ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FAUX ESPRIT !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
gebo

avatar

Féminin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 57
Date de naissance : 19/05/1950
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 09:45

Oui, Diane, ma perception de la "dialectique" telle que Sphinx nous l'expose, est qu'elle est sûrement un outil puissant pour Sphinx.

Je la perçois comme sa façon toute particulière de se constituer un sens.

Ainsi chacun de nous , nous sommes dans "notre truc" , "notre système". Composé d'un Alleluiah ou d'une élaboration sophistiquée..( les deux peuvent aussi aller ensemble).

En s'exprimant, Sphinx peut être une balise pour d'autres, qui butent dans leur évolution sur des hics similaires.

Personnellement j'ai souvent essayé d'accrocher aux posts de Sphinx, mais je perds le fil.

Si je comprends certaines choses, d'autres me paraissent très hermétiques.

Mais l'important est l'expression, et non pas de pouvoir ronronner au diapason de quelque autre.

N'empêche que le coeur peut réagir avec forts battements, quand dans l'une ou l'autre des personnes qui s'expriment, il y a synchronicité et résonnance.

Celà peut être une "vitamine spirituelle" - et l'art réside alors à laisser être - et hops la vitamine, l'enzyme concourt à faciliter le métabolisme spirituel - et non pas à devenir dépendant.....

Si je peux me permettre.

Je me le permets....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 10:53

Le mental reste un outil et un système de pensée ne doit pas être une prison !
Tout à fait d'accord avec toi, sinon il y ALIENATION.

Il se trouve qu'à force de gymnastique intellectuelle et d'efforts pour structurer ma pensée, je me suis mise au diapason, comme tu dis...de cette "fréquence Sphinxienne"

Et ainsi réaliser (avec force battements de coeur !) qu'elle prend sa source dans des "enseignements" puissants et déja présents en moi ...

Seulement, les enseignements sont faits pour être compris avec le coeur, intégrés puis appliqués et mis en pratique ...

Il y a une "suite" à la dialectique...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 12:14

Bonjour Diane,


la suite de l'intégration dialectique n'est ni plus ni moins que l'émancipation consciente.

Dans tous les cas, et je n'ai jamais cessé de le dire, la voie dialectique est une voie de libération à la fois mentale et émotionnelle, puisque la dialectique résorbe la confusion entre ces deux aspects, entre la Raison et l'Emotion.

En ce sens elle pourrait sembler n'être qu'un outil...

Mais elle est bien plus que cela: comme tu le ressens, sa Source est fondamentale. En fait, selon moi, la Source naturelle de l'être est la dialectique elle-même.

Elle n'est pas seulement un outil, mais la Nature de l'Etre, la Sophia.

Elle n'est pas un système de pensée. Un système de pensée a la prétention de redéfinir la Nature de l'Etre, et l'aliénation commence avec cette redéfinition, qui est une négation de la Nature de l'Etre.

Toute négation partielle ou totale de la Nature de l'Etre place l'être en état d'aliénation, comme tu dis. Donc un système de pensée, en tant que redéfinition du réel, est source d'aliénation.


Mais ce n'est pas parce que l'Etre peut redéfinir, par son mental dévoyé, la Connaissance de sa propre Nature, que cette dernière est quelconque, incompréhensible ou inexprimable!

Pour se libérer de toute aliénation, il faut intégrer la Connaissance de la Nature de l'Etre telle qu'elle est, sans tentative de redéfinition par toute-puissance.

On se libère par la reconnaissance et l'adhésion à la Nature de ce qu'on est. Mais il faut encore laisser cette Nature se dévoiler spontanément à soi.

Il faut commencer pour cela, par accepter l'idée que le mental peut donner toutes les bonnes réponses naturellement, sans effort, à partir du moment où on désamorce la toute-puissance qui nous fait le contrôler.

Il faut devenir apte à ce que l'univers nous parle depuis l'intérieur et nous communique les réponses lui-même.


Alors bien entendu, je ne peux pas prouver que ce que j'exprime est autre chose qu'un système de pensée en plus, aussi aliénant que les autres.

Seule peut-être une cohérence particulière, fondamentale, pourra capter l'attention particulière de certaines Personnes.

C'est la fin du film "Indiana Jones et la dernière croisade":

tous les Graals sont là, tous les faux, et le seul vrai. Et seul le vrai peut guérir et donner la vie éternelle. Les autres, les faux, portent en eux la mort.

Et à priori, rien ne les distingue vraiment: tous, ce sont des coupes qui semblent pouvoir désaltérer.

Il en est ainsi des systèmes de pensée: rien à priori, ne semble distinguer la vraie Gnose, la Sophia, des systèmes de pensée, car elle transite par le canal mental, comme les autres.

Ce qui peut nous la faire reconnaître entre tous, est un aspect particulier: la simplicité (dans le film, elle est en bois).

Cette simplicité est celle de la logique dialectique, qui témoigne de la simplicité d'Esprit (circularité).

Tout au fond de la Logique vit l'Emotion, et tout au fond de l'Emotion vit la Logique. C'est pourquoi la voie du Coeur est indissociable de la voie mentale dialectique.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
uncia



Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 08/11/1971
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 14:40

Bonjour Sphinx,

Par rapport à cet aspect :

Citation :
Mais mon expression n'est pas de moindre
résistance, mais au contraire de forte résistance. Et cela favorise le
développement de la vie, et de la conscience, lors d'une autre phase
d'évolution.

Donc ce n'est pas tant que la symbolique témoigne
plus de la vie que l'expression dialectique directe, conceptuelle, mais
qu'elles sont associées à des phases évolutives différentes.

Il
est clair qu'une expression de forte résistance ne convient pas à une
Personne ayant encore de nombreuses résistances très profondes.

Qu'objecterais-tu à une perspective qui aurait tendance à trouver très "confinée" le champ d'exercice de cette "dialectique à forte résistance".
Si cette dialectique est à ce point "à forte résistance", pourquoi sélectionne t'elle à l'entrée et de manière implicite, l'échantillon sur lequel elle est appelé à s'exercer ?

Peut-elle prétendre "attaquer" un large éventail d'expériences humaines lorsqu'elle exige comme préalable "l'habileté mentale" à suivre ses mouvements ? et peut être même l'expérience d'un certain cheminement pour en percer la perspicacité, de sorte que, le champ des "fortes résistances" se trouve savament réduit, non pas par volonter de se soustraire à la confrontation (et encore moins de pouvoir y faire face), mais bien par le simple fait de se positionner sur une "champ de bataille" où ses "résistances" seront très facilement "absorbables" grâce, en partie, au choix du "terrain de jeu" ?

Je te taquine un peu :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 16:54

Bonjour Sphinx,

Tu sais que je ne suis pas d'accord avec toi sur tout, en particulier sur ta façon d'intégrer l'Ascension dans ta 'dialectique', et je pense vraiment qu'il y a une pièce du puzzle qui te manque...Ta perception est à mon sens incomplète et un peu simpliste.

C'est pourquoi je comprends que certaines personnes bloquent, car ta 'dialectique' a l'air de se suffire à elle-même et peut donc paraître "stérile"...

Sans parler de ta manière très personnelle de "transmettre" ce que tu reçois...je veux dire : sans émotion -contredit par tes dernières phrases- !
Loin de faciliter la communication, elle amène à une accumulation de non-dits et de malentendus...

En dehors de ces deux "détails", à travers toi, j'ai pu goûter à une Source très pure et c'est ce que je retiens !!

:454:
Diane
Revenir en haut Aller en bas
uncia



Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 08/11/1971
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 17:27

Je rejoins un peu l'impression de Diane.

Par exemple, on a évoqué Jacob Boheme... c'est bien de n'être impressionné par personne.
Pour parler sur la base d'expérience personnelle, Jacob Boheme, je ne l'ais "rencontré" qu'une seule fois, il y a de nombreuses années...
... son coeur était "impressionnant" !

Son "contact coeur"...
Ce n'est que sur cette maigre base, que je me permet de "relever" "l'égratignure" lorsque tu le qualifie de "piètre dialecticien".

Avec Sphinx, côté coeur, le contact est beaucoup plus difficile...
Cela peut bien sûr venir de mon côté...
Dans ce cas, je regrette amèrement de ne savoir te rencontrer plus souvent sur ce "terrain" :)
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 17:37

Bonjour Uncia,


Citation :
Si cette dialectique est à ce point "à forte résistance", pourquoi sélectionne t'elle à l'entrée et de manière implicite, l'échantillon sur lequel elle est appelé à s'exercer ?

Peut-être simplement parce qu'elle est une vraie Connaissance, et qu'elle met donc en oeuvre implicitement sa propre éthique.

Car l'idée n'est pas tant d'utiliser le terrain répulsif des résitances, qui a tendance à renforcer la cristallisation des refoulements et à favoriser les optiques nihilistes, que plutôt permettre un partage avec ceux que cette Connaissance appelle naturellement, à travers des résistances déjà bien travaillées.

Inévitablement cependant, des frictions se produisent, car il est parfois fondamental d'intervenir malgré le risque de confronter certaines résistances. Mais cela doit rester un effet secondaire, rien de plus!

L'expression dialectique "en clair", non symbolisée, peut rapidement devenir "toute-puissante", si elle recherche la confrontation directe des résistances. Mais là n'est pas le but du tout.


L'Etre doit parcourir un cercle pour s'authentifier. En fonction de sa position sur ce parcours circulaire, l'expression de la signification doit prendre des formes différentes.

La partie du cycle où une expression directe de la signification peut favoriser l'évolution, est la "moitié" supérieure, à savoir les premier et dernier quartiers de cycle... mais en ce qui concerne le premier, de moins en moins à mesure qu'on s'approche de la transition vers le second quartier.

L'expression symbolique correspond à la "moitié" inférieure du cycle, donc aux second et troisième quartiers de cycle. En effet, le mouvement du cycle est encore à ce stade en sens inversé, et de ce fait, même si le choix est fait positivement, les résistances des refoulements sont encore trop fortes pour une confrontation à un sens direct... sauf lorsqu'on s'approche de la transition vers le quatrième quartier.

On pourrait donc établir une théorie de la forme d'expression de la signification en fonction de la phase d'évolution circulaire de la conscience, sur le cercle des points de vue spirituels que j'ai déjà développé et utilisé à plusieurs reprises:

http://antahkarana.forumzen.com/dialectique-de-la-perception-l-envol-f15/les-points-de-vue-spirituels-t230.htm






Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 17:59

Bonjour Diane,


Citation :
Tu sais que je ne suis pas d'accord avec toi sur tout, en particulier sur ta façon d'intégrer l'Ascension dans ta 'dialectique', et je pense vraiment qu'il y a une pièce du puzzle qui te manque...Ta perception est à mon sens incomplète et un peu simpliste.

Je pense que tu n'as pas bien perçu toute mon approche. Nous en avons déjà parlé, et j'ai tenté de préciser les malentendus qui créent cette incompréhension. Mais cela était insuffisant, semblerait-il...

Citation :
C'est pourquoi je comprends que certaines personnes bloquent, car ta 'dialectique' a l'air de se suffire à elle-même et peut donc paraître "stérile"...

L'intégration de la Nature de l'Etre telle qu'elle est est indispensable à la ProCréation cosmique...

Citation :
Sans parler de ta manière très personnelle de "transmettre" ce que tu reçois...je veux dire : sans émotion

Plus la signification est directe, plus le canal émotionnel doit être direct, et là interviennent les résistances personnelles...

Tous ceux et celles qui me connaissent bien savent qu'il ne faut pas se fier à l'apparence de mon expression dialectique, écrite, pour juger de mes capacités émotionnelles....


Et Uncia,

je viens de donner l'explication de ceci:

Citation :
Avec Sphinx, côté coeur, le contact est beaucoup plus difficile...
Cela peut bien sûr venir de mon côté...

Comme je l'ai signalé dans ma réponse précédente, il y a une forme d'expression de la signification adaptée à chaque étape d'évolution de la conscience.

L'émotionnel n'apparaîtra que si la forme de la signification correspond à la position de la Personne sur son cycle: la résonance entre la position et l'expression de la signification ouvre le canal émotionnel.

Pour recevoir une expression directe, il faut une position de conscience directe.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
uncia



Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 08/11/1971
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 18:02

Sphinx :
Citation :
Peut-être simplement parce qu'elle est une vraie Connaissance, et qu'elle met donc en oeuvre implicitement sa propre éthique.

Intéressant.
Ainsi donc la "vraie Connaissance" met en "oeuvre implicitement sa propre éthique"...
Je ne suis pas sûr de comprendre. Si tu voulais bien formuler différement ?
Je vais tout de même "rebondir", même si je ne suis pas sûr d'avoir bien saisi...

Je crois comprendre, qu'en quelque sorte cette "vrai connaissance", n'est mue que par son propre "schéma", sa propre "rotondité"...

Ce qui m'invite à saisir cette phrase sous ce sens, c'est la simple logique, je me dis qu'"implicitement" tu décris le mécanisme de transmission de cette "vraie connaissance" telle que tu la vie.. et j'observe la correspondance entre cette description et l'impression que me donne l'expression de "ta" dialectique.

L'éthique suprême de la "vrai connaissance", ne serait-ce pas l'Amour ?
Et l'Amour ne sait t'elle pas s'oublier dans la rencontre avec ce qu'elle cherche à embrasser ?
Revenir en haut Aller en bas
uncia



Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 08/11/1971
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 18:17

Me viens de manière fortuite une interrogation !

Sphinx, serait-tu capable d'imaginer une expression de ta propre divinité, qui dépasse ta "compréhension dialectique" et qui exige que tu l'abdiques pour un but que ignorerais... juste par un acte de foi suprême, d'autant plus impressionnant que le sol sur lequel tu te tiens est stable et "parfait" ?

Peux-tu imaginer qu'il te soit demander par un aspect de toi-même, non intérgré (mais supérieur à ce que tu "habite")... un "sacrifice" de tout le confort des "repères" de ta dialectique ?

Un pas dans le vide de l'ignorance, après une si précieuse "connaissance" !
Qui n'aurait été acquise que pour rendre ce "pas" encore plus... signifiant !

Cette interrogation me fait sourire !!

Merci à toi Sphinx :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 18:46

Sphinx,

Encore une fois il s'agit pas de juger de tes capacités émotionnelles !

Ce choix que tu fais dans ta manière de transmettre ne semble pas judicieux, et t'empêche de remplir ton rôle (mission ?) au mieux...

C'est Uncia, je crois, qui parlait de "gachis" ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 19:38

Bonsoir Diane,


ton point de vue t'appartient. Mais je ne le partage pas le moins du monde. Même s'il est corroboré par un ou mille autres points de vue...

Je suis disposé à être absolument seul dans ma démarche. Une telle disposition est dialectiquement essentielle pour l'authenticité.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 20:18

Bonsoir Uncia,


Citation :
Ainsi donc la "vraie Connaissance" met en "oeuvre implicitement sa propre éthique"...
Je ne suis pas sûr de comprendre. Si tu voulais bien formuler différement ?

Une vraie Connaissance est forcément représentative de la Nature de l'Etre. C'est donc une rencontre entre le Connaissant et la Connaissance de lui-même... ce qui caractérise la conscience! Le signifiant rencontre le signifié.

De ce fait, une telle Connaissance ne peut pas être intégrée, rencontrée, sans la conscience qui va avec... l'Etre qui a conscience de sa propre Nature la respecte et la favorise.

De ce fait, une telle Connaissance ne peut être intégrée et donc mise en oeuvre, que dans un contexte d'éthique intrinsèque associée à la conscientisation.

Car la Connaissance de sa propre Nature est le canal par lequel l'Etre se met lui-même en Oeuvre!

Citation :
Je crois comprendre, qu'en quelque sorte cette "vrai connaissance", n'est mue que par son propre "schéma", sa propre "rotondité"...

S'il n'en était pas ainsi, elle serait purement relative, et de ce fait un simple système de pensée sans authenticité. L'authenticité provient de l'auto-référence circulaire autour d'une synthèse centrale.


Citation :
L'éthique suprême de la "vrai connaissance", ne serait-ce pas l'Amour ?
Et l'Amour ne sait t'elle pas s'oublier dans la rencontre avec ce qu'elle cherche à embrasser ?

Tu viens d'exprimer le lien essentiel entre dialectique et Amour, entre Logique et Emotion...

La Signification de la vraie Connaissance, qui est Amour, ne peut s'imposer, car elle requiert l'authenticité, et donc un libre choix d'y adhérer.

De ce fait, cette Connaissance doit intégrer la proposition transitoire de l'option du non-sens, pour fonder le choix éventuel du sens.


Citation :
Sphinx, serait-tu capable d'imaginer une expression de ta propre divinité, qui dépasse ta "compréhension dialectique" et qui exige que tu l'abdiques pour un but que ignorerais... juste par un acte de foi suprême, d'autant plus impressionnant que le sol sur lequel tu te tiens est stable et "parfait" ?

Je réponds non, même si je comprends le vrai sens de la question.

Je dois répondre non, parce que le chemin spirituel procède toujours par intégration, et jamais par exclusion. Donc abdiquer n'est pas le bon mot!

Il s'agit de synthétiser, comme intégration définitive finale, un tremplin pour la vraie Vie.

En somme, lorqu'un être humain incarné intègre la "maîtrise" de sa nature, de ses fonctions biologiques et psychologiques diverses, ce n'est pas pour les contempler, mais pour les vivre. Et cela s'appelle l'émancipation.

Dialectiquement, il en va de même: le chemin dialectique doit aboutir à une synthétisation finale. C'est l'accomplissement de la circularité spirituelle, qui affirme soudain la cohérence de l'être dans un nouveau centre de conscience.

Le but de la dialectique n'est pas de se contempler, mais de former alliance entre le Connaissant et la Connaissance de sorte que cette dernière soit mise en oeuvre par le Connaissant dans la vraie Vie.

Il ne s'agit pas d'abdiquer quoi que ce soit, ni de renoncer à ce en quoi on croit. Mais puisque l'oiseau n'est accessible par aucun chemin causal, aucune spéculation, la seule façon de le rencontrer est de s'abandonner à Lui avec confiance, avec Foi.

C'est le moment où s'installe la "conscience que tout ce qui était possible et nécessaire a été fait". On parle d'un tel moment aussi dans l'histoire de l'éveil de Bouddha.

Une seule chose reste alors possible: l'attente confiante.

C'est bien entendu une sublimation, et donc une renonciation à l'attachement. Il s'agit en somme de libérer totalement la dialectique par sublimation. C'est un peu comme mettre un moteur en route après l'avoir construit. L'oiseau doit prendre son envol. La dialectique doit devenir complètement active, et de ce fait, une sublimation est nécessaire.

C'est un lâcher-prise qui consiste effectivement en la disposition à "tout détacher", sans pour autant rien invalider.

Le Connaissant doit se livrer à la Connaissance, et pour cela, il doit la délivrer de lui-même. Mais cela ne signifie pas abdiquer.

Citation :
Peux-tu imaginer qu'il te soit demander par un aspect de toi-même, non intérgré (mais supérieur à ce que tu "habite")... un "sacrifice" de tout le confort des "repères" de ta dialectique ?

C'est donc un sacrifice, oui, une sublimation, mais l'idée n'est pas de perdre le "confort" des repères dialectiques, mais de les mettre totalement en action! Tant que le mental n'a pas fini de les synthétiser, ces repères ne peuvent pas complètement être mis en oeuvre.

Il ne s'agit pas d'un aspect qui serait supérieur à toute possibilité d'intégration qui réclame ce sacrifice, mais de l'aspect qui est l'aboutissement de l'intégration dialectique.

C'est la synthèse dialectique elle-même qui requiert l'ultime sublimation.

En quelque sorte si j'"habite" mon véhicule dialectique, la sublimation identifie celui qui habite avec le véhicule lui-même, enfin finalisé.

Citation :
Un pas dans le vide de l'ignorance, après une si précieuse "connaissance" !
Qui n'aurait été acquise que pour rendre ce "pas" encore plus... signifiant !

Ignorance oui, mais seulement de l'expérience nouvelle de la vraie vie émancipée. Toute la Connaissance synthétisée à l'émancipation est définitivement acquise comme conscience de la Nature de l'Etre.

Et le pas est naturellement plus signifiant, puisqu'il permet de vivre la vraie Vie, et la vraie ProCréation.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 20:21

Bonsoir Sphinx,


Personne ne te demande de perdre ton authenticité et nous sommes bien la preuve que tu n'es pas seul dans ta démarche !
C'est tout le contraire !

En fait, nous percevons tous en toi l'Initié autant que l'enfant blessé ...
Désolée si ça ne te plait pas...

Un décalage qui nous fait réagir chacun de manière différente...

:a17: Diane
Revenir en haut Aller en bas
delz

avatar

Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 55
Date de naissance : 08/08/1986
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 20:24

Hello à tous!

Citation :
Je suis disposé à être absolument seul dans ma démarche. Une telle disposition est dialectiquement essentielle pour l'authenticité.

Une petite précision...

- Faut-il être absolument seul dans sa démarche pour être authentique?
- Faut-il être disposé à être seul dans sa démarche (on ne change pas sa démarche si les gens ne vont pas dans son sens mais si d'autres sont dans la même démarche, c'est bien aussi) pour être authentique?

C'est plus un besoin de précision qu'autre chose, dans le but d'éviter les malentendus, même s'il me semble que c'est la deuxième option.

A mon sens, le chemin, evolutionnaire, dialectique, spirituel est avant tout "personnel", car c'est l'aventure d'une conscience, qui s'expanse au fur et à mesure des initiations de la Vie.

Les démarches peuvent néanmoins se rejoindrent car il existe des liens et des similitudes entre ces différentes initiations et compréhensions.

Enfin voilà quoi. Bizoux à tous!

Edit:
Citation :
En fait, nous percevons tous en toi l'Initié autant que l'enfant blessé ...
Désolée si ça ne te plait pas...

Perso je vois surtout une conscience qui a reçu des clés, qui les partage car l'aide est importante sur le chemin spirituel, et qui forge encore ces clés au contact de la Vie pour ouvrir la grande porte de la Libération et de la Communion avec les Etres et la Vie (je deviens poète...:)). Attention donc quand on utilise des adverbes comme "Tous"... Bizoux à toi!


Dernière édition par delz le Mer 06 Aoû 2008, 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 20:27

En résumé, on ne peut s'abandonner et renaître à l'Oiseau que si on a préalablement intégré sa Nature telle qu'elle EST.

L'être se construit un "véhicule", et à un moment, il doit se livrer pratiquement à ce véhicule. S'il est correctement construit, abouti, il permettra à la vie de se développer...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 20:40

Diane,


Citation :
En fait, nous percevons tous en toi l'Initié autant que l'enfant blessé ...
Désolée si ça ne te plait pas...

tu es libre de me coller des attributions arbitraires autant que tu le souhaites, je ne suis cependant pas tenu de les prendre en considération!

Pourquoi toujours tenter de discutailler à propos de l'auteur au lieu de discuter les arguments sérieusement?

Mon enfant blessé n'a pas besoin de Sauveteurs, merci!


Citation :
Un décalage qui nous fait réagir chacun de manière différente...

Oui et? Mon enfant blessé vous empêche de dormir?

Il n'a pas envie du rôle de Persécuteur, merci pour lui aussi!



Bonjour Delz,


Citation :
- Faut-il être absolument seul dans sa démarche pour être authentique?

Non, il suffit d'être vraiment disposé à l'être éventuellement.


Citation :
- Faut-il être disposé à être seul dans sa démarche (on ne change pas sa démarche si les gens ne vont pas dans son sens mais si d'autres sont dans la même démarche, c'est bien aussi) pour être authentique?

Oui, c'est ce que je viens d'écrire.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 20:52

Tu as raison, Delz, d'ailleurs j'ai hésité à dire "nous"...

Alors je corrige : je perçois ce décalage !
Et je dors très bien !

Bisous à tous.
Revenir en haut Aller en bas
uncia



Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 08/11/1971
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Mer 06 Aoû 2008, 21:37

Merci pour ces précisions :)

Uncia
Citation :
Sphinx, serait-tu capable d'imaginer une expression de ta propre divinité, qui dépasse ta "compréhension dialectique" et qui exige que tu l'abdiques pour un but que ignorerais... juste par un acte de foi suprême,
d'autant plus impressionnant que le sol sur lequel tu te tiens est stable et "parfait" ?


Sphinx :
Citation :
Je réponds non, même si je comprends le vrai sens de la question.

Je dois répondre non, parce que le chemin spirituel procède toujours par
intégration, et jamais par exclusion. Donc abdiquer n'est pas le bon
mot!

Pourtant je maintiens "abdiquer"...
Lorsque tu dis "le chemin spirituel procède toujours par intégration"...

Je suis d'accord, in fine... et encore ! (si on est sur du in fine !!!)
Mais cela n'exclus pas la possibilité d'"exclure", de renoncer, d'abdiquer, d'abandonner, de "remettre", de se défaire... de tout ce qui fut acquis, au risque même de ne jamais le retrouver (sinon où est la dimension d'authenticité du don ?)... si quelque chose impose ce choix, non pas pour "évoluer", non pas pour "grandir" (car alors demeure présent l'attachement à sa propre évolution)... mais juste parce que c'est ce qui "appel", par Amour par exemple.

Où s'arrête la liberté de "servir" ? Ou s'arrête l'exigence envers soi-même dans le service envers le Suprême ?
Seulement à la limite de l'intelligence du processus qu'on est appelé à accomplir ? On demande en quelque sorte une "assurance risque" préalable à l'engagement ?
Il faudrait renoncer à se "donner" à ce qu'on ne comprendrait pas ?
Qui n'a jamais marché en aveugle, précisément parce qu'il avait accepter de "suivre" en dépit de tout... et que cette exigence avait contraint l'Esprit à "masquer" les conséquences de ses actes pour que leurs répercussions n'impressionnent pas la dimension humain du sujet, au point de le faire renoncer à s'engager si il avait "vu" ce que la démarche enclanchait ?

Je pense pour ma part que la liberté du sujet est telle, et sa volonté de servir peut être telle, qu'elle appel et qu'elle exige des actes, une démarche, un service dont c'est le dernier des soucis de réduire le champ des possibles aux seuls faits et actes que la compréhension (et même la conscience !) pourrait valider au préalable, et dont la "mesure du risque" pour l'"évolution spirituelle" serait partie intégrante du choix !

Ainsi je pense que des "sujets" qui limiteraient l'exigence de leur "évolutions spirituelle" aux seuls actes de volonté, de foi ou de don qu'une compréhension préalable leur permettrait de "mesurer" ne pourront jamais "déplacer des montagnes", parce que leur foi n'aura jamais eu le champ d'exercice suffisant pour croitre jusqu'à l'impossible.

Voilà ce en quoi je place ma "dialectique"...
Aussi lorsque tu expliques comment procède le "chemin spirituel", je prends grand plaisir à contempler ta "rotondité"... et encore plus ta précision.
Mais il me plait de m'autoriser plus de "risques" dans le miens.

Je veux pouvoir me donner au delà de ce que je comprends !
Au delà de ce que je pourrais accepter en conscience !
Au delà de ce que je pourrais supporter en conscience !

J'ai la liberté de vouloir ces dépassements.
Et cette liberté associé à cette volonté, à le pouvoir de créer les expériences qui les mettrons en exercice.

Voilà quelques "indices" de "mon" chemin spirituel...
La liberté de chacun est innaliénable.

Bonne soiré :)
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Jeu 07 Aoû 2008, 01:01

Bonsoir Uncia,


je ne peux pas partager ton point de vue.

Car l'inconscience ne permet pas de Servir. Si il y a bien une chose en laquelle je crois, c'est la valeur essentielle de la conscientisation.

Aucune divinité valable ne peut réclamer l'aveuglement de la conscience, l'offrande insensée de soi. On trouve plutôt ce type d'appels dans les sectes.

Les organisations manipulatrices sont friandes d'une offrande de soi totale, aveugle, sans compréhension...

Mais ce n'est pas ce que l'Oiseau demande, au contraire!

C'est selon moi une confusion nihiliste et c'est à ce type d'aspects qu'on peut mesurer la subtilité qui sépare parfois la vérité de l'égarement complet.


Tu mélanges en fait la Vérité de l'essence avec la Vérité du point de vue. Et cette confusion te conduit à valider un risque nihiliste extrême.

La Vérité de l'essence est la Connaissance de la Nature de l'Etre.

La Vérité du point de vue est la Révélation identitaire.

L'une et l'autre sont essentielles. Mais elles s'articulent dialectiquement entre elles dans un sens particulier. Et il faut les discriminer l'une de l'autre, où on reste dans une confusion qui nous rend sensible à certaines manipulations.

L'intégration de la Vérité de l'essence, qui est la compréhension de la Nature de l'Etre, permet de se mettre au Service de la Vérité du point de vue, la Vérité de l'identité, du Soi.

Il faut donc achever l'intégration de la Connaissance de la Nature de l'Etre avant de pouvoir se mettre au Service de la richesse identitaire des Etres.

Tu n'imagines probablement pas qu'il existe un processus mental cohérent, sans volonté de puissance, permettant d'intégrer progressivement en conscience une Connaissance qui n'est pas vraiment attachée.

L'émancipation est la conséquence naturelle de ce travail du mental, non pas comme résultat d'une volonté de puissance, mais d'un processus enclanché et qui ira finalement de lui-même jusqu'au bout de sa synthèse.

Il n'y a aucune abdication particulière à réaliser. Il y a finalement une adhésion libre et spontanée, consécutive à la synthèse. C'est l'apothéose consécutive à une position fermement gardée dans la sublimation du narcissisme (intégration narcissique, et non pas abdication narcissique!).

Nul ne peut décider de quand se produit l'émancipation, parce que cela serait une volonté de puissance. L'émancipation se produit donc d'elle-même comme conséquence d'une dynamique amorcée depuis un certain temps.

Il s'agit de mettre la Connaissance de la Nature de l'Etre au Service de la collectivité, à travers le Couple Sacré. Pour l'Homme, il s'agit en fait de se mettre au Service de sa Flamme Jumelle. Et cela ne demande pas d'abdiquer quoi que ce soit.


Car ce que l'Homme apporte au Couple Sacré est la cohérence de sa synthèse cognitive. Il lui faut donc avoir intégré la vérité de l'essence intégralement, de sorte de pouvoir affirmer une vérité identitaire, du point de vue, parfaitement discriminée.

C'est Neo à la fin de Matrix 3, disant à l'agent Smith qu'il a raison... parce que sa Foi éclairée par la compréhension dialectique est telle qu'il peut s'autoriser cela sans difficulté!

Celui qui croit que Neo abdique quoi que ce soit à ce moment, se trompe! Il sait! Et la cohérence intérieure de sa Connaissance lui autorise une souplesse extérieure totale.

Mais rien n'a été abdiqué, sauf dans l'illusion des apparences.


Oui, il s'agit de faire confiance à l'autre, lorsqu'on a tout compris et tout intégré. Mais cette confiance à l'autre n'est pas une abdication, mais une adhésion consciente, éclairée.


La Foi n'est pas une croyance absolue et inconsidérée!

La Foi est la mise en oeuvre et l'expérience de la Nature de l'Etre, par l'Etre qui la Connaît telle qu'Elle Est. La Foi est le résultat d'une Connaissance authentique, à savoir une Connaisssance de conscientisation.

L'idée n'est pas de réaliser l'impossible, car l'impossible est éthiquement invalide. Pour respecter l'éthique de l'existence, il faut commencer par comprendre sa Nature.

Alors des choses qui paraîssaient impossibles se réalisent, parce que le champ de la conscience a augmenté.

Mais jamais le champ de conscience n'augmente vraiment sans intégration d'une Connaissance authentique, en compréhension.

Car il n'y a pas de Liberté sans reconnaissance, respect et adhésion spontanée à la Nature de l'Etre. Plus l'oeuvre est grande, plus la responsabilité est grande, et plus la conscience doit être humble.

Pour déplacer des montagnes, il faut être devenu aussi humble que la Matière Elle-même, en ayant reconnu, compris, et intégré les Lois de sa Nature!

Sinon, bonjour le délire mégalo !

La croyance en l'être sans limites provient de la toute-puissance de l'Esprit qui n'a pas résolu son incohérence. La limite de l'Etre dépend naturellement de la Nature de l'Etre. Ce qui est dépourvu de Nature n'existe pas, et n'est donc pas un Etre. Peu importe que ce qui n'existe pas n'ait pas de limites!

Si les êtres humains sont limités dans leurs vies, c'est parce qu'ils n'ont pas intégré la Connaissance de leur propre Nature. Des limites leurs sont donc imposées puisqu'ils ne les ont pas intégrées...

Dès lors, si "abdication" il doit y avoir, c'est au niveau de la toute-puissance de l'Esprit qui croît en un Etre sans limites... et qui doit renoncer à cet aberration! Mais une telle abdication ne concerne pas le même point de développement que celle que tu préconises! Elle doit intervenir bien avant, pour permettre au mental de délivrer la Connaissance telle qu'elle est!

Refuser les limites de la Nature, c'est se les imposer.

Intégrer les limites de la Nature, c'est se les allier.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Jeu 07 Aoû 2008, 15:14

Bonjour,


j'aimerais encore une fois insister sur le fait que la signification de l'expérience a autant d'importance que l'expérience, car la conscience est issue de la rencontre entre le signifiant et le signifié.

La conscience de l'expérience est donc liée à la signification de l'expérience.

L'émancipation spirituelle est une rencontre cruciale et définitive entre le signifiant et le signifié, et de ce fait, c'est une expérience qui inclut intégralement sa signification, et ne peut bien entendu pas faire l'impasse sur cette signification!

L'ouverture totale à l'autre qui se produit effectivement lors de l'émancipation est donc une adhésion éclairée, consciente, et non pas un abandon inconsidéré, ignorant de la signification. La Foi est l'éclairage de la vraie Connaissance.

La signification de ce qui se passe est connue et intégrée, de façon à pouvoir s'ouvrir pleinement à la Beauté de la rencontre identitaire.

Et c'est parce que la signification de ce qui se passe est pleinement connue (ce qui implique que la séparation interpersonnelle est parfaite) que l'ouverture à autrui peut être totale, et que le lien de la rencontre peut être pleinement vécu.

On ne peut rencontrer l'Etre, que si on a préalablement intégré la Nature de l'Etre.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
uncia



Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 08/11/1971
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Ven 08 Aoû 2008, 09:08

Bonjour Sphinx,

Citation :
Mais une telle abdication ne concerne pas le même point de développement que celle que tu préconises!

J'ignore si toi tu le fait, mais pour éviter toute confusion je ne "préconise" rien, j'ai simplement "témoigné" de certains "indices" de "mon" chemin.


Citation :
Mais ce n'est pas ce que l'Oiseau demande, au contraire!

Content d'entendre parler de l'oiseau, ça nous change un peu du petit incohérent tout puissant !

Tout ton développement est intéressant, en partant de ce point :

Citation :
Car l'inconscience ne permet pas de Servir.

Le contraire serait en effet surprenant.

Je parlais de ce qu' "on" à la liberté de demander à son Oiseau.

Et je terminais par "La liberté de chacun est innaltérable"... peut être pour signifier que si dans ton propos il y a la plus petite ombre de "préconisation" , ou de tentative de poser les limites que tu fixes à ton chemin dans "mon" espace, je te le signifie le plus cordialement possible !

Vive les oiseaux !
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Ven 08 Aoû 2008, 10:18

Bonjour Uncia,


préconiser n'est pas problématique, car ce n'est pas coercitif. Préconiser peut ne s'appliquer qu'à soi-même.

Préconiser signifie être présent, entier, sincère et confiant en ce qu'on exprime de sorte que l'on y donne le poids suffisant pour le débat contradictoire.

Sans préconisation, toute communication intelligible est finalement vaine.

Donc oui, quand je parle, je préconise, au moins pour moi-même! Et je te remercie aussi d'avoir une façon de t'exprimer où l'on sent la préconisation! Sans quoi nos échanges n'auraient pas la saveur qu'ils ont!


Voici une définition:



  1. Citation :


    1. (Rare) Louer publiquement, vanter, prôner.

      Un tel ne cesse de vous préconiser.
    2. Recommander une chose.

      Il préconise l’emploi de la force.
      Les mesures qu’il a préconisées.


    </LI>


http://fr.wiktionary.org/wiki/pr%C3%A9coniser


Il y a dans mes propos bien plus qu'une simple ombre de préconisation!



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
uncia



Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 08/11/1971
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   Ven 08 Aoû 2008, 11:39

:)

Merci de me rendre vigilant aux sens des mots !

Puisse la gnose m'inspirer plus de justesse dans mon vocabulaire ! .. ou à défaut qu'il lui plaise d'inviter quelque "oiseau rare" à proximité pour me corriger :)

Par exemple, "abdiquer", je viens d'aller voir :

"Abandonner le pouvoir suprême, renoncer"
...

Non, si je m'en tiens à cette définition, je n'y reconnais pas ce que j'aurais aimer y mettre.

"Renoncer à l'attachement au pouvoir suprême" déjà un peu plus...

Arf !
Langue française magnifique !
Puissions nous ne point trop te trahir !
Et si par mégarde nous succombons à la facilité, puisse-tu toujours nous relever et nous révéler ta prodigieuse subtilité !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FAUX ESPRIT !   

Revenir en haut Aller en bas
 
FAUX ESPRIT !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» St-Jean de la Croix et les faux mystiques(texte important)
» Avoir le Saint-Esprit, être guidé par le Saint-Esprit, être baptisé du Saint-Esprit,naître de l'Esprit...???
» "Ce Pape n'a pas été choisi par mon Esprit Saint (...) Mon Pape est votre Pape Émérite Benoît XVI" !
» Le faux vicaire - Vers Vatican III ?
» L'idéogramme de l'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: