ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Origine de nos pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Jeu 15 Mai 2008, 20:49

Merci Ambre pour cet extrait très "Gurdjiefien"...!
ll y en a qui pensent que l'homme endormi est une métaphore, pourtant, si on regarde autour de nous...beaucoups ne sont pas "ici et maintenant...", mais encore dans leur rêve...ou leur cauchermard, selon...!

:90:
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Ven 16 Mai 2008, 10:12

Bonjour et merci à tous et toutes pour ces informations intéressantes.

Sinbuck: ton idée m'amène l'idée d'une pensée sous forme de fractale ou de poupées russes (pensée du monde physique inclus dans la pensée du monde éthéré lui-même inclus dans celle du soleil et de l'univers, ...)

didiera: ton exemple sur le ciel étoilé nous parle également de forme fractale et/ou de poupées russes. Il semblerait que tout soit emboité.
Concernant le centre de la pensée qui s'est déplacé au fil du temps, je vous invite à lire ce texte que j'ai trouvé intéressant :
http://www.tarbiya.ma/Mati%C3%A8res/SVT/tabid/63/ctl/Details/mid/558/ItemID/952/Default.aspx
De plus, je ne me souviens plus où j'ai lu qu'en fait, on ne pense pas que par le biais de notre cerveau mais par l'ensemble du corps (d'après ce que je crois me souvenir). Et que si on avait l'impression que c'était notre cerveau qui pensait c'était tout simplement parce que c'est là qu'il y a le plus de neurones ou le plus de connexions (ou le plus de je ne sais plus trop quoi). Je n'arrive pas à retrouver où j'ai lu cette information. Je ne fais que la retranscrire de mémoire et donc je ne suis pas certain d'employer les bons termes.

Balzac, la vidéo sur la conscience produit du cerveau nous indique que la conscience n'est pas notre corps physique.

Christalain, Ambre : je suppose que cette manipulation dont parle Michel Dow fait suite à la manipulation de notre ADN. Cela a pour conséquence de fausser notre vision du monde.

En synthétisant toutes ces idées avec les autres, je résumerai le tout en 2 points principaux :

1) Idée de monde fractal (un peu comme des poupées russes imbriquées les unes dans les autres) : une pensée qui en contient une autre qui en contient une autre, etc...
La pensée a donc plusieurs origines toutes emboitées les unes dans les autres.
La conscience n'est pas une composante de notre corps physique.
Elle est ce qui anime le corps.
Dans ces pensées, le penseur est distinct de la pensée car pour approcher tous ces concepts l'être humain a besoin de bien discriminer chaque élément afin d'en faire l'expérience.
On ne peut expérimenter que ce que l'on sépare car le Tout n'est pas expérimentable en lui-même. Il Est tout simplement.

2) Tout fait partie d'un Grand Rêve.
Ce Grand Rêve pourrait être le Rêve (ou Pensée) originale.
Dans cette Pensée, le Penseur est la Pensée car tout est Unifié.

Essayons maintenant de décrire le point 1.
Imaginons un stylo qui dessine sur une feuille de papier.
Le stylo représente notre corps physique.
Le mouvement du stylo peut représenter la pensée (c'est elle qui anime le corps physique). Les matérialistes pourront dire que c'est le stylo qui est important. Les ésotéristes auront tendance à dire que c'est le mouvement qui est important (car le stylo seul n'est qu'une coque vide).
La feuille de papier peut représenter le monde sur lequel nous vivons.
Imaginons que le stylo dessine un autre stylo qui bouge sur une feuille de papier. On peut ainsi se représenter l'imbrication des niveaux de pensées les uns dans les autres.
Nous avons réussi à tout séparer.
Nous avons pu observer et expérimenter chacune des manifestations car nous les avons toutes parfaitement bien séparées.

Mais maintenant, comment peut on se représenter le point 2 ?
Comment se représenter le Grand Rêve schématiquement ou métaphoriquement ?
La réponse est simple : il est impossible de se le représenter car n'étant plus séparé du reste, il n'est pas définissable et descriptible par les mots.
Il "Est" tout simplement. C'est ce que l'on peut appeler le "Je Suis".
C'est dans ce sens, je pense, qu'au VIè siècle avant JC, Lao Tseu, dans son Tao-te-king disait "Le Tao qu'on peut nommer n'est pas le Tao."

Maintenant, comment se représenter l'illusion dont parle certains textes indiquant que notre pensée a été bridée et que nous ne sommes que des pantins manipulés par des forces extérieures ?
Ces forces ne peuvent pas manipuler le "Je Suis".
Elles ne peuvent manipuler que le mouvement du stylo en le faisant tourner en rond par exemple. Ou alors en le faisant sans cesse bouger en lui faisant croire que plus il bougera et plus il se rapprochera de la vérité et de la lumière. Alors qu'en fait c'est l'inverse : seul l'absence de mouvement pourra lui faire prendre conscience du Grand Rêve (Grand Dessein) auquel il appartient. Car sans bouger, le stylo (corps physique) se mettra en symbiose avec le mouvement (pensée) et avec la feuille de papier (monde). Et ainsi la division cessera et fera place à l'unification.
Mais sommes nous réellement des pantins ?
Des auteurs indiquent que l'enseignement de Jésus Christ il y a deux milles ans n'étaient pas destiné aux êtres de l'époque mais nous est destiné à nous qui vivons à notre époque. Pourquoi ? Peut être parce que il y a deux mille ans l'humanité n'était pas prête (ou pas capable si on en croit l'idée de pantin) à mettre en pratique ces enseignements.
La science tourne en rond en étudiant le stylo sous toutes ses formes.
De nos jours la mécanique quantique est en train de résoudre ce problème avec une toute autre approche. Donc une mutation est en train de se passer dans la science. Elle commence à avoir une conscience et s'apprête à répondre aux vraies questions que l'humanité se pose.
Si auparavant des blocages nous empêchaient de nous "débrider", ces derniers sont en train de partir. Nous ne sommes donc plus des pantins. Nous reprenons notre destinée en main.
Mais avons nous été un jour des pantins ?
Personnellement, je ne le pense pas car de tout temps il y a eu des alchimistes (et l'alchimie était une science avec conscience contrairement à la chimie qui a pris la suite et qui a perdu toute trace de conscience). Et la véritable alchimie ne constituaient pas qu'en la transmutation de métaux en or mais également la transmutation de l'humain (divisé) en être divin (Unifié). Et il est impossible que ces personnes aient été des pantins. Car ils ont réussi à se détacher de leur division pour se replonger dans leur Union. S'ils avaient été des pantins, ils n'auraient pas pu réaliser cela.
Donc je veux bien accepter le fait que l'humanité a été bridée. c'est à dire que l'on a rendu plus difficile l'accès à sa Libération.
Mais jamais elle n'a été mise à l'état de pantin. Elle a toujours été capable de se diriger et de contrôler sa vie. Cela devient plus facile maintenant que l'ensemble de l'ADN commence à se réactiver mais cela a toujours été possible.

Je rappelle que cela n'est que mon opinion et je n'oblige personne à la partager. Et je suis parfaitement conscient que je puisse être dans l'erreur.

"Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité." (St Exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Ven 16 Mai 2008, 13:13

Dans le lien très intéressant que tu m'as donné sur le coeur dans les traditions du Cachemire, Ambre, on trouve ceci :

Citation :
Le mantra suprême est AHAM (le Je universel correspondant au HÛM tibétain)

qui ressemble beaucoup au 'I am' de Karen !

D'ailleurs ta dernière image me parle beaucoup, Karen.

J'en ai vu une très approchante en rêve :une femme sur une Terre enrubannée, un genou à terre aussi, et les bras dans une posture d'art martial.

D'autre part je viens de découvrir d'où proviennent ces fameuses pensées dont on parle.

Du bois de Vincennes ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Ven 16 Mai 2008, 14:42

Oui, karen! Ambre! J'adhère!! La Pensée Créatrice!!

:a3:




Photographe Cosmin Gogu http://www.cosmingogu.com


Vous lire m'enrichie

Meilleures pensées à tous!!!

sunny

Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Ven 16 Mai 2008, 15:24

De mémoire, Steiner disait : le processus de procréation est le processus de la pensée arrêté à moitié. D’où : concevoir un enfant se fait à 2, alors que concevoir une théorie se fait tout seul.

‘JE’ est la pensée synthétisant toutes les autres. C’est la pensée unique.

On s’identifie souvent à ses pensées, mais on pourrait s’identifier aussi à ses sentiments, ou à ses actes.
Identification à sa pensée : ‘je t’aime’
Identification à ses sentiments : ‘aime toi’
Identification à ses actes : ‘toi’

Penser à soi, c’est comme penser à l’autre, mais en plus petit.

Dans le rêve, la pensée se débarasse du superflu : les mots. De nos jours les images peuvent être trafiquées facilement, mais je pense que dans les rêves les images sont privilégiées car à ce niveau de conscience elles sont plus ‘honnêtes’ que les mots. Le grand Verbe est peut-être créateur, mais le petit verbe est hélas menteur.

Penser c’est mourir à petit feu pour créer sa mémoire.

:787:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Dim 18 Mai 2008, 17:15

Juste un petit mot en passant par là :

juste pour te dire Infomysteres que je trouve ce sujet de reflexion très interessant, et que le petit travail de synthèse que tu as fait (qqs msg plus haut) est vraiment, vraiment très intéressant ! ça me donne plein d'idées, et fait remonter en moi tout un tas de reflexions que j'avais mis de côté et qui me tiennent à coeur !

aussi me joins à Julia pour saluer cette rubrique !



Bien à toi, et à tous !

Ysée.

Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Lun 19 Mai 2008, 02:27

Bonjour Ysée,

En posant cette question, je n'étais pas du tout inspiré par le sujet. Mais avec les réponses que chacun a apporté j'ai réussi à retrouver cette inspiration.
Jusqu'à présent, j'ai toujours fait des recherches tout seul dans mon coin. Mais dorénavent, je pense que parfois je viendrais poster certains sujets sur ce forum pour m'aider des idées des autres.
Je pense que personne ne détient la vérité à lui tout seul. Mais en fusionnant des idées, cela peut aider à s'en rapprocher...
Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Lun 26 Mai 2008, 21:37

La pensée peut-elle être photographiée ?

"Au début de ce siècle [20ème], des psychistes s'étaient entraînés à obtenir des photographies transcendantales, certains d'entre eux étant parvenus à réaliser des images de la pensée. C'est ainsi qu'un professeur japonais, T. Fukurai, de l'université de Kokyassan, poursuivit durant de longues années, aux alentours de 1920, des expériences rigoureusement contrôlées de photographie de formes-pensées avec des sujets possédant un pouvoir de visualisation mentale de haut niveau. Ces expériences ont été contrôlées par des savants européens, et ne sont plus discutées aujourd'hui, bien que la science de notre temps soit incapable de les expliquer."
{Livre, Cours pratique de radionique et d'action à distance, Ed. Servranx}

"C'est au mystérieux problème de photographier la pensée que s'est attelé, il y a quelques années, un savant italien, le professeur Ferdinand Cazzamalli, qui occupe une chaire de psychiatrie et de neurologie à l'Université de Come."
"Selon M. Cazzamali, le cerveau émet des ondes électromagnétiques provoquées par des mouvements d'électrons qui ont la vitesse de la propagation de la lumière, c'est à dire 300 000 km à la seconde. Ces électrons seraient reçus et conservés en grand nombre par les cellules corticales du cerveau dont le nombre varie entre 6 et 14 milliards. Aussi peut-on accréditer l'hypothèse que la pensée est une brusque décharge électromagnétique des centres cérébraux."
"Les recherches de ce savant eurent d'abord pour objet d'appréhender et d'étudier dans leur période de plus grande activité quelques unes des manifestatons bio-électriques les plus spécifiques du cerveau humain. De nombreuses expériences prouvèrent qu'il y avait corrélation entre le fonctionnement du cerveau dans des conditions déterminées et certains phénomènes électromagnétiques irradiants."
Après des années de recherche, il a créé un appareil pour capter et enregistrer les phénomènes. Cet appareil est constitué par un oscillateur à triodes pour longueurs d'ondes très étendues (de 60 cm à 5 m). Cet oscillateur a la capacité de révéler les oscillations électriques comprises dans la gamme des longueurs d'ondes indiquées. Pour cela, il est relié à l'antenne spéciale qui capte les oscillations et qui est placée au-dessus (80 cm environ) du sujet à examiner. Les ondes électriques recueillies par l'antenne et révélées par l'oscillateur sont ensuite amplifiées puis rectifiées, afin qu'elles puissent être enregistrées par le moyen d'un simple pinceau lumineux sur une pellicule de cinéma ordinaire."
"En pensant à une personne qui vous est chère, on peut voir le ruban lumineux se renfler en chapelets trépidants qui rappellent la foudre en boule... Le "coup de foudre" en amour ne serait donc pas une simple image littéraire, et la science apporte à ce phénomène une explication pour le moins inattendue !"
"Si on enregistre sur un film les ondes cérébrales émises par un radiesthésiste au travail, et que l'on compare ensuite ce radiogramme avec celui que l'on obtient en captant les ondes cérébrales émises par un "medium" on est frappé par la similitude qui existe entre les deux. Le don du sourcier ne serait en somme qu'une forme particulière de la "voyance médiumnique". "
{Magazine, Esprit, Matière, No 20, Juin 1950}
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Dim 25 Avr 2010, 16:01

Bonjour á tous,

Citation :
"j'ai une préoccupation dont j'aimerais partager,je suis partisans du libre arbitre mais ce que je n'arrive pas à comprendre c'est l'origine de nos pulsions,de nos pensées ...car mème si on peut décider de poser un acte ou pas,le controle et l'origine de nos pensées reste une interrogation,dont j'aimerais en savoir plus."


Le Verbe, le logos, c’est la parole et aussi la pensée, la raison - la pensée (logos) exprimée par le langage (logos).

La faculté pensante conçoit des « paroles » et la langue exprime les paroles pensées. Autrement dit, les pensées non exprimées sont des paroles intérieures. Cela veut dire encore qu’il n’y a pas de pensées sans paroles, sans langage.

La philosophie du langage considére « les pensées » comme des « paroles » (non-exprimées) et les paroles exprimées comme « pensées extériorisées ».

Les Lois Cosmiques, inter-agissant à la Perfection, ne s’arrêtent pas aux mots exprimés. La pensée cachée derriére les mots, délivrent aussi des vibrations. Et si Vibration alors Perception par autrui.

Je citerai la Bible (une fois n’est pas coutume) qui explique ceci : « Au début était le Verbe et le Verbe s’est fait chair. » La vibration devint matière pour traduire cela en langage courant.

Voir á ce sujet:
Alphabets Sacrés : [url=http://www.youtube.com/watch?v=GN78Xfm3XNU]]
Vidéo déjá postée ici: http://antahkarana.forumzen.com/elargir-son-horizon-f7/elargir-son-horizon-t95-105.htm


Toutes nos paroles, silencieuses ou non, véhiculent une Intention ou une intention. L’intention de l’émetteur-informateur dénote du travail entrepris sur lui-même et de son niveau d’ouverture de conscience. L’intention est vibratoire également.

Nos pensées - et mots, même si délivrés dans un langage courtois et gentil, enrobés de « belles paroles » - sont-elles intentions conscientes (avec un c minuscule) par lesquelles on cherche á « jouer » des autres, par lesquelles on analyse, juge, rejète, par lesquelles on divise « sans y paraître » ?; sont-elles insinuations, motivations aux vibrations basses, visées cachées et donc manipulations ? Ou Evolution/Travail en toute Transparence pour Oeuvrer en Conscience ?

Bien entendu, chacun reste libre de ses pensées... comme de son langage.

Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   Mar 27 Avr 2010, 22:30

Pour compléter ce qu'a dit douceur, j'aimerai rajouter quelques éléments d'informations.

Si on découpe le corps en trois triades :
1) Logos - Monade - Atman (Esprit)
2) Atman - Corps Boudhique (Âme) - Corps causal (manas supérieur)
3) Corps mental (manas inférieur) - Corps astral - Corps physique (+ éthérique)

On pourrait dire que le logos (le Verbe) est l'origine "tout court".
Ce n'est rien de particulier, c'EST (tout simplement).

Le plan monadique contient ce qui s'appelle l'Akasha (dont l'éther est une manifestation).
L'Akasha, c'est un peu la "mémoire du monde" et aussi le monde des idées. Mais ce n'est pas une idée qui est liée à un esprit car dans ce plan, il n'y a aucune individualité. Il n'y a que "principe" ou "archétype".

L'Atman (l'Esprit) est le "Je Suis". C'est l'Essence de chaque être. C'est un peu l'origine de l'Être.

Chaque triade est reliée avec la triade du dessus.
Par exemple, le corps bouddhique est relié à le plan monadique (Akasha).

Il est considéré que les idées émanent du plan bouddhique. Quand on sait que ce plan est relié au plan monadique, on comprend mieux pourquoi.
Ce plan serait donc l'origine de nos pensées en tant qu'Être.

Pour Annie Besant, « quiconque pensera assidûment à une seule idée, en concentrant sur elle une attention soutenue, aura conscience d'un léger frisson dans la glande pinéale, d'une sensation de fourmillement. Le frisson a lieu dans l'éther où baigne la glande et il produit un léger courant magnétique, lequel donne naissance à la sensation de fourmillement dans les molécules denses de la glande. Si la pensée a été assez forte pour produire le courant, le penseur saura qu'il a réussi à donner à sa pensée une netteté et une vigueur qui la rende apte à être transmise.
Cette vibration dans l'éther de la glande pinéale détermine des ondes dans l'éther ambiant, semblables à des ondes de lumière, bien que beaucoup plus petites et plus rapides. Ces ondes se propagent dans toutes les directions, mettant l'éther en mouvement et ces ondes d'éther, à leur tour, en produisent d'autres dans l'éther de la glande pinéale d'un autre cerveau, pour être transmises de là aux corps astral et mental, gagnant ainsi la conscience suivant l'ordre régulier. Si la seconde glande pinéale ne peut pas reproduire ces ondulations, la pensée passera inaperçue, elle ne fera pas d'impression, pas plus que les ondes lumineuses ne font d'impression sur l'œil d'un aveugle. »
(Livre, Le pouvoir de la pensée – sa maitrise et sa culture, Annie Besant, Editions Adyar)

Maintenant que peut on dire sur l'origine des pulsions ou des désirs ?

H.P. Blavatsky (dans la Doctrine Secrète) précise que la Volonté et le Désir représentent l'aspect supérieur et l'aspect inférieur d'une seule et même chose. La Volonté vient du Manas Supérieur (corps causal). C'est l'harmonieuse tendance universelle, qui agit par le Manas Supérieur. Le Désir est le produit de la séparativité, qui cherche la satisfaction du Moi dans la Matière

Annie Besant explique que la pensée peut être utilisée pour maîtriser les désirs et devenir le maître au lieu d'être l'esclave. La maîtrise des désirs transmutent ces derniers en volonté.
(Etude sur la conscience, Annie Besant, Editions Adyar)

Pour conclure, je reprendrai la citation suivante :
Fais attention à tes pensées, car elles deviendront des paroles.
Fais attention à tes paroles, car elles deviendront des actes.
Fais attention à tes actes, car elles deviendront des habitudes.
Fais attention à tes habitudes, car elles deviendront ton caractère.
Fais attention à ton caractère, car il est ton destin.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d'auteurs, Ed. Félix}
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Origine de nos pensées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Origine de nos pensées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La pensée positive Silvia Ricciotto-Sabash
» LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
» La pensée unique
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» L'origine de la mer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: