ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Musiques d'extase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 20 ... 37  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 21 Avr 2010, 00:45

Sphinx a écrit:

La musique est une intégration harmonique de la tension existentielle (Harmonie par le Conflit).

Chaque genre musical développe une énergie spécifique. Chaque morceau musical de même.

Il peut être étonnant qu'une extase d'une grande qualité de
rayonnement puisse être associée à certains types musicaux en apparence
peu compatibles (selon une approche limitative de la méditation et de
la contemplation extatique) avec l'expérience de la transcendance.

Pour illustration, voici donc un exemple de ce que j'écoute, parmi d'autres
genres musicaux très divers, en ce moment, et qui me fait vibrer et rayonner comme un soleil:


http://www.youtube.com/watch?v=zvoeeq-BH4w



Oui, et voici mes deux exorcistes préférés, le duo français "Justice"....

Ce live et leurs morceaux en général me procure une bonne exaltation....

Voici ; http://www.dailymotion.com/video/x6m1ug_justice_music
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 21 Avr 2010, 19:33

Bonsoir á tous,

Citation :
La musique est une intégration harmonique de la tension existentielle (Harmonie par le Conflit).

C'est peu dire...

Le chant a fait partie de mon enfance, de mon adolescence et de mes premiéres années d’adulte. J’ai chanté jusqu’á l’âge de 25 ans (et arrêté quand j’ai quitté la Belgique pour vivre une nouvelle étape dans ma vie terrestre) : chorale, musique de chambre, soliste/soprano coloraturo.

Non seulement, le chant apprend á Respirer mais en plus, les Harmonies et Accords musicaux agissant sur nos corps subtils, sur notre coronal, sont un vrai Elixir.

C’est drôle mais Chanter, á l’époque, était « Vital » pour moi.

Ce n’est que maintenant que je comprends pourquoi et me rends compte des étapes « préparatoires » par lesquelles je suis passée pour entamer mon évolution actuelle : humanités chorégraphiques (danse), chant ; études en cours du jour de sciences, bio, physique, chimie et math parallèlement à des études en cours du soir d’Art Plastiques et Grafisme, etc... des études qui semblent « opposées » les unes aux autres et ne pas avoir de liens entre elles et qui pourtant me servent actuellement sur mon chemin spirituel...).

Citation :
Chaque genre musical développe une énergie spécifique. Chaque morceau musical de même.

En effet ! ... Et augmente ainsi "différemment" notre taux vibratoire. Certaine personne autour de moi s'étonne quand je leur parle de mon répertoire plutot "vaste" voire "extrême" du genre musical. Mais je vois que je suis loin d'être seule avec cela...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 05 Mai 2010, 02:22

Voici un morceau de Vangelis.. l'effet de ses compositions ont un grand effet sur moi..


http://www.youtube.com/watch?v=12Nky9lo8Nc



Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 05 Mai 2010, 10:16

Bonjour à vous tous,

Citation :


La musique est une intégration harmonique de la tension existentielle (Harmonie par le Conflit).

Chaque genre musical développe une énergie spécifique. Chaque morceau musical de même.

Il peut être étonnant qu'une extase d'une grande qualité de
rayonnement puisse être associée à certains types musicaux en apparence
peu compatibles (selon une approche limitative de la méditation et de
la contemplation extatique) avec l'expérience de la transcendance.
en ce qui me concerne , je peux écrire la même chose avec la danse!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Danseuse classique de formation, je peux passer en quelques secondes à la danse tribale, chamanique, contemporaine, disco, et autres...seul le rock avec partenaire ne me convient pas du tout! Je ne sais pas me laisser "guider" sur ces accords. Symbolique!

j ai vécu des extases d une intensité incroyable plus jeune au son de la musique qui me "pénétrait"et provoquait des décharges d énergie proche de l orgasme, ce qui je croie, à l instar de mes amis , m a "protégé" de l alcool et la drogue...la rigueur qu impose la danse classique et la persévérance y sont pour beaucoup ainsi qu une autodiscipline qui ont induites en moi ce que je suis aujourd hui!(très similaire à ce que tu décris Douceur)

je savais danser des heures et des heures sans me reposer et rentrer chez moi au petit matin en n éprouvant aucune fatigue...j étais régénéré en fait , allant puisser à la source vive de la Vie!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 05 Mai 2010, 10:51

Coucou Nathalie,


Citation :
je peux écrire la même chose avec la danse!

Oui, car la Gestuelle est le complément naturel de l'Harmonie.

Ceci dit, j'aimerais ajouter qu'il est aussi possible de "danser psychiquement", sans faire le moindre mouvement corporel dualiste par ailleurs. Le mouvement alors est restitué intégralement à lui-même dans la vibration de l'extase, à laquelle tu fais aussi allusion.

LE Mouvement de l'Harmonie est la vibration.

LA Gestuelle est un enchaînement de "postures psychiques" liées par la vibration.

La danse est une représentation physique de la Gestuelle psychique.

Dans le Couple Sacré, c'est le Saint Esprit en tant que corpuscule féminin, qui mène la danse...


Bisouxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 05 Mai 2010, 11:10

Bonjour Nathalie,

Citation :
j ai vécu des
extases d une intensité incroyable plus jeune au son de la musique qui
me "pénétrait"et provoquait des décharges d énergie proche de l orgasme

J'aimerais bien que tu m'expliques ce mystère des femmes qui 'jouissent' en dansant, ou en chantant.

Je connais effectivement des femmes qui ont un plaisir 'sexuel' en chantant. Ca, c'est déjà un mystère pour moi :).
Mais je ne savais pas qu'en dansant on pouvait aussi atteindre le plaisir.

Citation :
j'aimerais ajouter qu'il est aussi possible de
"danser psychiquement"
Effectivement, je vois ce que tu veux dire, Sphinx. Il m'arrive de répéter des mouvements de salsa dans ma tête.
Ensuite les mouvements s'enchainent d'eux-même, dans toutes les directions et tous les sens. Avec parfois des manifestations énergétiques inattendues.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 05 Mai 2010, 20:05



bonsoir Didiera


Citation :
J'aimerais bien que tu m'expliques ce mystère des femmes qui 'jouissent' en dansant, ou en chantant.

Je connais effectivement des femmes qui ont un plaisir 'sexuel' en chantant. Ca, c'est déjà un mystère pour moi :).
Mais je ne savais pas qu'en dansant on pouvait aussi atteindre le plaisir.

et bien en fait , je suis dans un total abandon dans ces moments , c est d ailleurs à cette seule occasion je croie, que je le suis corps et âme, plus rien n a d importance et une intense énergie ondulatoire m envahie et me subjugue.
Je suppose que c est celà avoir la danse dans la peau!
J écris "ondulatoire" à bon escient, car en fait celà démarre par les pieds et monte jusqu à la tête en serpentant tout mon corps...c est très symbolique après avoir fait toutes ces recherches sur l énergie et la kundalini, n est ce pas? Mais c est ça!
Ce n est pas que sexuel, bien que très sensuel et l orgasme est triple(tête , coeur, bassin), et je l ai découvert en vibrant quelques fois, d où mon interrogation un jour à un ami sur l orgasme du coeur !

C est plus puissant que ce que j ai pu vivre avec les hommes de ma vie de brefs instants, car là, celà peut durer des heures!
Ce n est plus une jouissance du corps uniquement:
La" trans-en-dance"de l' énergie sexuelle...une fusion, une plénitude totale avec le tout, alors que, et c est paradoxale, je me sent seule avec moi même !Je me met souvent les bras en croix quand je danse, et les mouvement que je fais sont totalement spontanés et ascendant, comme si je voulais m envoler!
Quand à "danser psychiquement", c est vrai aussi, je l ai vécu en allant voir le groupe "river dance"(dont je vous ai déjà parlé), j en ai pleuré d émotion, idem dans le film "Avatar" , quand ils psalmodient tous en étant assis par terre près de l arbre Mère, pour redonner vie à la femme/docteur, c est inscrit en moi ces mouvements !Mon coté paienne...
La danse des derviches m a toujours fascinée, et je souhaite vivement que cet art puisse être vécu par des femmes!
voir un clip ici

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

qui me fait vibrer !

voilà , pas facile de se "dévoiller" Didiera!

richel



ps: on dit aussi de La Kundalini qu elle est créatrice avec le Verbe/larynx et que l’organe sexuel des Dieux est le larynx créateur !C est deux chakras, sont en relation. C est sur le forum aussi dans les sujets sur la kundalini .[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Jeu 06 Mai 2010, 12:08

Merci Ambre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Ven 07 Mai 2010, 12:46

Citation :
voilà , pas facile de se "dévoiller" Didiera!


Le dévoilement n'est-il pas simultanément ôter et vêtir ?
ôter ce qui ne nous correspond pas/plus pour vêtir ce que nous sommes ?
Donc, oui, ce n'est pas facile.

... Quelle Joie, pour moi, Ambre de te découvrir!



Dernière édition par douceur le Dim 09 Mai 2010, 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alskida

avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 84
Date de naissance : 27/06/1972
Age : 45
Localisation : Liège-Belgique
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Dim 09 Mai 2010, 14:33

Salut,

deux morceaux, bien différents, qui me font profondément vibrer:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(cette interprétation là)
et
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sphinx, comment vois-tu la différence entre le chant et la musique, et entre l'interprétation et la composition ?
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Dim 09 Mai 2010, 23:20

J'aime beaucoup 'Child in time'.

Voici un morceau de Steely Dan, qui est mon number one :)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ou
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Athena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 192
Date de naissance : 26/01/1973
Age : 44
Localisation : Rhône-alpes
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 12 Mai 2010, 19:56

Amélie Poulain: une musique et film que j'ai beaucoup aimés, un couple de flammes jumelles ?

à revoir, il se pourrait bien dialectique celui-là aussi en plus d'être poétique...?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://espritderencontrer-a.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 12 Mai 2010, 20:33

Les musiques sont une merveille et le film est sublime..

Je me rappelle, il y a quelques temps, avoir emprunté la bande original du film, à ma soeur et j'ai pleuré à chaude larme tout du long de l'écoute du disque...
Revenir en haut Aller en bas
Athena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 192
Date de naissance : 26/01/1973
Age : 44
Localisation : Rhône-alpes
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 12 Mai 2010, 21:56

Cette phrase accompagne mon souvenir de ce film et est revenue à moi:

"J’ai soudain le sentiment étrange d’être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l’air, la rumeur tranquille de la ville. J’inspire profondément car la vie me parait alors si simple, qu’un élan d’amour me donne tout à coup envie d’aider l’humanité tout entière."

Oui Benoît musique de Yann Tiersen un breton inspiré, musicalement par le vent marin quelque peu mélancolique...

Une autre que j'adore, plus gaie !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://espritderencontrer-a.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mer 12 Mai 2010, 22:07

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Jeu 13 Mai 2010, 14:00

Bonjour Alskida,


Citation :
Sphinx, comment vois-tu la différence entre le chant et la musique, et entre l'interprétation et la composition ?

Ma foi, vaste question, à laquelle il faudrait ajouter d'autres nuances, comme l'improvisation en plus de l'interprétation et de la composition, et la vocalisation sans paroles, pour le chant, ou même des formes de rythmiques ou d'effets vocaux particuliers.


A mon sens, pour tenter d'y voir clair, il faut en revenir à la base-même de la structure dialectique: l'onde et le corpuscule, c'est-à-dire la fonction et l'identité.

En d'autres termes, il y a la "porteuse" du Verbe, et l'information "portée" par le Verbe.

La porteuse est exprimée par le Tétragramme Sacré, YHWH, qui représente le Principe cyclique. La porteuse est donc par exemple la portée musicale, au fil de laquelle s'égrène le tempo (cycles). Sur cette portée, l'information est exprimée par les variations mélodiques et les appuis harmoniques.

L'instrument est ce qui permet concrètement, pratiquement, de réaliser l'alliance entre la porteuse et l'information, entre la fonction cyclique et l'identité.

Parmi les instruments, il y a la volx humaine, qui possède malgré tout une place "à part" dans la musicalité. Et c'est à mon sens en rapport avec le chakra de la gorge qui possède aussi, d'une certaine façon, une place à part dans l'orchestre énergétique des chakras, puisque c'est LE chakra du relationnel, de la communication, par nature.

Pourtant, le chakra de la gorge n'a pas plus ni moins de valeur ou d'importance que les autres chakras. Et il en va de même, selon moi, pour la voix humaine dans la musique: elle a une "place à part", mais cela n'en fait pas un instrument plus ou moins important que les autres.

L'aspect le plus important, harmoniquement, énergétiquement, ne réside pas dans la signification textuelle des paroles chantées, mais dans leur consonance.

Vocaliser des suites de voyelles, par exemple sur le mode du chant "mongol", peut nous mettre le cerveau en ébulition énergétique. Le chant n'est pas anodin. Et peut même parfois s'avérer dangereux si on ne sait pas ce qu'on fait. Parce que la signification énergétique du chant est au-delà de la signification textuelle d'éventuelles paroles.

Ceci dit, si la signification textuelle des paroles émises épouse en plus leur consonance et l'énergie de l'harmonie musicale, alors tout est en cohérence. Mais la signification textuelle n'apparaît que comme une cerise sur le gâteau, un peu redondante, par rapport au gâteau.

En effet, vouloir aujouter une signification textuelle au chant consiste finalement à prendre la musique elle-même comme porteuse d'une signification exprimée sur un plan supplémentaire: celui des paroles. Cela nous suggère un aspect de redondance, consécutive à un clivage.

Dans la "musicalité énergétique", tout est intégré, et on ne sauraité ressentir le besoin d'ajouter une couche de communication supplémentaire: l'Harmonie suffit et se suffit à elle-même, sans nécessité d'en extraire une représentation significative plus particulière comme des paroles.

On pourrait aller jusqu'à dire que la "musicalité énergétique" ne réalise pas de clivage entre musique, chant et paroles, dans le sens où il n'est pas possible d'y dissocier ces aspects.

La communication énergétique est à la fois musique, chant, et Parole, mais dans une imbrication totalement achevée, telle que la musique sonore n'en est pas capable.

Comme toujours, il faut se rendre compte que tous les aspects existentiels semblent clivés, et donc parfois redondants, simplement parce qu'ils sont diffractés à partir d'une réalité unique qui les associe tous sur un plan d'intimité profonde.

Les paroles chantées semblent redondantes significativement parce qu'il s'agit d'un aspect clivé par diffraction, comme un "écho" dissocié de l'expression principale et qui semble alors entrer en redondance et éventuellement en compétition avec l'expression principale.


Nous sommes confrontés à une diffraction équivalente en ce qui concerne les aspects de composition, d'improvisation, d'interprétation.

La composition n'est jamais qu'une forme d'improvisation figée, et l'interprétation n'est dissociable de l'élaboration musicale que dans le cadre de la musicalité sonore, reflet encore diffracté de la "musicalité énergétique".


Un aspect dialectique qu'il faut bien comprendre, et sur lequel je n'ai pas insisté, il me semble, est cette indissociabilité des aspects unifiés.

Certes, on unifie les aspects de l'Etre par discrimination intégrale de ces aspects entre eux.

Mais paradoxalement, cette discrimination intégrale aboutit à une indissociabilité "imbricative" intégrale aussi, qui est l'unification intime de la réalité non-dualiste, tout simplement.

Lorsque donc des aspects se présentent de façon clivée, comme les paroles, le chant, et la musique, ou encore la composition, l'improvisation et l'interprétation, de sorte qu'on peut les mettre en oeuvre distinctement, cela signifie qu'ils ne sont pas véritablement discriminés entre eux, et qu'ils ne peuvent donc pas être complètement unifiés tels quels, même si il est possible de déjà les associer avec plus ou moins de bonheur, de cohérence harmonique.

Chacun de ces aspects apporte sa part de signification, mais dans le clivage, des redondances significatives inévitables apparaissent. Grâce à la musicalité, ces redondances ne déterminent pourtant pas forcément de véritables conflits significatifs, mais ne constituent pas non plus une complète alliance unificatrice telle que celle de l'Harmonie universelle.

Néanmoins, la musique sonore témoigne, dans la dualité, de la "Musique des Sphères", c'est évident.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Jeu 13 Mai 2010, 15:40

Dans le même ordre d'idée, la fome physique du corps humain dans la densité (chair), est une redondance significative, qui peut entrer en compétition avec l'expression principale de cette signification, qui est essentiellement spirituelle (Identitaire-énergétique).

Par clivage confusionnel des aspects de l'Etre, "des beautés" diffractées de la Beauté essentielle sont apparues en redondance sur plusieurs niveaux dissociés comme le psychologique et le physique.

Le problème de ces redondances est qu'elles sont de nature dualiste, possèdent donc leur opposé dualiste (laideur), et peuvent donc entrer en compétition apparente avec la Beauté de l'expression principale (spirituelle).

La Beauté de l'expression principale n'a pas d'opposé dualiste, et donc pour Elle, la laideur n'existe pas.

Dans le même esprit, la dysharmonie n'existe pas pour l'Harmonie universelle qui s'appuie sur le Conflit central, qui n'est pas dysharmonique, mais "anharmonique" (référence de la "friction identitaire" centrale).

Ce n'est que lorsque l'anharmonie du Conflit central s'exporte par confusion sur les polarités sexuées du Soi, qu'une dysharmonie recouvre superficiellement l'Harmonie Sacrée en paraissant la compromettre.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Jeu 13 Mai 2010, 16:27

Par conséquent, il faut comprendre qu'aucune redondance significative ne devrait, ni ne peut en fait, être rejetée, puisqu'elle est déjà le résultat d'un clivage. Elle ne peut qu'être intégrée. Ce qui a déjà été exprimé à propos de la redondance narcissique, car il s'agit de la même "problèmatique".


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Jeu 13 Mai 2010, 16:52

Bonjour à tous, Bonjour Sphinx,

Citation :
Pourtant, le chakra de la gorge n'a pas plus ni moins de valeur ou d'importance que les autres chakras. Et il en va de même, selon moi, pour la voix humaine dans la musique: elle a une "place à part", mais cela n'en fait pas un instrument plus ou moins important que les autres.

L'aspect le plus important, harmoniquement, énergétiquement, ne réside pas dans la signification textuelle des paroles chantées, mais dans leur consonance.

Vocaliser des suites de voyelles, par exemple sur le mode du chant "mongol", peut nous mettre le cerveau en ébulition énergétique. Le chant n'est pas anodin. Et peut même parfois s'avérer dangereux si on ne sait pas ce qu'on fait. Parce que la signification énergétique du chant est au-delà de la signification textuelle d'éventuelles paroles.

En effet, le corps humain étant l’Instrument de Musique par excellence (l’instrument du violoniste, du pianiste, du chanteur, du danseur, etc.), on ne peut faire « corps avec son intrument » que si une importance égale est donné à tous les chacras.

Dans le cas du chanteur plus précisément, si les premiers chacras inférieurs ne sont alignés, centrés, il ne pourra y avoir de « soutien » du diaphragme et donc de la cage thoracique. Lors des inspirations d’air de plusieurs litres, le développement multi-direction de la cage thoracique - avec en son centre, le chacra du coeur - (élargissement des poumons commençant au niveau du ventre, puis des côtes latérales, pour passer à l’arrière du corps, au dos, et se terminer finalement en haut de la poitrine) est conséquent et ne sait se produire sans soutien énergétique stable.
Exemple : sans le soutien de ces 4 premiers chacras, les sons émis au niveau du chacra de la gorge resteront « réduits » à la gorge (chant de gorge provoquant à la longue des maux de gorge ; chant de poitrine provoquant essoufflement ou des débits d’air non appropriés dans les sons - souffle dans la voix - ; apparition de nodules sur les cordes vocales, etc.). Par contre, si ces chacras fonctionnent de manière équilibrée et si les différentes parties de notre corps sont soutenues/développées en conscience, les sons émis par notre bouche « passeront plus haut », dans notre « caisse de résonance », à savoir notre boîte cranienne.

En chant « classique » - je ne sais me prononcer sur les autres -, l’apprentissage du chant, comme l’échauffement de la voix débutent toujours par des vocalises de voyelles. Ces vocalises permettent de placer les sons aux « bons endroits » dans notre caisse de résonnance : un « A » résonne au niveau du coronnal ; en « I » au niveau du front (3°oeil), etc. On « accorde » donc toujours son instrument avant l’émission d’un son et ensuite d’une parole.

Les débuts de paroles pour un chanteur ne seront ensuite qu’une succession de syllabes émise avec des énergies/forces différentes. Il y a un « qualibrage » nécessaire à effectuer permettant entre autre, le « port » de la voix jusqu’au bout d’une salle par exemple mais « sans crier » car avec l’aide d’un diaphragme (chacra 3) soutenu par les 2 premiers chacras.

Ensuite, avant de se mettre aux paroles, à proprement parlé, (- c'est le cas de le dire ...lol -), le chanteur « conscient » fait la démarche d’une part, de bien prononcer les mots (et prend éventuellement des cours de diction par ex.), d’autre part, de comprendre exactement la signification (traductions, etc.) des mots transmis... pour finalement transmettre le Verbe en toute authenticité (un drame, n’est pas une comédie).

Ce n’est qu’après avoir fait de son corps « un champ - instrumental - unifié », que la communication énergétique est intégrale. Donc oui:

Citation :
Dans la "musicalité énergétique", tout est intégré, et on ne saurait ressentir le besoin d'ajouter une couche de communication supplémentaire: l'Harmonie suffit et se suffit à elle-même, sans nécessité d'en extraire une représentation significative plus particulière comme des paroles.

Revenir en haut Aller en bas
alskida

avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 84
Date de naissance : 27/06/1972
Age : 45
Localisation : Liège-Belgique
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Jeu 13 Mai 2010, 20:59

merci Sphinx,
merci douceur

bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Mar 28 Sep 2010, 23:58

Bonjour à toutes et tous,

voici le lien de la video officielle de la chanson "Neverending Why" de Placebo.

On y voit précisément l'oiseau fabuleux s'emparer du Couple Sacré (ses causes relativistes), et les plonger dans l'eau avant de lui-même s'y précipiter, se transformer en poulpe géant (pour les mélanger = confusion inévitable), puis en poisson pour les manger.

Dans son estomac, le collectif agglutiné "digère" le Couple Sacré, avant de le conduire vers la "sortie", et l'envol où l'oiseau vient les récupérer (les polarités humaines)... En fait, l'Oiseau, en tant que SuperPrédateur Sacré, appelle, dévore et digère ses propres causes. Mais il ne les assimile pas (sauf si elles régressent et deviennent inauthentiques). Ce qui est assimilé est tout ce qui n'est pas authentique (spéculation).

En fait, la "digestion" représente l'"érosion" progressive de toute symbiose (karma), les causes humaines devant en ressortir pures, vierges de toute spéculation, dans l'équivalence corpusculaire sexuée, et donc parfaitement inutiles pour le "système" (d'où la nature particulière de la sortie.. au bout d'un intestin!).

Les causes relativistes du Soi ne peuvent donc être libérées que lorsqu'elle sont devenues aussi "inutiles" que des m... pour l'empire spéculatif.


Ce qui est donc assimilé par le Soi (l'Oiseau) par la digestion de ses propres causes, est toute spéculation à propos de sa naissance. Seule l'authenticité de cette naissance n'est pas assimilable, et pourra donc ressortir au bout du tunnel (vortex), et fusionner véritablement dans et avec l'Oiseau.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Ven 01 Oct 2010, 14:46

Une petite trouvaille qu pourrait avoir de l'intérêt...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

“Sweet and gentle and sensitive man
With an obsessive nature and deep fascination for numbers
And a complete infatuation with the calculation of PI"


En résumé, pour ceux qui ne lisent par l'anglais, Kate Bush aurait écrit et chanté une chanson à propos de Pi, laquelle comorte une récitation des 150 (à vérifier) premières décimales. Sauf que, pour une raison à comprendre, car elle n'est probablement pas le fruit d'une erreur, la série ne correspond plus autour de la 137ème décimale (soit pour les 12 ou 13 "dernières").


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Ven 01 Oct 2010, 15:32

Voici les paroles (sont-elles complètes? Il n'y a pas 150 décimales):

Sweet and gentle sensitive man
With an obsessive nature and deep fascination
For numbers
And a complete infatuation with the calculation
Of PI

Oh he love, he love, he love
He does love his numbers
And they run, they run, they run him
In a great big circle
In a circle of infinity

3.1415926535 897932
3846 264 338 3279

Oh he love, he love, he love
He does love his numbers
And they run, they run, they run him
In a great big circle
In a circle of infinity
But he must, he must, he must
Put a number to it

50288419 716939937510
582319749 44 59230781
6406286208 821 4808651 32

Oh he love, he love, he love
He does love his numbers
And they run, they run, they run him
In a great big circle
In a circle of infinity

82306647 0938446095 505 8223?


On note que la première série comporte 31 chiffres, soit le nombre de Dieu en hébreu "AL", dont la valeur est 30+1 (Aleph, Lamed), et qui est aussi le début de Pi.

D'autres considérations sur la question:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

D'où est tiré le tableau comparatif suivant:

Real Pi: 3.
1415926535 8979323846 2643383279 5028841971 6939937510
5820974944 5923078164 0628620899 8628034825 3421170679
8214808651 3282306647 0938446095 5058223172 5359408128

Kate Bush Pi: 3.
1415926535 8979323846 2643383279 5028841971 6939937510
58231974944 5923078164 06286208
8214808651 3282306647 0938446095 5058223


Logiquement, le décalage commence par l'insertion du nombre "divin" 31 en 55ème position (en comptant le 3 initial).


A méditer...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Ven 01 Oct 2010, 18:52

Tout en haut
Couple
Au centre du cercle
Mouvement de rotation
Tourne tourne tourne
Ivresse
3 points de Lumière dans le ciel
Ovni

"Et nous partons, allez-viens !"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 3:33
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Musiques d'extase   Sam 02 Oct 2010, 13:01

Merci MyrÂme,

c'est très beau!



Je voudrais ici introduire les considérations suivantes:


La théorie musciale se fonde forcément sur l'onde sonore, donc sur le principe circulaire en tant que fondement ondulatoire, et donc finalement sur Pi.

De ce fait, la théorie musicale possède un rapport direct avec, par exemple, les développements kabbalistiques, qui reposent aussi sur le nombre Pi.


On sait que l'Arbre de vie comporte 7 niveaux sephirothiques, fondés sur 12 cercles sous-jacents, le tout étant relié par 22 points d'intersection (des 12 cercles), appelés Cinéroth. Et le mot "Dieu" représenté par ces Cinéroth est "AL", dont la valeur numérique décimale est 30+1 = 31.

Or, la gamme musicale dérivée de l'approche pythagoricienne, comporte 7 notes principales, sur 12 demi-tons (fondés sur 12 quintes). Plus encore, les intervalles entre les demi-tons sont structurés en commas (issus de l'approche pythagoricienne). Or, entre Mi et Si, on compte précisément 31 commas, et entre Si et Mi (retour à l'octave) on en compte 22.

Pour achever le tableau, Pi représente l'Alliance entre la "base 10" et la "base 12", et si on y regarde de plus près:

- Pi commence par 31
- les 6 premières décimales après la virgule ont pour somme 22
- pour produit 360 (décomposable en 3x12x10)
- pour nombre de permutations différentes 360 aussi
- le chiffre 7 est le seul qui ne divise pas le nombre 360 dans la première dizaine
- le chiffre 7 est formé par l'addition de 3 et 4, dont le produit vaut 12
- 3 et 4 sont les deux premiers chiffres de Pi réunis par la première unité: 314
- 314 a pour produit 12, et pour somme 8 (octave)
- 314 est la valeur de Shaddaï, le Tout-Puissant
- El Hï Shaddaï, le Dieu Vivant Tout Puissant, vaut 31 + 314 + 15 = 360, somme dans laquelle on retrouve la séquence 31415
- 3 et 4 sont les intervalles dont la combinaisons est utilisée pour former les accords majeurs et mineurs, respectivement 4-3 demi-tons et 3-4 demi-tons

- 314 décrit le Nom YHWH, puisqu'il s'agit de 3 lettres formant 1 Nom de 4 lettre
- 314 décrit le système génétique puisqu'il s'agit de 3 positions de codon formant 1 système universel fondé sur 4 bases
- L'ADN est "ondulatoire"
- Adonaï, "Seigneur", est formé des Cinéroth ADNY, où le Y peut être interprété comme génitif, ce qui mènerais à une traduction de "Mon ADN"
- Le mot "EDEN" s'inscrit dans le même schéma



Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
 
Musiques d'extase
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 37Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 20 ... 37  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos musiques préférées
» Un bon site pour de belles musiques...
» Musiques préférées ?
» [Sculpture] L'extase de Sainte Thérèse
» Découvrir batteries et musiques de l'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: