ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Impact initiatique du phénomène OVNI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Croyez vous aux phénomènes OVNIS?
-oui
66%
 66% [ 123 ]
-non
6%
 6% [ 12 ]
-je n ai pas d avis
7%
 7% [ 13 ]
-oui, j en ai été témoin...
21%
 21% [ 39 ]
Total des votes : 187
 

AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Engins volants "vimanas" dans le Mahabharata et Ramayana   Sam 15 Déc 2012, 20:23

Textes sacrés Hindous - Mahabharata, Ramayana, Drona Parva, Yantra Sarvasva... et les machines volantes Vimanas

L’un des principaux indices (à défaut de preuves) de l’existence d’une civilisation avancée (sur le plan technologique et scientifique) dans la « préhistoire », c’est la mention dans des textes sacrés hindous de machines volantes (appelées "vimanas") et de guerres faisant penser à des moyens de destruction massifs (armes de type nucléaire par exemple).

LES VIMANAS

Dans un livre publié en 1970, les astronomes François Biraud et Jean-Claude Ribes s’en sont pris aux tenants de l’« archéologie spatiale » (le char d’Ezéchiel identifié à un vaisseau spatial, l’interprétation extraterrestre de la dalle de Palenque, etc.). A tort, dirai-je… En ce qui concerne les vimanas, ils écrivaient ceci :

« Mieux que cela, certains auteurs, qu’aucune compétence spéciale ne désigne, ne craignent pas de faire appel aux textes sacrés de l’Inde, et d’y découvrir des descriptions de vaisseaux interplanétaires, les vimanas (chars volants). Comme il se trouve que la plupart de ces textes, fort anciens, restent non seulement à peu près inédits, mais encore éparpillés dans des monastères inaccessibles, et rédigés dans une écriture et une langue archaïques que fort peu d’érudits sont à même de déchiffrer, le risque n’est pas bien grand d’être contredit, pour les charlatans modernes, dont ils sont, et seront encore longtemps, la suprême ressource. Evidemment, sur les textes sacrés de l’Asie centrale et de l’Inde du Nord, personne n’a envie d’ergoter, et d’avouer par-là son ignorance. » (1)

On notera le recours à l’insulte. Le problème, de plus, est que cette critique est totalement dénuée de fondement. Des textes comme le Mahabharata et le Ramayana, par exemple, sont très bien connus, et ne peuvent en aucun cas être considérés comme des textes « à peu près inédits » et « éparpillés dans des monastères inaccessibles » ! Nous verrons en outre la déclaration d’un sanskritiste comme Ramachandra Dikshitar, dont on peut penser qu’il connaissait le sanskrit… Ceci précisé, évoquons un certain nombre de sources faisant état de l’existence, dans un lointain passé, d’engins volants appelés "vimanas".

Dans un de ses livres, Andrew Tomas (1971) a évoqué le livre indien intitulé Samarangana Soutradhara, lequel contient un paragraphe extraordinaire, écrit-il, « sur une époque lointaine où des hommes sillonnaient les airs avec des vaisseaux aériens, et où des êtres célestes descendaient des cieux ». Il cite ce passage du cinquième volume du Mahabharata :

« Infini est l’espace que peuplent les parfaits et les dieux ; il n’y a pas de limites à leurs demeures merveilleuses. » (2)

Dans un article paru dans « The Times of India » (18 avril 1999), le journaliste indien Mukul Sharma a mentionné le Yantra Sarvasva, attribué au sage Maharshi Bhardwaj, dont une section (Vimaanika Prakarana) est consacrée à l’aéronautique. 3 sortes de vimana (ou aéronef) sont mentionnés : ceux qui vont d’un endroit à l’autre, ceux qui vont d’un pays à l’autre, et ceux qui se déplacent entre les planètes. Une place particulière est accordée aux avions militaires, lesquels devaient être imprenables, incassables, incombustibles et indestructibles. Ils devaient pouvoir s’immobiliser en un clin d’œil, être invisibles à l’ennemi , avoir la possibilité d’entendre les conversations à l’intérieur des avions adverses - et de voir ce qui se passait à l’intérieur de ceux-ci -, etc. [voir les Drônes*] On parle de métaux très légers et à haut coefficient d’absorption thermique, de mécanismes permettant d’agrandir ou de réduire les images, d’amplifier ou de diminuer les sons. Selon Mukul Sharma, cependant, les méthodes de fabrication décrites ne sont pas précises (elles sont « brumeuses » et « vagues »). Il parle de « débauche d’imagination ». (3) En réalité, l’extrême précision des engins et de leurs manœuvres - et celle des guerres associées - ne permet pas d’attribuer le tout à l’imagination. Quant au manque de précision de la fabrication des engins, il faut l’attribuer au fait que nous sommes ici en présence d’échos d’un lointain passé, et aussi au fait que les rédacteurs n’étaient sûrement pas les concepteurs des appareils ! Les historiens et archéologues orthodoxes ignorent volontairement ces textes et les attribuent à des fantasmagories d’écrivains illuminés. Mais il est impossible d’attribuer cela à la simple imagination, car à l’époque tout ce qui relève de l’aviation et de l’astronautique était théoriquement totalement inconnu.

[* Drônes : http://antahkarana.forumzen.com/t2764-drone-furtif-americain-capture-par-les-perses-l-iran]

David Childress note que la littérature hindoue abonde en batailles et en poursuites aériennes.

A quoi ressemblaient ces aéronefs ?

• Le Mahabharata parle du vimana comme étant « un char aérien pourvu de flancs de fer et vêtu d’ailes ».

• Dans le Ramayana, le vimana est un aéronef circulaire (ou cylindrique) muni d’un double pont, de hublots et d’une coupole. Il vole à la « vitesse du vent » et produit un « son mélodieux ».

Les anciens Indiens ont rédigé des manuels sur la manière d’entretenir et contrôler les divers types de vimanas. Le Samara Soutradhara analyse toutes les facettes du voyage aérien en vimana, avec ses 230 strophes consacrées à la construction, au décollage, aux trajets de milliers de kilomètres, aux atterrissages normaux et forcés, aux collisions éventuelles avec des oiseaux.

Selon Andrew Tomas, il existe 2 catégories de textes sanskrits anciens, les documents factuels (Manousa) et la littérature mythico-religieuse (Daivas). En 1875, on découvrit, dans un temple indien, un texte (Vimaanika Shastra) du quatrième siècle, écrit par Maharshi Bhardwaj, ce texte ayant été tiré, dit l’auteur, d’autres textes. Il est consacré au fonctionnement des anciens vimanas : pilotage, précautions à prendre en cas de long vol, protection des aéronefs contre les orages et la foudre, façon de changer de mode de propulsion, note David Childress, « en basculant sur l’énergie solaire ou sur une autre source d’‘‘énergie libre’’, peut-être une sorte de ‘‘propulsion gravitationnelle’’ ». Les vimanas pouvaient décoller verticalement et étaient capables de vol stationnaire. Bhardwaj citait 70 sommités et 10 experts antiques en voyage aérien. Ces engins étaient entreposés dans un "vimana griha" (sorte de hangar) et ils étaient propulsés par un liquide d’un blanc jaunâtre. Ils ont manifestement servi en tant qu’avions militaires aux habitants de l’empire de Rama et de l’Atlantide. (4) (Voir plus loin.)

On trouve, dans le Vimaanika Shastra de Bhardwaj, la description de ce que l’on appelle maintenant un moteur à spires de mercure. La construction d’un certain type de vimana fait notamment intervenir du mercure, du cuivre, des aimants, de l’électricité, des cristaux, des gyrocompas, et divers pivots. On notera que des cristaux ("mani" en sanskrit) étaient apparemment utilisés dans la fabrication des vimanas… (5)

La source principale du mercure est le cinabre, un minéral de formule chimique HgS, qui se présente généralement sous la forme de « cristaux hexagonaux de petite taille, souvent fortement déformés, de structure ordinairement rhomboédrique ou tabulaire », et dont le nom serait d’origine hindoue. Le mercure – dont le nom vient de Mercure, messager des dieux dans la mythologie romaine – est un liquide lourd, de couleur blanc argenté, et dont la formule chimique est Hg, contraction du grec Hydrargos, que l’on peut traduire par « eau d’argent » ou « gyrocompas liquide ». Le mercure est conducteur, et la vapeur de mercure, en tant que source de chaleur, se prête à un usage énergétique.

Selon William Clendenon (« Mercury : UFO Messenger of the Gods »), un volant rempli de mercure pourrait « servir de moyen de stabilisation et de propulsion dans un aéronef/spationef de forme discoïde ». Il évoque un « gyroscope nucléaire à mercure »… (6)

Ivan T. Sanderson a relevé que le texte de Bhardwaj parle de moteurs à mercure. Il rappela qu’un disque de mercure tourne en sens inverse d’une flamme nue tournant au-dessous de lui, et qu’il acquiert une vitesse qui augmente jusqu’à atteindre celle de la flamme. Il s’agit, précise David Childress, d’une des rares références à ce qu’on appelle maintenant les moteurs à spires de mercure. W. Clendenon a effectué de nombreuses expériences sur la technologie des spires de mercure, son vimana consistant en une cellule circulaire comprenant un puissant électro-aimant traversé d’un courant « pulsatoire » à haute fréquence… (7)

Précisons que les textes indiens parlent de 4 types de vimanas :

Le Rukma vimana, de forme discoïde ou circulaire.

Le Sundara vimana, conique comme une fusée.

Le Shakuna vimana, appareil ailé muni d’une tour centrale.

Le Tripura vimana, vaisseau tubulaire à forme de cigare. (8)

Le Ramayana raconte l’histoire de l’Avatar ou Dieu incarné Rama. Michel Coquet note que la chronologie hindoue, se basant sur le zodiaque, place le siège et la reddition de Lanka à Rama vers l’an 8000 avant J.-C. Selon lui, toute « l’histoire des Atlantéens et des premiers Aryens est racontée dans ce texte profond et allégorique ». Mais il s’agit aussi, précise-t-il, d’un récit initiatique basé sur des faits authentiques de l’histoire de l’Inde. On y raconte sous une forme épique la lutte qui opposa Rama, « le prêtre-roi de la dynastie divine des premiers Aryens, à Ravana, le démon (Asura), une personnification de la race atlantéenne dégénérée dont le noyau se trouvait ancré à Lanka (Ceylan) ». On y lit que Rama fit préparer son véhicule volant, « Pushpaka », lequel comportait 2 étages avec de nombreuses chambres, de confortables sièges, ainsi que de vastes baies vitrées qui, installées sur les côtés de l’appareil, permettaient aux voyageurs d’admirer le splendide paysage indien. (9)

Michel Coquet cite Sathya Saï Baba (le grand Instructeur spirituel du sud de l’Inde), selon lequel cet engin était extrêmement confortable.

Pendant le vol de retour, Rama fit observer à Sita certains lieux où s’étaient déroulés des affrontements. Au moment de partir, Vibhishana et Sugriva furent invités par Rama à monter avec tous leurs ministres, leurs officiers et leur suite, et en cours de route l’engin atterrit pour prendre d’autres passagers. L’engin parvint à l’ermitage du rishi Bharadvaja, la ville d’Ayodhya étant alors en liesse.

Dans le Samarangana Sutradhara, on mentionne des vimanas grands comme des temples, le texte décrivant des vimanas de forme allongée, avec 4 réservoirs pleins de mercure.

Michel Coquet (1992) a fait un intéressant parallèle, à ce propos, avec l’étude par la Nasa d’un projet de sonde jovienne (référence à Jupiter) propulsée par un moteur ionique à mercure, cette sonde devant emporter environ 400 kg de mercure. L’énergie nécessaire pour éjecter ce carburant serait fournie par 190 mètres carrés de batterie solaire délivrant 14 kilowatts.

On parle de certains types de vimanas qui pouvaient voler « grâce à la désintégration atomique de l’air lorsqu’ils se trouvaient dans l’atmosphère »… Le texte précise que certains vimanas pouvaient monter jusque dans les régions solaires, puis de là vers les régions stellaires. M. Coquet note aussi que l’on mentionne, dans certains textes tibétains (le Kanjour et le Tanjour), des machines volantes qui atteignaient les étoiles, ainsi qu’un astronef interstellaire de forme fuselée qui tournait en orbite autour de la Terre et qui pouvait transporter plus de 1000 personnes. De cet astronef, des fusées plus petites partaient… (10)

Salva, le chef cruel qui combattait Krishna, était monté sur un char volant appelé Saubha, à partir duquel il envoyait ses projectiles, ses fusées, ses lances, etc. On dit aussi, « à l’égal de nos actuels ovnis, que son char pouvait se rendre invisible ».

Dans le Samarangana Sutradhara, on mentionne une diversité d’engins, ainsi que leurs méthodes de fabrication, précisant que leur structure était légère et solide. Le cuivre, le fer et le plomb étaient utilisés. Ces engins pouvaient (comme nos actuels OVNIs) s’élever verticalement et s’arrêter net… Il y avait l’« agni-ratha » (ou « véhicule ardent »), le « vivana » (« véhicule à air »), etc.

H. P. Blavatsky (la fondatrice, au dix-neuvième siècle, de la Société Théosophique) a écrit, dans sa « Doctrine Secrète », que c’est à la quatrième « race atlante » que les premiers Aryens doivent d’avoir appris l’aéronautique (vimana-vidya), « l’art de voler dans les véhicules aériens », et, par la suite, « les grands arts de la météorographie et de la météorologie ». Précisons que Blavatsky est décédée en 1891. (11)

http://www.les-ovnis.com/pages/les-ovnis-dans-l-histoire-temoiganges-art-religions/textes-sacres-hindous-mahabharata-ramayana-drona-parva-yantra-sarvasva-et-les-machines-volantes-vimanas.html
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Mer 19 Déc 2012, 22:17

Citation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une momie non humaine a été découverte à Cusco au Pérou
* Cette découverte vient possiblement corroborer l'existence des Nephilim sur la terre. Bien sûr, la science viendra qu'à se servir de cette découverte pour alimenter la thèse extraterrestre...
Un anthropologue, en attente de recherches plus exhaustives, croit que cette momie n'a pas les caractéristiques humaines et qu'elle serait donc d'origine inconnue. Deux docteurs espagnols et un russe croient aussi que cette momie n'est pas humaine.

Sources:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Mer 09 Jan 2013, 10:56

Citation :


Vous ne croyez pas aux ovnis : regardez ce documentaire…Petit recueil d’extraits de reportages, de témoignages concernant les ovnis.

Pas des moindres: Des enfants, des scientifiques astronautes, des apparitions constantes en Norvège, des objets en direct tv pendant le tsunami du Japon que tout le monde a vu sans prêter attention, etc…

Je pense que nous devons garder les pieds sur terre mais aussi faudrait-il commencer à nous soucier de ce qui se passe au dessus de nos têtes, dans le ciel.

Le phénomène existe, et est la preuve qu’il y a autre chose… Mais que connaissons-nous encore de ce phénomène toujours inexpliqué?

suite et vidéo chez Steph
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Dim 20 Jan 2013, 06:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Que ferions-nous si un OVNI arrivait sur Terre ? Des scientifiques et des écrivains, en coopération avec le SETI et le fils de Carl Sagan, analysent l'impact d'un tel événement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


et ce deuxième document publiée le 20 déc. 2012

La NASA est l'agence gouvernementale qui gère la majeure partie du programme spatial civil des États-Unis. Créée le 29 juillet 1958, elle joue aujourd'hui un rôle mondial et incomparable dans le domaine du vol spatial, de l'exploration du Système solaire, des changements climatiques, et de la recherche spatiale. Elle a été conçue pour gérer les projets de l'astronautique, et détient aujourd'hui un budget de 17,8 milliards de dollars.

Au cours des nombreux voyages dans l'espace, certains astronautes ont vu des Objets non Identifiés. Qu'elles étaient ces objets ? Le fruit de l'imagination d'astronautes fatigués, ou bien de réelles preuves d'une vie extérieure ?

Un objet volant non identifié, appelé ovni, indique un phénomène aérien observé ou enregistré par différents types de capteurs sans avoir pu l'identifier. Le thème des ovnis et des extraterrestres constitue un phénomène culturel international depuis les années 1950. Depuis cette date, beaucoup de missions se sont déroulées dans l'espace et les chercheurs sont aujourd'hui convaincus qu'il y a de la vie ailleurs.

L'Univers abrite plus de 300 milles Milliards d'étoiles et quelques centaines de milliards de galaxies de masse significative. Avec autant de planètes il est peu probable que nous soyons seuls dans l'espace. Nombreux sont les scientifiques qui partagent cette opinion. Mais alors, à quoi ressemblerait un extraterrestre ? Ceci reste un mystère. Aucune forme de vie n'a encore été observée.

Cependant, les indices que présentent les témoignages de cette vidéo sont surprenants :

- John Glenn aperçut en 1962 d'étranges lumières autour de sa capsule ressemblant à des Lucioles
- Les astronautes de la mission Gemini 4 ont remarqué une forme étrange non identifié le lendemain de leur sortie dans l'espace
- En 1966 un objet lumineux changeant rapidement de forme a été repéré à proximité de Gemini 11
- Armstrong a vu lors de son voyage vers la Lune d'étranges objets clignotants
- 1973, les pilotes de la Mission Skylab ont distingué au loin une lumière rouge clignotante
- Durant la Mission STS-48 de 1991 l'appareil photo capture l'image d'un objet se déplaçant rapidement de gauche à droite en dégageant une forte lumière
- En 1996 aux abords de la navette Columbia une nuée d'objet volant apparurent
- La caméra de la Mission STS-114 de 2006 enregistre un objet triangulaire non identifié lors du lancement du réservoir de la fusée


Toutes ces observations restent inexpliquées, et ne représentent qu'une infime partie de tous les phénomènes non identifiés et inconnus répertoriés depuis le début de la création de la NASA et des missions spatiales.

Plusieurs enquêtes ont été menées dans différents pays, mais aucune ne peut affirmer avec certitudes ce que représentent ces OVNIS. Trouver une espèce intelligente bouleverserai notre futur. Comment des extraterrestres se rendrait-il sur Terre ? Certaine forme de vie ont peut-être plus de moyens techniques pour se déplacer. Dans les années 60 le nombre d'observation d'OVNIS s'est amplifiée avec l'augmentation du nombre de missions spatiales.

Depuis la fin des années 1990, on observe une démystification du phénomène ovni. Depuis la découverte de nombreuses exoplanètes, l'hypothèse selon laquelle nous ne serions pas seuls dans l'univers est de plus en plus répandue.

Pourra-t-on un jour rencontrer des êtres venus d'ailleurs? C'est ce à quoi de nombreux spécialistes tentent de répondre. Malgré bon nombre de recherches effectuées, nous n'avons aujourd'hui aucune réponse aux questions que soulèvent ces observations.

La polémique autour des ovnis dure depuis plus de 50 ans. Pour certains, les déclarations relatives à ce phénomène signifie que la Terre est couramment visitée par des extraterrestre. Pour d'autres, le phénomène ovni se résume principalement à une série de confusions et d'interprétations erronées.

Et vous, qu'en pensez-vous ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Lun 21 Jan 2013, 20:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Citation :


si la vie extra terrestre est quelque chose que les fonctionnaires du Vatican ont considéré en privé pendant quelque temps, pourquoi en parlent-ils tellement ouvertement maintenant, ce que certains perçoivent en tant que dévoilement soigneux et doctrinal au cours des dernières années ? Est-ce un effort délibéré par les fonctionnaires d'église « de préparer » les laïcs à la révélation extraterrestre ? Les publications officielles de l'église sur le sujet sont-elles une tentative d’amortir le coup avant que la révélation arrive, afin d'aider les fidèles à maintenir leur orthodoxie à la lumière de cette prochaine connaissance sans précédent ?

sujet à ne pas manquer ici!

et ceci pour info: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Mer 06 Mar 2013, 10:38

Hypothèse Gaienne et OVNIS??
une interview qui interpelle!

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les Véritables Men in Black   Sam 06 Avr 2013, 23:25

Nick Redfern – Les Véritables Men in Black – Preuves, cas célèbres et histoires réelles de ces hommes mystérieux et de leur lien avec le phénomène OVNI

Ce nouveau livre de Nick Redfern, auteur de The NASA Conspiracies, Contactees, et Memoirs of a Monster Hunter, est un livre de référence dans l’étude du phénomène des Men in Black. Nick Redfern a étudié un grand nombre de sujets, dont les Bigfoot, les OVNIs, le monstre du Loch Ness, les rencontres extraterrestres, et les conspirations gouvernementales. Il a publié des articles dans UFO Magazine, Fate, TAPS Paramagazine, et Fortean Times. Il a participé à de nombreuses documentaires, et animait l’émission Exploring all Realms. Il vit à Arlington au Texas. Son site : NickRedfern.com.

Citation :
Note : Ce n’est qu’après la rédaction de cet article que nous avons vus qu’il existait une traduction française, parue en mai 2012.

http://www.amazon.fr/gp/product/2365810047/ref=s9_simh_se_p14_d3_i3?pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=auto-no-results-center-1&pf_rd_r=DE8607A7AF1A40E19AA0&pf_rd_t=301&pf_rd_p=468421193&pf_rd_i=1401928560

Sommaire

Notes de l’auteur, Introduction

Partie 1 – Les dossiers

Chapitre 1 – Le mystère commence avec Albert Bender (1945)
Chapitre 2 – Gray Barker rejoint l’IFSB (1953)
Chapitre 3 – Implication du FBI (années 50)
Chapitre 4 – Histoires de Brad Steiger (années 60)
Chapitre 5 – Le Mothman débarque à Point Pleasant (1967)
Chapitre 6 – Preuves photographiques (fin des années 60)
Chapitre 7 – Fous et monstres (début des années 70)
Chapitre 8 – Docteurs, poneys morts, et un homme en brun (fin des années 70)
Chapitre 9 – Colin Bennett rencontre Mr. X (début des années 80)
Chapitre 10 – Les Men in Blacks modernes (fin des années 80 et années 90)
Chapitre 11 – Les Men in Black dans le nouveau millénaire (années 2000)
Chapitre 12 – Les Femmes en noir (Women in Black) (2000)

Partie 2 – Les théories

Chapitre 13 – Hallucinations
Chapitre 14 – Hoax
Chapitre 15 – Tulpas et vampires
Chapitre 16 – Fripons (Tricksters)
Chapitre 17 – Enquêteurs civils
Chapitre 18 – G-Men
Chapitre 19 – Voyageurs du temps
Chapitre 20 – Démons et l’occulte

Conclusion, Bibliographie, Index, A propos de l’auteur

Introduction

Nick Redfern commence par évoquer une histoire qui lui a été rapportée en 1994. Au centre de l’Angleterre (près de Cannock Chase), une femme (Helen) rencontra un homme qui vint frapper à sa porte, était en noir, cravate noire, d’apparence anorexique, 1m50, avec des yeux entièrement noirs, et une peau blanche. Il demanda alors à la femme de « cesser ses études », car elle avait observé un OVNI et avait eu une rencontre rapprochée. Le Men in Black ordonna à la femme de dormir, et elle partit sombrer dans le sommeil. Après trois heures de sommeil, il y avait une odeur horrible de caoutchouc brûlé dans sa maison.

Cannock Chase semble être une zone de « portail », car on y a observé toutes sortes de créatures bizarres, comme Bigfoot, fantômes, loup-garous, chats noirs géants aux yeux brillants, etc. Mais la rencontre d’Helen était encore plus bizarre. Nick Redfern va démontrer dans ce livre que depuis des années, et peut-être des siècles, les Men in Black ont toujours été des créatures prédatrices, employant la peur, et créant le chaos, la paranoïa, etc. Ces Men in Black ont d’abord été décrits, dans les années 50-60, comme conduisant des voitures de sport noires neuves, et portant un costume noir, un chapeau noir, des lunettes noires, des chaussettes noires, des chaussures noires, et une chemise blanche.

Que sont réellement les Men in Black ? Il ne semblent pas liés au gouvernement, en tout cas, leurs capacités comportant un aspect « hyperdimensionnel ». Selon divers témoins, ces Men in Black seraient des entités extraterrestres prenant cette forme particulière.


Partie 1 – Les dossiers

Chapitre 1 – Le mystère commence avec Albert Bender (1945)


Albert Bender est la personne qui a popularisé le sujet des Men in Black, tout comme Kenneth Anrnold a popularisé les soucoupes volantes. Vivant dans le Connecticut, Bender était fasciné par l’étrange et l’occulte, déjà un an et demi avant les recherches de Kenneth Arnold. Bender enquêtait sur la disparition mystérieuse d’une escadrille d’avions le 5 décembre 1945, toujours pas résolue de nos jours. Bender s’est alors intéressé à Charles Fort.

Bender était fasciné par la magie noire, les séances de spiritismes, le Oui-ja, etc. Il vivait dans un sombre grenier et avait mis huit mois à dessiner des créatures cauchemardesques sur les murs. Il présentait les symptômes d’un trouble obsessionnel compulsif. Il était aussi hypocondriaque. Mais sa famille aussi avait eu des expériences de haute étrangeté. Un cousin avait eu une attaque dans sa chambre, une nuit, d’une « Femme en Noir ». Un autre membre de sa famille était également mort par la suite d’une hémorragie cérébrale qui aurait été causée par une entité surnaturelle.

Citation :
Note :
Un cas que n’a pas mentionné Nick Redfern, datant de 1947, est celui de Harold Dahl dans le détruit de Puget (Nord-Ouest des États-Unis), peu de temps avant Roswell.

En décembre 1950, Bender lança un projet ambitieux qui fut un succès. Ce fut le « International Flying Saucer Bureau » (IFSB), une organisation recueillant les témoignages d’OVNIs. Cette organisation devint internationale et avait du poids dans la scène ufologique. Mais le 30 juillet 1952, quelques mois après le lancement de l’IFSB, Bender reçut un coup de téléphone anonyme. Quelqu’un écoutait sans rien dire à l’autre bout du fil, et à ce moment là Bender eut un malaise et dût se coucher. Mais ce n’était que le début, car quelques jours plus tard, Bender alla au cinéma et en rentrant, il vit une lueur dans son grenier et en entrant, il sentit une forte odeur de soufre se consumant, et un objet brillant flottant dans sa pièce. L’objet disparût. Mais Bender se rendit compte que ses documents aussi avaient disparus.

Bender mis de côté cette expérience, mais en novembre 1952, Bender une fois encore au cinéma se sentit observé et soudainement, il vit une forme humaine se matérialiser à côté de lui. C’était un homme bien habillé sorti de nul part. Une fois de plus, Bender eut un étrange malaise, sa tête tournait, il avait la nausée, et rentra chez lui. Les mois suivants, ces entités en noir se manifestèrent la nuit, avec encore des odeurs de soufre et des poltergeist. C’est en 1953 que ces manifestations étaient les plus importantes. Il rencontra trois hommes en noir qui l’ordonnèrent de ne jamais révéler la vérité sur la présence OVNI. Bender étonna tout le monde quand en octobre 1953, alors que l’IFSB marchait très bien, il mit un terme à l’organisation et arrêta le journal Space Review. Dans le dernier numéro de ce magazine, il écrivit qu’il aurait voulu tout expliquer, mais qu’il ne le pouvait pas.

Chapitre 2 – Gray Barker rejoint l’IFSB (1953)

Albert Bender avait apprécié la venue de Gray Barker à l’IFSB en 1953. Gray Barker travaillait dans le domaine de la gestion de cinémas, et était un auteur très doué faisant des recherches sur les OVNIs. Jim Moseley, un ami de Barker, disait que Barker était attiré par l’occulte comme Bender, ce qui les rapprocha. C’est Barker qui a écrit dans Ils en savaient trop sur les soucoupes volantes (1956) que Bender avait été ciblé par des agents du gouvernement. A l’époque, certaines personnes du gouvernement pensaient que les OVNIs étaient peut-être une tactique des communistes pour détourner l’attention des américains, de sorte qu’ils conseillaient d’infiltrer les organisations faisant des recherches sur les OVNIs.

Le 28 aout 1953, Barker eut une visite d’agents du FBI. C’était peut-être parce que Bender lui avait donné le statut d’Enquêteur en Chef au sein de l’IFSB. En 1962, Barker publia ensuite l’histoire de Bender qui expliquait pourquoi il avait fermé l’IFSB, sous la forme du livre Flying Saucers and the Three Men [« Les soucoupes volantes et les trois hommes »]. C’est dans ce livre qu’on apprend que les hommes en noir n’appartiennent pas au gouvernement, que leur origine est très différente. Bender dit qu’en aout 1953, il sentit l’odeur de soufre qu’il connaissait déjà, et vit en face de les entités aux yeux brillants, les même qu’il avait vu dans le cinéma quelques mois avant. C’était trois hommes en noir. Ces hommes formèrent un cercle autour de Bender, il s’évanouit, et Bender qu’il qu’il a été emmené par ces hommes dans une base sous l’Antarctique. Puis après cet enlèvement, Bender fut renvoyé dans son grenier, avec une menace : s’il révélait des informations il aurait d’épouvantables migraines.

Chapitre 3 – Implication du FBI (années 50)

La même année où Bender reçut la visite des trois hommes et où Barker reçut la visite des agents du FBI, l’enquêteur Harold T. Wilkins reçut un témoignage d’une rencontre avec des hommes en noir. C’était à Los Angeles. Son informateur avait rencontré deux hommes émaciés, habillés en costume noir qui ont débarqué dans son bureau dédié aux personnes disparues. Ces hommes étaient très étranges, leurs mains étaient différentes de celles des humains normaux, et l’un des hommes possédait une force remarquable. Alors qu’il s’appuyait sur un classeur, l’homme laissa une empreinte de main de plus d’un centimètre de profondeur. Suite à cet incident, le FBI confisqua ces traces, et affirma que la marque ne pouvait être causée que par une force de 900 kilos ou plus.

En 1954, le phénomène des Men in Black avait donc pris de l’ampleur. J. Edgar Hoover, premier directeur du FBI, avait en sa possession un livre de Barker (Ils en savaient trop sur les soucoupes volantes). Avec le recul, et la déclassification de documents de l’époque, il semble que même si le FBI était fortement impliqué, les agents qu’avait reçu Barker n’étaient pas du FBI mais d’une autre origine.

Chapitre 4 – Histoires de Brad Steiger (années 60)

C’est dans les années 60 que le phénomène des Men in Black a été largement popularisé. Brad Steiger, un auteur bien connu dans le domaine des OVNIs et des abductions, avait lu le livre de Barker et s’était mis à enquêter. Il a donc contacté John Keel, un autre auteur fortéen très important, et c’est alors que les choses devinrent étranges.

John Keel était un écrivain très doué, il avait commencé par étudier les fakirs, magiciens et occultistes du Moyen-Orient, publiant son premier livre sur le sujet, Jadoo. En 1967, Brad Steiger rencontra John Keel à l’occasion d’une conférence de Jim Moseley, l’ami de Barker. Il y rencontra aussi l’auteur Tim Beckley, qui s’intéressait aux hommes en noir.

Steiger était donc de plus en plus impliqué dans la recherche sur les hommes en noir et notait que les personnes sur lesquelles il enquêtait était harcelées, ou ne voulait plus s’associer avec lui, ou recevait des coups de fils étranges. Il fut aussi victime de poltergeist. Mais ce n’était pas fini, et d’autres amis reçurent alors la visite d’hommes en noir qui les menaçaient. L’un d’eux avait noté leur plaque d’immatriculation, mais après vérification elle n’existait pas. Un autre avait décrit ces hommes comme ayant une apparence asiatique. Ces hommes le suivait partout, et la raison semblait être parce qu’il était un ami de Brad Steiger. Steiger se rendit compte que ce n’étaient pas des militaires, mais quelque chose de très différent.

Chapitre 5 – Le Mothman débarque à Point Pleasant (1967)

Les évènements de Point Pleasant sont bien connus et le livre de John Keel a donné lieu à un film en 2002 – The Mothman Prophecies. L’affaire du Mothman est également liée à des entités de type Men in Black. A cette époque, les observations de cette créature aux yeux rouges et brillants affluaient de partout. Cette créature pouvait aussi « s’envoler comme un hélicoptère ». Ces évènements atteignirent leur point culminant avec la destruction du pont au-dessus du fleuve Ohio, qui causa la mort de 46 personnes. Les observations du Mothman cessèrent ensuite.


Une représentation du Mothman ou homme-phalène
A la même époque où le Mothman se manifestait et terrorisait la population, il y avait aussi des rencontres avec des hommes en noir. Hyre, un journaliste à Point Pleasant, reçut la visite en 1967 d’un homme en noir typique. Il avait des cheveux noirs, était de petite taille, avait des yeux curieusement hypnotiques, et des semelles très épaisses (ce serait un détail récurrent chez les hommes en noir, selon Jim Keith).

Hyre eut la visite d’hommes en noir pendant plusieurs mois. La visite la plus étrange fut en 1967, quand deux hommes en noir d’apparence asiatique, ressemblant à des vrais jumeaux, vinrent dans les locaux de son journal et commencèrent à discuter de soucoupes volantes. Ils ont demandé à Hyre ce qu’il ferait si des gens venaient l’empêcher de rapporter des informations, ce à quoi il a répondu qu’il les enverrait en enfer. Dans tous les cas, il y avait clairement un lien entre le Mothman et les hommes en noir.

Chapitre 6 – Preuves photographiques (fin des années 60)

En général, les Men in Black ne laissent pas de traces de leur passage et ont un comportement furtif. En 1967, l’U.S. Force reconnaissait tout de même leur présence en affirmant que des personnes se disant être de l’Air Force ou de la Défense contactaient des citoyens à la recherche d’informations sur les objets non identifiés. Comme ce n’étaient pas des agents du gouvernement, qui c’était ? Il semble que déjà dans les années 60, des personnes au sein du gouvernement s’intéressaient au phénomène des hommes en noir et voulaient en comprendre son fonctionnement.

Cependant, même si les hommes en noir ne se faisaient jamais prendre, nous avons quelques documents, notamment photographiques. Le chercheur et auteur Timothy Green Beckley a en effet filmé un homme en noir en compagnie de Jim Moseley, en 1968. C’était dans le cadre d’une affaire où la femme d’une personne impliquée dans la recherche sur les OVNIs était harcelée par des personnages étranges. Jim Moseley et Timothy Green Beckley ont donc enquêté. La femme, qui s’appelait Mary, avait des dons psychiques (elle voyait des fées) et utilisait le Oui-ja. Elle disait avec beaucoup d’inquiétude que des gens en noir, avec un chapeau noir et des lunettes, la suivaient partout dès qu’elle sortait de chez elle. Elle les trouvait bizarre, marchant comme des zombies, d’une manière très rigide.

Son mari, Robertson, était donc très inquiet. De plus, il entendait des bruits de cliquetis sur sa ligne téléphonique, et à sa grande surprise des documents relatifs aux OVNIs avaient disparus de sa bibliothèque. Moseley et Beckley allèrent donc confronter ces hommes en noir, et en virent un dans une ruelle. Ils réussirent à le prendre en photo depuis leur voiture. Mais quand ils allèrent le chercher, il avait tout simplement disparu, comme dématérialisé. Après cet incident, Mary ne les revit plus jamais.

Une autre chose se produisit en juin 1968, alors que Jack et Mary Robertson, Jim Moseley, Gray Barker, Timothy Green Beckley, Allen Greenfield et d’autres enquêteurs étaient dans un bar de Cleveland, dans l’Ohio, pour déjeuner. Ils aperçurent à ce moment là deux hommes très pales, habillés en noir, qui les fixaient de l’extérieur. Quand ils se rendirent compte que Mary les avait découvert, ils s’enfuirent.


Le livre d’Allen Greenfield, Secret Rituals of the Men In Black (2005)

Le chercheur Allen Greenfield, qui étudiait aussi les hommes en noir, eut aussi une rencontre. C’était en 1969. C’était à la National UFO Conference [NUFOC] à Charleston. Il vit à cet endroit, dans un restaurant, un homme en noir, avec des lunettes noires, une peau très pale et une apparence et une voix mécanique. Greenfield alla le confronter, se mit devant lui et lui demanda qui il était. L’homme répondit qu’il était un « homme en noir en entrainement ».

Après la photo, alors que les rues étaient vides, Greenfield fut stupéfié de voir que l’homme avait littéralement disparu. C’était en l’espace de deux secondes. Il chercha partout où il aurait pu se cacher, mais n’a pas trouvé. Quarante ans après, il est toujours perplexe. « Il disparut, tout simplement. »

Citation :
Note :
C’est l’occasion d’évoquer plusieurs cas d’hommes en noir, depuis décembre 2011 jusqu’en mars 2013. Selon nos observations, les hommes en noir ont les caractéristiques suivantes :

- Ils ont la capacité de se matérialiser dans la pièce d’une personne. Ce qui provoque bien sûr une grande frayeur. Ils peuvent alors lui donner des ordres, comme d’aller à un rendez-vous à un endroit précis le lendemain.
- Ils peuvent suivre une personne dans tous ses déplacements (par exemple, en ville, dans les transports en commun, etc).
- Ils peuvent observer les personnes au-travers de toute surface réfléchissante, comme un miroir ou un écran d’ordinateur éteint. Ils sont visibles dans ce cas par clairvoyance. Leur présence derrière un miroir peut aller jusqu’à provoquer la chute d’objets placés devant le miroir.
- Ils ont une apparence livide, très pale, avec effectivement un comportement mécanique. Ils prenaient une fois des notes en fixant une personne. Ils ont souvent des mallettes.
- Ils ont la capacité de changer d’apparence, c’est-à-dire que dans le cas où ils sont découverts par de trop nombreuses personnes présentes, ils peuvent prendre l’apparence de personnes normales, correspondant à une situation donnée.
- Ils n’utilisent pas forcément des voitures noires, bien que ce soit aussi le cas. Les voitures observées étaient d’apparence moderne, avec vitres teintées.
- Ils ont la capacité de se déplacer en « flottant », ils vont en général par groupe de deux ou trois, bien qu’ils ont été observés en plus grand nombre.
- Ils ont été vus en train d’utiliser des appareils de type « laser », enfonçant de petits objets métalliques dans le sol.
- Par clairvoyance, ils ont une énergie noire, qui n’existe pas dans la population normale. Ils n’ont pas la trace d’émotions humaines, colorées. Ce trait permet de les repérer facilement (c’est le cas pour les trois hommes en noir des photos présentées ici).
- Ils ont été observés en train de « lancer des boules de feu » (visibles par clairvoyance).
- Ils ont la capacité de causer des poltergeist, et de laisser des messages en utilisant des supports (par exemple écrivant : « nous sommes là »).
- Leur présence occasionne des perturbations des lignes téléphoniques. Il se peut que la ligne soit déconnectée et inutilisable, sans que cette déconnexion soit reliée au réseau d’ensemble. Ceci est arrivé de façon inexplicable à plusieurs personnes, au même moment en des lieux éloignés.
- Ils semblent constituer des « projections » d’êtres hyperdimensionnels. Ce serait une apparence adoptée dans leur intrusion au sein de ce monde, qui semble de plus en plus aisée et fréquente.
- Il se peut que leurs manifestations aient pour but de modifier la ligne temporelle de la personne pour l’orienter dans une certaine direction. Ce serait ainsi une manière d’agir sur la réalité depuis un point de vue où le temps est perçu de manière globale. Dans ce cas, l’effet serait tout aussi conséquent que s’il y avait une menace directe.

Chapitre 7 – Fous et monstres (début des années 70)

En juillet 1972, Patricia Hyde, une ancienne employée du FBI, eut une rencontre avec un homme en noir. Elle avait d’abord vu un OVNI, avant de se mettre à enquêter sur le sujet. Peu de temps après, elle vit un homme habillé en noir dans son appartement. Il lui ordonna de stopper d’enquêter sur les soucoupes volantes.

Loren Coleman, un cryptozoologue, eut également une rencontre au début des années 70. Cet homme en noir apparut alors que Coleman enquêtait sur l’affaire du « Gazeur Fou de Mattoon » , un « Lieutenant Applegate » lui rendit visite à Decatur, dans l’Illinois. Le « Gazeur Fou » était une créature qui se manifestait par une odeur épouvantable provoquant une paralysie chez les victimes. Une victime avait vu après une attaque un homme vêtu entièrement de noir, avec un chapeau noir, par la fenêtre. La présence de cette odeur rappelle les autres cas de Men in Black, comme celui de Bender, où il y a une forte odeur de soufre. Ce pourrait être le résultat chimique de l’intrusion de ces entités dans notre réalité.

Coleman, qui travaillait donc sur ces affaires étranges du Gazeur fou et du « Enema Bandit », quand il a reçu la visite, tard le soir, d’un homme maigre, habillé en noir, qui disait faire partie de la police de Decatur. Il disait qu’il fallait qu’il stoppe ses recherches. Mais quand Coleman chercha une trace de ce lieutenant Applegate, il n’en trouva aucune. Il apprit bien plus tard qu’Applegate est un autre nom du Diable dans certains livres.

Nick Redfern évoque ensuite le monstre du Loch Ness sous des aspects « fortéens ». Il se peut que ce monstre soit plus qu’une créature de chair et de sang. De plus qu’Aleister Crowley a acheté une maison à côté du Loch en 1900 et faisait des rituels magiques élaborés. Il aurait été indirectement responsable de la mort d’un boucher local dans un accident.

Récemment, un certain magicien « Tony ‘Doc’ Shields » aurait rencontré un homme nommé Patrick Kelly qui aurait photographié le monstre, et cet homme serait le descendant direct d’Edward Kelly, le clairvoyant célèbre de John Dee. Patrick Kelly disait que son père aurait rencontré Crowley a paris en 1933, peu après la fin de l’Abbaye de Thélème. Crowley s’intéressait beaucoup au monstre du loch Ness.

Frederick William Holiday est un autre cryptozoologue qui faisait des recherches sur le monstre du Loch Ness. En 1972, il rejeta l’hypothèse que ce soit une créature purement physique. Il établit qu’il y avait aussi un lien avec les OVNIs. Il fit même un exorcisme pour tenter de repousser le monstre. Un jour, en 1973, alors que Holiday se trouvait près du Loch, il vit un personnage habillé entièrement en noir. Ce personnage le fixait. Un an après, alors qu’il retournait au même endroit, il eut une grave crise cardiaque. Il mourut prématurément en 1979, il n’avait pas 60 ans.

Chapitre 8 – Docteurs, poneys morts, et un homme en brun (fin des années 70)

En septembre 1976, le Dr. Herbert Hopkins, plaça sous hypnose l’abducté David Stephens pour procéder à une régression. Hopkins reçut un coup de fil un soir, d’un homme se disant être d’une organisation ufologique (qui en réalité n’existait pas). Juste après le coup de fil, l’homme se tenait devant la porte de la maison d’Hopkins. Le docteur réalisa que c’était illogique que l’homme soit aussi rapide, mais il le laissa quand même entrer chez lui. Sa peau était très blanche et son corps très maigre. Il n’avait pas non plus de cheveux. Il semblait avoir du rouge à lèvres. Le chien d’Hopkins était terrorisé. L’homme posa des questions sur l’abduction de David Stephens, sans montrer aucune émotion, en parlant de façon monotone, robotique. Chose très curieuse, quand l’homme écoutait Hopkins, il plaça le dos de sa main sur ses lèvres, et ses gants gris devinrent rouges vif.

Puis l’homme en noir démontra sa puissance en dématérialisant une pièce de monnaie sous les yeux d’Hopkins, tout en le menaçant que c’est ce qu’il adviendrait de lui s’il continuait ses recherches. Hopkins détruisit tous ses documents relatifs à l’affaire David Stephens. L’homme repartit en prétextant que son « énergie était basse ». Il se dirigea vers une lumière puissante à l’extérieur qui disparut peu de temps après. Après cette rencontre, Hopkins continua à faire des cauchemars où des hommes en noir étaient présents, et eut des interférences sur sa ligne téléphonique.

Brad Steiger rapproche l’épisode de la dématérialisation de la pièce de monnaie à des histoires d’alchimistes anciens qui commandaient à des anges de leur donner les secrets de la transmutation. Ces alchimistes recevaient alors la visite d’hommes en noir dans leur laboratoire, et qui faisaient des démonstration.

Un autre docteur fit une rencontre avec des hommes en noir. C’était dans les années 70, dans l’Idaho. Ce docteur soignait un jeune enfant ayant des marques sur le bras. L’enfant disait que c’étaient les « docteurs de l’espace » qui produisaient ces marques en effectuant des expériences médicales et en lui faisant passer des tests sur son intelligence. Le docteur ne le croyait pas, mais un jour reçut la visite de deux hommes en noir, avec des chaussures noires, des gants noirs et même des lunettes de soleil. Ces hommes s’intéressaient à l’enfant qu’il soignait.

Le 11 avril 1977, quinze poneys sauvages ont été retrouvés morts en Angleterre, dans la Vallée de Cherry Brook. Leurs corps étaient mutilés et déchirés. En 1991, l’hypothèse de prédateurs sauvage ne tenait plus la route, car un journaliste (Downes) révéla que les personnes qui s’intéressaient à l’affaire avaient été victime d’harcèlement téléphonique très élaboré, comme dans La Prophétie de l’ombre de John Keel. Puis Nick Redfern cite d’autres cas d’hommes en noir à la fin des années 70, liés à une activité OVNI en général.

Chapitre 9 – Colin Bennett rencontre Mr. X (début des années 80)

Colin Bennett, un visionnaire dans le domaine de l’ufologie, a rencontré un homme en noir près de Londres au début des années 80. Il avait d’abord vu une lumière brillante dans le ciel, en compagnie de sa petite amie Mary qui vit la même chose. Puis la lumière se transforma en forme de bombardier Lancaster de la seconde guerre mondiale, puis se changea à nouveau en forme de triangle. Il restait silencieux, puis disparut à très grande vitesse.

Quand Colin arriva dans l’appartement de Mary, il y avait un homme en noir sur le canapé. Mary ne pouvait pas expliquer pourquoi elle l’avait fait rentrer chez elle, alors qu’elle se trouvait pourtant dans un quartier dangereux. Les hommes en noir ont souvent cette capacité d’hypnotiser les victimes ou de leur faire faire des choses qu’elles n’accepteraient pas dans leur état normal. Cet homme en noir avait des cheveux châtains, un visage bronzé, un costume noir, une cravate noire. Colin lui parla de l’observation fantastique de l’OVNI qu’ils venaient de voir, et l’homme semblait être au courant. Il réagissait très calmement, puis une fois la conversation terminée, repartit. Il sembla disparaître juste après son départ, car personne ne le vit sortir. Après cet incident, la petite amie de Colin changea d’attitude et ne voulait plus avoir affaire à lui. Colin avait également un épisode de temps manquant.

Chapitre 10 – Les Men in Blacks modernes (fin des années 80 et années 90)

A cette époque, il y a eu de nombreux cas d’hommes en noir. aux Etats-Unis comme en Grande-Bretagne. Ils étaient liés au phénomène des abductions.

Cas de l’enquêteur Peter Hough : il enquêtait sur l’abduction de l’officier de police Philipp Spencer. En 1988, Spencer reçut la visite d’hommes habillés en costume, montrant des cartes du Ministère de la Défense. Quand il leur dit que la photo qu’il avait prise n’était plus en sa possession, ils repartirent.

Cas d’Irene Bott : Elle s’occupait d’un groupe de recherche ufologique. Elle rencontra des personnes ayant eu une période de temps manquant, en 1995, suite à une observation d’un OVNI triangulaire. Mais les témoins reçurent l’ordre de cesser de contacter Bott, par le biais d’une lettre déposée dans leur boite à lettres. Les voisins des témoins dirent qu’il y avait eu une voiture noire qui était venue, avec un homme en noir portant une mallette noire, qui avait déposé l’enveloppe dans la boite aux lettres.

Cas de Marie Jones : C’est une auteur prolifique dans le domaine du paranormal. A San Diego, elle eut une expérience avec des hommes en noir. Elle avait posté une annonce dans un journal car elle recherchait des personnes ayant vu des OVNIs. Une femme, Anna, la contacta et lui parla d’un harcèlement par des hommes en noir. C’est Marie Jones qui fut à son tour victime de ces hommes en noir, qui lui passaient des coups de fils. Ils avaient une voix robotique. Ils semblaient tout connaître de sa vie, même le titre du livre que Marie lisait quand elle avait 20 ans. Marie Jones voyait aussi des personnes sur sa propriété, qui se déplaçaient de manière robotique, et qui la fixait sans cligner des yeux. Marie Jones finit par fermer son groupe ufologique et déménager à Los Angeles.

Cas de Chris O’Brien : Chris évoque la vallée de San Luis dans le Colorado, où il y eut une vague d’OVNIs en 1994 et 1995. Une femme que rencontra Chris tenait un journal détaillé de toutes les observations ainsi que des abductions dont elle était victime. Chris put recouper ses informations avec les données d’autres témoins. Les lettres que cette femme envoyait à Chris se perdaient aussi durant l’envoi, et un jour elle vit une voiture noire, avec deux hommes en noir à côté, « qui ressemblaient aux Blues Brothers », et qui retiraient ses lettres de la boite aux lettres ! Elle les confronta, ils partirent, mais les lettres continuaient à disparaître.

Cas de Regan Lee : Ce chercheur de l’Oregon rencontra une personne victime d’abduction, et qui avait aussi eu une rencontre avec des hommes en noir. Un jour où il faisait très chaud, en été, elle vit trois hommes en noir, la peau bronzée, avec des chaussures noires, des manteaux d’hiver, et des barbes. Ils semblaient plus asiatiques que juifs. Ils fixaient la femme. Regan Lee entendit ensuite à la radio un cas d’une personne dans le Colorado cette fois, qui avait vu ces mêmes personnages suite à une abduction.

Cas de Greg Bishop : Auteur prolifique dans le domaine des OVNIs et théories de conspiration. Il révèle que presque toutes les lettres que Karla Turner lui envoyait semblaient avoir été ouvertes. Greg Bishop passa par un épisode de sa vie où il était très paranoïaque, il voyait des hommes en noir partout. Il entendait des gens marcher chez lui, sans voir qui c’était. Greg Bishop décida alors de faire avec, en cessant d’avoir peur.

Chapitre 11 – Les Men in Black dans le nouveau millénaire (années 2000)

L’enquêtrice Raven Meindel qui apparaît dans un documentaire pour History Channel (Monster Quest), dit avoir eu une expérience impliquant des hommes en noir en 2008. Elle vit deux hommes habillés en noir sortir de l’appartement en face de chez elle, alors que personne ne vivait à l’intérieur. Ils partirent dans une Lincoln noire. Ils semblaient ne pas avoir d’émotions. Ils portaient tous les deux des mallettes.

Elle reçut aussi des appels avec personne au bout du fil. Puis elle ressentit qu’on l’ordonnait de stopper toute recherche dans le domaine des OVNIs, et ce sentiment la terrifiait. Une autre fois, alors qu’elle promenait son chien, une Cadillac noire s’est arrêtée près d’elle puis se sont en allés quand elle prit son téléphone portable.

Mais le plus étranges sont les marques de main apparues sur le miroir de la salle de bain familiale. C’était comme si le miroir avait été tiré vers le bas. Et pire encore, une autre fois, sa fille se douchait dans la salle de bain et en sortit avec une marque sur son bras, exactement similaire avec celle du miroir. Ces phénomènes anormaux se poursuivirent pendant des mois, Meindel avait également des attaques psychiques violentes. Tout cela la fit s’éloigner du domaine des OVNIs, et elle cessa d’enquêter sur le sujet.

Nick Redfern rapporte également un autre cas, celui de Claudia Cunningham en 2009. C’est dans un cimetière où est enterré Charles Fort que se sont déroulés les faits. Son amie Linda a été harcelée par un 4×4 noir, mais quand elle décida de le suivre pour voir où il allait, il avait disparu. A son retour au cimetière, elle retrouva le 4×4 ! Elle vit alors le conducteur, c’était un homme tout en noir, cheveux noirs, la quarantaine. Claudia était intriguée par ce que lui dit Linda, et c’est elle qui a son tour aperçu le 4×4 en ville, avec un conducteur portant un chapeau noir, comme dans les années 60, et des lunettes noires. Pour Claudia, les hommes en noir sont de nature démoniaque, tout comme le phénomène OVNI. Nick Redfern ajoute à ce témoignage plusieurs autres cas de voitures noires liés à des MIBs qui soudainement disparaissent.

Chapitre 12 – Les Femmes en noir (Women in Black) (2000)

Qu’en est-il des femmes en noir ? Bender avait déjà dit que son cousin avait vu une femme en noir. Mais c’est le cas de Colin Perks, que Nick Redfern rencontra en 2001, qui est le plus troublant. Ce chercheur était obsédé par le roi Arthur. Il pensait que sa tombe se trouvait près de l’Abbaye de Glastonbury.

En 2000, il reçut un coup de téléphone d’une femme qui disait vouloir le rencontrer. Pourtant, il avait parlé à très peu de monde de ses recherches sur le roi Arthur. Le soir du jour convenu, il tomba sur la femme la plus belle qu’il avait jamais vue, avec un costume noir luxueux. Elle disait être Miss Sarah Key, et Perks la laissa rentrer. Elle disait qu’elle et ses collègues avaient suivis les recherches de Perks, et elle disait tout connaître de lui. Elle disait aussi qu’un groupe appartenant à l’élite britannique était inquiet, car les découvertes de Perks pourraient ouvrir une porte sur un monde plein de créatures cauchemardesques et provoquer une catastrophe dans le monde.

Evidemment, Perks ne mit pas fin à ses recherches, malgré les menaces. Le visiteur que Perks rencontra par la suite avait une toute autre forme. Une nuit, il roulait près de Bath sur une route déserte, quand il vit un grand homme au milieu de la route, qui en fait n’était pas humain. Il avait des bras et jambes crochues, et de grandes ailes ressemblant à une chauve-souris. Les phares de la voiture montraient presque les os de la créature, en transparence. Ses yeux brillaient. Perks fonça sur la créature. Mais elle disparut d’un coup.

Le 14 novembre 2000, une créature menaçante revint le voir et lui cria « Je t’ai dit que je reviendrai. » Perks comprit que la femme en noir était une autre forme de cette créature. Malheureusement, Perks est mort en 2009 suite à une crise cardiaque.

Nick Redfern complète ce témoignage en donnant celui de militaires au Vietnam en 1969 qui virent une une créature ailée, comme une chauve-souris, qui de près avait le corps d’une femme nue. En l’an 2000, il y eut une autre affaire de créature volante dans le monde. Elle semait la terreur à Porto Rico. Elle avait des yeux rouges avec des griffes, des dents aiguisées, et des ailes de chauve-souris. Elle se nourrissait du sang des animaux de ferme. Quand Nick Redfern est parti enquêter sur place, un fermier disait avoir reçu la visite d’un duo homme en noir/femme en noir, en costume, qui disaient travailler pour la NASA et qui lui ont posé de nombreuses questions sur les incidents liés à la bête. Le fermier ne comprenait pas comment ils pouvaient être au courant.


Partie 2 – Les théories

Chapitre 13 – Hallucinations


Nick Redfern met en avant le déséquilibre psychologique de Bender. Il donne des détails et évoque le lien entre épilepsie et abductions.

Chapitre 14 – Hoax

Dans le film John Carter, les « Therns » ont la capacité de se matérialiser et sont les réelles influences derrière le cours des société, et ce sur des millénaires.

L’auteur mentionne ensuite le passé de John Keel, qui avait l’art de raconter des histoires, mais il conclut qu’il faisait cela pour faire passer un message. Puis il évoque une rencontre entre John Keel et des hommes en noir, que Steiger n’a jamais rapportée dans ses livres. Les hommes en noir étaient entrés en passant au-travers de la porte de l’appartement de Keel, et lui dirent de stopper ses recherches. A cette occasion, un homme en noir prit une bouteille de Clorox (un désinfectant très puissant) sous son évier et lui fit sentir. Alors, les trois hommes prirent de grosses gorgées de ce produit devant lui.

Chapitre 15 – Tulpas et vampires

Les Tulpas ont été popularisés par l’exploratrice Alexandra David-Néel. Elle décida de créer un être par sa seule imagination, qu’elle put finalement voir dans l’invisible. C’était un moine. Elle lui donna tant d’énergie qu’il finit par apparaître dans la réalité, c’était une sorte d’invité chez elle. Il accompagnait également Alexandra au cours de ses sorties. Mais elle perdit le contrôle de sa création, et le moine changea d’apparence et d’attitude. Il devint maléfique, et elle dut employer d’anciennes techniques du lamaïsme pour le réabsorber, ce qui n’a pas été facile.

Pour Nick Redfern, ce phénomène est similaire aux matérialisations qui se déroulaient durant les séances de spiritisme de Franek Kluski en 1873. Il faisait apparaître des animaux géants spectraux. Nick Redfern explique que les Tulpas survivent en se nourrissant de l’énergie humaine, et il se peut que la peur à l’état pur des témoins d’hommes en noir serait une façon pour ces entités de se nourrir. Selon Greenfield, c’est comme si nous étions leurs sources d’énergie et qu’ils nous mangeaient, tout simplement. Gray Barker écrit aussi qu’en cas de rencontre avec un homme en noir, il faut plaisanter et ne pas avoir peur. Colin Bennett ajoute que c’est comme si Barker avait eu une expérience directe avec eux et qu’il savait comment « exorciser » de telles choses.

Chapitre 16 – Fripons (Tricksters)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fripon

La théorie des Tricksters a été développée par Christopher O’Brien. Un trickster est un archétype, c’est un peu comme une créature qui joue des tours aux hommes et permet ainsi de se libérer des carcans de la société. Nick Redfern évoque alors un cas d’homme en noir au sein d’une communauté hippie des Vallée d’Owens en Californie. L’homme en noir voulait savoir si le lait des animaux avait un autre goût, après une observation d’OVNI. Il se trouve que cette question du lait qui change de goût, et du lait qui tourne, revient très souvent dans le folklore relatif aux fées (exemples : légende du Boggart, légende du Lauma, etc).

Un autre cas étrange est celui de Peter Rojcewicz, qui a été confronté à un homme en noir alors qu’il faisait des recherches sur le folklore dans la bibliothèque de l’Université de Pennsylvanie. Un homme en noir est sorti de nul part et a insisté sur le fait que le phénomène OVNI était matériel, et qu’il ne devrait pas faire attention au folklore. Puis l’homme en noir partir en disant à Rojcewicz que tout irait bien pour lui. En effet, il devint professeur à l’Ecole Juilliard et doyen de l’Ecole d’Etudes Holistiques à l’Université John F. Kennedy. Les hommes en noir semblent jouer avec notre réalité mais également la modifier dans un sens précis


Le film L’agence, donne une vision positive et ainsi pernicieuse des hommes en noir, qui altèrent en permanence les lignes temporelles des individus pour que la société puisse rester sous leur contrôle.

Chapitre 17 – Enquêteurs civils

Il s’agit là de rares cas où des enquêteurs civils ont été confondus avec des hommes en noir, de façon involontaire.

Chapitre 18 – G-Men (agent spécial)

Nick Redfern mentionne plusieurs cas où des agents des services du renseignement ont été confondus avec des hommes en noir. On sait que certains cas d’hommes en noir concernaient en fait des agents secrets suite à la déclassification de documents. Après avoir exposé plusieurs cas, Nick Redfern évoque la possibilité que le gouvernement secret, connaissant l’existence des Men in Black, prend leur apparence en tant que « camouflage ». Ils imiteraient ce phénomène à leur avantage.

Chapitre 19 – Voyageurs du temps

Dans le film Dark City, le monde est géré par des entités qui modifient toutes les nuits à minuit l’environnement et la mémoire des individus, de sorte qu’ils ne se rendent compte de rien.

John Keel pensait que les hommes en noir parlaient parfois plus vite qu’une personne ordinaire parce qu’ils devaient s’adapter à la temporalité de notre plan d’existence. L’auteur se demande aussi pourquoi ils sont habillés avec des costumes des années 40/50, et qu’ils ont des voitures anciennes. Il se peut que s’ils doivent constamment aller d’un point à un autre dans le temps, ils aient choisi de prendre l’apparence qui convienne le plus à toutes les époques.

C’est aussi la théorie de Joshua P. Warren, qui pense qu’il y a une boucle « para-temporelle » pour chaque entité/race qui retourne dans le passé pour se donner un avantage dans le futur. De ce fait, il y a un conflit entre toutes les entités/races qui ne se connaissent pas forcément et qui veulent chacune modifier le futur à leur avantage. Warren pense que le fait que la photo du « Thunderbird », qui avait été publiée dans de nombreux magazines dans les années 60, et qui a ensuite mystérieusement disparue, est due à une telle modification de lignes temporelles.

« Il se peut que, jour après jour, heure après heure, ou même minute après minute, de petits changements dans la ligne temporelle sont dus à ces entités, ou êtres, qui vont et viennent dans le temps et manipulent en permanence le passé et le futur. »

Citation :
Note :
Cette question est également abordée par Eugenia Macer-Story dans : Sombre Frontière – Sorcellerie traditionnelle et grande étrangeté

http://newsoftomorrow.org/abductions/visions/eugenia-macer-story-dark-frontier-sorcellerie-traditionnelle-et-grande-etrangete-resume

Chapitre 20 – Démons et l’occulte

Selon Ray Boeche, un prêtre anglican qui connaissait Bender et Barker, les hommes en noir et les OVNIs font partie d’une influence démoniaque. Il est l’auteur de Final events, et il rapporte que vers 1900, en Grande-Bretagne, lors d’une vague d’objets volants, un article de 1905 indique qu’une femme très intelligente de Galles a eu la visite dans sa chambre d’un homme habillé en noir, trois nuits de suite. Selon le journal Barmouth Advertiser, cet homme lui a délivré un message qu’elle avait trop peur de relayer. Il y aurait donc eu, dès 1904-05, des hommes en noir en relation avec des OVNIs.

Boeche a également été victime de poltergeist suite à ses enquêtes, des objets étaient jetés dans les airs, des odeurs de soufre envahissaient sa maison, et une fois, sa femme a été attaquée par une entité invisible de manière très violente, laissant des traces de griffe et de crocs sur son corps. Juste après, il y eut un coup de fil avec une voix disant de « laisser les soucoupes volantes tranquilles ». Boeche a aussi été approché par un homme en noir typique, d’aspect cadavérique, qui le menaça. Boeche finalement, laissa pendant longtemps ses recherches de côté. Citant Ivan Sanderson, il pense que nous avons affaire à des créatures qui vont bien au-delà de la vision que l’on a des extraterrestres.

http://newsoftomorrow.org/abductions/recherchesref/nick-redfern-les-vrais-men-in-black-preuves-cas-celebres-et-histoires-reelles-de-ces-hommes-mysterieux-et-de-leur-lien-avec-le-phenomene-ovni
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Mar 28 Mai 2013, 07:28

NOTA BENE : Certaines informations risquent de choquer les personnes rationnelles et /ou sensibles!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Citation :



Truman L. Cash sur les abductions, les entités et la matrice :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L’art de la traite d’énergie vitale et de l’élevage de la race humaine:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: États-Unis : vague massive d’ovnis   Lun 06 Jan 2014, 11:19

Defense Minister of Canada Announces On TV News That Aliens Are Here To Help Humanity

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
États-Unis : vague massive d’ovnis vue de la Californie à la Floride
5 janvier 2014
Quelque chose d’inusité s’est produit au nouvel an. De la Californie à la Floride (couvrant presque tout le pays) des sphères lumineuses orangées ont été aperçues traversant le ciel. Certaines se suivant, d’autres disparaissant rapidement. Un centre d’appels pour les observations de ce genre a reçu pas moins de 200 appels en 24 heures voir les vidéos en cliquant ici
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
maly



Féminin
Verseau Chien
Nombre de messages : 3
Date de naissance : 23/01/1959
Age : 58
Localisation : Landes
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Ven 10 Jan 2014, 17:58



Ambre a écrit:
Bonjour Maly,
ta question n'est pas tout à fait en phase avec ce sujet,
de plus nous avons ouvert un post sur cette page pour des questions de type personnelles ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je replace ton message sur cette page pour ceux qui souhaite y répondre .
Bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Information qui reste à vérifier   Lun 13 Jan 2014, 12:01

Citation :
source

Selon les documents explosifs produits par Edward Snowden, le gouvernement américain a depuis longtemps connaissance que des espèces plus avancées que les humains sont parmis nous.


Information qui reste à vérifier, source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Edward Snowden, est en train de dévoiler des documents de surveillance de la NSA au Venezuela dont il a obtenu l'asile.

Snowden est prêt à partager des documents choquants au monde qui peuvent faire éclater des gouvernements.

Il a déclaré ceci :

" Les plus hauts niveaux de gouvernement ne savent pas quoi faire au sujet des OVNIS, et l'histoire officielle qu'ils sont tout simplement des ballons météorologiques ou de phénomènes naturels ne tient plus.
Dans tous les cas, les documents parlent des ovnis comme si ils étaient sûrement guidés par une intelligence supérieure à la notre.

Les observations les plus inexplicables sont des véhicules qui ont été repérés sortant de la mer et entrant directement en orbite solaire.

Parce que les informations sur les systèmes de suivi de missiles balistiques et les sonars en haute mer sont gardés comme des secrets d'État, les scientifiques n'ont pas accès aux données sur ces objets.

Cependant, la plupart des entrepreneurs à la DARPA sont sûrs qu'il ya une espèce plus intelligente que l'homo sapiens vivant dans le manteau de la Terre. Ce qui parait logique si vous y pensez car que c'est le seul endroit où les conditions ont été plus ou moins stable depuis des milliards d'années.

Les extrêmophiles peuvent vivre à des températures différentes que nous, et ils ont été en mesure de prospérer et de se développer à un rythme apparemment plus accéléré parce qu'ils ont tout simplement évolué sans avoir a subir les vicissitudes que nous avons eu à la surface.

Le président reçoit des briefings quotidiens sur leurs activités. Les analystes estiment que leur technologie est si avancée que nous avons peu de chances de survie en cas de guerre contre eux.

Le sentiment général est que nous ne sommes que des fourmis de leur point de vue, il ya donc peu de chance qu'ils tentent de communiquer avec nous."

Les critiques pourront dire que ces révèlations n'en sont pas car tout ceci est parfaitement connu par les Ufologues et exo-politiciens.

Tout comme PRISM nous a éclairé d'une nouvelle lumière sur allées et venues dans les systèmes informatiques ECHELON de la NSA , les radars à pénétration profonde de la terre ont révélés dans les années 1990 les vastes complexes de villes souterraines.

On a donc des Aliens (au moins 80 races différentes dont certaines nous ressemblent parfaitement) venus de l'espace et d'autres qui ont toujours été là (meme avant nous ?) sous terre dans des villes souteraines.

Je le redis, rien de neuf sous le soleil, tout ceci est bien connu, la seule chose c'est que ce coup ci ca vient de Snowden.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Sam 01 Fév 2014, 13:21

>>> voir ici par Jeanne Burgermister/ 3ème Reich: Opération OVNI, antigravité et portails galactiques

Photos du journal
TOP SECRET N° 71 EST AUJOURD'HUI EN VENTE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce numéro très attrayant révèle la fantastique histoire d'Albert Bender, l'homme qui devait révéler le fantastique secret des soucoupes volantes.

Une phase peu connue du nazisme et de Hitler à la course à l'arme nucléaire qui faillit en doter l'Allemagne avant les Etats-Unis.

Le remarquable reportage consacré aux Vimanas les fabuleux vaisseaux des dieux anciens m'a remis en mémoire les fresques peintes du temple Jaïn de Ridge Road à Bombay, sur lesquelles j'ai pu photographier un de ces engins évoluant dans un ciel serein ou la découverte dans le Temple Kailasha (grotte N°16 ) où est sculpté un disque volant, d'où émerge une main serrant celle de Vishnu !
Pour un jour d'exception : le votre Mesdames.
Par : Guy Tarade
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: JACK KRINE, TEMOIGNAGE OVNI (pilote de chasse et de ligne)   Dim 09 Fév 2014, 22:43

JACK KRINE, TEMOIGNAGE OVNI (pilote de chasse et de ligne)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: "The Hidden Hand" ou Main Cachée - Secret Alien   Dim 09 Fév 2014, 22:48

Main Cachée - Secret Alien - 1/6 - VOSTFR



Citation :
Publiée le 8 févr. 2014

J'ai traduis cette vidéo et toutefois je n'ai aucun droits d'auteur. (Plus j'ajoute n'avoir aucun lien avec une autre chaine youtube du -presque- même nom :) )

C'est pour cela que j'ai créé un nouveau compte youtube. Eh oui, au regard de la qualité de ce documentaire, je ne pouvais que me faire un devoir de la traduire pour mes chers amis francophones. Je vous invite à le télécharger pour le garder bien au chaud sur votre disque dur en cas de fermeture du compte.
J'ai créé également un autre compte Youtube et un site web dédié à notre famille des étoiles et à l'ascension planétaire :

http://www.youtube.com/channel/UChd2W...
http://maxvalentin.wix.com/hybridmax

Je suis en cours de traduction des autres partie, si je continue sur ce rythme alors on devrait pouvoir uploader une partie par semaine.

Namasté


************************
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Ven 14 Mar 2014, 13:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ovnis pris en photo à Santana de Parnaiba au Brésil le 22 janvier 2014 a écrit:
Lire l'article et voir les photos mis en en ligne le 13 mars 2014 sur le site ci-après. L'une des photos aussi ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En Français :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Source Christian Macé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Mer 19 Mar 2014, 12:29

(Source : Ovnis-Direct - Merci à Yoann) a écrit:

Par Philippe SOLAL, Agrégé de Philosophie, INSA de Toulouse, auteur de nombreux Ouvrages

.

I. La problématique OVNI peut-elle devenir un problème philosophique ?

Cet article a pour objectif de déterminer ce que la philosophie, comme discipline deux fois millénaires, pourrait apporter à la problématique concernant les objets volants non identifiés. Une première remarque s’impose : si les scientifiques sont  régulièrement accusés de se détourner du problème avec un mépris qui « jure » avec la curiosité intellectuelle qui doit commander tout amour de la connaissance, ce constat atteint une forme de paroxysme en ce qui concerne les philosophes. À de rares exceptions près, tous ceux qui font profession d’enseigner la philosophie ou qui affirment développer sa démarche dans leurs écrits et leurs conférences, paraissent totalement ignorer cette problématique, comme si elle ne pouvait être intégrée dans leur espace mental.Les raisons qui poussent les scientifiques à se détourner de ce sujet sont nombreuses et, croyons-nous, assez aisément identifiables, à défaut d’être légitimes. Le silence des philosophes est plus surprenant, plus obscur. De même qu’en géométrie plane, le plus court chemin entre deux points est la ligne droite, de même dans le domaine universitaire, le plus bref moyen pour se voir discrédité et mis de côté est d’écrire un article ou un ouvrage sur le sujet des OVNIS. Les nombreux contacts que j’ai pu avoir depuis 2008 à Toulouse, avec d’éminents chercheurs issus de laboratoires couvrant à peu près toutes les sciences dures, m’ont fait prendre conscience que l’une des raisons majeures de cet état de fait pouvait s’interpréter comme un réflexe défensif : s’intéresser aux OVNIS c’est « faire de l’anti-science », m’a-t-on cent fois répété ; c’est être un « négationniste » de la science, puisque les phénomènes prétendument observés sont en contradiction avec ce que la physique nous enseigne.

Suite et source de lecture sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Mar 25 Mar 2014, 22:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Publiée le 23 mars 2014
Produit par Stéphane Allix et Sébastien Lilli
Pour aller plus loin : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avec la journaliste Leslie Kean, le général Wilfried de Brouwer et l'astronaute Jean-François Clervoy

En présence du Général de division Wilfried De Brouwer, ancien Chef des opérations à l'Etat-major de l'air belge, et de Jean-François Clervoy, astronaute de l'Agence spatiale européenne, l'INREES vous propose une conférence exceptionnelle avec la journaliste Leslie Kean.

Si leur origine demeure encore une énigme, les OVNIS n'en sont pas moins une réalité. Des objets volants non identifiés sont en effet observés dans l'atmosphère terrestre par des dizaines de milliers de personnes chaque année. Cette affirmation résulte de décennies d'observations et d'investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. La journaliste d'investigation Leslie Kean, soutenue dans son enquête par les plus hautes autorités jamais encore impliquées sur le dossier, nous livre ce soir le fruit de 10 ans d'enquête.

Plus d'informations sur l'évènement :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par AMBRE le Lun 29 Sep 2014, 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Lun 29 Sep 2014, 21:10

Pour ré-ouvrir le sujet, cette vidéo pour rappel sur le blog de Benzemas cité dans ce post

son blog
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Lun 29 Sep 2014, 21:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un des meilleurs sujet que j 'ai lu ces dernières années sur les implications d'un éventuel contact avec des Extraterrestres!


Dans la Chine ancienne, il semble qu’il y ait seulement deux allusions à la pluralité des mondes. Dans le chapitre Qianxiang ( les cieux) de la grande encyclopédie « Gujin ushu Jicheng » qui se reporte à Yi Shizhen , écrivant autour de 1300 après Jésus-Christ la chose suivante :
Citation :
"Les hommes et les choses sont sans limite, et il en est de même pour la Terre et les Cieux. A titre de comparaison, quand un parasite se trouve dans l’estomac d’un homme, il ne sait pas qu’en dehors de cet homme, il y a d’autres hommes ; Un homme étant lui-même dans l’estomac de la Terre et des Cieux, il ne sait pas qu’au-delà de la Terre et des Cieux il y a d’autres Terres et d’autres Cieux ".

M51M51 a écrit:
Depuis quelques temps je me dis qu’il devient urgent de faire de la prospective sur cette affaire de contact extraterrestre et d’essayer de penser « l’impensable », une sorte « d’intelligence stratégique » afin de se projeter dans les possibles pour mieux atterrir lorsque le contact deviendra une réalité indiscutable.
Partant de l’adage populaire qu’un « homme averti » (étendu bien entendu à la gent féminine) en vaut deux, se préparer en envisageant différents scénarios de contact, même si au final ceux-ci se révèlent complètement à côté de la plaque aura au moins le mérite d’ouvrir notre esprit et d’éviter des réactions « binaires » de rejet ou de croyance en de nouveaux dieux, voir de sombrer dans une sorte de dépression collective en constatant l’insignifiance de l’humanité au regard de civilisations qui pourraient avoir quelques millions d’années d’avance sur la notre en terme de développement.

C’est à l’humanité de trouver son chemin dans les étoiles et non d’attendre les bras croisés que ce chemin lui soit tracé.
Mais vous me demanderez certainement, comment procéder ? Et bien, je n’ai pas la science infuse mais en m’inspirant du Ménon de Platon à propos du chemin qui conduit à Larisse,
Citation :
Si quelqu'un sachant le chemin qui conduit à Larisse, ou en tel autre endroit qu'il te plaira, se mettait lui-même dans cette route, et servait de guide à d'autres; n'est-il pas vrai qu'il les conduirait bien? Mais un autre qui se ferait une opinion juste de ce chemin, quoiqu'il n'y eût pas été et qu'il ne le sût pas, ne conduirait-il pas bien aussi ?
Et tandis qu'il aura une opinion vraie sur les mêmes objets, dont l'autre a une pleine connaissance, il ne sera pas moins bon conducteur que lui, quoiqu'il atteigne le vrai, non par la science mais par conjecture.
Ainsi l'opinion vraie ne dirige pas moins bien que la science par rapport à la rectitude d'une action.
Ainsi l'opinion vraie n'est ni inférieure à la science, ni moins utile par rapport aux actions; et à cet égard celui qui a l'opinion vraie ne le cède point à celui qui a la science
Je me dis simplement qu’il convient de s’intéresser à ceux qui nous ont précédé et qui se sont déjà posés cette question et de faire un inventaire de ces possibles qui bien entendu ne sera pas exhaustif mais qui aura au moins le mérite de brasser, toutes disciplines confondues (car en ces matières, le néxialisme[1] est de rigueur) ces champs du possible.
J’espère que ce sujet vous intéressera et suscitera votre participation.

SUITE & SOURCE

1::Le néxialisme désigne une méthode scientifique consistant à articuler les savoirs de manière composite pour trouver des solutions originales aux problèmes posés et dégager de nouvelles pistes.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Mar 28 Oct 2014, 09:28

OVNI vu dans la peinture du 15ème siècle du lieu de naissance de Dracula Vlad Tepes - Qu'est-ce que cela signifie?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ajoutée le 26 oct. 2014
UFO Seen In 15th Century Painting From Birthplace Of ‘Dracula’ Vlad Tepes — What Does This Mean?

A UFO appears to hover over a building that may be connected to the real-life Dracula in a recently uncovered painting from the town of Sighisoara, Romania. A photo of the mysterious painting that appears on the wall of a 700-year-old monastery was snapped this summer by tourist Catalina Borta, who sent it to a prominent UFO research group for evaluation.

wiki a écrit:
le nom du comte Dracula est clairement calqué sur le surnom de deux voïvodes de Valachie du xve siècle : Vlad II dit Dracul (« dragon » en roumain), ainsi surnommé car il était membre de l'ordre du Dragon, et son fils Vlad III Basarab dit Țepeș (« l'Empaleur » en roumain) ou Drăculea (« Petit dragon ») ainsi qu'il fut qualifié par ses ennemis5. La vie de ces princes valaques est connue grâce à des sources hostiles comme Histoires de la Moldavie et de la Valachie de Johann Christian Engel publié au début du xixe siècle, les présentant comme des tyrans sanguinaires. Les libelles diffusés contre eux par leurs ennemis ont pu tomber sous les yeux de Bram Stoker par deux voies : soit directement dans les collections de la Royal Library ou du British Museum de Londres, soit via les articles d’un professeur hongrois de l'université de Budapest, Hermann Vamberger, dont Stoker aurait pu s'inspirer pour le personnage d'Arminius Vambery dans son roman6. Par ailleurs, « dracul » signifie également « diable ». Cette ambiguïté sémantique a été développée dans le roman de Stoker, soucieux de souligner l'aspect démoniaque du personnage : il se nourrit du sang de ses victimes et transforme à son tour celles-ci en vampires. Mis à part le nom, le Dracula de Stocker n'a cependant pas de rapport direct avec le personnage historique : le comte se décrit ainsi lui-même comme un prince sicule de Transylvanie, dont le château se trouve près de Bistrița et du col de Borgo. Stoker est le premier (et le seul à son époque) à avoir imaginé un lien entre Vlad Țepeș et celui qui allait incarner le mythe moderne du vampire.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Jeu 04 Déc 2014, 17:59

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Impact initiatique du phénomène OVNI.   Jeu 04 Déc 2014, 19:14

Le serment de Buenos Aires


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


"Prenant conscience que la science et en particulier ses résultats peuvent nuire à la société et à l’être humain lorsque les contrôles éthiques sont absents :
Prêtez-vous serment que la recherche scientifique et la technologie que vous développerez sera pour le bénéfice de l’humanité et en faveur de la paix, que vous vous impliquerez fermement à ce que vos capacités comme scientifique ne serviront jamais à des fins qui blessent la dignité humaine, vous guidant par vos convictions et vos croyances personnelles, basées sur une connaissance véritable des situations qui vous entourent et des conséquences possibles des applications qui peuvent être dérivées de votre travail, ne mettant pas en avant la rémunération ou le prestige, ni en vous subordonnant aux intérêts de vos employeurs ou des dirigeants politiques ? Si c’est ainsi, vous ne le ferez pas, votre conscience vous le demande."
Buenos Aires, le 15 avril 1988.

traduction : M51M51 pour http://www.forum-ovni-ufologie.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Peinture de Catalina Borta    Mer 10 Déc 2014, 20:11

Citation :

Une église du 14ème siècle en Roumanie représenterait apparemment un OVNI dans sa peinture murale. C’est ce qu’une organisation de recherche sur les Ovnis basée en Israël a récemment rapporté. L’objet dans la peinture est similaire aux objets vus dans des œuvres et des peintures allant du 4ème siècle au 17ème siècle. Un ufologue croit que les objets dans les images peuvent avoir une explication qui n’est pas terrestre.

Une photo de la peinture de Catalina Borta a été envoyée à l’Organisation de Recherche sur les Ovnis et les Extraterrestres Israélienne (EURA). Borta a pris les photos tout en rendant visite à la Biserica Manastirii (église du monastère dominicain) dans la ville de Sighisoara, dont il est dit qu’elle est le lieu de naissance de Vlad l’Empaleur. Dracula est inspiré du nom « Empaleur ».

La peinture murale semble montrer un objet en forme de disque au-dessus d’un bâtiment avec émission de fumée. Elle dispose également d’une légende en allemand qui dit « Israël, hoffe auf den HERRN, » ce qui signifie « Israël, mettez votre espoir dans le Seigneur. » Elle semble être très vieille, mais la date de sa création est difficile à déterminer
.

Voir apparaître, aux alentours de la date d’anniversaire de Vlad Tepes, qui serait né le 8 novembre 1431, de gros titres remémorant son histoire, n’a rien d’étonnant.

Il est vrai que le pompeux titre d’« Organisation de Recherche sur les Ovnis et les Extraterrestres Israélienne (EURA) » peut induire en erreur. En réalité, EURA : http://www.eura.org.il/ est un simple forum israélien : « Les extraterrestres israéliens et association de recherches OVNI ».

L’article original datant du 18 juin 2014 a été rédigé par Alejandro Rojas, un animateur de radio pour Radio Open Minds [= ouverture d’esprit], contribuant au magazine Open Minds ainsi que OpenMinds.tv. http://www.openminds.tv/author/alejandro

Citation :
Gilli Schechter and Hannan Sabat of the Israeli Extraterrestrials and UFOs Research Organization (EURA), say they received a picture of the painting from Catalina Borta. Borta took the picture while visiting the Biserica Manastirii, or Church of the Dominican Monastery, in the town of Sighisoara. Sighisoara is believed to the birthplace of Vlad the Impaler, the inspiration for the legend of Dracula.

http://www.openminds.tv/possible-ufo-discovered-old-wall-painting-romania/28362

Qu’un animateur au long pedigree (éditeur, écrivain, etc.) n’ait pas fait de recherches, avant de retransmettre « à la chaîne » ce message, est étonnant. Car dans le cas contraire, il aurait pu vérifier qu’association inappropriée a eu lieu.

À la lecture et à la vision de la vidéo, un rappel historique s’impose de soi. Deux points seront développés : l'Église du monastère dominicain (Biserica Mânăstirii en roumain) et Vlad III.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Église Sainte Marie (Biserica Mânăstirii en roumain)   Mer 10 Déc 2014, 20:31

L’Église Sainte Marie a été construite par des moines dominicains autour de 1290. Elle est située juste à côté de la tour de l'horloge (voir la vidéo), dans la partie basse de la ville. Elle a été mentionnée pour la première fois dans des documents écrits en 1298. Après 1556, le catholicisme est poussé à l’arrière-plan et le protestantisme devient religion d’État. Ce changement amena avec lui, les Calvinistes et un renforcement de l’antitrinitarisme.

A l’insu du peuple, une véritable guerre sainte se déroule entre Dominicains qui ne sont pas des moines ou l’ordre des Prêcheurs ou des Frères Prêcheurs apparu en 1215 (O.P.Ordo Fratrum Prædicatorum en latin), Jésuites, Franciscains, Pauliniens, Protestants, Calvinistes et Luthériens puisque l’église ci-mentionnée devint luthérienne en 1545, lors du départ des Dominicains.

La forme de l’église actuelle résulte d’une transformation entreprise au début 16e siècle et à la fin du 18e siècle. En 1676, l’église sera détruite par un feu et reconstruite en style baroque entre 1680 et 1682, suivant un mode de construction propre aux Jésuites ?! Aujourd’hui, l’on peut y admirer un beau retable du 17e siècle dû au sculpteur Johann West et au peintre Jeremias Stranovius, des artistes non sicules. L’orgue est également leur œuvre. L’église subira à nouveau des destructions au 19e siècle.





Comme vous pouvez le constater, par vous-même, l'image d'Ovni est sortie de son contexte - isolée du reste - alors que l'on voit bien que ces peintures sur boiseries racontent toute une histoire.

Les questions qui devraient être posées sont :

Dans quel but inavoué, l’église fit-elle peindre -puisque c’est bien elle le commanditaire- sur les boiseries de cet établissement, un Temple à la façade bleue, au toit triangulaire rouge et aux quatre fenêtres, pour ne mentionner que ces symboles, avec en prime, un avertissement en allemand pour assez étrangement, Israël : « Israël, hoffe auf den HERRN » signifiant « Israël, mettez votre espoir dans le Seigneur » ?

Remarquez que l'image suivante représente une maison à façade blanche tandis que sur la précédente, l'on voit représentée le Tétraktys.

Que craignent-ils donc si fort au point de communiquer à l’aide d’images alors qu’au Moyen-Âge, les rapports entre chrétiens et juifs étaient difficiles, les juifs étant une minorité persécutée comme au début du 20e siècle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La couleur jaune   Mer 10 Déc 2014, 20:36

Douceur, Ven 15 Mar 2013 a écrit:
Bonsoir à tous,

Quelles différences y a-t-il entre le jaune du « spectre visible » (ou jaune du 3e chakra) et le Jaune « Kristique » ?

Pourquoi les représentants et adeptes des Eglises (patriarcales) ont-ils proscrit le Jaune Pâle (ou jaune citron/citrique/christique) au profit des jaunes « de basse fréquence » (~ 536-508 Hertz) exclusivement ?

Pourquoi la rouelle, étoffe de couleur jaune (ou rouge) fût-elle imposée aux Juifs comme signe distinctif depuis le Moyen-Age à la suite du concile de Latran de 1215 ?

Pourquoi parle-t-on (préférentiellement) de (seulement) 3 œuvres alchimiques, celles : au noir, au blanc et au rouge alors que l’œuvre au JAUNE, 3ème étape du processus, n’est pas une étape d’alchimie « secondaire » mais bien celle faisant partie intégrante d’un « Quaternaire » ?


Couleur de vie et de spiritualité, le jaune est une des couleurs avec le plus de charge symbolique dévoyée à dessein de nuisance (couleur de la prostitution, de la jalousie, des menteurs, des trompeurs, des malades, des hérétiques, etc.) pour cacher simplement son lien « direct » avec la Femme et sa provenance de la Source.


Suite :
http://antahkarana.forumzen.com/t2910-les-couleurs-de-la-femme-et-de-l-homme?highlight=Sara+et+la+couleur+Jaune+Krist#26452
Revenir en haut Aller en bas
 
Impact initiatique du phénomène OVNI.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Impact initiatique du phénomène OVNI
» Emission quebecoise: Constatations du phénomène Ovni
» Topic unique: Vente, Echanges et recherches de livres sur le phénomène ovni
» Dossier: Les policier et le phénomène ovni
» nouvelles explications sur le phénomène ovni ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: Les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés, les NDE initiation et conscience, La route du Temps, La Merkabah ...-
Sauter vers: