ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?
-oui
35%
 35% [ 28 ]
-non
39%
 39% [ 31 ]
-je ne sais pas
21%
 21% [ 17 ]
-je n y ai pas réfléchi...
5%
 5% [ 4 ]
Total des votes : 80
 

AuteurMessage
Serena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 287
Date de naissance : 06/02/1961
Age : 56
Localisation : France
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Sam 05 Fév 2011, 04:03

Bonsoir Plénitude,
je te cite:


Citation :
L'illusion est "utile" et elle est PARTOUT au
même titre que la Vérité et que la Réalité. Elles se côtoient comme la
nuit et le jour, comme l' homme et la femme vivent côte à côte, ou
encore comme le visible et l'invisible.

Oui, l'illusion est utile lorsqu'on la voit comme une nécessaire maturation de l'Esprit, certes, et douloureuse sans aucun doute.(l'on perd un peu ses repères)

Et lorsque tu dis:

Citation :
L'Éveil est le discernement, la prise de conscience entre l'illusion et
la réalité. La conscience de garder son "pouvoir" de décider, la
liberté de penser et d'agir. Car au bout du tunnel, nous pouvons
retrouver la même lumière issue du même soleil . Par conséquent d' être
confrontés à des illusions différentes, sous d'autres formes et qu'il
est possible de prendre pour des réalités si nous ne faisons pas preuve
de suffisamment de discernement . C'est indéniable dans la vie et
indéliable de la Voie.

Là je rentre en concordance avec toi.

Alors,tu sais,l'éveil, j'ai seulement envie de dire que c'est une réalisation ou progression naturelle de l'Etre humain qui n'a point besoin de maintes tergiversations mais seulement d'être vécu comme tel,sans même besoin de témoigner: "Vivre ton êtreté dans la douceur infinie du moment présent.."

Quant au discernement,j'ai envie de te dire de faire confiance à ton intuition, celle qui vient de ton coeur (et de ta connexion divine, mais je pressens que tu l'a compris)

Belle continuation sur le chemin..

Serena


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Serena le Sam 05 Fév 2011, 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://serenagaia.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Sam 05 Fév 2011, 11:57



Bonjour Serena,

Merci pour ta réponse.
Que dire d'autre....? L' Éveil et la compréhension de la Pyramide sont très liés. L' Éveil et l' Amour sont très liés. L'ensemble permet d' atteindre l' Illumination...

Pourquoi , dans le passé, la Pyramide était elle, et est toujours un symbole très puissant?
Tout simplement parce que l' humain, d' aujourd'hui est "construit" sur le même principe, vit les même besoins dans un environnement "différent".

Pressentir est divin.... Je trouve cela formidable. J'ai remarqué que c'est un verbe que tu utilises bien plus souvent que d'autres et c'est rare. Ça "démarque" nettement...
Tu as fortement raison en affirmant que l' Éveil se vit.
Il existe deux sortes "d' Or". L ' Or de l' égo et "l OR DURABLE". L'or de l' égo s'illumine à son Éveil par appel du divin en soi, c'est à dire lors de l' appel de l' Âme divine à la "base". Celui-ci se produit lorsque l'on parvient à cet "état" pour ensuite Vivre en permanence l' Illumination.... Il se transforme alors en Or Durable.
L' être humain possède cette faculté fantastique. Il a le pouvoir de transformer ce qui n'a plus lieu d' être, en ce qui a lieu d' exister au moment présent. Cela ne signifie pas reproduire ce qui fut mais d'aller de plus en plus profondément vers soi-même et de se permettre d' aller vers le nouveau et l'inconnu en constance. C'est la base de la Pyramide.

Douce journée à toutes et à tous

La Pyramide en nous



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Sam 05 Fév 2011, 17:26

Bonjour Plénitude, Bonjour Serena,

Citation :
L'illusion et le rêve sont utiles pour discerner la réalité, donc le vrai. Même une immense Lumière, bien que ça se rapproche de la réalité, s'avère être au final: une illusion.

L'illusion est le royaume de l'inutilité du mensonge, tant envers soi même qu' envers les autres.
Citation :
Malheureusement, la Vérité ou la Réalité sont trop souvent altérées par l' égo ou par les croyances diverses, ce qui donne vie aux illusions surtout lorsque ça nous arrange bien.
Qu’est-ce qu’une « illusion » ?

Pour ma part, ce mot pris dans le contexte précis d’ « illusion vs réalité » du texte précité, contient une fréquence déstructurante car ne vibrant que sur des « préjugés » discriminants empêchant dés lors toute Unité.

Nous savons que nos états vibratoires ne sont sur la même fréquence car si cela était le cas, la « téléphonie » serait notre moyen de communication.
Citation :
La téléphonie étant la transmission à distance de la parole, sans voie spéciale utilisée, ni fil conducteur, ni tube acoustique. Les ondes émises restent invisibles; étant sans sonorité, la parole n'est pas perceptible pendant le parcours. Il faut que le récepteur soit accordé et c'est lui qui prend la vibration, silencieuse en elle-même, et la transforme, pour notre sens auditif, en paroles, en sons.
Peut-on dire alors que la perception d’une personne ne tient la route sur « son plateau » de perception ou n’est pas valable et donc est « illusoire/mauvaise car non réelle » ?

Non bien entendu. Aujourd’hui, je dis que tous les avis « personnels expérimentés » et toutes les expériences « physiques » sont « Authentiques » et donc légitimes. Il convient simplement de garder à l’esprit que, pour éviter tout piège, tout « enlissement » dans nos expériences, nous ne pouvons considérer ces derniers comme une « Finalité en soi ».

Par exemple :
Mon vécu de la pyramide est différent des écrits de Plénitude. http://antahkarana.forumzen.com/t408p30-le-jardin-hermetique

Cette perception « personnelle » qui semble « plus vaste » que son descriptif théorique - pour moi, réducteur et limitatif suite, à mes expériences - est-elle pour autant de l’ordre de l’illusion ?

Pour illustrer :
Citation :
2. Je me vois assise en lotus (ce qui n'est pas le cas en réalité) dans une pyramide. Mais que je m'y sens mal et á l' "étroit" (!). Ma tête est compressée dans la pointe de cette pyramide tandis que mes épaules sont écrasées par ces versants (!). Je me demande pourquoi donc cette sensation d'être "trop grande" pour cette pyramide ?

(tient, pourquoi donc ?)

3. Plusieurs faisceaux de Lumière, différents rayons donc entre perpendiculairement dans le haut de ma tête (je ne dis pas entre par le coronal car la sensation est bien différente de ce que j'ai déjà pu ressentir au niveau du coronal). Ces rayons sont en fait alignés - comme des petits soldats...lol - l'un á coté de l'autre, s'étendant d'une oreille á l'autre et tous, en une fois, comme á un signal pénètrent dans ma tête.

(ceci sera le début de la découverte des lignes « axiatonales » énergétiques présentes dans notre corps)

http://antahkarana.forumzen.com/t1715p60-petit-bestiaire-du-couple-sacre

(...)
7. Je me retrouve à nouveau, dans ma pyramide si étroite et inconfortable du début. Soudain je vois des mains invisibles soulever la pointe de la pyramide et la lever jusqu'à hauteur de mes oreilles. OUF! me dis-je, je respire! Cette petite pyramide sur ma tête ressemble au chapeau de Napoléon (lol). J'allais commencer à rire de me voir assise jusqu'au épaule dans une pyramide ouverte en haut avec un autre chapeau triangulaire sur ma propre tête quand derrière ma tete au niveau des oreilles, je commence á sentir un point d'énergie intense se former et devenir une grosse boule d'énergie. C'est tellement fort! Mais qu'est-ce, me demandais-je ? Et pourquoi derrière, dans le cerveau et pas au-dessus de la tête ?

(c’est grâce à ceci que je comprendrai que tant que nous sommes « prisonniés » de la pyramide, il nous est impossible d’expérimenter le « niveau » 9, á savoir le chacra 9, dont le rayonnement se concentre á l’arriére du cerveau dans sa partie basse, au niveau de la nuque = le cervelet appelé Arbre de Vie).
Citation :
Souvent, on entend dire qu'il faut se distancier des effets perceptifs corporels, comme s'ils étaient là comme un mirage de plus pour distraire l'aspirant spirituel.

Mais non, ils ne peuvent qu'être intégrés car ils constituent l'essence fondamentale de l'extase, qui n'est pas intellectuelle, cérébrale, mais PHYSIQUE. La dialectique existentielle est celle de la perception.

C'est un peu comme si l'Etre humain incarné dans la densité était trop virtuel, intellectualisé, mais pas correctement mentalisé (pas de façon circulaire). De ce fait, sa perception n'est pas cohérente, perturbée par la confusion avec une cérébralité trop poussée, une conscience narcissique redondante. L'Etre humain ne vit donc pas véritablement, intégralement, son corps en conscience: sa conscience n'est pas complètement intégrée dans ce corps, ou réciproquement.

Or donc, l'extase est le symptôme d'une incarnation plus complète, dans laquelle le corps et le mental, l'Esprit et la Matière, entrent en résonance mutuelle parce qu'il commencent à se Rencontrer véritablement.


La clé de l'émancipation est la Matière, donc le corps physique. Le problème de l'être humain dans la dualité n'est pas d'être incarné dans un corps, mais de n'être PAS ASSEZ incarné dans un corps (qui alors se densifie en compensation).

http://antahkarana.forumzen.com/t1859p15-naissance-et-mort


Citation :
j'ai seulement envie de dire que c'est une réalisation ou progression naturelle de l'Etre humain qui n'a point besoin de maintes tergiversations mais seulement d'être vécu comme tel,sans même besoin de témoigner: "Vivre ton êtreté dans la douceur infinie du moment présent.."
Les « témoignages personnels » - que beaucoup n’ose partager, le mot « égo» discriminant, les en empêchant -, ne pourraient-ils être simplement qu’une « progression naturelle de l’Etre » et ainsi le fait d’un Service que l’intégration/sublimation du narcissisme/égo « naturellement » induit ?

Citation :
Citation :
Citation:
Mais si c'est un « processus », ce ne peut être une fin en soi. Quant est-il exactement ?

C'est un processus parce que l'extase est assistée tant qu'elle n'est pas intégrée et maîtrisée dans la dynamique du Couple Sacré.

C'est la "grâce": l'octroi avant terme de l'expérience de la finalité.

Cela permet de progressivement sublimer le narcissisme jusqu'au point qui permet de Servir.

http://antahkarana.forumzen.com/t1859p15-naissance-et-mort

Citation :
À mon avis, l' Éveil et l'amour seraient très liés.
En effet.
Mais plus exactement, l'Éveil semble lié à des maîtrises diverses :

Les Douze Attitudes de la Maîtrise - Dance for Life 2002*

1. AMOUR - Reconnaître la VÉRITÉ de L'UNITÉ en tout.
2. ...


http://antahkarana.forumzen.com/t1894p90-eveil-illumination-y-a-t-il-une-pedagogie


Citation :
En Science Keylontique (= la science des Sons et de la Lumière), on définit l'amour comme étant un état d'harmonisation vibrationnelle. Ce que nous aimons est, dans un sens très réel, ce qui est en accord avec notre propre vibration fondamentale.

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Sam 05 Fév 2011, 23:23

Bonsoir Douceur
Chacun(e) interprète selon ce qui lui convient le mieux et selon son propre avancement.
Il me semble que dans mon article, concernant la Pyramide, je parle de celle ci en nous et non autour de nous.

En lisant cette partie de ton texte, j'ai eu spontanément la réponse qui figure à la suite.
Douceur a écrit:
2. Je me vois assise en lotus (ce qui n'est pas le cas en réalité) dans une pyramide. Mais que je m'y sens mal et á l' "étroit" (!). Ma tête est compressée dans la pointe de cette pyramide tandis que mes épaules sont écrasées par ces versants (!). Je me demande pourquoi donc cette sensation d'être "trop grande" pour cette pyramide ?

(tient, pourquoi donc ?)
Très bonne question, Douceur. Permets moi de répondre en spontané..
La Pyramide, comme elle est "présentée" est typique de l' Enseignement que chacun(e) devait découvrir par lui/elle même par le passé:
"Baisser la tête et les épaules" sont signes de soumission et d' humilité.
Lorsque l'orgueil est trop grand, il ne faut pas s'étonner de se sentir compressé, comprimé ou à l' étroit ,être ou avoir mal .
La parabole d'un célèbre Initié parlait de faire passer un chameau par le chas d'une aiguille
et que pour rejoindre la Maison du Père, il était nécessaire de passer par là. Ça veut tout dire.

Il est évident que lorsqu'on se sent "petit" au point de passer par le chas d'une aiguille on a l'impression de se trouver dans une pyramide immense... sans sensation d' être compressé.... Il est vrai qu'on se sent "petit" devant une montagne...

Toute vision, toute information reçue est un message transmis à méditer pour aller plus loin que les apparences.
Citation :
Nous savons que nos états vibratoires ne sont sur la même fréquence car si cela était le cas, la « téléphonie » serait notre moyen de communication.
La téléphonie est le moyen dense offert à l'humanité pour compenser le manque de télépathie.
Nul besoin d' être sur la même longueur d'ondes pour la télépathie il suffit de "savoir en soi" qu'on a les "outils nécessaires" pour communiquer et comment s'en servir. Il existe aussi une Lettre associée à un Nombre pour activer la connexion.....

Citation :
Non bien entendu. Aujourd’hui, je dis que tous les avis « personnels expérimentés » et toutes les expériences « physiques » sont « Authentiques » et donc légitimes. Il convient simplement de garder à l’esprit que, pour éviter tout piège, tout « enlissement » dans nos expériences, nous ne pouvons considérer ces derniers comme une « Finalité en soi ».
C'est pour cela que je ne publie pas beaucoup et de manière si diversifiée... mais ce qui est partagé a été testé, vérifié et vécu... et surtout dépassé pour beaucoup. Lorsque ceci est fait, je passe à autre "chose" de totalement inconnu pour mon intellect, accueilli en toute humilité et discernement.. Il y a les "réveils" des mémoires mais aussi du "totalement nouveau".
Beaucoup de passages et de clés de certains textes d' il y a plusieurs années sont repris avec une compréhension détaillée et se trouvent pourtant d'actualité après avoir été maintes fois dénigrés. C'ets déjà du passé et du dépassé....
Je ne suis donc pas surpris que le message de la Pyramide soit "interprété", car ça ne figure dans aucun livre, ni enseignement. Il est donc purement réducteur et d'ordre intellectuel... Tout comme ce que j'ai lu par la suite de cet article en référence à cette réponse : catalogué, classé et faisant allusion à des enseignements bien précis et bien ordonnancés d'autres auteurs....
Citation :
Cette perception « personnelle » qui semble « plus vaste » que son descriptif théorique - pour moi, réducteur et limitatif suite, à mes expériences - est-elle pour autant de l’ordre de l’illusion ?
C'est compréhensible pour certains, pas pour d'autres. Pour les uns, c'est le moment mais pas pour les autres... cela appartient à chacun. Entre autre, je n'ai pas vécu "que" la pyramide comme expérience.
Cela étaye ce qui est cité dans le texte: "car la vérité des uns est illusion pour d'autres". C' est donc purement illusoire de ma part, j'en conviens.

Reprenons, une citation de Bouddah (le 1er) qui disait:
"La naissance, la mort sont douleurs. Je suis là pour vous enseigner la douleur et aussi pour vous apprendre à vous en libérer. Toute recherche qui amène une dépendance due aux aléas de la vie sont douleur ou joie et toute sensation , vue, entendue, vécue ou issue du ressenti est illusion. Le bonheur lui même est une illusion, L'amour est une illusion car il offre une sensation et une dépendance. Toux ceux qui se complaisent dans les sensations de toutes sortes, se rendent dépendants de celles ci. Ils ne mettront pas fin à la roue des incarnations et de la souffrance..
Il n'y a qu'une vérité qui apporte la libération de la douleur, des illusions, et elle se trouve en son coeur, nulle part ailleurs
. C'est cette vérité qui libère de la douleur et des illusions, celle qui permet d'atteindre la Plénitude, l' Éveil et l'Illumination."
Donc même ce que j' écris ici présentement est une illusion, car quelque soit la sensation qu'elle provoque.... ;-) sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Dim 06 Fév 2011, 00:01


Bonsoir Ambre,

Ambre a écrit:
Lorsque la bouddhata s'éveille, elle peut expérimenter la réalité des mondes supérieurs dont le plan astral solaire. La bouddhata est l'essence divine. Cette essence immortelle est un embryon d'âme, un germe dont nous avons le devoir et la responsabilité de faire croître.

Dont le plan astral solaire.
Merci Ambre, c'est bon à savoir ...;)

Quelle partie? Briah, Aziah, Yetzirah...?
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5653
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Dim 06 Fév 2011, 09:25

Bonjour Plénitude,

:Bonbjour:

je ne sais où je t ai répondu celà, mais soit...
pour ta question

Yetzirah est dans le Plan Astral lunaire , Briah celui de l Astral solaire et tu le sais mieux que moi!
Selon la Kabbale,que tu connais, 6 est le nombre de la Sephirah Tiphereth /Soleil
6 est aussi le symbole de l'Hexagramme, les deux triangles inversés : 
symbole du spirituel, du Feu
symbole du matériel, de l'Eau
6 s écrit 110 et traduit la liaison du spirituel et du matériel et 110 c'est encore 11 et 0, à savoir 11/ la dualité et 0 exprimant la dynamique d'un changement de plan.


Ceci est réalisé et ouvre le chemin de l initiation lorsque s éveille la Bouddhata qui pour moi correspond à l attouchement de l atome étincelle d'esprit des gnostiques.
C'est pourquoi on dit que c est en Tiphereth que l'Homme est pleinement réalisé par l'union des deux plans, l'un, spirituel, l'autre, matériel.Or , ce n est que le début du chemin pour ma part et non une réalisation achevée...voir les trois kundalinis de F Favre dans la section approprié.


nb;j ai regroupé hier tes post sur la Pyramide dans le "jardin hermétique"

t Ambrasse et beau dimanch
e.


Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Dim 06 Fév 2011, 12:54

Bonjour Ambre,

Merci pour ta réponse.

En vérité, je ne sais que peu de choses.
Ma question n' était nullement destinée à une répétition de ce qui a déjà été expliqué, mais consiste plutôt à mettre l'accent sur ce qui suit et... trop peu souvent abordé.

Puisqu'il est question de la Sphère Solaire, il apparaissait bon d'avoir cette précision.
Je suis désolé de t'avoir fait répondre en double mais il y a deux raisons à ma question:

- Toute Sphère ou Séphiroth est composée de ces "sous plans". De Malkhouth à Binah...

- Dans cette Sphère Tiphéreth (Soleil) autant que celle de Guébourah (Mars), il est connu par les cabalistes, que sur certains "sous-plans" vivent des "Êtres/Entités" considérés comme "très dangereux" et qu'il est nécessaire d'avoir un degré de pureté intégrée pour aborder ce/ces plans.

Merci d'avoir déplacé ces posts à un endroit plus approprié.

La Pyramide en soi, fait suite aux différents "posts" concernant les Lettres Hébraiques..
Ce qui est cité n'est pas exhaustif et peut paraitre simpliste et d'apparence "construite".
Ce qui signifie qu'il existe une infinité de combinaisons qui sont d'après mon humble avis, des correspondances avec le vécu quotidien et une solution non négligeable et testée parmi tant d'autres. Il suffit simplement de "connaitre" la Lettre qui correspond à la situation vécue, afin d' éclaircir celle ci (on va dire) .

En plus bref, un panneau indicateur d'un chemin de purification profonde, atteignant en conscience le coeur des cellules. Ceci, bien sur, pour ceux et celles qui ont une approche sérieuse de la Cabale.
Par ce terme "approche sérieuse" qui peut paraitre barbare, je souhaite faire comprendre comment le Verbe peut être utilisé et reconnu dans les différentes épreuves vécues au jour le jour... ainsi que du Pouvoir libérateur des Lettres "en concordance" lorsqu'elles sont rendues vivantes en soi.

Beau dimanche à toi aussi...

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Dim 06 Fév 2011, 14:57

Bonjour Plénitude,
Citation :
Il me semble que dans mon article, concernant la Pyramide, je parle de celle ci en nous et non autour de nous.
En effet et, c’est bien pourquoi je te réponds que "mon vécu est « plus vaste » (= intérieure et extérieure) que le descriptif " en question qui, "pour moi, est réducteur et limitatif".

Tu reconnais d'ailleurs, toi-même, son coté réducteur :
Citation :
Je ne suis donc pas surpris que le message de la Pyramide soit "interprété", car ça ne figure dans aucun livre, ni enseignement. Il est donc purement réducteur et d'ordre intellectuel...
Il existe des enseignements sur les pyramides tant droites, qu’inversées, et imbriquées l’une dans l’autre - car selon mon vécu, l’une ne va pas sans l’autre, même si certains ne perçoivent en eux, pour le moment, que la pyramide droite -.

Si ton approche est digne d’intérêt, il n’en demeure pas moins qu’elle est limitative car d’une part, elle n’envisage pas la possibilité qu’il y ait d’autres pyramides intérieures/extérieures (à l’image des poupées russes) et d’autre part, cette étude s’arrête à un degré/nombre 8 – pour moi, tout á fait aléatoire -.

J’ai illustré le coté limitatif - mais c’est surtout et en premier lieu, la question de « l’illusion », point de départ de ce débat qui est visée avec cette illustration - avec une expérience parlant d'une pyramide car tout simplement, tu introduis toi-même ce thème – au demeurant déjà posté précédemment sur le forum - montrant donc que celle-ci n’était pas qu’intérieure. Mais je n’ai pas rejeté ta théorie. Simplement, je souligne qu’elle est incomplète/limitative. Et, si je n’adhère en totalité à tes écrits, mon respect pour ta Personne demeure.

Il est vrai que j’aurais pu poster la fin de l’expérience précitée ce qui aurait donné une vision encore différente des pyramides :
Citation :
8. Je respire donc maintenant librement mais que c'est drole mon nez et mes narines ont disparus (??!!) Mon corps physique est comme un "masque" sur moi car en fait, je me vois de l'intérieur vers l'extérieur. Je vois qu'á la place de mes narines se trouvent une petite pyramide toute lumineuse. Je place donc ma tete et ce qui était l'emplacement de mon nez dans mon masque physique et commence á respirer á travers celui-ci.

ou encore relater des transformations partielles telle celle-ci :
Citation :
(...) Très forte énergie au niveau du cou comme la précédente fois... même sensation de mon cou qui s'ouvre et de ma tête qui se détache et devient un triangle pointe vers le bas. A l'arrière de ma tête, dans ma nuque les énergies sont présentes á faire "craquer" mon cerveau.

Les pyramides sont donc soit autour/à l’intérieur, soit simplement dans une partie du corps, qui plus est, une fois la tête en bas, l’autre fois, la tête en haut, petites mais aussi grandes. Tout cela est possible parce que les pyramides (qui ne sont en fait que nos merkhabas) reliées à la 1D, 2D et 3D sont intérieures, tandis que celles correspondantes aux dimensions dites supérieures sont extérieures à notre enveloppe physique. Voici une illustration :




Citation :
En lisant cette partie de ton texte, j'ai eu spontanément la réponse qui figure à la suite.
Ta réponse ne reflète rien d’autre qu’un emportement dicté par tes émotions.

Les tentatives d’invalider la valeur de ma personne, les conseils/comportements moralisateurs et une analyse faussée par l'émotion/la confusion ne font que confirmer cet état de fait.
Citation :
Citation :
Chacun(e) interprète selon ce qui lui convient le mieux et selon son propre avancement.

"Baisser la tête et les épaules" sont signes de soumission et d' humilité.
Lorsque l'orgueil est trop grand, il ne faut pas s'étonner de se sentir compressé, comprimé ou à l' étroit,être ou avoir mal .
La parabole d'un célèbre Initié parlait de faire passer un chameau par le chas d'une aiguille
et que pour rejoindre la Maison du Père, il était nécessaire de passer par là. Ça veut tout dire.

Il est évident que lorsqu'on se sent "petit" au point de passer par le chas d'une aiguille on a l'impression de se trouver dans une pyramide immense... sans sensation d' être compressé.... Il est vrai qu'on se sent "petit" devant une montagne...

Citation :
La Pyramide, comme elle est "présentée" est typique de l' Enseignement que chacun(e) devait découvrir par lui/elle même par le passé:
Et c'est bien ce qu'il s'est produit.

Je « grandis » en ne me sentant ni plus petite, ni plus grande que la Nature, les Animaux et les Etres m’entourant. Et étrangement, les mots « avoir mal » ne me correspondent pas, la « souffrance » n’est plus mon lot, quand à « être mal/compressé », cela a aussi été « automatiquement » dépassé.

Citation :
Toute vision, toute information reçue est un message transmis à méditer pour aller plus loin que les apparences.
Une parenthèse, il ne s’agit pas de « visions », de films projetés ou d’images que je regarde mais bien de perceptions « physiques ».

Citation :
La téléphonie est le moyen dense offert à l'humanité pour compenser le manque de télépathie.
Nul besoin d' être sur la même longueur d'ondes pour la télépathie il suffit de "savoir en soi" qu'on a les "outils nécessaires" pour communiquer et comment s'en servir. Il existe aussi une Lettre associée à un Nombre pour activer la connexion.....
La télépathie, du grec têle (à distance) - pathos (émotion, souffrance de l'âme) a acquis un sens différent, mais à l'origine il désigne cela. L'autre nom, bien plus juste est télépsychie, du grec têle-psukhê, à distance - âme. Sachant que l'âme est le siège des émotions et des sentiments, son action à distance sera donc de transmettre des sensations, des sentiments et des émotions. Télépsychie convient donc parfaitement. Mais il n'englobe pas vraiment la transmission de pensées. Pour cela, le terme juste serait probablement téléphrénie, têle-phrên, à distance - pensée, intelligence.

http://www.psitk.com/tp5oldintro.php

Le transfert de la pensée (téléphrénie) et le transfert de la parole (téléphonie) –parole=pensée=logos- se font tous deux dans la même densité (à travers air/gaz, eau et solide), la différence entre ces moyens de communication ne se situe pas à ce niveau mais bien au niveau des fréquences émises. Dans le second cas, la fréquence trop élevée pour être audible pour l'oreille humaine est de l’ordre de l’ultrason (les infrasons se situent en dessous de 20 Hz et les ultrasons se situent au-dessus de 20 000 Hz.).

L’un ne « compense » donc aucunement l’autre, seulement le complète.


Citation :
Reprenons, une citation de Bouddah (le 1er) qui disait:
"La naissance, la mort sont douleurs. Je suis là pour vous enseigner la douleur et aussi pour vous apprendre à vous en libérer. Toute recherche qui amène une dépendance due aux aléas de la vie sont douleur ou joie et toute sensation , vue, entendue, vécue ou issue du ressenti est illusion. Le bonheur lui même est une illusion, L'amour est une illusion car il offre une sensation et une dépendance. Toux ceux qui se complaisent dans les sensations de toutes sortes, se rendent dépendants de celles ci. Ils ne mettront pas fin à la roue des incarnations et de la souffrance..
Il n'y a qu'une vérité qui apporte la libération de la douleur, des illusions, et elle se trouve en son coeur, nulle part ailleurs . C'est cette vérité qui libère de la douleur et des illusions, celle qui permet d'atteindre la Plénitude, l' Éveil et l'Illumination."

Donc même ce que j' écris ici présentement est une illusion, car quelque soit la sensation qu'elle provoque.... ;-)

Ici, il est fait mention des sentiments (douleur/joie/souffrance/amour) issus de ressentis émotionnels et non pas de perceptions physiques ou l’émotion est absente, ni même des projections holographiques - tout deux faisant pourtant également partie, de ce que tu nommes, illusions - qui pourtant aussi nous entourent.

Cette lecture « ne provoque » en moi aucune sensation particulière car je ne suis ni dans la douleur ni dans la souffrance ou la dépendance de l’amour humain. L’Amour de la Vie et de ses Créatures est mon état.

Les spéculations n'ont pas lieu d’être.



NB.: j'ai écris ce post alors que je n'avais pas encore pris connaissance de la réponse d'Ambre.

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Dim 06 Fév 2011, 23:27

Bonsoir Douceur.

Je comprend ton point de vue et je le respecte. Cependant le savoir intellectuel n'a jamais été la Connaissance.

Je ne pense pas être dans la réduction, c'est émettre des sous entendus peu flatteurs et un jugement de valeur. Suis-je dans le limité? c'est certain et c'est volontaire.
Je ne crois pas que je ne sache compter que jusqu'à "8" ou alors tu as raison de me montrer mon ignorance, car visiblement, je ne serais pas à la hauteur de la science infuse que font paraitre certain(e)s .
Citation :
Tu reconnais d'ailleurs, toi-même, son coté réducteur :
Tu relèves uniquement ce qui t'arrange et cela prouve une chose. C'est que ma taquinerie a porté ses fruits. Je me suis volontairement "diminué" pour voir comment la réaction pouvait être. Je suis servi dans la sublime manipulation des propos. Sincèrement, Bravo!

S'il appartient à certain(e)s de donner ou d'offrir des panneaux indicateurs, il ne sert à rien de développer la totalité. Ceux qui offrent ne sont nullement chargés de réaliser le "travail" à la place de l'autre . En effet, si la simplicité est incomprise, on peut imaginer ce que pourrait être le "compliqué".
En général, après les trois petits points, cela signifie que ça ne s'arrête pas là, que le "chemin est tracé" et qu' il appartient à chacun(e) d'utiliser son imagination créatrice pour aller plus loin..

J'ai lu ta réponse et dedans il y a toutes les positions de la Pyramide, devant, derrière, en haut , en bas, etc...
J'imagine que tu as voulu détailler intellectuellement ce qu'on pourrait appeler la Pyramide Volumétrique? Mais celle ci est bien plus que ce qui est soumis dans la revendication visible des réponses que tu soumets..
La Pyramide que je "développe" dans le texte concerné Ici est une pyramide du Verbe, mais apparemment cela t'échappe et ce n'est finalement pas important.
Cela ne s'adresse pas à toi seule.. D'autre part, tu as le droit de ne pas être d'accord et de revendiquer si tu connais ce principe primordial. Dans le cas contraire il apparaitrait sage de ne pas lancer de polémique sur ce qu'on ignore.
Citation :
Ta réponse ne reflète rien d’autre qu’un emportement dicté par tes émotions.
Les tentatives d’invalider la valeur de ma personne, les conseils/comportements moralisateurs et une analyse faussée par l'émotion/la confusion ne font que confirmer cet état de fait.
Qui parle d'analyse ou se sent analysée?
Je ne pense pas avoir été irrespectueux, ni moralisateur, ni dans une analyse faussée par l' émotion. Tu as posé une question , j'ai répondu dans la simplicité même de ce qui transpire dans les "étalages" et dans cette "vision" symbolique.
Toute personne intelligente aurait compris que le symbolisme de cette sensation de compression reflète l' orgueil démesuré et le manque d'humilité.
Je ne te connais pas sauf à travers tes écrits et je ne me permettrai jamais d' émettre une opinion de valeur. Cependant , puisque dans tes réponses tu tends la perche pour en savoir plus, je répond favorablement.
Je ne suis nullement responsable des interprétations et de la non-reconnaissance de la simplicité même et des dénigrements que peuvent avoir d'autres.
L'humilité consisterait, à mon avis, d'accueillir ce qui est proposé comme "faisant partie de tous les possibles", de tester et ensuite de palabrer utilement ou inutilement.
Je suis certain que d'autres se sont penchés sur ces propos de la "Pyramide du Verbe" reliée au quotidien et de ce que je précite.
La juste question à se poser en pareil cas serait la suivante:
Qui ? ou Quoi? génère ce "conflits" d' égos? Je ne doute nullement que certains soient en or.
Ce qui parait le plus important en ce cas, c'est de savoir que l'or de l' égo n'est pas l' Or durable.

Citation :
Les spéculations n'ont pas lieu d’être.
Effectivement aucune spéculation n' a lieu d' être.
Qui ou quoi spécule? je n'offre jamais en partage une recherche basée sur l'intellect ni sur une construction abstraite et encore moins sur une théorie non fondée. C'est du vécu, point.
Si mes partages, peu nombreux offrent une possibilité de réfléchir ou de méditer, cela concerne le lecteur. Il n'y a donc pas de spéculation de ma part.
D'autre part, je suis conscient que la Pyramide est bien plus que tu peux offrir...

Citation :
NB.: j'ai écris ce post alors que je n'avais pas encore pris connaissance de la réponse d'Ambre.
Pourquoi cette nécessité de préciser cela?
À cette précision, je peux répondre ceci:
Je me suis connecté vers 12h15 et le temps d'écrire, ma réponse à Ambre je l'ai postée vers 12h50. J'ai toujours le réflexe de regarder qui est connecté en même temps... À ton avis? qui était connectée durant ce laps de temps?

Une évidence cependant: 90% de "mes" textes sont dénigrés avant de "servir" quelques années ou mois plus tard. On peut se poser cette légitime question: Qui dénigrez vous? Plénitude ou l' Inspiration divine ? Toute "nouveauté" se transforme en queue de poisson. Il n'existe aux yeux de certain(e)s que LEUR VERITE.
Lorsque dans mon site de partage, je parle de "spiritueux" bien envinés, je sais de quoi je parle.

PS: je n'ai besoin de personne pour avancer et surtout pour offir les mémoires d'un passé grandiose qui échappe encore à beaucoup, que celui-ci soit connu ou totalement inconnu...
Certaines personnes ici présentes savent que ce n'est pas le plus "petit"..
J' obéi à une impulsion intuitive très poussée en ce qui concerne ce qui dérange. Je ne partage pas tout et même le peu de ce qui est partagé dans la simplicité n'est pas prêt à être accueilli. (ça, c'est de l'orgueil)
Quel miroir je renvoie?

Je terminerai cette réponse sincère et sans masque par:
Les délires de l'esprit sont parfois amusants, qu'ils soient de "douceur ou d'autres*" (jeu de mots*). ;-)
Ha oui, dans la citation de Bouddha, j'ai oublié de préciser que même les sensations physiques ou même le corps physique ne sont qu' illusions ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Lun 07 Fév 2011, 01:09

Re-bonsoir Douceur,

J'avais anticipé ta réponse et j'ai décidé de te répondre plus orienté dans le centre...
Je ne répondrai pas à ta réponse du texte précédent car cela ne fera que s'envenimer.

Citation :
Si ton approche est digne d’intérêt, il n’en demeure pas moins qu’elle est limitative car d’une part, elle n’envisage pas la possibilité qu’il y ait d’autres pyramides intérieures/extérieures (à l’image des poupées russes) et d’autre part, cette étude s’arrête à un degré/nombre 8 – pour moi, tout á fait
aléatoire -.
J'ose penser que je connais un peu le principe d' imbrication des poupées russes et des différents corps. L'image des poupées russes est pourtant incomplète, limitative et réductrice car c'est beaucoup plus complexe que cela.
Je me suis arrêté au Nombre "8" en précisant qu'il s'agissait du Nombre de l' Univers. Il s'agit donc d'une autre approche qu'on ne trouve pas dans les livres ni ailleurs mais dans l' observation de la vie quotidienne et des possibilités qu'elle offre. Je doute que beaucoup d'entre nous aient dépassé ce "point" universel. Y parvenir est déjà grandiose ce qui ne veut pas dire que s'arrêter à "8" soit la fin de toute progression...
Citation :
- .... montrant donc que celle-ci n’était pas qu’intérieure. Mais je n’ai pas rejeté ta théorie. Simplement, je souligne qu’elle est incomplète/limitative.
J'ai répondu dans le texte précédent que "la limite", c' était volontaire (afin de laisser à chacun(e) la possibilité de faire appel à son imagination créatrice jusque dans le vécu). Il est donc facile d'en conclure que c'est réducteur. Mais je pense qu'avant d'en arriver à cette conclusion, il est nécessaire d'avoir vécu la progression. Sans vécu, il n'y a pas d' expérience.
L'expérience qui reste intellectuelle sera toujours comme une recette de cuisine dont l' affamé pourra toujours se persuader d'être rassasié, son expérience ne sera jamais autre qu' illusoire, limitée et réductrice dans la mesure ou il n'en sera pas nourri dans la chair. La boucle n'est pas fermée.

Dans mon approche, je préconise les deux en simultané au quotidien. Je ne vois pas où cela serait limité et réducteur dans la mesure où je précise que c'est un travail de chaque instant....
Nous pouvons imaginer chaque situation au quotidien, en conscience, où chaque Lettre du Verbe, au nombre de 22, à la puissance 22 dans la chair, les cellules et ses mémoires peuvent être mises à "partie". C'est à dire que ce résultat obtenu des Lettres du Verbe à la puissance de lui même, celui ci à la puissance du nombre de nos cellules....(selon les mémoires incrustées dedans). C'est vertigineux et incalculable. Par conséquent, d'une "base de simple approche" jusqu'au Nombre "8" associé à un exemple évident,loin d' être exhaustif... donc loin d' être limité et réducteur. Il est nécessaire de "bien lire"...
Citation :
La télépathie, du grec têle (à distance) - pathos (émotion, souffrance de l'âme) a acquis un sens différent, mais à l'origine il désigne cela. L'autre nom, bien plus juste est télépsychie, du grec têle-psukhê, à distance - âme. Sachant que l'âme est le siège des émotions et des sentiments, son action à distance sera donc de transmettre des sensations, des sentiments et des émotions.
Télépsychie convient donc parfaitement. Mais il n'englobe pas vraiment la transmission de pensées. Pour cela, le terme juste serait probablement téléphrénie, têle-phrên, à distance - pensée, intelligence.
J'ai un esprit simple. Tout ceci est résumé depuis toujours par télépathie et j'utilise ce terme. N'en déplaise aux puritains et à ceux qui se complaisent dans le mental et les mots précis pour définir ceci ou cela. Ça ne m'intéresse pas. C'est loin d être dans la complication qu'on trouve la simplicité.

Ce qui m'intéresse, c'est la "technique" pour parvenir à "télépather" d' âme à âme et celles ci traduisent alors dans toutes les langues car il n'existe pas de barrière de langage pour elles. En bref, on contacte une âme et bien qu'elle parle une langue ou un dialecte dans le physique, c'est traduit du français en celle parlée par le récepteur. Lorsqu'on a révélé cette technique et qu'on l'a utilisée avec succès, il n'y a pas besoin de connaitre autre chose pour s'en servir.

En Égypte, cela était enseigné par la "Leçon" sur les Nombres et plus connue sous l'appellation de "La Leçon de l' Égyptien". Il utilise par ce fait et par cette "matière" la base des Nombres Sacrés et chacun(e) pouvait à loisir l'utiliser physiquement pour écrire ou transmettre à longue distance l' écrit physique. Cela correspond donc à ce qui est connu par les Initiés concernant le "Carré Magique" (Usage du Verbe par ce procédé). Il est alors possible de dialoguer ou de transmettre à qui "on veut" par un moyen physique jusqu'à l'autre bout de l' Univers pourvu qu'on connaisse le Nom du destinataire. (L'inverse peut se produire, en conscience, et on appelle ceci l' écriture inspirée que d'autres nomment "écriture automatique". Mais cette dernière peut s'avérer dangereuse pour qui n'a pas eu la "formation" fiable et nécessaire. C'est une simple base qui permet de développer l'intuition pure.)
Le "Carré Magique" est un procédé gardé dans le plus grand secret et uniquement transmis sous le "couvert du Manteau". Ce n'est donc pas de la télépathie mais un moyen de communication comme devait le comprendre tous les Néophytes. Ce n'est pas un hasard si cet enseignement était divulgué UNIQUEMENT dans la Grande Pyramide.... et que le mot "carré" comprend la définition de la base géométrique de le Pyramide...Il reste donc à chacun(e) à développer dans la "création-carré, base"" le symbolisme du Triangle ou de la Trinité... Mais tout cela n'est qu'une approche et sans l'utilisation du Verbe dans la chair (notre pyramide), cela ne restera jamais qu'un simple savoir intellectuel.. Où cela est il limitatif et réducteur? Pour qui ?
Citation :
...(...).... L’un ne « compense » donc aucunement l’autre, seulement le complète.
Tout ceci est intellectuel, et je ne cache pas que c'est "gonflant". Par télépathie , résumons simplement par "ensemble"... et ça pourra éviter de provoquer des situations conflictuelles basées uniquement sur des mots engendrant des "maux" que personne ne souhaite au fond de lui-même.
Citation :
Cette lecture « ne provoque » en moi aucune sensation particulière car je ne suis ni dans la douleur ni dans la souffrance ou la dépendance de l’amour humain. L’Amour de la Vie et de ses Créatures est mon état.
Personne n'en doute, car tout part de l' Intention pure... Alors pourquoi relever et répondre dans une visible justification? Ça provoque au moins cette réaction émotionnelle physique et conflictuelle.

Outre les frictions précédentes,
Je suis ravi de faire ta connaissance Douceur...


Dernière édition par Plénitude le Lun 07 Fév 2011, 01:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Lun 07 Fév 2011, 01:33

Bonsoir Plénitude,
Citation :
Je ne pense pas être dans la réduction, c'est émettre des sous entendus peu flatteurs et un jugement de valeur. Suis-je dans le limité? c'est certain et c'est volontaire.
Je ne crois pas que je ne sache compter que jusqu'à "8" ou alors tu as raison de me montrer mon ignorance, car visiblement, je ne serais pas à la hauteur de la science infuse que font paraitre certain(e)s .
A aucun moment, je n'ai porté de jugements moraux/de valeur sur toi, sur ta personne.
Dans chacune de mes réponses, je me suis concentrée uniquement sur tes écrits.
Citation :
mon vécu est « plus vaste » (= intérieure et extérieure) que le descriptif en question qui, pour moi, est réducteur et limitatif.
La différence entre jugement moral et jugement dialectique est très bien expliqué sur ce forum :
http://antahkarana.forumzen.com/t1691-jugement-moral-et-jugement-dialectique?highlight=jugement

Je ne peux que constater que ce n’est pas ton cas. Tant dans tes premières réponses que dans la dernière, tu ramènes tout à ma personne, à ma valeur en essayant de l’invalider par différents moyens.


Citation :
J'ai lu ta réponse et dedans il y a toutes les positions de la Pyramide, devant, derrière, en haut , en bas, etc...
J'imagine que tu as voulu détailler intellectuellement ce qu'on pourrait appeler la Pyramide Volumétrique? Mais celle ci est bien plus que ce qui est soumis dans la revendication visible des réponses que tu soumets..
La Pyramide que je "développe" dans le texte concerné Ici est une pyramide du Verbe,
mais apparemment cela t'échappe et ce n'est finalement pas important.
Non pas le moins du monde. Je citerai la Bible : « Au début était le Verbe et le Verbe s’est fait chair. » La vibration devint matière/corps pour traduire cela en langage courant. L’Alphabet Sacré illustre cela parfaitement.

Citation :
Citation :
Citation:
Ta réponse ne reflète rien d’autre qu’un emportement dicté par tes émotions.
Les tentatives d’invalider la valeur de ma personne, les conseils/comportements moralisateurs et une analyse faussée par l'émotion/la confusion ne font que confirmer cet état de fait.
Qui parle d'analyse ou se sent analysée?
L'analyse comme la focalisation sur ma personne ne sont qu'un constat de fait.
Citation :
Je ne pense pas avoir été irrespecteux, ni moralisateur, ni dans une analyse faussée par l' émotion.

Dois-je vraiment dans toutes tes phrases relever les manipulations, les dénigrements, les jugements de valeur, les conseils moralisateurs, les attentes, les insinuations, les spéculations, et ... aussi les illusions - point de départ de notre débat - ?

Je te cite : L'illusion est PARTOUT au même titre que la Vérité et que la Réalité. Elles se côtoient comme la nuit et le jour, comme l' homme et la femme vivent côte à côte, ou encore comme le visible et l'invisible.
Citation :
Cela ne s'adresse pas à toi seule.. D'autre part, tu as le droit de ne pas être d'accord et de revendiquer si tu connais ce principe primordial. Dans le cas contraire il apparaitrait sage de ne pas lancer de polémique sur ce qu'on ignore.

Je suis servi dans la sublime manipulation des propos. Sincèrement, Bravo!

La Pyramide que je "développe" dans le texte concerné Ici est une Pyramide du Verbe,
mais apparemment cela t'échappe

Toute personne intelligente aurait compris que le symbolisme de cette sensation de compression reflète l' orgueil démesuré et le manque d'humilité.

Je ne te connais pas sauf à travers tes écrits et je ne me permettrai jamais d' émettre une opinion de valeur.

Tu relèves uniquement ce qui t'arrange et cela prouve une chose. C'est que ma taquinerie a porté ses fruits.

L'humilité consisterait, à mon avis, d'accueillir ce qui est proposé comme "faisant partie de tous les possibles", de tester et ensuite de palabrer utilement ou inutilement.

La juste question à se poser en pareil cas serait la suivante:
Qui ? ou Quoi? génère ce "conflits" d' égos? Je ne doute nullement que certains soient en or.

D'autre part, je suis conscient que la Pyramide est bien plus que tu peux offrir...

Lorsque dans mon site de partage, je parle de "spiritueux" bien envinés, je sais de quoi je parle.

Je ne partage pas tout et même le peu de ce qui est partagé dans la simplicité n'est pas prêt à être accueilli. (ça, c'est de l'orgueil)

Quel miroir je renvoie?


Citation :
Citation :
Citation:
NB.: j'ai écris ce post alors que je n'avais pas encore pris connaissance de la réponse d'Ambre.
Pourquoi cette nécessité de préciser cela?
La réponse d’Ambre comme la mienne porte en partie sur les triangles inversés.

Citation :
À cette précision, je peux répondre ceci:
Je me suis connecté vers 12h15 et le temps d'écrire, ma réponse à Ambre je l'ai postée vers 12h50. J'ai toujours le réflexe de regarder qui est connecté en même temps... À ton avis? qui était connectée durant ce laps de temps?
Quand, je me suis connectée Ambre et toi aviez déjá posté.

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Lun 07 Fév 2011, 02:15

Citation :
A aucun moment, je n'ai porté de jugements moraux/de valeur sur toi, sur ta personne.
Dans chacune de mes réponses, je me suis concentrée uniquement sur tes écrits.
Lorsqu'on sait que l' écrit est le reflet de l'"intention pure, porter une appréciation limiative et réductrice est très significative.
Citation :
L'illusion est PARTOUT au même titre que la Vérité et que la Réalité. Elles se côtoient comme la nuit et le jour, comme l' homme et la femme vivent côte à côte, ou encore comme le visible et l'invisible.
C'est pourtant bien exprimé. Je n'ai pas compris cet amalgame d'interprétation sur l'illusion du départ par rapport aux illusions de la vérité, de la réalité etc.... Il semble pourtant que j'ai bien scindé les deux en "comparatifs" et que le déroulement depuis l'entrée du texte était suffisamment explicite...
Citation :
Dois-je vraiment dans toutes ces phrases relever les manipulations, les dénigrements, jugements de valeur, les conseils moralisateurs, les attentes, les insinuations, les spéculations, et ...
les illusions ?
Les "attentes" ? Je ne vois vraiment pas lesquelles. Pour le reste, Tu y mets ce que tu veux ....
Citation :
La réponse d’Ambre comme la mienne porte sur les triangles inversés.
Partiellement! La réponse d' Ambre ne porte pas que sur cela... Je reconnais qu'elle a eu l'intuition de comprendre le sens de ma question.
Les triangles inversés, la pyramide, etc... j'ai la prétention de "connaitre" et ceci sans vantardise ni revendication.. Ce qui est proposé est inconnu...
Dans quelques mois ou plus, cela sera partiellement mieux compris... J'ai confiance...

J'aurais aussi des partages inédits à communiquer sur la relation qui peut exister entre la Pyramide, le Verbe et la Kundalini* (Serpent de la Connaissance). Mais je ne pressens pas le moment venu et lorsqu'il sera là, je pressens fortement que cela sera contesté, dénigré ou interprété. J'en connais "l'origine" et c'est malheureusement dommage...

Beaucoup de traductions de la Bible sont totalement faussées...
Au début était le Verbe...
Il est connu qu'au début étaient l'immobilité, le néant et l'espace vide.... Le Verbe lui donna la Vie et le mouvement.... (mais cela est un autre sujet...)

On peut et on sait dire, j' "AI" le savoir, mais ce qui importe c' est d' ÊTRE la Connaissance. Avoir est limitatif, Être est total car lorsqu' on EST on A.
Pour exemple, on peut avoir l'amour, ça ne veut pas dire Être amour. Mais lorsqu'on est amour, on a l'amour .

L'essentiel, Douceur, est de transmettre la "connaissance" qui est loin d' être le "savoir", surtout intellectuel. Le Savoir n'est qu'une partie infime de l' Intelligence et la Connaissance EST l' Intelligence.
Ce qu' en font les autres, ce qu' ils en pensent, ce qu' ils en comprennent ou de l'usage qu'ils en font, ça les regarde, ça leur appartient.
Dès qu'une vérité nouvelle est divulguée, elle est d'office soumise à l'agression incompréhensive de beaucoup...

Peu importe le reste, Douceur


Dernière édition par Plénitude le Lun 07 Fév 2011, 03:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Lun 07 Fév 2011, 03:02

Bonsoir Plénitude,

Je dénonce le fait que tu essayes, et ce pour la seconde fois, de me faire un procès d'intention.

Citation :
Citation :
Citation:
A aucun moment, je n'ai porté de jugements moraux/de valeur sur toi, sur ta personne.
Dans chacune de mes réponses, je me suis concentrée uniquement sur tes écrits.
Lorsqu'on sait que l' écrit est le reflet de l'"intention pure, porter une appréciation limiative et réductrice est très significative.

Citation :
Citation :
Citation :
Citation:
NB.: j'ai écris ce post alors que je n'avais pas encore pris connaissance de la réponse d'Ambre.
Pourquoi cette nécessité de préciser cela?
À cette précision, je peux répondre ceci:
Je me suis connecté vers 12h15 et le temps d'écrire, ma réponse à Ambre je l'ai postée vers 12h50. J'ai toujours le réflexe de regarder qui est connecté en même temps... À ton avis? qui était connectée durant ce laps de temps?
Citation :
Citation :
Citation:
La réponse d’Ambre comme la mienne porte sur les triangles inversés.
Partiellement! La réponse d' Ambre ne porte pas que sur cela... Je reconnais qu'elle a eu l'intuition de comprendre le sens de ma question.


Tes réponses exclusivement tendancieuses et manipulatrices ne comportent aucun arguments.

Ne sais-tu argumenter et asseoir ta "connaissance" ?

Désires-tu dialoguer et confronter tes idées aux miennes ?

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 421
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Lun 07 Fév 2011, 13:31

Bonjour Douceur,

Je remets ci-dessous le récit de ton expérience

2. Je me vois assise en lotus (ce qui n'est pas le cas en réalité) dans une pyramide. Mais que je m'y sens mal et á l' "étroit" (!). Ma tête est compressée dans la pointe de cette pyramide tandis que mes épaules sont écrasées par ces versants (!). Je me demande pourquoi donc cette sensation d'être "trop grande" pour cette pyramide ?

(tient, pourquoi donc ?)

3. Plusieurs faisceaux de Lumière, différents rayons donc, entrent perpendiculairement dans le haut de ma tête (je ne dis pas entre par le coronal car la sensation est bien différente de ce que j'ai déjà pu ressentir au niveau du coronal). Ces rayons sont en fait alignés - comme des petits soldats...lol - l'un á coté de l'autre, s'étendant d'une oreille á l'autre et tous, en une fois, comme á un signal pénètrent dans ma tête.

(ceci sera le début de la découverte des lignes « axiatonales » énergétiques présentes dans notre corps)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(...)
7. Je me retrouve à nouveau, dans ma pyramide si étroite et inconfortable du début. Soudain je vois des mains invisibles soulever la pointe de la pyramide et la lever jusqu'à hauteur de mes oreilles. OUF! me dis-je, je respire!
Cette petite pyramide sur ma tête ressemble au chapeau de Napoléon (lol). J'allais commencer à rire de me voir assise jusqu'aux épaules dans une pyramide ouverte en haut avec un autre chapeau triangulaire sur ma propre tête quand derrière ma tete au niveau des oreilles, je commence á sentir un point d'énergie intense se former et devenir une grosse boule d'énergie. C'est tellement fort! Mais qu'est-ce, me demandais-je ? Et pourquoi derrière, dans le cerveau et pas au-dessus de la tête ?

(c’est grâce à ceci que je comprendrai que tant que nous sommes « prisonniés » de la pyramide, il nous est impossible d’expérimenter le « niveau » 9, á savoir le chacra 9, dont le rayonnement se concentre á l’arriére du cerveau dans sa partie basse, au niveau de la nuque = le cervelet appelé Arbre de Vie).

8. Je respire donc maintenant librement mais que c'est drole mon nez et mes narines ont disparus (??!!) Mon corps physique est comme un "masque" sur moi car en fait, je me vois de l'intérieur vers l'extérieur. Je vois qu'á la place de mes narines se trouvent une petite pyramide toute lumineuse. Je place donc ma tete et ce qui était l'emplacement de mon nez dans mon masque physique et commence á respirer á travers celui-ci.


-----------------------------

Tout d’abord, si l’on excepte le fait que ça se passe dans un triangle, une pyramide, cela ressemble beaucoup à un descriptif de naissance : épaules et tête à l’étroit, puis des mains qui tirent et font respirer (celles de la sage-femme ou du médecin accoucheur, qui tirent le bébé pour son premier respir à l’air libre)

On dirait une version stylisée d’une naissance, dans un triangle-pyramide, en position du lotus … une naissance bouddhique !

Le petit triangle qui se forme au-dessus du grand (le chapeau de Napoléon) évoque le Pyramidion qui se trouvait au-dessus de la pyramide de Giseh. Il était en or.

Vers la fin, tu respires sans nez, par une petite pyramide… surement une respiration pranique.
Avec perception du corps physique de l’int vers l’ext. Quelle expérience formidable !
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 421
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Mar 08 Fév 2011, 13:02

Mais comment as-tu fait pour obtenir cette expérience?

Tu parles de Merkaba.... As-tu fait une respiration spéciale?

On dirait une naissance ... en haut, au lieu d'une naissance en bas comme à l'accouchement.
Et tu passes au-delà du corps physique.
Ca me fait aussi penser à la sphère saturnienne décrit par Steiner.

Tu reproduis cette expérience à volonté?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Mer 09 Fév 2011, 22:22

Bonsoir Didiera,

Citation :
Mais comment as-tu fait pour obtenir cette expérience?

Tu parles de Merkaba.... As-tu fait une respiration spéciale?
Non, je n’ai rien « fait » à part me mettre à disposition en Comtemplation.

S’il est vrai qu’au travers de mon corps physique, terrain d’expérimentation, je vis un Enseignement, je ne fais pourtant jamais rien de particulier pour vivre quoi que ce soit.

Car comment pourrais-je Savoir quand je suis « prête » ? Comment Savoir si le le moment est « juste » /convergences Harmoniques / pour moi ou si je dois accomplir un exercice plutôt qu’autre chose ?

Pour les merkabas, je ne les ai expérimenté qu’après m’être incarnée dans la 3D « à 100 % » - comme dirait Sphinx - ce qui est logique puisque certaines conditions sont indispensables et incontournables pour passer à l’étape « suivante » .

Nous le savons, nous naissons avec seulement 2 brins d’ADN activés. Ces 2 brins correspondent à la 2D, au chacra sacré appelé encore chacra sexuel. Les relations sexuelles narcissiques, les perversions narcissiques, etc. reflètent la problématique de cette 2D. L’orsque nous activons un ½ brin supplémentaire (2,5 brins), nous avons accès aux premières bandes de fréquence de la 3D mais pas encore à la 3D entièrement. Il faut donc avoir activé en totalité son 3° brin d’ADN pour pouvoir prétendre être « entièrement » incarné.

A quoi peut ressembler une « naissance » -pour reprendre tes mots- en 3D ?

Citation :
Je grimpe une sorte de boyau vertical s'élargissant á son extrémité supérieure comme un entonnoir. Les parois n'étaient pas de caoutchou ou de pierre, c'était un matériaux inconnu de moi. En sortant, j'ai atteri dans un espace non terrestre. Mais "qu'est-ce donc? Oú suis-je?" Je me voyais á l'intérieur d'une sorte de "soucoupe métalique"(???). Au moment oú j'allais faire une réflexion, je constate que tout, autour de moi, rayonnait de Lumiére Jaune... aucune autre couleur que du jaune... Lumiére dans laquelle je baigne entiérement moi aussi... J'étais en extase.

/NB : tout se vit sans décorporation, assise sur mon canapé, dans mon salon/.
Et la lumière jaune n’est rien d’autre que la couleur de la 3D (3 brins ADN = 3° chacra).

Si la forme « soucoupe » est étonnante, « l’absence d’objet » l’est tout autant.

Citation :
Tous les objets tridimensionnels autour de nous ne servent qu'à apaiser notre soif de possessivité narcissique, dans notre confusion infantile, voire foetale, avec le potentiel collectif. Tous ces objets 3D sont des hochets pour les bébés que nous sommes.

Plus encore, ce sont aussi des distractions phénoménales qui exercent sur nous une fascination qui nous écarte de la conscience de l'essentiel, et donc de l'émancipation.

Lorsqu'il n'y a plus de 3D, il n'y a plus de support pour la possessivité narcissique, tout simplement.

http://antahkarana.forumzen.com/t2501-l-espace-et-le-temps


Pour en revenir aux merkabas.

Sans être d’abord complétement incarné en 3D, il est impossible de vivre ses merkabas, et de manière synchrone la construction de nos corps énergétiques. Contrairement à ce qui circule comme informations à ce sujet, nos corps énergétiques ne sont « plus innés » (ils se re-construisent parallèlement aux développements de nos merkabas) puisque dépendant, comme tout le reste, de l’activation de tous les brins d’un ADN (Keylontique : 12 brins électriques et 12 brins magnétiques/ADN). Et que l’on accepte ce détail significatif ou non, il semble pourtant que pour pouvoir expérimenter les densités semi-éthériques puis les éthériques, les corps éthériques sont indispensables. Autrement dit, sans corps énergétique adéquant à la densité, pas de « voyage » en merkaba (sauf éventuellement dans le bas astral).

Citation :

8. Je respire donc maintenant librement mais que c'est drole mon nez et mes narines ont disparus (??!!) Mon corps physique est comme un "masque" sur moi car en fait, je me vois de l'intérieur vers l'extérieur. Je vois qu'á la place de mes narines se trouvent une petite pyramide toute lumineuse. Je place donc ma tete et ce qui était l'emplacement de mon nez dans mon masque physique et commence á respirer á travers celui-ci.

9. Mon attention revient á mes mains dans l'air qui commencent á bruler vif. Mes mains sont soulevées á nouveau et dirigées vers mon visage. Mais quelle surprise !!. Leur parcours est arrêté net par une de mes enveloppes éthériques... C'est comme si j'étais habillé d'un scaphandre mais énergétique qui empêchaient mes mains de toucher ma peau physique. J'ai l'impression d'avoir un casque de moto sur la tête. Mes mains commencent á parcourir cette "nouvelle" enveloppe de moi-même. Je caresse ma tête éthérique, mes jambes éthériques (donc je m'abaisse pendant la méditation pour toucher mes peids), mes bras, mes épaules,... C'est incroyable de pouvoir toucher et palper notre moi éthérique...
Tu remarqueras Didiera, que ce que je pensais être mon corps physique est en fait mon « premier » corps éthérique.

Citation :
Ca me fait aussi penser à la sphère saturnienne décrit par Steiner.
Qu’est-ce que cette sphère ?
Je demande cela car, il y a en effet des anneaux autour de nous, comme il y a un aussi un Oeuf Cosmique qui nous protège... je ne connais le concept dont parle Steiner.

Citation :
Tu reproduis cette expérience à volonté ?
Je le reproduis sans le reproduire – sans le même vécu physique de base – car il s’agit d’un processus déjà engagé et conscientisé. Après le premier merkaba/premier corps éthérique arrivent les étapes suivantes, c’est-à-dire l’activation du 4°, 5° brins d’ADN, etc. qui s’accompagnent chacun d’un merkaba et d’un corps éthérique supplémentaire.

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 421
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Mer 09 Fév 2011, 23:16

Citation :
Car comment pourrais-je Savoir quand je suis «
prête » ? Comment Savoir si le le moment est « juste » /convergences
Harmoniques / pour moi ou si je dois accomplir un exercice plutôt
qu’autre chose ?
Ben, quand tu prépares un plat dans ta cuisine, tu sais que le moment est juste si tu veux que ton estomac arrête de crier famine... C'est pareil pour préparer une expérience spirituelle.

Cette grande lumière jaune m'évoque plutôt le Soleil que la 3D. Je sais bien que le 3ème chakra est jaune, mais bon la 3D c'est plutôt gris pour moi... enfin je veux dire Terrestre. Je dirais que tu es montée dans le Soleil. Normal qu'il n'y ait pas d'objets, puisque tu es dans la lumière.

Mais ce boyau vertical de matière inconnue m'intrigue. Saurais-tu l'associer à une partie du corps? ou a Sushumna?

Steiner parle des sphères planétaires, la dernière étant celle de Saturne, qu'il décrit comme celle des Idées derrière les formes. Je ne suis pas sûr que ça soit ça, en fait. Quoique l'Oeuf cosmique avec les anneaux puisse l'évoquer.

Autour de 'nous'? Vous étiez combien dans le scaphandre ?!


Donc, si ce n'est pas trop indiscret (nous sommes entre nous:) ), tu as déjà pris contact avec combien de merkabas-corps éthériques associés ?
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 421
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Jeu 10 Fév 2011, 15:08

.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Ven 11 Fév 2011, 19:33

Bonsoir Didiera,

Citation :
Citation :
Car comment pourrais-je Savoir quand je suis « prête » ? Comment Savoir si le le moment est « juste » /convergences Harmoniques / pour moi ou si je dois accomplir un exercice plutôt qu’autre chose ?
Ben, quand tu prépares un plat dans ta cuisine, tu sais que le moment est juste si tu veux que ton estomac arrête de crier famine... C'est pareil pour préparer une expérience spirituelle.
Une enfant à l’école primaire ne sait si ce sont les consonnes sifflantes ou les gutturales que doivent d’abord être appréhendées, ni si la voyelle i est plus importante/différente que la u. S'en remettre à plus « Intelligent » semble sensé. Cette Conscience est parfois nommée : EnSeigneur, Saint Esprit, Présence, Guide Intérieur, Oiseau, etc.


Citation :
Cette grande lumière jaune m'évoque plutôt le Soleil que la 3D. Je sais bien que le 3ème chakra est jaune, mais bon la 3D c'est plutôt gris pour moi... enfin je veux dire Terrestre. Je dirais que tu es montée dans le Soleil. Normal qu'il n'y ait pas d'objets, puisque tu es dans la lumière.
Avec un recul suffisant, et des expériences ultérieures qui suivent une Logique implacable, je puis affirmer qu’il s’agit bien de la 3D. Cette lumière jaune était « jaune » telle la couleur « primaire » jaune et non pas orangée, dorée ou blanc-or telle la lumière délimitant le Canal Christique Central – découvert peu après et dont je ne comprendrai la fonction que plus tard -:

Citation :
(...) Ce que je constate encore de trés intéressant : plusieurs jours de suite et ce hors méditation, travail est effectué sur le même coté de mon cerveau - cela a commencé par le coté droit, plusieurs jours durant un faisceau de lumière s'est enfoncé de mon crane avec une perception « aigue/pointue » (quand je sens une « perforation » se faire dans mon cerveau, il me suffit de fermer les yeux pour voir un faisceau blanc-or d'á peu prêt 5mm de diamètre me rentrer perpendiculairement sur le coté supérieur droit du cerveau) et ce chaque jour au même endroit exactement, au mm prêt en plus ! Quelle précision !! Je n'ai pas fait attention au nombre de fois, oú cela s'est produit mais je pense á 3X. Les jours d'après se fut sur la partie gauche et vous allez rire, exactement au même endroit que sur la partie supérieure droite comme si un instrument de mesure extrêmement précis pouvaient calculer avec précision l'endroit oú percer.

Citation :
Mais ce boyau vertical de matière inconnue m'intrigue. Saurais-tu l'associer à une partie du corps? ou a Sushumna?
Si, l'on prend ces définitions du Sushumna :
Citation :
Un large canal appelé sushumna (tu-mo ou du-mo en chinois) court le long de la colonne vertébrale du muladhara au sahasrara.

ou

Le nadi Sushumna ( le feu cosmique ) correspond à la moelle épinière dans le corps physique et c'est par lui que monte la Kundalini - c'est-à-dire l'énergie spirituelle latente, ou puissance divine - sous la forme d'un serpent lové.
On constate qu’il y est fait mention d’un canal énergétique intérieur - qui semble ressembler au Canal Christique Central - mais pas un conduit/gaine extérieur(e) entourant tout le corps physique á l'image d'un « boyau ».

Physiologiquement, un parallèle peut être fait avec les organes de reproduction féminin mais transposé à une autre échelle, á celle de la Matrice Originelle.

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 421
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Sam 12 Fév 2011, 20:38

Comme une sorte de long vagin s'ouvrant sur un Utérus de lumière !

Ou comme une tige de lotus s'ouvrant sur la fleur aux milles pétales ...

Nous rentrons dans les mystères cachés de l'énergie sexuelle féminine ...


Mais, avec un Merkaba, où voyage t-on? Dans l'espace? dans le temps? dans les mondes parallèles?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Jeu 17 Fév 2011, 20:00

Bonsoir Didiera,

Citation :
Mais, avec un Merkaba, où voyage t-on? Dans l'espace? dans le temps? dans les mondes parallèles?
Distinguer le merkaba, pris dans le sens, de « champ merkabique » entourant tout et toute chose manifestée, du « véhicule » merkaba à proprement parlé est important car ces concepts sont différents tout en étant complémentaires.

L'ensemble des deux pyramides forme le champ merkabique/merkaba. Le champ merkabique est à imaginer comme un « système de circulation et de communication » qui permet une connection ininterrompue, continuelle à la Source.

Si le champ merkaba permet donc la circulation sans entrave des énergies de la Vie universelle, ce merkaba est aussi la structure par laquelle la Conscience se manifeste.

Par ce champ, la Conscience peut se manifester dans le temps, l'espace et la matière car des parties de la Conscience, attendant d’être intégrées, sommeillent dans les autres dimensions (4D, 5D, etc.). Cette Conscience morcelée est à la base des « plateaux de perception ».

Citation :
Citation :
The personal Merkaba Field represents the organic personal Merkabic Circulatory System through which consciousness manifests into space-time-matter and by which embodied consciousness receives a continual supply of Life Force energy, (Stream of Multi-dimensional Consciousness) and open personal relationship to God-Source while ensconced within manifestation.

http://www.keylonticdictionary.org/Words/M/Merkaba%20Mechanics.htm
Le champ Merkaba personnel représente le système circulatoire (Merkabique) organique personnel au travers duquel la conscience se manifeste dans l'espace-temps-matière et par lequel la conscience incarnée reçoit un approvisionnement continu d’énergie de Force de Vie (courant de conscience multidimensionnelle) et ouvre, permet une relation personnelle avec Dieu Source lorsqu'elle est blotti à l'intérieur de la manifestation.

Si le champ merkabique est permanent, le véhicule merkaba, lui, est transitoire.
Citation :
Citation :
The Merkaba Vehicle is a transient (not permanent) Merkabic structure of interwoven, spiraling electro-magnetic fields that when activated, allows for molecular cohesion of the physically manifest atomic body structure during Star Gate travel and Ascension.

(…) Activation of the Merkaba Vehicle is required to achieve Eternal Life, time travel and Star Gate passage.

(The Forbidden Testaments of Revelation – Page 12)
Le véhicule Merkaba est une structure de tissu interne transitoire (non permanente), un champs électromagnétique spiralé qui lorsqu'il est activé, permet la cohésion moléculaire de la structure atomique du corps physique au cours du voyage au travers des Portails Stellaires (Star Gate) et de l'Ascension.

(...) L'activation du véhicule Merkaba est nécessaire pour atteindre la Vie Éternelle, le voyage dans le temps et le passage du Portail Stellaire (Star Gate).

(Le Testament Interdit de l'Apocalypse - Page 12)

http://www.keylonticdictionary.org/Words/M/Merkaba%20Mechanics.htm

Il y a, par exemple, des véhicules merkabas regroupant 6 dimensions (merkabas dimensionnels) à l’image des poupées russes rendant possible la bilocation et la bi-localisation de la conscience dans des densités différentes, comme des véhicules regroupant 9 dimensions permettant un déplacement complet et réciproque entre les trois premières densités, etc. Le véhicule est complet quand il regroupe les 15 dimensions.

Mais
Citation :
Citation :
A damaged personal Merkaba Field is utterly incapable of activating the natural Merkaba VEHICLE through which the Divine Freedoms of self-directed space-time transit, natural Star Gate passage, genuine Spiritual Identity Integration and real "Ascension" are possible.
Un champ Merkaba personnel endommagé est tout à fait incapable d'activer le VEHICULE Merkaba naturel à travers lequel les Libertés Divine de transit autogéré de l’espace-temps, le passage des Portails Stellaires naturels (Star Gate), l’intégration de la véritable Identité spirituelle et la réelle "Ascension" sont possibles.

Citation :
À partir de 208 216 av. J.-C., les Champs Merkaba de TOUTES les formes de vie sur Terre ont été endommagés et il en a résulté la même chose dans leurs rapports directs, naturel et ouverts dans les deux sens avec le Courant de Vie Éternel et la Source-Dieu Vivante.

L'interaction dynamique entre les Spirales Merkaba tournoyant à l'opposé l'une de l'autre crée au centre de chaque paire de spirales une arène de manifestation connue sous le nom de Corps Radial. Des Spirales Merkaba qui tournoient correctement créent et nourrissent le hologramme de manifestation en facilitant la transformation des Courants de Force de Vie Primordiale en provenance de la Source-Dieu dans les particules sous-atomiques composant la matière.

Quand ils fonctionnent correctement, les Champs Merkaba relient chaque atome dans la création à la Source-Dieu et à la conscience illimitée en tant qu'énergie que la Source-Dieu produit éternellement. Malgré tout, si on utilise avec persistance le Libre Arbitre dans la direction de l'Expression Opposée, la loi naturelle de physique appelée Cause et Effet produit ses effets, et cela peut aller jusqu'à l'élimination du cadeau perpétuel que constitue notre rapport avec l'Être Christiaque Universel ou les Atomes Grains de l'Étincelle-Dieu personnelle.

La nature auto-renouvelable de la Vie Éternelle dans le Cadre de la Création dépend de la communication constante entre l'Atome Grain Kristos Cosmique et les Spirales des Champs Merkaba qui lui correspondent. Si cette communication est coupée à cause d'un usage extrême et inapproprié du Libre Arbitre, c'est comme si on fermait la porte qui ouvrait jadis sur la Source-Dieu. Ce qui reste manifesté devient une Création Finie, parce qu'elle « finit » par s'auto-détruire après avoir dépensé l'énergie de la Force de Vie qui lui restait. Alors que les lois naturelles de physique garantissent que l'Atome Grain et les Champs Merkaba au niveau Cosmique (Krist) restent intacts et auto-renouvelables à perpétuité, les Atomes Grains Universels et Champs Merkaba plus petits sont influençables par l'usage du Libre Arbitre et peuvent être endommagés ou devenir dysfonctionnels à cause d'un usage excessif du Libre Choix dans une direction opposée au Divin.

http://www.french.azuritepress.com/the_kristos.php

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 421
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Ven 18 Fév 2011, 23:57

Merci douceur, mais ça c'est la théorie, je la connais plus ou moins. Ce qui m'intéresse, c'est la pratique !

Et comme tu es quelqu'un qui relate facilement ses expériences - et un grand merci pour ça :) -, je me demandais si tu ne nous aurais pas raconté un petit voyage en Merkaba...

Ou quelqu'un autre.
Car enfin ce n'est pas qu'un concept sorti de l'imagination des ésotéristes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Lun 11 Juil 2011, 16:34

Qu’est-ce qui n’est pas Illumination ?

Tous ceux qui cherchent à évoluer vers leur plein potentiel font face à un moment donné à la notion d’Illumination. Cependant, pour la majorité, cet état mystique de conscience pleinement éveillée demeure un concept intellectuel : un état aussi éloigné que gagner à la loterie nationale. Est-il possible que notre concept de l’illumination soit erroné ?

Car si c’est le cas, nous faisons alors des efforts pour réaliser un état qui n’existe même pas.Je pensais autrefois que l’illumination était une expérience particulière dans laquelle il y aurait des feux d’artifice cosmiques intérieurs, suivis par des révélations stupéfiantes aux proportions bibliques, se terminant dans l’ajustement total de ma relation avec tout ce qui existe dans ce monde. Dans mon approche j’ai ardemment recherché cette expérience comme un point précis à atteindre où je finirais par tout comprendre, et, simultanément, où je me sentirais extraordinairement bien pour toujours et à jamais, Amen! Combien j’avais tout faux! Je suis toujours ouvert à une telle expérience intérieure, mais tandis que je continue mon voyage le long des couloirs de cette vie, je découvre que « l’illumination n’est certainement pas ce que je pensais que c’était ». Merci mon Dieu !


Tout d’abord, juste le fait de savoir qu’il existe un état d’être appelé « illumination » est en soi une expérience d’illumination. Beaucoup d’êtres sont tellement liés à leur passé, aux conséquences de leurs pensées, paroles et actions, que toute leur énergie est investie dans la survie. Ils ne lèvent même pas les yeux pour se demander « Pourquoi le ciel est-il bleu ? » Ils sont simplement reconnaissants qu’il ne pleuve pas ce jour-là. Pour un tel individu, s’éveiller à l’idée qu’il y a plus à expérimenter dans la vie qu’une tristesse sans fin, le dur labeur et les épreuves, c’est cela l’illumination.

Une fois que j’ai été en mesure de lâcher l’idée erronée que l’illumination était une expérience particulière et explosive et que c’était en fait quelque chose de plus réaliste que des feux d’artifice intérieurs suivis de joyeux délires 24 heures sur 24, je me suis ouvert à une perspective complètement différente : celle que l’illumination est continuelle et qu’elle continuera de l’être éternellement.

Curieusement, l’expérience qui me tira de mes illusions concernant l’illumination s’est produite par le biais d’une relation intime. Lorsque j’avais environ 38 ans, j’ai été attiré par une femme merveilleuse qui était beaucoup plus jeune que moi avec qui je me suis intimement engagé. Mon mental me disait que ce n’était pas quelque chose de bénéfique. Heureusement, mon cœur l’a emporté sur mon conservatisme. C’est au cours de cette relation que j’ai découvert le sens de l’intimité… C’est pendant cette rencontre intime que j’ai réalisé que ce n’était pas du tout l’illumination que je cherchais, c’était l’intimité.


Je cherchais désespérément l’intimité avec moi-même, avec Dieu, avec la nature, avec ma famille, avec tous les humains que je rencontrais, avec mes chats, avec mon écriture, avec les plantes, avec la pluie qui tombe, avec ma douleur, avec mes rêves et mes visions et avec tous les instants de cette expérience que nous appelons « vivre notre vie », comme faire la vaisselle et la lessive.

Bien sûr, l’intimité, pour qu’elle soit authentique, demande que nous nous montrions conscients et « présents » au cœur de toutes nos expériences. Réaliser cela, pour moi, a été un moment d’illumination. Je ne suis parvenu à le réaliser qu’en entrant dans une expérience à laquelle mon mental avait totalement résisté. Je me suis alors aussi rendu compte que jusque-là, j’avais utilisé mon mental comme outil principal pour rechercher l’illumination; je pensais que je pourrais l’atteindre par la pensée, la compréhension et l’analyse. Encore une fois, je me trompais.

Aujourd’hui je suis heureux de ne pas être éveillé, arrivé à destination cosmique et ayant reçu un « Diplôme en Illumination » du multivers stipulant que j’ai accompli « l’ultime tâche spirituelle ». Aujourd’hui, je perçois l’éveil à de nombreux niveaux et l’un d’entre eux est l’acceptation que chaque jour est rempli d’expériences d’illumination, si seulement je les laisse entrer. A présent ma vie est parsemée de possibilités potentielles continuelles d’illumination :

L’illumination c’est réaliser que je suis responsable de mes propres expériences.

L’illumination c’est réaliser que ma Présence Intérieure est une expérience partagée.

L’illumination c’est être reconnaissant envers Dieu, quoique Dieu représente pour moi, pour chaque expérience qui se manifeste à moi.

L’illumination c’est savoir que mes épreuves sont toujours une bénédiction déguisée de croissance potentielle et de sagesse.

L’illumination c’est savoir que rien dans ma vie n’arrive par accident.

L’illumination c’est être capable de vivre des moments simples, comme se promener et apprécier le paysage.

L’illumination c’est être disposé à faire de petits pas chaque jour pour me nourrir, me soigner, m’enseigner et me guider moi-même.

L’illumination c’est connaître la différence entre réagir et répondre.

L’illumination c’est être capable d’extraire le Dharma de mon drame.

L’illumination c’est être capable de me pardonner, et donc à autrui.

L’illumination c’est être en mesure de s’asseoir avec les autres tandis qu’ils passent par des difficultés, sans me sentir obligé de trafiquer leur expérience.

L’illumination c’est de rire de mon propre sérieux, ou de ma sottise, jusqu’au point d’avoir mal aux tripes ou que les larmes coulent de mes yeux.

L’illumination c’est d’espérer que quoi que Dieu soit, il est profondément conscient de moi et que je ne peux donc jamais être seul.




Découvrir que l’illumination « n’est pas ce que nous pensions que c’était » est une raison de célébration ! A partir de ce moment, des portes dans nos esprits et nos cœurs s’ouvrent et la lumière de l’authenticité se déverse à travers des fissures qui s’élargissent de plus en plus dans nos idées erronées qui se dissolvent.

Demeurer dans cet état d’émerveillement nécessite de garder un esprit ouvert. Chaque fois que nous décidons de quelque chose, simultanément nous fermons la porte à la croissance continuelle. L’illumination c’est reconnaître que nous faisons de telles erreurs le long du chemin. L’illumination c’est savoir qu’il y a toujours plus à découvrir.

En s’approchant de l’illumination de cette manière, comme un voyage sans fin avec des continuels « Aha ! » nous permettons à nos expériences de vie d’être une histoire que Dieu nous raconte afin que découvrions et redécouvrions notre soi illimité, sans fin, éternel et mystérieux.

Je suis également ouvert sur le fait d’avoir totalement tort à propos de tout cela. Si je découvre que j’ai tort, cela aussi sera ‘illumination’.

Michael Brown

http://www.urantia-gaia.info/2011/06/25/quest-ce-qui-nest-pas-illumination/#more-1311
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Dim 07 Aoû 2011, 20:11

Bonsoir à tous,

Voici un dialogue entre deux personnages - dont l’un se reconnaît comme « Gourou » (Adrew Cohen, personnage contreversé) et l’autre comme un « Pandit » - oú la différence entre états de conscience et paliers de conscience sont abordés mais surtout oú la notion de « l’Evolution de l’Eveil » est introduit :

Citation :
Le Gourou et le Pandit

l’évolution de l’éveil
Andrew Cohen et Ken Wiber dialoguent

Introduction

(...) Puisque nous nous réapproprions des termes spirituels anciens pour les transcender, jetons un regard neuf sur le mot Gourou, qui en sanscrit signifie littéralement « pourfendeur de l’obscurité », celui qui enseigne la libération spirituelle en se fondant sur sa propre expérience directe, sa réalisation. Dans l’investigation toujours mouvante et de plus en plus profonde de WIE, Andrew Cohen cherche à mettre en lumière la signification de l’éveil pour le monde d’aujourd’hui et cela à travers le véhicule résolument moderne d’un magazine. Aussi, comme peut-être peu de ne nos lecteurs le savent, Andrew combat vigoureusement la marée de l’anti-autoritarisme de ce monde post moderne en faisant siennes les exigences traditionnelles du principe du Gourou et en défendant la relation maître-disciple comme étant une association radicale pour l’évolution humaine. Farouchement indépendant, Andrew forge à travers son expérience une nouvelle spiritualité, qu’il nomme « éveil évolutif », qui prend sa source dans les profondeurs mystiques propres aux traditions de l’éveil en Orient, et sa force dans l’intérêt passionné tout occidental pour le potentiel évolutif collectif et individuel de l’homme.

Ken Wilber dit souvent : « je suis un Pandit et non un Gourou. » Son verbe ailé et fulgurant a déjà honoré ces pages, apportant une sagesse de Pandit authentique qui enflamme nos coeurs et aiguise nos esprits, et nous pousse à réfléchir en profondeur à l’ensemble de la vie humaine, nous inspirant un désir de plonger dans de plus vastes profondeurs et d’atteindre notre potentiel le plus élevé. Ken donne sa propre définition de son rôle « un Pandit est un pratiquant spirituel qui, parce qu’il a aussi un goût pour l’académique ou l’intellect devient un enseignant du Divin, un orateur et un défendeur du dharma, un samouraï de l’intellect. »

Véritable guerrier du verbe, Ken a écrit plus de dix-huit volumes (traduits dans plus d’une vingtaine de langues) pour articuler sa « théorie du tout » constamment en évolution. Dans un âge oů la fragmentation post-moderne et le relativisme mènent dangereusement la pensée contemporaine vers le gouffre du nihilisme, la voix indépendante de Ken s’élève pour défendre une synthèse intégrale, saine et profondément spirituelle, des modèles de transcendance orientaux, de la philosophie occidentale et de la psychologie du développement.

http://www.enlightennext.org/magazine/FR/j21/gurupandit2.asp

AC:Est-ce, comme tu le dis, parce qu’il est essentiel que l’évolution progresse vers des paliers de développement de conscience plus élevés avant de pouvoir soutenir et interpréter fidèlement l’expérience d’états de conscience plus élevés ?

KW:Tout à fait. L’une des raisons pour lesquelles certains sont gênés par ces notions de palier ou de déploiement évolutif, c’est qu’ils ont eu personnellement des expériences très profondes d’états de conscience qui sont parfois de nature non-duelle. Par conséquent, ils se méfient de cette idée qu’il nous faut progresser palier par palier de manière évolutive pour accéder au non-duel. Mais ce n’est pas ce que nous disons. L’état non-duel ou le vide pur lui-même est toujours présent à chaque palier de développement. Tout comme il est présent dans les atomes, les carottes, les chiens, les enfants, les adultes, partout oů l’on pose les yeux. Même de très jeunes enfants peuvent vivre des états seconds temporaires de nature subtile, causale ou non-duelle, pour la simple raison que tout être humain se réveille, dort, tombe dans le sommeil profond. Les trois grands états de conscience (être éveillé, rêver, dormir) correspondent aux trois grands domaines d’existence (grossier, subtil, causal). Dans l’état éveillé, on est conscient du domaine grossier, quand on dort, on est conscient du subtil, et dans le sommeil profond on devient conscient du causal. Le non-duel est ce témoin toujours présent qui traverse tous ces états différents. Ainsi, tous les êtres humains ont à leur disposition des états grossiers, subtils et causals, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, ainsi que le terrain non-duel toujours présent. Toute personne peut vivre, donc, à n’importe quel palier de développement, un état second des différentes réalités, grossière, subtile, causale ou non-duelle. Afin que ces états temporaires deviennent des traits permanents, on doit évoluer à travers les paliers en purifiant le véhicule, dans le domaine de la forme, afin qu’il puisse de façon extatique, permanente et continue embrasser ces états plus élevés.

AC:C’est là tout le problème. Car comme tu l’as fait remarquer de façon très éloquente dans ton livre Boomeritis, l’ego, ou le moi narcissique, veut à tout prix qu’on le laisse tranquille, et résiste de façon agressive et parfois violente à l’idée qu’il n’est pas déjà parfait et qu’il doit changer.

KW:Exactement. Et pour répondre, on peut simplement dire : « C’est bien. Si vous pensez réellement être déjà éveillé, tant mieux, je suis heureux pour vous. Si vous ne voulez pas passer par des transformations évolutives pour raffiner votre véhicule parce que vous êtes déjà dans une union extatique vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec le Divin, j’en suis heureux. Mais si ce n’est pas le cas, revenez à la réalité ! »

AC: Par la purification du véhicule, il y aura, pourrait-on dire, une émergence progressive d’un sentiment profond d’obligation ou d’un élan compulsif extatique pour donner tout son coeur et toute son énergie au processus évolutif, afin que la gloire libérée de notre propre nature absolue émerge en tant que nous-męmeen ce monde.

KW:Absolument. On peut l’exprimer très simplement. De toute évidence c’est très difficile à incarner, mais la règle de base est la suivante : demeurez dans le vide, embrassez la totalité du monde de la forme. Et le monde de la forme se déploie, évolue, se développe. Par conséquent, en demeurant en tant que vide plein de béatitude, votre devoir est d’embrasser extatiquement le monde de la forme et de le pousser.

AC:C’est exact. De le pousser, c’est le point le plus important.

KW:Absolument.

AC:Parce que, par rapport à la question de ce que l’éveil signifie, cette notion de pousser sur le monde de la forme, ou contre l’inertie du monde, afin de l’éveiller, est une idée que beaucoup trouvent difficile et même contraire à ce que la « spiritualité » est censée être.

KW:Encore une fois, je comprends les hésitations et les questions que cette idée soulève. Je pense qu’il nous faut étudier plus clairement les faits. Examinons les différentes sortes d’états qui sont à notre disposition, plus spécifiquement regardons ces trente dernières années durant lesquelles cette génération à fait tant d’expériences, en termes de chemins spirituels et de pratiques diverses, et regardons les résultats réels. Je pense qu’on arrive maintenant au point oů nous réalisons qu’il nous est nécessaire d’avoir une sorte de pratique intégrale, une pratique qui donnerait à la fois de l’importance à l’immanence de l’esprit en termes de manifestation dans le présent, et à la nature transcendante de l’esprit. Une pratique qui serait en somme, leur mystérieuse union : le non-duel. Et c’est mystérieux; c’est une histoire d’amour. Entre Shiva et Shakti. Et comme toute histoire d’amour, on ne pourra jamais la comprendre, mais notre coeur est plongé dans son mystère. Le mystère, c’est que vous êtes radicalement la seule chose qui existe dans l’univers et pourtant toutes ces choses émergent en vous. Et dans un sens, les formes plus denses ne sont que votre pied gauche plus lent. Mais vous devez pousser sur votre propre densité dans le monde de la manifestation afin de la pénétrer de la conscience que vous êtes éternellement là. C’est cela la partie de « poussée ». Et si les gens ne veulent pas se donner à cela, alors je crains qu’ils ne se retrouvent coincés dans des états de simple quiétude ou de cessation ou de simple immersion dans la manifestation sensorielle.

AC:Ne penses-tu pas que c’est finalement pour ça qu’on est là ? Pour nous libérer d’une identité purement relative et de tout attachement à une perspective non éveillée qui nous emprisonne, afin de pouvoir nous engager aussi parfaitement que possible dans le processus de la vie ?

KW:Exactement. Je te suis totalement et aussi, comme tu le sais, la seule expression que nous ayons en tant qu’individu est à travers ce véhicule individuel spécifique dont nous disposons. C’est pour cela que nous avons intérêt à sacrément le polir !

http://www.enlightennext.org/magazine/FR/j21/gurupandit3.asp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?   Mar 16 Aoû 2011, 22:25

Eveil Evolutif (complément)

Citation :
Le Gourou et le Pandit
Andrew Cohen et Ken Wiber dialoguent

KW:Et je pense qu’on en trouve la raison dans ce que nous venons de dire : un sage vivant, disons, il y a millier d’années, pouvait avoir une profonde réalisation de dharmakaya ou de vide pur, une réalisation profonde de nirvikalpa samadhi et aussi avoir une profonde réalisation de l’union avec la forme. Ce sage aura donc à la fois une réalisation du vide et du monde de la forme et réaliserait qu’ils sont intrinsèquement un, l’un et l’autre. Et pourtant, ce sahaj, ce sage presque parfaitement éveillé d’un point de vue non-duel, ne pourra qu’être un avec le monde de la forme présent à son époque. Ce monde de la forme là ne va pas avoir le genre de connaissance que nous avons aujourd’hui dans le monde de la forme.

AC:Tu veux dire des connaissances sur l’évolution ?

KW:Sur l’évolution en particulier sa nature exacte, ce que cela signifie, ce qui se passe dans le monde de la forme. Dans le monde de la forme, nous assistons clairement à un glissement vers un accroissement des niveaux de différenciation et d’intégration, de complexité et d’unification. Cette profonde compréhension est d’importance car cela signifie que notre véhicule ici-bas voit plus clairement les processus actifs dans le monde de la forme. Cela change tout. Peu importe la profondeur de l’éveil d’une personne vivante voici mille ans, le monde de la forme n’incluait pas cette connaissance. Donc elle ne faisait pas partie de sa réalisation bien que sa réalisation du vide fût aussi puissante que la nôtre aujourd’hui, car le vide est le vide, il ne change pas, rien ne bouge, et ainsi de suite. On n’enlève rien au sage qui vivait voici mille ans. Nous avons un seul avantage sur lui, nous sommes vivants aujourd’hui. Dans mille ans, d’autres regarderont notre monde de la forme et riront beaucoup de nos bêtises. Mais en attendant, à nous d’incarner le vide radical dans ce monde de la forme-ci, et le résultat en sera, oui, une sorte de vide évolutif. Ou pourquoi pas « d’éveil évolutif ».

AC:Or, de la façon dont je le comprends, l’élément essentiel de cet éveil évolutif, est la soumission à la dynamique d’une compulsion qui s’éveille spontanément et qui pousse à participer de tout notre coeur au processus d’évolution au service de l’évolution elle-même. C’est cela, l’éveil évolutif, et pas simplement la réalisation d’une transcendance ou d’une libération personnelle de ce monde.

KW:Tout à fait.

AC:Et c’est ce changement d’accent sur lequel je voudrais attirer l’attention je crois que c’est ce qui compte, finalement lorsqu’on cherche à définir l’éveil pour aujourd’hui. Car, alors qu’il y a de plus en plus de personnes qui s’intéressent à l’éveil et à ce que cela signifie, je pense qu’au moins quatre-vingt-dix pour cent de ces personnes n’entendront parler que de transcendance, de transcendance personnelle. En général bien sûr, cela s’accompagnera d’un appel à la compassion et au désintéressement, mais n’aura que rarement ou jamais cette passion émancipée et révolutionnaire pour une transformation totale du monde, qui émerge d’un coeur spirituel réellement libéré du monde. Ce qui est proposé le plus souvent est une sorte d’étrange breuvage tiède fait d’un mélange d’anciens concepts d’éveil et d’idées sur la compassion très « new age » fondées sur l’affectif et très clairement le feu de la libération ne vient pas de ce lieu-là.

http://www.enlightennext.org/magazine/FR/j21/gurupandit2.asp
Revenir en haut Aller en bas
 
Éveil, Illumination... Y a-t-il une pédagogie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» les 10 entraves qui empêxhent d'atteindre l'éveil
» réveil nocturne / le moindre bruit dérange / boules kies
» réveil en pleine nuit à heure fixe bébé 11 mois
» Bébé de 7 mois et réveil matinal - Besoin de conseils!
» Problèmes de réveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: l'éveil de la Kundalini: l’axe dressé au centre de l’Univers et de la Personne-
Sauter vers: