ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Sam 02 Juin 2007, 12:19

Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle
Par SilverDrake Fey, traduction Artus


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La signification de l’élément feu, dans la culture et l’évolution de la conscience spirituelle, s’est imprimée d’elle-même sur de nombreux étudiants et praticiens de chemins spirituels ou mystiques, d’orient et d’occident. Dans le phénomène connu sous le nom d’éveil de la Kundalini ou « serpent de feu », un individu qui s’engage dans une pratique spirituelle intense peut assez soudainement – ou encore sur une période de plusieurs semaines, mois, ou années – vivre des cas d’expansion de conscience explosifs. Voici des exemples d’exercices spirituels qui, quand ils sont pratiqués avec une fréquence conséquente, sont associés avec l’éveil du serpent de feu : méditation, respiration yogique, yoga, danse rituelle, chants, ascétisme, sexualité rituelle (tantrique), et n’importe qu’elle combinaison de tout cela. La hausse dramatique typique dans la conscience spirituelle, atteinte à travers l’éveil de la Kundalini, est assez souvent accompagnée par des sensations physiques de chaleur ou de montés d’électricité, qui montent d’une façon serpentine de la base de la colonne vertébrale jusqu’au sommet de la tête. D’où le nom « serpent de feu ».

La montée du serpent de feu peu porter diverses bénédictions. Cela conduit souvent à une augmentation des capacités intuitives ou psychiques. Les personnes qui font un rapport sur l’éveil de la Kundalini remarquent également fréquemment une connexion plus profonde et plus intense avec la terre elle-même, une connaissance plus aiguë d’une conscience associée à la planète entière. Cependant, quand ces expériences se produisent subitement, et sans préparation adaptée ou sans avertissement, elles peuvent aussi être associées à des niveaux de chaos psychologique sans exemple et des bouleversements de la vie personnelle. L’énergie Kundalini déchaînée peut être tout sauf subtile, brûlant souvent impitoyablement les blocages psychologiques, les peurs, et les barrières de la lucidité. La Kundalini peut même éventuellement précipiter une expérience psychotique chez l’imprudent ou le non-préparé. Cependant, quand l’éveil de la Kundalini est prudemment et intentionnellement cultivé, il est souvent décrit comme une expérience du prochain niveau d’évolution de la conscience humaine, et il peut être comparé à l’effet des baumes cicatrisant qui apaisent alors qu’ils produisent une sensation de brûlure légère. Le Kundalini Yoga est un exemple de discipline qui a pour but la préparation pour une incitation sans danger de l’éveil de la Kundalini. Ceci est accompli avec les conseils d’un enseignant ou guru, sur une période de plusieurs années.

Gopi Krishna, un fonctionnaire de classe moyenne en Inde, donne un compte-rendu de son propre éveil de la Kundalini, conséquence de 17 années de pratique de méditation et de yoga. Il décrit l’expérience de la façon suivante :

« Un nouveau centre actuellement endormi chez les hommes et femmes moyens doit être activé et un plus puissant flux d’énergie psychique doit monter dans la tête de la base de la colonne vertébrale, pour permettre à la conscience humaine de transcender ces limites normales. C’est la phase finale de l'impulsion de l’évolution actuelle chez l'homme. Ici, la raison cède à l’intuition et les révélations apparaissent pour guider les pas de l’humanité… Ce mécanisme, connu sous le nom de Kundalini, est le fondement réel de tous les phénomènes spirituels authentiques, la base biologique de l’évolution et du développement de la personnalité, l’origine secrète de toutes les doctrines ésotériques et occultes, le passe-partout du mystère irrésolu de la création… » (Krishna, 1971, p. 243)

En dépit des sa longue pratique de la méditation, Krishna a été abasourdi par le coté incroyable et la vitalité féroce de l’expérience, qui pour lui a duré plus de dix jours avant de s’apaiser. Pendant cette période, il s’est battu en silence contre d’étranges hallucinations sensorielles, d’étranges maladies, et une extrême nausée et indigestion quand des types spécifiques de nourriture étaient impliquées. Quand ces symptômes « psychotiques » ont disparu, il a signalé une mémoire, une concentration, et un contrôle sur son système nerveux autonome, spectaculairement améliorés. Il a également expérimenté de capacités paranormales comme la précognition et la capacité à écrire et comprendre des langues étrangères qu’il n’avait jamais appris.

Une fois que le serpent de feu est éveillé, il est fréquemment ressenti comme montant dans un ou plusieurs canaux d’énergie dans la colonne vertébrale, où l’on pense qu’il rencontre et ouvre approximativement sept centres d’énergie connus sous le nom de chakras, ascendant pour en fin de compte atteindre le sommet de la tête. A ce moment, l’individu ressent généralement une conscience suprême du Divin, une connexion à tout, un sens de la totalité ou de l’intégralité, cet état est souvent nommé « samadhi » dans de nombreuses traditions. En Sanskrit, « chakras » signifie « roues », faisant référence à leurs représentations en tant que roues d’énergie rayonnante, situées à divers niveau du corps (Judith, 1987). L’existence et le nombre exact de ces centres d’énergie, ont été débattus, bien que la plupart des praticiens sur des chemins spirituels associés avec l’éveil de la Kundalini acceptent la réalité de ces centres d’énergie et en compte sept (White, 1990)

Il est intéressant de noter qu’on a découvert des représentations alchimiques occidentales, qui illustrent sept centres d’énergie dans le corps correspondant assez précisément aux chakras identifiés dans les pratiques orientales. La tradition Sufi fait référence à sept centres d’énergie connues sous le nom de « latifas » ou « les subtiles » (Campbell, 1981). Les Chakras sont approximativement situés dans le périnée, la zone génitale, le plexus solaire, la région du cœur, la région de la gorge, le front, juste au-dessous et entre les yeux, et le sommet (ou même au-delà) de la tête.

Il y a des preuves importantes du phénomène connu sous le nom d’éveil de la Kundalini également dans d’autres contextes. Les praticiens du yoga taoïste et du chi kung font référence à un processus similaire, connu sous le nom de « ouvrir l’orbite microscopique ». Des siècles d’études dans un contexte taoïste ont révélé que des types spécifiques d’exercices spirituels permettent d’ouvrir un canal d’énergie qui prend sa source à la base de la colonne vertébrale, monte le long de la moelle épinière jusqu’au sommet de la tête, et continue sur le front, le visage, le cou, et l’abdomen, pour retourner à son point d’origine au périnée (Chia, 1984). En conséquence de l’ouverture de ce canal, le praticien devient capable d’atteindre une plus grande sagesse spirituelle, des capacités psychiques plus importantes et un contrôle sur le corps physique plus grand. Sannella (1987) rapporte que dans ses études sur les individus qui ont vécu un éveil de la Kundalini, il a découvert un « cycle Kundalini » qui semble littéralement identique à l’orbite microscopique. Il a découvert que les sensations physiques de chaleur et d’électricité ne s’arrêtent généralement pas à la zone du chakra couronne, au sommet de la tête, mais au lieu de cela continuent sur la tête et devant le corps jusqu'à leur point d’origine. Les étudiants de la Qabale (ndt : Qabalah dans le texte d’origine) occidentale discerneront facilement une analogie entre ce processus, au mouvement de l’énergie dans les dix sephiroth qui correspondent alors à des points du corps humain (Fortune 1935/1993). En fait, les praticiens dévoués à la Qabale peuvent physiquement et spirituellement éprouver ce qui semble équivaloir à un éveil de la Kundalini ou une ouverture de l’orbite microscopique. Dans ce contexte, l’énergie est vue bougeant à travers les sephiroth plutôt qu’à travers des chakras. Enfin, bien qu’il n’y ait pas grand chose d’écrit sur le lien entre la Kundalini et le reiki, je soupçonne que les sensibilisations au reiki ont pour effet de stimuler la Kundalini ou d’ouvrir l’orbite microscopique. En conséquence de mes sensibilisations personnelles au reiki, j’ai expérimenté des sensations et phénomènes voisins de ce qui est décrit dans l’expérience de la Kundalini. En fait, le procédé par lequel le maître reiki passe une sensibilisation à l’initié fait penser au phénomène de « shaktipat » en siddha yoga, dans lequel le guru ou enseignant éveille la Kundalini de l’étudiant à travers un contact physique, mais seulement quand l’étudiant est physiquement, mentalement et spirituellement préparé à l’expérience. En reiki, l’esprit du reiki semble mettre en place une sorte de système de barrières qui protège l’initié du mal encouru dans l’ouverture rapide de nouveaux canaux d’énergie (Steele & Steele, 1998).

On peut trouver un certain nombre de comptes-rendus théorique qui tentent de percer le voile du mystère qui entoure l’expérience de l’éveil de la Kundalini. Deux exemples seront résumés ici. Bentov (1981) propose un modèle physiologique qui tente d’expliquer les phénomènes physiques bizarres associés avec l’expérience de la Kundalini. Ces phénomènes incluent des hallucinations visuelles et auditives (comme des flashs de lumière et de couleurs et de sons bourdonnants), des sensations de chaleur ou de picotements électriques, et / ou la prise de positions involontaires correspondant grossièrement à des postures de yoga classiques (même quand l’individu n’a pas d’expérience de yoga). Bentov émet la théorie que la respiration rythmique, associée avec la méditation, le chant, le yoga, et d’autres exercices, entraîne de micro mouvements du corps qui créent une onde dans l’aorte du cœur. Cette onde génère des ondes d’amplitude et fréquence égale dans le cerveau, stimulant les zones responsables de la vision, de l’audition, et des sensations tactiles dans les pieds, les jambes, la région pelvienne, le bas du dos, la poitrine, le cou, la tête, et le plexus solaire. Ainsi, la stimulation des ces centres peut entraîner d’étranges sensations de lumière, sons, et picotements, associé avec l’excitation de la Kundalini. Bentov ce processus, le « cycle physio-Kundalini ». Cependant, le modèle de Bentov n’explique pas les bénéfices spirituels reportés dans l’éveil de la Kundalini.

D’autres explications ignorent littéralement l’aspect physiologique de l’expérience, et se concentrent sur les traits psychologiques. Par exemple Halligan (1992), un psychologue jungien, compare l’éveil de la Kundalini avec les sept phases de la transmutation des métaux dans l’accomplissement de la désiré pierre philosophale, décrite dans les textes alchimiques anciens. Dans les cercles jungiens, ce processus a été longtemps considéré comme une métaphore occidentale pour l’individualisation ou le développement de l’individu au cours de la vie d’une personne. Halligan a montré comment la monté de la Kundalini jusqu’au chakra couronne au sommet de la tête est équivalent au « conjunctio » alchimique, le mariage mystique des opposés, qui dans n’importe quel voyage mystique créé l’union avec le Divin, une réalité subjective ou l’individu est entièrement formé. Métaphoriquement, un conjunctio créé la pierre philosophale, l’individu uni au Divin. Cependant, pour de nombreux jungiens, l’expérience de l’éveil de la Kundalini est une version orientale de l’individualisation, bien qu’elle soit simplement moins familière pour la plupart des occidentaux. Dans cette conceptualisation, le praticien spirituel devient vulnérable à la psychose ou autres difficultés psychologiques quand cette expérience de l’individu ou du Divin arrive trop rapidement et sans préparation adéquate. Le moi minuscule de la personne peut se briser devant quelque chose d’aussi énorme. A ce point, le praticien peut réellement montrer des signes de « psychoses », des symptômes ce qui pourraient être vu comme de désordres, hallucinations ou illusions. La possibilité de réintégration dépend de la présence du support de la famille et des amis, du niveau d’empathie et de la capacité à comprendre du thérapeute, et du point ou la « coupure » c’est produite. Généralement « le plus tard est le mieux » dans ce cas.

Cet article a donné beaucoup d’attention aux risques typiquement associés à l’éveil « prématuré » de la Kundalini, ce qui rappelle la question de la façon d’adresser les aspects déplaisant ou effrayant du serpent de feu. Incontestablement, c’est une bonne idée de consulter un guide expérimenté ou un enseignant à certains moments, pendant la pratique de n'importe quelle discipline spirituelle intensive. Grof & Grof (1990) fournissent des suggestions et une filière de ressources pour ceux qui luttent avec une « urgence spirituelle », un jeu de mot faisant référence à la fois à la crise engendrée par l’étude spirituelle et également à l’apparition (ndt : emergence en anglais, d’où le jeu de mot avec emergency qui signifie urgence) d’un éveil spirituel. Anodea Judith (1987, 1997) décrit un système complet pour travailler avec les chakras et également des méthodes pour traiter les difficultés psychologiques qui peuvent surgir dans ce genre de travail. De plus, elle anime régulièrement des workshops dans tout le pays, conçus pour former les thérapeutes aux idées et méthodes issues de son travail. Si dans votre propre pratique spirituelle, vous pensez que vous avez des difficultés psychologiques ou spirituelles associées avec l’expérience de la Kundalini ou n’importe quel autre phénomène spirituel intense, vous pouvez chercher à rentrer en contact avec l’association pour la psychologie humaniste au (415)864-8850. Sinon, vous pouvez aller sur leur site web http/:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Cette organisation peut être capable de trouver un psychothérapeute ouvert d’esprit ou au paganisme dans votre région. Il est essentiel de trouver un thérapeute qui ne classera pas automatiquement comme psychopathologie, ce qui pourrait être en fait une intense (quoique difficile) expérience d’éveil spirituel. Il y a eu quelques cas (heureusement assez peu) ou des individus ont été hospitalisés par des professionnels bien pensant de la santé mentale travaillant à partir de perspectives qui n’incluent pas les problèmes psychospirituels. Les psychothérapeutes qui adoptent une perspective humaniste/existentielle, transpersonnelle, ou une perspective jungienne, concordent en général assez bien avec les païens et les autres individus avec des systèmes de croyance alternatifs.

Bénédictions lumineuses, mystères sombres,
SilverDrake Fey

SilverDrake Fey est un maître reiki de Sacred Path(http://www.sacredpath.org/) et un psychologue clinique au centre médical militaire de San Antonio, TX. Il a travaillé parmi les coordinateurs de Centering Dome à PSG depuis 1995. Il est joignable à cette adresse : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Sam 02 Juin 2007, 12:22

Le Mystère des deux kundalinis


« L'atome de votre coeur a un lien de nature éthérique-astrale avec votre microcosme. C'est une force de feu, un pouvoir rayonnant qui s'introduit dans votre sang et votre fluide nerveux. Dans le sanctuaire du coeur, dans l'atome du coeur et autour de lui nous trouvons la source de la kundalini purificatrice et réalisatrice de l'âme. Dans notre philosophie, nous appelons cette kundalini la force électro-magnétique du salut, la force de l'éternité, force à l'aide de laquelle l'élève peut traverser la sphère astrale. La force de la kundalini qui monte du plexus sacré, est appelée la force de feu qui transfigure le système de la personnalité. » (Catharose de Petri, La Parole vivante, p. 175)





« Il existe une puissante analogie entre l'éclair et le serpent. Dans la Doctrine Universelle, les entités de l'âme-esprit, les forces et les essences qui vivent éternellement dans l'ordre de Dieu, sont désignées comme des serpents flamboyants. Le coeur est appelé à être un miroir de la flamme monadique immanente, la lumière immanente de la lumière divine, la puissante kundalini divine. Kundalini signifie d'ailleurs « flamboyant serpent ». C'est l'aspect d'éclair impérissable de la lumière originelle. C'est pourquoi nous disons également que la grande prise de conscience de l'existence de l'éternité, peut nous frapper tel un éclair. Tel un éclair de savoir véritable, de savoir intérieur ! Quand nous tournons notre conscience raisonnable vers la Source de ce savoir intérieur, quand nous y répondons sans réticence, sans condition et sans réserve, quand, comme le dit Jacob Boëhme, nous faisons taire le penser et le vouloir en ce où il n'est pas de créature, c'est-à-dire en la conscience la plus profonde de notre coeur, et quand nous persévérons en cette auto-humiliation pour Lui qui était avant nous et sera après nous, la Kundalini du coeur se libère progressivement et sa force de feu se dégage dans notre conscience qui vit son endoura quotidienne. Le flux de conscience de l'homme terrestre qui culmine dans la conscience du cerveau est désigné comme le feu du serpent qui s'étend du plexus sacré au sommet de la tête. Or, dans une entité véritable, s'accomplit un processus d'unification merveilleux : la kundalini du coeur, le feu du serpent divin, se relie au feu du serpent de l'homme de la personnalité. Dans cette liaison, le feu du serpent de l'homme mortel subit une totale transformation. L'essence de l'homme terrestre, la créature de la phase terrestre, se fond dans le rayonnement fondamental du microcosme qui l'obombre. La grande tâche du voyage gigantesque à travers la matière entre dans sa première phase de réalisation : la prophétie s'accomplit. Le Plan n'est plus une vision du futur, Il devient réalité, dans la vie qui se révèle. Par l'union des deux feux, le terrestre et le céleste, où le feu du serpent terrestre se fond totalement en auto-reddition dans le céleste, naît une nouvelle vivification, une nouvelle stature de l'âme. Celle-ci remplacera progressivement l'ancienne stature de l'âme, elle conquerra ainsi également la tête, y préparant la place pour l'illumination de la conscience de l'âme-esprit. Et la décapitation de l'ancien homme est alors un fait irrévocable. Il est dit de celui qui donne sa vie pour le Christ qu'il est le plus grand sur terre, mais que le plus petit dans le ciel est plus grand que lui. En vérité il est le plus grand sur terre, car il a percé jusqu'à l'accomplissement de la tâche qui est condition de son devenir en tant que créature de la phase terrestre. Il est entré dans la phase du grand accomplissement. Ce qui vient ensuite échappe au terrestre et ne concerne que la vie des mondes intérieurs de l'état de l'âme-esprit ; un monde qui est désigné dans l'Ecriture Sainte comme le nouveau ciel-terre. Bien qu'étant le plus petit au ciel, nouvel arrivé qu'il est dans le ciel-terre, il est plus grand que le plus grand sur terre qu'il a laissé derrière lui. »





Extrait de la revue Pentagramme, 1980/8, p. 18-20.

Citation :
je viens de lire le livre sur la kundalini de Descamps dont j ai déjà cité des textes (tres facile à lire pour les néophites) ainsi que celui de Lilian Silburn(plus ardu les temes me sont moins familiers )....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
je vous les conseille vivement!





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Jeu 07 Juin 2007, 10:01

citation de Marcaz:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Dans ce monde très matérialiste et qui nous incite à l'oubli de l'essentiel, notre véritable nature nous éveille souvent par la souffrance.

La souffrance, si on en comprend les raisons, est une grande initiatrice si nous ne nous perdons pas dans ses méandres et que nous la considérions simplement comme un signal.

Ainsi, pour la Rose+croix originelle et le courant Johannite, l'éveil septuple de la triple flamme de la Kundalini a lieu ainsi :

- l'éveil de la sphère de la tête comme les 2 autres sphères se produit par l'accomplissement de 7 étapes :

+ éveil par un contact avec la mort, souvent de proches ;
+ désemparement, souffrance, crise intérieure et remise en cause fondamentale. L'être ne se sent plus à sa place dans le monde ;
+ des questions sur le sens de la vie, sur le pourquoi des choses s'imposent à lui et vivent intérieurement avec force ;
+ l'être se met en quête ;
+ il obtient des réponses et sa pensée se restructure. Il capte des pensées lumineuses et idéales. La vision intelligible se développe ;
+ il perçoit et cultive en lui la conception vivante de l'Être véritable qu'il est éternellement ;
+ il sépare le subtil de l'épais, il différencie sa nature "inférieure" de sa nature "supérieure" pour commencer le processus alchimique intérieur.
Certaines de ces étapes peuvent être imbriquées. Nous n'y faisons pas suffisamment attention.

Une fois cette étape atteinte, l'éveil de la sphère du coeur débute :

+ la 1° étape est le revirement fondamental dans la sphère des sentiments, du ressenti intérieur. Cette étape est appelé le "bon retournement du coeur". L'être ayant clairement identifié toutes les influences de sa nature "inférieure" décide d'opérer la transformation intégrale. Uni à la lumière des centres supérieurs, il "descend" et illumine sa nature inférieure. C'est la méthode de "Jeûner et prier" de la Bible. Il est assez difficile de décrire ces expériences avec des mots... ;
+ la 2° étape réside dans la capacité à se détacher de toute négativité. L'être a compris que la source du "mal" réside dans la limitation de conscience de la nature "inférieure" et consciemment, il renonce à cette limitation et à tout ce qui l'engendre ;
+ la 3° étape prend la forme de l'énergie du pardon. C'est comme un grand sentiment de compassion envers tout.
Ce pardon n'a rien voir avec le karma ;
+ la 4° étape est appelé "Régénération". L'être est amené à vivre l'expérience de l'arbre qui sent de nouveau la sève circuler en lui au printemps. Tout est rajeuni, l'être goûte une nouvelle vie ;
+ la 5° étape est appelée la "deuxième naissance".
A ce stade, l'être est amené à connaître les mystères de l'univers et il expérimente l'Amour sans limites comme force et état de conscience ;
+ la 6° étape est "l'initiation du coeur". Une lumière intérieure apparaît. Il se reconnaît comme faisant partie intégrante du Tout. Il devient un "Fils-Fille de Dieu" ;
+ la 7° étape est la "Résurrection" qui marque la "victoire sur la mort" et le début de l'éveil dans le centre fondamental de la vie sous le nombril.

Les 7 étapes du 3° éveil (de la volonté, du ventre) ne seront pas décrites ici. Disons simplement que tout l'être est transformé en pure substance divine (corps de gloire manifesté, intégration de tous les aspects supérieurs de notre être dans tous les UH, montée de l'énergie de la Kundalini jusqu'au chakra de la couronne, au final Ascension).
"Et maintenant, Père, glorifie-moi de la gloire que j'avais auprès de Toi avant que fut le monde".




Si l'appel n'est pas suivi d'une profonde métamorphose intérieure, c'est qu'il n'a pas été reçu correctement.
Il est très dangereux de tenter d'éveiller précocement cette formidable énergie, comme certains assez nombreux le proposent.
Le feu de la Kundalini est lié intimement à l'énergie sexuelle.
Il est très difficile actuellement de canaliser cette énergie vers le haut car la sexualité telle qu'elle est pratiquée n'est pas saine ni naturelle (Il faut vivre ses fantasmes ! Les gens croient ainsi se libérer mais ils s'enchaînent plutôt à leur nature "inférieure").
De même que la force sexuelle peut créer un enfant à "l'extérieur", elle peut aussi créer un enfant spirituel à "l'intérieur".
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Jeu 07 Juin 2007, 10:03

Citation :
J'ai peut-être mis la charrue avant les boeufs en parlant de l'éveil de la Kundalini sans décrire sa nature et sa formation à la conception de l'enfant.

Les 3 courants de l'énergie de la Kundalini (triple flamme) correspondent aux 9 premières dimensions, chaque courant représentant les courants de 3 dimensions. Chaque courant est séparé des autres par une zone de répulsion magnétique (ce qui est tout à fait logique puisque chaque "feu", courant représente un UH et que chaque UH est séparé des UH adjacents par cette zone de répulsion magnétique [déjà abordé à propos de l'illusion des distances]).
Chaque courant est enroulé à la base de la colonne vertébrale, là où réside les 8 premières cellules de chaque être humain.
La conscience incarnée s'ancre dans ses 8 premières cellules et initie ensuite le processus de l'intégration fétale.
L'activation de ces 3 courants induit progressivement l'intégration des dimensions supérieures et l'éthérisation de la structure moléculaire (dé-densification).
Lorsque toutes les fréquences de ces 3 courants sont intégrées, le 4° courant (non incarné) est activé et permet la communion avec l'état christique et au-delà. Les fréquences des 12 premières dimensions s'ancrent dans le corps, initiant le le processus de la transmutation cellulaire. Ceci permet une "dé-manifestation" intentionnelle et l'ascension dimensionnelle (comme par exemple Elie[(réincarné ensuite volontairement en Jean-le-Baptiste] sur son char de feu, transcription allégorique de ce phénomène).
Le lien avec ce courant commence dès la conception, avec la construction de la Kundalini (3 premiers courants) et la "corde d'argent" (assez souvent abordé dans tout ce qui aborde le voyage astral). Cette "corde d'argent " est un "pont" qui relie le foetus à l'âme (nature supérieure dans le 2° UH). C'est ainsi que l'essence de l'âme dans le foetus se produit progressivement.
Quand la conception de l'enfant a lieu, les énergies provenant de l'âme pénètrent dans les 8 cellules primordiales à la base de l'épine dorsale. Ces 8 cellules deviendront le foetus et l'enfant.
La quantité d'énergie emmagasinée dans le foetus est déterminée par la capacité du code génétique de l'entité (son degré de développement et d'activation de l'ADN) à retenir telles quantités d'ULF et d'UHF. Le reste sera emmagasiné à la base de la colonne vertébrale en attente d'être libéré si possible. D'où le danger très important d'activer ces énergies de la Kundalini artificiellement avant que l'être ne soit prêt ; car il s'agit d'énergies très puissantes.
Une fois que le foetus croît et voit sa fréquence vibratoire augmenter, par l'intermédiaire des stimuli envoyés par l'âme, la partie des énergies de l'âme au taux vibratoire le plus élevé forme les 3 les courants incarnées de la Kundalini qui sont enroulés à la base de la colonne vertébrale. En même temps, d'autres liens s'opèrent dans les régions du nombril, du coeur et du chakra de la couronne (7° au sommet de la tête) et dans la glande pinéale, la thyroïde et le thymus.
Ainsi est créé la "corde d'argent" qui ouvre le chakra de la couronne pour une intégration fétale complète.
Chez la plupart des Humains contemporains, les énergies de la Kundalini restent à l'état dormant.
La Kundalini, reliée à la "corde d'argent" et à la glande pinéale, ne peut s'activer efficacement que lorsque cette dernière reçoit suffisamment de stimulation d'énergies des dimensions supérieures. Le processus de l'intégration de l'âme et au-delà a lieu ainsi.


Dernière édition par le Jeu 07 Juin 2007, 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Jeu 07 Juin 2007, 10:06

Citation :
QUOTE

Ceci permet une "dé-manifestation" intentionnelle et l'ascension dimensionnelle (comme par exemple Elie[(réincarné ensuite volontairement en Jean-le-Baptiste] sur son char de feu, transcription allégorique de ce phénomène).



Peux tu developper un peu plus ? Notamment sur l'exemple que tu prends.




Une fois les brins d'ADN correspondant aux UH supérieurs sont activés, les aspects supérieurs de notre être sont intégrés. A ce moment-là, l'accès aux autres UH est possible.
Donc, l'être qui a activé suffisamment son ADN pour accèder à d'autres dimensions peut le faire consciemment.
Aux personnes pouvant assister à ce phénomène, ceci apparaît comme une élévation dans un corps très lumineux et une disparition aux sens habituels.
Le "char de feu" d'Elie représente la transfiguration de son corps et la manifestation de ses aspects supérieurs.


QUOTE

De même que la force sexuelle peut créer un enfant à "l'extérieur", elle peut aussi créer un enfant spirituel à "l'intérieur".



Peux tu devolopper un peu également la notion d'enfant spirituel "interieur" ?




Le fait travailler sur soi et de bien diriger la force sexuelle, en prenant en compte son aspect sacré, permet une évolution de l'être. L'enfant intérieur correspond à l'intégration de nos aspects supérieurs. Nous donnons naissance à un nouvel être. Nous incarnons notre âme et au-delà. On parle d'ailleurs "d'accoucheurs d'âmes".


QUOTE

Il est très dangereux de tenter d'éveiller précocement cette formidable énergie, comme certains assez nombreux le proposent.



Quels sont les consequences d'un eveil precoce de la kundalini ?




Lorsqu'une personne a suffisamment épuré son karma (qui est en fin de compte de l'énergie "usée" de très basse fréquence, entravant le fonctionnement des différents corps et chakras, et entraînant par là-même des conséquences sur la vie de la personne), l'énergie de la Kundalini s'élevera en ligne droite.
L'énergie peut monter directement au chakra de la couronne ou s'arrêter à n'importe quel chakra.
Si elle monte jusqu'au 1° chakra, le restant de karma est transformé et la vie devient plus aisée, même d'un point de vue matériel.
Mais si l'énergie dévie à gauche de ce chakra (à cause de la présence de l'énergie karmique entravant le processus), cela va stimuler de façon débordante le désir.
A droite, l'être ressentira des sentiments d'angoisse, de dépression, d'hypersensibilité.

Pour le deuxième chakra, l'être va propager le joie autour de lui. Il acquiert aussi des connaissances ésotériques profondes. Ceci dans l'hypothèse où l'énergie n'est pas déviée.
Si elle dévie à gauche, la personne va devenir très boulimique.
A droite, cela cause des sensations de vertige et la personne va se sentir dispersée, éclatée en elle-même.

Pour le 3° chakra, l'être devient plus énergique, plus endurant. Il n'éprouve plus ni faim, ni fatigue. Toujours dans l'hypothèse où l'énergie monte correctement.
Si elle dévie à gauche, la personne va avoir des tendances intenses à dominer les autres de façon étendue et vaste.
A droite, cette envie de domination intense sera concentrée sur une personne en particulier.

Si l'énergie atteint correctement le 4° chakra, la personne va expérimenter l'Amour Inconditionnel, la Compassion, la sagesse.
Si l'énergie dévie à gauche, la personne privilégiera l'amour charnel, sexuel sans retenue.
A droite, la personne deviendra intensément avide d'argent.

Pour le 5° chakra, il est possible de se rappeler sa "trajectoire karmique", toutes ses vies passées.
A ce stade, qui est déjà difficile à atteindre, l'énergie ne déviera pratiquement jamais.
Néanmoins, si elle dévie à gauche, la personne se trouvera indécise, en situation d'instabilité psychologique.
A droite, elle aura une sensation d'insécurité intense.

Les autres chakras ne sont pas sujet à déviation éventuelle de l'énergie.
Lorsque l'énergie attient le chakra de la couronne, le reste du corps est quasiment dépourvu d'énergie et les extrémités (mains et pieds) tendent à devenir froids.
Il s'agit d'un phénomène qui n'est pas désagréable mais une forme d'extase.

PS : les symptomes décrits ici ne s'appliquent pas uniquement à un éveil précoce de la Kundalini. Ils peuvent se rencontrer à cause du bagage karmique de la personne.
Mais ils sont accentués lorsqu'ils ont lieu à la suite d'un éveil prématuré et mal dirigé de la Kundalini.
un petit mot sur le karma d'un point de vue "énergétique". Qu'est-ce le karma dans sa nature ? (car on définit toujours le karma en évoquant ses conséquences, comme une loi de causalité).
Toutes les causes de maladies, douleurs, angoisses, souffrances de tous ordres résident dans la manifestation de dissonances vibratoires chez l'être affecté.
L'Amour absolu, inconditionnel, crée l'expérience de la joie absolue et l'extase et en d'autres termes, toutes les sensations et impressions considérées comme positives.
Les dissonances vibratoires dans le champ morpho-génétique sont projetées holographiquement dans le corps, la conscience et donc les expériences vécues dans les incarnations (suivant en cela les lois naturelles de manifestation énergétique multi-dimensionnelle).
Les dissonances vibratoires sont des miasmes énergétiques qui en s'accumulant forment le karma (vu d'une façon "négative" par opposition ici au dharma).
Les miasmes constituent des champs de radiations lumineuses statiques, cristallisées (dans le domaine des anti-particules).
Ils bloquent les fonctions naturelles qui permettent une évolution harmonieuse (intégration de nos aspects supérieurs par la fusion de leurs particules respectives, construction et expansion des merkabas permettant à la Conscience d'ascensionner et donc d'accéder aux dimensions supérieures).
Ces dissonances sont essentiellement issues des pensées.
Le karma peut ainsi être considéré énergétiquement comme une désorganisation chaotique tandis-que l'Ordre Divin peut être vu comme une organisation énergétique parfaitement organisée, ordonnée.
Ils se forment en raison de l'exercice du libre-arbitre dans des voies non conformes aux lois naturelles physiques du Champ Unifié de Conscience et à l'Ordre Originel régissant la Création (Code Christique établissant les expressions naturelles de "l'Arbre de Vie" base 12 et donc permettant une circulation de l'énergie de façon harmonieuse et continue).

Ce karma peut être épuré de 3 façons différentes :

- la "méthode" la plus connue est de vivre concrètement les conséquences de son karma et de faire les choix appropriés dans la vie pour "guérir" notre empreinte karmique (dissoudre la projection holographique des miasmes). Mais l'expression des miasmes dans l'humain contemporain est tellement mélangée qu'il est très difficile d'identifier quels sont les meilleurs choix à effectuer. Le plus souvent, les mêmes expressions karmiques sont renforcées et répétées ;

- la deuxième méthode est de dissoudre son empreinte karmique en combinant la projection holographique dysharmonieuse vécue avec une visualisation harmonieuse correspondante. Ceci permet de remonter au point de création de cette dysharmonie ;

- la troisième méthode et la plus efficace est de considérer le karma comme décrit précédemment (d'un point de vue énergétique) et de pratiquer certaines techniques permettant de dissoudre complètement le karma en 1 à 2 ans. L'avantage est la rapidité et le fait de ne pas attendre la manifestation holographique (sa survenance dans notre vie de tous les jours).

Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Jeu 07 Juin 2007, 22:06

Bonjour à tous....

Une image parlant parfois plus voici la figure qui illustre bien cette circulation d'énergie



Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Mar 09 Oct 2007, 12:37

Citation :
Bentov émet la théorie que la respiration rythmique, associée avec la méditation, le chant, le yoga, et d’autres exercices, entraîne de micro mouvements du corps qui créent une onde dans l’aorte du cœur. Cette onde génère des ondes d’amplitude et fréquence égale dans le cerveau, stimulant les zones responsables de la vision, de l’audition, et des sensations tactiles dans les pieds, les jambes, la région pelvienne, le bas du dos, la poitrine, le cou, la tête, et le plexus solaire. Ainsi, la stimulation des ces centres peut entraîner d’étranges sensations de lumière, sons, et picotements, associé avec l’excitation de la Kundalini. Bentov ce processus, le « cycle physio-Kundalini ». Cependant, le modèle de Bentov n’explique pas les bénéfices spirituels reportés dans l’éveil de la Kundalini.

Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle
Par SilverDrake

je ne pratique ni méditations conscientes ,ni yoga ou autres pratiques et pourtant je sais que ma "respiration" mon expire et mon inspire ont changé ces dernières années et m ont peut etre conduite à ceci?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
damejane

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 293
Date de naissance : 01/06/1951
Age : 66
Localisation : sans port d'attache
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Mar 09 Oct 2007, 16:33

Citation :

je ne pratique ni méditations conscientes ,ni yoga ou autres pratiques et pourtant je sais que ma "respiration" mon expire et mon inspire ont changé ces dernières années et m ont peut etre conduite à ceci

Dans votre parcours de vie, la métamorphose consciente par des "éveils" successifs qui se sont opérés au fil du temps, avec ce qui est déjà encodé dans votre ADN, avec la mémoire Karmique, forment un tout et participent pleinement et intrinsèquement à l'éveil de la Kundalini sans avoir eu besoin de passer par une volonté de provoquer en force cet éveil, donc pour vous sans dangerosité. ( Car cela qui, en vous, a à savoir, sait ! et depuis toujours.. L2L )

Le fait aussi de ne pas se rappeler de ses vies antérieures, donne la possibilité de ne pas commettre forcément les mêmes erreurs que dans les vies passées et de pouvoir réajuster ce qui doit l'être pour un possible service élargi ou d'en poursuivre la continuité.


Cette transformation de conscience progressive influe directement sur les trois corps, sur la respiration et l'inspir entre autre, sur tous les organes, sur toute la circulation énergétique. C'est la façon, la plus sage de le vivre et d'avancer.

Et comme vous le savez probablement déjà : sunny

-tous les enseignements du monde ne remplacent en rien l'expérimentation et l'intégration juste par la reconnaissance.

bien à vous:damejane.:101:




- avec la permission de DJ :

1) - Ne pas se souvenir, des vies antérieures, ou du moins pas consciemment, car l'inconscient (ce si mal nommé.. car au fond bien plus conscient, quoique pas dans la superficialité..), ou "Christ en vous..", lui, se souvient... cela offre comme avantage essentiel de ne pas être tenté de s'approprier dans la personnalité (et partant dans la partie "personnelle" de la vie..), le bénéfice du travail de "retour" (ce fameux "retour" du fils prodigue..), ou de "remontée.. mais de laisser le Maître intérieur s'occuper de ce qui est de son ressort, et l'éveil de Kundalini est du ressort Christique (le Christ en nous, en tous etc..).

2)je cite DJ : toute la circulation énergétique, et même aussi par la circulation sanguine, laquelle, par l'eau, transporte aussi et surtout la "vie" comprise comme "énergie" de vie et donc => comme "circulation énergétique".. L2L


Dernière édition par damejane le Dim 15 Juin 2008, 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shanti-om.net/
Dachaiah

avatar

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 20
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : france
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Sam 16 Fév 2008, 21:33

Merci pour ce texte, il y a encore du chemin à faire pour moi.
:bonjour:
Revenir en haut Aller en bas
Serena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 287
Date de naissance : 06/02/1961
Age : 56
Localisation : France
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Dim 17 Fév 2008, 01:25

Damejane Merci,

tout cela est en effet en étroite corrélation,

Je retiens surtout ceci:

Citation :
toute la circulation énergétique, et même aussi par la circulation sanguine, laquelle, par l'eau, transporte aussi et surtout la "vie" comprise comme "énergie" de vie et donc => comme "circulation énergétique"..

Merci à vous,,
Serena

:898:
Revenir en haut Aller en bas
http://serenagaia.blogspot.com/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Lun 07 Avr 2008, 20:19

je vous propose ce pdf de Spartacus Freeman dont je vous partage de nombreux sujets.
Les Oraisons du Serpent
- 2 -
PROLEGOMENES
Nous allons tenter, au travers des pages qui vont suivre, de brosser un tableau,
non de croyances simples, mais, d'un courant infra-historique, voire d'une légende vivante
qui se meut "reptilignement" depuis des millénaires dans l'ombre, décrié et maudit
tel le génésique Serpent, pourchassé et nié mais toujours renaissant comme le dieu
Priape
1. Toutefois, malgré le titre, nous ne composerons pas non plus une symbolique
nouvelle ou surannée du serpent. L'on comprendra également que nous ne voulions pas
parler au travers de ce travail des antiques naasènes mais bien des actuels et modernes...
Malgré les termes utilisés ici, nous rejetons toute volonté déiste dans nos propos et nous
exposons des idées et une vision du monde qui se veulent libres du dogme habituel du
dieu mièvre, aimant, de colère ou encore de ses adversaires ténébreux.
Que le lecteur ne se méprenne donc point, nous n'annonçons aucune Nouvelle
Parole, aucune cosmogonie figée, mais bien plutôt une histoire qui peut, tel est notre
unique voeu, donner une piste de réflexion à "ceux qui cherchent afin d'être étonnés." Ce
texte se veut donc une sorte de rébus mystique ou un morceau de psychothérapie taillé
par l'auteur pour lui-même, selon...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A propos du caducée encore, Chevalier et Gheerbrandt, dans leur Dictionnaire
des Symboles, écrivent : "
le serpent possède ce double aspect symbolique : l'un bénéfique
l'autre maléfique, dont le caducée présente, si l'on veut, l'antagonisme et l'équilibre;
cet équilibre et cette polarité sont surtout ceux des courants cosmiques, figurés
d'une façon plus générale par la double spirale; Dans l'ésotérisme bouddhique, par
exemple, le bâton du caducée correspond à l'axe du monde et les serpents à la Kundalini,
cette énergie cosmique qui se trouve à l'intérieur de chacun".
Enfin, la Tradition
conserve un certain nombre de techniques afin d'éveiller le serpent ou le dragon endormi
en dirigeant les forces vitales vers le sommet du crâne. Ainsi, dans l'ésotérisme
oriental, l'acte de libérer la puissance du serpent est appelé la Montée de la Kundalini
8.
Conscients des dangers de cette technique, l'oriental insiste toutefois sur le fait que la
Kundalini ne doit pas être gardée prisonnière de l'épine dorsale mais qu'elle doit se voir
ouvrir les Portes des sphères supérieures afin de permettre au pratiquant d'Éveiller sa
conscience au monde supérieur. Dans cette tradition, l'association symbolique entre le
phallus, le serpent et la langue (verbe) sont très présente et elle est significative du lien
qui existe entre énergie vitale, sexe et connaissance, comme nous le verrons plus loin.
Selon Bayard, les deux serpents enroulés du caducée, le yin et le yang du T'ai
Chi et le swastika ou croix gammée des Hindous, symbolisent tous une force cosmique,
avec ses deux sens de rotation inversés. Dans ce caducée, les deux serpents reposent
leur tête sur ‘Hesed9 et Gebourah10 et, ce sont justement ces deux Sephiroth que relie la
Voie de Teth11, la Voie du Serpent (confer "La Lettre Teth et le Serpent"12). Au sein du
caducée, les ondulations des deux serpents forment la lettre Aleph, symbole de l'Air, par
laquelle dieu insuffla la vie dans les narines d'Adam. Leurs queues forment le Mem,
lettre symbolisant l'Eau, et les ailes au sommet du caducée forment la lettre Shin, symbole
du Feu de la Vie.
Enfin, le Serpent symbolise également le NUMEN de l'Acte de Métamorphose
en même temps que la substance métamorphosée elle-même. Et on le retrouve ainsi
dans la légende de GABRICUS et de BEYA, couple royal frère-soeur. Lors du hiérogamos,
le frère pénètre entièrement dans le corps de sa soeur où il disparaît complètement,
il se métamorphose alors en son sein en SERPENS MERCURIALIS13.

Citation :
Pour conclure sur le Serpent, il est, en l'homme, "le plus sage des hayyat hassadeh"
(vivants des champs). Ainsi, le serpent est la plus sage barrière du champ de conscience

de l'homme car, dans la profondeur, le serpent se fait aussi barrière divine car son
nom, Na'hash est construit autour de la lettre x, barrière [x est aussi la huitième lettre
de l'alephbeth, et ce 8 couché représente le Grand Serpent Originel ∞, l'Ouroboros, ou
couché, le caducée d'Hermès, symbole de son rôle de messager divin !]. Le Serpent dans
cette question posée qui débute l'OEuvre, devient aussi celui qui ne permet à l'Homme de
continuer son chemin vers la perfection que s'il est capable de partir à l'assaut d'Issah, et
de réaliser ici-bas les Épousailles Célestielles futures. Na'hash est donc aussi le gardien
de la toute-puissance qui devra être alors livrée à l'Homme. Na'hash, wsxn, est celui qui
"conduit (hxn) au s" qui l'oblige à conquérir son noyau. Sous le nom de Satan, ]us,
le serpent symbolise, par le u qui remplace le y du s, la dernière barrière pour vérifier
l'Homme avant sa reconquête du y, de valeur numérique 10, où le 1 symbolise l'Homme
et le 0 la Femme. La reconquête du y est donc la Hiérogamie divine.
Il y a aussi identité numérique, 358 [qui est une suite de Fibonacci et donc nous
donne le Nombre d'Or, Clé Universelle du beau et du bon, Tov], et donc principielle
entre Na'hash et Masiah (Messie), xysm. Le Serpent conduit au s, comme nous venons
de le voir; il constitue aussi une barrière, x, et travaille avec hvhy sur l'homme qui
se fait poisson, n. Lorsqu'il est redressé, le serpent devient "aigle", neser rsn, gardien
de la dernière porte, lumière, ner rn, du s. Avec l'aigle, nous dépassons toutes les
contradictions apparentes du monde, nous sommes au-dessus de toute dualité qui se
caractérise dans les luttes des frères ennemis. Ces frères - frère en hébreu se dit 'ah, xa -
ennemis ne sont autres que l'Homme et Dieu, le Serpent et Dieu, l'Homme et l'Homme.
Et la dualité dépassée nous revenons à l'Unité, echad, dxa, lorsque le frère, 'ah, aura
passé la porte, d.

voir
page 39




voir aussi en page 56

Le Tonnerre : Parfait Esprit
(CG VI.2:13,1-21,32)
Extraits - Traduction libre
Le Tonnerre n'existe qu'en sa version copte trouvée à Nag Hammadi. L'auteur, la date et
le lieu de sa composition nous sont inconnues. Toutefois, les spécialistes proposent
comme période plausible le deuxième ou le troisième siècle et le lieu Alexandrie.
Le discours de ce texte est une révélation faite par une divinité féminine qui parle alternativement
à la première et à la deuxième personne. Le texte se présente sous la forme
d'un hymne et la structure antagonistique ainsi que l'utilisation de paradoxes renforcent
encore cette interprétation.
Le texte est assurément gnostique et développe le mystère de la Divinité inconnue et la
relation entre Elle et ceux à qui Elle s'adresse. Le Tonnerre fixe l'attention sur la relation
entre ceux qui écoutent et la Divinité au travers des proclamations faites à la première et
à la deuxième personne et il fait appel aux capacités intellectuelles et cognitives mais
aussi au coeur de ceux à qui la Divinité s'adresse.
Na'hash, avril 2003 e.v.




Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
aurical



Masculin
Bélier Chien
Nombre de messages : 1
Date de naissance : 10/04/1946
Age : 71
Localisation : tarn et garonne
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Ven 13 Juin 2008, 18:52

bonjour!j'ai avancé par un chemin autodidacte,et je continue!:le service(séva) et l'intimité avec Jesus- Christ que je trouve le 1er des Maitres,ils sont tous à son service dévoué pour ns.aider;les etapes de mon parcours m'ont été données sans passer par les "marchands du temple"donnant souvent des débris ou déchets de spiritulité!,je ne suis pas au bout,mais les effets de montée de kundalini sont là,petit à petit,etne sont qu'un moyen,non un but! je vois les choses humaines ethériques d'un point de vue que je grimpe comme une haute échelle!je vois les effets des causes générées par l'ego!,le levain est encore insuffisant pour faire bouger sans douleurs!je recommande les méditations-visualisations créatrices avec l'aide des Maitres et FraternitésSupérieures
Revenir en haut Aller en bas
Bricktal



Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 4
Date de naissance : 12/09/1962
Age : 54
Localisation : Drummondville
Loisirs : lectures, internet, dieu
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle   Dim 31 Mai 2009, 23:31

Bonjour Ambre,

que dire, je suis sidéré de voir à quel point il me manque des informations sur ce sujet.
Même s'il me semble que je devrais au moins mieux connaitre ce sujet.. l'expérimentant sur moi-même.
Je suis le sujet de ma propre expérience.
A l'été 2008, je me suis dit.. tiens, je me sens comme attiré vers le reiki.. je vais donc me mettre à chercher des personnes qui donnent les initiations par chez moi... quelques semaines- jours avant de prendre le premier rendez-vous... le soir en méditation, une montée vibratoire soudaine et inattendue.. je laissais aller, monter les énergies en moi sans les diriger...juste accepter cette énergie....
Cela a commencé dans le bas du dos tout juste en haut du fessier. Chaleur douce et picotements, fourmillements gentils... mais alors que normalement cet effet ne dure que quelques heures et s'en va...ou j'intégre les énergies ainsi produites dans le corps...là c'est différent. Au fil des jours, l'intensité de la chaleur a considérablement augmenté et à devenir inconfortable.
Après 2 jours, je me suis remis en méditation pour demander, pour savoir ce qui se passait... car je ne m'étais jamais intéressé au sujet auparavant, n'avait jamais lu sur la kundalini ou quelque chose s'y rattachant.
En méditation... ai eu cette affirmation, que c'était cela la kundalini et que j'avais commencé le processus. Je n'avais qu'à me laisser aller et tout irais bien.
D'accord alors.. lâche prise..l'âme sait ce qu'elle fait.
Du 3ème au 5ème jour... la chaleur a tellement augmenté que j'aurais cru être assis sur un rond de cuisière et que c'est moi qui mijotait à petit feu. Remeditation... demande cette fois: pourrais-je diminuer la chaleur un ptit peu, je sens pas le roussi, mais cé assez incorfortable et cela m'empêche de dormir correctement.. ne dors durant cette période que 2 à 3 heures seulement par nuit et fait mes journées normales.
Par suite de ma demande, le lendemain, c'était déjà moins chaud et désormais supportable. Mais la sensation de chaleur était toujours là... les jours ont passés..et me suis habitué à la sensation. Par la suite, la sensation de chaleur a commencé à monter le long de ma colonne vertébrale et de façon graduelle ayant l'impression que cela montait par paliers successifs.
Enfin.. cette sensation a atteint la hauteur des omoplates.. et s'est mise à irradier à gauche et à droite de la colonne ...jusqu'à englober les omoplates elles-mêmes.
Etant..un peu inquiet du processus et n'ayant pas de senti intérieur sur son déroulement.. reméditation... et l'impression disait: laisse faire pour 2 jours... Ai laissé faire.. l'intensité de la chaleur est revenu le lendemain aussi fort, comme lors de l'expression: le feu intérieur.. ben ça devait être ça.
Et cette intensité a duré...2 jours.
Entretemps, je me suis mis à me documenter sur le sujet sur internet..et à ma bibliothèque.. mais tous des textes anciens, hindous...rien de "neufs" et avec des termes...qui me faisait dire que je devrais peut-être me mettre à l'hindouisme si je vouulais comprendre quelque chose à ce qui m'arrivait.
La sensation a duré..en tout et partout environ 6 semaines. Après ce temps, reméditation..demandant si cela était fini ou s'il y avait une suite à ? Et l'impression ce coup-ci: attends encore 1 jour.
J'ai attendu le lendemain....et là c'est le corps au complet qui éprouvait une chaleur...mais supportable. La sensation de chaleur est montée à la tête... et subitement.. des sons, oui des voix.. je croyais avoir l'impression d'halluciner..mais j'étais bien... bien et en paix avec moi-même.
Cette chaleur...s'est arrêtée... mais par la suite.. je ne sais si cela est dû à ceci... ayant eu déjà beaucoup d'empathie pour les gens m'entourant, passants, gens de la rue.. je suis passé à hypersensitif et cognitif. Et cela est surprenant en tout, mes réflexes nerveux ont augmentés considérablement. Cela me surprend encore aujourd'hui.
Quelques expériences super intéressantes me sont arrivées suite à cela et d'autres moins bonnes aussi. J'expérimente encore à ce jour.
Je médite encore quelques fois...je fais des pauses et remédite. Mes méditations sont plus profondes. Je trouve ma paix plus rapidement. Un état de joie presque permanent m'habite.. et je passe sous silence le reste.
Eventuellement...ça pourrait faire un livre, mais là n'est pas mon but.
Cette courte histoire n'en n'était une que de partage et de vécu de cette expérience de kundalini.
Je n'ai pas encore lu le site au complet...ce que je fais tout le temps, lire au complet les sites. Et si un sujet me parle, alors je lui répondrai.

Que la Paix, la Joie et l'Amour de LaSource soient sur vous et les vôtres.

Bricktal
St-Jérome,
Canada
Revenir en haut Aller en bas
 
Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Guénon
» Kundalini yoga
» Le serpent de lumière
» Développer sa Kundalini, oui...Mais...
» le serpent à sonnette (photo de Kia )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: l'éveil de la Kundalini: l’axe dressé au centre de l’Univers et de la Personne-
Sauter vers: