ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Origine de nos pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Ajusteur de pensée...   Lun 06 Aoû 2007, 14:14

Ajusteur de pensée...

Tous les hommes conscients
ont un contact avec l’éther
il ne s'agit pour eux que d'oser verbaliser la vibration


Dès qu'un homme sait qu'il a un Ajusteur de pensée,

dès qu'il connaît le monde astral, la domination de l'astral, dès qu'il connaît la science de l'esprit, qui est une science qui provient de l'éther, cet homme ne peut accepter qu'un seul homme sur la Terre ait un contact.

Tous les hommes conscients ont un contact avec l’éther, il ne s'agit pour eux que d'oser verbaliser la vibration. Dès que l'homme écoute au lieu de penser tout ce qui traverse son mental, il se donne alors le temps nécessaire pour réaliser que c’est son intellect qui interfère lorsqu’il se croit en train de penser.

C'est toujours l'ego qui mesure égoïquement le potentiel de sa fusion sous forme de quantité, à un niveau quelconque. Ceci est encore une illusion. Dans l'événement de la conscience supramentale, il n'y a pas de degré comme tel psychologiquement, de comparaison d'étapes ou de modules de fusion.

C'est une illusion de croire que les initiés qui ont amené la conscience supramentale ont été les seuls dans leur temps et leur époque sur la planète. Il y a tout le temps eu des fonctions d'êtres utilisant un corps physique mais dont le temps n'était pas de se faire connaître des masses.

Ces êtres venus d'ailleurs étant des intelligences de l'éther ont maintenu à différents niveaux la continuité d'une vie éthérique et non d'une vie planétaire astralisée à travers une âme. Ces êtres-là n'ont nul besoin d'être reconnus par l'homme physique, mais certains d'entre eux ont eu un autre mandat d'être connu à travers leur corps physique.

Les êtres qui ont toujours travaillé occultement pour la sauvegarde cosmique et universelle de l'humanité ont toujours oeuvré à partir de la vibration dite éther. Les êtres étant en conscience avec leur dimension supérieure, dite Ajusteur de pensée, à un degré comme à un autre de leur propre expérience individuée ne connaissent pas la mort, ce sont des immortels.

Ces êtres maintiennent au-delà de la matière les champs éthériques afin que l'astral ne puisse plus ou ne puisse plus éventuellement dominer la conscience de l'homme. De là leur travail dans l'éther au-delà du corps physique.

Maintenant au niveau de l'avènement supramental, il devient totalement aberrant de croire qu'un seul homme sur la Terre, qu'une seule régence, qu'un seul mouvement dit supramental sur la Terre puisse avoir le luxe, la prétention d'être le pourparleur avec les mondes de l'éther. Chaque nouvel initié doit oser verbaliser sans aucune prétention d'être le seul à représenter ce que nous appelons l'avènement supramental sur la Terre.

Donc l'homme conscient ne pouvant plus croire de par l'exercice de son intelligence entre dans un savoir, et ce savoir lui permet de savoir que les portes de l'universel ont toujours été ouvertes et que seule l'ignorance de l'humain l'a empêché de consulter la mémoire solarisée, la mémoire solaire.


extrait de http://www.micheldow.ca/pages/tous_les_hommes_conscients_ont_un_contact_avec_l_etherpag.html

Donc avoir la vibration?
Avoir la vibration c'est l'installation d'une fréquence ondulatoire dans le cerveau, qui rend le cerveau un outil de télépathie avec les circuits universels, d'où l'intensité de la communication télépathique est proportionnelle à l'établissement du cerveau éthérique, c’est-à-dire à la fréquence neurotransmettrice du cerveau humain qui sert et devient un outil éthérique. Voilà ce que veut dire pour l'école de formation avoir la vibration.
extrait de
http://www.micheldow.ca/pages/que_signifie_avoir_la_vibrationpag.html
Cela signifie qu’il faut pouvoir contenir ce qui est dit ici sur le site et dans la formation, au niveau vibratoire de la philosophie d'abord et pour un certains temps ensuite. Et avec la contenance de ce qui est dit, le cerveau est de plus en plus fusionné, autrement dit, le supramental descend vers le cerveau de l'homme et ce cerveau servira plus tard à la création du double éthérique.

Le supramental est l'outil nécessaire qui sert à créer un espace entre l'intellect et le double. Autant le double doit être créé, autant le supramental est un outil qui sert de structure, d'encadrement pour la conscience dans l'homme (et non pour son ego) dans un autre temps.

Donc avoir la vibration c'est de reconnaître qu'il doit y avoir un temps vide, qu'il doit y avoir un vide pour qu'une pénétration puisse se faire. Ceci est appelé l'avènement supramental dans le cerveau de l'homme qui pousse l'intellect à devenir un outil de seconde vitesse et c'est le double qui devient à la première place.

Ceci se vit plus ou moins lentement selon la capacité de l'ego à subir la mutation, qui durera des années, afin de devenir conscient que la vie vient vers lui, que la vie vient d'ailleurs. Et savoir ceci est bouleversant psychologiquement car l'homme de la Terre, celui qui est marqué, doit savoir qui il est.

La formation de cette école sert à placer la personne en vibration avec son propre cerveau et en résonance avec les circuits universels d'où le contact télépathique s'installera lentement, graduellement, progressivement.

Donc, la parole servira à faire vibrer une idée, une pensée, une énergie, provenant du plan mental de l'éther qui, reçu par l'homme, perçu par l'homme, entendu par l'homme, lui donnera ce que nous appelons le savoir, un savoir nouveau, neuf, à partir du monde mental de l'éther qui infusera ce que l'on peut appeler son supramental.

Ce savoir étant vibratoire et venant d'un monde réel n'a pas besoin d'être intellectualisé. Donc, l'homme doit en arriver par instruction, par patience, à coordonner parfaitement avec l'action éthérique, c'est-à-dire avec le champ d'activité que cette fréquence crée comme double présence, double pensée dans son mental humain, son intellect qui croit être capable de définir une vibration par une pensée humaine.

Et c'est ici que l'initiation commence, que la souffrance commence, et que l'ego psychologique a besoin de savoir qu'il doit devenir un survivant et qu'il doit apprendre à s'armer et à se battre contre l'astral qui le désinformera sans relâche.

L'ondulation de la fréquence mentale, la gravité de cette fréquence dans le cerveau de l'homme doit faire comprendre à son mental inférieur qu'au-delà de sa souffrance psychologique, ou spirituelle, ou autre, un rapport étroit, un lien, un contact est en train de s'installer dans son cerveau et cela, au-delà de l'apparence des formes subtilement utilisées par l'Ajusteur de pensée qui place son ego en échec devant l'inévitable.

Mais l'ego ne peut pas comprendre ceci, puisque son intellect ne peut pas lui parler, il ne peut que le faire penser et ces pensées sont astralisées. Donc l'ego a besoin d'être instruit, il a besoin de savoir, et il a besoin de développer sa conscience de manière vibratoire à la fréquence, c'est-à-dire à la résonance de l'Ajusteur de pensée, afin que l'homme commence à entrer en relation avec un lui-même qui ne lui ressemble pas mais avec une autre énergie qui deviendra lui-même avec le temps de la fusion.

http://www.micheldow.ca/pages/michel_dowpag.html
http://www.micheldow.ca/pages/le_developpement_d_une_conscience_supramentalepag.html
pour rappel..c est cette page(entre autre) qui m a conduite à faire des recherches sur l ajusteur de pensée...
http://melchizedek.hotserv.dk/
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Lun 06 Aoû 2007, 14:33

1. ORIGINE DES AJUSTEURS DE PENSÉE
Puisque les Ajusteurs de Pensée sont de l’essence de la Déité originelle, nul ne
peut prétendre parler avec autorité de leur nature et de leur origine. Je ne peux
communiquer que les traditions de Salvington et les croyances d’Uversa. Je peux
seulement expliquer comment nous considérons ces Moniteurs de Mystère et leurs
entités associées dans tout le grand univers.
Bien qu’il y ait des opinions diverses sur le mode d’effusion des Ajusteurs de
Pensée, il n’existe pas de telles divergences sur leur origine ; tout le monde est
d’accord sur le fait qu’ils émanent directement du Père Universel, la Source-
Centre Première. Ils ne sont pas des êtres créés, mais des entités de fragmentation
constituant la présence factuelle du Dieu infini. De même que leurs nombreux
associés non révélés, les Ajusteurs sont d’une divinité pure et sans mélange, des
parties non qualifiées et non diluées de la Déité. Ils sont de Dieu et, autant que
nous puissions le discerner, ils sont Dieu.
Quant à l’époque où ils commencèrent leur existence séparée en dehors de
l’emprise absolue de la Source-Centre Première, nous ne la connaissons pas ; nous
ne connaissons pas non plus leur nombre. Nous savons très peu de choses sur leur
carrière avant qu’ils n’arrivent sur les planètes du temps pour habiter le mental
des hommes. À partir de là, nous sommes plus ou moins au courant de leur
progression cosmique jusqu’à et y compris l’accomplissement de leur destinée
trine : l’aboutissement à la personnalité par fusion avec un ascendeur mortel,
l’aboutissement à la personnalité par décision du Père Universel ou la libération
des affectations connues pour les Ajusteurs de Pensée.
Bien que nous ne le sachions pas, nous supposons que de nouveaux Ajusteurs
sont continuellement individualisés à mesure que l’univers s’agrandit, et que le
nombre des candidats à la fusion avec un Ajusteur s’accroit. Mais il est également
possible que nous nous trompions en attribuant un nombre à la quantité des
Ajusteurs. Comme Dieu lui-même, il se peut que cette fragmentation de sa nature
insondable soit existentiellement infinie.
La technique de l’origine des Ajusteurs de Pensée est l’une des fonctions non
révélées du Père Universel. Nous avons toutes raisons de croire que les autres
associés absolus de la Source-Centre Première ne participent d’aucune manière à
la production des fragments du Père. Les Ajusteurs sont simplement et
éternellement les dons divins. Ils sont de Dieu et viennent de Dieu, et ils sont
semblables à Dieu.
Dans leurs relations avec les créatures de fusion, ils révèlent un amour céleste
et un ministère spirituel qui confirment profondément la déclaration que Dieu estesprit ; mais, en plus de ce ministère transcendant, beaucoup de choses se passent
qui n’ont jamais été révélées aux mortels d’Urantia. Nous ne comprenons pas non
plus exactement ce qui se passe quand le Père Universel donne quelque chose de
lui-même qui fera partie de la personnalité d’une créature du temps. La
progression ascendante des finalitaires du Paradis n’a pas non plus révélé encore
les pleines possibilités inhérentes à cette association céleste de l’homme et de Dieu.
En dernière analyse, les fragments du Père doivent être le don du Dieu absolu aux
créatures dont la destinée englobe la possibilité d’atteindre Dieu en tant qu’absolu.
De même que le Père Universel fragmente sa Déité prépersonnelle, de même
l’Esprit Infini individualise des portions de son esprit prémental pour qu’elles
habitent et fusionnent effectivement avec les âmes évolutionnaires des mortels
survivants de la série à fusion avec l’esprit. Mais la nature du Fils Éternel n’est
pas fragmentable de cette manière ; l’esprit du Fils Originel est ou bien diffus ou
bien personnel de manière discrète. Les créatures fusionnées avec le Fils sont unies
à des effusions individualisées de l’esprit des Fils Créateurs du Fils Éternel.
2. CLASSIFICATION DES AJUSTEURS
Les Ajusteurs sont individualisés en tant qu’entités vierges, et tous sont
destinés à devenir des Moniteurs, soit libérés, soit fusionnés, soit Personnalisés.
Nous croyons savoir qu’il y a sept ordres d’Ajusteurs de Pensée, mais nous ne
comprenons pas entièrement ces divisions. Nous désignons souvent ces différents
ordres comme suit :
1. Les Ajusteurs Vierges, ceux qui servent pour la première fois dans le
mental d’un candidat évolutionnaire à la survie éternelle. Les Moniteurs de
Mystère ont une nature divine éternellement uniforme. Leur nature expérientielle
est également uniforme quand ils sortent pour la première fois de Divinington ;
leur différenciation expérientielle ultérieure résulte de leur expérience effective
dans le ministère universel.
2. Les Ajusteurs Avancés, ceux qui ont servi, pendant une ou plusieurs
périodes chez des créatures volitives, sur des mondes où la fusion finale a lieu entre
l’identité de la créature du temps et une portion individualisée de l’esprit de la
manifestation dans l’univers local de la Source-Centre Troisième.
3. Les Ajusteurs Suprêmes, les Moniteurs qui ont servi dans l’aventure du
temps sur les mondes évolutionnaires, mais dont les partenaires humains ont
refusé pour un motif quelconque la survie éternelle, ainsi que les Moniteurs qui ont
été ultérieurement affectés chez d’autres mortels appartenant à d’autres mondes
en évolution. Un Ajusteur Suprême n’est pas plus divin qu’un Moniteur vierge,
mais il a plus d’expérience et peut produire, dans le mental humain, des effets
qu’un Ajusteur moins expérimenté serait incapable d’obtenir.
4. Les Ajusteurs Disparus. Il se place ici un hiatus dans nos efforts pour suivre
les carrières des Moniteurs de Mystère. Il existe un quatrième stade de service au
sujet duquel nous n’avons pas de certitude. Les Melchizédeks enseignent que les
Ajusteurs du quatrième stade sont détachés en mission et qu’ils parcourent
l’univers des univers. Les Messagers Solitaires inclinent à croire qu’ils sont réunis à
la Source-Centre Première et jouissent d’une période d’agréable association avec
le Père lui-même. Et il est parfaitement possible qu’un Ajusteur soit en train de
parcourir le maitre univers tout en étant simultanément réuni au Père omniprésent.
5. Les Ajusteurs Libérés. Ce sont les Moniteurs de Mystère qui ont été libérés
pour l’éternité du service temporel auprès des mortels des sphères en évolution.
Quelles fonctions peuvent-ils remplir ? Nous l’ignorons.
6. Les Ajusteurs Fusionnés—les finalitaires—ceux qui ne font plus qu’un
avec une créature ascendante des superunivers ; ils sont les partenaires éternels
des ascendeurs temporels du Corps Paradisiaque de la Finalité. Les Ajusteurs
de Pensée fusionnent généralement avec les mortels ascendants du temps. On
les enregistre à l’entrée et à la sortie d’Ascendington avec ces mortels
survivants ; ils suivent le sort des êtres ascendants. Après fusion avec une âme
évolutionnaire ascendante, il semble que l’Ajusteur passe du niveau existentiel
absolu de l’univers au niveau expérientiel fini de l’association fonctionnelle
avec une personnalité ascendante. Bien qu’il conserve tout le caractère de la
nature existentielle divine, un Ajusteur fusionné devient indissolublement lié à
la carrière ascendante d’un mortel survivant.
7. Les Ajusteurs Personnalisés. Ce sont ceux qui ont servi avec les Fils du
Paradis incarnés, ainsi que beaucoup d’autres qui se sont spécialement
distingués pendant qu’ils habitaient un mortel qui a rejeté la survie. Nous
avons des raisons de croire que ces Ajusteurs sont personnalisés sur la
recommandation des Anciens des Jours du superunivers de leur affectation.
Ces mystérieux fragments de Dieu peuvent être classifiés de beaucoup de
manières : selon leur affectation dans l’univers, selon le degré de leur réussite
chez un mortel individuel ou même selon l’ascendance raciale de leur candidat
humain à la fusion.
http://www.urantia.fr/livre/PDF/Paper107.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Lun 06 Aoû 2007, 16:33

Merci Ambre,

tout cela est une façon intéressante, mais alambiquée, et finallement parfois un peu trompeuse, de décrire les différentes instances des Esprits s'incarnant sous forme de créatures afin d'évoluer vers l'expression complète de leur identité, ou Personnalité.

L'aspect trompeur de cette description est qu'elle établit un clivage entre l'Esprit et la créature incarnée qui peut faire penser à la cohabitation de deux êtres distincts, deux Personnes là où il n'y en a qu'une seule!

En effet, ce serait au fond comme décrire l'Esprit et l'Ame comme étant deux personnes différentes, alors que ce sont les constituants de conscience d'une seule Personne en devenir de réalisation, tout comme le spermatozoïde et l'ovule, éléments certes différents, ne fondent au final qu'un seul organisme!

Cette nuance rectificatrice étant faite, ce texte est intéressant!

Il faut aussi noter que concrètement, l'Esprit n'a pouvoir d'expression qu'à partir d'un certain degré de déconfusion de la Personne, et que dès lors son influence comme "Ajusteur de pensée" n'est pas perceptible avant un certain degré d'évolution.

Il faut probablement aussi établir un rapport avec la nouvelle grille planétaire et les Ajusteurs de pensée, par l'entremise du concept de "couverture mentale planétaire".


Bisouxxx,

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
zohar



Féminin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 11
Date de naissance : 16/11/1927
Age : 90
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mar 07 Aoû 2007, 12:02

J'ai lu attentivement cette intéressante approche sur les "Ajusteurs de Pensée".

Jamais, je l'avoue je n'avais entendu parler de ceci... et jamais, dans aucun écrit, ancien ou moderne je n'ai trouvé ce terme "d'Ajusteurs de Pensée".

Je suis allée fouiner dans tout ce que le net a pu m'apporter sur le sujet... et bien entendu sur Urantia.

Ils expliquent assez bien à quoi correspond ce terme en tant qu'Etre céleste, bien que cela reste assez normalement dans un "flou" numineux.

Ma difficulté ne rejoint pas vraiment la remarque de sphinx...

Elle porte plutôt sur ceci....
Pas une seule fois, je n'ai trouvé dans leurs écrits, le mot "amour" ou le mot "coeur."

Je ne parle pas ici du coeur "affectif" qui rejoint davantage l'émotionnel, mais bien de ce que tous les spirituels ont toujours appelé : "le coeur profond".

Ce coeur profond rejoint la notion de l'âme, en tant que cette âme, étincelle divine s'est incarnée volontairement dans la matière d'un corps humain.

Ce qu'on appelle communément la "vie intérieure", relève de ce coeur profond.

Chez Urantia , seul l'aspect du "mental" est considéré.
Et toute vie intérieure dépend de son évolution.

J'accepte bien entendu très volontiers la part du mental dans la vie spirituelle, puisque nous formons un tout.
Mais le véritable "discernement" spirituel demande que ce mental descende dans l'âme pour s'y affiner.
Et en tout cas... qu'il n'en soit pas séparé...

J'avoue que, si les textes émis par leur "grand Livre" me paraissent beaux et intéressants...ils me laissent mal à l'aise pour cette dichotomie opérée dans l'être, en faveur "exclusive" du mental.

Ceci n'est bien entendu qu'un avis..;

Amicalement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mar 07 Aoû 2007, 12:56

...merci Zohar pour cette approche..j ai aussi un peu de difficulté... à lire la bible d Urantia...pour les memes raisons...

...certains termes comme "ajusteur de pensée","fils d effusion","esprit de vérité"...ont cependant eveillé ma curiosité...

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mar 07 Aoû 2007, 13:50

Bonjour à tous,

Bonjour Ambre, Zohar,

J'apporte de l'eau au moulin concernant ces "points de vue constructifs" sur ce livre interpellant.

Le bouquin est imposant et la préface déja assez lourde à comprendre. Il est dit au début d'ailleurs qu'il est difficille de comprendre humainement des concepts qui font partie de l'omniscience,de l'omnipotence divine et de la fameuse omniprésence (cette fameuse intemporalité)

Comme toi Zohar, je découvrais dans ce livre des termes qui m'étaient encore inconnus avant, peut familiarisé (et quelque peu avec des préjugés négatif également) sur les transmissions d'enseignements par channeling.

Néanmoins quelques pistes qui elles aussi ne sont que le fruit de mes réfelxions ;-)

Les francs-macons quand ils font référence au créateur, le nomme Grand architecte de L'univers.

Ainsi si l'on retient cette idée de grande horlogerie céleste ne faudrait-il donc pas prendre ce livre comme une sorte de plan d'ordonnancement et d'organisation (non dénuée d'amour pourtant)

Prenons l'exemple d'un horloger se retrouvant avec les plans d'une montre à réparer, il a le plan, mais ressentez vous l'excitation, la curiosité, l'amour de son métier devant cette montre qu'on lui demande de réparer et dont le mécanisme lui est complétement inconnu ! il a juste le plan devant lui.

L'exemple peut paraitre loufoque mais quand je lis ce livre, quand je pratique l'astrologie, je pense souvent à ce terme de grand architecte (d'horlegerie céleste) et bien que le terme puisse paraitre aussi dénué de sentiment, un peu froid et austère, je ne peux que ressentir pourtant beaucoup d'amour dans toute cette création qui à la base était juste et parfaite....
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mar 07 Aoû 2007, 14:13

Citation :
L'exemple peut paraitre loufoque mais quand je lis ce livre, quand je pratique l'astrologie, je pense souvent à ce terme de grand architecte (d'horlegerie céleste) et bien que le terme puisse paraitre aussi dénué de sentiment, un peu froid et austère, je ne peux que ressentir pourtant beaucoup d'amour dans toute cette création qui à la base était juste et parfaite....

...c est "parfait" comme exemple!!!!!!!


une sphère mobile élevée sur son pied; à gauche, un marteau d'horloger; à droite, le compas et l'équerre croisés.
J.B. Cattin
Maitre Horloger
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mar 07 Aoû 2007, 18:38

Bonjour Zohar,


[color=blue]
Citation :
[color:4ded=blue:4ded]J'accepte bien entendu très volontiers la part du mental dans la vie spirituelle, puisque nous formons un tout.
Mais le véritable "discernement" spirituel demande que ce mental descende dans l'âme pour s'y affiner.
Et en tout cas... qu'il n'en soit pas séparé...


Mon point de vue est le suivant:

- l'Esprit : le corpuscule

- l'Ame: l'onde

La confusion entre les deux aspects provoque leur opposition:

- le corpuscule se mélange à la qualité maléable de l'onde, et perd sa rigidité de corpuscule: il se transforme en mental spéculatif (qui est régi par une chaîne causale temporelle) - le mental, c'est l'Esprit qui fluctue

- l'onde se mélange à la qualité de rigidité du corpuscule, et perd de sa maléabilité: elle se transforme en densification du physique - le corps physique dense, c'est l'Ame rigidifiée

Or, dans cette dialectique, l'Emotion est associée à l'Ame. Et donc, aussi incroyable que cela puisse paraître, l'Emotion est en réalité physique. La dissociation de l'Emotion du corps physique n'est due qu'à la densification.

Dès lors, on peut comprendre que plus le mental récupère par "centrage" sa rigidité spirituelle de corpuscule, plus il libère l'onde de sa densification.

C'est donc par "travail" sur le mental que l'Emotion apparaît. Les deux aspects sont liés:

- le mental est un principe purement perceptif - lorsqu'il est devenu corpuscule, alors il est d'une dureté absolue, et donc d'une réactivité perceptive totale, immédiate et parfaite.

- le corps est le vecteur de la perception - lorsqu'il est devenu onde (énergie), alors il est d'une souplesse de nuances absolue, et donc un vecteur de communication parfait.


On peut donc valablement mettre en corrélation la "focalisation mentale" (ou lâcher prise) avec la "reconnexion" avec l'Emotion.

Donc, au contraire de ce que tu dis, il faut séparer, discriminer l'Esprit et l'Ame de façon à leur rendre leurs qualités respectives, et ce afin de permettre leur complète harmonisation.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Origine de nos pensées   Mar 13 Mai 2008, 22:32

Bonsoir,
Il y a une question que l'on m'a posé et dont je ne sais absolument pas quoi répondre. Et pourtant je trouve cette question intéressante mais ne sachant quoi dire, je préfère me taire.
Et je poste cette question ici dans l'espoir que quelqu'un saura y donner une réponse :
"j'ai une préoccupation dont j'aimerais partager,je suis partisans du libre arbitre mais ce que je n'arrive pas à comprendre c'est l'origine de nos pulsions,de nos pensées ...car mème si on peut décider de poser un acte ou pas,le controle et l'origine de nos pensées reste une interrogation,dont j'aimerais en savoir plus."

Merci pour vos lumières
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mer 14 Mai 2008, 11:27

bonjour infomystères,

Je dirais que l’origine des pensées vient de l’apprentissage du langage, vers un ou deux ans…

Dès qu’on a mémorisé quelques mots, on ne fera qu’en rajouter, pour connaître des milliers de mots dont le mélange forme nos pensées.

L’être humain adulte est pris dans le cyclone de ses pensées. Pour voir littéralement d’où elles ‘viennent’, il lui faut se mettre dans l’œil du cyclone, qui est l’état prémental du nourrison. A moins que ce ne soit le surmental de Sri Aurobindo, ou le mental des cellules selon Satprem.

La pensée des animaux est plus à base d’images que de sons, comme la notre. D’ailleurs pour communiquer télépathiquement avec un animal, il faut lui envoyer des images, et non des mots. Mais nous avons aussi un langage à base d’images, la nuit, dans les rêves.

Amitiés

:64:
Revenir en haut Aller en bas
Serena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 287
Date de naissance : 06/02/1961
Age : 56
Localisation : France
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mer 14 Mai 2008, 14:02

Bonjour infomystère et Didiera,

j'aurais tendance à penser que certaines pensées nous
sont propres et que d'autres nous viennent d'un "ailleurs"

à l'image du "Dreaming des Aborigènes"...

C'est en tout cas une excellente question que tu poses là
infomystère!

Bises à tous,

Serena




Revenir en haut Aller en bas
http://serenagaia.blogspot.com/
Karen

avatar

Féminin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 286
Date de naissance : 22/03/1949
Age : 68
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mer 14 Mai 2008, 14:40

Bonjour à tous,

c'est un vaste sujet que tu ouvres là, Infomystères et la première chose qui m'est venue à l'esprit , c'est cette célèbre phrase de Descartes :
JE PENSE DONC JE SUIS

Et tout de suite après, la pensée de Eckart Tolle :

Pensée = égo

Et enfin, selon le chamane Don Miguel Ruiz nos pensées sont la résultante du "mitote", ce qu'il appelle le grand rêve de la planète, ce rêve collectif résultant des milliards de rêves des milliards d' humains depuis la nuit des temps.

Je partage aussi le propos de Serena sur les pensées qui nous viennent d'un "ailleurs", celles entre autres qui donnent l'inspiration au poète, au peintre, au médium....

Je vais creuser tout ceci , car c'est passionnant, merci à toi infomystères!

Belle journée à tous.

Karen
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mer 14 Mai 2008, 17:23

Les pensées viennent du fonds du cosmos. Elles sont des étoiles en formation.

Les pensées viennent du fonds du jardin. Elles poussent dans la terre de notre cerveau. Mais elles ne deviennent jamais adultes.

Les pensées du seul cerveau sont sèches comme la surface de la Lune.
Les pensées éclairées par le Soleil du cœur ont la souplesse de la tige de bambou.

L’univers est né d’une pensée…mais l’accouchement dure encore.

La pensée est souvent sauvage. On n’arrive pas à la domestiquer. En Inde on dit qu’elle est semblable à un singe qui saute de branches en branches sans pouvoir s’arrêter.

Les pensées sont un monde intérieur en petit.

La pensée peut être positive. Ou négative. Ou neutre.


Pensées affectueuses :89:
Revenir en haut Aller en bas
Karen

avatar

Féminin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 286
Date de naissance : 22/03/1949
Age : 68
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mer 14 Mai 2008, 18:11

Merveilleux Didiera,
très beau, plein de poésie ,
et chargé de beaucoup de sens en même temps ....

Merci !

karen
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mer 14 Mai 2008, 18:55

D où nous viennent nos pensées?

C est un heureux hasard cette question!
je l ai moi même posée à un ami ce week end!
je n ai pas trouvé de mots qui puissent exprimés "ma pensée" ,
je vous offre cette représentation qui me parle!

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mer 14 Mai 2008, 22:04

Merci pour vos réponses qui m'ont fourni l'impulsion nécessaire pour formuler moi-même une hypothèse (cela faisait plus de 15 jours que l'on m'a posé cette question et je n'arrivais pas à trouver l'inspiration nécessaire pour y répondre).

Si je récapitule certaines de vos idées, j'obtiens ceci :

didiera: L’être humain adulte est pris dans le cyclone de ses pensées. Pour voir littéralement d’où elles ‘viennent’, il lui faut se mettre dans l’œil du cyclone (état prémental du nourrison, surmental de Sri Aurobindo, ou mental des cellules selon Satprem).
Cela nous amène à nous reconnecter à notre "Source" ou notre "Je Suis" (car nous sommes une composante fractale du "Je Suis" donc l'oeil du cyclone ne peut représenter que le Je Suis lui-même).

serena: "dreaming des aborigènes". Après avoir fait une recherche rapide sur Internet (car je ne connaissais pas ce terme), j'ai vu que cela signifie que le monde est une création de rêves primordiaux.
Karen: selon le chamane Don Miguel Ruiz nos pensées sont la résultante du "mitote", ce qu'il appelle le grand rêve de la planète
Ambre: son image qui relie la femme au monde amène la même idée (c'est du moins mon interprétation personnelle)
Cela nous amène à penser que nous faisons partie d'un Grand Rêve.
Ce Grand Rêve ne serait-il pas celui de notre Source, de notre Je Suis ?

Karen: à propos d'Eckart Tolle
Je ne connais absolument pas cet auteur, mais en cherchant rapidement sur Internet je suis tombé sur les passages suivants :
- L'homme ne doit pas s'identifier à son corps et à ses émotions mais pas davantage à sa pensée. L'ego n'est qu'un "soi" créé par le mental.
- Je ne suis ni mes pensées, ni mes émotions, ni mes perceptions sensorielles, ni mes expériences. Je ne suis pas le contenu de ma vie. Je suis la vie. Je suis l'espace dans lequel tout se produit. Je suis la conscience. Je suis le Présent. Je Suis.
{Livre, Quiétude, Eckhart Tolle, Éditions Ariane}

Pour cet auteur, la pensée est un "contenu" de la vie mais pas la vie elle-même.

En cherchant un peu j'ai lu ce passage :

"Il n'existe ni extérieur, ni intérieur, mais uniquement une globalité, un tout. Celui qui fait l'expérience, l'expérimentateur, est l'expérimenté. La fragmentation est folie. Cette intégrité, cette unité, n'est pas un simple mot. Elle advient lorsque cesse radicalement toute division entre extérieur et intérieur. Le penseur est la pensée."
{Livre, Journal de Krishnamurti, Krishnamurti, Ed. Buchet / Chastel}

Karen: Je pense, donc je suis (Descartes)
En lisant cette phrase, on est amené à l'idée que notre être serait une résultante de nos pensées ou pourquoi pas que nous serions nos pensées elles-mêmes (à moins que cette phrase ait été formulée ainsi pour exprimer les deux idées à la fois).

Il y a donc deux thèses contraires qui s'affrontent :
"Le penseur est la pensée" et "le penseur n'est pas la pensée".

Ces deux thèses sont elles contradictoires ou complémentaires ?

Baird T. Spalding (dans La Vie des maîtres) nous dit que "Dieu est le principe sous-jacent à tout ce qui existe aujourd'hui. Dieu est la Pensée unique qui est la cause à la fois directe et dirigeante de tout le bien qui est autour de nous. Dieu est la cause de la vie que nous voyons autour de nous. Dieu est la source de tout le véritable amour qui maintient et unit toutes les formes. Dieu est un principe impersonnel."

Ce Dieu n'est autre que le Je Suis ou la Source.

J'en viendrais à faire l'hypothèse que l'origine de la pensée n'est autre que notre origine à nous. C'est à dire le Je suis ou la Source (ou Dieu).
Il est impossible de distinguer la pensée du penseur. Mais si j'intègre l'une des idées de Sphinx, pour pouvoir unifier, il faut auparavant séparer. Donc il faut être capable de bien discriminer la pensée du penseur (thèse soutenue par Eckhart Tolle) pour qu'au final nous réalisions que ce n'est qu'une seule et même chose (thèse soutenue par Krishnamurti).
Cela m'amène a conclure que deux thèses contraires peuvent être correctes (chacune étant valable à des étapes différentes de la prise de conscience).

Neale Donald Walsch appelle cela "la divine dichotomie" (c'est le fait que deux vérités apparemment contradictoires peuvent être vraies toutes deux.)
Et il nous dit également que l' "on vit dans un champ contextuel dans lequel ce que nous ne sommes pas existe, afin de faire l’expérience de ce que nous sommes."

PS:
Je ne suis pas d'accord sur le fait que certaines pensées nous sont propres et que d'autres nous viennent d'un "ailleurs". Car qu'est ce que cet "ailleurs" ?

"Pouvez vous être conscient de quelque chose qui se trouve à l'extérieur de votre conscience ? La réponse est NON. Si vous êtes conscient de quelque chose, c'est que cette chose est à l'INTERIEUR de votre conscience. Donc toute chose fait partie de votre esprit, de votre Soi."
{Livre, Origine du monde (L'), Collectif d'auteurs, Ed. Félix}

Depuis que j'ai lu ce passage, j'en suis venu à accepter l'idée qu'il n'existe aucun "ailleurs". Tout est dans notre esprit et donc l'inspiration vient de notre Source qui n'est pas extérieure à nous mais au contraire profondément ancrée à l'intérieur de notre être.
Revenir en haut Aller en bas
Sinbuck



Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 22/08/1974
Age : 43
Localisation : Castelnaudary (Fr-11)
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mer 14 Mai 2008, 23:33

Bonsoir à toutes et à tous,

J'imagine l'origine de notre pensée comme l'origine de l'univers... à une échelle infiniment plus petite. Cette origine concernce la transformation de l'énergie en matière. Dans cet état de fait, le language est déjà de la matière. En effet, chaque mot limite le pouvoir de la pensée. Pour tout ce qui, dans une forme de concrétisation ou de manifestation qui limite l'énergie dans son expression est de la matière. Ceci n'est pas un paradoxe, c'est l'essence même de la vie.

L'origine de la pensée prend sa source dans l'énergie du mental universel, celui attaché à la pensée de notre planète qui est un Grand Etre pensant. Mais notre pensée, dans ce contexte, est déjà une forme de matérialisation, de conrétisation et de matérialisation du mental universel.

De plus, la pensée est multiple... Krisnamurti a raison de dire, qu'à un certain niveau de conscience, celui qui concerne principalement le fonctionnement de la pensée occidentale, le "penseur est la pensée". De la même manière, à un autre niveau, on peut dire que le penseur est l'amour. L'amour n'est pas seulement une forme de pensée, c'est encore plus, c'est la manifestation d'un pensée harmonieuse. La pensée est concrète, affectée dans ses déductions/inductions/analogies à l'aspect manifesté de la réalité ou bien la pensée est abstraite, inspirée, intuitée et intangible comme un parfum de rose, elle vient d'un certain "ailleurs" c'est à dire du mental universel de la planète terre.

Ainsi, l'origine de la pensée est multiple, il y a plusieurs sources ; il s'agit du monde physique et manifesté pour la pensée concrète, ou bien du monde éthéré pour la pensée abstraite ou encore de toute une multitude de sources combinant les deux principales sources précédentes. Et ceci pour ce qui concerne l'homme, car la pensée de la planète vient de "plus haut", et la pensée du soleil vient encore de "plus haut" et la pensée de l'univers... que dire si ce n'est que le language en limite forcément la portée ! Enfin, j'ose dire que l'origine de la pensée vient de l'énergie initiale ayant l'intention de créer, de manifester, de concrétiser l'univers tel que nous pouvons le regarder, plongé avec émerveillement dans le ciel étoilé.

Qu'un souffle d'étoiles nous inspire tous,
Sinbuck.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 08:12

"La conscience produit du cerveau?"
Notre mémoire est-elle vraiment dans notre cerveau? - Le cerveau est-il un émetteur/récepteur captant un signal, tel un récepteur radio? (chaque cerveaux humain aurait sa fréquence propre) - Un poste de radio ne fabrique pas la musique, il "actualise" seulement la mélodie. Alors notre cerveau n'est-il pas également un "actualisateur" de pensées?- La pensée peut-elle traverser l'univers instantanément?
Voir vidéo...


http://videoselecto.blogspot.com/2008/05/la-conscience-produit-du-cerveau.html
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 10:53

Merci Karen :51:


Quand on contemple le ciel étoilé, contemple t’on une image de notre cerveau, qui contient des astrocytes de formes étoilées (aussi appelées cellules gliales) ?

Wikipédia :
'Les cellules gliales furent découvertes en 1891 par Santiago Ramón y Cajal. Le cerveau contient à peu près neuf fois plus de cellules gliales que de neurones. Le fait fut découvert au début du XXe siècle, et donna par déformations journalistiques successives naissance au mythe que « nous n'utiliserions que 10 % de notre cerveau pour penser ». Il a cependant été établi que les cellules gliales jouent un rôle dans la prise de fonctionnalité des connexions synaptiques, et donc dans la vitesse d'apprentissage.'


Les pensées bourgeonnent sur l’arbre de notre corps…

Les pensées sont le résultat d’une activité sexuelle continue … menant à la mort..

Les pensées sont créees par la volonté de ‘quelque chose’ de sortir des limites étroites du cerveau, d’échapper à une certaine pression..

Les pensées sont éternelles .. mais pas le cerveau..

Bébé, je ne pensais pas, j’étais… Adulte, je pense, j’étaye … des théories.
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoiles



Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 190
Date de naissance : 29/09/1968
Age : 49
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 16:38

Merci a vous tous

Que vous etes merveilleux.

Chaque fois que je viens lire, je remercie Dieu de tous ces mots qui passent a travers ces manifestations merveilleuses que vous etes de son infini beauté

144000
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 17:42

Il semble que le centre de la pensée se soit déplacé dans les temps historiques.

Si je ne dis pas de bêtise, les grecs pensait avec le cœur (cf : ‘apprendre par cœur’, cf : il y aurait des réseaux neuronaux dans le cœur – j’ai du lire ça sur le forum). Une personne m’a dit un jour qu’elle pensait avec le ventre…

Actuellement la pensée semble accoquinée au cerveau (récepteur ou émetteur ?), mais la sphère du cœur peut participer afin d’éviter que la pensée soit trop sèche. Enfin moi je le ressens ainsi. Sans la sphère du cœur, soit elle est trop sèche, soit elle est agressive car reliée aux instincts en l’absence du tampon des sentiments. On tombe alors dans la volonté d’avoir raison. L’idéal serait plutôt d’ ‘être raison’ .

D’où : je pense, donc je suis raison sunny

Mais, si j’ai raison, alors je ne pense plus


Dernière édition par didiera le Ven 16 Mai 2008, 08:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 17:50

Citation :
Si je ne dis pas de bêtise, les grecs pensait avec le cœur (cf : ‘apprendre par cœur’, cf : il y aurait des réseaux neuronaux dans le cœur – j’ai du lire ça sur le forum).

Une approche ici Didiera,

http://antahkarana.forumzen.com/l-eveil-de-la-kundalini-f5/le-coeur-dans-le-shivaisme-tantrique-du-cachemire-t741.htm?highlight=coeur
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 19:01

Bonsoir a tous,

Infomystère, je joint ci-dessous un texte en rapport avec ta question. Il pourra éventuellement donner un éclairage supplémentaire, à défaut de réponses définitives...

Citation :
LE MENTAL HUMAIN ET L'ILLUSION DU LIBRE ARBITRE

La source de pensée que l’homme
utilise pour penser ne provient pas
de son mental humain.


La rupture de l'humain avec le cosmique a été appelée période sombre de l'involution, puisque le mental humain n'était pas assez développé dans ces anciennes races involutives pour comprendre le réel de l'invisible sans pour autant devoir le mystifier, le spiritualiser, ou encore s'agenouiller devant lui.

Alors les invisibles dominaient sur le mental humain par le biais de la pensée réfléchie, et l'humain de la Terre quant à lui se créa une conscience expérimentale à partir des incarnations de formes multiples qui provenaient de l'inexpérience de sa pensée réfléchie donnant ainsi une mémoire dans l'âme qui devait servir à l'Ajusteur de pensée beaucoup plus tard dans le temps planétaire de ce dernier.

Donc, par sa pensée réfléchie, subjective, personnalisée, l'humain développait l'impression qu'il possédait carte blanche, c'est-à-dire le libre arbitre de faire ce qu'il voulait, sans reproche. Et il se fit avoir ainsi dans le temps.

Donc, l'inexpérience de sa pensée réfléchie donnait ainsi un corps, c'est-à-dire elle prenait une forme, c'est-à-dire elle s'incarna dans une entité ou encore un maître, un gourou, un sauveur, un voleur, un bandit, un prêtre, un meurtrier, nommez-les..., afin que l'ego développe son cerveau par le mental subjectif et analytique. Donc la matérialisation de sa pensée lui donnait l'expérience de la forme, donc d'évoluer par le truchement de la forme, et cette expérience lui donna un résultat, une preuve, une manifestation, donc une forme de croyance selon sa propre perception à lui. Une croyance qui s'attaque à une autre croyance...

Donc la pensée subjective ancienne de l’homme ancien donna un résultat à sa pensée, une équivalence matérielle à son mode intellectuel et mental de penser, et créa ainsi dans l'ego l'impression, dans la forme et le mental, qu'il était le conducteur, l'intermédiaire, le propriétaire du résultat. Et ainsi naquit l'expérience du développement du libre arbitre dans l'expérience de l'homme ancien.

De ces expériences naquirent des philosophies de toutes sortes, permettant à l'homme de réfléchir la polarité, tant "bien" que "mal", dans le mental humain, à partir de leur plan. Et c'est ce qui permit à l'ego dans l'homme de se créer une forme de conscience intérieure, entièrement basée sur la valeur du bien et du mal, sur la valeur de conquérant ou de victime, sur une polarité ou une autre. Et c'est à travers la réflexion de la polarité du mental que l'ego développa ce qu'il appelle son "libre arbitre" de "penser par lui-même", à partir de la dualité exercée directement dans son mental inférieur.

Et c'est ici que la psychologie moderne, que toutes les tentatives psychiques et thérapeutiques de la personnalité ont échoué en masse, car elles ignorent au départ que l'homme ne pense pas librement, tel que nous pourrions le croire.

Nous ne disons pas que l'homme n'a pas assez de mémoire ou de connaissances pour avoir l'impression de penser, mais nous disons que la source de la pensée qu'il utilise pour penser ne provient pas de son mental humain.

L'homme est un pantin ! Donc, tant que les êtres en relation d'aide devant aider des êtres en besoin de conscience ne sauront pas ceci, ils ne seront que des aveugles avec de bonnes intentions, mais conduisant toujours d'autres aveugles, comme eux, dans l'erreur, dans le mensonge, dans la matrice, dans le fossé qui sépare les êtres humains par des territoires animalisés, c'est-à-dire par l'autorité psychologique éducative fausse, soit du terrorisme, des systèmes politisés, des universités, des philosophies, des cultures, des religions... et détruisant ainsi, inconsciemment ou consciemment l'esprit en eux. L'esprit dans l'homme n'a pas besoin d'être sauvé par des sauveurs de toutes sortes.

Le libre arbitre de l'ego développa, à travers les millénaires, les philosophies du mysticisme, le néantisme, l'occultisme, la médiumnité, le chanelling, l'invocation des guides, les rituels, les chants, les sectes, les mantras, les religions, les différents modes d'expression de liberté de la personnalité, surtout la liberté du moi, par des incantations spirituelles de la personnalité, pour finalement aboutir bien souvent dans des thérapies modernes de réconciliation pour tenter de rebalancer la personnalité déphasée en fin de compte, quoique c'est encore la personnalité qui s'attire ces formes de thérapies modernes de toutes sortes aujourd'hui parce qu'il n'y a pas de feu réel en elle; elle n'est que l'accumulation indigeste de connaissances de toutes sortes qui ont rendu son âme malade et saturée par l'empire des connaissances thérapeutiques qui avaient la mission de sauver l'âme.

Mais l'humain ne savait pas ces choses, et même si on lui avait dit, il n'y aurait pas cru. Il se serait plutôt dit que ces choses-là, il n'y croit pas, car il contrôle bien sa vie et son destin et qu'il est libre de faire ce que bon lui semble, quitte à en payer les conséquences. Donc, vous imaginez "quitte à en payer les conséquences"... Comment ne peut-il pas croire qu'il a un libre arbitre et qu'en plus il est responsable dans ses choix et qu'il peut devenir ainsi maître de sa vie et évoluer sagement, cellulairement, génétiquement, dans le temps et dans les millénaires ?

Mais, erreur fatale, ça ne marche toujours pas comme il le croyait, puis comme son père avant lui le croyait, puis comme son arrière grand-père avant son grand-père le croyait... Et puis là, on peut remonter jusqu'où ?

Toutes ces choses passées et modernes témoignent du drame qui sépare l'humain de sa réalité, c'est-à-dire le planétaire du cosmos. Mais le temps n'était pas venu sur Terre, avant l'arrivée de la 6e race-racine, pour que l'humain, c'est-à-dire l'homme de la Terre puisse reprendre contact direct avec l'éther.

Vous devez comprendre que le temps du cycle cosmique de la fin de la domination sur l'âme humaine n'était pas arrivé avant la 6e race-racine sur Terre. Tant que vous ne comprendrez pas ceci, vous ne pourrez pas comprendre l'ampleur du mensonge qui a dû comme exister dans les races involutives des annales de l'histoire humaine sur la planète Terre.

Tout a été organisé depuis la nuit des temps pour que l'humain demeure toujours un humanimal contrôlé par les connaissances qu'on lui fait croire que c'est lui qui va chercher, afin qu'il se situe lui-même comme étant un libre penseur dans un libre arbitre, par l'implant en lui qu'il appelle "sa pensée".

Donc, ce furent les époques où le mental inférieur subjectif devait naître, grandir, se développer et ainsi séparer les peuples, les races, les couleurs, créer des frontières. Mais en réalité, tout était manipulé à cette fin par des races invisibles directement dans l'intellect de l'homme.

L'homme doit devenir un homme libre de la mémoire de son humanité passée, et non posséder un libre arbitre illusoire sur ce qui le rattache de toute manière à la mémoire de la race pour survivre.

Voyez-vous l'illusion du libre arbitre à présent qui a besoin de la mémoire de la race pour "penser" afin d'être libre dans son intellect de faire des choix égoïques ? Il n'y aura jamais d'éveil réel face à ce mensonge.

Et voilà pourquoi l'homme doit sortir de la polarité de son mental et non pas tomber dans un éveil spirituel en tant que personne maintenant consciente, dans un moment dit réellement présent, d'esprit à esprit.

Miche DOW.
Source: http://www.micheldow.ca
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Karen

avatar

Féminin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 286
Date de naissance : 22/03/1949
Age : 68
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 19:03

Et aujourd'hui .... Didiera, simplement tu ES.

Tu es l'Etre divin incarné qui retrouve son propre trésor, sa grande présence I AM, JE SUIS.

Karen

Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 20:29

Grand merci Christalain pour ce texte!
j avais un peu oublié ce site et les textes de Michel Dow!
Toujours très percutant!

Je lisais aujourd hui une citation de Gustav Meyrinck dans le fabuleux livre "Le matin des magiciens" de Bergier et Pauwels(autre cadeau de Balzac):

Citation :
La clef qui nous rendra maitres de la nature intérieure est rouillée depuis le déluge.

ELLE s appelle :veiller.

Veiller est tout!
L Homme est fermement convaincu qu il veille,mais en réalité,il est pris dans un filet de sommeil et de rêves qu il a tissé lui même.Plus ce filet est serré,plus puissant règne le sommeil.Ceux qui sont accrochés dans ses mailles sont les dormeurs qui marchent à travers la vie comme des troupeaux de bestiaux menés à l abattoir,indifférents et sans pensées!


...y a du Gurdjieff dans l air...



t Ambrasse


Dernière édition par AMBRE le Jeu 15 Mai 2008, 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
Origine de nos pensées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La pensée positive Silvia Ricciotto-Sabash
» LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
» La pensée unique
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» L'origine de la mer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: