ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les synchronicités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Les synchronicités   Jeu 31 Juil 2008, 09:56

Bonjour,

Je me demande que penser des synchronicités.

Par synchronicité j’entends des événements similaires arrivant le même jour. Ou des événements faisant écho au rêve de la nuit.

Bien-sûr tout dépend de la capacité à voir les similitudes. C’est comme un ‘sens’ qui s’aiguise avec le temps.
De plus, parfois les rapports-similitudes sont évidents, parfois c’est seulement le soir, après réflexion, que je me rends compte du fil subtil qui a relié les événements entre eux..

Mes réflexions là-dessus sont diverses :

- c’est un sens ‘supérieur’, qui met du lien là où il n’y en avait pas, qui met de l’ordre et du sens dans l’apparent tohu-bohu des événements. De l’ordre dans le chaos en quelque sorte.

- c’est au contraire un sens ‘inférieur’, une sorte de narcissisme très prononcé, où tous les événements sont interprétés en fonction de soi. O joie, le monde a un sens merveilleux, et toute cette merveille tourne autour de moi !


En quelque sorte, trop de sens tue le sens !


:59: :89:
Revenir en haut Aller en bas
gebo

avatar

Féminin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 57
Date de naissance : 19/05/1950
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Les synchronicités   Jeu 31 Juil 2008, 12:56

Bonjour Didiera,

Ton questionnement fait écho au mien.

Citation :
Par synchronicité j’entends des événements similaires arrivant le même jour. Ou des événements faisant écho au rêve de la nuit.

Comme par exemple : je fais trois rêves de suite où le rouge et le blanc sont frappants; ce sont ces deux couleurs, plus encore que le contenu de l'histoire, qui s'accrochent à ma conscience le lendemain matin. le rouge du sang d'une personne blessée, le rouge d'un feu rouge, et le blanc de la neige sur la montagne( un enfant glisse et tombe dans le vide).
Le jour suivant ma soeur ( dont on vient d'enlever un rein) me tél pour dire qu'elle fait le tri dans sa garderobe et qu'elle me réserve un beau manteau rouge et une belle robe blanche....

Au moment du coup de fil j'ai eu un choc au coeur, mais j'en ai rien déduit, me sentant assez perplexe et démunie par rapport à ça....

Citation :
Bien-sûr tout dépend de la capacité à voir les similitudes. C’est comme un ‘sens’ qui s’aiguise avec le temps.
De plus, parfois les rapports-similitudes sont évidents, parfois c’est seulement le soir, après réflexion, que je me rends compte du fil subtil qui a relié les événements entre eux..

Là je ne sais pas si on se "fabrique" des similitudes - c'est sûrement le cas quand on voit des signes partout. Un aigle a croisé ma route et vite vite je vais voir dans le livre des animaux - ah oui donc j'en déduis telle ou telle certitude...Dans ce genre d'interprétations je pense qu'on est souvent la proie d'un imaginaire fabriquant de toutes parts le sens.
Comme pour se rassurer que le hasard n'existe pas vraiment - que si on voit bien et au-delà des apparences, l'univers ou dieu ou le soi supérieur parle tout le temps.

Mais je ne pense pas que c'est de celà que tu parles.

Les superstitions existent et ont existé de tout temps. Elles nous aident à vivre.

Chacun a sa manière personnelle de mettre de l'ordre dans le chaos interne et/ou extérieur.

Je ne saurais pas vivre sans la croyance que la vie a un sens et que mon âme a choisi cette expérience de la terre pour évoluer et "grandir".
Mais tout compte fait ce n'est qu'une histoire que je me raconte. Et cette histoire m'aide à vivre et à me dépasser, me surpasser ou plutôt mieux me trouver.

Il existe des dizaines d'histoires et je pense que chacune est vraie pour la personne qui la croit.

On a besoin de sens. Comme un effort constant pour se maintenir dans un monde et par-delà des évènements qu'on ne peut contrôler.

En -dessous réside la croyance que l'on n'a aucun pouvoir sur les êtres et les choses. Encore le moins sur soi.

Est-ce une affaire de manque de conscience de nos forces et compétences, l'ignorance de nos potentialités?

I don't know.......
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les synchronicités   Jeu 31 Juil 2008, 14:05

Merci Gebo, je me retrouve bien dans tout ce que tu as dit.

En effet je l'entends plus comme ta première histoire sur le rouge et le blanc, que comme la deuxième histoire sur l'aigle.

Donc il s'agit plus d'un thème commun à plusieurs événements, qui en les rapprochant leur donne un sens caché, que juste le fait d'interpréter un signe.

Par synchronicité on entend généralement des évenements qui arrivent 'bizarrement' en même temps où juste l'un après l'autre. Mais c'est vrai que j'aurais tendance à élargir la synchronicité à une journée entière !
Dans le premier cas, faire le lien est évident, alors le rationnaliste va dire : 'c'est un simple hasard, il n'y a pas de sens caché', et le moins rationnaliste va dire : 'c'est un signe, cela a un sens'. Car comme tu dis :

Citation :
Je ne saurais pas vivre sans la croyance que la vie a un sens .../... On a besoin de sens

Il faut noter que le mot 'sens' a une connotation spatiale (=direction : haut, bas, ...) et temporelle (= but : quel est le but de ta question, quel est le sens de la vie?). Trouver le sens de sa vie pourrait être équivallent à se positionner spatialement dans la grande fresque temporelle de notre existence.

Une synchronicité peut être une porte ouverte entre différents projets de vie qui se rejoignent. Ou une perte momentanée de notre identité individuelle pour le passage dans un sens supérieur, plus large, nous reliant à d'autres.


:116:
Revenir en haut Aller en bas
gebo

avatar

Féminin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 57
Date de naissance : 19/05/1950
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Les synchronicités   Jeu 31 Juil 2008, 15:57

Citation :
Il faut noter que le mot 'sens' a une connotation spatiale (=direction : haut, bas, ...) et temporelle (= but : quel est le but de ta question, quel est le sens de la vie?). Trouver le sens de sa vie pourrait être équivallent à se positionner spatialement dans la grande fresque temporelle de notre existence.


Ceci me surprend agréablement.....Je n'ai jamais considéré la composante spatiale dans ce questionnement. En la prenant en compte, le corps "prend corps". Sa densité , puis ce vers quoi il tend, ce corps ( comme matérialisation plus ou moins conscientisée de notre essence..).
Un corps sait aussi faire face au passé ( tournant le dos à l'avenir), ou regarder dans le sens du futur - en ce cas le passé est dans son dos. De préférence on ne l'a pas sur le dos , ce passé, si nous l'avons fait nôtre, ...

Citation :
Une synchronicité peut être une porte ouverte entre différents projets de vie qui se rejoignent. Ou une perte momentanée de notre identité individuelle pour le passage dans un sens supérieur, plus large, nous reliant à d'autres.


Nous reliant à d'autres ou à d'autres facettes du moi, ces autres facettes se situant dans d'autres dimensions ( tout simplement ces dimensions hors espace-temps.

Je me sens toute guillerette de cet échange....

Je viens de faire un stage "clown", ou justement j'ai pu réhabiter et réhabiliter mon corps.

Il est quand même vrai que ici maintenant, sur notre terre, ce corps est..d'or



:7777:
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les synchronicités   Ven 01 Aoû 2008, 11:13

Ravi que cet échange te rende guillerette !

Je crois en effet qu’il y a un rapport subtil entre le sens de l’existence et l’habitation de l’espace de notre corps.

Si je cherche le sens de mon existence, je cherche aussi comment habiter mon corps, réaliser mon incarnation.

C’est amusant parce qu’il y a un peuple (ancien ?) d’Amérique Centrale qui place le passé devant et l’avenir dans le dos ! En effet, le passé est connu, donc visible, devant, et l’avenir inconnu, donc invisible, derrière …

Tu peux expliquer succinctement ce qu’on fait dans un stage clown pour habiter son corps. J’imagine qu’il n’y a pas que des grimaces ! (encore que bien habiter son visage, ses muscles, ses organes des sens, est nécessaire)
Revenir en haut Aller en bas
gebo

avatar

Féminin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 57
Date de naissance : 19/05/1950
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Les synchronicités   Ven 01 Aoû 2008, 15:32

ah ! difficile de parler d'une expérience profonde qu'on ne peut connaître que.....en la vivant.

Ce premier stage est pour moi le début d'une approche du "clown relationnel". Ce n'est pas apprendre à faire rire l'autre, c'est apprendre à reconnecter son enfant libre pour le laisser être.

La liberté intérieure - l'ici et maintenant - la présence -( on l'appelle comme on veut) libère l'autre.
Ces clowns vont à la rencontre des enfants autistes, des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, des personnes en fin de vie.

Le principe est que, si nous sommes tout ouvert et dans l'accueil ( donc pas dans le méli-mélo de notre émotionnel-en-recherche-de-reconnaissance-personnelle), si nous sommes en synchronicité avec l'autre( dans le regard dans le corps dans l'émotion) celà permet à ce dernier de se voir, se sentir, s'accueillir et......se libérer de ses entraves personnelles . Grandement ou petitement. Un mouvement se crée, mouvement intérieur possible grâce à la présence du clown.

C'est un long chemin qui commence par le corps.

Dans le premier stage, une attention particulière est portée à l'assise, l'ancrage, la colonne vertébrale, et lorsque les tensions et douleurs sont là, on bouge lentement pour les " dissoudre". Tout ce mouvement : sentir, entrer dedans, laisser être, s'accompagne d'émotions ( affects cristallisés depuis belle lurette). On exprime celà.
Le groupe = le choeur qui amplifie au niveau corporel ce qui est exprimé par la personne qui laisse agir son corps et les émotions qui viennent.
Donc à certains moments on a là devant soi , 11 personnes-miroir.

Que ce soit les rires ou les pleurs ou la colère ou la joie, à tout moment des glissements spectaculaires ont lieu : la vie qui s'exprime comme dans l'enfant qui peut pleurer à fendre l'âme un moment, et rire aux éclats dans la seconde qui suit. On peut aussi rire et pleurer en même temps.....

En fin de semaine on reçoit le plus petit masque existant : le nez rouge.

C'est un rituel "sacré" de mettre son nez rouge : on entre dans son clown = entrer dans son espace enfant libre, ici et maintenant.

J'ai vu des merveilles. Jamais aucun spectacle m'a tant ému , fait rire et pleurer, que chacune des douze personnes, offrant à tour de rôle le cadeau de leur état d'être au moment où elles se présentaient.

Rien à faire. Etre dans le regard le corps et l'émotion.

Voilà un petit peu ce que j'ai vécu Didiera...

:652:
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Les synchronicités   Ven 01 Aoû 2008, 17:56

Merci Gebo,

et bravo pour ce que tu fais pour les enfants et les personnes agées.

Un nouveau nez ça doit s'accueillir avec joie...

J'ai retenu : 'le plus petit masque'. C'est intéressant cette idée. Un masquito?!

J'ai rêvé une fois d'un clown : il était derrière moi....Il devait faire de la synchronicité pour me révéler à moi-même ...


:m4:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les synchronicités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les synchronicités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: