ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la bonne nouvelle du calendrier maya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Mar 12 Oct 2010, 08:07

[quote]c’est de savoir vivre avec sa peur, ne pas la laisser vous dominer, c’est cela le courage
Citation :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Mar 12 Oct 2010, 09:49

A partir du non temps (point zéro), les projections temporelles expriment une recherche, donc une sorte de tatonnement qui implique des aléas. Tout est probabilité y compris la suite logique induisant le futur. L'avenir, section temporelle, est bien plus ouvert qu'il n'y paraît. Plus simplement, le nouveau est par définition inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Mar 12 Oct 2010, 12:56

Bonjour Didier

tu as écrit :
Citation :
Lorsque tu dis "De ce fait il faut mourir pour mieux renaitre.", je n'aime pas trop le mot "mourir". Personnellement, je préfère me visualiser une autre destinée.
Mais je comprends ce que tu veux dire. Ta phrase n'est pas fausse dans son idée.

Cette phrase va me permettre de répondre également à Marie. Anticiper sa mort, ne signifie pas la précipiter. Au contraire, mieux la préparer peut contribuer à en retarder l'échéance, tant que la Grande Loi Universelle d'Évolution y trouve son compte.
Quat au mot "mourir", bien sûr qu'il fait frémir tout le monde y compris Bibi. Mais comme l'écrit justement marie, il faut dominer sa peur.
Les gnostiques de la Rose-Croix d'Or emploient volontiers la locution " mourir à ce monde ", c'est à dire faire table rase de toutes les tensions et désirs horizontaux. C'est très joliment dit, cependant il apparait que cette capacité spirituelle qui s'assimile à l'ascension n'est également répartie sur l'ensemble de l'humanité. Les corps-véhicules qui portent nos âmes ne disposent pas actuellement du code génétique qui nous permettrait d'accéder à cette ascension spirituelle. Certaines âmes incarnées dans leur dernière vie sur la Terre pourront atteindre cette épectase. Mais ils font partie d'une élite restreinte. La grande majorité des humains, comme moi, devront pour continuer l'évolution à condition d' emmener dans leurs mémoires quantiques les fruits bénéfiques des leurs expériences. Il sera question pour eux. Hélas, d'une mort biologique. Seuls les électrons immortels qui composent nos corps assureront la mutation dan la prochaine incarnation. Selon la biologiste Jacqueline Bousquet, ces sont ces propriétés quantiques qui conditionnent la naissance des vies. Les âmes pourront donc bénéficier de nouveaux corps - véhicules bâtis autour de nouveaux codes génétiques, donc plus performants. C'est pour cela que toute l'humanité ne disparaîtra pas. Afin de perpétuer l'évolution du genre humain.

Le calendrier Maya n'indique pas autre chose. Ce n'est pas la fin du monde, mais un radical processus d'évolution.

Apropos des vidéos, je me suis en effet mal exprimer. Je voulais dire que c'est bien de les avoir remis au dessus de la pile.


Bonjour Sursis

Ton pseudo est très signifiant.
tu a écrit :
Citation :
A partir du non temps (point zéro), les projections temporelles expriment une recherche, donc une sorte de tatonnement qui implique des aléas. Tout est probabilité y compris la suite logique induisant le futur. L'avenir, section temporelle, est bien plus ouvert qu'il n'y paraît. Plus simplement, le nouveau est par définition inconnu.

Désolé, mais je n'ai pas tout compris (mais ça va venir). Section temporelle ou pas, il est clair que l'avenir est bien plus ouvert. L'avenir sera ce que les humains voudront qu'il soit. Cependant, vu les retards considérables d'évolution qu'ont pris certains peuples sous l'emprise d'un fanatisme religieux, et d'autres victimes de leurs cupidités, il est clair qu'une grande part de cet avenir paraît inéluctable dans la souffrance et la mort, sauf miracle du dernier moment.
Mais il ne faut pas baisser les bras. Ne pas avoir peur est impossible. En revanche, on peut faire face à cet échéance avec courage pour le plus grand bien de tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Mar 12 Oct 2010, 13:55

Bonjour Kernoa,

Avant tout, ma compréhension cosmogonique actuelle (subjective) devrait m'inciter à ne pas ecrire mes messages au présent de l'indicatif.

Pour rappel, notre "monde" tel que nous le percevons serait la projection d'un "monde" à perception plus étendue, lui même une projection "matérielle" d'un "monde quasi immatériel", les mots "matériel et immatériel" étant ici utilisés pour l'explication.

La matière définissant en quelque sorte le temps, d'un point de vue plus immatériel les évènements de "notre monde" et aussi "visibles" d'un monde "immatériel"seraient concomitents. Dans notre compréhension limitée, si l'on peut voir ce qui "est" donc cela "est".

Or, bien que notre monde à perception restreinte serait la projection d'un monde immatériel à perception étendue, cette projection aurait aussi son autonomie créatrice influent à son tour les mondes "immatériels".

Il y aurait donc interdépendance, et personne ne pourrait prévoir avec certitude absolue les évènements à l'avance. Cela pose le problème du calendrier Maya, dont les prédictions, manipulées ou pas, ne pourraient donc être prise pour certaines.

D'autre part, le temps que nous connaissons (lié à la matière) pourrait être modifiable, au moins à l'intérieur d'une direction temporelle cosmique générale. Ainsi, faire coïncider le temps calculé avec nos journées solaires (et sans doute perturbé) avec le temps d'un calendrier très ancien relèverait de l'approximation.

Si l'on admet que notre temps actuel serait manipulé par des entités cherchant à nous contrôler, cela fournirait une explication sur la différence entre les prédictions et la "réalité" vécue.

La contre-partie de cette manipulation pourrait être un accroissement vibratoire de notre monde et de ses individus. Du coup, "les jours de détresses", s'ils s'avèraient avoir finalement bien lieu, pourraient en être au moins d'autant diminués. Ce n'est qu'une supposition.

L'égo, générant les peurs et profondement lié à la matière, serait un outil pour naviguer dans notre monde. Plusieurs chapîtres traitent de l'égo sur le forum. Il ne doit pas fermer l'ouverture sur l'espérance en la création d'un fin heureuse. Il suffit juste qu'il soit à sa juste place. "L'expérimentation" n'a que faire d'un surplus inutile de malheur.

Meilleurs sentiments.





Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Jeu 14 Oct 2010, 01:20

sursis a écrit:
Pour rappel, notre "monde" tel que nous le percevons serait la projection d'un "monde" à perception plus étendue, lui même une projection "matérielle" d'un "monde quasi immatériel", les mots "matériel et immatériel" étant ici utilisés pour l'explication.
Je sors un peu du contexte du message, mais comme c'est un sujet qui m'intéresse, j'en profite pour poser la question. Est-ce que tu parles de la théorie des multivers (ou méta univers) tel qu'imaginé dans la théorie du Pré Big Bang ou de celle de l'univers informé ?
Ou alors, est-ce un autre concept ?

sursis a écrit:
D'autre part, le temps que nous connaissons (lié à la matière) pourrait être modifiable, au moins à l'intérieur d'une direction temporelle cosmique générale. Ainsi, faire coïncider le temps calculé avec nos journées solaires (et sans doute perturbé) avec le temps d'un calendrier très ancien relèverait de l'approximation.
Dans un des articles postés hier sur 2012, on peut lire qu'il y a en effet plusieurs corrélations possibles entre les deux calendriers et qui donnent des dates aussi diverses que variées.

sursis a écrit:
Si l'on admet que notre temps actuel serait manipulé par des entités cherchant à nous contrôler, cela fournirait une explication sur la différence entre les prédictions et la "réalité" vécue.
Normalement les prophètes devraient tenir compte de ce "contrôle" et les prendre en compte dans leurs prédictions.
Par contre, les prophètes prennent en compte un "potentiel" (probabilité) à un jour donné.
Ils ne peuvent pas savoir que ce potentiel n'est comme son nom l'indique qu'un potentiel et qu'il peut être modifié à tout instant par la pensée humaine.

sursis a écrit:
personne ne pourrait prévoir avec certitude absolue les évènements à l'avance.
Je crois que cette phrase résume tout.
Car en effet, je pense que la seule chose que l'on peut être sûr, c'est que nous ne sommes sûrs de rien.

Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Jeu 14 Oct 2010, 09:37

Bonjour Sursis.

J'ai mis du "temps" à te répondre parce que je n'ai pas encore tout à fait assimiler ta vision de l'univers.
Comme souvent j'ai le tord de m'arrêter au premier paragraphe que je ne comprends pas et je n'avais pas lu la suite de ton message.
Or Infomystères insite sur cette phrase que tu as écrite:
Citation :
Si l'on admet que notre temps actuel serait manipulé par des entités cherchant à nous contrôler, cela fournirait une explication sur la différence entre les prédictions et la "réalité" vécue.

Or justement, je n'admets pas être contrôler. J'ai cette prétention de disposer d'un libre arbitre seulement limité par des considérations biologique.
Nous nous sommes incarnés dans ce monde dans le but unique de devenir "Adulte". ce qui signifie rassembler nos efforts à la fois pour nous émanciper des croyances et des contrôles afin de comprendre qui nous sommes en réalité.

"Si on admet" proposes tu. Alors je n'admets pas. Désolé.
A tout le moins, et dans l' hypothèse fort logique qu'il existe des entités plus évoluées que nous, au moins elle nous surveillent, au mieux elles nous observent. Mais ces entités, bienveillantes ou malveillantes, ne peuvent agir que dans le respect de la Grande Loi Universelle d'Évolution.
Car tout est utile à la formation des Âmes incarnées. Les forces de l'Ombre comme les forces de Lumière obéissent à une seul objectif: le retour des Âmes à la SOURCE, le Monde de l'Esprit selon les spéculations de physiciens comme Jean Émile CHARON.

Ça c'est de l'optimisme.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Jeu 14 Oct 2010, 23:28

Kernoa a écrit:
A tout le moins, et dans l' hypothèse fort logique qu'il existe des entités plus évoluées que nous, au moins elle nous surveillent, au mieux elles nous observent.
Ou peut être aussi qu'elles font "joujou" avec nous.

Lilisitsyne est un spécialiste de la théorie des ondes cérébrales non linéaires. Son étide révèle que les Soviétiques ont déchiffré le code génétique du cerveau humain. "Nous avons déterminé vingt trois longueurs d'ondes dans l'électroencéphalogramme, dont onze sont indépendantes. Si on manipule ces onze dernières on peut agir sur le fonctionnement du cerveau comme il le ferait lui-même."
(Coucou, c'est Tesla, l'énergie libre, Collectif d'auteurs, Ed. Félix)

Projet Monarch : Programmation du contrôle de l'esprit. L'usage de drogues, d'armes paralysantes, et d'hypnose permet de créer plusieurs fragments de personnalités vivant à l'intérieur d'un individu et manipulables par ceux en connaissant les "codes" ou "déclencheurs".
(Nexus, No 2, 05-06/1999)

Il existe une technique mentale pour influencer quelqu'un à faire quelque chose qu'il n'a pas forcément envie de faire.
Il suffit de lui faire croire que l'idée vient de lui. Car on ne peut pas rejeter une idée qui vient de nous. Donc si quelqu'un arrive à nous conditionner de telle manière à ce que nous agissions d'une certaine manière, on peut parfois croire que c'est notre choix, mais parfois on aurait raison de croire que nous avons été incité à faire ce choix.

Je te conseillerai de lire du David Icke pour te changer les idées. Cela faisait longtemps que je connaissais cet auteur mais cela fait très peu de temps que j'ai lu un livre de lui. C'est assez "chaud" voir "explosif". Je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il écrit mais je pense qu'il y a tout de même des choses réelles dans ce qu'il écrit.

Kernoa a écrit:
Mais ces entités, bienveillantes ou malveillantes, ne peuvent agir que dans le respect de la Grande Loi Universelle d'Évolution.
Car tout est utile à la formation des Âmes incarnées. Les forces de l'Ombre comme les forces de Lumière obéissent à une seul objectif: le retour des Âmes à la SOURCE, le Monde de l'Esprit selon les spéculations de physiciens comme Jean Émile CHARON.

Ça c'est de l'optimisme.
Tu vois quand tu veux... tu sais être optimiste... sunny

Amitiés

Didier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Ven 15 Oct 2010, 07:54

Citation :
Tu vois quand tu veux... tu sais être optimiste...


Dernière édition par Marie le Ven 15 Oct 2010, 09:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Ven 15 Oct 2010, 09:13

Bonjour Infomystères,

Il est impossible de concevoir et encore moins expliquer un fonctionnement avec une perception encore inadéquate.

Le Soi en réalité multiple intègrerait plusieurs "mondes" ou "niveaux de perception". Dans les perceptions "sans temps" tout est concomitent, et le Soi ne pourrait disséquer l'expérimentation d'une "idée" qu'en la vivant dans un monde temporel. Ainsi, "idée" projetée (et observée) à partir d'un monde sans temps est "vécue" "matérialisée" dans un monde temporel.

"L'idée" dans le monde sans temps (et se formerait par définition sans temps), ne pourrait s'élaborer en réalité qu'en interagissant avec le retour de l'expérimentation vécue.

Comme tout le monde sait qu'entre la théorie et la pratique il y a un monde, le Concepteur (Soi) a parfois des surprises dûes aux "aléas" surtout si une partie du projet est déléguée à différents intervenants.

Tout le monde a déjà connu des espérances décues. Beaucoup ont pu constater une réponse assez conforme (rarement exactement conforme) à l'idée de départ. Qui n'a jamais connu eu de bonne surprise ?

Et pourtant, tout ce qui se déroule devant Soi est une exellente surprise.









Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Ven 15 Oct 2010, 09:37

Bonjour Infomystères. Bonjour Marie

Merci de m'indiquer l'auteur David Icke que je connaissais pour avoir visité son site. Mais je ne suis pas persuadé que cet homme soit d'une aide particulière pour l'humanité dans ce moment précis d'évolution.
Je te le répète, je suis optimiste à long terme et pessimiste à court terme car il est observable par tout le monde que seuls les enseignements traumatiques procèdent à l'évolution des consciences. Tu es encore assez jeune, mais peut-être as-tu déjà reçu dans ta vie des gifles salutaires qui t'ont poussé à te sortir de toi même?
Si ce n'est pas le cas, les probabilités que ça t'arrive un jour sont énormes.

Durant sa vie, l'humanité a reçu un certain nombre de gifles salutaires, mais ce n'est pas fini.

Je suis pessimiste à court terme car il parait évident que l'humanité a toujours fortement progressé à l'occasion des guerres et de conflits en tout genre. Les développements technologiques comme philosophiques sont les fruits des ses conflits sanglants. Au moment des armistices. Pourtant tout le monde se promet que cela ne recommencera plus. La seconde guerre mondiale a été un facteur déterminant d'évolution avec la création d'organismes internationaux sensés maintenir la paix entre les peuples et les nations. Mais ces organismes sont sous la domination d'une élite mondiale. Les périodes de paix n'ont eu que pour objectifs de de consolider ces expériences douloureuses en connaissances.
Dans le passé ce sont les épidémies qui ont incité les populations à développer des conditions hygiéniques. C'est toujours la frayeur de la mort qui poussent les peuples à réagir. Avec des résultats contradictoires que les humains vont bientôt apprendre à gérer. En effet, nous somme aujourd'hui confrontés à une phénomène de surpopulation dont la cause provient directement de l'amélioration des conditions de vie tant sur le plan sanitaire qu'économique.

Les humains vont bientôt prendre conscience des limites de leur planète. Ce qui est problématique, c'est que l'humanité dans son ensemble reste sourde aux cris d'alarmes émis par des hommes compétents depuis des dizaines d'année. A l'instar du Commandant Cousteau, depuis très longtemps effrayé par les saccages perpétrés par les hommes dans les océans ou comme René DUMONT agronome, candidat écologiste aux présidentielles de 1974. Cris d'alarme retransmis dans les documentaires vidéo de l'équipes Cousteau qui sont restés sans effets malgré leur succès immense médiatique.
Ou plus récemment cris d'alarme poussés par des organismes comme le WWF. Lequel lance un avertissement dans un rapport qui vient de sortir il y a quelques jours et qui annonce qu'aujourd'hui il faudrait une planète une fois et demi plus grande que la Terre pour nourrir tout le monde.
Je suis optimiste à long terme, car je suis persuadé que l'humanité survivra, puisant dans les difficultés les résolutions pour survivre. Mais pessimiste à court terme, car, comme nous pouvons tous le pressentir, nous entrons en ce moment dans une période de grandes turbulences.

Les prophéties ne sont pas inéluctables Elles sont émises par des visionnaires à l'occasion de fulgurances intuitives (dédoublement du temps) comme des avertissements sur des conséquences possibles à des comportements et des mentalités.
Point final.
Le calendrier Maya est un beau message de mise en garde laissé en héritage par un peuple aujourd'hui disparu à une descendance qui peut en disposer comme elle veut. En tenir compte et changer d'orientation et de comportement ou perdurer dans ses erreurs.

A propos de David Icke et de sa théorie un peu folle (dans ma compréhension limitée du moment) de complot d'entités mi reptiliennes mi-humains, je reste perplexe.

Cependant, il existe bel et bien des tentatives de manipulation des peuples bien réelles par un petit nombre de personnalités regroupés dans ce que j'appelle l'Élite Financière Internationale Cosmopolite. Mais à propos de cette élite, (cf le groupe de Bilderberg) j'évoquerai plutôt l'idée d'"entente illicite" ou de mainmise opportuniste sur les richesses et les ressources de notre planète en profitant des faiblesses des hommes que de complot organisé.

C'est très curieux cette coïncidence d'ailleurs, car cette faiblesse d'une grande partie de l'humanité, c'est justement le sujet du devoir de philo de ma fille en terminale littéraire.

Pour toi, Infomystères et pour moi et beaucoup d'entre nous un petit rappel de ce qu'écrivait au 18ème siècle un philosophe comme Kant

Citation :

TEXTE DE KANT :
les lumières,c'est la sortie de l'homme hors de l'état de tutelle dont il estlui-même responsable.
L'état de tutelle est l'incapacité a se servir de son entendement sans la conduite d'un autres.
On est soi-même responsable de cet état de tutelle quand la cause tient non pas à une insuffisance de l'entendement mais à une insuffisance de la résolution et du courage a s'en servir sans la conduite d'un autre. Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des lumières. Paresse et lâcheté sont les causes qui font qu'un si grand nombre d'hommes, après que la nature les eut affranchis depuis longtemps d'une conduite étrangère, reste cependant volontiers toute leur vie dans un état de tutelle ; et qui font qu'il est si facile à d'autres de se poser comme leurs tuteurs. Il est si commode d'être sous tutelle. Si j'ai un livre qui a de l'entendement à ma place, un directeur de conscience qui a de la conscience à ma place, un médecin qui juge à ma place de mon régime alimentaire, ect.., je n'ai alors pas moi-même à fournir d'efforts. Il ne m'est pas nécessaire de penser dès lors que je peux payer; d'autres assumeront bien à ma place cette fastidieuse besogne. Et si la plus grande partie des hommes tient ce pas qui affranchit de la tutelle pour très dangereux et de surcroit très pénible, c'est que s'y emploient ces tuteurs qui, dans leur extrême bienveillance, se chargent de les surveiller. Après avoir d'abord abêti leur bétail et avoir empêché avec sollicitude ces créatures paisibles d'oser faire un pas sans roulette d'enfant ou ils les avaient emprisonnés, ils leur montrent ensuite le danger qui les menace s'ils essaient de marcher seuls. Or ce danger n'est sans doute pas si grand, car après quelques chutes ils finiraient bien par apprendre à marcher ; un tel exemple rend pourtant timide et dissuade d'ordinaire de toute autre tentative ultérieure.


Voici donc défini l'enjeu qui se prépare. Après s'être émancipé des croyances religieuses, les individus vont devoir s'émanciper des doctrines politiques et des classes dirigeantes et de développer leur esprit critique. Nous devons, chacun d'entre nous développer nos propres références

Cette "ÉFIC" profite largement de ces faiblesses des humains à se soumettre à des autorités extérieures à eux-mêmes par mollesse, paresse d'esprit. lesquelles de surcroît leur promettent, la lune, le Père Noël. Le Père Noël, archétype de l' égrégore créé de toute pièce par la société Coca Cola, elle même membre fondateur de cette "ÉFIC".

Il faut reconnaître que cette ÉFIC manipule les individus avec maestria en laissant croire aux gens qu'ils gardent leur liberté d'action à travers les régimes démocratique, leur liberté de choix sensée être garantie par la concurrence.
L'ÉFIC possèdent les banques internationales qui contrôlent les États souverains qu'en apparence, ainsi que les Agences de Notation Financière dont elle est en majorité actionnaire. Enfin tous les médias audiovisuels, toute la presse écrite, sont sous son contrôle, son appartenance ou sa domination économique. L'ÉFIC est actuellement triomphale grâce à sa maîtrise de la publicité et de la propagande poussée jusqu'à devenir un art.
Les techniques de manipulations mentales ont également été développées par l'union soviétique désespérée de ne pouvoir convaincre par les idées les peuples occidentaux. En réaction, les américains ont développé la technologie dite HAARP (High-frequency Active Auroral Research), mais il n'est pas prouvé qu'elle soit efficace.
Là encore réside un grave danger d'extinction de l'humanité. Il n'est pas certains que les humains aient la maturité suffisante pour maîtriser les nouvelles technologies qui se développent et qui sont des armes à double tranchant.
Il faudrait redouter que cette ÉFIC tente de masquer la débâcle de leur ordre mondiale par l'utilisation d'armes dont ils n'ont pas pu encore évaluer les conséquences à long terme, figée qu'elle est par son esprit de la recherche des profits immédiats et maintenant précipitée dans le SAUVE QUI PEUT..

Malheureusement pour cette soi-disant élite, le nouvel ordre mondial qu'elle a bâti s'écroule de lui même. Il va sen suivre un chaos épouvantable dont il est difficile d'envisager l'ampleur.
Misères économiques, chômages, guerres ethniques sont maintenant prévisibles et se profilent dans un proche avenir. Ces catastrophes risquent de se déclencher avant 2012.

Mais ce qui sera épouvantable (et je pèse cet adjectif), ce sera lorsque les membres cette ÉFIC seront clairement identifiés. Ce ne sont pas des reptiliens. Ils sont bien humains mais ils vont connaître la plus magistrale gifle de leur carrière.

Impossible d'aller plus loin. Le sujet est beaucoup trop brûlant et je ne veux pas mettre en danger un forum aussi prestigieux.

Pour finir il y a de quoi être pessimiste à court terme. De nombreux tabous vont tomber, vous devez vous y préparer.

Même si toutes ces considérations incitent au pessimisme, il faut garder le moral. C'est à cette seule condition que les individus pourront s'en sortir.


Il y a eu deux réponses pendant la rédaction de ce texte. Il peut donc se produire des décalages.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Ven 15 Oct 2010, 10:10

Une phrase concernant les prédictions qui se contredisent. Par exemple les prophéties de St Jean de Jérusalem indiquent une déchéance de l'humanité sur la durée (la reconstruction après la montée des eaux bouillonnantes- sans doute le méthane- demande du temps) et les interprétations du calendrier maya montre une destruction soudaine.

D'autre part, les valeurs (monnaies) sont virtuelles. Dire que le pays le plus fort ayant de plus des ressources naturelles est au bord d'un gouffre financier est une galéjade. Quiconque prête de l'argent à un géant qui ne le rend pas peut toujours aller le menacer, il n'aura rien en retour, et le géant se portera bien.

Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Sam 16 Oct 2010, 15:06

Sursis a écrit:

Il est impossible de concevoir et encore moins expliquer un fonctionnement avec une perception encore inadéquate.

Le Soi en réalité multiple intègrerait plusieurs "mondes" ou "niveaux de perception". Dans les perceptions "sans temps" tout est concomitent, et le Soi ne pourrait disséquer l'expérimentation d'une "idée" qu'en la vivant dans un monde temporel. Ainsi, "idée" projetée (et observée) à partir d'un monde sans temps est "vécue" "matérialisée" dans un monde temporel.
Cela devient de plus en plus explicable et théorisable grâce à la mécanique quantique.
En quelques mots et pour caricaturer, le monde "sans temps" serait le vide quantique.
Une particule peut avoir deux états distincts :
1) Ondulatoire : dans ce cas, nous faisons partie plus ou moins du monde "sans temps". Un monde qui est inexpérimentable.
2) Corpusculaire : dans ce cas, nous faisons l'expérience du monde. Le temps existe. Le "vécu" matérialisé dont tu parles

Citation :

je ne suis pas persuadé que cet homme [David Icke] soit d'une aide particulière pour l'humanité dans ce moment précis d'évolution.
Je suis d'accord. C'était juste "pour la petite histoire".
J'aime bien tout de même ce qu'il écrit. Disons que j'aimerai comprendre jusqu'où il a raison et à partir d'où il a tort. Pour le moment, j'ai du mal à savoir comment intégrer ses idées dans mes idées actuelles.
L'histoire des "reptiliens" est très floue dans ma tête.
Et j'ai besoin de comprendre. Je n'aime pas ne pas comprendre.

Citation :

Malheureusement pour cette soi-disant élite, le nouvel ordre mondial qu'elle a bâti s'écroule de lui même. Il va sen suivre un chaos épouvantable dont il est difficile d'envisager l'ampleur.
Misères économiques, chômages, guerres ethniques sont maintenant prévisibles et se profilent dans un proche avenir. Ces catastrophes risquent de se déclencher avant 2012.
Je ne suis pas certain que ce qui se passe soit une erreur de parcours ou de planification.
"Rien de ce qui touche à la politique ne relève du hasard ! Soyons sûrs que ce qui se passe en politique a été bel et bien programmé !" (Citation, F.D. Roosevelt)
"Les crises économiques ne sont pas des fléaux de Dieu; elles sont, comme les guerres, l'oeuvre d'un petit nombre d'individus qui en profitent."
(Citation, Henry Ford)
Je pense que si des catastrophes se produisent, elles peuvent parfaitement faire partie d'un plan.

Par contre, j'aime bien cette prophétie :
R- La situation parait sombre en effet. Mais pensez au talon d'Achille des SDS : ils prennent leurs désirs pour des réalités.
Q- En ce cas, comment prendre ses désirs pour des réalités pourrait-il être utile ?
R- Il va y avoir une grosse erreur de calcul. Elle dévoilera "l'homme dans les coulisses".
(Ces mondes qui nous gouvernent, Laura Knight-Jadczyk, Ed. Pilule rouge)

Avec les attentats du 11 septembre, on aurait pu penser que l'homme serait dévoilé dans les coulisses. Mais il y a encore beaucoup [trop] de monde qui adhèrent encore à la théorie officielle.
J'ai hâte du jour où ceux qui manipulent le monde se feront réellement démasquer.

Citation :

Une phrase concernant les prédictions qui se contredisent.
Cela montre bien la difficulté à percevoir l'avenir.
Il est dit que l'Apocalypse présente toutes les évènements probables de la fin des temps.
Peut être aussi que chaque prophète perçoit une de ces probabilités.
Laquelle sera la réelle, ça, c'est déjà plus difficile (impossible je dirai même) à dire.

Citation :
Dire que le pays le plus fort ayant de plus des ressources naturelles est au bord d'un gouffre financier est une galéjade.
Je pense que quiconque s'intéresse un peu à l'économie et comprend les grandes lignes de la gestion de la monnaie sait que si le système monétaire actuelle "tient", ce n'est pas parce qu'il se régule mais tout simplement parce que les dés sont "pipés".

Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Dim 17 Oct 2010, 10:04

Citation :
Je pense que quiconque s'intéresse un peu à l'économie et comprend les grandes lignes de la gestion de la monnaie sait que si le système monétaire actuelle "tient", ce n'est pas parce qu'il se régule mais tout simplement parce que les dés sont "pipés".

Ben justement, quand les dés sont pipés, c'est pour contrer le hasard et garder la main sur l'avenir. C'est donc en quelque sorte une "régulation orientée".

Pour que les dés soient pipé, il faut une organisation et c'est cela que représente l'élite financière internationale.
Comme elle détient tous les outils de contrôle (banques fédérales et Agence de notation financière, elle maintient en sursis l'économie libérale mondialisée qui s'écroule naturellement par épuisement des ressources et saturation des marchés.

Heureusement que les dés sont pipés. Heureusement pour moi qui touche encore ma retraite.
Car en vérité, sur un plan purement comptable, il y a longtemps que la France devrait être déclarée en faillite. Ainsi que beaucoup d'autres pays.

Et tu sais quoi? je ne suis pas pressé que cela arrive.
Bonne journée

PS
Au fait je ne sais pas si tu connais la prophétie de Saint Jean de Jérusalem.
A tout hasard je te transmets le lien, ça vaut le coup d'être lu. Mais est-ce un texte authentique? j'ai quelque doutes là dessus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Dim 17 Oct 2010, 12:07

L'éconnomie n'est pas ma spécialité.

La logique incite à penser qu'une faillite quelconque est surtout relative aux créanciers.

Par exemple, un pays qui ne peut payer ses dettes dans un environnement éconnomique à peu près stable va voir une pression des autres états et ne va plus pouvoir importer des matières premières ou des biens de consommation. C'est la recession assurée.

Mais tout est différent en cas d'écroulemnt mondial. Imaginez un pays fort qui ne veut plus pays ses dettes, qui a des ressources (où les contrôlant militairement) et des industries. Il n'a que faire de la pression des autres pays, et il va se suffire à lui même. Donc, penser à l'écroulement des USA d'un point de vue purement éconnomique ne tient pas.

Ensuite il faut savoir que l'argent que les épargnants ont à la banque n'existe pas. Une banque française peut se contenter de détenir seulement 8 % du capital effectivement prété.

Si tout l'argent des épargants disparaît qu'elle en est l'influence réelle ? Une récession par reflexe, par considération mentale que l'argent n'y est plus. Mais pourtant en réalité ce n'était qu'une valeur virtuelle. Alors en pratique, oui il y a recession, mais principalement par "connerie" humaine si vous me passez l'expression, car l'homme à besoin de se sentir en sécurité et va dépenser à minima pour épargner à nouveau. Car si tout l'argent disparaît et que chacun continue à vivre comme il le fait actuellement, c'est à dire en vivant du fruit de son travail, rien ne serait vraiment changé. L'éconnomie réelle des biens et des transformations de biens (dont le bien fondé est hors sujet ici) pourrait parfaitement continuer à subvenir à la partie du monde qui en profite de la même manière qu'aujourd'hui.

Les dés ne seraient donc pas "pipés" dans le sens d'une manipulation exogène dirigée de la finance (enfin si quand même, mais pas comme on pourrait se l'imaginer).

Le système financier et éconnomique ne répond qu'au "désirs" des humains (en large majorité), et c'est pour cela qu'il perdure. La bonne question à poser serait plutôt pour connaître la raison qui pousse l'humain à fonctionner ainsi.

Enfin en y réfléchissant un peu, sans doute aussi que "la peur" de la récession relèverait du même système mental que celui appliqué au modèle financier actuel.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Dim 17 Oct 2010, 16:53

Eloge de la métamorphose, par Edgar Morin

LE MONDE | 09.01.10 | 13h08 • Mis à jour le 10.01.10 | 12h20

Quand un système est incapable de traiter ses problèmes vitaux, il se dégrade, se désintègre ou alors il est capable de susciter un meta-système à même de traiter ses problèmes : il se métamorphose. Le système Terre est incapable de s'organiser pour traiter ses problèmes vitaux : périls nucléaires qui s'aggravent avec la dissémination et peut-être la privatisation de l'arme atomique ; dégradation de la biosphère ; économie mondiale sans vraie régulation ; retour des famines ; conflits ethno-politico-religieux tendant à se développer en guerres de civilisation.

L'amplification et l'accélération de tous ces processus peuvent être considérées comme le déchaînement d'un formidable feed-back négatif, processus par lequel se désintègre irrémédiablement un système.
Le probable est la désintégration. L'improbable mais possible est la métamorphose.

Qu'est-ce qu'une métamorphose ? Nous en voyons d'innombrables exemples dans le règne animal. La chenille qui s'enferme dans une chrysalide commence alors un processus à la fois d'autodestruction et d'autoreconstruction, selon une organisation et une forme de papillon, autre que la chenille, tout en demeurant le même. La naissance de la vie peut être conçue comme la métamorphose d'une organisation physico-chimique, qui, arrivée à un point de saturation, a créé la méta-organisation vivante, laquelle, tout en comportant les mêmes constituants physico-chimiques, a produit des qualités nouvelles.

La formation des sociétés historiques, au Moyen-Orient, en Inde, en Chine, au Mexique, au Pérou constitue une métamorphose à partir d'un agrégat de sociétés archaïques de chasseurs-cueilleurs, qui a produit les villes, l'Etat, les classes sociales, la spécialisation du travail, les grandes religions, l'architecture, les arts, la littérature, la philosophie. Et cela aussi pour le pire : la guerre, l'esclavage. A partir du XXI siècle se pose le problème de la métamorphose des sociétés historiques en une société-monde d'un type nouveau, qui engloberait les Etats-nations sans les supprimer. Car la poursuite de l'histoire, c'est-à-dire des guerres, par des Etats disposant des armes d'anéantissement, conduit à la quasi-destruction de l'humanité. Alors que, pour Fukuyama, les capacités créatrices de l'évolution humaine sont épuisées avec la démocratie représentative et l'économie libérale, nous devons penser qu'au contraire c'est l'histoire qui est épuisée et non les capacités créatrices de l'humanité.
L'idée de métamorphose, plus riche que l'idée de révolution, en garde la radicalité transformatrice, mais la lie à la conservation (de la vie, de l'héritage des cultures).

Pour aller vers la métamorphose, comment changer de voie ?
Mais s'il semble possible d'en corriger certains maux, il est impossible de même freiner le déferlement techno-scientifico-économico-civilisationnel qui conduit la planète aux désastres. Et pourtant l'Histoire humaine a souvent changé de voie. Tout commence, toujours, par une innovation, un nouveau message déviant, marginal, modeste, souvent invisible aux contemporains. Ainsi ont commencé les grandes religions : bouddhisme, christianisme, islam. Le capitalisme se développa en parasite des sociétés féodales pour finalement prendre son essor et, avec l'aide des royautés, les désintégrer.

La science moderne s'est formée à partir de quelques esprits déviants dispersés, Galilée, Bacon, Descartes, puis créa ses réseaux et ses associations, s'introduisit dans les universités au XIX siècle, puis au XX siècle dans les économies et les Etats pour devenir l'un des quatre puissants moteurs du vaisseau spatial Terre. Le socialisme est né dans quelques esprits autodidactes et marginalisés au XIX siècle pour devenir une formidable force historique au XX. Aujourd'hui, tout est à repenser. Tout est à recommencer.

Tout en fait a recommencé, mais sans qu'on le sache. Nous en sommes au stade de commencements, modestes, invisibles, marginaux, dispersés. Car il existe déjà, sur tous les continents, un bouillonnement créatif, une multitude d'initiatives locales, dans le sens de la régénération économique, ou sociale, ou politique, ou cognitive, ou éducationnelle, ou éthique, ou de la réforme de vie.

Ces initiatives ne se connaissent pas les unes les autres, nulle administration ne les dénombre, nul parti n'en prend connaissance. Mais elles sont le vivier du futur. Il s'agit de les reconnaître, de les recenser, de les collationner, de les répertorier, et de les conjuguer en une pluralité de chemins réformateurs. Ce sont ces voies multiples qui pourront, en se développant conjointement, se conjuguer pour former la voie nouvelle, laquelle nous mènerait vers l'encore invisible et inconcevable métamorphose. Pour élaborer les voies qui se rejoindront dans la Voie, il nous faut nous dégager d'alternatives bornées, auxquelles nous contraint le monde de connaissance et de pensée hégémoniques.

Ainsi il faut à la fois mondialiser et démondialiser, croître et décroître, développer et envelopper.
L'orientation mondialisation/démon-dialisation signifie que, s'il faut multiplier les processus de communication et de planétarisation culturelles, s'il faut que se constitue une conscience de "Terre-patrie", il faut aussi promouvoir, de façon démondialisante, l'alimentation de proximité, les artisanats de proximité, les commerces de proximité, le maraîchage périurbain, les communautés locales et régionales.

L'orientation "croissance/décroissan-ce" signifie qu'il faut faire croître les services, les énergies vertes, les transports publics, l'économie plurielle dont l'économie sociale et solidaire, les aménagements d'humanisation des mégapoles, les agricultures et élevages fermiers et biologiques, mais décroître les intoxications consommationnistes, la nourriture industrialisée, la production d'objets jetables et non réparables, le trafic automobile, le trafic camion (au profit du ferroutage).

L'orientation développement/envelop-pement signifie que l'objectif n'est plus fondamentalement le développement des biens matériels, de l'efficacité, de la rentabilité, du calculable, il est aussi le retour de chacun sur ses besoins intérieurs, le grand retour à la vie intérieure et au primat de la compréhension d'autrui, de l'amour et de l'amitié.
Il ne suffit plus de dénoncer. Il nous faut maintenant énoncer. Il ne suffit pas de rappeler l'urgence. Il faut savoir aussi commencer par définir les voies qui conduiraient à la Voie. Ce à quoi nous essayons de contribuer.

Quelles sont les raisons d'espérer ? Nous pouvons formuler cinq principes d'espérance.

1. Le surgissement de l'improbable. Ainsi la résistance victorieuse par deux fois de la petite Athènes à la formidable puissance perse, cinq siècles avant notre ère, fut hautement improbable et permit la naissance de la démocratie et celle de la philosophie. De même fut inattendue la congélation de l'offensive allemande devant Moscou en automne 1941, puis improbable la contre-offensive victorieuse de Joukov commencée le 5 décembre, et suivie le 8 décembre par l'attaque de Pearl Harbor qui fit entrer les Etats-Unis dans la guerre mondiale.
2. Les vertus génératrices/créatrices inhérentes à l'humanité. De même qu'il existe dans tout organisme humain adulte des cellules souches dotées des aptitudes polyvalentes (totipotentes) propres aux cellules embryonnaires, mais inactivées, de même il existe en tout être humain, en toute société humaine des vertus régénératrices, génératrices, créatrices à l'état dormant ou inhibé.
3. Les vertus de la crise. En même temps que des forces régressives ou désintégratrices, les forces génératrices créatrices s'éveillent dans la crise planétaire de l'humanité.
4. Ce à quoi se combinent les vertus du péril : "Là où croît le péril croît aussi ce qui sauve." La chance suprême est inséparable du risque suprême.
5. L'aspiration multimillénaire de l'humanité à l'harmonie (paradis, puis utopies, puis idéologies libertaire /socialiste/communiste, puis aspirations et révoltes juvéniles des années 1960). Cette aspiration renaît dans le grouillement des initiatives multiples et dispersées qui pourront nourrir les voies réformatrices, vouées à se rejoindre dans la voie nouvelle.
L'espérance était morte. Les vieilles générations sont désabusées des faux espoirs. Les jeunes générations se désolent qu'il n'y ait plus de cause comme celle de notre résistance durant la seconde guerre mondiale. Mais notre cause portait en elle-même son contraire. Comme disait Vassili Grossman de Stalingrad, la plus grande victoire de l'humanité était en même temps sa plus grande défaite, puisque le totalitarisme stalinien en sortait vainqueur. La victoire des démocraties rétablissait du même coup leur colonialisme. Aujourd'hui, la cause est sans équivoque, sublime : il s'agit de sauver l'humanité.
L'espérance vraie sait qu'elle n'est pas certitude. C'est l'espérance non pas au meilleur des mondes, mais en un monde meilleur. L'origine est devant nous, disait Heidegger. La métamorphose serait effectivement une nouvelle origine.


Sociologue et philosophe. Né en 1921, est directeur de recherches émérite au CNRS, président de l'Agence européenne pour la culture (Unesco) et président de l'Association pour la pensée complexe. En 2009, iI a notamment publié "Edwige, l'inséparable" (Fayard). A lire également, "La Pensée tourbillonnaire - Introduction à la pensée d'", de Jean Tellez (éditions Germina)
Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Dim 17 Oct 2010, 23:22

Bonsoir Sursis
Bonsoir Marie

merci pour ces messages très documentés qui enrichissent grandement le débat.

Je vais commencer dans l'ordre chronologique.

Sursis tu écris:
Citation :
L'économie n'est pas ma spécialité.

La logique incite à penser qu'une faillite quelconque est surtout relative aux créanciers.

Par exemple, un pays qui ne peut payer ses dettes dans un environnement économique à peu près stable va subir une pression des autres états et ne va plus pouvoir importer des matières premières ou des biens de consommation. C'est la récession assurée.

Mais tout est différent en cas d'écroulement mondial. Imaginez un pays fort qui ne veut plus payer ses dettes, qui a des ressources (où les contrôlant militairement) et des industries. Il n'a que faire de la pression des autres pays, et il va se suffire à lui même. Donc, penser à l'écroulement des USA d'un point de vue purement économique ne tient pas.

Ensuite il faut savoir que l'argent que les épargnants ont à la banque n'existe pas. Une banque française peut se contenter de détenir seulement 8 % du capital effectivement prêté.

Effectivement, dans le cas d'un écroulement mondial, les pays ne peuvent plus se déclarer en banqueroute selon la règle des 2/3 - 1/3.
Effectivement un pays qui sortirait de la zone euro serait l'objet de représailles des autres pays. Dans le cas de la France c'est encore plus grave car du fait des délocalisations et des privatisations des entreprises publiques, ce pays ne possède plus de secteurs économiques de première et deuxième catégorie. C'est dire ne dispose plus d'industrie de transformation des matières premières et de produits manufacturés à valeur ajoutée. De ce fait non seulement sa balance commerciale est largement déficitaire mais en plus il ne pourrait plus subvenir à ses propres besoins en biens de consommation. Une situation dont sont responsables TOUS les politiciens qui ont eu accès au pouvoir, les Socialistes, l"ump, les écolos et pire que tout les communistes.
C'est pourquoi les français ne savent plus pour qui voter, puisque tous les grands partis politiques français ont cédé aux chants des sirènes libérales.

Quant aux banques, en effet elle ne disposent plus de capitaux propres, comme tu dis. Mais les dettes publiques des états sont quand même financés par des créanciers privés, grosses institutions mais également beaucoup de petits épargnants à la recherche de placements pépères . Lorsqu' un pays se déclare en banqueroute selon la règle décrite ci-dessus, l'État ne rembourse donc qu'un tiers de sa dette aux gros créanciers et annule les obligations ou autres bons du trésor des petits et moyens épargnants?
Ce sont toujours les mêmes qui paient les pots cassés.

La dette publique américaine est financée en grande partie par la Chine. Laquelle n'a pas l'intention de laisser les USA sombrer, d'autant que la Chine produit surtout à l'exportation. Si ses client font faillite, la Chine se retrouvera également en grande difficulté.
Donc, le château de carte qu'est devenue l'économie mondiale ne tient debout que par des réparations de fortune inventées au jour le jour. Même le "caca-rente" français progresse, alors c'est vous dire que les experts ne passent plus leurs temps qu'à sauver la face.
C'est pour cela que l'agonie dure si longtemps.


Merci Marie de nous proposer ce texte d' Edgar Morin
D'ordinaire je suis pessimiste, mais lui, alors il est carrément sombre. Je ne suis pas du tout d'accord avec ses thèses sur les genèses des religion et du capitalisme. Et la métamorphose n'est indispensable que pour changer de monde. A mon sens il se peut que la mort soit une métamorphose, car au fond, le papillon se souvient-il qu'il a été une chenille?

Pour sauver l'humanité de la destruction, l'humanité a surtout besoin d'une mutation de ses mentalités.
Le libéralisme a eu ceci de positif, c'est qu'il a facilité l'éclosion de la conscience du Moi. C'est à dire de l'émancipation des tutelles religieuses et politiques. Mais à cause de cette conscience du Soi, l'homme a oublié qu'il appartenait à un groupe auprès duquel il avait quelques devoirs. On retrouve ce paroxysme dans la déclaration des droit de l'homme dans la version 1948 dans laquelle l'homme a tous les droits et aucun devoirs.
Mutation, donc et non métamorphose.
La mutation sera plus facile à obtenir. Quelques gifles bien placées que l'homme se donnera lui-même l'inciteront à changer de mentalité et à inscrire cette nécessité de vivre à nouveau en collectivité dans son patrimoine génétique.
L'homme devra comprendre également qu'il habite une planète définie sur laquelle aucun système en expansion ne peut perdurer éternellement. L'économie doit donc arrêter son expansion et la croissance démographique stoppée.
Le péril démographique est absent de la rhétorique de Morin. C'est pourtant là le sujet essentiel.

extrait de ce texte:
Citation :
La science moderne s'est formée à partir de quelques esprits déviants dispersés, Galilée, Bacon, Descartes, puis créa ses réseaux et ses associations, s'introduisit dans les universités au XIX siècle, puis au XX siècle dans les économies et les Etats pour devenir l'un des quatre puissants moteurs du vaisseau spatial Terre. Le socialisme est né dans quelques esprits autodidactes et marginalisés au XIX siècle pour devenir une formidable force historique au XX. Aujourd'hui, tout est à repenser. Tout est à recommencer.

Les esprits qui ont formé la science ne sont pas déviants. Ce sont des explorateurs, des esprits avides de comprendre, de connaître le monde qui les héberge. Par contre ce sont bien des esprits déviants qui se sont accaparés leurs découvertes pour développer qui leurs pouvoirs personnels, qui l'amas de richesse.

Dans mon esprit simple de tels propos suffisent pour que je me désintéresse de l'auteur puisque je ne suis plus en accord avec ses idées.

Le style verbeux de ce texte a tendance également à m'agacer. Pour citer Boileau: "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement."


Cependant ces textes sont toujours intéressants et participent malgré tout au développement du débat et des idées.
J'espère que je n'ai été trop dur.
Au plaisir de vous lire tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Dim 17 Oct 2010, 23:41

Citation :
Cependant ces textes sont toujours intéressants et participent malgré tout au développement du débat et des idées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Lun 18 Oct 2010, 09:20

Rappels :

La Chine a trop de retard militairement sur les USA.

Les changements (ou non) de consciences s'opèreraient naturellement par polarisation accroissement de l'ADN activant la glande puititiaire. Il y aurait donc une combinaison du vécu-volonté (expérimentation) avec la "réception d'un flux" du "Soi non limité".

Pour l'avenir, il serait illusoire de tirer des plans sur "la comète", car le mental n'est pas encore au service de la conscience plus étendue qui arrive.

Il a déjà été clairement énoncé dans les coeurs ce qui se conçoit actuellement.

La peur nourrit la polarité obscure centripède.

La connaissance apporte la confiance qui mène à la sérénité, libère la polarité lumineuse qui est centrifuge, et permet "d'échapper" naturellement aux effets des forces obscures équilibrantes.

Et il conviendrait d'ajouter ceci :

"La vie" est très efficace. Pas un seul cheveu n'est perdu. Alors, faisons confiance au Soi "supérieur".

Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Lun 18 Oct 2010, 11:33

Citation :
"La vie" est très efficace. Pas un seul cheveu n'est perdu. Alors, faisons confiance au Soi "supérieur".

Voilà donc le débat clos de façon magistrale.
N'ajoutons rien.

Bonne continuation à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
djéhouti



Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 93
Date de naissance : 11/09/1951
Age : 66
Localisation : vers Sommières--Gard
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Lun 29 Nov 2010, 07:47

Je dois avouer être fasciné par le calendrier maya et notamment le Tzolkin.

A mon sens, le calendrier maya n'est pas une prédiction, mais l'histoire de notre évolution.

Les Mayas, du moins les initiés, possédaient la faculté de voyager dans le temps, ou plutôt de sortir de l'espace temps, et d'appréhender le cours des évènements "en simultané" si je puis dire.

Comme le rapporte Barbara Hand Clow dans son livre "Le code maya", basé sur les travaux de Callemann, nous sommes emporté dans un immense cycle d'évolution dont le terme se profile bientôt.

Ce cycle, composé de vagues successives de temps qui se succèdent et et s'imbriquent à la fois, résume l'histoire de notre univers, à travers le grand dessein qui le sous-tend.

Nous arrivons au terme de cette évolution qui dépasse le simple cadre de l'humanité. Le résultat dépendra en partie de la propre consience atteinte par le genre humain, car nous sommes partie prenante dans ce processus.

Nous nous dirigeons tout simplement vers un saut quantique.

La physique quantique commence à reconnaître que l'univers repose sur un champ universel de conscience unifié.

A ce propos, je recommande l'excellent ouvrage de Callemann, "Le calendrier maya - la transformation de la conscience", aux éditions TESTEZ.

Puisque vous parlez de l'évolution du système financier voir aussi cette interview de Callemann:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2011 sera l'année de tous les défis.

Djéhouti.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Lun 29 Nov 2010, 11:29

Assez d'accord pour un saut quantique... encore qu'il y aurait sujet à discussion sur les dates, car celles-ci seraient l'adaptation d'un temps universel à notre calendrier en supposant une rotation régulière (en temps universel) de la terre comme celle de son ellispe autour du soleil... et du soleil autour ...

Même vu "hors du temps", un évènement futur dans la matière est un évènement probable, pas du tout certain. Le but justement de l'espace-temps c'est l'aléas de l'incertitude causés par les choix de l'expérimentation.

Sur un site Belge assez connu et traitant du calendrier maya, il fut annoncé, d'après les calculs basés sur les découvertes de Collemann, le début de la 6 ème nuit vers la fin 2009 avec tout un lot de catastrophes (dévaluation du Billet vert, crise mondiale sans précédent, pénurie, etc..), et rien de tout cela n'eut lieu.

Et pourtant, précédemment des doutes exprimés sur ce site concernant ces prédictions avaient reçu des remarques cinglantes.

Depuis, un réajustement défini le Calendrier Maya bien plus dans une approche essentiellement évolutive ... des consciences !

Alors, bien sûr il pourra se passer des choses en octobre 2011, comme aussi il pouvait aussi se passer des choses en 1999 (Nostradamus)... à moins peut-être que le jésus des évangiles soit effectivement né en l'an 2 ... avant son ère !

Bref, je prendrais bien les paris pour Noël 2011, et même pour celui de 2012 !

La question essentielle serait plutôt : quel est le but réel du Calendrier Maya ?

Car bizarrement, quelles sont les réponses données par ceux qui tentent de le traduire ? Serait-on plus "sage" ou "spirituel" après avoir compris sa signification ? Plus apeuré ... ou fataliste peut-être ? Les interprétations du CM apportent-elles quelque chose de significatif pour l'évolution réelle ... autres que celle apportée à l'égo de leurs auteurs ?

Au milieu de ces questions le CM apporterait finalement sans doute une chose précieuse, un discernement accru, surtout pour ceux qui en ont un minimum à la base.

Focaliser son attention sur une annonce extérieure, même si elle invite à l'introspection, c'est prendre le risque de se soumettre à une manipulation.

Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Lun 29 Nov 2010, 13:55

Citation :
Nous arrivons au terme de cette évolution qui dépasse le simple cadre de l'humanité. Le résultat dépendra en partie de la propre conscience atteinte par le genre humain, car nous sommes partie prenante dans ce processus.

Selon mon intuition l'évolution concerne tout l'univers selon des déroulements de temps différents (la constante temps dépendant de la densité). Mais en ce qui concerne le système solaire, l'humanité paraît à la pointe de l'évolution du système tout entier. Si le niveau de conscience des humains devient suffisant, la G.L.U.E pourrait prolonger le cycle pour leur accorder une chance supplémentaire de mutation et dans ce cas le calendrier deviendrait plus une indication de fin qu'un horaire précis et déterminé.
Je me demande ce que vous en pensez tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Lun 29 Nov 2010, 14:56

Bonjour Kernoa, Sursis et Djéhouti,

Djéhouti:
Citation :
A mon sens, le calendrier maya n'est pas une prédiction, mais l'histoire de notre évolution.

Les Mayas, du moins les initiés, possédaient la faculté de voyager dans le temps, ou plutôt de sortir de l'espace temps, et d'appréhender le cours des évènements "en simultané" si je puis dire.

Sursis :
Citation :
La question essentielle serait plutôt : quel est le but réel du Calendrier Maya ?

Focaliser son attention sur une annonce extérieure, même si elle invite à l'introspection, c'est prendre le risque de se soumettre à une manipulation.

Kernoa :
Citation :
Selon mon intuition l'évolution concerne tout l'univers selon des déroulements de temps différents (la constante temps dépendant de la densité).

D’après une autre source, ce calendrier Maya serait un calendrier basé sur un « Temps Artificiel Illuminati » plus accéléré qui donna naissance au calendrier de la « Fin des Temps » fixant le « rendez-vous avec la destinée Illuminati en 2012 ».

http://antahkarana.forumzen.com/nouveau-forum-sur-2012-f3/dossier-sur-l-ascension-t233-105.htm

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
djéhouti



Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 93
Date de naissance : 11/09/1951
Age : 66
Localisation : vers Sommières--Gard
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Lun 29 Nov 2010, 22:54

Merci pour le lien Douceur.

J'ai commencé à lire, mais j'ai vite stoppé. C'est pour moi un fatras incompréhensible qui me rappelle un space-opéra ou tous les genres se rencontrent, les mythes, les théories fumeuses sur la constitution de l'univers, quelques propos sérieux perdus dans la masse, mais formant un tout indisgeste pour moi.

Je suis pour une relative simplicité.

Les travaux de Callemann sont plutôt abordables et très cohérents pour moi. Le calendrier maya est un échéancier décrivant de grande période de temps et de "passage" entre ces périodes.
Il est quantique dans le sens où ce sont des cycles qui coexistent en même temps, se succèdent et s'interpénètrent, chaque cycle suivant constituant une accélération du précédent.
C'est la magie surprenante du quantique.

Le calendrier maya n'est pas prédictif à mon sens mais plutôt descriptif. Bien sûr, chaque vague d'accélération temporelle comporte six nuits et sept jours, mais ces "treize ciels" sont des mouvements ondulatoires à l'intérieur de chaque vague.

Les Mayas ne parlent aucunement de catastrophes mais de périodes de changement, l'ultime période se déclenchant courant année prochaine, et le tout aboutissant à un saut, un passage dans une nouvelle sphère d'évolution.

Que certains cherchent à manipuler l'inconscient humain à travers des interprétations apocalyptiques n'est qu'une forme de refus vis-à-vis de quelque chose d'inéluctable, mais aussi de non figé, car nous inter-agissons en permanence avec le processus en cours.

Dans quel but me direz-vous?

J'ai bien ma petite idée sur la question, mais à chacun de se faire son opinion.

Merci à tous pour ce partage.

Djéhouti
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   Lun 29 Nov 2010, 23:46

Bonsoir Djéhouti,

Citation :
Les travaux de Callemann sont plutôt abordables et très cohérents pour moi. Le calendrier maya est un échéancier décrivant de grande période de temps et de "passage" entre ces périodes.
Il est quantique dans le sens où ce sont des cycles qui coexistent en même temps, se succèdent et s'interpénètrent, chaque cycle suivant constituant une accélération du précédent.
C'est la magie surprenante du quantique.

J'ai lu les nombreux écrits et visionner les vidéos de Callemann ainsi que ceux de Ian Xel Lungold et voici un point qui me semble important et que, je n'avais vu lors de mes premières lectures : c'est l'allusion "aux dieux".

Citation :
Callemann : La seule inscription qui nous est parvenue des temps anciens et qui existent á propos de cette datte (2012), c'est celle qui dit qu’à cette date particulière, 9 dieux descendront. Pour les Mayas, chaque période de temps était un dieu. Donc 9 périodes de temps, 9 mouvements d'évolution en vague se terminent à cette date de 2012.

Une question que je me pose - car ne glissant plus "au-dessus" de certain terme "clé" - est :

Qui sont ces dieux? ou plus exactement ces OVNI/ET?

Les termes "9 périodes de temps, 9 mouvements d'évolution" et autres sont plus des "interprétations" personnelles d'écrits que des "traductions" de textes.

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la bonne nouvelle du calendrier maya   

Revenir en haut Aller en bas
 
la bonne nouvelle du calendrier maya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» une bonne nouvelle : campagne de pub pour l' athéisme
» Ma petite,j'ai une bonne nouvelle pour toi. TU N'ES PAS SEULE SUR CETTE TERRE !
» Bonne nouvelle du royaume !!!
» Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée. — Mat. 24:14.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: Forum sur "2012" Apocalypse, réalité ou illusion-
Sauter vers: