus supportent les effort de Ron Paul afin de légaliser des monnaies compétitives a l’échelle nationale.

10. Résistance a l’impôt: Devenir un resistant a l’impôt est une action de désobéissance civile puissante et a risqué pour le citoyen, a mons d’être un des privilégiés comme Geithner qui ne paie pas d’impôt. Quoi qu’il en soit, alors que le systeme bipartite est une farce prouvée, le gros business gagne a tous les coups et la volonté du peuple n’est plus représentée dans les medias et les coures de justice; ainsi les citoyens n’ont plus d’autre recours que la désobéissance civile pour se faire entendre et agir efficacement comme moyen de rebellion non-violente sous toutes ses formes. Le boycott de l’impôt est souvent utilisé par les objecteurs de conscience pour ne pas justifier l’utilisation de l’argent du contribuable vers le développement militaire et les guerres illégales, l’autorisation de la torture, le développement de l’État policier et les sauvetages financiers frauduleux des banques lors de crises économiques. D’autres boycotteurs de l’impôt sur le revenu refuse de le payer en expliquant qu’il est de fait illegal et anticonstitutionnel.




J'y rajouterai un 11 perso :
11 Informez vous, apprenez à discerner la vérité de la propagande, la Connaissance protége, lisez, lisez, mais réfléchissez au lieu de lire 45 articles par jour sur 10 blogs et juste gober, apprenez à vous faire confiance, à suivre votre intuition ...
Non pas une intuition basée sur vos émotions qui viennent de vos croyances, de votre culture, de votre mari/femme, de vos conditionnements, de votre religion, non, l'intuition qui vient de votre cheminement à rejoindre votre centre, à chercher le "JE" derriere la personnalité quotidienne ..Y a des "techniques", apprenez et pratiquez... quand vous aurez "travaillé" à rejoindre plus facilement ce centre là, ce silence intérieur, cette connection, vous arrêterez de gober aussi bien les conneries du systéme que les conneries délivrées par ceux qui se pensent en marge du systéme mais qui en fait sont juste une simple mesure de contrepoids et qui s'effondreront face à la réalité de la situation versus leurs fantasmes.

En passant, sur les 10 points de l'article , j'en remplis 8 .. la politique locale, bof, et l'achat d'or ou d'argent, ben je préfére investir dans du concret ( outillages, génératrices, graînes, cave froide... par exemple) et acquérir différentes compétances manuelles utiles ( charpenterie, menuiserie, électricité, mécanique...) en plus de mes compétances professionnelles...

Ça fait 20 ans que je le dis : arrêtez de voter, arrêtez d'utiliser les banques, consommez local, devenez autonome , arrêtez de nourrir le systéme, il ne tient que par votre production et votre manière de consommer et par vos peurs des "si" .. y a pas un "illuminati" ou un "reptilien" ou un "vénusien" qui peut vous obliger à faire ce qui ne vous tente pas, alors déconditionnez vous et agissez , résistez !!

Fin de transmission
Marc p
our Au bout de la route!



Si on t'organise une vie bien dirigée
Où tu t'oublieras vite
Si on te fait danser sur une musique sans âme
Comme un amour qu'on quitte
Si tu réalises que la vie n'est pas là
Que le matin tu te lèves
Sans savoir où tu vas

Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Résiste

Tant de libertés pour si peu de bonheur
Est-ce que ça vaut la peine
Si on veut t'amener à renier tes erreurs
C'est pas pour ça qu'on t'aime
Si tu réalises que l'amour n'est pas là
Que le soir tu te couches
Sans aucun rêve en toi

Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Résiste

Danse pour le début du monde
Danse pour tous ceux qui ont peur
Danse pour les milliers de cœurs
Qui ont droit au bonheur...
Résiste {3x}

Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Résiste
...
crédit photos



richel
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Morgane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 142
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mar 04 Jan 2011, 12:26

Bonjour tout le monde,

Je suis ravie de cette atmosphère de résistance qui imprègne le net pour démarrer 2011 !
Ces conseils sont bons mais hélàs pas tous possibles à suivre ce qui risque d'amener de la culpabilité (sujet discuté dans ce fil de discussion ;-) ) !

Ce que j'en pense :

1. Pas de problème pour celui-là, possible même en ville ! :-)

2. Là, tout le monde ne peut pas aller s'acheter une ferme à la campagne avec un groupe électrogène pour vivre en autarcie totale ... et même là, il resterait des dépendances ! Une qui m'énerve régulièrement est la dépendance à un fournisseur pour recevoir l'internet et donc communiquer avec ses amis éloignés géographiquement, se tenir au courant de l'actu y compris celle de ce forum ... Les problèmes de connexion nous rappellent que l'on est dépendant de la qualité du service de ces fournisseurs et de leur honnêteté

3. la santé: oui, nous devons adopter une hygiène de vie la plus saine possible mais la préservation de la vie sociale implique des excès ponctuels et puis certains problèmes de santé graves ne peuvent être évités par cette prévention. Certains parlaient du tabac dans cette discussion: quelqu'un qui n'arrive pas à arrêter totalement mais bien à se limiter à la cigarette d'après le repas en voit déjà des effets positifs. Et faut-il vraiment renoncer à 2/3 verres de vin rouge le w-e, à un dessert sucré de temps en temps ?!
C'est comme la perfection, on peut tendre vers, mais jamais l'atteindre !
Qui a le temps de faire du sport plusieurs fois par semaine sans jamais rater une séance ;-)

4. Mes amis me le conseillent également mais je suis sceptique. Si notre système économique et notre société s'écroulent vraiment, que fera-t-on d'or et d'argent dans un chaos total ? Qui nous les rachètera en échange de besoins vitaux, manger, boire, se déplacer ... ?! Alors que l'argent liquide courra encore un moment ...
Pour ceux qui ont les moyens, le mieux c'est d'investir dans l'immobilier
Sinon Ambre a tout à fait raison :
Citation :
l'achat d'or ou d'argent, ben je préfére investir dans du concret ( outillages, génératrices, graînes, cave froide... par exemple) et acquérir différentes compétances manuelles utiles ( charpenterie, menuiserie, électricité, mécanique...) en plus de mes compétances professionnelles...

5, 6, 7 et 9. Tout à fait d'accord ! :-)
7. Les mandataires locaux qui restent au service de leur ville, village, sont souvent plus honnêtes que les nationaux car préférant se consacrer à l'intérêt général plutôt qu'à monter en grade dans leur parti pour accumuler du pouvoir. Cela dit, il reste aussi des gens honnêtes et droits au national, mais il faut bien les chercher ;-)
Ne pas voter, là je ne suis pas d'accord, et pas seulement parce que j'oeuvre en politique : en 2009, taux d'absention record ... qui n'a rien changé ! Même si 80% des gens ne votaient plus, les dirigeants feraient des statistiques électorales avec le vote de ceux qui restent et continueraient leurs politiques en fonction. Alors autant aller voter, et choisir la ou les personnes qui vous semblent les plus honnêtes et dignes de confiance.

8. Avant de rencontrer des gens de ce milieu, je pensais cela aussi mais la réalité est plus nuancée. Vouloir délivrer un pays d'une dictature est louable, mais avec des frappes chirurgicales, sans frapper les civils et l'économie du pays (les technologies militaires actuelles le permettent). Après, c'est au peuple de s'auto-gérer et d'élire de nouveaux représentants. S'ils laissent réinstaurer une autre dictature ou s'installer le chaos, c'est dommage mais c'est leur problème, nos militaires ne peuvent pas les diriger à leur place !

10. Ne plus payer ses impôts c'est bien en théorie mais soyons un peu pragmatiques aussi. Comment pourrons-nous encore agir sur tous les points précédents avec des huissiers sur le dos voire en prison ?! Il faut être rusé, faire mine de céder sur certains points du système pour mieux lui résister ...
Et puis, pratiquement c'est impossible en Belgique puisque l'impôt est directement retenu sur notre salaire sans nous demander notre avis, avec un ajustement par an.

J'ai relu les débuts de cette discussion passionnante et suis heureuse de l'évolution générale depuis 2008. Le bout du tunnel, peut-être tout proche ?
En réponse à une question de "V" (j'espère qu'il nous lit toujours ?), les "fausses synchronicités" existent bel et bien, mais il m'a fallu du temps pour m'en rendre compte !


Dernière édition par Morgane le Mer 17 Aoû 2011, 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Lun 10 Jan 2011, 18:48



NB sondage réactualisé en haut de page,
merci de votre participation!


Pour pousuivre sur ce sujet , je reposte ici en partie la news de ce 4 et 9 juillet 2009 et remercie vivement tous ceux qui m ont écrit en mp ou en privé.

Vos témoignages et réflexions sont les bienvenus sur ce post en attendant d en faire une synthèse accessible aux adolescents et jeunes adultes que nous mettrons en lecture libre plus tard.
Je fais ici appel à un modérateur ou modératrice qualifié et ayant un bagage pédagogique adéquat qui pourra retransmettre l information .
richel



"2012 : conspirations de l'apocalypse"


Ce sujet très "controversé" commence à créer des débats et des peurs jusque dans les cours d école de nos enfants!



"A quoi bon continuer d étudier, de bien manger et de s engluer dans un système que nous ne maitrisons déjà plus, si dans quelques années on crève! " sic par un ami de mon fils , 15 ans!



Devons nous tout laisser dire, avons nous toutes les réponses , alors que foisonnent de toutes parts des infos contradictoires?

Que répondre à nos enfants qui vivent dans un climat de violence sans cesse en croissance et dont les médias font choux gras?



je profite de ce mail pour suggérer des pistes de réflexions que nous pourrions mettre en commun, avec discernement et objectivité!






2012 Les énergies inversées
Les calendriers Mayas
L'INVERSION du CHAMP MAGNÉTIQUE de la TERRE
A quoi devons-nous nous attendre !



Toujours dans une optique de démystification, nous nous sommes penchés sur le problème de 2012 et la véracité du fondement de cette date. Beaucoup de choses ont été dites, mais le phénomène d'attentisme et de passivité des ésotériques nous laisse supposer qu'il y a beaucoup de confusion et d'idéalisme dans des explications en désaccord avec la réalité.
Nous avons découvert, dans nos précédentes recherches des Messagers du Temps, que le système solaire était actif, et que notre rôle dans l'édifice était non d'attendre de l'aide, mais de participer au mouvement.
Nous savons que notre système solaire est à mi-parcours de sa durée de vie, soit encore 5 milliards d'années de notre temps terrestre, et que les différentes observations concernant notre planète prouvent qu'il y a eu plusieurs basculements de celle–ci.
Nous savons aussi que nous nous trouvons pris au piège dans des énergies émises par les trous noirs, poubelles de l'espace, mais également en situation de rectification obligatoire en accord avec l'Univers (voir les Messagers du Temps : la Puissance de l'esprit).

Forts de ces explications, nous allons donc émettre l'hypothèse que le système terrestre est en situation de chaos, et que la puissance de l'esprit est la base de notre capacité de rectification. Cependant le phénomène de chaos n'inclut pas la passivité, mais l'action pour des choix au niveau des bifurcations.
Nous allons nous appuyer sur des explications concrètes telles les crops circles, les calendriers Mayas, le concept de l'Univers, afin de bâtir une trame cohérente, non mystique.

http://lesmessagersdutemps.com/part8.html
voir aussi
]http://lesmessagersdutemps.com/part9.html


Le texte en page un et le sondage sont toujours d actualité ici




et
L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Nouveau forum pour les membres inscrits sur 2012
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mar 11 Jan 2011, 01:22

Citation :
Marc : 4. Achetez de l’argent et de l’or: Les Etats-Unis ont besoin d’une révolution monnétaire avant que le dollar ne soit sujet a un effondrement complet.
Comme toute révolution, ceci doit commencer par une action de rebellion de la base. Le meilleur moyen de commencer est de convertir votre dollar qui se dévalue en argent ou or physique. Ceci va punir les banques, tres spécifiquement JP Morgan et le reserve fédérale ainsi que protéger vos acquis financiers. De plus, si le dollar continue a s’effondrer, l’argent et l’or vont tres certainement redevenir des monnaies d’échange viables de nouveau dans la société, comme cela l’est déjà dans une bonne partie de l’état du Michigan. Acheter de l’argent au poids est quleque chose que tout le monde peut faire et cela est maintenant plus que recommandé.

Citation :
Morgane : 4. Mes amis me le conseillent également mais je suis sceptique. Si notre système économique et notre société s'écroulent vraiment, que fera-t-on d'or et d'argent dans un chaos total ? Qui nous les rachètera en échange de besoins vitaux, manger, boire, se déplacer ... ?! Alors que l'argent liquide courra encore un moment ...

http://projectcamelot.org/Benjamin_Fulford_20_November_2009_fr.html

Kerry Cassidy : Ici Kerry Cassidy, de Project Camelot ; je suis au téléphone avec Benjamin Fulford. Nous allons discuter de la situation économique, et d'un message qui vient de parvenir à Project Camelot disant qu'en janvier, on allait faire chuter le dollar et changer de monnaie. Et on vous conseille de changer tous vos dollars pour de l'or et de l'argent.

Donc Benjamin, pouvez-vous nous parler des Chinois qui achètent principalement l'or ?

Benjamin Fulford : Ce qu'il faut que les gens des Etats-Unis comprennent, c'est que les Etats-Unis d'Amérique, le gouvernement constitutionnel, ne sont pas en faillite, et qu'ils n'ont pas de dettes. Les dettes sont dues par une grande entreprise – une grande entreprise privée nommée The United States of America Corporation ("les Etats-Unis d'Amérique S.A."), qui appartient au Federal Reserve Board (le Bureau des Gouverneurs de la Réserve Fédérale américaine, NdT), et au petit groupe de familles qui les possèdent.

Donc, ils veulent mettre l'intégralité de leur dette sur le dos du peuple américain, puisque ses contribuables la paient depuis des siècles.

Mais si le Federal Reserve Board devait se retrouver à sec, le peuple américain ne devrait pas un dollar, alors que le chiffre passerait immédiatement à l'équivalent de 10 000 000 $ pour chaque homme, femme ou enfant des Etats-Unis, si on laissait les gens de la Fed tomber en faillite.

Bon. Je voudrais aussi que les gens du Pentagone et des autres agences gouvernementales comprennent que nous n'agissons pas contre les Etats-Unis. Nous agissons contre un groupe de gangsters qui se sont emparés des Etats-Unis. Et nous désirons libérer le peuple américain.

Donc, plutôt que de leur permettre de proclamer la loi martiale, de dévaluer le dollar de 90% et de causer le chaos, je vous conseille juste de sortir de l'ombre et d'annoncer le retour du gouvernement constitutionnel.

Les Chinois et d'autres ont rencontré Obama et lui ont déniché environ mille milliards de dollars sur un an. Ils lui ont accordé le bénéfice du doute, mais ils tiennent compte de ses actes, pas de ses paroles – on continue de tuer des gens en Irak, on continue de tuer des gens en Afghanistan – et on n'a pas fermé Guantanamo ; en conséquence l'approvisionnement en argent est coupé depuis le 30 septembre.

Bon, ils [Obama et les gens qui le soutiennent, NdT] ont pu gagner un peu de temps en vendant des secrets militaires aux Chinois, en vendant des secrets militaires aux Russes, en [inaudible] amenant des missiles aux [inaudible] --

KC : OK, c'est – on est en train de vous perdre. Il vaudrait sans doute mieux…

BF : Oui… retirer – je suis désolé – retirer les missiles de Pologne, et deux ou trois autres choses.
Maintenant, ils se font un peu d'argent de ci de là, ils vendent de la drogue récupérée en Afghanistan, mais en fait, tout ce qu'ils sont capables de faire, c'est de gagner un peu de temps. Mais, c'est vrai, plusieurs sources sont d'accord pour dire que c'est le dollar qui va trinquer. Et si vous faites le calcul, il devrait s'effondrer à quelques pour cent de sa valeur.

KC : OK. Quand vous dites que le dollar va imploser, êtes-vous d'accord avec le message que je viens de poster sur Skype, affirmant que c'est prévu a priori aux alentours du 15 janvier, ou à peu près ?

BF : Eh bien, il y a une réunion de programmée pour le 6 janvier, et une autre pour le 30. Maintenant, votre source fait de toute évidence partie du cabinet d'Obama, et ça c'est son plan, mais cette personne n'est pas la seule dans le coup. En fait c'est un petit joueur.
Ils se préparent à dire : "Nous n'allons pas payer la dette, et nous allons juste déclencher la loi martiale et devenir un Etat-paria".

C'est ce qu'ils disent. Si tel était le cas, il y aurait probablement un blocus des Etats-Unis, et peut-être même la guerre – ce qui n'arrangerait personne. Il est bien plus intéressant de laisser les gangsters du Federal Reserve Board, tout ce tas d'escrocs et Wall Street tomber en faillite, et alors le Pentagone et les agences du gouvernement recevront des subventions pour utiliser leur technologie secrète et fabriquer des produits. OK ? Afin de remonter l'économie américaine.

Pour raisons de sécurité, les militaires US ont leur mot à dire sur des milliers de brevets. Ces brevets peuvent conduire à fabriquer des produits qui seront une bénédiction extraordinaire pour les Etats-Unis.

Vous savez, [inaudible], il est très important que vous compreniez que tout tourne autour du Federal Reserve Board, et autour du petit groupe de familles qui le possèdent et qui ont lavé le cerveau d'une grande partie du public américain. Cela ne concerne pas les Etats-Unis d'Amérique, nous n'agissons pas contre l'establishment militaire américain, ni contre l'establishment de la défense.

KC : OK. Donc, vous dites… vous dites en gros qu'on peut faire une distinction, d'une certaine manière, entre… vous suggérez avoir dit qu'on pourrait allouer de l'argent au gouvernement constitutionnel, après ce... cette récession. Qui va rendre cet argent disponible ?

BF : Eh bien, les Japonais certainement et les Chinois probablement, et puis un grand nombre d' autres pays, qui aimeraient voir les bons vieux Etats-Unis d'autrefois refaire surface. Vous avez ainsi des gens qui veulent entraîner avec eux vers le fond l'ensemble des Etats-Unis, mais il n'est pas nécessaire de les laisser faire. Après l'effondrement du Federal Reserve Board, il y aura un vaste plan Marshall pour toute la planète – y compris pour les Etats-Unis. Cela sera donc une extraordinaire bénédiction pour tout le monde, dès qu'on aura éliminé du système ces parasites.

C'est comme dans ce film où les aliens s'infiltrent dans le corps des gens – The Invasion of the Body Snatchers (L'invasion des profanateurs de sépulture) ? Le cerveau du corps politique américain a été envahi par une source alien et ils détruiraient les Etats-Unis. Et nous essayons de les faire sortir de votre cerveau et, savez-vous, de ramener les Etats-Unis à ce qu'ils sont censés être : une démocratie constitutionnelle.

KC : D'accord. Mais… mais ces gens qui… qui dirigent les Etats-Unis, sont en réalité les Illuminati, de ce point de vue. Et je ne les imagine pas disparaître dans la nuit, en douce. Je les vois plutôt chercher la bagarre.

BF : Eh bien, oui, ils vont chercher la bagarre, mais il y a une énorme faction, chez les Illuminati, qui nous soutient.

KC : D'accord.

BF : En gros, nous avons le Vatican, nous avons la BRI, et beaucoup de gens au Pentagone et dans le gouvernement US qui soutiennent cette idée.

Donc, nous avons affaire à la Société Thulé et aux Nazis, à cette faction-là. Pas à l'ensemble des Illuminati.

Et puis, bien sûr, il y a le reste du monde. Parce que, rappelez-vous, j'ai annoncé que je vis en Asie. Les Illuminati sont principalement un concept de Blanc – un concept Européen, Nord-Américain.

Et maintenant ils ont corrompu et fait chanter de nombreux dirigeants du monde entier, mais on est arrivé à un stade où tout peut basculer, où ils ne peuvent plus les intimider et, donc, ils se sont faits tellement d'ennemis qu'il ne leur reste plus vraiment de soutien.

Ils continuent à faire chanter beaucoup de gens, mais il se produit maintenant un effet boule de neige, et c'est impossible à arrêter.

KC : OK. Bon, à un moment vous disiez que… je devine que les forces orientales, dont vous faites plus ou moins partie en ce moment… une sorte de… je ne sais pas comment vous appelez ça, que ce soient les Chinois, la Mafia ou les sociétés secrètes…

BF : OK.

KC : …ou quoi que ce soit. Mais principalement…

BF : …OK…

KC : …vous disiez qu'ils éliminaient certains dirigeants si certaines choses ne se produisaient pas. Est-ce que…

BF : OK. Tout d'abord, c'était ma première suggestion, mais… il faut que vous compreniez qu'une Triade, ou une société asiatique, c'est comme une chambre de commerce. Ils ne font pas de choses illégales. Mais en cas d'urgence, les gangsters obéiront à la chambre de commerce, mais ils ne le feront pas si c'est illégal. Un peu comme la Mafia, quand elle a aidé le Pentagone pendant la deuxième guerre mondiale. Donc éliminons toute [idée d'une] association de gangsters, et vous comprendrez ce qu'il en est.

Et ce qu'il faut que vous sachiez, c'est que depuis ma première rencontre avec ces gens, beaucoup d'autres groupes ont surgi. Et maintenant, je fais partie de ce qu'on appelle la Société du Dragon Noir – à ne pas confondre avec la Rouge et la Verte. C'est un peu une sorte de filiale occidentale et japonaise – indépendante, mais fonctionnant à égalité et en partenariat avec les Chinois. Mais ce n'est pas une organisation chinoise. C'est international. Nous avons des membres en Europe, en Amérique du Nord, dans le monde entier, et il n'y a que deux vraies règles. La première, c'est que vous acceptez de travailler pour un but commun. Et la seconde c'est que, si quelqu'un vous attaque, on vous fournira une protection.

Et maintenant tout ce que nous voulons faire, c'est nous mettre en campagne pour éliminer la pauvreté, faire cesser la destruction de l'environnement, et développer les technologies qui ont été confisquées à la plus grande partie de la race humaine par une élite qui voulait les garder pour elle.
Voilà, c'est tout. C'est très simple. Et nous voulons aider le people américain. Nous voulons… voyez-vous… il y a environ 6 000 milliards de dollars qui attendent d'être investis dans de la technologie ou des produits américains, dès que ces gens de la Fed auront libéré le passage.

Donc, comprenez-le bien : il ne s'agit pas des Etats-Unis, il s'agit d'un groupe de criminels qui ont détourné votre système financier. C'est tout.

KC : OK. Et en ce qui concerne l'idée qu'une partie de l'or pourrait être du tungstène ?

BF : Eh bien, j'entends maintenant parler de ça par différentes sources, y compris par le MI6 [les services de renseignements extérieurs du Royaume Uni, NdT], le gouvernement chinois, et bien sûr, par seulement quelques personnes sur le Net. Il y a une bataille en ce moment sur les marchés des contrats à terme, avec des gens qui essaient de couler la Fed en achetant de l'or de cette manière, et en en demandant la livraison physique.

Et apparemment on a présenté aux gens beaucoup de tungstène… enfin, vous savez, plaqué or, en leur disant "Voilà ce qu'on va vous livrer", mais il s'agissait d'augmenter le ratio d'endettement sur les marchés à terme. Et maintenant, tout est testé et on a découvert qu'ils mentaient et qu'ils ne peuvent pas honorer leurs contrats. Ils ont promis de livrer de l'or, et ils en sont incapables.

Donc ils vont se retrouver en gros isolés du système financier mondial, comme s'il s'agissait d'une maladie grave.

Mais oui, les gens de la Fed – Fort Knox mériterait apparemment d'être renommé Fort Tungstène.

KC : OK, mais…

BF : Et la Banque d'Angleterre était également dans le coup.

KC : OK. Qui est donc maintenant en possession de ce prétendu tungstène plaqué or, et quelle en sera la conséquence sur le marché, et sur le prix de l'or, à votre avis ?

BF : Eh bien, les Chinois m'ont dit qu'ils n'en avaient pas acheté. Ils sont bien trop malins. Ils testent toujours tout ce qu'ils achètent, parce que leur pays est rempli de contrefaçons, depuis des milliers d'années, donc, voyez-vous, ils sont très prudents.

Je ne sais pas. Vous savez, je pense que pour une grande part ce sont des contrats à terme où, quand le contrat vient à échéance, le gars dit "OK, je vais vous payer". Mais il ne peut pas le faire. Donc, il s'agit de gens qui attendent la livraison d'or physique pour leurs contrats à terme, et qui finalement se rendent compte que ceux qui leur ont promis la livraison n'ont pas d'or.

Donc, vous pouvez avoir des informations plus précises en demandant à ces débiles de la finance de chercher dans les renseignements et les données des contrats à terme… Vous savez, qui a de l'argent se fait dépouiller, qui n'en a pas vend des produits qui ne lui appartiennent pas.

KC : OK. Mais pour commencer, pensez-vous que le tungstène appartient à un pays – ou à un groupe – en particulier ? Question numéro un…

BF : Eh bien…

KC : … et ensuite, est-ce que vous pensez que cela va affecter le prix de l'or, une fois que ce sera vraiment découvert ?

BF : OK. Eh bien, ça pourrait affecter le prix de l'or. Le problème, en fait, c'est quelque chose dont vous n'avez peut-être pas conscience : il y a un autre facteur ici. Quelque chose de connu sous le nom d'"or noir".

Autrement dit, il existe une énorme quantité d'or conservée hors marché par les Rothschild et les gens de la Fed, parce qu'ils perdraient leur pouvoir si cet or était accepté officiellement. Donc la vieille Famille Royale possède beaucoup d'or ; selon de nombreuses sources, il y a apparemment beaucoup d'or planqué aux Philippines. Autrefois ils n'acceptaient que l'or revêtu d'une marque donnée, provenant d'une raffinerie donnée. Et ils vous arrêtaient si vous essayiez d'acquérir tout autre or, même si c'était de l'or véritable.

Je me souviens qu'un certain nombre de gens se sont fait arrêter, il y a 20 ou 30 ans, parce qu'ils faisaient entrer au Japon de l'or des Philippines. Donc quand l'or noir sera autorisé sur le marché, cela signifiera que… qu'un groupe veut garantir le dollar par de l'or. Tous les dollars émis jusqu'à septembre seront garantis par 1/28ème de gramme [env. 0,036 g] d'or selon le plan de ce groupe précis.

Et cela parce que 90% de tous les dollars émis appartiennent à des non-Américains. Et ils ne tiennent pas à ce que ces dollars deviennent du papier sans valeur.

Donc, même si le dollar US actuellement produit par la Fed se dévalue au point de ne valoir que quelques cents, les gens qui possèdent de l'or, des dollars honnêtement fabriqués et gagnés, vont se voir offrir cette chance. Aucun accord définitif n'a encore été conclu à ce sujet, mais des négociations sont en cours.

KC : OK, mais nous ne pouvez pas nommer les gens qui détiennent, pour ainsi dire, cet or noir ?

BF : Je sais qui ils sont, mais non, je ne peux pas les nommer. Parce que beaucoup d'entre eux se feraient tuer. Donc ils essaient de rester anonymes… pour des raisons très valables.

KC : OK, mais vous êtes en train de suggérer qu'ils veulent principalement garantir le vrai dollar, après la chute du dollar, et c'est comme si, avec cet or noir… comme s'ils sortaient de l'ombre avec cet or noir.

BF : Eh bien, [c'est vrai pour] les dollars vendus dans le monde jusqu'à 2008. [Pour] tout le reste, après cette date, pas question. Et ensuite ils changeraient probablement son nom pour en faire une nouvelle monnaie. Mais, vous savez, il ne s'agit là que de la proposition d'un seul bord. La position des Chinois semble être – et je tiens ça de bonnes sources, en relation directe avec le Politburo – qu'ils ont maintenant rendu le renminbi [le yuan renminbi, nom officiel de la monnaie chinoise, NdT] convertible avec la plupart des monnaies du monde, à l'exception de l'euro et du dollar.

KC : Pourquoi à l'exception de l'euro ?

BF : Eh bien, parce que c'est lié à la question de savoir qui contrôle le système financier. Voyez-vous, ils n'acceptent toujours pas que le renminbi soit convertible, qu'il soit changé en dollars ou en euros. Vous savez, le seul…

KC : OK, donc vous suggérez qu'ils…

BF : … à être convertible, c'est le dollar de Hong-Kong, mais maintenant, voyez-vous, les Saoudiens, les Japonais, les Russes, les Sud-Américains, presque tout le monde commerce directement avec la Chine en utilisant sa monnaie locale, et le renminbi. Autrefois il fallait passer par le dollar US, pour… passer du, disons… vous savez, du riyal saoudien, au renminbi. Maintenant ils le font directement, sans intermédiaire. Donc ils contournent tout simplement le système financier existant.

KC : Je comprends. Donc, vous voulez dire que l'Union Européenne refuse de faire ça ? Donc le refus vient des gens qui gèrent l'Union Européenne et, par conséquent, l'euro n'entre pas dans ce système ?

BF : C'est une question de pouvoir, voyez-vous. Les gens de l'Union Européenne, ils avaient prévu de… je veux dire, je pense qu'ils ont volontairement fait imploser les marchés financiers US. Ce n'était pas un accident.

Mais ils voulaient créer le problème, et leur solution, c'était de transformer le FMI en une sorte d'institution financière mondiale, et d'émettre ces fameux droits d'emprunt spéciaux (special borrowing rights).

KC : D'accord.

BF : Le problème avec le FMI, c'est que, par exemple, la voix de la Belgique compte plus que celle de la Chine. Donc le reste du monde dit : "NON. Nous savons que vous êtes à l'origine du problème, mais nous n'allons pas accepter votre solution".

Et l'autre problème, c'est que de nombreux pays de la zone euro, par exemple l'Italie, l'Espagne et la Grèce… apparemment l'Allemagne n'accepte plus les euros émis par les Italiens, les Espagnols ou les Portugais, par exemple. Donc l'euro lui-même pourrait se diviser. En d'autres termes…

KC : C'est une dynamique intéressante, cette histoire d'euro qui se divise.

BF : Oui. Si vous voulez avoir une idée plus précise des choses, regardez simplement quels pays sont depuis longtemps en état de déficit chronique, par rapport aux autres.

En d'autres termes, quels pays se contentent d'imprimer de la monnaie, pour acheter des produits au reste du monde ? Alors vous pourriez voir où se concentre le problème. Vous verrez qu'il s'agit de l'Angleterre, des Etats-Unis et des pays méditerranéens.

KC : Mm.

BF : D'une manière générale, vous savez, ces pays ne produisaient rien. Ils se contentaient de fabriquer du papier.

KC : Et c'est pourquoi… pourquoi pensez-vous que, par exemple, l'Allemagne ne veut plus faire affaire avec… ni accepter ces euros-là ?

BF : Soutenir ces pays leur coûte quelque chose comme 40 milliards d'euros par an. Et les macro-statistiques, dans leur ensemble, indiquent quelque chose de ce genre.

KC : C'est sûrement un petit peu plus complexe que ça. Est-ce que ça signifie que, par exemple, l'euro italien n'est pas garanti par la même quantité d'or que l'euro allemand ? Je veux dire : sur quoi est-ce que c'est fondé ?

BF : Eh bien, vous savez, il n'était pas garanti par de l'or. Je veux dire qu'à l'origine vous garantissiez l'euro en fonction de la qualité réelle de votre économie – c'est-à-dire avec vos usines, avec votre production agricole – et dans des pays comme l'Allemagne et le Japon, où ils subissent une hyperinflation ? Les banques centrales font très, très attention à ce que leur monnaie soit garantie par une authentique activité économique.

Mais les Etats-Unis, l'Angleterre, et les pays de l'Europe du Sud ne soutenaient pas leur monnaie nationale par une authentique activité économique.

Donc il n'est pas nécessaire de [garantir le dollar par de l'or] [(?)inaudible], mais il faut le soutenir par quelque chose de réel. Vous savez, cela pourrait être du blé, du chocolat, n'importe quoi de concret. Pas seulement une illusion, comme celle qu'ils ont essayé de faire gober aux gens.

KC : OK. Bon, pour revenir à la situation américaine, nous entendons dire qu'il pourrait y avoir de fausses nouvelles comme quoi le dollar est sur le point de s'effondrer et qu'en fait, en réalité, le dollar va en vérité remonter.

Avez-vous entendu parler de ça – de ce type d'information ?

BF : Eh bien, une fois de plus, cela dépend de la façon dont les choses vont se terminer. S'ils acceptent la proposition du dollar garanti par de l'or, alors le dollar va monter. Mais une grande partie des produits dérivés et de la monnaie créée frauduleusement seront simplement effacés des registres.

Donc, en d'autres termes, tous ceux qui possèdent des dollars gagnés par du vrai commerce, en vendant de vrais produits, vont voir le dollar monter. Et tous ces milliers, et peut-être même ces millions, de milliards de dollars générés par ces fameux produits financiers, qui sont frauduleux, ne vaudront plus rien.

KC : OK. Donc, qu'est-ce que…

BF : Donc, ils essaieraient d'éliminer tout ce qui est frauduleux dans le système du dollar, et ensuite ils garantiraient par de l'or tout ce qui est authentique. Et je suppose que le gouvernement américain commencerait alors à émettre des dollars, ou une monnaie gouvernementale, comme ils ont essayé de le faire sous Kennedy, et comme l'a fait Lincoln.

KC : OK. Est-ce que vous êtes au courant du rôle de Goldman-Sachs dans tout ce scénario ?

BF : Eh bien, Goldman Sachs est pour moi d'une certaine façon l'épicentre du mal. Par là je veux dire qu'ils financent le terrorisme, m'a-t-on dit, et qu'ils travaillent pour l'élite. Mais ce que je veux [surtout] dire, c'est qu'à mon avis, il faudra que Goldman-Sachs boive le bouillon. Parce qu'ils ont agi de manière criminelle, vis-à-vis de la plus grande partie de la communauté financière mondiale : ils ont manipulé les marchés, manipulé les monnaies – ils ont fait un tas de choses tout bonnement pas correctes d'un point de vue éthique.

KC : D'accord. Etes-vous conscient qu'ils ont bénéficié de diverses manières de tout ce scénario, tandis que d'autres…

BF : Ils prennent en compte tous leurs bénéfices, qu'ils inscrivent sur les registres, et en ce moment ils prennent aussi en compte toutes leurs pertes, qu'ils enlèvent des registres;

Ce sont eux qui, je crois, étaient impliqués dès l'origine dans l'élaboration de ce krach. Donc, bien sûr qu'ils vont en retirer du profit !

KC : OK.

KC : Mais ce qu'ils ont fait est criminel, et il serait donc normal qu'ils se retrouvent en prison.

KC : OK. Et à propos de cette information que nous avons obtenue sur Skype, et qui raconte en gros que 70 banques vont couler après le 1er janvier ?

BF : Eh bien, ils veulent… voyez-vous, leur plan c'est de faire un remake de 1907, et de provoquer la faillite de toutes les banques, sauf de celles qui leur appartiennent, savez-vous ? Avec, comme conséquence, d'élargir tout simplement leur monopole.

Donc, ou bien ce sont les grosses banques centrales qui boivent le bouillon, ou bien il y aura de nouvelles actions frauduleuses faites sur le dos du peuple américain.

KC : D'accord.

BF : Ce n'est pas de 70 banques dont il faut se débarrasser, mais de 6.

KC : (Rires)

BF : Les grosses.

KC : Vous parlez des plus importantes.

BF : Je parle de celles qui sont propriétaires du Federal Reserve Board.

KC : D'accord.

BF : Je parle de celles qui ont créé ces produits financiers frauduleux, qui ont engrangé des profits astronomiques et qui, quand les choses ont mal tourné, sont allées dissimuler toutes leurs pertes dans les Iles Caïmans.

KC : OK.

BF : Vous savez, ils utilisent deux types de registre. Et s'ils ne satisfont pas aux normes Bâle II, ça signifie qu'ils ont deux jeux de livres comptables : les pertes sur l'un, les bénéfices sur l'autre.

KC : OK. Pensez-vous que la prise de possession par les Chinois de l'or qu'ils sont en fait en train d'acquérir en ce moment, est…

BF : Bon, les Chinois ne sont toujours pas convaincus que cet or existe, d'accord ? Ils vont le tester, le vérifier et s'assurer avant de le prendre qu'il n'y a pas d'arnaque. Donc c'est ce qui est en train de se négocier en ce moment même.

KC : OK…

BF : Ils doivent s'assurer que cet or existe, avant de donner leur accord. Voilà leur situation.

KC : Mais…

BF : Maintenant, ce que je voudrais également dire sur les Chinois, c'est qu'ils parcourent le monde, et viennent en aide aux pays pauvres, en les aidant à se développer, et en essayant d'être polis et de faire le bien.

Les Américains ont tué 1 600 000 personnes en Irak. Ils tuent des gens au Pakistan et en Afghanistan, tout en encourageant l'industrie de la drogue – ils se sont fait voler le pouvoir par des gangsters. Considérez seulement ce qu'ils font, pas ce qu'ils disent.

Et je veux voir la civilisation occidentale montrer le bien qu'elle peut faire, une fois qu'ils se seront débarrassés de ces gangsters, qui ont pris le contrôle du cœur de leur système.
Nous pouvons être meilleurs que les Chinois, si nous le voulons.

KC : OK. Et en ce qui concerne cette histoire de grippe porcine, et aussi : que se passe-t-il en Ukraine ?

BF : Eh bien, ce sont eux, vous savez, qui font leur numéro : qui essaient de menacer et…
KC : Bon, quand vous dites : "Ce sont eux", ce sont avant tout les Illuminati, ce sont eux qui sont derrière ça ?

BF : Bon, OK, c'est la Société Thulé. Ce sont les propriétaires des laboratoires pharmaceutiques, des compagnies pétrolières et des entreprises militaires.

Donc, il faut se rappeler que les Illuminati ne forment plus un bloc monolithique. Il faut bien séparer certains groupes de ploutocrates Nazis eugénistes d'autres groupes qui trouvent ça vraiment épouvantable. Donc un grand nombre de gens chez les Illuminati nous aident en ce moment même.

KC : OK, quelles factions des Illuminati nous aident ? Pourriez-vous donner le nom d'une faction précise ?

BF : Eh bien je pense que le Vatican est maintenant du bon côté, et cela suggère que…

KC : Qu'est-ce qui vous fait croire ça ? Parce que, pour être franche, je trouve ça très discutable.

BF : Eh bien ils m'ont envoyé Leo Zagami pour en parler et lui, apparemment, est sorti de l'ombre, il a raconté beaucoup de choses vraies, ensuite ils lui ont pris son enfant, et les Jésuites l'ont forcé à dire tout un tas de trucs bizarres et idiots, de façon que les gens ne le croient plus du tout, mais je l'ai trouvé tout à fait crédible.

Après ça j'ai eu des contacts avec des banquiers du Vatican et beaucoup d'autres gens, et on dirait qu'ils apportent maintenant leur soutien – mais une fois de plus, je ne le croirai que lorsque je les verrai agir, OK ?

Les pourparlers actuels sont en leur faveur, OK ? Mais, une fois de plus, c'est ce qu'ils feront qui prouvera d'où ils sortent.

KC : OK, bien, il faut que je dise que Project Camelot a interviewé Leo Zagami, il y a un certain temps déjà. Il est très clair qu'après ça, il a été complètement récupéré. Il a été ramené sous la férule des Illuminati et, il est évident, quand vous le rencontrez, qu'il a été programmé au énième degré. Et il m'avait en fait appelée personnellement pour me dire qu'on le torturait.

Donc il faut que je vous dise que tout ce qu'il a pu vous raconter est nécessairement suspect.

BF : C'est vrai. Je veux dire, je ne crois pas sur parole ce qu'il m'a dit. En fait, ce sont plutôt les autres gens avec lesquels j'ai été en contact depuis qui disent que, c'est vrai, on le considère comme "grillé", même dans ce groupe-là. Mais il s'agit d'un banquier du Vatican, et de deux ou trois autres personnes qui semblent correctes.

Mais, encore une fois, ils ont réellement arrêté les gens du Federal Reserve Board en Italie, avec 134,5 milliards de dollars en titres. C'était une manœuvre de la Fed américaine – une tentative qui avait pour but de causer des problèmes financiers. Et elle a été déjouée par le Vatican, OK ? Donc ils se sont montrés sous un jour favorable en faisant une seule bonne action. Jusqu'à présent.

KC : OK. Où avez-vous obtenu cette information ?

BF : Maintenant, des gens que je crois être généralement du bon côté, ce sont les Suisses.

Et j'ai toujours pensé que la BRI, la Banque des Règlements Internationaux, était au cœur des ténèbres. Et elle n'appartient à aucun gouvernement, c'est vrai. C'est une espèce d'organisation ultra-secrète, mais ce sont eux qui sont à l'origine du fameux accord Bâle II qui oblige tous ces gens à inscrire sur leurs registres comptables leurs valeurs toxiques.

Et autrement les Suisses ont toujours eu la Croix Rouge. Et je pense qu'au cours des années la Croix Rouge s'est toujours montrée neutre, par ses actes, et elle a toujours aidé les blessés, en bonne organisation.

Donc ce que j'entends dire actuellement c'est que la Reine d'Angleterre, la Banque d'Angleterre, les Rothschild, Papa Bush et les gens de la Fed, qui ne veulent pas perdre l'immense pouvoir qu'ils tiraient de leur capacité à battre monnaie à partir du vent, sont essentiellement ceux qui font obstacle à la paix mondiale.

KC : OK. Mais que proposez-vous pour vraiment éliminer cette menace ? Selon vous comment vont-ils se faire dépouiller de leur puissance en Amérique ?

BF : Allez juste à Washington arrêter environ 200 personnes, et ça y est, le tour est joué. Fin du problème.

KC : OK, mais vous parlez de notre gouvernement. Vous parlez d'une sorte de coup d'état au sein de notre gouvernement, comme si cela pouvait fondamentalement se produire.

BF : Oui, parce qu'il faut que vous compreniez que ce ne serait pas un coup d'état dans la mesure où, savez-vous, votre démocratie vous est confisquée depuis 2000. Et donc, ce serait une question de…

KC : Eh bien en fait je dirais que notre démocratie nous est confisquée depuis la mort du Président Kennedy.

BF : Sans aucun doute. Mais les choses sont devenues vraiment moches à partir de 1985, quand George Bush Père est devenu vice-président.

Mais le fait est qu'arrêter ces gens serait un acte tout à fait légal. Parce qu'ils agissent contre la constitution, et qu'ils n'ont pas été élus démocratiquement. Donc, ce ne serait pas un coup d'état contre le gouvernement démocratiquement élu, ce ne serait pas anticonstitutionnel.

KC : Je comprends. Mais les gens que vous leur suggérez d'arrêter seraient l'administration actuelle ?

BF : Eh bien il s'agirait de George Bush Junior, Obama, de trois membres de la Cour Suprême, et d'à peu près la moitié du Congrès et du Sénat.

KC : (Rires)

BF : Principalement.

KC : OK. Je comprends ce que vous ressentez, mais est-ce que ça n'est pas un petit peu irréaliste ?

BF : Eh bien attendez donc de voir ce qui va se passer en janvier, et nous verrons.

KC : OK. Mais qui avant tout voyez-vous prendre ça en main ?

BF : Eh bien j'espère que ce sera le Pentagone, les agences à nom alphabétique et les patriotes de ces différentes organisations.

Et comme ils ne s'inquiètent que de leurs fins de mois, nous leur disons : "Nous vous paierons vos traitements dès que vous nous aurez débarrassés de ces ordures", savez-vous ?

KC : OK. Et les gens dont vous dites qu'ils vont essentiellement "payer leurs fins de mois", ce sont les Chinois ?

BF : Non, pas les Chinois. Le monde entier.

KC : Comment est-ce que… OK, quel est le rôle du monde entier dans cette histoire ?

BF : Eh bien, c'est simple. Nous disposons de cette énorme machine militaire. Et nous avons des gens qui… peut-être qu'ils ne voudraient pas vivre la situation qui a suivi la chute de l'Union Soviétique. Où un général se retrouve tout d'un coup chauffeur de taxi à Londres.

Donc nous leur avons dit : nous allons vous engager dans le cadre d'une espèce de force armée mondiale, pour nous protéger et aider à résoudre les problèmes environnementaux, et pour veiller à la faire évoluer, d'une organisation qui tue et vole au profit des oligarques, à une organisation qui aide la veuve et l'orphelin et de plus explore l'univers, fait de la recherche high-tech, et des choses de ce style. Autrement dit, il s'agit d'une organisation merveilleuse qui a été utilisée pour des horreurs.

KC : OK. Bon, je peux comprendre comment vous voyez les choses, mais je dois dire que ça paraît assez idéaliste et pas très réaliste. Parce que ces gens-là ne vont pas facilement renoncer au pouvoir, donc, autrement dit, cela ne va pas se passer sans effusion de sang.

BF : Eh bien, c'est déjà le cas. Vous savez, nous veillons au grain. Le Federal Reserve Board va tomber en faillite, et une fois qu'ils n'auront plus d'argent pour payer les gens, savez-vous, ça va… on verra ce qui se passera. Les mercenaires ne restent mercenaires que tant qu'ils sont payés.

KC : OK. Donc vous pensez que les forces armées vont se révolter contre le…

BF : J'espère qu'ils le feront. Je ne sais pas. Je veux dire, je ne… je ne suis pas sur place.

KC : Bon, est-ce que vous avez une idée des choses ? Je veux dire, en espérant… ça semble… J'apprécie ce que vous essayez de faire…

BF : D'accord. J'ai un contact à la CIA, représentatif de la faction high-tech -- genre vaisseau Starship Enterprise -- du Pentagone et des agences. Et ils donnent l'impression de désirer nous accompagner dans nos plans.

KC : OK. Et quand vous dites :"nos plans", qui…

BF : Et ensuite, j'ai des gens du MI6, et aussi toute cette faction, liée aux Britanniques, qui soutiennent nos projets.

KC : OK.

BF : Donc certaines personnes puissantes, appartenant à votre establishment, qui travaillent avec nous.

KC : Quand vous dites…

BF : Et ensuite j'ai de mon côté tous les théoriciens du complot qu'on voit sur Internet, vous savez, Alex Jones et Jeff Rense, et vous autres, tous ces autres gens qui, je crois, soutiennent également cette idée.

KC : Bon, certainement. Mais quand vous dites "notre idée", et que vous dites "notre", est-ce que vous parlez uniquement de cette Société du Dragon Noir dont vous êtes membre ? Ou bien parlez-vous d'un groupe plus important ?

BF : Bon, écoutez. Je pense qu'il s'agit en fin de compte des habitants de la planète Terre. Je veux dire, vous allez dans la rue et vous demandez à quelqu'un pris au hasard : "Etes-vous pour la paix dans le monde ?" Il vous répondra probablement oui. "Croyez-vous que nous devrions faire campagne pour éliminer la pauvreté ?" Il vous répondra probablement oui.

Et si vous lui demandez : "Si tout un ensemble de technologies fantastiques vous avaient été dissimulées et que nous allions vous les apporter, est-ce que vous voudriez que cela se fasse ?" Il vous répondra probablement oui.

Donc j'en déduirais que probablement 99% de l'humanité soutiendraient ce que nous sommes en train de faire – s'ils le comprenaient.

KC : OK. Mais pensez-vous que, par exemple, les gens qui sont au pouvoir en Chine vont réellement rendre l'énergie libre disponible pour leur propre peuple ? Est-ce que c'est là votre philosophie ?

BF : Eh bien, le problème avec l'énergie libre, c'est qu'il faut faire les choses de façon à ne pas créer de troubles à l'ordre public. Tenez, par exemple, il y a tous les gens qui travaillent dans le secteur pétrolier, ces gens [inaudible] nous ont contactés et nous ont dit, avec beaucoup de bon sens : "Nous ne voulons pas retourner garder les chameaux".

Donc l'idée serait de commencer par utiliser ces technologies pour faire, par exemple, reverdir les déserts. En d'autres termes, ne détruisez pas ce qui existait avant. Construisez simplement du neuf autour de l'ancien.

Comme par exemple, au lieu de détruire le centre de Paris pour construire des gratte-ciel, vous créez tout un nouveau quartier de tours, et laissez le centre de Paris tel quel.

Donc il ne s'agit pas de prendre aux riches pour donner aux pauvres. Il s'agit de rendre chacun plus riche. Il s'agit de le faire sans que personne n'y perde. Il y aura tant de gâteau à se partager que chacun va se rendre compte à quel point on a été stupide de supprimer ça si longtemps.

KC : OK. Bon, je suis sans aucun doute d'accord avec cette philosophie. Mais ce que j'essaie de dire ici, c'est que l'énergie libre, et les nouvelles énergies, si vous voulez, sont séquestrées dans chaque pays par les pouvoirs en place. Et cachées aux gens.

Et donc vous proposez un raz-de-marée de changements qui impliqueront le gouvernement de pays comme le Japon, comme la Chine, et d'ailleurs, même le reste du monde.

En ce moment, il y a des gens dans d'autres pays, y compris l'Australie et ailleurs, qui créent des appareils à énergie libre ou des appareils sur-unitaires, comme ils les appellent, etc., et ces gens sont pour la plupart mis au secret, emprisonnés, enlevés ; ils sont…

BF : Oui, je sais. Mais pendant même que nous en parlons, nous construisons des usines, OK ? Les choses ont déjà commencé.

KC : Quand vous dites "nous", vous parlez de qui ?

BF : Du Japon, des Japonais, et savez-vous, c'est en train de se passer. On ne pourra pas l'arrêter.

KC : OK.

BF : Nous devons seulement nous assurer que nous ne provoquons pas de troubles sociaux, ou que nous ne créons pas une grande frange de démunis qui ensuite nous en voudront.

Il faut donc le faire de manière à ce que tout le monde puisse y trouver son compte – y compris les pétroliers et les militaires, et tous les autres. [Inaudible]

KC : OK. Bon… Benjamin, comment voyez-vous 2012 ? Voyez-vous d'éventuels bouleversements sur Terre ?

BF : Eh bien, je pense que nous devrions faire de cette date-là une grande fête, et en garder la trace comme d'une nouvelle façon, comme d'un nouveau départ pour la planète Terre. Mais est-ce que je crois que le ciel va s'ouvrir en deux et que des ovnis longs de plusieurs kilomètres vont se montrer et d'autres trucs de ce genre ? Et bien, je le croirai le jour où je le verrai.

KC : En fait, je vous demande votre avis sur les changements physiques de la Terre. Parce qu'il se trouve que vous êtes au Japon. Et si vous prêtez attention à ce qui va se produire au niveau de l'alignement des planètes, du centre galactique, de l'énergie qui en découlera, de l'activité solaire, et aussi de cette autre énergie provenant de la partie de l'espace dans laquelle nous entrons et qui va apparemment affecter notre planète très directement, à mesure que nous nous rapprochons de 2012, et qui pourrait affecter certains pays, comme le Japon particulièrement, et modifier le tracé des côtes, etc. Est-ce que vous adhérez à cette façon de voir les choses ?

BF : Ecoutez. J'ai étudié l'aspect scientifique et tout le reste, et je le croirai quand je le verrai. Mais si on se contente de… s'ils se contentent de nous menacer d'utiliser HAARP [High-frequency Active Auroral Research Program, un programme scientifique et militaire américain, NdT], eh bien on a déjà vécu ça. J'en ai déjà parlé. Il y a déjà eu tant de rumeurs alarmantes...

KC : OK. Et le gouvernement japonais alors ?

BF : …au cours de l'Histoire. Vous savez, il y a eu tellement de fois où on a pensé que le monde arrivait à sa fin, et où ça n'a pas été la fin...

Je crois que nous autres les humains devons tout faire par nous-mêmes. Je ne vais pas attendre les bras croisés l'arrivée des bouleversements terrestres, ou des changements galactiques, ou les ovnis. Je dis : faisons tout nous-mêmes. Nous avons maintenant les moyens technologiques de vivre éternellement, et nous avons ceux de vaincre la pauvreté, nous savons comment arrêter la destruction de l'environnement. C'est juste une question d'organisation de la société. Ça n'est plus un problème technique. C'est un problème politique.

Donc je ne vais pas attendre sans rien faire les changements galactiques, ni les aliens, ou un moyen de remettre la planète en état. Ça, nous pouvons le faire nous-mêmes.

KC : D'accord.

BF : Et si quelque chose se produit, alors nous nous en occuperons quand ça arrivera.

KC : Je comprends. Je me demandais seulement si certains des contacts que vous avez dans le gouvernement japonais ou dans les sociétés secrètes sont un tant soit peu concernés par les éventuels bouleversements physiques qui pourraient se produire sur cette planète au cours des deux prochaines années.

BF : En ce moment la grande théorie ici, c'est que l'establishment secret américain a planifié un faux Armageddon. OK ?

Le renseignement le plus récent que nous ayons, c'est que Bush et ces gens-là vont fabriquer un faux Armageddon, le Projet Blue Beam, en utilisant leurs machines à hologrammes, et leur HAARP et, savez-vous, ils vont se servir de…

KC : Eh bien, en réalité… OK. Je comprends ça. Mais alors, si vous parlez d'Armageddon, et vous en avez en fait parlé à Leo Zagami, la seule chose qu'il nous ait dite, c'est que ce sont en réalité les Illuminati et le Vatican qui vont militer en faveur du scénario Armageddon.

BF : Eh bien, nous leur avons dit, tout à fait clairement, que s'ils croient vraiment, réellement, qu'il va s'agir d'une sorte d'énorme moisson d'âmes, alors il va falloir qu'ils prouvent leur sincérité en acceptant d'être en première ligne.

Et quand je leur ai signalé ça de cette manière-là, ils m'ont répondu : "Mm hum. Eh bien, ça pourrait être un problème." (Rires), savez-vous ?

KC : (Rires)

BF : Les choses sont différentes quand vous tuez des gens à la peau brune à l'autre bout du monde, de ce qu'elles sont quand c'est votre famille ou vous-même qui mourrez. Mais ils m'ont raconté qu'ils avaient un plan pour manipuler l'Histoire jusqu'à 2012… mais qu'ils ne savaient pas ce qui se passerait après ça, mais cette faction-là, la Société Thulé, c'est-à-dire les Nazis… voulaient tuer un paquet de gens, implanter des micro-puces dans les survivants, commencer un Reich de mille ans et créer une race de surhommes, vous savez, de même qu'une classe de sous-hommes pour les servir.

KC : Oui, vous avez à peu près tout bon.

BF : Eh bien, nous n'avons pas l'intention de les laisser faire ça, savez-vous ? Nous sommes en train de faire tout notre possible.

KC : Je comprends. Bill Deagle dit qu'une de leurs plus importantes usines de création de ces surhommes, en fait des androïdes, ou des cyborgs si vous préférez, c'est-à-dire une race de robots, est située sous terre, quelque part en Chine. Avez-vous entendu quelque chose à ce sujet ?

BF : Non, mais les Chinois m'ont effectivement raconté qu'on leur avait fait faire un tour des bases souterraines américaines. Ils ne veulent pas me dire ce qu'ils ont vu là-bas, mais ils ne croient pas que ça va être la fin du monde.

KC : OK. Bon, je ne crois pas non plus moi-même en fait que ça va être la fin du monde. Et je pense que la plupart des gens s'accorderaient pour dire que le monde ne va pas se terminer, mais la question est de savoir si nous allons subir des événements qui vont soit changer la vie telle que nous la connaissons, soit modifier le visage de la planète.

BF : Je le crois, oui. OK. Sans aucun doute.

Un célèbre mathématicien français a prédit le jour de sa mort – vous savez, en faisant des calculs – et quand le jour est arrivé, il a eu tellement peur qu'il s'est suicidé.

KC : (Rires)

BF : Maintenant, je pense qu'on peut faire de 2012 un tournant historique, savez-vous, [inaudible] qu'on n'a pas vu depuis des siècles – si nous le voulons.

Et je dis, oui, allons-y et faisons-le. Je pense que toutes les religions monothéistes souffrent du même problème : elles pensent que le monde va s'arrêter un jour donné. Et donc je dis : d'accord, arrêtons-le une bonne fois, et réinitialisons-le, de façon à éliminer ça de votre système.

KC : Mmh mmh.

BF : Je crois donc que c'est ce qu'il faudrait qu'on fasse. Nous devrions faire de 2012 une date à nous rappeler, mais il faut que ça ressemble à une énorme fête, à des méga-festivités.

KC : OK.

BF : Pas à un genre de massacre de masse. OK ?

KC : Oui, oui ; ça me plaît. OK.

Bon, et cette idée qu'il y a des vaisseaux extraterrestres stationnés tout autour de la planète ? En veille, principalement.

BF : Eh bien, quand je verrai les ET faire du shopping dans les centres commerciaux, et que je serai leur ami, je saurai de façon indéniable qu'ils sont ici, et qu'ils vont faire partie de …

KC : OK. Mais vous personnellement, vous n'avez jamais expérimenté de contact. Est-ce que c'est vrai ?

BF : J'ai beaucoup d'expériences intenses pendant mon sommeil, ou quand je fais du voyage astral. Je vois des choses qui, savez-vous – je pense qu'il me faudrait toute une batterie de super-ordinateurs pour décrire ça. On m'a montré le début des temps, comment les mathématiques de l'univers fondamental… On m'a montré toutes sortes de choses.

Malgré tout ce que je vois, je me retrouve chez moi, à [inaudible], au Japon, dans cette réalité-ci, dans ce monde-ci, avec des tables dans lesquelles je peux me cogner, et de la nourriture que je mange. Savez-vous ?

Donc, quels que soient les événements futurs, je crois que nous devons régler ça ici-même, sur cette planète. Je ne vais pas attendre les bras croisés que des ovnis géants apparaissent dans le ciel. Si ça se produit, très bien, ça sera merveilleux. Mais je crois que tout dépend de nous.

KC : OK.

BF : Nous sommes ce que vous pourriez appeler le tranchant du ciseau, ou la pointe du diamant. Et, quoi qu'il arrive, je pense que toutes les différentes lignes temporelles se concentrent sur nous.
Donc nous sommes comme… la pointe… la singularité à l'origine d'une sorte de big bang. Tel est, je crois, notre potentiel.

KC : OK. Bon, merci Ben. C'est en réalité une noble philosophie, et j'apprécie que ce soit votre point de vue.

BF : Quoi qu'il en soit, faisons…

KC : Quelques mots encore, pour finir, sous forme de mise au point ? Ce que vous voulez communiquer au public ? Parce qu'en cette période notre audience est tout à fait conséquente. Donc beaucoup de gens entendront ceci.

BF : Eh bien, j'aimerais dire que les habitants de la planète Terre veulent aider les Américains à se sortir de ça, avec le moins de heurts possible, et une fois qu'ils se seront débarrassés de la Fed… se débarrasser de la Fed [évitera à] chaque homme, femme ou enfant des Etats-Unis [d'avoir à payer] au minimum 10 millions de dollars. OK ? Voilà mon message final.

KC : OK.

BF : Et le monde entier veut vous aider.

KC : OK. Merci beaucoup, Ben. C'est très bien, et j'apprécie cette mise au point.

BF : Je vous en prie.

KC : OK. Et nous sommes vendredi 20 novembre 2009, Project Camelot. Merci beaucoup.


Traduction de l'entretien téléphonique du 20 Novembre 2009

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mer 23 Mar 2011, 19:45

Vidéo de Dominique Aubier
très en colère...










Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre invisible menée contre l’humanité   Mer 10 Aoû 2011, 13:58



NB sondage réactualisé en haut de page,
merci de votre participation!




extrait de l' introduction page 1 :


Citation :
La guerre invisible menée contre
l’humanité





Aujourd’hui partout dans le monde nous nous trouvons aux prises avec une époque qui devient de plus en plus agitée et stressante. Les personnes sensibles, et même l’homme de la rue plus averti, ressentent maintenant la pression et l’influence croissante de forces et de pouvoirs qui apparaissent pour maintenir leur domination en ces fins de temps, comme il fut prophétisé. L’ordre du jour actuel qui est de supprimer toute conscience et expérience spirituelle authentique s’intensifie : avec toujours plus d’ingéniosité, des efforts sont déployés pour réduire la possibilité de se libérer des systèmes de contrôle physique et invisible qui modèlent et manipulent la société humaine sur Terre.



C’est un sujet que nous cherchons depuis longtemps à révéler au grand jour, même s’il effraie beaucoup de gens, car il nous est apparu nécessaire de lancer un avertissement sur ce qu’il nous avait été donné de voir depuis un certain temps déjà, sachant qu’un temps viendrait où beaucoup plus de gens seraient conscients de ces influences, et chercheraient donc à comprendre. Car même si l’augmentation des moyens de communication tels que l’Internet etc. a permis à l’humanité de se rend compte des méthodes plus tangibles de propagande par les médias, la politique, l’économie et les activités militaires, bien moins de gens sont à ce jour informés sur la dynamique plus subtile et plus insidieuse de l’offensive secrète lancée contre la conscience humaine collective.


Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
La guerre invisible menée contre l’humanité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Crimes de Guerre et Crimes contre l'Humanité ?
» L’Islam est un crime organisé contre l’humanité !
» Pédophilie: plainte contre le pape pour crimes contre l'humanité!
» Monsanto poursuivi pour crimes contre l’humanité à la Cour pénale internationale
» fitna film contre l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: Présentation des membres :: description du forum-
Sauter vers: