ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kundalini : Signes et Symptômes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Kundalini : Signes et Symptômes   Sam 02 Juin 2007, 12:17

Kundalini : Signes et Symptômes
Par El Collie, traduction Lune

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De nombreuses personnes qui ont déclenché un éveil de leur Kundalini de manière inopinée NE SAVENT PAS CE QUI LEUR ARRIVE. Et l'ignorance sociale dominante sur ce processus de transformation multidimensionnel rend difficile de trouver des praticiens des médecines alternatives ou des conseillers spirituels qui reconnaissent les symptômes, en particulier quand ceux-ci sont fortement physiques. Beaucoup de personnes savent qu’une montée de Kundalini ouvre subitement la porte à toutes sortes de visions mystiques, paranormales et magiques, mais peu d’entre elles se rendent compte de l’impact dramatiquement qui peut se produire sur le corps. Un grand nombre de nos anciens abonnés à la lettre d’informations Shared Transformation nous ont rapporté de longs accès de maladie étrange aussi bien que radicale : mentale, émotionnelle, relationnelle, psychique, spirituelle et menant à des changements de style de vie. Encore et encore, nous entendons des histoires de frustration, parfois de visites désespérées chez les docteurs, guérisseurs, conseillers, etc., qui ne comprennent pas et ne sont pas capables de soigner la myriade de douleurs et de problèmes catalysés par un crise de Kundalini.

(…)

Voici les manifestations communes de la montée de Kundalini :

- Les muscles se crispent, crampes ou spasmes.

- Accroissement d’énergie ou immense électricité circulant dans tout le corps

- Démangeaisons, vibrations, frissons, sensations de picotement ou d’engourdissement

- Froid ou chaud intense

- Mouvement involontaire du corps (se produit plus souvent pendant la méditation, pendant les moments de repos ou de sommeil) : spasmes, tremblements, sentiment d’une force intérieure qui pousse à se mettre dans des postures ou à faire des mouvements de manières inhabituelles. (Peuvent être le cas d’un mauvais diagnostic comme l’épilepsie ou le « syndrome des jambes sans repos » ou syndrome d'ekbom)

- Changements dans sa façon de s’alimenter et de dormir

- Episodes d’extrême hyperactivité ou, au contraire, de fatigue extrême, (certaines victimes du syndrome de fatigue chronique ont expérimenté l’éveil de la Kundalini)

- Augmentation ou diminution des désirs sexuels

- Maux de tête, sensation de pressions dans le crâne

- Palpitations cardiaques, douleurs dans la poitrine

- Problèmes du système digestif

- Engourdissement ou douleur dans les membres (en particulier dans le pied et la jambe gauche)

- Douleurs et blocages dans tous le corps ; souvent dans le dos et le cou (de nombreux cas de FMS - syndrome fibromyalgique et de la douleur du tissu myofascial.- sont liés à la Kundalini)

- Explosions émotionnelles ; changements rapides de l'humeur; épisodes apparemment délibérés ou excessifs de chagrin, de peur, de colère, de dépression

- Vocalisations spontanées (incluant rire et pleurs) - aussi involontaires et incontrôlables qu’un hoquet

- Entendre un ou des sons intérieurs, décrits classiquement comme une flûte, un tambour, une chute d’eau, le chant d’oiseaux, le bourdonnement d’abeilles, mais qui peuvent aussi sonner comme un rugissement, un grincement, un bruit de tonnerre ou comme une sonnerie dans les oreilles.

- Confusion mentale, difficulté de concentration

- Etats altérés de conscience : conscience aiguisée ; états de transe spontanés ; expériences mystiques (si celles-ci menacent aussi le système de croyance antérieur de l'individu, elles peuvent mener aux accès de psychose ou de grandiosité (estime de soi surdéveloppée)

- Chaleur, activité étrange, et-ou sensations de bien-être au niveau de la tête, en particulier à l’endroit de la couronne

- Extase, bonheur et par intermittences sentiment de joie infinie, amour, paix et compassion

- Expériences psychiques : perception extrasensorielles ; expériences de sorties de corps ; souvenirs de vies passées ; voyages astraux ; conscience directe des auras et des chakras ; contact avec les esprits-guides à travers des voies intérieures, rêves et visions ; pouvoirs de guérison

- Accroissement de l’activité : nouveaux intérêts pour l’expression de soi et la communication spirituelle à travers la musique, l’art, la poésie, etc.

- Compréhension et sensibilité accrues ; compréhension de sa propre essence : profonde compréhension des vérités spirituelles ; conscience intense de son environnement (incluant "les vibrations" des autres)

- Expériences d'illuminations : connaissance directe d’une réalité plus expansive, conscience transcendante

Certaines personnes nous ont dit que le concept de la « Kundalini » leur était étranger et qu’elles préféraient appeler cela leur « éveil », qui est nous va très bien. Mais la plupart des gens qui nous contacte, l’explication de la Kundalini fournit une importante structure qui est acceptable et qui fonctionne avec leurs expériences. Nous avons chacun une manière unique d’interpréter, d’honorer et de décrire notre sagesse spirituelle. Je ne crois pas qu’il y ait seulement une voie directe pour connaître ou exprimer la vérité. Ce qui est de loin le plus important, je crois, c’est d’avoir un cœur ouvert et d’être fidèle à notre propre voie, partout où elle pourrait nous conduire.

Nous nous sommes également demandés pourquoi nous ne mettons pas plus l’accent sur l’union avec le divin et la réalisation-divine, qui sont des choses bien plus centrales de l’éveil spirituel. Puisque chacun expérimente et interprète ses expériences mystiques différemment et de manière très personnelle, pour s’assurer que personne ne se sentira exclu, nous parlons simplement « d’éveil de la conscience » ou « d’états transcendants » sur les pages web de Shared Transformation. Dans notre lettre d’information, des personnes de croyances religieuses diverses sont invitées (et le font) à raconter leurs expériences de ce type. Certains parlent de Dieu, du Christ, de la Déesse, du Très Saint, d’Esprit ou simplement d’un Tout munificent que nous partageons tous.

En outre, pour certains, les réalisations spirituelles profondes ne se produisent qu’après des mois ou des années d’autres signes et symptômes. Les individus qui ont des expériences d'une nature spirituelle évidente sont habituellement davantage capable d’intégrer et de bénéficier du processus, indépendamment de la façon dont ils peuvent les catégoriser. Mais ceux qui éprouvent ce qui semble être une maladie ou des phénomènes psychiques étranges sont souvent très alarmés jusqu'à ce qu’ils comprennent qu'ils ne sont pas malades ou fous. Les expériences mêmes de lumière et de beauté peuvent être si puissantes que les gens doutent de leur santé mentale. C'est pourquoi l'information et les confirmations que nous offrons à travers Shared Transformation ont tellement de valeur.

Source web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par AMBRE le Mer 05 Nov 2014, 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Goum

avatar

Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 26/03/1984
Age : 33
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Mar 17 Juil 2007, 19:34

Dans les oreilles aussi ils se passent des choses...
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Mar 17 Juil 2007, 23:55

oui Goum....tu trouveras d autres Signes et Symptômes
ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Ven 07 Déc 2007, 21:23

Je me reconnais dans les symptômes cités ci-dessus et je suis depuis quelques mois diagnostiquée fibromyalgique .
Mais depuis 2001 ma vie est très difficile -physiquement et psychiquement . J'ai eu une expérience de kundalini une seule fois pendant la nuit et une expérience de bonheur intense inexpliqué . Ca fait du bien de vous lire, on se sent moins seule .
Revenir en haut Aller en bas
indigowoman

avatar

Féminin
Taureau Singe
Nombre de messages : 4
Date de naissance : 09/05/1980
Age : 37
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Mer 13 Aoû 2008, 21:02

chère Ambre,

permets-moi de te dire que je reconnais bon nombre de ses signes en moi.....

merci d'avoir mis ce post réunissant les symptômes de cet éveil....

c'est avec un grand intérêt que je lirais d'autres posts sur la Kundalini...

bien à toi,

bisous d'or....
Revenir en haut Aller en bas
gebo

avatar

Féminin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 57
Date de naissance : 19/05/1950
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Jeu 14 Aoû 2008, 09:31

Citation :
Dans les oreilles aussi ils se passent des choses...


Oui, Goum, pourrais-tu en dire plus?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
delz

avatar

Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 55
Date de naissance : 08/08/1986
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Jeu 14 Aoû 2008, 18:11

Je peux en dire plus de mon point de vue.

Celà se ressent fortement le soir dans le lit par exemple. Ce sont des sortes de "pulsations", des sortes de perceptions de "vibrations".

C'est peut-être lié à un début de clair-audience.

Ce n'est pas forcément très agréable, car différents types d'énergies se m'élangent surement.

Voilà, c'est un peu flou mais ce n'est pas des plus facile à décrire ce genre de choses.

Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
surlavoiedelasagesse



Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 38
Date de naissance : 08/01/1988
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Jeu 14 Aoû 2008, 19:31

Bonjour le kundalini est t'il un moyen, d'explorer plus sa perception de l'énergie sans soufrire des ces constantes perturbation
Est t'il un moyen aussi d'améliorer sa qualité énergétique
Revenir en haut Aller en bas
Horus

avatar

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 7
Date de naissance : 22/04/1972
Age : 45
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Lun 18 Aoû 2008, 06:49

salut ...

Ambre peux-tu me dire si un eveil de la kundalini peut être difficile à vivre ?
une sorte de souffrance ou de visions infernales alternant avec des sensations pardisiaques peuvent-ils se manifester dans un eveil ?
si oui peux-tu m'en dire plus !!!
merci
Revenir en haut Aller en bas
http://horusight.skyrock.com
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Lun 18 Aoû 2008, 11:03

Bonjour Horus,

Oui celà est parfois pénible à vivre !
Tant physiquement , mentalement , qu émotionnellement!
Et oui des visons autant infernales que paradisiaques se sont manifestées à moi!
Des douleurs physiques intenses , surtout cardiaques , qui comme je l ai dit hier à une amie ne me "lâche" pas depuis 2005.
Tout le système nerveux aussi qui est "remodelé" , donc être vigilent et observer ce que le corps nous dit.
Des états d euphorie autant que de détresse se manifestent , des phases de "replis" et de repos aussi sont néccessaire que pour bien intégrer .

L alimentation se modifie aussi et nos sens s affinent , ce qui n est pas toujours simple à gérer.
La perception que nous avons de "la vie" nous fait basculer dans quelques chose qui parrait "utopique" à qui ne le vis pas et être en harmonie alors avec son entourage est une véritable "initiation"

J ai déjà décrit tout ce procéssus et les post dans cette partie du forum sont basés sur mes recherches en fonction de mon propre vécu.

Je sais qu il y a beaucoup à lire...
Commence par ce texte et cet auteur qui m ont "éclairé" sur ce que je vis:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

voir aussi ce dossier , qui je propose de lire avec discernement et qui est aussi important :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
T Ambrasse Horus et vous tous!
pour rappel cité plus haut
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
bien à toi

richel
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Lun 18 Aoû 2008, 18:46

Le chemin initiatique comporte sept étapes, évoquées par sept symboles.

  1. La prise de conscience et la préparation du chemin, l’état Jean Baptiste.
  2. La naissance non-consciente de l’âme, ou la naissance de Jésus enfant dans la grotte du coeur.
  3. La nouvelle réaction de la personnalité, les voyages de Jésus du Jourdain à Jérusalem.
  4. La réorientation de la conscience, que l’École appelle l’illumination des chandeliers de la tête. Elle concerne les sept aspects de notre conscience, (le moi-supérieur, ou l’être aural), qui pilotent le fonctionnement de notre corps par le moyen des douze liens nerveux appelés nerfs crâniens ou disciples, permet la manifestation de la lumière du septénaire divin dans le sanctuaire de la tête.
  5. La naissance de l’Âme nouvelle, la Sainte Scène, la Nouvelle Alliance.
  6. La dissolution de la personnalité de la nature, la Crucifixion.
  7. La renaissance de la Personnalité originelle, la Résurrection.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le septénaire divin doit être manifesté dans les trois centres de conscience.
Les sept chandeliers de la manifestation du septénaire divin doivent être allumés dans chacun des trois sanctuaires, les trois aspects, les centres de conscience. Cela signifie que la réorientation de la conscience doit être effectuée dans la conscience de la personnalité, le subconscient, et la conscience du Microcosme. Le siège du subconscient est au niveau du plexus sacré. Le subconscient enregistre les expériences du Microcosme et celles de la personnalité. Il est aussi le miroir réflecteur par lequel la conscience du Microcosme se fait connaître à la conscience de la personnalité.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il y a dans le corps sept groupes de plexus.
L’ÉEcole enseigne qu’il y a dans le corps sept groupes de plexus qui sont situés au voisinage des organes essentiels. Ce sont des centres de transformation du fluide nerveux en relation avec la conscience. Le premier est situé au niveau de la gorge, le second autour du larynx, le troisième dans les poumons, le quatrième dans le coeur, le cinquième dans l’épigastre, le sixième est en relation avec les organes sexuels, le septième est le plexus sacré. Le septième groupe, le plexus sacré, est le noyau qui dirige tout l’ensemble Les chakras, ou roues, sont sept centres de forces en relation avec le système nerveux et les plexus. Ils captent les énergies nécessaires pour maintenir la vie dans une orientation donnée.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le grand-oeuvre doit commencer par la conscience.
Il faut l’ouvrir aux influences libératrices. La prise d’une décision consciente provoque une tension nerveuse à laquelle l’état physiologique doit s’adapter. La transformation s’opère en sept phases à mesure que la Lumière pénètre dans les organes contrôlés par les systèmes de plexus. Le chemin débute par la diminution des influences terrestres que nous captons par la respiration dans notre champ de vie. Le développement du sacrifice de soi aidera grandement dans cette première étape. Puis suit le rétablissement de l’unité de la tête et du coeur caractérisé par la fin des conflits entre raison et sentiments. La Lumière divine ne pénètre que dans un coeur apte à la recevoir. A travers le larynx, situé entre la tête et le coeur, l’état réel de nos pensées et de nos sentiments se révèle par le Verbe, la Parole libératrice, la parole du Coeur qui a réalisé son union avec la tête.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La relation entre les aspects de la conscience est extrèmement complexe.
Pour en faciliter la visualisation, l’Ecole considère que la personnalité ordinaire comporte deux pôles, celui du chandelier de la tête et celui du chandelier du sacrum. Ils sont reliés par les moyens de communication de l’axe cérébro-spinal, le feu du serpent. Par le pôle de la tête, nous captons les forces de notre champ de vie et nous établissons cette relation. Par le pôle du sacrum, nous captons les antiques forces venant de notre passé karmique, nous en formons aussi le feu du serpent, et nous rejetons tout ce qui n’est pas en harmonie avec notre état actuel de vie.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut fonder un nouveau système attractif.
L’élève pose le fondement d’un nouveau système attractif qui demeure bipolaire.
Le pôle de la tête est la branche centrale du chandelier de la tête. Nous savons qu’il est allumé par le feu gnostique venu du coeur. L’autre pôle est le plexus sacré purifié. Le système relationnel naturel, que l’École symbolise par le feu du serpent circulant dans la moelle épinière, ne peut plus être utilisé, car il est l’instrument corporel de l’exercice de la volonté personnelle et de la conscience ordinaire. Une nouvelle relation est donc établie.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A sa naissance, le nouveau système est incomplet.
Il ne peut pas être alimenté par le cerveau qui reste inaccessible à la Gnose tant qu’il est la voie de pénétration des forces naturelles vers l’être aural. Le développement du nouvel état se fait à partir de la Rose du coeur. De là, les forces de lumière s’efforceront d’atteindre le cerveau puis circuleront dans le corps tout entier. L’Ecole symbolise cette situation en considérant qu’elle se fait à travers les cordons droit et gauche du nerf sympatique. Le nouveau système relationnel, le nouveau feu du serpent, partant du pôle de la tête, descend du coté droit jusqu’au pôle du sacrum, puis remonte par la gauche jusqu’au point de départ, vivifiant en chemin tous les autres plexus. Le développement prénatal de la nouvelle âme s’accomplit entièrement en dehors de la conscience ordinaire, et c’est pourquoi l’on parle d’un développement non-conscient de l’âme.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est la Gnose qui lutte contre le Karma.
Quand le courant gnostique descendant atteint le plexus sacré, le pôle bas de l’axe de conscience, il entre en lutte avec le karma accumulé depuis un passé immémorial. Ce n’est plus le moi qui combat, c’est la Gnose. Elle brise tous les liens karmiques de l’élève. Désormais, l’âme est totalement libérée du passé et de ses influences. Le plexus sacré est accessible à la lumière. Le courant gnostique remonte jusqu’en haut du pôle cérébral de l’axe de conscience, le sommet du chandelier. Le signe du Fils de l’Homme flamboie sur le front. Puis le courant gnostique atteint le chakra-couronne que l’École situe sur la pinéale. Le pôle de la tête est alors totalement ouvert à la lumière. Les forces gnostiques y pénètrent directement, sans plus transiter par le coeur.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les kundalini sont des forces incomparables.
Une force immense, la kundalini du coeur, existe dans la partie du coeur où l’on situe le Bouton de la Rose, ou atome primordial. Le processus de transfiguration commence lorsque cette force rayonnante commence à s’élever vers la tête. Une autre grande force existe, la kundalini du sacrum. Le processus gnostique, qui a le coeur comme origine, commence par l’éveil de la kundalini du coeur. Il n’utilisera la force de la kundalini du sacrum que sous l’influence de celle du coeur.
A ce moment, le coeur et la tête sont déjà tournés vers la volonté divine. Il n’en est pas de même lorsque l’on sollicite directement la kundalini du sacrum par des méthodes et exercices magiques pour en faire monter la puissance dans la tête. Ces pratiques mettent la conscience-moi sous l’emprise du passé karmique de l’être aural. Elles emprisonnent l’âme dans la sphère astrale terrestre.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'âme du chercheur renaît.
Lorsque les deux pôles de la personnalité sont unis par le nouveau feu du serpent et reçoivent la force de la kundalini du sacrum, l’âme du chercheur est renée. Les liens de conscience reliant entre eux les aspects de l’âme, sang, fluide nerveux, fluide hormonal, feu du serpent, sont liés au champ de vie gnostique. L’École dit que le sens de rotation des chakras est inversé. Ces roues tournaient dans le sens de la mort. Elles se sont arrêtées, puis tournent dorénavant vers la vie. La partie supérieure de la personnalité, le chandelier de la tête, peut rayonner la Lumière gnostique. La nouvelle communication, le nouveau serpent de feu, s’établit. La nouvelle âme va naître. La cinquième phase s’accomplit.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La nouvelle âme apparaît dans le vieil homme.
L’ancienne âme de la personnalité-moi est disparue. L’élève est maintenant porteur de la lumière divine. De la nouvelle âme émanent de nouveaux pouvoirs de conscience, et tous les organes du sanctuaire de la tête, pensée, volonté, perception, deviennent régénérateurs. Une nouvelle personnalité doit être crée dans la nouvelle âme puisque l’ancienne personnalité est disparue.
Cette sixième phase de l’initiation est symbolisée par la Crucifixion. Elle est la dissolution consciente du vieil homme. En effet, cette partie du système microcosmique, encore dégénérée, n’est pas en mesure de participer à la vie divine. Alors la Renaissance s’accomplit.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La personnalité nouvelle se lève dans le Microcosme.
Voilà le secret véritable des alchimistes qui prétendaient fabriquer l’or en transmutant de vils métaux.
Sous l’influence des nouvelles forces reçues, les douze éthers du renouvellement, la partie naturelle, mortelle, et impie du Microcosme, la tombe, doit être trouvée vide. Les pouvoirs du vieil homme sont anéantis et la personnalité nouvelle se lève dans le Microcosme. C’est le renoncement total, définitif à soi-même, à l’ancien, au terrestre, qui rend possible la Résurrection, la septième phase.
[img(32,32):bbc0][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Par la Résurrection, l’Âme nouvelle se crée par elle même.
Elle est de nouveau accordée au Plan divin. Les forces de la Nature originelle pénètrent dans le Microcosme. Elles vont permettre la Résurrection de l’Homme Originel. Avec les sept chakras, elles vont former le nouveau corps éthérique et le nouveau corps physique de la personnalité transfigurée ...

suite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Ven 11 Déc 2009, 14:34

Je vous partage en réponse à une question privée sur l éveil de la kundalini, ceci , qui est une synthèse très explicite des enseignements de l Ecole de la Rose Croix d Or,
dé-couverte en lisant Mani de François Favre dont je vous ai déjà proposé nombres de sujets ici:


Kundalini :" Il existe trois centres de kundalini dans lesquels cette pure Force divine peut agir : le coeur, la tête et le bassin ou sacrum. Ces trois centres sont, chez l'homme dialectique, totalement prisonniers de la sphère astrale terrestre. La tête est prisonnière du champ astral terrestre, le bassin ou sacrum, totalement sous l'emprise du karma et le coeur est si souillé qu'il ne répond plus qu'à ce que la tête lui impose.

Seul le coeur possède encore un certain degré de liberté par la présence de la Rose.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La plupart des chemins de réalisation occulte, de nombreux systèmes de yoga, tentent de faire accéder ceux qui s'y appliquent à une imitation de renaissance. Des exercices permettent de faire remonter le courant de kundalini du sacrum, par le feu du serpent, jusqu'à la quatrième cavité cérébrale et finalement jusqu'à la pinéale. Tout le sanctuaire de la tête est alors admis dans le même champ de vibration que celui de la kundalini du bassin et l'être entier est envahi par le flot du passé microcosmique et de ce que porte son être aural.
C'est ainsi qu'apparaît la conscience des domaines supérieurs de la sphère réflectrice avec ses légions de dieux et de maîtres. L'emprise dialectique des forces naturelles est alors fermement établie dans le pôle inférieur par l'être aural, et dans la tête par le champ astral terrestre.
Le candidat est définitivement perdu pour la Libération.

Mais le processus de Renaissance gnostique a lieu tout autrement. Il débute toujours dans le coeur où, par l'activité de l'Atome-étincelle-Esprit, s'éveille la pure Kundalini du coeur. Elle influence le sanctuaire de la tête. La Lumière de la Gnose réalisant l'unité tête-coeur, descend alors jusqu'au plexus sacré par le cordon droit du sympathique et à l'inverse du processus occulte, purifie successivement, par ce courant gnostique venu du coeur, les différents chakras, pour enfin anéantir le passé karmique du plexus sacré. Elle remonte alors par le courant gauche du sympathique et atteint finalement la pinéale dont le rayonnement devient éclatant. Le système du candidat désormais entièrement libre, tant de l'être aural que de la sphère astrale terrestre, s'éveille à la Lumière Gnostique du Domaine de Vie originelle."
et
Occultisme : "Pratique de diverses méthodes reposant sur la culture et l'affinement du moi afin de développer les pouvoirs subtils de la personnalité.
Ce détournement occulte des fonctions spirituelles latentes de la personnalité qui devraient être éveillées et dirigées par l'Ame, relie celui qui pratique ces méthodes à divers plans subtils de la sphère réflectrice et le conduit à une illusion de liberté au prix de la perte de la possibilité d'éveil.
L'occultisme est donc à distinguer fondamentalement de la Magie gnostique de l'Ame. "

Esotérisme :" C'est la compréhension intérieure des choses spirituelles. C'est la langue de l'Esprit.
L'Esotérisme véritable vient de la prise de conscience qu'une Connaissance qui dépasse totalement notre vision dualisée du monde peut seule permettre l'Unité du Coeur et de la Tête renouvelés, l'unité de l'Amour et de la Sagesse.
Son aspect dégradé correspond à l'attrait pour les connaissances occultes, en relation avec le passé karmique accumulé dans l'être aural. "
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
OBYONETAOPY

avatar

Masculin
Taureau Chien
Nombre de messages : 22
Date de naissance : 14/05/1958
Age : 59
Localisation : SAVOIE
Loisirs : Artiste Scribe Ingenu du Son Peintre
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: KUNDALINI et l'énergie au sein du corps humain   Jeu 18 Mar 2010, 16:33

L’Energie, au sein de l’organisme humain, c’est une réalité plus réelle que la coagulation de chair qui en est issue. En clair, on peut considérer l’être humain comme une « pile électrique », à sa naissance il a 100% de son Capital Energie Nécessaire pour se faire fonctionner en toute indépendance et se recharger librement à L’ENERGIE UNIVERSELLE ; c’est si l'on peut dire sa Masse Positive Créatrice (Union du Plus et du moins en PARFAITE HARMONIE).....

Mais au fur et à mesure de sa Croissance ET de ses expériences de Vie dans l'Espace et le temps, toutes sortes de stress, de désirs, de sentiments et d’ambitions, peu à peu lui épuisent son Capital Energie Initial, et plus il laisse son Capital Energie diminuer et s’affaiblir, plus sa Masse Positive Créatrice diminue et s’affaiblit aussi, devenant peu à peu un petit peu plus négative que positive ; ce qui amène alors des sentiments et des pensées négatives qui continuent de lui gaspiller de l’énergie qu’il cherchera à compenser par une dépense d’énergie supérieure, entraînant par là même un gaspillage plus grand, et là même où il croyait précisément endiguer sa perte d’Energie……

Si l’Homme (toujours hommes et femmes dans ce texte) avance sans cesse ainsi dans la Vie, sans jamais renouveler son Energie à SOURCE ENERGIE PREMIERE CREATRICE de toutes Energies, alors tôt ou tard, son désir de vivre ira puiser de l’énergie directement dans ses organes vitaux et plus ceux ci devront fournir de l’énergie, sans jamais en recevoir de renouvelée en retour, plus ils s’altereront de même ; c’est ce qui amène les névroses, les maladies et les angoisses qui affaiblissent encore plus la Masse Positive Créatrice en masse négative, engendrant encore plus des sentiments et des pensées négatives quand ce n’est pas des pulsions négatives destructrices, que l’Homme cherche encore trop souvent à éviter par une dépense d’énergie plus grande encore, en cherchant à les contrecarrer, épuisant par là de plus en plus, un peu plus chaque jour son Précieux Capital d’Energie Initial donné.....

C’est Ce Phénomène qui confronte tout être humain dans sa Croissance et dans sa méconnaissance profonde du fait qu’il n’est pas que corps, mais qu'il est aussi et surtout Energie et que le corps mal vécu, (en non CONSCIENCE D'ENERGIE et qui gaspille et ou néglige son énergie), il peut être un vase percé qui laisse fuir le meilleur de lui même ; tout comme un corps bien vécu (en CONSCIENCE D'ENERGIE et qui renouvelle son énergie) peut être un puissant TRANSFORMATEUR pour renouveler son précieux Capital Energie de Vie à L'INFINI, pour peu qu’il apprenne sereinement à bien se maîtriser contre tout ce qui va à perte d'énergie en VANITE.

Quelques liens pour approfondir ce que je cherche à dire ici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://yiking1.tumblr.com/archive
Le Mat



Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 89
Date de naissance : 04/09/1965
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Le Feu de l'Etoile   Lun 30 Mai 2011, 13:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Feu de l'Etoile :

Dans la Genèse (IV, 17-18 ; V, 6-26), les lignées de descendance sont données depuis Caïn (KA - UN) et depuis son demi-frère Seth, mais il est instructif de noter que, durant les premières générations, les noms détaillés dans chaque liste sont très similaires, bien que données dans un ordre différent. Au vu de ceci, il a été souvent suggéré que la lignée depuis Seth jusqu'à Noé fût imaginée par les rédacteurs de la Bible dans l'intention d'éviter de montrer la véritable descendance. Mais, si cela était le cas, alors quelque chose dut transpirer durant la vie de Noé qui amena l'héritage de son fils Sem à être dissimulé - et la réponse est trouvée dans la Genèse (IX, 4).

A ce stade de l'histoire de la Famille, Jehovah (ENLIL) est censé avoir dit à Noé : " Vous ne mangerez point de la chair avec son âme, c'est à dire son sang", un édit qui devint expressément important pour la manière de vivre ultérieure des Juifs. Mais pourquoi Jehovah serait-il devenu soudain obsédé par l'interdiction d'ingérer du sang, tout en autorisant ses sujets à manger de la viande ? Depuis des générations, les chercheurs et écrivains ayant planché sur ce thème n'ont trouvé aucune tradition particulière qui en serait la source logique ; par contre, certains d'entre-eux, dont le philosophe Neil Freer, ont dit que la remarquable longévité de la race des Nephilim était explicitement liée à une substance ingérée...

C'est depuis longtemps une coutume juive de suspendre la viande pour qu'elle saigne à blanc avant la cuisson et la consommation, mais par contraste, la foi chrétienne est concernée par l'ingestion figurative du sang du Christ.

Effectivement, dans la tradition chrétienne, il est coutume de prendre le sacrement de la communion (l'Eucharistie) pendant laquelle le vin (représentation symbolique du sang de Jésus, sang de vie de la lignée messianique) est bu dans le calice sacré. Se pourrait-il donc que cette coutume chrétienne moderne reflète inconsciemment un rituel d'avant Noé d'ingérer du sang en réalité ? Si oui, alors nous savons qu'ésotériquement, le calice, symbole exclusivement féminin, est l'emblème de la matrice féminine (clitoris-vagin-utérus), ce qui nous amène au concept du sang menstruel féminin divinisé du temps des Anunnaki puisque vénéré comme étant la "source de vie" en cette lointaine époque.

Et la réponse à cette question est bien OUI, car c'était précisément là, aussi rebutant que cela puisse paraître, la coutume sumérienne de célébration du "Feu de l'Etoile".

Peu d'entre-nous aujourd'hui se soucient de demander quelles sont les sources ultimes de bien des suppléments nutritionnels de l'industrie pharmaceutique, et ceux qui savent sont généralement réticents à nous le dire. L'hormone prémarine, par exemple, est faite depuis l'urine de juments pleines, alors que certaines formes d'hormones de croissance et d'insuline sont fabriquées à partir de l'E. Coli, une bactérie fécale humaine, sans parler de traitements régénérateurs ou d'anti-vieillissement à base de placenta humain !

Avant de considérer cette pratique archaïque en détail, il vaut la peine de nous remémorer que l'Edit demandant de s'abstenir de sang, sans plus d'autres précisions, venait non pas d'Enki le Sage, mais d'Enlil-Jehovah, le dieu de courroux et de vengeance qui avait provoqué le Déluge, semé la destruction à Ur et à Babylone, et entrepris de tromper Adam à propos de l'Arbre de la Connaissance. Ce n'était pas là un dieu qui aimait les êtres humains et les documents sumériens sont on ne peut plus clair à ce sujet. S'il avait interdit l'ingestion de sang, il est donc probable que ce n'était pas un édit au bénéfice de Noé et de ses descendants, c'était plus probablement à leur détriment.

Le Feu de l'Etoile menstruel est l'Elixir Rubeus de la Déesse, considéré essentiellement comme intelligence fluide. Il fut originellement représenté par l'oeil qui voit tout : le point au centre d'un cercle, ou par la croix ardente, la rosi-crucis, ou croix cerclée, précisément comme représentée sur la Marque de Caïn. Ces symboles furent plus tard utilisés par les Ecoles de Mystères de l'Ancienne Egypte, particulièrement celle du prêtre-prince Ankhfn-Khonsu, circa 2170 av. J.C., qui fut formellement établie comme Cour du Dragon par la Reine Sobeknefru de la XIIè dynastie.

Une autre des plus remarquables Ecoles de Mystères fut la Grande Fraternité Blanche du pharaon Thoutmosis III, circa 1450 av. J.C. - appelée ainsi officielleemnt à cause des vêtements blancs portés par les hiérophantes mais plus officieusement et donc réellement à cause de leur préoccupation pour une mystérieuse poudre blanche. Selon la Grande Loge Suprême de l'Ordre Ancien et Mystique de la Rose-Croix, ils étaient 39 hommes et femmes qui siègeaient au Temple de Karnak à Louxor. Une branche de cet Ordre devint connue plus généralement sous le nom de Thérapeutes Egyptiens qui, à Héliopolis et en Judée, furent ensuite identifiés comme les Esséniens. C'était dans cette Fraternité Blanche de sages thérapeutes et guérisseurs, les vrais rose-croix originels, que Jésus fut initié pour progresser par degrés, et c'est son haut rang à cet égard qui lui valut l'appellation si souvent utilisée de "Maître". Le terme ESSENIEN provient de l'araméen ASAYYA signifiant médecin, correspondant au mot grec ESSENOI, tout en dénotant aussi quelque chose d'ESSAIOS, c'est à dire quelque chose de secret et/ou de mystique. Dans la tradition scandinave, les dieux sont appelés les ASES ou ASEN, les gardiens de la pureté et le mot, sémantiquement, a une racine similaire.

Avec le double serpent et le caducée, emblème du "Cygne" mystique, et symbole des futures associations médicales, le Feu de l'Etoile était ainsi associé à la guérison thérapeutique. En Europe, le culte catholique romain en dissimula la haute valeur et la signification première en répandant l'ignorance et la désinformation ; il fut donc détourné comme étant la croix de Saint Georges qui, on le suppose, perça et empala un dragon. Dans la Tradition originelle, la croix aux branches égales était identifiée avec Enki-Samael qui féconda la Reine Dragon, et le dragon était toujours femelle car la royauté était matrilinéaire dans la Lignée de Tiâmat. Comme les lignées d'un même sang sont, par leur nature même, matrilinéaires, ce n'est pas une coïncidence qu'une mère dans le domaine animal soit désignée comme "dame" en opposition au "sire" ou "sieur" paternel, car "dame" était bien sûr le mot pour "sang". Dans les cercles de chevalerie, ces définitions furent adoptées pour devenir les désignations familières "Sire" ou "Sieur" et "Dame". Le dragon est manifeste dans la constellation du Dragon, connue comme le Serpent dans le Ciel, qui tourne autour du pôle nord, sa révolution constituant la première horloge jamais inventée.

En termes stricts, le Feu de l'Etoile originel était l'essence lunaire de la Déesse, mais même en un environnement terrestre, le sang menstruel contient les sécrétions endocrines les plus précieuses, particulièrement celles des glandes pituitaire et pinéale. Fait ou fiction, de manière intéressante, le sang menstruel coagulé fut littéralement décrit comme étant collecté pour des femmes guérisseuses des fins fonds de l'Australie, car il est reconnu comme ayant d'extraordinaires pouvoirs de guérison sur les plaies ouvertes. Dans les cercles mystiques, le flux menstruel a depuis longtemps été la fleur, représentée par un lys ou une fleur de lotus. La glande pinéale du cerveau fut directement associée à l'Arbre de Vie car cette minuscule glande était dite secréter le "nectar de suprême excellence", la substance même de longévité active appelée SOMA ou AMBROSIA par les anciens grecs.

Le double serpent Kundalini enroulé autour du caducée ailé de Mercure-Thot-Hermès (l'Arbre de la Connaissance) ont été représentés dans l'insigne de nombreuses associations médicales de par le monde. La hampe centrale et les serpents sont là le symbole atlanteo-anunnaki antédiluvien de la moëlle épinière et du système nerveux sensitif, alors que les 2 ailes indiquent les structures ventriculaires latérales du cerveau. Entre ces ailes, au-dessus de la moëlle épinière, on voit la petite sphère centrale de la glande pinéale. La combinaison de la pinéale centrale et de ses ailes latérales est appelée le "Cycgne" dans certains cercles de yoga. C'est la plus haute conscience du royaume du Graal à laquelle sont parvenus les Chevaliers du Cygne médiévaux, donnés pour exemple dans les personnages chevalresques de Perceval et Lohengrin.

Dans la tradition hermétique des anciennes écoles égyptiennes de mystères, ce processus d'atteinte de l'éveil de la conscience (illumination) était d'une importance capitale, avec la régénération spirituelle prenant place par degrés le long des 33 vertèbres jusqu'à atteindre la glande pituitaire invoquant le corps pinéal. La science de cette régénération est l'un des aspects de la "Parole Perdue" dune franc-maçonnerie qui n'est plus OPERATIVE puisque devenue spéculative, et par conséquent incapable de faire vivre à ses membre la véritable illumination, et c'est bien là la véritable raison pour laquelle l'ancienne maçonnerie fut fondée sur 33 degrés.

La pinéale est une très petite glande, en forme de pomme de pin. Elle occupe la position centrale dans le cerveau, bien qu'en dehors des ventricules et ne faisant pas partie de la matière grise en tant que telle. Environ de la taille d'un grain de maïs (6mm de long et à peine 1g de poids), le philosophe français René Descartes (1596-1650), inventeur de la géométrie analytique et fondateur de la science optique, pensa qu'elle était le siège de l'âme, point sur lequel le corps et l'esprit se rejoignent ! Bien avant lui, les anciens grecs pensaient de même, et au IVème siècle av. J.C., Herophilus décrivit la pinéale comme l'organe régulant le flot de la pensée. La glande pinéale a longtemps intrigué les anatomistes parce que, alors que le cerveau est constitué de deux moitiés principales, la pinéale, placée en position centrale, n'a aucune contrepartie.

Aux jours de l'ancienne Sumer, les Anunnaki perfectionnèrent et élaborèrent une science médicale se ramifiant par substances vivantes, dont le Feu de l'Etoile menstruel était une source-composante vitale. Au tout début, c'était une pure essence lunaire Anunnaki appelée "l'Or des Dieux", mais plus tard, en Egypte et autour de la Méditerranée, les menstrues provenaient des prêtresses sacrées (Femmes Ecarlates) et on leur conférait la dignité en tant que "nourriture des dieux, riche de la matrice". Le mot même de "rituel" provient de cette coutume immémoriale, en sanskrit "RITU" - l'or rouge, vérité. Les suppléments endocriniens sont utilisés de nos jours par l'industrie de l'organo-thérapie mais leurs sécrétiens inhérentes comme la mélatonine et la sérotonine sont obtenues par dessication des glandes d'animaux morts et il leur manque des éléments vraiment importants qui existent seulement par fabrication glandulaire humaine vivante.

Dans le symbolisme du feu alchimique, la couleur rouge est synonyme de l'or-métal, et dans les tantras indiens, le rouge est la couleur de la déesse Kali, déesse du temps, des saisons, des périodes et des cycles. Point n'est besoin de chercher plus loin que la simplicité de tout bon dictionnaire pour trouver la menstruation (menstruum) décrite comme étant un parallèle alchimique avec la transmutation en or. Par conséquent les "métaux" des alchimistes étaient, d'abord, non pas de vulgaires métaux, mais des essences vivantes, et les anciens mystères étaient de nature physique et non métaphysique. Le mot "SECRET", d'où peut être tiré "SECRETIONS", a son origine dans la connaissance cachée de ces mêmes secret-ions glandulaires. La vérité (le ritu ou rougeur) se révèle comme matière physique sous la forme du plus pur des métaux : l'or, qui est estimé être terminalement noble.

Le mot "AMEN" récupéré par le culte catholique romain, a son origine en Egypte pour signifier quelque chose de caché ou de dissimulé. Le mot "OCCULTE" voulait à peu près dire la même chose : "caché à la vue", et pourtant on utilise aujourd'hui AMEN pour conclure des hymnes ou des prières., tandis que quelque chose d'occulte est désormais estimé être sinistre. En réalité ces deux mots (AMEN et OCCULTE) sont liés au mot "SECRET", et chacun de ces trois mots était, à un moment ou à un autre, connecté avec la science mystique des sécrétions endocrines.

Puisque KALI était "noire mais belle", le mot anglais "coal" (signifiant "charbon", et dénotant la "noirceur") provient de son nom via les mots intermédiaires KHUL, KHOL, et KOL. Dans la tradition hébraïque, la Bath-Kol céleste (ou Bath-Qoul) était appelée "la fille de la voix" et la voix (vach ou vox) qui appelait depuis la noirceur était dite trouver son origine durant la puberté d'une femme. La matrice féminine fut en conséquence associée avec la voix (qoul ou call, verbe "appeler" en anglais) et on disait que le Feu de l'Etoile était le "mot oracle de la matrice", avec la matrice elle-même étant le "utterer" (en anglais, celui qui "prononce" ou qui "profère") ou utérus. Dans les toutes premières écoles de mysticisme, le symbole du "Verbe" (ou Logos) était le serpent : l'emblème vénéré du Saint Esprit, le Dragon qui se mouvait à la surface des eaux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Femmes Ecarlates étaient ainsi appelées parce qu'elles étaient source directe du Feu de l'Etoile des prêtresses. Elles étaient connues en grec comme HIERODULAI (femmes sacrées), un mot plus tard transformé en en anglais, via le français médiéval, en HARLOT (signifiant prostituée en anglais) ; en viel allemand, elles étaient appelées HORES signifiant "les bien-aimées", mot plus tard anglicisé en WHORES signifiant putains. Comme mis en évidence dans le "Dictionnaire Etymologique" de Skeat, ces mots de haute vénération n'étaient jamais interchangeables avec des mots infâmants tels que "putain, salope, prostituée, femme adultère", et cette association courante de nos jours fut le fruit de la stratégie machiavélique inventée par l'église catholique romaine pour dénigrer le noble statut de ces femmes con-sacrées, les prêtresses. Voyez les dégats occasionnés au psychisme collectif humain quant à la notion du "Principe Divin Féminin" par l'oligarchie des prêtres misogynes de l'Emporium roman-babylonien !

La suppression dans le domaine public de la conaissance de la tradition authentique, notamment celle traitant du Feu de l'Etoile, survint losque la science des premiers adeptes et des chrétiens gnostiques ultérieurs fut étouffée par les faussaires de la chrétienté historique. une certaine quantité de gnose (connaissance) originelle est préservée dans la tradition rabbinique, mais en général les Juifs et les Chrétiens conventionnels firent tout ce qui était en leur pouvoir pour dénaturer et détruire toutes traces de l'Art ancien.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La tradition des Vierges de Feu fut plus tard adoptée superficiellement à Rome, où les six Vestales Vierges servaient par périodes individuelles de trente années, mais la signification réelle de leur fonction avait été perdue. Le mot "VESTA" dérivait d'une ancienne racine orientale signifiant "FEU", d'où les allumettes sont toujours appelées aujourd'hui "vestas". Vesta fut aussi une déesse troyenne du feu, et des cierges allumés (symbole phallique) étaient utilisés pour la vénération de sa flamme éternelle. C'était cette coutume des Vestales que, plus tard, l'église catholique romaine pervertit pour devenir le rituel d'allumage des cierges de la moderne "églisianité".

En plus d'être l'Or des Dieux, la menstruation était appelée le "Véhicule de Lumière", étant source première de manifestation, et en cette optique, directement assimilée aux eaux mystiques de la Création, le flux de la Sagesse Eternelle. La Lumière était aussi assimilée à un serpent nommé KUNDALINI, dont les Indiens mystiques disent qu'il est enroulé à la base de l'épine dorsale, lové et totalement endormi à l'intérieur de l'os du Sacrum (sacrum signifiant sacré !) chez une personne non éveillée spirituellement.

La Kundalini, ou pouvoir magique de l'organisme humain, n'acceptant de se réveiller que par la volonté et par le sang, véhicule de l'esprit. La glande pinéale est le canal de l'énergie spirituelle directe et ne peut être motivée que par une introspection constante de soi-même. Cela n'a rien d'un processus mental évident, mais une conscience évacuée de toutes pensées, un plan informel de pur être que nul gourou ne peut enseigner ; fuyez donc tout stage d'éveil de Kundalini, quelles que soient les promesses formulées.

C'était ce concept même "d'être" ou d'auto-réalisation qui posa un problème important à Enlil, dont l'objectif était de conserver le contrôle du troupeau de "lulus" (les humains).

Par contraste, son frère Enki-Samael savait que les humains qui partageaient de l'Arbre de la Connaissance et de l'Arbre de Vie pouvaient devenir eux-mêmes presque comme eux, les "dieux" Anunnaki. Même Enlil-Jehoval l'avait reconnu, disant : "Voilà que l'homme est devenu comme l'un de nous" (Genèse III, 22). On disait dans les temps anciens que rien n'est obtenu simplement en désirant ou en déléguant par prière la responsabilité à une autorité supérieure, le "vouloir" étant médium de décision du moi.

C'est là le chemin de la vraie connaissance : "Aide toi et le Ciel t'aidera" car le seul véritable "DIEU" est le dieu intérieur, l'Esprit dont une parcelle habite le coeur de chaque être humain, l'Atôme Primodial contenu en tout minéral, végétal, animal : Dieu, Conscience Infinie Absolue, le KIA ou IAW égyptien d'où découla AEIOU, le vrai YHVH.

Philippe Pigot sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
legallbrebis



Masculin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 1
Date de naissance : 29/10/1963
Age : 53
Localisation : all
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Mer 15 Juin 2011, 18:53

joy a écrit:
Je me reconnais dans les symptômes cités ci-dessus et je suis depuis quelques mois diagnostiquée fibromyalgique .
Mais depuis 2001 ma vie est très difficile -physiquement et psychiquement . J'ai eu une expérience de kundalini une seule fois pendant la nuit et une expérience de bonheur intense inexpliqué . Ca fait du bien de vous lire, on se sent moins seule .

c'est exactement cela ! La médecine moderne appelle cela spasmophilie ou fibromyalgie. Ce sont des ânes ! quant à ce qui me concerne, cela fait 30 ans, et ma vie à certains égards aura été un calvaire, car l'éveil de Kundalini s'est accouplé avec un lien occulte avec des forces démoniaques plus de nombreux phénomènes paranormaux. Cela a commencé après un choc affectif et par un "échauffement" en bas de la colonne vertébrale (shakra racine) . Personne, jamais ne m'a soulagé. Les bains, la prière, le silence...
De plus, la force démoniaque qui m'a assiégé (dans le dos et visualisée par un clairvoyant "qui n'avait jamais vu ça") se manifeste par des craquements absolument audibles à l'extérieur ! J'ai heureusement eu des grâces : un aller, avec retour, vers une immensité paradisaique où j'ai reçu 3 messages, et l'apparition d'une amie 3 mois après sa mort...et ce n'est pas tout !
Et chez toi, qu'est-ce qui a déclenché ce phénomène ?
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Kundalini : Signes et Symptômes   Mer 05 Nov 2014, 11:08



Le saviez vous ?
L'épiphyse est surnommée glande de l'éveil, voici pourquoi : "La glande pinéale est la première glande formée dans le fœtus, on la distingue dès la troisième semaine. Quand la force de vie entre dans le fœtus de sept semaines, elle passe à travers la glande pinéale et déclenche la première crue primordiale de DMT (N-diméthyltryptamine)." Plus tard, des transes ou des chocs émotionnels peuvent amener ce qu'on appelle une montée de kundalini.



– Le mystère de la glande pinéale –La Chimie de la Conscience par Ka Ren (conférence le 6 Nov 2014 à Namur)
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
Kundalini : Signes et Symptômes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première dent, à quel âge? quels symptômes? quels remèdes?
» Signes, symptômes et traitements du trouble bipolaire
» les signes du debut d'une guerison...
» Kundalini yoga
» L'énergie sacrée de la kundalini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: l'éveil de la Kundalini: l’axe dressé au centre de l’Univers et de la Personne-
Sauter vers: