ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le narcissisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 04 Nov 2011, 19:13

bonsoir

Citation :
il ne faut jamais présenter d'excuses, ni jamais exprimer de regrets, ni demander pardon. Mais tout cela, sans arrogance ni mépris non plus.

heureusement que ce n'est pas parce que les choses sont dites qu'elles sont justes ...

on dit "pardon" a une vieille dame qu'on bouscule .... "excusez mon retard" ..."désolé "pour le désordre que j'ai laissé ... l'erreur que j'ai commise en vous jugeant ou jaugeant trop vite sur des subjectivités personnelles et du haut de mon savoir sans savoir qui vous êtes ou seulement par bribes ou sur quelques mots ou réactions .. ...
l'humilité me semble t il s'apprend avec des petites choses de ce type ...et je ne parle même pas des exemples gravissimes dont parle Ambre .... le respect de l'autre est surtout dans l'acceptation de ses différences et pas dans l'injonction de visions personnelles ... si brillantes soient elles ...


Citation :
Il y a des "erreurs" relationnelles dans le contexte dualiste, c'est vrai. Elles sont fondées sur des problèmes de signification, d'harmonisation des subjectivités personnelles, des refoulements.

n'y a t il pas une démesure à imaginer que les seuls rapports humains soient toujours et absolument fondés, basés, sur des niveaux de conscience ???
la part d’humilité se doit de toujours rendre à l'autre un salut pour l'authenticité dont il fait preuve au risque de faire ou dire ou faire des erreurs ... et de lui pardonner si on saisit plus avant ses restrictions inconscientes ou pas ...

et de se pardonner à soi de nourrir l'illusion de saisir voir de contrôler la profondeur d'une âme ...

c'est dans l'amour que l'échange se fait plus profond et plus authentique ...

élever un enfant dans tous les sens du terme se fait avec amour ...

Marie
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 04 Nov 2011, 21:11

Bonsoir Nathalie,


Citation :
Même si "théoriquement" celà est sans doute juste, existenciellement parlant , c 'est mots/écrits, ne risquent ils pas d'être mal interprèté et récupéré par certains ?

A partir du moment où il est bien précisé que l'arrogance et le mépris ne sont pas de mise, la récupération possible devient moins aisée, même si pas impossible, naturellement.

Mais la raison ici n'est pas de spéculer sur la récupération éventuelle de ce qui est dit. Il s'agit pour moi de définir ce que je perçois en tant que vision rectifiée, et comme unique solution possible, réelle, à la condition humaine dualiste.

Je pense à ce titre qu'il est plus important de dire ce qui est tel que cela est, plutôt que de tergiverser en vertu d'une possible récupération narcissique.

La moralisation est, je l'ai déjà souvent dit, comme une contamination, Il n'y a pas de demi-mesure pour la déceler et la soigner éventuiellement. Il s'agit de discriminer précisément ce qui fait partie de la pathologie, et ce qui n'en fait pas partie.

C'est pourquoi j'ai écrit ce texte.


Citation :
Est ce vrai aussi en cas de viols, de tortures physiques et psycologiques etc...dont sont "victime" nombre de gens sur cette planète??


Je ne suis pas ignorant du tout de ce qui se passe comme problèmes relationnels dans ce monde dualiste, des souffrances, et de l'épouvante même qui s'y produisent.

C'est manifestement pathologique. A partir de là, il faut comprendre cette pathologie pour y apporter de véritables solutions, pas des moitiés de solution qui conservent encore une part pathologique.

Et la véritable solution est donc une approche décontaminée intégralement, qui n'est plus elle-même piégée dans la psychose morale (et immorale, en vertu du clivage dualiste).

Tout problème relationnel humain est la conséquence d'un refoulement, donc d'un contrôle narcissique ayant provoqué une spécculation. Ce qui se manifeste alors, est la morbidité relative à la spéculation.

C'est regrettable, mais ce n'est pas pour autant qu'on peut juger la Personne humaine. Dés qu'on se trouve dans le jugement, on est dans la dérive morale, dans la psychose, dans la pathologie.

Donc, on ne peut jamais juger. Ce qui estr primordial, c'est de conscientiser, de façon à amener la Lumière de la conscience, qui ne saurait pas reconnaître de clivage, en aucune façon.

Donc, la culpabilisation et les regrets, et le pardon, etc, sont à proscrire car ils font encore partie de l'arsenal psychotique de la dérive morale, de la pathologie ambiante ici, dans la dualité.

La morale est en fin de compte la façon dont nous entendons nier les choix d'autrui, jugeant la Personne d'autrui, créant un clivage de valeur entre elle et nous, ce qui est une négation de l'autre. Donc une forme de psychose, de non-Rencontre. Et alors la morbidité intervient.

De plus, la seule véritable façon de privilégier la responsabilisation, est d'être dépourvu de jugement moral, car la morale prétend se substituer à la Vertu naturelle de l'Etre.


Bonsoir Marie,

Citation :
heureusement que ce n'est pas parce que les choses sont dites qu'elles sont justes ...

Je les affirme pourtant comme parfaitement justes, et je les ai expérimentées, donc je connais leur réalité.


A partir du moment où il est clair que je n'ai pas l'intention de bousculer autrui, en quoi dire pardon change-t'il quoi que ce soit?

C'est clairement un contrôle social de plus qui ne traduit aucun véritable respect de l'autre. C'est une convention qui rassure narcissiquement, mais qui n'est au mieux qu'un artifice pratique face à la méfiance interpersonnelle généralisée.

N'est-il pas sain de considérer que si l'on est bousculé, c'est pas erreur, inadvertance? Et que de ce fait, où serait de toute façon la raison de s'excuser?

Et si il y a eu intention de bousculer, alors n'est-ce pas pathologique? Et dans ce cas, quelle pourrait être encore la justesse des excuses?

Donc, que la bousculade soit accidentalele, ou volontaire, l'excuse ne sert à rien qu'à calmer un contrôle social narcissique. L'excuse est donc une spéculation, et non pas une responsabilisation.


Le pardon le vrai, n'a pas à être dit, puisqu'il est pur don. Dès qu'il est prononcé, il devient une manipulation narcissique, et réfute sa qualité de pur don.

L'Amour ne saurait être associé à des considérations spéculatives, des conventions sociales, de la culpabilisation addictive. L'Amour Est. Et Il Est par Don.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 04 Nov 2011, 21:32



Citation :
Le pardon le vrai, n'a pas à être dit, puisqu'il est pur don. Dès qu'il est prononcé, il devient une manipulation narcissique, et réfute sa qualité de pur don.

merci de nous éclairer, cependant quand à cette phrase en citation, je dois te dire pour l' avoir vécu il y a quelques jours à peine, que la personne à qui j 'ai donné le pardon de façon spontanée, après qu' elle se soit excuser, chose que je n 'ai absolument pas demandé aux vues des circonstances , et suite à la "démystification"(dont tu as été acteur par tes écrits et ton soutient inégalé depuis des années, je tiens à le préciser) de ce qu' elle m a "laissé" subir par ignorance, lui a donné un nouvel élan de vie!
Nous allons parfaitement bien toutes les deux, et il n 'y a pas eu de jeu symbiotique , ni de manipulation de part et d'autre.Nos expériences respectives nous ont simplement permis de nous retrouver dans un total Amour "décontaminé"!
à demain et belle nuit à vous et à toi...

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 04 Nov 2011, 21:43

Bonsoir Nathalie,


qu'il y ait eu décantation, oui, mais à travers des échanges plus subtils que les mots, certainement.

Je continue à prétendre que l'expression du pardon n'apporte rien de plus, et ne permet pas de décontaminer réellement, mais perpétue insidieusement de la confusion narcissique.

Car la décontamination ne peut provenir que d'un total égalitarisme interpersonnel, et l'expression verbale du pardon invalide implicitement cet égalitarisme.

Pour être franc, il est selon moi terriblement narcissique d'exprimer son pardon à autrui.

Qui suis-je pour "pardonner" autrui ostentatoirement? Ce serait prétention.


Bisouxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 04 Nov 2011, 21:56

Sphinx a écrit:
Qui suis-je pour "pardonner" autrui ostentatoirement? Ce serait prétention.

Oui tout à fait.

Ces derniers jours j'ai été confronté à ce pardon dit aux "autres", je dois passer tous les jours par un passage clouté où il y a beaucoup de passage et les gens ne respecte pas nécessairement le code et desfois j'arrive au milieu du passage et certaines personnes avec leur voitures ne s'arrête pas... pris d'agacement-puis pour me calmer tout de suite, je disais intérieurement, "je lui pardonne" et là je me suis vu comme une personne qui se m'était au dessus de l'autre... en ""accordant" mon pardon... je me suis dit que ce n'était pas ok.

Voilà pour mon témoignage qui rejoins ce que dis Steph.


C'est un peu se prendre pour Dieu tout puissant ; l'effet de la toute puissance refoulée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 04 Nov 2011, 22:52

Citation :
Je les affirme pourtant comme parfaitement justes, et je les ai expérimentées, donc je connais leur réalité.

j'affirme que ça n'engage que toi ... et qu'on se doit d'être prudent de l'expérimentation de l'autre qui n'est pas à l'abri d'une erreur tout comme on ne peut l'être soi-même ... que la vérité de l'un peut n'être qu'un éclairage et non une vérité même affirmée .... pour l'autre ...



Citation :
L'Amour ne saurait être associé à des considérations spéculatives, des conventions sociales, de la culpabilisation addictive. L'Amour Est. Et Il Est par Don.

tu as raccourcis et rétrécit quelque peu mes paroles en les interprétant depuis tes connaissances .... c'est dommage ...

Marie



Dernière édition par marie le Sam 05 Nov 2011, 09:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 01:18

Bonsoir Marie,


j'essaie toujours d"ouvrir, et pas de rétrécir, justement. Et dans cet esprit, je cherche à démystifier le clivage sous toutes ses formes, même les plus subtiles.

Je ne pense véritablement pas qu'on ouvre les choses en assujetissant l'Amour à un aspect aussi narcissique que l'expression ostentatoire d'un pardon.

L'Amour, dans son ouverture, ne peut pas être assujetti du tout.

Je savais que ce texte risquait de ne pas être accueilli facilement. Nous sommes tellement conditionnés, que nous ne voyons plus comment depuis longtemps. La contamination morale se fait passer pour ce qu'elle n'est pas. Elle nous imprègne, et peut nous sembler si vraie.

Mais non, il n'y a aucune vérité, ni aucune solution réelle dans la morale.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 08:09

Bonjour ,
bon je reviens sur mon post précédent afin de mieux l' exprimer.

Le pardon dont je parle , n'est ni spéculatif , ni mental, il est quelques peu narcissique dans le sens que tu utilises afin de décontaminer une , des blessures d'égo, certes et en ce sens , le narcissisme n'est pas péjoratif , mais constructif.Il m auras fallu 33 ans pour me re-co-naitre et aller dans les profondeurs de mes failles et blessures narcissiques....
Mais l' égo quand on est un jeune enfant ,l 'égo qui nous sert de pilier dans la construction de notre moi, ne perçoit il pas l essence même de ce qui est?

Très jeune , j'ai pardonné TACITEMENT, sans l' exprimer à qui que se soi, à mes" bourreaux" ...Je l ai fait avec une profondeur de coeur sans aucune mentalisation...et ceci m a permis de rester en vie.

Il m aura fallu des années pour "com-prendre" réellement le pourquoi de ce pardon tacite!
Etais-je masochiste?, faible?, folle?, manipulatrice?, tout un tas de questions qui trouveront réponses dans ce forum.


Je me suis pardonner , et à l'enfant que j étais mon incapacité à résister à la douleur psychologique qui a engendrer maintes somatisations , parce que non exprimé.
La dé-cristallisation de nos blessures passent selon moi par le pardon, le véritable pardon, qui n'est ni cautionner , ni juger ce que l'autre à engendré en nous comme souffrances, ni son état d'être.
(Mon Dieu pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font.)
C 'est lui "rendre" sa responsabilité dans l acte qui a été commis afin que lui même puisse le décontaminer et en guérir.
Parfois un seul regard suffit, selon le parcours et la conscience que nous avons de nos actes, mais parfois certaines personnes ont encore "besoin" de s'excuser et demande d'obtenir "le pardon" qui n' est pas dans ce sens , narcissique, mais un véritable don de Dieu dont nous ne sommes que le canal, puisque nous sommes à ce stade(je l 'espère vivement) dans l' Amour.


Citation :
Je continue à prétendre que l'expression du pardon n'apporte rien de plus, et ne permet pas de décontaminer réellement, mais perpétue insidieusement de la confusion narcissique.

Là où ton texte me dérange , c 'est que tu en a fait une synthèse aboutie et non évolutive qui peut prêter à confusion.Il n' y a ni moral , ni moralisateur dans ce que je t écris là, juste une "réflexion" dans tout le sens premier du terme.

Citation :
Je ne pense véritablement pas qu'on ouvre les choses en assujetissant l'Amour à un aspect aussi narcissique que l'expression ostentatoire d'un pardon.

Je pense réellement qu'on ouvre les choses en libérant l'Amour de cet aspect narcissique qu est l' expres​sion(exprimer)d'un Par Don.
Il n y a rien d'audacieux en celà, ni acte de supériorité, ni prise de pouvoir, ni symbiose, ni chantage ,ni jugement.
Rester ancré dans ma souffrance aurait engendré une attitude de culpabilité envers l 'autre et moi même , c'est en celà que le pardon est libérateur, à mes yeux et en mon coeur.
Il n y a plus de cris , de larmes , de colères, plus d'apitoiement sur soi, sur l'autre,pas de sentimentalisme, juste une acceptation de l' émergence de ce nouveau souffle de Vie.



Je ne demande rien en retour, et n'attend rien de l 'autre.Il n y a aucune argumentation , ni question dans ce pardon , il est totalement spontané parce que décontaminé , démystifié de la souffrance.C 'est comme une émanation , une vibration, un déchirement aussi qui libère une énergie fabuleuse !
Le pardon c est aussi cette prise de conscience. Avant mon mental était devenu comme une prison où les colères non exprimées engendraient encore et encore plus de questions.
Je croie aussi que lorsque certaines prises de consciences sont "réalisées", on ne se pose plus la question s'il faut pardonner ou pas, car il n ' y a plus rien à pardonner dans l 'instant où nous sommes dans l'unique relation avec l'Autre, en nous!


Citation :
Je savais que ce texte risquait de ne pas être accueilli facilement. Nous sommes tellement conditionnés, que nous ne voyons plus comment depuis longtemps. La contamination morale se fait passer pour ce qu'elle n'est pas. Elle nous imprègne, et peut nous sembler si vraie.
Le pardon est a-faire de chacun et ne souffre pas de conditionnement comme tu l'écrits, il est l' oeuvre d'un déconditionnement...en ce qui me concerne!
Belle journée à toi et à vous.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
extraits choisis et proposés dans un sens qui me parle:

L'ego – croyance en la réalité d’un être séparé ou faux, substitut du Soi que Dieu a créé; pensée de séparation qui fait surgir le péché, la culpabilité, la peur, système de pensée fondé sur les relations particulières et destiné à se protéger; partie de l’esprit qui croit être séparée de l’Esprit du Christ. L’esprit divisé a deux parties : l’esprit faux et l’esprit juste; presque tout le temps l'ego désigne «l’esprit faux», mais peut aussi inclure la partie de l’esprit divisé qui est capable d’apprendre à choisir «l’état d’esprit juste».
(Note - à ne pas assimiler cet ego à l’«ego» de la psychanalyse; il peut cependant équivaloir plus ou moins à la psyché entière, dont l’«ego» en est une partie.)
L’esprit juste – partie de notre esprit séparé qui contient le Saint-Esprit – la Voix du pardon et de la raison; il nous est constamment conseillé de choisir celle-ci plutôt que l’esprit faux, de suivre la direction du Saint-Esprit plutôt que celle de l'ego, et de retourner à l’Unité d’Esprit du Christ.
L’esprit - Connaissance : agent actif du pur esprit, auquel est-il à peu près équivalent et auquel il fournit son énergie créatrice. Perception : agent qui choisit : nous sommes libres de croire que nos esprits sont séparés ou détachés de l’Esprit de Dieu (esprit faux) ou bien qu’ils peuvent retourner à Lui (esprit juste) ; ainsi, pour comprendre l’esprit séparé, on peut le diviser en trois parties : l’esprit faux, l’esprit juste et la partie de l’esprit («le décideur») qui choisit entre eux ; à ne pas confondre avec le cerveau, qui est un organe physique et donc un aspect de notre moi corporel.
L’illusion – quelque chose que nous croyons vrai, mais qui ne l’est pas; l’ultime illusion est la séparation d’avec Dieu sur laquelle repose toutes les manifestations du monde séparé qui peuvent être comprises comme étant des distorsions dans la perception, c'est-à-dire voir une attaque au lieu d’un appel à l’amour, un péché au lieu d’une erreur; les illusions du monde renforcent la croyance que le corps a une valeur de lui-même et en lui-même; une source soit de plaisir ou de souffrance - le pardon est l’illusion finale en ce qu’elle pardonne ce qui n’a jamais été et nous mène au-delà de toute illusion à la vérité de Di
eu.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 08:52

Citation :
Très jeune , j'ai pardonné TACITEMENT, sans l' exprimer à qui que se soi, à mes" bourreaux", ...Je l ai fait avec une profondeur de coeur sans aucune mentalisation...et ceci m a permis de rester en vie.Il m aura fallu des années pour "com-prendre" réellement le pourquoi de ce pardon tacite!
Etais-je masochiste, faible, folle, manipulatrice, tout un tas de questions qui trouveront réponses dans ce forum.

Je me suis pardonner , à l'enfant que j étais mon incapacité à résister à la douleur psychologique qui a engendrer maintes somatisations , parce que non exprimé.
La dé-cristallisation de nos blessures passent selon moi par le pardon, le véritable pardon, qui n'est ni cautionner , ni juger ce que l'autre à engendré en nous comme souffrances, ni son état d'être.
(Mon Dieu pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font.)
C 'est lui "rendre" sa responsabilité dans l acte qui a été commis afin que lui même puisse le décontaminer et en guérir.

Je partage et je comprends pour l'avoir traversé, mais j'ai encore du mal avec tout ça, surtout à dire et à exprimer ... Merci Ambre d'être arrivé jusque là et d'avoir fait ce site pour moi et nous tous ...


Marie


Dernière édition par marie le Sam 05 Nov 2011, 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 14:21

Benoit a écrit:
Sphinx a écrit:
Qui suis-je pour "pardonner" autrui ostentatoirement? Ce serait prétention.

Oui tout à fait.

Ces derniers jours j'ai été confronté à ce pardon dit aux "autres", je dois passer tous les jours par un passage clouté où il y a beaucoup de passage et les gens ne respecte pas nécessairement le code et desfois j'arrive au milieu du passage et certaines personnes avec leur voitures ne s'arrête pas... pris d'agacement-puis pour me calmer tout de suite, je disais intérieurement, "je lui pardonne" et là je me suis vu comme une personne qui se m'était au dessus de l'autre... en ""accordant" mon pardon... je me suis dit que ce n'était pas ok.

Voilà pour mon témoignage qui rejoins ce que dis Steph.


C'est un peu se prendre pour Dieu tout puissant ; l'effet de la toute puissance refoulée...

Oui.

Le pardon se donne par don de soi au SOI.

Le pardon se trouve dans la Connaissance.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 15:35

Bonjour Nathalie, bonjour Marie,


vous parlez toutes deux d'un Pardon TACITE, au fond implicite, qui résulte d'une prise de position intérieure (même si elle n'est pas encore parfaite).

Donc vous parlez là d'un véritable Pardon, et je ne parle pas de cela dans mon intervention initiale. Je parle du pardon théâtral, dramatisé, social, totalement narcissique, même s'il est perçu comme sincère par la Personne elle-même, manipulée par ses refoulements.

Il s'agit de bien faire la discrimination entre les deux aspects. Et si cette discrimination est bien faite, alors je pense qu'on peut dire que nous sommes d'accord.


Marie,

n'accuse pas le mental, car en Vérité c'est le Fils de Dieu.

Sans mental, tous les problèmes du Monde n'existeraient pas. C'est vrai.

Mais l'Etre humain ne serait au mieux, qu'un légume. Ce qui n'est pas péjoratif, mais clairement limitatif par rapport à son destin légitime. Les problèmes, d'ailleurs, ne viennent pas du mental lui-même.

Lorsqu'il est dit que Dieu a offert son Fils à l'Homme, cela signifie qu'il a offert le Mental à l'Etre humain.

Mais au départ, l'Etre humain immature n'a pas su assumer ce Don, et il l'a adultéré.

Et donc, le Monde s''est entaché des errances d'un mental dévoyé par la toute-puissance immature des Etres humains.


Ceci étant dit, il n'est pas cohérent, ni très légitime, d'accuser le mental simplement parce que les résistances de nos conditionnements narcissiques nous font viscéralement monter au créneau, car ils ont pour nature de nous empêcher de voir les choses telles qu'elles sont.

Tu as parfaitement le droit de contester ce que j'exprime, mais sans véritable argumentation, tes réactions dégagent plutôt une composante viscérale qui signale probablement une levée de boucliers de la part d'instances refoulées.

D'un autre côté, à partir du moment où on s'entend sur la discrimination entre vrai Pardon implicite et faux pardon explicite, je pense qu'on peut s'entendre sur cette question. Non?


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 15:55


Citation :
D'un autre côté, à partir du moment où on s'entend sur la discrimination entre vrai Pardon implicite et faux pardon explicite, je pense qu'on peut s'entendre sur cette question. Non?

Tout a fait docteur!
Cette mise au point me semblait utile ...


Citation :
à Marie:Tu as parfaitement le droit de contester ce que j'exprime, mais sans véritable argumentation, tes réactions dégagent plutôt une composante viscérale qui signale probablement une levée de boucliers de la part d'instances refoulées.

Ce qui est probablement vrai, tout en gardant à l' esprit que nous n 'avons pas ta plume et que le débat avec une véritable argumentation par écrit , n est pas donné à tous et que donc , l'incapacité dans laquelle nous sommes à exprimer ce vécu , peut paraître , en effet, un temps soit peu viscéral.
Merci donc d' être patient afin de laisser émerger, ce qui doit l être...comme tu as su le faire avec moi et ce sans rentrer dans le triangle de Karpman, ni procès d'intention à l égard de qui que se soit.


à plus tard, je retourne travailler...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 16:40

Bonjour Nathalie,


Citation :
Merci donc d' être patient afin de laisser émerger, ce qui doit l être...comme tu as su le faire avec moi et ce sans rentrer dans le triangle de Karpman, ni procès d'intention à l égard de qui que se soit.

Précisément, il m'était nécessaire, ici, de meta-communiquer en raison de composantes viscérales, qui sont à signaler, dans l'optique d'éviter justement une dérive vers un traingle dramatique.

Ton intervention, cependant, ressemble à un "sauvetage", et donc, il y a probalbement déjà triangle dramatique.



Loin d'un procès d'intention, je cherche au contraire à en éviter l'émergence trop prononcée.

Car l'accusation du mental est, dans le cadre de cet échange, déjà "stratagémique" en soi: par cet artifice, la valeur de l'argumentaire est condamnée d'emblée, arbitrairement, et donc, l'échange est réduit effectivement à un procès d'intention.

Non?



Bisouxxx,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 17:47

Sphinx a écrit:
Marie,

n'accuse pas le mental, car en Vérité c'est le Fils de Dieu.

Sans mental, tous les problèmes du Monde n'existeraient pas. C'est vrai.

Mais l'Etre humain ne serait au mieux, qu'un légume. Ce qui n'est pas péjoratif, mais clairement limitatif par rapport à son destin légitime. Les problèmes, d'ailleurs, ne viennent pas du mental lui-même.

Lorsqu'il est dit que Dieu a offert son Fils à l'Homme, cela signifie qu'il a offert le Mental à l'Etre humain.

Mais au départ, l'Etre humain immature n'a pas su assumer ce Don, et il l'a adultéré.

Et donc, le Monde s''est entaché des errances d'un mental dévoyé par la toute-puissance immature des Etres humains.


C'est quoi exactement le mental dont tu parles ? C'est l'ego ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 18:35

Bonsoir Benoît,


non, le Mental est le support principal de la conscience unifiée du Couple Sacré.

C'est le 8 à plat, symbole d'infini, d'éternité, qui relie ensemble les deux corpuscules du Tao, en passant au centre par le Tao lui-même.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les deux "ailes" de l'Oiseau mental sont les deux psychismes respectifs des polarités sexuées humaines.

L'ego est l'illusion créée par la bulle psychologique, qui résulte de la perturbation de l'onde mentale par le corpuscule spirituel immature (incohérent). En somme, le corpuscule incohérent se contemple narcissiquement dans l'onde mentale, créant de ce fait la bulle psychologique par déformation de l'onde mentale.

Lorsque la cohérence corpusculaire est affirmée, la bulle psychologique se dégongle, et le Mental est libéré. Il devient alors l'onde stationnaire parfaite qui correspond à sa vraie nature. Et il peut alors s'envoler face à l'éternité, en emportant avec lui ses causes humaines.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 19:51

Merci pour ta réponse Steph.

Les deux "ailes" de l'Oiseau mental n'est t'il pas simplement le cerveau gauche et le cerveau droit qui se relie ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 20:44

Citation :

Les deux "ailes" de l'Oiseau mental n'est t'il pas simplement le cerveau gauche et le cerveau droit qui se relie ?

Pas uniquement. Je m'explique:

la synchronisation des hémisphères gauche et droit, est aussi une synchronisation des cerveaux de l'Homme et de la Femme. La fin du clivage fonctionnel hémisphérique sonne aussi la fin du clivage corporel sexué.

Les corps charnels densifiés reflètent le clivage dualiste: il y a deux corps, mais qui en fait ne constituent qu'une seule réalité corporelle au-delà de la dualité. C'est le corps christique unifié.


Donc, la synchronisation des deux hémisphères cérébraux est aussi corrélée à l'unification matérielle, corporelle, du Couple Sacré, donc des cerveaux de l'Homme et de la Femme.

Crucifixion-Transsubstantiation-Résurrection.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 20:57

bonsoir steph


On ne parlait donc pas de la même chose !!!

Pour le reste de ce qui aurait du/pu être une "invitation" à l"échange aprés les termes comme "instances refoulées" procés d'intention," ma pseudo accusation du mental .... mon sauvetage (merci Ambre!!)avec au passage le triangle dramatique !!!l'aspect viscéral de ma personne qui brouille forcément l'édifice !!! l' anticipation d'une émergence trop prononcée ...l'aspect stratagémique que tu es le seul a remarqué !!!
toutes ces choses ne m'invitent pas a entamer un quelconque "échange" avec toi sachant que je n'ai évidement pas l'argumentaire requis et que toutes ces "choses" que tu évoques à mon encontre par extrapolation toute dialectique que tu manipules avec brio tout le monde le sais et bien calculée puisqu'elles me pénalisent avant même d'avoir commencer un quelconque" débat ".....

pardonne mes incompétences .... !!!

d'autres sont plus aptes et plus armés de mots pour discourir avec toi ....

je n'interviendrais plus dans ta dialectique... il te sera donc inutile de rajouter quoi que ce soit à mon sujet.

Marie







Dernière édition par marie le Sam 05 Nov 2011, 22:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 21:07

Sphinx a écrit:
la synchronisation des hémisphères gauche et droit, est aussi une synchronisation des cerveaux de l'Homme et de la Femme.

Comment tu le sais ça ? tu as une preuve concrète a apporter ?

Tu le vis ? Tu le vis comment ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 21:33


Lorsque j'ai vécu un début de synchronisation (Crucifixion) avec la Personne qui est probablement "ma" polarité complémentaire, nos deux corps fusionnaient, en même temps que nos perceptions s'unifiaient dans une même conscience partagée.

Donc oui, la synchronisation Sacrée unifie les corps, les perceptions, la conscience. Donc les cerveaux féminins et masculins.

"Ma" polarité complémentaire était d'ailleurs comme à la limite d'une auto-combustion spontanée au bout de cette expérience, signe que la transsubstantiation commençait à s'engager entre nos deux corporalités charnelles.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 21:53

Merci Steph et merci de ta disponibilité.
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 22:09

Bonsoir,

Sphinx a écrit:

Lorsque j'ai vécu un début de synchronisation (Crucifixion) avec la Personne qui est probablement "ma" polarité complémentaire, nos deux corps fusionnaient, en même temps que nos perceptions s'unifiaient dans une même conscience partagée.

[...]

"Ma" polarité complémentaire était d'ailleurs comme à la limite d'une auto-combustion spontanée au bout de cette expérience, signe que la transsubstantiation commençait à s'engager entre nos deux corporalités charnelles.



Stéphane, as-tu également perçu cette limite d'une auto-combustion ?

Je te pose la question car tu dis que vos perceptions s'unifiaient dans une même conscience partagée et donc je comprends que vous perceviez simultanément et donc par le même sens.

A+

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 05 Nov 2011, 22:46


Bonsoir Sonia,


Les perceptions s'unifiaient dans une même conscience partagée avec imbrication corporelle, c'est un fait, mais l'intégralité de l'expérience n'était pas encore partagée.

De ce fait, je n'ai pas perçu pour moi-même cette impression d'être sur le point de m'auto-combuster.


La raison en est simple à comprendre, selon moi:

L'Homme et la Femme sont différents, quoique similaires et complémentaires. Leur rapport au corps physique n'est en fait pas identique. Donc le chemin qu'ils empruntent pour rejoindre le Corps Christique unifié n'est pas le même, même si ces chemins sont corrélés entre eux par le vortex Sacré.

Ce qui veut dire que l'Homme et la Femme se retrouvent au final dans une unification intégrale de leur physicalité, de leur perception, de leur conscience, mais ils n'y parviennent pas de la même façon.


Donc, puisque nous n'avions pas encore ressuscité dans le Corps Christique unifié, la conscience, la perception, et la corporalité étaient seulement en cours d"unification, et donc il y avait encore une différence perceptive relative aux processus différents mis en oeuvre pour l'Homme et la Femme, dans l'accélération du vortex Sacré.

Il y avait déjà un "tronc commun" de l'expérience, dans une conscience et une perception déjà en partie unifiées, mais qui laissait encore place à côté, à une différence de processus, puisque celui-ci était encore en cours.

Par exemple, la perception du temps de cette expérience a été aussi restituée par après comme différente: une vingtaine de secondes pour moi à peine, plusieurs minutes pour elle. Ce qui me semble caractéristique, puisqu'il y a une différence sexuée dans le rapport à l'espace et au temps.


Stéphane

Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 06 Nov 2011, 22:39

Bonsoir Stéphane,

Ce qui voudrait dire que l'Homme et la Femme ne partagent pas la même perception lors de l'Envol.

Pourtant, chacun s'offrant à l'autre par l'intermédiaire du Sens, me venait à l'esprit que l'Homme tout en percevant de part sa position était à même de percevoir également par la position de la Femme (et inversement), le Tout en communion d'esprit.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 07 Nov 2011, 02:05


Bonsoir Sonia,


Citation :
Ce qui voudrait dire que l'Homme et la Femme ne partagent pas la même perception lors de l'Envol.

Pas entièrement à ce stade.


Citation :
Pourtant, chacun s'offrant à l'autre par l'intermédiaire du Sens, me venait à l'esprit que l'Homme tout en percevant de part sa position était à même de percevoir également par la position de la Femme (et inversement), le Tout en communion d'esprit.

Oui, la position de l'autre est perçue et peut même être occupée (jusqu'à un certain point)... lorsque la dynamique Sacrée est totalement affirmée, et que la superposition quantique/dialectique règne intégralement sur les polarités.

Ceci dit, il ne faut pas perdre de vue que le Couple Sacré est une Séparation éthique des pouvoirs existentiels, et qu'à ce titre, les clés existentielles ne peuvent pas être totalement partagées, ni donc assumées par une seule polarité sexuée, même si elles peuvent être effectivement mise en commun au service du Soi.

Ce qui pratiquement signifie qu'il y a une limite éthique à la possibilité d'occuper la position de l'autre. Cette limite est imposée par la fonction procréatrice: lorsqu'elle est mise en oeuvre, les polarités, bien que toujours parfaitement superposées, doivent occuper paradoxalement leurs positions respectives, séparées, afin d'éviter tout amalgame existentiel.

L"envol peut probablement être assimilé en partie à cette situation.


Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le narcissisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le narcissisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» d'ou vient le narcissisme?
» Qu'est ce qu'un Trouble de personalité narcissique?
» Dieu est-Il narcissique ?
» Les gens du Mensonge
» La joie d'être un INTP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: