ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la médecine des chakras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 287
Date de naissance : 06/02/1961
Age : 56
Localisation : France
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: la médecine des chakras   Lun 24 Mar 2008, 20:14

« L'homme est un point de lumière divine, caché au milieu de nombreuses enveloppes, comme est cachée la lumière dans une lanterne... Celle-ci peut être soit fermée et obscure, soit ouverte et radiante. »
Alice A. Bailey .

L'ouvrage aujourd'hui présenté, s'il débute tel un roman, est un livre très sérieux. Il vise au même but que les précédents: explorer notre corps invisible. Travail auquel je consacre mon temps depuis 1970. Et pour ce, restant fidèle à mon procédé, supra-sensibilité, et un objet d'expérience que nous possédons nous, notre propre corps. Quant au protocole expérimental, il est fourni par les opportunités que nous offre la vie de vivre des expériences... le plus souvent pénibles, utilisables à des fins de recherches individuelles. Les situations sont d'autant plus motivantes que les expériences sont plus douloureuses à vivre et plus difficiles à résoudre.
C'est donc grâce aux épreuves imposées par la vie, que je crois avoir pu faire un bond en avant, quant à la connaissance de la
physiologie et de la physiopathologie de ce corps invisible, et ai
pu décrire sa forme, en état de santé ou de maladie.

Mes patients, me confiant leurs épreuves et leurs sensations, m'ont aidée dans ce travail, car c'est avec leur appui que j'ai pu conforter les premières impressions vécues sur moi-même.
Ici, seront donc explorés les chakras, puisque le sort en a ainsi
décidé, et sans doute pour la première fois, se trouvent être
établies la physiologie et la physiopathologie systématique de ceux-ci,à partir de cas cliniques.

Il ne faut pas dissimuler l'importance qu'a pu prendre, dans ce
travail, le fait d'être un médecin rompu aux techniques de la recherche clinique par un passé hospitalier.

ce corps, inaccessible à la vue de la majorité d'entre nous, en
raison de l'anatomie de la rétine et du système visuel s'exprime
cependant au quotidien. Reconnu depuis la nuit des temps par les
groupes ésotériques, il demeure irrecevable par les scientifiques
rationalistes, mais, ainsi que nous le verrons, il fut reconnu et
utilisé par un bon nombre de savants.
Il est urgent de faire connaissance avec ce corps invisible et les
lois qui règlent son fonctionnement, car il exerce une influence
prépondérante sur nos états de bien-être ou de mal de vivre.
L'avenir de la médecine, tout autant que son coût, en dépendent.

J'ai la faiblesse de croire que la partie la plus importante de ce
livre concerne l'étude des chakras au cours des états modifiés de
la conscience.
Il commence à être deviné, par les spécialistes les plus avancés,
que la conscience ne prend pas naissance dans le cerveau. Mais
c'est en vain qu'ils cherchent l'origine des états modifiés de
conscience (en dehors de ceux provoqués par une altération
évidente du cerveau, bien évidemment)
Question également posée par les ethnographes, et Philippe
Mitrani écrit «La question de savoir si le chaman est un
individu perturbé (névrosé, psychotique, schizophrène) ou tout
au contraire un sujet doué, équilibré et parfaitement adapté...
constitue une des plus anciennes controverses anthropolo-
-giques. » La même question se pose à propos des génies.

J'ai décrit dans mes ouvrages précédents, les états initiatiques
et ce qui pouvait les différencier des états pathologiques, mais l'étude des chakras telle que je la fais ici permet d'aller beaucoup plus loin dans l'étude des modifications des états de conscience et
d'amorcer une réponse à toutes ces questions.
C'est donc un travail entièrement original, qui souhaite éclai-
rer d'un jour nouveau l'étude de la conscience que l'on trouvera
exposé ici dans le dynamisme d'un vécu quotidien.

______________________

À la suite d'un accident de voiture, survenu alors qu'elle partait pour les États,Unis sur les traces d'Antonio Agpaoa, le plus célèbre guérisseur philippin, Janine Fontaine découvre par hasard la véritable anatomie et la vraie physiologie des chakras, ces fameux centres d'énergie répartis sur sept points du corps. Une découverte qui entraîne son rapide rétablissement. Elle s'aperçoit en outre que le système des Chakras s'intègre parfaitement à sa théorie de «l'homme-atome de Niels Bohr» décrit dans Médecine du Corps Energétique et les livres suivants.Livré jusqu'alors à des descriptions hasardeuses et contradictoires, le système des chakras se trouve ici expérimentalement et scrupuleusement analysé. Ses applications à la médecine énergétique sont décrites en fonction des pathologies.
Deux autres découvertes non moins considérables concernent les
relations entre les chakras et les orbes de l'atome de Niels Bohr; la relation entre les états de conscience ordinaires,les phénomènes para-psychologiques et les chakras;enfin l'individualisation du Troisième Oeil,dont le rôle dans les états de stress est mis en évidence.
Un ouvrage qui introduit avec efficacité l'ésotérisme en médecine.

Dr Janine Fontaine."La Médecine des Chakras".
Ed.Robert Laffont.







Revenir en haut Aller en bas
http://serenagaia.blogspot.com/
Serena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 287
Date de naissance : 06/02/1961
Age : 56
Localisation : France
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: la médecine des chakras   Mar 14 Oct 2008, 18:23

"Les Guérisseurs de la Foi
Chirurgie psychique aux Philippines"

Objet d’un engouement planétaire dans les années 1960-1980, les pratiques de guérison spirites des Philippines ont ensuite été dénigrées pour n’être plus considérées parfois que comme de la « supercherie ». Pourtant, aujourd’hui encore, des centaines d’Occidentaux ont recours à ces pratiques, souvent pour faire face à un diagnostic « incurable » de la biomédecine.

Jean-Dominique Michel, spécialiste en anthropologie médicale, a investigué pendant plus de dix ans l’univers et les pratiques de ces guérisseurs. Il pose un regard ouvert sur cette tradition thérapeutique ancestrale qui « bouscule » nos repères du réel, mais permet aussi parfois de stupéfiantes guérisons.

Se refusant à juger de la « réalité » des opérations de chirurgie psychique, il les aborde comme des pratiques thérapeutiques dans lesquelles un patient et un soignant se rencontrent pour invoquer une dimension métaphysique qui permettrait de changer de manière parfois inespérée le cours des choses.

Lui-même thérapeute, Jean-Dominique Michel a été formé aux pratiques de soins énergétiques par Alex Orbito. Il est l’un des rares Occidentaux à avoir eu accès aux degrés avancés de cette tradition, dont il restitue ici toute la profondeur spirituelle.

un film documentaire de Jean-Dominique MICHEL
Avec
Alex Orbito, Placido Palitayan et Nieves Lupas (guérisseurs)
Pr Ilario Rossi, anthropologue, Université de Lausanne
Pr Jan van Hemert, médecin, Dutch University College,
Pr Roeland van Wijk, bio-physicien, Université d’Utrecht,
Pr Felipe de Leon, Commission nationale de la culture des Philippines

Le mercredi 22 octobre 2008 à 20h Précises
Salle Adyar, 4, square Rapp à l’angle de la poste, niveau du 35 av Rapp Paris 75007
Entrée : 7 Euros
Métro : Ecole Militaire ou RER C Pont de L’Alma

Suivi d’un débat avec le réalisateur Jean-Dominique Michel et le Dr Thierry Janssen, auteur de La Solution Intérieure et de La maladie a-t-elle un sens ?


Revenir en haut Aller en bas
http://serenagaia.blogspot.com/
 
la médecine des chakras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chakras mineurs et leur symbolisme
» rééquilibrer des chakras suractivés
» [Salon]Faculté de médecine de Rabat, et autres villes.
» Chakras du télétoucher et de l'écriture automatique
» le mauvais coté de la fac de médecine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: