ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ruach

avatar

Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 06/05/1971
Age : 46
Localisation : france
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)   Sam 06 Déc 2008, 11:10

VIVRE DANS SA MULTIDIMENSIONNALITÉ

Je veux maintenant expliquer ici ce qu’est notre nature multidimensionnelle parce que l’Amour que nous avons à redécouvrir et les pardons que nous avons à vivre, sont dans toutes les dimensions de notre Être, en fait, ils sont reliés aux 7 Grandes Dimensions que voici :
1)LA DIMENSION ATMIQUE : Esprit Divin (Intelligence et Amour, unification…)
2)LA DIMENSION PSYCHIQUE : Âme Divine (Amour, motivation, aide variée…)
3)LA DIMENSION CAUSALE : Âme humaine (Volonté, créativité, spontanéité…)
4)LA DIMENSION MENTALE : Pensée (Lecture, écriture, discussion, analyse…)
5)LA DIMENSION ASTRALE : Émotivité (Désirs, attentes, peurs, tristesses…)
6)LA DIMENSION ÉTHÉRIQUE : Vitalité (Immunité, sexualité, tendresse…)
7)LA DIMENSION PHYSIQUE : Activité (Sports, exercices, hygiène, danse…)

Tel que je le comprends actuellement, la première Dimension de notre être (la Dimension Atmique) est pure à 99%, elle comprend très peu d’égo. C’est la racine de notre individualité, là où le scénario du rêve est très subtil et est exprimé avec grande Intelligence et avec Grand Amour. Lorsque l’Atman ou l’Esprit Divin individualisé se purifie totalement, il devient le Christ ! C’est l’état intérieur en nous où tout, absolument tout est fait dans l’Amour et l’Intelligence absolue, dans l’Union avec tout ce qui est. Il n’y a plus de perception de séparation au niveau du Christ et plus aucun emprisonnement dans une forme précise.

La deuxième Dimension (la Dimension Psychique ou Bouddhique, dépendamment des Écoles spirituelles), celle de l’Âme divine, est pure à 98%, c’est aussi le tout début de l’égo, de l’individualité, il y a un tout petit peu moins d’Intelligence, mais à ce niveau l’Amour est encore immensément présent dans le scénario qui est créé. Le stade de Bouddha, est à mon avis, la fusion de l’âme humaine avec l’âme divine en soi, donc un état intérieur où l’être prend toutes ses décisions désormais dans l’Amour. Alors que l’étape suivante, celle de Christ, est celle où toutes les décisions seront prises dans l’Intelligence et l’Amour. (Une personne grandement sainte par exemple, peut être en grande partie au niveau Psychique ou Bouddhique, bien qu’elle ne soit pas encore au niveau Atmique ou Christique, car elle n’est pas encore fusionnée à l’Intelligence Universelle et au Christ.)

Dans la troisième Dimension, le rêve commence à devenir moins lumineux, au niveau du plan Causal. C’est la Dimension où se cristallise de plus en plus l’égo en nous. Car à ce moment, Dieu est rejeté en nous, les projections intenses commencent… nous prenons presque toutes nos décisions en nous pensant vraiment individualisé et souvent menacé. C’est l’étape où nous croyons avoir le libre-arbitre. Nous pensons choisir… alors que c’est la peur et la culpabilité en nous qui choisissent. Nous jouons avec notre créativité, dans le monde du rêve qui vient d’être fait… mais cela n’est rien en comparaison de la véritable Créativité du Christ ou de Dieu. Notre créativité d’âme humaine est plutôt conçue pour fuir, pour oublier notre peur, notre culpabilité de nous être éloigné de Dieu, de l’Esprit Divin et Christique Originel que nous sommes.

Dans la quatrième Dimension (la Dimension Mentale), le rêve devient souvent très intellectuel et froid, dépourvu de la chaleur de l’Amour : un univers de pensées, de jeux de formes abstraites, de chiffres, de comparaisons, d’analyses, de discussions… où le jugement fait souvent son apparition et où le verdict de culpabilité de soi ou des autres apparaît souvent, car nous ne voyons pas que nous projetons sur les autres nos propres peurs et que toutes ces formes et ce monde devant nous sont simplement notre miroir ainsi qu’un grand jeu d’illusions pour nous garder éloigné de la Source.

Dans la cinquième Dimension (la Dimension Astrale), que les gens peuvent visiter en faisant du « Voyage astral », par le corps astral (car en fait, nous avons un corps d’énergie plus subtil ou plus dense en lien avec chacune de ces Dimensions), la densité est encore plus grande et les illusions de conflits encore plus nombreuses. Il y a beaucoup de problèmes relationnels, d’élan de domination, de possession, de mensonge, de dissimulation… Cependant, ce plan est suffisamment subtil encore pour que les êtres puissent s’y déplacer par le vol plané ou par la dématérialisation, simplement en pensant à l’endroit où ils veulent aller, comme c’est le cas pour les déplacements dans les plans Mental, Causal, Psychique et Atmique). Il y a aussi beaucoup d’Écoles différentes avec des enseignements différents, chaque groupe essaie d’avoir le plus d’adeptes dans son clan car chacun se nourrit de l’énergie de l’autre, au lieu de se nourrir à la Source directement. L’égo est très développé sur le plan astral : gourmandise, luxure, orgueil, paresse, envie, convoitise, colère, etc…

Dans la sixième Dimension (la Dimension Éthérique), la Terre est au niveau édénique, elle n’est pas polluée comme au niveau physique et les animaux présents ne se dévorent pas entre eux. Le corps éthérique des individus est presque intact, en comparaison du corps physique qui peut, lui, être grandement blessé (ex : si un individu s’est fait couper un bras et dit qu’il le sent encore, c’est une partie de son bras éthérique qu’il se trouve à ressentir ; également, un personne non-voyante, sur le plan physique, pourrait avoir ses yeux presque parfaits sur le plan éthérique ou le plan astral). Dans cette Dimension se trouve aussi la réserve d’énergie sexuelle que nous avons. L’énergie vient des plus hautes Dimensions, traverse toutes les couches de notre Être, toutes les couches vibratoires de notre rêve, et vient se cristalliser dans notre corps éthérique. Dans la Dimension Éthérique, tous les initiés qui ont des expériences sexuelles, les ont au niveau Tantrique, sans expulser leur énergie de vitalité.

Dans la septième Dimension (la Dimension Physique), nous sommes à un niveau très dense et tous les déplacements sont lents et compliqués, nous devons utiliser des voitures, des trains ou des avions pour les grandes distances. Quelques rares êtres spirituels sont capables de se dématérialiser et se rematérialiser à l’endroit de leur choix sur ce plan. Tout ce qui est fait dans cette Dimension est fait avec plus de lenteur et cela nous permet de vérifier davantage l’état de nos pensées. Les décors et les vêtements ne peuvent être changés par la simple pensée comme dans le plan astral et les autres plans encore plus subtils… Nous devons penser grandement à ce que nous voulons, pour ensuite trouver une façon, dans la densité, de mettre en forme ce désir que nous avons, en trouvant le bon endroit ou les bons matériaux qui nous sont nécessaires. C’est un plan où les êtres sont très très amnésiques de leur Nature Originelle, où la peur est très fréquente et très intense et où l’argent influence bien des situations. La souffrance et la maladie sont courantes dans ce monde, et peu de gens se souviennent que tout ce qui leur arrive ici a d’abord pris naissance dans leur mental. Les gens essaient donc de changer la forme, l’extérieur, quand ils sont insatisfaits, au lieu de changer leur monde intérieur. C’est une quête sans fin de changements et de mouvements extérieurs pour fuir toujours plus les émotions de peur, de colère, de culpabilité qui sont en nous… C’est aussi la seule Dimension où l’illusion de la mort existe et où les gens peuvent se suicider !

Il existe toute une série de Dimensions encore plus denses que je ne détaillerai pas ici, en comparaison des Dimensions plus subtiles que la Dimension physique que l’on peut appeler les Supradimensions. Ces Dimensions encore plus denses et peuplées davantage d’égos sont appelées les Infradimensions ou les Enfers de la Terre. Les âmes humaines qui ne veulent vraiment pas décristalliser leur égo en viennent à être si denses et si lourdes qu’elles ne peuvent plus s’incarner sur le plan physique et vont plutôt séjourner pendant de longues périodes difficiles dans les Infradimensions, avant qu’une partie de l’égo soit en quelque sorte figé et décristallisé en surface par l’extrême densité qui est vécue là-bas et que l’âme puisse revenir sur le plan physique pour recommencer un parcours en vue de s’éveiller…
Les âmes qui ont un égo qui leur permet encore la vie sur le plan physique, s’incarnent à répétition, meurent, se retrouvent dans l’au-delà (astral, mental, causal), reviennent de nouveau sur le plan physique (par l’entremise d’un corps de petit bébé ou par un corps adulte en tant que « walk-in »), meurent après x temps, retournent séjourner dans l’au-delà, et reviennent de nouveau sur le plan physique. Les âmes s’incarnent ainsi, encore et encore, à travers ces cycles de morts et de renaissances… tant qu’elles n’ont pas défaits leurs attaches, leurs désirs intenses de la vie physique corporelle, tant qu’elles n’ont pas effectué leurs pardons, tant qu’elles ne se sont pas éveillées suffisamment pour continuer leur parcours d’éveil vers le haut, autrement dit, en subtilisant leurs énergies et non en les densifiant.
Les désirs de nourriture dense, de sexualité conventionnelle, d’activités stressantes, d’alcool, de drogues, de compétitions diverses, de dominations des autres pour s’imaginer plus fort, etc… sont tous des motivations égoïques qui poussent les âmes à revenir encore et encore dans cette Dimension physique. Les alliances avec d’autres êtres qui ont été nos frères et sœurs, nos parents, nos enfants, notre conjoint, nos amis, nos collègues, nos ennemis… peuvent également nous pousser à revenir sur le plan physique en même temps qu’eux !
Certains clairvoyants peuvent voir dans l’aura causal, le rayonnement de lumière émis pas le corps causal, la mémoire de l’âme humaine à travers ses différentes incarnations… Certaines maladies, certaines conditions de naissance, s’expliquent par des conflits non résolus de d’autres incarnations passées. Certaines relations de couple très difficiles et très déchirantes (Amour-Haine) sont parfois aussi en lien avec des relations du passé, de d’autres incarnations… qui ont été difficiles et intenses. (Le livre « Les Maladies Karmiques » de Daniel Meurois-Givaudan est très intéressant à ce sujet


Dernière édition par ruach le Sam 06 Déc 2008, 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ruach

avatar

Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 06/05/1971
Age : 46
Localisation : france
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)   Sam 06 Déc 2008, 11:10

Tous les conflits cependant, ont toujours comme point d’origine notre conflit Originel avec l’Esprit Unifié, la Source, Dieu. Car c’est de là, que notre mental s’est troublé, et s’est mis à projeter divers scénarios de rejet, d’abandon, de haine, de manipulations, etc… Alors il n’est pas nécessaire à tous de savoir ce qu’ils ont vécu dans la ou les incarnations précédentes pour vivre davantage en Paix. Simplement en remettant notre mental au service du Divin, bien des blessures, des maladies, des conflits, des peurs… disparaissent !
Certaines âmes peuvent aussi se souvenir en partie des sphères de l’au-delà où elles ont vécu avant de s’incarner ici sur le plan physique ou encore de certaines planètes plus spirituelles ou plus futuristes que la Terre, où elles ont pu vivre avant de venir ou de revenir s’incarner ici. Quand les enfants sont très éveillés et dotés d’une intensité et d’un Amour peu commun en bas âge, accompagné aussi parfois de différentes facultés spirituelles… on dit parfois qu’ils sont des enfants indigo (avec beaucoup de bleu indigo dans leur aura associé à l’Âme divine). J’ai une assez bonne idée de ce que sont ces enfants et de ce qu’ils deviennent en tant qu’adultes car je suis moi-même un adulte indigo ayant été autrefois un enfant indigo.
Je vais maintenant donner une liste de pardons qui peuvent être faits (et par conséquent, d’égo à décristalliser qui peuvent être identifiés) en lien avec nos différentes Dimensions de vie. Cela pourra aider ceux et celles qui se demandent par où commencer et comment reconnaître des zones de peur et de culpabilité en nous:
LES PARDONS PHYSIQUES : Nos élans de gourmandise, nos dépendances à la cigarette, à l’alcool et aux drogues, nos besoins excessifs de bouger, de faire de l’exercice ou des sports extrêmes (et parfois dangereux), nos grands élans de paresse et de manque d’hygiène, nos difficultés majeures au niveau financier, nos malaises et maladies corporelles. Les vols de matériel que nous avons faits ou dont nous avons été complices. Nos agressions.
LES PARDONS ÉTHÉRIQUES : Nos élans de guérison par des guérisseurs qui font le travail à notre place (au lieu de nous responsabiliser), par exemple, une dépendance envers : des massothérapeutes, des acuponcteurs, des gens qui font du reiki, de la réflexologie, etc… Nos élans de sensualité conventionnelle qui nous dévitalisent fortement et nous font vieillir prématurément (autrement dit : de grandes doses de masturbation ou de relation en couples toujours avec orgasmes et dévitalisations). Notre refus de vouloir découvrir la Sexualité tantrique qui nous revitalise, ralentit le vieillissement ou même nous rajeunit et qui augmente aussi notre sensibilité à nos émotions et pensées à transformer. Les comportements incestueux, pédophiles, adultères que nous avons eus ou que nous avons encouragés, de façon complice. Les agressions sexuelles diverses que nous avons pu regarder, vivre ou encourager.
LES PARDONS DU PLAN ASTRAL : Nos incapacités à faire du voyage astral, nos difficultés avec des êtres rencontrés sur le plan astral, nos conflits non-réglés avec des gens maintenant désincarnés et se trouvant sur le plan astral, nos émotions dysharmonieuses de toutes sortes : colère, jalousie, orgueil, convoitise, vengeance, domination, soumission, dénigrement, dépression, paresse, gourmandise, etc… Les collaborations de toutes sortes avec les œuvres d’art diverses (dessins, peintures, musiques, chansons, danses, sculptures, peintures, vidéos, films, photographies…) de types chaotiques, violentes, agressantes.
LES PARDONS DU PLAN MENTAL : Notre travail excessif. Nos professeurs peu intéressants, nos patrons incompétents, nos amis ou parents ayant des idées très différentes des nôtres. Nos conflits de générations parents-enfants, nos idées avant-gardistes qui ont été refusées ou méprisées, nos inventions qui n’ont reçu aucun support. Nos lectures en lien avec des auteurs égarés qui nous ont égarés, nos étapes d’éducation avec des guides peu Amoureux et peu respectueux de qui nous étions. Les émissions de télé, de radio ou les articles de journaux qui ont exprimé des idées négatives et bornées, les sites web peu lumineux que nous avons fréquentés et les communications par courriel, au téléphone ou en personne qui ont été peu Amoureuses. Les mensonges que nous avons faits ou qui nous ont été faits.
LES PARDONS DU PLAN CAUSAL : Les projets lumineux pour lesquels nous n’avons reçu aucun support, les nouvelles idées ou nouveaux projets qui ont avorté, les élans de voyage et d’exploration qui ont mal viré, les nouvelles avenues que nous avons explorées et qui nous ont fait très peur. Les gens aventuriers ou avant-gardistes que nous avons rejeté, ignoré ou ridiculisé, les concepteurs de nouvelles écoles, associations ou religions que nous avons écrasés ou dénigrés, les mystiques que nous avons jugés et les gouvernements jugés.
LES PARDONS DU PLAN PSYCHIQUE : Les gens qui n’ont pas voulu nous aider, nous supporter, nous motiver… Les gens que nous n’avons pas voulu aider, supporter, motiver. Les maladies que nous n’avons pas voulu guérir (en nous, ou en aidant quelqu’un près de nous). Les relations d’Amour ou d’Amitié que nous avons gâchées avec notre égo. Les relations parents-enfants qui auraient dû être bienveillantes et protectrices et que nous avons aussi gâchées. Les situations interpersonnelles de la vie courante où nous avons jugé, méprisé, accusé, puni, emprisonné, blessé, torturé… tout ce qui n’a pas été fait avec Amour.
LES PARDONS DU PLAN ATMIQUE : Le refus de quitter la vie individualisée, reliée à un corps qui nous permet de nous cacher nos peurs et nos culpabilités. Le refus de nous Unifier totalement et de re-devenir le Christ que nous étions à l’Origine. Le refus de la partie la plus dense qui est en nous, de quitter le monde du mortel et de l’éphémère pour entrer dans le monde de l’immortel et de l’éternel. Le refus de vivre en tant que Dieu, totalement connaissant, vivant uniquement dans l’Amour et l’Intelligence infinie.
Nous sommes des êtres multidimensionnels, à travers toutes nos activités dans nos différentes Dimensions de vie, nous avons commis des erreurs dans le passé. Il est temps de nous pardonner, de nous guérir, de nous alléger de tout ce poids. Ce passé est terminé. Un jour nouveau se lève. Le présent c’est maintenant et il apporte tous les Cadeaux Divins que nous sommes prêts à accepter.
Notre capacité à pardonner aux autres est limitée par notre capacité à nous pardonner à nous-mêmes. Notre capacité d’Aimer les autres est limitée par notre capacité à nous Aimer nous-mêmes. Notre capacité à comprendre les autres est limitée par notre capacité à nous comprendre nous-mêmes.
Je t’invite donc à prendre le temps de te découvrir, d’approfondir ce que tu vis, qui tu es, ce que tu penses de toi et de la Vie… afin d’apprendre à te pardonner, à t’Aimer, à te comprendre, de façon à ce qu’une Paix de plus en plus grande émerge en toi. Car plus tu découvriras le Cœur de tout ce que tu es, plus tu découvriras l’Être merveilleux que tu es, l’Esprit Divin que tu es vraiment, bien au-delà de tout ce que tu as imaginé, rêvé, pensé… pendant des années ou des incarnations entières
.
Tu as peut-être aussi été trompé par des gens autour de toi (parents, éducateurs, religieux, amis, patrons, conjoints…) qui t’on fait croire que tu étais nul, misérable, pécheur, coupable, incapable… Tout ceci est faux. Cesse tout simplement de les croire et tu retrouveras l’être intelligent, fort, saint, innocent, capable… que tu es vraiment ! Tu es le Christ, mais tu l’as oublié. Tu t’en souviendras de plus en plus… mais tu l’oublieras encore. L’égo en toi, refusera de se souvenir qu’il est le Christ doté de tout l’Amour et de toute la Connaissance qui est dans la Source Universelle.
Ton essence elle, s’en souvient, et elle sait que toutes les choses que tu as faites, pensées, dites et pour lesquelles tu t’accuses, tu te tapes sur la tête, tu t’en veux… Tout cela est ton passé, tout cela est terminé, tout cela est déjà pardonné. Il te suffit maintenant d’accepter que tu es pardonné ! Souviens-toi aussi que chacun a attiré… ce qu’il pensait être. Il n’y a rien que tu as fait ou qu’on t’a fait qui n’a pas été aimanté par ce que chacun était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)   Sam 06 Déc 2008, 12:12

Bonjour,
Merci Ruach
Citation :
1)LA DIMENSION ATMIQUE : Esprit Divin (Intelligence et Amour, unification…)
2)LA DIMENSION PSYCHIQUE : Âme Divine (Amour, motivation, aide variée…)
3)LA DIMENSION CAUSALE : Âme humaine (Volonté, créativité, spontanéité…)
4)LA DIMENSION MENTALE : Pensée (Lecture, écriture, discussion, analyse…)
5)LA DIMENSION ASTRALE : Émotivité (Désirs, attentes, peurs, tristesses…)
6)LA DIMENSION ÉTHÉRIQUE : Vitalité (Immunité, sexualité, tendresse…)
7)LA DIMENSION PHYSIQUE : Activité (Sports, exercices, hygiène, danse…)
Hé oui, les Principaux "niveaux" d' Évolution... Les 7 Principaux plans composés chacun de 7 "sous-plans" indentiques et de plus en plus subtils ...au final..7x7=49 ...et... 4+9=13... Le Mystère du "13" ?.. soit 1+3 = 4 récapitulant les 4 directions multidimensionnels (volumètriques à l'infini) à partir de l'interdimension (notre plan)...
Volume de "travail" à intègrer..? Il n'y a plus de "combats" mais une fusion illimitée. Aimer TOUT... S'aider à TOUT...Et ne pas Cèder à tout.
Le But du Spirituel... c'est de VIVRE la Fusion des "opposés"..?

Citation :
...Notre capacité à pardonner aux autres est limitée par notre capacité à nous pardonner à nous-mêmes. Notre capacité d’Aimer les autres est limitée par notre capacité à nous Aimer nous-mêmes. Notre capacité à comprendre les autres est limitée par notre capacité à nous comprendre nous-mêmes....
Il te suffit maintenant d’accepter que tu es pardonné ! Souviens-toi aussi que chacun a attiréce qu’il pensait être. Il n’y a rien que tu as fait ou qu’on t’a fait qui n’a pas été aimanté par ce que chacun était.

Accepter la Vie en conscience comme elle vient... Oser se laisser AIMER... ÊTRE... Eternel PRéSENT... Être et surtout se sentir Digne de Dieu.
Il Est en Vous... "Volumétrique". Est ce donc "paradoxal" de ne pas s'aimer soi même... Ne pas s'aimer, ne pas se pardonner... c'est refuser l'autre en se refusant soi même. Se croire en scission en soi et bien sûr avec les autres...

http://antahkarana.forumzen.com/le-tetramorphe-et-croix-de-vie-n1.htm

Merci encore Ruach, pour cette info si riche ..

Amicalement


Dernière édition par Plénitude le Sam 06 Déc 2008, 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)   Sam 06 Déc 2008, 13:19

Merci Ruach pour ton excellent article...
Cette liste de pardons "ventilés selon la densité des dimensions" fournit de bon repères.

Citation :
Tous les conflits cependant, ont toujours comme point d’origine notre conflit Originel avec l’Esprit Unifié, la Source, Dieu

Oui, merci de rappeller ce point fondamental, largement dévelloppé dans des enseignements comme le "Cours en miracles".

:1111:
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
ruach

avatar

Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 06/05/1971
Age : 46
Localisation : france
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)   Lun 08 Déc 2008, 01:12

Merci mais les idées viennent de Solari Juli une femme que j'ai apprécier : car elle me semblait vraiment transmettre et être elle même un exemple.

Hier j'ai rechercher les "cours en miracles" mais il me semble qu'ils sont en Anglais, j'aimerais savoir ou je peux les trouver en Français ?
Revenir en haut Aller en bas
Féebleue

avatar

Féminin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 90
Date de naissance : 27/06/1971
Age : 46
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)   Lun 08 Déc 2008, 09:27

Revenir en haut Aller en bas
http://sandrine.pertin.over-blog.com/
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)   Lun 08 Déc 2008, 12:52

LE PARDON :



Le pardon donne des ailes à la prière, pour rendre aisée son ascension et prompt son progrès. Sans son ferme soutien il serait vain de tenter de s'élever plus haut que la première marche de la prière, voire même d'essayer de grimper. Le pardon est l'allié de la prière: son frère dans le plan de ton salut. Tous deux doivent venir te soutenir et maintenir sûr ton pas, garder ton intention droite et immuable. Admire l'aide la plus grande dont Dieu ordonna qu'elle fut avec toi jusqu'à ce que tu L'atteignes. C'est avec cela que viendra la fin des illusions. Contrairement à la nature intemporelle de sa soeur, la prière, le pardon a une fin. Car il devient sans objet une fois la montée accomplie. Il a cependant un objectif maintenant, au-delà duquel tu ne peux aller, et où tu n'as d'ailleurs pas besoin d'aller. Accomplis cela et tu auras été rédimé. Accomplis cela et tu auras été transformé. Accomplis cela et tu sauveras le monde.

1. Te pardonner à toi-même

Il n'y a pas un don du Ciel qui ait été plus mal compris que le pardon. C'est en fait devenu une auto flagellation, une malédiction là où il était supposé bénir, une caricature cruelle de la grâce, un simulacre à propos de la sainte paix de Dieu. Pourtant, ceux qui n'ont pas encore choisi de commencer à gravir les échelons de la prière ne peuvent manquer de s'en servir de cette façon. La bienveillance du pardon est tout d'abord obscure, parce que le salut n'est pas compris et qu'il n'est pas non plus recherché vraiment. Ce qui était prévu pour guérir est utilisé pour faire mal parce que le pardon n'est pas désiré. C'est la culpabilité qui devient le salut, et le remède a l'air de constituer une alternative terrible à la vie.

Le pardon-pour-détruire conviendra donc bien mieux à l'intention du monde qu'à son objectif réel et qu'au moyen honnête par lequel est atteint ce but. Le pardon-pour-détruire ne passera outre à aucun péché, à aucun crime, à aucune culpabi­lité qu'il peut chercher, trouver et "aimer." Chère à son coeur est l'erreur, et les méprises se dessinent en grand, se dévelop­pent et enflent sous ses yeux. Il sélectionne soigneusement toutes les choses mauvaises, et il passe outre à celles qui sont dignes d'amour comme si c'était un fléau: une chose haïssable pleine de danger et de mort. Le pardon-pour-détruire est la mort, et c'est cela qu'il voit dans tout ce qu'il contemple et qu'il hait. La miséricorde de Dieu est devenue un couteau contrefait qui voudrait détruire le Fils saint qu'Il aime.

Voudrais-tu te pardonner de faire cela ? Apprends alors que Dieu t'a donné le moyen grâce auquel tu peux revenir à Lui en paix. Ne vois pas l'erreur. Ne la rends pas réelle. Opte pour ce qui est aimant et pardonne au péché en choisissant à la place le visage du Christ. Comment la prière peut-elle autrement revenir à Dieu ? Il aime Son Fils. Peux-tu te souvenir de Lui et haïr ce qu'Il créa ? Tu haïras son Père si tu hais le Fils qu'Il aime. Car c'est comme tu vois le Fils que tu te vois toi-même, et c'est de la façon dont tu te vois que tu vois Dieu.

De même que la prière est toujours pour toi-même, de même le pardon t'est-il toujours donné. Il est impossible de pardonner à quelqu'un d'autre, car ce sont seulement tes péchés que tu vois chez lui. C'est là que tu désires les voir, et non en toi. C'est pourquoi le pardon de quelqu'un d'autre est une illusion. C'est cependant le seul rêve heureux qui soit dans le monde entier: le seul qui ne te conduise pas à la mort. C'est seulement chez quelqu'un d'autre que tu peux te pardonner à toi-même, parce que tu l'as déclaré coupable de tes péchés et que c'est chez lui maintenant que doit être trouvée ton innocence. Qui, sinon les pécheurs, ont besoin d'être pardonnés ? Et ne va pas même penser que tu puisses voir le péché chez qui que ce soit d'autre que chez toi-même.

Il s'agit là de la grande mystification du monde, et tu es celui qui se mystifie grandement lui-même. Il semble toujours que ce soit un autre qui est mauvais, et que dans ces péchés tu sois celui qui est blessé. Comment la liberté serait-elle possible s'il en était ainsi ? Tu serais l'esclave de tout le monde, car ce qu'il fait décide de ton destin, de ton ressenti, de ton désespoir ou de ton espoir, de ta détresse ou de ta joie. Tu n'as aucune liberté, sauf s'il te la donne. Et comme il est mauvais, il ne peut donner qu'à partir de ce qu'il est. Tu ne peux pas voir ses péchés et pas les tiens. Mais tu peux le libérer et te libérer aussi toi-même.

Le pardon, véritablement donné, est la voie sur laquelle réside ton seul espoir de liberté. Les autres feront des méprises, et toi aussi, aussi longtemps que cette illusion d'un monde te semblera être ton chez toi. Mais Dieu Lui-même a donné à tous Ses Fils un remède pour toutes les illusions qu'ils pensent voir. La vision du Christ ne se sert pas de tes yeux, mais tu peux regarder à travers les Siens et apprendre à voir comme Lui. Les méprises sont des ombres minuscules, rapidement dissipées, qui donnent l'impression pour un instant seulement de cacher le visage du Christ, qui reste toujours inchangé derrière elles toutes. Sa constance demeure dans un silence tranquille et une paix parfaite. Il ne connaît rien des ombres. Ce sont Ses yeux à Lui qui regardent au-delà de l'erreur le Christ en toi.

Alors, demande-Lui Son aide, et demande-Lui comment apprendre le pardon tel que Sa vision lui permet d'être. Tu as grand besoin de ce qu'Il donne, et ton salut repose sur le fait de l'apprendre de Lui. La prière ne peut être élargie jusqu'au Ciel tant que le pardon-pour-détruire reste avec toi. La miséricorde de Dieu voudrait ôter de ton esprit saint cette façon de penser desséchante et empoisonnée. Christ t'a pardonné, et à Ses yeux le monde devient aussi saint qu'Il l'est Lui-même. Qui n'y voit aucun mal voit comme Lui. Car ce qu'Il a pardonné n'a pas péché, et la culpabilité ne peut plus exister. Le plan du salut est rendu complet, et la santé mentale est venue.

Le pardon est l'appel à la santé mentale, car qui, sinon les déments, voudraient contempler le péché alors qu'ils pourraient à la place voir le visage du Christ? Tel est le choix que tu fais: c'est le plus simple des choix, et cependant le seul que tu puisses faire. Dieu fait appel à toi pour sauver Son Fils de la mort en lui offrant l'amour du Christ. C'est ce dont tu as besoin, et Dieu t'offre ce don. De même qu'Il voudrait donner, il te faut donner aussi. Et la prière est par là restituée à l'état sans forme, au-delà de toutes limites au coeur de l'intem­porel, sans rien du passé pour la retenir de se réunir au chant incessant que toute création chante à son Dieu.

Mais pour mener cette fin à bien, il te faut d'abord apprendre, avant de pouvoir arriver là où ne peut aller l'appren­tissage. Le pardon en est la clef, mais qui peut se servir d'une clef alors qu'il a perdu la porte pour laquelle elle fut fabriquée, là où elle est la seule à fonctionner ? Nous établis­sons par conséquent des distinctions, de sorte que la prière soit affranchie d des ténèbres au coeur de la lumière. Le rôle du pardon doit être inversé et nettoyé des emplois néfastes et des buts haineux. Le pardon-pour-détruire doit être dévoilé dans toute sa perfidie, puis lâché pour toujours et à jamais. Il ne peut en rester aucune trace, pour que le plan que Dieu a établi pour le retour soit enfin mené à bien et pour que l'apprentissage soit complet.

Ce monde est le monde des opposés. Et tu dois choisir entre eux à chaque instant tant que ce monde conserve pour toi une réalité. Mais il te faut apprendre les termes de l'alternati­ve pour choisir, sinon tu ne seras pas capable d'atteindre à ta liberté. Que te soit alors clair ce que veut dire pour toi le pardon, et apprends ce qu'il devrait être pour te rendre libre. C'est de cela que dépend le niveau de ta prière, car c'est ici qu'elle attend sa liberté pour s'élever au coeur de la paix au-dessus du monde de chaos.

Source : "Le chant de la prière" (Extension du Cours en miracles)

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
 
Vivre dans sa multidimensonnalité (par solari juli)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seriez-vous prêt à vivre dans un Eco-végé-village?
» VIVRE DANS LA NOSTALGIE DU PASSÉ : EST-CE BON OU MAUVAIS ?
» Vivre dans la Divine Volonté est plus grand que la Communion elle-même !
» Vivre dans le moment présent, est-ce vraiment possible?
» Besoin de conseils : venir vivre dans l'Oise ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: