ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le finalisme de l'évolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mar 31 Mar 2015, 12:48

"l'univers avec ses dérive"

Dérive prend un "s" non ?
Revenir en haut Aller en bas
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 56
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mar 31 Mar 2015, 14:53

Apparemment, "souffrances" préférentiellement aussi .
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mar 31 Mar 2015, 15:01

... Et l'homme créa la femme
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mar 31 Mar 2015, 17:28

Citation :
ce voile dialectique se rapporte t il au plan miroir ?

Oui.  Si on considère le plan-miroir comme étant celui de la tangente au point d'inflexion (Tao).

Le Yin n'a pas la "consistance" du Yang, mais il n'est pas dépourvu de consistance pour autant!

Il existe!  Ce n'est pas du rien!  C'est un peu comme de l'eau, avec une certaine cohésion.  Il a donc une capacité à prendre par lui-même une certaine forme, s'il n'est pas contrarié en ce sens.

Lorsque le Yin est pleinement déployé, et que le Yang est "au contact", à l'"effleurement", alors il y a perception conjugale parfaite du potentiel collectif qui imprime ses fluctuations dans l'onde Yin.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mar 31 Mar 2015, 18:03

Citation :
Selon ta certitude, désamorcer sa toute puissance serait une condition à la rencontre égalitaire. Et sans ce désamorçage, la rencontre ne peut donc pas être égalitaire. Ce désamorçage ne pourrait se faire que par la régression consciente afin de garder une capacité à vivre la réalité.

Garder une capacité à ne pas tenir compte que de soi.  Si je ne tiens compte que de mon existence personnelle, je ne pourrai pas reconnaître ma toute puissance, et donc je ne pourrai pas la désamorcer.

La réalité n'existe pas sans collectivisme, sans empathie, sans Rencontre.

Citation :

D'autre part, nous savons que la réalité est subjective, ou objectivement conforme à l'observateur qui la transforme, ce qui revient au même.

Il y a là une nuance essentielle à faire!

La perception est réelle.  Je veux dire que le point précis où la conscience est impactée par la perception est réel.  Ce qui peut être illusoire, c'est la signification donnée à l'expérience perceptive.

Mais à moins de nier sa propre conscience en tant qu'expérience existentielle fondamentale, la perception n'est pas une illusion, quelle que soit sa nature et sa signification.

Si on nie jusqu'à la réalité de la perception en elle-même, on nie la conscience, et donc on nie l'existence.  Je ne dis pas que c'est interdit!  Mais à un tel stade de déni, il n'y a plus rien à débattre!

Donc, je prétends que la perception est objective.  C'est son interprétation qui est subjective.
Je ne sais pas si c'est ce que tu voulais dire, mais je préfère l'énoncer de cette façon.

Citation :
Selon ton concept, la rencontre véritable suppose une égalité. Or l'égalité est une illusion, sauf à une similitude d'observateurs, ce qui est impossible, car dans ce cas il n'y a plus de dynamique, donc plus d'observateur.

Nous parlons d'égalité narcissique. Egalité de valeur.  A quel niveau?

D'un point de vue conscience.

Il s'agit de comprendre que le partage conscient de la perception entre plusieurs Personnes humaines est possible.  Et que par la nature même de la conscience, ce partage n'est possible que si les différents points de vue ont exactement le même poids.

Lorsque tu regardes, tes deux yeux fonctionnent ensemble et idéalement avec un même poids au niveau de la construction stéréoscopique de l'image.  Si ce n'est pas le cas, tu vas perdre en efficacité de vision, perdre éventuellement la stéréoscopie, etc.  C'est implicite!  Le cerveau tient compte égalitairement des infos apportées par les deux yeux si toutefois la qualité des deux est similaire.  Sinon, il va tenter de compenser.

La conscience conjugale fonctionne aussi comme cela.  Des points de vue polaires, sexués, bien campés, discriminés, offriront naturellement des perceptions de qualité équivalente à la conscience conjugale qui en tiendra compte sur un mode implicitement égalitaire, afin de produire une synthèse claire de l'expérience perceptive.

La conscience conjugale est naturellement synthétique.


En dialectique, l'égalité narcissique est fondée sur la complémentarité qui apporte une dimension supplémentaire dans la perception.

Bien que l'exemple des deux yeux ne soit pas parfait, la capacité stéréoscopique est le résultat d'une certaine complémentarité des points de vue.

Or, la complémentarité provient d'une différenciation, à savoir l'articulation de similitudes et de différences selon certaines proportions différenciées.  La similitude est le Lien dialectique, et la différence est la Séparation dialectique.  Il ne peut pas y avoir de similitude sans différence, ni de différence sans similitude.

D'une façon très logique, il ne peut pas y avoir d'égalité sans différence: en effet, comme tu le dis, si il y a stricte similitude entre observateurs, c'est en fait un seul observateur, et donc le concept même de l'égalité est caduque.

Nous ne parlons pas d'une égalité selon tous les aspects: nous parlons d'une égalité narcissique, une égalité de prise en compte dans la synthèse perceptive en conscience partagée.

Citation :
Donc la rencontre égalitaire procède de illusion. Ou si on préfère, elle est réelle dans un univers illusoire.


Elle est réelle ET par sa qualité rend la chose expérimentée réelle!  C'est cela qui est magique!  Si ce qui est observé provient d'une synthèse en conscience partagée, alors c'est que c'est réel.


Citation :
Et si l'univers est illusoire, Jaffar n'est pas le génie le plus puissant de l'Univers, il devient juste l'observateur de l'illusion

oui, c'est bien ce que je voulais dire:


Par sa prétention individualiste à une volonté de puissance unilatérale, il se voue à une expérience totalement illusoire, qui finalement relève de l'absolu, à savoir du pur potentiel, où tout est possible... illusoirement!

Donc, on en revient toujours au fait que, pour vivre la réalité, il faut une Rencontre interpersonnelle polarisée dans laquelle les perceptions polaires différenciées sont synthétisées égalitairement en conscience.


Je continuerai plus tard.  Je dois m'absenter.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 00:02

Citation :
La constatation montre que tout le mécanisme à l'intérieur de cet univers n'est qu'une chaîne causale puisqu'il est binaire/trinitaire. L'univers est évolutif, mais rien ne permet d'affirmer qu'il n'est lui même un produit.

Il y a une chaîne causale.  La Procréation implique toujours un certain degré de "spéculation" sublimatoire (par Amour).  Le destin initial de l'Etre nouveau est implicitement "corrupteur" pour cette raison: son environnement est rapidement soumis au flux entropique de désorganisation de l'énergie.

Pour échapper à ce destin corrupteur, il faut un choix particulier, authentique, qui atteste de l'affirmation existentielle de l'Etre nouveau en produisant une insémination finaliste dans la chaîne causale.

L'Etre nouveau est conduit au départ vers le non-sens mais avec une trajectoire courbe qui doit lui permettre d'atteindre un point d'équilibre existentiel où il pourra choisir de "redresser" naturellement sa trajectoire (re-pentir).

Citation :
Je vais maintenant utiliser la deuxième personne du singulier pour mieux cliver : comprendre singulariser pour tenter de réunir.

Le clivage est, dans mon vocabulaire dialectique, une fausse singularisation, une distinction arbitraire sur base d'un amalgame en tant que fausse unification.

Donc, dans ma terminologie, tu parles d'une séparation authentique des points de vue devant permettre de les unifier véritablement.


Citation :
Ce qui apparaît incohérent c'est le modèle dynamique que tu décris. Tu présente une dynamique cohérente avec un univers ayant besoin de l'altruisme pour fonctionner. Et cet altruisme tu l'introduis comme faisant partie intégrante de la mécanique de cet univers. Or cet altruisme n'est pas du tout validé par ton explication. Car démontrer que le manque seul ne permet pas de faire fonctionner ton modèle (et je suis d'accord sur ce point), ne valide pas pour autant le concept de l'altruisme . Sur ce coup, il semblerait selon ton concept, que tu utilises ici une logique dégressive

"Régressive", tu veux dire je suppose?

Tu es dans la recherche de la preuve.  Tu me confrontes pour tenter de me faire produire une preuve.  Or, il n'y en a pas!

S'il y en avait une qu'on puisse produire conceptuellement, cela tuerait la faculté de choix existentiel.

C'est un CHOIX: avec ce que tu as appris/compris/expérimenté, es tu prêt à faire ce choix?  Et si oui, quel est t-il?  Vu tes confrontations, tu n'es pas encore prêt.


Ceci dit...

J'ai déjà dit que les causes humaines ne peuvent pas réellement échapper à toute forme de spéculation...

Ce qui se passe est qu'un cycle causal s'ouvre sur une "spéculation sublimée", une spéculation qui cible sa propre extinction: la cause "prend la main" dans l'optique effective de la rencre dès que possible/nécessaire à l'harmonie de la finalité.  c'est sa façon de répondre à l'appel finaliste.

Donc, le cycle causal s'ouvre sur l'expression de la cause répondant à l'appel finaliste, et cela constitue au départ une forme de spéculation transitoire qui ne peut pas être "spéculation".  C'est la fermeture systématique du cycle par harmonisation finale qui affirme l'expression du Principe circulaire, à savoir le respect de la moyenne circulaire sur le cycle.

Chaque cycle causal étant sublimé, compensé par le Principe circulaire et son harmonisation, il ne peut exprimer aucun manque.  Mais "instantanément", au début du cycle, lorsque la cause répond à l'appel finaliste, il y a expression d'un manque potentiel, on va dire, qui peut être pis en œuvre dans la réponse causale, ou pas.  Le choix est présent et libre sur chaque cycle.

Je dirais que l'absence de tout manque, même potentiel, correspondrait à une trajectoire strictement circulaire, et donc absolument morbide par perfection.  Le Principe circulaire parle d'une moyenne, et PAS d'une trajectoire parfaitement circulaire, qui est rejetée par le Principe.

Le cycle causal est donc dynamique, mais en parfait équilibre, avec un potentiel Procréatif libre et permanent, fondé sur un "manque potentiel".  La configuration du Couple Sacré permet de prendre en charge totalement l'aspiration du potentiel, et donc de répondre librement à cette aspiration maîtrisée.


Comment dire, in fine?   Voici:


La logique positiviste est, par nature, reconnue seulement par positivisme. Adhésion naturelle.  

La preuve narcissique fait partie de l'approche neutralisante.  Si tu n'es pas "emporté implicitement" dans une pure reconnaissance dynamique par la logique positiviste, alors, c'est qu'elle ne te parle pas, et il est vain d'en attendre une preuve narcissique qui n'appartient pas à son domaine.


On peut traduire cela par "Sans la Foi, on ne va nulle part!". Mais la Foi n'est pas une croyance aveugle! Elle repose sur une approche dialectique qui affirme sa cohérence, et qui n'est pas simpliste,.

Je continue un peu plus tard...

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 00:14


On ne pourra jamais forcer personne à reconnaître la réalité de l'altérité. Et là est bien toute la difficulté d'aider l'Etre nouveau dans sa psychose immature!

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 01:53

Citation :
Et lorsque la logique positiviste s'appuie sur une illusion... il reste surtout une logique illusoire.

On ne peut pas imposer la perception de la réalité existentielle à qui que ce soit.

Je dirais que si l'autre n'existe pas, alors il n'y a pas de dynamique possible et de ce fait, il n'y a pas de vie possible. Je dirais même plus: sans dynamique, il n'y a pas de perception possible, ni donc de conscience!

La réalité de l'autre, et de soi, est ce qui constitue le fondement de la dynamique. Comme tu le dis toi-même: si il n'y a qu'un seul observateur, alors il n'y a pas de dynamique possible...

Donc, pour qu'il y ait dynamique, il faut l'ancrage d'au moins deux observateurs différents. Tu semble également d'accord avec le fait que la dynamique préexiste à tout.

Donc implicitement, de tes propres affirmations:

La dynamique est fondamentale de l'existence, et elle ne peut exister que si elle est ancrée par au moins deux observateurs distincts.

Est-ce correct?


Peux tu concevoir logiquement que si les deux observateurs ne sont pas égaux entre eux dans l'importance accordée à leurs observations respectives, leur ancrage ne sera pas optimal? Et même, cela correspondrait probablement à un amalgame partiel entre les deux positions d'observation, les deux perceptions ayant tendance à se combattre au lieu de s'allier.

Je pense que logiquement, pour que deux ancrages soient solides, ils doivent être bien séparés l'un de l'autre, de sorte d'être bien liés dans leur "travail" d'ancrage. Je dirais que si je plante un pieu d'un côté de la tente, je devrais logiquement en planter un de l'autre côté.


Bien. J'espère que nous sommes sur la même longueur d'onde.

Maintenant, pour qu'une parfaite égalité d'ancrage soit promulguée entre les deux observateurs (minimum), parfaitement discriminés l'un de l'autre dans leurs positions d'observation, n'est-il pas logique de penser qu'ils doivent se Rencontrer, sans interférences narcissiques, fonctionnelles, entre eux?

En effet, si un manque (= enjeu narcissique fonctionnel) intervient entre les deux, et que l'un doit consacrer des moyens à stabiliser, cela se fera aux dépens de l'observation, et donc l'ancrage de la perception de la réalité sera moins bon.

De ce fait, on pourrait dire que, plus il y a perception de manque, moins l'observateur est fiable et donc moins il est capable d'apporter une observation cohérente de la réalité à la conscience consensuelle.

La dialectique promulgue le modèle du Couple Sacré car il représente l'accès à une conscience claire, universelle, conjugale et collective.

Si des aspects symbiotiques, confusionnels, tels que la perception d'un manque, viennent traduire un amalgame résiduel entre les observateurs, alors la mise au point de l'image du réel ne sera pas effectuée en conscience. Le meilleur potentiel ne sera pas reconnu, ni promulgué. D'où la décohérence de l'onde de potentiel.

Pour que la mise au point de la perception de la réalité soit correcte et stable, les polarités observatrices doivent prendre des positions précises, différentes, et bien ancrées.

pour que ces conditions soient réunies, il faut qu'aucune interférence fonctionnelle ne s'infiltre dans leurs facultés d'observation respectives.

De ce fait, aucun manque ne peut interférer. C'est cela la Rencontre interpersonnelle: une Rencontre véritable, donc sans interférence fonctionnelle, de besoin, de manque, ou autre aspect immature symbiotique.

C'est aussi toute la difficulté de l'évolution spirituelle; passer d'un fonctionnement par manque à un fonctionnement par plein. Cela n'est d'ailleurs possible que si on croit que le fonctionnement par plein est accessible.

La logique du manque présente la dynamique comme étant une résultante du manque en vue de sa stabilisation. La logique du plein présente la dynamique comme fondamentale, s'exprimant par plénitude, sans besoin ni manque. Ce dernier n'est que simulé pour ouvrir l'Alliance à l'Etre nouveau.


Je continue un peu plus tard....

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 05:54

La dialectique est formidable dans Ce sens, où elle peut être abordée par une infinité de points de vue.

Admettons que je prenne l'exemple d'un de tes articles. Je le lis et perçois une signification. Si je relis cet article la foi suivante (petit jeu de mot), une autre signification vient s'ajouter à la précédente sans l'invalider pour autant (an admettant qu'une vérité n'invalide en rien une autre vérité).

Je me demande donc ceci : le manque n'est il pas la préconsciente d'une vérité à venir ?
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 06:15

Peut on considérer deux observateurs comme deux vérités qui n'ont pas a s'infirmer mais à se combiner ?

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 06:34


C'est le propos de l'article "Les Deux Vérités" (je pense que j'en ai fait un sujet à part entière...)

Deux Vérités de deux observateurs différents sont deux Vérités du point de vue qui, si elles sont bien discriminées l'une par rapport à l'autre, vont éclairer la réalité de façon complémentaire. Et, de plus, elles reconnaîtront la Vérité de l'Essence (Nature de l'Etre) comme unique.

La Séparation des points de vue les promulgue en Vérités relatives (à la position) qui alors, unifiées autour d'une reconnaissance conjointe de la même Vérité essentielle centrale (absolue = Lien), se combinent pour décrire la réalité de l'Etre.

Le Lien est central (Essence), et la Séparation périphérique (Point de vue).

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 07:03

Par conséquent, dans la preconscience d'une vérité, le combat pour celle ci fait rage... Dans ce cas' deux vérités valent mieux qu'une
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 07:36

Je précise que je fais référence a la dialectique, qui, si j'ai bien compris, est le langage de l'oiseau "le couple sacré".

Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 07:44

la dialectique ne peut donc pas être abordée sans "une part" de confusion, par celui qui n'a pas intégré l'essence de son point de vue
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 09:22

je constate que le fil "le voile dialectique" est condamné
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 13:16

Je souhaite préciser que le Lien n'est pas toujours à voir au centre et la Séparation à la périphérie.

C'est paradoxal, comme toujours en dialectique. On peut aussi voir la Séparation au centre et le Lien à la périphérie.

Par exemple, si je focalise sur l'égalité des points de vue, alors le Lien d'égalité est périphérique. Par contre, la Vérité de l'essence s'affirme en tant que singularité centrale par rapport aux points de vue, donc en tant que Vérité Séparée. Mais la Séparation de la Vérité de l'Essence en fait une Vérité unique qui fédère, et donc tisse un Lien, entre les différents points de vue.

Le Lien est Séparation sous un certain angle, et réciproquement.

Le changement d'angle de vue en dialectique nous propose de jongler avec les aspects polaires Yin et Yang, et c'est aussi ce qui permet de comprendre que, sans la complémentarité des polarités observatrices différenciées, toutes les facettes de la réalité ne seront pas correctement perçues.


Dia Legein, dialogue, communiquer à travers... à travers quoi?  A travers le Soi, l'Etre et son potentiel.  Il y a un dialogue permanent entre les polarités sexuées et ce dialogue met en lumière l'Etre dans son état actuel et donc dans son potentiel.
Citation :

la dialectique ne peut donc pas être abordée sans "une part" de confusion, par celui qui n'a pas intégré l'essence de son point de vue

Il y aura de la décontamination à travailler. Une Personne trop symbiotique encore aura tendance à mal affirmer son point de vue et, de ce fait, à accéder à une reconnaissance claire de la Nature de l'Etre telle qu'elle est. La dialectique n'ira probablement pas de soi.

Ceci dit, nous sommes toutes et tous encore contaminés, moi y compris!
Quand je dis "moi", je parle de Steph. Le Fils mental en gestation est supposé décontaminé par nature.



Le fil "Le voile dialectique" a été fermé en raison de trop nombreux débordements.


NB: je continuerai à répondre à Azuréen un peu plus tard.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Mer 01 Avr 2015, 18:02

Je fais une fixette sur le voile dialectique...

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 02 Avr 2015, 02:40

Dans quel sens?

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 02 Avr 2015, 08:18

Si je reprend ton dernier message, tu stipules que chacun de nous est encore contaminé, seul le fils serait décontaminé. Cela m'amène à penser qu'à chaque pas (pour reprendre l'idée de la marche), le fils s'emploie à nettoyer tout ca.

Dans la procréation du couple sacré, le voile dialectique est un peu "la capote cosmique" qui préserve les personnes lors de leurs va et vient dans l'experience. Soit, un voile qui s'amincie lorsque les allers/retours diminuent.

La disparition du voile ne doit dans ce cas s'opérer, qu'au terme de l'expériance. La capote se désintègre quand le mouvement est interne, entre les polarités du couple sacré.








Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 02 Avr 2015, 12:28

Toute la dificulté de cette approche est, à mon sens, de rester centré sur soi. La tentation est grande de répondre à un point de vue qui n'est pas le "notre".
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 02 Avr 2015, 12:38


Problèmes:

- Le Fils en gestation s'occupe principalement de réaliser et achever sa synthèse qui, si elle peut bénéficier d'une décontamination psychique globale (catharsis) n'a pas forcément besoin non plus qu'elle soit parfaite.

- Le voile dialectique ne se déploie et donc n'existe concrètement que lorsque les polarités sexuées sont parfaitement discriminées, et donc dans la dynamique Sacrée principalement. Le voile ne peut se déployer librement dans la confusion de la dualité.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 02 Avr 2015, 12:51

c'est évident !

Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 02 Avr 2015, 12:56

Seulement, il semble que ce déploiement, même si appuyé sur une synthèse, puisse rencontrer d'autres synthèse. Qu'en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 02 Avr 2015, 14:25

bah, c'est la porte verte, suis je bête
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 43
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Le finalisme de l'évolution   Jeu 02 Avr 2015, 15:44

qu'en penses tu
Revenir en haut Aller en bas
 
Le finalisme de l'évolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» Les étapes d'une révolution...
» Des idées de textes sur l'évolution des droits de l'enfant à travers les siècles?
» Calculer l'évolution moyenne annuelle d'une production
» Qu'est-ce que la Révolution ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: