ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Réel et le Virtuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Le Réel et le Virtuel   Ven 28 Mar 2008, 18:25

Bonjour à toutes et tous,


Dialectiquement, le Virtuel et le Réel sont respectivement associés aux polarités Lien (Yin) et Séparation (Yang), dans cet ordre-là puisque le Virtuel est absolu, et le Réel relatif.

En effet, le Lien est absolu et la Séparation est relative ( cf l'article "La Perception" dans cette même section: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

Or, la qualité même du Virtuel est absolue car inconditionnée!

Et la qualité de la Réalité est relative car conditionnée.


Le Virtuel est le Nagual des chamanes, le grand mode cachant.

Et le Réel est le Tonal des chamanes.

Le Virtuel n'est donc pas le potentiel d'un système! Un système est toujours formé de son Réel et de son Virtuel ensemble, et ce fut l'erreur de longue date des sciences exactes que de ne pas intégrer cela, et de considérer un système seulement sous son angle réel.

Pratiquement, le Virtuel (ou Nagual) d'un système est l'ensemble des options non réalisées d'un système. Ce n'est donc pas son potentiel à venir, mais en fait l'ensemble de son présent non réalisé.

On pourra se référer à la Théorie de l'Evénementiel :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Réel ou Tonal est l'option de choix réalisée. Le Virtuel ou Nagual est la totalité des autres options du choix, qui accompagnent forcément l'évolution du système.

Ensemble, le Virtuel et le Réel déterminent le potentiel du système.

Lorsque le Tonal et le Nagual sont en confusion l'un avec l'autre, le potentiel devient flou, et se mélange lui-même avec le système dont l'évolution devient chaotique. L'illusion est le résultat d'une confusion entre le Réel et le Virtuel, et ceci dépotentialise partiellement le système.

Cette dépotentialisation est en fait ce qui est appelé "décohérence" en physique quantique, et qui aboutit à la réalité matérielle densifiée. La densité est une réponse naturelle à la confusion chimérique entre Tonal et Nagual, qui schlérose le potentiel.

En effet, si il y a confusion entre le Tonal et le Nagual, entre le Réel et le Virtuel, le Réel ne peut pas évoluer vers son meilleur potentiel, car celui-ci dépend d'une juste discrimination du Tonal et du Nagual l'un de l'autre.

L'ensemble du Soi doit en effet pouvoir transiter à travers l'évolution du système, et cela n'est pas posible si le Tonal ne tient pas compte de la totalité du Nagual (si le choix causal ne tient pas compte de la totalité des options de choix).

En effet, les options dont il n'a pas été tenu compte se mélangeront alors inévitablement avec la Réalité Tonale, aboutissant à la décohérence de celle-ci.

L'action "chamanique" est donc de favoriser la discrimination entre Réel et Virtuel, de sorte de pouvoir les unifier pour en faire jaillir le meilleur potentiel collectif. Pour cela, le Tonal doit épouser le Nagual: la Note causale individuelle doit s'harmoniser avec le finalisme collectif.

C'est donc une question de convergences harmoniques, d'affinités non-causales.

Notre réalité dysfontionne parce que nous ne tenons pas compte de l'entièreté de son Nagual, et que dès lors son potentiel se réduit par une confusion entre le Réel et le Virtuel.

Une telle réalité Tonale fonctionne alors en partie comme système causal pur, sans convergence harmonique, sans cohérence finaliste. Il s'agit alors d'une machine infernale lancée sur une trajectoire aléatoire et choatique.

Le "travail" chamanique, ou spirituel, à travers l'effusion vibratoire cardiaque, la mise en relation intime du Nagual avec le Tonal, restitue au système une partie de sa souplesse et de sa faculté à développer son meilleur potentiel.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Ven 28 Mar 2008, 22:01

Le vieillissement et la mort physique sont des indicateurs que le Soi de la Personne considérée ne transite pas totalement à travers la Réalité Tonale. C'est donc un signe de confusion entre Tonal et Nagual, Réel et Virtuel.

En effet, la distorsion, si elle n'est pas assez travaillée et n'est pas réglée au sein du Tonal, aboutira à l'extinction totale du potentiel du Soi dans le Réel. De ce fait, le Soi doit retourner intégralement au Virtuel de façon à réinitialiser le potentiel. Mais le Virtuel n'est pas inexistence! Donc, le Soi peut progressivement intégrer des expériences du Réel.

Il existe deux façons d'aborder le problème de la mort physique:

- soit utiliser un stratagème énergétique pour couper le lien d'avec le Soi. C'est un artifice vampirique qui sera inévitablement tranché par le système tôt ou tard. Il y aura illusion d'éternité.

- soit unifier le Tonal au Nagual par discrimination intégrale au sein du Couple Sacré. En effet, la transsubstanciation, phénomène constituant la résurrection, consécutive à la crucifixion dialectique des polarités, représente l'accession à une réalité parfaitement discriminée, rendue totalement souple par l'intégration de l'Eternel Potentiel. Ceci est logique car puisque le Soi est formé par deux Personnes complémentairement sexuées, il ne peut transiter totalement à travers le Tonal que par le Couple Sacré qui le représente.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Lun 07 Avr 2008, 20:33

Sphinx,

Je ne comprends pas bien la phrase "la transsubstanciation, phénomène constituant la résurrection, consécutive à la crucifixion dialectique des polarités, représente l'accession à une réalité parfaitement discriminée, rendue totalement souple par l'intégration de l'Eternel Potentiel.".

Est ce que cela signifie que la résurrection consiste à prendre conscience et intégrer en soi toutes les réalités potentielles (ou soi probable) ?
C'est surtout la phrase
"accession à une réalité parfaitement discriminée" que je ne comprends pas (non pas que ce soit mal expliqué mais je n'ai pas un vocabulaire aussi étendu que le tien).

Quelle est ton opinion sur la citation suivante qui parle de "soi probable" que toi tu appelles "Virtuel" ?

On peut profiter des enseignements des soi probables si on est réceptif. (Parfois à l'état de rêve, on le fait !). On peut changer de système également...
Pour les soi probables, c'est nous qui sommes des soi probables.
Des relations non abouties dans le monde probable se résolvent à d'autres niveaux de réalité.
Il existe des Soi probables dans le passé tout comme dans le futur. On peut changer le passé si on a assez de conviction.
Il est impossible de séparer un évènement physique des évènements probables parce que ceux ci constituent la totalité des dimensions d'une action.
L'infini n'existe pas en fonction d'une ligne indéfinie mais en terme de probabilités et de combinaisons possibles sans nombre se développant à partir de chaque manifestation de la conscience.
Evoluer n'est pas linéaire. C'est aller dans toutes les directions à la fois.
Le système des réalités probables révèle la nature de l'âme.
{Livre, Enseignement de Seth (L'), Jane Roberts, Ed. J'Ai Lu}
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Lun 07 Avr 2008, 21:10

Bonjour Infomystères,


Citation :
Est ce que cela signifie que la résurrection consiste à prendre conscience et intégrer en soi toutes les réalités potentielles (ou soi probable) ?

C'est prendre conscience, en effet, de ce que je préfère appeler toutes les options non-réalisées du Soi (Virtuel), et à partir de là pouvoir discriminer le meilleur potentiel du Soi.

Car pour moi le potentiel du Soi n'est pas son Virtuel en effet. Le potentiel du Soi est pour moi la synthèse que fait la conscience du Soi à partir de sa perception de sa réalité et de sa virtualité (ses options non-réalisées).

Plus cette perception est fine, précise, discriminée, plus le Réel sera séparé du Virtuel, et plus le Virtuel sera perçu dans toutes ses options non-réalisées. Et lorsque toutes les options virtuelles sont clairement perçues, alors la Réalité est totalement discriminée (décontaminée) du Virtuel.

Ce qui nous amène à la phrase que tu ne comprends pas:

Citation :
"accession à une réalité parfaitement discriminée"

Tant que le Virtuel est mélangé en partie au Réel par une confusion de conscience, la réalité n'est pas discriminée (de la virtualité), et de ce fait, la réalité est altérée.


Citation :
Pour les soi probables, c'est nous qui sommes des soi probables.


En apparence, et seulement si il y a confusion entre Réel et Virtuel. Mais penser que le Soi probable d'une Personne est un autre Soi que son Soi Réel est une erreur. Ce sont deux aspects du même Soi, et si ces aspects se retrouvent en opposition dualiste, c'est à cause de la confusion entre le Réel et le Virtuel.

Citation :
Des relations non abouties dans le monde probable se résolvent à d'autres niveaux de réalité.

Toujours en apparence à cause de la confusion de conscience.

Citation :
Il existe des Soi probables dans le passé tout comme dans le futur. On peut changer le passé si on a assez de conviction.

Encore une fois seulement si il y a confusion de conscience. Des options du Soi peuvent en effet être coincées dans le passé, et induire des options de Soi coincées par le futur en compensation.

L'idée est que le Soi puisse faire tansiter toutes ses options en permanence dans l'instant présent, sans en laisser dans le passé, et donc sans en induire dans le futur.

Citation :
Il est impossible de séparer un évènement physique des évènements probables parce que ceux ci constituent la totalité des dimensions d'une action.

Précisément: le Réel et le Virtuel forment la totalité du Soi, et dès lors déterminent son meilleur potentiel.

Citation :
L'infini n'existe pas en fonction d'une ligne indéfinie mais en terme de probabilités et de combinaisons possibles sans nombre se développant à partir de chaque manifestation de la conscience.

Exact et faux à la fois. Il faut associer les deux, à savoir le potentiel de permutation et la ligne de moindre résistance (meilleur potentiel).

En effet, l'ensemble des options (Virtuel) est l'ensembe des permutations.

Mais le Réel représente la situation actuelle de ces permutations. Et de ce fait, à partir de cette situation actuelle, toutes les permutations ne sont pas forcément possibles ou souhaitables. Le Réel impose une linéarité selon le meilleur potentiel, ou la moindre résistance.

C'est pourquoi ensemble le Virtuel et le Réel déterminent le meilleur potentiel du Soi. Le Virtuel apporte sa non-linéarité, sa centralité, et le Réel apporte sa linéarité.


Citation :
Evoluer n'est pas linéaire. C'est aller dans toutes les directions à la fois.

Nous venons de voir que non! Evoluer se fait dans le Réel et est donc linéaire, mais doit se fonder sur une approche multi-directionnelle du Virtuel de façon à pouvoir déterminer la ligne de moindre résistance de l'évolution réelle. (déterminer le meilleur potentiel du Soi)

Comme je l'ai dit plus haut, le Soi doit faire transiter dans le Réel de l'instant présent TOUS SES ASPECTS en même temps. Cette évolution est linéaire, mais le caractère multidirectionnel du Soi est préservé au cours de cette évolution. Et l'association des deux principes de linéarité et de centralité permet l'expansion du Soi. Si l'un des deux manque, il ne peut y avoir expansion multi-directionnelle!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Mar 08 Avr 2008, 21:57

Bonjour Sphinx,

Citation :
Est ce que cela signifie que la résurrection consiste à prendre conscience et intégrer en soi toutes les réalités potentielles (ou soi probable) ?
C'est prendre conscience, en effet, de ce que je préfère appeler toutes les options non-réalisées du Soi (Virtuel), et à partir de là pouvoir discriminer le meilleur potentiel du Soi.
Est-ce que cette prise de conscience de la « résurrection » est également ce qui se passait lors des rituels d’initiation dans la Pyramide de Khéops (par exemple, l'initiation de Jésus) ?

Et la même que lorsque Lazare fut soi-disant mort et que Jésus est venu le « ramener à la vie » ?

Lorsque Lazare fut "malade" et qu'on vint le dire à Jésus, "Cette maladie ne mène pas à la mort, dit il seulement, elle est pour la gloire de Dieu : afin que le fils de Dieu soit glorifié par elle" (Jean, XI, 4)
Il demeura deux jours où il se trouvait avant d'aller rejoindre Lazare.
En arrivant Jésus dit : "Notre ami Lazare repose, mais je vais aller le réveiller". Il s'agit d'un mystère initiatique : mort et résurrection, passage de tombeau (prélude à une renaissance), baptême (immersion dans l'eau puis coupe de vin, symbole du sang du prophète ou du mage présidant à la cérémonie.
Le disciple en partageait le contenu avec lui en signe d'union mystique parfaite, où l'un et l'autre, le maître et l'initié ne faisaient plus qu'un. C'était les représentations fondamentales du baptême chrétien défini par Saint Paul et de la "dernière Cène" vécue entre Jésus et ses disciples.
{Livre, Enigme sacrée (L'), Michael Baigent, Richard Leigh, Henry Lincoln}

Citation :
Le Réel représente la situation actuelle de ces permutations. Et de ce fait, à partir de cette situation actuelle, toutes les permutations ne sont pas forcément possibles ou souhaitables.
Cela signifie-t-il que toutes les probabilités n’existent pas ?
J’avais lu quelque part que lorsque nous faisons un choix, notre « Réel » vit ce choix et que dans le « Virtuel » toutes les autres potentialités se produisent. Mais cette idée ne me paraissait pas tout à fait exacte.

Pour toi, seules les potentialités « souhaitables » se produisent ? Qu’est ce que tu appelles une potentialité « souhaitable » ?

Ci-dessous une petite réflexion pour illustrer le Réel et le Virtuel.
C'est un sujet que j'ai du mal à m'expliquer concrêtement et fonctionnellement.
J’apprécierai volontiers tes commentaires et remarques.

Durant l’âge d’or, les âmes étaient de pures impersonnalités. Elles étaient en relation directe avec la Source dont elles sont des fragments. A noter que la Source est plus que la somme de ses parties et que l’ensemble Source + âme représente une forme que l’on peut rapprocher à un fractal (le tout est semblable à une de ses parties).

Lorsque la chute est arrivée, l’âme a expérimenté la Vie dans des corps de matière et s’est tellement éloignée de la Source qu’elle s’en est détachée (mais seulement en conscience car il est impossible de se détacher de ce dont nous sommes issu).
Etant donné que les pensées créent des formes (formes-pensées), chaque pensée (consciente ou inconsciente) crée des soi-probables dans d’autres réalités (qui ensuite vivent leur vie mais tout en restant connecté au Soi-Complet dont elles sont issus).
Nous vivons nous dans ce que tu appelles le Réel et tous les autres soi-probables (issus d’actions que nous avons pensé consciemment ou inconsciemment mais qui ne se sont pas réalisées) forment le Virtuel.
Notre être réel (notre Soi-Complet) est ainsi la totalité des mondes manifestés (Réel + Virtuel).

Et depuis cette chute, nous sommes en quête de notre Paradis perdu.
Pour cela, nous devons prendre pleinement conscience de notre séparation (c’est suite aux précédentes discussions que j’ai eu avec toi sur d’autres topics que j’ai compris qu’il fallait parfaitement diviser pour pouvoir mieux ensuite fusionner. Donc je te remercie de m’avoir fait prendre conscience de cela.).

C'est-à-dire que nous devons agir au mieux en « élevant » nos pensées afin que les mondes Virtuels que nous générons soient également plus proche de la Lumière que de l’Obscurité.

Et le fait de séparer toutes les potentialités (soi-probables) permet en réalité de les unir et donc d’en tirer « sa substance » ou « son meilleur potentiel » (que tu appelles le « meilleur potentiel du Soi »).
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Mer 09 Avr 2008, 00:22

Bonjour Infomystères,


Citation :
Est-ce que cette prise de conscience de la « résurrection » est également ce qui se passait lors des rituels d’initiation dans la Pyramide de Khéops (par exemple, l'initiation de Jésus) ?

Et la même que lorsque Lazare fut soi-disant mort et que Jésus est venu le « ramener à la vie » ?

Ce que je sais est que la tradition christique est effectivement liée aux traditions anciennes, égyptiennes, mystères d'Eleusis et traditions orphiques, etc.

Le vrai sens de l'exemple de Jésus est dans la transsubstanciation du Couple Sacré, avec Marie-Madeleine.

Seul un Couple Sacré peut réaliser la Crucifixion-Résurection-Transsubstanciation.

En ce qui concerne Lazare, je n'ai pas assez étudié la question, mais probablement y a t'il un rapport en effet!


Citation :
Cela signifie-t-il que toutes les probabilités n’existent pas ?
J’avais lu quelque part que lorsque nous faisons un choix, notre « Réel » vit ce choix et que dans le « Virtuel » toutes les autres potentialités se produisent. Mais cette idée ne me paraissait pas tout à fait exacte.

Pour toi, seules les potentialités « souhaitables » se produisent ? Qu’est ce que tu appelles une potentialité « souhaitable » ?

Premièrement, il n'y a que dans le cas où il n'y a plus de confusion entre le Réel et le Virtuel que TOUTES les autres options que celle du Réel se produisent effectivement dans le Virtuel.

C'est cela qui consiste à faire transiter INTEGRALEMENT le Soi à travers l'option du Réel, et seul les êtres émancipés, en Couple Sacré, y parviennent, et de façon totalement naturelle et maîtrisée.

Mais pour nous qui sommes dans la confusion, nous laissons traîner des options du Soi, prisonnières du Passé, et donc du Futur, et nous ne faisons pas transiter tout le Soi dans le Réel. Donc toutes les autres options que celle du Réel ne se réalisent pas forcément dans le Virtuel: celles qui restent bloquées ne peuvent pas transiter.

Toutes les permutations existent, mais dans le Réel, où il n'y en a qu'une seule promulguée par choix, la transition entre cette permutation actuelle et la suivante ne se fait pas de façon inconditionnée...

L'investissement conscient ne sera pas le même selon la permutation choisie pour succéder à l'actuelle. Car la conscience est forcément investie dans son choix, qui conditionne le Réel. Plus l'évidence naturelle du choix est grande, moins l'investissement de conscience sera problématique, addictif. Lorsque l'évidence est absolue (meilleur potentiel), l'investissement est paradoxalement détaché.

C'est une question de relation entre le causalisme et le finalisme, et qu'on pourrait traduire par l'"inertie consciente du Réel".

On peut prendre l'exemple d'un surfeur. Il ne contrôle pas la vague, qui représente le finalisme. S'il tente de la contrôler, il se prend la tasse à coup sûr! Il doit simplement l'épouser le mieux possible.

A partir de là, en fonction de la vague, et de sa propre position et condition, il peut faire varier le "mode" par lequel il épouse la vague, et même faire des acrobaties, des figures, etc. C'est son causalisme qui répond au finalisme de la vague.

Donc, si virtuellement toutes les figures acrobatiques existent dans son répertoire, et ce à tout instant, il ne pourra pas les lacher avec la même aisance à n'importe quel moment!

Son parcours se doit d'être fluide, gracieux, suivant aussi une certaine logique, et pourtant être aussi au-delà de la logique. Doivent jouer à la fois son bon sens causaliste, et son intuition et aspiration finaliste.

En fait, lorsqu'un être choisit des options (ou "permutations") qui ne sont pas en "osmose avec la vague", c'est qu'il est encore inapte, en apprentissage, sans maîtrise de la conscience du choix. Et un tel être se retrouve dans un monde tel que le nôtre, en condition de libre-arbitre d'apprentissage, donc de confusion temporaire.

Puisque le finalisme est forcément collectif, donc en rapport avec autrui, le meilleur mode causal pour répondre à la vague finaliste est le mode sexué du Couple Sacré.

Pourquoi? Parce que son mode sexué ProCrée de nouvelles personnes authentiques, et que c'est là la meilleure réponse finaliste (altruiste), plus encore que la rencontre et le partage avec les autres. Car elle permet d'augmenter la richesse des rencontres et des partages!

En fait, le meilleur potentiel du Soi ne peut être complètement maîtrisé que par un Couple Sacré. Le Soi n'est pas correctement représenté par une seule personne.

Je ferai les commentaires que tu demandes sur la fin de ton message dans une prochaine réponse.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Jeu 10 Avr 2008, 20:58

Bonjour Infomystères,


Voici quelques commentaires que tu souhaitais...


Citation :
Durant l’âge d’or, les âmes étaient de pures impersonnalités. Elles étaient en relation directe avec la Source dont elles sont des fragments. A noter que la Source est plus que la somme de ses parties et que l’ensemble Source + âme représente une forme que l’on peut rapprocher à un fractal (le tout est semblable à une de ses parties).

En effet, l'état d'être originel est légumineux, indifférencié, donc non motivé.

Et de fait, chaque être est comme l'Oiseau (le Couple Sacré), et la somme de tous les êtres est encore comme l'Oiseau. Mais l'Oiseau est plus que la somme de tous les êtres qui participent à sa Vie.

Citation :
Lorsque la chute est arrivée, l’âme a expérimenté la Vie dans des corps de matière et s’est tellement éloignée de la Source qu’elle s’en est détachée (mais seulement en conscience car il est impossible de se détacher de ce dont nous sommes issu).

La descente en incarnation n'est pas une chute, mais un mouvement inévitable et salutaire destiné à digérer et assimiler le fruit narcissique.

La seule vraie chute s'est produite après, lors de la fracture mentale (période atlante et jusqu'à maintenant). La densité de l'incarnation s'en est retrouvée accentuée bien au-delà de ce qui est simplement inévitable et salutaire...

Mais malgré cela, l'Humanité a conservé son potentiel de réalisation, et de ce fait, l'évolution du monde est toujours soutenue par la Source, en effet.

Dans tous les cas, il est vrai qu'il est impossible de quitter la Source:

- soit l'Humanité intègre sa séparation d'avec la Source, et peut alors fusionner avec Elle dans la discrimination, le respect

- soit l'Humanité refoule sa séparation, et dérive alors vers une symbiose (une confusion) totale et inéluctable avec la Source, qui alors réintégrera l'Humanité en la recyclant de force vers le pur potentiel originel


Citation :
Etant donné que les pensées créent des formes (formes-pensées), chaque pensée (consciente ou inconsciente) crée des soi-probables dans d’autres réalités (qui ensuite vivent leur vie mais tout en restant connecté au Soi-Complet dont elles sont issus).

La pensée n'est qu'une conséquence de la confusion entre le Réel et le Virtuel, et en fait, entre Soi et Autrui.

Le Soi réalisé, hors confusion, ne se caractérise pas par des pensées réflexives, mais par une perception directe, une "transmission" directe et une action directe.

La pensée réflexive agit comme un tampon spéculatif entre la perception et l'action.

Or, la perception doit être à la fois celle du Réel et du Virtuel. Si c'est le cas, alors l'entièreté des aspects du Soi est perçue. De ce fait, la cohérence du Soi est préservée et totale. Donc la transmission de la perception vers l'action, à travers le Soi, est directe!

C'est un peu comme le fameux dispositif avec des billes d'acier qui s'entrechoquent: c'est la rigidité, la "cohérence" des billes en acier qui permet de transmettre quasi intégralement l'énergie d'une bille à l'autre.

Tel doit être le Soi: il doit transmettre intégralement sa perception vers son action, et pour cela sa perception doit être intégrale: le Réel doit être discriminé du Virtuel, de sorte qu'ils soient tous deux perçus correctement.

Car le Réel est la perception de l'"énergie reçue", et le Virtuel est la perception de la cohérence interne du Soi. Lorsqu'ils sont bien discriminés, toute l'énergie reçue est transmise à travers le Soi vers son action.

Si il y a réflexion, pensées, spéculation, alors c'est comme si on remplaçait les billes d'acier par des billes en plastique, ou en mousse, ou en ressorts... l'énergie ne sera plus aussi bien transmise, mais se perdra en partie, voire même totalement, en mouvements de déformation interne.

Il y a alors confusion entre le Réel (réception de l'énergie) et le Virtuel (transmission de l'énergie). L'action est le potentiel (potentiel d'action) qui dépend naturellement de la qualité de la réception et de la transmission de l'énergie.


Le Soi réalisé n'est pas en prise avec des illusions (des confusions). Il est en prise directe avec l'authenticité, la vérité de l'être, et pour cela doit être capable d'une discrimination perceptive intégrale entre le Réel et le Virtuel, entre ce qui est réalisé et ce qui n'est pas réalisé, entre la réception (= aspect Réel "actif") de l'énergie et la transmission (= aspect Virtuel "passif") de l'énergie.

La simplicité d'Esprit qui préside à la vraie créativité est ce caractère direct que doit posséder le Soi entre sa perception et son action. Car lorsque le Virtuel est parfaitement discriminé du Réel, le Virtuel est émancipé, et la transmission peut alors être "signée", imprégnée de Beauté personnelle, de Créativité authentique, en provenance du Virtuel, tout en restant intégrale et directe. A partir de là, les actions du Soi seront authentifiées, car "signées".

Le Virtuel est l'intégralité de la "signature créatrice" du Soi. Cette signature n'est totalement libérée que lorsque le Réel est bien discriminé du Virtuel. Dans ce cas, le finalisme du Virtuel peut Créer véritablement au sein de la chaîne causale énergétique: une transmission impeccable de l'énergie reçue permet d'en faire ce qu'on veut.

Cette impeccabilité de la réception-transmission de l'énergie dépend de la discrimination du Virtuel qui est en fait le rapport à la collectivité, et donc dépend du finalisme collectif (altruisme), Le finalisme collectif épouse alors le causalisme personnel grâce au Soi. On ne peut faire ce qu'on veut de l'énergie que si on est motivé totalement par altruisme.

La perception du Réel (Tonal) fait intervenir les trois chakras inférieurs.

La perception du Virtuel (Nagual) fait intervenir les trois chakras supérieurs.

Le Coeur est le centre d'équilibre du Soi entre le Réel et le Virtuel.

Je ferai d'autres commentaires dans une prochaine réponse.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Jeu 10 Avr 2008, 22:00

En somme, le Virtuel est la totalité des aspects du Soi en relation avec son centrage dans la conscience collective. Si le Soi n'est pas bien centré par rapport à la collectivité, il manque de cohérence interne, et ne peut pas correctement prendre en charge et transmettre l'énergie perçue par la direction investie dans le Réel.

Le Virtuel est donc l'ensemble des directions du Soi qui ne sont pas impliquées dans le Réel, mais qui centrent simplement le Soi dans la collectivité, et lui permettent alors d'être en harmonie intuitive avec la collectivité.

Le meilleur potentiel du Soi ne peut pas être déterminé sans une perception synthétique du collectif de conscience, ce qui nécessite un centrage parfait (hors Réel).

Le Réel est la direction investie par le Soi afin de prendre en charge l'énergie actuelle du système.

Si le Réel n'est pas bien discriminé du Virtuel, alors la direction ne peut pas être investie correctement (avec discrimination et détachement) dans le Réel, et l'énergie n'est pas prise en charge correctement. Le Soi manque de cohérence.

Le meilleur potentiel du Soi est la meilleure direction qu'il puisse choisir d'investir dans le Réel, afin de répondre à l'énergie actuelle du système (Soi + Collectif).

En réalité, seul un Couple Sacré est capable de prendre parfaitement en charge l'énergie actuelle du système.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Jeu 10 Avr 2008, 22:16

L'énergie actuelle de tous les systèmes est le flux de l'Eternel Présent, au niveau du Coeur.


Le Soi est un être polarisé en deux Personnes sexuées, dont la chaîne causale interne ou cause en Soi (="dialogue" direct, sans interférence narcissique, des deux polarités sexuées entre elles au niveau des trois chakras inférieurs) prend en charge l'énergie actuelle du système (Couple + Collectif) de façon intégrale et parfaite (Service à la collectivité), en lui communiquant librement au passage une signature ProCréatrice grâce à une ouverture totale au niveau des trois chakras supérieurs, synthétisée par le centrage de conscience du Couple Sacré au niveau du Bindu chakra (conscience absolue de l'Oiseau).

L'énergie d'un système (Soi + Collectif) doit toujours être totalement prise en charge.

Si un Soi ne prend pas totalement en charge l'énergie de son système (Soi + Collectif), cette énergie sera de toute façon prise en charge d'une autre façon en dehors de sa perception consciente.

C'est pourquoi le "complot" (la spéculation ou le parasitisme) se glissent inévitablement dans les absences de conscience du Soi, en raison d'un surinvestissement ailleurs (cf Théorie de l'événementiel dans une autre section du Forum): par surinvestissement individualiste, dans la confusion entre Réel et Virtuel, le Soi ne peut pas discriminer son meilleur potentiel.

De ce fait, il ne peut pas prendre en charge la totalité de l'énergie de son système. Et l'énergie excédentaire appelle à sa prise en charge de façon "externe" au Soi, donc par des "parasites".

Le processus inverse existe aussi, à savoir que des "parasites" peuvent tenter de surinvestir le Soi dans une direction parasite, par l'entremise d'un traumatisme plus ou moins précoce par exemple, et grâce à cela poser des drains de pompage énergétique dans le système du Soi.


Seul un Soi dont la vigilence et la cohérence sont parfaits, ce qui ne peut être réalisé que par un Couple Sacré,est inexpugnable, et insensible à toute forme de parasitisme.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Lun 26 Mai 2008, 21:08

Homéostasie parfaite du Couple sacré:


Comme on l'a vu, le meilleur potentiel d'un système ne peut être reconnu et réalisé que lorsque les polarités sexuées dialectiques permettent une parfaite discrimination du Nagual (Virtuel) et du Tonal (Réel) entre eux.

L'aptitude à discriminer systématiquement le meilleur potentiel d'un système caractérise l'homéostasie du Couple Sacré.

Cette homéostasie représente la préservation perpétuelle de la liberté existentielle du Couple et des Personnes qui le constituent, quelles que soient les conditions collectives extérieures.

Cette homéostasie est caractéristique de l'éternel présent. Elle consiste à transiter systématiquement d'un état de conscience intégrale vers un autre état de conscience intégrale.

La vraie liberté éprouvée alors par l'être est celui du choix conscient intégral, permettant de toujours préciser le meilleur potentiel.

La linéarité du Tonal (causalisme) est alors toujours en adéquation avec la circularité du Nagual (finalisme).


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Lun 02 Juin 2008, 13:50

Ce qui suit est une partie de réponse faite dans un autre sujet. Etant donné son rapport étroit avec le sujet développé ici, j'y ajoute ce développement:


Triangulation Esprit-Corps-Ame:


Selon moi, il existe une matière sans densité. Plus exactement, selon moi la matière dans son état naturel n'est pas densifiée.


Le corps de perfection, ou "Corps de Gloire", dont l'apparition est consécutive à la crucifixion-transsubstanciation-résurrection, est un corps effectivement matériel, mais dédensifié.


L'Esprit correspond au Nagual transcendant. L'Esprit n'est donc pas selon moi "la seule realité" mais la Virtualité, le Nagual.

La matière correspond au Tonal. Elle est la conséquence de la fécondation de l'onde (Ame) par le corpuscule (Esprit), ou exprimé autrement, de la façon dont le potentiel est déterminé par l'Esprit.

Car l'Ame correspond au potentiel. Tant que l'Ame n'est pas libérée, c'est effectivement que le potentiel de l'Esprit reste conditionné.

Ce conditionnement subsiste tant que l'Esprit (corpuscule) et l'Ame (onde) sont en confusion chez une Flamme Jumelle (confusion entre l'être et son potentiel), ce qui est aussi corrélé à la confusion des deux Flammes Jumelles entre elles. Dans ce cas, l'Esprit n'a pas intégré sa rigidité corpusculaire, ni donc sa réalité Tonale corporelle associée, sa Matière.

Cette rigidité est en fait mélangée à l'Ame, l'onde, et cela entraîne l'impossibilité de déterminer le meilleur potentiel du système à cause de la confusion, ce qui provoque la densification du Tonal, de la réalité immanente. La densité de la matière est un aspect de l'Esprit-Nagual en confusion avec la réalité Tonale.

Il faut donc comprendre la confusion comme ayant plusieurs composantes corrélées. On peut par exemple considérer le triangle Nagual-Tonal-Potentiel qui correspond au triangle Esprit-Corps-Ame (le Corps ou Matière est ce qui fait la jonction, ou si on veut l'arbitrage, entre l'Esprit et l'Ame, son Potentiel).

Les trois aspects sont forcément en confusion triangulaire si il n'y a pas discrimination: si l'Esprit est en confusion avec son Potentiel, alors il est aussi en confusion avec son Corps, sa Matière, et ce dernier est également en confusion avec le Potentiel. Il y a triangulation de la confusion.

S'émanciper consiste à faire l'alliance triangulaire de l'Esprit avec la Matière et l'Ame (Nagual-Tonal-Potentiel) par discrimination dialectique, ce qui implique la dynamique du Couple Sacré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Ven 27 Juin 2008, 14:53

Je renvoie la problématique discriminatoire entre le Nagual et le Tonal au sujet "Dialectique de la Perception" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , dans le développement qui y est fait autour du "Champ de Lien" et du "Champ de Séparation.

Le Champ de Lien est le Nagual

Le Champ de Séparation est le Tonal



Par la discrimination mentale entre Lien et Séparation, Virtuel et Réel, il est possible de surfer sur la frange discriminée entre le Nagual et le Tonal.

On peut alors "chevaucher le Dragon au niveau du Coeur (chakra cardiaque).

A ce moment, le chakra Coronal en hyper-ouverture perçoit intégralement le Nagual, sans absorption intempestive en Samadhi. Le "vol du Dragon" commence à être maîtrisé sur la "frange cardiaque".

D'un autre côté, l'ancrage dans le Tonal est de plus en plus stable.


Il faut donc toujours privillégier le travail énergétique sur le Coeur, car alors le reste vient naturellement, de façon équilibrée.

L'Oiseau-Christ, le Dragon, se présente de lui-même pour être chevauché par la (con)science naturelle des Rythmes et de l'Harmonie.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Ven 27 Juin 2008, 17:23

La Flamme Jumelle féminine n'apparaîtra pas immédiatement dans le véhicule (Dragon, Oiseau, Christ), car la masculinité doit préalablement acquérir une certaine maîtrise du vol par un calme mental suffisant.

La confrontation trop précoce avec l'onde mentale de sa Flamme Jumelle féminine serait redoutable, car elle amplifierait terriblement toute symbiose narcissique encore trop présente.

Le danger serait énorme pour le Couple Sacré, qui pourrait subir un crash identitaire (crash du véhicule par amplification des instabilités narcissiques).


Le calme mental préconisé dans la méditation a pour objectif non seulement de rencontrer l'Autre dans la Beauté contemplative du retrait mental, mais aussi dans le cas de la polarité masculine, de se préparer à s'unir à l'onde mentale de sa polarité féminine, ce qui lui réclamera un sacrifice narcissique intégral pour pouvoir se mettre au Service de la nature féminine.

Sans une telle préparation mentale, par sublimation narcissique progressive, désamorçage de la symbiose, la polarité masculine ne sera pas prête à être confrontée au sacrifice narcissique intégral que lui réclamera impérativement sa polarité féminine.

En résumé, l'amorce véritable de la fusion jumelle ne pourra pas s'enclencher tant que la polarité masculine n'aura pas atteint un degré de sublimation narcissique suffisant, autorisant la fusion des essences sans risque d'hyper-amplification symbiotique.

Il y a un "seuil" symbiotique, du côté masculin, en deçà duquel la polarité masculine sera intégralement repoussée dans l'extrême symbiose par la rencontre directe avec l'essence complémentaire, et au-delà duquel la polarité masculine sera intégralement décontaminée de la symbiose par subjugation mentale, lors de la même rencontre avec l'essence complémentaire.

Pour vivre la fusion, il faut que la masculinité ait franchi ce seuil symbiotique, qui est déjà très avancé sur l'échelle du narcissisme!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Ven 27 Juin 2008, 20:39

Il ne faudrait cependant pas croire que la maîtrise est une réalité problématique ou dangereuse.

Ainsi que je l'ai déjà exprimé, il n'y a rien de plus naturel, sûr et évident que la maîtrise éternelle du "vol" du Couple Sacré, lorsqu'elle est acquise.

Ce qui rend l'approche de la maîtrise problématique voire dangereuse est l'agitation de la confusion humaine globale, l'amplification des instabilités narcissiques par l'entremise de l'agglomération causale du paradigme, et de ses noeuds karmiques.

Comme toujours, le contrôle est lui-même à la source des problèmes qu'il prétend résoudre... sans jamais réellement les solutionner!

Seule la sublimation peut apporter une réelle solution au narcissisme.



J'aimerais ajouter ici quelques commentaires à propos de la Triangulation Esprit-Corps-Ame que j'ai déjà abordée un peu plus haut dans ce même sujet.

J'ai exprimé la triangulation Esprit-Corps-Ame de la façon suivante:

- L'Esprit est le Virtuel
- Le Corps est le Réel
- L'Ame est le potentiel

Si on observe une seul polarité du Tao, l'Esprit est le Corpuscule, l'Ame est l'onde, et le Corps est le point central du Tao.

J'ai pourtant souvent dit que le centre du Tao était le potentiel central du Couple Sacré... donc l'"Ame" du Couple Sacré en quelque sorte. Or, si on suit l'approche de la triangulation, on trouve le Corps au centre... cela est pourtant juste!

En fait il y a une discrimination à effectuer entre le potentiel d'une Personne, et le potentiel du Couple lui-même dans son ensemble de deux Personnes.

La Triangulation Esprit-Corps-Ame telle que présentée dans ce sujet envisage la potentialité de chaque Personne prise séparément, et non pas du Couple dans son ensemble.


En fait, il n'y a qu'un seul Corps, le Corps du Couple, le Corps du Christ, de l'Oiseau! Et ce Corps intègre le Potentiel central du Couple, sa faculté de procréation. Pour le Couple Sacré, le Corps intègre le potentiel procréateur qui le lie à la collectivité.

Tandis que pour la polarité sexuée considérée isolément, comme Personne, le potentiel est l'onde en tant son rapport au Couple Sacré. Car le Couple est pour la Personne le pivot intermédiaire vers le collectif.

En fonction de son rapport avec le Couple Sacré, la Personne vivra son propre Corps de façon plus ou moins altérée et illusoirement séparée du Corps unique du Couple, selon la Triangulation Esprit-Corps-Ame. Mais en réalité dans tous les cas il n'y a qu'un seul vrai Corps pour un Couple Sacré. Un Corps pour deux Personnes.


Il y a donc une discrimination à faire entre la dialectique des aspects constituants de chaque Personne, Ame (onde de potentiel) et Esprit (corpuscule existentiel), et la dialectique des deux polarités sexuées entre elles. Dinc unne discrimination entre la dialectique de la Personne et la dialectique du Couple.

Pour la Personne, le potentiel est l'onde qui la lie au Couple par la Triangulation Esprit-Corps-Ame, sachant que le Corps est toujours la part commune du Couple dans les Personnes.

Pour le Couple, le potentiel est central, intégré au Corps unique.

J'espère que ces notions seront clarifiées suite à cette mise au point.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Dim 29 Juin 2008, 21:07

Reconnaissance du moindre potentiel:


Finalement, la dialectique du Réel et du Virtuel consiste à accepter d'intégrer le fait que la reconnaissance du moindre potentiel est indispensable à l'expression du meilleur potentiel.

En effet, si on attache la réalité du Couple Sacré en tant que meilleur potentiel, en excluant par toute-puissance les moindres potentiels (relations narcissiques hors Couple Sacré), on emprisonne la réalité de l'autre et on perd donc la réalité du meilleur potentiel.

Attacher le potentiel l'empêche de s'envoler, de s'exprimer. Or, détacher le potentiel se fait en intégrant et en acceptant la liberté, l'éventualité, des moindres potentiels (potentiels narcissisés). C'est reconnaître la liberté narcissique d'autrui.

Le meilleur potentiel est une vérité à laquelle on ne peut adhérer que librement et spontanément, en la reconnaissant. Et elle supplante alors naturellement tous les moindres potentiels, mais pas en les refoulant, en les intégrant consciemment, de sorte que la discrimination soit complète entre le moindre et le meilleur.


Voilà pourquoi la relation des Flammes Jumelles doit atteindre la sublimation narcissique intégrale, et se positionner au-delà de toute forme d'attachement narcissique à autrui, de toute jalousie, possessivité.

Car toute jalousie ou possessivité est en soi le rejet d'un moindre potentiel, rejet qui invalide alors l'expression éventuelle du meilleur potentiel.


Plus encore, le rejet d'un moindre potentiel appelle fondamentalement sa réalisation concrète, alors que la reconnaissance d'un moindre potentiel désactive sa réalisation concrète.

Le rejet des moindres potentiels est ce qui crée globalement la confusion du paradigme humain entre Réel (Tonal) et Virtuel (Nagual) :

par refoulement des moindres potentiels, ceux-ci sont attirés vers leur expression dans le Réel. De ce fait, le Réel n'exprime pas le meilleur potentiel, car il y a confusion avec le Virtuel.

Cette confusion par rejet des moindres potentiels est la source symbiotique de la condition humaine. Le rejet des moindres potentiels est en effet directement lié au refoulement originel de la complémentarité.

Par possessivité narcissique, la complémentarité est en fait originellement refoulée par le rejet des moindres potentiels (négation de la liberté narcissique d'autrui).

Il y a alors "chute" inévitable vers une réalité alourdie, rigidifée, narcissisée, en raison de la tension de concrétisation des moindres potentiels rejetés.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Lun 30 Juin 2008, 01:24

La reconnaissance des moindres potentiels est le Service karmique naturel que se rendent mutuellement les Couples Sacrés afin de progresser si possible vers leurs meilleurs potentiels respectifs.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Ven 05 Sep 2008, 12:23

Certitude et Doute:


Dialectiquement, le Doute fonde la Certitude, du point de vue des potentiels existentiels.

Nous avons vu qu'il existe deux Vérités qui doivent être discriminées l'une de l'autre, pour devenir certaines l'une et l'autre (article "Les deux Vérités" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ).

Cette discrimination, permettant de fonder une certitude, provient forcément d'une ouverture en compensation à la fermeture que constituera la certitude.

La discrimination du potentiel existentiel provient d'une articulation dialectique entre le Doute comme Lien d'ouverture et la Certitude comme Séparation de fermeture.

L'ouverture est le Doute préalable: on ne peut pas forcer le potentiel, on ne peut rien exiger, rien spéculer, car on ne peut que répondre au finalisme collectif.

Le Doute dialectique est donc l'antithèse de la spéculation, et c'est ce qui lui permet de promouvoir la signification existentielle, au lieu de la compromettre.

La discrimination du meilleur potentiel doit donc tenir compte à la fois de la Vérité de l'essence (Nature de l'Etre = aptitudes de l'Etre) et de la Vérité du point de vue (position de l'Etre dans la collectivité = rapport de l'Etre avec le finalisme collectif).

Donc, à priori, le meilleur potentiel ne pourra être discriminé qu'en laissant ouverts TOUS les potentiels, parmi lesquels il y aura donc aussi tous les moindres potentiels!

Si on néglige de laisser ouvert un quelconque potentiel, ou si on en refoule un volontairement, on sera incapable de pouvoir discriminer le meilleur potentiel existentiel!

La définition du Doute existentiel est donc l'ouverture préalable équanime à tous les potentiels existentiels en vue de pouvoir discriminer le meilleur potentiel sans spéculation, de façon à préserver la signification existentielle du Soi.


Dialectiquement, la Séparation identitaire d'un Soi parfaitement affirmé ancre un Lien d'ouverture au Doute existentiel intégral, qui permet alors la Séparation de discrimination certifiante du meilleur potentiel actuel du Soi, qui ancre alors un Lien transitionnel parfait, faisant transiter l'intégralité des potentiels du Soi à travers la chaîne causale de la réalité.

On voit bien le jeu de ping-pong dialectique entre le Lien et la Séparation par lequel la signification du Soi est intégralement préservée dans la chaîne causale de la réalité, en l'absence de toute spéculation.

Car on peut comprendre de ceci que la spéculation compromet la transition intégrale du Soi dans la réalité, par réduction de la signification du Soi.

Donc, l'humilité équanime face à tous les potentiels permet d'en réaliser le meilleur: le potentiel qui intègre tous les potentiels en lui.

L'incertitude face aux potentiels permet la certitude de la destinée: on aura la certitude que ce sera toujours le meilleur potentiel qui sera promulgué tant que l'incertitude préalable sera intégrale.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   Ven 05 Sep 2008, 13:55

Le processus énergétique Crucifixion-Transsubstanciation-Résurrection est l'amorce de la première transition intégrale du Soi dans la réalité.

Il faut donc aussi comprendre qu'il n'y a qu'une seule réalité pour "un Soi", par identité: les aspects du Soi qui ne peuvent pas encore transiter par la réalité restent en attente dans d'autres "dimensions"... de la virtualité! (cf le film "The One")

Il faut vraiment éviter l'erreur qui consiste à désintégrer le Soi, et à travers lui les réalités personnelles, en lui conférant une aptitude à incarner différentes réalités de façon simultanée.

Il n'y a qu'un seul Soi par identité, par Couple Sacré, et ce Soi est incarné dans la réalité selon deux Personnes au maximum, dans le même paradigme matériel, le même monde, représentant les deux polarités sexuées d'une même identité.

Il n'y a pas pour une même identité, un même Couple Sacré, de multiples Soi incarnés actuellement un peu partout, dans des mondes différents, et dans la simultanéité.

Les aspects d'une identité qui ne peuvent encore transiter dans la réalité sont laissés en latence dans des "dimensions" de la virtualité (Nagual), qui ne sont pas des dimensions de la réalité (Tonal).

Ce blocage d'aspects du Soi dans le Nagual, reflétant une inaptitude à faire transiter l'intégralité du Soi dans le Présent, est ce qui morcelle l'expérience temporelle en y dissociant ses composantes de Passé-Présent-Futur.

En effet, les aspects du Soi ne pouvant transiter par le Présent restent bloqués dans le virtuel, et ces blocages constituent l'expérience d'un passé dissocié du présent, conditionnant de ce fait aussi un futur dissocié du Présent.

Si l'on recherche les aspects du Soi non intégrés, il faut comprendre qu'ils n'ont simplement pas pu être actualisés dans le Présent, et il faut donc en rechercher la trace dans le passé qui s'est dissocié du Présent.

Inévitablement, l'intégration du Soi, et l'émancipation consciente, implique l'intégration du passé par actualisation (libération) de tous les refoulements du Soi qui ont créé la dissociation du passé d'avec le Présent.


La réalité du Soi n'est pas à chercher ailleurs, dans de multiples réalités dimensionnelles, car cela ressemblerait fortement à une fuite du Soi, une sorte de refoulement intégral!

En d'autres termes, il faut conscientiser la Séparation là où elle doit être, et le Lien là où il doit être. La Séparation est transcendante, et donc temporelle, et le Lien est immanent, donc spatial.

Ce qui détermine donc la Séparation en tant qu'identité est le temps, et non pas l'espace!

Discriminer les époques entre elles permet de les unifier (loi dialectique), de façon à intégrer les époques du Soi dans le Présent d'un même espace.

Et un Soi en tant qu'identité unique n'a donc pas plusieurs espaces, donc plusieurs réalités simultanées! Le croire est une confusion dialectique totale! C'est en fait une confusion entre transcendance et immanence.

En fait, c'est la confusion des époques entre elles qui déforce la Séparation temporelle (affirmation) du Soi, et provoque alors une dissociation apparente du Lien spatial immanent qui se déforce aussi : il y a apparition de "plusieurs espaces" de réalité, en effet, mais pas simultanés, temporalisés! La réalité spatiale se décline confusément par rapport à une temporalité dissociée, subissant alors aussi cette dissociation.

Ces espaces sont donc, par confusion temporelle, dissociés temporellement: à chaque époque confuse son propre espace illusoirement dissocié, et c'est de cette façon qu'il faut comprendre le morcellement du Lien spatial par la confusion de la Séparation temporelle.

Penser qu'une même identité pourrait simultanément occuper des espaces différents, signifierait qu'une même identité pourrait avoir des réalités différentes.

Et cela signifierait qu'il y a plusieurs identités, car l'identité provient de l'articulation dialectique entre la multiplicité des potentiels en latence et l'unicité de réalisation d'un seul potentiel à la fois.

La multplicité simultanée des espaces implique une multiplicité simultanée de réalisation de potentiels, ce qui est dialectiquement impossible à une seule identité.

Cette démonstration dialectique par l'"absurde" montre donc qu'une même identité n'a qu'une seule réalité spatiale simultanée.

Le reste relève de la schizophrénie.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Réel et le Virtuel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Réel et le Virtuel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage virtuel univers Celestia
» Quand un vol virtuel envoie dans une prison bien réelle
» Un Rennais a réalisé un radar virtuel pour localiser les avions.
» PÈLERINAGE VIRTUEL AU TOMBEAU DE SAINT MARTIN DE TOURS
» Le suicide virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: