ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la gemmothérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: la gemmothérapie   Sam 02 Juin 2007, 11:22

la gemmothérapie
Qu’est-ce que la gemmothérapie ?



Présentation

Communément appelée « médecine des bourgeons », la gemmothérapie fait partie de la grande famille des phytothérapies, lesquelles proposent de prévenir et de traiter une variété de problèmes de santé à l’aide des végétaux.

Du terme latin gemme, qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse, la gemmothérapie utilise exclusivement les tissus embryonnaires frais des plantes, arbres et arbustes, c’est-à-dire les bourgeons, les jeunes pousses et les radicelles.

Ces embryons, macérés dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine, servent à fabriquer des solutions dans lesquelles se concentrent les principes actifs des végétaux : on les nomme macérats. Leurs vertus thérapeutiques alléguées varient, évidemment, selon la plante dont ils proviennent : le cassis pour l’énergie, le sapin contre la toux, l’aubépine pour le coeur... Par ailleurs, plusieurs produits issus de la gemmothérapie auraient en commun des propriétés diurétiques, de drainage ou de détoxication.

Selon la théorie, les bourgeons posséderaient certaines propriétés thérapeutiques supérieures à celles des diverses parties de la plante mature. Le bourgeon, étant un embryon, porterait en lui le potentiel de développement de la plante, un peu comme s’il était à la fois les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits. Il contient également de fortes concentrations d’éléments actifs comme des hormones, des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, etc.

Les adeptes de la gemmothérapie parlent de la « globalité » du bourgeon. Le tissu embryonnaire offrirait non seulement une teneur supérieure en composés actifs, mais un spectre d’action beaucoup plus vaste que chacune des parties de la plante prises isolément.

Par exemple, le bourgeon d’aubépine, une plante fréquemment utilisée en gemmothérapie, posséderait à la fois les propriétés du fruit (action sur le muscle cardiaque) et de la fleur (action sur le rythme cardiaque). Plus évocateur encore, le bourgeon de tilleul combinerait les vertus calmantes associées à la fleur de cet arbre, et les propriétés dépuratives et diurétiques de l’aubier, la partie tendre et blanchâtre qui se forme chaque année entre le bois dur et l’écorce.

Pour toutes ces raisons, la gemmothérapie est parfois qualifiée de « phytothérapie globale ». Toutefois, cette « globalité » ne doit pas être érigée en règle absolue. Le bourgeon ne présenterait pas toujours toutes les propriétés de la plante. La croissance peut également jouer un rôle important, sinon essentiel, dans l’acquisition de certaines propriétés. Par exemple, le bourgeon de la framboise ne possède pas la forte teneur en vitamine C du fruit mûr.

Macérat ou dilution?
On retrouve deux écoles de pensée quant à la préparation des produits de gemmothérapie. L’une privilégie l’utilisation directe des macérats, l’autre préconise une dilution préalable, de type homéopathique. Toutes deux sont liées au développement historique de l’approche.

L’utilisation de bourgeons dans la pharmacopée traditionnelle remonte au Moyen Âge, à l’ère des alchimistes. On se servait notamment des bourgeons du peuplier pour la confection d’un onguent et de ceux du sapin pour la fabrication de sirops à usage pectoral. Mais ce n’est qu’au cours des années 1960 que le Dr Pol Henry (1918-1988), un médecin belge, s’inspire des découvertes sur les cellules embryonnaires d’origine animale pour jeter les bases de ce qu’il allait nommer la « phytoembryothérapie ».

Le médecin établit alors une forme d’extraction propre aux tissus embryonnaires végétaux. Les bourgeons sont mis à macérer dans un mélange eau-glycérine-alcool pendant 21 jours, puis filtrés. La substance obtenue, appelée « macérat-mère », se compare à la teinture-mère, la base des solutions phytothérapeutiques. Le macérat de bourgeons est cependant moins concentré que la teinture (20 pour 1 plutôt que 10 pour 1). On le consomme habituellement dilué dans un peu d’eau. La posologie varie selon le produit. En général, on prend de 5 à 15 gouttes par jour (en une seule dose ou à raison de deux ou trois par jour).

Au cours des années 1970, l’homéopathe Max Tétau rebaptise la « phytoembryothérapie » en « gemmothérapie », l’appellation maintenant reconnue et acceptée. La discipline ne change pas seulement de nom, mais intègre des principes qui la rapprochent des théories et des méthodes propres à l’homéopathie.

Ainsi, la plupart des laboratoires commercialisent aujourd’hui les extraits de bourgeons sous la forme 1D, c’est-à-dire une solution dix fois plus diluée que le macérat original. Autre distinction : la préparation de départ ne comprend pas d’eau. Les bourgeons sont mis à macérer dans l’alcool et la glycérine seulement, ce qui va à l’encontre des préceptes du Dr Henry voulant que l’eau soit essentielle à l’extraction des éléments actifs de la plante.

Bien qu’elle s’inspire de l’homéopathie, la formule 1D n’est pas, à proprement parler, une solution homéopathique. D’une part, elle demeure relativement concentrée, c’est-à-dire qu’elle contient encore beaucoup d’éléments actifs et non pas seulement les simples « vibrations » propres aux solutions homéopathiques. D’autre part, la fabrication de la 1D ne comporte normalement pas de dynamisation, le procédé d’agitation de la solution, essentiel à l’homéopathie.

Les partisans de la recette originelle, dont l’auteur et botaniste Philippe Andrianne (voir Livres, etc.), rejettent la solution 1D. Ils la considèrent, notamment, moins pratique. Le nombre de gouttes étant en fonction de la dilution, il faudra en prendre jusqu’à plus d’une centaine par jour!

Chez les fervents de la solution 1D, on plaide pour l’innocuité. Selon eux, comme elles sont plus diluées, ces préparations s’avéreraient plus sécuritaires pour les personnes qui pourraient se montrer intolérantes au produit.

Les deux écoles de pensée s’entendent toutefois sur la direction que devrait prendre la gemmothérapie : la mise au point de nouvelles préparations thérapeutiques, issues de l’association de différents extraits de plantes, voire d’autres substances naturelles. Par exemple, un produit anti-allergique pourrait être fait de bourgeons de romarin et de cassis, additionnés de propolis, un produit d’origine végétale fabriqué par les abeilles.

Applications thérapeutiques

Même si le savoir scientifique s’enrichit au sujet des vertus curatives des plantes, la gemmothérapie n’a fait l’objet d’aucune publication scientifique jusqu’à ce jour. En conséquence, on ne peut conclure à l’efficacité de cette thérapie. Cependant, plusieurs phytothérapeutes ont colligé de nombreuses observations empiriques (pour en savoir plus, consulter les sections Livres, etc. et Sites d'intérêt). Ils affirment avoir constaté que, de façon générale, les bourgeons et autres parties immatures de la plante ont une fonction d’élimination qui agit sur des organes bien spécifiques. En d'autres mots, ils nettoient et purifient l'organisme et le débarrassent de ses toxines et de ses déchets, ce qui favorise le bon fonctionnement des organes.

Selon les tenants de l'approche, les vertus des bourgeons se révèlent aussi variées que les espèces de plantes dont ils sont issus. À titre d’exemple, le bourgeon de pin agirait tant sur le système nerveux que sur le système ostéoarticulaire. On le recommande pour traiter la dystonie (trouble de la tension, du tonus), pour soulager l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde, voire prévenir l'ostéoporose. Le bourgeon de bouleau serait indiqué pour contrôler le cholestérol et l'acide urique et pour contrer la goutte, les rhumatismes et la cellulite. Quant au bourgeon de l’orme champêtre, il pourrait agir sur l’acné et le bourgeon du cassis sur les allergies. En matière de propriétés thérapeutiques spécifiques, il faut donc se référer à chacune des espèces de plantes.


Section Applications thérapeutiques
Recherche, rédaction et révision scientifique : Dr Sylvie Dodin, M.D., M. Sc et Claudine Blanchet, Ph. D., Chaire Lucie et André Chagnon pour l'enseignement d'une approche intégrée en prévention, Université Laval.
(octobre 2005)


En pratique
La gemmothérapie est de plus en plus populaire en Europe, notamment en France et en Belgique. Plusieurs herboristes, naturopathes et homéopathes l’intègrent à leur pratique. Des laboratoires fabriquent maintenant des extraits de bourgeons, tant sous la forme de macérats-mères que de solutions 1D. Les produits sont facilement accessibles.

Au Québec et en Amérique du Nord, la gemmothérapie en est à ses premiers pas : peu d’herboristes ou de phytothérapeutes la connaissent ou y ont recours. Bien que quelques pharmacies et boutiques de produits naturels conservent certains produits en stock, le plus souvent, il faut contacter les fabricants pour se les procurer.

Formation professionnelle
La gemmothérapie est surtout pratiquée par des herboristes, des phytothérapeutes, des homéopathes, des naturopathes ou d’autres thérapeutes ayant une connaissance des plantes médicinales.

La discipline est une spécialité de la phytothérapie. C’est donc généralement dans le cadre de ce programme qu’on peut acquérir la formation. Diverses formations sont aussi offertes sous la forme de séminaires de fin de semaine.

Livres, etc.
Andrianne Philippe. La gemmothérapie, Médecine des bourgeons, Collection Douce Alternative, Éditions Amyris, Belgique, 2002.
Présentation soignée, langue claire et concise, ce livre de référence présente les origines, les concepts de base et les applications de la gemmothérapie, incluant un abécédaire des bourgeons. Spécialiste en botanique et en homéopathie, l’auteur fait partie de la Commission d'avis des préparations à base de plantes du ministère belge de la Santé.

Schneider Anny. Arbres et arbustes thérapeutiques, Les Éditions de l’Homme, Canada, 2002.
Écrit par une herboriste de renom, un livre essentiel pour qui s’intéresse aux propriétés thérapeutiques des diverses parties des arbres, entre autres de certains bourgeons.

Tétau Max. Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Éditions Similia, France, 1991.
Spécialiste reconnu de la médecine homéopathique, le prolifique auteur plaide pour une gemmothérapie plus moderne et plus ouverte que celle adoptée par les herboristes traditionnels.

Fédération Européenne d’Herboristerie. Le guide de gemmothérapie.
Trente pages qui décrivent les principaux bourgeons utilisés en gemmothérapie (airelle, aubépine, bouleau, etc.) et qui contiennent un résumé de leurs applications thérapeutiques. Pour obtenir ce guide, contacter la Fédération (voir Sites d’intérêt).

Sites d’intérêt
Fédération Européenne d’Herboristerie
La F.E.H. regroupe plusieurs associations s’intéressant aux plantes médicinales. Section sur la gemmothérapie et renseignements sur la formation.
www.feh.be

BuddhaLine
Long article sur la gemmothérapie. Grille d’utilisation des bourgeons par problèmes de santé. Site francophone.
www.buddhaline.net



http://www.linternaute.com/imprimer/nature-animaux/index/plantes/index.shtml
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: la gemmothérapie   Sam 02 Juin 2007, 14:12

LE MACERAT DE CASSIS

Extrait de bourgeons de Ribes nigrum
Déjà recommandé par l'abbé de Montaran en 1712 sous le nom "d'élixir de vie", le cassis était considéré comme une véritable panacée car il passait pour favoriser la longévité humaine. On utilise traditionnellement les fruits et les feuilles, mais ce sont les BOURGEONS qui présentent les vertus les plus puissantes.
Le macérat de cassis se réalise en faisant macérer les bourgeons dans trois solvants différents (eau, alcool, glycérine) afin d'en extraire le maximum de principes actifs.

Le bourgeon de cassis contient à l'état latent toutes les potentialités de la plante adulte. On y retrouve en effet les ébauches des feuilles et des fleurs. C'est un véritable "concentré naturel", efficace contre les manifestations allergiques (effet comparable à la cortisone), les migraines d'origine allergique, l'urticaire, le rhume des foins, les affections du foie.

Le macérat de bourgeons de cassis est avant tout un antirhumatismal et un anti-inflammatoire puissant. Remède des arthroses, de la goutte, des douleurs des ligaments et des tendons, des articulations douloureuses.

Le macérat de bourgeons de cassis s'utilise avec succès dans les allergies diverses, les eczémas, le psoriasis, l'urticaire.
En raison de son action cortisone-like, il remplace avec succès les anti-inflammatoires classiques (cortisone) sans en présenter les effets secondaires néfastes.

C'est un stimulant des glandes surrénales, du rein, du pancréas, du foie.

Il agit efficacement au niveau respiratoire dans l'asthme, les bronchites chroniques, l'emphysème, les rhinites allergiques.

Particulièrement recommandé aux personnes fatiguées, manquant d'ardeur, il stimule les glandes endocriniennes et combat la somnolence. Remède de la prostate, de l'ostéoporose, des gastrites, du manque d'appétit (on fabrique avec les fruits et les bourgeons une crème de cassis qui rentre dans plusieurs apéritifs dont le kir.
C'est un tonique, recommandé dans l'hypotension. Le macérat de cassis s'indique dans toute pathologie aigue ou chronique.
Il agit aussi efficacement par voie interne contre les suites de piqûres d'insectes (choc anaphylactique).

LE MACERAT DE FIGUIER

Extrait de bourgeon de Ficus carica
Le bourgeon de figuier (arbre sacré dans l'antiquité) est un remède extraordinaire car il agit en profondeur sur notre système endocrinien contribuant ainsi à la régulation de bon nombre de problèmes.
Parmi les plus importants, citons :

Au niveau stomacal
Le macérat de figuier s'utilise comme draineur de l'estomac. Remède puissant des ulcères duodénaux et gastriques, des hernies diaphragmatiques, des dysphagies oesophagienne, des gastrites et colites.
Il agit efficacement dans les tendances boulimiques, régule l'appétit et les sécrétions stomacales (hypo - hyperchlorhydrie).
Il est efficace dans les migraines.
Il est également recommandé dans l'anémie ferriprive, la sensation de tête lourde.

Au niveau nerveux
Son action calmante est remarquable. Il constitue le pôle opposé du macérat de cassis. C'est un anti-angoisse de premier ordre, utile pour neutraliser les effets du stress, tant intérieur qu'extérieur. Il agit dans tout désordre nerveux (spasmophilie, épilepsie, névralgie faciale, etc...).

Au niveau du psychisme
Le macérat de figuier présente une action caractéristique sur le système régulateur de notre corps que sont les hormones. Actif sur le cerveau(axe cortico-hypothalamique), il agit dans la dépression existentielle, l'équilibre neurosensoriel, les affections psycho-somatiques, les syndromes subjectifs, l'état général.

LE MACERAT DE BOULEAU

Extrait de bourgeon de Betula verrucosa
La tradition nous apprend...

Vers l'an 1800, le Dr PERCY écrivait : "Dans tout le Nord de l'Europe... l'eau de bouleau est l'espoir, le bonheur et la panacée des habitants riches et pauvres, grands et petits,... Les maladies de peau, les boutons, couperoses... lui résistent rarement. C'est un remède précieux dans les affections rhumatismales, dans les reliquats de goutte, dans une foule de maux chroniques contre lesquels la science médicale est si sujette à échouer".

Le grand nettoyage de printemps va commencer. La nouvelle sève va réveiller les rameaux endormis. Ce précieux liquide, encore appelé "eau de bouleau", est exclusivement recueilli au printemps, au moment précis où l'organisme sortant de l'hiver a bien besoin de se nettoyer de tous les déchets qu'il y a accumulés. C'est aussi la sève qui va faire gonfler les bourgeons du bouleau qui renferment de nombreux principes actifs (huiles essentielles, tanins, dérivés flavoniques, sesquiterpènes et de la vitamine C).
Les bourgeons et la sève activent la diurèse et l'élimination des déchets organiques comme l'acide urique et le cholestérol.
Le bourgeon de bouleau est utilisé avec succès par les personnes souffrant de rétention d'eau (provoquant oedèmes, obésité,...), d'affections rhumatismales, arthrosiques et goutteuses; de cellulite, de lithiase rénale et vésicale, de certaines maladies de la peau souvent causées par le fonctionnement déficient du système excréteur.
C'est un draineur général du foie (antitoxique) et des voies urinaires (néphrites, pierres aux reins). Il est particulièrement actif dans l'ostéoporose, la poly-arthrite chronique évolutive (en association avec le macérat de bourgeon de cassis).
De nature Yang, c'est un tonique utile dans le rachitisme, les troubles de croissance, la fatigue générale.

LE MACERAT DE FRAMBOISIER

Extrait de bourgeon de Rubus idaeus
Ce sous-arbrisseau de la famille de rosacées est surtout connu du grand public pour ses fruits comestibles. Il se développe sur terrain dégradé riche en matière organique non dégradée (acide) comme dans les coupes et éclaircies forestières.

La phytothérapie traditionnelle utilise les feuilles pour les affections respiratoires. Sa richesse en acide ellagique aurait des propriétés anti-cancéreuses.

La gemmothérapie emploie la jeune pousse, avant l'étalement de la première feuille, principalement au niveau du système hormonal féminin. Son action est remarquable dans la sénescence féminine, l'hyalinose ovarienne, les dysménorrhées, les aménorrhées.
Grand régulateur et stimulant de la fonction ovarienne dont il stimule la sécrétion, à la fois des oestrogènes et de la progestérone, le framboisier agit efficacement dans les retards de règles et l'hypogonalisme féminin à la puberté.
C'est un antispasmodique utérin qui sera actif également dans les métrorragies, les hématuries et les règles douloureuses.
Il est recommandé en post-ménopause ou en ménopause précoce, particulièrement dans les ménorragies. Par son action hormonale, le framboisier contribue à diminuer une pilosité excessive chez la femme, propriété amplifiée par la prise simultanée d'Alchemille vulgaris (progestérone-like).

Il serait intéressant de vérifier si le framboisier présente des propriétés œstrogène-like, ce qui en ferait un complément utile après la ménopause.

Au niveau respiratoire, le framboisier intervient dans les allergies et au niveau circulatoire, dans les athéroscléroses. Il agit dans les états anatomo-pathologiques, caractérisés par la fibro-sclérose.

Au niveau du système nerveux, le framboisier exerce une action antispasmodique et décontracturante. Il intervient dans les déséquilibres neuro-végétatifs, les dysendrocrinies et il agit dans les inflammations chroniques comme p. ex. dans les entéro-colites.

LE MACERAT DE ROSIER SAUVAGE

Extrait de bourgeon de Rosa canina

Arbuste hautement symbolique, le rosier sauvage est aussi dénommé églantier, particulièrement connu pour ses fruits riches en vitamine C et ses fleurs dont on cultive de nombreuses variétés, tant pour l'ornement que pour l'extraction de parfum.
L'églantier vit dans les pelouses et friches calcaires ainsi que dans les forêts calcicoles.

Ste Hildegarde dit de lui : "L'églantier est tout à fait chaud et représente l'affection (1). Celui qui souffre du poumon pilera de l'églantier avec ses feuilles et y ajoutera du miel cru … et obtiendra une boisson qu'il prendra souvent : il enlèvera ainsi la pourriture de ses poumons (1) et leur rendra la santé …".

En gemmothérapie du système respiratoire, le rosier constitue l'un des principaux remèdes de la sphère ORL avec son cortège d'affections tant chroniques qu'aiguës : rhinites, amygdalites à répétition, otites, trachéo-bronchites, rhino-pharingites.

Il est recommandé chez l'enfant pour ce type d'affections, particulièrement chez les personnes au terrain tuberculinique et migraineux.

Au niveau du système glandulaire, le rosier va stimuler les défenses immunitaires (antiviral) et agit dans les inflammations à répétition (notamment des muqueuses). C'est le remède type des enfants en manque de défenses immunitaires et "toujours malades". Il peut s'associer à Cornus sanguinea (cornouiller) en cas d'adénome thyroïdien.

Au niveau cutané, bien qu'il puisse agir sur les verrues, c'est surtout dans les états inflammatoires que le rosier se manifeste. Citons : eczéma, furonculose, herpès.

Il est également indiqué dans le cœur pulmonaire chronique et l'anémie.

Au niveau ostéo-articulaire, le rosier est utile dans les troubles de croissance de l'enfant car il favorise une scolarité harmonieuse. Il agit dans les différents syndromes rhumatismaux, particulièrement la gonarthrose, dont il améliore l'articulation synoviale et calme l'inflammation.

Puisqu'il intervient dans les états inflammatoires à répétition, citons également qu'au niveau digestif, il est efficace dans la colite.


Copyright FEH : les informations ainsi que les photos reprises sur ce site sont la propriété de la Fédération Européenne d'Herboristerie. Il est interdit de les utiliser sans l'accord préalable de la FEH.(que j ai reçu)

j ai toujours ceux précités chez moi...pour d autres voir ici:

source http://www.feh.be/fiches_unitaires.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: la gemmothérapie   Dim 06 Jan 2008, 11:09

à tous ceux qui souffre de problèmes respiratoire en ce moment ,et en complément de ce qui est mis plus haut,je vous conseille ceci:

LE MACERAT D'AUBEPINE
Extrait de bourgeon de Crataegus oxyacantha

Cet arbuste de la famille des rosacées est la plante du cœur.
Le bourgeon d'aubépine possède à la fois les propriétés de la fleur (rythme cardiaque, tension) et du fruit (muscle cardiaque), ce qui illustre bien le fait que le bourgeon contient tout le génie du végétal dont il est issu.

Au niveau circulatoire, le bourgeon d'aubépine présente une action antiscléreuse artérielle et agit comme draineur du cœur.
Grand remède des arythmies fonctionnelles (extrasystoles, tachycardies angoissantes), l'aubépine est ambivalente puisqu'elle normalise la tension que ce soit au départ d'une hypo ou d'une hypertension. Il possède une action inotrope et chronotrope positive.
Dans les insuffisances du myocarde, l'aubépine renforce la force contractile du cœur. Elle est également indiquée dans les séquelles d'infarctus, l'angor pectoris (angine de poitrine), le cœur fatigué, l'anxiété précordiale (utile comme sédatif cardiaque).

Au niveau du système nerveux, le bourgeon d'aubépine est un sédatif du système nerveux central. A ce titre, il agit comme anxiolytique, possédant des propriétés sympathicolytiques tout en équilibrant le vago-sympathique.
De ce fait, il intervient dans les traitements de la dépression existentielle.

Au niveau hormonal, il est indiqué dans l'hyperthyroïdie.

Au niveau digestif, il contribue à réguler la tendance boulimique conduisant à des surcharges pondérales.

Au niveau pulmonaire, il calme les dyspnées non allergique d'origine intrinsèque.
Il intervient dans toute maladie dégénératrice conduisant à la sclérose des tissus.



et pour les femmes ceci:

LE MACERAT DE FRAMBOISIER
Extrait de bourgeon de Rubus idaeus

plus haut

Copyright FEH : les informations ainsi que les photos reprises sur ce site sont la propriété de la Fédération Européenne d'Herboristerie. Il est interdit de les utiliser sans l'accord préalable de la FEH.
avec l aimable autorisation de la fédération
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: la gemmothérapie   Lun 08 Juin 2009, 09:58

Petit rappel avec une citation de l an passé toujours d actualité:


« cure de printemps »
je vous propose de faire diète cette semaine..potage,soupe fruits et légumes...pour ceux qui savent!
la soupe par excellence en ce début de saison:


«Mangez de l'ortie, nous dit Mésségué, le goût en est délicieux, lorsque les feuilles sont choisies bien tendres, et vous y gagnerez en outre la santé.»

http://www.science-et-magie.com/archives01/ortie.htm


Commencer aussi une cure de printemps avec du Bouleau /cassis et figuier très utile en ce moment!


LE MACERAT DE CASSIS

Extrait de bourgeons de Ribes nigrum
Déjà recommandé par l'abbé de Montaran en 1712 sous le nom "d'élixir de vie", le cassis était considéré comme une véritable panacée car il passait pour favoriser la longévité humaine. On utilise traditionnellement les fruits et les feuilles, mais ce sont les BOURGEONS qui présentent les vertus les plus puissantes.
Le macérat de cassis se réalise en faisant macérer les bourgeons dans trois solvants différents (eau, alcool, glycérine) afin d'en extraire le maximum de principes actifs.

Le bourgeon de cassis contient à l'état latent toutes les potentialités de la plante adulte. On y retrouve en effet les ébauches des feuilles et des fleurs. C'est un véritable "concentré naturel", efficace contre les manifestations allergiques (effet comparable à la cortisone), les migraines d'origine allergique, l'urticaire, le rhume des foins, les affections du foie.

Le macérat de bourgeons de cassis est avant tout un antirhumatismal et un anti-inflammatoire puissant. Remède des arthroses, de la goutte, des douleurs des ligaments et des tendons, des articulations douloureuses.

Le macérat de bourgeons de cassis s'utilise avec succès dans les allergies diverses, les eczémas, le psoriasis, l'urticaire.
En raison de son action cortisone-like, il remplace avec succès les anti-inflammatoires classiques (cortisone) sans en présenter les effets secondaires néfastes.

C'est un stimulant des glandes surrénales, du rein, du pancréas, du foie.

Il agit efficacement au niveau respiratoire dans l'asthme, les bronchites chroniques, l'emphysème, les rhinites allergiques.

Particulièrement recommandé aux personnes fatiguées, manquant d'ardeur, il stimule les glandes endocriniennes et combat la somnolence. Remède de la prostate, de l'ostéoporose, des gastrites, du manque d'appétit (on fabrique avec les fruits et les bourgeons une crème de cassis qui rentre dans plusieurs apéritifs dont le kir.
C'est un tonique, recommandé dans l'hypotension. Le macérat de cassis s'indique dans toute pathologie aigue ou chronique.
Il agit aussi efficacement par voie interne contre les suites de piqûres d'insectes (choc anaphylactique).


LE MACERAT DE FIGUIER

Extrait de bourgeon de Ficus carica
Le bourgeon de figuier (arbre sacré dans l'antiquité) est un remède extraordinaire car il agit en profondeur sur notre système endocrinien contribuant ainsi à la régulation de bon nombre de problèmes.
Parmi les plus importants, citons :

Au niveau stomacal
Le macérat de figuier s'utilise comme draineur de l'estomac. Remède puissant des ulcères duodénaux et gastriques, des hernies diaphragmatiques, des dysphagies oesophagienne, des gastrites et colites.
Il agit efficacement dans les tendances boulimiques, régule l'appétit et les sécrétions stomacales (hypo - hyperchlorhydrie).
Il est efficace dans les migraines.
Il est également recommandé dans l'anémie ferriprive, la sensation de tête lourde.

Au niveau nerveux
Son action calmante est remarquable. Il constitue le pôle opposé du macérat de cassis. C'est un anti-angoisse de premier ordre, utile pour neutraliser les effets du stress, tant intérieur qu'extérieur. Il agit dans tout désordre nerveux (spasmophilie, épilepsie, névralgie faciale, etc...).

Au niveau du psychisme
Le macérat de figuier présente une action caractéristique sur le système régulateur de notre corps que sont les hormones. Actif sur le cerveau(axe cortico-hypothalamique), il agit dans la dépression existentielle, l'équilibre neurosensoriel, les affections psycho-somatiques, les syndromes subjectifs, l'état général.


LE MACERAT DE BOULEAU

Extrait de bourgeon de Betula verrucosa
La tradition nous apprend...

Vers l'an 1800, le Dr PERCY écrivait : "Dans tout le Nord de l'Europe... l'eau de bouleau est l'espoir, le bonheur et la panacée des habitants riches et pauvres, grands et petits,... Les maladies de peau, les boutons, couperoses... lui résistent rarement. C'est un remède précieux dans les affections rhumatismales, dans les reliquats de goutte, dans une foule de maux chroniques contre lesquels la science médicale est si sujette à échouer".

Le grand nettoyage de printemps va commencer. La nouvelle sève va réveiller les rameaux endormis. Ce précieux liquide, encore appelé "eau de bouleau", est exclusivement recueilli au printemps, au moment précis où l'organisme sortant de l'hiver a bien besoin de se nettoyer de tous les déchets qu'il y a accumulés. C'est aussi la sève qui va faire gonfler les bourgeons du bouleau qui renferment de nombreux principes actifs (huiles essentielles, tanins, dérivés flavoniques, sesquiterpènes et de la vitamine C).
Les bourgeons et la sève activent la diurèse et l'élimination des déchets organiques comme l'acide urique et le cholestérol.
Le bourgeon de bouleau est utilisé avec succès par les personnes souffrant de rétention d'eau (provoquant oedèmes, obésité,...), d'affections rhumatismales, arthrosiques et goutteuses; de cellulite, de lithiase rénale et vésicale, de certaines maladies de la peau souvent causées par le fonctionnement déficient du système excréteur.
C'est un draineur général du foie (antitoxique) et des voies urinaires (néphrites, pierres aux reins). Il est particulièrement actif dans l'ostéoporose, la poly-arthrite chronique évolutive (en association avec le macérat de bourgeon de cassis).
De nature Yang, c'est un tonique utile dans le rachitisme, les troubles de croissance, la fatigue générale.

extrait de
http://antahkarana.forumzen.com/sante-soins-holistiques-f14/la-gemmotherapie-t130.htm
voir aussi d autres conseils santé!
http://antahkarana.forumzen.com/sante-soins-holistiques-f14/

Constituants de la sève de bouleau

http://de-tout-un-peu.skynetblogs.be/post/3204249/cure-deau-de-bouleau-de-printemps


:1111:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: la gemmothérapie   Sam 12 Mai 2012, 08:09

Sujet remonté et toujours d 'actualité!


La cuisine sauvage


Au concept devenu une effroyable réalité pour la santé de nos organismes dans l'espace monde, se substitue, tout doucement, mais sûrement, un retour aux sources, ou plutçt aux ressources comestibles hors des autoroutes de la malbouffe: à savoir, le slow food, qui vient, peu à peu, proposer une alternative inespérée au fast food. Pour exemple, je souhaite partager avec vous une journée de cours et de dégustation de la "Cuisine des plantes sauvages" de Meret Bissegger à la Casa Merogosto, dans le petit village de Biasca, au plein coeur du Tessi
n. Source


On remet à l 'ordre du jour une deuxième journée de cueillette sauvage lors d'une balade didactique avec préparation et dégustation en compagnie d'une amie guide nature au Catharose fin juin!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: la gemmothérapie   Dim 10 Mar 2013, 09:10

Citation :



Chère amie, Cher ami,

Dans un peu plus d’un mois a lieu le Congrès des Herboristes ! Cet événement est organisé par l’IPSN, Natura Mundi, l’Herboristerie du palais Royal, et l’Ecole Lyonnaise des Plantes. Il durera deux jours. Deux jours pour débattre, apprendre, comprendre, et aller plus loin.

Ce sera les samedi et dimanche 13 et 14 avril prochain à Paris.

Vous pouvez consulter le programme ici :

Programme complet du Congrès des Herboristes

http://ipsn.eu/wp-content/uploads/2013/03/Programme-Congres-des-Herboristes.pdf?utm_source=Newsletter&utm_medium=emailing&utm_campaign=20130307-Invitation-Conf-du-13-avril-2013


Vous le savez, depuis plusieurs années, l’herboristerie est dans la tourmente.

Et c’est un paradoxe.

Alors que la demande pour les produits naturels explose, il devient de plus en plus compliqué de les vendre.

La situation juridique du secteur est du reste assez compliquée.

On peut être herboriste aux yeux du grand public sans avoir le droit de l’affirmer, et se dire herboriste sans rien connaître aux plantes…

Cherchez l’erreur…

Le Congrès sera donc l’occasion de faire le point sur la situation et d’encourager les pouvoirs publics à reconnaître une profession qui a bien plus d’avenir que d’histoire (malgré un passé bien chargé) !

Au passage, je tiens à saluer tout particulièrement l’engagement de Madame Michèle Rivasi, Députée au Parlement européen (Europe Ecologie, les Verts) qui nous fera l’honneur d’être parmi nous le 13 avril. Depuis notre première pétition sur la Directive européenne, elle soutient la cause des herboristes et répond toujours présente aux sollicitations du secteur.

Pour les écoles d’herboristerie, les associations ou les professionnels de la santé, il est possible de monter des petits stands contre une participation (raisonnable) aux frais de la conférence. Si vous souhaitez proposer un stand, contactez-nous à contact@ipsn.eu. Mettez « Stand » dans l’objet de votre email.

Enfin, nous cherchons 4 à 6 bénévoles pour nous aider à tenir le stand presse, et à gérer l’accueil. Si vous souhaitez nous aider pour ces missions spécifiques, contactez-nous à contact@ipsn.eu. Pour les bénévoles, l'entrée au Congrès des Herboristes sera bien évidemment gratuite.

Bien cordialement,

Augustin de Livois

PS : Je vous redonne le lien pour réserver vos places ici : http://ipsn.eu/inscription-ch/?utm_source=Newsletter&utm_medium=emailing&utm_campaign=20130307-Invitation-Conf-du-13-avril-2013
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: la gemmothérapie   Jeu 22 Mai 2014, 11:30



LE MACERAT DE GENEVRIER

Extrait de bourgeon de Juniperus communis

Le genévrier est un arbuste de quelques mètres se trouvant dans les clairières, les landes, les coteaux incultes. Si les baies de genévriers sont bien connues, l'extrait de bourgeon présente plusieurs propriétés interessantes : c'est un remède du foie, indiqué dans l'insuffisance hépatique, les hépatites chroniques, les intoxications médicamenteuses, la cirrhose alcoolique, les allergies.

Il agit en profondeur comme de tonifiant général de l'organisme. Le macérat de genévrier contribue à éliminer l'acide urique, l'urée, le cholestérol, le sucre dans le sang.

Il est recommandé dans les cas d'atherosclérose, de rhumatismes divers (polyarthrite chronique évolutive).
Au milieu de l'appareil urinaire, il agit comme diurétique mais aussi dans les cystites, il normalise l'équilibre ionique , dissout les pierres aux reins (lithiase oxalocalcique), résorbe les oedèmes.
Il présente une action thrombophilique, est actif dans les varices oesophagiennes et gastriques. Du fait de ses propriétés sur le rein, il est recommandé dans l'hypertension portale.
Il est également recommandé en cas de cancer.


pour rappel la liste est ici/ Les unitaires de gemmothérapie

AUSSI EFFICACE EN HUILE ESSENTIELLE/
Propriétés et indications :
antidouleur et anti-inflammatoire, indispensable pour les rhumatismes avec inflammation (arthrite, névrite, sciatique, goutte) car favorise l’élimination des toxines rénales et de l’acide urique.
diurétique (lutte contre la cellulite, la rétention d’eau, les oedèmes, favorise l’amincissement.
décongestionne les veines et stimule la circulation sanguine (varices, hémorroïdes)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
la gemmothérapie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gemmothérapie : thérapie naturelle
» Gemmothérapie
» gemmothérapie :Nettoie les poumons et lutte contre la toux des fumeurs
» Extrait de pépins de raisin: des propriétés antileucémiques!
» CONNAISSEZ VOUS LA GEMMOTHERAPIE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Santé-Soins holistiques...-
Sauter vers: