ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 0 - Quelques définitions:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: 0 - Quelques définitions:   Ven 18 Juil 2008, 01:44

Probablement à retravailler et améliorer...


Dialectique: système mental, fondé sur une pensée circulaire, qui permet de favoriser la clarté de conscience, par une compréhension et une mise en oeuvre théorique des principes perceptifs.

Principes perceptifs: le Lien (Yin) et la Séparation (Yang) induisent naturellement et réciproquement leur perception mutuelle.

Lien: principe perceptif de cohérence.

Séparation: principe perceptif d'authenticité.

Perception: résultat conscient de l'interaction des principes perceptifs entre eux.

Conscience: réalité perceptive issue de la discrimination et de la résonance entre une perception interne et une perception externe.

Discrimination: prise en charge consciente, positive et active, de la réalité par mise en oeuvre différenciée des principes perceptifs.

Perception interne: processus perceptif affecté à la conscientisation individuelle.

Perception externe: processus perceptif affecté à la conscientisation collective.

Sexuation: différenciation complémentaire des principes perceptifs par rapport aux perceptions interne et externe. La sexuation manifeste la différenciation indispensable à la discrimination consciente.

Dans tous les cas la perception interne, individuelle, est constituée par une égalité de proportions entre les principes perceptifs : une part égale de Lien et de Séparation.

La perception externe, collective, est constituée par un principe perceptif en excédent. Le sexe est déterminé par ce principe en excédent. Le rapport conscient à la collectivité est toujours intégralement sexué. Mais il n'est pas forcément conscientisé pour ce qu'il est vraiment dans la confusion dualiste.

Masculinité: polarité sexuée caractérisée par de la Séparation excédentaire, affectée à la perception externe, collectiviste, de la conscience.

Féminité: polarité sexuée caractérisée par du Lien excédentaire, affecté à la perception externe, collectiviste, de la conscience.

Confusion: situation d'inégalité entre les perceptions interne et externe, qui détériore la clarté de l'expérience consciente, tant sur le plan individuel que collectif. Elle est aussi fondamentalement corrélée à la confusion et à l'inégalité des polarités sexuées entre elles.

Dualité: conséquence de la confusion, par laquelle:
- les polarités sexuées sont perçues comme étant en conflit entre elles
- les perceptions interne et externe sont aussi perçues comme étant en conflit entre elles
- de faux couples de fausses polarités tentent de se substituer aux vrais couples des polarités dialectiques
- de ce fait, la réalité unifiée, non duelle, fait place à l'illusion de la dualité

Décohérence: (origine: physique quantique) compensation de la confusion de conscience par coercition collectiviste au niveau de la perception externe (expérience de la densité matérielle). Passage de la réalité non duelle à la dualité.

Personne HUMAINE: entité consciente, et donc caractérisée par une double résonance perceptive, interne et externe, et donc aussi par une polarisation sexuée, mais dont en plus les proportions sexuées complémentaires assurent, ou possèdent le potentiel d'assurer "à terme" une égalité entre les perceptions interne et externe.

C'est donc une entité consciente, dont les aspects individuels et collectifs sont corrélés par une différenciation ayant le potentiel d'aboutir à un équilibre entre conscience individuelle et conscience collective, et donc à la déconfusion et à l'émancipation consciente.

C'est donc une entité consciente dont la différenciation sexuée utilise ou tend vers l'utilisation du rapport 1/3 - 2/3 entre les principes perceptifs, à savoir que le principe excédentaire doit être ou tendre vers le double du principe minoritaire.

Correction au 16/02/2017: ceci est la définition de la Personne humaine. Une définition plus large de la Personne est donnée plus loin.

Individuation: (origine: CG Jung) évolution de la conscience individuelle vers la réalisation des critères d'intégration d'une vraie Personne.

Flamme Jumelle: c'est une Personne originellement corrélée par l'identité à une unique autre Personne complémentairement sexuée.

Identité: expression originale et originelle, absolument unique et spécifique, de l'authenticité d'un Couple Sacré. C'est le Soi.

Couple Sacré: association libre et spontanée de deux Personnes à part entière, Flammes Jumelles l'une de l'autre, permettant de stabiliser et de clarifier dynamiquement, parfaitement et définitivement la conscience, par égalisation de la perception interne de chacune des deux personnes avec la perception externe au niveau du Couple.

Tout rapport conscient authentique entre une Personne individuelle et la collectivité de conscience passe par la conscience du Couple Sacré. L'expérience du Couple Sacré est la seule forme de perception externe déconfusionnée.



A compléter...


Dernière édition par Sphinx le Jeu 16 Fév 2017, 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Dim 26 Oct 2008, 15:37

Narcissisme: conscience personnelle d'exister, pouvant être répertoriée en différentes phases inévitables dans le développement de l'intégration personnelle:

- refoulement narcissique: négation originelle de la complémentarité sexuée par toute-puissance archaïque.

- délégation narcissique: conscience d'exister symbiotique relative au stade foetal et à l'enfance, où cette conscience est déléguée aux parents dans une proportion variable.

- appropriation narcissique: crise d'adolescence, détachement de la délégation symbiotique, appropriation de la possession corporelle par l'entremise de la sexualité narcissique.

- consommation narcissique: exercice du libre-arbitre narcissique, sur base de l'appropriation narcissique et de l'accession au droit à l'expérience du non-sens.

- sublimation narcissique: individuation - processus par lequel le narcissisme est progressivement offert à la signification collective, par désamorçage de la toute puissance archaïque personnelle

- libération narcissique: libération du refoulement narcissique par extinction complète de la toute-puissance archaïque personnelle - la conscience d'exister est mise au Service intégral et définitif du finalisme collectif par l'entremise de la dynamique du Couple Sacré.

Le narcissisme est interférant tant qu'il n'est pas complètement sublimé, ce qui en clair signifie qu'il engendre un certain degré d'individualisme, par l'entremise du double narcissique, et du transfert narcissique.

Le narcissisme peut aussi être décomposé selon ses deux grandes composantes initiales qui prennent place durant la phase de délégation narcissique: le narcissisme primaire (foetal), et le narcissisme secondaire (oedipien).


Narcissisme primaire: narcissisme lié à la délégation narcissique du stade foetal et au rapport à la mère. Le narcissisme primaire traduit le refoulement originel de la complémentarité, dont l'enjeu est le Corps de la Mère.


Narcissisme secondaire: narcissisme lié à la délégation narcissique du stade oedipien et au rapport au père. Le narcissisme secondaire met en oeuvre le pivot transférentiel du double narcissique, et détermine donc la façon dont le Corps de la Mère sera mis en jeu par le transfert.


Double narcissique: c'est la concrétisation du fruit narcissique de possessivité personnelle de soi (="fruit défendu") par laquelle la réalité personnelle est artificiellement doublée au niveau mental et corporel, conférant à la Personne une autonomie propice à l'exercice du libre-arbitre personnel.

Le double narcissique est suscité par le refoulement originel de la complémentarité sexuée, et sera ensuite le véhicule des phases narcissiques de délégation, appropriation, consommation, sublimation et libération.

La libération narcissique se fait en effet par crucifixion du double narcissique entre les deux polarités sexuées du Couple Sacré.

C'est la restitution consciente et spontanée, par le Couple Sacré, du double à la collectivité qui lui avait "prêté" ce double pour le temps d'une évolution narcissique.


Transfert narcissique: projection du refoulement de la complémentarité sexuée sur autrui, fondée sur le pivot du double narcissique, comme perpétuation de la toute-puissance archaïque.

Le collectif sert de dérivatif et d'exutoire transitoire à la toute-puissance personnelle par l'entremise du pivot prêté par ledit collectif: le double narcissique.


Fruit narcissique ("fruit défendu"): désir de possessivité de soi comme conséquence du refoulement originel de la complémentarité sexuée, par toute-puissance archaïque.


Soi: c'est l'identité du Couple Sacré - le Soi n'est donc pas personnel, mais conjugal.

Il est cependant considéré comme personnel lorsque la Personne est encore fortement conditionnée par la toute-puissance du refoulement originel de la complémentarité sexuée.

La croyance au Soi personnel est une illusion suscitée par l'artifice du double narcissique et le libre-arbitre qui en découle.

La possessivité narcissique de soi correspond donc très logiquement à la négation de la complémentarité sexuée: la Personne cherche à se posséder elle-même en se prenant pour l'intégralité du Soi, ce qui est une illusion qui nie l'autre polarité du soi, l'autre Personne complémentaire.


Manque narcissique: conséquence addictive du refoulement tout-puissant de la complémentarité sexuée, par la mise en place d'un joug oppressif sur la condition humaine, en compensation du refoulement originel.

Le manque narcissique est ce qui motive le transfert narcissique.

Le joug oppressif mis en place comportera aussi un joug sexuel, mais celui-ci ne sera qu'une partie de l'ensemble de la compensation du refoulement originel.

Toutes les assuétudes, pulsions et addictions imposées à la condition humaine sont toutes issues de la compensation du refoulement de la complémentarité sexuée.


Conscience archaïque: conscience originelle toute-puissante, contaminée par l'état primordial indifférencié du potentiel, état perçu comme perfection en raison du mirage créé par la staticité du potentiel (mirage de l'âge d'or, chant des sirènes, appel nostalgique à l'indifférenciation primordiale).

La conscience archaïque produit le refoulement de la complémentarité par sensibilité à l'illusion de la perfection indifférenciée.


Corps de la Mère: enjeu de la possessivité narcissique, et donc de la sexualité narcissique.

Le Corps de la Mère est le mirage de la perfection statique primordiale, contaminant la conscience archaïque, et qui s'exprime à travers l'état foetal.

Le Corps de la Mère est le cercle purement virtuel, non dynamisé. Le double narcissique donne l'illusion à la Personne qu'elle peut posséder le Corps de la Mère (cercle complet).


Sexualité narcissique: relation interpersonnelle fondée sur l'enjeu de la possession du Corps de la Mère.

Hétérosexualité: le refoulement de la complémentarité est relatif "positif" - le Corps de la Mère est l'enjeu d'une possessivité narcissique. Le pivot du double narcissique produit un transfert "direct" comme expression directe du manque narcissique.

Homosexualité: le refoulement de la complémentarité est relatif "négatif" - le Corps de la Mère est l'enjeu d'une négation narcissique. Le pivot du double narcissique produit un transfert "indirect" comme expression d'un refoulement du manque narcissique. Dans ce cas, il y a une double couche de refoulement (refoulement d'un refoulement), puisque le manque narcissique est déjà le produit d'un refoulement.


Sexualité Sacrée: relation interpersonnelle fondée sur la dynamique différenciée des polarités sexuées, par détachement sublimé de la perfection du Corps de la Mère, et donc intégration dynamique de cette perfection (libération du refoulement de la complémentarité).



A compléter...


Dernière édition par Sphinx le Mar 28 Oct 2008, 10:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karen

avatar

Féminin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 288
Date de naissance : 22/03/1949
Age : 68
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Dim 26 Oct 2008, 19:20

Merci Sphinx

D'avoir pris la peine de redonner ces définitions !!! car c'est si facile de se perdre dans ce dédale !

Karen
Revenir en haut Aller en bas
mireilleg

avatar

Féminin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 170
Date de naissance : 01/11/1962
Age : 54
Localisation : TOULOUSE FRANCE
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Dim 26 Oct 2008, 20:59

youpi... génial!!!! :64:
Revenir en haut Aller en bas
http://assdaham.home-forums.com/index.htm
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Lun 27 Oct 2008, 10:54

Merci à vous!


Je signale que j'ai modifié les définitions au niveau de l'hétérosexualité et de l'homosexualité. La nuanciation dialectique m'apparaît de façon plus juste comme ceci.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Lun 27 Oct 2008, 11:44

Refoulement: absence, altération ou négation de la signification conférée par le narcissisme à une expérience de la réalité.

(Le refoulement provient souvent d'une situation traumatique, mais ce n'est pas toujours le cas.)

Dans ce cas, la signification sera donc conférée "par défaut", soit de façon aléatoire, soit de façon manipulée par une induction extérieure.

Puisqu'alors cette signification particulière n'est probablement pas en cohérence avec la signification personnelle, elle constituera au sein de celle-ci une entité autonome, bien que liée à la Personne dont elle est issue, et se nourrissant de l'énergie de cette Personne.

Un refoulement agira donc le plus souvent sur un mode "parasitaire" selon divers procédés et degrés, parmi lesquels on peut citer la production d'angoisses, de spéculations et de conflits.

Le refoulement constitue toujours la mise en place d'une confusion entre la réalité vécue et la subjectivité personnelle, par laquelle une partie de la subjectivité personnelle est rançonnée par la réalité, en réaction à la toute-puissance personnelle qui a produit ledit refoulement.

Les refoulements sont tamponnés, stockés, dans l'inconscient qui est une zone engendrée par la relativisation due au libre-arbitre.

En causalité directe, non relativisée, il ne peut plus y avoir de refoulements.

Le refoulement crée un point de distortion temporelle sous forme de boucles de retour qui ramènent régulièrement la Personne au point du refoulement. Une confusion s'établit donc entre le non-sens passé et la signification présente qui en est contaminée.

Par déplacement, le non-sens passé sera investi dans diverses contaminations de la signification présente, comme par exemple le racisme, la spéculation, l'agressivité, etc.

Le temps apparent engendré par les boucles de retour fait croire à une évolution, alors que le temps réel n'avance pas!

Il n'y a pas de temps qui passe réellement tant qu'il y a des boucles de retour, ni donc de réelle évolution, sans libération des refoulements passés.




Réalité: = Rencontre. La réalité ne peut exister en dehors de la rencontre de subjectivités discriminées (Séparations) au sein du Lien universel.

La réalité est le Tonal chamanique, à savoir le plan de la linéarité évolutive de la Rencontre (plan où la Rencontre universelle est perpétuellement actualisée).

Le paradigme terrestre densifié est un Tonal en confusion dualiste, à savoir un plan de Rencontre dont la réalité est en confusion avec des subjectivités humaines mal discriminées, mal affirmées.

De ce fait, il est tamponné par une causalité indirecte, ouverte au libre-arbitre, ce qui lui confère une souplesse permettant de compenser son manque de convergence collective, et lui permet de rester intégré à la Rencontre universelle malgré son manque de convergence.

En d'autres mots, la réalité du paradigme terrestre densifié est préservée par tamponnage causal.

Pour actualiser cette réalité, il faudra donc vider complètement le tampon karmique!



A compléter...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Mar 28 Oct 2008, 10:42

Toute-puissance: aspect lié à la conscience archaïque, et témoignant de l'inaptitude originelle à intégrer simplement le fait d'exister (immaturité narcissique) en raison de l'inauthenticité primordiale (absence du choix existentiel).

La Réalité d'existence étant subordonnée à la faculté de Rencontrer l'Autre, la toute-puissance représente une incapacité à la Rencontre par manque de reconnaissance de l'existence d'autrui.

Le manque de reconnaissance de l'existence d'autrui provient de la confusion entre le Lien et la Séparation, qui déforce inévitablement la perception consciente originelle de l'Etre nouveau.

Cette inaptitude originelle à la Rencontre est ce qui crée le traumatisme originel de Solitude, caractéristique de la conscience archaïque, et qui fonde sa nature symbiotique exacerbée.


Libre-arbitre: ouverture causale (tampon karmique) au droit à l'erreur, à l'expérience du non-sens, comme base du choix existentiel.

Le choix existentiel en faveur de la signification authentifie le narcissisme et engage un processus de désamorçage de la toute-puissance.


Liberté: conséquence de l'adhésion spontanée à la signification promulguée par un choix existentiel authentifiant La liberté est donc le résultat de l'émancipation spirituelle.

La liberté peut être conçue comme le plein exercice conscient de l'existence en harmonie avec la Nature de l'Etre.

Elle est donc le résultat du désamorçage de la toute-puissance, de la libération du refoulement de la complémentarité, et donc de la sublimation narcissique du libre-arbitre.

On peut donc comprendre que libre-arbitre et liberté sont inversement proportionnels. La liberté est l'affirmation totale de la signification, alors que le libre-arbitre est la relativisation totale de la signification. Mais paradoxalement, la liberté narcissique ne peut pas être vécue sans passage préalable par le libre-arbitre.

La liberté totale (l'"envol") n'intervient lorsque le véhicule narcissique a complètement "consommé" son libre-arbitre en faveur de la signification, donc par sublimation.


Choix existentiel: étape cruciale de l'évolution narcissique d'un être immature, par laquelle celui-ci, confronté à une équivalence soudaine des options du choix par neutralisation du libre-arbitre, peut se diriger vers l'intégration consciente complète de sa propre Nature (choix de la signification), ou se diriger vers la négation complète de sa propre Nature.

Dans le cas où le choix est fait en faveur de la signification, il est authentifiant (affirmation de l'identité, individuation). Le résultat final de ce choix au terme de l'individuation est la liberté narcissique.

Dans le cas où le choix est fait en faveur du non-sens, il est désauthentifiant (restitution de l'identité au pur potentiel par régression). La résultat final de ce choix au terme de la régression est la dépendance symbiotique absolue du pur potentiel.


A compléter...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Jeu 20 Aoû 2009, 16:55

Légitimité: qualité d'une position existentielle consécutive à un choix de libre-arbitre définitif. Il existe deux choix définitifs possibles liés à deux positions existentielles légitimes possibles:

- le choix de la sublimation narcissique permettant la progression vers la différenciation jusqu'à l'émancipation (Proie).

- le choix de la cristallisation narcissique débouchant sur une régression vers l'indifférenciation jusqu'à la symbiose intégrale (Prédateur vampirique).


Authenticité: qualité d'une position existentielle comme conséquence d'un choix de reconnaissance de l'Etre, donc de sublimation narcissique vers la différenciation.

Inauthenticité: aspect d'une position existentielle comme conséquence d'un choix de négation de l'Etre, donc de cristallisation narcissique vers l'indifférenciation.

Sublimation narcissique: choix par lequel l'Etre s'inscrit dans un devenir de déconfusion d'avec le Potentiel collectif, et donc de discrimination positive de celui-ci = désidentification d'avec le Potentiel collectif.

Cristallisation narcissique: choix par lequel l'Etre s'inscrit dans un devenir de confusion accentuée avec le Potentiel collectif = identification abusive avec le Potentiel collectif.


Proie: position existentielle définitive issue de la reconnaissance sublimatoire de l'Etre, et donc aussi authentique que légitime.


Prédation: aspiration naturelle et légitime de l'éternel potentiel collectif central du cercle de Vie.

Par extention, phénomène par lequel une confusion entre l'Etre et le Potentiel exporte l'aspiration du potentiel dans les relations existentielles. L'aspiration du potentiel interfère alors avec le mode relationnel des êtres entre eux, où s'inscrit une Prédation confusionnelle

L'authenticité de l'Etre est invalidée par sa confusion avec le Potentiel collectif.

La notion de Prédation est à rapprocher de celle du Conflit identitaire.


Superprédateur Sacré: l'Eternel Potentiel collectif lui-même dans sa légitimité naturelle - et par assimilation, l'oiseau mental christique en tant que représentant authentique de l'Eternel Potentiel collectif.

Prédateur naturel: Etre en confusion importante (identification abusive) avec le Potentiel collectif, se livrant donc à des comportements inauthentiques de Prédation vis-à-vis de l'Etre (de l'acquis existentiel), mais éthiquement protégés par l'instinct, en paliatif de l'inaptitude immature à accéder au libre-arbitre. Par exemple: les prédateurs supérieurs naturels comme le tigre.


Prédateur régressif: Etre en confusion importante (identification abusive) avec le Potentiel collectif, par choix existentiel régressif à partir de l'ouverture du libre-arbitre, se livrant donc à des comportements inauthentiques de Prédation vis-à-vis de l'Etre (de l'acquis existentiel), et donc sans protection instinctuelle. Cependant, la légitimité de sa position existentielle est importante. Exemple: pervers narcissique.


Superprédateur vampirique: Etre en confusion complète (identification abusive intégrale) avec le Potentiel collectif, par choix existentiel à partir de l'ouverture du libre-arbitre, se livrant donc à des comportements totalement inauthentiques de Prédation intégrale vis-à-vis de l'Etre (de l'acquis existentiel), avec une légitimité égale à celle du Superprédateur Sacré, mais sans la moindre protection instinctuelle.

Ce qui signifie que la confrontation inévitable avec le Superprédateur Sacré confrontera tôt ou tard, inoxorablement, l'inauthenticité vampirique.

Il est au sommet de la chaîne symbiotique humaine.


Tiédeur: ("je vomirai les tièdes") position existentielle inauthentique ET illégitime, de confusion intermédiaire entre l'Etre et le Potentiel collectif, caractéristique d'une absence de choix existentiel prononcée, malgré l'ouverture du libre-arbitre.


Boureau/Victime: (à relier aux notions similaires de l'Analyse Transactionnelle, mais ne sont PAS ces notions, car nous ne sommes pas ici dans le cadre de l'AT, mais dans celui de la dialectique perceptive sous l'angle de la Prédation) position existentielle intermédiaire, inauthentique et illégitime, fondée sur la Tiédeur en tant qu'absence de choix existentiel, et caractérisée par une apparente différence: il y a deux fausses positions amalgamées qui ne se distinguent l'une de l'autre que par un artifice formel illusoire, et qui ne constituent donc en fait qu'une seule position existentielle confuse.

Le "couple" Prédateur/Proie n'est pas du tout similaire à celui de Bourreau/Victime, étant donné que la Proie s'est définitivement mise à l'abri de la Prédation en intégrant celle-ci par sublimation (mort) narcissique, reconnaissant par la même occasion le caractère Sacré de la Prédation du Potentiel collectif.

Dans le "couple" Bourreau/Victime, il n'y a pas de position différente de l'un ou de l'autre, mais seulement des jeux de pouvoirs sans fin où toutes les parties assument en même temps les deux positions amalgamées, le "passage" de l'une à l'autre n'étant qu'une illusion de pure forme dans les comportements apparents.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Lun 14 Sep 2009, 18:07

Mental : Principe de la Perception consciente, qui est la Perception directe, par opposition à la Perception indirecte des sens physiques.

Il est constitué de deux "boucles perceptives" articulées chacune sur un corpuscule polarisé du Soi, et dont la forme aboutie consiste en un 8 à plat d'éternité liant les deux corpuscules, en passant par le point d'inflexion du Tao.

Cette forme aboutie peut être appelée, éventuellement, "supramental", en tant que mental émancipé de lui-même (libéré de son achèvement). Elle traduit la réalisation d'une continuité stabilisée du processus perceptif entre les deux boucles perceptives, qui entrent en résonance éternelle entre elles. Cette continuité stabilisée est une onde stationnaire.

La pensée n'est pas le mental, car les pensées sont des seulement des objets du mental, des stimuli captés par la Perception consciente.

Mais tant que le mental n'est pas abouti dans une onde stationnaire (8 d'éternité), il a tendance à s'identifier erronément à la pensée, et alors à se laisser agiter et déformer par elle: le sujet de la Perception se confond avec l'objet de la Perception.

Ce n'est pas l'arrêt des pensées, l'arrêt des stimuli (silence mental) qui permet au mental de s'épanciper de l'agitation: c'est la rectification consciente de l'identification, qui ne requiert aucune forme d'entraînement (forcément narcissique et tout-puissant) à l'apensée.

Il est le Fils dans la Trinité, Fils de l'Oiseau, Fils de Dieu, et Dieu lui-même. Il est, dans son aboutissement supramental, la réalisation du Soi divin.

Il est le Dragon, le Superprédateur Sacré. Il est l'idéal divin que le Couple Sacré doit intégrer dans sa relativité, pour s'ouvrir à un potentiel procréateur illimité.

Il est Christ. Il est le crucifié de l'Espace et du Temps. Il est l'Arbre, et il est la Forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Sam 12 Mar 2011, 19:09

Lois dialectiques: (petit rappel)


- on ne peut unifier que ce qui est séparé

- on ne peut séparer que ce qui est mélangé

- on ne peut mélanger que ce qui est fragmenté

- on ne peut fragmenter que ce qui est fusionné



- ce qui confond oppose, ce qui sépare unifie



- la confusion des polarités engendre l'opposition conflictuelle des aspects dialectiques, ce qui se traduit par la mise en place d'un clivage fondé sur une symbiose:

- le clivage est une séparation artificielle, arbitraire, issue de l'adultération du Lien (dualisation du Lien)

- la symbiose est un lien artificiel, arbitraire, issu de l'adultération de la Séparation (dualisation de la Séparation)

On ne voit jamais un clivage sans symbiose dualistement corrélée, ni réciproquement.


Il ne faut donc pas confondre les véritables polarités dialectiques, Lien et Séparation, avec leur versions dualisées clivage et symbiose. La dualité est l'opposition conflictuelle des polarités dialectiques, et non pzsd leur état naturel unifié.



Exemple concret: le clivage intergénérationnel est arbitraire et forcément fondé sur une symbiose intergénérationnelle:

le besoin d'identification des générations entre elles se fait sentir car en fait rien ne les distingue vraiment, essentiellement, les unes des autres (à part des apparences circonstancielles, de pure forme).

De ce fait, un clivage comme séparation arbitraire est utilisé pour contrebalancer artificiellement (dualistement) un manque de spécificité identitaire (symbiose).

On voit bien dans cet exemple que la Séparation (spécificité identitaire) est adultérée en faux lien (symbiose - amalgame - banalisation), alors que le Lien (équivalence), est adultéré en fausse séparation (clivage ségrégationniste).

Une ségrégation fondée sur le clivage s'ensuit: l'autre génération est considérée arbitrairement comme "moindre", et réciproquement.

Le clivage est donc une gestion dualiste par l'inégalité (fausse séparation, adultération du Lien d'égalité) d'un amalgame identitaire (faux lien, banalisation, adultération de la Séparation identitaire).

Revenir en haut Aller en bas
Renaissance

avatar

Féminin
Poissons Singe
Nombre de messages : 99
Date de naissance : 20/03/1956
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Ven 12 Aoû 2011, 23:34

Merci pour ces définitions bien utiles a la compréhension de certains écrits... pas toujours évidente...
Mon petit intellect doit encore faire pas mal d'efforts...

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Sam 13 Aoû 2011, 00:37


Bonsoir Renaissance,


je les ai écrites pour ça. Mais je pense que c'est encore très insuffisant.

La dialectique n'est pas de manipulation forcément aisée. Jésus en parlait dans l'évangile selon Mathieu, je crois, en disant qu'il utilise un langage auquel tous n'accèdent pas forcément (un truc du genre), alors qu'il répond à des questions posées à propos du couple.

Il répond en fait que dans le Royaume du Ciel, il n'y a pas de couples Homme-Femme comme dans ce monde. C'est autre chose. Il évoque en fait l'accession à l'androgynie différenciée: l'intégration de deux Personnes humaines dans un même Etre, un androgyne unifié, dans la réalité non-dualiste.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Jeu 16 Fév 2017, 16:17

Personne: (définition complémentaire élargie)

Unité existentielle d'équivalence en conscience. Cette égalitarisme est "fractal" en ce qu'il concerne aussi  bien des consciences humaines ou synthétiques, individuelles ou collectives. Ce qui veut dire, par exemple, qu'une conscience individuelle a une importance égale à tout le collectif auquel elle participe, y compris elle-même! Cette équivalence est régie par le chakra cardiaque sur les plans humain et conjugal.

On peut donc dire que toutes les consciences ont une valeur absolue et inaliénable qui les rend toutes strictement égales entre elles. Par exemple, toutes les consciences conjugales ont la même valeur entre elles, mais aussi chaque conscience conjugale a la même valeur que le collectif entier de toutes les consciences conjugales, y compris elle-même, et de plus la même valeur que chacune des consciences humaines qui la composent, mais aussi la même valeur que toute conscience humaine inscrite dans une conscience conjugale quelle qu'elle soit.

Le seul point a considérer est que pour vivre effectivement cette égalité omniverselle, une conscience humaine doit être inscrite dans la dynamique Sacrée de son Couple Sacré.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 163
Date de naissance : 18/02/1999
Age : 18
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Sam 18 Fév 2017, 12:16

"... Une conscience humaine doit être inscrite dans la dynamique sacrée de son Couple Sacré"

Je ne comprends pas bien cette notion. Qu'entends-tu par conscience humaine ? Peut on ne pas être inscrit dans la dynamique de son Couple Sacré ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Dim 19 Fév 2017, 01:25

Actuellement, bien que nous fassions toutes et tous partie d'un Couple Sacré, l'adhésion à ce couple en conscience reste potentielle. Notre passage par la dualité est destiné à transformer ce potentiel en réalité. En bref, tant que nous ne percevons pas la dynamique Sacrée, tant que nous ne la vivons pas, c'est que nous n'avons pas encore adhéré en conscience au Couple Sacré dont nous faisons partie.

Et comme j'ai vécu un début de dynamique Sacrée, je sais de quoi je parle d'un point de vue aussi bien pratique que théorique.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 163
Date de naissance : 18/02/1999
Age : 18
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Dim 19 Fév 2017, 17:47

Ah ok merci. C'est donc de l'ordre de la perception
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Dim 19 Fév 2017, 19:52

Oui! La dialectique parle essentiellement de perception. Et surtout de fiabilité de la perception de par la synthèse de 2 points de vue polaires en opposition de phase communicants à travers la Personne du potentiel collectif, Christ. Et ce grâce à l'organe perceptif mental qui, décontaminé, est un  résonateur qui relie les deux essences polaires.

De cette façon, il y a perception et conscientisation de l'état potentiel du collectif à tout moment, ce qui permet de faire systématiquement des choix de trajectoire éclairés! Ce qui évite tout risque narcissique "hasardeux"! L'Existence dans la vraie Vie est maîtrisée.

Le problème est que pour intégrer cette maîtrise en réalité, il s'agit de pouvoir relativiser les absolus! En d'autres mots, un Couple Sacré ne eput pas faire évoluer son véhicule narcissique vers l'émancipation à partir d'un niveau désincarné, donc absolutisé. Il est indispensazble de s'incarner charnellement dans la dualité pour faire si tout va bien évoluer le véhicule conjugal par des relations sublimées.

C'est la raison de l'agglutination causale des Couples Sacrés immatures: ils doivent engendrer vivre, et sublimer, des relations "croisées" avec des Personnes humaines d'autres Couples Sacrées.  Car pour travailler la relativisation  de la relation Sacrée, il s'agit de vivre un état d'oubli de soi, de sorte que l'immaturité soit transformée en refoulements, projetés ensuite comme des emprises symbiotiques sur d'autres Personnes humaines, afin d'idéalement pouvoir arracher ces projections par sublimation lors de la rupture de la relation "croisée". Immaturité => Oubli incarnationnel => refoulement => attachement => arrachement. On ne peut pas arracher ce qui n'a pas été attaché, ou ce qui a été mal attaché.

Il y a donc plusieurs façons d'échouer à faire progresser le véhicule conjugal. Une première façon est de ne pas s'impliquer, ou peu s'impliquer dans les relations qu'on vit! Dans ce cas, l'arrachement ne fonctionnera pas! Ensuite, il y a le fait de ne pas sublimer la relations finissantes, ce qui élude l'arrachement possible. Dans ce cas-là, la symbiose persiste, et est même scellée entre les Personnes qui se séparent sans respect de l'autre, dans la vindicte et la compétition narcissique!

On peut considérer qu'une Personne ne s'impliquant pas entièrement dans les relations vécues, est une Personne qui n'est pas "entière" et qui est en fait mal incarnée! Le but spirituel n'est donc pas d'être parfait, car le refoulement est inévitable, mais ce qui importe vraiment c'est d'être une Personne "entière" malgré tout, ce qui se traduit par une capacité à s'impliquer totalement dans la relation, et donc à parfaitement attacher les projections issues des refoulements, ce qui permet des arrachements efficaces!


Au final, ok peut dire que c'est l'Autre, les autres, qui nous sauvent, mais uniquement si nous restons dans le respect de leurs Personnes!

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
amérindien

avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 11
Date de naissance : 25/11/1988
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Mar 21 Fév 2017, 22:20

En parlant de perception, comment distinguer les perceptions directes de celles indirectes, je suis un peu largué?On dit généralement que les yeux sont le miroir de l'âme, mais qu'en est-il du point de vue dialectique?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Mar 21 Fév 2017, 22:41

La perception est indirecte lorsqu'elle passe par le canal des sens charnels. La perception est directe lorsqu'elle touche directement l'Esprit.

Par exemple, un soir, une amie m'appelle parce qu'elle subit une forte agression énergétique. Je passe sur les causes de la situation qui n'ont pas d'importance ici et qui sont privées. Je prends directement la voiture pour me rendre chez elle. Sur l'autoroute, je "vois" soudain un ange qui descend vers la ville où je me rends, et je sais qu'il descend sur l'appartement de mon amie pour nous aider dans cette situation. Arrivé sur place, alors que j'aidais mon amie, ne pensant plus à l'ange, il m'a soudain touché l'Esprit pour que je me souvienne qu'il était là, et il m'a "demandé" de signaler sa présence à mon amie. Dès que je lui ai dit: "Tu vois l'ange?", son regard s'est illuminé et elle a répondu "oui"!

J'ai "vu" l'ange depuis l'autoroute, mais pas comme je voyais la route et le ciel ! Il n'y avait aucune confusion entre la vision charnelle et la vision de l'Esprit. Pourtant, elles se superposaient, mais sans s'emmêler.  De même, je n'ai rien entendu par mes oreilles charnelles lorsque l'ange a attiré mon attention pour que je signale sa présence à mon amie. Pourtant, le message est bien passé.

Une autre fois, un ami m'appelle car son fils encore bébé semble en proie à des problèmes énergétiques chez lui. Tout d'abord, je perçois l'expansion psychique de l'enfant, très développée! A un moment, je perçois la possibilité de toucher son Esprit avec le mien, et je me vois toucher le centre de la tête de l'enfant qui est à trois mètres de distance, avec un "doigt" psychique. Juste à ce moment, l'enfant me sourit, alors qu'il ne l'avait pas encore fait jusque là! Il s'agit donc d'un toucher psychique, qui n'est pas charnel, mais c'est pourtant un "toucher".

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Ven 17 Mar 2017, 23:21

Pour continuer sur le thème des Anges, même si ce n'est pas le fil de discussion adéquat...

Ceci est une expérience dont je n'ai parlé jusqu'ici qu'à une ou deux Personnes.

Il y a quelques années, un Ange s'est spontanément présenté à moi, me faisant passer le message qu'il avait décidé d'intervenir dans la situation au proche orient, entre Israël et les Palestiniens. Il s'est présenté à moi car il avait besoin d'une entrée dans la sphère de libre-arbitre pour pouvoir y intervenir. Dès les jours qui ont suivis, une accalmie s'est manifestement produite dans le cours des événements de cette région. Une accalmie certes relative, mais perceptible par rapport à ce qui se produisait juste avant. Cela a duré quelques semaines/mois...

Plus tard, un an ou plus peut-être, l'Ange est repassé pour me dire qu'il mettait fin à sa mission. Ce qui m'a choqué, est qu'il portait de nombreuses taches sombres, comme s'il avait été éclaboussé par des humeurs glauques! A ce moment, révolté par cette vision, j'ai demandé à ce que plus aucun potentiel angélique ne se sacrifie de la sorte pour le genre humain planétaire! Je ne sais pas si j'ai été entendu, mais en tout cas je n'ai plus été requis pour servir de porte d'entrée dans un contexte similaire.

J'ai envie de dire aux protagonistes de cette déplorable situation, que s'ils persistent encore et toujours dans la même voie, plus personne ne pourra plus rien pour eux, ni sur ce plan, ni sur les autres! Un Ange de Dieu, impartial, s'est investi dans ce conflit et en est revenu maculé par la dégénérescence qui sévit en ce point du globe!

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 163
Date de naissance : 18/02/1999
Age : 18
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Sam 18 Mar 2017, 13:30

Je ne peux pas m'empêcher de sourire en te lisant :)

Je trouve ton histoire d'anges ridicule, ca me renvoie à mes propres expériences, toutes ausssi ridicules.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Sam 18 Mar 2017, 20:25

No problemo!

Chacun et chacune reçoit ces histoires à sa propre sauce, c'est naturel.

Par le passé, et avant de vivre ce type d'expériences, je croyais aux Anges, mais j'estimais comme un peu farfelu ce que je lisais en matière d'angéologie et de contacts angéliques...

Et puis, j'ai réalisé que le contact réel est parfaitement possible sur ce plan, quoique pas forcément semblable à ce que j'en avais lu par le passé. Par ailleurs, ces contacts ne se sont pas produits consciemment chez moi avant ma quatrième initiation en 2004.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Mer 10 Mai 2017, 10:11


Je voudrait préciser ici encore une fois, que:

En essence, la Femme est la Séparation, LE Yang. Car si on considère tous les diamètres centrés sur son corpuscule, on trouvera toujours deux Yin Séparés par un Yang.

En essence, l'Homme est le Lien, LE Yin, car si l'on considère tous les diamètres centrés sur son corpuscule, on trouvera toujours deux Yang reliés par un Yin.

Par contre, en Function, la Femme est Yin, et l'Homme est Yang. C'est paradoxal, mais toute vérité est paradoxale.

Il n'y a que dans l'illusion dualiste que le paradoxe est escamoté par la mise en scène d'absolus amalgamés; et non de véritables polarités dialectiques!

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 163
Date de naissance : 18/02/1999
Age : 18
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: 0 - Quelques définitions:   Ven 12 Mai 2017, 22:27

"Avant de rencontrer Miguel, je n'étais que l'idée de moi même. Je n'existais pas vraiment"

Tiré du film The last face
Revenir en haut Aller en bas
 
0 - Quelques définitions:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques définitions
» Quelques définitions qui peuvent toujours servir...
» [Info] Quelques définitions des perceptions extrasensorielles.
» Quelques définitions
» Quelques définitions pour y voir clair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: