ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucifer

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 09 Nov 2013, 22:13


Je vais être clair: nombreux parmi nous se prennent des attaques psychiques parfois très conséquentes. Ce n'est pas un plaisir quotidien! Mais c'est dans notre nature d'être ce que nous sommes et d'être attaqués pour ce que nous sommes! Aucun mérite! C'est juste notre nature existentielle d'être harmoniques, ce qui contrarie la linéarité spéculative!

Plus il y aura agression contre nous, et plus vite le vortex harmonique sera là. C'est dans la Nature dialectique des choses. Le spéculateur, voué à l'adultération linéaire mentale, a beaucoup de mal à concevoir ces choses, à saisir les nuances dialectiques, finalistes, circulaires, de la Nature de l'Etre, même en lisant tout ce que j'ai expliqué!

Il prend sa place et joue son rôle dans le bal qui se met en branle, et inéluctablement, le vortex s'enclenchera. Et les mondes chimériques cachés dans l'inconscient collectif seront balayés comme des fétus de paille!


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 09 Nov 2013, 22:30

Bonjour Azuréen,


Citation :
Si on pousse encore un peu plus loin l'analyse éthique, la perte dynamique n'apparaît pas uniquement consécutive à un choix (de la personnalité s'entend), mais aussi directement produit par les projections des différentes ramifications de l'Ame.

Le "tiède" serait le passif d'un certain point de vue, mais aussi l'équilibrant de l'autre partie "active" de son Ame. "L'actif" en conscience individualisée serait donc bien ingrat de ne pas le "ramener" avec lui, et pour tout dire ce serait même impossible, car justement son état de conscience avancé impose une assistance.
Non, le tiède est un Etre à part entière qui s'est perdu par spéculation excessive, dans laquelle il a perdu sa dynamique existentielle, et de ce fait, sa faculté évolutive ou dévolutive.  Il reste donc coincé "au centre" (tiédeur) sans possibilité de progression narcissique, ni "positive" ni "négative", voué exclusivement à survivre par spéculation et vampirisme psychique manipulatoire.  Il n'est aucunement stabilisant pour aucun aspect du psychisme humain, mais est au contraire fondamentalement clivant, perturbateur, focalisé dans le sens d'un statu quo de l'immaturité humaine.

Il ne peut pas être considéré comme le pendant neutre d'un autre aspect de l'Ame, même collective, car ce serait une confusion symbiotique: chacun son choix (ou absence de choix). L'émancipation se fait par discrimination de la liberté des choix personnels, et donc par la compréhension profonde que les choix existentiels ne sont pas dépendants les uns des autres!


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.


Dernière édition par Sphinx le Dim 10 Nov 2013, 07:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Dim 10 Nov 2013, 07:07

Citation :
Entre le point de conscience le plus "profond en nous" et le point de "Source au delà de la conscience", il y a une marge où même l'archange Michaël ne peut accéder en tant qu'être manifesté. Et l'incorruptibilité se trouve dans le non manifesté.
C'est pourquoi le contact psychique direct reste le plus fiable, car il se dépouille de toutes projections (ou presque).  Ce contact direct à l'avantage aussi de se faire "au même niveau" narcissique.  Nous sommes deux Etres en rencontre et il n'y a pas d'assimilation, confusion, etc, qui signifieraient un glissement narcissique dû à des perturbations diverses éventuellement issues de la projection astrale.

Le contact direct se fait dans l'équivalence psychique.

Ceci dit, Michaël est une entité Archangélique manifestée certes, mais "habitée" par un Couple Sacré dont le niveau est peut-être celui de l'en-soi non manifesté (troisième degré) bien que ce soit plus probablement un Couple Sacré de second degré..  Dire qu'il n'accède pas à l'en-soi est probablement vite dit!  De plus, je pense qu'il y a toujours une part de transit par l'en-soi dans tout contact psychique direct non projectif.




Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
poépsy



Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 5
Date de naissance : 22/10/1973
Age : 44
Localisation : saint-ouen
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Lucifer   Mar 26 Nov 2013, 01:50

Bonjour je vous propose une création un peu en décalage sur le collectif/Lucifer Ascensionné.
Bonne lecture à Vous!


                                   Grand Môme
                         Lucifer/fiercul (Anagramme)



        Mais c'est quoi ce jeu à la con ? Rien n'est en phase.
        Il y a éparpillement !   La lumière
        De la lumière            n'est pas né-          La maison
        Des maudits le jour;        l'illusion          boomerang

        Vient des morts..       Ca veut s'incarner dans le dos
        Des anges !     Volant aux chiens les bons morceaux
        L'ombre d'avant naître               qui ne rattrape rien
        Au fabuleux soleils              de mirage et de menthe.

        Ténèbres bleus du sol rien    que des objets pauvres
        Et d'un évanouissement au grand midi.
        Grand môme               qui ne se veut aucune racine ;

        Qui finit par vivre sous le ciel                 d'un pigeon
        Rapide ;              déballe un ticket gratuit ; gagnant
        Dans ce grand tobbogan en commun.           Délogé-


Amicalement

Poépsy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucifer   Mar 26 Nov 2013, 21:01



Botanique et fleurs
Ange/démon (mathématique)



Qu'est ce qui se passe ? Tout et rien
Je suis là ! Toi aussi !
Ombre es-tu la lumière de ma vie ?
Tout est si possible...
Incarnation Réincarnation Ongle


Tu l'as vu ?

Quoi ?!


Devine...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Problème de l'ange   Mar 26 Nov 2013, 22:19

poépsy a écrit:
Bonjour je vous propose une création un peu en décalage sur le collectif/Lucifer Ascensionné.
Bonne lecture à Vous!

                                   Grand Môme
                         Lucifer/fiercul (Anagramme)


        Mais c'est quoi ce jeu à la con
.
.
Haaaa, le(s) jeu(x)....    :-))


Citation :
Problème de l'ange

Le problème de l'ange est un jeu mathématique conceptuel inventé par le mathématicien J. H. Conway.

Sur un échiquier de taille supposée infinie, un diable tente de piéger un ange. À chaque coup, le diable élimine l'une des cases du plateau, puis l'ange doit sauter à une case quelconque non éliminée, distante de N cases au maximum, N étant un entier positif fixé au préalable (dénommé « pouvoir » de l'ange). L'ange pouvant « voler », les cases intermédiaires entre sa case de départ et sa case d'arrivée peuvent avoir déjà été éliminées ou non. Seule la distance entre ces deux cases est limitée par le pouvoir de l'ange.

L'objectif du diable est de piéger l'ange sur une « île » située à une distance d'au moins N cases de toute autre case non éliminée du plateau, empêchant ainsi l'ange de se déplacer.
On peut penser a priori que l'ange est beaucoup plus puissant que le diable, car il peut se déplacer tous azimuts sur un plateau de taille infinie, tandis que le diable ne peut éliminer qu'une case à la fois. Toutefois, le diable est lui-même très puissant puisqu'il peut éliminer des cases qui se trouvent à une grande distance de la position actuelle de l'ange et en quelque sorte « piéger le terrain » en prévision du passage de l'ange dans ces régions. Conway et ses collaborateurs avaient ainsi montré très vite qu'un ange de pouvoir 1 perd en moins de 150 coups, et qu'un ange de pouvoir arbitraire, mais qui n'a jamais le droit de reculer (d'aller vers le sud) de plus de 1000 cases, se fait finalement piéger.


La question principale que posait ce jeu a été finalement résolue en 2006 :

l'ange peut-il échapper indéfiniment au diable, à condition que son pouvoir soit suffisant ?

La réponse est positive, dès que ce pouvoir est supérieur ou égal à 2 : une stratégie gagnante (pour l'ange), due à O. Kloster est décrite ici (en anglais) : [1], et peut être testée à l'adresse suivante : [2]


http://fr.wikipedia.org/wiki/Probl%C3%A8me_de_l'ange
.
************************
Revenir en haut Aller en bas
Orca Dream

avatar

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 16/11/1979
Age : 38
Localisation : Sud
Loisirs : Co-naitre
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 30 Nov 2013, 20:33

Sphinx a écrit:

"Spéculateur" n'est pas une nature reconnue par le Soi.  Donc, il a besoin d'"anticorps" spécifiques pour en gérer la pathologie.  C'est l'idée...
Quid des illuminatis ? Et des pseudos maitres ascensionnés qui résident en astral, Spéculateurs purs ou régressifs ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Dim 01 Déc 2013, 02:03

Ce sont bien les spéculateurs...

Donc des régressifs par perte de dynamique.  La spéculation exacerbée est une façon d'éviter le choix existentiel, qui aboutit à l'impossibilité de l'effectuer.  La dynamique psychique est progressivement investie dans une linéarisation mentale qui l'absorbe toute entière, produisant finalement un état de dépendance symbiotique: la spéculation devient un état d'être exclusif sans constituer pour autant une Nature d'Etre.


Les régressifs par choix ne constituent pas un vrai problème pour le Soi.  Ils sont des Prédateurs disons, au même titre que les prédateurs naturels, mais à leur propre niveau.  Ceci dit, ils peuvent aussi entrer, sans le vouloir, dans le jeu des spéculateurs...


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Orca Dream

avatar

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 16/11/1979
Age : 38
Localisation : Sud
Loisirs : Co-naitre
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Lucifer   Lun 02 Déc 2013, 00:42

D'accord. Mais du coup ça m'oblige à revoir ma vision, parce que je les voyais à la base clairement régressifs ceux là et du coup, je me rend compte que je suis partie sur un postulat erroné.

Je vais te poser qq questions, je sais pas si elles sont très éthiques, mais bon tu détermineras toi-même si tu dois y répondre ou non.

Sur les 7 milliards d'humains quelle est la proportion de ceux qui se destinent à l'émancipation et à la régression par choix ?

Pourrais-tu me citer des courants spirituels, ésotériques ou/et mystiques qui sont clairement orientés régressifs selon toi ?

Comment savoir vers quel choix on se destine ? Quels sont les marqueurs quand on est une femme sachant que selon la dialectique, c'est la polarité masculine qui assume ce choix ?

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Lun 02 Déc 2013, 02:26

Citation :
D'accord. Mais du coup ça m'oblige à revoir ma vision, parce que je les voyais à la base clairement régressifs ceux là et du coup, je me rend compte que je suis partie sur un postulat erroné.
Ils sont justement clairement régressifs, donc régressifs d'une façon qui est claire pour le Soi: ils ont choisi le "statu quo" identitaire, dans la préservation du Soi originel. C'est parfaitement légitime! Car le Soi est à la fois complet et incomplet, parfait et imparfait, et donc on peut effectivement choisir valablement entre ces deux aspects existentiels. Bon, le choix du "statu quo", bien que légitime, n'est pas authentique, car un être qui choisit la voie de sa propre oblitération identitaire n'est, bien entendu, pas authentiquement en phase avec sa nature d'être! Le Soi ne naîtra pas à lui-même dans ce cas identitaire! Mais c'est légitime car de toute façon, le Soi est déjà parfait et complet!


Citation :
Sur les 7 milliards d'humains quelle est la proportion de ceux qui se destinent à l'émancipation et à la régression par choix ?
Aucune idée, et de plus, il n'y a pas que les humains incarnés! L'Humanité terrestre comprend les humains incarnés et désincarnés!

Ce que je vois clairement par contre, c'est que la spéculation règne sur ce monde, depuis l'inconscient collectif. Or, la spéculation est la destruction de la signification humaine!

Tout dépend du degré d'emprise qu'on a laissé la spéculation avoir sur soi. Mais dans tous les cas, la spéculation dévore de l'énergie psychique et réduit la dynamique existentielle de celui qui s'y adonne!

Il y a un réseau tentaculaire spéculatif qui source dans l'inconscient collectif, sur des niveaux frauduleusement dégagés de la densité, et qui se ramifie ensuite jusque dans les affaires de la densité planétaire où il puise la sève vitale, l'énergie psychique, dont les "grands" spéculateurs ont terriblement besoin sur leur plan adultère.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Citation :
Pourrais-tu me citer des courants spirituels, ésotériques ou/et mystiques qui sont clairement orientés régressifs selon toi ?
Là, je considère que c'est à chacun d'être vigilent! Toute tendance peut présenter de l'intérêt pour un libre penseur. Mais le libre penseur de se livre effectivement à aucune, sauf à celle qu'il a à l'intérieur de lui-même!

En fait, le problème n'est pas simple, car les textes sacrés sont écrits sciemment pour abuser ceux qui les abordent avec la superficialité de leur narcissisme vaniteux. Les textes sacrés vont exacerber ces tendances, et conduire à la création de mouvances adultères, la plupart du temps!

Donc, je dirais que TOUTES les mouvances spirituelles sont peu ou prou régressives! L'Homme spirituel n'a pas à adhérer à une quelconque mouvance spirituelle! Seule la Religion intérieure est légitime et authentique!


Citation :
Comment savoir vers quel choix on se destine ? Quels sont les marqueurs quand on est une femme sachant que selon la dialectique, c'est la polarité masculine qui assume ce choix ?
Les critères sont d'ordre psychologique: tendance à la spéculation, et perversion narcissique.

La tendance exacerbée à la spéculation signale éventuellement un glissement vers une position existentielle "tiède", donc de régression par perte de dynamique psychique.

La perversion narcissique signale éventuellement une régression par choix existentiel, avec effondrement progressif des polarités l'une dans l'autre. L'extrême confusion interpersonnelle engendrée par cette configuration régressive est ce qui force le recours à une compensation narcissique exacerbée (contrôle interpersonnel exacerbé), d'où la perversion narcissique! Cet aspect est également présent chez la Femme.

Je connais personnellement une Femme ayant des problèmes importants de perversion narcissique. Lors d'un éclair de conscience, un jour, cette Personne m'a dit textuellement: "Je souffre parce que quelqu'un, quelque part, se vautre dans la m...!"


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Orca Dream

avatar

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 16/11/1979
Age : 38
Localisation : Sud
Loisirs : Co-naitre
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Lucifer   Lun 02 Déc 2013, 17:51

Sphinx a écrit:
Ils sont justement clairement régressifs, donc régressifs d'une façon qui est claire pour le Soi: ils ont choisi le "statu quo" identitaire, dans la préservation du Soi originel. C'est parfaitement légitime! Car le Soi est à la fois complet et incomplet, parfait et imparfait, et donc on peut effectivement choisir valablement entre ces deux aspects existentiels. Bon, le choix du "statu quo", bien que légitime, n'est pas authentique, car un être qui choisit la voie de sa propre oblitération identitaire n'est, bien entendu, pas authentiquement en phase avec sa nature d'être! Le Soi ne naîtra pas à lui-même dans ce cas identitaire! Mais c'est légitime car de toute façon, le Soi est déjà parfait et complet!
Attend on parlait hier des illuminatis et des maîtres installés et se maintenant dans l'astral en se dispensant abusivement d'incarnations. TU m'as répondus qu'il s'agissait de purs spéculateurs.

?

Sphinx a écrit:
Ce que je vois clairement par contre, c'est que la spéculation règne sur ce monde, depuis l'inconscient collectif. Or, la spéculation est la destruction de la signification humaine!

Tout dépend du degré d'emprise qu'on a laissé la spéculation avoir sur soi. Mais dans tous les cas, la spéculation dévore de l'énergie psychique et réduit la dynamique existentielle de celui qui s'y adonne!

Il y a un réseau tentaculaire spéculatif qui source dans l'inconscient collectif, sur des niveaux frauduleusement dégagés de la densité, et qui se ramifie ensuite jusque dans les affaires de la densité planétaire où il puise la sève vitale, l'énergie psychique, dont les "grands" spéculateurs ont terriblement besoin sur leur plan adultère.
Ok, en accord complet avec toi

Sphinx a écrit:
Les critères sont d'ordre psychologique: tendance à la spéculation, et perversion narcissique.

La tendance exacerbée à la spéculation signale éventuellement un glissement vers une position existentielle "tiède", donc de régression par perte de dynamique psychique.

La perversion narcissique signale éventuellement une régression par choix existentiel, avec effondrement progressif des polarités l'une dans l'autre. L'extrême confusion interpersonnelle engendrée par cette configuration régressive est ce qui force le recours à une compensation narcissique exacerbée (contrôle interpersonnel exacerbé), d'où la perversion narcissique! Cet aspect est également présent chez la Femme.
Ok. Alors je vais d'abord me renseigner mieux sur ce que tu entends précisément 'perversion narcissique', parce que je vois pas trop, mais tu en as sûrement parlé qq part avec précision, j'ai pas tout lu encore.
Tu y fais souvent référence ces derniers temps et j'avoue que ça me parle pas au niveau de la représentation, donc bon.

En fait je me demandais si en état plus ou moins régressif à un moment x cela peut changer ?
Car manifestement on est au moment du choix actuellement, donc on peut plus trop tergiverser...
Spinx a écrit:

Je connais personnellement une Femme ayant des problèmes importants de perversion narcissique. Lors d'un éclair de conscience, un jour, cette Personne m'a dit textuellement: "Je souffre parce que quelqu'un, quelque part, se vautre dans la m...!"
Ca me fait rire, parce que cette idée m'a traversé l'esprit et sur le coup, je ne m'y suis pas attardée.
Je ne connais pas physiquement ma FJ et je n'ai retrouvé aucune de mes âmes soeurs ou en tout cas la reconnaissance et l'identification ne se sont pas encore produite.
Donc au final je n'ai aucune certitude à aucun propos.

Mais tout de même, je ne pensais pas lire ça ici :))
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Lun 02 Déc 2013, 18:13

Citation :
Attend on parlait hier des illuminatis et des maîtres installés et se maintenant dans l'astral en se dispensant abusivement d'incarnations. TU m'as répondus qu'il s'agissait de purs spéculateurs.
Je pensais que ta phrase était en rapport des régressifs par choix, non?

En tout cas, ma réponse est en rapport avec les régressifs par choix.


Mais ce qu'il faut comprendre, c'est que par choix, ou par perte de dynamique, c'est bien de la régression dans les deux cas! Et au final, les régressifs par perte de dynamique seront repoussés du côté des régressifs par choix, dont ils auront à prendre la nature, sans l'avoir pourtant choisie!



La perversion narcissique est une psychopathologie caractérisée par une faille narcissique importante, qui conduit à un relationnel manipulatoire, l'autre étant utilisé comme simple objet de valorisation narcissique, pour compenser la fracture personnelle. Par exemple, la dévalorisation systématique d'autrui peut être un signe de perversion narcissique.

Il y a en fait -techniquement- une liste de caractéristiques, et il faut en présenter un certain nombre pour être éventuellement taxé de perversion narcissique. Il faut dire que nous avons toutes et tous en général quelques aspects de cette liste, et cela ne caractérise pas pour autant de la perversion narcissique.

C'est le nombre de ces aspects, mais aussi selon moi la virulence des symptômes, qui peut conduire à un diagnostic de perversion narcissique.

Dans un tel cas, le traumatisme précoce à laissé une véritable faille béante dans le narcissisme personnel, faille par laquelle des instances refoulées profondément dans l'inconscient peuvent prendre le contrôle total de la Personne, conduisant à des comportements prédateurs virulents, mais aussi éventuellement très élaborés, avec isolement de la victime par jeu social (grande puissance -perverse- de -pseudo- socialisation), et autres joyeusetés.



Amitié,

Steph



_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Lun 02 Déc 2013, 18:53

Bon, la position de la Femme apparaît comme fort ingrat, à première vue: devant attendre la réponse de l'Homme, éventuellement négative, nihiliste, narcissique, dans un travail résistant où la souffrance ne manque pas!

Mais il y a une bonne nouvelle qui vient, en quelque sorte, rééquilibrer les choses...


Lorsqu'un envol collectif se produit, un Couple Sacré, celui qui est venu pour assumer les rôles de Père et Mère de l'Humanité, ouvre la séquence, et s'émancipe dans l'absolu.  Il passe du degré deux au degré trois, qui est le dernier.

A ce moment, la dynamique de ce Couple Sacré autour de sa Cause-en-soi intégrée est absolue.  La rotation des polarités autour du potentiel est de vitesse infinie!  Les polarités séparées sont à la fois en dedans et en dehors du potentiel central.  L'inertie de ce couple inertiel est infinie, et son pouvoir anthropique est illimité.

Puisque les polarités tournent à une vitesse infiniment rapide autour du potentiel central, elles balaient l'ensemble des phases identitaires du collectif en un temps nul.  Donc, techniquement, le Couple Sacré émancipé dans l'absolu peut être en permanence, et de façon instantanée, au Service de toutes les autres phases identitaires, face à toutes en même temps, pouvant leur prodiguer l'assistance dynamique dont elles ont besoin.  Le réservoir de dynamique du Couple Sacré absolu est inépuisable, puisque sa dynamique est absolue!

Et donc, en ce qui concerne les Couples Sacrés qui, ayant préservé leur potentiel Sacré, ayant montré leur inclination à suivre le chemin progressiste, sont passés au second degré lors de l'envol, il leur sera offert la dynamique existentielle qu'ils n'ont pas encore intégrée en propre jusque dans l'absolu de leur Cause-en-soi.

Et pour les phases avortées... sur lesquelles les polarités se sont effondrées l'une dans l'autre... et bien, il pourra être prodigué au Saint-Esprit de ces phases, qui est le gardien de chaque phase, et qui est le Centre de la Femme, une dynamique lui permettant de survivre à l'effondrement narcissique des polarités, et à un passage dans l'en-soi non-manifesté jusqu'à une autre opportunité de réalisation.

Donc, la Femme peut survivre en fait, selon un processus particulier, non pas strictement en tant que polarité, mais en tant que Saint-Esprit protégé par une dynamique offerte par un Couple Sacré absolu.  C'est une sorte de pseudo-polarité unilatéralement compensée et dynamisée par un Couple Sacré absolu.

Ce qui est possible pour le Saint-Esprit de la Femme, de par sa perfection fondamentale, ne l'est pas pour l'Esprit de l'Homme régressif, de par son incohérence extrême!  Ethiquement parlant, il n'y a pas de légitimité à préserver ce qui est retourné à un chaos total, de sa restitution au pur potentiel!


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Orca Dream

avatar

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 16/11/1979
Age : 38
Localisation : Sud
Loisirs : Co-naitre
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Lucifer   Mar 03 Déc 2013, 20:42

Citation :
Je pensais que ta phrase était en rapport des régressifs par choix, non?
Non puisque je parlais des illuminatis.

Pour le reste, je te remercie de toutes ces précisions.

En ce qui concerne la perversion narcissique, j'ai trouvé ce document. Est-ce que ce sont ces points auxquels tu fais allusion ?

Citation :
Une double personnalité

Le pervers narcissique ne refoule pas ses pulsions car il cherche à tous prix à éviter une souffrance morale. "Le passage à l’acte lui permet de les évacuer vers l’extérieur. Le pervers a entendu la loi, il sait que ce qu’il fait est répréhensible, il va devoir dénier l’origine et porter sa faute sur quelqu’un d’autre" explique Jean-Charles Bouchoux. Son mode opératoire pour passer à l’acte ? La double personnalité comme le célèbre Dr Jekyll et Mr Hide. "Jekyll est le bon sujet, le bon enfant que l'on attendait qu'il soit. Pour les mauvaises pulsions, Hyde s'en charge..." poursuit le psychanalyste. Pour se débarrasser de toute culpabilité, le pervers narcissique rejette ainsi sa faute sur l’autre. De cette façon, il garde une bonne image extérieure et passe même parfois pour la victime. C’est ce qu’on appelle l’identification projective.

Ce n’est jamais sa faute

Un pervers narcissique n’a jamais tort ! "Il utilise le déni pour nier ses responsabilités ainsi que la réalité de ses actes" explique dans son livre le psychanalyste Jean-Charles Bouchoux. Ce type de pervers cherche à éviter toutes sources de conflit pour toujours garder une bonne image de lui. Il n’avoue jamais sa culpabilité. Pire, il l’a fait porter à quelqu’un d’autre !

La parole, son instrument de manipulation préféré !

Messages contradictoires, détournement de la parole… Le langage est l’instrument de manipulation préféré du pervers narcissique. "En perdant son souffre douleur dans un dédale d’informations contradictoires, il l’empêchera de prendre de la distance, de penser et de réagir sainement" explique Jean-Charles Bouchoux, psychanalyste. Le pervers lui sait exactement où il en est et garde une impression de contrôle. Une manière pour lui de se valoriser.

Il rabaisse l'autre pour se valoriser

Le narcissisme c’est l’amour que l’on porte pour soi-même. Contrairement à ce qu’il laisse paraître, le pervers narcissique est une personne qui manque de confiance en lui. "Pour compenser, il développe une image démesurée de lui-même" explique Jean-Charles Bouchoux. Pour se donner l’air important, il essaye d'avoir de beaux objets ou des relations avec des personnes attirantes. Il garde ainsi un sentiment de pouvoir en rabaissant sans cesse sa victime tout en la faisant culpabiliser pour la contrôler.

Il isole sa victime pour mieux la contrôler

Pour garder l’emprise sur sa victime et l’empêcher de prendre conscience de la situation anormale, le pervers narcissique fait tout pour la garder auprès de lui. "Ce pervers a besoin de proximité et d’un lien difficile à rompre : lien de subordination, lien parental, lien filial ou encore amoureux. […] Le pervers structurellement accompli utilise ces liens pour assujettir l’autre" explique le psychanalyste.

L’angoisse de la perte

Le problème avec le pouvoir c’est qu’on peut le perdre à tout instant. Lorsqu’un pervers narcissique obtient de sa victime une admiration totale, il ne veut pas qu’elle puisse reprendre le dessus et le quitter. Pour éviter de souffrir d’une perte, il dévalorise sa victime la rendant moins importante à ses yeux et rejette la faute sur elle.

Il utilise une tierce personne pour arriver à ses fins

Se servir d’une autre personne pour soulager les pulsions, est la meilleure diversion pour le pervers narcissique. "On peut aussi trouver l’utilisation d’un tiers dans les groupes, les entreprises ou les institutions" confirme Jean-Charles Bouchoux. Par exemple un responsable qui se moquerait d’un salarié. Si les autres ne veulent pas perdre leurs places, ils ont tout intérêt à faire pareil. De cette façon il se met à l'abri et n’est pas le seul fautif.

Citation :
Voici quelques pistes pour reconnaître ces prédateurs, inspirées des travaux de spécialistes tels que Jean-Charles Bouchoux, psychanalyste et Isabelle Nazare-Aga, thérapeute comportementaliste (1) :

1. Il ou elle vampirise l'énergie de l'autre : l'expression "se faire bouffer" prend tout son sens.

2. Il ou elle est dénué(e) d'empathie, fait preuve de froideur émotionnelle.

3. Il ou elle souffre d'insatisfaction chronique, il y a toujours une bonne raison pour que ça n'aille pas.

4. Il ou elle use de dénigrement insidieux, sous couvert d'humour au début, puis de plus en plus directement.

5. Il ou elle est indifférent aux désirs de l'autre.

6. Il ou elle s'inscrit dans une stratégie d'isolement de sa proie.

7. Il ou elle fait preuve d'égocentrisme forcené.

8. Il ou elle vous fait culpabiliser.

9. Il ou elle est incapable de se remettre en cause ou de demander pardon (sauf par stratégie).

10. Il ou elle s'inscrit dans un déni de réalité.

11. Il ou elle joue un double jeu : le pervers narcissique se montre charmant, séducteur, brillant - voire altruiste - pour la vitrine ; tyrannique, sombre et destructeur en privé.

12. Il ou elle est obsédé(e) par l'image sociale.

13. Il ou elle manie redoutablement la rhétorique : le dialogue pour dépasser le conflit tourne à vide.

14. Il ou elle alterne le chaud et le froid, maîtrise l'art de savoir jusqu'où aller trop loin.

15. Il ou elle est psychorigide.

16. Il ou elle souffre d'anxiété profonde, ne supporte par le bien-être de son partenaire.

17. Il ou elle ressent le besoin compulsif de gâcher toute joie autour de lui.

18. Il ou elle inverse les rôles et se fait passer pour la victime.

19. Il ou elle use d'injonctions paradoxales et contradictoires : la cible perd ses repères, son esprit devient confus, même quand il est des plus brillants. Paul-Claude Racamier, inventeur de la notion de pervers narcissique, parle d'un véritable "détournement de l'intelligence".

20. Il ou elle éprouve un soulagement morbide quand l'autre est au plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Mer 04 Déc 2013, 02:15

Citation :

Non puisque je parlais des illuminatis.
Dans la suite de tes phrases, ce n'était pas clair pour moi à ce moment-là! Pas grave.


Citation :
En ce qui concerne la perversion narcissique, j'ai trouvé ce document. Est-ce que ce sont ces points auxquels tu fais allusion ?
Oui, c'est cela.

Il y a sur la page suivante une liste de 30 critères:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



En synthèse, je dirais que la régression par choix aura tendance à colorer le psychisme de perversion narcissique, tandis que la régression par perte de dynamique tendra plutôt vers une certaine "psychopathie", qui selon moi caractérise la spéculation exacerbée.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 78
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 57
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Lucifer   Mer 04 Déc 2013, 11:12

Bonjour Sphinx,

Et Merci. Tes conceptions détaillées ici permettent de baliser la (ma) dynamique.

Sur la tièdeur.

Ce serait surtout la définition de "la tiédeur" qui différencie nos points de vues. Et puis, les causes produisant un "tiède cloîtré dans son excitation" apparaissent différentes d'un tiède blasé.

Une personne ayant conscience de "son enferment" implique l'existance en elle d'un vecteur créateur, lequel implique une réponse libératoire. L'Univers ne répond pas seulement aux règles établies, il répond aussi à la création continue. Le mental suractif masquant le vide n'est-il pas un début de réponse ?

Ce serait d'ailleurs le grand problème de la création, laisser-faire ... mais porter secours quand même. Car dans la configuration limitée actuelle de nos matérialisations, nos choix découlent surtout de notre environnement, lequel est essentiellement prédateur.

Ce débat est vieux comme... au moins l'époque des épitres du nouveau testament ! Sans rentrer dans les détails, la question était de savoir si l'on pouvait se sauver soi-même ou si l'intervention d'une grâce était nécessaire. Le sujet est complexe pour être détaillé ici, disons que devant l'incapacité à mettre en efficacité les concepts chrétiens, surtout au milieu des difficultés du moment, la grâce s'est naturellement imposée. Mais pas seulement à cause de cela, ni même des implants nous orientant vers une attente extérieure. Disons qu'entrent en jeu les dispositions "particulières" de chacun, des prises de consciences, et l'aide extérieure, en réalité pas si extérieure que cela, l'ensemble de ces trois actions en crée une quatrième, le lien entre les âmes. Les réponses sont adaptatives.

Par exemple il fut dit en substance : "oeil pour oeil, dent pour dans", puis "si l'on te giffle sur une joue tends l'autre". Au demeurant, cette dernière position a surtout fait les beaux jours des égos de celui qui tend la joue. Bref, quelle serait la position aujourd'hui ? Peut-être "si on te gifle sur une joue, gardes la tête droite et baisse seulement ton regard", car ce n'est pas la peine d'invectiver en lui présentant l'autre joue.

Alors, cela nous est-il à ce point indifférent que les "tièdes" ne trouvent pas de solutions alors qu'ils la cherchent.

D'autre part, ici fut re-ouvert le procés des narcissiques pervers. J'y reviendrai plus tard dans un autre message, comme aussi sur la perfection de la femme, laquelle avec toutes ses qualités n'arrive toujours pas à prendre le dessus sur l'homme.

Bien à vous.











Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Mer 04 Déc 2013, 13:43

Bonjour Azuréen,


Lorsqu'on parle de "tièdes" en termes dialectiques, il ne s'agit pas de "blasés", ni de "déprimés", ni de "timorés"!  Nous parlons techniquement d'êtres dont la dynamique existentielle a été progressivement investie et accaparée par une linéarisation mentale issue de la spéculation, au point que ces êtres n'ont plus eu accès au choix existentiel.  Ils sont "tièdes" existentiellement parlant: ils n'ont pas fait de choix existentiel et n'ont plus assez de dynamique intrinsèque pour en produire un.

Il ne s'agit pas non plus de juger ces êtres, mais de comprendre que, même si en effet un appui particulier est nécessaire pour aider les êtres humains au sein de leurs conditions environnementales, il est impossible d'émanciper qui n'a pas fait ne fût-ce qu'un mouvement vers cette émancipation, qu'il s'agisse de régression par choix ou de régression par perte de dynamique.

Plus précisément,  l'aide "extérieure" dont on parle est simplement le fait que le premier Couple Sacré (au moins) de la phase compte à rebours de désentrelacement causal est un Couple de second degré, ayant donc déjà vécu une émancipation collective "ailleurs", en d'"autres temps".  Couple Sacré qui s'est ensuite introduit dans le karma humain terrestre afin d'aider à son émancipation (et passer lui-même au troisième et ultime degré du Couple Sacré). Le fait que la séquence finale soit ouverte par un Couple Sacré de second degré fiabilise son ouverture: il est certain que la séquence commencera à l'heure juste.

Je veux aussi ré-exprimer le fait que la progression spirituelle ne se réalise pas sur base des actions réalisées au sein du contexte social et environnemental ambiant, mais par le fait que l'on ne soit pas excessivement fasciné par ce contexte de sorte qu'un développement psychique puisse se réaliser "à côté".  Il n'est donc, pour ainsi dire, jamais impossible de préserver cet "espace à côté" permettant l'intégration spirituelle, sauf peut-être en des conditions particulièrement ardues, à mettre alors sur le compte d'erreurs karmiques importantes.  Celui qui s'incarne avec cohérence, au moins partiellement, verra cette cohérence à l'œuvre dans sa vie, malgré et à travers toutes les conditions environnementales possibles, même éventuellement de gros remous karmiques collectifs (guerres par ex.)!


L'histoire de la "giffle sur la joue", j'en ai déjà parlé dans un article spécifique quelque part.   Il s'agit simplement d'un rééquilibrage intérieur: si l'on oppose une résistance narcissique à l'agression, on sera psychiquement déséquilibré car on donnera un appui à la force d'attaque.  On est en quelque sorte "complice" de notre propre agression: on se fait toucher et avoir par notre propre narcissisme interférent.  L'idée est donc de se laisser traverser par l'agression, de l'accepter, de l'accompagner, de sorte qu'elle puisse nous traverser de part en part sans nous affecter!  Ce qui se produit alors est que nous ne sommes plus complice de l'agression, et nous ne jugeons pas l'agresseur.   De ce fait, toute l'agression, d'un point de vue psychique, repart vers l'agresseur qui alors, devra s'apercevoir que c'est lui-même qu'il cherche à atteindre à travers autrui, à travers ses victimes.


On ne peut pas trouver de solution lorsque, précisément, on la cherche!
Chaque véritable "problème" comporte intrinsèquement sa solution, qui coule de source.  On n'a pas besoin de chercher la Connaissance lorsqu'on marche avec Elle!

Si l'on a besoin de chercher une solution, c'est que le problème n'est pas véritable, mais issu de l'adultération d'une spéculation.


Aucun procès n'a été ouvert.  Il n'est pas question de juger les narcissiques pervers!  Le choix régressif est légitime et respectable.  Il y a seulement que, d'une façon pratique, d'un point de vue vital, ce choix induit forcément des problèmes relationnels, comportementaux, qui doivent faire l'objet d'une reconnaissance et d'une prise en charge car ces comportements sont pathologiques.

En effet, le choix régressif, bien que légitime, n'est pas authentique, ce qui signifie que l'être se retrouve pratiquement en contradiction avec sa nature d'être.  Le choix régressif est nihiliste, et cela va donc poser des problèmes pratiques, d'un point de vue éthique.   Mais il n'y a pas de procès, ni de jugement.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 14 Déc 2013, 20:07


Pour en revenir à toute cette problématique:


Une partie de "mon travail" extatique est, non pas de me projeter dans l'astral, mais au contraire d'attirer l'astral à moi, de sorte de réduire la fracture des plans entre le domaine de l'Esprit et celui de la Matière, et de favoriser par là la spiritualisation de la Matière,n et la venue de la dimension hybride.

Par cette action attractive sur l'astral, les mondes adultères prédateurs, cachés spéculativement dans les plans intermédiaires, sont mis sous pression.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 14 Déc 2013, 20:25

Sphinx a écrit:
Une partie de "mon travail" extatique est, non pas de me projeter dans l'astral, mais au contraire d'attirer l'astral à moi

Ce "travail" est spontané, l'expérience vient naturellement ou il y a une volonté de ta part pour actionner ce processus ?

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 14 Déc 2013, 20:55


Excellente question!


En fait, il y a un peu des deux...

Je veux dire que, d'un côté, c'est dans ma nature de vibrer harmoniquement, car je suis né "en cohérence de phase", en grand écart entre le monde spirituel et le monde matériel, et je vis des vibrations cardiaques depuis l'enfance, mais alors, je ne savais pas ce que c'était, et j'avais même tendance à m'en distancier! Car elles apparaissaient souvent dans un contexte angoissant, et j'associais erronément le phénomène à de la peur.

Puis, j'ai constaté que, si je peux aussi les appeler sans aucun autre support que l'évocation psychique, la musique est un medium puissant pour soutenir la vibration extatique. Et depuis que mon corps énergétique s'est développé, tout cela a pris un autre dimension.

Donc je vibre car c'est ma nature, et cela apparaît spontanément, ou je peux aussi m'adonner à des séances vibratoires, en écoutant de la musique par exemple. Mais ce n'est jamais dans un but spéculé: c'est toujours pour vivre l'Harmonie, et la partager, avec la Nature, avec l'Humanité, avec la Planète, et au-delà...

La pression exercée sur l'astral et sur les mondes parasites au sein de l'inconscient collectif sont des effets secondaires naturels, qui ne sont pas spéculés en tant que tels, mais dont j'ai simplement conscience.

Pour vivre une extase vibratoire de qualité, puissante mais saine à tous points de vue, il s'agit d'abord d'avoir un ancrage matériel le plus solide possible, car justement, l'idée n'est pas de s'envoyer en l'air! La véritable "maîtrise" passe par la Présence, qui implique de rester en conscience impliqué dans le monde matériel.

Et donc, logiquement, le grand écart se resserrant lors de telles expériences, il y a une tendance intrinsèque a comprimé l'astral entre le monde spirituel et le monde matériel, avec une attraction de ce dernier vers la présence matérielle.

Donc, pour répondre à ta question précisément:

- Oui, il peut y avoir une volonté de ma part de me placer en condition de vivre l'extase vibratoire, mais ce n'est pas indispensable: l'extase se présente aussi d'elle-même.

- non, il n'y a pas de volonté de ma part de mettre les mondes parasites sous pression et d'attirer particulièrement l'astral, mais je comprend que ce sont des effets qui accompagnent spontanément cette expérience.

- Dans tous les cas, même si je me suis mis volontairement en condition de vivre l'extase, comme elle est une invitation à la Rencontre, elle ne peut se produire que si elle est authentique, et donc désintéressée, au moins de façon prépondérante.

Toute spéculation s'oppose à la qualité de l'extase, et si une spéculation est introduite par volonté narcissique pour dévoyer les énergies extatiques durant une extase (en prenant donc l'énergie de la Rencontre en otage par surprise), cela appellera inévitablement un choc en retour par la suite...

C'est aussi pourquoi il vaut mieux avoir un certain niveau psychique pour vivre l'extase et ne pas risquer de se laisser aller à n'importe quoi! Il y a quelques années, j'ai commis une telle faute, et je me suis pris un bon choc en retour très rapidement! Pas trop grave, juste de quoi intégrer l'expérience et ajuster le tir!

- la musique permet d'exercer sur le psychisme une fascination similaire à celle que produirait le contact avec la polarité complémentaire, toutes proportions gardées. C'est pourquoi la musique favorise l'extase vibratoire sur la durée, par la rythmique psychique qu'elle permet de mettre en place. La musique peut donc exercer jusqu'à un certain point le rôle de répondant dialectique en conscience.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 14 Déc 2013, 21:45


Faire l'expérience de l'extase vibratoire consiste, en somme, à s'unir un instant, et en partie, au grand mouvement universel de la Vraie Vie. Ce mouvement est absolument signifié: il "tourne", se propage, dans sens absolu, strictement positif, qui n'a pas de contraire, sauf sous forme d'illusion au sein du mirage dualiste.

De ce fait, ce mouvement n'est jamais "contre" quoi que ce soit! Et être contre quoi que ce soit ne permet pas de l'épouser, d'y pénétrer. De même, être "pour" quoi que ce soit n'y a pas cours non plus, en tout cas, pas dans un sens relatif. Car le grand mouvement de la Vie est déjà en soi un "pour" absolu! Qui ne peut donc qu'être déforcé par des "pour" relatifs!

Dès lors, dans une telle extase, on peut vivre des "invasions", des expansions, dans la Rencontre collective d'où émanent spontanément des objectifs non narcissiques, et non finalisés, toujours laissés ouverts. Donc, oui, en extase, je peux vivre des "invasions" de domaines de l'astral, mais pas des invasions "contre" ces domaines, même si d'un point de vue pratique cela mène à des effets contre certains aspects de ceux-ci. Ce sont des "invasions" parce que l'expansion est la règle du grand mouvement de la Vie, et qu'il y a un temps pour que le contrôle soit dissipé comme l'ombre par la Lumière de la Rencontre.

Un autre aspect est aussi que de telles extases clarifient une communication entre les plans, une Rencontre donc, que les instances parasites de l'astral tentent de parasiter (justement) au maximum, car la pérennité de leur état refoulé dépend d'un statu quo de la situation dualiste de l'Humanité terrestre. Or, tout contact véritablement transcendantal met en péril un peu plus leur condition parasitaire, sans que ce ne soit le but de la Rencontre, de la communication en elle-même! Le "but" de la Rencontre est la Rencontre! Et si en s'affirmant, la Rencontre met à mal des aspects refoulés, c'est par effets secondaires, et non par velléité spéculative, préméditée!


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 14 Déc 2013, 22:17

Pour être complet, "humainement", je peux parfois me dire "Pfouuu, les énergies sont lourdes en ce moment!  Je pourrais faire un peu d'extase, et ça irais mieux!"   Si alors je décide de me mettre en extase, la seule mise en condition de Rencontre dilue et chasse l'éventuelle préméditation relative.  Et donc, la position est authentifiée par l'extase elle-même.  Maintemant, après coup, il est vrai qu'un passage en extase va probablement améliorer la cohérence énergétique dans l'environnement.  Mais ce n'est pas la préméditation éventuelle, forcément périphérique, qui en sera la cause!  Le fait d'être véritablement passé en extase, donc en mode Rencontre, a forcément mis à plat toute velléité narcissique en ouvrant la finalité de l'expérience au potentiel collectif de la Rencontre.

Il faut considérer que l'extase vibratoire, en tant que Rencontre, est la seule véritable forme de la prière, car elle transcende forcément le narcissisme interférant.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 14 Déc 2013, 22:41

Merci pour tes réponses complètes je crois, tout ça me parle de ne rien forcer dans un sens ou dans un autre.

Il faut être "inoffensif" en toute situation je crois.

J'ai vécu il y a deux jours, en m'apprêtant à dormir, une "ouverture" tranquille à une énergie "supérieur", elle vibrait hautement.. et j'ai eu comme une "discussion" intérieur en rapport à cette énergie. C'est assez dur à mettre des mots, c'est la première fois que j'ai une expérience comme celle-ci, en tous cas aussi "présente".

Des larmes ont coulées sur mes joues au tout début du "contact" et j'ai fini par un peu pleurer à la fin.

Et donc, pour en revenir à la question que je t'ai posé, j'ai rien fait pour que ça arrive ou alors inconsciemment..

Comme je suis dans une phase cathartique depuis quelques temps, j'ai l'habitude de me laisser ouvert... d'être sans avis et calme... quand je m'apprête à dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 14 Déc 2013, 23:21

L'extase vibratoire est le résultat d'une Rencontre, et donc d'abord, d'une invitation.  Il y a donc un lâcher-prise à réaliser en soi pour accéder à l'état où l'on envoie l'invitation, et d'où l'on peut recevoir une réponse.  Mais à d'autres moments, c'est "quelqu'un" d'autre qui nous invite, et alors, si on s'ouvre à cette invitation, la Rencontre se produit aussi!

Les larmes dans l'extase peuvent être cathartiques, pour soi, pour quelqu'un d'autre, dont on partage l'Emotion, ou encore être simplement produites par des excédents énergétiques qui n'ont pas pu être pris en charge psychiquement, et qui produisent alors des effets de décompensation sur le corps physique, par le biais du système nerveux.  La vibration extatique est aussi un effet de la Rencontre psychique au niveau du corps énergétique, sur le système nerveux physique.

Ceci dit, l'extase vibratoire a beaucoup d'autre aspects inclus dans sa signification.  C'est une façon d'appeler la polarité complémentaire, surtout pour l'Homme vis-à-vis de la Femme, indiquant par là être prêt ou en voie d'être prêt à la sublimation du Couple Sacré.

C'est aussi une façon pour la polarité masculine de confronter tout le collectif planétaire dans la cohérence de sa finalité réelle, tout comme "Sans Nom" dans "Hero", "Temudjin" dans "Mongol", ou "Leonidas" dans "300".  


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucifer   Sam 14 Déc 2013, 23:54

Oui c'est ça, se sont des "lâcher prises" ouvert à l'inconnu... donnant toujours plus vers l'inconnu...

C'était des larmes d'émotions, d'amour vrai si je puis dire...

Merci pour cette conversation, Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucifer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucifer
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» LUCIFER (Père Lamy)
» [démonologie]Lilith, Lucifer et origine du mal
» Lucifer....
» LUCIFER & LE POUVOIR OCCULTE : EFFRAYANT !
» Lucifer en poèmes, siouplait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: