ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le finalisme de l'évolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Le finalisme de l'évolution   Dim 24 Aoû 2008, 15:02

Bonjour à toutes et tous,



Ce n'est pas la première fois que j'aborde ce sujet d'une façon ou d'une autre, mais je souhaite ici en faire une synthèse une nouvelle fois, simplement parce qu'un élan intérieur me le suggère.


Contrairement aux théories scientifiques en vogue, l'évolution n'est pas seulement causaliste, en quelque sorte "aveugle" et répondant simplement aux enjeux d'adaptation au milieu.


Dès le départ, l'Etre manifesté est un témoin de la Nature de l'Etre, qui s'exprime à travers lui. Mais la Nature de l'Etre n'est pas actualisée, ni donc réellement exprimée, sans conscience de la Nature de l'Etre. Le témoin originel n'est pas assez conscient du témoignage.

On pourrait donc dire qu'à l'origine, l'Etre n'est conscient de sa propre Nature qu'en latence, et que son expression de cette Nature reflètera cette latence de conscience.

La Nature de l'Etre doit intégrer sa propre conscientisation de cette Nature, pour être vraiment cohérente dans son expression. De ce fait, à l'origine, la cohérence de la Nature de l'Etre sera compensée en fonction du niveau de conscientisation de cette Nature, donc du niveau d'individuation de l'Etre considéré. Cette compensation sera appliquée par une rigidification des lois physiques sur le plan minéral, une coercition de l'instinct sur le plan biologique, une pression sociale sur le plan psychologique.


On peut comprendre de ceci que d'une part, dès le départ, depuis le règne minéral, l'évolution n'est pas une évolution de la Nature de l'Etre, qui reste toujours fondamentalement égale à elle-même, mais une évolution de l'expression de la Nature de l'Etre. Et d'autre part que cette évolution est finaliste, en ce sens qu'elle tend fondamentalement vers la conscientisation de l'Etre, de sorte qu'il puisse assumer intégralement sa propre Nature, et l'exprimer en toute cohérence, comme un témoin parfaitement fidèle de cette Nature.


La conscience provenant d'une identification entre le signifiant et le signifié, l'évolution vise en fait à sans cesse améliorer cette identification, jusqu'à ce qu'elle devienne parfaite. C'est son but, sa finalité. Et elle poursuit ce but à travers les obstacles du cheminement causaliste, obstacles qui lui signaleront les défauts résiduels de l'identification dialectique, de l'individuation.

L'identification parfaite du signifiant et du signifié est la néguentropie parfaite, la signification existentielle intégralement conscientisée.

On peut donc comprendre que la conscience humaine n'est pas un résultat accidentel, ni un résultat simplement produit par "défaut" sur une longue période d'évolution causale confrontée aux aléas du milieu, mais était dès le départ inscrite dans l'essence de la trame universelle et que l'évolution devait inévitablement atteindre un tel point un jour ou l'autre parce qu'il répond à la Nature de l'Etre.

L'évolution de la néguentropie est motivée. Car la néguentropie est par Nature intrinsèquement motivée par sa propre préservation et sa propre expansion. Penser que l'évolution d'un phénomène manifestement motivé ne soit pas ellle-même motivée, et donc finalisée, est symptomatique d'un manque flagrant de conscience dialectique!

(on retrouve ce point litigieux du finalisme de l'évolution dans le film Solaris où il est l'enjeu d'une discussion animée entre la femme du "héro", tenante du finanisme évolutionnaire d'une part, et son mari et ses amis scientifiques, tenants du strict causalisme évolutionnaire d'autre part.)

Certes, la conscience humaine telle qu'elle se présente en incarnation n'est pas encore le bout du chemin. Elle n'est pas la conscientisation intégrale de la Nature de l'Etre. Mais elle est l'ultime étape avant cette réalisation possible, cette émancipation! Elle qualifie l'espèce humaine comme ultime potentiel pouvant intégrer en totalité la conscience de la Nature de l'Etre, l'individuation, et devenir un témoin universel parfait de cette Nature.

Donc, la conscience humaine se situe sur un pivot dialectique fondamental de l'évolution, celui du libre-arbitre, et ce point devait être atteint par l'évolution comme ultime préparation à la finalité de la conscience intégrale.


Sans cesse, l'évolution a donc travaillé à exprimer une intimité de plus en plus grande entre le signifiant et le signifié, entre la Connaissance active pratique et la Connaissance passive théorique, de la Nature de l'Etre.

Et cela s'est toujours réalisé selon deux types de "mouvements" complémentaires: un mouvement de complexification, puis un mouvement de simplification synthétique, concrétisé par un nouveau centre existentiel.


Au niveau minéral, les lois physiques sont implicites, d'expression absolue, de façon à compenser une individuation quasi-inexistante au niveau des particules élémentaires, des atomes et des molécules. C'est un niveau de pré-conscience seulement, totalement assisté par ce qui est bien plus que de l'instinct, et qui exprime de ce fait très maladroitement la Nature de l'Etre.

A ce stade en effet, aucune "alliance" cognitive n'est réalisée. L'Alliance "divine" représente en fait, il ne faut pas l'oublier, la réalisation d'un degré d'intimité entre le signifiant et le signifié, et l'Arche d'Alliance représente le principe circulaire, dialectique, qui permet d'instaurer une telle intimité.

De fait, au niveau biologique, qui témoigne d'un premier degré d'Alliance, sur une première dimension de conscience, la cellule devient l'expression circulaire, périphérique, signifiant d'un nouveau centre signifié, le noyau cellulaire contenant l'information génétique.

Mais ce niveau d'intimité cognitive, de conscience quoi, reste très insuffisant et restera dominé par les pulsions vitales, instinctuelles.

Cette première synthèse (Alliance) biologique est un mouvement de simplification consécutif à une phase préalable de complexification moléculaire.

Le mouvement de simplification synthétise en fait le résultat des "recherches existentielles" menées au cours de la phase de complexification.


De la même façon, le plan biologique va mener ses propres recherches existentielles, en complexifiant les organismes, jusqu'à synthétisation de ces recherches en un nouveau centre, le système nerveux central, base du plan psychologique, seconde dimension de conscience.

La sphère comportementale périphérique devient signifiante du signifié présent dans le système nerveux central: la personnalité. On voit que l'évolution sert effectivement le finalisme de l'individuation.

Mais à ce stade, la personnalité reste un phénomène encore éloigné de l'individuation consciente, et le plan psychologique reste assujetti à la fois aux instincts et à une pression sociale naissante.


Enfin, les recherches existentielles sur le plan du développement psychologique, se synthétisent dans un nouveau centre signifié, celui de la Personne humaine.

L'être humain est supposé alors être, dans sa Présence au Monde, l'expression périphérique, signifiante, d'un centre fondamental et purement abstrait: l'Esprit, qui détermine sa Personne.

Mais demeure un problème... l'évolution ne peut pas se substituer à l'authenticité de la Personne... l'évolution ne peut pas faire "passer" automatiquement un être vers l'émancipation, sans son accord, fondé sur un choix éclairé.

Donc, l'accès au nouveau centre signifié de l'Esprit comporte une... latence, un arrêt juste avant la fin, un pivot infranchissable autrement que par authenticité personnelle.

L'être humain incarné témoigne de ce pivot existentiel. A ce stade, le libre-arbitre implique que l'instinct soit en grande partie relativisé, de sorte de promouvoir l'équilibre du libre-arbitre, propice au choix existentiel crucial.

En d'autres termes, les compensations, les aides naturelles, sont relativisées pour permettre à l'être d'authentifier par lui-même son existence, par son expression libre et spontanée de la Nature de l'Etre, s'il choisit de l'exprimer malgré et à travers son libre-arbitre, son narcissisme personnel.

En quelque sorte, parvenu au seuil de l'Esprit, l'être est confronté à sa propre finalité, qui l'appelle depuis l'éternité, et à ce stade, nul ne peut plus s'interposer entre l'Etre manifesté et ce qui l'a manifesté, à savoir lui-même!

Le pivot du libre-arbitre est donc le point où l'évolution mue par la Nature de l'Etre s'arrête d'elle-même, en face de la finalité qu'elle recherche depuis le début, de façon à remettre à cette finalité la clé finale de l'évolution, c'est logique.

Et c'est à la finalité elle-même d'accepter ou de refuser cette clé finale, car l'authenticité de l'être l'exige.



L'intimité cognitive entre le signifiant et le signifié a été également sexuée par l'évolution finaliste depuis fort longtemps, au niveau du signifié génétique différencié par sexuation, déterminant un signifiant différent par la biologie et la psychologie. Ceci a conduit aux Personnes humaine masculines et féminines.


Le Couple Sacré permet, par différenciation spirituelle, l'intimité la plus profonde et la plus parfaite entre le signifiant et le signifié. Il est la néguentropie parfaite.


C'est pourquoi il entraîne, lorsqu'il se réalise, l'adhésion de toutes les entités existentielles tout autour, jusqu'aux plus humbles, et c'est cela qui constitue la transsubstanciation. Le "modèle de l'oiseau" est le modèle pilote, universellement directeur, et spontanément fédérateur. Même les particules fondamentames, le coeur du coeur de la Matière, n'y résistent pas!

Nul ne peut s'opposer au Sceau de l'Oiseau ("on ne discute pas la perle du Dragon").

La crucifixion (mentale), suivie de la transsubstanciation (transmutation matérielle) et de la résurrection (dans le Corps universel christique) est donc l'ultime étape, auto-régulée par l'être lui-même, de l'évolution néguentropique.

C'est le moment où ce qui a été appelé répond, rencontre, et fusionne avec ce qui l'a appelé: sa propre finalité. C'est le point où le causalisme dialectique des Personnes épouse parfaitement le finalisme universel. Les causes, "instantanéifiées", s'inscrivent alors dans l'éternité finaliste.


Le parcours de l'évolution néguentropique est un processus progressif de discrimination dialectique entre le signifié et le signifiant, de façon à permettre leur rencontre et leur union sacrée. Et pour ce faire, il faut inévitablement individuer, Personnifier, le signifiant et le signifié.

Cela nécessite une articulation croisée et différenciée du signifiant et du signifié, à savoir deux entités également conscientes de par leur structure interne équivalente, mais supportant des aspects fonctionnels différenciés.

Cette double articulation dialectique permet de réaliser une structure qui autorise une intimité absolument parfaite entre le signifiant et le signifié, une structure néguentropique parfaite.

C'est la structure de l'Oiseau, le Couple Sacré.

L'aboutissement de cette néguentropie se réalise logiquement au terme d'une ultime phase de recherches existentielles, sur le plan spirituel, et de la synthétisation finale de ces recherches dans un centre de perfection, le Soi du Couple Sacré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Dim 24 Aoû 2008, 19:18

Donc l'intimité du Couple Sacré est l'intimité d'identification entre le signifiant et le signifié.

Cette intimité s'appuie sur l'individuation, la personnification égalitaire et différenciée, du signifiant et du signifié, qui sont somme toute les "composantes néguentropiques" de l'Etre.

En effet, la néguentropie est fondée conjointement par l'intégration significative et la mise en oeuvre signifiante, de la signification existentielle.

Les composantes néguentropiques déterminent donc des fonctions néguentropiques différenciées, qui seront sexualisées par personnification, individuation.

L'identité, qui permet l'individuation, autorise donc la Personnification des fonctions néguentropiques.

Il y a donc bien une articulation dialectique selon l'identité et la fonction.


L'Alliance intégrale du signifiant et du signifié, est donc réalisée par l'Arche, à savoir la dynamique circulaire, des polarités dialectiques Personnifiées par sexuation. L'Arche d'Alliance est la dialectique du Couple Sacré.


Lorsque le signifiant et le signifié sont en parfaite intimité dialectique, car discriminés l'un de l'autre par Personnification différenciée, alors tout ce qui est mis en oeuvre est compris, et tout ce qui est compris est mis en oeuvre. Ni plus, ni moins. Et rien n'est en trop ni trop peu par rapport à la Nature de l'Etre.

La Personnification différenciée est une égalité (Personnification = structure identitaire = Séparation) corrélée à une complémentarité (différenciation = dynamique fonctionnelle = Lien).

L'intimité des composantes néguentropiques (Lien de la Nature de l'Etre) est produite par la discrimination de ces composantes, par une différenciation fondée sur la Personnification (Séparation identitaire de l'Etre).



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
wonka



Féminin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 14
Date de naissance : 04/06/1980
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Lun 09 Mar 2015, 23:05

J'aimerais revenir sur ce sujet datant de quelques années, en lien avec : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'idée selon laquelle il y aurait des couples sacrés de premier degré, des couples sacrés de second degré et un couple créateur ne s'oppose-t-elle pas au finalisme? D'autres degrés, d'autres créations, un ailleurs...

Est-il envisageable qu'il n'y ait qu'UN couple sacré qui soit aussi le couple créateur intégré à sa propre création pour pouvoir faire de la place sur la sphère de vie aux couples humains ayant choisi l'émancipation (la vie)? Et donc UN couple devant faire le choix procréatif (créer ou pas? pour l'homme : être père) et DES couples face au choix narcissique (accepter d'avoir été créés, de respecter les règles de la création ou pas? = ne pas se prendre pour le père)?

D'où l'impossibilité pour qui/quoi que ce soit "d'empêcher" le couple sacré puisque comme tout se passe instantanément, si on le détruisait on n'aurait jamais existé donc pas pu le détruire. (Pas sûr que j'arrive à me faire comprendre. Je veux bien essayer de préciser si on m'explique là ou le bât blesse.)

Il s'agit de curiosité intellectuelle et d'imagination plutôt que d'un désir d'offusquer certains en suggérant l'inégalité des droits existentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 11 Mar 2015, 14:11


Les Couples Sacrés du 3ème degré ne peuvent jamais perdre leur qualité néguentropique, et celle-ci serait trop confrontante pour l'Etre nouveau si les ProCréateurs partageaient leur condition au sein de la Création. C'est pourquoi il FAUT le Fils Prodigue: il faut s'éloigner de la polarité parentale et de ses valeurs pour se chercher, se trouver, et intégrer en propre ses propres valeurs, pour ensuite pouvoir revenir face au Père, à égalité avec lui, dans la Joie de la Rencontre!

D'un autre côté, la réalité du Couple Sacré est fractale: il n'y a qu'un seul Couple Sacré, et pourtant, il est infiniment multiple. C'est la réalité non-dualiste: "Ni Un, ni Deux, mais les deux à la fois, et infiniment plus que cela". Mais cet aspect fractal ne vaut intégralement que pour les Couples émancipés totalement au niveau 3 (absolu).

Comme de toute façon, toute ProCréation cosmique intègre l'état actuel du collectif et de son potentiel, tout le collectif de conscience est toujours partie prenante dans toute ProCréation, même si celle-ci concerne une identité conjugale de base en particulier.

Il n'est pas nécessaire de faire de la place sur le cercle de Vie! Si tu regardes un cercle, tu pourras facilement comprendre qu'il y a potentiellement un nombre illimité de diamètres passant par le centre, donc un nombre illimité d'identités conjugales potentielles! Il y a toute la place qu'il faut pour l'éternité!

De toute façon, empêcher le Couple Sacré désigné pour ouvrir la séquence de désentrelacement causal n'est pas vraiment envisageable! "You're only here to win', nous dit Madonna dans sa chanson "Give It to Me". L'Homme né en cohérence de phase est en permanence en lien avec le Soi. Il avance sous protection dans la vallée de l'ombre de la mort.

Mais les instances régressives, surtout les spéculateurs, les tièdes, vont faire tout ce qu'elles peuvent pour empêcher la séquence de se réaliser. C'est clair. Mais puisque l'"élu" n'est pas venu par spéculation du tout, mais par appel collectiviste uniquement, il a sur eux un avantage implacable, même si "ça secoue" pas mal par moments... En tout cas, on ne peut pas s'en prendre trop fortement à lui, car cela présente de gros risques karmiques!

On peut dire que la cohérence de phase, l'incarnation purement collectiviste, qui constitue un lien continu avec le Soi, engendre une protection karmique efficace, mais pas absolue. Si elle était absolue, il ne pourrait pas être considéré comme incarné égalitairement dans le karma humain, et il n'aurait aucun potentiel d'induction causale.

Amitié,

Steph




_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 11 Mar 2015, 14:24


L'intervention d'un Couple Sacré de niveau 2 resserre déjà fortement les limites éthiques du paradigme en condition de libre-arbitre, ce dernier étant donc passablement réduit.

C'est entre autres pourquoi il faut plusieurs étapes: l'intervention d'un Couple Sacré de niveau 1 au sein d'un monde en condition de libre-arbitre débridé serait dévastatrice! Ce serait comme si la ProCréation était réinitialisée intégralement! Tout potentiel serait avorté, car il manquerait une marche intermédiaire servant de catalyse pour les Couples de niveau 1 ayant préservé leur potentiel.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 11 Mar 2015, 14:46


Ceci dit, il y a une version kabbalistique qui suggère que le Créateur aurait perdu la Shekinah, ce qui pourrait alors impliquer qu'il se soit retrouvé impliqué confusionnellement dans sa propre Création, et qui expliquerait pourquoi celle-ci est si "chaotique".

Mais cette version ne tient pas la route face à la dialectique qui stipule qu'un Couple ProCréateur, donc émancipé totalement au niveau 3, ne peut pas perdre sa cohérence néguentropique. La dynamique Sacrée est absolue, parfaite, de vitesse angulaire infinie. Le levier existentiel d'un tel Couple est infiniment puissant. Sa stabilité est inexpugnable.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
wonka



Féminin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 14
Date de naissance : 04/06/1980
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 11 Mar 2015, 17:26

Merci, c'est passionnant!

Sphinx a écrit:
C'est entre autres pourquoi il faut plusieurs étapes: l'intervention d'un Couple Sacré de niveau 1 au sein d'un monde en condition de libre-arbitre débridé serait dévastatrice! Ce serait comme si la ProCréation était réinitialisée intégralement! Tout potentiel serait avorté, car il manquerait une marche intermédiaire servant de catalyse pour les Couples de niveau 1 ayant préservé leur potentiel.

La présence du couple de niveau un implique-t-elle forcément l'absence de couple(s) de niveau 2?

La capacité à supporter la vérité ne pourrait-elle pas être le révélateur du choix de chacun? Je ne saisis pas en quoi le fait que ça pourrait être dévastateur est une objection : il s'agirait d'une "sélection naturelle" du plus vivant, du plus conforme à la nature de l'être. On pourrait faire un parallèle avec ce qui se passe à un niveau biologique dans le cadre de la procréation humaine.


Sphinx a écrit:
Le Créateur aurait perdu la Shekinah, (...) Sa stabilité est inexpugnable.

Pourrait-il avoir délibérément renoncé à cette stabilité pour rendre le libre-arbitre possible? Accepté de tout remettre en jeu lui aussi pour pouvoir engendrer une seconde fois (les couples de niveau 2 auraient été engendrés dans une première création)?
Donc on serait dans la deuxième création et en même temps la seule.


Dernière édition par wonka le Mer 11 Mar 2015, 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
wonka



Féminin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 14
Date de naissance : 04/06/1980
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 11 Mar 2015, 17:40


Ce couple de niveau un pourrait être Jésus+Marie-Madeleine venu introduire les(s) couples de niveau deux dans le paradigme en les enfantant. L'humanité serait dans le "sas" de libre-arbitre resserré depuis lors.
Revenir en haut Aller en bas
wonka



Féminin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 14
Date de naissance : 04/06/1980
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 11 Mar 2015, 17:54


Ceux que vous appelez les "sombres" seraient les fils issus de la première création n'ayant pas voulu participer à celle-ci et "remplaçant" le couple sacré pendant son absence (d'où le chaos qui semble régner!).
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 11 Mar 2015, 18:44

Les Couples de niveau 1 empêchent la présence de Couples de niveau 3, et non pas 2.

L'idée est qu'il est de fait impossible, même si "théoriquement accessible", de passer du niveau 1 au niveau 3 directement. En fait, cela dépend du caractère plus ou moins entier du choix existentiel auquel on accède.

Pour accéder à un choix existentiel intégral, il s'agit de s'incarner intégralement. Et pour cela, il faut avoir la capacité spirituelle de cibler une telle incarnation en cohérence de phase, ce qui dépend du niveau de réalisation du Couple Sacré considéré.

C'est véritablement une question de précision de visée, qui dépend de la maturité de l'Esprit masculin impliqué, de sa capacité à plonger en incarnation depuis le monde spirituel de Bériah, d'une hauteur qui permette un champ de visée optimal.  En fait, il faut être capable de cibler la Rencontre avec la polarité complémentaire.


Quand je dis dévastateur, cela signifierait que seuls les Couples de niveau 2, très minoritaires, y "survivraient". Il ne s'agirait pas de sélection naturelle, mais de génocide intégral!


Oui, le Couple Sacré ProCréateur ouvre l'Alliance pour l'Etre nouveau, mais seulement de façon marginale, à la limite de son cercle vital.  Il n'a pas besoin de sombrer lui-même dans l'ouverture, car alors qui maintiendrait la cohérence fondamentale de la Création?  

C'est paradoxal.

La dynamique Sacrée est absolue: c'est un mouvement absolu, de vitesse angulaire infinie, qui de ce fait, peut simuler n'importe quel mouvement fini, et n'importe quel sens de rotation, y compris rétrograde. Le Couple Sacré peut donc simuler marginalement une déstabilisation de l'Alliance avec refoulement rétrograde, qui restera une simple simulation pour lui, mais sera vécu comme une "ouverture" réelle par l'Etre nouveau.  

Il n'y a donc aucun besoin que le Couple ProCréateur se livre à sa propre Création, et même plus: s'il le faisait, la référence fondamentale de continuité de ladite Création ne serait plus assumée.


La "Première Venue" avait pour but d'introduire un Couple Sacré de niveau 2 dans le karma humain terrestre.

La "Seconde Venue" a pour but de démarrer la séquence de désentrelacement causal, la "séquence compte à rebours" (The Final Countdown).


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
wonka



Féminin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 14
Date de naissance : 04/06/1980
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 11 Mar 2015, 22:58


Merci,

Je vais explorer les concepts d'entropie et de néguentropie pour pouvoir réellement vous comprendre.

Bonne fin de soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 12 Mar 2015, 01:15

L'entropie est liée à la thermodynamique.
La néguentropie est en rapport avec la théorie de l'information.

La néguentropie est, en simplifié, la capacité d'une certaine organisation/structure à s'établir et à résister au flux entropique global.  Par exemple, un organisme vivant est néguentropique.

D'une façon générale, la néguentropie est seulement assurée à un niveau local, et tend à accélérer le flux entropique autour d'elle. Elle se "nourrit" de néguentropie, de structure, et donc tend à accélérer le flux de désorganisation généralisé.

Aucune néguentropie connue n'est parfaite. Les êtres vivants meurent, par exemple.

Selon moi, le modèle du Couple Sacré exprime justement une néguentropie parfaite qui:

- assure la pérennité éternelle de sa structure
- n'a plus besoin de se nourrir de néguentropie tirée d'un milieu extérieur, car elle est sa propre "nourriture" dont le gisement est inépuisable

C'est la jeunesse et la richesse éternelles prodiguées par la Pierre Philosophale, le Saint Esprit de la Femme, la Vraie Médecine.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 12 Mar 2015, 10:15

Sphinx a écrit:

Selon moi, le modèle du Couple Sacré exprime justement une néguentropie parfaite qui:

- assure la pérennité éternelle de sa structure
- n'a plus besoin de se nourrir de néguentropie tirée d'un milieu extérieur, car elle est sa propre "nourriture" dont le gisement est inépuisable

C'est la jeunesse et la richesse éternelles prodiguées par la Pierre Philosophale, le Saint Esprit de la Femme, la Vraie Médecine.


Bonjour et merci pour vos échanges très riches!

Je vous conseille vivement d'aller voir le film Jupiter, le destin de l 'Univers!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Malgré quelques lourdeurs dans le scénario, tout y est!
Steph , pour l' exégèse de ce film tu vas jubiler !

Bon week end à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 12 Mar 2015, 15:27


Oki!

Bisouxxx

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Ouverture



Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 54
Date de naissance : 20/03/1982
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 12 Mar 2015, 18:38

Ce sont les créateurs de la trilogie Matrix qui ont écrit et réalisé ce film.
Revenir en haut Aller en bas
wonka



Féminin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 14
Date de naissance : 04/06/1980
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 12 Mar 2015, 22:07


Merci pour la suggestion, les bandes-annonces sont alléchantes!
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Lun 16 Mar 2015, 09:40

Bonjour,

Quel est le rapport entre "la catapulte gravifique" dont tu fais mention dans le chapitre de l'attachement formel et l'émancipation d'un groupe formel de niveau 2 ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 18 Mar 2015, 12:02


Bonjour Pola,

euh... qu'est-ce qui m'est encore passé par la tête ce jour-là? La catapulte gravifique! Pffff... va falloir que j'aille regarder ce que c'est pour un "bestiau"... me souviens vaguement... surmenage neuronal... MDR!

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 18 Mar 2015, 17:10

ok sphinx,

faut dire que ma question était tirée par les cheveux
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Dim 22 Mar 2015, 04:58

Mais enfin, se peut il qu'un couple s'unisse ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Dim 22 Mar 2015, 15:16


Oui, cela se peut.

Mais les conditions en sont draconiennes!

C'est "technique". L'unification ne peut se produire QUE lorsque la Séparation a été intégrée, et donc que les deux polarités sexuées sont parfaitement discriminées l'une de l'autre.

Le moindre résidu symbiotique marquera l'impossibilité de l'unification.

En somme, tant que la conjugalité sexuée sera marquée par une tendance à la fermeture narcissique sur elle-même, en raison de réminiscences des symbioses précoces, et surtout du rapport à la mère, la conscience fraternelle ne sera pas intègre, et la fiabilité narcissique non plus. L'équivalence spirituelle entre polarités est faussée par des interférences narcissiques qui ont tendance à fermer la relation.

Or, le Couple Sacré est une relation absolument ouverte! Et qui, par cette ouverture totale, assure paradoxalement une solidité absolue, et une éthique inexpugnable.

Les résidus transférentiels des relations symbiotiques précoces, fœtales, à la mère surtout, ont une connotation hypnotique qui empêche la véritable rencontre interpersonnelle, et ne permet donc pas une personnification complète des organes sexuels, absolus.

De ce fait, la nature absolue des organes sexuels du Soi (Centre et Circonférence) continue à interférer dans le rapport interpersonnel en y empêchant une Rencontre intégrale. Il subsiste un antagonisme non géré en conscience entre les sexes. C'est cet antagonisme qui échappe encore à la conscience qui produit l'hypnose mystificatrice et l'addiction du désir, le joug de la sexualité charnelle.


Pour accéder au Couple Sacré, il faut pouvoir, en tant qu'Homme, parvenir jusqu'au bout de soi-même et, de ce fait, s'être incarné spécifiquement dans ce but de sorte que tout soit préparé pour que cela puisse se produire, si toutefois l'essai est transformé...

Maintenant, sur le chemin, il y a bien souvent des phases assistées, préparatoires, qui préfigurent de véritables évolutions émancipatoires. En fait , on peut parler d'"inoculations vaccinales" dont l'effet définitif n'est pas immédiat. Il y a aussi des aspects paradoxaux, comme le fait d'attendre que quelque chose se produise tend à contrecarrer l'événement en question, car cela forme une sorte de spéculation.

Lorsque véritablement plus rien n'est attendu narcissiquement, malgré toutes les provocations du système, du monde, et que cet état est stabilisé intrinsèquement, sans assistance, alors l'émancipation est véritablement très proche!

Tout cela pour dire que les choses suivent toujours leur cours...


Amitié,

Steph

NB: dès que possible, je répondrai à ta question précédente.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Dim 22 Mar 2015, 15:36


J'ai envie d'ajouter que la clé d'émancipation passe par la régression consciente.

On ne peut pas devenir véritablement un Homme si on ne prend pas conscience qu'on est encore un fœtus, et en quoi cela impacte, grossièrement ou très subtilement, tous nos comportements!


La différence entre le chemin progressiste et le chemin régressif n'est pas une question de régression: elle doit avoir lieu dans les deux cas! La différence réside en la nature consciente ou inconsciente de la régression.

Une régression consciente permet de réintégrer le refoulement et d'intégrer le Soi conjugal et collectif. Une régression inconsciente promulgue définitivement le refoulement et la désintégration.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Dim 22 Mar 2015, 15:46

L'Homme doit prendre conscience complètement du fait que la Femme est une réalité sensible à part entière, avec son propre narcissisme, ses propres aspirations, choix, processus biologiques et psychologiques indépendants.  Beaucoup d'Hommes croient être déjà arrivés à cela, mais l'hypnose régressive est tellement subtile, que le plus souvent cela reste un mirage.

Vouloir interférer avec les sphères fonctionnelles de l'Autre, génitales et, euh... d'autres aussi pour certains... traduit forcément une symbiose fœtale, refoulée, bien active.

Le Couple Sacré "joue" totalement la régression lors d'une Procréation, et parce que cette régression est seulement "jouée", elle est aussi, paradoxalement, intégrale, tout en restant parfaitement consciente et respectueuse.

Dans la sexualité charnelle, la régression est en partie jouée, mais jamais seulement: il y a toujours un certain degré de prédation active, plus ou moins prononcé.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Dim 22 Mar 2015, 18:10

Ainsi, est il correct de dire que le fils et la fille quittent le couple sacré pour s'unir dans le couple formel ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Dim 22 Mar 2015, 19:13


C'est une façon intéressante de voir les choses!

Dans l'immaturité du couple narcissique "croisé", les Personnes synthétiques Fils et Fille sont mal affirmées car les aspects sexuels sont mal personnifiés par les Personnes humaines sexuées. De ce fait, il est mal ou pas du tout tenu compte du potentiel collectif (Fils) et de l'Etat du collectif (Fille), qui ne peuvent être correctement cernés par une relation qui n'est pas fondée sur l'angle plat, éthique, du Couple Sacré.

Ceci entraîne l'effondrement de l'onde de potentiel, ce qui provoque la "décohérence quantique" de la réalité, qui aboutit à la densification matérielle et à l'incarnation charnelle, donc dans des formes rigidifiées.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le finalisme de l'évolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» Les étapes d'une révolution...
» Des idées de textes sur l'évolution des droits de l'enfant à travers les siècles?
» Calculer l'évolution moyenne annuelle d'une production
» Qu'est-ce que la Révolution ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: