ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La sophrologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5660
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: La sophrologie   Ven 07 Nov 2008, 12:50

La sophrologie



Du grec ancien
:

SOS = Harmonie, Equilibre.

PHREN = Conscience, Esprit.

LOGOS = Science, Etude.






« La sophrologie est une science qui s’applique à l’étude de la conscience […] et un art fondé sur les techniques de sophronisation […] (qui) vise à mettre l’individu à même de prendre en main la conduite de sa propre réalité psychosomatique […] »


(définition extraite du « Lexique de sophrologie et de termes usuels » du Dr Jean-Pierre Hubert)

Origine de la sophrologie :


Le Professeur Caycedo, docteur en médecine et en chirurgie de la faculté de médecine de Madrid, spécialiste en neuropsychiatrie, fonde en 1960 le premier département de sophrologie clinique, au sein du service de neuropsychiatrie du Professeur Ibor, à l’hôpital de Madrid.
Depuis sa création jusqu’à nos jours, la sophrologie n’a cessé d’évoluer, bénéficiant d’une expérience de plus de 40 ans de pratique et des découvertes en neurosciences.

Définition de la sophrologie et de la sophrologie caycedienne :


« Sophrologie » est un néologisme crée par le neuropsychiatre espagnol Alfonso Caycedo, pour désigner une école scientifique conçue pour l’étude de la conscience et des valeurs de l’existence, par des techniques originales et reconnues.
Alfonso Caycedo a crée le terme de « sophrologie caycedienne » pour protéger légalement la sophrologie authentique, et plus particulièrement d’écoles « parallèles » utilisant abusivement le terme sophrologie, sans respecter les concepts et techniques originales développées par son fondateur.
La sophrologie caycedienne est par ailleurs régie par un code de déontologie que tout sophrologue caycedien s’engage à observer et respecter.
La véritable sophrologie s’oriente sur la recherche de la conscience, d’où sa devise :

« UT CONSCIENTIA NOSCATUR »

extrait de
http://www.sophroken.ouvaton.org/spip.php?article19

La sophrologie a deux courants






.

La sophrologie caycédienne, basée essentiellement sur la relaxation dynamique dite de Caycedo –RDC-, entend développer la conscience en sélectionnant le vécu positif en tant que phénomène c'est-à-dire qu'il s'établit sur le vécu. De plus en plus , vous trouverez l’appellation

« sophrologie existentielle » pour caycedienne, ou «sophrologie phénoménologique »





L’autre courant , que l’on nomme sophrologie de l’Ecole française, qui a longtemps porté le nom d’européenne , l‘école de Jean-Pierre Hubert s’est appelé jusqu’en 1998 « FACULTE EUROPEENNE DE SOPHROLOGIE ». Ce courant est alimenté par les recherches psychanalytiques de Sigmund Freud et le travail analytique de Alexander Lowen qui ont fait émerger des développements thérapeutiques très puissants et complémentaires de la sophrologie caycédienne.



La sophrologie analytique bio-énergétique instituée par le Dr Jean-Pierre Hubert est « découvrante » . Elle a pour principe et pour objectif d'utiliser l'expression corporelle et de laisser venir l'émotion pour trouver la voie de la conscience la plus ouverte en vivant et en évacuant le vécu existentiel négatif ,douloureux.

Le mérite de cet élargissement est de permettre d’utiliser l’inconscient du sujet, de lui faire prendre conscience de son Moi authentique , de retrouver les valeurs fondamentales du sujet sans être dans l’illusion , ce qui lui donnera un véritable sens à sa vie .





Les apports occidentaux :



La philosophie grecque , plus particulièrement celle de Socrate et de Platon , l'hypnose, le training autogène du Dr Schultz (Le Docteur Schultz a été nommé Président d' Honneur du premier congrès de sophrologie à Barcelone en 1970. Il est décédé huit jours avant l'ouverture ), la phénoménologie de Edmund Husserl, de Martin Heidegger, la bio-énergie de Lowen, la psychanalyse de Sigmund Freud et de Jacques Lacan, l’analyse des profondeurs de Carl G. Jung . La liste n’est pas exhaustive.



Les apports orientaux :



le yoga, le hatha-yoga, le yoga-nidra, la méditation bouddhiste, le tantrisme, le zen.



Les fondateurs :



Alfonso Caycedo , le génial inventeur de la sophrologie , neuropsychiatre à Barcelone en 1960, utilisant l’hypnose et voulant s’en dégager, crée la sophrologie ; il se nourrit des exercices de méditation et de respiration énergétique enseignés dans les ashrams hindous qu’il ramène d’un voyage en Inde et au Tibet, et qu’il adapte à l’esprit occidental .D’autres médecins l’ont rejoint dès 1968 : Raymond Abrezol , qui exerce à Lausanne sous l'appellation « sophrologue caycedien ». Armand Dumont, Espinosa Arroca, aujourd’hui toujours en activité à Madrid, Aguirre de Carcer, retiré en 1975, Luis Pérez -Slocker, médecin interniste et Jean-Pierre Hubert stomatologue, toujours au Centre de Paris depuis 1971, Tous sont médecins.



Trois collaborateurs de Caycedo, dont le Dr Jean-Pierre Hubert, ont reçu le diplôme de Professeur Honoris Causa de la Faculté de sophrologie de Bogota, diplôme signé de la main du fondateur Alfonso Caycedo.

http://www.sophrovie.asso.nc/pages/2versants.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
La sophrologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Sophrologie Caycédienne en théorie.
» La sophrologie.
» Sophrologie pour enfant dès 4ans
» Recherche livre sophrologie avec exercices pratiques svp
» Qu'est-ce que la sophrologie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Santé-Soins holistiques...-
Sauter vers: