ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Sam 02 Juin 2007, 14:21

Pourquoi cette "obsession" des Flammes Jumelles ?






C'est une question essentielle qui m'a été posée. Voici mon opinion, et on verra qu'il ne s'agit pas d'une obsession :

Le sujet est finalement assez controversé. C'est une des figures de proue du "new age" et elle a été mise à toutes les sauces! Enfin, surtout les sauces de la confusion mentale style "romantico-spirituelle", and so on!

J'ai personnellement revisité le sujet avec ma propre approche très personnelle, et j'ai fini par conclure qu'il s'agit d'une donnée fondamentale de l'existence. J'ai déjà exprimé la nécessité du couple sacré en disant que la maîtrise de l'éternel potentiel exige une dynamique de deux polarités sexuées individuelles et synchronisées.

Mais que recouvre exactement cette expression barbare ?

Et bien que, sans la stabilité dynamique d'un couple sacré, l'aspiration spirituelle mène à la frénésie de luxure, et à l'explosion cosmique.

Car il faut s'imaginer (et ce n'est pas facile, même pour un être humain imprégné de confusion!) ce qu'un niveau hyper énergétique peut provoquer au niveau des chakras inférieurs si ceux-ci ne sont pas stabilisés...

Ce qu'il convient de bien analyser alors est la façon de stabiliser ces chakras inférieurs d'une façon cohérente, naturelle et positive. MAIS surtout aussi de comprendre et de discriminer les différentes expériences spirituelles ET le sens exact de l'incarnation matérielle.



Il faut en revenir à l'intention Créatrice pour bien percevoir toute cette problématique. Cette intention est celle de l'enrichissement collectif. La conscience omniverselle est strictement positive, et dynamique. Son fleuve éternel "coule" naturellement et imperturbablement dans le sens de l'enrichissement collectif.

Or, sur quoi se fonde inévitablement cet enrichissement collectif? Sur la multiplication des nuances individuelles, à l'infini. Donc, le mouvement naturel de la conscience omniverselle est la DIFFERENCIATION, et la CONSERVATION de l'acquis différencié, qui devient alors lui-même la source de nouvelles différenciations.

En un mot, il s'agit de REPRODUCTION identitaire.

Bon, toute différenciation (reproduction) se réalise forcément à partir d'un potentiel, d'un modèle virtuel, statique, inerte, sans vie, auquel il s'agit de donner vie. Et donner la vie, c'est donner une dynamique, c'est mettre en mouvement. Or, il n'est pas possible de mettre en mouvement ce qui est virtuel, sans tensions intrinsèques.

Tout cela est simplement logique, et je pense que chacun peut suivre sans difficulté. Donc, pour donner la vie à un potentiel, il faut y susciter une tension, et dès lors il faut le "morceler" partiellement en au moins deux pôles complémentaires. Ces deux pôles créeront la tension nécessaire à la dynamique de vie.

Mais ce n'est pas tout ! Car si ces pôles s'attirent simplement l'un l'autre, il vont inexorablement refusionner, et retourner vers l'indifférenciation, la virtualité de départ !

Donc il faut s'arranger pour que cette tension subsiste, et pour cela, qu'elle soit confrontée à un obstacle par rapport à la fusion indifférenciée. Cet obstacle est l'intégration de la séparation d'origine. Il est obtenu par une permutation des deux essences séparées selon un autre axe de deux pôles.

Il faut donc quatre pôles, dont deux seront permutés, pour obtenir une tension dont la dynamique ne risque pas de retourner vers l'indifférenciation originelle. Et c'est pour cela que les Flammes Jumelles existent.

Le fait que les deux pôles de tension soient répartis selon DEUX ETRES physiquement séparés est la garantie qu'il n'y aura pas de risque de confusion, ni de retour à l'indifférenciation. Car un tel retour est à contre-sens de la recherche éternelle d'enrichissement de la conscience omniverselle.

On peut prendre un exemple plus concret en pensant aux séparations des pouvoirs dans une démocratie… Pourquoi les pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires sont-ils séparés? Pour éviter tout confusion et donc toute dérive antidémocratique.

De même, en prenant une "bête" pince, que se passerait-il si les deux leviers de la pince étaient faits d'une matière gélatineuse, qui s'agglomèrerait au contact ?

Voilà pourquoi il faut un polarité sexuée répartie sur deux êtres séparés qui ne risquent pas de refusionner de façon indifférenciée.

Ceci étant dit, seuls deux êtres dont les essences physiques (éthérico-énergétiques) sont en totale opposition de phase ne courent aucun risque de fusion identitaire car leur niveau de discrimination physique est complet: ce n'est que dans ce cas que la réalité corporelle de l'autre est totalement perçue et reconnue.

Et ceci nous entraîne vers ce que j'exprimais au début. Car d'où vient la sexualité physique dense et multiple ? De l'incapacité à totalement reconnaître et respecter la personne d'autrui. En effet, le désir sexuel dense et multiple est une déviation énergétique qui s'engouffre dans une faille de l'identité, parce que l'on n'est pas capable de voir d'abord la Personne avant de voir la fonction (reproduction).

De ce fait, parce que la fonction (sexe) est entremêlée confusément avec l'identité (la Personne) il y a dérive sexuée. Pratiquement, cela signifie une absence de focalisation des chakras inférieurs.

Si on imagine alors un être manquant de focalisation au niveau des chakras inférieurs qui serait soudain soumis à un niveau énergétique très élevé, ou éventuellement absolu, que se passerait-il ?

Ce serait pour lui un risque majeur car la débauche serait totale et impossible à maîtriser! La frénésie sexuelle tous azimuts prévaudrait. Heureusement, sauf voies détournées, nihiliste et perverses, cela n'est en principe par possible.

C'est pourquoi la stabilité des chakras inférieurs doit être renforcée à mesure de l'ascension spirituelle, et cela se fait par focalisation dans l'essence jumelle. Le couple sacré est la relation individuée qui constitue le contrepoids indispensable des relations collectives dans la conscience omniverselle. Sans cela, cette dernière serait comme une énorme "orgie romaine" cosmique. Or, son éternelle recherche d'enrichissement collectif n'implique pas cela! Car le chaos s'oppose à l'enrichissement qui est structuration, différenciation.

Cependant, parce que l'intégration de la polarité sexuée est et a toujours été l'aspect de l'œuvre le plus délicat et difficile à comprendre, intégrer et maîtriser, il été détourné et perverti de bien des façons.

Cela a rendu plus ardue et complexe la tâche d'y voir clair et d'arriver à intégrer cette dynamique que les Créateurs nous ont léguée. Et donc, certains êtres ont finalement pensé, cru, ou décidé que la vérité du chemin passe par le refus de la sexuation, par son rejet, ou par son extériorisation vers un aspect collectif diffus (pour ne pas dire confus) pudiquement voilé sous les termes Sororité et Fraternité.

Non pas que ces aspects de Sororité ou Fraternité n'existent pas: ils existent. Mais leur réalité ne correspond pas à ce qui en est fait lorsqu'ils deviennent les poubelles de rejet de la sexuation individuée.

Tout aspect naturel de l'être qui est rejeté devient inexorablement subi comme addiction. Tout être, dès lors, qui rejette sa sexuation individuée au lieu de l'intégrer, se retrouve dans une position énergétique contre-nature qui le transforme progressivement en vampire de l'Humanité, même s'il n'en prend pas conscience.

Et c'est en cela que les expériences spirituelles peuvent être très diverses et que le sens à leur donner peut être totalement opposés: il n'est pas difficile de s'offrir des envols spirituels lorsqu'on s'est débarrassé du poids d'autrui par rejet de la sexuation individuée! Mais ces envols seront pures illusions!

Au contraire, la vraie spiritualité implique d'intégrer le poids d'autrui, à travers la focalisation vers l'essence jumelle, qui conduit à la vraie conscience physique! C'est cela que l'incarnation est supposée nous apporter: l'intégration complète de la conscience physique sur un mode purement énergétique par l'entremise de la focalisation jumelle.



Je pense sincèrement avoir fait le tour de la question d'une façon aussi abordable que possible!

La Vie aspire à l'enrichissement, mais pas de n'importe quelle façon! La dynamique servant à produire cet enrichissement ne peut pas être ni débridée dans un chaos orgiaque, ni confinée dans une pudibonderie timorée, ni rejetée dans une illusion de faux dynamisme, qui sera en fait une staticité vampirique (comme un virus est une staticité parasite au niveau cellulaire). Non, la seule réponse dynamique cohérente à la vie est le couple sacré, mais pas dans le sens débilo-romantique qu'on lui colle souvent, mais dans le sens strict de la focalisation intérieure vers l'essence jumelle de l'autre complémentaire en soi et hors soi.

Au niveau de l'émancipation cosmique, il faut comprendre que l'aspiration spirituelle est énorme! Le flux d'aspiration auquel les êtres accomplis sont confrontés n'est ni plus ni moins que le Tao lui-même. C'est une différence de potentiel infinie ! Il s'agit donc d'avoir une maîtrise totale de la conduction du flux! Et cette maîtrise n'est accessible que par ceux qui ont intégré totalement le paradoxe du Tao lui-même: la séparation Yang et le lien Yin !!!

Et cette intégration paradoxale du lien et de la séparation est réalisée par le couple sacré à la fois uni par tension sexuée et séparé par empreinte énergétique. Deux Personnes, mais un seul Soi, car un seul Cœur.


Amitié,

Steph


Dernière édition par Sphinx le Mar 31 Mai 2011, 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mar 05 Juin 2007, 13:06

Ames jumelles de Rê et Osiris

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Amulette représentant le double oiseau à tête humaine coiffé du disque solaire. Représentation des âmes jumelles des dieux Rê et Osiris.


Citation :
il n’est pas entièrement vrai qu’il n’existe pas de sexe dans le monde d l’esprit. Voyez-vous, à la base, tout flot d’énergie est à la fois féminin et masculin, ce sont des énergies complémentaires. La plupart des histoires anciennes à propos de la création, y compris celles des anciens égyptiens, parlent des «origines» où l’énergie Source fut divisée en formes masculine et féminine puis que de là, toutes les autres formes émergèrent et furent crées. L’ancien panthéon égyptien inclus les Etres Divins, les Dieux et Déesses qui étaient toujours partenaires, en effet, pour chaque déité masculine, il y avait son homologue féminin.
Aussi, dans le monde de l’Esprit ou de l’énergie, il y a toujours une «charge» masculine et une féminine que vous pourriez appeler «électrique» ou «magnétique» La masculine est électrique et la féminine est magnétique ou attractive.
Ce sont les énergies qui fonctionnent au sein d’une relation de Flamme Jumelle. Celui/celle qui transporte l’énergie divine féminine va magnétiser ou attirer l’autre qui porte l’énergie divine masculine et ils s’uniront pour créer l’énergie « Un » de la Source.
Toutefois, comme nous l’avons expliqué plus tôt dans d’autres termes, l’union entre le moi supérieur et le moi physique, partenaire, doit être forte, équilibrée et puissante en soi. Chaque partenaire doit avoir accompli un équilibre intérieur entre ses énergies masculines et féminines afin de créer une fondation solide qu’ils pourront libérer dans le « UN » pour leur permettre d’être un canal de charge unique d’énergie masculine et féminine dans une union qui peut être alors physique et spirituelle.
Ainsi, dans une telle union, il y a un paradoxe miraculeux, les partenaires existent à la fois en tant qu’individus distincts et en « UN » en même temps. Ils sont conscients d’exister en tant qu’individus mais également en tant que « UN », « unité » ou « dyade » qui est un être plus grand et plus puissant qu’ils ne seraient quand ils s’additionnent.
Ce mariage sacré est à la fois, un reflet de l’union sacrée du Divin masculin et féminin en la Source. Un des objectifs de votre évolution spirituelle et de l’ascension aujourd'hui est de vous rendre capable d’entrer dans de telles unions qui font le miroir au « mariage divin » tout en restant capable de rester des individus dans votre propre vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mer 06 Juin 2007, 14:58

...ma démarche en soi est fort simple:
traduire ce feu qui vit au fond de moi et dont le nom semble être

"la Nature".


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est pour moi ce qui compte uniquement. Pourquoi?

Parce qu'il me semble que si l'être humain se sent aussi perdu, c'est parce qu'il ne reconnaît ni n'épouse en conscience sa Nature profonde.

Or il me semble que pour épouser en conscience sa Nature profonde, il faut la comprendre, puis l'intégrer pour en faire une Connaissance vivante, une Connaissance identifiée au Connaissant.

C'est pourquoi j'ai longtemps cherché et cherche encore à exprimer cela, quoique ce ne soit pas forcément facile!

Si je devais donner une image simple de la Nature profonde des êtres humains, ce serait celle-ci:



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


J'y vois déjà les Flammes Jumelles.



Mais le Tao nous entraîne immédiatement dans la dialectique des complémentaires, dans le point de vue paradoxal qui intègre la vérité de son contraire.

L'état émancipé de l'être a souvent été qualifié de non-dualisme, car il ne peut pas être réellement qualifié, et donc on le qualifie par défaut en disant ce qu'il n'est pas.

Cet état est "non deux", non pas un non plus, ni deux, ni strictement individuel, ni strictement collectif. D'ailleurs, lorsqu'on regarde le Tao, on voit à la fois une unité et un couple...

Le Tao n'est pas n'importe quoi, il n'est pas sans structure, et pourtant il est aussi sans structure...

Et pour pouvoir intégrer cet aspect sans structure, il faut aussi intégrer l'aspect qui a une structure. Cette structure est celle du schéma du Tao ci dessus, qu'il s'agit de bien comprendre.

C'est aussi en relation avec l'oiseau Simurg, dont les particularités morphologiques éxubérantes, tout en restant pourtant celles d'un oiseau, nous parlent d'absence de structure, avec pourtant une structure.


Il suffit de regarder les multiples représentations éxubérantes du Simurg pour s'en apercevoir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et c'est précisément la nécessité de travailler en utilisant la dialectique, dans un point de vue qui s'efforce de toujours tenir compte du paradoxe des complémentaires, qui rend l'expression de toute cela malaisée, bien que la Nature même n'en soit pas très complexe.


Amitié,

steph


:55:


Dernière édition par le Dim 10 Juin 2007, 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: dialectique   Mer 06 Juin 2007, 15:59

La dialectique....

Dans ce vaste sujet qu'est celui de la flamme jumelle il est clair qu'il faut "jongler" avec cette approche dialectique...

C'est également à mon sens une clé pour comprendre pas mal de choses dans ce que l'univers crée.

Cet état est "non deux", non pas un non plus, ni deux, ni strictement individuel, ni strictement collectif. D'ailleurs, lorsqu'on regarde le Tao, on voit à la fois une unité et un couple...


[color=#9932cc]Pour reprendre les termes de sphinx.


c'est tout à fait cela d'ailleurs qui se passe en physique quantique (de ce que j'en appréhende)

Ce principe maintenant soulevé débousolle plus d'un chercheur qui voit la une remise en question de la projection linéaire.

Extrait de wikipéda :
[color:c0c5=#9932cc:c0c5]
La physique quantique a apporté une révolution conceptuelle ayant des répercussions jusqu'en philosophie (remise en cause du déterminisme) et en littérature (science-fiction). Elle a permis nombre d'applications technologiques : énergie nucléaire, imagerie médicale par résonance magnétique nucléaire, diode, transistor, microscope électronique, laser. Un siècle après sa conception, elle est abondamment utilisée dans la recherche en chimie théorique (chimie quantique), en physique (mécanique quantique, théorie quantique des champs, physique de la matière condensée, physique nucléaire, physique des particules, astrophysique), en mathématiques (formalisation de la théorie des champs) et, récemment, en informatique (ordinateur quantique). Elle est donc considérée avec la relativité générale d'Einstein comme l'une des deux théories majeures du XXe siècle.
La physique quantique est connue pour être contre-intuitive, choquer le « sens commun » et nécessiter un formalisme mathématique ardu. Feynman, l'un des plus grand théoriciens spécialistes de la physique quantique de la seconde moitié du XXe siècle, a ainsi écrit :
« Personne ne comprend vraiment la physique quantique. »
La raison principale de ces difficultés est que le monde de l'infiniment petit se comporte très différemment de l'environnement macroscopique auquel nous sommes habitués. Quelques différences fondamentales qui séparent ces deux mondes sont par exemples :

  • la quantification : un certain nombre d'observables, par exemple l'énergie émise par un atome lors d'une transition entre états excités, sont quantifiés, c'est-à-dire qu'elles ne peuvent prendre leur valeur que dans un ensemble discret de résultats. A contrario, la mécanique classique prédit le plus souvent que ces observables peuvent prendre continûment n'importe quelle valeur.
  • la dualité onde-particule : la notion d'onde et de particule qui sont séparées en mécanique classique deviennent deux facettes d'un même phénomène, décrit de manière mathématique par sa fonction d'onde. En particulier, l'expérience prouve que la lumière peut se comporter comme des particules (photons, mis en évidence par l'effet photoélectrique) et/ou comme une onde (rayonnement produisant des interférences) selon le contexte expérimental, les électrons et autres particules pouvant également se comporter de manière ondulatoire.
  • le principe d'incertitude de Heisenberg : une incertitude fondamentale empêche la mesure exacte simultanée de deux grandeurs conjuguées. Il est notamment impossible d'obtenir une grande précision sur la mesure de la vitesse d'une particule sans obtenir une précision médiocre sur sa position, et vice versa. Cette incertitude est structurelle et ne dépend pas du soin que l'expérimentateur prend à ne pas « déranger » le système ; elle constitue une limite à la précision de tout instrument de mesure.
  • le principe d'une nature qui joue aux dés : si l'évolution d'un système est bel et bien déterministe (par ex. fonction d'onde régie par l'équation de Schrödinger), la mesure d'une observable d'un système dans un état donné connu peut donner aléatoirement une valeur prise dans un ensemble de résultats possibles.
  • l'observation influe sur le système observé : au cours de la mesure d'une observable, un système quantique voit son état modifié. Ce phénomène, appelé réduction du paquet d'onde, est inhérent à la mesure et ne dépend pas du soin que l'expérimentateur prend à ne pas « déranger » le système.
  • la non-localité ou intrication : des systèmes peuvent être intriqués de sorte qu'une interaction en un endroit du système a une répercussion immédiate en d'autres endroits. Ce phénomène contredit en apparence la relativité restreinte pour laquelle il existe une vitesse limite à la propagation de toute information, la vitesse de la lumière ; toutefois, la non-localité ne permet pas de transférer de l'information.
  • la contrafactualité : des évènements qui auraient pu se produire, mais qui ne se sont pas produits, influent sur les résultats de l'expérience.


Revenir en haut Aller en bas
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mer 06 Juin 2007, 16:24

Un extrait du tao :
1 Une voie qui peut être tracée, n'est pas la voie éternelle : le Tao. Le nom qui peut être prononcé n'est pas le nom éternel.
I-2 - Sans nom, il est a l'origine du ciel et de la terre. Avec un nom, il est la Mère des dix mille êtres.
I-3 - .Ainsi, un Non-Dèsir éternel représente‚ son essence, et par un Désir éternel il manifeste une limite.
I-4 - Ces deux états coexistent inséparables, et diffèrent seulement de nom. Pensés ensemble: mystère ! le Mystère des mystères'. C'est la Porte de toutes les essences.
II-1 - Tous sous le Ciel, connaissant le beau comme le beau : voici le laid ! Tous connaissant le bien comme le bien: voici le mal ! C'est ainsi que l'être et le non-être naissent l'un de l'autre, que le difficile et le facile s'accomplissent l'un par l'autre, que mutuellement le long et le court se délimitent, le haut et le basse règlent, le ton et le son s'accordent, l'avant et l'après s'enchaînent.
II-2 - C'est pourquoi le Saint-Homme s'en tient à la pratique du Non-agir. Il enseigne sans parler. Tous les êtres agissent, et il ne leur refuse pas son aide. Il produit sans s'approprier, travaille sans rien attendre, accomplit des oeuvres méritoires sans s'attacher, et, justement parce qu'il ne s'y attache pas, elles subsistent.

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mer 06 Juin 2007, 18:51

Merci Namaste pour ces compléments d'information.


En fait, on voit déjà les corpuscules et les ondes dans le Tao: deux corpuscules et deux ondes.


Le Tao est l'harmonisation paradoxale du causalisme et du finalisme:

L'éternel potentiel, but suprême, appelle ses causes. Celles-ci naissent et commencent alors à répondre à l'éternel. Mais pour qu'elles puissent vraiment répondre, elles doivent s'être reconnues en tant que causes pures, et non plus en tant que buts partiels:

un être accompli EXISTE, et n'est plus lui-même un but, mais une pure cause de l'éternel but. C'est logique: on n'existe pas encore vraiment si on se croit toujours soi-même un potentiel !!!

Ce qui se passe lorsqu'un être mélange encore son être et son faire, sa causalité individuelle et le finalisme collectif, est une confusion partielle entre le potentiel et sa cause.

C'est cette confusion qui provoque l'effondrement de l'onde de probabilité (potentiel) vers une réalité cristallisée et densifiée, processus qu'on appelle "décohérence" en physique quantique.

Cette décohérence quantique est donc un effet direct du mélange confus des aspects de cause et de but, donc des aspects individuels et collectifs, à travers un déséquilibre des énergies du système des chakras ( voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )


Pour se libérer de la décohérence et franchir le seuil quantique, il faut rééquilibrer les pôles individuels et collectifs du corps énergétique.


Et selon moi cela ne peut se faire que dans le cadre de la resynchronisation jumelle.

Il est possible de vivre des franchissements quantiques, donc des expériences spirituelles profondes, sans l'aide de la dynamique jumelle, mais ce seront des expériences systématiquement symbiotiques, qu'elles soient assistées par des êtres déjà émancipés, ou forcées de façon vampirique sur certaines voies détournées.

Mais la réalité affranchie de la dynamique de l'éternel présent passe selon moi strictement par le couple sacré, qui est le modèle de base unique qui fonde toute la richesse plurielle.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Dim 10 Juin 2007, 15:36

Stephane ,merci ...merci du fond du coeur de répondre à toutes mes questions,toutes mes "réflexions"...





Citation :
La seule façon de s'émanciper est de reconnaître et d'accepter que l'on est imparfait individuellement, non pas une acceptation comme par fatalisme, mais parce qu'on comprend que cette imperfection, lorsqu'elle est reconnue et intégrée pour ce qu'elle est vraiment, est le moteur de création de la richesse omniverselle, la dynamique de vie!

Je suis imparfait sans ma moitié jumelle, et cette imperfection est un trésor précieux, car c'est ce qui nous ouvre tous les horizons de la co-créativité.

C'est bien entendu un difficile challenge pour un être tel que l'être humain, issu d'une totale perfection statique, que de devoir intégrer la réalité de son imperfection, et surtout parvenir à s'apercevoir de la chance qu'il a reçue grâce à cela.

C'est pour cette raison que l'intégration de la sexualité spirituelle a toujours été malaisée, et s'est confrontée à nombre de réticences et de perversions.

Mais la vraie dialectique est aussi celle de la perfection ET de l'imperfection !

Seule, une Flamme Jumelle n'a plus d'accès à sa perfection originelle, sauf par une triste voie régressive...

Mais à deux, par la resynchronisation de leur coeur unique, deux Flammes Jumelles peuvent reconstituer leur perfection conjointe originelle TOUT EN conservant leur dynamique de couple formé de deux Personnes authentiques.

C'est cela le challenge des Flammes Jumelles: allier l'imperfection individuelle source de dynamique créatrice de richesse de vie, et la perfection collective de leur couple, qui s'unira à tous les autres couples, "tous les autre Soi", car le Soi, le Coeur, est lui à la fois unique et multiple.


Dernière édition par le Dim 07 Oct 2007, 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Karen

avatar

Féminin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 286
Date de naissance : 22/03/1949
Age : 68
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mar 12 Juin 2007, 14:21

"Quel est cet Amour qui m’ouvre à la Terre, qui m’ouvre aux étoiles, qui m’ouvre à moi-même ? Quand je t’aime, c’est l’univers entier que j’aime…Quand je t’aime c’est Dieu que j’aime. C’est en LUI que je te trouve…c’est en toi que je me fonds… C’est en toi que je voyage…
Y a-t-il seulement Toi et Moi ? Ou plutôt Deux dans l’Un ??? Peut- etre même UN dans l’UN ..."

Un réel bonheur, un réel cadeau que vos réflexions ! merci Sphinx, Ambre et Namaste.... Qui m'ont aidée, qui m'aident considérablement sur mon chemin...
Beaucoup moins recherché , le petit extrait ci-dessus, de l'une de mes rélexions sur le sujet.

Dans la Lumière

Karen:101:
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mar 12 Juin 2007, 19:21

Moins recherché? Tellement juste!

Il y a le monde entier au coeur de l'Amour des Flammes Jumelles!


Merci à toi Karen,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mer 11 Juil 2007, 21:19

Bonsoir Sphinx,

Ci-dessous une certaine vision (plutot simple et frappée du bon sens) du concept des flammes jumelles qui ne manque pas d'intéret, qu'en pense-tu en tant que spécialiste du sujet ?


Citation :


Une des légendes spirituelles qui nous fait le plus rêver est celle qui nous parle de l’existence, quelque part, de notre « âme jumelle ». Mais existe-t-elle vraiment ?


Réfléchissons un instant. Nous avons dit que la Terre, en tant que forme physique, se situe au point le plus bas de la création et que nous nous trouvons en troisième dimension. Nous avons également expliqué que ce n’est qu’à partir du point le plus bas de tout l’espace-temps que l’ascension globale peut commencer. Dès lors, quelle conclusion pouvons-nous en tirer ?


Eh bien, puisque le but de l’ascension est le retour à l’unité, ce qui inclut l’union de tous les pôles de toutes les pensées, cela inclut forcément le pôle de la pensée de l’aspect masculin avec le pôle de l’aspect féminin.

Pour pouvoir transcender complètement une pensée, il faut pouvoir la vivre au point le plus bas et au stade le plus altéré, afin de pouvoir ensuite reprendre l’ascension complète. Les pensées du masculin et du féminin ne constituent pas une exception à cette règle.

Nous avons également expliqué qu’il s’agit de transcender les polarités, dans un premier temps, avant de les intégrer en une seule pensée unificatrice. En conséquence, les pensées de la forme masculine et féminine (deux polarités de la pensée d’union physique) doivent d’abord êtres transcendées avant de pouvoir devenir une seule pensée d’union physique. Qu’est-ce que cela signifie ?

Tout ce qui existe est pensée : la pensée de la forme physique, celle de la forme physique de l’homme et celle de la forme physique de la femme, et celle qui intègre ces deux pensées en une seule et même pensée, qui représente la pensée de l’union physique des pôles mâle et femelle.

En ce qui concerne la forme, que veut dire intégrer la pensée de la forme physique de l’homme et de la femme ? C’est tout simplement l’union de ces deux formes physiques qui demeurent ensemble pratiquement tout le temps qu’elles passent dans la forme. En fait, la symbiose toujours croissante entre ces deux formes les attire l’une à l’autre toujours plus fort et l’amour qu’elles auront l’une pour l’autre ira également croissant, contrairement à ce qui se produit chez de nombreux couples qui ne sont pas composés de formes jumelles.

Comment se fait-il que deux personnes ne puissent profiter d’un amour pur et durable simplement parce qu’elles ne sont pas des formes jumelles ? Parce que chacune de ces formes continuera son évolution à sa manière et selon sa propre nature. Avec le temps, le nombre de pensées communes pourrait aller en diminuant chaque fois plus. Cela ne veut pas dire que des formes non-jumelles ne puissent réussir à créer une relation amoureuse qui dure dans le temps (mais elle ne sera jamais aussi pure que celle entre deux formes jumelles).

Généralement, ce qui se passe c’est que l’un « s’adapte » à l’autre, c’est-à-dire aux pensées de son partenaire. Donc, ils continueront à vivre ensemble, c’est vrai, mais il ne s’agit plus d’une relation pure, étant donné que l’un des deux voire les deux n’assume pas la responsabilité de ses propres pensées et de sa propre existence. En conséquence, il n’évoluera pas vraiment et il se créera une forme de dépendance.

Si deux formes non-jumelles continuent à évoluer en faisant usage chacune de sa raison et sans s’adapter à l’autre, leurs rapports s’évanouiront avec le temps. Encore une fois, cela est dû au nombre de pensées communes toujours plus petit qui finira par les séparer.

Ceci dit, et puisqu’il existe tant de formes physiques et que la polarité mâle/femelle prévoit l’existence des pôles masculin et féminin, cela signifie logiquement qu’il doit exister une forme physique similaire et complémentaire pour chaque forme physique. Il ne peut en être autrement car la forme aussi est une pensée, et par conséquent une pensée d’une quelconque forme physique masculine doit avoir sa pensée similaire et opposée, à savoir une pensée de la forme physique féminine.

Si nous acceptons que les deux polarités doivent forcément exister quelque part dans l’espace-temps, où est donc l’autre partie de nous-même ? Où est la pensée de notre forme physique complémentaire et similaire ? En d’autres mots, où est celle que nous appelons notre « âme jumelle » ou, pour être plus précis, notre forme jumelle ?

Elle se trouve forcément là où nous nous trouvons, à savoir sur le même plan de réalité ! Ici, sur Terre ! Comment cela ? En effet, si ce n’était pas le cas, il serait impossible d’ascensionner complètement dans l’espace-temps, étant donné que toutes les polarités, à tous les niveaux de vibration, ne seraient pas réunies. Or donc, si nous existons en troisième dimension, cela veut dire que nous sommes la représentation d’une pensée de la troisième dimension. Cependant, nous tous, hommes et femmes, sommes chargés d’une polarité. Et comme toutes les polarités des pensées doivent s’unir à partir du point de plus faible intensité vibratoire et d’altération plus importante, cela doit vouloir dire que notre polarité complémentaire se trouve quelque part sur ce même plan de réalité ! Notre forme jumelle ! Et cela est vrai tant que les deux formes sont en vie.

Par conséquent, toutes les personnes qui sont ou sont passées sur notre planète vivent ou ont vécu en même temps que leur forme jumelle. Il n’y a aucune exception. Tout le problème est de reconnaître notre vraie forme jumelle et on ne la reconnaît pas toujours du premier coup. Comment cela s’explique-t-il ?

Nous vivons une réalité plutôt qu’une autre en fonction des pensées qui nous habitent. Nous avons donc une propension à attirer certaines personnes plutôt que d’autres. Deux personnes ne se rencontrent que lorsqu’elles ont des pensées communes ; et plus ces pensées en commun sont nombreuses, plus elles se rapprocheront l’une de l’autre car les semblables s’attirent.

Ceci est également vrai en ce qui concerne les formes jumelles. Elles commencent à s’attirer lorsqu’elles ont des pensées en commun, encore faut-il qu’elles demeurent à un niveau d’évolution semblable. Il peut arriver que l’une des formes soit à la traîne, l’union des deux formes pourra alors prendre un peu plus de temps mais elles se rencontreront tôt ou tard. Et puisque nous sommes tous ici pour ascensionner de façon complète et totale, cela passe par l’intégration totale des polarités, y compris celles des formes physiques masculin/féminin.

Il existe une quantité quasi infinie de pensées dans l’espace-temps. A mesure que nous évoluons, nous intégrons et faisons nôtres toujours plus de pensées. Il est donc normal que plus le niveau d’évolution des deux formes est similaire, plus il a des chances pour qu’elles aient des pensées communes.

L’amour entre deux formes jumelles n’est évidemment pas comparable à l’amour entre deux personnes qui sont ensemble en raison de certaines affinités (en somme il y a du karma entre elles). C’est quelque chose de pur qui ne s’éteindra jamais, tant qu’elle demeurera dans la forme.

On peut donc dire que le karma est un ensemble de pensées communes à deux personnes. Plus le nombre de pensées communes est grand, plus fort est le karma. Nous avons donc du karma avec toutes les choses et les personnes qui nous entourent. Du contraire, nous ne serions pas attirés par celles-ci. S’il n’y a pas de karma, il n’y pas d’attirance.

Les formes jumelles accumulent le karma à mesure que le temps passe, c’est-à-dire que le nombre de pensées communes ne cesse d’augmenter (à condition qu’il y ait une évolution) ! Le karma peut être positif ou négatif, c’est-à-dire lié à des pensées d’unité ou de division. Les pensées de division (karma négatif) incluent des pensées polarisées qu’il faut transcender ou des distorsions extrêmes de pensées polarisées (pensées de super-lumière et de super-destruction).

On peut donc dire qu’il y a un karma positif entre deux êtres lorsqu’ils ont des pensées communes d’unité et un karma négatif lorsqu’ils ont encore des pensées polarisées à transcender. Il existe aussi un « karma en déséquilibre» lié aux pensées extrêmes de super-lumière et de super-destruction.

Les karma positif et négatif représentent le karma naturel qui devrait exister dans une réalité spatio-temporelle en équilibre. Comme l’énergie pure originelle (magnétique) présente dans d’autres formes d’énergie (électrique et radioactive) a subi des distorsions, un nouveau type de karma déséquilibré est apparu.

L’énergie électrique engendre une distorsion de pensées de premier degré et l’énergie radioactive une distorsion de pensées de deuxième degré ; cette dernière est la résultante d’une altération de pensées encore plus importante que celle engendrée par l’énergie électrique. En effet, si l’énergie électrique engendre des pensées de super-lumière et de super-destruction, l’énergie radioactive n’engendre que des pensées de super-destruction.

Mais revenons à nos formes jumelles. Que se passe-t-il lorsqu’une personne meurt ? Ils laissent derrière eux leur forme jumelle ? Quel sens cela a-t-il ? En effet, cela n’a plus aucun sens. Cela veut dire que lorsqu’une personne meurt, sa forme jumelle se retrouve seule sur Terre et qu’il n’est plus possible d’ascensionner de façon complète et pure. Lorsqu’une forme se retrouve seule sans sa forme jumelle, elle ne survit pas longtemps et ne tarde pas à s’en aller également car elle ne peut pas ascensionner seule.

Il est donc clair que bon nombre d’entre nous ont leur forme jumelle ici sur la Terre. Certains ont déjà la chance de l’avoir à leur côté, d’autres pas encore. Si donc vous avez l’intention (c’est-à-dire le désir) d’ascensionner dans cette vie, alors il est certain que votre âme jumelle est ici-bas et que, le moment venu, vous vous trouverez. Et quand cela se produira, vous saurez que vous êtes prêts pour une vraie relation en couple.

Qu’est-ce donc que cet amour inscrit dans la forme ? C’est simplement une attirance réciproque due aux pensées communes enregistrées au niveau biologique de vos deux formes. C’est la raison pour laquelle vous vous sentez attirés par l’autre. Il est donc impossible que dans un rapport entre deux personnes, l’une soit amoureuse et l’autre pas ! Si deux personnes s’attirent, cela signifie qu’elles ont en elles des pensées identiques.

Alors pourquoi arrive-t-il si souvent qu’une personne tombe amoureuse d’une personne mais que cette dernière ne ressente pas la même chose ? Parce que cette dernière n’a pas la même perception. En d’autres mots, la personne qui est amoureuse a probablement plus de pensées en commun avec quelqu’un d’autre que celle à qui elle pense en ce moment. Prenons un exemple. Antoine tombe amoureux de Sylvie ; cela signifie donc qu’il existe un certain nombre de pensées communes aux deux qui les fait s’attirer. Sylvie devrait donc ressentir pour Antoine la même chose que lui pour elle. Mais voilà, Sylvie a plus de pensées en commun avec Paul qu’avec Antoine et elle se sent donc plus attirée par Paul que par Antoine ; en conséquence, Sylvie est plus amoureuse de Paul que d’Antoine. Si Antoine tombe amoureux de Sylvie, cela veut simplement dire qu’elle est la personne avec qui il a le plus de pensées communes à cet instant-là.

En conclusion, nous sommes tous amoureux de quelqu’un à tout moment de notre vie, car il y a toujours quelqu’un du sexe opposé avec qui nous partageons un plus grand nombre de pensées qu’avec n’importe qui d’autre ! L’amour est à la base de nos vies à tous et elle est la substance même de toutes les particules qui composent notre espace-temps. Car Dieu est amour ! Et il a créé un espace-temps à son image, en l’occurrence fait d’Amour. Et les émotions, c’est quoi alors ? Elles sont l’expression physique de l’amour.

A présent, vous comprenez mieux comme l’Amour est un concept purement biologique et, partant, d’attirance physique. Les pensées sont biologiques dans la forme et, en conséquence, les pensées similaires s’attirent.

En outre, il est tout fait possible que des formes du même sexe s’attirent. C’est une situation tout à fait normale et qui obéit également aux pensées qu’une personne a en elle. Mais en définitive, tout dépend de notre volonté à nous laisser influencer par nos propres convictions, les pensées de nos ancêtres, de nos soi dans les autres dimensions ou vies parallèles, de la société, de l’école, de la famille, etc.

Une chose est sûre dans tous les cas de figure : l’Amour c’est de l’Amour, peu importe le sexe des deux personnes qui s’aiment.

Dans notre réalité spatio-temporelle, où la polarisation des pensées existe, les semblables s’attirent, nous l’avons vu. Nous avons également dit que les pôles sont semblables et complémentaires. Et que si les semblables s’attirent effectivement, alors les personnes qui partagent la pensée d’attirance envers des personnes du même sexe ressentiront une attirance mutuelle, renforçant ainsi leurs pensées communes.

Et le coup de foudre, dans tout ça ? Etant donné que les pensées semblables s’attirent et que cela se produit graduellement et qu’il faut du temps, il est impensable que deux personnes s’attirent la première fois même s’ils ont de nombreuses pensées communes. On ne peut donc pas dire que le coup de foudre soit le véritable amour. Ce qui arrive c’est que l’on peut avoir une pensée du stéréotype du partenaire idéal ou de la personne idéale du sexe opposé que l’on recherche (en fonction de notre culture, instruction, image relayée par les medias, etc.). Si deux personnes ont en eux ces pensées, on peut alors parler d’une sorte « d’amour par coup de foudre » mais il s’agit plutôt d’un phantasme du partenaire idéal.

Que dire de l’amour platonique ? C’est-à-dire d’un amour non-physique ? Un amour non-physique n’est pas de l’amour mais seulement un ensemble de pensées faiblardes et communes sur un phantasme du partenaire idéal. Plus l’ensemble est composé de pensées fortes, plus forte est l’attirance physique. Si l’attirance physique est absente, cela veut dire qu’il n’y a pas de pensées fortes et donc aucune symbiose entre deux êtres.

Voilà pourquoi le véritable amour entre deux formes jumelles croît lentement. Au début, elle s’attirent parce qu’elles ont quelques pensées communes et à mesure que ce nombre de pensées communes augmente, l’attirance s’accroît également. Cependant, il convient de souligner un fait caractéristique lors de la rencontre de deux formes jumelles : même si le nombre de pensées communes n’est pas très élevé à ce moment, on remarque déjà une certaine attirance physique réciproque. C’est un fait remarquable car, à pensées communes égales, cette attirance est impossible enver une autre personne.

source : pharespirituel.com

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

bien a toi !

Christalain
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mer 11 Juil 2007, 23:46

Bonjour à toi,

Voici un petit début de réponse. Je continuerai dès que possible.
Ambre m'a entraîné dans les profondeurs des chakras de Gaïa... :farao:

Citation :
ce n’est qu’à partir du point le plus bas de tout l’espace-temps que l’ascension globale peut commencer

C'est exact!

Citation :
l’union de tous les pôles de toutes les pensées

Attention, car le mot pensée peut prêter à confusion! La pensée est typiquement le phénomène spéculatif uniformisant qui apparaît comme une réverbération dans l'espace de la confusion.

Donc la pensée est ce qui oppose les pôles, et n'est pas un pôle en soi.

Citation :
Nous avons également expliqué qu’il s’agit de transcender les polarités, dans un premier temps, avant de les intégrer en une seule pensée unificatrice

Je dirais plutôt transcender l'opposition apparente des polarités.


Citation :
Tout ce qui existe est pensée

Non, tout est perception selon moi, et la pensée n'est qu'une forme particulière de perception: une redondance perceptive, une perception de la perception. Cette redondance provient de la zone de confusion qui crée un doublement transitoire du phénomène perceptif entre les Flammes Jumelles.

Cette zone de confusion est représentée par Seth, le "frère" ennemi du couple Isis-Osiris.


Citation :
l’union physique des pôles mâle et femelle

Oui, d'accord.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Jeu 12 Juil 2007, 10:58



Bonjour,

Voici la suite...


Citation :
En ce qui concerne la forme, que veut dire intégrer la pensée de la forme physique de l’homme et de la femme ? C’est tout simplement l’union de ces deux formes physiques qui demeurent ensemble pratiquement tout le temps qu’elles passent dans la forme. En fait, la symbiose toujours croissante entre ces deux formes les attire l’une à l’autre toujours plus fort et l’amour qu’elles auront l’une pour l’autre ira également croissant, contrairement à ce qui se produit chez de nombreux couples qui ne sont pas composés de formes jumelles.

Je pense que le but n'est pas de demeurer ensemble au sens habituel où on l'entend...

Paradoxallement, la réunion des FJ doit leur procurer une stabilité telle que la présence physique à l'autre dans la densité est de moins en moins cruciale. Les FJ s'apportent mutuellement une émancipation, une liberté extraordinaires, de par la synchronisation de leur dynamique commune.

De ce fait, parler de symbiose est probablement aussi erronné. La symbiose implique une notion de manque, de besoin. Or, la convergence des FJ est une "attraction" par plénitude, par adhésion, par exaltation, et non par manque ce qui nous remènerait dans le contexte classique de l'attachement amoureux.


Citation :
Comment se fait-il que deux personnes ne puissent profiter d’un amour pur et durable simplement parce qu’elles ne sont pas des formes jumelles ? Parce que chacune de ces formes continuera son évolution à sa manière et selon sa propre nature. Avec le temps, le nombre de pensées communes pourrait aller en diminuant chaque fois plus. Cela ne veut pas dire que des formes non-jumelles ne puissent réussir à créer une relation amoureuse qui dure dans le temps (mais elle ne sera jamais aussi pure que celle entre deux formes jumelles).

La pensée spéculative étant un produit des instabilités mentales issues de la zone de confusion, et ces instabilités étant à la source des projections d'attachements amoureux, on peut en effet à ce stade faire un lien entre "nombre de pensées communes" et force de l'attachement.

Citation :
Généralement, ce qui se passe c’est que l’un « s’adapte » à l’autre, c’est-à-dire aux pensées de son partenaire. Donc, ils continueront à vivre ensemble, c’est vrai, mais il ne s’agit plus d’une relation pure, étant donné que l’un des deux voire les deux n’assume pas la responsabilité de ses propres pensées et de sa propre existence. En conséquence, il n’évoluera pas vraiment et il se créera une forme de dépendance.

Ce qui se passe surtout est que les deux personnes vont jouer la grande scène inachevée de leur enfance jusqu'à une crise qui leur permettra peut-être, s'ils en saisissent l'occasion, de mettre un terme à ce scénario récurrent.


Citation :
Si deux formes non-jumelles continuent à évoluer en faisant usage chacune de sa raison et sans s’adapter à l’autre, leurs rapports s’évanouiront avec le temps. Encore une fois, cela est dû au nombre de pensées communes toujours plus petit qui finira par les séparer.


Pas forcément. Leurs rapports pourront changer, et s'établir uniquement sur le terrain de l'Amour inconditionnel, sublimé, et cela peut être magnifique! C'est typiquement le cas des "Mariages sacrés", qui sans avoir la stabilité et la fécondité cosmique des FJ, sont cependant des réalités à part entière, incluses dans la réalité jumelle!

Citation :
Ceci dit, et puisqu’il existe tant de formes physiques et que la polarité mâle/femelle prévoit l’existence des pôles masculin et féminin, cela signifie logiquement qu’il doit exister une forme physique similaire et complémentaire pour chaque forme physique. Il ne peut en être autrement car la forme aussi est une pensée, et par conséquent une pensée d’une quelconque forme physique masculine doit avoir sa pensée similaire et opposée, à savoir une pensée de la forme physique féminine.

Je préfère parler d'essence énergétique et éthérique, d'un aspect qui se situe au-delà de la pensée, tout en l'incluant aussi. Un aspect paradoxal et unifié et qui présente toujours deux polarités complémentaires. Pour moi, la pensée est la réverbération spéculative de la confusion

Par contre, je suis d'accord avec le fait que les formes doivent toujours être présentes en complémentarité.

Citation :
Elle se trouve forcément là où nous nous trouvons, à savoir sur le même plan de réalité ! Ici, sur Terre ! Comment cela ? En effet, si ce n’était pas le cas, il serait impossible d’ascensionner complètement dans l’espace-temps, étant donné que toutes les polarités, à tous les niveaux de vibration, ne seraient pas réunies.

Non, pas pour moi. Je m'explique: les deux polarités doivent être incarnées en même temps pour pouvoir ascensionner, cela je l'affirme aujourd'hui et je suis donc d'accord avec ça. Mais elle ne sont pas toujours incarnées en même temps en raison des aléas de la désynchronisation. Leur resynchronisation doit d'abord leur permettre, dans un premier temps, d'arriver à s'incarner en même temps, et ensuite d'arriver à le faire dans des corps de polarité biologique complémentaire.

Citation :
Par conséquent, toutes les personnes qui sont ou sont passées sur notre planète vivent ou ont vécu en même temps que leur forme jumelle. Il n’y a aucune exception. Tout le problème est de reconnaître notre vraie forme jumelle et on ne la reconnaît pas toujours du premier coup. Comment cela s’explique-t-il ?


Non, selon moi la désynchronisation inévitable est précisément au départ un déphasage progressif des polarités et de leurs incarnations. Voir point précédent.


La suite plus tard.


Amitié,

steph


Dernière édition par le Jeu 12 Juil 2007, 11:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Jeu 12 Juil 2007, 10:59



Bonjour,

voici la suite:

Citation :
Nous vivons une réalité plutôt qu’une autre en fonction des pensées qui nous habitent. Nous avons donc une propension à attirer certaines personnes plutôt que d’autres. Deux personnes ne se rencontrent que lorsqu’elles ont des pensées communes ; et plus ces pensées en commun sont nombreuses, plus elles se rapprocheront l’une de l’autre car les semblables s’attirent.

Voir un des points précédents: les pensées "communes" ne sont pas strictement "communes", mais sont plutôt la production symbiotique complémentaire de deux "virus psychologiques" déstabilisant les mentaux des deux personnes. Ces deux virus laissent dépasser des deux personnes des "sites sensibles" qui émettent des "signaux d'accroche psychologique". Un de ces signaux d'accroche virale est la projection amoureuse par exemple. Les pensées ne seront dans ce cadre qu'un effet secondaire et corrélé à la vraie problématique.

Ce n'est pas une question d'être semblables, mais plutôt d'avoir les ingrédients "viraux" permettant de rejouer mutuellement un personnage principal dans le scénario inachevé de l'enfance de l'autre.


Citation :
Ceci est également vrai en ce qui concerne les formes jumelles. Elles commencent à s’attirer lorsqu’elles ont des pensées en commun, encore faut-il qu’elles demeurent à un niveau d’évolution semblable. Il peut arriver que l’une des formes soit à la traîne, l’union des deux formes pourra alors prendre un peu plus de temps mais elles se rencontreront tôt ou tard. Et puisque nous sommes tous ici pour ascensionner de façon complète et totale, cela passe par l’intégration totale des polarités, y compris celles des formes physiques masculin/féminin.

Non, leur attraction est structurelle, fondamentale, essentielle, et au contraire profite de ce que la pensée spéculative perd de l'importance.

Les FJ ne jouent pas symbiotiquement à un jeu "viral".

Oui à l'intégration des formes physiques.


Citation :
Il existe une quantité quasi infinie de pensées dans l’espace-temps. A mesure que nous évoluons, nous intégrons et faisons nôtres toujours plus de pensées. Il est donc normal que plus le niveau d’évolution des deux formes est similaire, plus il a des chances pour qu’elles aient des pensées communes.

La réintégration de la confusion, et donc aussi des pensées, n'aboutit pas à "un nombre de pensées communes de plus en plus grand", mais au contraire à une synthèse au-delà des pensées, synthèse qui permet justement de laisser la spontanéité de la nature pronfonde de l'être de s'exprimer librement. La pensée au contraire attache la nature de l'être.


Citation :
L’amour entre deux formes jumelles n’est évidemment pas comparable à l’amour entre deux personnes qui sont ensemble en raison de certaines affinités (en somme il y a du karma entre elles). C’est quelque chose de pur qui ne s’éteindra jamais, tant qu’elle demeurera dans la forme.

L'Amour inconditionnel est comparable entre toutes les personnes, car sa qualité est pareille, même si ses nuances sont infiniment riches. PAr contre, entre deux FJ, il y a une attraction spécifique en plus, et qui ne dépend pas des manques, projections, et pensées, mais qui est essentielle.

Elle ne s'éteindra jamais, même hors de la forme.


La suite plus tard...

Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Jeu 12 Juil 2007, 15:47


Suite: réponses à propos du karma.



Citation :
On peut donc dire que le karma est un ensemble de pensées communes à deux personnes. Plus le nombre de pensées communes est grand, plus fort est le karma. Nous avons donc du karma avec toutes les choses et les personnes qui nous entourent. Du contraire, nous ne serions pas attirés par celles-ci. S’il n’y a pas de karma, il n’y pas d’attirance.


Selon moi, le karma est un indice de confusion, de mélange. Plus la zone symbiotique de confusion est grande, plus le karma est important. Les pensées ne sont qu'un effet secondaire de karma.

Sans karma, il y a encore "attirance", mais qui n'est plus basée sur les besoins, les manques issus de la confusion symbiotique, mais sur l'élan dynamique des êtres. Il s'agit de remplacer une oppression de vide par une exaltation de plénitude.

Citation :
Les formes jumelles accumulent le karma à mesure que le temps passe, c’est-à-dire que le nombre de pensées communes ne cesse d’augmenter (à condition qu’il y ait une évolution) ! Le karma peut être positif ou négatif, c’est-à-dire lié à des pensées d’unité ou de division. Les pensées de division (karma négatif) incluent des pensées polarisées qu’il faut transcender ou des distorsions extrêmes de pensées polarisées (pensées de super-lumière et de super-destruction).



Non, les FJ résorbent le karma, leur confusion mutuelle, à mesure que le temps passe. C'est-à-dire que l'agitation de la pensée spéculative diminue car de plus en plus d'aspects du Soi sont intégrés.

Le karma n'est jamais positif, mais il peut prendre une apparence positive.

Citation :
On peut donc dire qu’il y a un karma positif entre deux êtres lorsqu’ils ont des pensées communes d’unité et un karma négatif lorsqu’ils ont encore des pensées polarisées à transcender. Il existe aussi un « karma en déséquilibre» lié aux pensées extrêmes de super-lumière et de super-destruction.


Plus précisément: il y a karma apparemment positif lorsque deux êtres ont des attractions d'unité confusionnelle entre eux, et un karma apparemment négatif lorsqu'ils ont des répulsions d'opposition confusionnelle entre eux. Et il faudra comprendre que l'attraction confusionnelle est en réalité une forme particulière de l'opposition confusionnelle.

L'attraction des FJ n'est pas karmique.

Citation :
Les karma positif et négatif représentent le karma naturel qui devrait exister dans une réalité spatio-temporelle en équilibre. Comme l’énergie pure originelle (magnétique) présente dans d’autres formes d’énergie (électrique et radioactive) a subi des distorsions, un nouveau type de karma déséquilibré est apparu.


Non, les karma d'apparence positive et négative représentent l'état de confusion symbiotique d'un être naissant dont l'équilibre n'est pas encore assumé en Soi. Karma étant un produit de la dualité, ses aspects positifs et négatifs ne peuvent pas se contrebalancer pour obtenir une sorte d'équilibre: tout le karma, autant d'apparence positive que négative, est agitateur, et donc déséquilibrant. Les déséquilibres du karma "positif" et "négatif" se surajoutent.

Le karma déséquilibré dont il est question n'est qu'une situation plus altérée du karma classique, c'est tout.


A suivre...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Ven 13 Juil 2007, 08:59

Suite...


Citation :
Mais revenons à nos formes jumelles. Que se passe-t-il lorsqu’une personne meurt ? Ils laissent derrière eux leur forme jumelle ? Quel sens cela a-t-il ? En effet, cela n’a plus aucun sens. Cela veut dire que lorsqu’une personne meurt, sa forme jumelle se retrouve seule sur Terre et qu’il n’est plus possible d’ascensionner de façon complète et pure. Lorsqu’une forme se retrouve seule sans sa forme jumelle, elle ne survit pas longtemps et ne tarde pas à s’en aller également car elle ne peut pas ascensionner seule.


Tout d'abord, comme je l'ai déjà signalé dans un point précédent, les deux FJ ne sont pas incarnées forcément en même temps selon moi, et lorsqu'elles le sont, elles ne le sont pas forcément dans un corps compatible au niveau sexué.

Ensuite, même en supposant qu'elles soient toutes deux incarnées dans la même période, et que l'une meure, cela ne veut pas dire que l'autre va mourir dans un bref délai!

Car l'idée des FJ est précisément de s'authentifier face à la Vie indépendamment l'une de l'autre, de façon à pouvoir converger par plénitude, et non par manque!

A ce titre, et tant que la convergence rapprochée ne peut avoir lieu, les FJ ont des expériences de Vie à vivre de façon indépendante au moins sur un certain niveau de façon à authentifier leurs Personnes individuelles.

En fait, un telle contrainte incarnationnelle serait peu propice aux ajustements nécessaires à leur resynchronisation!


Citation :
Il est donc clair que bon nombre d’entre nous ont leur forme jumelle ici sur la Terre. Certains ont déjà la chance de l’avoir à leur côté, d’autres pas encore. Si donc vous avez l’intention (c’est-à-dire le désir) d’ascensionner dans cette vie, alors il est certain que votre âme jumelle est ici-bas et que, le moment venu, vous vous trouverez. Et quand cela se produira, vous saurez que vous êtes prêts pour une vraie relation en couple.


Oui, j'adhère à tout cela, sauf peut-être la fin, car même avec une excellente préparation, la relation jumelle reste délicate à maîtriser...
et de plus, je pense que certaines FJ se rencontrent parfois très précocement, sans préparation suffisante de la part d'une des deux FJ, et probablement ces rencontres précoces se déroulent-elles parfois même dans une incarnation où leur harmonisation n'est simplement pas possible.

Ce sont des convergences particulières entre elles, à des moments spécifiques où le poids de leurs confusions majeures peut être contourné un moment. Mais ce poids les rattrapera rapidement.


Citation :
Qu’est-ce donc que cet amour inscrit dans la forme ? C’est simplement une attirance réciproque due aux pensées communes enregistrées au niveau biologique de vos deux formes. C’est la raison pour laquelle vous vous sentez attirés par l’autre. Il est donc impossible que dans un rapport entre deux personnes, l’une soit amoureuse et l’autre pas ! Si deux personnes s’attirent, cela signifie qu’elles ont en elles des pensées identiques.


Pour moi la pensée spéculative est un frein à la relation jumelle. A mesure que la pensée est dépassée, le niveau énergétique augmente, et le pur génétique (éthérique) peut s'exprimer et être ressenti: il montrera l'essence jumelle. Et à partir de là, il y aura induction de l'essence jumelle dans la génétique biologique. Les FJ ne tombent pas amoureuses car c'est un processus "viral".


La suite plus tard...


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Sam 14 Juil 2007, 10:47

Voici la suite:
Citation :
Alors pourquoi arrive-t-il si souvent qu’une personne tombe amoureuse d’une personne mais que cette dernière ne ressente pas la même chose ? Parce que cette dernière n’a pas la même perception. En d’autres mots, la personne qui est amoureuse a probablement plus de pensées en commun avec quelqu’un d’autre que celle à qui elle pense en ce moment. Prenons un exemple. Antoine tombe amoureux de Sylvie ; cela signifie donc qu’il existe un certain nombre de pensées communes aux deux qui les fait s’attirer. Sylvie devrait donc ressentir pour Antoine la même chose que lui pour elle. Mais voilà, Sylvie a plus de pensées en commun avec Paul qu’avec Antoine et elle se sent donc plus attirée par Paul que par Antoine ; en conséquence, Sylvie est plus amoureuse de Paul que d’Antoine. Si Antoine tombe amoureux de Sylvie, cela veut simplement dire qu’elle est la personne avec qui il a le plus de pensées communes à cet instant-là.

Non, je ne vois pas ça comme ça.
Le mental agité par la confusion est en proie à tout un éventail d'attirances et de répulsions formelles, et d'invitations, de projections et introjections symbiotiques de nature diverse. Toute cette agitation produit entre autres la pensée spéculative.

Ces agitations vont amener la personne a vouloir vivre de nombreuses exprériences et relations "contre nature" (dans le sens où la nature promulgue uniquement deux formes de relations justes: l'Amour inconditionnel, et l'attraction polarisée des FJ).


Et il arrive dès lors fréquemment que l'attraction ne soit pas forcément réciproque! Et on voit bien dès lors que les karmas "positifs" d'attraction et "négatifs" de répulsion ne sont pas mutuellement équilibrants, puisqu'ils vont ensemble produire des situations détonantes où leurs instabilités vont se surajouter.

De telles situations d'"attraction/répulsion" sont simplement une autre forme de rapport "viral" mais qui se jouent sur un autre mode que celui d'une relation manifeste.

Citation :
En conclusion, nous sommes tous amoureux de quelqu’un à tout moment de notre vie, car il y a toujours quelqu’un du sexe opposé avec qui nous partageons un plus grand nombre de pensées qu’avec n’importe qui d’autre ! L’amour est à la base de nos vies à tous et elle est la substance même de toutes les particules qui composent notre espace-temps. Car Dieu est amour ! Et il a créé un espace-temps à son image, en l’occurrence fait d’Amour. Et les émotions, c’est quoi alors ? Elles sont l’expression physique de l’amour.

Il ne faut pas confondre "état amoureux", "attraction jumelle", "Amour inconditionnel", "attirance sexuelle". Ce sont des aspects totalement différents, même si certains d'entre eux sont souvent liés (mais pas toujours).
Citation :
A présent, vous comprenez mieux comme l’Amour est un concept purement biologique et, partant, d’attirance physique. Les pensées sont biologiques dans la forme et, en conséquence, les pensées similaires s’attirent.

Quel Amour?

L'Amour inconditionnel est au-delà du physique. L'état amoureux est essentiellement une projection mentale, souvent liée à l'attirance sexuelle mais pas de façon absolue. L'attraction jumelle est une attirance physique, mais pas de la nature de l'attraction sexuelle de la densité, car elle procède non à travers la forme et les substances (phéromones), mais à travers l'essence (éthérico énergétique). L'attirance sexuelle dense, formelle, correspond à la définition, mais n'est pas selon moi de l'Amour...

Citation :
En outre, il est tout fait possible que des formes du même sexe s’attirent. C’est une situation tout à fait normale et qui obéit également aux pensées qu’une personne a en elle. Mais en définitive, tout dépend de notre volonté à nous laisser influencer par nos propres convictions, les pensées de nos ancêtres, de nos soi dans les autres dimensions ou vies parallèles, de la société, de l’école, de la famille, etc.

C'est une situation effectivement possible, mais pas normale, sauf s'il s'agit d'Amour inconditionnel.

La synthèse de la dimension spirituelle, de l'Antahkarana, implique l'intégration totale des trois plans de base de l'être humain:
Plan minéral- la conscience physique (flux structurel) - Appui
]Plan biologique- la conscience sexuée et sentimentale (flux relationnel) - Tension
Plan psychologique- la conscience mentale (flux participatif) - Canalisation

De cette façon, l'appui physique permet la naissance de la tension sexuée, dont l'énergie peut ensuite être canalisée.

Cela implique que les Flammes Jumelles soient:

- toutes deux en incarnation
- de sexes biologiques complémentaires
- psychologiquement compatibles

Si ces trois conditions sont réunies, alors la synthèse jumelle peut avoir lieu.

Citation :
Une chose est sûre dans tous les cas de figure : l’Amour c’est de l’Amour, peu importe le sexe des deux personnes qui s’aiment.
Si c'est de l'Amour inconditionnel, oui.

Citation :
Dans notre réalité spatio-temporelle, où la polarisation des pensées existe, les semblables s’attirent, nous l’avons vu. Nous avons également dit que les pôles sont semblables et complémentaires. Et que si les semblables s’attirent effectivement, alors les personnes qui partagent la pensée d’attirance envers des personnes du même sexe ressentiront une attirance mutuelle, renforçant ainsi leurs pensées communes.
]La confusion fait s'attirer les semblables dans une uniformisation dommageable pour la richesse de la diversité collective.
La discrimination fait s'attirer les complémentaires les plus écartés afin de leur permettre de produire la plus grande richesse collective possible.

Citation :
Et le coup de foudre, dans tout ça ? Etant donné que les pensées semblables s’attirent et que cela se produit graduellement et qu’il faut du temps, il est impensable que deux personnes s’attirent la première fois même s’ils ont de nombreuses pensées communes. On ne peut donc pas dire que le coup de foudre soit le véritable amour. Ce qui arrive c’est que l’on peut avoir une pensée du stéréotype du partenaire idéal ou de la personne idéale du sexe opposé que l’on recherche (en fonction de notre culture, instruction, image relayée par les medias, etc.). Si deux personnes ont en eux ces pensées, on peut alors parler d’une sorte « d’amour par coup de foudre » mais il s’agit plutôt d’un phantasme du partenaire idéal.
Le coup de foudre typiquement symbolise la "révélation qui vient d'en haut et tombe comme la foudre". Il s'agit donc dans ce cas, en fait, et contrairement à ce que pensent la plupart des gens, d'une allusion à un phénomène spirituel bien précis, et non pas aux péripéties des relations amoureuses humaines classiques.

Il s'agit en somme d'un appel transcendant d'énergie qui pénètre par le coronal afin de désigner l'essence jumelle.[/color]
Citation :
Que dire de l’amour platonique ? C’est-à-dire d’un amour non-physique ? Un amour non-physique n’est pas de l’amour mais seulement un ensemble de pensées faiblardes et communes sur un phantasme du partenaire idéal. Plus l’ensemble est composé de pensées fortes, plus forte est l’attirance physique. Si l’attirance physique est absente, cela veut dire qu’il n’y a pas de pensées fortes et donc aucune symbiose entre deux êtres.

On a probablement pu confondre souvent l'Amour inconditionnel avec le platonique, quoiqu'ils soient différents. L'Amour platonique est un état amoureux projectif classique duquel, pour des raisons psychologiques X ou Y, l'attraction sexuelle dense a été totalement exclue. Ce n'est pas pour autant qu'il est moins fort qu'un autre état amoureux plus classique!

Citation :

Voilà pourquoi le véritable amour entre deux formes jumelles croît lentement. Au début, elle s’attirent parce qu’elles ont quelques pensées communes et à mesure que ce nombre de pensées communes augmente, l’attirance s’accroît également. Cependant, il convient de souligner un fait caractéristique lors de la rencontre de deux formes jumelles : même si le nombre de pensées communes n’est pas très élevé à ce moment, on remarque déjà une certaine attirance physique réciproque. C’est un fait remarquable car, à pensées communes égales, cette attirance est impossible enver une autre personne.

Voilà enfin une allusion timide à la réalité jumelle au-delà des pensées!
J'ai fini.

Amitié,
steph


Dernière édition par le Sam 14 Juil 2007, 12:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Sam 14 Juil 2007, 12:34

hé bien... merci Sphinx pour cette analyse sans concessions à la lumière de tes théories sur les FJ...
Je crois définitivement impossible un consensus sur ce sujet entre "chercheurs" tellement les théories et avis divergent... et le mieux et de compter surtout sur ses propres ressentis. Je dois reconnaitre que ta vision du sujet me semble la plus cohérente, "unifiée", la plus rigoureuse dans son analyse...
Je ne manquerais pas de te témoigner d'éventuelles confirmations "sur le terrain" !!!
Encore merci pour tes éclaircissement..
bon week-end ensoleillé... sunny
Christalain
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Sam 14 Juil 2007, 13:04

Citation :
Je dois reconnaitre que ta vision du sujet me semble la plus cohérente, "unifiée", la plus rigoureuse dans son analyse...
Je ne manquerais pas de te témoigner d'éventuelles confirmations "sur le terrain" !!!

je suis d'accord avec toi christalain ... et je ne manquerai pas d'apporter quelques petites pierres du "terrain" comme tu dis et j'ajouterai "de jeux ".... !!!

merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Sam 14 Juil 2007, 13:08

Merci à toi Christalain,

il est clair pour moi depuis le début, que j'écris à propos des FJ pour deux raisons principales:

- apporter un point de vue différent sur la question à ceux qui ne vivent pas encore cette expérience

- constituer une sorte de "manuel de référence" pour ceux qui vivent cette expérience


Les premiers ne pourront pas vérifier l'adéquation de ces théories avec la réalité, mais cela leur offrira une alternative de réflexion.

Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Angeline

avatar

Féminin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 21
Date de naissance : 11/06/1960
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mar 17 Juil 2007, 00:09

Juste ces quelques mots ce soir pour me permettre de retrouver facilement ces partages sur un thème essenCiel pour moi.
J'ai lu et relu ce qui est offert ici, et j'espère pouvoir réussir à trouver assez de temps et les mots pour vous offrir mon écho à cela, un écho qui se vit dans mon coeur et non pas dans ma tête ce qui fait que j'ai quelques difficultés à rentrer dans certains mots qui ont été déposés ici. J'essaierai dans un premier temps de réagir à certains passages afin d'apporter un autre regard ....

Tendresse
Perle
Revenir en haut Aller en bas
didier971

avatar

Masculin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 4
Date de naissance : 17/07/1959
Age : 58
Localisation : Guadeloupe
Loisirs : Informatique, spiritualité, fitness
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Ven 20 Juil 2007, 23:05

Amitiés a tous.

J'ai lu avec interet cet exposé sur les FJ et je l'apprecie de par sa tenue. Je tiens a remercier Sphinx (steph) de ses recherches.
J'aimerai a l'inverse, bien que j'eusse deja la reponse, posé 1 question au regard d'1 autre forme de pensée que j'ai eu a rencontrer sur 1 autre forum ceci bien evidemment toujours sur les FJ. J'ai lors d'1 salon/forum discuté avec 1 connaissance m'affirmant que nous avions 49 FJ et que la premiere se denommerait 1 FJ primordiale. Je suis, bien sur, contre cette pensée qui malgré tout continue a s'etendre et j'aimerai bien comprendre l'origine de cette affirmation si tant soit peu les "specialistes" et en l'occurence "le Sphinx" aient 1 reponse que je puisse opposé en toute serenité a mon amie forumeuse.

Que la Lumiere, l'Amour, la pureté et la Perfection soient en votre Coeur.
Didier.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Sam 21 Juil 2007, 11:33

Bonjour Didier,

je te remercie également!

Je ne suis pas au courant de ce nouveau courant de pensée ni de son origine possible.

Ce que je sais est simplement ceci:

- si une polarité est créée, l'autre polarité complémentaire est forcément créée en même temps. De ce fait, on n'a pas besoin de plus de deux Flammes Jumelles pour témoigner de la neutralité originelle.

Quant-à la "multidimensionnalité" dont parlent certains, ce n'est qu'une autre appelation pour la conscience transpersonnelle, et ne s'oppose nullement ni à l'individu, ni au principe du couple de Flammes Jumelles.

On peut aussi penser que le Soi puisse avoir une structure plus complexe basée sur plusieurs couples sacrés (3? 6? ...), mais de toute façon, l'unité de base reste selon moi le COUPLE sacré, car c'est un axe.

Si on observe l'unité d'un cercle, en fait on observe une infinité d'axes! L'axe est la brique du cercle.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
didier971

avatar

Masculin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 4
Date de naissance : 17/07/1959
Age : 58
Localisation : Guadeloupe
Loisirs : Informatique, spiritualité, fitness
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Sam 21 Juil 2007, 22:44

Bonjour a tous...

Et en particulier a Sphinx qui a reagi avec promptitude. Merci de ta reponse et j'ai envie de dire tes reponses.
Cela, bien sur, confirme mes sentiments a ce sujet meme si je n'avais aucun doute reel. Je verrai a saisir l'origine de cette tendance pour essayer de l'exposé plus en detail des que j'y serai parvenu.

Que la Lumiere, l'Amour, la Pureté, la Perfection soient en votre coeur.
Revenir en haut Aller en bas
V

avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 109
Date de naissance : 09/09/1974
Age : 43
Localisation : Belgique
Loisirs : Psychologie ... Gnose
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mer 05 Déc 2007, 17:15

Stéphane,

Ne m'en veut pas si je n'ai pas cerné ce que tu voulais dire mais voilà comment je comprends ce que j'ai "percu!" de tes messages merci de corriger si mon mental en a dégagé une interpretation 
qui lui permet de maintenir les illusions et donc de survivre .... 

Je me lance donc... si je suis assez pragmatique ça donnerait ceci:

 je suis de sexe masculin ..ma flamme jumelle serait donc une femme qui m'attirerait subtillement (énergétiquement?) bien que pas forcement physiquement (j'entend sexuel) et que rebuterait  une partie de moi (ego) menacée ce qui se traduirait vraisemblablement aux niveaux des émotions et sensations corporelles ressenties ..cette attraction irressistible bien qu'incompréhensible entrainerait pas mal de confusion pour le "moi" (ego) parce que ne correpondant pas aux standards (etat amoureux non atteint, attirance sexuelle non obsedante et variable,..) et ni a ce que le mental attend d'une relation avec un partenaire du sexe opposé, ce qui  engenderait des émotions de type tension, conflits, rejet de la FJ, fuite devant FJ, vide émotionnel (apathie, pauvreté des affects, ennui,..) .. Qu'en penses tu , je n'ai rien capté ? 

Merci Sphinx,

David

   
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   Mer 05 Déc 2007, 17:41

Bonjour David,


oui, en gros c'est cela. Tu as fort bien capté!

La relation "jumelle" est nécessairement celle d'un homme vrai et d'une vraie femme. Or, dans notre expérience habituelle d'êtres incarnés, dont la sexualité physique n'est qu'un aspect réduit et déformé de la vraie sexuation, aspect par ailleurs pris en otage lui-même par le mental spéculatif, dans cette expérience, rien ne nous est montré de ce qu'est un homme vrai et une vraie femme.

De ce fait, idéalement, la rencontre jumelle doit placer des garde-fous là où il y a un risque de dénaturer cette relation par des aspects de la sexualité conventionnelle, car cette relation n'autorise pas/plus ces erreurs.

Donc, idéalement, l'attraction particulière des Flammes Jumelles doit se trouver en porte-à-faux avec tout ce qui est attendu mentalement et physiquement dans une relation sexuée, de sorte que le mental soit bluffé, sidéré, reste pantois, ne comprenant plus rien, ne sachant donner à cette attraction un sens commun d'alchimie sexuelle classique, ni le sens d'un transfert narcissique "amoureux".

La réalité du sens de cette attraction est donc volontairement déstabilisant pour le mental qui est alors obligé de chercher plus loin que ses références classiques, de comprendre qu'il existe une attraction "éthérique" fondamentale au fond de toute Personne, et que cette attraction ne répond à aucun critère mental ni physique dense.

Le mental est alors obligé de reconnaître qu'il ne se connaît pas, qu'il ignore dans une très large mesure la Personne qu'il représente, qu'il passe donc son temps à tenter de redéfinir qui est cette Personne, alors qu'elle existe de façon absolue et inredéfinissable à la base de l'être.

Le mental alors ne peut finalement que déposer les armes, comprenant qu'il est inapte à définir la Personne, que ce n'est pas son rôle, rôle qui est en fait de constituer un organe sensoriel parfait pour cette Personne, mais que cela implique de l'accepter telle qu'elle est, de s'accepter tel que l'on est dans notre essence profonde, sans chercher à nous redéfinir.

Le mental, à travers l'attraction jumelle éthérique, mais nette, évidente, bouleversante, doit comprendre que la nature profonde de sa Personne a parlé, et qu'il doit commencer à apprendre à se taire pour laisser parler cette nature, à laquelle il doit adhérer, qu'il doit finalement épouser: c'est l'adhésion à Soi.

La rencontre jumelle n'a rien de romantique, au départ, car elle fonctionne entièrement à l'envers des autres relations classiques: elle se construit du centre de la Personne vers l'extérieur, et non de la périphérie vers l'intérieur, ce qui n'aboutit jamais à un résultat assez solide face à l'éternité, ni même une seule vie bien souvent.

Le romantisme peut venir après, car qui peut le plus peut aussi le moins, mais il n'aura pas le même sens ni la même empreinte qu'une relation classique fondée sur le manque, sur le transfert amoureux.

A la vérité, pour qu'une rencontre jumelle aboutisse à la fusion, il faut que l'homme, l'être masculin, meure à son illusion de complétude, meure à son illusion narcissique, fasse le deuil de l'autre sexe, et aussi celui de l'attachement à la chair et aux formes qu'elle prend.

Il y a un cap essentiel à atteindre, la "Porte Etroite", celle qui apportera à la Masculinité une stabilité totale, un dépassement de toute forme de manque, une abdication du moindre aspect de toute-puissance, de sorte que la Féminité puisse enfin vraiment avoir confiance, et alors se livrer entièrement à l'Union Sacrée.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
4 - Pourquoi les Flammes Jumelles ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» FLAMMES JUMELLES
» Les ames soeurs ou les flammes jumelles
» Ames soeurs et flammes jumelles
» AMES SOEURS : Flammes Jumelles : Réunion des Rayons Gémellaires
» passeuse d'àmes,liens d'âmes,flammes jumelles relations karmiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: