ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 5 - La manipulation de la Féminité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Lun 06 Déc 2010, 21:01

Bonsoir Juvenal,

Citation :
Bon, ok, mais quel rapport avec le thème de la femme, me direz-vous ?
Tout dépend de quelle femme l'on souhaite causer :)

S'il s'agit de celle qui existe à l'extérieur de nous et qui consiste en un être humain de sexe opposé, il est clair que mon propos est à côté de la plaque...
Il m'a semblé pour ma part préférable de ne traiter que de ma propre femme intérieure qui elle, ne possède aucun abat-jour autour des reins ! (lol)

Il y a en chacun de nous des énergies Electriques et Magnétiques et entre ces énergies un déséquilibre plus ou moins important.

Donc ce que dit Infomystére est sensé:

Citation :
Les deux aspects (féminin et masculin) sont indissociables l'un de l'autre.
C'est leur communion qui forme un "ETRE" et non pas le fait de privilégier l'un des aspects par rapport à l'autre.

Comme tu écris Juvenal :

Citation :
Le pur ésotérisme, tel qu'aux origines, nécessite bien plus de travailler sur soi que d'argumenter sans fin -bien qu'avec brio- sur des sujets annexes qui, de toutes manières, ne sauront satisfaire vraiment la soif intarrissable du chercheur de Lumière.
Lumière qui ne se trouve pas dans les sujet traités ou les arguments sans fin mais au plus profond de soi, juste derrière les blessures inavouées et les attentes frustrées de tous ceux qui ont encore tout intérêt à étudier au-dehors des sujets qui leur brûle le dedans :)

Et comme tu t'intéresses à la psychologie ésotérique que tu enseignes, voici un questionnaire témoin qui permet de déterminer le degré de ce déséquilibre énergétique en soi :

http://www.french.azuritepress.com/techniques/withness_quiz.php

Ce questionnaire comporte une centaine de questions et ne se fait en 10 minutes.
Les résultats peuvent surprendre...

Citation :
La structure et l’approche (de ce questionnaire) sont dérivées des méthodes « classiques » utilisées par l’Analyste professionnel, le spécialiste du comportement et la psychologie du « Personnage ».
(...) Le degré d’expression naturelle qui existe à travers le spectre entier de conscience et des identités conscientes ou subconscientes peut être et sera décrit en termes de « Personnages », ce qui est d’ailleurs en rapport avec ce que nous appelons « le programme du Bourreau et de la Victime » dans la 3e dimension, un phénomène tellement commun au sein du Bouclier Planétaire et du Bouclier de la personne et par conséquent, au sein de l’humanité entière.

Citation :
Personnages, Nodes de Pouvoir et Divine Expression de Soi *

Ce questionnaire représente les premiers pas d’un nouveau système d’évaluation de soi, destiné à nous rendre plus conscients de nos forces et de nos faiblesses dans nos propres relations avec le « pouvoir personnel » et la fréquence des expressions de « compétition » qui leurs sont associées. Exprimé en termes de Science Keylontique, cela signifie observer l’arrangement des récepteurs (Apparthi) présents dans notre Bouclier Personnel. Les Apparthi sont des « récepteurs d’énergie » (ou programmes) qui attirent naturellement les fréquences du Champ Unifié pour leur traduction (sous forme d’impulsions pensée-action). Cependant, certains Apparthi sont adaptés à l’Ombre et quelques-uns au Modèle Divin. En comprenant mieux tout ceci, nous pouvons identifier ces régions où la relation entre la perception et la pensée n’est plus alignée sur le Modèle Divin et par conséquent, en tirer un moyen de nous concentrer sur les régions où il existe des obstructions ou blocages.

Certains « Personnages » sont plus évidents, quant à leur formation et modification, pendant les premières années de « cette vie-ci », comparés à d’autres qui émergent plus tard dans la vie. Certains émergent à la suite d’une modification intuitive née d’expériences faites très tôt dans la vie, et sont le produit de l’expérience et de la maturité ; d’autres « Personnages » émergent des niveaux de l’Âme, de la Surâme et de l’Avatar. Mais il y en a aussi d’autres qui apparaissent suite aux stimulations de la part de l’Ombre et d’un « Danseur Fantôme ». Un tel phénomène représente par conséquent les thèmes mythiques sous-jacents que l’on trouve parmi toutes les races et cultures dans notre monde « contemporain ».

Chacun de nous représente quelque chose qui appartient à un « type » au sein d’un type et par conséquent, une expérience au sein d’une expérience, alors que nous jouons nos rôles sur notre chemin de retour à l’Unité, chacun de nous est un thème au sein de l’organisme humain tout entier, évoquant les thèmes éternels de leçons, de tests ou d’évolution. Le but ultime que nous partageons tous consiste à terminer notre dernière incarnation en intégrant et en équilibrant toutes les fréquences dans leur expression positive ou encore, ne plus être « victimisé » (ou dépassé) par l’expression négative d’une fréquence ou sous-harmonique particulière se présentant sous la forme d’une impulsion du type pensée-action.

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Juvenal

avatar

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 33
Date de naissance : 17/05/1960
Age : 57
Localisation : Sarlat-La-Caneda (24)
Loisirs : Internet et la moto
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 07 Déc 2010, 14:45

Hello douceur :)

Evidemment que ce que dit infomystères est censé.
C'est d'ailleurs un des rares, avec Ambre, que je lis jusqu'au bout ! (lol)

Non pas que les propos des autres soient inintéressants, grands dieux, loin de moi cette idée outrancière, mais plutôt parce que ces mêmes propos sont trop intellectuels pour mon petit cerveau habitué à se "brancher" et à laisser venir les choses et les êtres à lui et tels qu'ils sont.

Et comme je n'ai pas toujours de cachets d'aspirine sous la main... lol
Oui, bon, c'est de l'humour, hein, n'allez pas vous faire un "mauvais karma" en vous inspirant de ma boutade :)

Tout ce que nous disons, tous, est d'ailleurs censé.
Surtout pour celui qui le dit.
Mais tout n'est pas présenté d'une manière qui puisse satisfaire ou "toucher" chacun d'entre nous.
Ce qui est bien normal, voire humain, dois-je préciser afin de ne peiner personne.

Cela dit, on peut aussi comprendre de travers ce que tente de présenter une personne ou le sortir de son contexte et lui retirer ainsi tout son souffle et son sens premier. Nous sommes si distraits, parfois !

C'est parce que je suis conscient de ce risque que je préfère traiter de ce qui est écrit plutôt que de celui qui écrit (cela évite bien de déconvenues, je vous l'assure)

Quand à savoir s'il est utile de passer des tests, Eh bien disons que ceux qui le trouvent utile le font et le proposent à d'autres qui ne le font pas parce qu'ils ne le trouvent pas utile. (logique)

Nous devrions toujours conseiller aux autres de faire ce qu'ils ont envie de faire mais hésitent encore à faire, à cause de manque de force, de courage ou de confiance en soi.
En agissant ainsi, nous démontrons notre affection pour les autres au lieu de notre seul amour de soi et de ce que nous jugeons bon pour les autres mais selon nous.

Je dis cela en pensant à une mère de famille, une relation de ma femme chérie et adorée, qui veut à tout prix que son fils devienne... Chirurgien (Ben voyons)
Alors que le pauvre bougre aimerait être... Pilote de course ! Youpi ! lol
C'est en effet bien plus amusant. Surtout pour lui !

Pousser les gens du côté où ils penchent déjà me semble une manière de leur redonner confiance en leur propre jugement, même si ce dernier manque encore singulièrement de maturité. Mais qui pourrait se vanter d'en posséder au point de pouvoir en revendre à pertes aux autres ?
Et surtout, qui oserait l'affirmer sans broncher au lieu de le laisser entendre ! lol

Mais je crois qu'après le "passage" discret mais efficace de ma Channel de femme, la voisine a compris que c'est son fils, qu'elle aimait le plus, et non ce que son éventuelle carrière médicale pourrait lui apporter comme satisfaction et honneur à elle-même ^^

Je sais bien qu'il existe un tas de tests plus ou moins valables (et farfelus) sur le Net. D'ailleurs, quand je m'ennui et désire passer un peu de temps en me marrant un brin, je fais un de ces tests. (hihi)

Tests qui, bien souvent, sont issu de l'esprit d'une personne instruite, certes, mais aussi paumée que ses semblables, raison pour laquelle elle est bien placée pour savoir que ses semblables sont déséquilibrés mais l'ignorent et devraient passer des tests afin de le réaliser ! (lol)

L'être humain est ainsi fait qu'il conseille à autrui de faire ce que lui-même hésite encore à accomplir. L'aviez-vous remarqué ?
Je ne dis pas : "Prenez-vous un vif plaisir à le reconnaître ?" Mais juste : "L'aviez-vous seulement remarqué ?" lol

Se laisser tester, selon moi, sous-entend que l'on reconnaît le bien fondé ainsi que la qualité des matériaux que proposent le "testeur"
Ainsi, tout comme toi sans doute, douceur, je choisis moi-même mes tests ainsi que mes testeurs.

Mes tests et mes testeurs officiels, je les nomment d'ailleurs "ma vie de tous les jours" Et tu n'imagines même pas à quel point ce genre de test est difficile à relever pour un homme ordinaire occupé à se parfaire tant bien que mal ! :)

Pour ma part, je préfère ne conseiller aucun test aux autres car je les soupçonne d'être assez grands pour aller se faire tester tout seul -et sans mon aide- ailleurs !
Ils n'ont pas besoin de moi pour définir leur propre niveau d'équilibre et même s'ils le faisaient sur ma recommandation, ce serait une manière d'influencer leur jugement final.

Tu suis mon raisonnement, douceur ?
Tu n'es pas obligée pour autant de le considérer comme étant correct selon ta vision des faits. Je cherche juste à me montrer précis et clair dans mon propos afin de ne pas être mal compris au niveau du sens approprié, pas à "reconnu" ou "confirmé" par autrui. cela, j'y réussi très bien tout seul, fort heureusement pour moi.

Comme je le dis et le répète souvent, au risque d'agacer ceux qui ne demandent qu'à l'être (lol) si chaque fois que nous ne sommes pas d'accord avec ce que présente une personne (surtout si on a compris de travers ou interprété ses propos) nous lui proposions de revoir sa façon d'être, de penser et de vivre, nous perdrions de vue le sujet de discussion pour nous concentrer sur la personne qui y participe.

Or, le propos était, me semble-t-il, de témoigner de notre ressenti, face à une photo (sympa par ailleurs d'un point de vue artistique)
Et non de ce que nous ressentons face à l'état d'esprit d'autrui.
Le véritable défi est, j'es suis conscient, d'éviter de déraper du sujet à celui ou celle qui le traite d'une manière qui contrarie nos certitudes.
Après, c'est là ma version des choses et je ne pousse personne à l'accepter ni même à la respecter car je fais ces deux choses très bien tout seul :)

Je vais même présenter une idée qui va en faire bondir quelques-uns (lol) :
S'il existe tant de "forums d'échanges" sur la spiritualité, c'est, selon moi, parce que les gens n'ont plus conscience de leur valeur et que pour se rassurer quand à leur propres connaissances, ils ont besoin de l'aval d'autrui.

Si ce n'était pas le cas, chacun ne fréquenterait que des lieux où les gens pensent déjà comme eux car quand on est persuadé d'avoir raison, on ne cherche pas au-dehors et chez autrui la "confrontation d'idées" en vu d'en tester le degré de validité.

C'est pour cela que sur un de mes forums, ne sont invités à rester et à participer que ceux et celles qui partagent l'état d'esprit qui y est proposé.
Les autres sont invités à aller ne pas être d'accord ailleurs ! (lol)
Cela en choque quelques-uns, ayant besoin d'être aimés, acceptés et reconnus et qui vivent cette règle jugée draconienne comme un refus de leur différence, voire un rejet total (ce qu'ils ont du vivre par ailleurs et dans leur propre famille et qui se projette ensuite dans leur relationnel)

D'autres, au contraire, sont enchantés de rencontrer des personnes assez viriles, mentalement, pour oser présenter les faits ainsi et, une fois le matériel proposé étudié, soit ils s'en vont avec politesse et dignité, soit ils demeurent avec nous et viennent renforcer un état d'esprit qui leur convient parfaitement.

L'avantage d'un forum, c'est que l'on peut cliquer quand on le désire, sur le petit "X" blanc sur fond carré rouge, situé en haut et à droite et qui sert à fermer notre explorateur internet ! Notre "liberté d'expression" est donc toujours assurée :)

Mais certains, sous prétexte de nous convaincre que notre but est de leur imposer nos propres idées, restent un peu avec nous et nous traitent de tous les noms d'oiseaux avant de partir le coeur léger et en paix (lol)

Ils réussissent toujours à nous "convaincre", en effet, et c'est que le sentiment de manque de liberté est ressenti en soi, c'est donc bien qu'il concerne soi, et non ceux qui, à l'extérieur, seraient soi-disant capables de nous priver de cette liberté d'expression.

Liberté d'expression que s'empressent d'ailleurs de refuser aux autres ces aimables personnes qui viennent et restent sur notre forum juste pour nous dire qu'ils ne sont pas d'accord avec nous et ce, en employant un langage des plus "fleuris" ! (sic)

Qui est le véritable despote et où se cachent-ils du regard de ceux qui se sentent les victimes idéales de la méchanceté d'autrui ? ô_O
A chacun de trouver une réponse qui puisse le satisfaire (ou le rassurer)

Rares sont ceux qui "changent d'avis" en nous rencontrant et qui délaissent leur propre état d'esprit pour le notre. Cela ne leur est d'ailleurs pas recommandé ni même conseillé. L'idéal est de partir à la recherche de nos semblables, seuls capables de nous apporter tout ce que nous réclamons à grands cris à ceux qui ne possèdent pas la plus infime partie de ce qui nous manque...
Et ce qui nous manque et que nous manquons c'est... Nous-mêmes !

Une fois le choc psychologique passé (car il faut oser présenter les choses comme je le fais aux visiteurs de mon forum lol), les plus intelligents avouent qu'eux-mêmes agissent et réagissent de la même manière, sans même le réaliser ou le reconnaître.

En effet, lorsqu'ils se trouvent -par exemple- en présence d'amateurs de foot alors qu'eux-mêmes ont horreur de ce sport, ils déclinent poliment l'invitation de rester et préfèrent aller partager la compagnie de ceux qui collectionnent les timbres (toujours par exemple) car eux-mêmes sont passionnés de philatélie.

Que se passerait-il sur Terre si chacun agissait de la sorte, jetant un oeil poli et attentif sur la version de la vérité du voisin puis se contentant de sa propre vérité si celle d'autrui ne les satisfaisait pas ?

Il se passerait ce qui se passe déjà sur le forum dont je parle (qu'il soit un des miens est très accessoire en l'occasion) : les gens qui débutaient dans cet état d'esprit apprennent et progressent très vite et ceux qui étaient des spécialistes de cet état d'esprit font la chose la plus merveilleuse au monde à leur yeux : ils partagent leur passion et s'y baignent à longueur de temps !
Et ils se passent bien volontiers des "menus conflits" qui existent quand on choisi de ne fréquenter que ceux qui pensent différemment de nous.

Dans la forme de psychologie (non académique) que j'étudie et pratique depuis presque 35 ans à présent, il est enseigné et démontré, si on lui en laisse le temps, que ce n'est jamais avec un individu lui-même que nous sommes en conflit d'intérêt mais avec ce que pense, propose et affirme pour vrai ce même individu.

Mais comme les gens ont commis l'erreur de s'associer puis de s'identifier avec ce qu'ils pensent, croient et ressentent en eux-mêmes, ils s'imaginent être ce qu'ils pensent et ressentent et que, tout naturellement, il en va de même pour tous les êtres qu'ils côtoient.

Lorsque ces mêmes individus passablement programmés mentalement entendent ou lisent les propos d'une personne, leur réflexe est de focaliser leur attention sur cette personne au lieu de n'en retenir que les propos.
Les Siddha (yogis de la province du Cachemire, en Inde) enseignaient qu'il s'agit là de la première erreur que commettent les hommes et qui les coupent de leurs semblables pour les relier uniquement à leur état d'esprit.

En ce sens, ce ne sont que très rarement les autres que nous rencontrons mais ce que nous avons déjà dans notre tête et qui conditionne, peu ou prou, chacune de nos relations.

A noter que je suis en parfaite et totale syntonie spirituelle avec ce que je présente ici, raison pour laquelle j'en parle dès que j'en ai l'occasion comme pour exprimer ma véritable nature (n'est-ce pas ce que nous essayons tous de faire, finalement ?)

Je sais que les gens pensent que de ne parler "que de soi" est malpoli ou déplacé ou je ne sais quel autre ânerie du même tonneau.
Mais de qui devrions-nous parler, pour nous montrer plus authentiques et nobles ? Des autres ? La belle affaire; qui sommes-nous pour oser croire que notre version d'autrui est plus exacte que la leur ?

Cela nous fait-il si peur de ne s'occuper que de soi qu'il nous faille inventer des excuses pitoyables telles que "l'amour du prochain" pour justifier notre peur de regarder en nous mêmes et notre désir d'espionner les moindres manquements d'autrui ?

Par contre, parler de sa propre expérience, même en répondant aux propos d'autrui (ce que je fais quand on m'en laisse l'opportunité et la liberté) permet de se connaître soi et d'induire peut-être dans l'esprit de son prochain, l'idée d'en faire de même et de cesser un moment de focaliser leur attention sur l'extérieur et sur les autres pour se concentrer sur ce qui soupire d'impatience et qui attend à l'intérieur de tous.

J'ai vu, il y a de nombreuses années, alors que j'étais "Opérateur" (Op) sur un célèbre Chan (Salon ou T'chat) d'ésotérisme en France, des membres se prendre la tête d'une manière hallucinante et se vouer une haine farouche alors qu'ils ne se connaissaient même pas dans la vraie vie !

Qu'est-ce qui se disputait et se haïssait ainsi ? Si ce n'est leur état d'esprit qui, bien qu'incompatibles, essayait chacun à leur tour, de "bouffer" l'autorité de l'autre ?

C'est toujours avec l'état d'esprit d'un autre, que nous avons éventuellement des soucis, jamais avec cet autre en lui-même.
Sauf si ce que nous sommes se résume à ce que nous pensons et ressentons.

Mais est-ce vraiment le cas ? Indépendamment de notre version de ce qui est juste et vrai, sommes-nous tous si assurés de notre version de ce que nous sommes, attendu que, comme la plupart des gens, notre attention, si elle est laissée libre, a tendance à s'occuper de la paille dans l'oeil du voisin ? (lol)

Qui passe plus de deux heures par jour à méditer, à s'intérioriser, à passer au crible de la logique et du bon sens chacune des pensées qui se proposent fièrement à nous comme étant "authentiques et vraiment nôtres" ?
Et combien de temps passons-nous à parler des uns et des autres, de ce qu'ils sont ou ne sont pas ou de ce qu'ils "devraient être" selon nous ?

Selon nous qui détenons, n'est-ce pas, la seule et unique Vision Divine ! lol
Tout en prétendant "humblement" le contraire, bien évidemment !

C'est si évident que l'on en arrive à se demander ce que les jeunes générations (les plus touchées par le sujet) étudient comme ésotérisme, de nos jours !
Ne devrait-on pas leur apprendre à se retirer avec diplomatie et classe de tout échange, verbal ou écrit, qui fait mine de s'envenimer ?

Au lieu de cela, on leur gonfle leur ego en leur faisant croire qu'ils doivent "défendre" leurs idées ! Les "défendre" de... Qui ? De quoi ?
D'un danger se trouvant à l'extérieur ou de cette peur terrible de ne pas être acceptés et aimés tels qu'ils sont ?

Pourquoi, face à un tel besoin présent et bien réel de reconnaissance et une si piètre perception de leur propre valeur, ne fréquentent-ils pas plutôt ceux et celles qui partagent déjà un même état d'esprit ?

Ne serait-ce pas plus valorisant et agréable pour eux de réaliser que d'autres vivent heureux en pensant comme ils le font déjà ?
Pourquoi faire des efforts anormaux pour tenter de correspondre à l'état d'esprit "en vogue" ou du moment ?
Parce qu'il est l'une des façons de se sentir admis et reconnus ? Beurk ! lol

Qui voudrait se prostituer de la sorte afin d'obtenir la reconnaissance d'autrui ?
Et que vaudrait-elle, cette reconnaissance, si pour la "mériter" il nous fallait perdre de vue "tout ce que nous pensons et ressentons déjà" pour épouser "ce que pensent et ressentent" tous les autres ?
N'est-il pas plus sain de développer ce que nous sommes ainsi que notre propre état d'esprit plutôt que d'essayer de correspondre à la multitude ?

Qui connaît le symbolisme véhiculé par le passage Biblique où la foule (vox populi) préfère laisser vivre Barrabas plutôt que Jésus ?
Quel pouvoir réel possède encore sur vous cette "Voix du Peuple" ?
Que sauver, notre conscience de qui nous sommes vraiment ou cet état d'esprit qui nous permet de nous sentir "intégré", "accepté" et "aimé" ?

Ce ne sont que des propositions de réflexions; à chacun de rayer ce qui lui déplaît ou le dérange. Chacun peut aussi réagir, critiquer mais le faisant, va-t-il prendre le temps de se demander la raison profonde de sa réaction ?

Ne va-t-il pas plutôt mettre en branle le processus autonome que chacun de nous a développé avec le temps et qui sert à démontrer à l'autre -non pas que nous avons raison- mais que LUI se trompe ? (lol)
A voir :)

Ceux qui se targuent d'être "empathique" (ce qui m'a toujours fait pouffer) devraient être capables non pas de "sentir les autres" (sic) mais de sentir ce qui est bien plus aisé à ressentir car bien plus proche : leur propre état d'esprit (et non pas "eux-mêmes", s'il vous plaît, c'est très différent à mes yeux)

Comme l'expliquaient les anciens Siddha : "C'est l'esprit qui fait toutes choses, qui réussi ou échoue, qui aime ou qui déteste qui se dispute ou qui épouse les mouvances mentales d'autrui, jamais l'individu. L'homme n'est pas ce qu'il pense et ressent mais "cela" qui observe ces choses se produire en lui et autour de lui. L'homme est la conscience pure, l'immortel Shiva..."

(Comme je suis un polisson, je présente une citation de plus rien que pour embêter celui ou celle -je ne sais plus- qui n'aime pas qu'on le fasse, hihi !)

Donc, nonobstant mon éventuel déséquilibre pour avoir traité ponctuellement (et non uniquement) de mon pôle féminin (lol) je dirai que c'est la partie passive, négative et féminine de l'être humain qui recèle ou renferme nos diverses blessures à l'âme.

Et je dis ça parce que c'est à cela que j'ai immédiatement songé en voyant la photo proposée par Ambre.
Bref, je donne mon avis ou ma version, comme chacun ici.

Tant que cette partie féminine de l'homme n'est pas activement recherchée, exhumée puis "pardonnée" (pardonner = "faire vibrer plus haut", en Alchimie Mentale) tout ce que nous penserons, dirons et ferons sera conditionné par les effets en arrière plan qui résultent de ces mêmes blessures animiques.

Je parle d'une manière générale, pour tous, pas pour celui-ci ou celle-là, que ce soit bien clair. J'énonce ce qui, pour moi, se résume à des faits d'une évidence affolante pour celui qui a seulement essayé d'écouter parler une personne dix minutes, sans l'interrompre et, surtout, sans réfléchir à ce qu'il va dire ensuite lui-même, loupant du même coup l'essentiel de ce que l'autre essayait d'exprimer.

C'est d'ailleurs ainsi qu'écoutent ou lisent la plupart des gens : dans leur tête.
Celui ou celle qui lit un texte tout en passant en revue tout ce que cette lecture fais "bouger" dans son mental (et le concerne donc lui ou elle au demeurant) ne pourra jamais lire ce que l'autre a vraiment voulu écrire mais seulement ce qui est "écrit" dans sa tête et par son propre état d'esprit.

En somme, quand nous désirons "parler des autres et de leurs problèmes", c'est de nous et de nos problèmes" que nous parlons ! Amusant, non ?
C'est pour cela que pour gagner du temps (et des disputes inutiles) il vaut mieux se concentrer sur soi et ne témoigner que de son propre ressenti en laissant "les autres" en paix.

Le fait serait mineur s'il n'était pas la condition unique d'écoute ou de lecture.
Si nous pouvions nous déconnecter, ne serait-ce que dix minutes, de nos mouvances mentales (karma Chitta, en Sanskrit), alors nous pourrions vraiment entendre ou lire ce que les autres ont à dire ou à écrire.

Cela ne nous informerait pas "sur eux" (les individus) mais sur "leur état d'esprit", j'insiste pour souligner la subtile nuance, une fois de plus :)

Est-ce que ces propos qui sont les miens blessent votre logique et votre bon sens ? Si oui, ne les retenez pas et conservez votre vision qui aura l'avantage d'être au moins la votre (du moins, je vous la souhaite votre)

Et ce n'est certes pas parce que les lois et principes qui régissent le fonctionnement de l'esprit ont été écrites il y a six mille ans que cela les rend caduques ou inaptes à s'adapter à notre présente actualité !

Essayez de "dialoguer" vraiment avec votre employeur, vos collaborateurs ou même certains membres de votre famille et vous comprendrez mieux alors tout ce dont je parle ici...

En écoutant ou en lisant, les gens "préparent" déjà ce qu'ils vont dire ou écrivent et du même coup, se déconnectent du Vivant, de l'actualité, de ce que les autres pensent vraiment.
Et lorsqu'ils critiquent ce que les autres pensent, ils ne font en vérité que critiquer ce qu'ils pensent eux de ce que les autres pensent ! (lol)

L' intellect est un terrible filtre pour l'actualité (tout ce qui se passe en fait), pour la Vérité des choses et des êtres (ce qu'ils sont vraiment, outre ce que nous pensons et croyons qu'ils sont et aimerions qu'ils soient)

Ce qui est certain, c'est que cela ne correspond plus à la volonté de l'homme de se montrer authentique et de s'occuper de sa poutre qui barre son Oeil Unique.
La paille dans l'oeil du voisin leur semble plus intéressante et réaliste...
Bien que ce soit la une généralité, pour ne pas dire une évidence, la question est de savoir pourquoi plus personne n'en parle ou semble plus le voir. A moins qu'ils n'aient aucun intérêt à dénoncer ce qu'ils font eux-mêmes, désormais ?
A chacun d'observer le soleil du midi depuis sa porte :)

Pour me résumer :

l'aspect féminin est en l'homme avant même d'être au-dehors. (je traite des hommes seulement pour l'occasion, car j'en suis un, pour l'occasion ^^)
Si l'homme maltraite" la femme (extérieure) ou ne prend pas conscience de son importance ainsi que de sa valeur, c'est tout simplement parce que ce même homme maltraite sa femme intérieure, ne réussit pas à prendre conscience de sa valeur et, par peur de ressentir ce qui le dépasse, place un abat-jour sur les reins de sa propre féminité, ceci afin d'en atténuer l'intensité de sa flamme.

Ceci afin de moins en ressentir la souffrance...

Ce que je pense, crois et dit est en concordance avec ce que je vis et ce que je vis correspond parfaitement à ce que je désirais vivre (et selon quel état d'esprit, surtout)

Cette expérience est la mienne et devrait le rester, sauf si d'autres personnes partagent déjà le même état d'esprit général. Auquel cas, elle demeurera toujours la mienne tout comme elle restera toujours la leur.
Et la fréquentation de ceux et celles qui pensent déjà comme moi ne pourra que renforcer le sens de ma propre valeur et de la leur, qui est identique.
N'est-ce as l'un des fondements de la spiritualité, de ne plus faire de différence entre les êtres ?

J'ai beaucoup de respect pour tous ceux et celles qui, bien que pensant différemment de moi, vivent également en concordance avec cette autre façon de penser. Ils sont nécessairement dans la vérité puisqu'ils sont en harmonie avec ce qu'ils pensent et ressentent vraiment. Simple à comprendre :)

Dans ma version, personne n'est lésé et il existe toujours deux gagnants qui ont raison et qui partagent leur enthousiasme à ce propos. Cool, non ? Moi je dis :)

Cela ne signifie pas que j'ai raison de le faire ou que je détiens The Vérité (sic) Cela démontre seulement qu'en tout temps, en tout lieu et face à n'importe quel autre état d'esprit, je me montre fidèle à ma femme intérieure et que, de ce fait, je traite ma merveilleuse femme chérie extérieure (prénommée Laetitia) de la même manière que je traite ma propre moitié intime. Avec le respect qui lui est du.
Et toutes deux semblent apprécier, merci ! lol :)

Voilà ma version de la photo de la femme avec l'abat-jour.
Ma version préférée, c'est pour cela que je retiens la mienne et non celle des autres. Mais n'est-ce pas ce que nous faisons tous ?
Disons que je le fait ouvertement en en m'en flattant, voilà :)

Je fais cela d'une manière franche et directe et donc nécessairement agaçante pour ceux et celles qui n'ont pas le même courage que moi d'affirmer qu'ils sont persuadés, tout comme moi, d'avoir choisi la plus belle et la plus lumineuse des versions...
Selon eux comme selon moi !

Et merci encore pour la proposition de test, douceur, je promets d'en toucher un mot à mon voisin qui a un gros nez et qui, selon sa femme, sent des pieds ! (lol)

Sur cette touche d'humour champêtre...

Bien à vous.

Serge.

--

Revenir en haut Aller en bas
http://www.theb4.fr/vivre-livres/
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 07 Déc 2010, 16:40

Bonjour Juvenal.

Arrête un peu avec tes (lol). On dirait que tu est mort de rire à chaque phrase que tu écris, ce qui est fortement agaçant.
Pour qui te prends tu?

je te cite:
Citation :
Lorsque ces mêmes individus passablement programmés mentalement entendent ou lisent les propos d'une personne, leur réflexe est de focaliser leur attention sur cette personne au lieu de n'en retenir que les propos.
Les Siddha (yogis de la province du Cachemire, en Inde) enseignaient qu'il s'agit là de la première erreur que commettent les hommes et qui les coupent de leurs semblables pour les relier uniquement à leur état d'esprit.

Justement l'avantage de ce genre de forum c'est de ne pas connaître les identités physiques des intervenants. Cela donne le pouvoir de lire leurs textes en dehors de toute influence psychiques. C'est pour cela que je résiste pour ne pas me rendre à toutes les propositions de rencontre d'Ambre.

Tu prétends pratiquer une forme non académique de psychologie. Mais je t'invite à cesser toute activité dans ce domaine et à mieux écouter ce que te racontent tes patients. (lol)
Si je t'écris ces phrases dans la colère c'est à cause de ceci:


Citation :

'aspect féminin est en l'homme avant même d'être au-dehors. (je traite des hommes seulement pour l'occasion, car j'en suis un, pour l'occasion ^^)
Si l'homme maltraite" la femme (extérieure) ou ne prend pas conscience de son importance ainsi que de sa valeur, c'est tout simplement parce que ce même homme maltraite sa femme intérieure, ne réussit pas à prendre conscience de sa valeur et, par peur de ressentir ce qui le dépasse, place un abat-jour sur les reins de sa propre féminité, ceci afin d'en atténuer l'intensité de sa flamme

Ce que tu professes n'est pas vécu par tout le monde, en tout cas pas par moi. Il n'y a pas de femme en moi, et c'est pourquoi je recherche la féminité à l'extérieur de moi même comme le désert est avide d'eau. C'est mon ressenti et tu peux le nier, le critiquer, ironiser dessus (lol) Cela ne changera rien à mon témoignage. Ce que tu professes n'a donc pas valeur universelle.
Cela relativise 35 ans de pratique professionnelle, car ta clientèle ne comporte que des gens à problèmes.
Des individus dans mon genre tu ne peux pas en rencontrer. Il ne viendrait jamais à l'idée d'aller consulter un psi. Et pourtant tu peux me croire, le épreuves, les douleurs, les souffrances que j'ai subies ont été aussi dures que pour les autres.
Alors ton expérience est tronquée et c'est une chance de participer à ce forum. Tu as enfin le le loisir de consulter le témoignage d'un individu qui ne ressemble pas à tes patients

"La femme dans l'homme", c'est le genre de discours que diffusent les psychothérapeutes à l'intention de certains de leurs clients pour justifier leur homosexualité et les persuader qu'ils entrent dans une forme de normalité. De ce fait les homosexuels n'ont plus à avoir honte de ce qu'ils sont.
Je suis d'accord pour que la dignité des homosexuels soit respectée mais ce n'est pas une raison pour ridiculiser le "Masculin".

Tu veux bien qu'on continue ? (lol)

je te cite :

Citation :
Je vais même présenter une idée qui va en faire bondir quelques-uns (lol) :
S'il existe tant de "forums d'échanges" sur la spiritualité, c'est, selon moi, parce que les gens n'ont plus conscience de leur valeur et que pour se rassurer quand à leur propres connaissances, ils ont besoin de l'aval d'autrui.

Tu as raison sur ce point. Je bondis.
Je participe à ce forum, non pas parce que je n'ai plus conscience de ce que je suis, mais parce que j'ai eu cette chance de vivre des expériences spirituelles incroyables que je désire les partager parce que ces expériences sont sources de joies et d'espoirs.
C'est mon aide et mon assurance que j'apporte à celle et ceux qui pourraient y puiser des encouragements à ne renoncer jamais.
Personne dans ce forum ne ressent le besoin d'obtenir un aval de qui que ce soit . Nous échangeons des expériences. Et c'est cela qui est passionnant.

Mais surtout j'encourage mes proches à devenir enfin adultes, à s'assumer eux-mêmes et à se méfier des psys en tout genre.
Feu mon épouse, la mère de mes enfant, est décédée indirectement à la suite de séances avec un psychanalyste qui non seulement n'ont pas été couronnées d'effet, mais l'ont plongée plus gravement encore dans sa dépression.
L'alcool, les barbituriques; les antidépresseurs ont fait le reste. Elle avait 53 ans.

Alors, je t'en supplie, un peu de modestie.

Passe une bonne soirée.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
Juvenal

avatar

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 33
Date de naissance : 17/05/1960
Age : 57
Localisation : Sarlat-La-Caneda (24)
Loisirs : Internet et la moto
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 07 Déc 2010, 19:11

Il est en effet difficile de demeurer serein quand on lit des choses que l'on réprouve...
Mais avec un peu d'entrainement, on y parvient très bien.
A la fin, on réussi même à respecter la pensée de tous, même les plus dérangeantes ou jugées stupides.

Je passe en effet une bonne soirée, merci :)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.theb4.fr/vivre-livres/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 07 Déc 2010, 19:28


Bonsoir,

intéressant les hommes, comment vous débattez d une simple , mais pas simpliste analyse de photo que je vous ai proposé!

merci, j ai souri un peu , beaucoup, passionnément en vous lisant!
je vous offre cette photo (hors sujet )de Michel Pilon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dieu n'a pas créé l'homme et la femme l'un après l'autre.
Il a créé deux corps jumeaux mais qu'il a tranchés depuis qu'il a créé la tendresse.

Jean Giraudoux


Douceur, ce test proposé est à mes yeux résumé dans cette seule réponse :

L’interprétation des « Scores » ou résultats chiffrés:

Il n’existe pas de score « parfait ». À en juger par nos niveaux de développement conscient « typiques » sur la Terre en ce moment, un score entre 24 et 30 dans chacune des 12 sphères serait proche de « l’idéal ».


je continue mon tour du forum...à plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 07 Déc 2010, 21:25


Bonsoir à toutes et tous,


comme j'ai eu un petit souci informatique, j'ai peu de temps pour lire et répondre ce soir à de longues et riches interventions.

Je ne manquerai pas de le faire aussi rapidement que possible.


Merci.

Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 07 Déc 2010, 23:00

Bonsoir Juvenal,

Citation :
Pour ma part, je préfère ne conseiller aucun test aux autres car je les soupçonne d'être assez grands pour aller se faire tester tout seul -et sans mon aide- ailleurs !
Ils n'ont pas besoin de moi pour définir leur propre niveau d'équilibre et même s'ils le faisaient sur ma recommandation, ce serait une manière d'influencer leur jugement final.

Tu suis mon raisonnement, douceur ?
Je ne trouve rien à redire au fait que tu prennes mes "partages" comme des "conseils" car pour reprendre tes mots :
Citation :
il serait heureux de ne pas confondre "avis personnel" et "connaissances initiatiques" (ou ésotériques) car même si les premiers peuvent sembler séduisants pour l'intellect toujours prompt à se croire capable de révolutionner le monde, de toutes manières, ce ne sont que des avis


Citation :
Je sais bien qu'il existe un tas de tests plus ou moins valables (et farfelus) sur le Net. D'ailleurs, quand je m'ennui et désire passer un peu de temps en me marrant un brin, je fais un de ces tests. (hihi)

Tests qui, bien souvent, sont issu de l'esprit d'une personne instruite, certes, mais aussi paumée que ses semblables, raison pour laquelle elle est bien placée pour savoir que ses semblables sont déséquilibrés mais l'ignorent et devraient passer des tests afin de le réaliser ! (lol)
La source de ce questionnaire :

Les livres et programmes de cours offerts par l’OECM ne sont pas de nature spéculative ou théorique, ils sont plutôt dérivés de LIVRES DE TEXTE factuels. Les programmes d’enseignement contemporains contiennent les traductions en langue anglaise d’un matériel d’étude qui existe déjà dans un jeu de textes très anciens qu’on appelle les Textes Maharata (reliés indirectement aux écrits Indiens du « Mahabharata »). Les 560 livres contenant les anciens Textes Maharata sont les traductions d’origine d’un ensemble de textes encore plus anciens qui ont survécu jusqu’à nos jours et (...) qui ont été fabriqués en 246 000 av. J.-C. Les Disques CDT et Textes Maharata ont été traduits et consignés par écrit de nombreuses fois au cours de notre histoire la plus reculée, dans de nombreuses langues et de nombreux pays.


Citation :
Lorsque ces mêmes individus passablement programmés mentalement entendent ou lisent les propos d'une personne, leur réflexe est de focaliser leur attention sur cette personne au lieu de n'en retenir que les propos.
Les Siddha (yogis de la province du Cachemire, en Inde) enseignaient qu'il s'agit là de la première erreur que commettent les hommes et qui les coupent de leurs semblables pour les relier uniquement à leur état d'esprit.

C'est parce que je suis conscient de ce risque que je préfère traiter de ce qui est écrit plutôt que de celui qui écrit (cela évite bien de déconvenues, je vous l'assure)
Il y a eu analyse de tes propos.
Par contre, il n'y a eu ni invalidation de ta Personne, ni analyse "moralisatrice" de ta Personne telle que : On devrait ceci ou cela, plutôt que. Nous sommes si distraits, parfois ! Ceci est bien, cela ne l'est pas. Beurk !, etc.

Ma réponse porte exclusivement sur le thème abordé : la manipulation de la féminité donc le déséquilibre, évident pour moi, entre les énergies électriques et magnétiques.
Ma phrase ne fait que contredire une déclaration (le tienne en particulier) rien de plus.

L'abat-jour dominant sur la photo ? Cet objet n'est pour moi qu'une "ceinture" ...d'union (car à "2 places"), ...de "fidélité" voire de chasteté ou de ce que l'on voudra d'autre mais une ceinture, quand même, qui cintre - donc limite/sépare/divise - des autres.

La question qui suit : Doit-on "lier" l'autre à nous, lier l'autre à des principes "moraux", etc. ?

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 00:15

Citation :
Douceur, ce test proposé est à mes yeux résumé dans cette seule réponse :

L’interprétation des « Scores » ou résultats chiffrés:

Il n’existe pas de score « parfait ». À en juger par nos niveaux de développement conscient « typiques » sur la Terre en ce moment, un score entre 24 et 30 dans chacune des 12 sphères serait proche de « l’idéal ».

...Bien vu, Ambre !

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 09:05

Bonjour Douceur

Tu écris
Citation :
Les livres et programmes de cours offerts par l’OECM ne sont pas de nature spéculative ou théorique, ils sont plutôt dérivés de LIVRES DE TEXTE factuels. Les programmes d’enseignement contemporains contiennent les traductions en langue anglaise d’un matériel d’étude qui existe déjà dans un jeu de textes très anciens qu’on appelle les Textes Maharata (reliés indirectement aux écrits Indiens du « Mahabharata »). Les 560 livres contenant les anciens Textes Maharata sont les traductions d’origine d’un ensemble de textes encore plus anciens qui ont survécu jusqu’à nos jours et (...) qui ont été fabriqués en 246 000 av. J.-C. Les Disques CDT et Textes Maharata ont été traduits et consignés par écrit de nombreuses fois au cours de notre histoire la plus reculée, dans de nombreuses langues et de nombreux pays.


A propos de ces documents et divers ouvrages et ainsi que de ces tests, pour avoir suivi ton lien et tenter de répondre aux questions, il nous est apparu à ma compagne (certificat de psychologie sociale à la Sorbonne) et moi qu'il est vraisemblable que leur traduction soit entachée de graves erreurs.
Ce qui rend certaines questions incompréhensibles et le doute s'installe sur la validité des systèmes d'interprétation des résultats.

Il est clair que ces tests peuvent présenter un intérêt pour les chercheurs désorientés, mais, selon mon (notre) intuition, il ne faut pas leur accorder plus d'attention qu'ils méritent.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 09:19



C'est bien ainsi que le monde doit fonctionner.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
alskida

avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 84
Date de naissance : 27/06/1972
Age : 45
Localisation : Liège-Belgique
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 19:53

Bonjour,
Je reviens sur cette photo proposée par Ambre
Cette photo m’a plutôt dérangé au début , cette expression féminine au visage détourné et à l’intimité mise ainsi en avant, j’ai trouvé ça joli, très agréable à regarder, j’aurais envie de la manger…
La position du visage et des bras m’évoque une soumission offerte car le reste du corps propose une exacerbation de la forme féminine, remplit de lumière comme pour en augmenter l’attraction, tout en dévoilant sobrement le sexe comme expression extérieure de cette lumière intérieure.
Cette femme qui prends cette pose pour le photographe et par extension pour moi me montre une féminité qui se soumet volontairement pour mettre en évidence l’attraction de la forme à travers la tension sexuée stimulée par son sexe qui bien que dévoilé reste de ce coté dans une suggestion de la forme. A travers cette photo ce modèle m' offre une pause toute en suggestion par une évidence féminine exagérée, un appel gentil* mais précis à la reconnaissance du prédateur en soi-même et à sa maîtrise(*la beauté de l’image et le fait que se soit une photo); les papillons sont attiré par la lumière d'une lampe quitte à se brûler, les hommes ne sont pas très différents, c'est vraiment à ça que me fait penser cette composition photographique
J'y reconnais une exploitation de la féminité, à chacun de se reconnaitre, en observant son propre regard
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 20:07

bonsoir Alskida,

Citation :



...j’aurais envie de la manger…


...les papillons sont attiré par la lumière d'une lampe(ventre de la femme) quitte à se brûler, les hommes ne sont pas très différents, c'est vraiment à ça que me fait penser cette composition photographique

tu es le premier à voir celà, je n osais plus l espérer et je ne voulais pas le suggérer!

et ma question ce soir alors est:

la femme est elle la prédatrice ou la tentatrice?

Celà semble tellement évident pour ceux que moi je désigne comme des prédateurs, que la femme soit à l origine de cette manipulation dont nous nous disons victime!




j avais proposé sur un autre sujet cette photo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Merci à toi!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 21:04

Bonsoir Nathalaie,


Citation :
la femme est elle la prédatrice ou la tentatrice?


Il a déjà été répondu à ceci dans cette section dialectique. Comme il a déjà été répondu à tout ce qui est envisagé ici à propos de la condition féminine.

La Femme garde la phase identitaire, et donc sa séduction est une anticipation de la prédation dont elle est l'objet.

La séduction pourrait apparaître comme une forme de prédation, mais ce n'est pas le cas. Cela fait partie de l'arsenal légitime de protection de la phase identitaire: l'Homme qui s'approche ne peut pas pirater la phase, ne peut pas la toucher s'il n'est pas la FJ authentique.

Donc il est essentiel que soit préparée une diversion narcissique pour les prédateurs inévitables. C'est le jeu de la séduction qui offre au prédateur l'illusion de la forme archaïque qu'il recherche (Corps de la Mère), tout en protégeant la phase qu'il n'a pas le droit d'atteindre.


Bisouxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 21:19

je connais ta réponse Steph! sourire...

la femme est elle la prédatrice ou la tentatrice?


Cette question s applique uniquement à la photo et de ce que chacun peut y voir!

Bisouxx
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 21:40

Bonsoir Kernoa,


Citation :
Je n'arrive pas à déterminer si tu attribues au mot "Homme" le sens de phylum humain ou de principe masculin, ou désigne l'humain majuscule.

Il s'agit de la Personne masculine.

Le corpuscule Yang de la Femme est d'emblée cohérent, puisqu'il affirme le désir de naissance du Soi. Mais enrobé de l'onde Yin, ce désir de naissance est transposé en question posée à l'autre polarité, l'Homme.

L'Homme a donc un corpuscule originel incohérent, ce qui lui propose le choix existentiel de la naissance du Soi: intégrer ou non la cohérence corpusculaire (to be or not to be).

De ce fait, le refoulement originel de la complémentarité repose effectivement sur les épaules de l'Homme, et non pas de la Femme qui est déjà subimée dans le Soi, qui est déjà représentante (amnésique) du Soi.


Citation :
Il s'agit là Sphinx d'une intuition que je t'offre en partage en toute amitié. Mais, svp, réponds moi avec des mots pas trop compliqués.

Cette approche est ok, mais incomplète, tronquée.


Le Couple Sacré est une réalité où les deux polarités vivent égalitairement les aspects de l'Etre (le Soi conjugal), mais ont pourtant respectivement une affinité avec un aspect en particulier dont elles assument préférentiellement la responsabilité.

Ainsi, l'Energie est égalitairement expérimentée par les deux polarités sexuées, mais pourtant c'est la Femme qui l'assume, et la représente (qui la Personnifie dans le Couple Sacré).

On peut dire en synthèse que les deux polarités sexuées, sont des instances relativistes du Soi, qui personnifient (Personnes humaines) les aspects divins de l'Etre (les organes sexuels du Soi).

Ainsi, la Femme personnifie l'Energie dans le Couple Sacré, et l'Homme personnifie l'Identité.

On peut dire que lorsque dans le Couple Sacré, l'Homme Rencontre la Femme, alors le "Bas" Rencontre le Haut, le masculin divin (Individualité) Rencontre le féminin divin (Collectivité). Le Fils Rencontre la Fille.


Ce que tu dis n'exprime donc qu'une partie de l'enchevêtrement dialectique du Couple Sacré. Tu expimes ce qui est semblable. Mais il manque ce qui est différent.

Or, il y a différenciation complémentaire dans le Couple Sacré, donc une association de similitude et de différence.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
alskida

avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 84
Date de naissance : 27/06/1972
Age : 45
Localisation : Liège-Belgique
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 08 Déc 2010, 22:09

Salut Ambre,


Citation :
la femme est elle la prédatrice ou la tentatrice?

Pour moi, la femme est l'initiatrice de la prédation, elle pose le cadre de la séduction qui induit chez nous, les hommes, une attraction inévitable, une envie de prendre cette énergie que vous incarnez. Après cette attraction peut prendre une forme prédatrice qui ne tient plus compte de l'autre ou de soi-même ou bien une forme plus humaine ou cette attraction se définit mutuellement par la découverte de l'un et l'autre, tout dépend de la maturité de l'homme en question.
Alors je dirais plutôt qu'elle est la tentatrice bien que certain ne tente même pas de devenir des hommes!
Dans mon expérience de vie, lors de mes rencontres avec les femmes, c'est dans ces expériences que j'y ai connu les pires souffrances et maintenant avec le recul, je dois bien reconnaitre que jamais une femme ne fut à l'origine de mes souffrances, c'est toujours venu de moi et de mes rapports avec les autres hommes.
Moi ce que je demande si souvent, c'est pourquoi la femme vit tant de souffrance encore et encore?

Salut Sphinx,
Citation :
La séduction pourrait apparaître comme une forme de prédation, mais ce n'est pas le cas. Cela fait partie de l'arsenal légitime de protection de la phase identitaire: l'Homme qui s'approche ne peut pas pirater la phase, ne peut pas la toucher s'il n'est pas la FJ authentique.
Et s'il s'agit de la FJ authentique, l'homme qui l'approche peut-il la toucher? une séduction purement formelle peut toujours être présente, qu'est-ce qui peut permettre de ne pas se faire bouffer alors que la mort narcissique n'est pas encore accomplie ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 09 Déc 2010, 00:52

Bonsoir Juvenal,


Citation :
Disons que pour l'instant, je n'ai rien lu nulle part, au cours de mes visites polies chez les autres, qui puisse mettre en péril ce que j'ai moi-même appris et enseigne à mon tour depuis de nombreuses années.
Voilà au moins une bonne nouvelle. Pour moi :)


Je ne trouve pas cela spécialement positif.

Ton expression "mettre en péril" suggère que tu t'accroches peut-être narcissiquement à une certaine aopproche.

En ce qui me concerne, peu importe que mon approche soit "mise en péril", si cela me fait percevoir une plus grande lumière. En fait, rien ne peut véritablement être mis en péril. Il y a seulement des démystifications, et cela est toujours une bonne nouvelle.


Citation :
J'avoue que je n'ai jamais compris l'utilité des débats contradictoires ou chacun, sans se l'avouer, cherche à prouver à l'autre qu'il n'a rien compris au sujet

Le but du débat contradictoire est d'exposer volontairement et humblement un point de vue à la confrontation à autrui, non pas pour tenter de prouver qu'on a raison, mais pour valider ou invalider le point de vue par la décontamination argumentaire.

Le but n'est pas de saccrocher à un point de vue, ni non plus de l'abdiquer pour de mauvaises raisons. L'argumentaire dialectique est le critère logique d'une éventuelle remise en questin d'un point de vue.

Il s'agit d'aller toujours vers une plus grande lumière, pour autant qu'elle jaillisse du débat.


Citation :
La plupart des gens que j'ai croisé sur d'autres forums (ou fora) ne savent même plus faire la différence pourtant grossière entre critiquer une façon de voir et critiquer celui qui regarde ainsi. Ils s'attaquent directement à la personne qui ne fait que présenter ses idées, comme si les deux pouvaient se confondre.

C'est pourquoi dans cette section je veille à ce que les débats ne dérivent pas, autant que fairese peut, vers le procès d'intention. J'y ai souvent fait allusion.


Citation :
Et aussi que les propos contradictoires ainsi que les joutes oratoires ne pouvaient, au mieux, que renforcer l'ego

Pas si, par un débat contradictoire bien décontaminé, le Conflit est circonscrit sur son terrain légitime: le mental.



Citation :
Sans doute que ces personnes là étudiaient à l'école uniquement les matières qu'elles n'aimaient pas et pour lesquelles elles n'avaient aucune aptitude ou goût particuliers ? Sans doute également, partageaient-elles leur vie avec un conjoint présentant un caractère totalement différent ou opposé au leur, grâce à quoi ils pouvaient vraiment faire évoluer leur couple en se disputant sans cesse "avec amour" (sic) Ce n'est pas du cynisme mais une pirouette guillerette :)


La dialectique permet de compendre que lorsque des Personnes se disputent, c'est qu'elles sont articulées autour d'une fausse différence, une fausse Séparation, qu'on appelle alors "clivage".

La dispute vient justement d'un besoin de différenciation arbitraire, car il n'y a pas assez de véritable différence entre les points de vue. Les Personnes tentent alors de compenser l'inauthenticité de leurs points de vue respectifs par la mise en oeuvre d'une fausse différence purement formelle: un clivage, sur lequel sera basé une relation conflictuelle.


La dialectique précise que lorsque des points de vue sont véritablement authentiques, et donc différents, alors ils ne peuvent que converger dans l'expression d'une plus grande lumière, d'une plus grande richesse.

C'est le fondement du Couple Sacré, en opposition de phase sur un axe du cercle de Vie.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 09 Déc 2010, 01:59


Re-bonsoir Juvenal,


Citation :
Je vais même présenter une idée qui va en faire bondir quelques-uns (lol) :
S'il existe tant de "forums d'échanges" sur la spiritualité, c'est, selon moi, parce que les gens n'ont plus conscience de leur valeur et que pour se rassurer quand à leur propres connaissances, ils ont besoin de l'aval d'autrui.

Si ce n'était pas le cas, chacun ne fréquenterait que des lieux où les gens pensent déjà comme eux car quand on est persuadé d'avoir raison, on ne cherche pas au-dehors et chez autrui la "confrontation d'idées" en vu d'en tester le degré de validité.


L'idée n'est pas d'avoir raison, ni d'être certain d'avoir raison (même si ce n'est pas le cas).

L'idée est d'aboutir à un point de vue décontaminé, authentiquement spécifique et différent. Et pour cela, il s'agit d'être une Personne de conviction, à savoir qui ne cherche pas à avoir raison, mais qui défend son point de vue honnêtement, sans renoncer, sans abdiquer, sauf pour une bonne raison, une raison qui contribue à décontaminer encore d'avantage le point de vue.

Et pour cela, la confrontation à l'Autre, à l'altérité des points de vue, et indispensable.

Car sans l'ouverture à la différence, à l'Autre, la psychose n'est pas loin...



Citation :
L'idéal est de partir à la recherche de nos semblables, seuls capables de nous apporter tout ce que nous réclamons à grands cris à ceux qui ne possèdent pas la plus infime partie de ce qui nous manque...


Dialectiquement, on ne peut être véritablement semblables, que si on est aussi authentiquement différents.

Sinon, si la différence est inauthentique, et s'appelle "clivage", alors la ressemblance est adultère, et s'appelle "banalisation".


Citation :
Et ils se passent bien volontiers des "menus conflits" qui existent quand on choisi de ne fréquenter que ceux qui pensent différemment de nous.

Encore une fois, le conflit interpersonnel contaminant n'existe que si la différence est inauthentique, apparente, formelle.


Citation :
Les Siddha (yogis de la province du Cachemire, en Inde) enseignaient qu'il s'agit là de la première erreur que commettent les hommes et qui les coupent de leurs semblables pour les relier uniquement à leur état d'esprit.


C'est ce qu'on appelle un procès d'intention en tant que confusion entre la Raison et l'Emotion.

Des Raisons sont adultérées par leur imbrication émotionnelle, de façon à contourner la confrontation argumentaire, et s'en prendre à la valeur des Personnes elles-mêmes, ou au moins à la validité de leur droit à l'expression.



Citation :
Qu'est-ce qui se disputait et se haïssait ainsi ? Si ce n'est leur état d'esprit qui, bien qu'incompatibles, essayait chacun à leur tour, de "bouffer" l'autorité de l'autre ?


Lorsque les points de vue sont mal affirmés, et qu'ils sont donc articulés autour d'un clivage, fausse différence de compensation, le Conflit s'exporte sur les Personnes, et la Prédation apparaît.


Citation :
Qui passe plus de deux heures par jour à méditer, à s'intérioriser, à passer au crible de la logique et du bon sens chacune des pensées qui se proposent fièrement à nous comme étant "authentiques et vraiment nôtres" ?

Je dois pouvoir plus ou moins correspondre à ces critères.


Citation :
Au lieu de cela, on leur gonfle leur ego en leur faisant croire qu'ils doivent "défendre" leurs idées ! Les "défendre" de... Qui ? De quoi ?

Il ne s'agit pas de défendre contre.

Il s'agit d'être assertif, d'être, comme déjà dit, une Personne de conviction. Sinon, a confrontation des points de vue ne se réalise pas, et leur décontamination dans le débat contradictoire ne se fait pas.

L'Autre peut être un point d'appui évolutif pour soi. C'est l'Autre qui nous sauve, dans son éclairage complémentaire.

L'Autre est comme un point d'appui pour notre levier narcissique. Mais pour que la force évolutive soit suffisante, il s'agit d'avancer assez notre levier sur le point d'appui que représente l'Autre.

Si nous refusons ce point d'appui, ou si nous ne nous y engageons que d'un petit bout de levier... la confrontation ne sera pas source potentielle d'évolution.

Evolution dans le sens de décontamination (de la confusion dualiste).


C'et pourquoi il s'agit d'exprimer notre point de vue avec assertivité, conviction, de sorte de pénétrer de façon entière dans le débat, non pour avoir spécialement raison, mais avant tout pour engager profondément notre levier dans l'échange.

Et alors, si un potentiel d'évolution étai présent dans la Rencontre, il pourra être mis en oeuvre pour faire avancer notre véhicule narcissique. Parce que le levier etait complètement déployé sur le point d'appui de l'altérité.



Citation :
Ne serait-ce pas plus valorisant et agréable pour eux de réaliser que d'autres vivent heureux en pensant comme ils le font déjà ?


La valorisation humaine ne peut être qu'inconditionnelle.

Toute valorisation conditionnelle relève de la confusion dualiste.


La valeur absolue de la Personne humaine lui pemet, au contraire, de participer respectueusement à la confrontation salutaire et décontaminante des points de vue différents.


Citation :
Qui connaît le symbolisme véhiculé par le passage Biblique où la foule (vox populi) préfère laisser vivre Barrabas plutôt que Jésus ?


Barrabas signifie "Fils du Père".

En fat, la foule souhaite que le Fils du Père soit libéré...



Citation :
Ne va-t-il pas plutôt mettre en branle le processus autonome que chacun de nous a développé avec le temps et qui sert à démontrer à l'autre -non pas que nous avons raison- mais que LUI se trompe ?

Il s'agit de confronter les points de vue sans quoi aucune décontamination des "processus autonomes" (= refoulements psychiques, je présume) n'est possible.


Citation :
je dirai que c'est la partie passive, négative et féminine de l'être humain qui recèle ou renferme nos diverses blessures à l'âme.

C'est la fausse femme, Eve, l'inconscient projectif, qui renferme les refoulements.

Lors de sa psychose précoce, l'Homme n'a pas été apte à Rencontrer la Femme (Lilith), en vertu du refoulement originel (et inévitable) de la complémentarité sexuée.

Pour cette raison, un "espace projectif" (pour son délire) a été créé entre les deux polarités sexuées; l'inconscient Eve qui recèle le refoulement originel (et tous les autres depuis lors).

Mais cela n'est pas la Femme, cela n'est pas la féminité en l'Homme, mais la zone de confusion pychotique qui clive les Personnes entre elles. C'est l'"aide qui est enfin semblable à Adam", qui a perdu la différence authentique qui posait problème avec Lilith. Parce que Eve n'est pas une Personne, mais un tampon sur lequel l'Homme peut librement s'adonner à la projection de sa toute-puissance archaïque, faisant de la Femme un simple miroir, une possession narcissique illusoire, pour rassurer le foetus refoulé qui croit toujours posséder la matrice maternelle.


Citation :
C'est d'ailleurs ainsi qu'écoutent ou lisent la plupart des gens : dans leur tête.
Celui ou celle qui lit un texte tout en passant en revue tout ce que cette lecture fais "bouger" dans son mental (et le concerne donc lui ou elle au demeurant) ne pourra jamais lire ce que l'autre a vraiment voulu écrire mais seulement ce qui est "écrit" dans sa tête et par son propre état d'esprit.

Il faut être un lecteur actif, tout comme un spectateur actif.

Juste écouter sans réagir mentalement ne permettra aucune appropriation, car cela n'engendrera aucune confrontation. C'est stérile.

Tout comme se laisser totalement aller à une réactivité immédiate sera tout aussi stérile.

C'est entre ces deux excès que se situe l'écoute active.

C'est une adhésion (ce qui ne veut pas dire forcément validation) à ce qui est exprimé par autrui.


Citation :
Si nous pouvions nous déconnecter, ne serait-ce que dix minutes, de nos mouvances mentales (karma Chitta, en Sanskrit), alors nous pourrions vraiment entendre ou lire ce que les autres ont à dire ou à écrire.

Rien ne peut se réaliser authentiquement par exclusion en spiritualité.

L'idée n'est pas de déconnecter les mouvances mentales, mais de les intégrer en prenant la position de l'écoute active (adhésion à l'Autre).



Citation :
Essayez de "dialoguer" vraiment avec votre employeur, vos collaborateurs ou même certains membres de votre famille et vous comprendrez mieux alors tout ce dont je parle ici...

Ces relations sont le plus souvent minées par des conusions smybiotiques majeures, qui contaminent fortement la communication.


Citation :
Si l'homme maltraite" la femme (extérieure) ou ne prend pas conscience de son importance ainsi que de sa valeur, c'est tout simplement parce que ce même homme maltraite sa femme intérieure


La "femme" intérieure de l'Homme est son corpuscule Yin, originellement incohérent.

Ce n'est pas qu'il maltraite ce Yin essentiel, c'est que ce Yin n'est pas formé circulairement.

Et dans cette toute-puissance incohérente, l'Esprit Yin de l'Homme perturbe le mental conjugal, et provoque la décohérence de la réalité par inaptitude à la Rencontre avec la Femme, l'autre polarité relativiste.

L'Homme, pour désamorcer sa toute-puissance, doit accepter d'être formé par l'esprit Yang de la Femme, qui est déjà cohérent, et ce par l'intermédiaire du "facteur mental de la Sophia".


Citation :
N'est-ce as l'un des fondements de la spiritualité, de ne plus faire de différence entre les êtres ?


De ne plus faire de différnce de valeur, en effet, ce qui implique une affirmation, une reconnaissance, et un respect des différences interpersonnelles.

C'est le clivage d'une fausse différenciation des Personnes qui conduit à erronément vouloir comparer et diviser leurs valeurs.



Amitié,

steph





Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 09 Déc 2010, 02:06

Bonsoir Kernoa,


Citation :
Feu mon épouse, la mère de mes enfant, est décédée indirectement à la suite de séances avec un psychanalyste qui non seulement n'ont pas été couronnées d'effet, mais l'ont plongée plus gravement encore dans sa dépression.


Selon moi, la psychanalyse n'est pas spécialement adaptée à la psychthérapie, au contraire, même, pourrait-on dire!


La psychanalyse vise plutôt à engager ou favoriser ou encadrer un processus d'inividuation, cathartique, chez une Personne psychiquement assez équilibrée pour cela.

Je ne préconiserais personnellement pas de psychanalyse dans l'éventualité de problèmes psychiques particuliers. La psychothérapie est bien plus indiquée (entre autres, lorsqu'elle peut mettre en oeuvre du travail émotionel régressif).


C'est mon humble avis sur la question.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 09 Déc 2010, 02:23


Bonsoir Alskida,



Citation :
Pour moi, la femme est l'initiatrice de la prédation, elle pose le cadre de la séduction qui induit chez nous, les hommes, une attraction inévitable,

Ca, c'est ce que les apparences peuvent narcissiquement nous fare croire dans l'illusion dualiste.

La Prédation prend sa source dans la confusion des polarités qui provient elle-même de l'incohérence du corpuscule masculin.

L'incohérence du corpuscule Yin masculin agite l'onde Yang, qui alors entre en confusion avec l'onde Yin de la Femme qui ne peut que se laisser déformer.

L'agitation de l'onde Yin de la Femme renvoie alors à l'Homme l'image de sa propre incohérence prédatrice, en lui faisant croire, dans sa toute-puissance immature, que la prédation vient de la Femme.

Il projette sur l'Autre la responsabilité qu'il refuse de reconnaître et d'assumer.


Citation :
Moi ce que je demande si souvent, c'est pourquoi la femme vit tant de souffrance encore et encore?

Parce qu'Elle est le Soi qui a accepté à l'origine ce sacrifice afin de donner une chance au potentiel de Vie.



Citation :
une séduction purement formelle peut toujours être présente, qu'est-ce qui peut permettre de ne pas se faire bouffer alors que la mort narcissique n'est pas encore accomplie ?

L'Homme qui avance sur la Voie sera confronté systématiquement par ses Ames Soeurs et sa FJ. Son narcissisme sera "raboté" à travers son opiniâtreté à relever le chalenge et à continuer dans le Respct de la différence complémentaire à travers toutes les confrontations.

Ainsi, si une séduction purement formelle peut toujours être présente, elle sera confrontée narcissiquement afin de déterminer si c'est l'illusion de la forme ou la Vérité de la Rencontre qui prévaut.

Si l'Homme se perd dans ses projections, il recevra seulement ce qu'il a projeté: un mirage.

Si l'Homme passe au-delà du miroir, résolument, par opiniâtreté dans le Respect, alors il Rencontrera.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 09 Déc 2010, 09:12

oh là là, je n'ai pas la maîtrise de ce forum.

J'avais rédigé un texte assez long pour remercier Sphinx de sa réponse.
Mais en changeant de page afin de citer Douceur pour lui répondre et de retour sur l'éditeur, tout a disparu une nouvelle fois.
Ras l' bol.
Bon, merci à tous les deux pour votre participation.
A bientôt.
Il faut que je passe ma rage.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 09 Déc 2010, 16:07


Ca m'est arrivé aussi plus d'une fois!


Ce n'est que depuis assez peu de temps que ça me laisse relativement zen...


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 14 Déc 2010, 11:10

... et en grande partie avec moi.

Evidemment, une femme est la forme la plus complête d'un univers et il faut la respecter... et voilà la dualité qui pointe son nez.

Seulement voilà, depuis des générations les femmes se sont adaptées au comportement masculin dominant, et du coup si les hommes deviennent tout à coup, disons plus feminins dans leur comportement, il y a fort à parier que les femmes se retrouvent destructurées au niveau du psychisme.

Aujourd'hui le désir inconscient des femmes est parfois contradictoire. Elles sont généralement attirées par les hommes ayant des attributs propre à la domination mais ne veulent surtout pas être dominées, bref elles veulent en comportement la négation du caractère recherché. Le paradoxe du "Grand brun ténébreux intelligent à caractère... mais doux" au point d'aimer les femmes pour ce qu'elles sont ... c'est à dire une maman qu'elles ne veulent pas être pour eux, est encore bien encrée chez les femmes.

Bref, aujourd'hui la manipulation de la féminité est induite aussi par le comportement des femmes, lesquelles manipulent plus ou moins consciemment le caractère des hommes.

Vous êtes en désaccord les femmes ?

Examinez vos premiers amours, la manière dont vos priorités de critères masculins ont évolué.

Généralement vous devriez avoir depuis revu vos prétentions à la baisse, et si c'est le cas il est fort possible qu'il en soit de même avec vos rêves et désirs (mais peuvent-ils réellement l'être ?). Vous sentez alors peut-être un manque de plénitude en vous, (rappellez-vous par contraste, il n'y a pas si longtemps, quand vous avez croisé le regard de cet homme dans la rue), soit vous multipliez les échecs conjugaux et êtes souvent seules... et d'ailleurs, les plus téméraires iraient bien jusqu'à donner des leçons aux hommes pour se prouver qu'elles ont tout compris et que la faute est bien chez l'autre ! Miroir... miroir...

Quel est la marge de manoeuvre des hommes ?

Finalement "le sois-belle et raconte ce que tu veux" semble être l'attitude rencontrée la moins conflictuelle. C'est pas très honnête, mais sa fonctionne.

Car comme situation de couple il y a bien pire que le narcissique pervers pour une femme. Il y a celle de la femme apprenti psy qui voit (parfois à tort) tous les défauts de son conjoint en le violant sans cesse jusque dans son moindre jardin secret, et en plus soupire (se glorifie) de "sa supériorité" par l'acquis, jusqu'à nier ce qu'est l'autre (son autre moi), une expérimentation qui se débat avec ses moyens limité d'homme.

D'ailleurs, il serait interressant de faire un sondage utile sur ce site, un sondage qui mettrait en évidence le jeux des provocations réciproques inconscientes.

Que les femmes qui n'ont pas vécu recemment avec un narcissique pervers lèvent le doigt ... Et que les hommes qui ont été en prise avec un jugement de femmes ayant fait une analyse (ou bien reçu des conseils de psy) s'abtiennent de voter.

Et si on changeait le titre dualiste "La manipulation de la féminité" (c'est à dire en clair "l'homme domine la femme") par une accroche plus constructive dans l'amour telle que "Comprendre la féminité" ?

Nous sommes tous sur le même bateaux. Si l'homme est limité c'est qu'il a sa fonction ainsi. Si la femme aussi "complète" soit-elle, s'est laissée entraînée à son état actuel c'est qu'il y a une raison. Nous nous examinons ainsi.

Nous arriverons tous au 31 décembre par différentes voies, et nous commencerons tous la nouvelle année ensemble pour effectivement "Etre".

















Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 14 Déc 2010, 19:32

Bonsoir Sursis,


l'Homme n'est pas plus limité que la Femme, ni celle-ci plus complète que lui.

Il y a simplement que dans l'optique de la naissance du Soi à lui-même, il doit appeler ses instances binaires, qui doivent se répondre mutuellement afin de constituer sa réalité unitaire vivante.

Echange (legein) à travers (dia) le Soi = dia-legein = dialectique = Nature de l'Etre vivant

Or, pour que les polarités dialectiques puissent se coordonner dans un échange constructif, elles doivent être différenciées l'une de l'autre, et lors de la mise en route de leur dynamique circulaire, lors du premier cycle, cela implique une phase transitoire d'inégalité narcissique apparente.

En effet, pour que le Soi puisse naître à lui-même, un de ses polarités doit le représenter dans ce désir de naissance, et poser la question de cette naissance à l'autre polarité.

On a donc alors une polarité déjà sublimée dans le Soi (la Femme), et une autre qui doit encore apporter sa réponse à ce sujet.

Tout simplement parce qu'autrement, il serait impossible de réaliser le Soi: il faut qu'une des polarités se sacrifie en premier.

Fondamentalement donc, il n'y a pas de polarité meilleure ou plus complète que l'autre. Il n'y a pas de polarité plus limitée que l'autre. Il y a simplement que dans l'amorce de la dynamique Sacrée, une polarité doit se sublimer dès l'origine, et attendre la sblimation potentielle de l'autre.

Car même si elle sont équivalente, existentiellement semblable, les deux polarités fonctionnent différemment dans la dynamique conjugale du Soi.


Or, sublimée dès l'origine, la polarité féminine voit son Yang central, corpusculaire, déjà cohérent, chargé du désir de naissance du Soi, voilé par l'onde Yin périphérique.

Et cette onde Yin ne peut qu'être déofrmée par les agitations de l'onde Yang masculine, elle-même déformée par l'incohérence du corpuscule Yin central, dont on attend encore la réponse sublimatoire.

De ce fait, tout autant la Femme que l'Homme sont pris dans les illusions narcissiques de la dualité, avec les contradictions, et les asservissements qui vont avec.

L'Homme parce que son corpuscule doit encore être formé à la cohérence du Soi, s'il l'accepte.

La Femme parce que son onde Yin ne peut qu'être déformée par les agitations du système, ce qui lui brouille la mémoire, et la conscience, de sa perfection Yang centrale. Elle se comporte donc comme amnésique de sa perfection intrinsèque.

Ce qui ne l'empêche nullement d'être pourtant déjà sublimée dans le Soi (on trouve une expression de cet aspect dans Faust, où Margeritte est Sauvée par le Seigneur malgré le fait qu'elle se soit fait prendre aux spéculations narcissiques de son séducteur, Faust).

La Femme, Personne à part entière dans le Soi, agit cependant au sein de la dualité comme confrontation de l'immaturité masculine, et donc comme miroir de la toute-puissance masculine.

Dans tous les cas, la violence que peut exprimer une Femme provient en première ligne d'une violence masculine ayant été projetée sur la Féminité. Si un Homme se reçoit une violence féminine, ce n'est pas toujours à cause de ce qu'il a lui-même projeté dans le miroir, mais certainement à cause de ce qu'un autre de ses Frères en Humanité y a lui-même projeté.

La Féminité confronte la Masculinité et lui renvoie simplement ce qu'il lui a été expédié par cette dernière.

Bien entendu, il s'agit pour l'Homme de faire le choix de se former à la cohérence du Soi, et de passer alors au-delà du miroir fonctionnel Yin pour rencontrer la Personne de la Femme au-delà des apparences dualistes.

Toute Femme protège une phase identitaire.

Mais quel Homme convoitant une Femme, conscientise qu'il désire probablement squatter la phase identitaire d'un autre Homme, d'un de ses Frères en Humanité???

N'est-il pas juste alors, de façon cruciale, que la Femme protège effectivement, bec et ongles, cette phase des spéculations narcissiques dont elle est l'objet???

Certes les Couples Sacrés immatures doivent s'entraider pour s'émanciper, et c'est pourquoi les relations sexuées narcissiques ont été permises, MAIS protégées par le clivage physique et par toute mesure utile corrélée: la phase DOIT rester inviolable!

Malgré cela, certains tentent de détourner ces protections par des tentatives énergétiques, comme le tantrisme dévoyé.


Donc, il faut remettre chaque chose à sa juste place: la Femme défend farouchement le Saint des Saints de la phase identitaire, et elle est en plein droit éthique par rapport à cela.

Elle s'autorise à aider les autres Hommes, tout comme sa FJ masculine est elle-même aidée par d'autres Femmes, et cette aide consiste en une confrontation narcissique, et ne requiert certainement pas de laisser qui que ce soit d'autre que l'authentique FJ accéder à la phase identitaire elle-même.


Nous ne parlons pas de banalités, mais d'enjeux existentiels capitaux: l'inviolabilité de la phase identitaire du Couple Sacré. Les moyens de protection sont à la mesure de ces enjeux.


Tant que l'Homme se plaint des Femmes, c'est qu'il est encore dans l'incohérence immature.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 15 Déc 2010, 00:44

Merci pour toutes ces précisions.

Il faut au moins Stephane pour venir conforter une protection, lol. On commence à mieux saisir pourquoi les femmes se font manipuler.

Sur le fond, il n'y a pas photo, ce que tu expliques (bien) est sensé, cependant un peu orienté quand même, normal, comme toutes tentatives de justification, il faut aller un peu au delà pour démontrer.

Mais que diable vient donc faire cette phrase sur les hommes qui se plaignent des femmes ?

Si toi aussi Stephane tu te mets à spéculer, où va-t-on ?

A toutes fins utiles, je précise dessuite que je décris seulement des situations, et que je ne me plains nullement des femmes. Je vais même faire un aveu, je les aime... et comme c'est plus que réciproque, ça devient même parfois un peu envahissant, mais bon, je sais être gentleman aussi, lol.

Non, serieux, crois-tu que je sois encore dans le jugement ?

Ce site, a été créé (merci) par une femme ayant subi les contraintes d'un narcissique pervers, qui envoie donc régulièrement des sujets sur la psychologique défaillante des hommes. C'est pas péjoratif. C'est même super, j'apprends beaucoup de choses. Bravo Nath, tu es un trésor.

Mais le fait est là. Sur ce site on décortique le comportement des hommes, et bien plus rarement celui des femmes.

Si un équilibre homme femme doit être respecté, commençons donc par décortiquer aussi en profondeur le comportement des femmes sur ce site.

Mes propos ne portent pas seulement ici sur un plan purement spirituel, ils se positionnent aussi sur l'aspect psychologique, des causes aussi, et sur les raisons des causes, c'est à dire en amont de l'explication des faits, que tu fais très bien Stéphane

Les limitations de l'homme ne sont pas un constat de ma part, mais celui induit par l'absence d'équilibre dans les sujets le concernant ici. Il s'agit d'une dérive inconsciente sur ce site que je mets lumière, rien de plus.

Y voir une plainte sur les femmes alors qu'il n'y en aucune, (seulement un constat de ma part) souligne une orientation défensive pro-femmes, et confirme mon constat.

Défendre farouchement le Saint Identitaire est bien plus qu'un droit, c'est un devoir... comme celui aussi de démontrer dans l'impartialité ici ou ailleurs.

Car à trop défendre cette Indentité n'importe comment, on l'affecte aussi.

Il est heureux que tes écrits mentionnent que la Femme est dans la perfection intrinsèque, est plus en avant, qu'elle n'est pas plus complête que l'Homme (ce dernier n'étant pas plus limité non plus). Donc les hommes seraient aussi parfait que les femmes en n'ayant pas encore sublimé leur féminité. Hum, mais alors à quoi cela sert-il de la sublimer ? Ah oui, pour "boucler" la création... dans un libre arbitre que l'on aurait en fait pas alors... mais si bien sûr on l'a ... c'est juste que l'on va en subir les conséquences.

Il fut un temps ou un dieu jaloux expliquait les choses un peu de manière analogue, mais en plus simple bien sûr.

Mais bon admettons. Dans la projection matérielle temporelle, toutes les différences entre Hommes et Femmes ne seraient finalement qu'une histoire de temps, l'un devant se sublimer avant l'autre. Mais qu'en est-il alors hors du temps car les deux polarités seraient existantielles de même niveau. Enfin pas exactement quand même. En effet si c'était le cas il n'y aurait pas de création, car c'est le déséquilibre qui imprime le mouvement.

De fait le déséquilibre Yin Yang se matérialise aussi ici dans notre "dimension", et dynamise donc la création. Alors, oui bien sûr il faut sublimer ceci, ou lâcher prise sur cela pour "avancer". En tout cas un mécanisme de décalage actuellement en place est bien encré ... comme les dissonances entres les hommes et les femmes.

Hum, il faudrait peut-être penser à trouver une meilleure solution pour dynamiser "à l'avenir".

Bon, c'est bien intéressant tout ça, mais il se fait tard... et je ne voudrais pas décevoir ... une féminité, lol.

Revenir en haut Aller en bas
 
5 - La manipulation de la Féminité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens
» Les dix stratégies de manipulation de masses
» Manipulation d'images avec gtk
» Manipulation climat dans les prophéties
» Manipulation des données après importation d'excel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: