ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Ven 15 Fév 2008, 08:46



Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début de la vie.

15, février , 2008 3:06 par Jean-Michel Jutge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Debra Martelli 2003
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenons plus précisément sur les différentes formes d’expression que peut emprunter la kundalini. Nous avions présenté la kundalini non pas comme un type de force en particulier mais comme un processus que peut emprunter l’énergie. Et selon ce qu’est cette énergie les résultats peuvent être tout à fait différents.
Quels dangers y a t il à développer la kundalini !
Sachons d’abord de quelle kundalini nous parlons, car elles sont de trois types :
- Celles manifestant les forces inférieures ou astrales éveillant l’esprit à la magie, la sorcellerie, ou l’occultisme.
- Celles manifestant les divinités supérieures de la conscience, éveillant l’esprit à la puissance, laissant le pouvoir du serpent dévorer l’identité. Et que ces divinités soient tantriques, égyptiennes, aztèques ou autres ne change rien à l’affaire,
- Et celles manifestant les forces divines ou forces créatrices éveillant l’âme à sa propre existence et au Créateur.Du danger des premières est la perte de la conscience et la perte de soi dans des sphères que l’esprit ne saura gérer, pouvant entraîner dans les cas extrêmes folie et suicide. Ou bien le développement hypertrophique de l’ego par la mise à disposition de pouvoirs servant l’individu et les entités associées entraînant manipulation, mensonge, mégalomanie, déviation sexuelle etc.…
Ce type de kundalini se rencontre beaucoup dans les sociétés anciennes ou animiques empruntes de rituels magiques ou autres liés aux forces de la nature vitale inférieure. Les forces qui en résultent ont dominé l’humanité bien avant l’apparition de l’âme et de la nature divine dans l’homme.Du danger des secondes est l’étouffement de l’âme au profit du développement de l’esprit par la prise en possession des dieux qui se nourriront de la personnalité et de l’ego pour asseoir leurs pouvoirs à travers par exemple un prêtre, un religieux, un dévot, un gourou, un disciple, ou tout individu qui aura choisi de s’abandonner à ces forces. Jusqu’à ce que l’individu, ayant disparu, n’incarne plus que les forces et leurs dieux tenant le vital et la conscience par la béatitude et le pouvoir. On rencontre encore beaucoup à l’heure actuelle de telles puissances qui prennent le visage de la spiritualité et ont su se répandre sur la planète.Du danger des troisièmes est la déstructurations de nos cristallisations, la perte de nos croyances, la confrontation à la réalité de la vie et de soi qui, dépouillé de son illusion, oblige à avancer sans cesse vers plus de vérité, de sagesse, de liberté et d’éternité dans une confrontation permanente à ce qui constitue son antithèse, la présence des pouvoirs inférieurs. Mais il n’y a pas plus de danger à vivre cette confrontation qu’à ne pas la vivre, car nous sommes déjà mortels, maladifs, ignorant, et cette confrontation n’est que l’émergence, la percée, l’échappée hors de cette obscurité. Si la Kundalini nous déstabilise alors, c’est que nous étions déjà instables. Sans elle, cette instabilité se serait révélée autrement, au travers d’une maladie, d’une psychose, ou autre. La faute n’en incombe pas à la Kundalini mais à notre nature. Elle n’agit que comme révélatrice de notre réalité, décuplant notre nature joyeuse ou notre nature dépressive selon le cas. Mais aucune fatalité en cela.Les deux premiers types de kundalini sont commandés par le pouvoir du serpent, à la fois symbole et réalité inhérente à ces forces. L’esprit Divin commande au troisième type et nous ne parlerons plus dans ce qui suit que de celui-ci, les deux premiers types ne présentant guère d’intérêt spirituellement parlant.« Il n’y a pas plus de danger à travailler la Kundalini qu’à ne pas la travailler » Affirmer cela va à contresens des idées reçues, de la superstition et de l’ignorance régnant sur le sujet.
Lorsque l’on entend ce mot : « Kundalini », il résonne souvent magiquement de l’envie et de la crainte de la merveille inaccessible et effrayante, comme une sorte de mythe. Mais au-delà du mythe et de la superstition se trouve le début de la vie, la réalité d’un phénomène qui porte en lui-même l’essence de la création et de sa composante dans l’homme. A moins que l’amour habite notre vie, ne pas travailler la Kundalini à son développement ou ne pas développer toute autre forme de force créatrice ou divine, qu’elle soit de source Christique, Bouddhique, Supramentale ou autre est, certes, un suicide, une mort de l’âme, car l’on se prive de ce qui fera la nourriture de cette âme et favorisera sa croissance.
A travailler et développer la Kundalini, on prendra un grand risque, certes, qui est celui de modifier nos structures cristallisées, structures de fixation, éclatement de ce qui constitue nos attaches illusoires à une vie qui n’est le plus souvent que recherche de sécurité et de plaisance. Non pas que cela soit condamnable, mais il ne peut y avoir de sécurité et de plaisir absolu sans une part de la vie spirituelle dans notre vie temporelle, et, précisément, nous en avons peur, de peur de perdre nos attaches qui sont d’abord attaches à soi-même et nos structures. Alors, face au vide de l’ignorance, l’esprit se remplit de croyances et de superstitions, et certains même, interprétant le bruit qui court, lui donne vie et l’érige en dogme.
Physiquement, quels sont les risques à développer une Kundalini de nature divine ?
Aucun, si cela est fait correctement et si certaines règles de base sont respectées qui sont des règles d’hygiène physique et morale. Notre culture occidentale nous a déjà inculqué la plupart de ces règles d’hygiène et cela fait partie de la vie de la plupart des individus, et sauf exception pour le cas de toxicomanie, dérèglement mental ou dépression extrême, corps affaibli par une maladie grave, amoralité excessive ou autre situation exceptionnelle, tout le monde peut développer une Kundalini de manière supportable, souvent agréable sans que cela ait des conséquences déstabilisantes sur l’individu. Vingt années d’enseignement dans ce domaine viennent confirmer ces dires.

Mais que l’on ne joue pas avec le feu. Une pureté d’intention est nécessaire.

Celui qui recherchera consciemment à travers cela le pouvoir, la notoriété, la compétition ou toute autre forme malvenue sera vite confronté à ses déformations engendrant alors un conflit intérieur duquel l’une ou l’autre partie sortira victorieuse, la force créatrice propulsant alors l’individu vers une remise en question, ou la force de l’ego éteignant parfois définitivement l’émergence de la vie. Mieux vaut alors ne pas commencer le travail que de le commencer dans de mauvaises conditions. Le développement de la Kundalini est une œuvre sacrée, et comme toute œuvre sacrée elle nécessite l’approche adéquate.Mais rien de bien dangereux dans tout cela, pas plus dangereux que ce qu’est la vie elle-même et ce que nous y avons construit car la vie est un balancement permanent entre la sollicitation vers la créativité par la poussée de l’évolution, et la force du chaos s’y opposant plus par résistance et ignorance que par intention pure.

Faire naître la Kundalini au sein de cette balance est faire pencher le plateau du coté de l’évolution, non pas parce que le poids de l’obscurité disparaîtra mais parce que celui de la lumière augmentera, propulsant alors l’individu vers une évolution accélérée. Ne pas entreprendre cette œuvre, ou toute autre œuvre évolutive, c’est assurément laisser le poids de l’obscurité nous rattraper, car nous sommes mortels par nature, et le potentiel de vie reçu à notre naissance n’est renouvelable qu’en de rares exceptions. Notre peur n’est donc que celle existante déjà face à notre vie, car que savons-nous de l’inconnu, peut-on avoir peur de ce dont nous ignorons, si ce n’est par projection de ce que nous connaissons ? La peur étant par nature un phénomène contagieux, nous pouvons observer avec quelle facilité nous pouvons perpétuer celle-ci. Ainsi, pour beaucoup, la Kundalini est devenue par ce fait un symbole d'angoisse. Il est dommage de constater à quel point un phénomène de la vie, sensé entre autre, nous apporter les réponses à notre condition traumatique puisse devenir exactement son contraire, l'objet même de nos peurs.Indépendamment du fait que la Kundalini puisse s’éveiller chez tout être humain naturellement et sans condition particulière, qu’est-ce qui fait que le yoga puisse particulièrement favoriser le phénomène ou être utilisé pour cela ?En fait, il suffirait que l’individu soit, ne serait-ce qu’un instant, totalement aligné sur la fréquence de son être pour que cela puisse se produire. Nous avons déjà parlé de cela dans un article précédent. Créer cet alignement n’est pas chose difficile si nous savons nous y prendre. Le hatha yoga favorise l’équilibre des forces physiques, les pranayamas celles du corps d’énergie et la méditation l’apaisement du corps subtil. Respectivement ces trois aspects du yoga, menés adéquatement suffisent à eux seul à créer les conditions de cet alignement. L’Etre peut alors intervenir et appeler sa composante inverse, la Kundalini enracinée dans le corps, car plus rien alors ne le sépare d’elle. Son éveil est alors spontané, puissant et complet. Mais tout ceci peut aussi se réaliser progressivement par une approche plus extérieure et un développement progressif de l’énergie. Dans un cas comme dans l’autre, nul risque particulier si ce ne sont ceux déjà cités, et même là le résultat final ne pourra être qu’un mieux de ce qui aurait de toute manière été sans.

Jean-Michel Jutge (Copyright 1999 - 2008)
En tant qu'enseignant de yoga Jean-Michel Jutge a reçu différentes formations. Diplômé de l'école provençale de yoga en France et de l'école "The world community service centre" de Kaya Kalpa yoga en Inde, il a également reçu les enseignements du yoga de l'énergie issus de Lucien Ferrer, du hatha yoga de Désikashar, du Kriya yoga de Babaji, du yoga intégral de Sri Aurobindo et d'autres formes de yogas et spiritualités. Son éveil de kundalini en 1979 constitue le point de départ d'une révolution spirituelle qu'il cherche depuis à partager.
merci chaleureusement à Jean Jacques du ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )dont je vous partage déjà les articles dans la rubrique ci -joint ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ),
de m avoir envoyé ce texte très explicite!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Alexis250



Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 5
Date de naissance : 27/01/1992
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Ven 15 Fév 2008, 19:12

Et concretement il faut faire comment "réveillé " le kundalini ?
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Ven 15 Fév 2008, 19:19

je te conseille de lire ceci....pour commencer:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

144000
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4285
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Sam 16 Fév 2008, 18:43

Si donc les trois points d'effusion de la Kundalini, en relation avec les trois approches citées dans le texte précédent, sont la base de la colonne verébrale (forces inférieures), le chakra cardiaque (forces créatrices), et le centre de la tête(divinités supérieures), alors dans une optique d'émancipation, tout doit naître avec le Coeur d'abord, ce qui est associé à l'initiation christique.

De ce fait, c'est fondamentalement au niveau de l'effusion cardiaque que l'effort et l'intention initiale doivent être portés, le reste du corps énergétique se développant naturellement par le rayonnement cardiaque lui-même.

Le Soi, l'identité tant de la Personne que du Couple, siège dans le Coeur, il ne faut pas l'oublier. De ce fait, très logiquement, toute recherche spirituelle qui ne se nourrit pas d'abord du Coeur, risque de dévier de l'identité du Soi, et donc de se perdre, et de s'engluer dans les forces inférieures, ou dans les dérives supérieures.

L'essence de la voie spirituelle est la recherche de l'équivalence, et cette vertu d'équivalence ne peut s'affirmer qu'au centre cardiaque!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Sam 16 Fév 2008, 19:21

Ben ,OUI!
c est une évidence pour moi!
tu me dis quoi de plus ,en fait???

Toutes mes recherches et mes partages vont dans ce sens!
me gratte la tête là ??

:a10:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4285
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Sam 16 Fév 2008, 19:31

Bonjour Ambre,


Je ne dis pas quelque chose à toi en particulier.

Je pense qu'en ces temps de grande pression, et d'incertitudes pour beaucoup, il n'est pas vain de recentrer sur l'essentiel, même si ça a déjà été abordé sous un angle ou un autre...

Le "travail" d'effusion cardiaque, dans son importance tant personnelle que collective, est méconnu, et trop peu répandu.

Son impact réel sur l'ensemble du paradigme planétaire est très peu conscientisé.

Et il n'est pas forcément évident, pour qui "débute" dans la vie de l'énergie, de faire un lien entre les trois voies citées, les trois centres d'effusion, et l'importance fondamentale du centre médian.


Bisouxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Serena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 287
Date de naissance : 06/02/1961
Age : 56
Localisation : France
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Dim 17 Fév 2008, 07:08

Ambre et Stéphane , bonjour,

Je me permet un commentaire de ce texte
Citation :
Si la Kundalini nous déstabilise alors, c’est que nous étions déjà instables. Sans elle, cette instabilité se serait révélée autrement, au travers d’une maladie, d’une psychose, ou autre.

Très juste!

Citation :
A moins que l’amour habite notre vie, ne pas travailler la Kundalini à son développement ou ne pas développer toute autre forme de force créatrice ou divine, qu’elle soit de source Christique, Bouddhique, Supramentale ou autre est, certes, un suicide, une mort de l’âme, car l’on se prive de ce qui fera la nourriture de cette âme et favorisera sa croissance.

L'on assiste beaucoup à cela aujourd'hui,
Et l'éloignement dans nos sociétés des dogmes
conduit effectivement à "un suicide, une mort de
l'âme"'(j'ai pu l'observer lors du total rejet du dogme
catholique sans transfert ou plutôt re-connection à
une source)
Citation :
. Créer cet alignement n’est pas chose difficile si nous savons nous y prendre. Le hatha yoga favorise l’équilibre des forces physiques, les pranayamas celles du corps d’énergie et la méditation l’apaisement du corps subtil.

J'ai envie de dire que le secret réside là.

Citation :
De ce fait, c'est fondamentalement au niveau de l'effusion cardiaque que l'effort et l'intention initiale doivent être portés, le reste du corps énergétique se développant naturellement par le rayonnement cardiaque lui-même.

Là, Stéphane, je te rejoins sur ce point ,sauf dans le cas
ou l'énergie sexuelle a été bloquée pour une raison ou une autre.
Je précise, si le développement sexuel se fait normalement,
l'énergie orgasmique taverse les sept chakras pour ressortir
par le coronal.(d'ou ouverture immédiate des sept chakras)
Beaucoup de femmes ne connaissent pas ce type d'orgasme
qui se bloque bien souvent au niveau du 3ème ou 4ème.
Pour ceux et celles qui ont fait l'epérience de l'ouverture des sept
chakras ,(Kundalini yoga par exemple),mais cela peut arriver
aussi intuitivement en suivant un chemin spirituel quel
qu'il soit , même seul(e).
le "résultat physique" est ce picotement si particulier
au sommet du crâne ,spécialement lorsque l'on est dans
l'état de donner. (penser à se recharger: méditation ou nature)
il ne reste plus qu'à vivre et irradier cela.

Tu parles d'EFFUSION CARDIAQUE sur le plan planétaire,
Stéphane,
Je te rejoins totalement

Bisoux à tous les deux,

Serena

144000


Dernière édition par Serena le Dim 12 Sep 2010, 03:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://serenagaia.blogspot.com/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Dim 17 Fév 2008, 09:25

Citation :


Pour ceux et celles qui ont fait l'epérience de l'ouverture des sept
chakras ,(Kundalini yoga par exemple),mais cela peut arriver
aussi intuitivement en suivant un chemin spirituel quel
qu'il soit , même seul(e).
le "résultat physique" est ce picotement si particulier
au sommet du crâne ,spécialement lorsque l'on est dans
l'état de donner. (penser à se recharger: méditation ou nature)
il ne reste plus qu'à vivre et irradier cela.

Tu parles d'EFFUSION CARDIAQUE sur le plan planétaire,
Stéphane,
Je te rejoins totalement

Bisoux à tous les deux,
Merci Serena!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
delz

avatar

Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 55
Date de naissance : 08/08/1986
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Dim 17 Fév 2008, 22:02

Salut Sphinx,

Comment réaliser ce travai d'effusion crhristique au mieux? Se recentrer sur le coeur? Se placer dans son "sanctuaire intérieur"?

En ces temps de pression comme tu dis (nettoyage mental pour moi, purification des pensées), quelle est la meilleure "technique", le meilleur moyen de réintéger ses refoulements et son Etre?

Pour moi, ça passse par l'écoute de soi tout en essayant de ne pas réagir plus que de raisons aux stimulis mentaux. Not easy cependant :)

Bien à toi,

Delz
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4285
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Lun 18 Fév 2008, 10:20

Bonjour delz,


Citation :
Comment réaliser ce travai d'effusion crhristique au mieux? Se recentrer sur le coeur? Se placer dans son "sanctuaire intérieur"?

ainsi que j'en parle dans mon dernier article sur "L'Eternel Potentiel", l'Harmonie collective est absolue, ne dépend de rien, n'est attachée à rien: elle Est.

Cette réalité est celle dont témoigne justement le chakra cardiaque, le centre christique d'humilité, d'équivalence.

Parce que l'Harmonie du centre christique est absolue, ne dépend de rien, il suffit de frapper à la porte du Coeur, de demander, et on recevra. Plus exactement, il y aura échange véritable.

Mais si on exige au lieu de demander, alors en vérité, on ne frappe pas à la bonne porte, et donc ça ne marche pas.


Citation :
En ces temps de pression comme tu dis (nettoyage mental pour moi, purification des pensées), quelle est la meilleure "technique", le meilleur moyen de réintéger ses refoulements et son Etre?

L'humilité, l'acceptation, le désamorçage conscient et volontaire de la toute-puissance refoulée, malgré les tentatives de déstabilisations mentales.

Ne jamais se laisser aller à la culpabilisation: elle s'oppose à la responsabilisation, et donc aussi à l'humilité.

Citation :
Pour moi, ça passse par l'écoute de soi tout en essayant de ne pas réagir plus que de raisons aux stimulis mentaux. Not easy cependant :)

Oui, c'est cela. Nous devons subir la pression de toute-puissance que nous avons refoulée. C'est inévitable.


Amitié à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
V

avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 109
Date de naissance : 09/09/1974
Age : 42
Localisation : Belgique
Loisirs : Psychologie ... Gnose
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Lun 18 Fév 2008, 11:14

Sphinx a écrit:


L'humilité, l'acceptation, le désamorçage conscient et volontaire de la toute-puissance refoulée, malgré les tentatives de déstabilisations mentales.

Ne jamais se laisser aller à la culpabilisation: elle s'oppose à la responsabilisation, et donc aussi à l'humilité.

Oui, c'est cela. Nous devons subir la pression de toute-puissance que nous avons refoulée. C'est inévitable.


steph

STEPH  salut!

Tu peux développer un peu ça stp c'est vraiment important !!! merci!!!

David
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4285
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Lun 18 Fév 2008, 17:45

Bonjour Fluzzzzz,


Développer UN PEU tout ça est probablement impossible!

Car tout est lié à ça. C'est le noeud de la condition humaine, et l'on pourrait écrire des centaines de livres sans avoir seulement fait le tour de la question!

J'ai abordé en partie ces notions dans:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Exprimer en quelques mots tout ce que je perçois et comprends, sous toutes les nuances et les éclairages possibles, est une mission impossible!

Car c'est une totalité cohérente dont tous les aspects sont interdépendants.

Il y a une incapacité intrinsèque, inévitable et compréhensible, pour l'être naissant, d'intégrer sa naissance dans l'instantanéité.

De ce fait, l'être naissant doit être soumis à une naissance simulée, avec un passé préalable à la naissance (gestation), et un futur à cette naissance (vie incarnée), futur induit par le passé de la naissance, de sorte que par l'utilisation d'un véhicule narcissique, mental, l'être puisse arriver à intégrer la réalité totale de sa propre naissance (cosmique).

(en quelque sorte, parce que l'être a besoin d'un temps futur relatif pour intégrer sa naissance, ce temps futur relatif doit forcément être compensé, amorcé, par un temps passé relatif, les deux étant naturellement relatifs à la naissance... on ne peut tirer une flèche sans bander l'arc: le fait de bander l'arc est la gestation)

Le préalable inévitable à cela, est que l'être se trouve donc en complète dépendance symbiotique dans la période prénatale de gestation. C'est-à-dire qu'inévitablement il est dans une toute-puissance totale assénée sur autrui, sur sa mère surtout.

Car l'être n'ayant pas intégré sa naissance, il n'a pas authentifié sa propre identité, et donc est dans le déni de soi, et donc aussi d'autrui. Et de ce fait dans le besoin absolu, l'addiction complète à autrui.

Mais très vite, la confrontation à la réalité d'autrui, tant prénatale que post-natale, va provoquer des refoulements de cette toute-puissance, car l'être ne dispose pas encore de la capacité d'intégrer la réalité d'autrui, puisque cela suppose préalablement l'intégration de sa propre naissance!

Dans l'ouverture des refoulements précoces va se développer le mental narcissique, qui pourra éventuellement être utilisé pour réparer cette fracture, ou bien l'aggrandir.

Le mental est donc une expression de la toute-puissance, mais mise en forme, régulée, maintenue dans des limites globalement gérables par l'être (mais parfois pas).

Le mental est l'artifice par lequel l'être inauthentique peut se croire authentique, lui procurant un délai, un temps relatif, afin de découvrir qu'il n'est en fait pas authentique, et alors pouvoir vraiment s'authentifier par lui-même, s'il le choisit. (relire plusieurs fois et méditer, pour comprendre la subtilité dialectique de cette phrase fondamentale en spiritualité...)

Au moment où le mental est supposé être prêt à réintégrer les refoulements précoces de la toute-puissance, ceux-ci se présentent pour réintégration, et dissolution du mental narcissique.

Ce n'est qu'au terme de la réintégration de cette toute-puissance refoulée que l'être sera réellement né à lui-même, et donc aux autres.

La réintégration du refoulement transforme la toute-puissance en simple puissance d'être, dans l'humilité, l'équivalence. Le contrôle sur autrui se transforme en rayonnement d'Amour.

L'absence d'intégration de la naissance parasite la sexuation, en défocalisant les chakras inférieurs, produisant une sexualité par manque, et non par plein.

Et très logiquement, la non intégration de la naissance induit l'échéance de la mort physique (celui qui n'est pas vraiment né par intégration de sa propre naissance, sera inévitablement confronté à cette réalité tôt ou tard): Eros et Thanatos sont liés simplement par l'absence d'intégration de la naissance.

Et tout cela tourne autour du refoulement originel inévitable de la complémentarité sexuée.

Naître consiste donc à réintégrer en conscience le refoulement de toute-puissance qui a conduit à la naissance simulée (incarnation dense) et à l'élaboration du mental narcissique, spéculatif.

La pression de retour, si acceptée, va laminer progressivement l'onde mentale narcissique et spéculative jusqu'à ce que les couches mémorielles les plus anciennes soient libérées, et que l'être devienne de plus en plus humble, égal, simple, sans rivalité ni spéculation d'aucune sorte.

Tout est lié. Il n'y a aucune culpabilité.

Il y a simplement un processus inévitable, et une responsabilité à prendre, par rapport à soi-même, à notre propre naissance. Et de ce fait par rapport aux autres.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
V

avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 109
Date de naissance : 09/09/1974
Age : 42
Localisation : Belgique
Loisirs : Psychologie ... Gnose
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Mar 19 Fév 2008, 09:38

Sphinx a écrit:


Développer UN PEU tout ça est probablement impossible!


Et pourtant tu essayes de le faire malgré tout .. t'es génial.. je vais lire attentivement ce post ..merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Mar 19 Fév 2008, 09:57

Très bon développement Stéphane ! 144000
Revenir en haut Aller en bas
Serena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 287
Date de naissance : 06/02/1961
Age : 56
Localisation : France
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Mar 19 Fév 2008, 10:02

Citation :
Eros et Thanatos sont liés simplement par l'absence d'intégration de la naissance.

C'est à souligner!...(depuis hier, je n'arrête pas de lire et
relire ce que tu as écrit) Certaines choses me paraissaient
obscures dans ta dialectique de la perception.
Et curieusement Eros et Thanatos hantaient mon cerveau
depuis queques temps.Tu apportes une grande lumière,
et même si (je l'imagine) tu dois continuellement te
répéter, saches que ce n'est pas en vain.
Merci encore Stéphane!



Revenir en haut Aller en bas
http://serenagaia.blogspot.com/
V

avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 109
Date de naissance : 09/09/1974
Age : 42
Localisation : Belgique
Loisirs : Psychologie ... Gnose
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Mar 19 Fév 2008, 13:08

Sphinx a écrit:


L'humilité, l'acceptation, le désamorçage conscient et volontaire de la toute-puissance refoulée, malgré les tentatives de déstabilisations mentales.

Ne jamais se laisser aller à la culpabilisation: elle s'oppose à la responsabilisation, et donc aussi à l'humilité.

Oui, c'est cela. Nous devons subir la pression de toute-puissance que nous avons refoulée. C'est inévitable.


steph

A le lecture de ton dévelloppement je me rend compte que je n'ai pas posé cette question par hasard .. je suis en plein dans ce travail que tu décris ... c'est violent ce qu'il y a en desous qd tu désamorces ça et le mental est à l'affut pour récupérer le truc ou pour le stopper...

Mais on peut en effet rien faire comme tu le dis si bien  on sens que c'est un travail nécessaire et qui libère énormément même si le mental juge cela excessif ...  

Donc ta phase si simple contenait en fait toutes les clés! Humilité, acceptation et pas 
de culpabilité ..   

Merci du fond du coeur!

PS: Le mental se fait plus discret j'ai l'impression par ce travail ...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4285
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Mar 19 Fév 2008, 20:08

Merci à tous pour vos réactions!


Citation :
Et curieusement Eros et Thanatos hantaient mon cerveau



Oui Serena,

L'absence d'intégration de la naissance, très logiquement:

- maintient la symbiose à l'égard de la féminité, ce qui entraîne la sexualité par manque, ou Eros;

- conduit à Thanatos, la mort, qui n'est que la confrontation au fait de ne pas être réellement né;


Fluzzzzz,

Citation :
Le mental se fait plus discret j'ai l'impression par ce travail ...

C'est exact, et au fait j'aimerais vraiment qu'il se taise!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Mar 19 Fév 2008, 21:48

Citation :
t'es génial.. je vais lire attentivement ce post ..merciiiii

idem ....... merci steph .......
Revenir en haut Aller en bas
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: réponse   Ven 18 Juil 2008, 11:31

delz a écrit:
Salut Sphinx,

Comment réaliser ce travai d'effusion crhristique au mieux? Se recentrer sur le coeur? Se placer dans son "sanctuaire intérieur"?

En ces temps de pression comme tu dis (nettoyage mental pour moi, purification des pensées), quelle est la meilleure "technique", le meilleur moyen de réintéger ses refoulements et son Etre?

Pour moi, ça passse par l'écoute de soi tout en essayant de ne pas réagir plus que de raisons aux stimulis mentaux. Not easy cependant :)

Bien à toi,

Delz

bonjour

ci-joint un texte qui te dira comment procéder : "
Intuition :

A son médiateur dans la glande pinéale (épiphyse) ; mais il y a un autre sens intuitif, c’est la région du cœur spirituel.

Pour obvier à ce danger de notre cérébralisme, il nous faut revenir à l’extrême simplicité, autant par la méditation que pour la considération des états psycho-spirituels.

La présence :

La présence sans forme, la voix sans ton ni son ; ne cherches pas de preuves, écoute le silence ; ose briser ta coque, ose t’évader du réseau de tes arguments sans penser, sans vouloir, ouvre toi, lève toi et je te délivrerai ; qui es-tu ? Je suis toi !

Dépasser la zone du mental pour entrer dans l’état intuitif et devenir connaissance ; laisse tomber tes pensées dans le vide, écoute le silence, telle une eau sans remous qui devient transparente par sa sérénité ou bien ferme la porte aux arguments, à la dialectique, à la vanité du savoir et de trouver des preuves rationnelles ; puis apprendre par le silence à entendre l’enseignement de l’Intelligence du cœur et les impulsions qu’Elle suscite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le silence s’obtient par la méditation sur le cœur, et par la relaxation totale.


La méditation du cœur consiste à concentrer paisiblement son attention
sur la région située entre le cœur et le plexus solaire, car c’est le
siège physique de notre cœur spirituel ; peu à peu vous arriverez à
l’identifier avec le cœur cosmique qu’est notre Source de vie et de
lumière ; laissez-vous pénétrer par sa puissance pacifiante ; donnez
lui pleins pouvoirs pour dominer vos impulsions.


Il n’y a qu’une seule source d’énergie, l’Esprit ; les différents aspects pour lesquels il se manifeste : chaleur, lumière, force électrique, magnétisme ; cette énergie Esprit peut-être nommée âme, Esprit, Présence christique ou Shakti.


Pour calmer une irritation, peur ou émotion :

Prendre une grande et brève respiration, tu expires lentement et profondément et tu attends quelques secondes avant de reprendre ton souffle ; ce sont des instants de vide après l’expiration qui produisent l’apaisement.

La voie de Pierre :

Est la voie préliminaire qui s’appuie sur l’observance des doctrines et des préceptes ; elle emploie les moyens sacramentels de purifications, tels que le baptême et pénitence ; c’est la voie de la loi, la voie commune, accessible au grand nombre, la voie du troupeau remplace aussi la connaissance individuelle par l’adhésion aux dogmes imposés.

La voie de Paul :

Est la voie de réalisation christique ; cette réalisation ne s’opère ni par les rites, ni par les préceptes et les dogmes, mais par l’action directe de la grâce ; c'est-à-dire de l’âme et de l’Esprit ; cette ouverture peut-être progressive ou subite comme Paul sur le chemin de Damas.

La voie de Paul prédestine un choix déterminé par la conséquence d’une disposition naturelle acquise à travers les épreuves de l’existence actuelle pour partiellement acquise dans une précédente incarnation.

L’évangile de Jean :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sa voie n’est pas l’effort humain, ni l’effort surhumain ; c’est l’état divin de
l’union virginale, état absolu d’amour où le divin absorbe et transmue sans
cesse l’humain, sans efforts et sans volonté personnelle.


"De même, les premiers lignes de l'évangile de Jean apprennent à l'homme tout ce qu'il suffit de savoir pour trouver son chemin car lorsque l'homme a reconnu et éprouvé en lui-même "qu"au commencement de toute chose, il y a toujours le Verbe et que tout vit par Lui et que Sa vie est lumière et que les ténèbres gestent cette lumière (Jean 1.1-5) il sait alors que son vrai but est de réveiller et de gester cette lumière dans les ténèbres de son corps jusqu'à sa complète résurrection.

Le silence et l’inaction, les deux piliers de la méditation sans laquelle ne peut se produire l’intuition vraie ou visite de l’Esprit.

L’intelligence du cœur :

Le cœur occulte, centre entre le cœur physique et le plexus solaire ; mais dont toute la région cardiaque est la sphère de rayonnement ; le côté droit de l’homme et sa main droite sont actifs, la gauche, passif ; le dos est passif et sensitif.

La nuque continue le rôle énergétique de la colonne vertébrale avec les points vitaux essentiels, bulbe, cervelet, vertèbres cervicales, c’est le sommet de la colonne d’Osiris.

Le cœur spirituel, c’est le siège de la présence, l’aimant de notre KA divin ; son expression est le désir , l’amour impersonnel qui seul peut triompher de tous les feux passionnels ; il peut devenir par la concentration aimante, un foyer rayonnant de vie indestructible.

Ida-pingala :
nommé par l’Égypte, âme de RA, âme d’Osiris.


La connaissance des deux témoins, le témoin moi ( témoin conscience du Moi) et du témoin spirituel ( témoin conscience du Soi) formera le milieu capable de gester le noyau spirituel qui pourra croître et s’amplifier jusqu’à envahir l’homme entier et réaliser le corps incorruptible dont le corps physique ne sera plus que l’instrument docile et l’enveloppe apparente.

C’est une erreur infernale de considérer l’âme comme une intelligence éthérée siégeant quelque part au sommet de toi-même ou du monde et que tu devrais atteindre en t’élevant par des aspirations idéales au-dessus de ton corps, et de la terre ; « Nul homme terrestre ne percevra l’Esprit, si ce n’est en sa propre chair. »

Ceci n’est pas ici une image littéraire mais la plus positive des réalités.

Tu ne peux trouver ton dieu qu’en le générant toi-même, à travers les ténèbres de ton propre corps.

Toi qui veut la lumière, sache donc que tu ne peux la trouver qu’en la générant toi-même en tes propres ténèbres.

Les deux clés :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La clé d’argent, c’est la maîtrise du moi conscient ; s’obtient par des moyens pratiques.


La clé d’or, c’est l’éveil et le rayonnement du cœur spirituel qui dépendent d’une disposition intérieure et d’une purification du milieu , c’est la voie du cœur.

La méditation :

Elle consiste à concentrer paisiblement l’attention sur le cœur et sur la région située entre le cœur et le plexus solaire, car c’est le siège du cœur spirituel ; c’est là le vrai tabernacle de la présence divine dont le corps humain est le temple. Le sentiment de cette présence est la force qui permet de surmonter les obstacles, s’il est constamment intensifié par la méditation ; cette identification doit commencer par l’identification de notre cœur avec le cœur cosmique qui est notre source de lumière ; puis il faut nous laisser pénétrer par la puissance pacifiante de notre cœur total ; il s’agit ici d’une communion, d’une réalité ; il faut laisser tomber tous sentiments d’anxiété, de rancune, de pessimisme qui empêchent cette communion ; c’est la voie d’accès vers la lumière.

A la faveur de cette communion, les complications de la vie quotidienne perdent leurs importances.

La source, c’est la sagesse éternelle ; chaque homme peut recevoir cette lumière.

Essayons de chercher consciemment la clé du royaume perdu; essayons d'écouter comme l'enfant écoute; essayons d'écouter au fond de la poitrine, cette vibration; écoute sans te lasser; regarde la fleur s'ouvrir quand elle a besoin du soleil; regarde ce qui cherche en toi, pour parvenir à discerner qui cherche et ce que tu cherches; regarde ce qui ne se voit pas et peu à peu ton regard intérieur s'ouvrira; le seul moyen, c'est de laisser monter à la surface tes impressions, tes envies, tes poussées impulsives , de les observer sans mensonges, de savoir jouer avec elles par contraste pour éveiller la conscience de la tendance cosmique qui en est le mobile. "

Le Fils de l'homme (Jean 3.13)

" Seul peut participer à la vie divine du royaume céleste l'être immortel dont la semence spirituelle a régénéré le moi conscient qui est son milieu.
C'est là cette renaissance que la dernière réincarnation purificatrice permet de réaliser avant ou même après la mort; cette renaissance fera de l'être humain le fils de l'homme qui étant venu du ciel (de son entité spirituelle ) peut retourner au ciel ( à l'état divin )."

La question sexuelle :
Certaines doctrines néfastes préconisent diverses méthodes pour provoquer l’éveil des facultés supérieures ; toutes ces méthodes sont à fuir comme un véritable danger et ce ne sont jamais les facultés supérieures qu’elles éveillent , mais des forces malsaines dont il est presque impossible de se libérer.
"
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
damejane

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 291
Date de naissance : 01/06/1951
Age : 66
Localisation : sans port d'attache
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Ven 18 Juil 2008, 23:12


bonsoir,

En complément de ce qui a été écrit par Merlin d'Avalon, il est un domaine qui est utile à développer, c'est : la notion de "service".

Le service est une merveilleuse façon de progresser en soi, ce qui pousse les êtres à découvrir et écouter leur grand Soi, (Âme..), Merlin a su très bien le définir, y compris en insistant sur différents angles comme aussi et essentiellement sur le propos de l'intelligence du coeur.. qui est à la fois le centre principal et tout l' "alentour" de la question.

Le service, quand il est développé par l' intention noble d'aider et dans une optique sincère de travailler pour le bien de l'humanité, tout comme par la bonne volonté, le service ne peut qu'amener doucement l'être, par l'oubli de lui-même, à donner dans un développement de conscience qui s'élargira et progressera.

Le véritable don de soi se fortifie et fortifie l'être .. il le rend graduellement transparent, laissant agir de plus en plus l'intelligence du coeur, cette Lumière qui rayonne de l'intérieur.


Le service c'est la mobilité et l'action, l'expérimentation au sens double, (domaine des compétences de l'homme au service de l'humanité et les expériences de vie), l'intégration du vécu, la dynamique indiduelle mais aussi de groupe, l'adaptation aux énergies et la transformation.


:787:

Bien à vous : damejane.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shanti-om.net/
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Sam 19 Juil 2008, 00:34

Citation :
Certaines doctrines néfastes préconisent diverses méthodes pour provoquer l’éveil des facultés supérieures ; toutes ces méthodes sont à fuir comme un véritable danger et ce ne sont jamais les facultés supérieures qu’elles éveillent , mais des forces malsaines dont il est presque impossible de se libérer


Bonjour Merlin

De quelles doctrines s'agit-il plus précisement ? magie sexuelle ?, tantrisme ? chasteté ?...

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: répopnse   Sam 19 Juil 2008, 11:39

Christalain a écrit:
Citation :
Certaines doctrines néfastes préconisent diverses méthodes pour provoquer l’éveil des facultés supérieures ; toutes ces méthodes sont à fuir comme un véritable danger et ce ne sont jamais les facultés supérieures qu’elles éveillent , mais des forces malsaines dont il est presque impossible de se libérer


Bonjour Merlin

De quelles doctrines s'agit-il plus précisement ? magie sexuelle ?, tantrisme ? chasteté ?...

Merci.

bonjour

Nous n'évoquerons rien de ces doctrines car elles sont malsaines et dépendent de la magie noire...............

Aucun enseignement digne de ce nom, à l'heure actuelle n'emploie la magie sexuelle; les centres sont déja assez développés et nous frisons la catastrophes si nous les éveillons encore plus..

Pour cela il n'y a qu'à se rendre compte des soi-disants maîtres ou gourous qui sautent sur tout ce qui bouge dans leur ashram...lol)))

La seule voie fiable est celle qui développe à la fois la tête et le coeur. Bien sur que la force créatrice sera employée mais selon la manière de la voie humide, celle de l'Amour ou voie féminine; mais cette force sera utilisée pour le service, la guérison, etc.

bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Sam 19 Juil 2008, 11:44

damejane a écrit:

bonsoir,

En complément de ce qui a été écrit par Merlin d'Avalon, il est un domaine qui est utile à développer, c'est : la notion de "service".

Le service est une merveilleuse façon de progresser en soi, ce qui pousse les êtres à découvrir et écouter leur grand Soi, (Âme..), Merlin a su très bien le définir, y compris en insistant sur différents angles comme aussi et essentiellement sur le propos de l'intelligence du coeur.. qui est à la fois le centre principal et tout l' "alentour" de la question.

Le service, quand il est développé par l' intention noble d'aider et dans une optique sincère de travailler pour le bien de l'humanité, tout comme par la bonne volonté, le service ne peut qu'amener doucement l'être, par l'oubli de lui-même, à donner dans un développement de conscience qui s'élargira et progressera.

Le véritable don de soi se fortifie et fortifie l'être .. il le rend graduellement transparent, laissant agir de plus en plus l'intelligence du coeur, cette Lumière qui rayonne de l'intérieur.


Le service c'est la mobilité et l'action, l'expérimentation au sens double, (domaine des compétences de l'homme au service de l'humanité et les expériences de vie), l'intégration du vécu, la dynamique indiduelle mais aussi de groupe, l'adaptation aux énergies et la transformation.


:787:

Bien à vous : damejane.

.

bonjour Damejane

Oui vous avez raison d'attirer l'attention sur le service car beaucoup d'aspirant rêve du jour où ils prendront leurs envols .

On tend toujours la croix avant les roses; et les pouvoirs spirituels viennent ou ne viennent pas; mais dans tous les cas ce n'est pas pour satisfaire notre curiosité ou pour "briller", mais rendre service; d'ailleurs c'est cela qui est demandé avec le désir de servir l'humanité.

Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Sam 19 Juil 2008, 13:12

Bonjour Merlin,

Vous avez écrit :

Citation :
Nous n'évoquerons rien de ces doctrines car elles sont malsaines et dépendent de la magie noire...............


Je respecte votre point de vue mais ne le partage pas. Selon moi, qu'elle soit sexuelle ou autre, de l'energie reste de l'energie, et à ce titre, elle peut être utilisée autant à des fins évolutives qu'à des fins de magie noire. Ainsi, par exemple, il existe une voie de magie blanche dans le tantrisme qui n'a rien de malsain, sauf, selon le point de vue des involutifs bien sur...ou des chercheurs sincères attachés à certaines croyances religieuses othodoxes.

Citation :
les centres sont déja assez développés et nous frisons la catastrophes si nous les éveillons encore plus..


Les centres de qui ? de tous les humains ? de ceux qui sont en éveil ? Vous parlez des 7 chakras ? pourriez-vous précisez votre pensée ?

Citation :
Pour cela il n'y a qu'à se rendre compte des soi-disants maîtres ou gourous qui sautent sur tout ce qui bouge dans leur ashram...lol)))


Le fait qu'il existe effectivement des dérives type "gourous et faux maites" nous autorise t-il à juger tous les pensionnaires d'ashram comme pervers et insanes ? et surtout à condamner un outil d'évolution parce qu'il est mal employé ?

Citation :
La seule voie fiable est celle qui développe à la fois la tête et le coeur


Certes, c'est évident sur un plan général, Qui peut vraiment savoir quelle est la voie fiable, CONCRETEMENT POUR CHACUN DES AUTRES ? Il n'y a rien de plus intime qu'une voie spirituelle.
En quoi l'energie sexuelle (maitrisée) serait-elle incompatible avec la voie du coeur et de l'amour ?
Beaucoups de maitres (et pas des moindres) affirment meme qu'il ne peut advenir de réalisation complète, sur le plan alchimique, sans l'energie sexuelle. Et pour l'instant en tout cas, je partage cette vision...

Bonne journée a vous.
Christalain

31416
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...   Sam 19 Juil 2008, 13:20

Bonjour Cristalain

Citation :
Il n'y a rien de plus intime qu'une voie spirituelle.
En quoi l'energie sexuelle (maitrisée) serait-elle incompatible avec la voie du coeur et de l'amour ?
Beaucoups
de maitres (et pas des moindres) affirment meme qu'il ne peut advenir
de réalisation complète, sur le plan alchimique, sans l'energie
sexuelle. Et pour l'instant en tout cas, je partage cette vision...

...oui Merlin , ce que dit Christalain me parle en effet aussi !

Nous parlons beaucoup sur ce forum de l "énergie" du couple sacré au sein d une mission Christique, qu en penses tu?

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
Du danger de la kundalini, la fin d’un mythe, le début ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La kundalini.
» Kundalini Yoga
» La montée de la kundalini
» éveil kundalini, besoin d'aide urgent
» Manque de protéines? attention danger!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: l'éveil de la Kundalini: l’axe dressé au centre de l’Univers et de la Personne-
Sauter vers: