ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le narcissisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 07 Nov 2011, 10:07

Bonjour Stéphane,

Oui je vois ce que tu veux dire et justement le mot PARTAGE porte bien ce sens car à la fois il y a "partage" dans le sens séparer l'un de l'Autre mais en même temps "partage" dans le sens communier et seul le Lien nous permet de vivre ce PARTAGE et ce Lien est Amour.

Et donc par l'Amour chacun perçoit par sa position tout en percevant également par celle de l'Autre.

Ainsi le Lien d'Amour offre à l'Homme et à la Femme qui ont une position diamétralement opposée une Nouvelle Perception qui est de percevoir simultanément de son point de vue et du point de vue de l'Autre et en vrai par tous les points de vue du cercle de Vie.

A+
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 07 Nov 2011, 11:55

J'ajoute ce qui me vient à l'esprit, a savoir que l'on passe d'une vision par "angle de vue" (en effet il est courant de dire que chacun à son angle de vue) à une vision sphérique.

Et donc l'Autre nous offre de découvrir une Nouvelle vision et ainsi d'entrer dans une Nouvelle dimension.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Jeu 05 Jan 2012, 23:35



Bonjour à toutes et tous,


continuer simplement pour continuer, voilà quelque chose de particulièrement malaisé pour la plupart des êtres humains dans la dualité.

En effet, pour être capable de continuer encore et encore, sans que ce ne soit de l'obstination, juste pour le fait qu'on a choisi de continuer, et rien d'autre, requiert que l'on ait rendu la signification du choix au choix, la signification de l'Etre à l'Etre.

Immature, l'être humain n'a pas encore intégré le choix existentiel, et c'est pourquoi il a besoin d'une signification extérieure pour continuer: une raison, une cause.

Mais parce que cette cause est extérieure, et n'émane donc pas vraiment de lui-même (elle n'est pas simplement lui-même), elle lui réclame un effort, et la morbidité répétitive de cet effort aboutira toujours à l'extinction de la possibilité de naturellement continuer.

L'être humain est piégé par son narcissisme interférant, boucle externe de perception redondante, par laquelle il se fait vampiriser par des causes extérieures à son Etre.

Ce processus de vampirisation est la spéculation.

La Personne humaine est une cause. Mais lorsqu'elle est livrée à une boucle perceptive redondante, externalisée, cette cause peut se cibler elle-même comme si elle était la finalité de l'Etre.

Et paradoxalement, lorsqu'elle se cible en tant que finalité, la cause humaine devient sensible à la redéfinition de sa réalité: on peut lui faire croire qu'elle doit être ou devenir comme ceci, ou comme cela, faux objectifs narcissisés par lesquels on fait prendre en charge par l'être humain des aspects et une condition pour lesquels il n'est pas fait, en lui faisant croire qu'il est fait pour ça, et que c'est dans son intérêt.

La spéculation est donc le processus adultère par lequel la signification de la cause humaine est contaminée par des intérêts extérieurs ("virus existentiel"), qui sont inoculés par la boucle externe immature et présentés comme s'ils faisaient partie de la signification humaine, alors que ce n'est pas le cas. La spéculation est une redéfinition adultère de la réalité humaine.


Dans cette spéculation, la morbidité est toujours l'issue de la cause humaine contaminée, qui doit pousser de force (contre nature) un cycle externalisé qui ne lui correspond pas. (mythe de Sisyphe)

C'est pourquoi la possibilité de continuer juste pour continuer, éternellement, n'est pas disponible, tant que le choix existentiel n'a pas été intégré, dans la démystification totale de tous les intérêts spéculatifs externes (refoulement).

L'intégration du choix existentiel est, en fait, l'intégration de la boucle de redondance narcissique dans le point central. Le contrôle, alors, est rendu à Christ, et à travers Lui, au potentiel collectif, et de ce fait, il n'y a plus d'efforts illusoires à exercer: le cycle recommence toujours naturellement, sans efforts, bien que paradoxalement à chaque fois fondé sur un choix véritable.

On peut dire que lorsque la faculté naturelle et sans efforts de contiinuer pour continuer n'est pas simplement disponible, alors c'est que ce qui se produit ne répond pas à une véritable signification humaine, et n'est donc pas fondé sur un choix véritable. L'effort doit être considéré comme un résultat de la négation du choix.

C'est dans l'abandon du contrôle narcissique, et donc dans l'arrêt de toute ingérence dans la signification humaine par des intérêts extérieurs à celle-ci et qui tentent de s'y substituer, que réside la faculté de continuer pour continuer, éternellement.


Il faut aussi garder à l'esprit que le "virus existentiel" est un possible vaccin pour l'être immature. L'intégration du choix existentiel peut alors être envisagé comme une réponse immunitaire au non-choix imposé à travers la boucle de redondance perceptive externe.

Non pas que la spéculation doive être considérée comme étant à l'origine de la faculté de vrai choix, mais plutôt que l'ouverture dualiste à la spéculation est le seul terrain propice à l'expression initiale d'un choix existentiel authentique: le jeu ne peut pas engendrer le choix, et celui qui intègre le choix n'a pas joué, mais l'environnement du jeu dualiste permet l'expression de l'authenticité du choix.

Un virus, ou un vaccin, ne produit pas de réaction immunitaire, c'est l'organisme qui la produit. Mais la situation de contamination est propice à cette expression identitaire.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 06 Jan 2012, 18:52


Il serait intéressant d'explorer plus profondément le fonctionnement viral du "vaccin existentiel".

Il y a trois composantes de conscience qui correspondent aux trois couches fondamentales du cerveau humain:

- le pulsionnel (pulsion de Vie) = cerveau reptilien
- le mental = neo-cortex
- l'émotionnel = cerveau limbique

Lorsque ces 3 aspects sont en cohérence entre eux, la conscience est claire, décontaminée, et c'est le règne de la Connaissance. Lorsqu'ils sont en compétition entre eux, la conscience est brouillée, et c'est le règne de l'ignorance.

Les apsects deviennent alors:

- le pulsionnel dualiste morbide (pulsion de vie refoulée, dualisée)
- l'intellectuel (mental contaminé par l'émotionnel) = spéculateur
- le sentimental (émotionnel contaminé par le mental) = contre-spéculateur



Tout commence donc avec les énergies refoulantes du Père, prodiguées par Amour, mais mal interprétées dans la confusion dualiste des polarités sexuées.

En effet, ce qui caractérise la confusion des polarités est la dualisation du centre (potentiel collectif), chaque polarité revendiquant pour elle-même l'exclusivité de la pulsion de Vie (qui est donc perçue comme clivée, forcément).

Et comme la pulsion de Vie est dualisée en deux centres clivés, elle se morcelle forcément aussi en pulsion de vie/mort. C'est donc la dualisation de la pulsion de Vie qui engendre la morbidité, par compétition entre l'Etre et le potentiel central collectif spolié.

Comme la pulsion de Vie est dualisée, et que le potentiel collectif est spolié, la conscience de la pulsion vitale est refoulée, et entre en conflit avec les autres aspects de conscience. Le refoulement de la conscience de la pulsion vitale est ce qui pratiquement engendre l'ignorance et la morbidité.

Ainsi, l'intellectel et l'émotionnel sont détournés, adultérés, pour venir protéger la pulsion de Vie refoulée, qui se comporte comme étant spoliée, menacée, et qui ne nourrit plus naturellement les autrres aspects, mais les vampirise. C'est là que se situe l'interprétation erronée des énergies refoulantes du Père.

En effet, les énergies refoulantes du Père engendrent dans la conscience de l'Etre nouveau l'idée d'une menace vitale, identaire (Conflit autour du Nom du Père), caractérisant donc un fils renié par un père qui aurait peur de le voir le supplanter, alors qu'en fait, il s'agit seulement de lui permettre de s'authentifier par lui-même, justement pour qu'il ne ressemble pas à son père (cf le film Inception).

Le délire d'interprétation des énergies du Père dans un sens psychotique, de Conflit identitaire, est parfaitement mis en scène dans la Genèse.

Les énergies refoulantes du Père créent donc un contexte propice à l'illusion d'un Coinflit identitaire, car c'est là la seule façon de motiver au départ le fils dans la recherche de sa propre identité authentique. Et lorsque cette authenticité est promulguée, elle ne peut pas se retrouver en conflit identitaire, par définition de l'authenticité.

Mais initialement, cette intention d'Amour n'est pas perçue et comprise, et seule la froide intensité des énergies refoulantes est prise en considération, et donc mal interprétée.

Et donc on se retrouve dans le contexte d'une pulsion de vie dualisée, et donc d'un potentiel refoulé, Prédateur de l'Etre avec lequel il se retrouve en confusion, en compétition.


Cette pulsion de vie spoliée appelle donc avec une certaine légitimité la restauration de son importance vitale. C'est là qu'on comprend que tout refoulement a toujours "raison quelque part".

Mais... il est impossible d'appeler un Etre nouveau à l'Existence, sans passer par le refoulement transitoire de la pulsion vitale, et donc sans passer par la confusion des aspects de conscience et leur compétition.

Si donc le refoulement de la pulsion de vie a "raison", il est d'autre part impossible de Procréer sans transitoirement refouler cette pulsion de vie dans la dualité. Mais la pulsion de vie elle-même ne peut pas le comprendre, ce n'est pas dans sa nature.


C'est donc par la juste organisation (cohérence) des autres aspects de conscience qu'on peut mettre fin au refoulement de la pulsion de Vie et aboutir à une conscience inclusive.

Pour cela, il s'agit de décontaminer ces autres aspects conscients de l'illusion (psychose) qui les adultère depuis la pusion de vie refoulée, au profit d'intentions qui ne vont pas réellement dans le sens de la signification humaine mais au contraire engendrent la morbidité dans la condition humaine.

La grande illusion, avec cependant des effets bien réels, est donc la croyance en une pulsion de Vie fondamentalement menacée par le Nom du Père. C'est cette croyance archaïque qui domine le monde, comme incompréhension des énergies procréatrices du Père. C'est cette croyance erronée qui finalement produit la seule réelle menace contre la pulsion vitale, en inscrivant spéculatoirement la morbidité dans le tissu de la condition humaine.

Afin de mûrir en tant que Personne humaine, et permettre un fonctionnement harmonieux des aspects de conscience émotionnel, intellectuel, ET vital, il s'agit donc d'empêcher, d'une manière ou d'une autre, la toute-puissance refoulée de la pulsion vitale, de manipuler et d'adultérer le fonctionnement des autres aspects de conscience, de sorte que ces aspects puissent se déployer naturellement sur base de la pulsion vitale, et non pas en compétition avec celle-ci..

Et naturellement, c'est par la sublimation de la peur vitale, et l'ouverture à la réalité d'autrui, surtout dans le cadre de la différenciation sexuée, et donc du Couple Sacré, que ce fonctionnement de conscience harmonieux peut être établi de façon pérenne.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 01 Juin 2012, 19:35


A mettre en lien avec [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sujet ouvert en Juin 2007
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 05 Oct 2012, 01:48



L'illusion du miroir, oui, l'illusion de la Sirène...

Il faut tuer l'idéation, renoncer au chant nostalgique des chimères passées. Il faut renoncer à la perfecion passée, illusoire; du Couple cosmique pour faire vivre dans le Présent le Couple Sacré humain.

Pour Rencontrer l'Autre dans la différence complémentaire, il faut sublimer le narcissisme qui nous fait toujours tenter de posséder l'Autre, et de nous posséder à travers l'Autre dans une prédation récurrente! Il faut Rencontrer la Personne, et cela implique forcément d'avoir été la percevoir au-delà du besoin symbiotique lié au refoulement de la toute-puissance foetale, et des projections de travestissement qui en découlent. Travestissement d'une prédation en ce que l'on appelle vulgairement l'amour sur le plan sexuel.


Tuer l'idéation. Résister à l'appel du mirage. Rejeter son invitation nihiliste! Apaiser et diluer à tout jamais les tristes langueurs d'un passé fictif: l'Age d'Or originel, ce mirage formel!

Si l'Etre humain souhaite recevoir une bonne nouvelle, alors la voici: l'Age d'Or est DEVANT lui, PAS DERRIERE! Mais il n'est pas formel: il est "transformel".


Hélas, le MAgicien d'Oz est doué pour la prestidigitation, et ses Sirènes mènent la vie dure à Ulysse, qui doit pourtant poursuivre son périple!


L'addiction formelle, directement liée à cette conscience archaïque, toute puissante, de l'illusion d'un prétendu "paradis perdu", doit être démystifiée.

Et j'ai vécu il y a deux semaines un évènement très sensiblement lié à cette addiction formelle, et aussi au choix existentiel.

Si j'écris ce soir, ce n'est pas encore pour décrire ce qui s'est produit pour moi -je le ferai peut-être- mais pour rendre compte de l'effet que cet évènement a eu sur moi, sur mon narcissisme, et sur mon addiction formelle.


Oh, non, cette addiction n'a pas été totalement relativisée! Mais j'ai reçu ce qu'on pourrait appeler une dose de vaccination contre l'illusion formelle, au cours d"un évènement fugace, en apparence anodin, mais profondément significatif dans mon cas!

On pourrait dire que, comme dans le film "Eyes Wide Shut", lors de la scène du "choix", l'on a mis sur mon chemin la proposition d'un "nant plus profond". Et cette proposition s'est inoculée en moi avec son néant potentiel, jusqu'à ce que je puisse produire, après crise, une réponse identitaire satisfaisante: un choix!

Tout cela pourra paraître ténébreux à certains, et je n'ai pas envie pour le moment de le rendre plus clair.

Qu'il me suffise donc de signaler à mes Frères sur le chemin de la Rencontre, qu'il existe une "méthode" de vaccination contre l'addiction des formes, et qu'elle se présente de façon totalement inattendue, redoutablement inévitable, jaillissant sans prévenir au détour du chemin comme un diablotin sortant d'une boîte, et qu'il s'agit d'une confrontation avec la proposition d'un néant formel, concernant donc un "endroit plus... retiré", comme dans le film, en quelque sorte.

Et cela m'ouvre aussi l'esprit à des considérations dialectiques inattendues, mais pas bouleversantes pour autant: rien n'est remis en question, il s'agit juste d'éléments supplémentaires dans le champ du cycle narcissique et du karma naturel.


Au final, si mon addiction formelle n'a pas pris fin elle a cependant reçu une bonne dose de démystification supplémentaire, au cours d'une expréience magistrlement significative, car permettant paradoxalement une bonne confrontation au néant de la forme.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 06 Oct 2012, 05:19

Bonsoir à toutes et tous,



La nuit passée, et encore un peu en ce moment, la Conscience du Frère s'est présentée à moi... comme un Frère, et m'a fait resssentir ce qu'elle est comme jamais auparavant!

Je ne saurais dire s'il s'agit d'un Frère qui me fait partager une expérience de sa pureté, où s'il s'agit d'une autre instance de moi-même, avec laquelle je dois m'associer, mais en fait, cela revient au même, et n'a pas une importance fondamentale, étant donné que la Conscience du Frère est relative à la sublimation narcissique. Donc, les deux aspects peuvent être vrais en même temps!

Et donc, la Conscience du Frère (de sa Soeur) qui s'est présentée à moi, m'a montré à quel point je peux être proche de l'absence de spéculation narcissique, car en vérité, dans cette Conscience, il n'y a que certitude et stabilité, et je la partageais sans problème, sans que ce ne soit un exercice malaisé, ni paraîssant loin de ma nature actuelle.

A ce moment, mon psychisme ne nourrissait plus de spéculation, autre que sublimée s'entend. Non que je sois totalement décontaminé de la spéculation pour ce qui est de mon expérience dualiste, mais du moins, je suis prêt à aisément accéder à la stabilité de la certitude!

Stabilité est le maître-mot. Stabilité de la perception de la certitude. Certitude qui met forcément fin à toute velléité spéculative.

Aucune peur, aucune angoisse, car mères et filles de la spéculation, elles ne peuvent pas pénétrer un tel état de conscience. Cela ne veut pas dire que je suis devenu insensible à la peur ou l'angoisse dans mon expérience dualiste, mais en tout cas, dans la Conscience du Frère, elles ne peuvent pas pénétrer.

J'approche donc, selon moi, d'une installation, progressive ou soudaine, je ne sais, dans la certitude de la Conscience du Frère (de sa Soeur), et cela me signale donc que je chemine toujours dans la "bonne" direction, et que j'en approche. Bonne direction pour moi, en tout cas!


Dans peu de temps peut-être, j'aurai fusionné avec cette Conscience dans la stabilité de son évidence, et le narcissisme sera intégralement sublimé.

Il faut finalement aussi noter que la Conscience du Frère de sa Soeur est aussi la Conscience du Fère de son Frère, car c'est lié: l'Humilité garantie par le Couple Sacré d'un côté permet la Rencontre Fraternelle intégrale de l'autre.


Amitié,

steph


Dernière édition par Sphinx le Lun 08 Oct 2012, 04:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les phénix



Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 24/06/1979
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 07 Oct 2012, 22:21

Bonsoir. (Et salut, Sphinx.)

J'ai touché aussi cette immunité. Accompagné d’un ami durant 2 jours, nous avons lâché encore les résidus de nos narcissismes respectifs, avons témoigné des assauts répétés de l’ombre sur nos personnes; nous nous sommes finalement retrouvés sur un lieu sacré où les prémisses de l’immunité se sont révélés.
En tous les cas, j’ai été personnellement adoubé par cette énergie d’immunité pendant une bonne heure. En effet, à ce moment-là, rien de ma personne-essence n’était violable, manipulable.
Je voyais ces énergies sombres insérées dans les personnes de mon voisinage, de ma famille, de la tv, de mon environnement, de l’écho du moi-même habituel non immunisé. Elles tournoyaient avec emphase poursuivant leur œuvre destructrice comme si elles ne s’étaient pas aperçues que j’étais connecté à autre chose ! Oui, j’observais ces énergies sombres s’introduisant dans toutes les failles de la vie quotidienne. Stimulant négativement l’être humain que je suis habituellement, hors connexion à cette immunité/stabilité.
A travers donc cette immunité passagère, j’observais cette énergie sombre virevoltant dans sa toute-puissance outrancière et pédalant cette fois-ci dans le vide.

Mais je dois préciser que cette immunité/stabilité est apparue après avoir fait un constat et une demande à l’univers :

Quel que soit notre niveau de sensibilité et de conscience sur Terre, nous sommes sans cesse agressés et parasités. Que ce soit les êtres les + inconscients, les + tièdes dont le mental est piloté par les médias, la politique et toutes ramifications traditionnelles de l'élite mondialiste… Jusqu’aux êtres les + dépouillés/authentifiés dont le mental peut également être piloté/agressé par les gadgets technologiques les + sophistiqués.
Les frères sombres l'affirment et le confirment: ils ne lâchent rien dans leur démarche jusqu'au- boutiste et idem pour les êtres en voie d'authentification. Nous sommes ce que nous sommes et resteront non négociables.

Donc à un moment donné, va bien falloir changer de programme?

Il semblerait, qu’aujourd’hui, compte tenu du niveau de notre conscience individuelle, ce programme d'agression est devenu stérile, répétitif, insignifiant..? Le frère sombre sait que l'être Authentique ne bougera pas d'un poil dans son Ethique, sa Vérité et l'être Authentique sait que le frère sombre ira jusqu'au bout de sa folie.

Donc avec ça, on va où...?

Avec mon ami, nous avons donc demandé à l’univers de nous proposer un nouveau programme, une nouvelle perspective….

Et les prémisses de l’immunité/stabilité se sont révélées. L’ébauche d’un nouveau programme ou d’un nouveau paradigme s’annonce… Toutefois, la connexion à cette immunité/stabilité n’étant pas permanente, la bataille risque encore d’être âpre.

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 07 Oct 2012, 23:12

Bonsoir Les Phénix,


Le Frère Sombre a parfaitement raison de vouloir aller jusqu'au bout!

Mieux vaut une "bonne" mort morbide qu'un "mauvais" envol Sacré!

Samaël protège Lilith.

Seth protège Isis (en fait).

Le Frère Sombre protège la Sophia, la FJ féminine en fait, et à travers elle, la perfection pérenne du Soi conjugal et collectif.

Frère de Lumière et Frère Sombre, même combat! Mais pas mêmes méthodes!

Il n'y a pas des "méchants" et des "gentils". Il y a plutôt des "doux" et des "durs": mais comme dans le "Dernier Samouraï", la finalité est la même (libérer le Soi de la dualité), mais le destin est différent.


Comme il est si justement dit dans le film dialectique (film au sujet de la "légende personnelle) "Mon Nom est Personne":

"Ceux qui vous mettent dans la merde ne vous veulent pas forcément du mal! Et ceux qui vous en sortent ne vous veulent pas forcément du bien!"


Mais s'il est vrai que la confrontation "fonctionne" pour les spiritualistes sincères, il semble par ailleurs, en effet, que dans son ensemble, ce paradigme ait largement perdu sa vertu didactique: trop de spéculation karmique!


Donc, changement de programme; certainement!

Quand? Bientôt je pense.

Comment? Accession d'un premier Couple Sacré au stade émancipé, d'où prise en charge éthique locale du paradigme, d'où modification des limites du libre-arbitre, et modification de la densité matérielle (mais pas complètement).

En fait, il s'agit de l'établissement d'une couverture mentale sur le paradigme (ce qui est appelé "ajusteur de pensée" dans la Bible d'Urantia), au sein d'une dimension hybride, non émancipée, mais matériellement allégée.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 08 Oct 2012, 04:05

Quant-au "problème" de la réconciliation Frère de Lumière et Frère Sombre, c'est un faux problème, puisque leurs finalités convergent: ils la verront s'accomplir lorsqu'ils seront tous deux allés jusqu'au bout de leurs Natures respectives, avec leurs destins respectifs.

Pour moi, ma signification est d'Etre le Frère de ma Soeur, ou le Soeur de ma Frère? Bref, le Frère Sombre peut m'aider à sa manière à m'installer authentiquement dans cette signification... (attention de ne pas me faire dire ici ce que je n'ai pas dit...)


Amitié,


steph
Revenir en haut Aller en bas
Les phénix



Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 24/06/1979
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 08 Oct 2012, 14:04

En quelque sorte, le frère sombre, à l’image de Mr Jourdain, fait de la prose sans le savoir. Il permet au frère de lumière de s’authentifier intégralement afin de pouvoir ouvrir le nouveau programme/paradigme…Il est l’arbitre/timing (contre poids) parfait pour assurer l’envol sacré…
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 08 Oct 2012, 18:01


Mmh... nous abordons là des notions dialectiques très subtiles, mias pas si compliquées qu'il n'y paraît!


L'illusion de la confusion est transitoirement inévitable: elle offre à la conscience la prise de recul nécessaire à une véritable adhésion collectiviste, à partir d'un point individualistement exacerbé.

On peut le comprendre très simplement, par un graphique. Si deux cercles sont au départ superposés, et si l'on veut les séparer (les discriminer l'un de l'autre) tout en restant dans le plan de la page (plan de l'espace vrai), il va falloir passer par une phase où ils sont enchevêtrés l'un avec l'autre, avec une zone d'intersection.

Cette zone d'intersection est ce que j'ai nommé l'entité intermédiaire, transitoire, qui est une préfiguration de Christ, puisque dans tous les cas cette entité finira par être réintégrée au centre christique. Elle représente le refoulement transitoire inévitable du Soi, préalablement à sa (re)naissance possible à lui-même.

A partir de là, naît la dualité. Car il y a en fait deux centre en même temps: le centre d'avant, lorsque les deux cercles étaient superposés, et le centre d'après, lorsque les deux cercles seront discriminés. Pratiquement donc, la présence de deux centres polaires mal discriminés l'un de l'autre engendre la dualisation spatio-temporelle du centre Chrisituque, donc du Soi!

L'Etre humain est "laché" dans le libre-arbitre à 50% de différenciation. Et à ce point, il a le choix entre la reconnaissance du centre d'avant, ou du centre d'après. Les deux options sont légitimes, mais seule l'option du centre d'après est authentique.

Tout simplement parce que l'option du centre d'avant repose sur une forme d'illusion d'optique: l'unité apparente du centre d'avant n'est qu'un trompe l'oeil engendré par la superposition des deux cercles. Cette unité n'est qu'apparente. Elle constitue l'Age d'Or en tant qu'illusion archaïque, et fonde l'appel du Chant des Sirènes.

L'option régressive, du centre d'avant, n'est pas authentique parce qu'elle se réalise par usurpation de la Personne du Soi, et donc aboutira finalement à la confrontation avec le Soi.

L'option progressiste du centre d'après est authentique car elle vise à une adhésion libre à la réalité conjugale et collective du Soi, donc sans usurpation de Personne.

Ceci dit, les deux options visent à la fin de l'expérience dualiste stricte, donc à la restitution de sa perfeciton harmonique collective au Soi. Mais pas de la même façon, ni avec le même destin.

Le Frère sombre étant impliqué dans une dynamique de confrontation au Soi (cf le conflit entre le Samouraï et l'Empereur dans "Le Dernier Samouraï), et sa manière est donc naturellement la confrontation.

Mais son action n'est pas indispensable: elle peut aider, car sa finalité est similaire, quoique pas pareille.

Ce qui est inévitable est l'entité intermédiaire, comme condition environnementale du choix d'adhésion, et donc d'émancipation. Le Frère Sombre est un choix régressif au sein de ce contexte, et qui par sa légitimité, est inscrite définitivement dans le tissu du Soi.

Dans tous les cas, le Frère sombre agit donc en représentation du Soi, même si son identitfication est inauthentique: elle reste légitime!

Ce qu'il apporte comme aide est en fait une accélération du processus d'émancipation du Frère de Lumière, par sa confrontation. Certes, elle est redoutable, elle peut faire chuter! Mais si l'on garde la bonne position, alors elle accélère le processus (on peut penser à un effet "suppositoire": l'augmentation de la pression contraire accélère la migration du suppositoire en vertu de sa forme et de son orientiation).


Donc, ce n'est pas tant que le Frère sombre permet l'émancipation du Frère de Lumière, mais plutôt qu'elle peut aider, par confrontation, cette émancipation, en l'accélérant, la finalité étant similaire.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 08 Oct 2012, 18:23


Le Frère sombre a raison dans sa propre logique, qui correspond à son choix, et donc à sa Nature. S'il considère qu'il doit confronter, protéger la perfection du Soi, alors c'est légitime, même si c'est inauthentique!

Et moi pareil, dans ma propre logique, qui correspond à mon choix, et donc à ma Nature, si je considère que la confrontation n'est pas indispensable (car vouloir protéger la perfection est un peu surréaliste, quelque part...), mais peut simplement aider le processsus.

Nous avons légitimement raison tous les deux, selon nos Natures respectives! Bien que sa position soit plus légitime que la mienne, car la sienne est affirmée, et pas encore totalement la mienne!

Mais nos finalités convergent, et c'est ce qui importe!

La relation Frère de Lumière/Frère Sombre n'est pas polaire, mais centrale.



Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 08 Oct 2012, 18:29

On peut aussi ajouter que seule la trajectoire du Frère de Lumière permet de faire la jonction entre le Passé (centre d'avant) et le Futur (centre d'après), et c'est pourquoi elle est authentique car elle réalise la synthèse du vrai Présent.

La trajectoire du Frère sombre n'en constitue pas une dualisation qui serait systématique, corrélée et inévitable: leurs choix sont respectifs et libres. Le choix est forcément libre de toute corrélation, pour être authentique! (cf Neo à la fin de Matrix 3: il se libère lorsqu'il peut enfin réaliser la non corrélation de son choix existentiel).

L'illusion dualiste repose en somme sur la confusion d'une croyance erronée en la corrélation des choix existentiels, à cause de la dualisation apparente du Centre Christique (immaturité = inaptitude symbiotique au choix).
Revenir en haut Aller en bas
Les phénix



Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 24/06/1979
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mar 09 Oct 2012, 02:52

Si par essence, le frère de lumière est souverain, libre de toute corrélation …
Dans son incarnation, il ne peut pas se soustraire à la confrontation, aux assauts répétés du frère sombre... ?
Cette confrontation est un passage obligé pour accéder à l’émancipation... ? Y aurait-il une autre voie… ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mar 09 Oct 2012, 03:37


Comme je l'ai dit, les Fréres sombres sont déjà "inscrits" dans le Soi. Le Frère de Lumière qui va vers l'émancipation ne peut pas les by-passer: ils font partie de la réalité actuelle du Soi!

En quelque sorte, cela fait partie de la "charge" naturelle du Frère qui s'avance vers l'émancipation de prendre sur lui une partie au moins de la réintégration de la réalité régressive du Soi.

Mais en fait, plus probablement comme indiqué dans Matrix, ou Eden Log, etc, le premier qui "passe à travers" (la Matière) assume la réintégration de la plus grande partie de la charge régressive du Soi, lors de sa "déflagration cardiaque". Il permet donc l'avènement d'un changement de paradigme.

Ceci dit, en tant que représentant du Soi, le Frère sombre reconnaît très probablement un véritable candidat à l'émancipation, et n'aura pas forcément pour intention de le détruire, vu qu'il pourra percevoir la similarité de leurs finalités respectives. Il aura peut-être plutôt l'intention d'accélérer son évolution, ce qui n'est pas non plus sans risque! Paradoxe!

Ce ne sont pas des Frères pour rien. Notre Source est pareille, et notre finalité est similaire. Leur choix est aussi légitime que le nôtre.

Seul le destin par rapport au Soi est différent, dans le sens où la réintégration dans le Soi ne se fait pas de la même façon: une question d'authentification.

Lorsqu'ils interviennent, ils le font légitimement en représentation du Soi, même si cette représentation n'est pas authentique.




Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mar 09 Oct 2012, 03:45


L'attachement exacerbé du Fère Sombre pour la perfection (du Soi) est particulièrement bien mise en relief dans le film "Serenity".
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 13 Oct 2012, 12:37


On peut se rendre compte de l'impact régressif du mirage archaïque de l'Age d'Or, par exemple dans le nom choisi par le parti d'extrême droite grec "Aube Dorée".

En somme, toute forme de tendance à la régression narcissique découle de la sensibilité à ce mirage archaïque, et du désir de le rendre "à nouveau" réel, alors qu'il ne l'a jamais été, et ne peut le devenir, paradoxalement, que par sublimation de cet attachement sinon morbide!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 13 Oct 2012, 13:22


Quelques éclaircissements à propos des Frères Sombres:


La troisième Personne, synthétique, du Couple Sacré, est le représentant Christique du collectif, qui est l'arbitre éthique naturel des polarités humaines, complémentaires.

Tant que cette troisième Personne n'est pas intégrée, parce que le Couple Sacré, immature, réalise son tout premier cycle dialectique, une instanciation éthique de l'Oeuvre, donc externe, s'instaurera afin de garantir que la polarité Féminine ne puisse être dépossédée de sa faculté de choix ultime, ce qui garantit aussi la pérennité de la perfection du Soi, conjugal et collectif.

Cette instanciation éthique palliative correspond par exemple à Seth, le Frère Séparateur, ou encore Samaël, l'Archange Prince des "Ténèbres" ("Poison de Dieu").

Cette instanciation de l'Oeuvre est mise en place naturellement, et n'a pas besoin de Frères Sombres particuliers, issus de choix régressifs, légitimes mais inauthentiques, pour assumer sa mission éthique.

Cependant, tout aussi naturellement, les Frères Sombres relèvent de cette instanciation lorsqu'ils s'affirment dans leur choix, et faisant partie de la réalité actuelle du Soi, seront utilisés dans le cadre de cette mission éthique palliative, car ils doivent confronter et être confrontés!

De son côté, le Frère de Lumière n'a en principe, rien à prouver. Il est au-delà de la confrontation. Cette confrontation éthique qu'on lui fait subir, dans son cas agit simplement en tant qu'aide, révélateur-catalyseur, de sa Nature essentielle, liée à son choix, et qui est au-delà de toute confrontation en réalité ("parce que j'en ai fait le choix!").


Amitié,

steph

Revenir en haut Aller en bas
Les phénix



Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 24/06/1979
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 14 Oct 2012, 02:04

Bonsoir.

Je me permets une ou 2 questions...

« Les sombres doivent être confrontés »…

Par qui… ? Les humains hypnotisés par la conscience contre spéculative, souhaitant se venger... ?


« De son côté, le Frère de Lumière n'a en principe, rien à prouver. Il est au-delà de la confrontation. Cette confrontation éthique qu'on lui fait subir, dans son cas agit simplement en tant qu'aide, révélateur-catalyseur, de sa Nature essentielle, liée à son choix, et qui est au-delà de toute confrontation en réalité. »

Certes, mais dans son incarnation, le frère de lumière est confronté au quotidien à des fréquences vibratoires déstabilisantes insérées en lui et son environnement. Le frère sombre active sans relâche l’influence ordurière de l’ancien programme. Continuant à vouloir contrôler avec ingérence ce vieux programme et utilisant trop souvent des techniques douteuses.

Et parfois, j’ai un peu de difficulté à discerner la frontière entre l’aide que nous apporte cette confrontation et le côté cobaye, acharnement répétitif, presque obsolète sur notre personne… ?


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 14 Oct 2012, 11:53

Naturellement...



Je voudrais d'abord donner encore une nuance importante: le Frère Séparateur n'a pas besoin d'être "sombre". N'importe quel rival narcissique, n'importe quel Homme encore plus ou moins piloté par sa toute-puissance foetale refoulée sera largement suffisant pour confronter le Frère qui s'avance vers la Lumière de la Conscience... du Frère!

Et sur cette base, apparaît la suffisance essentielle du karma naturel.

D'un autre côté, on peut aussi symboliser l'"instance pure" comme j' lai appelée, donc la conscience du Fère, comme "instance sombre", non pas parce qu'elle a fait de mauvais choix, mais parce qu'elle est parfaite, et donc morbide dans sa perfection: elle représente l'idéation de la Nature masculine. C'est le propos d'un film comme "Meet Joe Black" d'utiliser ce symbolisme instance pure/Frère Sombre, et ce n'est pas inapproprié! Car l'idée est que pour perdre sa morbidité, l'instance pure doit acquérir, intégrer une personnalisation.

Et donc on se retrouve avec des symbolisations diverses qui d'une façon générale amalgament tout ce qui est de l'ordre du régressif comme étant "Frère Sombre", aussi bien les choix régressifs, que les simples Hommes narcissiques, Frères Séparateurs naturels, que la perfection morbide l'instance pure dépersonnalisée, et plus encore, les instances d'encadrement de l'Oeuvre comme Samaël. Tout y passe, et c'est pourquoi il faut discriminer tous ces apsects pour y voir clair!

Certes, ils sont liiés entre eux, quelque part, mais les confondre n'est pas non plus une très bonne idée!


De sorte que notre corpuscule puisse toucher à la perfection de l'instance masculine pure, et pouvoir se confronter au Saint-Esprit, il s'agit que cette "pierre" soit polie, passée par les 4 éléments. C'est la confrontation au Saint-Esprit qui produit le phénomène. Et ce phénomène est au fond l'erodage de la personnalité afin qu'elle puisse s'intégrer dans la parfection de l'instance pure afin d'y mettre fin à toute morbidité.

Dans cette dynamique, le Frère Sombre en tant que choix régressif, s'introduit comme simple agent de transmission des énergies rugueuses: cela correspond à sa Nature essentiellement confrontante, tout simplement. Mais sans lui, le travail se ferait quand même, mais peut-être pas aussi "efficacement" on va dire. Naturellement, toute exacerbation comporte le "vice" de sa "vertu". Mais encore une fois, on ne peut pas by-passer les choix régressifs: ils sont nos Frères déjà actualisés dans la réalité du Soi, et nous devons les reconnaître.


La confrontation finale ne consiste pas à rejeter, ni détruire, mais à confronter énergétiquement, afin de réintégrer.

Somme toute, un Frère Sombre en tant que choix négatif, est devenu une focale des énergies refoulantes du Père, car la Procréation est l'Art du refoulement conscient!

Ces énergies de refoulement sont des énergies d'Amour, qui offrent le choix existentiel à l'Etre Nouveau. Lorsqu'elles sont mal comprises (cf "Inception"), elles peuvent conduire à un choix existentiel régressif, qui est encore une formulation de l'Amour du Père, puisqu'il a offert cette "option de l'erreur" pour faire en sorte que ses enfants soient libres de s'authentifier... ou pas!

Donc, lorsqu'on confronte finalement un Frère Sombre, on actualise l'erreur et on manifeste que derrière l'erreur, il y a encore l'Amour du Père!

Père auquel ces énergies et nos Frères sont rendus.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 14 Oct 2012, 12:32

Dans ce contexte, la réinitialisation intégrale (que vit Neo à la fin de Matrix 3 et à laquelle fait allusion "L'Agence") est la vraie "porte étroite": le corpuscule doit pouvoir se placer sur une trajectoire parfaite, dont la "fenêtre" d'entrée est absolument stricte, et qui impose donc une cohérence corpusculaire sans faille à cette approche!

Cette cohérence est obtenue par "lissage" de la pierre masculine, à l'image de la Pierre Féminine Yang parfaite, le Saint Esprit.

Absolument lissé, le Masculin peut alors démontrer sa faculté essentielle de déjouer la morbididté, donc de vaincre la mort (morbide) par la vraie mort narcissique sublimatoire, et de passer à travers la Matière, en l'intégrant, grâce à la signification qu'il nourrit en lui-même par la persistence de son choix de vie.

Ce "lissage" correspond à la "pression" (d'"Abyss") d'une incarnation en cohérence de phase, donc partant de "plus haut", ciblant le "plus bas", et "sans billet de retour", ni protection excessive contre la "pression" du libre-arbitre (le "jeu"). Il s'agit de "passer", et de s'émanciper en "restant" (ou pas), travaillé par la pression, sans changer de cap...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
poépsy



Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 5
Date de naissance : 22/10/1973
Age : 44
Localisation : saint-ouen
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 19 Nov 2012, 23:07

Bonsoir à toutes et à tous.


Je me permets de vous rejoindre et de vous proposer un poème qui me semble être en résonance avec le sujet de cette section.


A son gîte en soi-même


C'est là dehors : chambre blanche dans la pénombre;
Forme brute (lavée; fissurée; rejetée)
Par le flux et le geste ayant saisi le sens
Ultime. Ni argent; ni blancheur; ni cristal.

Vol; et gagner l'espace le plus difficile
Pas l'âge d'or; la lumière claire et fraîche
D'un soleil lointain pose- au moment de tirer
Les rideaux. Je vois par dessus les toits. Les bords.

A présent j'ai franchi le cap l'esprit lucide
A son gîte en soi-même et à la nudité;
Par-ci; par là (quand tu as coiffé tes cheveux)

Quand tu t'es dévêtue- et quand tu as ouvert
Tes cuisses. Qu'une main ou un sein; un morceau
De soie jaune. Clarté; j'ai lu près de la fille-


Amitié.

Polaris
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 24 Déc 2012, 01:31


Bienvenue, Polaris! Merci pour ton écrit.


Bonsoir à toutes et tous,*


le relationnel Sacré, qui existe entre les polarités sexuées, humaines et complémentaires, les "FJ" pour utiliser une autre terminologie, est une évidence indestructible, fixée dès le début des temps: à chaque Personne humaine polarisée du côté masculin, correspond une Personne humaine polarisée du côté féminin, et bien entendu, réciproquement! Pour être très précis: à chaque Femme correspond un et un seul Homme avec qui elle peut expérimenter le relationnel Sacré, et de même, chaque Homme correspond à une seule Femme pour expérimenter le relationnel Sacré. Et bien entendu, ces Hommes et Femmes sont en correspondance par Couples depuis l'origine.

Cette évidence est à la fois la plus grosse difficulté à intégrer, et la plus complète protection relationnelle qui existe, lorsqu'elle est intégrée.

C'est assez simple à comprendre...


En tant qu'évidence, cet aspect relationnel témoigne de l'absolu du couple divin, du couple terrible, belliqueux, narcissique dans un sens exacerbé du côté de la confusion.

Les Personnes humaines, en tant qu'instances relativistes, polarisées du Soi sous l'angle de la sexuation, sont précisément capables de relativiser par leur relationnel humain ces composantes divines terribles. La personnification des aspects sexuels divins réalise donc leur relativisation, leur humanisation, dans la sexuation.

De ce fait, les polarités sont au départ confrontées à la probélatique de cette intégration relativiste des aspects divins, narcissiquement exacerbés! Certes, ils auront été formés et conduits par la Création jusqu'à une étape intermédiaire, d'équilibre précaire, à 50% de différenciation sexuée. Mais à partir de ce point, c'est au Couple Sacré immature de faire son choix et d'intégrer ou non sa cause-en-soi, pour parvenir à la reconnaissance de l'évidence du relationnel Sacré.

Il s'agit donc pour les polarités humaines d'intégrer la conscience de l'évidence du relationnel Sacré, car cette conscientisation polaire relativise l'aspect absolu de l'évidence, et permet alors de la gérer relativement, malgré son caractère absolu.

Et intégrer la conscience de l'évidence consiste à pouvoir la reconnaitre et l'accepter: c'est un choix personnel! C'est précisément parce qu'elle est libre de ses choix, que la Personne humaine, polarisée, est apte à intégrer la conscience de l'évidence, car précisément, la conscientisation est une relativisation, et la prise en charge permise par cette relativisation.

C'est donc LE challenge narcissique par excellence! Aboutir à la conscience de l'évidence relationnelle, dans son absolu reconnu et accepté. C'est ce qui réclame une sublimation narcissique intégrale de la part des deux polarités humaines.

Et pour ce faire, elles doivent parachever le tracé circulaire de leurs cycles narcissiques respectifs, en se confrontant l'une à l'autre, dans une ouverture de plus en plus grande à la richesse relationnelle multiple: il s'agit d'apprendre, et d'accepter d'apprendre que rien, aucune relation quelle qu'elle soit, ne peut rivaliser et mettre en péril l'absolu de la relation Sacrée, en aucun cas!

Et ce qui est donc la cause du plus grand "travail" narcissique à produire, de la plus grande "épreuve" afin de désamorcer la toute-puissance divine du foetus refoulé, est aussi, paradoxalement, la source de la plus grande force relationnelle pouvant être intégrée. Une force sans limites!

Ce n'est en fait que dans la sublimation intégrale de l'ouverture relationnelle totale (confrontation complète de toute exclusivité possessive foetale) que jaillit l'évidence de la puissance absolue du relationnel Sacré! C'est dialectique: la Séparation fonde le Lien. Lorsque la Séparation est intégralement authentifiée, le Lien est absolument légitimé!

Il s'agit donc d'absolutiser la relativisation afin d'assumer le relationnel absolu. C'est encore une expression éminemment dialectique! C'est la correspondance de l'absolu relativisé avec la relativité absolutisée.

C'est la Rencontre


Amitié,

steph

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 24 Déc 2012, 01:49

La "conscience du Frère", que j'ai parfois appelée "instance pure", et qui représente le potentiel de cohérence du corpuscule Yin masculin, est intrinsèquement, naturellement investie de la certitude relationnelle Sacrée avec sa Soeur éternelle, et de ce fait, est parfaitement insensible à toute spéculation, car la spéculation ne peut exister que dans le cadre d'un relationnel relatif, dualisé en fait, mais pas dans le cadre de la conscience d'un relationnel absolu de par sa certitude existentielle fondamentale!

Paradoxalement, la certitude que cherche à attacher le foetus refoulé dans sa toute-puissance immature, symbiotique, existe bel et bien, mais ne peut logiquement être reconnue et vécue que dans la sublimation intégrale de l'attachement narcissique à cette certitude...

Tant qu'on cherche à l'attacher, on nie, on invalide, on refoule la certitude! Et on passe à côté de ce qu'on recherche désesprérément...

Une réalité authentique ne peut survenir que si on la laisse libre de survenir...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le narcissisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le narcissisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» d'ou vient le narcissisme?
» Qu'est ce qu'un Trouble de personalité narcissique?
» Dieu est-Il narcissique ?
» Les gens du Mensonge
» La joie d'être un INTP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: