ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 KUNDALINI TALES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: KUNDALINI TALES   Mer 06 Juin 2007, 15:53

KUNDALINI TALES



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


L'interview de Richard Sauder


Karmapolis : Kathleen Sullivan, Brice Taylor ou Cathy O Brian ainsi que des témoins moins médiatisés, évoquent tous leur passage dans des «bases» militaires, des complexes souterrains parfois très étranges. Est-ce plausible ou cela fait-il partie d’une mise en scène ?

Richard Sauder : Il y a effectivement un grand nombre de personnes qui affirment avoir été enlevées par ce qui semble être des unités militaires américaines ou des agents des services de renseignements et emmenées dans des installations ou des bases souterraines dans lesquelles elles ont vécu ou été témoins d’événements et de procédures très inhabituels. Dans certains cas, ces gens ont eu affaire à des entités apparemment non humaines ou peut-être extraterrestres. Alors que la fréquence de ce genre d’événements augmente au fur et à mesure que les années passent, je suis enclin à penser que certains de ces témoignages sont crédibles si pas une grande partie d’entre eux. Souvent, ces histoires ont un rapport avec le contrôle mental. Au cours de mes recherches, j’ai personnellement contacté des personnes qui ont m’ont confirmé leur enlèvement dans d’étranges installations souterraines. Je ne peux parler que de ceux avec qui je me suis entretenu et qui ont témoigné publiquement. Christa Tilton est peut-être mieux connue pour avoir médiatisé dans les années 80 son histoire d’enlèvement dans une base secrète connue, selon elle, sous l’appellation de «Dulce». Une base où elle aurait vu des technologies étranges, des créatures surprenantes et où elle aurait vécu nombre d’expériences bizarres. Il y a aussi Melinda Leslie qui est très activement impliquée dans les recherches et les révélations sur ce thème précis parce qu’elle a elle-même été enlevée et vécu certaines expériences. Il y a encore Larry Warren, un ufologue qui est avec Peter Robins, co-auteur du livre «Left at East Gate», et qui a été emmené dans une profonde installation souterraine secrète qui se situe sous la base militaire américaine de Bentwaters dans le sud de l’Angleterre. J’ai aussi rencontré Carol Rutz, auteur du livre «A Nation Betrayed» qui s’est exprimée sur ces sujets parce qu’elle avait été elle-même victime d’expériences horribles pendant son enfance et son adolescence.
À cet égard, je peux aussi mentionner feu Karla Turner qui évoque sommairement la question des bases dans ses recherches et que j’ai brièvement rencontrée peu de temps avant sa mort.
Ces expériences et ces enlèvements dans des bases souterraines sont évidemment des mises en scène, elles sont théâtralisées! Dans le sens où il ne s’agit pas d’événements normaux faisant partie du quotidien, il est logique de penser qu’il s’agit de mises en scène. La question est de savoir pourquoi et par qui ces situations ont été orchestrées ? Plus je travaille sur ce genre d’histoire, plus je suis contraint de remettre en question la nature même de la réalité. Peut-être que tout ce qui se passe sur cette planète est programmé par les réalisateurs du film qui pourrait s’appeler «La vie sur terre» et dans lequel nous sommes tous partie prenante. Peut-être que ces réalisateurs se cachent dans des souterrains. Bien que le contrôle mental soit une thématique récurrente à toutes ces histoires, il y a aussi un lien avec la génétique qui ressort de ces affaires d’enlèvements.
Peut-être, par votre question, cherchez-vous à savoir si tous les êtres humains, tous les êtres «apparemment» humains, sont réellement humains ou du moins d’origine terrestre. Peut-être que d’autres êtres sont si intimement mêlés à l’espèce humaine qu’ils ont la capacité de mettre en scène des opérations par lesquelles ils emmèneraient des hommes dans leur réalité en manipulant des militaires américains et en utilisant des installations souterraines militaires pour couvrir leurs agissements. Cela soulève évidemment la question de savoir à quel point notre réalité «terrestre et humaine» que nous percevons et reconnaissons comme telle, l’est vraiment ! Je serais tenté de répondre : qui peut le savoir ? J’en suis arrivé au point où il me semble évident que nous sommes totalement inondés par des contrevérités, la désinformation, des mensonges, la propagande, des supercheries et des mystifications de toutes sortes. Quel esprit sensé peut encore croire que ce qui se dit dans les journaux ou à la télévision correspond «vraiment» à ce qui se passe sur Terre ? Comme probablement, la plupart de ceux qui liront cette interview, j’ai été à l’école où j’y ai appris toute une série de vérités sur la vie, le monde, l’histoire, la société, l’univers et ainsi de suite jusqu’à l’écoeurement. Aujourd’hui, je remets tout en question.

Pourquoi le contrôle mental ainsi que le phénomène des abus rituels et sataniques semblent-t-ils si répandus aux Etats-Unis ?

Richard Sauder : Le plus simple serait de dire qu’en ce moment, le système militaire et économique des Etats-Unis est le plus influent de la planète. Il est difficile de savoir si cette situation va se perpétuer dans l’avenir mais quoi qu’il en soit, les Etats-Unis sont aujourd’hui la puissance mondiale dominante et elle l’impose de manière très violente. Apparemment, un tel système aussi brutal que violent a besoin de sacrifier un grand nombre de victimes pour maintenir son règne sanglant et tyrannique. On pourrait spéculer sur l’existence de Magiciens malveillants qui s’adonnent secrètement à la magie noire et se nourrissent de l’énergie mentale, émotionnelle et physique d’innocentes victimes pour alimenter leurs noirs desseins.
Dans la même veine, n’est-ce pas une coïncidence qu’à l’époque de la cruelle colonisation impériale espagnole des Amériques, l’Eglise catholique perpétrait des crimes odieux sous l’Inquisition. Combien ont été démembrés, décapités, empalés, brûlés sur des bûchers et torturés à mort par les catholiques? Je pense que les atrocités que la soi-disant église «chrétienne» a commises au cours de l’Inquisition espagnole peuvent très certainement s’apparenter à des «abus rituels et sataniques». Il s’agit d’un thème récurrent dans l’histoire et les Etats-Unis ne sont rien d’autre qu’un nouvel épisode de cette triste série.
N’oubliez pas que le rôle des sociétés secrètes et initiatiques est intimement relié à l’exercice du pouvoir politique, religieux et économique et cela tout au long du millénaire.
En ce qui concerne l’Amérique d’aujourd’hui, souvenez-vous que George W.Bush est un membre initié de la fraternité secrète des Skull and Bones de l’Université de Yale (NDT : Tout comme le furent son père et son grand-père). Il est de notoriété publique que les rites et rituels de cette fraternité sont très corsés et macabres. Des centaines de membres initiés de cette société secrète occupent des postes influents dans le gouvernement américain, la haute finance et l’industrie. Nous savons que les membres de cette fraternité sont loyaux entre eux mais en vérité nous ne savons pas grand-chose sur les buts réels des Skull and Bones qui n’ont jamais été révélés. Toutefois, si les actes et les propos de George W.Bush sont révélateurs des objectifs cachés de cette fraternité, alors on peut en conclure que cette dernière est étroitement liée à l’exercice du pouvoir et cela sans aucune considération pour la loi, l’éthique et les conventions sociales si ce n’est la force brute. En bref, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une forme de fascisme. Et le fascisme est inévitablement lié au sadisme et à des pratiques sadiques comme la torture, la répression politique, la suppression de la liberté d’expression et de pensée et ainsi de suite. Pour répondre à votre question, il existe un groupement aux Etats-Unis qui prend vraiment la direction du fascisme et ce collectif a une influence considérable auprès du gouvernement, de l’armée, de l’industrie, des banques, des mass média, des universités et des institutions religieuses. Ces forces sombres et fascistes exigent des victimes sacrificielles pour faciliter leur prise de pouvoir et leur contrôle. Un scénario très sinistre.


Dernière édition par le Lun 25 Juin 2007, 09:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Mer 06 Juin 2007, 15:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il semble que les «programmeurs» et autres «spécialistes» du contrôle mental ne font plus appel à des drogues (comme dans l’opération MK Ultra) mais plutôt à des machines génératrices d’ondes. Est-ce vraiment l’arme ultime ? Les «mind reading machine» sont-elles aujourd’hui opérationnelles?

Richard Sauder : Oh, mais je pense qu’aujourd’hui aux Etats-Unis, on utilise encore des substances chimiques et pharmaceutiques pour contrôler les esprits, et plus spécialement encore pour le contrôle mental des masses. C'est-à-dire qu’un bon 60% des systèmes municipaux de distribution des eaux aux Etats-Unis sont traités avec des dérivés de fluor sous prétexte d’une politique officielle de santé publique. Évidemment, le fluor a toute une série d’effets secondaires sur l’esprit et le corps. Cela entraîne une passivité mentale et physique et nous rend plus vulnérables à un contrôle social et politique. J’ai lu, par exemple, que pendant la seconde guerre mondiale, les Nazis avaient mis du fluor dans l’eau potable des camps de prisonniers dans le dessein de contrôler les individus. Pire, le peuple américain est l’une des populations les plus droguées de la planète. À l’école, un grand nombre d’enfants sont drogués par les psychologues sous prétexte qu’ils présentent des «troubles du comportement» ou des «problèmes de concentration». Des millions de personnes, en ce inclus un grand nombre d’enfants, consomment des substances puissantes altérant le fonctionnement émotionnel et mental comme le Valium, le Prozac, la Thorazine et bien d’autres médicaments. Le taux de consommation de drogues psychiatriques dans ce pays est très élevé. Il faut prendre conscience que notre société se métamorphose en une sorte d’asile dont les «patients» doivent êtres médicalisés pour pouvoir fonctionner «normalement» en société. En Union Soviétique, les dissidents étaient envoyés dans des unités carcérales psychiatriques pour y être «rééduqués». Ici, les enfants à problèmes sont repérés alors qu’ils n’ont encore que 8 ou 10 ans. Les psychologues du gouvernement commencent ensuite le traitement psychiatrique et la «rééducation» de ces gamins qui sont encore à l’école primaire ou secondaire. Ils n’attendent pas qu’ils aient 20 ou 30 ans pour les droguer. Ils le font directement, sans attendre alors que ce ne sont que des enfants. C’est bien plus sophistiqué que les pratiques soviétiques antédiluviennes, vous ne croyez pas ?
Ne parlons pas de tous ces additifs chimiques dans la nourriture et les boissons consommées par la majorité de la population. L’homme moderne est devenu un véritable laboratoire expérimental ambulant grâce aux industries agro-alimentaires et chimiques. J’ai déjà évoqué les composés fluorés ajoutés dans les réservoirs d’eau de la plupart des localités et villes américaines. Mais la nourriture contient également des agents chimiques actifs comme les composés d’aluminium ou d’autres substances tel le glutamate de sodium qui est un additif alimentaire très commun et qui, en cas de doses élevés ou cumulées, peut provoquer des dégâts au cerveau.
Le contrôle mental par la chimie et l’abrutissement de l’esprit sont monnaie courante. Les gens consomment de la nourriture, de l’eau et des boissons saturées par de tonnes d’agents chimiques.
Mais vous avez raison, les technologies électroniques qui se basent sur la propagation d’ondes électromagnétiques sont également fort utilisées. Beaucoup dénoncent les dangers de technologies qui «chauffent» l’atmosphère et l’ionosphère comme le système Haarp en Alaska. Je partage leurs préoccupations mais je pense que nous devrions davantage nous préoccuper de dangers plus proches de nous et qui menacent notre cerveau comme les téléphones cellulaires. Les gens sont apparemment incapables de survivre sans un téléphone portable scotché à l’oreille, à deux centimètres de leur cerveau. Pourquoi des millions de personnes se grillent les neurones avec des ondes radio pendant des heures?
Un moyen très efficace de contrôler électroniquement les gens consiste peut-être à leur faire croire que pour vivre une existence moderne et «conforme», ils doivent se coltiner un équipement électronique de contrôle mental et le porter à l’oreille le plus souvent possible, en fait chaque fois qu’il sonne. Vite!!
Toute personne qui veut en savoir plus sur les dangers des téléphones cellulaires peut trouver un grand nombre d’informations sur le Net en utilisant les moteurs de recherche les plus répandus.
L’aspect occulte de la question se cache peut-être dans ce que l’on appelle les technologies psychotroniques qui peuvent être utilisées pour cibler directement le cerveau afin d’induire des hallucinations visuelles et auditives, des humeurs extrêmes, des changements émotionnels comme une grosse frayeur ou une peur panique, quasi animale. De nombreuses recherches suggèrent que ces technologies ont été militarisées –et le sont toujours– pour être employées sur les champs de bataille mais également sur la société civile pour un contrôle social et politique. Il m’a été donné d’entendre que les militaires américains possèdent des technologies qui peuvent même être utilisées sur des cibles individuelles. Mes recherches confirment à 100% ce que l’on m’a raconté.
Inutile de se projeter dans l’avenir pour y voir l’éclosion d’une société totalitaire, nous vivons déjà aujourd’hui dans un monde sous contrôle.
À mon sens, compte tenu de tout ce que j’ai lu, du résultat de mes recherches et des témoignages que j’ai entendus : oui, les technologies dédiées au contrôle mental sont très sophistiquées et si nous voulons un avenir à visage humain, nous devons agir dès maintenant. Pas dans un siècle, mais aujourd’hui car nous ne devons pas laisser ce fardeau à nos enfants. Pour ceux qui lisent en ce moment même cette entrevue, c’est à nous d’agir dans cette vie présente, en cet instant présent.
Peut-être penserez-vous que tout cela ne vous concerne pas parce que vous vivez en Belgique, en France, en Suisse ou en Italie? Mais en fait, oui, ça vous concerne! C’est à vous que je m’adresse, très précisément à vous! Qui que vous soyez, où que vous soyez. Parce que la boîte de Pandore est ouverte et que des monstres technologiques ont été lâchés sur toute la planète. Ces enjeux, ces questions nous concernent tous aujourd’hui et la montée en puissance d’un système de contrôle totalitaire sur le corps, l’esprit et l’âme de chaque homme, femme et enfant de la planète est en progression constante. Agissez maintenant, tant que vous avez encore l’usage de votre liberté sinon, préparez-vous à vous soumettre à une dictature chimique, pharmaceutique, électronique, politique, économique et sociale. C’est aussi simple que cela. Que nous le voulions ou non, cette réalité ne va pas disparaître parce que nous n’y prêtons pas attention. C’est la situation à laquelle nous devons faire face...
Vous affirmez que le contrôle du comportement au sens large (contrôle par les média, les médicaments, etc.) aurait pour but d’empêcher notre découverte, notre lien avec un phénomène naturel, celui de la Kundalini. Qu’est-ce que cela signifie réellement?

Richard Sauder : Bon, pour moi, il ne fait aucun doute que les additifs chimiques, les composés pharmaceutiques, le contrôle mental électronique et les milliers d’autres techniques de contrôle du corps et de l’esprit ont pour but d’empêcher l’humanité de s’accomplir. Il est évident que l’étouffement de la Kundalini fait partie de ce processus de contrôle. A mon sens, la Kundalini n’est rien d’autre que la conscience, la force de vie cosmique et l’énergie qui pénètre l’ensemble de l’univers, de l’infiniment petit à l’infiniment grand en passant par tous les niveaux intermédiaires. Elle est d’une puissance phénoménale mais aussi d’une exquise subtilité et d’une délicatesse qui dépassent l’entendement d’un esprit ordinaire. Imaginez une force inimaginable égale à l’énergie cumulée d’une galaxie avec ses milliards d’étoiles géantes et leurs systèmes solaires en orbite. Une force stupéfiante qui se retrouve aussi bien dans la grâce évanescente d’un papillon, la délicatesse du chant de séduction d’un passereau voletant entre les arbrisseaux d’un jardin à la recherche de son nid par une splendide matinée d’été ou dans les infimes spirales d’une infinité de particules subatomiques gravitant depuis des milliards d’années dans le vide de la création! Un monde sans fin, amen !
C’est ça la Kundalini et bien plus encore. Ça déborde d’une vie pleine de grâce, d’une authentique grâce spirituelle, de pouvoir, de conscience et d’une connaissance incroyable de soi et des autres qui vous laisse pantois d’étonnement. C’est ce que les misérables scélérats qui essayent d’imposer leur contrôle totalitaire sur la planète ne veulent pas que vous sachiez! Ils ne veulent pas que vous puissiez être submergé par la Kundalini ! Ils veulent vous voir pauvre, paralysé par la peur, vulnérable, stupide, faible, malade, mal nourri, confus, triste, déprimé, exploité, sans éducation, manipulable, sans espoir et hypnotisé par leur propagande.
Par contraste, la force de la Kundalini bien équilibrée et totalement déployée vous donne l’inspiration, la santé, la faculté de discernement, le courage, l’intelligente suprême, la confiance, l’illumination, l’énergie, la créativité, l’espoir et ainsi de suite. Les dirigeants actuels de cette planète méprisent le plus souvent et persécutent ceux qui sont illuminés par la Kundalini, même partiellement. Ce qui explique les chasses aux sorcières, les bûchers et les multiples pogroms qui émaillent notre histoire.
À ma connaissance, il n’y a eu que très peu, pour ne pas dire aucune étude scientifique sérieuse sur la Kundalini. Naturellement, la science moderne dont la philosophie et les méthodes sont on ne peut plus matérialistes et réductionnistes, ignore ou ridiculise les phénomènes qui s’apparentent de près ou de loin à celui de la Kundalini. Je ne pense donc pas qu’il y ait eu beaucoup de recherches et d’investigations en la matière. Dans l’idéal, ceux qui essayent de réveiller la Kundalini par des techniques méditatives axées sur les çakras, l’autohypnose, le chant, divers types de yogas, etc, devraient d’abord purifier leur corps, leur esprit et leurs émotions. Sinon, des blocages corporels, spirituels et émotionnels peuvent conduire à des complications physiques, émotionnelles ou même psychiatriques pouvant s’avérer fatales. On ne joue pas avec la Kundalini le temps d’un week-end pour passer le temps. L’énergie dégagée peut devenir prodigieuse : imaginez un éclair qui traverse toute votre colonne vertébrale jusqu’au sommet de votre tête ! C’est à peu près l’effet que ça fait. Vous comprendrez qu’une telle énergie est susceptible de blesser ceux qui sont instables émotionnellement, qui nourrissent des peurs ou qui sont affaiblis par la maladie ou la malnutrition. J’ai trouvé les livres de Gopi Krishna très intéressants et instructifs. Son éveil de la Kundalini fut puissant, soutenu et prolongé. Lee Sannella, un médecin, a rédigé un petit livre, «The Kundalini Experience» qui offre une perspective clinique et scientifique. J’ai trouvé ces quelques livres très pertinents et éclairants. On trouve beaucoup d’informations sur la Kundalini dans des livres, des magazines et des articles. Certains de ces ouvrages sont bons, d’autres sont médiocres et une bonne partie de ces informations sont données par des personnes qui malheureusement ne savent pas toujours de quoi ils parlent.
De manière générale, je pense que le guide pour la Kundalini est comme toute chose dans la vie : essayez d’avoir du respect pour vous-même et pour les autres, d’aimer la Terre et toutes les autres formes de vie. Évitez les conflits, embrassez la paix, efforcez-vous de donner un sens à votre vie et de trouver votre place dans l’univers. Demandez de l’aide, méditez sur le çakra du cœur –selon moi, le plus puissant des centres énergétiques–, jouissez des merveilles de la création et de l’opportunité d’être vivant, d’être conscient et de faire partie du tout.

Scott Peck, thérapeute célèbre dans les cercles new âge, auteur de «People of the Lie» écrit : «à un certain point, je définis le mal comme étant l’exercice du pouvoir politique qui se révèle être l’imposition de la volonté d’une personne sur une autre par des moyens de coercition ouverts ou occultes afin d’empêcher … toute croissance spirituelle». Peck invente une sorte de «satanisme politique et stratégique», une arme qui briserait les consciences et imposerait un système de croyances dans lequel le bien et le mal sont des concepts égaux et où tout sens éthique est absent. Qu’en pensez-vous ?

Richard Sauder : Disons que ça ressemble furieusement à un projet en cours de développement sur la planète Terre. Ceux qui cherchent à exercer leur volonté diabolique sur toute la surface de la planète, le font délibérément et en toute conscience. On peut se demander si une personne comme George W. Bush, pour citer un exemple parlant, peut encore être considéré comme un être humain, tant son état de conscience est bas et tant sa propension à répandre la violence et la souffrance est élevée.
Il est intéressant de noter que ces dernières années, plusieurs photographies récentes de George Bush, le montrent avec une sorte de petit appareil sur son dos qui est caché sous ses vêtements, probablement un dispositif électronique placé entre ses omoplates. Qu’est-ce que cela veut dire ? Porte-t-il vraiment un appareil électronique sur son dos et pourquoi ? Qu’est-ce que c’est ? Serait-ce une sorte de machine destinée, comme l’affirment certains, à le maintenir en vie, une technologie sans laquelle il ne pourrait vivre ? Quelque chose d’autre ? C’est vraiment bizarre, mais en même temps c’est tellement évident, même en survolant rapidement les photos qui ont été largement publiées par les médias. Des medias qui, curieusement, ne mènent aucune enquête sur cette anomalie. Peut-être que le président n’est qu’un automate manipulé par ses «propriétaires» grâce à un appareil de contrôle mental attaché à son dos ? Je pense que c’est tout à fait plausible. Le président des Etats-Unis n’est rien d’autre qu’une marionnette aux mains de manipulateurs qui se cachent derrière la scène et qui nous ne veulent pas du bien, que du contraire. Ils n’épargneront aucune peine pour nous mystifier et nous soumettre violemment, chacun d’entre nous, à leur volonté d’acier.

Notre avenir dépendra de notre soumission ou non à leurs exigences pitoyables et à leur programme de mort et de destruction. À l’inverse, nous pouvons construire ensemble une culture coopérative, pacifique, inspirée, illuminée par la Kundalini et qui s’insérerait de plein droit dans une société galactique ouverte, pleine de joie et de potentiel cosmique. Je préfère de loin la seconde alternative.
Vous joindrez-vous à moi ?
KarmaOne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Mer 16 Juil 2008, 18:33

Après avoir parcourru un livre de Michel Coquet assez surprenant

Ovni à la lumière de la tradition voir détails ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )
sur la "vision extraterrestre" , j ai envie de vous partager ceci de John Lamb Lash:


La Force Extraterrestre




Si la Kundalini est une force biologique, ainsi qu'il en est amplement attesté dans les écrits des investigateurs Occidentaux tels que Lee Sanella et Arnold Mindell, l'autre type de pouvoir du serpent doit être distinctement anti-biologique. Les Archontes sont dits envier l'humanité, pour un certain nombre de raisons, mais principalement parce que nous vivons dans le corps de leur Mère!! Selon le mythe Gnostique de création, les Archontes sont une espèce d'êtres inorganiques produits anormalement par l'impact de l'Eon Sophia sur la matière atomique, avant que Sophia elle-même ne se métamorphosât en la Terre. Ils sont appelés les Archontes, de archai, “antérieur, de l'origine”, parce qu'ils émergèrent avant le développement de la Terre et du Système solaire mais ils n'émergèrent pas directement du Plérome au contraire de l'humanité. (Sur l'émanation de l'Atu Kadmon, voir La Promesse d'une Planète Solitaire, troisième partie, et le Mythe de Gaïa, épisode 10).

Dans leur tentative de s'imposer à l'humanité, qui dure depuis des millénaires, les Archontes ont recours à beaucoup de bluff et de bravades. Ils influencent notre mental de sorte à nous faire croire qu'ils peuvent faire beaucoup plus que ce qu'ils font réellement, mais de par cette croyance, nous leur abandonnons notre puissance, à notre insu - et il en résulte qu'ils nous possèdent parce que nous avons trahi nos propres facultés. C'est pour cela que les Archontes prétendent gouverner l'humanité et prétendent même avoir été nos créateurs ainsi qu'il est rapporté dans les tablettes cunéiformes des Annunaki, qui sont considérées comme véridiques par Zecharia Sitchin et de nombreux autres investigateurs sincères. Les Manuscrits de la Mer Morte, découverts en 1947, au moment même ou les Codex de Nag Hammadi furent initialement reconnus comme des documents Gnostiques rares, contiennent des récits explicites de menaces directes proférées par les reptiliens. Ainsi, dans le Testament d'Amram:

“Je vis des Guetteurs dans ma vision, la vision de rêve. Deux d'entre eux se battaient pour moi, disant... et tenant une grande discussion à mon sujet. Je leur demandai: 'Qui êtes-vous pour revendiquer du pouvoir sur moi?' Ils me répondirent: 'Nous avons le pouvoir de gouverner sur l'humanité'. Et ils me dirent, 'Lequel d'entre nous te possédera?'. Je levai les yeux et je regardai l'un d'entre eux directement. Son apparence était mortellement terrifiante et sa peau était multicolore avec des écailles sombres et brillantes”. (4Q542).

(Note: les “Guetteurs” sont toujours identifiés avec les Annunaki dans les spéculations modernes sur les ET/OVNI).

Comme je l'ai expliqué par ailleurs sur ce site, un groupe Gnostique qui s'appelait les Archontiques s'était installé au sud de Qumran sur la Mer Morte. Doués de facultés de perception paranormale, telles que la vision éloignée, les initiés Gnostiques qui avaient rencontré et repoussé les Archontes, observaient la présence persistante des reptiliens au sein du culte de la Mer Morte des Zaddikim. La Première Apocalypse de Jacques (NHL, V, 3), qui contient des descriptions de rencontres directes avec les extraterrestres reptiliens, avertit que “de nombreux Archontes demeurent en Jérusalem”. Mais l'instructeur Gnostique ajoute, et c'est une intuition cruciale, caractéristique de la connaissance hautement nuancée des adeptes des Ecoles de Mystères, “Ces puissances ne sont pas tournées contre toi spécifiquement, elles sont tournées les unes contre les autres” (passage 27). Cette ligne non seulement corrobore les scénarios contemporains qui décrivent des conflits entre les extraterrestres qui sont parmi nous, mais elle indique aussi que leurs puissances sont plus engagées pour se batailler entre eux plutôt que de nous subjuguer.

Néanmoins, ils nous ont subjugués, dans un certain sens. Grâce à leurs tactiques subtiles d'intimidation au travers des croyances erronées, les Archontes réussissent à nous faire abandonner nos facultés. Pour nous livrer à eux, de la façon la plus profonde, dans un acte terminal d'auto-effacement, il nous faudrait abandonner nos corps et abandonner les facultés cachées qui résident en nos corps. Les pratiques initiatrices Gnostiques étaient destinées à consolider notre incarnation par l'éveil de la Kundalini qui nous enracine à la Terre. Kundalini signifie petite (“ini”) Kundala, “le pouvoir serpentin ou spiralant”. La grande Kundala est le pouvoir serpentin de la Terre elle-même, les courants Erotiques tourbillonnants de Gaïa. Elle, la Terre Mère, est la force ambiante suprême qui maintient l'ADN configuré dans ses chaînes spiralantes d'acides nucléiques. Lorsque la Kundalini est éveillée, lors de rites sexuels sacrés ou par d'autres voies, elle enracine le corps humain consciemment dans le corps planétaire. C'est la finalité ultime du yoga de la Kundalini: non pas la fuite du corps, non pas la déification des participants, mais l'enracinement dans Gaïa, la Divinité de la Nature.

Dans le nymphion, les Gnostiques baignaient dans une luminosité extatique qu'ils estimaient rayonner de la Divinité, le Plérome des Eons, au travers de l'Eon Sophia qui est incarnée en la Terre. L'absorption de ces émanations effectue une guérison sexuelle et répare la rupture entre les sexes (“la division des genres”) qui se manifesta au niveau cosmologique lorsque Sophia réalisa son plongeon, en déchirant la matrice de l'Anthropos.

Le cosmos est guéri au travers de ce qui a été le plus profondément blessé, la sexualité humaine.

L'Eon Sophia, agissant en l'absence d'un consort, plongea du Plérome, mais c'est aussi Sophia, maintenant “enracinée” en Terre, qui reconnecte l'humanité à la Source cosmique. La forme de connexion la plus directe et la plus dynamique fut réalisée dans le flux extatique de la Kundalini durant l'orgia sacrée. Ces rites étaient pratiqués pour protéger le cercle d'adeptes (la cellule Gnostique de seize mystai, illustrée ci-dessus) des clowneries officieuses des Archontes. La Haute Immunité Archontique est peut-être ce dont avons besoin de nos jours, alors que nous sommes confrontés aux ravages de l'HIV sur la planète, pour ne pas mentionner les moeurs sexuelles qui tombent en ruines. Avec une naïveté inhabituelle, Tobias Churton affirme que les Gnostiques pensaient que “la relation sexuelle est bonne pour votre développement spirituel”. (The Gnostics, page 59).

“Car c'est par un baiser que les coeurs parfaits, les adeptes, conçoivent et donnent naissance. C'est pour cette raison que nous nous embrassons les uns les autres. Nous recevons une conception de notre humanité de la grâce que nous trouvons en chacun de nous...

“L'amour spirituel est tout vin et parfums”. (Evangile de Philippe).

Dans la version Gnostique de la Chute du Paradis, il n'existe pas de péché de la part de nos parents ancestraux. Ce n'est pas l'humanité qui chute, c'est Sophia, la déesse de la Sagesse. Le Serpent dans l'Eden est la Kundalini, un allié sublime pour l'humanité, et pas un tentateur. Dans certains textes Gnostiques, le pouvoir du serpent est appelé “l'instructeur”. Eve, la représentative ancestrale de l'espèce humaine, acquiert du serpent allié la connaissance secrète pour les Mystères.

“C'était le Serpent, qui en tentant Eve, a conféré la Gnose à nos parents”.

John Lash. 5 mars 2004. Flandres.

Traduction de Dominique Guillet



pour
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


ceci dans la continuité:

Le Mythe de Sophia, l'histoire de la création Gnostique, explique que les Archontes ont pour origine une anomalie dans l'ordre cosmique. “Le système planétaire dans lequel nous demeurons a pour origine une erreur” (L'Evangile de Philippe. CNH II.3. 75.5).

Ce passage étonnant fait allusion à la conception Gnostique selon laquelle le système solaire fut engendré par la collision de l'Eon Sophia avec la matière atomique inerte alors que la Terre fut formée à partir du pouvoir conscient, vivant et divin de Sophia. Tout étrange que cela puisse paraître, cette vision est compatible avec l'astronomie moderne. Nous savons que le système solaire, dans son ensemble, est dominé par la chimie inorganique et ne peut pas entretenir la vie au contraire de la biosphère qui se caractérise par une chimie organique. Les Gnostiques affirmeraient que cela est ainsi parce que la Terre est l'incarnation de Sophia tandis que le système solaire est la création et la demeure des Archontes. La découverte de cette différence entre les aspects organiques et inorganiques de notre système solaire conduisit James Lovelock à formuler l'hypothèse Gaïa....
...
De nos jours, nous entendons les rumeurs les plus insensées concernant les Reptiliens, comment ils nous manipulèrent génétiquement dans les temps anciens, comment ils contrôlent le monde, etc. Malheureusement, la plupart des commentaires sur le Programme Reptilien, même lorsqu’ils tentent de le dévoiler, finissent toujours par faire beaucoup de publicité aux envahisseurs à écailles dont l’influence s’en trouve considérablement surfaite. Les Gnostiques enseignèrent que la signature des Archontes est HAL, le mot Copte pour “simulation”. Ils nous auraient appris, sans équivoque, à distinguer entre ce que les Reptiliens de type ET et les Gris de type embryonnaire peuvent réellement faire d’une part et ce qu’ils ne font que simuler avec la technologie psychophysique de la réalité virtuelle (HAL), d’autre part. La seule possibilité d’élucider ce dilemme est de reconnaître la sagesse émanant des initiés véridiques des Mystères, les hommes et les femmes qui maîtrisèrent le Pouvoir du Serpent, la Kundalini, et qui établirent une distinction très nette entre, d’une part, nos anciens alliés et, d’autre part, les Reptiliens extra-terrestres et leurs cohortes humaines. Il y a toujours eu un corps intrépide de guerriers initiés qui résistent à la stratégie des extra-terrestres sur cette planète, mais le discours courant sur le Programme Reptilien, mené par David Icke, est incapable de reconnaître la nature des cellules des Mystères comme des bastions de résistance et d’immunité à l’invasion extra-terrestre.
extrait de
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
AVEC DISCERNEMENT!
et pour revenir à Karmapolis
KarmaOne: Vous êtes donc un spécialiste des textes gnostiques « sethiens ». Qu’est ce que cela signifie ? Existe-t-il d’autres écoles gnostiques que celles de Seth ?
Les textes gnostiques de Nag Hammadi contiennent un matériel qui reflète plus d’une douzaine d’écoles gnostiques différentes. Ces écrits sont divers, contradictoires et souvent incohérents. Certains textes comme l’Apocryphe de Jacques (NHL I,2) ne sont absolument pas gnostiques. Les exégètes ont apposé des labels sur les codex composant le matériel textuel découvert à Nag Hammadi : Séthien, Ophite, Valentinien, Marcion, Chrétien. Mais un texte comportant des éléments distincts de la tradition ophite, comme par exemple l’Evangile de Philippe (NHL II,3), peut également présenter d’autres caractéristiques. Aucun de ces labels n’est en réalité vraiment consistant. Les textes de Nag Hammadi (NHL ou Nag Hammadi Library) contiennent également des éléments très critiques à l’encontre du judaïsme et du christianisme mais les exégètes ont préféré les ignorer pour la sauvegarde de leur rectitude théologique.
Je compare le fait de travailler avec les écrits gnostiques coptes à la construction d’un jeu composé de pièces de Lego. Avec la même pile de pièces, vous pouvez construire un oiseau, un pont, un guerrier ou une fusée. J’ai choisi les éléments de divers textes qui sont en concordances à un schéma « Sethien » ou « Ophien-Sethien » (NDLR : Les Ophites ou Ophiens sont une secte gnostique apparue en Syrie et en Egypte vers l’an 100 de notre ère. Le point commun de ces sectes était de vouloir donner une large importance à la symbolique du serpent dans la lecture de la Genèse et d'établir un lien entre la gnose et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Contrastant avec l'interprétation chrétienne faisant du serpent un Satan, les ophites voyaient dans le serpent, un héros apportant la connaissance à l’homme et une figure reliée au divin au lieu du diable). Les Ophites vénéraient la figure symbolique du serpent, ce qui revient à dire qu’ils étaient adeptes du yoga de la Kundalini. Les caractéristiques ophites dans le NHL (Nag Hammadi Library) ressemblent au Bouddhisme tantrique. Les « Fils de Seth » était un titre qu’assumaient les Gnostiques préchrétiens. La cache dans laquelle se trouvaient les manuscrits de NHL a été découverte dans un lieu connu par les anciens sous le nom de « Sheniset » ou « l’acacia de Seth ».

Dans la Bible, Seth est le fils d’Adam et Eve (Genèse. 4 :25 ; 5 :3) et on l’ignore totalement. Pour moi, l’école ophite/sethienne est la racine héréditaire de la Gnose. Ses caractéristiques sont : la pratique de l’illumination comparable à la conception bouddhiste, des rites mystiques sexuels, le Yoga de la Kundalini, la tradition de l’instruction sacrée par le biais d’un Initié, un être touché par la lumière intérieure, un être qui révèle, la dénonciation du faux dieu créateur, la nature de ‘l’erreur’ humaine (ndlr : pour les gnostiques, la création n’est pas entachée par la notion culpabilisante du péché mais a été perturbée par une erreur) et l’intrusion extraterrestre par les Archontes. Il y a également l’astronomie et le langage des étoiles, la cosmologie du plérôme (l’orientation vers le centre de la galaxie) et au dessus de tout cela, le mythe de la chute de la déesse, Sophia.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


31416

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Ven 15 Jan 2010, 12:34

La Kundalini et la Force Extraterrestre:
Pratiques Gnostiques et Tantriques
de Sexualité Sacrée
John Lamb Lash


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Traduction par Dominique Guillet de l'essai "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]"


L'exploration du Gnosticisme peut s'avérer comme l'une des recherches les plus révélatrices de notre époque et c'est certainement, aussi, l'une des plus ardues. Depuis que les Gnostiques ont été éradiqués au 4 ème siècle, la désinformation à leur sujet s'est répandue comme une traînée de poudre. Il n'existe pas de présentation claire et cohérente de la vision Gnostique que ce soit dans la matière ténue qui a survécu ou dans les travaux modernes des érudits. Pour ajouter à la confusion, les Gnostiques étaient des initiés dans les écoles des Mystères et les initiés étaient liés par un voeu de silence concernant de nombreux sujets qu'ils expérimentaient mais, heureusement, pas tous les sujets..





Connaissance Somatique


Un des sujets les plus délicats des études Gnostiques est la problématique des pratiques sexuelles: en avaient-ils ou n'en avaient-ils pas. Selon certains commentaires, les Gnostiques étaient des ascétiques qui rejetaient le monde comme étant la fabrication d'un pseudo-créateur, Jéhovah, qu'ils identifiaient à une déité extraterrestre ou un Archonte. Il est maintenant unaniment reconnu que l'accusation de rejet du monde ne peut pas être sincèrement reprochée aux Gnostiques et que cette accusation devrait être même réellement portée à l'encontre des idéologues Chrétiens qui imputèrent faussement une haine du corps aux “hérétiques”, détournant ainsi sournoisement l'attention de leur propre dégoût pour la nature et pour l'incarnation humaine.

Un érudit du Gnosticisme, M. A. Williams, a consacré un ouvrage entier à réfuter et parfois même à inverser la désinformation concernant les Gnostiques, leurs visions et leurs pratiques. Dans Rethinking Gnosticism, il déclare que, loin de mépriser le corps, il est beaucoup plus probable que les Gnostiques croyaient que “précisément, on peut trouver dans le corps humain la meilleure trace visible du monde matériel” (page 117, la mise en gras est de son fait). A partir d'une analyse méticuleuse de références textuelles et d'un examen, ligne par ligne, des écrits polémiques des Pères de l'Eglise contre le Gnosticisme, Williams conclut que “les clichés familiers au sujet de 'la haine Gnostique de', du 'mépris de', ou de 'l'hostilité pour' le corps faillissent totalement en tant qu'interprétation de ce que ces sources ont généralement à dire au sujet de cette question” (page 137). Willliams affirme que les Gnostiques étaient profondément engagés dans la guérison d'eux-mêmes et d'autrui et “beaucoup plus optimistes quant à ce qui pouvait réellement être réalisé pour transformer l'expérience somatique” que leurs opposants (page 137, la mise en gras est de son fait).

Selon certains commentaires, qui sont généralement condamnatoires, les Gnostiques pratiquaient des orgies rituelles qui impliquaient l'ingestion de fluides sexuels en tant que substances sacramentales. Le récit de loin le plus scandaleux de ce type émane d'Epiphanius (376-403), un chasseur d'hérétiques qui infiltra le culte Ophite des “adorateurs de Serpents”. Il rapporta que les Ophites:

“vénèrent le Serpent parce que Dieu en a fait la source de la Gnose de l'humanité. Yaldabaoth [ le nom Gnostique pour Jéhovah, le feux dieu créateur] ne voulait pas que l'humanité conserve le souvenir des Générateurs (Eons), les Mères Cosmiques et les Pères Cosmiques de très haut. Ce fut le serpent qui, en les tentant, amena la Gnose à nos parents; qui enseigna aux premiers êtres de notre genre la connaissance intégrale des mystères de très haut” (cité par Jean Doresse dans Les Livres secrets de l’Egypte).

Ici, typiquement, le mythe Gnostique inverse la tradition Judéo-Chrétienne: le serpent dans l'Eden est un bienfaiteur et non un malfaiteur. Comment considérer ce passage en référence à la description par les Gnostiques d'extraterrestres sinistres, les Archontes reptiliens qui s'insinuent dans l'humanité? Les reptiliens prédateurs représentent-ils simplement le côté ténébreux d'une autre force serpentine qui oeuvre pour notre bien? C'est une problématique épineuse. Il semblerait que la réponse repose dans la nature réelle des pratiques sexuelles des Gnostiques.




Magna Mater


Il n'y a aucun doute quant au fait que certaines communautés Gnostiques étaient ascétiques et avaient opté pour une abstinence totale de relations sexuelles. C'est le cas, par exemple, du groupe qui produisit le matériau transmis par transe et connu sous le nom de Livres de Ieou (non Nag Hammadi), un recueil hétéroclite d'enseignements sur l'après-vie. Ce groupe Gnostique considérait qu'il avait la responsabilité sacrée de préserver la connaissance ésotérique concernant les “Trésors de la Lumière” et concernant les “Receveurs”, des entités et des guides spirituels bienveillants que nous rencontrons au moment de notre mort. La matière ésotérique dans les Livres de Ieou inclue une courte diatribe à l'encontre des autres groupes qui pratiquent la magie sexuelle. Apparemment, la continence était nécessaire aux gardiens de Ieou pour connaître ce qu'ils connaissaient. Cette diatribe d'une communauté Gnostique à l'encontre d'une autre est exceptionnelle dans tous les textes Gnostiques qui ont survécu.

En sus de la déconstruction méticuleuse, par Williams, du rejet du monde (“dualisme anti-cosmique”) attribué aux Gnostiques, j'ai argumenté en termes beaucoup plus essentiels que la vision Gnostique de la vie, étant strictement centrée sur Sophia, la divinité incarnée en la Terre, ne pouvait pas avoir encouragé ou entretenu le mépris du monde matériel, le royaume des sens, et le mépris du corps humain. Tout ce que les Gnostiques pensaient et enseignaient était fondé sur une communion vécue avec la déesse Sophia, dont le nom signifie sagesse. Cela était vrai des Mystères, en règle générale, et des adeptes Gnostiques, en particulier. Sophia était une version Gnostique de la Magna Mater, la Grande Mère qui était adorée dans de nombreuses religions antiques. Même les Pères de l'Eglise, qui condamnaient les Gnostiques comme des haïsseurs du monde, affirmaient que les Mystères, dans toute leur diversité, étaient unanimes quant à la consécration des initiés à la Grande Mère.

Les historiens de la religion s'accordent sur le fait que la spiritualité Païenne impliquait une sexualité sacramentale, des orgies, et des rites de consécration par un yoga sexuel (sur le personnage de Marie-Madeleine en tant qu'adepte du sexe sacramental, voir mon essai She who Annoints). Les communautés Tantriques de l'Inde présentent un parallèle étroit avec les Ophites - si étroit en fait que le rapport d'Epiphanius pourrait tout ausi bien s'appliquer aux Tantriques. Les Tantriques (ou Tantrikas comme ils sont plus adéquatement appelés) sont des mystiques expérimentaux qui éveillent le “pouvoir du Serpent”, la Kundalini, une force cachée dans le corps humain, afin de réaliser la conscience cosmique et d'éveiller les siddhis, des facultés occultes. Il est plus que probable que les Gnostiques, dans leurs pratiques d'orgies sexuelles, partageaient les mêmes buts.

Il est donc clair que le serpent mythique adoré par les Ophites ne peut pas être identifié avec les prédateurs reptiliens décrits dans les textes Gnostiques et dans les Manuscrits de la Mer Morte. Plus probablement, le serpent Ophite n'est pas entièrement une version mythique du serpent de l'Eden mais il est identique à la Kundalini, le pouvoir du serpent qui réside à la base de la colonne vertébrale dans l'anatomie humaine. Cela étant, les orgies sexuelles parmi les Gnostiques n'étaient pas simplement pour le plaisir et la jouissance (bien qu'ils ne les auraient pas vraiment exclus!). Ils adoraient la force surnaturelle qui résidait en leurs propres corps. En fait, le mot “orgie” vient du Grec orgia qui signifie tout simplement “travail, activation”. L'orgia du pouvoir du serpent était un rite d'activation de la Kundalini dans les pratiques Gnostiques tout autant que dans les pratiques Tantriques.


L'Evangile de Philippe contient le passage scandaleux qui décrit Jésus donnant un baiser sur la bouche de Marie-Madeleine. C'est aussi le texte des Codex de Nag Hammadi qui offre la description la plus explicite de l'orgia sexuelle, mais dans un langage symbolique, ou un jargon d'initié, si vous préférez. Le texte affirme que tout le mal présent sur terre procède du conflit entre les sexes mais que ce problème peut être résolu par un rite corporel de ré-union. (Voir le commentaire du traducteur, Wesley W. Isenberg, dans The Nag Hammadi Library in English, 1990, page 139). L'acte d'union sacramentale se passe dans une “chambre nuptiale” appelée le nymphion ou peut-être que cet acte produit le nymphion. Le rituel implique la lumière, et la Kundalini est également associée avec un doux rayonnement de lumière de couleur d'un blanc laiteux qui génère une décharge électrique d'extase dans la colonne vertébrale. Le texte dit implicitement que cette lumière voile et protège les partenaires unis dans un accouplement sexuel sacré:

“Les puissances extraterrestres ne voient pas ceux qui sont vêtus de cette lumière parfaite et elles ne sont donc pas capables de les capturer. Grâce au rite de l'union sacramentale, on est enveloppé par cette lumière”. (Evangile de Philippe, passage 70).

Nymphion était un terme codé pour désigner la cellule de lumière ou l'aura de protection générée par l'union sexuelle. Au sein de la cellule, les initiés surmontent l'influence des Archontes qui engendrent l'erreur en notre mental et qui menacent de prendre possession de notre corps - bien qu'il faille ajouter que les Gnostiques insistaient sur le fait que la menace d'intrusion au niveau du corps physique est exagérée par les Archontes eux-mêmes afin de nous faire croire qu'ils possèdent plus de pouvoir sur nous qu'ils n'en ont réellement! Une telle erreur concerne la résurrection:

“Ceux qui disent qu’ils mourront avant de s’élever sont dans l’erreur. S’ils ne reçoivent pas la résurrection tout d’abord pendant qu’ils vivent, ils ne recevront rien lorsqu’ils meurent” (Evangile de Philippe, passage 72).

Cela constitue un enseignement Gnostique fondamental, affirmé de telle façon à réfuter les croyances Judéo-Chrétiennes quant à la survie après la mort, croyances auxquelles s'accrochent précieusement des millions de personnes, de nos jours, mais qui étaient considérées par les Gnostiques comme des notions illusoires introduites dans notre mental par la force extraterrestre, les Archontes. Cet enseignement transmet également un message clair quant à notre capacité de pénétrer profondément dans les mystères biologiques de la nature, car il stipule que nous pouvons faire l'expérience de la résurrection avant notre mort. Cette affirmation possède, bien sûr, de nombreux corollaires dans les enseignements Asiatiques du Tantra. Dans les traditions Hindoues et Tibétaines, les yogis de très haut niveau sont dits avoir réalisé la régénération intégrale de leurs corps et d'être ressuscité; ainsi, lorsqu'ils meurent, ils ne meurent pas normalement. (Voir, par exemple, les récits légendaires dans Les Maîtres de la Grande Perfection de Tulku Thondup.)

Plus on considère le Gnosticisme en parallèle au Shivaïsme, au Tantra Hindou, au Bouddhisme Tantrique et au Dzogchen, plus il semble probable que certains Gnostiques étaient des mahasiddhis, des yogis de très haut niveau, en raison de leur maîtrise du pouvoir du serpent. La technique d'illumination psychosomatique, par l'éveil de la Kundalini, n'était pas spécifique au Gnosticisme mais elle était, du moins, au coeur de ses pratiques. Dans Shiva et Dionysos, Alain Daniélou présente des parallèles étroits entre les cultes Grecs de l'extase dédiés à Dionysos et des cultes indigènes Dravidiens de Shiva au sud de l'Inde. Citant le récit du témoignage direct d'Epiphanius sur les orgies sexuelles, Daniélou remarque que les enseignements Gnostiques sur la magie sexuelle “sont très proches de la notion de Shivaïsme” (page 223). De la même manière, Sir John Woodruffe, le grand exposant du Tantra Hindou en Occident, compare directement le culte Gnostique de la Magna Mater à l'adoration Tantrique de la Devi Shakti, la “Mère Pouvoir”. Il dit que dans les anciens Mystères, tout comme dans les cultes Tantriques de l'Inde, la finalité des rites sexuels était d'éveiller les forces divines dans le corps:

“Une ancienne caractéristique de cette foi [le Tantra], et qui appartient aussi aux anciens Mystères, est la distinction qu'elle fait entre l'initié dont la Shakti est éveillée (Pré-Bouddha) et le Pashu, la personne “animale” ou non illuminée, ou comme les Gnostiques les appelaient, les “matérialistes”. La Naturel, qui est la manifestation de la Mère de la Nature et le Spirituel, ou la Mère en tant qu'elle est dans et par Elle-même, sont un, mais seul l'initié reconnaît vraiment cette unité” (Shiva et Shakti, page 88).

Dans ce passage, Woodruffe clarifie comment l'Eon Sophia, identique à la Mère de la Nature, est à la fois incarnée dans le monde naturel et pas vraiment incarnée “en tant qu'elle est dans et par Elle-même” parce que Sophia reste un Eon du Plérome même si Elle s'est métamorphosé en la planète Terre. De telles affirmations n'émanent pas de spéculations intellectuelles mais d'une expérience directe et vécue des puissances cosmiques mêmes qui sont décrites.




Le Sexe et la Mort


Dans son exposé des parallèles Gnostiques-Shivaïtes, Daniélou décrit les facultés de perception supérieure acquises par l'activation du pouvoir du serpent. Elles sont appelées siddhis, “réalisations” et ceux qui les réalisent sont appelés siddhas ou mahasiddhas. Le siddha Asiatique est la contrepartie exacte de “l'adepte” dans les Ecoles de Mystères. Le mot adepte vient de la racine Latine adipisci-, “réaliser, toucher, atteindre”. Le mot adepte est étroitement corrélé au mot aptitude; les adeptes étaient ainsi des femmes et des hommes possédant des aptitudes spéciales. Lors de la rencontre entre Marie-Madeleine et Jésus dans le jardin, le matin de Pâques, le rédacteur de l'Evangile a Jésus qui lui dit, Me mou aptou, généralement traduit comme “ne me touches pas”. Mais dans refaçonnage Gnostique de cet incident, il pourrait aussi avoir dit, “tu peux me voir, mais tu ne peux pas m'atteindre tant que tu n'as pas réalisé cet état par toi-même”, s'il était véritablement un maître Gnostique apparaissant dans le corps docétique, ou corps spectral, ainsi que certains maîtres Gnostiques le revendiquaient. Le corps spectral des Gnostiques est appelé dans le Bouddhisme le Nirmanakaya.

En décrivant les réalisations yogiques des mahasiddhas Shivaïtes, Daniélou cite un texte Tantrique, le Samkhya-Karika:

“Le yogi qui a atteint les siddhis acquiert ainsi des pouvoirs similaires à ceux des dieux. Ce sont essentiellement le pouvoir de la vision et le pouvoir de la connaissance, c'est à dire, l'omniscience, ainsi que des siddhis subsidiaires (kriyashaktis) qui sont au nombre de neuf” (pages 94/95).

Parmi les siddhis déclinés, se trouve la faculté de percevoir au niveau microscopique ou moléculaire, la faculté de se téléporter et la faculté de lire le mental d'autrui. Les adeptes des Mystères ne pouvaient que développer ces facultés et les appliquer dans leur travail d'enseignement et d'apprentissage avec les néophytes. En raison de leur expertise spécialisée au sujet de l'intrusion des Archontes, il est probable que les Gnostiques ne pouvaient que développer les facultés requises non seulement pour détecter la force extraterrestre mais aussi pour lui résister. Pour empêcher les “pirates Archontiques” de capturer le corps (ibidem Williams, page 137), ils ne pouvaient que développer tout un arsenal de tactiques défensives et immunologiques. Les études modernes de la Kundalini mettent en exergue ses effets quant à l'activation du système immunitaire ou “renforcement de l'aura” en termes du Nouvel-Age.

Dans les pratiques Gnostiques, une rencontre extatique avec la divinité avait lieu dans une sorte de cellule hermétique ou une aura sacrée, appelée la “chambre nuptiale” ou nymphion. L'écrivain Grec Pausanius, qui était extrêmement prudent de ne pas dévoiler des secrets relatifs aux Mystères, utilise le mot nymphion; cela signifie donc que ce mot ne semblait pas spécifique aux sources Gnostiques. Malgré l'éradication d'innombrables documents, particulièrement ceux qui auraient pu décrire des rites sexuels, il existe d'amples évidences textuelles selon lesquelles les pratiques Gnostiques menant à la “divinisation” des participants impliquaient un acte d'accouplement sexuel sacramental dans le nymphion. “Maintenant, la lumière est dans le chrisme (le fluide de l'onction)” (Evangile de Philippe, passage 69). Dans les enseignements Tibétains, l'expérience mystique ultime de la “Lumière Blanche” se manifeste uniquement à notre mort et juste durant un moment fugace pour ceux qui n'ont pas réalisé la capacité de maintenir la Lumière dans leur attention. Mais selon des témoignages Gnostiques, il semble que cette expérience puisse être réalisée selon divers modes. Au travers du sexe et de la mort, sans aucune différence.

L'Evangile de Philippe célèbre l'union mystico-érotique dans la chambre nuptiale comme le plus sacré des rites grâce auxquels les initiés sont “engendrés par le Christos en deux”. Cet acte est rigoureusement distingué d'une relation sexuelle ordinaire:

“Tandis que dans ce monde, l'union est entre l'époux et l'épouse... dans l'éon, la forme de l'union est différente. [Cela est possible parce que] Christos vint pour réparer la séparation qui procédait de l'origine, et pour unir de nouveau les deux, et pour donner la vie à ceux qui moururent à la suite de la séparation”.

Le Christos dans ce passage n'est pas le Christ des doctrines Pauline et Johannine, ni le Fils incarné de Dieu. Dans le jargon Gnostique, le Christos est l'Eon couplé avec Sophia, sa contrepartie cosmique mâle. Dans la foi Chrétienne, le sang du Dieu-homme Jésus donne la vie à l'humanité et guérit notre séparation de Dieu le Père; pour les Gnostiques, tout cela n'était que des notions illusoires qui imitent et pervertissent la vérité. Dans le sacrement sexuel Gnostique, la béatitude de l'homme et de la femme joints en une union sacrée est ce qui répare notre séparation de Dieu car les Dieux (Eons), qui sont dans la béatitude éternelle, sont également la source de la béatitude corporelle. L'extase des Dieux fait circuler le sang dans nos veines. L'union dans le sexe sacramental “donne la vie à ceux qui sont morts”.



La Force Extraterrestre


Si la Kundalini est une force biologique, ainsi qu'il en est amplement attesté dans les écrits des investigateurs Occidentaux tels que Lee Sanella et Arnold Mindell, l'autre type de pouvoir du serpent doit être distinctement anti-biologique. Les Archontes sont dits envier l'humanité, pour un certain nombre de raisons, mais principalement parce que nous vivons dans le corps de leur Mère!! Selon le mythe Gnostique de création, les Archontes sont une espèce d'êtres inorganiques produits anormalement par l'impact de l'Eon Sophia sur la matière atomique, avant que Sophia elle-même ne se métamorphosât en la Terre. Ils sont appelés les Archontes, de archai, “antérieur, de l'origine”, parce qu'ils émergèrent avant le développement de la Terre et du Système solaire mais ils n'émergèrent pas directement du Plérome au contraire de l'humanité. (Sur l'émanation de l'Atu Kadmon, voir La Promesse d'une Planète Solitaire, troisième partie, et le Mythe de Gaïa, épisode 10).

Dans leur tentative de s'imposer à l'humanité, qui dure depuis des millénaires, les Archontes ont recours à beaucoup de bluff et de bravades. Ils influencent notre mental de sorte à nous faire croire qu'ils peuvent faire beaucoup plus que ce qu'ils font réellement, mais de par cette croyance, nous leur abandonnons notre puissance, à notre insu - et il en résulte qu'ils nous possèdent parce que nous avons trahi nos propres facultés. C'est pour cela que les Archontes prétendent gouverner l'humanité et prétendent même avoir été nos créateurs ainsi qu'il est rapporté dans les tablettes cunéiformes des Annunaki, qui sont considérées comme véridiques par Zecharia Sitchin et de nombreux autres investigateurs sincères. Les Manuscrits de la Mer Morte, découverts en 1947, au moment même ou les Codex de Nag Hammadi furent initialement reconnus comme des documents Gnostiques rares, contiennent des récits explicites de menaces directes proférées par les reptiliens. Ainsi, dans le Testament d'Amram:

“Je vis des Guetteurs dans ma vision, la vision de rêve. Deux d'entre eux se battaient pour moi, disant... et tenant une grande discussion à mon sujet. Je leur demandai: 'Qui êtes-vous pour revendiquer du pouvoir sur moi?' Ils me répondirent: 'Nous avons le pouvoir de gouverner sur l'humanité'. Et ils me dirent, 'Lequel d'entre nous te possédera?'. Je levai les yeux et je regardai l'un d'entre eux directement. Son apparence était mortellement terrifiante et sa peau était multicolore avec des écailles sombres et brillantes”. (4Q542).

(Note: les “Guetteurs” sont toujours identifiés avec les Annunaki dans les spéculations modernes sur les ET/OVNI).

Comme je l'ai expliqué par ailleurs sur ce site, un groupe Gnostique qui s'appelait les Archontiques s'était installé au sud de Qumran sur la Mer Morte. Doués de facultés de perception paranormale, telles que la vision éloignée, les initiés Gnostiques qui avaient rencontré et repoussé les Archontes, observaient la présence persistante des reptiliens au sein du culte de la Mer Morte des Zaddikim. La Première Apocalypse de Jacques (NHL, V, 3), qui contient des descriptions de rencontres directes avec les extraterrestres reptiliens, avertit que “de nombreux Archontes demeurent en Jérusalem”. Mais l'instructeur Gnostique ajoute, et c'est une intuition cruciale, caractéristique de la connaissance hautement nuancée des adeptes des Ecoles de Mystères, “Ces puissances ne sont pas tournées contre toi spécifiquement, elles sont tournées les unes contre les autres” (passage 27). Cette ligne non seulement corrobore les scénarios contemporains qui décrivent des conflits entre les extraterrestres qui sont parmi nous, mais elle indique aussi que leurs puissances sont plus engagées pour se batailler entre eux plutôt que de nous subjuguer.

Néanmoins, ils nous ont subjugués, dans un certain sens. Grâce à leurs tactiques subtiles d'intimidation au travers des croyances erronées, les Archontes réussissent à nous faire abandonner nos facultés. Pour nous livrer à eux, de la façon la plus profonde, dans un acte terminal d'auto-effacement, il nous faudrait abandonner nos corps et abandonner les facultés cachées qui résident en nos corps. Les pratiques initiatrices Gnostiques étaient destinées à consolider notre incarnation par l'éveil de la Kundalini qui nous enracine à la Terre. Kundalini signifie petite (“ini”) Kundala, “le pouvoir serpentin ou spiralant”. La grande Kundala est le pouvoir serpentin de la Terre elle-même, les courants Erotiques tourbillonnants de Gaïa. Elle, la Terre Mère, est la force ambiante suprême qui maintient l'ADN configuré dans ses chaînes spiralantes d'acides nucléiques. Lorsque la Kundalini est éveillée, lors de rites sexuels sacrés ou par d'autres voies, elle enracine le corps humain consciemment dans le corps planétaire. C'est la finalité ultime du yoga de la Kundalini: non pas la fuite du corps, non pas la déification des participants, mais l'enracinement dans Gaïa, la Divinité de la Nature.

Dans le nymphion, les Gnostiques baignaient dans une luminosité extatique qu'ils estimaient rayonner de la Divinité, le Plérome des Eons, au travers de l'Eon Sophia qui est incarnée en la Terre. L'absorption de ces émanations effectue une guérison sexuelle et répare la rupture entre les sexes (“la division des genres”) qui se manifesta au niveau cosmologique lorsque Sophia réalisa son plongeon, en déchirant la matrice de l'Anthropos.

Le cosmos est guéri au travers de ce qui a été le plus profondément blessé, la sexualité humaine.

L'Eon Sophia, agissant en l'absence d'un consort, plongea du Plérome, mais c'est aussi Sophia, maintenant “enracinée” en Terre, qui reconnecte l'humanité à la Source cosmique. La forme de connexion la plus directe et la plus dynamique fut réalisée dans le flux extatique de la Kundalini durant l'orgia sacrée. Ces rites étaient pratiqués pour protéger le cercle d'adeptes (la cellule Gnostique de seize mystai, illustrée ci-dessus) des clowneries officieuses des Archontes. La Haute Immunité Archontique est peut-être ce dont avons besoin de nos jours, alors que nous sommes confrontés aux ravages de l'HIV sur la planète, pour ne pas mentionner les moeurs sexuelles qui tombent en ruines. Avec une naïveté inhabituelle, Tobias Churton affirme que les Gnostiques pensaient que “la relation sexuelle est bonne pour votre développement spirituel”. (The Gnostics, page 59).

“Car c'est par un baiser que les coeurs parfaits, les adeptes, conçoivent et donnent naissance. C'est pour cette raison que nous nous embrassons les uns les autres. Nous recevons une conception de notre humanité de la grâce que nous trouvons en chacun de nous...

“L'amour spirituel est tout vin et parfums”. (Evangile de Philippe).

Dans la version Gnostique de la Chute du Paradis, il n'existe pas de péché de la part de nos parents ancestraux. Ce n'est pas l'humanité qui chute, c'est Sophia, la déesse de la Sagesse. Le Serpent dans l'Eden est la Kundalini, un allié sublime pour l'humanité, et pas un tentateur. Dans certains textes Gnostiques, le pouvoir du serpent est appelé “l'instructeur”. Eve, la représentative ancestrale de l'espèce humaine, acquiert du serpent allié la connaissance secrète pour les Mystères.

“C'était le Serpent, qui en tentant Eve, a conféré la Gnose à nos parents”.

John Lash. 5 mars 2004. Flandres.

Traduction de Dominique Guillet
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Blue Raven



Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 2
Date de naissance : 28/04/1952
Age : 65
Localisation : Berthier sur Mer Québec Canada
Loisirs : Grand Air rencontres spirituelles
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Mer 03 Mar 2010, 18:32

Bonjour!
Aujourd'hui ,la lumière s'imisce dans les labyrinthes de mon esprit et s'y instale .Très heureux et excité de voir et d'entendre par le biais du dossier sur Kundalini Tales la véracité de certaines informations que j'avais récolté sur le net depuis quelques années .Et bien de la façon dont elles s'entrelaces et se juxtaposes me renverse et me confirme la grande force d'amour et d'intégrité du site d''ANTAHKARANA .Bravo! J'aimerais partager quelques sites à visiter.concernant les Archontes...s.v.p à lire avec réserve.
de Laura Knight: Les Cassiopéens ;cassiopea.mystic.com
sur les Adamique et Préadamiques, les Archontes seraient des pré-adamiques
zone-7.net/humanite-les-2-races
openseti.org¨La gnose,les archaontes et les gris:un programme de contrôle
Les Archontes ,fils/filles des ténèbres et les Elohim:fils/filles de la lumières serait un concept duel de l'Ame qui s'affronteraient selon les Révélations dans l'apocalypse .
On fait allusion à un mélange d'ADN suite au péché originel duquel aurait émergé des êtres sans âmes: les robots.
Allez ,bonne recherche.
Raven [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Mer 03 Mar 2010, 18:36

Regarde ici Gaston,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Freyja

avatar

Masculin
Capricorne Dragon
Nombre de messages : 27
Date de naissance : 02/01/1977
Age : 40
Localisation : Saint-Hubert (Belgique)
Loisirs : Ecriture, Histoire, Spiritualité
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Jeu 22 Nov 2012, 16:24

C'est intéressant, mais je ne sais trop quoi penser de ces récits autour des reptiliens, Annunakis et autres Gris. (Me bornant, disons, à garder l'esprit ouvert.) Les textes gnostiques, je connais davantage. Mais j'ai cru comprendre que Sphinx (Stéphane) ne croyait pas du tout à la déficience de la Sophia, et je dois reconnaître qu'il ne manque pas d'arguments sur ce point précis. Aussi je m'interroge. Si la Sophia n'a pas connu de déficience, alors les textes gnostiques sont faux n'est-ce pas ? Dès lors, s'agit-il d'une manipulation ? Si oui, comment séparer le bon grain de l'ivraie ?

Enfin, que dois-je retenir sur la Kundalini et la Shakti ?
Revenir en haut Aller en bas
Grok



Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 207
Date de naissance : 31/12/1975
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Ven 23 Nov 2012, 06:13

Aucun texte ne transmet la Gnose.

Les textes peuvent en parler, de la Gnose, mais ils ne peuvent pas la transmettre.

La Gnose n'a jamais été consignée par écrit, et ne le sera jamais.



À propos de Kundalini, voir texte "Les 3 Kundalinis" de François Favre...


Grok a écrit:
résumé commenté:

Citation :
- il existerait 3 centres de Kundalini, centre du bassin, centre du Cœur - au centre de la poitrine, géométriquement au sommet du ventricule droit du cœur organique -, et centre de la tête ;


- Kundalini pourrait s'éveiller depuis l'un de ces centres, quand elle s'éveillerait depuis le centre du bassin on pourrait l'appeler Kundalini tantrique, quand elle s'éveillerait depuis le centre du Cœur on pourrait l'appeler Kundalini christique, quand elle s'éveillerait depuis le centre de la tête on pourrait l'appeler "descente du Supramental".


- L'éveil de Kundalini depuis le centre du bassin ou bien depuis le centre de la tête pourrait être obtenu par des exercices volontaires, l'éveil de Kundalini depuis le centre du Cœur ne pourrait advenir par aucun exercice mais par "la reddition du moi".


- L'éveil depuis le centre du Cœur serait le seul libérateur, vers la "transfiguration christique" et "libération de la Roue des incarnations" dont il serait le commencement ; il n'octroierait aucun "pouvoir" volontaire ; les éveils depuis les centres de la tête ou depuis le centre du bassin ne seraient pas libérateurs mais aliénants bien qu'octroyant des "pouvoirs" au moi ; ils "augmenteraient et cristalliseraient l'égo" ; ils signifieraient l'échec vis-à-vis de la libération pour la présente incarnation.


- Les éveils de Kundalini depuis le bassin ou la tête mobiliseraient au final les deux centres têtes et bassin, et passeraient par les chakras ; ils ne mobiliseraient par le centre du Cœur; ils devraient composer avec le karma.


- L'éveil de Kundalini depuis le centre du Cœur mobiliserait au final les trois centres, bassin, Cœur, tête ; il monterait d'abord vers la tête, redescendrait vers le centre du bassin par Pingala et remonterait ensuite vers la tête par Ida, inversant au passage le sens de rotation des chakras et liquidant le karma au niveau du bassin, puis arrivé de nouveau au centre de la tête permettrait la montée de Kundalini libérée du karma dans Sushumna - qui serait en quelque sorte en même temps une descente depuis un plan supérieur qui n'est pas de ce monde ni de l'au delà, de la même façon que la Gnose, qui serait connaissance radiation et force divine, serait dans ce monde sans être de ce monde ni des 6 autres couches/dimensions de ce monde en sus de la dimension matérielle, voir la cosmogonie des 7 domaines, nous humains existerions dans le septième domaine cosmique lui même subdivisé en ces 7 couches/dimensions, alors que la Gnose, rayonnement divin proviendrait du 6ème domaine cosmique [inaccessible aux perceptions humaines fûssent-elles de voyance, médiumnie, chamanisme...etc...], curieusement la subdivision du tout en 7 domaines se retrouve aussi dans la cosmogonie coranique - .


- Les trois centres de Kundalini, bassin, Cœur, tête, ne seraient pas des chakras, le phénomène serait différent. ...Ce qui entrainerait que ce n'est pas en "travaillant sur les chakras" qu'on ferait quoi que ce soit à propos de Kundalini
.


...Pour le terme de "Shakti", la compréhension que j'en aurais serait qu'il s'agirait de "Kundalini depuis le bassin", et donc d'un intérêt relatif anecdotique (pas de véritable libération, mais plutôt enchainement à l'égo et au karma, malgré des dites "expansions de conscience" >>> voies vers "l'égo spirituel / le pire des égos" sans libération karmique, bref, galère même si on peut aimer ça).

J'ajouterai à titre personnel que l'éveil de Kundalini depuis le centre du Cœur n'aurait rien à voir avec une extase ni avec un quelconque débordement émotionnel, ni avec aucune forme d'exaltation...

...
Revenir en haut Aller en bas
Freyja

avatar

Masculin
Capricorne Dragon
Nombre de messages : 27
Date de naissance : 02/01/1977
Age : 40
Localisation : Saint-Hubert (Belgique)
Loisirs : Ecriture, Histoire, Spiritualité
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Ven 23 Nov 2012, 13:41

Merci à toi pour ces précisions et le partage de ce texte. (Etonnante synchronicité... une belle âme vient justement de me parler des travaux de cet auteur.)
Revenir en haut Aller en bas
Graal

avatar

Masculin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 12/04/1965
Age : 52
Localisation : en bâ é en ô
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: kundalini tales   Sam 24 Nov 2012, 01:01

Salut,
D'après vous ?
Il m'est arrivé de vivre des expériences avec mes chakras.
Dont celle-ci, pendant une période de ma vie,je faisais des exercices de concentration et de méditation...Donc à ce moment là, mon chakra du plexus solaire s'active. Je le ressens car au démarrage, il me cause une légère douleur. Soit! Le chakra du coeur se met en activité donc les palpitations cardiaques s'accélèrent. Jusque là,tout allait bien quoique que je n'étais pas rassuré car j'avais déjà subi des souffrances au coeur... Puis le chakra du 3 ème oeil s'est mis à tourner. Je ressentais le chakra tourner mais les palpitations cardiaques ont augmenté à une grande vitesse. Alors j'ai commencé à paniquer car mon coeur s'emballait avec des palpitations cardiaques rapides et une respiration accélérée cassant ainsi mon exercice. Et comme je ne contrôlais en rien de cet organe du coeur, j'ai tout stoppé ces exercices. Car comme je connais la Peur et que je sais que la peur est propre à une Entité négative agressive qui se retourne contre soi, lorsque je vies avec une certaine conviction de la peur...Celui qui contrôle sa Peur contrôle ce Démon.
Bref, le partage et ma recherche est sur ces chakras du plexus solaire, du coeur, du 3 ème oeil...
Il est un fait pour moi que les chakras du plexus solaire et du coeur sont capables de recevoir des Messages et des Enseignements...
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forhttp://leveildesoi.forumactif.org/u
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Sam 24 Nov 2012, 09:20

Bonjour Graal,
en réponse et te propose de faire un tour sur cette page du forum:
sujet:Bonjour,
on entend beaucoup parler de l allumage de Jupiter......
J ai de nombreux témoignages de gens qui ont mal au "Coeur".......
nous sommes d ailleurs plusieurs à en avoir partager l expérience sur ce forum.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


je te partage ceci transcrit par Jurian,


Citation :
(Source : Transcript du 19ème épisode de la saison 2 d’Avatar, le dernier maître de l’air, et Wikipédia)

Avatar se distingue par ses multiples emprunts aux mythes et aux arts asiatiques pour créer tout un univers fictif. Mis à part la conception graphique de ses personnages qui est très inspirée par le dessin animé japonais, Avatar est aussi un mélange de philosophie chinoise, japonaise, mongole, coréenne, indienne, et tibétaine, de religions, de langues, de vêtements, d’arts martiaux, et de cultures asiatiques. En outre, la tribu de l’eau de la série est fortement influencée par la culture Inuit. Parmi les influences explicites il y a l’histoire chinoise et l’art chinois, l’anime japonais, l’hindouisme, le taoisme, le bouddhisme, et le yoga. L’équipe de production emploie Edwin Zane, en tant que consultant culturel pour vérifier les scripts.

- Pour réussir à maîtriser l’état d’avatar, tu dois ouvrir tous tes chakras. Aang, dis-moi tout ce que tu sais sur les chakras ?

- Les chakras ? qu’est-ce que c’est ?

- Je vois oui… nous allons donc devoir commencer au tout début. L’eau circule dans ce cours d’eau comme l’énergie circule à l’intérieur de notre corps. Comme tu le vois, l’eau tourbillonne dans plusieurs sortes de bassins avant de descendre. Ces bassins ressemblent en tous points à nos chakras.

- Nos chakras sont des sortes de tourbillons d’énergie dans notre corps.

- Exactement. Si rien ne le contrariait, ce cours d’eau s’écoulerait, clair et pur. Mais en fait, la vie est difficile et des tas de choses tombent dans notre cours d’eau. Et qu’est-ce qui arrive ensuite ?

- Le cours d’eau ne s’écoule plus.

- Exact, mais si l’on ouvre le chemin entre les différents bassins…

- L’énergie circule !

- Il y a sept chakras le long de notre colonne vertébrale. Chacun de ces bassins d’énergie a sa raison d’être et peut être bloqué par les résidus d’émotions négatives particulières… Mais attention, ouvrir ses chakras est une expérience d’une extrême intensité. Et lorsque le processus a commencé, on ne peut plus l’arrêter tant que les sept chakras ne sont pas ouverts. Tu es prêt ?

- Je ferais tout pour y arriver.

- Nous devons d’abord ouvrir notre chakra de la terre, situé à la base de la colonne vertébrale. C’est le siège de la survie et c’est la peur qui le bloque. De quoi as-tu le plus peur ? Laisse toutes tes peurs faire surface… Aang, ce que tu vois n’est pas la réalité. Tu es préoccupée par ta survie, mais tu dois abandonner toutes ces peurs. Laisse ces peurs s’écouler dans l’eau du cours d’eau… ça y est ! tu as ouvert ton chakra de la terre.

Ensuite, il y a le chakra de l’eau. Ce chakra est le siège du plaisir, et c’est la culpabilité qui le bloque. Maintenant, regarde toute cette culpabilité qui te pèse tant… qu’est-ce que tu te reproches ?

- Je me suis enfuis… j’ai fait souffrir beaucoup de personnes…

- Accepte la réalité. Accepte que ces choses là soient arrivées… mais ne les laisse surtout pas polluer ni empoisonner ton énergie. Si tu dois avoir une énergie positive sur le monde, tu dois avant toute chose te pardonner.

Le troisième, c’est le chakra du feu. Il est situé dans l’estomac…

Ce chakra est le siège de la volonté, et c’est la honte qui le bloque. De quoi as-tu honte ? Quelles sont les choses qui t’ont le plus déçues chez toi ?

- Je n’essaierai plus jamais de maîtriser le feu, c’est impossible.

- Tu n’atteindras jamais l’équilibre si tu renies cette partie de toi-même (…)

Le quatrième chakra est situé dans le coeur. C’est le siège de l’amour, et c’est le chagrin qui le bloque. Visualise tout ce qui a pu te faire de la peine.

Tu as effectivement vécu une terrible perte… mais l’amour est une forme d’énergie qui tourbillonne tout autour de nous. L’amour que t’a porté les nomades de l’air n’a pas quitté ce monde, il vibre encore au fond de ton coeur, et il renaîtra sous la forme d’un nouvel amour. Laisse ta douleur s’en aller… très bien Aang…

Le cinquième de la série c’est le chakra du son. Il est situé dans la gorge. C’est le siège de la vérité, et il est bloqué par les mensonges qu’on se fait à soi-même. Tu ne peux pas te mentir à ta véritable nature. (…)

C’est très bien, tu viens d’ouvrir ton chakra de la vérité.

Le sixième bassin d’énergie, c’est le chakra de la lumière. Il est situé entre les deux sourcils. C’est le siège de l’intériorité et il est bloqué par l’illusion… La pus grande illusion de ce monde c’est l’illusion de la séparation. Les choses qui te semblent différentes et séparées sont en fait une seule et même chose (…)

- Nous sommes tous reliés, tout est en relation sur la terre.

- Très juste Aang, même la séparation des quatre éléments est une illusion. Si tu ouvres ton esprit, tu verras que les quatre éléments ne font en réalité qu’un. Ce sont les quatre parties d’une seule et même chose. Même le métal n’est jamais qu’un morceau de terre qui a été purifié et raffiné. (…)

- Le dernier chakra…

- Une fois que tu l’auras ouvert, tu pourras entrer et sortir de l’état d’avatar quand tu le voudras. Et lorsque tu seras dans cet état, tu pourras rester parfaitement conscient et contrôler tout ce que tu fais.

- Je suis prêt allons-y.

- Le chakra de l’esprit est situé sur le sommeil de la tête. C’est le siège de l’énergie cosmique pure, et ce sont les attachements terrestres qui le bloque. Médite sur tout ce qui t’attache à cette terre… Maintenant… laisse tous ces attachements s’en aller, laisse les descendre le long de la rivière…

- Quoi ? pourquoi devrais-je oublier Katara ? Katara c’est quelqu’un que j’aime…

- Apprends à la laisser s’en aller, ou bien tu ne pourras jamais aider l’énergie pure à se déverser dans l’univers.

- Pourquoi je choisirais l’énergie cosmique plutôt que Katara ? Pourquoi ce serait mal de ressentir de l’attachement pour elle ? A quelques chakras de là c’était plutôt bien…

- Tu dois apprendre à t’en détacher.
bon wk à tous
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Graal

avatar

Masculin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 12/04/1965
Age : 52
Localisation : en bâ é en ô
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: KUNDALINI TALES   Sam 24 Nov 2012, 10:17

Bonjour ,
Merci Ambre pour cette transcription.

Au cours de ma vie et à la suite d'exercices, il m'a été permis des expériences avec des chakras mais je me situais tantôt dans mon corps physique ou en décorporation.
Et à chaque fois, j'ai vécu des expériences extraordinaires qui m'a servi dans la Connaissance Initiatique. Alors j'essaie de partager et d'échanger toutes ces expériences qui sortent du commun autant que possible car il n'est pas facile de trouver l'exactitude des mots de vocabulaire pour se faire comprendre lorsque le voile tombe et nous fait découvrir le Monde de l'Invisible.
La première fois qu'un de mes chakras s'est "ouvert" m'a causé une douleur vive et courte qui me fit fermer les paupières...Je priai et méditai en même temps. J'étais alors âgé d'une vingtaine d'années . Je savais très peu sur les chakras et je ne savais pas du tout que l'intensité de mon exercice m'aurait fait voir du Sublime et de l'extraordinaire.
Au moment où la courte et vive douleur me fit comme un "déclic" sous la fontanelle et un peu sur ma droite du cerveau. Je rouvris les yeux et à mon grand émerveillement, un défunt se situait juste devant moi en lévitation...Puis je voyais une "Flamme Blanche" à la droite du défunt que je voyais aussi clairement que l'on peut voir une personne vivante. Toutefois il se trouvait une superbe lumière blanche qui rayonnait du défunt et de la flamme, les murs ,plafond et sol disparaissaient,...etc

Une autre fois avec quelques années en plus, en faisant encore des exercices. J'ai pu connaitre un dédoublement de mes corps subtils du corps éthérique, du corps astral et du Moi ou de la Conscience. Alors j'ai pu voir les trois chakras du bas dans une couleur lumineusement blanche. J'ai vu que mon chakra du Plexus solaire était comme un "disque" lumineux" mais il était plus grand et plus gros que les 2 chakras du bas...

Une autre fois, à la suite d'une expérience spirituelle initiatique car cette expérience représente ce que Rudolf Steiner nomme les 2 Grandes épreuves de Lucifer et de Ahriman. Dans ces épreuves terribles , des enseignements sont donnés via le chakra du plexus solaire et dans le cerveau. Par exemple, pendant ces épreuves par Lucifer je recevais dans ce chakra du plexus solaire un Enseignement sur l'Amour et par Ahriman, je recevais de nouveau un Enseignement sur l'Amour, la Compassion...Puis lorsque les épreuves ont été terminé, j'ai reçu un Enseignement via le cerveau qui expliquait d'avoir "Confiance en soi et de Positiver". Ce sont des Enseignements qui m'ont permis de rencontrer sous forme de Substances de Félicités lorsque j'ai vécu le plus grand de mes sorties astrales dans les Cieux que l'on nomme Ascension.Il m'a été permis de "goutter" ces Délices de Félicité d' Amour, de Compassion , de Confiance en soi, d'espérance et de foi ou Positivité....etc

Voilà, j'essaierai d'en dire encore sur ces Connaissances si cela est utile.
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forhttp://leveildesoi.forumactif.org/u
Freyja

avatar

Masculin
Capricorne Dragon
Nombre de messages : 27
Date de naissance : 02/01/1977
Age : 40
Localisation : Saint-Hubert (Belgique)
Loisirs : Ecriture, Histoire, Spiritualité
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: KUNDALINI TALES   Sam 24 Nov 2012, 13:25

Merci, Ambre, pour ce texte très éclairant en effet.
Revenir en haut Aller en bas
 
KUNDALINI TALES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kundalini et fauteuil roulant.
» reveil de la kundalini
» Dossier sur les Protéines Végétales
» La kundalini.
» Contes de la crypte ( Tales from the crypt )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: Les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés, les NDE initiation et conscience, La route du Temps, La Merkabah ...-
Sauter vers: