ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle ».

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: « Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle ».   Mer 27 Aoû 2008, 10:11

PRIÈRE DE L'ANNÉE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’ascension de l’homme se fait par l’aigle.
La descente de l’homme se fait par le serpent.
Le serpent est la spirale enroulée du temps.
Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle.

* * * * * * *

The ascent of man is through the eagle.
The descent of man is through the serpent.
The serpent is the coiled coil of time.
The tongues of the serpent are the wings of the eagle.


* Commentaire :
L’homme a un mouvement vertical dans les plans supérieurs, à travers la colonne vertébrale dans le système cérébral, lorsqu’il fait l’expérience de la vérité et de sa lumière correspondante, ainsi que de son amour, sa puissance et sa vie. L’homme se meut dans l’objectivité autour de lui. Lorsqu’il se déplace horizontalement, il est le serpent ; lorsqu’il se déplace verticalement, il est l’aigle. L’ascension se fait par l’aigle. La descente se fait par le serpent.
Le serpent peut être un serpent ailé. Les Nagas sont des serpents ailés. Naga est le mot Sanskrit pour le cobra blanc, qui est un serpent Divin. Le Naga peut changer de corps. Normalement, il change de corps tous les sept ans. Le Naga peut même voler. La présence du Naga permet la montée de l’énergie de la Kundalini en l’homme. En fait, le Naga est l’incarnation de l’énergie de la Kundalini de la Kundalini resplendissante de lumière, d’amour et de puissance. Il est aussi l’incarnation du temps. Si quelqu’un voit un Naga blanc, sa vie sera transformée. Ceci est la vision de la Kundalini dans l’objectivité.
Les serpents ailés sont rares. Les serpents rampants sont communs. Un serpent ailé est comme un aigle Divin, un cygne, un saint et un Maître. Les serpents communs sont comme les hommes communs qui vivent pour la satisfaction matérielle et, dès lors, se déplacent horizontalement.
La clé de la méditation est dans la dernière phrase, quand il est dit : « Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle ».
Les langues du serpent signifient les langues de l’homme ordinaire (ou de l’aspirant). L’homme a de nombreuses langues bien qu’une seule langue soit apparemment visible. Il dit une chose en face de vous et une autre chose derrière vous. Il parle différemment dans différentes situations, créant la confusion et le conflit. La langue double de l’homme se réfère à la double langue du serpent. Lorsque la langue acquiert la juste discipline et commence à dire la vérité, et rien que la vérité, la chimie du corps change. Lorsque la langue parle à propos des Ecritures ou les récite, la chimie change encore davantage. Lorsque la langue prononce des hymnes et des mantrams, cela résultera en un mouvement ascensionnel des énergies. Par l’intonation correcte de son, la langue de serpent est transformée pour permettre un mouvement vers le haut des énergies de l’homme. Ce mouvement vers le haut est engendré par la langue, qui fonctionne maintenant comme des ailes. Ainsi, des langues aux ailes, l’étudiant du son peut se transformer lui-même.


* Commentaire (trouvé et corrigé par moi en 2008, le blog de l 'auteur n' existe plus)


Dernière édition par AMBRE le Ven 16 Jan 2015, 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: « Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle ».   Lun 11 Fév 2013, 11:20

Danse avec le Serpent

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voilà un petit texte que j'aime particulièrement en ce début de l 'année du Serpent et que je propose volontairement dans cette section!

à méditer:



| 11 février 2013 |

Ce 10 février, jour de mes 40 ans, l’angoisse de vieillir m’avait agréablement éludée, et la crise de la quarantaine m’avait aimablement dispensée de ses tourments. Mais voilà. Le même jour, on entrait incidemment dans l’année chinoise du Serpent. Curieuse, j’ai pris connaissance de ce que les astrologues asiatiques prédisaient pour l’année du "Serpent noir d'eau", variété qu'il convient a priori de craindre. C’est alors que l’angoisse qui n’était pas entrée par la grande porte, s’est immiscée par la fenêtre… tel un serpent.

Après nous avoir dûment rappelé que les attentats du 11 septembre 2001 et le krach de 1929 s’étaient produits lors d’années du Serpent (les années chinoises reviennent tous les 12 ans), les « grands maîtres » en géomancie chinois, hongkongais et singapouriens se sont empressés de nous prédire pour 2013 rien moins qu’une « année désastre ». Avec, au menu, « turbulences au mois de mai », et en particulier entre le 5 mai et le 6 juin (ils n’ont pas peur d’être très précis), période qui verrait éclater de possibles guerres (Chine-Japon), un krach boursier impromptu (le Reptile étant trompeur, avançant masqué et attaquant par surprise), un éclatement de la zone euro (tiens, on ne l’avait jamais entendue avant, celle-là).

L’eau, élément qui régit le Serpent chinois, symbolise la peur. Cette année, la Peur devrait dominer la Joie et l’Optimisme (symbolisés par le Feu). Le monde pourrait même "changer de peau". Pour le mieux? Nul ne le sait. Le monde avait-il besoin de ça, là tout de suite?

Foutaises, direz-vous, rappelant à raison que les Mayas nous ont bien menés en bateau avec leur calendrier apocalyptique. Mais vous admettrez aussi que la force des croyances n’a pas d’égale. Même les plus rationnels d’entre nous ont éprouvé comme un pincement lors du “passage” du 12.12.12. Les croyances peuvent aussi influer sur les événements. Quand un continent de 4 milliards d’individus obéit à une philosophie millénaire, selon laquelle les événements sont dictés par l’équilibre entre cinq éléments (métal, bois, eau, feu, terre), et qu’ils écoutent leurs grands « gourous » à cet effet, réarrangeant le mobilier de leurs maisons suivant les règles de feng-shui adéquates pour prévenir ces dangers, et fixent leurs rendez-vous d’affaires d’après les augures les plus favorables, cela peut avoir des conséquences sur nous également, en Occident.

C’est donc peut-être l’occasion de l'affronter bravement, en face à face, le cher Serpent. Et on le fera en utilisant les préceptes asiatiques mêmes, qui permettent de vaincre la peur. Ceux-ci, comme l’a admirablement expliqué Bruce Lee, dans son livre « Tao of The Jeet Kune Do » (1973), consistent à être comme l’eau. « Be like water », disait-il : insaisissable, sans couleur ni odeur, sans émotions. Une non-cible pour la peur. A cette fin, il s’agit avant tout de faire disparaître l’ego, avec ce qu’il transporte de colères, d’impulsions, de dépendances. Autant de cibles faciles et immédiatement repérables pour le Serpent. Un prêtre taoïste a dit : « Dans l’âme absolument libre de pensées et d’émotions, même le tigre ne trouve pas de prise, pour enfoncer ses griffes acérées ».

Non, il ne s’agit pas de devenir un être insensible, dénué de sentiments, mais de devenir un être qui les maîtrise parfaitement. Qui se concentre davantage sur l'enjeu lui-même, que sur l’adversaire. Qui est capable de concentration totale, de présence absolue à l’instant, sans les distractions et les fantasmes que l'ego primitif fabrique. C’est ainsi que se fixe l’attention sur la réalité, et non sur les frayeurs, les illusions et les épouvantails qu’agitera inévitablement l’adversaire, fût-il intime ou lointain. Ainsi, face à la peur, et face à la reine des peurs, qui est la peur de la peur, on opposera la conscience claire, le vide de la pensée, l’imperturbabilité. Pour obtenir une capacité de réaction égale à celle, phénoménale, du Serpent. Et le même prêtre taoïste de conclure ainsi son poème : « La victoire est acquise, avant même le combat, à celui qui n’a pas de pensées à lui, son esprit libre de tout ego (Wu-Shin) se confondant avec la rivière des Origines ». C’est ainsi qu’inaccessible à la peur, l’on pourra danser la danse du Serpent. Un grand maître de sagesse, en vérité.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Cette Année le jour du Nouvel An chinois tombe le 10 février 2013. Nous quitterons l'année du dragon pour entrer dans celle du serpent.

Le serpent est un symbole du Yin (féminin, froid), un signe mystérieux. Contrairement à la culture occidentale où le serpent est représenté comme un symbole du mal et de la séduction, dans l’astrologie chinoise, le Serpent est souvent associé à l’idée de la beauté, la sagesse, la connaissance ésotérique. En outre, le Serpent est considéré comme un être sacré.

Les années du serpent : 1917, 1929, 1941, 1953, 1965, 1977, 1989, 2001, 2013.

Selon l’astrologie chinoise, le Serpent est réfléchi, sage, rusé, intuitif, indépendant, parfois paresseux. Les personnes nées durant l’année du serpent sont des gens profond et sage. Les problèmes sont réglés après une longue réflexion et non pas en se fiant à l’instinct d’une personne. Ce sont des personnes le plus souvent fortunées mais elles ne dépensent pas. Ce sont des personnes assez égoïstes même si elles sont sympathiques et aiment aider les autres. Elles n’ont pas confiance en ceux avec qui elles sont et n’ont confiance qu’en leur choix. Les serpents s’entendent bien avec les personnes nées durant l’année du buffle ou du lapin.

L’année du Serpent est le plus souvent caractérisée par un calme "relatif" et par une certaine sagesse collective, mais dynamique, constamment soumise au changement.. On commencera à se rendre vaguement compte de la futilité de l’agitation humaine, et on se sentira plus porté vers la philosophie et la méditation.

L’année sera donc avant tout favorable aux études et à la pensée. Inscrivez-vous sans plus tarder à un cours que vous avez toujours eu envie de suivre, que ce soit un cours de musique, de peinture, de poterie, d’histoire, de philosophie, de yoga et méditation ou de langue étrangère. Le Serpent vous aidera à surmonter vos difficultés et à acquérir une nouvelle dimension culturelle, voir spirituelle. C’est la culture et la spiritualité qui affineront et ennobliront votre personnalité ; grâce à elles, vous vous sentirez moins prisonnier de votre origine animale et plus proche des anges.

À moins que vos conditions de vie ne vous l’interdisent, accordez-vous de longues heures de lecture, non pas celle de mauvais livres ou des feuilles de chou, mais d’œuvres de véritable valeur. Vous percevrez mieux, au fil de vos lectures, la nature humaine en général et votre propre nature spirituelle en particulier ; vous découvrirez probablement la règle d’or de conduite qui distingue le sage du sot., le Moi Divin du moi inférieur et paresseux

Penseurs, philosophes, chercheurs, professeurs, écrivains - tous ceux qui contribuent à élever l’homme au-dessus du niveau de l’animal - seront favorisés cette année. On ne les traitera plus d’utopistes, on ne se moquera plus d’eux comme des rêveurs éveillés ; au contraire, on les estimera ou les secondera, se rendra bien compte qu’ils sont utiles à l’humanité. De grandes découvertes pourront ainsi se réaliser cette année, de celles qui élevent l’Humanité et la planète vers plus de respect et de connaissances.

L’homme avancera à pas de géant vers une meilleure compréhension de lui-même et du monde, et vers une meilleure utilisation des moyens à sa disposition pour atteindre le bonheur. Ne restez pas à l’écart de cette marche merveilleuse. Informez-vous-en autant que possible ; contribuez-y selon vos possibilités. Suivez ce précieux conseil de Térence : "Je suis homme, et rien de ce qui est humain ne doit, je pense, me laisser indifférent."

L’année du Serpent, d’autre part, placée sous le signe du Serpent d’eau est aussi caractérisée par des changements inattendus et de l’instabilité. Cette année, plus que jamais, plus d’attention et de prudence sont recommandées. Il est conseillé de ne pas agir sous l’impulsion du moment et de ne pas prendre des décisions folles avant d’évaluer les situations.

Les choses doivent être planifiées et bien jugées afin de ne pas être pris par surprise d’une manière désagréable. Pourquoi ? Le signe du Serpent repose en grande partie sur l’élément de surprise et celui de l’inattendu. Les plus sollicités mais aussi ceux avec les plus grandes chances de réussite sont les personnes nées sous le signe du Serpent.
Il est important de mettre vos compétences à leur plein potentiel et de les utiliser activement. Dans le cas contraire, vous serez mis face à face à des situations difficiles, difficiles à gérer, même pour les personnes nées sous le signe du Serpent.

En conclusion, 2013 sera une année de planification pour la plupart des signes de l’horoscope chinois. 2013 est une année favorable pour élaborer des plans futurs, mais aussi une année pendant laquelle il est préférable d’investir en vous-même et votre avenir. Dans le plan sentimental, le signe du Serpent apporte des relations amoureuses passionnantes et très intéressantes, même si beaucoup d’entre elels sont condamnées à l’instabilité. La Chèvre et le Singe, 2 signes du zodiaque compatibles avec le Serpent, sont également favorisés en 2013.

2013 sera une année sous le signe de la prospérité, une année très bénéfique. Le Serpent étant aussi un symbole de la fertilité, 2013 est considérée comme une année fertile, en se concentrant en grande partie sur l’amour et tout ce qu’il apporte, la paix, la tranquillité, la prospérité. Ceux qui travailleront dur en 2013 réussiront à arriver là où ils se sont proposés. Il est important que leurs objectifs soient positifs et tiennent compte du bien commun, et pas seulement du bien personnel…L’année 2013 sera une année pleine d’amour aussi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle ».   Mar 12 Fév 2013, 20:35

Citation :
Penseurs, philosophes, chercheurs, professeurs, écrivains - tous ceux qui contribuent à élever l’homme au-dessus du niveau de l’animal - seront favorisés cette année. On ne les traitera plus d’utopistes, on ne se moquera plus d’eux comme des rêveurs éveillés ; au contraire, on les estimera ou les secondera, se rendra bien compte qu’ils sont utiles à l’humanité. De grandes découvertes pourront ainsi se réaliser cette année, de celles qui élevent l’Humanité et la planète vers plus de respect et de connaissances.

L’homme avancera à pas de géant vers une meilleure compréhension de lui-même et du monde, et vers une meilleure utilisation des moyens à sa disposition pour atteindre le bonheur. Ne restez pas à l’écart de cette marche merveilleuse. Informez-vous-en autant que possible ; contribuez-y selon vos possibilités. Suivez ce précieux conseil de Térence : "Je suis homme, et rien de ce qui est humain ne doit, je pense, me laisser indifférent."

(...) Le Serpent étant aussi un symbole de la fertilité, 2013 est considérée comme une année fertile, en se concentrant en grande partie sur l’amour et tout ce qu’il apporte, la paix, la tranquillité, la prospérité. Ceux qui travailleront dur en 2013 réussiront à arriver là où ils se sont proposés. Il est important

Puisse-t-il en être ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle ».   Mar 12 Fév 2013, 20:50

L’ascension de l’homme se fait par l’aigle.
La descente de l’homme se fait par le serpent.
Le serpent est la spirale enroulée du temps.
Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle.


:-) Cette texte fut l'une de mes premières lectures sur Antahkarana à la suite de mon inscription.

Il illustrait d’une manière différente mais avec la même signification mes vécus avec un grand Aigle roux ainsi qu'un bleu.


Ce croquis par ex. (déjá posté quelque part...) m’indiqua pour la toute première fois, la direction qu’emprunte la Femme au moment oú sa Polarité translate avec elle.


Cette transformation du Serpent en Aigle à Vision Aigüe est paradoxalement, je m’en rends compte maintenant, directement lié à cette Translation des Polarités.

Chez les Amérindiens, l’aigle est associé à la « fin du cycle ».

la spiritualité chez les Amérindiens

Les quatre lignes de force

Chacune des quatre directions représente un mode de perception différent, et aucune n'est jugée supérieure ou plus significative qu'une autre. On insiste toujours sur la nécessité de rechercher et d'explorer ces quatre grandes voies, afin que l'individu comprenne bien sa nature par rapport au monde qui l'entoure.

Les quatre points cardinaux sur le cercle transcendent les simples directions données par la boussole. Ils incarnent quatre grandes forces naturelles correspondant aux saisons et à leurs divers attributs.

Au nord est associée la sagesse. Sa couleur est le blanc, son animal fétiche le bison. C'est lui qui apporte la force et l'endurance. Du sud, lieu de l'innocence et de la confiance, vient la chaleur et la croissance après l'hiver. Sa couleur est le vert (parfois aussi le rouge) et son animal fétiche la souris. L'ouest est un lieu d'introspection, l'endroit où sonder son âme. On l'associe au noir, à la pluie et à l'ours. L'est est marqué du signe de l'aigle. Il a comme couleur l'or, pour les rayons du soleil, le jour naissant et l'illumination. Il donne la paix et la lumière.

Pour saisir toute la signification, il faut savoir que la vie consiste à gravir quatre collines, soit celles de l'enfance, de la jeunesse, de la maturité et de la vieillesse. Ces étapes, qui sont célébrées dans les rites comme les quatre principales périodes de la vie, correspondent aux quatre directions.
La première colline est le sud, contrée de l'innocence et de la confiance où l'enfant vient à la vie. La deuxième colline, celle de l'introspection, à l'ouest, est le site de la veille solitaire et de la quête d'une vision. Cette première quête a pour but de découvrir des signes de la présence permanente du Grand Esprit.

C'est le moment où les attributs d'un animal fétiche s'introduisent dans l'esprit du jeune Indien et forment une partie de son nom (Taureau Assis, Élan Noir, Cheval Fou, etc.). L'âme rêveuse qui habite maintenant l'adolescent permet à ce dernier d'accéder à des degrés de spiritualité plus élevés et d'avoir des visions pouvant lui servir de guides dans la vie.

La colline de la maturité, qui s'élève au nord, représente la découverte de ses aptitudes et de ses ambitions. C'est le terrain de la reconnaissance, où la recherche de la sagesse sous-tend et nourrit toute action. L'union profonde avec la vie se développe dans ce quadrant.

La dernière colline, celle de la vieillesse, est située à l'est. Elle constitue une période de tranquillité, de réflexion et de méditation, où les aînés peuvent transmettre leur science aux plus jeunes, car ils ont connu la joie et la peine et les nombreuses épreuves et vicissitudes de la vie.

http://www.rcmp-grc.gc.ca/pubs/abo-aut/spirit-spiritualite-fra.htm

Citation :
L'aigle dispose d'un système optique d'agrandissement extraordinaire. En effet, son œil est gros et profond, ainsi, l'image qui se forme sur la rétine est naturellement agrandie. Mais ce système n'est efficace que lorsque la luminosité est élevée, car la profondeur de l'œil assombrit l'image. C'est pourquoi l'aigle vole le jour et se pose la nuit. A la différence, le hibou et la chouette volent la nuit et non le jour, car le disque qui entoure leur tête capte le maximum de lumière, donc ils sont vite éblouis en plein jour.

Les récepteurs visuels de la rétine sont particulièrement denses dans deux régions différentes. La fovéa centrale qui permet de rechercher ses proies et la fovéa temporale qui permet de " zoomer " 4 à 8 fois plus au niveau des pattes, pour les capturer ainsi l'aigle peut fondre sur un petit rongeur à deux ou trois cents mètres au-dessous de lui avec beaucoup de précision.
Seuls les rapaces ont cette propriété d'un oeil à deux fovéas et il est probable que, comme la plupart des oiseaux, l'aigle soit sensible à une gamme de couleurs plus étendue jusqu'aux ultraviolets.

http://vision.animale.free.fr/aigle.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'Aigle "écrit" les róvás avec son Corps    Mar 23 Avr 2013, 17:26

Il est étrange de "voir" que l'Aigle "écrit, dessine" les róvás à l'aide tous les mouvements de son Corps  :

Aigle = SAS = 31+31 ou 30+1+31 = 62= 8

VIDEO d' Aigle


Et celle-ci, d'un faucon, vu chez Marc Lafontan :
http://au-bout-de-la-route.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle ».   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Les langues du serpent sont les ailes de l’aigle ».
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi manger et comment manger
» Nouvelle : Simon de Cyrène ou la Passion du Christ racontée autrement...
» Pourquoi les oiseaux ont ils des ailes
» Les langues romanes ne viennent pas du Latin !
» Quelles sont les motivations du Mal ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: l'éveil de la Kundalini: l’axe dressé au centre de l’Univers et de la Personne-
Sauter vers: