ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Servir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Servir   Dim 04 Mai 2008, 17:28

Bonjour à toutes et tous,


Une loi dialectique:

On ne peut pas servir correctement ce à quoi on est assujetti!


En clair, il est impossible d'assumer vraiment une fonction dans un contexte hiérarchique, ou d'un quelconque jeu de pouvoir.

Pour la dialectique, la hiérarchie est une confusion, mais je l'ai déjà exprimé et dialectiquement démontré plusieurs fois.

En effet, pour parler une dialectique très simple, le lien hiérarchique est une confusion identitaire, un faux lien confusionnel, attachant, qui déforce la rencontre interpersonnelle.

De ce fait, il y a forcément confusion entre l'identité et la fonction, et cette dernière ne peut pas être correctement assumée.

Plus simplement, la confusion identitaire qu'implique la hiérarchie empêche une correcte perception (la séparation interpersonnelle est déforcée), et de ce fait, il est logiquement impossible d'assumer correctement la moindre fonction à partir d'une perception faussée, d'une conscience altérée de la relation.


Servir ne peut donc s'exercer véritablement que dans l'équivalence de l'interdépendance, dans l'égalité des Personnes face au finalisme collectif.

Cela signifie qu'une fonction authentique, même si elle peut s'exercer vis-à-vis d'une personne en particulier, est toujours réalisée selon une conscience collectiviste, dans l'Amour inconditionnel du lien collectif. Une fonction authentique n'est donc pas spéculative: elle rencontre le finalisme collectif.

La seule fonction authentique est en fait la fonction sexuée spirituelle, qui possède deux aspects, l'un de procréation (appel à la naissance), l'autre d'éducation (assistance à l'émancipation).

C'est la seule fonction authentique car elle se fonde sur une différenciation existentielle.

En effet, l'essence de la fonction est la différenciation. C'est de cette évidence qu'a découlé la spécialisation des fonctions, et la création de hiérarchies.

Mais bien entendu, dans un cadre hiérarchique, de spécialisation illusoire, la confusion identitaire compromet l'égalité interpersonnelle.

Pour qu'une fonction soit authentique, il faut qu'elle fasse intégralement partie de la personne, sans confusion avec son identité, de sorte qu'identité et fonction soient parfaitement harmonisées, sans être mélangées, sans être dépendantes l'une de l'autre.

Cette différenciation authentique est la différenciation de la sexuation spirituelle, des polarités du Tao.

Le vrai Service à la collectivité ne peut donc pas s'effectuer en dehors du contexte du Couple Sacré. Et même encore divisées, tout service que les Flammes Jumelles rendent vraiment au collectif, est inscrit dans le Couple Sacré.

En réalité, c'est donc par véritable Service au collectif que les FJ peuvent se rapprocher, se rencontrer et s'épouser. La disposition au Service collectif donne du poids à l'authenticité conjugale sacrée, et aide à la réintégration des refoulements et des blocages.

Mais cette disposition au Service ne doit pas se faire selon les axes illusoires proposés par les mirages de la société humaine. En d'autres termes, cette disposition au Service ne nécessite pas de se lancer à corps perdu dans une croisade humanitaire, par exemple.

Etre disposé au Service, c'est avant tout vouloir simplement être présent, en tant que personne humaine, là où on est. Présent et centré à soi-même, et donc présent et ouvert aux autres. Cela l'implique pas de partir à l'autre bout de la Terre. En fait, il ne peut y avoir dans le Service aucune forme de fuite par rapport à soi ou aux autres, par rapport à la vie et aux endroits où elle nous entraîne naturellement.

Etre disposé au service peut donc paradoxalement consister à accepter et intégrer la solitude, par exemple. Mais dans tous les cas, il s'agit d'être le plus présent là où on est au moment où on y est.

Etre disposé au Service est avoir la volonté d'apprendre à vivre de plus en plus hors de toute spéculation, afin de rencontrer vraiment les autres et le monde.

Car pour intégrer le monde entier, et le Servir authentiquement, il n'est pas nécessaire de bouger physiquement, même pas d'un millimètre.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Credo



Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 131
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Servir   Dim 01 Juin 2008, 15:58

à ce propos...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Sphinx a écrit:

On ne peut pas servir correctement ce à quoi on est assujetti!


En clair, il est impossible d'assumer vraiment une fonction dans un contexte hiérarchique, ou d'un quelconque jeu de pouvoir.

Je ressens que mon rapport à la Source (que je perçois à travers mes méditations au Coeur) peut être assimilée à une forme d'assujettisement...
Il devrait donc y avoir dans une optique dialectique confusion d'identité.
On retrouve aussi ce rapport dans la phrase "que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel".
Dans le même temps je ne vois pas comment on peut sortir de l'assujetissement à notre propre origine, puisque sans elle il n'y a pas d'existence.
Comment sortir de ce conflit sainement en pratique?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coeursacre.blogspot.com
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Servir   Dim 01 Juin 2008, 17:48

Bonjour Credo,


Citation :
On retrouve aussi ce rapport dans la phrase "que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel".

C'est une évocation de la volonté divine collective: toute volonté tournée vers le Service au potentiel est collectiviste!

De ce fait, il n'y a pas de hiérarchie, mais il y a l'individu au Service de la collectivité, c'est tout.

C'est un individu dont la perception s'est tellement affinée et synthétisée qu'il perçoit la tendance du flux universel avec une grande finesse.

Il a une telle perception intégrale du mouvement collectif qu'il peut y adhérer spontanément, et même y inscrire librement sa "touche" personnelle.

La "volonté" est celle du "banc de poisson", ce n'est pas une volonté hiérarchique, il n'y a pas de chef dans le banc de poisson... l'ensemble, la collectivité, se comporte comme un individu, composé de multiples individus.

Chaque individu est un canal de la volonté de la "personne collective", une référence de celle-ci.

Ce que réprésente la "volonté du Père" est cette volonté synthétique collective, absolument pas hiérarchique, qui transite à travers tout individu qui s'est assez individué.

Il ne doit pas y avoir assujettissement à la Source, mais adhésion libre et spontanée à la volonté du mouvement collectif transmis par la Source.

Et c'est lorsqu'on refoule la perception de la volonté collective, qu'on s'enferme dans un système hiérarchisé, où la volonté collective est fragmentée en volontés individualistes, forcément conflictuelles entre elles.

Le banc de poisson se désunit, et des "chefs" apparaissent prétendant résoudre la désunion collective, alors qu'ils ne font que la perpétuer en réalité. Ils profitent de l'opportunité de la désunion collective pour se faire prendre en charge par le collectif, et perpétuer ce système de prise en charge symbiotique. Tels sont les chefs hiérarchiques...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Credo



Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 131
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Servir   Dim 01 Juin 2008, 18:29

Sphinx a écrit:



Il ne doit pas y avoir assujettissement à la Source, mais adhésion libre et spontanée à la volonté du mouvement collectif transmis par la Source.

Et c'est lorsqu'on refoule la perception de la volonté collective, qu'on s'enferme dans un système hiérarchisé, où la volonté collective est fragmentée en volontés individualistes, forcément conflictuelles entre elles.


Je te suis quant à l'adhésion au mouvement transmis par la Source, mais quant au mouvement collectif, je le ressens en dissonance complète avec celle-ci...

Quand je me mets en résonnance avec la Source, j'ai plutôt l'impression d'être un petit poisson tout seul, alors que quand je suis le mouvement collectif, je m'éloigne tellement de la Source que j'ai l'impression de me liquéfier...

D'où vient cette perception?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coeursacre.blogspot.com
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Servir   Dim 01 Juin 2008, 18:50

Bonjour Credo,


nous sommes dans un paradigme en condition de libre-arbitre, ce qui constitue un passage difficile mais inévitable par la confusion individualiste.

Le mouvement apparent, actuel, de l'ensemble de ce paradigme n'est donc pas cohérent. Le flux de la vie n'y est pas harmonieux.

De ce fait, la seule façon de se connecter au flux harmonieux de la vie, est de se brancher sur une réalité plus vaste que celle de ce paradigme de libre-arbitre.

Le flux de la conscience universelle est accessible lorsqu'on se centre assez et qu'on adhère à son mouvement naturel, même si, d'un autre côté, des interférences sont spécifiquement créées dans le but d'empêcher ces connexions.

Chaque connexion avec le flux universel crée un canal de prénétration d'harmonie, de convergence naturelle, au coeur de la forteresse du libre-arbitre humain, et participe à sa libération.

En fait, se placer dans une réalité plus vaste permet de voir le paradigme "par l'extérieur", et donc de réaliser que son incohérence interne n'est que transitoire, illusoire, car sa Beauté, sa cohérence globale, externe, est toujours respectée.

Cela permet donc de voir que l'Humanité est Belle, malgré sa confusion transitoire. Et de ce fait, cette vision externe, éprouvée à partir d'une position interne, incarnée, actualise la Beauté de l'Humanité au sein de sa confusion transitoire.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Credo



Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 131
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Servir   Dim 01 Juin 2008, 22:00

Sphinx a écrit:


En fait, se placer dans une réalité plus vaste
permet de voir le paradigme "par l'extérieur", et donc de réaliser que
son incohérence interne n'est que transitoire, illusoire, car sa
Beauté, sa cohérence globale, externe, est toujours respectée.


Concrètement, comment fais-tu pour voir le paradigme de l'extérieur?

Merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coeursacre.blogspot.com
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Servir   Lun 02 Juin 2008, 12:33

Bonjour Credo,


on voit le paradigme par l'extérieur en extase transcendantale, lorsque le centrage sur soi est très puissant et que le contact est bien établi avec la conscience universelle, et les Etres qui en font partie.

La particularité de l'extase est d'être déconfusionnée et paradoxale, à la fois action et inaction, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur.

Pour avoir la juste vision, il faut retrouver une vision collectiviste, et non pas la vision fragmentée par individualisme qui prévaut pour l'instant à l'intérieur du paradigme.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Credo



Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 131
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Servir   Mar 03 Juin 2008, 15:04

merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coeursacre.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Servir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Servir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sant Perpetuus et commentaire du jour "Celui qui vient de se servir en même temps que moi, celui-là va me livrer"
» peut-on se servir de ce document?
» Servir l’État : Le corps des préfets
» On ne peut servir Dieu et l'argent
» Benoît XVI invite les médias catholiques à servir la vérité avec courage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: