ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le narcissisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Credo



Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 131
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 29 Juin 2008, 10:06

Ce mode de fonctionnement est-il possible entre flammes jumelles?
Si c'est le cas, y a-t-il une différence avec n'importe quel autre couple?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coeursacre.blogspot.com
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 29 Juin 2008, 12:15

Bonjour Credo,


non, je ne pense vraiment pas qu'un tel fonctionnement soit possiblement viable pour un Couple Sacré, qui requiert d'emblée une bien plus grande authenticité.

Pas forcément la fin de toute symbiose, mais au moins la reconnaissance intégrale de l'état symbiotique restant et le travail incessant pour y mettre fin par sublimation.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 06 Juil 2008, 13:21

Bonjour à toutes et tous,


Or donc l'homme qui subit le désir de possessivité narcissique pour les femmes n'est pas dans l'affirmation intégrale de sa masculinité.

En effet, l'affirmation intégrale de la masculinité consiste en une conscience totale de la complémentarité sexuée, qui permet une adhésion libre et spontanée à cette complémentarité sexuée.

Si l'homme reste dominé par des pulsions sexuelles émanant de l'inconscient, par exemple de l'espèce au plan psycho-biologique, et du groupe au plan socio-psychologique, c'est qu'il a encore besoin que l'on supplée à son manque d'affirmation sexuée, et il n'est pas libre.

Il est toujours dans l'addiction sexuelle provoquée par le refoulement originel de la complémentarité sexuée.

Le problème est que ce système supplétif n'est pas garant du meilleur potentiel de vie, et sensibilise à la manipulation subtile des relations sexuées par les tendances régressives du paradigme humain.


L'homme soumis aux pulsions narcissiques est en déséquilibre identitaire: il cherche à faire prendre en charge une partie de son identité par la femme. C'est une recherche foetale consécutive à un lien symbiotique non actualisé par rapport à la mère.

Par ce déséquilibre, et la projection qui s'ensuit de l'homme sur la femme, l'homme est en confusion avec son propre potentiel de procréation: il ne cherche pas réellement, même lorsqu'il le croit sincèrement, à procréer, mais avant tout à se faire prendre en charge par la femme.

Donc il entre forcément en compétition avec sa progéniture potentielle. C'est la confusion entre l'être et son potentiel.

En raison de cette instabilité identitaire, l'homme n'a pas la maîtrise de la procréation. Il se déresponsabilise de la procréation, et engendre à partir de moindres potentiels.

Son identité ne peut pas servir de base sufisamment stable au processus de procréation, car son identité est instable et passe elle-même en partie à travers la procréation! L'homme en confusion avec son propre potentiel se "procrée" en partie lui-même à travers sa femme! Il est bel et bien en compétition avec sa progéniture!

Mais en fait, ce sont des entités et des processus "refoulés", comme des "parasites" psycho-énergético-éthériques, qui se reproduisent en piratant la sexualité humaine identitairement déforcée, déresponsabilisée. C'est pourquoi on constate une propagation transgénérationnelle de nombreux problèmes psychiques.

Concrètement, tout refoulement est un principe addictif, se comportant comme une entité autonome, parasite (source de l'addiction) et qui se perpétue en piratant le système de procréation.

De ce fait, le refoulement originel de la complémentarité se perpétue aussi comme "entité parasite" à travers la sexualité par manque au niveau de l'espèce humaine.

Les entités parasites les plus puissantes et coriaces sont les coques vampiriques résiduelles d'être humain en totale régression sexuée.



L'homme qui par contre peut totalement se libérer du désir narcissique, de la possessivité sexuelle, sans rejeter la sexualité, sans nier la complémentarité, mais en sublimant le narcissisme pour l'intégrer à une vraie stabilité identitaire, cet homme-là acquiert la maîtrise de la procréation.

Il devient totalement conscient de la complémentarité, et n'a plus besoin d'être alimenté par des pulsions d'origine inconsciente pour adhérer librement et spontanément à la dynamique sexuée.

Il est devenu capable de vivre la sexualité par plénitude, dans la protection de la rencontre identitaire enfin rendue possible par l'abandon des projections. Il n'y a plus aucun parasite passant à travers le processus de procréation.

Il est intégralement responsable de la procréation, et n'est plus en compétition avec sa progéniture potentielle. Il peut procréer à partir du meilleur potentiel de vie, avec sa Flamme Jumelle.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Credo



Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 131
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 07 Juil 2008, 16:19

Merci pour cette belle synthèse...

Je vais te surnommer le GPS d'Antahkarana!
Tu ne donnes pas le chemin mais tu lui donnes une image d'une clarté étonnante!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coeursacre.blogspot.com
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 07 Juil 2008, 16:53

Merci Steph!
tu m écrivais il y a plus d un an déjà ceci ...

Ce retour à l'essence primordiale, mais stabilisé dans la dynamique naturelle et directe des polarités, dans le respect mutuel des identités masculines et féminines.
Citation :
J'aurais même envie de dire que, paradoxallement, au départ, les relations "croisées", extraverties des Flammes Jumelles, pourront servir d'ancrage et d'outil de régulation de leur progression personnelle et mutuelle.

Car le choc de la transcendance est difficile et son intégration dans l'ancrage est impératif.


Les jeunes mariés s’envolent vers la nuit, l’obscurité de l’intimité et de la vie dans la lumière éblouissante des sacrements du Sacré Cœur.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On retrouve le mouvement du couple de la toile de Chagal intitulée « Les Amoureux dans le Ciel de Vence ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

richel
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mar 08 Juil 2008, 21:16

Merci Ambre!


Lorsque le narcissisme est complètement sublimé, ou presque ("tout est consommé!"), apparaît un état particulier de confiance et de plénitude, sans attente, et qui pourtant implique une "disposition à", une ouverture naturelle à la rencontre, à la participation avec autrui et à autrui.

C'est une disposition naturelle à rencontrer le potentiel, à partager et enrichir le mouvement collectif de la vie par la complémentarité. C'est une position très simple qui se justifie elle-même, qui est sa propre réponse et court-circuite de ce fait toute notion de manque ou de besoin: elle est ouverte au désir sans prendre en otage le désir.

Cette position de complétude ouverte peut être parfois vécue avant l'heure, pendant un jour ou deux, de façon à montrer au spiritualiste un point qui peut être atteint sur son chemin.

Et il peut s'écouler plusieurs années entre l'expérience "assistée" de cette position et le moment où elle peut authentiquement s'ancrer dans l'expérience de vie grâce au travail de sublimation du narcissisme.


Cette position est idéale dans l'optique de rencontrer sa polarité complémentaire. Car elle n'est pas spéculative, ni dans un sens d'attente, ni dans un sens de rejet ou de fermeture.

Elle est donc dépouillée de tout aspect de toute-puissance et donc de symbiose confusionnelle.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
delz

avatar

Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 55
Date de naissance : 08/08/1986
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 09 Juil 2008, 13:34

Ton dernier post me parle fort Sphinx et me semble être une belle synthèse.

"apparaît un état particulier de confiance et de plénitude, sans attente, et qui pourtant implique une "disposition à", une ouverture naturelle à la rencontre, à la participation avec autrui et à autrui. "

C'est en fait l'abandon à la Vie, en toute confiance. Libérée des peurs et projections, la conscience goute alors au "nectar de l'instant"

Bonne journée à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 09 Juil 2008, 17:07

Merci Delz!


On ne devient capable de faire vraiment quelque chose que si on est d'abord capable de ne rien faire du tout! Je l'ai déjà dit.

La position de complétude ouverte est la capacité à ne rien faire du tout, car il n'y a aucune attente, aucun besoin, aucun manque particulier au niveau du mental.

De ce fait, hors de toute symbiose, la personne devient vraiment capable d'une réelle action personnelle, une action sans confusion.

De par la liberté intégrale de ne rien faire, l'être devient authentiquement susceptible d'agir, et est prêt à le faire à tout instant, en fonction de la pertinence du potentiel présent.

C'est la capacité de Servir, c'est-à-dire d'agir sans spéculation, sans attente, simplement par adhésion libre et spontanée à un potentiel de vie, pour ce potentiel et non pour soi.

C'est donc la mise en oeuvre de la dynamique de plénitude. Et il est vrai que l'on fait croire aux êtres humains qu'il n'existe qu'une seule dynamique, celle du manque, du besoin... et c'est faux!

La dynamique de plénitude existe, et tout y reste possible, mais dans la Beauté intégrale.

Cependant, au moment d'abandonner ses manques, la personne croit qu'elle va y perdre quelque chose de la dynamique de ces manques. Elle va croire qu'une partie ou même l'intégralité de sa personne, va se perdre dans le sacrifice du manque, la sublimation du narcissisme.

C'est une erreur, une illusion. Car tout aspect de la dynamique du manque est un écho déformé d'un aspect de la dynamique de plénitude.

Au-delà de la dynamique des manques, il existe donc une dynamique naturelle de la plénitude, qui autorise tout et bien plus que celle du manque, et aucun aspect n'y fait défaut!

Cette dynamique en fait, est celle des polarités sexuées, complémentaires, du Couple Sacré, en adhésion et en convergence mutuelle libre et spontanée vers un potentiel reconnu et adopté conjointement.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 09 Juil 2008, 18:45

Le cri primal:


Je reprends ici une citation de l'article sur la "pression reptilienne":

Citation :
la pratique d’Arthur Janov (avec des milliers de patients) lui a prouvé que les vrais déséquilibres psychiques remontaient toujours aux traumatismes liés à la naissance - souvent provoqués par le manque d’amour, aussi grave que le manque d’oxygène -,

, qui modèlent littéralement le cerveau archaïque. Selon lui, ce n’est qu’en revivant ces épisodes traumatisants (mais d’une façon qu’on ne peut vérifier ni par la parole, ni par l’imagination, ni par le ressenti, mais uniquement par des données physiologiques

- battements cardiaques, température, tension, etc.), que la personne pourra enfin accéder à une paix intérieure qu’elle n’a jamais connue. Un exposé "cortico-psychologique" fascinant.

Et voici un extrait de wikipedia:

Citation :
La thérapie primale est différente d'une simple psychothérapie verbale, car elle actionne ce qu'appelle Janov les "trois niveaux" nécessaires à l'exploration des sentiments.


  • La troisième ligne, celle du présent, celle du cortex.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • La seconde ligne, celle des souvenirs, des émotions, celle du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
  • La première ligne, celle de l'enfance, celle de la naissance, celle du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Pour totalement ressentir une névrose, il faudra partir du présent, de la troisième ligne, pour pouvoir réussir en ressentant, descendre à la seconde, puis à la première.

Cette combinaison est nécessaire pour réaliser un "primal".
Janov explique qu'il n'est pas possible de guérir une personne en actionnant seulement le niveau du cortex, vu que la plupart des traumatismes remontent bien au-delà de la parole et sont inscrits dans le corps, et donc le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Le fait d'intellectualiser n'aidera aucunement à "démanteler" une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], comme dans une psychanalyse conventionnelle. Cela servira juste à renforcer la névrose, à renforcer le refoulement, le système de défense.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les personnes ayant pu "pousser" leur cri primal ressentent, paraît-il, par la suite un grand calme intérieur persistant dans leur vie.

Cela semble très logique, et en rapport avec la position de complétude ouverte qui s'affirme lorsqu'on a sublimé une grande partie du narcissisme.

En effet, le narcissisme primaire est lié au stade foetal, dans une problématique de symbiose avec le "corps de la mère", et est donc lié au refoulement de la toute-puissance foetale.

On peut donc penser que la thérapie primale, qui vise à désarmorcer la toute-puissance refoulée des traumatimes foetaux, participe directement à la clarification du narcissisme primaire et permette d'ancrer de ce fait une plus grande stabilité narcissique, allant dans le sens de la position de plénitude ouverte.


La Foi en la dynamique de plénitude:



Il n'y a pas de chemin causal vers l'"oiseau". Aucune spéculation ne permet de fonder la dynamique sacrée.

Il est donc indispensable d'ancrer simplement la Foi en la dynamique de plénitude. Et on ancre la Foi en sublimant le narcissisme, en sacrifiant progressivement la perception des manques.

La position de complétude ouverte est donc une position de Foi, de confiance absolue, qu'on a ancrée en soi par un travail constant de sublimation du narcissisme.

Et c'est une telle Foi qui autorisera l'"oiseau", la dynamique de plénitude du Couple Sacré, à se présenter spontanément, en dehors de toute attente ou spéculation, au juste moment.

On comprend alors que la Foi est une certitude absolue et éclairée en conscience, qui n'est pas ni une pensée, ni une opinion, ni une croyance, ni une volonté, ni un désir ou un besoin, mais une expérience de vie.


On peut aller jusqu'à considérer que le seuil narcissique dont j'ai déjà parlé, à partir duquel un Couple Sacré peut se rencontrer sans plus aucun risque, est déterminé par l'affirmation persistante, même partielle, mais cependant très nette, de la position de plénitude ouverte.

Cette Foi en la dynamique du Couple Sacré est fort bien exprimée à la fin du film "Eragon": le Couple se rencontre après la bataille, mais il n'est pas dans un mode symbiotique.

Ils ne sont pas dans la précipitation, dans l'urgence, dans le "il faut absolument"... non. Ils sont dans le "quand ce sera le juste moment", dans un avenir indéfini, mais un avenir qui parce qu'il est laissé libre, par sublimation narcissique, "sera là plus vite qu'on le pense", comme le dit le dragon tout à la fin du film.

Aucune spéculation ne peut forcer l'"oiseau". Seule la Foi appelle l'"oiseau", car il est forgé Lui-même par la signification de la Foi.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 11 Juil 2008, 17:46

Petite synthèse de la naissance d'un être:


L'être provient fondamentalement d'un pur potentiel, uniquement virtuel, sans interaction aucune avec la réalité.

L'enjeu pour un être naissant est donc d'intégrer sa réalité, sa cause, son corps physique en fait. L'être doit intégrer son existence.

L'être doit donc devenir conscient de son existence. C'est cela qui en fait un être réel. La conscience qu'un être a de sa propre existence est le narcissisme.

Mais tant que la conscience de l'existence est seulement partielle, le narcissisme est interférant: la conscience d'exister ne va pas de soi, car des mécanismes de contrôle de l'existence se sont introduits.

En effet, la conscience d'exister ne va pas de soi car il y a symbiose, confusion partielle avec d'autres êtres.

La symbiose confusionnelle est la méthode utilisée par l'être pour réguler sa conscientisation de lui-même. Le problème est que cette confusion appelle des processus de contrôle qui constituent le narcissisme interférant. Puisqu'il y a confusion entre soi et autrui, il faut contrôler narcissiquement ce qui est de soi ou d'autrui.

On ne peut jamais annihiler le narcissisme, puisqu'il représente la conscience d'exister. On ne peut jamais annihiler la confusion symbiotique, puisqu'elle régule la conscientisation d'exister jusqu'à son intégralité. On ne peut jamais annihiler le contrôle, puisqu'il est intégralement lié à la confusion symbiotique.

Tout ce qu'on peut faire est de sublimer les aspects interférants du narcissisme, issus de la symbiose et du contrôle, de façon à amener la conscience d'exister jusqu'à son intégralité.

A ce moment, le narcissisme n'est plus interférant car sa "boucle" narcissique de conscientisation est devenue immédiate, absolument directe, infiniment rapide, ponctuelle, de sorte qu'elle se comporte comme si elle n'existait pas, tout en existant pourtant.

A ce stade, la symbiose est totalement démystifiée vers une reconnaissance intégrale de l'interdépendance collective. En effet, la boucle narcissique devenue infinitésimale, absolument directe, immédiate, rend les interactions avec autrui déconfusionnées: au lieu de prendre autrui en otage par une boucle narcissique qui s'étale, s'accroche, attache dans la confusion, autrui est rencontré par une boucle narcissique tangentielle, directe. Le lien collectif est rendu authentique par l'immédiateté de la boucle narcissique, réduite à un point, par une séparation interpersonnelle parfaite.


Il faut également comprendre que l'être, c'est un couple de deux Personnes. Car il n'est pas possible d'engendrer de nouveaux êtres à partir du pur potentiel, sans le polariser par différenciation.

En effet, le pur potentiel est un état virtuel et statique qui correspond à une égalité indifférenciée entre les principes perceptifs de conscience, le Yin et Yang (le Lien et la Séparation). C'est un état non narcissisé, non personnifié, qui ne peut pas répondre au potentiel, car il n'est qu'un potentiel.

C'est en quelque sorte une "zone grise" où le Yin et le Yang sont présents en proportions égales, mais indifférenciées.

Pour procréer à partir de cette zone indifférenciée, il faut que la dynamique des polarités sexuées y induisent une différenciation débutante (la discrimination de conscience du Couple procréateur induit une impulsion de différenciation dans le chaos primordial). La zone doit être narcissisée, et donc en fait différenciée.


L'être qui naît, le Soi, qui est un Couple, est confronté au refoulement initial inévitable de la complémentarité. En effet, la dynamique induite par le Couple procréateur est forcément partielle, et au départ très progressive, et peu discriminante.

Les polarités sexuées sont peu différenciées entre elles, et sont de ce fait en confusion entre elles. Et le seul point d'appui qui leur est possible pour réduire cette confusion interne est forcément externe, et est donc celui de la collectivité.

Par confrontation à la collectivité les polarités sexuées de l'être nouveau vont s'approprier leur narcissisme, qui sera ensuite à sublimer pour l'intégrer complètement. C'est à travers les interactions karmiques naturelles avec d'autres personnes d'autres couples, que ce travail narcissique pourra se faire.

Dans l'ordre, il y a donc trois étapes narcissiques fondamentales pour la personne:

- une phase de délégation narcissique où le narcissisme est inévitablement assumé par les parents

- une phase d'appropriation narcissique où le narcissisme est revendiqué, "récupéré" et expérimenté de façon autonome par la personne

- une phase de sublimation narcissique où le narcissisme est progressivement sublimé pour intégration définitive par la personne et le Couple


Aucune de ces phases ne peut être court-circuitée!

Par exemple, une éducation puritaine est une éducation en réalité pathologique, hyper-symbiotique, qui va refuser aux enfants l'appropriation de leur propre narcissisme.

En symbiose inversée pathologique, les parents vont par une éducation manipulatoire et viciée tenter de rendre la phase de délégation narcissique définitive: le narcissisme de leurs enfants est traité comme s'il appartenait définitivement aux parents.

De ce fait, la transmission narcissique est refusée et même contrée par les parents!

Cela poussera souvent les enfants à se réapproprier leur narcissisme tardivement, et dans des conditions souvent "musclées", en contre dépendance de la symbiose puritaine.

Et cela sera effectivement nécessaire, car on ne peut pas sublimer un narcissisme qu'on ne s'est pas d'abord approprié!


On peut alors comprendre que la conscience d'exister en tant que personne à part entière dépend de la reconnaissance de la complémentarité sexuée, par l'intégration du narcissisme sexué.

L'identité d'une personne ne peut en effet pas être affirmée en conscience, si la fonction de la personne n'est pas parfaitement discriminée de cette identité. Car identité et fonction sont dialectiquement corrélées.

Or, la fonction de la personne est liée à son genre. Dialectiquement, l'affirmation identitaire consciente est donc corrélée à la reconnaissance du genre de la personne, et donc de la complémentarité sexuée. CQFD.


La phase de délégation narcissique est le moment où la signification narcissique des parents se substitue inévitablement à celle des enfants.

La phase d'appropriation narcissique est le moment où les enfants revendiquent le choix de leur propre signification narcissique, ce qui implique le droit narcissique inaliénable à l'expérience possible du non-sens

La phase de sublimation narcissique est l'intégration, par choix personnel, de la signification narcissique


La signification narcissique est la réponse à la question narcissique: "quel est le sens, en conscience, de mon existence en tant que Personne?"

Seul le finalisme collectif peut apporter une réponse sensée à la question de la signifiation narcissique.

Le non-sens de l'individualisme intervient comme phase nihiliste transitoire (l'option du non-sens est un préalable inévitable à l'option de la signification), mais devient parfois une option nihiliste de vie définitive, et donc régressive.


Amitié,

steph


EDITION: l'aliénation puritaine est le refus de reconnaître aux enfants leur droit à l'appropriation de leur signification narcissique, sous le prétexte qu'ils pourraient choisir un non-sens. Or, l'authenticité de l'appropriation narcissique implique le droit à choisir le non-sens.

En fait, il s'agit d'un refus du droit au non-sens, ce qui va au contraire favoriser l'émergence du non-sens! C'est un processus "viral", qui en réalité transmet un parasite nihiliste transgénérationnel par symbiose inversée.

On peut rapprocher cela de la nécessité de prise de conscience des moindres potentiels (non-sens) pour pouvoir discriminer le meilleur potentiel (signification narcissique)

L'aliénation puritaine est en fait une exhortation à la prostitution narcissique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Ven 11 Juil 2008, 19:14

Citation :
Et c'est une telle Foi qui autorisera l'"oiseau", la dynamique de plénitude du Couple Sacré, à se présenter spontanément, en dehors de toute attente ou spéculation, au juste moment

Citation :
Ils ne sont pas dans la précipitation, dans l'urgence, dans le "il faut absolument"... non. Ils sont dans le "quand ce sera le juste moment", dans un avenir indéfini, mais un avenir qui parce qu'il est laissé libre,


j'ai eu dernièrement une sensation de trépignations .. de colères .. d'indignations .. avec en prime celle d'avoir été "utilisée" et tout ce que ces choses peuvent engendrer avec en bout de course un zoum .. un gros plan ..

sur ces sortes d'états enfantins et la sensation d'avoir affaire à des "caprices" de "possession" de l'autre .. m'a tout d'un coup interpellée ... et a stoppé en plein vol les derniers soubresauts de ces agitations ...

je me suis retrouvée devant un abîme où j'aurai pu tomber ou me laisser glisser ...entraînée ... au leu de cela je me suis mise à "voler" ....

oh pas trés loin encore ...!! mais j'ai ouvert mes ailes pour de vrai ... et j'ai le coeur tout chose ce soir ...

merci sphinx :852:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 12 Juil 2008, 12:33

Bonjour Steph, tout est très clair... et j'ai découvert grâce à toi le cri primal. Merci beaucoup !


Benoit
Revenir en haut Aller en bas
gicha

avatar

Féminin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 75
Date de naissance : 16/09/1938
Age : 79
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 12 Juil 2008, 16:50

Bonjour à toi Spinx

Quelle belle synthèse ! enfin, je comprend ce concept du narcissisme !

C'était aride pour moi, au point que je passais par dessus tes posts.

À travers la description de ces phsases, je reconnais les étapes qui se sont déroulées dans ma vie, ce qu'il reste à compléter.

Merci

Gicha
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 12 Juil 2008, 19:41

Merci à vous, Marie, B et Gicha,


de tels retours sont précieux et justifient mon investissement.


Je souhaite revenir un peu sur ceci:


Le narcissisme a donc fondamentalement une composante sexuée: une Personne est une polarité sexuée de l'identité du Soi.

Car en fait, le rapport dialectique entre l'individu et la collectivité s'appuie sur le pivot central du Couple Sacré.

En effet, l'identité individuelle n'existe pas réellement sans polarisation différenciée de la conscience, et de ce fait, il n'y a pas d'individuation personnelle sans sexuation.

L'axe vertical des références dialectiques identitaires individu/collectivité n'existe donc pas sans l'arbitrage de l'axe horizontal des polarités dialectiques sexuées, et réciproquement.

Et le point de rencontre et d'articulation entre les deux axes de la croix dialectique est le Couple Sacré. L'identité (transcendance) est dialectiquement corrélée à la fonction (immanence), et cette corrélation est assumée par le Couple Sacré, l'"Oiseau", Christ.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Il n'y a donc que dans la confusion dialectique de notre paradigme dualiste que les Personnes peuvent croire pouvoir rencontrer le Service à la collectivité sans forcément passer par le "pivot conjugal sacré".

En réalité, ce n'est pas possible, et toute tentative de servir le collectif en dehors de la dynamique de la sexuation sacrée sera une illusion individualiste, même si elle est parfois sincèrement perçue comme humaniste.


En fait, la fonction est ce qui rencontre l'harmonie de l'identité, et l'identité est ce qui justifie et appelle la fonction.

Il n'y a pas d'harmonie identitaire sans fonction bien discriminée, et réciproquement, il n'y a pas de fonction authentique sans identité bien affirmée non plus!

La seule fonction totalement authentique est la fonction sexuée.

Pour servir l'harmonie de l'identité, et par là-même, de la collectivité, il suffit d'être dans la discrimination entre le Virtuel et le Réel, de façon à appeler le meilleur potentiel collectif dans le Réel.

Et pour être dans une telle discrimination intégrale, il suffit d'être dans la dynamique sacrée des polarités sexuées, naturellement discriminante.

Une expérience préalable et partielle de la dynamique sacrée est l'extase vibratoire.

Dans une telle dynamique discriminante, la fonction intervient d'elle-même spontanément, sans contrôle, pour rencontrer l'harmonie de l'identité du Couple, et travers le Couple, l'harmonie de la collectivité!

Si une part non négligeable de l'humanité incarnée (et plus particulièrement la masculinité humaine incarnée) pouvait se livrer à l'extase ne fut-ce qu'une heure par jour, le monde serait à très brève échéance totalement transformé et nous n'aurions plus besoin d'instances humanitaires.

La solution est AILLEURS.

Certes, l'urgence du drame humain manipulé et conditionné détourne l'attention des vraies solutions. Pris dans la tourmente des illusions fomentées, dont les effets sont bien réels et dramatiques hélas, la conscience ne prend pas ni le recul ni le temps de regarder au fond des choses et de discriminer les vraies solutions qui passent par la sublimation et l'inscription de nouvelles données absolument inédites dans le tissu du paradigme.

C'est l'individualisme qui dissipe la signification du monde, et il est forcément présent dans toute action effectuée par volonté individualisée dans la densité matérielle, même si cette volonté cherche à rencontrer le bien collectif et pense effectivement le faire.

De façon à réaliser une véritable action au sein du monde, une action forcément collective, co-créatrice, il faut pratiquer le "wei-wu-wei" (action dans l'inaction) de l'extase vibratoire, car cela permet d'appeler authentiquement de meilleurs potentiels dans la réalité, et de rediriger la trajectoire du paradigme collectif dans son ensemble.

L'extase vibratoire intensifie transitoirement, par focalisation et retrait mental (centrage identaire) la discrimination entre le Virtuel (Nagual) et le Réel (Tonal) du système.

Pour le temps de cette accentuation de la Présence identitaire, la boucle narcissique va être portée sur un mode plus direct, par subjugation du mental.

De ce fait, l'acuité, la clarté de conscience va s'intensifier (perception globale synthétique et directe de tout le système), et les impulsions énergétiques appropriées vont spontanément s'exprimer à travers le méditant (le contemplatif).

La musique est un moyen parmi d'autres de subjugation mentale partielle, pouvant être utilisé en remplacement de la subjugation mentale intégrale de la fusion du Couple Sacré.


Si un seul Couple Sacré peut authentiquement fusionner au sein de ce paradigme, la dynamique sacrée de ce seul Couple peut à elle seule totalement fiabiliser la trajectoire de tout le paradigme collectif. Non pas la maîtriser intégralement, mais la fiabiliser définitivement.

Il s'agit d'un resserrement naturel et définitif des limites du libre-arbitre: la trajectoire collective peut encore louvoyer, dériver, mais plus au-delà de certaines limites, et ne court donc plus le risque de se crasher.

C'est une prise en charge locale, partiellement autonome, du paradigme, qui se substitue à la prise en charge globale universelle dont les limites éthiques étaient forcément plus larges.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Lun 14 Juil 2008, 23:14

La sublimation intégrale du narcissisme ne doit pas représenter un but sur lequel il faut focaliser!

Tout d'abord, le narcissisme ne pourra pas et ne doit pas être entièrement sublimé avant de rencontrer la polarité sexuée complémentaire.

Ensuite, focaliser sur des critères de perfection est toujours une expression de toute-puissance, qui donne paradoxalement du poids à l'altération, à la confusion!

La sublimation du narcissisme ne peut donc s'aborder que comme un chemin, dont le but, la fin éventuelle (qui est le début de l'émancipation), ne doit pas être spéculée.

Ceci concerne au fond le paradoxe selon lequel on ne peut se changer, et vraiment évoluer, que si on est d'abord capable de s'accepter tel qu'on est.

Ce n'est donc pas en fonction de critères extérieurs ou futurs de perfection qu'on avance dans la sublimation du narcissisme, mais par augmentation de l'acceptation de soi dans le présent.

Et c'est très logique!

Car puisque le narcissisme est la conscience d'exister, et que le narcissisme interférant est le contrôle exercé sur le fait d'exister (qui ne va pas de soi), alors plus on s'accepte soi, plus on s'affirme dans la conscience d'exister à soi, et moins le contrôle narcissique est nécessaire.

La sublimation du narcissisme est une conséquence progressive de l'acceptation de soi, de la reconnaissance inconditionnelle de soi en tant que Personne, et donc aussi de l'acceptation et la reconnaissance inconditionnelle d'autrui en tant que Personne, malgré les faiblesses narcissiques inévitablement présentes.

La sublimation des situations relationnelles confuses est le chemin à suivre. C'est-à-dire l'acceptation et donc le dépassement sublimatoire des confusions, des imperfections narcissiques, y compris l'acceptation d'éventuels échecs sur le chemin de cette sublimation!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Mer 23 Juil 2008, 14:08

Bonjour à toutes et tous,


Unicité du corps christique:



L'aspect corporel de l'être représente sa réalité, alors que son Esprit représente sa virtualité, et son Ame son potentiel.

Lorsque l'Esprit et l'Ame sont parfaitement discriminés l'un de l'autre, et harmonisés, le corps est fluide car la réalité de l'être est ouverte sur le meilleur potentiel possible.

Ce corps est en réalité unique. C'est le corps du Couple Sacré d'abord, mais aussi de toute la collectivité consciente:

le corps unique est la réalité collective universelle.

C'est le corps du Christ, c'est-à-dire le modèle "fractal" de l'"Oiseau", du Couple Sacré, qui s'affirme à tous les niveaux individuels et collectifs.

Il n'y a donc pas plusieurs corps physiques. Ce n'est qu'un artifice de la densification matérielle, densification qui provient de la confusion entre l'Esprit (corpuscule) et l'Ame (onde): le corpuscule et l'onde échangent partiellement leurs qualités respectives, le corspuscule s'assouplissant et l'onde se rigidifiant.

Puisque l'onde, l'Ame, représente le potentiel, cela signifie que le potentiel de l'être par rapport à sa réalité présente se rigidifie: le potentiel est conditionné et ne ne témoigne pas du meilleur possible.

Pour cette raison, la réalité se densifie car elle n'est pas portée par l'impulsion du meilleur potentiel, et ne permet pas de faire transiter un Esprit d'une parfaite rigidité, d'une totale cohérence.

Et finalement, comme le meilleur potentiel est forcément collectif, la réalité de l'être en confusion s'écarte du potentiel collectif, et s'individualise artificiellement.

Mais dans tous les cas, réalité densifiée ou pas, le corps est unique.

Cela signifie que tous les êtres partagent le même corps: tous les êtres humains, les animaux, les végétaux, la planète, etc.

La séparation corporelle n'est que l'illusion produite par l'artifice de la densification matérielle. Et la Matière, qui est l'essence du corps christique, n'est pas du tout négative, ni souillée, ni problématique: elle ne fait que répondre naturellement aux conditions de la réalité en confusion.


Ceci permet de comprendre que les êtres déjà émancipés sont effectivement matériels, corporels, et pas seulement spirituels, virtuels, car ils sont réels! Ils ont intégré librement le corps universel christique, ce qui est le signe de l'émancipation dans la réalité.

Mais leur réalité corporelle et matérielle n'est pas densifiée comme celle de ce paradigme! Ils vivent une réalité matérielle qu'une qualité très largement supérieure, qui se superpose à la nôtre, et qui est indétectable à partir de la nôtre, sauf pour qui a assez développé son énergétique corporelle: alors des contacts deviennent possibles.

Par l'entremise du corps christique, tous les êtres de l'univers sont en relation intime.

C'est pourquoi la possessivité narcissique à l'égard du corps, de soi et d'autrui, est bien entendu une confusion transitoire qui ne fait que stigmatiser le fait qu'on a pas encore intégré le corps christique, et que le fait d'exister ne va donc pas encore simplement de soi.

La possessivité corporelle, fondée sur l'artifice de la densification matérielle, s'engouffre inévitablement dans la brèche de la conscience d'exister.

Le véritable "challenge" de l'Esprit, est d'intégrer le corps christique par lequel son existence s'émancipe dans l'éternité. Et cela représente une sublimation narcissique intégrale, une adhésion totale au finalisme collectif: une détermination absolue de mettre la réalité individuelle au service du collectif christique universel.

Cette adhésion consciente, volontaire et éclairée à la réalité du corps christique unifié implique un passage de l'être vers la réalité physique, matérielle, assouplie des êtres émancipés.

Ce passage ne peut se réaliser que du vivant d'un être, en incarnation (puisqu'il s'agit d'intégrer la réalité matérielle), et consiste en la fusion dialectique du Couple Sacré dont il est une des polarités. Seul un Couple peut passer.

Ce passage est celui de la crucifixion-transsubstanciation-résurrection.

La crucifixion est l'asphyxie mentale individualiste provoquée par la subjugation mutuelle des polarités du Couple Sacré, permettant en fait de crucifier l'espace et le temps (déconfusion spatio-temporelle).

La transsubstanciation est la dédensification matérielle consécutive à la crucifixion, et qui réalise le passage vers la réalité matérielle assouplie des êtres émancipés.

La résurrection est l'affirmation de la réalité des êtres transsubstanciés et du Couple lui-même dans le corps christique universel.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Jeu 24 Juil 2008, 12:28

Le Monde et la Matière sont Sacrés:


Le Couple Sacré est donc une expression naturelle du Corps christique, en tant que meilleur potentiel du Soi. Le Couple Sacré est universellement légitime.

La Matière, comme essence du Corps christique, est la croix dialectique.

C'est pourquoi le monde, et la Terre, sont une croix dialectique également. Ils sont Sacrés, tout comme la Matière.

Mais dans la confusion dualiste des polarités, la croix est vécue comme étant mutable: les rapports entre les polarités sont fluctuants, instables.

Il faut passer à travers le monde, il faut plonger jusqu'au Coeur de la Matière, pour s'apercevoir et comprendre qu'Elle est une Croix ! Et que si on la vit dans la mutabilité au départ, c'est parce qu'on ne l'a pas encore assez intégrée!

Au contraire de ce que certaines doctrines spiritualistes prétendent, la Matière n'a rien de dévoyé ni de souillé. C'est la confusion de l'Esprit lui-même, qui ne parvient pas à s'incarner vraiment, qui crée les altérations que lui renvoie alors le miroir matériel!

Il croit alors que c'est la Matière qui porte en elle ces altérations... alors que c'est lui-même, l'Esprit, qui manque de cohérence, de rigidité, en raison de sa confusion avec l'Ame, le potentiel de Vie. L'Esprit projette en somme, sur le monde et sur la Matière, la responsabilité de sa propre incohérence...

Mais inévitablement, il faut passer par la confusion de la croix mutable avant de pouvoir accéder à la croix fixe, puis à la croix cardinale.

La Matière est donc une Croix, mais aussi un vortex de "naissance". Tant que l'Esprit ne s'incarne pas complètement, il ne naît pas à lui-même. Il lui faut traverser la Matière de part en part, en s'incarnant complètement, pour intégrer vraiment un corps, le Corps christique.

Une incarnation incomplète exprime un moindre potentiel de Vie. Une incarnation complète exprime le meilleur potentiel de Vie, et de ce fait, ne peut être vécue que par un Couple Sacré.

La fin du vortex est la "porte étroite" de la crucifixion-transsubstanciation-résurrection.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Jeu 24 Juil 2008, 13:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
gicha

avatar

Féminin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 75
Date de naissance : 16/09/1938
Age : 79
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Jeu 24 Juil 2008, 15:39

Magnifique expression de notre finalité en passant par les étapes nécessaires de l'incarnation à la résurection.

Cette pensée me ramène à celle de Theilard de Chardin que j'ai lu beaucoup plus jeune et qui m'a sensibilisée à la compréhension plus profonde du sens de l'incarnation et de la matière à diviniser, dans son livre : Le milieu Divin.

Merci Shinx :p3:
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Jeu 24 Juil 2008, 19:08

Merci Gicha,


Je n'ai pas lu Teilhard de Chardin, mais je sais quand même, au titre des ses oeuvres et à la lecture de quelques extraits, qu'il percevait effectivement le finalisme de l'évolution, ce qui me semble d'ailleurs avoir été un des piliers de sa pensée.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 26 Juil 2008, 17:33

Bonjour à toutes et tous,


Le double narcissique est ce par quoi se réalise l'artifice narcissique de la séparation apparente des corps physiques.

Le double narcissique est donc le "fruit défendu", le pivot de la possessivité corporelle, mais aussi de la motivation individualiste de l'Etre.

Les Personnes sont, par l'entremise du double, artificiellement "complétées" et "compensées" sur le plan matériel, de sorte qu'elles puissent se livrer en incarnation à une recherche identitaire autonome, personnelle, garante d'authenticité.

Cela les place en condition de pouvoir sublimer à terme leur narcissisme, si elles l'acceptent, pour l'inscrire dans le Corps christique unifié, par l'intermédiaire de la dynamique du Couple Sacré.

L'inscription sublimatoire du double éthérique au sein du Corps christique unifié est la crucifixion. On comprend dès lors que la crucifixion ne vise aucune Personne, ni masculine, ni féminine, mais seulement le double narcissique lui-même.

Le double n'est originellement jamais que le potentiel de l'être se retrouvant inévitablement en confusion avec l'être lui-même, afin de lui fournir le choix existentiel de l'évolution ou de la régression.

Or, le potentiel est toujours forcément collectif, et appartient donc au Corps christique unifié. La crucifixion ne fait que restituer légitimement le potentiel au finalisme collectif par l'entremise du Corps christique unifié.

Cette restitution intervient inévitablement dans tous les cas, quel que soit le choix de l'Etre. Mais elle peut être volontaire et spontanée dans le cas de la sublimation et de l'adhésion christique consciente, auquel cas l'Etre inscrit sa réalité dans le Corps christique.

Ou elle peut être involontaire et obligée dans le cas d'une régression vers l'indifférenciation, auquel cas l'Etre ne peut inscrire sa réalité dans le Corps christique, mais retourne simplement au potentiel du Corps christique.

Le choix entre les deux directions évolutive et involutive dépend de la reconnaissance du finalisme collectif. Sans cette reconnaissance et acceptation, seul l'individualisme continue à prévaloir au-delà de la limite utile à la recherche personnelle, et la direction suivie est alors régressive, ne prônant qu'une réalité personnelle ouvée à la néantisation.

La reconnaissance du finalisme collectif permet, par contre, après son appropriation par recherche personnelle, de sublimer et d'inscrire le narcissisme individuel dans la réalité collective.

La collectivé devient alors, en tant que référence naturelle de l'individu, garante de la pérennité personnelle, par l'entremise de la dynamique du Couple Sacré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 26 Juil 2008, 20:06

La mystification physique et l'erreur spiritualiste à propos de l'androgynie:


Nous avons vu que par le jeu du double narcissique, les corps physiques personnels sont artificiellement doublés dans la confusion dualiste.

Nous savons d'autre part qu'il n'y a en réalité qu'un seul corps physique, le Corps christique.

Il n'en fallait pas plus pour mystifier des générations de spiritualistes depuis des siècles, voire plus, et conduire à l'expression de voies spirituelles sincères, mais qui transmettent pourtant un point de vue régressif.

En effet, si j'exprime simplement la complémentarité des polarités sexuées en l'incluant dans l'unicité du Corps christique, je vais dire par exemple: "les deux polarités sexuées doivent s'équilibrer dans un seul corps".

C'est exact! Mais ce n'est pas n'importe quel corps! C'est le Corps christique unifié de toutes les Personnes et de tous les Couples Sacrés! Ce n'est pas un corps unipersonnel!

Et cette expression, pourtant juste telle qu'elle, a donc provoqué une erreur dialectique fondamentale à propos de la nature de l'androgynie à réaliser.

En raison de la mystification physique, il faut donc effectuer deux rectifications pour aborder la problématique de la sexuation à l'endroit, avec cohérence:

- il faut comprendre que le corps personnel est incomplet, faussement complété par le doublement narcissique, et ne peut pas devenir complet par lui-même

- il faut comprendre que le corps christique unifié est constitué par la complémentarité de deux polarités sexuées personnelles, fusionnées dans un corps conjugal

(sachant que la fusion dialectique se fait dans le respect interpersonnel intégral)

Si on rectifie la mystification physique créée par le double narcissique, on comprend qu'une seule Personne ne peut pas réaliser l'équilibre des polarités dans un corps personnel qui n'est qu'un artifice, et que dès lors l'équilibre des polarités implique la fusion de deux Personnes dans le Corps christique unifié.


Malheureusement, en raison d'un manque de sagacité dialectique (il semblerait, mais d'autres explications sont possibles), la voie illusoire et potentiellement régressive de l'intégration spirituelle unipersonnelle a été promulguée par plusieurs courants et auteurs spirituels depuis très longtemps, à tel point que cette erreur dialectique fondamentale est devenue un élément incontournable et difficilement remis en question dans les milieux spiritualistes trop dépendants des références passées.


L'androgynie n'est pas à réaliser par une seule Personne! Cela provoquerait un effondrement définitif des polarités sur elles-mêmes, dans l'indifférenciation totale, et donc la régression complète vers le non-être.


La différenciation interpersonnelle est l'ancrage indispensable à la cohérence de la discrimination consciente.

Tout ce qui vise à nier le caractère incontournable de la différenciation interpersonnelle transmet un point de vue régressif.

Et si il y a effectivement fusion des polarités différenciées dans un même corps, ce n'est pas un corps unipersonnel artificiel, mais un Corps christique de Couple Sacré, constitué de deux Personnes à part entière!

L'androgynie de l'Oiseau n'est pas unipersonnelle! Elle intègre la différenciation. Car l'évolution, c'est cela: l'intégration de la différenciation.

En résumé, on ne peut pas réellement intégrer l'équilibre des polarités dans un corps unipersonnel, car cela ne réclame pas de sublimation narcissique complète, et est de ce fait éthiquement défaillant, car la toute-puissance personnelle n'est pas conduite vers son désamorçage complet. Il y a alors risque d'explosion identitaire, et de désintégration vers l'indifférenciation.

La fusion du Couple Sacré dans un corps conjugal unifié, et collectif, garantit que le désamorçage de la toute-puissance personnelle est complet, et que l'éthique existentielle est donc respectée, ce qui autorise l'émancipation.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Sam 26 Juil 2008, 22:03

Je reprends le schéma suivant tiré de l'article "La mystification physique":

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le premier schéma, tout en haut, représente l'équilibre parfait des polarités sexuées entre elles, complètement différenciées entre deux Personnes: on constate effectivement que chaque Personne réalise en elle-même un équilibre interne des polarités au niveau de sa réalité personnelle, mais que cet équilibre interne est corrélé au contrepoids d'un équilibre externe conjugal d'amplitude égale.

Prôner inconsidérément l'égalisation des polarités internes de la Personne est donc incomplet, insuffisant, voire dangereux.

Une Personne ne doit pas assurer isolément l'équilibre global de ses polarités en interne uniquement, mais doit le faire au contraire dans une différenciation globale 2/3 - 1/3 qui permet une articulation équilibrante entre un équilibre interne personnel et un équilibre externe conjugal.

Sans une telle configuration, en effet, la Personne n'est pas au Service du collectif, et n'est donc pas intégrée et protégée par sa réalité collective.

Le second schéma, en partant du haut, représente l'équilibre instable, transitoire, du point de choix narcissique de l'Etre, entre l'évolution vers la différenciation intégrale, et la régression vers l'indifférenciation totale.

Le fonctionnement de l'Etre est assisté à ce stade par le doublement narcissique, ce qui lui confère la faculté de choix existentiel. Concrètement, l'expérience narcissique est vécue à ce stade à travers le transfert narcissique.

Les troisième et quatrième schémas représentent la régression vers l'indifférenciation.

En effet, une égalité globale des polarités s'instaure de façon interne à la Personne, qui s'éloigne de la proportionnalité 2/3 - 1/3, ce qui réduit et fait finalement disparaître l'espace conjugal de la rencontre avec autrui.

La Personne s'éloigne de sa référence conjugale, donc collective, et donc de sa propre authenticité existentielle.

A terme, au bout de la régression complète, les polarités s'effondrent sur elles-mêmes, et le potentiel d'Ame est rejeté. Seul le double narcissique, devenu vampirique (puisqu'incapable d'assumer un quelconque choix ni fonctionnement par lui-même) subsiste.


La question de l'équilibre des polarités sexuées, envisagée sous l'angle de la croix dialectique, n'est donc pas simpliste.

Un équilibre interne de la Personne doit en effet être obtenu, mais pas indépendamment d'un équilibre conjugal externe, qui assure l'intégration collectiviste!

De ce fait, les polarités constituantes des Personnes ne doivent pas s'équilibrer intégralement en interne, mais au contraire mettre des déséquilibres différenciés et complémentaires en commun dans une dynamique de Couple Sacré.

De ce fait, le plan conjugal devient le garant de la stabilité du plan personnel, qui n'a aucune autre possibilité d'assurer cette stabilité tout en étant également émancipé.

Toute tentative, en effet, d'égaliser les polarités sexuées en interne au niveau d'une seule Personne se soldera par une dérive régressive vers des états de plus en plus symbiotiques, jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus être assistés du tout par le soutien universel transitoire.

Apparaît alors l'état vampirique, foncièrement et exclusivement spéculatif, sans authenticité, et dont la subsistance dépend définitivement de la persistance de la confusion du paradigme.


Le double narcissique, qui est le fruit proposé par le Serpent dans l'épisode du Jardin à l'Est d'Eden, est effectivement le fondement reptilien de l'être (dynamique dialectique circulaire, "sinusoïdale", donc "reptilienne") qui doit être intégré et potentialisé au Coeur de la dynamique du Couple Sacré, entre le Yin et le Yang, intégré au centre du Corps christique.

Lorsque ce fondement est rejeté, parce que la dynamique différenciée du Couple Sacré est elle-même rejetée, alors la nature reptilienne de l'être devient coercitive, addictive, symbiotique, et finalement vampirique, car tout aspect naturel de l'Etre qui est refoulé devient coercitif et addictif par rejet et externalisation aberrante.

La nature reptilienne de l'être, qui est le narcissisme, est absolument essentielle, et faite pour devenir le pivot central de la dynamique des polarités complémentaires.

C'est le "Conflit", qui dans sa forme sublimée est l'articulation centrale de la dynamique de Vie des polarités entre elles.

La dialectique des polarités sexuées, la Sophia, est donc l'Harmonie par le Conflit, le "4ème Rayon", qui est celui de la synthèse et de la Maîtrise (du Couple Sacré).


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 27 Juil 2008, 01:35

Petite exégèse dialectique du mythe osirien:



Dans le mythe osirien, nous avons deux couples, dont les quatre membres sont tous frères et soeurs entre eux. Un couple est stérile, et l'autre finit par avoir un fils.

Le Couple stérile est formé par Seth et Nephtys, et le couple ayant pu procréer, au bout de péripéties dramatiques fomentées par Seth, est formé par Isis et Osiris, dont le fils est Horus.

Si on considère la croix dialectique:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ainsi que la configuration transitoire, en équilibre assisté, du Couple Sacré:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On peut reconnaître les différents personnages:

- Osiris est la Personne masculine

- Isis est la Personne féminine

- Horus est l'individuation du Couple Sacré, qui naît en bas de la croix dialectique, la demeure d'Horus, ou Hathor, et qui peut s'envoler pour rencontrer la collectivité sur l'axe transcendant, et occuper finalement le centre de la croix, le Soi, l'identité du Couple Sacré enfantée par lui-même

- Seth est le Double narcissique (D) (qui devrait être crucifié finalement au centre de la croix, pour intégrer le potentiel procréateur du Couple, en laissant Horus régner)

- Nephtys est le potentiel d'Ame (A)

- Ra est le Soleil identitaire collectiviste, en haut de la croix


Seth est décrit comme "Dieu de la Guerre", et il représente donc bien le "Conflit", le pivot narcissique, le Double. Le Conflit est la friction produite par la confusion identitaire.

Tant que le "Conflit" n'est pas intégré par sublimation, le narcissisme est interférant, et entretient et favorise la séparation des polarités sexuées l'une de l'autre.

Donc Osiris, la polarité masculine, est "tuée et éparpillée" par Seth, qui est l'inévitable confusion. Cela représente le morcellement originel, inévitable, du karma naturel (confusion) du Couple Sacré, qui doit être réglé et intégré par interactions narcissiques avec d'autres personnes extérieures au Couple Sacré (cf article "L'attachement formel").

La confusion du Couple (le "mort" identitaire) doit être répartie selon plusieurs axes relationnels externes.

L'existence identitaire du Couple, par l'entremise de la Personne masculine, est soumise à la condition d'un parcours d'intégration progressive des parties dispersées, donc de déconfusion, en tant qu'expression d'un choix existentiel en faveur du respect de l'intégrité interpersonnelle.

A mesure que cette déconfusion se réalise, Isis retrouvera les parties dispersées de son époux.

Seth est donc l'inévitable division du Couple Sacré tant qu'il n'a pas intégré la réalité collective dans son équation, dans sa dynamique conjugale.

Il traduit la dispersion originelle de l'identité par la dynamique transférentielle.

Il est corrélé au potentiel d'Ame (Nephtys), de façon à créer le transfert narcissique de la sexualité. C'est pourquoi le couple Seth-Nephtys est stérile: ils ne forment pas une réelle dynamique sexuée, mais un artifice de sexuation: le transfert narcissique.

La complémentarité n'est dans ce cas pas directement rencontrée et vécue, mais est simulée et expérimentée indirectement, par projection du potentiel d'Ame sur une Personne extérieure au Couple Sacré, projection fondée sur le pivot du Double narcissique. C'est le transfert narcissique.

Par ailleurs, on sait que le double (Seth) n'est pas une vraie polarité sexuée (cf article sur la mystification physique).

C'est aussi pourquoi, dans ses rapports conflictuels avec Horus pour la royauté sur l'Egypte (l'investiture identitaire du Soi), il est décrit comme pratiquant l'homosexualité sur lui, et concrètement la sodomie. En effet, la sexualité transférentielle n'est pas stable, et peut aisément pivoter sur le double, pour se "retourner".

Mais plus exactement, il s'agit ici d'exprimer le fait que tout autant Horus que Seth sont deux rivaux devant le choix existentiel, prétendants identitaires du centre de la croix dialectique, l'un devant idéalement être crucifié, sublimé, pour que l'autre puisse légitimement régner.

Et que leurs rapports avant sublimation intégrale témoignent encore de confusion dialectique. Seth tente de "féminiser" Horus pour l'empêcher d'assumer la royauté (la confusion identitaire tente de corrompre l'identité naissante du Couple Sacré, pour l'empêcher d'accéder au Soi).

Seul le choix ferme, définitif et sublimatoire d'Osiris, la Personne masculine, peut mettre fin à cette situation et intrôniser définitivement Horus, le Soi du Couple.

Seth représente le Conflit de la friction identitaire, le chaos de la confusion dialectique. S'il n'est pas sublimé, il sonnera le glas de l'identité du Couple Sacré dans le chaos de l'indifférenciation totale.


Par contre, Nephtys, le potentiel d'Ame, est une vraie polarité, même si son existence est transitoire, ce dont témoigne sa liaison avec Osiris, dont naîtra Anubis, l'embaumeur.

En effet, l'interaction entre la polarité masculine et son propre potentiel d'Ame est ce qui contribue à préserver l'identité malgré la "mort que produit l'incarnation".

En effet, lors de l'incarnation, le déséquilibre intrinsèque des polarités de la Personne "tue l'identité" par confrontation à la réalité matérielle. Et ce n'est que par compensation par le potentiel d'Ame qu'elle pourra être préservée, "embaumée".

Le fruit de l'interaction entre Osiris et son potentiel d'Ame est donc bien la préservation identitaire malgré le choc "mortel" de l'incarnation: l'identité est alors embaumée par Anubis, protégée, en attendant sa renaissance future. Le "fils" qu'Osiris a de son propre potentiel d'Ame est donc bien Anubis, l'embaumeur (de l'identité).


Revenons-en au conflit entre Seth et Horus. Concrètement, ce qui se passe est que pour rencontrer l'intégration collectiviste, l'individuation du Couple Sacré, Horus, doit occuper le centre de la croix, qui est investi par le double narcissique, Seth, tant qu'il n'est pas sublimé.

Seth fait donc obstacle à la primauté identitaire d'Horus tant que la sublimation n'est pas complète.

D'un autre côté, Ra, le soleil identitaire collectif, ne verrait pas d'un bon oeil la disparition de Seth, car celui-ci garde la barque solaire contre le serpent Apophis, le Chaos fondamental (Seth est le protecteur de Ra!).

En effet, le Chaos est la seule parade au Chaos! En aucun cas le chaos ne doit être refoulé, car il est par intégration le garant dialectique de l'Harmonie collective.

Seth est le Conflit, l'articulation narcissique sans laquelle aucune dynamique sacrée ne sera jamais possible!

Il n'y a donc aucun autre moyen pour protéger la barque solaire collectiviste contre le Chaos fondamental des frictions identitaires, que de recourir à Seth, le Conflit lui-même. Car le Conflit est ce par quoi la dynamique des polarités est rendue possible.

Certes, Seth, tant qu'il n'est pas sublimé, n'est pas fiable, et Ra s'en apercevra finalement, grâce à un subterfuge d'isis.

Mais même "destitué" pour laisser la place à Horus, après l'intervention ferme d'Osiris en faveur de son fils (= affirmation identitaire, sublimée, de la Personne masculine au Service du Couple Sacré), Seth conservera sa place à l'avant de la barque solaire, auprès de Ra, préservant éternellement l'intégrité de celle-ci contre les assauts de l'antique serpent Apophis, qui représente le chaos de l'indifférenciation dialectique.

Seth est l'inscription même de cette indifférentiation comme potentiel de procréation, au centre du Corps christique. C'est pourquoi par son intégration, qui est celle du chaos lui-même, il sert de rempart contre Apophis, le chaos.

Dialectiquement, l'intégration du conflit préserve définitivement du conflit, car le conflit se retrouve en confrontation éternelle contre lui-même! (cf la fin du film "The One")

Cette confrontation éternelle du conflit contre lui-même, est le pivot central d'articulation, "mobile et lubrifié", de la dynamique du Couple Sacré. Le chaos, le conflit, la friction de la confusion, sont rendus et limités à la virtualité absolue du pur potentiel.

Lorsque la friction identitaire, qui témoigne de la conscience narcissique d'exister, est intégralement sublimée, intégrée, et infinitésimale, l'identité est totalement inscrite dans le Corps christique collectif, et l'articulation des polarités complémentaires entre elles est parfaitement fluide.

La fluidité est obtenue en retournant la friction contre elle-même, en retournant le Conflit contre lui-même, ce qui "encapsule" le potentiel de procréation au centre du Corps christique, et permet de Maîtriser éternellement l'Harmonie de la dynamique dialectique.

Sans intégrer le chaos, impossible d'y appeler de nouveaux êtres, et d'expanser la discrimination, la clarté de conscience.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le narcissisme   Dim 27 Juil 2008, 12:41

Illustration traditionnelle du Conflit dans la dialectique du Couple Sacré:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fuxi et Nuwa : la mise en oeuvre apparente, maîtrisée, du Conflit par le Couple Sacré, est ce qui permet la procréation dialectique.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le narcissisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le narcissisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» d'ou vient le narcissisme?
» Qu'est ce qu'un Trouble de personalité narcissique?
» Dieu est-Il narcissique ?
» Les gens du Mensonge
» La joie d'être un INTP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: