ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le narcissisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Le narcissisme   Mar 04 Mar 2008, 21:15

Bonjour à toutes et tous.


Bien qu'ayant déjà abordé la question à diverses reprises, il m'a semblé opportun de la décrire sous un éclairage supplémentaire afin de faire mieux comprendre certains aspects d'une problématique complexe en apparence, mais qui ne l'est pas tellement en réalité.

On se réfèrera éventuellement aux articles:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et plus particulièrement aux schémas présents dans ces articles. Je ne les publie plus ici afin de ne pas alourdir l'article.







Voici un nouveau schéma assez simple, que je vais commenter:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Nous avons donc deux cercles représentant les polarités, colorés de façon différente afin de les différencier.

Ces polarités sont donc au départ en confusion, à savoir qu'elles ont une zone de mélange inconscient entre elles. Pourquoi?

Parce qu'originellement, l'être n'a pas intégré la Connaissance du lien et de la séparation. De ce fait, en naissant, les polarités sont mal définies, délimitées entre elles. Les Personnes qui représentent ces polarités sont donc symbiotiques: elles ont peur de perdre l'autre.

Or, la peur de perdre l'autre provoque la disparition de l'autre, en quelque sorte le "meurtre" de l'autre, comme cela est expliqué dans le mythe d'Orphée et Eurydice.

En somme, la confusion provoque la symbiose, et la symbiose provoque l'illusion de la disparition de l'autre.

Cette disparition de l'autre est perçue, au sein de la toute-puissance symbiotique originelle, comme un meurtre de l'autre. Et ce meurtre de l'autre aboutit à la culpabilisation de ce meurtre illusoire, et en fin de compte au refoulement de l'illusion elle-même.

L'être est donc mû à ce stade par la mémoire inconsciente d'une culpabilité illusoire. L'ignorance originelle de la Connaissance du lien et de la séparation aboutit donc à l'obligation d'intégrer la Connaissance du Bien et du Mal, c'est-à-dire de la discrimination et de la confusion, ou, en d'autres termes, du respect et de l'irrespect de la Personne humaine.

La symbiose originelle relative à la confusion des polarités devra donc être confrontée, et résorbée. Le narcissisme est le produit de la confusion entre les polarités,au niveau de leur essence fondamentale (flèches vertes), à savoir le Désir pour la Féminité, et la Réponse identitaire pour la Masculinité.

Ces deux essences sont celles qui sont prévues pour fonctionner harmonieusement dans une sexualité par plénitude, par convergence maîtrisée vers le potentiel procréateur du Couple.

Mais dans la confusion, ces deux essences se mélangent, produisant les interférences narcissiques. Car les essences sont toujours en partie présentes, mais sont perturbées et étouffées par les interférances narcissiques.

Ces interférences narcissiques sont pour la Masculinité de désirer la Femme, et pour la Féminité de vouloir être désirée par l'Homme: la Masculinité prend une part de Désir et perd une part de Réponse identitaire, et pour la Féminité, c'est l'inverse.

Le narcissisme conduira à une sexualité par manque, puisque la source du narcissisme est la symbiose, la dépendance à l'autre par confusion.

Nous savons, pour en avoir parlé dans le sujet sur Lilith dans cette même section, que la mise en oeuvre effective du narcissisme provient de l'activation du Double (le Fruit narcissique) qui entraînera l'incarnation dans un corps physique dense et nanti d'un mental spéculatif.

La Personne sexuée s'approprie sa propre Personne en tant qu'objet narcissique, constituant l'artifice du Double, qui produira l'incarnation physique dense. Le corps physique dense, sexué, est la manifestation du narcissisme originel des Personnes, et le mental spéculatif est l'organe psychique correspondant (sensible au narcissisme).

Or, la véritable attraction sexuée par plénitude n'a pas la même nature que le narcissisme du corps dense, même s'ils sont liés entre eux "quelque part".

On constatera sur la troisième partie du schéma, lorsque la discrimination des polarités est complète, que le narcissisme n'a pas véritablement disparu...

Il a disparu sans disparaître... il a été réduit au point de contact (point tangentiel). Ce point de contact tangentiel est le potentiel infini du Couple des polarités lorsqu'elles sont discriminées l'une de l'autre.

Donc, le narcissisme tout autant que la confusion ne "disparaîssent" jamais vraiment: ils sont réduits à un absolu ponctuel, infinitésimal, mais qui ne peut jamais être véritablement anéanti, d'une certaine façon.

Cette réduction infinitésimale du narcissisme constitue en quelque sorte la référence qui contrebalance et met en évidence leur discrimination totale.

Et cette réduction infinitésimale du narcissisme est en lui-même le potentiel, l'Epée dialectique, la faculté de procréation. En somme, les interférences narcissiques sont provoquées par la confusion entre les Personnes du Couple Sacré et leur propre potentiel procréatif commun.

Pour en arriver là, il faut travailler le narcissisme primitif, et donc aussi la toute-puissance originelle. Cela consiste non pas à rejeter la sexuation ou la sexualité, mais à la dépouiller progressivement des interférences narcissiques: toutes celles par lesquelles on veut posséder son propre corps ou celui d'autrui... parce qu'on ne l'a pas intégré assez, parce qu'on ne se l'est pas approprié véritablement.

Tel est en fin de compte le narcissisme primitif: c'est un aspect des personnes qui n'ont pas encore véritablement intégré leur corps (intégration qui aboutit au corps énergétique naturellement).

A cet égard, l'illusion formelle est un obstacle important sur la voie de la résorption narcissique. L'essence identitaire, la Rencontre avec la Personne de l'autre, doit devenir la première référence, avant toute autre, au-delà du mental spéculatif hypnotisé par les formes du corps dense.

A mesure que les interférences narcissiques diminuent, l'attraction sexuée authentique augmente vers sa puissance nominale, naturelle.


La zone de confusion est l'objet de l'intrusion causale de personnes extérieures au Couple Sacré: les tiers karmiques comme je les appelle dans l'éxégèse du film Hero (ou Seth, le frère séparateur dans le mythe Osirien).

En effet, le potentiel procréateur du Couple est son Service à la collectivité (enrichissement de la conscience collective par la multiplication des Personnes).

Mais tant que ce potentiel n'est pas actif, et qu'il y a confusion, alors il faut que l'absence de Service spontané, maîtrisé, à la collectivité, soit compensée par une intrusion forcée d'autrui au sein de l'espace de confusion narcissique.

C'est pourquoi il y aura inévitablement défocalisation des chakras inférieurs, et ouverture aux addictions narcissiques multiples, et à la sexualité débridée, défocalisée.

Et bien entendu, c'est par sublimation positive de ces relations multiples que les échanges karmiques permettront d'avancer vers la résorption de la toute-puissance et des interférences narcissiques, et de progressivement progresser vers la rencontre avec la polarité complémentaire, la Flamme Jumelle.

Tous les Couples Sacrés en confusion sont en fait agglomérés par l'entremise de leur zone de confusion. Cette agglomération causale, soutenue par l'onde cosmique de base du Couple Créateur Père-Mère, constitue le paradigme terrestre densifié tel que nous le vivons.

Cette réalité densifiée est donc maintenue globalement par l'énergie pompée sur le potentiel ouvert, en confusion, de tous les Couples Sacrés en état de symbiose.

(la réalité actuelle est plus sérieuse que cela, car il y a fracturation des Couples Sacrés, et vampirisation collective, au niveau des ressources-vie des polarités féminines).

Lorsque les deux polarités enfin discriminées se sont rencontrées et ont épousé librement leur Service procréatif à la collectivité, alors elles ont intégré leur propre cause en soi face à la collectivité, et se sont émancipées de l'ingérance causale extérieure au sein de leur Couple, car elles ont intégré la réalité collective.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mar 04 Mar 2008, 22:22

bonsoir


tu m'offres une marche sur laquelle appuyer un ultime à
à sublimer ... la disparition .. le "meurtre" .. la peur de l'engagement vrai ??

où est l'ascenseur sphinx ... ?? !! :a16: dans une autre personne ?? une autre histoire ?? tout recommencer depuis le début ??

Citation :
car il y a fracturation des Couples Sacrés, et vampirisation collective, au niveau des ressources-vie des polarités féminines).
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 05 Mar 2008, 18:17

Bonjour Marie,

Citation :
la peur de l'engagement vrai ??

Oui, d'une certaine façon, c'est bien ça!

Pourquoi l'être naissant est-il symbiotique?

Parce qu'il n'a pas intégré la Connaissance de sa propre Nature, à savoir le Lien et la Séparation.

De ce fait, il ne perçoit pas assez clairement sa propre existence, et s'attache narcissiquement à celle-ci. Il veut pouvoir "vérifier en permanence" qu'il existe!

Ce n'est qu'une forme d'illusion, car en réalité, il existe déjà en totalité, mais il ne peut pas le "voir".

Donc, attaché narcissiquement à lui-même, il n'ose pas la vraie relation qui implique une auto-abstraction totale de soi pour vraiment rencontrer l'autre. Il pense que s'il s'abandonne de cette façon, il va se perdre, se noyer, disparaître dans un néant.

Il pense qu'il faut focaliser sur la perception de soi pour exister. Alors que cette perception narcissique peut devenir marginale, infinitésimale, sans que cela ne pose le point problème pour exister pleinement.

Il ne voit pas qu'au contraire, s'extraire de l'équation narcissique permet de réellement rencontrer autrui, et donc d'exister pleinement, et recevoir totalement les cadeaux d'Amour venant d'autrui, comme autant de surprises extraordinaires, car on ne les attend pas!

Sortir de la symbiose, c'est vivre pleinement, exister pleinement, rencontrer pleinement, mais l'illusion de la symbiose brouille la conscience de ces réalités, et il faut percer l'illusion pour l'éprouver.


Citation :
où est l'ascenseur sphinx ... ?? !! dans une autre personne ?? une autre histoire ??


L'ascenseur est d'abord en soi, dans la personne, et sa volonté de sublimer le narcissisme et de travailler à la désactivation de la toute-puissance, tout ceci à travers diverses rencontres ou relations préparatoires, mais aussi sûrement des phases nécessaires de (perception de) solitude, car cette illusion est aussi à travailler.

Lorsque le narcissisme est assez travaillé, la Rencontre peut se produire.


Amitié à toi,

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 05 Mar 2008, 18:36

Pour continuer un peu sur ce sujet fondamental...


Les interférences narcissiques sont, on l'a vu, la conséquence de la zone de confusion, qui est aussi l'aspect par lequel tous les êtres sont causalement agglomérés dans une symbiose générale, celle de la densité matérielle, de l'incarnation.

Et donc, ces interférences constituent aussi le canal par lequel l'énergie est puisée par le système symbiotique dans les ressources énergétiques des Couples Sacrés en confusion.

Donc, les interférences narcissiques conditionnent, chez les êtres qui y sont livrés, une déperdition d'énergie qui sert à alimenter en grande partie le paradigme de la densité matérielle.

Cela veut dire que toutes les addictions et répulsions narcissiques, de désir sexuel, matériel ou autre, de peur, de colère, de violence, de culpabilisation, de condamnation, de compétition, de valorisation comparative, d'ambition individualiste, de spéculation en tout genre, tout cela donc dérobe de l'énergie au système des personnes qui s'y livrent.

De ce fait, elles vieillissent, puis meurent.

En fait, très souvent, elles ne peuvent même pas développer leur corps énergétique, ne fut-ce qu'un peu.

Plus encore, l'agglomération causale les enchaîne post-mortem au paradigme de la densité, où elles devront revenir encore et encore.

En fait, les interférences narcissiques sont aussi très logiquement la porte ouverte aux pompages énergétiques plus problématiques, d'ordre vampirique, qui se font par l'entremise de fractures identitaires, et qui procèdent par perversion accrue des échanges symbiotiques entre les personnes, entre autres aux plans sexuel et psychologique.

Ce pompage vampirique par fracture identitaire ne sert pas vraiment à maintenir le système symbiotique global en place, mais à nourrir des aspects et des entités plus particulières de celui-ci, qui ont sombré dans une condition symbiotique régressive et donc exacerbée.

Ce pompage additionnel d'énergie maintient les personnes dans une condition énergétique plus basse que prévue, qui alourdit leurs conditions générales de vie incarnée.

Car il faut savoir qu'un déséquilibre énergétique des chakras implique une atténuation des perceptions des chakras supérieurs, et une amplification des perceptions des chakras inférieurs.

Donc, plus le niveau énergétique est bas, plus la perception physique est accentuée, et donc aussi la douleur. (plus il y a déséquilibre, moins la personne a intégré son corps, plus celui-ci se signale fortement en compensation)


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Juliette

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 157
Date de naissance : 08/06/1963
Age : 54
Localisation : France
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 05 Mar 2008, 20:05

Bonsoir Sphinx,

Citation :

"
Les interférences narcissiques sont, on l'a vu,
la conséquence de la zone de confusion, qui est aussi l'aspect par
lequel tous les êtres sont causalement agglomérés dans une symbiose
générale, celle de la densité matérielle, de l'incarnation."



Si je comprends bien, ce que tu décris là c'est ce qui se vit dans le monde actuellement, mais c'est aussi, la solution qu'à employer les FJ pour répondre à la confusion énergético-éthérique. Si j'ai bien suivi, ta réflexion.

Maintenant, la douleur quand elle se manifeste, c'est aussi, il me semble, que le corps effectivement n'est pas intégré mais ce signalement corporel permet de distinguer et d'établir un équilibre en saisissant ce que dit le mal (mal à dit).

Il est vrai que ce monde qui se soutient les uns aux autres en se servant de chacun comme d'une béquille, permet peut-être de se ressentir, de ressentir, pour se dégager de l'illusion, de la confusion.

En décrivant les choses ainsi, cela éclaire ces relations, qui sont révoltantes, dans lesquelles nous sommes noyés et dont on a oublié le pourquoi de ce qui fait que nous sommes là, découvrir notre véritable nature .

Et dans cette phrase dite par Jésus :" Je ne suis pas venu
apporter la paix, mais l'épée ; je suis venu
séparer le fils du père, l'époux de
l'épouse ; je suis venu jeter le feu sur la terre
et j'ai hâte qu'il s'allume !",
est-ce que cela exprime cette nature de lien et de séparation ?

Merci,

Juliette

:64:
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 05 Mar 2008, 21:10

Bonjour Juliette,


Citation :
Si je comprends bien, ce que tu décris là c'est ce qui se vit dans le monde actuellement, mais c'est aussi, la solution qu'à employer les FJ pour répondre à la confusion énergético-éthérique. Si j'ai bien suivi, ta réflexion.

C'est cela oui. Cette solution est ce que j'appelle le karma naturel.

Sauf que selon moi le système est tombé trop bas suite à une fracture identitaire au moment de l'apparition du mental.

Donc nous ne sommes plus dans une dynamique de karma naturel uniquement, mais dans une dynamique de spéculation karmique qui occupe tout le devant de la scène.

Disons qu'une telle fracture était probable, mais pas forcément dans les proportions qui furent les siennes. On pouvait clairement s'attendre à l'apparition de la spéculation mentale, mais pas forcément de façon aussi virulente.

Et pour ce que j'en perçois, et en comprends, suite à l'ampleur de cette fracture, un groupe d'Etres de Lumière a décidé de s'intégrer à l'Humanité terrestre, de façon à prendre en charge identitairement une partie de cette fracture, pour que les conditions d'incarnation restent plus ou moins supportables malgré tout.

Mais c'est resté quand même très pénible!

Citation :
Maintenant, la douleur quand elle se manifeste, c'est aussi, il me semble, que le corps effectivement n'est pas intégré mais ce signalement corporel permet de distinguer et d'établir un équilibre en saisissant ce que dit le mal (mal à dit).

Mais la douleur physique n'a de sens que dans un corps densifié.

Et le problème est que la spéculation karmique alourdit le poids de la densité, et augmente globalement la quantité de souffrance, ce qui nourrit les égrégores vampiriques.

La douleur provient toujours selon moi d'une confrontation causale (confrontation du véhicule causal, le corps physique dense, dans sa situation actuelle avec la situation où il devrait se trouver).

Et cela procède probablement, dans de nombreux cas (mais pas seulement), par "élastiques". L'"élastique" causal se tend jusqu'à sa limite de rupture, puis lâche soudain une impulsion d'ajustement causal.

Ces confrontations peuvent être karmiquement justes (ajustements karmiques) ou falsifiées (spéculation karmique des égrégores vampiriques).

En effet, par l'intermédiaire de la spéculation (manipulation) sur les ruptures d'"élastiques", l'Humanité est dans une large mesure piégée dans l'illusion d'un système pervers où il est presque impossible d'échapper à l'augmentation de la tension d'un élastique "piraté", quelle que soit la direction que l'on prend.

Et chaque fois qu'un tel élastique piraté se rompt, l'énergie libérée, au lieu d'ajuster le karma, va nourrir les égrégores vampiriques.

Citation :
Et dans cette phrase dite par Jésus :" Je ne suis pas venu
apporter la paix, mais l'épée ; je suis venu
séparer le fils du père, l'époux de
l'épouse ; je suis venu jeter le feu sur la terre
et j'ai hâte qu'il s'allume !",
est-ce que cela exprime cette nature de lien et de séparation ?

Selon moi, oui.

En effet, on ne peut vivre la "paix" sans avoir connu la "guerre". ("il y a un temps pour la paix et un temps pour la guerre", disait l'Ecclésiaste).

Cela correspond aux lois dialectiques évidentes:

- on ne peut unifier que ce qui est séparé

- on ne peut séparer que ce qui est mélangé

- ce qui confond (mélange) oppose (met en conflit)

- ce qui discrimine (sépare) réunit



L'Epée, est l'Epée dialectique, la Croix dialectique (crucifixion dialectique), "Excalibur" en somme... L'Epée est le mental dialectique.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Juliette

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 157
Date de naissance : 08/06/1963
Age : 54
Localisation : France
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 05 Mar 2008, 21:27

Tu parles de fracture identitaire au moment de l'apparation mentale, est-ce que cela serait du à la notion de culpabilité ? Dont les femmes sont porteuses et transmis de génération en génération par le rejet masculin et la culpabilisation féminine ? Créant le déplacement d'une charge karmique ?

Merci,

Juliette
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 05 Mar 2008, 21:49

Citation :
Tu parles de fracture identitaire au moment de l'apparation mentale, est-ce que cela serait du à la notion de culpabilité ? Dont les femmes sont porteuses et transmis de génération en génération par le rejet masculin et la culpabilisation féminine ? Créant le déplacement d'une charge karmique ?

Ta vision est assez perçante...

Il y aurait eu à cette époque une dérive spéculative prévisible, mais beaucoup plus exacerbée que prévue, portant en effet sur une tentative de rejet de la Féminité par rapport au processus de reproduction.

Il y aurait eu rejet de la Mère, rejet de la Féminité, et tentative de mise au point d'une technique de procréation altérée, faisant l'impasse sur la Féminité. Cette technique existerait (="secret atlante").

Peut-être cette technique est celle qu'utilisent depuis lors certains groupes "vampiriques" (formés d'êtres qui se sont eux-mêmes coupés de la Source afin de se livrer en totalité à cette spéculation) pour parcourir les siècles jusqu'à aujourd'hui en trompant la mort (auto-procréation)?

Mais naturellement, lorsqu'on rejette un principe naturel, on en devient dépendant, on y est addicté. Donc ce moyen rejette la Féminité, certes, mais a besoin de son énergie pour fonctionner... on aboutit alors à de l'"hyper-symbiose vampirique".

Disons que le procédé est une illusion, un artifice qui ne peut durer que tant que la Féminité (la Nature) est piratée. C'est une fausse éternité obtenue non pas par sublimation personnelle, mais par spéculation individualiste exacerbée (=vampirisme).

Cette charge vampirique altère très profondément la vision que l'Humanité a d'elle-même, et comme tu le dis, déplace la charge karmique vers la Féminité...

Cette pression excédentaire grève les rapports humains sexués et les entraîne globalement vers plus de confusion, de fonctionnalisation d'autrui, et donc de perversion.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 05 Mar 2008, 22:44

il semblerait que cette prise de conscience soit de l'ordre .. ça passe ou ça casse ... !!

les douleurs tous azimuts sont elles des poteaux indicateurs à prendre la bonne direction ??? la colonne d'air .. pulsée ... parfois .. !! la chute libre avant l'ouverture du parachute .. !!

quand fini ressemble à commence ...

la fausse solitude devient salutaire pour une vraie conversation entre soi et SOI ...les mises au point ... prsises de recul sont l'absolu necessaire ... la nourriture de vos échanges me rend gourmande à vivre et à mourir ....!!

merci à vous ....

j'ajouterai humblement que j'ai eu à faire à un "pervers narcissique" dont j'ai "etudié" le profil psy pour comprendre et m extirper de cette emprise .. il y a peu ...

il semblerait qu'ils soient nombreux mais "démasquer" de plus en plus ... l'imbrication psycho vampirico confusio karmico est manifestement puissante ..
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 07 Mar 2008, 18:00

Le narcissisme provient donc d'une confusion partielle entre les polarités complémentaires et leur potentiel central.

Ce qu'on peut en dire est que l'aspect que donne à voir la nature du potentiel central est inversé par la déformation de la confusion.

En fait, le potentiel central à une nature ouverte, libre, non-coercitive, respectueuse des personnes, des couples, de la collectivité.

Mais lorsqu'il est mélangé par confusion aux êtres eux-mêmes, parce qu'ils sont naissants, alors il devient tyranique, coercitif, dépendant, aliénant... c'est le narcissisme primitif!

Cela vient de ce que la réalité collective n'est pas intégrée par les personnes (et donc les couples) naissantes. Cette réalité collective devient alors naturellement contraignante.

Le narcissisme est le produit d'une confusion, d'un mélange, entre la réalité individuelle et la réalité collective: une opposition, un conflit apparaît alors entre les deux. Mais en tout temps, leur équilibre reste cohérent: le conflit est l'expression de cette cohérence au sein de la confusion.

La collectivité oppresse l'individu (instincts, assuétudes, pulsions sexuelles, pressions sociales, etc), et l'individu rejette la collectivité (individualisme).

Dans ce cadre, le narcissisme sexuel (qui est l'aspect central de la confusion générale, imprégnant tous les domaines de celle-ci) est donc une pression mentale et physique imposée par la confusion globale.

Ce qui provoque notre attirance physique et mentale pour une personne particulière n'est pas un facteur personnel, identitaire, mais une coercition collective, spéculative, dont le but n'est pas de promouvoir l'émancipation, mais de perpétuer l'illusion.

En effet, le mental spéculatif, qui existe chez tous les êtres humains incarnés, est un phénomène unique, collectif: il n'y a qu'un seul processus global et unifié qui alimente le mental spéculatif chez TOUS les êtres humains incarnés.

Ce mental unique (la "Matrice") est une partie (avec le corps physique densifié) du joug contrôlant que le collectif exerce sur les individus en retour d'un manque de responsabilisation collective de ces derniers. C'est un phénomène naturel.

Lorsque l'ensemble des individus se responsabilisent collectivement, ils désamorcent le mental unique. L'unification spontanée de la multiplicité des individus désamorce logiquement la coercition collective: la conscientisation collective se déplace d'un niveau général et inconscient (machinal, automatique), vers le niveau individuel (conscient et responsable).

Le problème cependant, est que si l'on pirate des entrées dans le système unique tant qu'il "règne", on peut le manipuler pour qu'il s'emballe, pour qu'il défavorise franchement la possibilité d'un désamorçage collectif...

L'Humanité en est à ce point-là, où des égrégores symbiotiques, vampririques, ont depuis longtemps piraté le mental unique planétaire, de façon à conserver l'Humanité sous contrôle, empêcher son émancipation, de façon à poursuivre sa vampirisation énergétique.

Ce qui perpétue la souffrance humaine au-delà de toute nécessité est un ensemble d'échos passés, agissant dans le présent comme des entités vivantes, mais qui sont pourtant mortes depuis longtemps.

S'il fallait prendre un exemple, on pourrait comparer cela à des virus: ils n'ont de vie que lorsqu'il piratent une cellule vivante, qui leur prête vie, pour ensuite la détruire lorsqu'elle ne sert plus!

Sans cette vampirisation de la vie, ce ne sont que des coques inertes.

Ces échos sont en fait relatifs à des parties de l'identité humaine qui se sont condamnées et séparées des autres il y a très longtemps. Ce sont des parties du patrimoine génétique spirituel humain qui ont fait cessession, se transformant en reliquats vampiriques de l'ADN spirituel qu'ils portaient: ce sont effectivement des virus.

Pour assurer leur illusion de vie, ils doivent puiser l'énergie spirituelle des êtres humains, et cela se réalise fondamentalement par le piratage des Couples Sacrés incarnés, bien entendu.

L'idée est qu'ils ont surtout besoin de l'énergie des Femmes, et ont donc intérêt à pirater et manipuler le mental unique de façon à y favoriser les fractures identitaires masculines et féminines dans un sens de dévalorisation des Femmes, de façon à pouvoir se faire prendre en charge énergétiquement par la Féminité, en général.

C'est ce qui conduit l'Humanité globalement à une négation exacerbée de l'identité féminine, à une hyper-fonctionnalisation des Femmes, à la contamination générale des hommes ET des femmes par des tendances perverses qui incitent à une hyper-domination et humiliation de la féminité, notamment sur le plan sexuel.

Car la pression vampirisante se fait sentir sur tout individu incarné, puisqu'il est branché sur le mental unique!

De ce fait, la Féminité sera globalement reléguée d'une qualité de Femme et de Mère, vers une position de "victime virale consentante par fracture et manipulation". Donc non seulement la Féminité est fonctionnalisée (identitairement réduite) mais en plus sa qualité de Mère est travestie de façon perverse en proie vampirique, et cette perversion est projetée comme étant naturelle, logique (glissement "subtil" de la prise en charge foetale naturelle vers la prise en charge vampirique).


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 08 Mar 2008, 15:18

Le narcissisme est comme un miroir intermédiaire, redondant, entre la collectivité et l'individu.

Ceci parce que l'individu ne s'affirme pas comme la Personne authentique qu'il est supposé être.

Alors, parce que la Personne n'est pas le parfait miroir individuel de la collectivité, cette dernière n'est pas non plus le parfait miroir de l'individu. Il y a donc une confusion entre ces deux pôles, et cette confusion crée un miroir intermédiaire, redondant, et déformant: le narcissisme.

Un individu ayant une composante narcissique non marginale, infinitésimale, n'a donc pas avéré sa qualité de Personne. Il reste mélangé aux autres par l'intermédiaire du miroir narcissique, le mental spéculatif.

C'est un individu dont l'affirmation identitaire reste encore floue, brouillée, mélangée aux autres. Et pour affirmer plus complètement sa qualité de Personne, il doit passer par ce que C. G. Jung appelle l'individuation.

L'individuation est le processus par lequel un individu au départ mal affirmé dans son identité, et de ce fait emprisonné par ses refoulements inconscients dans le mental spéculatif qui le confond avec les autres, nettoie son inconscient des refoulements, se libère du mental spéculatif, et affirme son identité au sein de la collectivité.

En somme, la fracture narcissique originelle ne crée pas seulement une confusion entre les polarités sexuées sur l'axe immanent, mais aussi une confusion sur l'axe transcendant: l'individu est partiellement mélangé à la collectivité, au lieu d'en constituer un authentique membre adhérent et responsable.

De ce fait, par l'entremise de la confusion narcissique, il y a finalement confusion non seulement entre les pôles immanents entre eux, et transcendants entre eux, mais aussi entre l'axe immanent et l'axe transcendant.

De ce fait, comme je l'ai déjà exprimé entre autres dans le sujet "Théorie Dialectique de la Perception", des composantes sexuées se mélangent avec des composantes globales, collectives, et réciproquement. Ce qui veut dire que des aspects conjugaux se confondent en partie à des aspects sociaux et réciproquement... ce qui conduit à toutes les dérives imaginables.


Ce n'est que lorsque l'individu renonce au contrôle, à la vérification narcissique qu'il exerce sur sa propre existence, qu'il est en position de se libérer du mental spéculatif, et d'affirmer alors sa réalité Personnelle au sein de la collectivité. On n'existe pleinement que lorsqu'on arrête de le vérifier!

Il faut pour cela un abandon intégral en quelque sorte, une ouverture intérieure totale et confiante à autrui, à la collectivité, et inévitablement un passage à travers toute la pression de toute-puissance qu'on a assénée sur le monde depuis le début, et qu'il faut réintégrer.

Cela nécessite, comme l'a dit Celia Fenn dans son article sur les énergies de Mars 2008, de retourner jusqu'à l'enfant primordial au fond de Soi, tout au fond de l'abîme du cerveau reptilien, de façon à le rencontrer dans sa pureté et sa puissance d'être originelle.

Alors, remonté consciemment, par sa propre démarche intérieure, jusqu'à cette origine de Soi, l'individu peut s'approprier vraiment la réalité de son existence auprès de son Enfant fondamental, et de ce fait, abandonner le narcissisme.

Car si on devient vraiment capable d'être, d'exister en tant que Personne, alors le narcissisme devient inutile, et peut être marginalisé dans le potentiel du Couple Sacré.


Naturellement, une telle plongée n'est pas sans risques dans le paradigme actuel. Et sans une grande cohérence dialectique, à la fois souple et solide, cela peut mener au naufrage psychique, et probablement dans certains cas jusqu'à la psychose.

Car pour se confronter aux refoulements les plus profonds et puissants, qui provoqueront inévitablement des phases de fortes pressions dissociatives, il faut un psychisme déjà très solide. Du moins, dans le paradigme tel qu'il est aujourd'hui.

Si une ou plusieurs Personnes, et donc Couples Sacrés, aboutissent à l'émancipation du narcissisme, alors ils simplifieront grandement le chemin pour ceux qui les suivront.


Amitié à toutes et tous,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 09 Mar 2008, 16:36

En définitive, le narcissisme est un processus "hypnotique".

L'être est hypnotisé par le phénomène de sa propre existence, au lieu d'inscrire naturellement cette existence personnelle dans le contexte plus général de l'Existence...

Le problème est que ce processus hypnotique rend l'être sensible au phénoménal, au sensationnel, à l'événementiel (voir la Théorie de l'Evénementiel sur ce même forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
).

Cette sensibilité rend compte d'une forme d'addiction, de dépendance. Car toute forme d'addiction est en quelque sorte "hypnotique". Il y a addiction à des événements particuliers, sensationnels... donc en somme addiction aux sensations... donc à tout ce qui exalte particulièrement les sensations, c'est-à-dire des stimuli particuliers liés tout autant à la production de la souffrance qu'à la production de la jouissance.

Par opposition au sensationnalisme, l'extase vibratoire est un état perceptif au sein duquel les sensations sont systématiquement sublimées pour ne pas les attacher, et de ce fait permettre la simple perpétuation de l'extase, à savoir qu'il n'y a pas un instant, une perception de l'extase, plus importante qu'une autre, plus importante que celle qui la précède ou que celle qui la suit. Toutes sont aussi essentielles et magnifiques!

Mais concrètement, l'extase vibratoire n'est bien souvent pas vécue à un tel niveau... c'est pourquoi elle n'est pas encore pour beaucoup un état permanent, de fréquence infinisée, mais un état transitoire, de fréquence limitée.

la vibration extatique provient de la synchronisation des trois "corps" en liaison avec les trois "mondes" ou trois "sphères" inférieures. Plus le détachement de la conscience par rapport à l'hypnose proposée dans les trois mondes inférieurs est grand, plus la capacité vibratoire augmente, et plus un canal se forme entre les trois "corps", par lequel l'énergie du Soi peut s'incarner.

Cette synchronisation des trois "corps" doit s'opérer à partir du chakra cardiaque, qui est le centre d'équilibre et de purification de l'ensemble du corps énergétique. Un des effets de l'effusion cardiaque est d'appeler la Flamme Jumelle, puisque ce sont les énergies du Soi qui s'incarnent à travers l'effusion (si elle est centrée sur le Coeur!), car le Soi représente les deux Personnes complémentaires en même temps.


On comprend donc que toutes les assuétudes et addictions auxquelles les êtres humains sont soumis dans les trois "sphères" inférieures proviennent de leur sensibilité à l'hypnotisation par les sensations.

Par l'entremise de la spéculation karmique, liée au vampirisme énergétique de l'Humanité, les simples assuétudes naturelles ont été axacerbées, et des addictions déviantes, perverties et intensifiées se sont répandues dans la psyché collective humaine.


Actuellement, le système de spéculation karmique est menacé et risque de s'effondrer à terme. Ceci a été permis par l'action des Travailleurs de Lumière incarnés.

Il semblerait qu'en compensation de la perte progressive de leur influence karmique, et de son extinction à terme, les égrégores vampiriques puissent tenter de perpétuer leur contrôle total de l'Humanité, non plus par spéculation et induction au niveau des refoulements psychologiques, de l'inconscient collectif, mais par manipulation directe au niveau du corps physique et du cerveau des êtres incarnés.

Cette technique pourait impliquer l'utilisation de parasites nanotechnologiques, en corrélation avec des interventions d'entités intrusives agissant à partir d'autres plans de la réalité. Par exemple des entités reptiliennes.

Les modules nanotechnologiques pourraient donc permettre à des agents passant par certains plans de la réalité, de tenter de perpétuer le contrôle de personnes en cours d'éveil, malgré la diminution des possibilités d'intrusions karmiques chez celles-ci.

Un indice de telles interventions pourrait être le vécu de certains sentiments, par exemple de tristesse, mais dont la nature apparaîtrait comme totalement synthétique, fausse.

Au cours du processus cathartique d'éveil, il est courant, il est vrai, d'être confronté à des sentiments de tristesse anachroniques, interférant sans raison avec le présent. C'est normal, et il faut les prendre en charge. Ce sont des émotions du passé qui se libèrent à la conscience actuelle.

Mais même anachroniques, du moins ces sentiments semblent naturels.

Dans le cas de la manipulation directe du cerveau, le sentiment ne semble pas seulement anachronique, mais complètement synthétique! Mais peut-être que la technique d'induction manque encore de finesse... et pourrait être améliorée dans le futur???

Il adviendra peut-être un jour où aucun sentiment autre que ceux inscrits dans une émotion extatique, ne seront plus fiables du tout! Et ceci suggère l'importance pour les êtres humains de s'approprier la maîtrise de leur sentimentalité.

Et cela se réalise forcément par abandon progressif du narcissisme, car la sensibilité sentimentale provient de celui-ci.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 10 Mar 2008, 15:33

Sphinx a écrit:


Cette technique pourait impliquer l'utilisation de parasites nanotechnologiques, en corrélation avec des interventions d'entités intrusives agissant à partir d'autres plans de la réalité. Par exemple des entités reptiliennes.


Bonjour Steph,

tu es sûr de ce que tu avances ?

D'où vient cette information ?... c'est pas très réjouissant tout ça...

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 10 Mar 2008, 17:15

Bonjour B,


non, pas sûr du tout. J'utilise le conditionnel.

Cette hypothèse provient du recoupement de plusieurs éléments, et de différentes sources.

Elle est formulée dans un but d'avertissement, au cas où elle serait juste.

Elle ne veut pas réduire la puissance personnelle, qui implique que si il y a manipulation possible, c'est qu'il y a aussi une responsabilité fondamentale à découvrir en soi.

Elle ne cherche pas à entraîner le lecteur dans la dualité, mais se veut seulement une hypothèse "technique".

Il y a des êtres qui se croient et/ou se veulent ennemis de l'émancipation, mais l'émancipation n'a pas d'ennemis.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 10 Mar 2008, 21:11

Ok, j'ai compris... merci pour ta réponse


Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mar 11 Mar 2008, 12:34

La solution:


La seule vraie solution est celle qui est apportée par la Croix Dialectique:

L'humilité, l'équivalence, l'équanimité... la Vertu du chakra cardiaque.

En effet, nous ne pouvons nous libérer de l'emprise d'êtres qui se croient plus grands que nous, qui spéculent sur cette "grandeur", que si nous sommes capables de nous ressentir équivalents aux êtres les plus simples en esprit.

La simplicité d'esprit, qui représente la disparition de la spéculation, est ce qui permet la communication avec les êtres les plus simples, comme par exemple les élémentaux et les Dévas (= langage des oiseaux).

En réalité, nous n'avons pas intégré notre corps tant que nous ne sommes pas présents en esprit à tout endroit de celui-ci, accompagnant toutes les "petites vies" qui le constituent, à leur niveau, sans faire de différence, en étant capable de les rencontrer dans l'équivalence du Coeur.

Comment pouvons-nous espérer échapper aux fuites d'énergie, au vieillissement et à la mort, si nous ne sommes pas là! Si notre centre n'est pas délocalisé en tout point de notre corps, si nous ne sommes pas partout, nourrissant comme un Dieu intérieur, par le Feu de notre esprit, chaque "petite vie" qui fait partie de nous?

Et même plus, même les éléments qui ne feraient pas naturellement partie de nous, qui nous ont été implantés, nous pouvons les rencontrer aussi, et si nous parvenons au point de l'équivalence avec eux, nous pouvons les transmuter, et nous en faire des alliés!

La focalisation mentale, spéculative, narcissique, sur la conscience localisée dans le cerveau, est l'erreur de "grandeur" par laquelle nous nous livrons nous-mêmes à la décrépitude!

Car en vérité, il n'y a pas en nous un être, une vie, un événement plus ou moins important qu'un autre!

Il nous faut, en tant que synthèse de conscience, être présent partout en nous pour partager cette conscience avec toutes les vies en nous. Pour mettre à leur portée ce potentiel conscient, au lieu de leur soustraire comme un bien inaccessible!

Il faut par là créer une émulation totale chez toutes les consciences de notre corps, leur permettre de participer pleinement au principe conscient dont nous sommes la synthèse, de sorte de révéler le meilleur potentiel que toutes ces "petites vies" portent en elles... et peut-être alors d'assister à un miracle!

La simplicité d'esprit est donc une parade absolue à la spéculation, et donc à la manipulation, et au vampirisme.

Et la simplicité d'esprit est nourrie par l'énergie du Coeur.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 15 Mar 2008, 17:39

Bonjour à toutes et tous,


Le narcissisme est ce qui crée l'illusion du manque.

En effet, dès l'origine, dans l'instant présent, de façon permanente, les polarités jumelles sont associées, et fonctionnenent harmonieusement.

Le seul problème est que la responsabilité n'en est pas assumée par les personnes qui constituent le Couple. La conscience de cette réalité n'est pas actualisée dans l'instant présent, parce que la perception de cette réalité n'est pas claire, est parasitée par les mémoires refoulées inévitables de la "naissance cosmique".

Le présent, parasité par un passé refoulé, y crée la perception de manque, et cela agite l'onde mentale, qui alors ne parvient pas à se déposer sur le flux de l'instant présent.

Cet instant présent est en fait dépassé, car le mental induit le futur à partir du passé interférant car "inachevé".

Parce que l'instant présent est dépassé, le futur n'est pas libéré. L'instant présent lui-même, éternel, immuable, s'actualise perpétuellement, tandis que la Personne ne peut s'y déposer.


Les mémoires refoulées sont des éléments interférants au niveau des trois chakras inférieurs.

Le chakra de la base, celui de la conscience physico-éthérique, correspond aux refoulements les plus profonds, relatifs aux illusions de menace existentielle.

Le chakra sacré est celui de la conscience sentimentale sexuée.

Le chakra solaire est celui de la conscience raisonnée, celle du mental personnel.


Tant que ces zones sont dysfonctionnantes en raison de mémoires refoulées, l'équilibre de l'ensemble du corps énergétique ne permet pas une dynamique énergétique optimale, mais réduite, voire extrêmement réduite.


Par l'entremise des articulations dialectiques, ce déséquilibre énergétique fait décroître la perception des centres de conscience supérieurs au diaphragme (Coeur, Gorge, Front et Coronal), et accroît les perceptions des trois centres de conscience inférieurs au diaphragme.

Voir l'article "Chakras et Merkabah":

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le narcissisme s'exprime donc par une exacerbation des perceptions des trois plans de conscience inférieurs. C'est ce qui crée les interférences perceptives narcissiques liées aux attachements formels (attractions-répulsions mentales liées aux "formes", aux perceptions exacerbées des trois plans inférieurs).

Cette exacerbation des perceptions inférieures est ce qui empêche de percevoir la réalité de l'instant présent telle qu'elle est déjà, à savoir que la relation jumelle naturelle y existe déjà, et que rien n'y manque.

De façon à réduire les exacerbations inférieures, il faut que le mental lié au chakra solaire, dont la nature exacerbée produit la spéculation, accepte de "se rendre" à l'évidence de la relation jumelle, au niveau du chakra cardiaque.

Lorsque les deux consciences mentales, des deux Personnes complémentaires, acceptent de se dépouiller de leur spéculation, de leur narcissisme, et de converger ensemble vers l'union cardiaque, alors progressivement l'évidence de la réalité jumelle déjà inscrite dans l'instant présent pourra être perçue.

La "perception d'éternité" s'accentuera.


En somme, la spéculation mentale représente un fonctionnement transitoire du mental, tant qu'il ajuste ses perceptions pour en éliminer les interférences initiales inévitables.

L'abandon de la spéculation personnelle, du narcissisme individuel, est ce qui développera la conscience de Couple au huitième niveau, le chakra Bindu.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 15 Mar 2008, 18:25

très bien expliqué ,très simplement !
richel

merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Féebleue

avatar

Féminin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 90
Date de naissance : 27/06/1971
Age : 46
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 16 Mar 2008, 11:58

Oui Sphinx, merci pour ces deux derniers posts, très révélateurs. Cela me parle bien,

:m14:
Revenir en haut Aller en bas
http://sandrine.pertin.over-blog.com/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 30 Mar 2008, 20:51

Bonjour à toutes et tous,


Le parcours de celui qui avance sur le sentier de l'homme véritable n'est pas confortable, et certainement pas facile.

Mais il n'est pas forcément dramatique non plus...

Vu avec un recul suffisant, abordé à travers le Coeur, ce parcours sera en fait particulièrement valorisant, tissé de rencontres magnifiques, et d'occasions providentielles d'avancer en sublimant le narcissisme.

Il faut d'abord être capable de se reconnaître sur un tel sentier. Car si au départ, le pèlerin sait qu'il est entré sur son sentier, il ne le connaît pas encore profondément, et il lui faudra un certain temps pour vraiment en saisir la nature fondamentale.

A mesure que cette nature sera reconnue, par exemple dans la nécessité de sublimer le narcissisme, les occasions de sublimation se multiplireront et interviendront à des moments de plus en plus synchrones.

Chaque fois qu'une relation, même très respectueuse et enrichissante, fait passer un aspect fonctionnel avant la rencontre de la Personne, de son identité, alors il y a erreur narcissique, confusion symbiotique.

Et dès lors, pour celui qui est sur le sentier de la vérité humaine, une occasion providentielle de travailler et de sublimer cet aspect se présentera spontanément.

Il lui faudra garder sa Foi malgré les appels récurrents des illusions narcissiques, le "chant des sirènes". Il lui faudra reconnaître l'origine symbiotique infantile de toutes ses tendances narcissiques, afin de les démystifier.

Il devra garder à l'esprit que la réalité qui l'attend à l'horizon de la sublimation narcissique est extraordinaire, sans prix, sans comparaison possible avec la saveur finalement terne et décevante des expériences narcissiques.

Grandir, devenir vraiment un homme, vivant par vérité personnelle, et non par confusion symbiotique, enfin né à lui-même, aux autres et à l'univers, telle est l'essence du sentier.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mar 01 Avr 2008, 17:57

Bonjour à toutes et tous,


La marginalisation du narcissisme par sublimation personnelle est un processus qui n'est pas risqué, même s'il peut être très inquiétant à priori.

Je reprends le schéma de la première page de ce sujet:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En effet, le but du chemin est d'aboutir à l'"accrochage tangentiel", marginal, et en vérité, il n'y a pas moyen d'aller plus loin, de se perdre au-delà, car au-delà de cet accrochage marginal, il n'y a rien, cela n'existe pas!

Dès que ce point tangentiel est atteint, il y a vie éternelle dans la perfection, et il n'y a pas moyen de se perdre de ce côté-là!

Le seul vrai danger réside dans la régression, dans un retour vers la plus grande confusion, vers la symbiose pathologique, puis vampirique. Le vrai "néant de soi" est de ce côté-là, pas du côté de la discrimination par abandon de la volonté narcissique.

Certes, le chant des sirènes, et les peurs et angoisses orchestrées par nos refoulements, nos conditionnements au fonctionnement par manques, vont se dresser sur le chemin de la discrimination, et tenter de nous déstabiliser, et essayer d'éroder notre Foi, notre fermeté de conviction.

Le système de contrôle du paradigme dans son ensemble tentera d'envoyer des intimidations par l'entremise de divers "canaux", et il sera indispensable de tenir bon malgré cela, sans pour autant nier autrui, sans rejeter les autres, en sachant les écouter, et discerner dans leurs propos ce qui est juste et sensé, et ce qui est induit par leurs propres conditionnements qui les sensibilisent au contrôle du système symbiotique.

Il sera essentiel de se positionner au-delà de tout jugement de valeur de la personne humaine. Mais aussi de dépister, démasquer et désactiver toutes nos tendances par lesquelles nous tentons de posséder l'autre, et de nous posséder nous-mêmes, ce qui est l'essence du narcissisme.


En écho à l'article de Nagual, il y a actuellement de nombreuses interconnexions qui se produisent au niveau des colonnes vertébrales chez certaines personnes. Cela est effectivement du à l'augmentation énergétique qui est liée au travail de sublimation narcissique.


Citation :
...Les âmes sœurs de taux vibratoires proches sont
attirées comme des aimants pour échanger des informations et parfois vivre une
aventure à deux. Cette attraction est favorisée par des capteurs énergétiques
éthériques situés sur la colonne vertébrale. Ces capteurs énergétiques ont
également un effet sur l’activation de l’ADN du conjoint lors des relations
sexuelles. La relation sexuelle intervient donc comme un puissant catalyseur du
taux vibratoire en favorisant l’activation de l’ADN. Cela ne signifie pas
toutefois qu’elle est nécessaire dans la relation. La connexion des âmes a lieu
avant tout sur d’autres plans et une connexion à distance ouvre déjà à de
puissants ressentis. La relation sexuelle est donc réservée à des cas
particuliers dans sa vie en lien avec l’ouverture de conscience et la relation
du cœur profonde et la plus inconditionnelle possible. Pour avoir cette haute
valeur initiatique, elle demande un degré de pureté élevé au risque de retomber
dans de nouvelles illusions en lien avec l’ego spirituel...

En réalité, le but des mises à jour de l'ADN éthérique est de favoriser la réunion des Flammes Jumelles, à travers les ajustements des Ames soeurs entre elles.

Ces interconnexions sont multiples, et peuvent varier très rapidement. Elles semblent conserver une certaine persistance malgré la création de nouvelles connexions plus nettes, recouvrant les précédentes.

L'ensemble vise à refocaliser précisément les chakras vers la Flamme Jumelle.

Le danger d'un rapport sexuel physique dans un tel cadre serait de laisser s'engouffrer un narcissisme primitif dans l'échange, avec risque de "chute" partielle.


On sait que le narcissisme est ce qui crée la sexualité par manque à travers la mystification physique. Voici le schéma correspondant:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Or donc, en réalité, la séparation des jambes, ouvrant à la sexualité par manque, est l'apparition inévitable du narcissisme, de façon à ce qu'il soit sublimé dans un nouveau potentiel de procréation.

Dans une connexion "colonne vertébrale", les deux corps éthériques se retrouvent en superposition, l'un dans l'autre, les deux colonnes soudées sur une partie plus ou moins étendue.

De façon à "accrocher" une telle connexion, il faut idéalement l'ancrer par une mise en synchronisme des chakras de la plante des pieds entre les deux personnes.

Cette action entre deux Ames soeurs permet de partiellement refermer, d'une façon transitoire, l'ouverture narcissique de la sexualité par manque produite par la "séparation des deux jambes".

Lorsque les quatre chakras plantaires sont bien connectés deux à deux, et que les deux fois deux jambes sont en superposition éthérique complète, l'accroche de la sexualité sacrée peut se produire spontanément et soudain amplifier le contact des colonnes vertébrales.

En effet, l'accroche plantaire correspond à l'ancrage "Fuxi et NuWa" (à la pointe des deux queues):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y a alors mixage et résonance des perceptions des deux personnes, même à des milliers de kilomètres de distance.

L'idée est de ne pas tenter de contrôler de telles connexions au-delà de la simple "accroche plantaire", car alors il y a risque d'introduction de dérives narcissiques, même si le rapport n'inclut pas de sexualité physique.

Car il n'est pas impossible de volontairement travailler sur la synchronisation des différents chakras, et de vivre de longues interconnexions très riches et consciemment conduites, mais il y faudra beaucoup de pureté d'intention pour ne pas dériver vers un narcissisme problématique.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Avr 2008, 23:02

L'intégration reptilienne:


Bonjour à toutes et tous,


Tout d'abord, voici un lien vers l'article "La pression reptilienne" dont la lecture pourra être utile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ensuite, j'ai déjà réalisé plusieurs "schémas d'évolution" dans divers articles de cette section.

Je souhaite en proposer un de plus afin de rendre compte de nuances supplémentaires. Le voici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Comme je l'ai déjà exprimé, l'être humain est assisté par le soutien des Créateurs Père et Mère afin d'ateindre le point d'équilibre, et de choix, à 50% d'intégration de la différenciation (et donc 50% de sublimation du narcissisme).

Cependant, la vie de toute personne doit absolument inclure toutes les phases de l'être depuis de son tout début. Donc, l'état initial de symbiose absolue, de toute-puissance totale et donc de dépendance intégrale, doit être présent.

Cet état est celui des besoins physiologiques fondamentaux, et correspond au stade foetal, de la dépendance totale à la Mère. Stade où la toute-puissance exercée sur la Mère par l'enfant est sans nuance. Mais heureusement, sa condition foetale, antérieure à l'équilibre du choix conscient, l'empêche d'exercer cette toute-puissance: il ne fait que la projeter.

Ce stade des besoins fondamentaux correspond au développement du cerveau reptilien. De ce fait, tous les traumatismes liés à ces besoins, et probablement y compris la naissance, seront dans une grande mesure stockés au niveau du cerveau reptilien.

En somme, à la naissance, l'être n'est pas apte à intégrer la séparation d'avec sa mère. Pourtant, il est confronté à cette séparation, qui confronte forcément sa toute-puissance!

Incapable de gérer cette confrontation, il va refouler sa toute-puissance reptilienne dans l'inconscient, et dès lors en devenir "esclave". Tout ce qu'on refoule nous pilote forcément à partir d'un point devenu inconscient.

Et donc, le lien de toute-puissance à la mère n'est vraiment coupé qu'à l'avènement d'une véritable émancipation, ce que presqu'aucun homme n'est parvenu à atteindre jusqu'à présent.

Cette toute-puissance refoulée, en tant que symbiose maternelle non intégrée en totalité, constitue le narcissisme primaire qui interfère, à l'âge adulte, avec la sexualité.

Tant que ce narcissime contamine la sexualité, l'émancipation véritable ne s'est pas produite. Principalement, l'irrespect des personnes dans la sexualité narcissique passe par différentes formes de violence. Cette violence est exprimée par la toute-puissance reptilienne refoulée.


Revenons à notre schéma.

Chaque stade représente un Couple Sacré, à savoir deux paires de polarités en proportions différenciées.

L'état initial à gauche montre deux paires non différenciées, caractéristiques de la confusion totale qui prévaut à l'origine, et qui caractérise la symbiose reptilienne absolue.

L'état intermédiaire est le point de choix, qui est amené de façon automatique par le système (Créateurs) ce qui est représenté par la flèche blanche au contours noirs épais.

Arrivé au point d'équilibre, il y aura de nombreuses fluctuations (et en réalité, cela conduira à de nombreuses réincarnations), jusqu'à ce que le choix soit fait selon des critères d'authenticité: respect des personnes dans leurs différences.

Si le choix est fait dans le sens du respect des différences, alors il y aura évolution privillégiant la différenciation, jusqu'à ce qu'elle atteigne 100% de ses justes proportions, ce qui caractérise l'émancipation véritable (fusion différenciée du Couple Sacré).

Si le choix est fait dans le sens inverse du respect des différences, alors il y aura régression, jusqu'à un éventuel retour au stade de la toute-puissance absolue, de la dépendance intégrale.

Le problème est qu'un être régressif n'est pas un foetus dont les capacités sont naturellement très limitées pour encadrer sa toute-puissance.

Un être régressif est un être ayant dépassé le point de choix, ayant acquis des capacités de fonctionnement causal, et représentant un risque effectif pour les autres. C'est devenu un vampire.

Voir l'article suivant, en particulier les schémas:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Concrètement, cependant, l'accession à l'émancipation à travers 100% de différenciation, ne peut pas se faire sans réintégrer absolument toutes les parties de soi prisonnières du passé, tous les refoulements psychologiques: il faut devenir une personne intégrée (et pas désintégrée!).

Donc il faut aussi réintégrer la "conscience" ou nature reptilienne, dont la plus importante partie est certainement encore bloquée dans le passé. Il faut actualiser cette nature, c'est-à-dire la reconnaître, la comprendre et l'accepter. Voir qu'on est passé par là, et que c'était inévitable.

C'est cette ultime intégration de la nature reptilienne qui désamorce totalement la toute-puissance, et donc le narcissisme, au fond du cerveau reptilien. C'est cela aussi qui libère totalement du stade reptilien, et donc des influences reptiliennes, et donc aboutit à la véritable émancipation (fusion du Couple Sacré).

Tandis que si la réalité reptilienne de soi dans le passé, est rejetée, non acceptée (flèches rouges), alors le refoulement reptilien de la toute-puissance foetale est promulgué par choix: il devient l'option entérinnée de la destinée de l'être.

Donc la toute-puissance est condamnée à rester refoulée, et à rendre la personne esclave des manipulations et tendances "reptiliennes". L'existence d'une telle personne deviendra totalement dirigée par le besoin d'asséner sur autrui une toute-puissance illimitée, en réponse à une dépendance symbiotique de nature vampirique.

Si on n'accepte pas et n'intègre pas la nature reptilienne, on devient dominé par la nature reptilienne.

Cela est assez simple à comprendre selon une autre approche:

La nature reptilienne est celle de la confusion originelle, donc finalement celle du pur potentiel de départ. Pour qu'un Couple fusionne dans la différenciation, il faut qu'il intègre son potentiel central de procréation, donc il faut qu'il intègre en son centre la nature reptilienne, la domine pour l'éternité, par des proportions différenciées parfaites!

J'ai déjà exprimé que le narcissisme est la zone de confusion centrale entre les Flammes Jumelles, et que ce narcissisme doit être sublimé et se réduire à un point de contact central entre les Flammes Jumelles.

Or, l'aspect essentiel de ce narcissisme est la nature reptilienne et sa toute-puissance. Donc, le Couple Sacré doit intégrer cette nature en son centre, afin de la rendre au potentiel de procréation.

La nature reptilienne est la toute-puissance naturelle du potentiel dialectique (Tao), et du foetus cosmique originel, tout simplement. C'est l'enfant-roi.

Arrivé à un tel point d'intégration, et donc de discrimination (grâce à la différenciation des polarités), la personne peut aussi voir ce qui est semblable et ce qui est diférent entre elle et les être régressifs, de nature reptilienne vampirique.

Ce qui les rapproche est le fait d'être tous passés par la symbiose absolue. Et l'être émancipé peut donc reconnaître dans le vampirisme des êtres régressifs, un état similaire à un état qui fut le sien, et qu'il a intégré.

Ce qui les différencie, c'est le choix d'évolution, ou de régression. Choix qui doivent être respectés l'un et l'autre, mais qui ne conduisent pas à des destins similaires. Et aussi, le respect du choix de l'autre n'implique pas d'adhérer à son point de vue ou à son action...



Synthèse:

Pour devenir un Couple Sacré, capable donc de ProCréer véritablement, il faut intégrer la nécessité reptilienne, la nécessité pour les nouveaux Couples ProCréés de passer par une phase de dépendance symbiotique totale, qui est un écho de l'Eternel potentiel, le Tao, qui est à l'origine de tous les Couples Sacrés.

Et il faut aussi intégrer le fait que les nouveaux Couples doivent avoir le choix intégral de régresser totalement vers la symbiose. Car on ne peut forcer aucun Couple Sacré à intégrer sa cause en soi!



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Myriam

avatar

Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 174
Date de naissance : 13/10/1968
Age : 49
Localisation : alès, au pied des cévennes
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 06 Avr 2008, 00:29

merci sphinx pour ces éclaircissements sur ce que nous vivons tous plus ou moins actuellement pour certains. mais qui me font gamberger toujours quand meme un peu.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(le temps que j'comprenne ...)

Ce qui est amusant, c'est que cela m'est venu l'ancrage au niveau des pieds, la semaine dernière ... Il me parraissait essentielle que cette partie là soit parfaitement ancrée et unie ...

Bien d'autres choses me viennent encore à l'esprit, mais les dire ici me parait futile, elles sont plus à vivre. Par exemple que la femme est un canal d'énergie, ainsi que l'homme, et que c'est comme si ils ne formaient plus qu'un y, quand ils font un. Que l'énergie rentre par le chakra coronal et vient s'ancrer et monter le niveau énergétique de tout ce qui l'entoure.
Revenir en haut Aller en bas
http://inter-connection.blogspot.com/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Jeu 10 Avr 2008, 19:09

Bonjour à toutes et tous,


L'homme et la femme ne vivent pas le narcissisme de la même façon. Simplement parce que leur différenciation sexuée exprime le refoulement de la toute-puissance de façon différenciée.

Cela peut se constater et se comprendre simplement à travers les rapports Père-Mère, qui sont croisés et différenciés entre l'homme et la femme.

En effet, la référence foetale symbiotique principale est celle de la Mère, alors que celle du Père, qui peut être très présente et importante, ne traduit cependant pas une dépendance symbiotique du même ordre, au moins pour le stade foetal et les premiers mois de la vie.

On constate donc la différenciation de la façon suivante:

- la dépendance foetale principale est croisée dans le cas de l'homme dans le ventre de sa Mère

- la dépendance foetale principale est directe dans le cas de la femme dans le ventre de sa Mère


La transmission narcissique emprunte les mêmes canaux différenciés: elle est croisée dans le cas de l'homme, et directe dans le cas de la femme.


La situation narcissique est de ce fait plus délicate et difficile dans le cas de la masculinité, parce que la dépendance symbiotique foetale principale prend un canal croisé similaire à la différenciation sexuée (Mère - Fils), et que dès lors la confusion qui en résulte entre filiation et sexualité est générallement plus grande que chez la femme.

En fait, parce que la dépendance foetale est croisée chez l'homme, et directe chez la femme, leur narcissisme respectif sera corrélé:

- la transmission directe produit un narcissisme par identification à la Mère (la toute-puissance foetale refoulée se traduit en négation de la Mère par identification narcissique); le narcissisme féminin sera de ce fait une tendance à la prise en charge symbiotique des hommes (comme une mère): c'est la confusion narcissique de la femme, qui se fait par identification.

- la transmission croisée produit un narcissisme par possessivité à l'égard de la Mère (la toute-puissance foetale refoulée se traduit en négation de la Mère par possessivité narcissique); le narcissisme masculin sera donc une tendance à vouloir posséder les femmes (comme un foetus) et à se faire prendre en charge symbiotiquement par elles: c'est la confusion narcissique de l'homme.


On voit que ces narcissismes différenciés s'accordent pour permettre aux êtres humains de jouer le drame récurrent de la vie amoureuse confusionnelle. Au lieu de vivre de vraies relations sexuées, ils vivent des illusions symbiotiques qui ne font que reproduire une expérience passée inachevée: celle du fils en manque de sa mère.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 11 Avr 2008, 17:27

Naturellement, il y a un narcissisme secondaire qui se forme transversalement par rapport au narcissisme primaire (lié à la Mère), et c'est le narcissisme lié à la référence symbiotique secondaire du Père.

Ce narcissisme secondaire est celui qui est impliqué dans le complexe d'Oedipe.

En effet, ayant nié sa Mère afin de pouvoir la posséder, l'homme va vouloir ensuite logiquement s'identifier à son Père, prendre sa place au près de sa Mère, en le "tuant".

Et d'autre part, ayant nié sa Mère afin de pouvoir s'identifier à elle, la femme va nourrir un désir de possessivité à l'égard de son Père similaire à celui de sa Mère.

Ce narcissisme secondaire oedipien sera lui-même confronté et refoulé durant l'enfance.

Il est de nature généralement moins virulente que le narcissisme primaire, c'est logique. Mais ce n'est pas une règle absolue.

A partir des deux axes dialectiques naturels de la sexualité par plénitude, exprimée sur schéma suivant par la TENSION et l'ARBITRAGE...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

... on se retrouve, avec la confusion narcissique habituelle, dans une configuration intermédiaire entre le schéma du haut qui exprime la discrimination sexuée intégrale, et le schéma du bas qui exprime la régression narcissique totale, vampirique.

Le narcissisme primaire déforce la TENSION sexuée naturelle, et transforme l'attraction spontanée des polarités en besoin narcissique de possession d'autrui. La TENSION sexuée n'est plus naturelle.

Le narcissisme secondaire amplifie l'ARBITRAGE, ce qui se traduit par une impossibilité à vivre une réelle intimité, car les polarités sexuées sont d'emblée en opposition, en conflit d'ARBITRAGE. L'ARBITRAGE sexué n'est plus naturel.

Le couple formé autour d'une sexualité narcissique est donc en perpétuel "stratagème psychologique", tiraillé entre possessivité narcissique, et répulsion narcissique.


En somme, la nature du Lien (Yin) est d'unir deux Séparations (Yang), et la nature de la Séparation (Yang) est de séparer deux Liens Yin).

Chaque polarité sexuée est donc différenciée selon le rapport 2/3 - 1/3.

Le narcissisme est une confusion (transitoirement inévitable pour les nouveaux Couples Sacrés) qui altère ces proportions en réduisant la supérieure et en augmentant l'inférieure (donc en déforçant la différenciation du rapport).

De ce fait, c'est une confusion qui exagère la perception sexuée personnelle par rapport à celle du couple et donc de la collectivité (cf l'article "La Mystification Physique" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en particulier les explications sur les schémas)

En effet, la meilleure perception de la différence entre les polarités sexuées est assurée par la plus complète différenciation entre les deux, donc par un rapport 2/3 - 1/3 correspondant à la nature respective du Lien et de la Séparation (cf l'Article "Synthèse Dialectique": [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

Dans le cas où ce rapport n'est pas réalisé, la perception de l'autre polarité sexuée est donc déforcée, et de ce fait, la perception de la polarité sexuée personnelle est logiquement amplifiée en retour: c'est le narcissisme.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le narcissisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le narcissisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» d'ou vient le narcissisme?
» Qu'est ce qu'un Trouble de personalité narcissique?
» Dieu est-Il narcissique ?
» Les gens du Mensonge
» La joie d'être un INTP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: