ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le narcissisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 14:05

Bonjour Delz,


J'ai aussi une amie qui a accès à une connaissance gnostique évidente, sauf qu'elle a, elle, des difficultés d'expression des concepts qu'elle perçoit pourtant fort bien.


La répartition dialectique des prérogatives sexuées est la suivante:

La Féminité est la Connaissance qui s'applique sans s'imposer, et la Masculinité est la Connaissance qui s'impose sans s'appliquer.

De la rencontre entre les deux peut émerger la Connaissance intégrale, éthique, pratique, arbitrée.

Pourquoi? Parce que leurs limites et leurs libertés sont dissociées et complémentaires:

La Connaissance qui s'applique sans s'imposer rencontre les limites de l'application pratique, mais est libre des limites de l'imposition éthique.

La Connaissance qui s'impose sans s'appliquer rencontre les limites de l'imposition éthique, mais est libre des limites de l'application pratique.

Cela permet la cohérence de leur arbitrage mutuel.


Dans le cas de ton amie, je vois plusieurs possibilités d'explication. Une d'entre elles est la suivante:

Ce qui se passe est peut-être simplement que la polarité jumelle, masculine, de ton amie est très avancée sur le chemin de sa synthèse dialectique...

De ce fait, la limite interpersonnelle mentale entre les deux polarités est déjà bien sinusoïdale, et la polarité féminine peut y accéder quand elle veut.

Mais il n'y a pas encore reconnaissance consciente des natures différenciées des polarités entre elles, et de leurs relations différenciées et complémentaires avec l'onde mentale intermédiaire.

C'est un phénomène connexe. La synthèse s'effectue pratiquement du côté de la Masculinité, qui intègre la dialectique sinusoïdale du mental dans la circularité de son corpuscule Yin, et naturellement, cette synthèse est mise au service du Couple Sacré dans son ensemble.

Car à mesure que le mental est décontaminé par le travail narcissique de la polarité masculine, il s'affirme comme séparation dialectique, sinusoïdale, entre les deux polarités.

L'Epée est au Service du Couple, pas d'une seule polarité. Une onde mentale décontaminée par la synthèse Masculine est naturellement au service de la Féminité.

Dans le cas de ton amie, elle ne prend peut-être simplement pas conscience qu'elle accède à la dialectique sinusoïdale dévoilée entre les deux polarités par le travail de synthétisation de sa polarité masculine, synthèse qui est elle-même le reflet de la nature dialectique active de sa polarité féminine... jeu de ping-pong qu'il faut discriminer...

Mais clairement, le but de la Féminité n'est PAS d'assumer l'éthique existentielle, car elle pourrait y brimer sa propre nature, qui a besoin de souplesse, d'une liberté des recherches existentielles, simplement ancrée sur l'éthique synthétisée par la Masculinité.

Il y a donc peut-être aussi chez ton amie une confusion transitoire qui la fait s'approprier l'éthique dialectique, alors que ce n'est pas son rôle. Peut-être un déséquilibre interne au Couple Sacré et qui reste encore à régler, comme une sorte de compétition à désamorcer?


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 14:12

Bonjour Diane,


Citation :
on dirait que tu attends de l'extérieur une complémentarité à ton éthique alors qu'il est évident, pour moi, qu'elle doit venir de l'intérieur...


Elle ne doit pas venir de l'intérieur, car cela signifierait que je suis dans l'illusion de vouloir m'approprier isolément l'intégralité de la vision du Couple Sacré, au mépris de toute éthique dialectique.

Non, ma position est claire, solidement fondée, et je n'ai pas de raison d'en changer.

Abdiquer signifierait entrer en confusion avec le point de vue complémentaire, et perdre la possibilité de le rencontrer vraiment et de le servir.

J'irai donc juisqu'au bout de mon propre point de vue, afin de pouvoir vraiment rencontrer un point de vue tout autre, et alors seulement complémentaire!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 14:21

Voici ce que j'écrivais dans un autre article:


Citation :
La partie du bas montre deux êtres ayant régressé vers l'équivalence interne de leurs polarités.

On constate premièrement que puisque ces deux êtres sont intrinsèquement équilibrés dans leurs polarités internes, ils ne sont nullement reliés par une tension quelconque. Et sans tension, aucune réelle dynamique de vie n'est possible.

Mais même si on considérait les attractions externes, mutuelles, de leurs centres, on constaterait qu'elles seraient inférieures aux attractions internes, et se croiseraient simplement au centre de leurs deux êtres, sans la moindre dynamique particulière.

Mais en réalité, la question est: se croyant complets, qu'iraient chercher ces êtres à l'extérieur d'eux-mêmes?

De plus, leurs centres, même s'ils sont équivalents entre eux, ne sont pas complets. La connaissance, tant active que passive n'est vraiment complète ni chez l'un, ni chez l'autre.

Et nous avons alors deux êtres qui:

- se croient complets
- agissent comme s'ils l'étaient effectivement
- en se passant de tout arbitrage extérieur
- et ne sont en réalité pas complets du tout

Ceci, clairement, conduit à diverses dérives psychologiques et spirituelles, comme l'inflation mégalomaniaque, la psychose, les chimères spirituelles et la désintégration de l'identité.

Aucun garde-fou de la cohérence de l'être, aucune protection, aucune limite.


En vérité, la Nature de l'être, qui est parfaitement juste, n'autorise pas une seule Personne à se diviniser toute seule, à vivre l'ultime émancipation, initiation, sans le contrepoids d'un arbitrage complémentaire.

La divinisation de l'être humain est une réalité, mais elle ne peut pas se réaliser sans le garde-fou éthique de l'arbitrage mutuel des Flammes Jumelles.

Citation :
La fonction d'arbitrage:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 14:23

Elle ne "doit" pas venir de l'intérieur parce que tu le décides mais elle le "peut" très bien !

Tu mets "la charrue avant les boeufs" et au lieu d'inviter ta FJ à te rejoindre, tu ne fais que freiner sa venue...

A mon avis...

Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 14:30

(je ne sais toujours pas faire les ciatations)

"Mais en réalité, la question est: se croyant complets, qu'iraient chercher ces êtres à l'extérieur d'eux-mêmes?"

Mauvaise question : les FJ ne cherchent (plus) rien mais OEUVRENT ENSEMBLE !


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 14:38

Elle le peut... dans la confusion oui!

Une réponse spontanée à l'authenticité de mon point de vue ne sera pas vécue comme interne à moi, mais comme AVEC moi...

On ne peut inviter sa FJ que par authentification du point de vue! Je ne freine rien du tout, au contraire! Nul ne sait quelle est la situation de ma rencontre avec le point de vue complémentaire, et de sa Présence avec moi.

Ce que j'écris est l'expression de mon point de vue, et je n'ai pas à tenter d'expimer un autre point de vue, même si je le perçois très bien...


Il m'est arrivé, d'aventure, de rencontrer un type de Féminité qui revendique la prérogative de l'éthique, alors que ce n'est pas son rôle... (je ne parle pas de toi !) mais il faut arriver à voir la confusion que cela dénote, et se méfier de telles influences...

Je ne féminiserai en tout cas pas mon point de vue pour satisfaire à une forme de toute-puissance féminine, qui existe aussi bien que la masculine...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 14:49

Citation :
Mauvaise question : les FJ ne cherchent (plus) rien mais OEUVRENT ENSEMBLE !


... sans aptitude à la dynamique, aucune oeuvre n'est possible!

La complémentarité implique forcément un manque.

C'est seulement la perception de ce manque qu'il faut sublimer pour permettre la dynamique de plénitude, et atteindre le point où on ne recherche plus rien, malgré le manque... mais le manque lui-même n'est jamais annihilé... il forme le Conflit, le pivot de la dynamique dialectique.

Le Couple Sacré recherche effectivement à l'extérieur, mais librement... cette recherche est la ProCréation...

C'est l'intégration de l'incomplétude qui permet de fonder la dynamique de complétude.

C'est l'intégration de l'imperfection qui permet de fonder la dynamique de perfection.

S'il n'y a pas d'accroches polarisées, il n'y a pas de dynamique possible!


La différenciation permet la complémentarité des accroches.


Tu parles de nouer une relation... sans lien... ce n'est pas un paradoxe dialectique, mais plutôt nihiliste.


Amitié à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
delz

avatar

Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 55
Date de naissance : 08/08/1986
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 14:55

Hum...ok, même si malgré ma bonne compréhension de ton "travail", j'ai toujours du mal avec la question "sinuosidale et yin/yang...

Citation :
Dans le cas de ton amie, je vois plusieurs possibilités d'explication. Une d'entre elles est la suivante

Ne pourrait-on pas avancer comme autre possibilité qu'elle est parvenue à un grand degré d'accomplissement, de déconfusion, d'intégration de son être, de compréhension de l'amour comme base évolutionnaire, tout celà avec sa sensibilité féminine mais en ayant des particularités, des facilités au niveau rationnel, au niveau du mental pur, qui lui permettent d'exprimer "l'Ethique du Père" à un niveau théorique et à un niveau pratique?

Amitié.

Bizoux à Diane aussi. D'ailleurs, pour "citer", il faut copier coller la partie souhaitée puis la sélectionner et appuyer sur le deuxième bouton en partant de la droite (la petite bulle "citer")
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 15:37

Merci Delz !

Sphinx,
Citation :
"Je ne féminiserai en tout cas pas mon point de
vue pour satisfaire à une forme de toute-puissance féminine, qui existe
aussi bien que la masculine...
Si c'est pour moi, c'est très mal vu !
Je t'ai expliqué que je me place dans le cadre de ce forum...

Je pense à tes "lecteurs" qui souvent pataugent et tu viens de nous donner l'explication : il manque un morceau !

Citation :
Elle le peut... dans la confusion oui!
Alors déconfusionne-toi !
J'avoue que là, tu me déconcertes...


En toute amitié...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 15 Aoû 2008, 16:58

Bonjour Diane,


Citation :
Si c'est pour moi, c'est très mal vu !

Vraiment, ce n'était pas pour toi.

Citation :
Alors déconfusionne-toi !
J'avoue que là, tu me déconcertes...

Tu m'as mal compris. Je voulais dire par là que dans tous les cas, si la complémentarité émerge de l'intérieur d'une même Personne, alors c'est forcément une confusion.


Bonjour Delz,


Citation :
Ne pourrait-on pas avancer comme autre possibilité qu'elle est parvenue à un grand degré d'accomplissement, de déconfusion, d'intégration de son être, de compréhension de l'amour comme base évolutionnaire, tout celà avec sa sensibilité féminine mais en ayant des particularités, des facilités au niveau rationnel, au niveau du mental pur, qui lui permettent d'exprimer "l'Ethique du Père" à un niveau théorique et à un niveau pratique?


La Féminité et la Masculinité sont caractérisées par une conscience personnelle, une faculté cognitive similaire, constituée par leur équilibre personnel interne.

Leurs polarités respectives en excès déterminent des facultés différenciées, éthique (théorique - rationnelle) d'un côté, et pratique (émotionnelle - énergétique) de l'autre.

Ensemble, ils ont accès au supramental conjugal du Couple Sacré. Séparément, ils n'ont accès qu'à une faculté cognitive de base, à la fois éthique et émotionnelle.

Concrètement, tant que la confusion règne, l'expression des prérogatives peut fluctuer.

Ce que tu décris me semble donc témoigner d'une forme de confusion relative, comme par exemple des polarités incarnées dans des corps de sexuation inversée, auquel cas il s'agirait bien de la polarité masculine, mais sous une apparence féminine.

Ou encore une compétition, donc une confusion résiduelle, entre les polarités dans l'appropriation de leurs prérogatives différenciées au sein du supramental conjugal.


La vie incarnée présente de nombreuses formes de confusion. Et ce qui est finalement important, c'est de reconnaître ce qui est dans la discrimination, et d'y adhérer.

Ma prétention n'ira jamais jusqu'à développer l'analyse détaillée de toutes les situations confuses, et de toutes les perversions narcissiques de la Nature de l'Etre.

Elles sont très nombreuses et diverses, et certes, j'en ai démystifiées quantité pour moi-même.

Je préfère principalement tenter d'exprimer la Nature de l'Etre dans la discrimination, et je n'ai pas besoin de comprendre forcément toutes les altérations de cette Nature, pour y adhérer authentiquement.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Credo



Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 131
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 16 Aoû 2008, 16:45

Dans un bateau, le gouvernail dirige et la voile fait avancer..
Chacune de ces parties est essentielle au bon fonctionnement du bateau et à l'arrivée à bon port.
C'est leur parfaite discrimination qui leur permet d'assumer leur rôle à la perfection.

Ce monde qui est aussi un véhicule dérive parce que le gouvernail tente de faire avancer le bateau et la voile rêve de retourner à l'eau...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coeursacre.blogspot.com
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 16 Aoû 2008, 18:56

Merci Credo, pour cette belle image!


J'aimerais quand même revenir au "cas" de l'amie de Delz, car je ne voudrais pas qu'on croie que je dénigre quoi que ce soit au niveau mental à la Féminité, que je respecte au plus haut point!

A mon sens, ma toute première explication est probablement la bonne, c'est en tout cas la meilleure, et elle n'invalide en rien ta perception de cette Personne, Delz, comme quelqu'un d'avancé et capable de mentaliser la Connaissance.

Tu précisais de plus qu'elle le fait avec une approche féminine malgré tout.

Cette théorie du décentrement, justement, m'a fait penser au décentrage des fonctions par les polarités dialectiques.

En effet, la fonction périphérique circulaire (donc centrée) doit être assumée par une polarité décentrée: la Féminité.

Et la fonction centrale ponctuelle (également centrée, forcément) doit être assumée par une autre polarité décentrée: la Masculinité.

Le décentrement est la garantie de la déconfusion de la Personne par rapport à sa fonction.


Ton amie fait peut-être partie d'un Couple Sacré dont les deux polarités sont très évoluées. Il ne faut pas oublier que le facteur mental est unique, et est en réalité le pivot commun des deux polarités...

De ce fait, cette Personne féminine exprime peut-être simplement la dialectique sophianique, selon une approche plus immanente, féminine, que transcendante, éthique?


Ce dont je suis cependant certain, c'est que la Féminité ne doit pas assumer la synthèse éthique de la Connaissance, car elle y perdrait la souplesse nécessaire à sa fonction dialectique.

Elle peut la comprendre, et l'exprimer, mais elle ne doit pas l'assumer.

Il ne s'agit pas de brider l'un ou l'autre sexe, mais au contraire leur permettre une totale liberté, ce qui ne peut s'envisager en dehors de l'expression de leur vraie nature.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
delz

avatar

Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 55
Date de naissance : 08/08/1986
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 16 Aoû 2008, 19:57

Merci pour ces précisions Stéphane.

Merci aussi pour ton respect inconditionnel envers la Féminité, et les articles où tu l'exprime, qui m'ont ouverts les yeux sur les problèmes qu'avait la Masculinité à résoudre avec elle et à quel point celà provoquait un déséquilibre dans le paradigme actuel.

Je suis depuis lors beaucoup plus attentif à cette problématique en essayant de passer de l'adolescence (incapacité à rencontrer vraiment la Féminité pour raison d'un manque d'équanimité, de problèmes symbiotiques ou de manipulations spéculatoires) à l'age adulte (respect de la Féminité et rencontre authentique avec elle, car libéré de toute spéculation).

Bonne soirée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 16 Aoû 2008, 21:46

Merci à toi, Delz !


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 16 Aoû 2008, 23:23

Bonsoir à tous,

Sphinx, j'ai beaucoup de mal à comprendre ton attitude mais j'essaye...

Tu dis :
Citation :
J'exprime l'éthique dialectique selon la
référence verticale, sans préconiser son application inconditionnelle,
aveugle, immédiate, qui serait destructrice.
Selon moi, tu es en pleine contradiction car j'ai l'impression que tu es justement en train d'appliquer cette théorie inapplicable.
En effet, ton éthique est valable dans l'absolu mais dans ce paradigme, elle est décalée.

Donc, pour le moment, on commence par rencontrer sa flamme jumelle à l'intérieur, avant éventuellement, de la rencontrer incarnée dans un être de sexe opposé.
Probablement, dans qq centaines d'années, la rencontre s'opérera simultanément à l'intérieur ET à l'extérieur !
Mais pour l'heure, il faut tenir compte de la densité, donc de la force d'inertie, et on ne peut pas sauter les étapes !

Je sais qu'en mathématiques par exemple, il existes des théories absolument indémontrables
Voir le "théorème de l'incomplétude" de Gödel que je découvre à l'instant, et trouve très intéressant :
Si j'ai à peu près compris, certaines théories ne peuvent pas être prouvées avec les postulats de départ mais pourraient l'être avec des données supplémentaires ajoutées...càd dans un contexte plus large, voire qui n'existe pas encore !

Il me semble évident que tu es en décalage avec la réalité...

Bonne nuit de pleine lune...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 17 Aoû 2008, 00:49

Bonsoir Diane,


Cette théorie n'est pas inapplicable. Elle demande simplement à être mise en application d'une façon cohérente.

Comment le dire? Le paradigme doit évoluer, et ses limites éthiques doivent se resserrer. La clé du libre-arbitre doit être reprise. Ce n'est pas moi qui le dit.

Ce n'est pas une expression de toute-puissance de ma part. Ce sont des données qui ont été clairement exprimées sur les "plans intérieurs" de l'Humanité.

Mais cela ne peut pas se réaliser d'"un coup"... ou bonjour le choc pour la plupart des Personnes...


Par exemple, je me refuse à éditer quoi que ce soit de mon travail par ma propre volonté, car ce serait de la toute-puissance de ma part. Je ne peux pas prendre seul la responsabilité d'asséner la dialectique sur le monde.


Donc, pratiquement, nous avons besoin de:

1°) Références éthiques à appliquer
2°) Canaux d'application des références

Le premier point doit être assumé par la Masculinité
Le second point doit être assumé par la Féminité


En résumé, pour resserrer les limites éthiques du paradigme, il faut que des Couples Sacrés fusionnent à l'intérieur du paradigme.

Tu considères peut-être que la fusion des Couples Sacrés est encore à ce stade d'évolution du paradigme, une utopie, ou au minimum une vision avant-gardiste, mais improbable en l'état actuel des choses?

J'ai la "faiblesse" de considérer que certaines Personnes incarnées actuellement dans ce paradigme tel qu'il est, peuvent atteindre la fusion, et reparamétrer les limites éthiques du paradigme avec la souplesse requise, mais aussi avec une célérité et une fermeté peut-être étonnantes...

Je ne suis pas en décalage avec la réalité, car je travaille sans cesse sur moi-même pour évoluer et sublimer mon narcissisme, de façon à reconnaître et respecter ma Personne et celle d'autrui.

Mes expériences spirituelles, ainsi que ma compréhension des processus, me permet de croire effectivement très possible une fusion de certains Couples Sacrés dans ce paradigme tel qu'il est, dans peu de temps peut-être...

Et si cela ne se réalisait pas, et bien, ce ne serait que partie remise...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 17 Aoû 2008, 09:59

Bon matin Sphinx,

Je suis d'accord avec toi !!
Heureusement !

Sur le plan individuel, c'est bien sur réalisable par certains...peut-être pas de la manière "idéale" que tu décris...

Tout est une questions de nuances...tu peux peut-être juste "adapter" ta vision tout en gardant l'autenthicité et la pureté ??

....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 17 Aoû 2008, 11:42

En fait tu ne peux t'attendre à une forme trop précise quant à cette manifestation...ce serait un peu naïf !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 17 Aoû 2008, 12:05

TAO

Pour ceux que cela intéresse, en discutant en privé avec Sphinx, j'ai découvert une forme d'interprétation que je ne connaissais pas...

En regardant ce symbole en 3D et en mouvement, on peut voir le corpuscule central (l'essence) comme le noyau.

En considirant le rapport en terme de MASSE et non plus seulement de volume (1/3-2/3), le noyau a une densité plus important que l'onde, plus "vaporeuse"...

Ainsi les proportions changent et la répartition des masses peut très bien être de...50/50...pourquoi pas ?

Ce qui fait qu'ils y aurait plusieurs rapports différents à prendre en compte, et nuancerait CONSIDERABLEMENT les interprétations !

:p1:
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 17 Aoû 2008, 13:11

Bonjour Diane,


Je vois, mais là tu travailles au niveau des aspects constituants, structurels, et non pas polarisés.

En effet, la polarisation sexuée (noir-blanc), repose sur une "polarisation" structurelle Esprit (corpuscule) et Ame (onde) (on oublie les tonalités sexuées, on vide les zones).

Et l'Esprit en tant que corpuscule "fonde" l'Ame, l'onde. Le corpuscule est donc bien "essentiel", mais dans un sens structurel, et non pas sexué.

Et de fait, tu dois effectivement utiliser un aspect structurel non polarisé, la masse, pour rendre compte de cet équilibre qui est structurel, et non pas sexué, mais qui préserve la sexuation qui, en quelque sorte, repose dessus.

Cet équilibre structurel est ce qui ancre la réalité de la Personne, et qui sous-tend sa sexuation. J'en ai déjà parlé à plusieurs reprises, et la dernière fois, c'était là:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
EDITION: REMARQUE ESSENTIELLE:

il ne faut jamais perdre de vue qu'au delà de ces aspects différenciés, l'homme et la femme sont tous deux structurellement fondés de façon équivalente sur un Esprit (corpuscule) et une Ame (onde). De ce fait, intrinsèquement, ce sont deux êtres individuels équivalents de par leur structure intrinsèque (ce sont deux Esprits).

Ce n'est que dans leurs aspects différenciés (croisés sur les aspects structurels) que les composantes individuelles et collectives sont différentes et complémentaires.

De ce fait, il ne faut pas croire que la femme n'est pas un individu parce qu'elle est liée implicitement au collectif, et tournée vers l'individualité: cela ne concerne que les aspects différenciés.

Les aspects structurels sont similaires pour les deux sexes.

En fait, le croisement de la différenciation sexuée, constituant les Personnes, doit inévitablement s'appuyer sur une équivalence structurelle sous-jacente. Sans quoi ledit croisement ne serait pas stable et risquerait de s'effondrer sur lui-même.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 17 Aoû 2008, 17:14

Pour compléter cette vision structurelle, et faire aussi le lien avec la différenciation sexuée:

Le Corpuscule de l'Esprit, en tant que structure, est:

Yin (intérieur du corpuscule) Yang (limite du corpuscule) Yin (extérieur du corpuscule).

Dans sa globalité, le corpuscule est donc d'essence structurellle Yang: Lien-Séparation-Lien.


Alors que l'onde de l'Ame est, en tant que structure:

Yang (limite du corpuscule) Yin (intérieur de l'onde) Yang (limite externe de l'onde).

Dans sa globalité, l'onde est donc d'essence structurelle Yin : Séparation-Lien-Séparation.


Lorsque cette polarisation structurelle interne à la Personne est parfaitement équilibrée, elle devient la base d'une différenciation sexuée, conjugale, parfaitement ancrée.



Il faut donc, et je pense que c'est sur cet aspect que tu souhaitais insister, Diane, bien discriminer l'enjeu et le processus de la stabilisation structurelle interne de la Personne entre ses aspects structurels Yin et Yang (Ame et Esprit), et la différenciation sexuée conjugale qui s'ancre sur la structure sous-jacente, comme le montre bien le symbole du Tao:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 17 Aoû 2008, 22:40


Autant pour moi, je n'avais pas lu cette partie concernant l'âme/l'esprit !

Ca devient vraiment trop abstrait pour moi...

Je me dis juste que si la structure de base n'est pas bien reconnue, le reste ne peux pas se calquer dessus...quel casse tête !

Bonne soirée...


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 17 Aoû 2008, 22:59

La conscience archaïque:


La conscience archaïque existe bel et bien.

Elle se caractérise par l'éternité originelle du "temps" qui précède le "premier mouvement".

Elle ne connaît que la polarisation centrale, radiale, en force latente, du corps primordial tiré du Chaos, le Corps de la Mère.

Qu'on l'aborde du côté de la Féminité ou de la Masculinité, elle dénote une incapacité fondamentale à comprendre la différenciation, la complémentarité, la dynamique, ainsi que l'intégration narcissique d'un corps, qui permet tout ce qui précède.

Elle est "reptilienne" car émanée du Serpent du Chaos primordial, Apophis.


La conscience archaïque ne sait pas au départ quoi faire d'un corps. Elle ne comprend pas même pourquoi elle devrait en intégrer un.

Elle ne comprend pas d'avantage quoi faire de la différenciation sexuée, qui découle de l'intégration d'un corps.

Elle reste fortement hypnotisée par l'"éternité" de perfection radiale, indifférenciée, qui précède juste le "premier mouvement".

Elle ne peut envisager d'état valable qui puisse remplacer la perfection ineffable de l'origine. Elle ne voit pas en quoi des principes dont elle ne comprend pas le sens et la fonction, comme les polarités sexuées, pourraient aboutir à un état équivalent et en fait préférable à l'illusion de la perfection originelle!

Cette fascination de l'illusion originelle sera d'autant plus redoutable dans le cas de la Masculinité dont l'expérience originelle est "sexuellement" croisée, puisqu'il s'identifie au potentiel central du Corps de la Mère, qui est "archaïquement" féminin.

Pour l'Homme, il y a donc croisement confusionnel de la conscience archaïque avec la sexuation! Et cela se manifestera par sa réactivité narcissique de dépendance à l'égard de l'écho du Corps de la Mère passant par les formes densifiées du corps physique féminin.


Ce qui se passe, est tout simplement qu'à l'origine, les Personnes devant assumer les polarités sexuées, ne sont pas décentrées par rapport à leurs fonctions respectives! Il y a confusion entre les Personnes et leurs fonctions sexuées.

La conscience archaïque définit donc des rapports archaïques avec la sexuation, conduisant à des expressions archaïques de celle-ci!


A l'origine, les Personnes se confondent avec les fonctions: la Masculinité avec le potentiel central, et la Féminité avec la circonférence, le Corps de la Mère lui-même!

La conscience est radiale, archaïque, et vu la confusion, les fonctions ne peuvent pas être assumées de façon cohérente.


Mais à mesure que le décentrage des Personnes s'affirme par rapport aux fonctions sexuées qu'elles doivent assumer, elles intègrent leur narcissisme progresivement, par l'entremise de l'appropriation de leur corps densifié et de leur sexualité narcissique.

Mais le rapport au corps et à la sexualité sera encore fortement, à ce stade, contaminé par l'ignorance de la conscience archaïque, et son désir récurrent de retourner vers la symbiose originelle, tant que le décentrage fonctionnel ne sera pas complet.

Piloté par la conscience archaïque, l'être va adultérer la sexualité de diverses façons, passant par diverses perversions plus ou moins prononcées.

De fait, la conscience archaïque ne sait pas à quoi sert vraiment la sexualité, et n'en assume pas correctement le principe. Elle va donc pervertir l'expérience de la sexualité en arrière-plan de la conscience de la Personne.

Dans ce cadre, le corps, et la sexualité, semblent être, pour la conscience archaïque, des barrages empêchant le retour vers l'âge d'Or symbiotique.

La conscience archaïque sera donc, tant qu'elle n'est pas convertie et intégrée, fondamentalement en opposition avec les corps, et avec la sexualité, aspects qu'elle tentera de détruire, de pervertir, de rejeter par tous les moyens possibles.

C'est la résistance fondamentale de la conscience archaïque qui empêche l'incarnation intégrale et la fusion discriminée des polarités sexuées.


Cela continuera tant qu'elle n'aura pas été entièrement intégrée par le développement mental et sa synthétisation.


Car le facteur mental de la Sophia est là précisément pour former la conscience à l'intégration de la dynamique sexuée et de sa juste signification, de sorte de pouvoir y "convertir" la conscience archaïque.

Un être qui n'a pas intégré sa conscience archaïque n'est pas encore vraiment né.

La plus grande difficulté est de ne pas la considérer comme un ennemi qui pervertit tout... après tout, c'est une partie fondamentale de la conscience de soi... qui a été refoulée précocement lors de la confrontation à la réalité physique de soi et d'autrui.


Parvenir à se "réconcilier" cette partie de la conscience de soi est ce qui peut faire toute la différence! Car elle est finalement, avant la lettre, la conscience conjugale, tant qu'elle n'est pas intégrée...

C'est elle qui cherche à posséder le Corps de la Mère, et dans le même temps, à le détruire. Car on finit toujours par vouloir détruire ce à quoi on est dépendant...


Le désir de destruction du corps féminin est un écho du désir de destruction du Corps de la Mère.

Et le paradoxe, dès lors, veut qu'en voulant détruire les corps pour retrouver le Corps de la Mère, la conscience archaïque ne fait que tenter de détruire le Corps de la Mère lui-même, et ne peut que s'en éloigner de cette façon.


Inévitablement, le développement mental doit affirmer la signification de la sexuation au point qu'elle emporte l'adhésion de la conscience archaïque, et permette de libérer le refoulement archaïque de la complémentarité.

Lorsque la conscience archaïque, qui est attachée au Corps de la Mère, est convertie par le facteur mental, elle renonce à la possession du Corps de la Mère, et se transforme en conscience conjugale, qui effectivement s'identifie au Corps de la Mère, à travers la dynamique des polarités sexuées!


C'est par sa sublimation narcissique intégrale, son sacrifice masculin en réponse à celui de la Féminité, que l'Homme qui actualise son impuissance, peut enfin convaincre et convertir la conscience archaïque, en quoi réside la vraie puissance d'être, qui est conjugale!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 18 Aoû 2008, 23:24

Naturellement, l'Homme qui désire posséder le Corps de la Mère à travers les formes densifiées du corps de la Femme, n'en expérimentera qu'un vague écho déformé, adultéré.

Pour faire l'expérience intégrale du Corps de la Mère, à travers la sexualité sacrée, il faut renoncer à la possessivité archaïque à l'égard du Corps de la Mère.


D'un autre côté, pratiquement, la conscience archaïque et son influence sur la sexualité narcissique, est le point de pénétration et de manipulation privillégié pour les êtres et les égrégores régressifs, hyper-symbiotiques, puisque leur nature essentielle a été asservie, par régression symbiotique, à cette conscience archaïque et que leur nature ne témoigne plus que de la toute-puissance de cette conscience archaïque.

Concrètement, il est vain de tenter de faire transcender les êtres les plus régressifs, tant qu'on n'a pas converti et intégré la conscience archaïque en soi-même.

En effet, on ne dispose pas de l'humilité suffisante à la transcendance des êtres les plus symbiotiques tant qu'on n'a pas témoigné de cette humilité en emportant d'abord l'adhésion de la conscience archaïque au fond de soi.

Et pour emporter cette adhésion, il faut libérer le refoulement de la complémentarité sexuée.


(cf par exemple le film "Blueberry", où le "Frère sombre", spéculatif tout-puissant, incarne la nécessité, pour le "vaincre", de régresser consciemment afin de libérer le refoulement originel de la complémentarité sexuée tout au fond de la psyché)

La voie de la Lumière propose une régression active, consciente, visant à confronter et réintégrer les refoulements passés de façon à actualiser le Soi dans le présent. La toute-puissance archaïque est dominée et progressivement désamorcée.

La voie sombre propose une régression passive, subie, visant à enterrer définitivement les refoulements dans le passé, de façon à éviter toute actualisation du Soi dans le présent, et à plutôt adultérer le présent par les erreurs issues des refoulements, comme si elles étaient légitimes. Il y a construction d'un faux Soi inversé, comme illusion d'actualisation du Soi dans le présent, présent qui est complètement assujetti à un passé rigidifié dans l'erreur. La toute-puissance archaïque est dominante.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mar 02 Sep 2008, 18:59

La toute-puissance de la vague:



Afin de désamorcer notre propre toute-puissance, nous devons reconnaître la toute-puissance du potentiel, à travers celle de la conscience archaïque (conscience conjugale refoulée).

Car reconnaître la toute-puissance du potentiel, c'est intégrer le potentiel, se mettre à son Service, et donc intégrer la conscience archaïque en la transmutant en conscience conjugale.

C'est donc bien par désamorçage de la toute-puissance du refoulement de la complémentarité, libérant la toute-puissance de la complémentarité, qu'on permet la discrimination entre l'être et son potentiel. La dynamique de Vie (Couple Sacré) maîtrise alors la force du potentiel de Vie.

La toute-puissance des Personnes doit intégralement être transférée vers la toute-puissance conjugale, de l'Oiseau, de Christ! Vers la toute-puissance du finalisme collectif, en somme.

Pour épouser la vague, et maîtriser le surf, il faut d'abord reconnaître et accepter la toute-puissance de la vague!

Si on ne reconnaît pas la toute-puissance du potentiel, de la vague, alors on risque par toute-puissance personnelle de se confronter au potentiel, à la vague, et à ce jeu-là, on ne peut pas gagner, et on "prend la tasse"!

Par humilité, il faut renoncer à toute prétention de confronter la toute-puissance du potentiel, et offrir alors une absence totale de résistance à la force du potentiel, qui pourra être réellement maîtrisée seulement à cette condition.

La sexuation issue du narcissisme sublimé permet la maîtrise du potentiel central, et par conséquent, aussi de tous les êtres retournés au potentiel, par la dynamique de l'Oiseau, du Couple Sacré.

En synthèse, seule la puissance de l'Oiseau, rendue à elle-même par sublimation narcissique, peut confronter et maîtriser la toute-puissance du potentiel central.

Il est périlleux de vouloir maîtriser la vague sans l'humilité indispensable, qui ne peut être procurée que par la reconnaissance de la complémentarité égalitaire sexuée... notre propre toute-puissance illusoire nous serait renvoyée contre nous-même par la toute-puissance effective de la vague elle-même...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
 
Le narcissisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» d'ou vient le narcissisme?
» Qu'est ce qu'un Trouble de personalité narcissique?
» Dieu est-Il narcissique ?
» Les gens du Mensonge
» La joie d'être un INTP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: