ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 5 - La manipulation de la Féminité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Lun 20 Déc 2010, 04:23

Bonsoir Sursis,


Citation :
Une argumentation est avancée par nature pour démontrer. Il est exact que demontrer n'est pas forcement convaincre, mais argumenter avec raison se fait dans un but d'unifier... dans la conviction.

Dans le but d'unifier la vision.

La conviction sert à affirmer le point de vue, sans le fermer.

Lorsque les points de vue sont bien affirmés et différenciés dans leurs convictions, leurs visions s'unifient.

Citation :
Du reste j'ai aussi bien précisé qu'il n'y avait aucun mépris dans tes propos...

Je l'avais bien comrpis. Mais il demeurait utile pour moi de malgré tout préciser ces points de ma communication.


Citation :
J'ai aussi souvent remarqué dans tes écrits une analyse détaillée des faits sans pour autant pousser plus en amont dans les causes. Par exemple, pourquoi donc le pneu qui se dégonffle ? Cette expression implique un gonflement, etc... etc...
Bon, c'est vrai aussi que cela devient lourd.

Bof, pas si lourd que ça, mais pas transcendant non plus.

Je l'ai en fait déjà exprimé: le dégonflement correspondait à la relativisation (second degré) d'une tension produite par une "différence de potentiel" : moi avec l'esprit en vacances d'un côté, la quantité de prose à digérer de l'autre.

Je suis toujours disponibles pour développer les causes, si on me le demande.

Bien souvent, je ne peux pas écrire un article ou une réponse dialectique en partant de la "genèse". Il y a plus de 2000 interventions de ma part dans cette section où j'ai développé de nombreux aspects dialectiques.

Mais je suis toujours ok pour réexpliquer, revenir à la "genèse", si nécessaire.


Citation :
La demonstration de la discrimination des propos de Douceur est déjà faite par l'analyse qu'elle produit sur mon humour.


Comme cela ne m'est pas apparu de façon évidente, je te demande de me développer cette affirmation.


Citation :
Concernant la situation des femmes sur ce forum (il y a tant de choses à expliquer pour elles), pourrais-tu démontrer en dialectique où se situe "l'expression de ma vexation" supposée ?


Voici ce que tu écrivais, où l'on note effectivement que tu n'est manifestement pas "Ok" avec le fait que tu n'aies pas reçu de réponse sur un sujet tel que celui-là, "paranoïsant" sur la possible présence d'un tabou:

Citation :
D'autre part, a-t-on répondu à mon interrogation afin de savoir si beaucoup de femmes sur ce site ont eu maille à partie evec un narcissique pervers ? Est-ce tabou ?

Si cela t'avait paru éventuellement naturel et compréhensible de n'avoir pas reçu de réponse à cela, tu n'aurais pas réagi de cette façon. Donc il y a bien vexation.


Citation :
Le dialogue argumenté de manière trop consensuel n'est pas toujours celui qui éclaire le plus en profondeur.

Il ne s'agit certainement pas de consensus, mais d'authenticité, d'honnêteté, et donc de respect de l'Autre, dans l'argumentation.

Et le "miracle" dialectique (miracle parfaitement compréhensible, ceci dit) est que lorsque des points de vue sont véritablement authentifiés, discriminés, différenciés, alors ils convergent naturellement.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Lun 28 Mar 2011, 21:43

Bonsoir,

Merci Douceur et Sphinx.

Après une absence, je lis enfin vos messages, enfin, en ce qui concerne celui de Douceur cela me rappelle un peu les cours en fac de médecine (je ne suis pas médecin)...

Exprimer un doute n'est pas refuser une hypothèse de recherche. Tout ce qui nous entoure est soit une réalité pure et dure (limitation extrême), soit une réalité subjective en essence. Penser que" Sa" réalité soit" La" réalité de l'autre est donc juste pour l'un et fausse pour l'autre. De de point de vue tout le monde aurait raison. D'où l'intérêt de l'abstinence de jugement.

Un petit différent avec Sphynx persiste sur la prétendu "vexation", son analyse à mon sujet ne correspondant pas à ma réalité. Rien de bien grave.

Pour en revenir au sujet, dont l'essentiel apparaît dans les premières pages, il est nécessaire aussi de garder à l'esprit que c'est la perversion de la féminité de l'Homme (Eve et le fruit pour ce qui est le plus connu) qui éloigna l'Homme de sa source et engendra les modifications génétiques. Du coup, à bien y refléchir, être un "vrai Salaud" ou une "Sainte pervertie", dans l'absolue il y aurait matière à réflexion. Bon il est vrai aussi qu'une vrai sainte je sais pas si ça existe, mais un salaud perverti ça je peux en être le témoin.

Amitié,

JC





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 29 Mar 2011, 18:33

Bonjour Sursis
je cite ta phrase:"concernant les femmes de ce forum(il y a tant de choses à expliquer pour elles)"
penses-tu que nous avons un plus petit cerveau que le tien et que l'on ne comprend pas tout ?je ne peux pas laisser passer ce genre d'insinuation et il y en a encore beaucoup trop malgré que nous sommes en 2011.
Tu devrai relire les écrits de Sphinx qui sont si respectueux de la Féminité; c'est réconfortant de le lire ,surtout de la part d'un homme c'est rare!
pour moi la femme est strictement égale à l'homme dans son chemin spirituel avec en plus une sensibilIté plus importante et des ressentis plus difficiles à gèrer à cause de sa nature; mais ce n'est pas de la sensiblerie!
définition théorique de l'énergie:
"au début,l'univers était dans un état de non-différentiation,d'abscence de pôles.
le Tao donna naissance au chaos primordial qui créa LE YIN(symbole du Féminin ) et le YANG(symbole du masculin).
LE YIN et le YANG n'ont aucune signification morale, ils sont complémentaires donc pas opposés."

on remarque que LE YIN est créé avant le YANG...
l'origine de la GRANDE DEESSE?

Amicalement
Démeter-Céres
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 29 Mar 2011, 19:36

Bonsoir Sursis,


Citation :
Exprimer un doute n'est pas refuser une hypothèse de recherche. Tout ce qui nous entoure est soit une réalité pure et dure (limitation extrême), soit une réalité subjective en essence. Penser que" Sa" réalité soit" La" réalité de l'autre est donc juste pour l'un et fausse pour l'autre. De de point de vue tout le monde aurait raison. D'où l'intérêt de l'abstinence de jugement.

J'ai déjà abordé la dialectique des deux Vérités:

- la Vérité de l'Essence
- la Vérité du Point de Vue

La Nature de l'Etre est unique, certaine, compréhensible et intégrable. C'est la Vérité de l'Essence, du Centre du Tao, que tous les points de vue émancipés contemplent et reconnaissent comme ralliement collectif, centre de convergence.

Cette Vérité unique ne dépend pas, dans sa réalité, des jugements, ni donc des fluctuations de la subjectivité, des points de vue.

Mais paradoxalement, un point de vue doit, pour reconnaître cette unique Vérité de la réalité, l'intégrer dans sa subjectivité. Et nul ne peut le forcer à la faire; car la reconnaissance de l'unique Vérité de la Nature de l'Etre doit être libre, pour être authentique.

Le problème est qu'au départ, le point de vue de l'Etre nouveau n'est pas stable, focalisé sur l'unique Vérité de la Nature. De ce fait, ce point de vue n'est pas authentique, véritable, réellement distinct des autres.

Ce qui se passe en fait, c'est que les deux Vérités (de l'Essence et du Point de Vue) sont en confusion entre elles, parce que l'Etre humain se prend pour le potentiel collectif, parce que les polarités lartérales sont en confusion avec le centre (Tao).

Alors, parce les deux Vérités sont en confusion entre elles, apparaîssent des versions unilatérales, multiples et chimériques, de la Nature de l'Etre, versions qui se combattent entre elles car elles n'expriment pas des points de vue authentiques, mais mal discriminés entre eux.

Pour personnifier un Point de Vue authentique, il n'y a pas d'autre possibilité que de reconnaître l'unique Vérité collective de l'Essence telle qu'elle est.


La logique dialectique, par le débat contradtictorie ARGUMENTAIRE, permet de faire jaillir la Vérité de l'Essence, à partir de plusieurs Points de Vue confusionnels, mais qui tendent sincèrement vers leur déconfusion mutuelle.


Citation :
Pour en revenir au sujet, dont l'essentiel apparaît dans les premières pages, il est nécessaire aussi de garder à l'esprit que c'est la perversion de la féminité de l'Homme (Eve et le fruit pour ce qui est le plus connu) qui éloigna l'Homme de sa source et engendra les modifications génétiques.

Non, pas du tout.

C'est la psychose de l'Homme répudiant la Femme à l'égale de lui-même (Lilith, la Flamme Jumelle féminine), qui engendre le clivage psychique de l'inconscient Eve, miroir narcissique où l'Homme pourra projeter son idéation de la Femme, sa redéfinition unilatérale servile de la Féminité: "Voici enfin une aide semblable à moi!"

Oui, une AIDE (donc une assistante) semblable à lui (donc renvoyée par un miroir), et qu'il ne peut donc pas réellement Recontrer puisqu'elle n'est qu'une projection de lui-même sur le miroir de l'inconscient.

Pour Rencontrer la Femme, il faut dépasser le miroir "psychotique".


Ceci dit, cette psychose masculine est un aspect dialectique inévitable de l'Etre nouveau. L'Esprit de la Femme est dès le début cohérent (Saint-Esprit), car elle représente la phase identitaire du Soi, elle en est la gardienne (et nous parlons là de Lilith). Ce n'est pas le cas de l'Esprit de l'Homme, incapable de s'y confronter d'emblée, avant d'avoir intégré sa propre cohérence par choix.

La zone de confusion, de clivage psychique, l'inconscient Eve, est donc le théâtre d'une insémination sinusoïdale (Serpent) par laquelle la motivation de la possession narcissique doit conduire l'Homme au point du choix (de croire définitivement à l'illusion du miroir, ou de dépasser cette illusion).

Si le choix démystifie l'illusion du miroir, la sinusoïdale est intégrée entre les deux polarités sexuées, au point du Tao (nouvelle identité promulguée en Christ).


Le Serpent est donc le vecteur de l'identité, cette dernière étant le Fruit défendu, la focale de la possessivité narcissique. préalable à toute possible sublimation narcissique.

Concrètement, le miroir narcissique Eve est mis en oeuvre en incarnation par le double narcissique, entre autres au niveau de la mystification physique et psychologique, qui fait croire à la Personne humaine sexuée qu'elle est un Etre à part entière, ce qu'elle n'est pas.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 29 Mar 2011, 20:38

Lilith a bien entendu été satanisée, car lorsque la Femme déborde du moule projectif dans lequel l'Homme l'a placée, elle fait peur, et cette peur n'est pas un mirage, car concrètement, l'Homme n'est pas identitairement apte à se mesurer à la Femme, tant qu'il n'a pas été au bout de lui-même dans le choix de la cohérence.

La satanisation permet à l'Homme de continuer à croire au miroir narcissique, et de se sentir identitairement protégé de la cohérence du Saint-Esprit.



En somme, les deux parties de ma précédente réponse sont corrélées, bien entendu.

En effet, on ne peut pas personnifier un authentique Point de Vue autour du Soi, et donc on ne peut pas reconnaître la Vérité de l'Essence unique centrale, de la Nature de l'Etre telle qu'Elle est, si on n'est pas stabilisé sur un axe identitaire bien discriminé des autres.

Or, ce qui discrimine un axe identitaire, c'est la Rencontre des instances polaires, Homme et Femme, de cet axe.

Donc, si l'Homme ne Rencontre pas la Femme dans l'équivalence corpusculaire universelle, au-delà du miroir narcissique, il ne s'inscrit pas sur un axe identitaire bien discriminé, et ne représente alors qu'un point de vue confusionnel, affublé de chimères existentielles à propos d'une Nature essentielle mal reconnue, et donc non intégrée.


La Genèse nous parle d'un androgyne indifférencié, scindé et livré à une dualisation transitoire (inconscient Eve), afin de lui offrir une possibilité d'acéder à l'androgynie différenciée, autotome, émancipée (Couple Sacré).


En corrolaire de tout cela, on peut comprendre qu'un Homme ou une Femme impliqué dans un Couple Sacré n'ayant pas encore effectué son choix existentiel, ou l'ayant effectué régressivement, n'est pas apte à participer authentiquement au débat contradictoire, et aura des difficultés à aborder la logique dialectique.

Son argumentaire prendra assez régulièrement une tengante adultère, aboutissant à un procès d'intention ou c'est la validité du point de vue d'autrui qui sera mise en cause, au lieu de ses arguments. C'est naturellement un effet de la confusion des points de vue, qui implique une compétition des points de vue, gérée de façon arbitraire par la mise en place d'un clivage comme séparation artificielle (procès d'intention).

A tout le moins, une Femme aura au mimimum intuitivement accès à la dialectique, si son Couple Sacré a pris résolument le chemin de la différenciation (mais c'est dialectiquement toujours à l'Homme d'effectuer la synthèse de l'Oiseau mental conjugal).


Amitié,

steph


Dernière édition par Sphinx le Mar 29 Mar 2011, 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mar 29 Mar 2011, 20:54


NB: le procès d'intention n'est pas la seule forme de dérive argumentaire provoquée par une confusion du point de vue. Il y a d'autres formes, dont une très subtile "construction artificielle de contradiction", consistant à répondre à l'autre comme si celui-ci avait exprimé le contraire de ce qu'il a vraiment dit, permettant alors d'intervenir avec une pseudo-rectification contradictoire, montée de toute pièce.

Tout cela vise toujours à combler une faille narcissique, associée à la confusion du point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 30 Mar 2011, 18:03

Bonjour demeter-ceres,

Citation :
au début,l'univers était dans un état de non-différentiation,d'abscence de pôles.
le Tao donna naissance au chaos primordial qui créa LE YIN(symbole du Féminin ) et le YANG(symbole du masculin).

"La terre était informe et vide; les ténèbres étaient sur la face de l'abîme, et l'esprit de Dieu plânait sur les Eaux."

Double aspect corpuscule (Esprit) - ondulatoire (Eaux)

Or donc, l'Esprit divin, le Tao central, surfait sur la sinusoïdale, le Serpent cosmique entre les polarités en Soi.

Car l'en-Soi du Tao est paradoxalement à la fois non-polarisé (pur potentiel) et polarisé (Couple Sacré intégré). Il est à la fois fermé (Alliance de base 12) et ouvert (base 10).

De façon instantanée, l'abîme (néant) est polarisé par le Couple Sacré intégré. Cependant, le processus, car c'en est un, n'est pas simultané. Car la logique dialectique des polarités sexuées implique leur articulation temporelle, donc pas simultanée.

Donc on peut dire qu'une polarité est appelée avant l'autre. Et pourtant, elles se présentent ensemble. La réalité non-dualiste de l'instant Présent, par l'unification des époques, permet à des phases de processus d'être à la fois chronologiques (pas simultanées) ET instantanées.

L'apparition de la polarité masculine à la suite de la polarité féminine est donc immédiate, et pourtant lui succède dialectiquement.

La particularité immature cependant, de l'Etre nouveau, est que la polarité masculine a l'impression d'avoir été la première. Elle a donc tendance, par incohérence, à forcer sa réponse avant, et sans tenir compte de l'appel préalable de la polarité féminine.

Or, la vérité est qu'il ne peut y avoir d'insémination sans existence préalable de la matrice. Et dans le même ordre d'idée, il ne peut y avoir de contrepoids identitaire masculin sans affirmation préalable de la phase identitaire. Or l'Esprit de la Femme (Saint-Esprit) est gardien de cette phase, et doit donc apparaître en priorité pour représenter cette phase.

Il faut donc distinguer deux "axes" de compréhension existentiels:


D'une part les polarités sexuées sont toutes deux indispensables à la Procréation identitaire. C'est l'approche qui dit que la "question de la poule ou de l'oeuf" n'a pas de sens. Les polarités sont strictement équivalentes en valeur.

D'autre part, il existe un processus dialectique, cyclique, dont le Principe implique un début et une fin qui fusionnent afin de "comptabiliser l'équilibre circulaire de l'Etre conjugal". Et dans cette optique dynamique, la polarité féminine débute toujours le cycle, car c'est son appel qui prévaut naturellement à ce stade.

Les deux approches sont associées car l'une ne peut s'exprimer sainement sans que l'autre ne soit aussi affirmée sainement.

Ainsi, le processus naturel dialectique, cyclique, ne peut pas aboutir à une véritable dynamique relativiste, donc équilibrée, si les deux instances sexuées ne sont pas intégralement égalisées sur le plan narcissique.

Et réciproquement cette égalité narcissique n'est pas respectée si, par ailleurs, l'ordre naturel du cycle dialectique n'est pas respecté.

Si la polarité masculine précède, et donc force l'appel de la polarité féminine, il risque de déborder la Nature de la Féminité, et donc de donner naissance à un potentiel adultère, par une forme de viol.

Si les polarités ne sont pas égales, et que le cycle dialectique n'est pas intégralement relativiste, le potentiel existentiel s'effondre dans la décohérence (quantique). L'onde se cristalise dans la densité parce que l'Esprit masculin n'est pas cohérent.


Amitié,

steph



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 30 Mar 2011, 21:47

Bonjour

Demeter ceres :

Tu te positionnes dans un jugement subjectif sur une lecture approximative partielle de mes messages.

Le fait de me renvoyer aux lectures de Sphinx suppose que tu les ais comprise, or ses écrits condamnent justement ce type de jugement. Je n'ai jamais laissé supposer que les femmes (bien lire les majuscules lorsqu'il est fait mention de l"'Homme" ou de la "Féminité" qui a un autre sens que"femmes") ont en général un cerveaux plus petit que le mien (encore que c'est généralement le cas dans le sens propre), mais en l'espèce ton jugement hâtif tendrait à donner raison à cette affirmation. Plus serieusement, je n'ai bien sûr jamais opposé les hommes et les femmes. L'opposition homme/femme est une bétise, sans doute encore moins grande que le refus d'aide homme/femme ou inversement.


Au demeurant mon expression "avoir tant de choses à expliquer pour elles (les femmes)" est fondée.

En premier lieu parce que Sphinx qui est un homme vient de te donner des explications. Ceci dit, le fait que des informations peuvent transiter d'un homme à une femme n'interdit pas l'inverse, et j'ai déjà fait mention que certaines femmes ici en savent sans doute plus que moi. Ensuite parce que cette expression est à remettre dans le contexte... qui a trait plutôt à l'aspect psychologique. Je constate enfin que tu n'as rien à faire "des choses que je pourrais expliquer aux femmes" puisque tu ne me demandes rien à ce sujet.
Tu aurais donc sans doute beaucoup de connaissances. Pourrais tu m'en faire profiter pour m'expliquer des choses? Sur les hommes par exemples. Merci. Et si tu le souhaites je te parlerai alors "des choses sur les femmes". Hum, à moins que je vienne de le faire déjà en partie, enfin pour une femme au moins.

Bien amicalement.


Dernière édition par sursis le Mer 30 Mar 2011, 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 30 Mar 2011, 22:17

Bonjour Sphinx,

Tes explications, comme toujours remarquablement détaillées, apportent des précisions utiles à une bonne compréhension de la cosmogonie.

Effectivement la confusion du point de vue induit le proces d'intention, et altère donc le jugement, et je ne retire rien de mon avant dernier message. La conclusion s'impose d'elle même.

Sur la génèse,( Adam et Eve, etc ...) ce que j'ai écrit n'est nullement en contradiction avec tes propos qui les complêtent en partie. J'ai bien vu que tu y es revenu "Lilith à bien été satanisée".....

La vérité "une"serait une explication temporelle. Hors du temps, chaque entité créatrice potentialiserait un univers à lui, organisé selon son potentiel créateur. La limitation consistant à concevoir qu'"Il" n'est pas possible de créer différement en essence (et en règles) de l'univers duquel "Il" découle serait une négation du potentiel crateur.

Amitié,

JC

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Mer 30 Mar 2011, 23:27

Citation :
Sur la génèse,( Adam et Eve, etc ...) ce que j'ai écrit n'est nullement en contradiction avec tes propos qui les complêtent en partie.

Citation :
il est nécessaire aussi de garder à l'esprit que c'est la perversion de la féminité de l'Homme (Eve et le fruit pour ce qui est le plus connu) qui éloigna l'Homme de sa source et engendra les modifications génétiques.

Ce qui est "perverti" à la base n'est pas "la féminité de l'Homme" mais le corpuscule masculin (donc de l'Homme comme polarité masculine).

C'est donc l'aspect "mâle" (corpuscule, Yin dans ce cas) de la polarité sexuée masculine (système onde-corpuscule du côté masculin), qui est orignellement incohérent. Donc pas "perverti" mais immature.

Donc c'est la "masculinité de l'Homme" qui pose le problème fondamental de la dualité, et engendre ensuite une "perversion de la féminité de l'Homme", à savoir une cristallisation confusionnelle de l'onde de la polarité masculine.


Tout ceci si nous utilisons bien tous deux la licence permettant d'appeler l'onde masculine la "féminité de l'Homme" et donc le corpuscule masculin la "masculinité de l'Homme", considérant par ailleurs que pour l'Homme, sa part "féminine" ondulatoire est de Nature Yang, et sa part "masculine" corpusculaire est Yin.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 01:30

... en d'autres termes donc, tout est ok.

On y arrive. L'immaturité de la partie masculine est conceptuelle... et la féminité n'aurait pu se soustraire à sa perversion... et le sujet ici est : La manipulation féminine.

Bref, la manipulation féminine serait inhérente à l'immaturité masculine, puisque la féminité, bien que précédent (en même temps) la masculinité, serait son reflet engendré perverti. Les femmes peuvent-elles donc échapper à la manipulation ? Oui, mais cela ne dépendrait alors pas d'elles-mêmes, mais de la maturité des hommes... qu'elles poussent à acquérir. Donc, encore un petit effort les femmes...pour nous les hommes...pour vous les femmes.

Un dernier point. Pourrait-on affirmer que dans la conception, la confusion masculine était nécessaire,car induite par l'extériorisation yang tendu, en gros en ligne droite vers l'inconnu, par opposition au caractère yin courbe ? (Sachant bien sûr que tout est courbe dans l'Univers, enfin, celui-ci.) Le Soleil rayonne vers l'inconnu, la terre yn tourne sur une élipse.

Amitié

JC
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 04:23

Citation :
Bref, la manipulation féminine serait inhérente à l'immaturité masculine, puisque la féminité, bien que précédent (en même temps) la masculinité, serait son reflet engendré perverti. Les femmes peuvent-elles donc échapper à la manipulation ? Oui, mais cela ne dépendrait alors pas d'elles-mêmes, mais de la maturité des hommes...

La manipulation doit se comprendre comme relevant plus de la régression, que de la simple immaturité.

Un être immature est naturellement symbiotique. Il n'y a pas de manipulation effective dans ce cas.

Un être régressif n'est plus symbiotiquement naturel: ce n'est pas un "enfant" ou un "foetus", mais un "prédateur".

En fait, le choix régressif est légitime, mais il n'est pas authentique, car il place l'être dans une situation résolument refoulée, intrinsèquement contradictoire, dans une négation complète de la vie paradoxalement associée à un attachement acharné à cette même vie.

Cette configuration contradictoire engendre un mode hyper-symbiotique artificiel, qu'on peut appeler "prédation" ou même "vampirisme".

C'est cela qui engendre la manipulation de la Féminité.

Ceci dit sans jugement de valeur sur la Personne humaine, ni sur la légitimité des choix.



Citation :
Pourrait-on affirmer que dans la conception, la confusion masculine était nécessaire,car induite par l'extériorisation yang tendu

Oui, naturellement. C'est dialectique: la Femme représente la question de la naissance du Soi. Cette question est une affirmation (corpuscule Yang) relativisée par l'onde Yin.

Et ensuite, et bien, intervient la polarité qui doit "répondre" à la question de la naissance du Soi. Et qui ne peut donc que partir d'un point "ouvert", de non réponse, donc d'incohérence = immaturité.

Citation :
Donc, encore un petit effort les femmes...pour nous les hommes...pour vous les femmes.

Pas si simple. Faut-il encore que les Hommes fassent le choix d'écouter...



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 08:07

Bonjour


Citation :
le choix d'écouter...

C'est agréable et constructif quand le choix est fait par moment entre vous deux !!


Citation :
"prédation" ou même "vampirisme".

Sauriez vous continuer sur votre lancée pour élaborer une "thèse" qui pourrait éclairer "la confrontation" de telles rencontres qui laissent des traces incommensurables dans "l'aura" féminine (au premier dégré), quel est au final notre rôle conscient pour "déjouer" cette prise de pouvoir profondément inconsciente (quoique !) de la prédation. Que peut t on avoir peur de perdre ??? de part et d'autre ..

De plus, quel est la part de"masculin" chez une femme quand elle "prétend" un pouvoir sur l'homme ( avec un petit h !) car il me semble qu'elle en est consciente à un certain degré, n'en joue t elle pas aussi ??? dans sa vision voilée ..
.... et comment peut on "s"entendre" ?? il me semble que nous les femmes avons toujours une petite longueur d'avance sur ce qui se joue derrière tout ça ...qui nous condamne à une "attente" de l'accouchement de nos chers "petits" '(touche d'humour je précise !! ) un ébranlement total de certaines "convictions" profondes (dépression ?) ouvre t elle la voix d 'une remise en question de part et d'autre ?? l'éclatement de nos "masculin/féminin" de notre intériorité correspond t 'elle à un arrachement de 'l'autre" ?? saurons nous vraiment un jour déjouer les jeux de miroirs de nos cher égos aux uns comme aux autres ?? et avons assez de connaissances de ce dédale (surtout moi à vous lire depuis tout ce temps pour comprendre !) et tout cela en dépend il vraiment ?? ou devons nous accepter une "suite" d'expériences sans s'y attacher jusqu'à l'ultime évidence qui nous rendrait à l'un comme à l'autre ?? tout cela me paraît bien long !!!! et bien douloureux aussi par moment et peut être que moins maintenant effectivement et pour ma part ... !!

au plaisir de lire la complétude de vos réflexions ...

Marie
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 17:10

Bonjour Marie,

voilà un questionnement bien "dru", mais qui se résume il me semble en quelques grandes lignes.

Motivation du Prédateur:

Le Prédateur est le résultat d'un choix régressif, certes parfaitement légitime, mais inauthentique. De ce fait, il n'est pas existentiellement viable, et lorsqu'il reste piégé dans la "vie" par la sphère du libre-arbitre, il démontre son inaptitude vitale fondamentale.

Ce que cherche véritablement le Prédateur, c'est son propre anéantissement narcissique, mais de façon totalement refoulée, inconsciente. Et il ne peut être confronté dans cette recherche que par une véritable Proie, et non pas une "simple" victime.


Aptitudes de la Femme:

A ce titre, le Saint-Esprit, corpuscule de la Femme, représentant sublimé du Soi, est intrinsèquement une vraie Proie. Aucun Prédateur ne pourra jamais véritablement corrompre et détourner le Saint-Esprit gardien de la phase identitaire. Il pourra croire un temps pouvoir le faire, mais ce ne sera jamais qu'une illusion transitoire durant le temps éphémère du libre-arbitre.

Car la Femme est la Proie, l'appât tendu par le Soi lui-même, par le Super Prédateur Sacré, à qui veut tenter de la "manger".

L'Homme qui cherche à prédater une Femme ne conscientise pas, tout à son illusion de toute-puissance, qu'il se livre à une future Prédation en retour de la part du Soi.

Oh, il ne faut pas croire que tout cela est pervers de la part du Soi ou de la Femme!

Il y a juste que la Prédation est un aspect prévisible. Le Soi doit poser une question, et selon la réponse au choix, ce sera soit l'avènement de la Prédation, soit l'avènement de l'Harmonie.

Or, aucune phase identitaire ne peut être "phagocytée". Donc, jamais la Prédation ne doit pouvoir atteindre la pérennité de la phase. Et donc, la Femme qui pose le choix, est aussi la gardienne de la phase devant le Soi, le Super Prédateur Sacré, qu'elle "cache" un temps, le temps du choix.

Lorsqu'un Homme fait le choix de l'Harmonie, il rend la légitimité de la Prédation au Super Prédateur Sacré, dont il devient l'Allié. Alors, l'Homme lui-même devient Proie au même titre que le Saint-Esprit: le Couple Sacré devient intouchable.



La séduction féminine est un aspect essentiel de la présentation du choix: c'est le miroir dans lequel l'Homme est libre de choisir entre la négation de la Personne d'autrui, ou la reconnaissance de cette Personne. Si la Personne n'est pas reconnue, elle reste cachée derrière le miroir, mais le Super Prédateur Sacré reste également chaché derrière le miroir, d'où il finira inévitablement par absorber tout Prédateur. Si la Personne est reconnue au-delà du miroir, Christ est reconnu au centre, et la Prédation est désengagée, car restituée au centre, au Conflit.


La sexualité narcissique est toujours une Prédation croisée, où le Prédateur le plus puissant n'est pas celui qu'on croit.


Le monde est un théâtre de Prédation généralisé, et sous une grande diversité de formes mystificatrices, tout simplement parce que la reconnaissance de la Femme par l'Homme n'y est pas affirmée.


La Connaissance du dédale:

Elle vient de l'Oiseau mental en gestation, le "facteur mental de la Sophia".

La Femme, pour offrir le choix de la naissance du Soi, représente le sacrifice du Soi, dans un oubli de la Connaisance de lui-même.

Cette Connaissance de la Nature de l'Etre est donc détenue par la Sophia, le Saint-Esprit, le corpuscule cohérent de la Femme. Mais dont elle-même a perdu sacrificiellement la mémoire.

Et justement, c'est à l'Homme de venir lui rendre cette mémoire. C'est cela répondre"oui" à la naissance du Soi. Et pour cela, il faut écouter la voix de la Sophia, à travers le "facteur mental". Si l'Homme refuse d'écouter, il ne peut que mijoter dans la Prédation, et peut-être finir par y périr.

Si je peux écrire tout ce que j'écris, ce n'est pas parce que je sais personnellement toutes ces choses. Je suis même parfois obligé moi-même de relire attentivement certains passages pour comprendre ce que "j"'avais voulu exprimer à ce moment.

Je ne suis pas seul à écrire. C'est la voix de la Sophia qui me souffle les réponses, par l'Oiseau mental qui se développe dans le même temps.

La Connaissance n'est pas donnée par vanité. Elle sert pratiquement à developper l'oiseau mental comme véhicule conjugal, si et seulement si la polarité masculine accepte d'écouter la voix de la Sophia, et de synthétiser par sa compréhension (Connaissance passive, miroir de la Connaissance active) l'onde mentale stationnaire.

En somme, par son sacrifice originel, le Soi est devenu principalement Connaissance active de lui-même (intuition), en la Femme, qui attend alors la réponse complémentaire de la Connaissance passive chez l'autre polarité.

Désolé, les "mecs", mais le modèle est bien la Femme... mais lorsque les polarités sont narcissiquement égalitaires, cela n'a aucune importance, car cela reflète simplement une position particulière dans le cycle dialectique, et rien de plus.

Pour qu'il y ait résonance, il faut que l'impulsion débute d'un côté particulier.


La souffrance:


Oui, bien entendu, tant que l'ordre naturel dialectique n'est pas affirmé entre les polarités, se produiront des adultérations qui conduiront à l'expérience de la souffrance. La souffrance n'est pas utile, ni voulue, mais elle se produit dans un contexte de libre-arbitre, c'est compréhensible. Le sacrifice originel du Soi en tient compte, sans l'exclure, ni la rechercher non plus, bien sûr.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 17:33


NB: La "Prédation" Sacrée exercée par Christ, le Super Prédateur Sacré, n'est pas existentiellement dévalorisante. C'est une Justice au sens éthique du terme. Elle se réalise par Rédemption dans le rayonnement du Coeur. Nul n'est exclu de la Rédemption.

En le Coeur de Christ, le Prédateur redevient Enfant ("laissez venir à moi les petits enfants"). La Proie s'affirme Adulte.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 18:11

Merci pour cette réponse .. !! je commence à peine à construire ma volière !!

Citation :
Ce que cherche véritablement le Prédateur, c'est son propre
anéantissement narcissique, mais de façon totalement refoulée,
inconsciente. Et il ne peut être confronté dans cette recherche que par
une véritable Proie, et non pas une "simple" victime.

pour le pervers narcissique dénué d'affects presque par essence, l'impact même inconscient est t il le même ou résolument il vaut mieux s'échapper?? même si par ailleurs on représente une véritable proie une véritable proie ..!! comment le savoir ??

Citation :
Oh, il ne faut pas croire que tout cela est pervers de la part du Soi ou de la Femme!
tu me rassures !!

Citation :
la Sophia, le Saint-Esprit, le corpuscule cohérent de la Femme. Mais dont elle-même a perdu volontairement la mémoire.

résolument les femmes sont les gardiennes du temple mais ce sont les hommes qui en ont la clé .... tout l'art d'épouser l'essence ... !!

Citation :
Et
justement, c'est à l'Homme de venir lui rendre cette mémoire. C'est
cela répondre"oui" à la naissance du Soi. Et pour cela, il faut écouter
la voix de la Sophia, à travers le "facteur mental". Si l'Homme refuse
d'écouter, il ne peut que mijoter dans la Prédation, et peut-être finir
par y périr.

peut il faire semblant d'écouter pour vérifier la réalité de sa "prise" sans comprendre pour autant ??? réellement ...
Serait ce que c'est au moment où l'on se dégage de ses "serres" que le prédateur en herbe se met à conscientiser ?? et que la question du choix s'impose ?? mais que par le fait la "proie" s'est envolée ... !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 18:22

sacricifiellement est plus juste .. la notion de "don" y est plus présente ...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 18:35

Citation :
pour le pervers narcissique dénué d'affects presque par essence, l'impact même inconscient est t il le même ou résolument il vaut mieux s'échapper?? même si par ailleurs on représente une véritable proie une véritable proie ..!! comment le savoir ??

Le pervers narcissique est un Prédateur.

Donc le but inconscient qu'il recherche est le même: la confrontation par une Proie qui lui procurera l'"anéantissement" narcissique qu'il recherche.

D'autre part, la Femme ne peut véritablement mettre en oeuvre, dans la dualité, sa qualité de Proie, que si elle est au moins reconnectée en partie au Saint-Esprit.

Donc si elle s'affirme comme Vierge Cosmique et Prostituée Sacrée. Donc si elle commence à être véritablement soutenue par sa polarité complémentaire.

Autrement, c'est à la fin du libre-arbitre, que toute Femme manifestera complètement sa qualité de Proie en Christ, quel que soit le choix de son propre Couple Sacré, moment où tous les Prédateurs seront confrontés.

Dans cette "attente", les Femmes non soutenues par leur complémentaire, méconnaîtront leur qualité de Proie, et se prendront éventuellement pour des victimes. Le sacrifice d'oubli est total. Le "piège du choix" est sincère et honnête.


Citation :
peut il faire semblant d'écouter pour vérifier la réalité de sa "prise" sans comprendre pour autant ??? réellement ...

Non. On ne peut faire semblant d'écouter. On écoute, ou on n'écoute pas!

C'est pourquoi l'oubli sacrificiel de la Femme est essentiel: il fait en sorte qu'il n'est pas possible de simuler l'écoute.

Mais par contre, l'intelligence prédatrice (spéculation) parvient à des simulations assez subtiles, c'est vrai, qui peuvent abuser transitoirement une Femme trop déconnectée de sa Vertu centrale de Proie. Mais jamais le Soi ne peut être, ni ne sera abusé!

Car c'est l'Homme qui, en Vérité, s'abuse lui-même!

Citation :
Serait ce que c'est au moment où l'on se dégage de ses "serres" que le prédateur en herbe se met à conscientiser ??

En effet, l'Homme immature qui accepte la confrontation féminine se met en position de désamorcer sa toute-puissance, et de pouvoir écouter plus clairement la voix intérieure de la Sophia.

L'Homme qui refuse la confrontation à la réalité de la Personne féminine, et se cristallise dans son illusion de domination, ne s'ouvre certainement pas à l'écoute intérieure de la Vérité de l'Etre. Au contraire, il s'enferme probablement plus profondément dans son adultération psychologique, dans sa phychose.

Et si cela va trop loin, seul Christ, en tant que Super Prédateur Sacré, pourra venir l'en libérer.


Amitié,

steph




Dernière édition par Sphinx le Jeu 31 Mar 2011, 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 18:42

Citation :
Donc si elle commence à être véritablement soutenue par sa polarité complémentaire.
est ce que tu peux approfondir cela ... qu'est ce que tu appelles soutenue ?? merci .
Marie

Serait ce dans le cadre unique du couple sacré ???
j'ai peut être compris à retardement ??


Dernière édition par Marie le Jeu 31 Mar 2011, 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 18:56

Lorsque la polarité masculine repond "oui", "présent", de l'autre côté de l'axe identitaire, et commence à affirmer son contrepoids dialectique, l'angle plat de cet axe s'affirme aussi.

Car cet axe est caractérisé par un angle plat au centre, donc l'angle éthique (180°).

On peut le comprendre comme une sécurisation éthique, psychique, et psychologique, apportée à la Femme dans sa mission de gestation du monde dualiste.

Grâce à cette sécurisation éthique, la Femme peut se reconnecter plus franchement à sa Vertu de Proie, et alors exercer un travail, disons thérapeuthique auprès de la gent masculine.

Tout Homme qu'elle rencontrera sera confronté à la Vierge cosmique en elle, grâce à la sécurisation éthique de sa polarité complémentaire.

La confrontation d'une telle Femme à l'immaturité masculine ne lui sera pas préjudiciable, énergétiquement ni moralement, mais au contraire lui apparaîtra comme une vocation naturelle de vie dans le contexte humain délicat du libre-arbitre.

Ce qui se produit, en quelque sorte, est un transfert de la cohérence intégrée par la polarité masculine du Couple, vers d'autres Hommes, par l'entremise de la confrontation au Saint-Esprit avec lequel la Femme est reconnectée.

Une telle Femme ne pourra jamais véritablement tomber amoureuse, car trop reconnectée justement. Elle est libérée par le travail de détachement, de déconfusion, de sa polarité masculine.

Dans la dualité, le Couple Sacré en phase de synchronisation, travaille déjà pour le collectif, à faciliter la gestation de cette dualité jusqu'à l'émancipation collective.

Or, prendre en charge la gestation de la dualité, c'est prendre en charge la vanité immature masculine, sans la juger ni la rejeter. Et seule la sécurisation éthique du Couple Sacré peut le réaliser, par l'entremise de la Prostitution Sacrée; à savoir la liberté narcissique intégrale de la Femme, liberté promulguée et protégée par le contrepoids éthique, dialectique, de l'Homme qui a désamorcé assez sa toute-puissance possessive, et s'est reconnu comme Frère de sa Soeur.

Alors, la Femme est une vraie Proie affirmée en Christ, déjà, même dans la dualité. Elle ira vers les Hommes par vocation Christique.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 19:04

Citation :
Une telle Femme ne pourra jamais véritablement tomber amoureuse, car
trop reconnectée justement. Elle est libérée par le travail de
détachement, de déconfusion, de sa polarité masculine.

Merci merci merci ..........................................................
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 19:07

Donc, en quelque sorte, la polarité masculine déconfusionnée (ou tendant à le devenir) est un "Souteneur Sacré". Sacré parce qu'il ne revendique rien pour lui-même, et s'incrit dans une oeuvre purement collectiviste.

Il ne saurait, dans sa maturité actuelle ou ciblée, être le rival narcissique de ses Frères en Humanité avec qui il partage la stricte équivalence de l'Esprit.

Il ne revendique pas la possession de la phase identitaire, et parce qu'il ne la revendique pas, elle lui sera offerte sans retenue.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 19:28


Marie-Madeleine était Prostituée Sacrée, par Vocation Christique, de par la cohérence intégrée par Jésus, sa polarité complémentaire.

La Vocation Christique sexuelle de la Prostituée Sacrée est une prise en charge saine, positive, respectueuse, sécurisée, de la vanité du monde.

C'est comme cela qu'il faut comprendre ces aspects, dans une décontamination de la morale sociale, qui n'est qu'une stratégie de la toute-puissance foetale refoulée.

La morale n'est pas l'éthique. La Prostituation Sacrée s'inscrit dans l'éthique. Mais toute prostitution ne peut y prétendre.

Cependant, tout prostituée est quelque part une Prostituée Sacrée qui s'ignore, et de toute façon, une Personne humaine digne de respect.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 19:33

Si on y regarde bien, le mariage est une forme travestie, adultère, de prostitution

Et la "preuve"en est que la notion d'adultère apparaît dans la conception sociale du mariage. Or, l'adultère ne peut naître que de l'adultère. Le mariage est donc essentiellement adultère, s'il produit un risque d'adultère. CQFD.

Le mariage est une mystification produite par l'exclusivité foetale refoulée.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   Jeu 31 Mar 2011, 19:43

Citation :
La Vocation Christique sexuelle de la Prostituée Sacrée est une prise en
charge saine, positive, respectueuse, sécurisée, de la vanité du monde.



merci Sphinx
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 5 - La manipulation de la Féminité   

Revenir en haut Aller en bas
 
5 - La manipulation de la Féminité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens
» Les dix stratégies de manipulation de masses
» Manipulation d'images avec gtk
» Manipulation climat dans les prophéties
» Manipulation des données après importation d'excel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: