ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 mysterieux virus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 19 Aoû 2009, 12:32

ANALYSE DU DR MARC VERCOUTERE

1 - le H1N1 est très contagieux mais non mortel (type grippe classique).

2 - le H5N1 est non contagieux mais mortel dans 90% des cas.

3 - les vaccins combinés en cours de fabrication sont conçus pour le H5N1 et le H1N1.

4 - l’adjuvant des vaccins est du MF59 destructeur pour l’immunité.

5 - les antiviraux préconisés favorisent les commutations à savoir la transmission du patrimoine génétique d’un virus mort ou atténué à des cellules saines qui en retour ouvre la voie à une mutation génétique de virus in vivo.

En résumé si l’on combine le H1N1 très contagieux (non mortel) au H5N1 non contagieux mais mortel on obtient un HxNx très contagieux et mortel. Le tout est favorisé par la chute des défenses immunitaires à cause du MF59 et les mutations possibles sont amplifiées par les antiviraux.

Dans les semaines à venir, les principaux médias internationaux, vont se lancer dans une campagne visant à inspirer la peur. Le but de cette campagne est de convaincre les populations à se soumettre à cette campagne de vaccination, qui n’est autre chose qu’un exercice où elles mettent leur bien-être et leur santé en danger.

Rappel :
- Le médecin n'a pas le droit d'imposer un traitement médical sans l'accord de son "bénéficiaire. Toute obligation serait annulée d'office par la Loi dite Kouchner du 04 mars 2002, N° 2 002-303, Article 11, Chapitre 1er, modifiant l'Article L 1 111-4 du Chapitre 1er du Titre 1er de la Première Partie du Code de la Santé Publique qui dit : "Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment" Or, la vaccination est un acte médical. Toute obligation serait donc anticonstitutionnelle)

- Toute obligation serait en contradiction avec l'Article 36 du code de Déontologie Médicale qui précise "Tout acte médical requiert le consentement libre et éclairé des personnes"

- L'Article 3 de la Déclaration Universelle des droits de l'homme du 10-12-1948 dit : "Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne"

- Toute obligation serait contredite par le nouveau Code Civil qui reconnaît le "Principe du Respect de l'Intégrité du Corps Humain"

- Toute obligation serait contraire aux Arrêtés de la cour du 25-02 et 14-10-1997 qui explique l'information des patients : "Les praticiens doivent être en mesure de prouver qu'ils ont fourni au patient une information loyale, claire, appropriée et exhaustive, au moins sur les risques majeurs et la plus complète possible sur les risques les plus légers. Cette information a pour but de permettre au patient de refuser la vaccination proposée en estimant que les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés"

Voir « Certificat de garantie à faire signer par le médecin » en fichier joint (certains ne l’ont pas reçu)
Video et interview du Dr Vercoutère : http://www.dailymotion.com/video/x9h5oa_pandemie-vaccinale-et-grippe-ah1n1_tech

Interventions Sylvie Simon Silence on vaccine http://video.google.fr/videosearch?hl=fr&safe=off&num=30&q=sylvie%20simon%20silence%20on%20vaccine&lr=lang_fr&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wv#

Il est plus que temps que des professionnels indépendants des pressions gouvernementales ou pharmaceutiques nous informent avant que la véritable crise sanitaire n'apparaissent justement avec la diffusion de ces prétendus vaccins miraculeux. Dès le départ, les citoyens ont été trompés par les déclarations de l'OMS, des médias, des labos "désintéressés" et des gouvernants soucieux du bien être de leur population.

Merci de vos remontées d'info.

***********************************************************Menaces Pandemies


Grippe Porcine : Tout Une Industrie Attend Une Pandémie - Interview De L'Epidémiologiste Tom Jefferson



Ces dernières semaines le monde a peur de la grippe porcine. Dans une interview au Spiegel, l'épidémiologiste, Tom Jefferson, parle du danger de cette campagne de peur, malavisée, poussée par la recherche du profit, et pourquoi nous devrions nous laver les mains bien plus souvent.





Spiegel : Mr Jefferson, le monde vit dans la peur de la grippe porcine. Et certains prédisent que, l'hiver prochain, 1/3 de la population mondiale pourrait être infectée. Etes vous personnellement préoccupé? Prenez vous et votre famille des précautions ?

Tom Jefferson : Je me lave les mains très souvent - et cela pas seulement à cause de la grippe porcine. C'est probablement la mesure de précaution la plus efficace qui existe contre tous les virus respiratoires et la majorité des virus des gastro-entérites de même que contre les microbes.

SP : Considérez vous la grippe porcine comme particulièrement inquiétante ?

TJ : C'est vrai que les virus de la grippe sont imprévisibles, donc cela appelle un certain degrés de vigilance. Mais l'une des caractéristiques extraordinaires de cette grippe - et toute la saga de la grippe - c'est qu'il y a des personnes qui font des prédictions d'une année sur l'autre et que cela devient de pire en pire. Jusqu'à présent aucune d'entre elles ne se sont réalisées. Par exemple, qu'est-il arrivé avec la grippe aviaire, qui était supposée nous tuer tous ? Rien. Mais cela ne stoppe pas pour autant ces personnes qui continuent à faire leurs prédictions. Parfois on a le sentiment qu'il y a tout un secteur industriel qui attend presque qu'une pandémie éclate.

SP : De qui voulez vous parler ? L 'OMS ?

TJ : L'OMS et les responsables de la santé publique, les virologues et les firmes pharmaceutiques. Ils ont construit cette machine tout autour d'une pandémie imminente. Et il y a beaucoup d'argent impliqué, et d'influence, et de carrières, et des institutions entières ! Et il a juste fallu que l'un de ces virus de la grippe mute pour que la machine commence à grincer.

SP : Sur la page d'accueil de votre site en italien, il y a " un compte à rebours pandémique" qui expire le 1er Avril. Ne pensez vous pas que la situation demande un peu plus de sérieux ?

TJ : Je l'utilise juste de façon ironique pour exposer la fausse certitude dont nous sommes abreuvés. Est-ce que 1/3 de la population mondiale va attraper la grippe porcine ? Personne ne peut le dire avec certitude actuellement. Pour l'instant, au moins, je ne voit pas de différence fondamentale, pas de différence dans la définition entre cette grippe et une épidémie normale de grippe. La grippe porcine aurait même pu restée ignorée si elle avait été causée par un virus inconnu plutôt qu'un virus grippal.

SP : Pensez vous que l'OMS a déclaré prématurément une pandémie ?
TJ : Ne pensez vous pas qu'il y ait quelque chose de singulier dans le fait que l'OMS ait changé sa définition d'une pandémie . L'ancienne définition c'était un nouveau virus, qui se propageait rapidement, contre lequel on avait aucune immunité, et qui provoquait un taux élevé de morbidité et décès. Maintenant les deux dernières caractérisations ont été abandonnées et c'est comme cela que la grippe porcine est devenue une pandémie.

SG : Mais année après année, 10 000-30 000 personnes en Allemagne seulement sont décédées de la grippe. Dans le monde occidental, la grippe est la maladie infectieuse la plus mortelle qui existe.

TJ : Attendez une minute ! Ces chiffres ne sont rien de plus que des estimations. Avant tout vous devez distinguer entre une maladie qui ressemble à la grippe et une vraie grippe, ce que l'on appelle une vraie grippe. Toutes les deux ont les mêmes symptômes : un accès brusque de fièvre, mal de gorge, toux, douleur rhumatismale dans le dos et les jambes, bronchite possible et pneumonie. Mais les vraies grippes elles sont causées par des virus de la grippe, tandis qu'il existe plus de 200 virus différents qui provoquent des maladies de type grippal. Lorsqu'il s'agit de statistiques portant sur des soit disant décès dus à la grippe, vous avez toujours d'autres causes de décès provoqués par d'autres virus qui y sont inclus. En fait, dans le cas de personnes âgées qui succombent à une pneumonie personne ne fait d'autopsie pour savoir si c'est vraiment le virus de la grippe qui les a tuées. Environ 7% des cas de maladies de type grippal sont causés par des virus de la grippe. C'est un très petit pourcentage. Ce que je sais c'est que la vraie grippe est systématiquement surestimée.

SP : Et qu'en est-il de ces 200 et + autres types de virus ?

TJ : Ils n'ont pas la même renommée que la grippe. Les chercheurs ne sont tout simplement pas intéressés par cela. Prenez le cas du rhyno virus, un virus dérivé du cheval. C'est l'agent le plus communément isolé dans les rhumes habituels. Il existe une centaine de différents type de ces rhyno virus. Ils provoquent habituellement seulement des écoulements de nez, mais ils peuvent être aussi mortels. Ou ce que l'on appelle le RSV, le virus respiratoire syncytial humain, qui est très dangereux pour les nourrissons et les enfants en bas âge.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 19 Aoû 2009, 12:35

SP : Alors pourquoi les chercheurs ne sont-ils pas intéressés par cela ?

TJ : Facile; ils ne peuvent gagner de l'argent avec. Avec les rhynovirus, le RSV, et la majorité des autres virus, c'est difficile de gagner plein d'argent ou faire carrière. Par contre, contre la grippe, il y a des vaccins et il y a des médicaments qu'on peut vendre. Et c'est là que se trouve le magot pour l'industrie pharmaceutique. Elle fait en sorte que les articles de recherche soient publiés dans les revues de renom. Et c'est pour cela qu'on porte plus d'attention là dessus, et tout le domaine de la recherche devient intéressant pour des scientifiques ambitieux.

SP : Mais il y a t-il une raison scientifique d'être intéressé par les virus de la grippe ?
TJ : Le fait de se concentrer strictement sur la grippe n'est pas seulement malavisé mais aussi dangereux. Souvenez vous de quelque chose dénommé SARS ? C'était vraiment une épidémie dangereuse. C'était comme un météore : elle est arrivée soudainement et est repartie aussi vite et a tué un grand nombre de personnes. SARS nous a pris par surprise car elle était provoquée par un virus coronarien complètement inconnu. D'où venait -il ? Ou est-il allé ? Ou bien est-il toujours ici ? Nous ne savons toujours pas. Il y a beaucoup d'étranges choses comme cela qui sortent. Chaque année, un nouvel agent est identifié. Par exemple, il y a quelque chose appelé bocavirus, qui peut provoquer une bronchite et la pneumonie chez les enfants en bas âge. Et il y a quelque chose qu'on appelle metapneumovirus, dont des études ont dit qu'il pouvait provoquer plus de 5% de toutes les maladies de type grippal. Donc nous devrions garder les yeux ouverts dans toutes les directions.

SP: Mais la grande pandémie de 1918/1919 a été provoquée par un virus de la grippe, et il a tué jusqu'à 50 millions de personnes dans le monde. Ou bien est ce que les scientifiques contestent cela ?

TJ : C'est très possible que cela ce soit passé ainsi, mais il y a encore beaucoup d'aspects de la pandémie de 1918/19 qui nous surprennent. C'est seulement y a 12 ans que nous avons appris que c'est le virus le H1N1 qui l'a provoquée. Mais il y avait à l'époque beaucoup d'activité bactériologique. Et le fait que le taux de mortalité due à la grippe ait chuté de façon si dramatique après la Deuxième Guerre Mondiale reste trouble. Aujourd'hui, on a seulement une fraction de ce qui était la norme avant la guerre. En ce qui concerne les dernières pandémies, tel que "la grippe asiatique" de 1957 et "la grippe de Hong Kong " de 1968/69, on ne peut affirmer que les statistiques de décès dans leur ensemble fournissent des chiffres exceptionnels.
Contradictions entre découvertes scientifiques et la pratique

SP : Alors pourquoi devrait-on en fait parler de pandémie ?

TJ : C'est une question que vous devriez poser à l'OMS !

SP : A votre avis, que pensez qu'il faille pour qu'un virus comme celui de la grippe porcine devienne une menace mondiale ?

TJ : Malheureusement on peut seulement dire qu'on ne sait pas. Je suspecte que l'ensemble de ce problème soit plus complexe que nous ne sommes capables de l'imaginer actuellement. Etant donné tous les virus qui produisent des symptômes de type grippal, peut être que le postulat de Robert Koch qu'un pathogène particulier produit une maladie particulière ne va pas assez loin.Pourquoi, par exemple, nous n'attrapons pas la grippe en été ? Pourtant, l'élément pathogène est là toute l'année ! Déjà au XIXème siècle, le chimiste allemand et hygiéniste, Max von Pettenkofer, avait développé une théorie sur comment le contact de l'élément pathogène avec l'environnement peut altérer la maladie. Je pense que des recherches dans cette direction valent la peine d'être entreprises. Peut être que cela nous permettrait de mieux comprendre la pandémie de 1918/19 ou d'être capable d'estimer les dangers de la grippe porcine.

SP : Les humains ont de meilleures défenses aujourd'hui qu'en 1918 et probablement que dans peu de temps nous aurons un vaccin contre la grippe porcine. La semaine dernière, le gouvernement fédéral allemand a annoncé qu'il voulait acheter suffisamment de vaccins pour couvrir les besoins de 30% de la population. Dans quelle proportion cela va-t-il nous protéger de la maladie ?

TJ : Quand il s'agit de vaccination contre une pandémie, comme on dit en anglais la preuve est dans le pudding. La preuve c'est en l'utilisant. Nous verrons. Cela génère une réponse d'anticorps,mais est ce que cela protégera vraiment de la maladie ?

SP : Etes vous pessimiste à ce sujet ?

TJ : Non. Je dis simplement que je pense que nous sommes sur le point de trouver ( rire). Ayons cette conversation dans un an environ voulez vous ?

SP : Pendant un certain nombre d'années, dans le cadre de la collaboration Cochrane, vous avez systématiquement évalué toutes les études menées sur l'immunisation contre la grippe saisonnière. Est ce que cela fonctionne bien ?
TJ : Non cela ne fonctionne pas bien. Un vaccin contre la grippe ne marche pas contre la majorité des maladies de type grippal car il vise seulement à combattre les virus de la grippe. Le vaccin ne change rien en ce qui concerne l'élévation du taux de décès pendant les mois d'hiver. Et, même dans le meilleur des cas, l'efficacité du vaccin est d'une certaine manière limitée contre les virus de la grippe. Entre autres choses, il existe toujours le danger que le virus de la grippe qui circule ait changé au moment ou la production du vaccin sera achevée avec comme résultat, dans le pire des cas, que le vaccin sera totalement inefficace. Dans le meilleur des cas, les quelques études décentes qui existent montrent que le vaccin fonctionnent principalement avec des jeunes adultes sains. Avec les enfants et les personnes âgées cela aide un peu , et encore.

SP : Mais ne sont ce pas là ces groupes pour laquelle l'immunisation contre la grippe est recommandée ?

TJ : Effectivement. C'est l'une des contradictions entre les découvertes scientifiques et la réalité, entre la preuve et la pratique.

SP : Donc, qu' y -a-t-il derrière cette contradiction ?

TJ : Bien sûr cela a à voir avec l'influence de l'industrie pharmaceutique. Mais cela a à voir également avec le fait que l'importance de la grippe est complètement surestimée. C'est liée aux financements pour la recherche, le pouvoir, l'influence et les réputations scientifiques !

SP : Donc actuellement est-ce raisonnable de continuer à vacciner contre la grippe saisonnière ?

TJ : Je ne vois aucune raison de le faire mais ce n'est pas moi qui prend les décisions.

SP : Et qu'en est-il du Tamiflu et du Relenza, deux des médicaments anti grippe qui sont envisagés contre la grippe porcine ? Dans quelle mesure fonctionnent-ils vraiment ?

TJ : Si pris au bon moment, en moyenne, le Tamiflu réduit la duré de la vraie grippe d'une journée. Une étude a aussi trouvé qu'il diminue le risque de pneumonie.

SP : Ces médicaments pourraient-ils réduire les taux de mortalité associés à la grippe ?

TJ : C'est possible, mais cela a encore besoin d'être scientifiquement prouvé.

SP : Et qu'en est-il des effets secondaires ?
TJ : Le Tamiflu peut causer des nausées. Et il y a des éléments qui indiquent qu'il peut y avoir des effets secondaires psychiatriques. Il y a des informations en provenance du Japon indiquant que des jeunes personnes qui ont pris du Tamiflu ont eu des réactions psychotiques sévères identiques à celles que l'on trouve dans la schizophrénie.

SP :: Donc, est-ce que c'est raisonnable finalement d'utiliser ces médicaments ?

TJ : Lorqu'on est en présence de maladies graves oui. Mais en aucune circonstance le Tamiflu devrait être distribué dans toutes les écoles, comme actuellement cela a été fait parfois. Etant donné cela, nous avons déjà des informations disant qu'il y a déjà des souches virales résistantes de la grippe porcine.

SP : En Allemagne, le gouvernement est supposé faire des stocks de médicaments contre la grippe pour 20% de la population. Pensez vous que c'est raisonnable ?

TJ : Bon, il existe au moins plusieurs manières beaucoup plus économiques d'accomplir beaucoup plus. Par exemple, on devrait enseigner aux enfants scolarisés à se laver les mains régulièrement- de préférence après chaque classe ! Et chaque aéroport devrait installer quelques centaines de lavabos. Quiconque atterit et ne se lave pas les mains devrait être arrêter par la police des frontières. On pourrait le détecter en mettant par exemple une substance colorante invisible neutre dans l'eau. Et porter des masques peut être raisonnable aussi.

SP Est-ce que cela a déjà été prouvé que ces mesures fonctionnent ?

TJ : Il existe plusieurs bonnes études sur le sujet qui ont été réalisées durant l'épidémie de SARS. Il y a ce que l'on nomme des études de cas portant sur l'examen d'individus qui ont été en contact avec le virus du SARS. Ils ont comparé les caractéristiques de ceux qui avaient été infectés par le virus par ce contact et ceux des personnes qui n'avaient pas été infectées. Les conclusions des études sont très significatives.


SP : Vous semblez plutôt impressionné.

TJ : Je le suis. Ce qui est formidable dans ces mesures c'est que non seulement elles ne sont pas onéreuses, mais aussi qu'elles peuvent aider pas seulement contre les virus de la grippe. Par cette méthode on peut combattre les 200 pathogènes qui provoquent les symptômes type grippal de même que les virus des gastroentérites, et des microbes complètement inconnus. Une étude réalisée au Pakistan a montré que le lavage des mains peut même sauver des vies d'enfants. Quelqu'un devrait obtenir un prix Nobel pour cela !

SP : Mr Jefferson nous vous remercions pour cette interview.

Interview réalisée par Johann Grolle et Veronica Hackenbroch pour Der Spiegel

Article publié le 21/07/09 sur le Der Spiegel www.spiegel.de/international/world/0,1518,637119-2,00.html

Article publié sur le site BMJ (helping doctors make better decisions) qui s'adresse aux médecins
Influenza vaccination: policy versus evidence, Tom Jefferson 's Article in english
www.spiegel.de/international/world/0,1518,637119-2,00.html

NOTE

En France la ministre de la Santé, Roseline Bachelot, est pharmacienne de profession et utilise sa fonction pour satisfaire le puissant lobby de l'industrie pharmaceutique.



Jeudi 23 Juillet 2009

Traduction Mireille Delamarre


*****************************************************************************************************************
Menaces Nucléaires Pandemies


La République Tchèque Refuse Le Vaccin Baxter Contre La Grippe Porcine A Cause Des Risques Encourus



Des responsables tchèques des services de santé gouvernementaux ont refusé d'acheter le vaccin Baxter le jugeant à risques. En France, le vaccin Baxter fait partie des 4 vaccins choisis contre la prétendue pandémie de grippe porcine. Pourtant, ce vaccin n'a pas encore reçu l'autorisation de mise sur le marché (AMM) de l'EMEA (European Medecine Agency).






La République Tchèque Refuse Le Vaccin Baxter Contre La Grippe Porcine A Cause Des Risques Encourus


Des responsables du secteur santé admettent que des injections rapprochées pourraient provoquer des décès.

Des responsables des services de santé gouvernementaux de la République Tchèque ont refusé d'acheter les vaccins H1N1 contre la grippe porcine du laboratoire pharmaceutique US Baxter International expliquant ce refus par les inquiétudes suscitées par les risques encourus.

Selon une dépêche de l'agence de presse tchèque, CTK, l'une des plus grandes agences en langue anglaise du pays, le ministère de la santé tchèque a arrêté les discussions avec Baxter citant " l'incapacité du laboratoire à garantir que le vaccin est sans danger et de dire à qui incombe la prise en charge des risques de possibles effets secondaires "

Le pays projette d'acheter des vaccins pour couvrir 25% de sa population (10 millions de Tchèques) mais a dit qu'il n'achèterait pas le vaccin contre la grippe porcine Baxter avant qu'il n'ait été homologué en Europe.

"C'est dommage, mais malheureusement au moment ou nous avons reçu les offres, Baxter a été incapable de confirmer qu'il livrerait un vaccin homologué" a dit la ministre de la santé, Dana Juraskova.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 19 Aoû 2009, 12:36

A la place, le pays va probablement acheter ses vaccins chez Novartis et GlaxoSmithKline, mais seulement après que les vaccins aient subi les tests cliniques habituels et aient obtenu l'autorisation de mise sur le marché de l'EMEA.

Dans une autre dépêche de CTK, le vice ministre de la santé, Marek Snajdr, a été cité disant que le vaccin " pourrait avoir des effets secondaires et qu'il pourrait même causer la mort si administré".

Dans le pays, les cas confirmés de personnes atteintes du virus H1N1 restent en dessous de 150 selon toutes les estimations faites, et personne n'est décédé à cause du virus.

Comme il a déjà été fait mention dans un article précédent, Baxter a un lien très récent et particulièrement troublant avec des vaccins contre la grippe en République Tchèque.

En Mars dernier de multiples sources d'information, dont le Times d'Inde, ont rapporté que des vaccins contaminés avec le virus vivant de la grippe aviaire H5N1, mortel, ont été distribués à 18 pays en Décembre 2008, par un laboratoire de la branche autrichienne de Baxter.

Ce n'est que par hasard qu'un lot a d'abord été testé sur des furets en République Tchèque avant que le vaccin ne soit utilisé sur des humains. Tous les furets sont morts et la découverte choquante rendue publique.

Les journaux tchèques se sont immédiatement posés la question de savoir si cet évènement ne faisait pas partie d'une conspiration pour délibérément provoquer une pandémie, faisant écho à des accusations déjà portées par des responsables de la santé dans plusieurs autres pays.

D'abord, Baxter a tenté de courcircuiter les questions en invoquant le " secret commercial" et a refusé de révéler comment les vaccins avaient été contaminés avec le virus H5N1. De plus en plus pressés de s'expliquer, ils ont alors affirmé que les lots de H5N1 ont été envoyés par erreur.

Alors même que la possibilité de mélanger par accident un virus vivant constituant une arme biologique avec du matériel viral est pratiquement impossible, il ne reste que l'explication comme quoi la contamination était une tentative délibérée d'utiliser le virus H5N1 comme arme biologique à des fins extrêmes et de le distribuer via les vaccins anti grippaux habituels aux populations qui ensuite infecteraient d'autres populations dans des proportions dévastatrices car la maladie se répand par voie aérienne.

Le fait que Baxter ait mélangé le virus mortel H5N1 avec un mélange de virus de la grippe saisonnière H3N2 est un signal d'alarme. Le virus H5N1 à lui seul a tué des centaines de personnes, mais il se déplace moins par voie aérienne et est plus limité dans son aisance à se répandre. Cependant, lorsqu'il est mélangé avec des virus grippaux saisonniers, qui comme chacun le sait se répandent facilement par voie aérienne, l'effet donne une arme biologique pouvant potentiellement se répandre super rapidement par voie aérienne et super mortelle.

En fait, certains ont déjà suggéré que l'actuelle peur de la grippe porcine pourrait signalé l'utilisation d'une telle arme.

Par ailleurs, des poursuites judiciaires ont été engagées contre Baxter l'accusant d'avoir intentionnellement utilisé des composants dangereux et non testés dans certains de ces vaccins pour augmenter ses profits.


Des responsables de l'OMS contrôlent de près les enquêtes en cours sur les vaccins contaminés de Baxter, mais malgré cela, ce laboratoire est en tête de la production de vaccins contre la grippe porcine dont la vaccination pourrait devenir obligatoire. En fait, Baxter s'est montré particulièrement prévoyant en déposant un brevet * pour son vaccin contre la grippe porcine exactement un an avant que le virus ne se répande.

Le laboratoire a annoncé la semaine dernière qu'il avait achevé la production de ces premiers lots commercialisables de vaccins N1N1 fin Juillet et qu'il est actuellement en pourparlers avec des responsables de santé publique nationale partout dans le monde. La multinationale a déposer une demande de licence pour le vaccin auprès de l'EMEA mais celle-ci ne l'a pas encore approuvé.

Baxter a dit qu'il fournirait environ 80 millions de doses à 40 millions de personnes dans 5 pays dont la Grande Bretagne, l'Irlande, et la Nouvelle Zélande ( et la France ndlt).

En plus des dispositions prises par des organismes de contrôle en Europe et aux US prévoyant d'accorder une autorisation de mise sur le marché rapide pour les vaccins contre la grippe porcine, des nouvelles dispositions ont été prises pour protéger les laboratoires pharmaceutiques de poursuites judiciaires.

Selon une dépêche de l'AP du mois dernier, " les fabricants de vaccins et les responsables fédéraux ne pourront être poursuivis pour les conséquences des vaccins contre la grippe porcine" d'après un document signé par la secrétaire à la santé et aux services à la personne Kathleen Sebelius.

La campagne de vaccination en masse commencera probablement fin Novembre et début Décembre. Selon ce qui a déjà été rapporté, des responsables de la santé en Grande Bretagne et aux Etats Unis prévoient de créer un dispensaire dans chaque école dans les deux pays.

Steve Watson - 10/08/09 www.infowars.net

* Brevet US 2009/0060950 A1 dont la demande de brevet stipule et précise que « la composition ou vaccin composé de plus d’un antigène ...des adjuvants appropriés peuvent être choisis à partir de gels minéraux, d’hydroxyde d’aluminium, d’agents de surface, de lysolecithin, de pluronic polyols, de polyanions, ou d’émulsions d’eau et d’huile." En l’absence de toute responsabilité juridique comme stipulé dans l'article, BAXTER s'apprête donc à vendre des millions de doses de vaccins contenant un adjuvant hautement toxique tel que l’hydroxyde d’aluminium.
Information complémentaire

En France, la Sarkozie/Bachelot a décidé de passer une commande ferme de 100 millions de doses de vaccins pour un coût estimé à 700 millions d'euros auprès de 4 laboratoires sélectionnés par deux départements du ministère de la Santé : l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (l’Eprus, la centrale d’achat du ministère) et la Direction générale de la santé (DGS). Quatre laboratoires ont été sélectionnés : Sanofi, GSK, Novartis, Baxter parce que, selon l’Eprus, « ils étaient les seuls capables de produire des vaccins en grande quantité et à pouvoir les livrer rapidement ». Autrement dit afin d'obtenir les vaccins dans les meilleurs délais, et au prix le plus bas selon Thierry Coudert, le patron de l’Eprus qui a affirmé que « les pouvoirs publics font le maximum pour avoir les prix les plus bas" la ministre de la santé, Roseline Bachelot, est prête à sacrifier le principe de précaution en matière de vaccination qui veut que les vaccins doivent être scrupuleusement testés cliniquement avant d'être utilisés.

Comme le montre l'article ci dessus, pour les vaccins Baxter ce n'est pas le cas, ce laboratoire a des antécédents suspects. Bachelot est aussi, semble-t-il, prête à engager sa responsabilité - car s'il arrive quoi que ce soit dans l'utilisation de vaccins insuffisamment testés elle sera tenue pour responsable - pour que l'industrie pharmaceutique dont elle est proche de par sa profession, étant elle-même pharmacienne, fasse un maximum de profits. Les laboratoires pharmaceutiques ont tout intérêt à obtenir des gouvernements les plus grosses commandes car l’enjeu financier est considérable. Un laboratoire qui vend 50 millions de doses, pourra espérer une recette d’environ 350 millions d’euros. Baxter a prévu de fournir 80 millions de doses à 5 pays dont la France, et pour faire un maximum de profits n'est pas trop regardant.

Le ministère de la santé sous la direction de Roselyne Bachelot, en prévoyant l'achat de 100 millions de doses, envisage de vacciner deux fois les français, pour "une garantie supérieure d'efficacité" selon son ministère.

Autrement dit si vous ne décédez pas ou ne restez pas handicapé à vie, victimes des effets secondaires de vaccins insuffisamment testés suite à la première injection, Roseline Bachelot vous offre une deuxième chance..... grâce à une deuxième injection.

Une campagne internationale a été lancée contre ces vaccinations à risque. Plus d'information et des coordonnées pour y participer en pièce jointe en pdf. Merci de faire circuler cette information le plus largement possible
PS: Si les vaccins Baxter sont à risque cela ne veut pas dire que les autres vaccins ne le sont pas. La précipitation pour obtenir les autorisations de mise sur le marché de vaccins insuffisamment testés est le fait de tous les laboratoires, et la recherche d'un maximum de profits aussi.

Autres sources d'information

La Ligue nationale pour la liberté des vaccinations (LNPLV) www.infovaccin.fr

ALIS (Association Liberté Information Santé) www.alis-france.com/loi.php

CRI-VIE www.politiquedevie.net/Articles2009/CelluleCriseSanitaire158.htm
Ce dernier lien renvoie sur des informations concernant la mise en place d'une cellule de crise sanitaire citoyenne



Pour lire le document joint, télécharger le logiciel gratuit Acrobat Reader
http://get.adobe.com/fr/reader/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 19 Aoû 2009, 12:38

<table class=nodetitle><tr><td>Grippe A : immunité juridique pour les fabricants de vaccins

10 août 2009 15:00, Les mots ont un sens, par Napakatbra </TD></TR></TABLE>Les Etats-Unis protègent les laboratoires pharmaceutiques contre tout recours judiciaire lié aux vaccins de la grippe A.. Etats-Unis protègent laboratoires pharmaceutiques recours judiciaire vaccins grippe A. Grippe A : immunité juridique pour les fabricants de vaccins - LMOUS

La grippe A fait des miracles. Des dizaines de milliards de dollars de commandes annoncées, les labos rivalisent d'ingéniosité pour battre les records de vitesse de mise au point des vaccins. D'autant que les Etats-Unis ont accordé l'immunité juridique totale aux industries pharmaceutiques en cas de problème sanitaire...

A l'assaut du Graal...
Les vaccins contre la grippe A seront bientôt prêts. Parole de Big Pharma. Les tests sur les humains ont déjà commencé dans cinq pays et la vaccination de masse pourra débuter courant septembre. Record absolu. Jusqu'à la semaine dernière, pourtant, les seringues n'étaient pas attendues avant la fin du mois d'octobre. Mais les firmes pharmaceutiques ne manquent pas d'imagination, surtout quand des dizaines de milliards sont à la clé. Baxter, GlaxoSmithKline (GSK) et Novartis se contentent d'"adapter" des vaccins pré-pandémiques déjà validés. Les nouvelles moutures ne nécessiteront donc pas de repasser par la case d'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM). Exit les tests de sécurité. Aussi simple...
Vaccination mal préparée
The Lancet a récemment mis en garde les responsables sanitaires mondiaux contre l'allègement des procédures réglementaires qui exposerait les populations à des risques réels de complications post-vaccinales. Au contraire, l'hebdomadaire médical britannique a plaidé pour une élaboration méticuleuse et une surveillance accrue des possibles effets secondaires. Bref, tout le contraire de ce qui est en train de se produire. The Lancet a aussi lancé un pavé dans la marre en rappelant le triste épisode d'une campagne de vaccination accélérée contre une souche virulente de grippe porcine aux Etats-Unis, en 1976, qui avait causé la mort de plusieurs personnes, et qui avait vu des milliers d'autres réclamer des indemnités suite à des complications liées à la vaccination.
Immunité juridique des labos
Mais les laboratoires peuvent se rassurer. Cette fois-ci, l'administration américaine leur a octroyé une immunité juridique totale. La secrétaire d'Etat américaine à la santé, Kathleen Sebelius, a signé en juin un décret les libérant de toute responsabilité en cas de complications judiciaires. Comme cela se fait souvent Outre-Atlantique, c'est un fonds public d'urgence sanitaire qui prendra en charge les éventuelles contreparties financières.
Antiviraux inefficaces voire dangereux

Selon les données actuelles de l'OMS, la virulence de la grippe A est très légèrement supérieure à celle de la grippe saisonnière. Si le virus mutait dans une forme plus dangereuse, les vaccins seraient inefficaces. Autant que les antiviraux ? Car The Lancet a publié samedi dernier une étude menée par le National Institute for Health and Clinical Excellence (Nice) de Grande-Bretagne, qui établit que les antiviraux Tamiflu et Relenza - jusqu'à présent décrits comme la panacée anti-grippe A - réduisent la durée des symptômes chez les personnes atteintes par le virus... d'environ une demi-journée. Révolutionnaire ! Et une étude britannique vient aussi de montrer que ces médicaments ne devraient pas être prescrits aux enfants, les effets indésirables l'emportant sur les bénéfices.
On nous cache tout, on ne nous dit rien ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

A lire également :



  • Les vaccins contre la grippe A coûteront entre 700 et 900 millions d'euros
  • Tous vaccinés contre la grippe A, est-ce bien raisonnable ?
  • Grippe Mexicaine (8 mai 0h) - Suite et fin
  • Alerte mondiale à la grippe porcine
  • Grippe mutante en Amérique
  • Grippe porcine, la belle affaire !





Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Jeu 27 Aoû 2009, 22:06

RISQUE DE MALADIES INFECTIEUSES DUES AUX VACCINATIONS DE MASSES DE GRIPPE PORCINE





Citation :
25 août 2009

Les principaux experts en matière de maladie infectieuse ont invité le gouvernement fédéral à abandonner son plan de vaccination de grippe porcine de masse en raison des craintes que le vaccin présente un risque de contamination qui pourrait propager les maladies transmissibles par le sang.

Le Ministre de la Santé Américain, Nicola Roxon, a annoncé hier que le gouvernement commencerait à déployer sa première série de vaccins de grippe porcine dans les prochaines semaines, dans le but de vacciner autant de personnes que possible afin d'empêcher que le virus ne se diffuse davantage.

Mais dans une lettre envoyée au chef de la Santé Publique, Jim Bishop, la société Australo-Asiatique pour les maladies infectieuses a exprimé sa grande préoccupation au sujet de l'utilisation de fioles CSL multi doses pour le vaccin et a invité le gouvernement à abandonner son plan jusqu'à ce qu'il opte pour des fioles à dose unique.

La lettre, écrite par le président de la société, le professeur agrégé Tom Gottlieb, indique que les fioles multi doses - flacons contenant beaucoup de doses du vaccin – ont montrés à plusieurs reprises leurs responsabilités dans la transmission de maladies infectieuses, « ayant pour résultat une morbidité et une mortalité considérables».

Pour empêcher la contamination, les cliniciens doivent suivre des directives de contrôle d’infection rigoureuses et employer de nouvelles seringues et aiguilles pour chaque vaccination.

«Beaucoup de membres sont préoccupés qu'il y ait un risque de résultats défavorables si une campagne de vaccination de masse était conduite utilisant des fioles multi doses, » dit la lettre. Il ajoute qu'il serait difficile de garantir que des procédures appropriées ont été suivies dans les hôpitaux, « encore moins dans les cliniques et les unités de médecine générale au sein des communautés, où il peut y avoir plus de relâchement au niveau des mesures de contrôles des infections».

Même si le risque était faible, les échecs liés à l'utilisation de fioles multi doses pourraient saper la confiance dans les autres programmes de vaccination.

D'autres programmes de vaccination de masse en Australie - comme pour les enfants en bas âge, la grippe saisonnière et le cancer du col de l'utérus - utilisent les fioles à dose unique.

Le Professeur Gottlieb a déclaré que beaucoup d’organisations, y compris l'Organisation Mondiale de la Santé, recommandent les fioles à dose unique.

Des fioles multi doses en Australie avaient été mises en cause dans la transmission du virus HIV d'un patient à quatre autres personnes dans les locaux d'un chirurgien de Sydney en 1989, a-t-il dit. Outre-mer, elles avaient été liées aux manifestations d'hépatite, de HIV et de maladies bactériennes.

Le Professeur Gottlieb a dit que bien que ses membres – les cliniciens en charge de maladie infectieuse – étaient pour la vaccination, ils voulaient que le gouvernement fasse bien les choses.

«Un certain nombre de personnes commencent à se demander si nous nous précipitons à un moment où nous voyons que le pire est derrière nous, » a-t-il dit.
Il y a un mois, l'Université Royale Australienne des Médecins Généralistes a publié de nouveaux projets d'orientations pour l'usage des fioles multi doses.

Le Professeur Jim Bishop a déclaré que le plan anti-pandémie du gouvernement avait toujours inclus l'utilisation de fioles multi doses parce qu'elles pourraient être déroulées rapidement et étaient plus efficaces.

«La meilleure preuve est que l'épidémie en Australie n'a pas encore clairement atteint son sommet, il est donc nécessaire de continuer à protéger les plus vulnérables, » a-t-il dit. «Le personnel soignant de la médecine générale est à l’aise avec ce genre de matériel et est compétent dans l'utilisation de fioles multi doses.»

CSL a indiqué que les fioles multi doses avaient été choisies car elles permettent une injection plus rapide du vaccin.

La porte-parole du Dr. Rachel David a déclaré que cela prendrait « beaucoup, beaucoup plus de mois » pour produire des fioles à dose unique et qu'un autre vaccin de grippe utilisant des fioles multi doses qu'ils exportent vers les USA avait été employé sans risque pendant les trois dernières années. «Si les fioles multi doses sont utilisées correctement il n'y a aucun risque accru, » a-t-elle dit.

Mme Roxon a dit que ce serait le plus grand programme de vaccination sur la période la plus courte que l'Australie n’ait jamais entrepris.


Traduction Alter Info
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 01 Sep 2009, 21:36

Extrait d un dossier proposé par mansan pour le forum de Syti net avec son autorisation:
Titre II – LIBERTES
Explication ad article 6 – Droit à la liberté et à la sûreté
« 1. Toute personne à droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut être privé de sa liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales :
a) S’il est détenu régulièrement après condamnation par un tribunal compétent.
b) S’il a fait l’objet d’une arrestation ou d’une détention régulières pour insoumission à une ordonnance rendue, conformément à la loi, par un tribunal ou en vue de garantir l’exécution d’une obligation prescrite par la loi.
c) S’il a été arrêté et détenu en vue d’être conduit devant l’autorité judiciaire compétente, lorsqu’il y a des raisons plausibles de soupçonner qu’il a commis une infraction ou qu’il y a des motifs raisonnables de croire à la nécessité de l’empêcher de commettre une infraction ou de s’enfuir après l’accomplissement de celle-ci ;
NDLR : Même si on n’est que « soupçonné » !

d) S’il s’agit de la détention régulière d’une personne susceptible de propager une maladie contagieuse, d’un aliéné, d’un alcoolique, d’un toxicomane, d’un vagabond ;
NDLR : La Charte a été écrite en 2007, mais est digne des plus belles années du régime de Vichy !

Explication ad article II – Liberté d’expression et d’information
« 1…... le présent article n’empêche pas les Etats de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un régime d’autorisations.

Explication ad article 12 – Liberté de réunion et d’association
« 1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et à la liberté d’association, y compris le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier pour la défense de ses intérêts..
2……le présent article n’interdit pas que des restrictions légitimes soient imposées à l’exercice de ces droits par les membres des forces armées, de la police ou de l’administration de l’Etat »
NDLR : Voilà quelques exemples des petites surprises que l’on peut trouver dans la charte européenne des « droits de l’homme » ! Elle recèle d’autres coquineries dans le domaine économique et de la défense…
Mais comment se fait-il que tout cela n’ait pas été diffusé ?

3) Selon l’OMS, le refus de la vaccination est qualifié de "criminel".
Si le Model State Emergency Health Powers Act (loi-modèle concernant les pouvoirs de l’Etat en cas d'urgence sanitaire ou MSEHPA) est mis en œuvre selon les instructions de l’OMS, refuser la vaccination sera une infraction criminelle pour les Américains. Les policiers sont autorisés à recourir à la force mortelle contre les personnes suspectées de "crime".
Voici dix points-clés associés à la MSEHPA :
A partir du moment où l’on déclare une « situation d’urgence concernant la santé publique », les gouvernants et les responsables de la santé publique seraient habilités à :
- Forcer les individus soupçonnés de développer une "maladie infectieuse" à subir des examens médicaux.
- Pister et partager les renseignements médicaux personnels d'une personne, y compris les informations génétiques.
- Forcer des personnes à être vaccinées, traitées ou mises en quarantaine pour cause de maladies infectieuses.
- Rendre obligatoire le fait que tous les fournisseurs de soins de santé signalent tous les cas de personnes qui développent toute maladie ou trouble de santé qui pourrait être provoqués par une épidémie ou un agent infectieux et pourrait représenter un « risque important » pour un « nombre important de personnes, ou provoquer un handicap à long terme ».
Remarque : ni la notion de « risque important » ni la notion de "nombre important" ne sont définies dans le projet.- Forcer les pharmaciens à signaler tous les taux de prescription médicale accrus ou inhabituels et qui pourraient être causés par des maladies épidémiques.
- Anticiper sur les lois, règles et règlements déjà existants dans les Etats, y compris ceux qui sont relatifs à la vie privée, à l’obtention d’une licence médicale , et –ceci est primordial – aux droits de propriété.
- Contrôler les propriétés publiques et privées durant une situation d’urgence concernant la santé publique, y compris les usines de fabrication de produits pharmaceutiques, les maisons de retraite, les autres établissements de soins de santé, et les dispositifs de communication.
- Mobiliser l’ensemble ou une partie de la "milice organisée au service à l’Etat afin d’aider à faire respecter les ordres de l’Etat". Le rationnement des armes à feu, des explosifs, de la nourriture, du carburant et des boissons alcoolisées, parmi d’autres produits de base.
- Imposer des amendes et des sanctions afin de faire respecter leurs ordres.


4) En 2005, l'OMS a établi qu'elle possédait l'autorité pour dissoudre les gouvernements souverains et prendre le contrôle en cas de pandémie.
Ceci s'applique à tous les pays qui ont signé des accords avec l'OMS.
Déclaration de l'OMS (2005) :
« Selon les plans établis en 2005 pour le monde, y compris les USA, les gouvernements doivent être dissous en cas urgent de pandémie et remplacés par des comités spéciaux de crise. Ces comités prendront en charge la santé et assureront l'infrastructure en ce qui a trait à la sécurité du pays. Ces comités seront responsables devant l'OMS, l'Union Européenne et les Nations Unies en Amérique du Nord... ».
Ainsi, l’assistance de l’ONU, peut être requise pour se substituer à un gouvernement défaillant ou « récalcitrant » à utiliser des méthodes jugées inappropriées, voire inhumaines.
Cette disposition donne des pouvoirs considérables à Margaret Chan (nom complet : Margaret Chan Fung Fu-chun), médecin chinois née en 1947 à Hong Kong, qui est depuis le 4 janvier 2007, directrice générale de l'Organisation Mondiale de la Santé, premier organe du Nouvel Ordre Mondial, et à ce titre, cette femme est l’un des personnages les plus puissants du monde !
Cela vous semble irréalisable, vous demandez si c’est possible ???
Pourtant cette disposition a déjà été appliquée l’an passé, au Zimbabwe, à l’occasion d’une épidémie de choléra !
Ainsi, la République Tchèque qui refuse le vaccin Baxter de la grippe A H1N1, à cause des risques encourus, pourra se voir forcée de l’utiliser par l'OMS…


5) L'OMS a changé sa définition d'une pandémie.
Une pandémie, c'était un nouveau virus qui se propageait rapidement, contre lequel on n’avait aucune immunité, et qui provoquait un taux élevé de morbidité et de décès. Maintenant les deux dernières caractérisations ont été abandonnées et c'est comme cela que la grippe porcine est devenue une pandémie.


6) En cas de non respect d’une obligation vaccinale :
6 mois d’emprisonnement et 3.750 euros d’amende
http://artemisia-college.org/Vaccins___repression_stalinienne__suite_-00-03-012-071-01.html


Si vous persistez tout de même à penser que ce n’est ni réaliste ni applicable, vous avez doublement tord, car d’une part, c’est prévu d’être appliqué, et d’autre part, pourquoi ne demandez-vous pas l’annulation de ces termes et lois, puisque selon vous, ce n’est ni réaliste ni applicable, alors pourquoi les conserver ?


7) La secrétaire d’État U.S. à la santé, Kathleen Sebelius, a signé un décret conférant une totale immunité aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite judiciaire. De plus le programme accéléré - de 7 milliards de dollars - pour la fabrication du vaccin qui devra être mis sur le marché à l’automne ne prévoit pas de test de sécurité.


8) Le virus de la grippe dite « espagnole » de 1918 :
Il s'est diffusé à partir des camps de soldats US, au moyen d’un vaccin contre la typhoïde, sorti des labos Rockefeller pour le compte de la maison Rothschild.
Ces vaccins étaient fabriqués en Chine à partir de 1916 (!), depuis des tissus vivants contaminés.
On sait depuis 1996, grâce à l'éminent professeur Tautenberger, que ce virus contenait au sein même de son ADN-ARN, le "réassortiment" aviaire-porcin-humain… comme aujourd’hui !
Or ce même professeur vient justement en 2003 de réussir à le reconstruire.


9) Henry Kissinger
« Aujourd’hui, l’Amérique serait scandalisée si les troupes de l’ONU entraient à Los Angeles pour rétablir l’ordre. Demain, elle vous en sera reconnaissante ! Ceci est particulièrement vrai si on leur disait qu’il y avait une menace extérieure, qu’elle soit réelle ou propagée, qui menaçait notre existence même. C’est alors que tous les peuples du monde supplieraient qu’on les délivre de ce mal. La seule chose dont tout homme a peur est l’inconnu. Face à ce scénario, les droits individuels seraient volontairement abandonnés contre la garantie de leur bien-être qui leur sera accordée par le Gouvernement Mondial ».
Henry Kissinger, Conférence Bilderberg, Evian, France, 1991.


10) Et ce témoignage décoiffant du journaliste Serge Monast (décédé après), sur le Projet Blue Beam (à faire se dresser les cheveux sur la tête) :
http://www.dailymotion.com/video/x3evwk_illuminati-le-projet-blue-beam (18 mn)


11) Nicolas Sarkosy en janvier à l’Elysée : « On ira ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer ».
http://www.dailymotion.com/video/x8uxd7_personne-ne-pourra-sopposer-au-nouv_news (2 mn)


12) Chemtrails :
Officiellement, des épandages sont faits à proximité des centrales nucléaires pour éloigner les orages.
Mais dans un article du "Guardian", les autorités anglaises reconnaissent en "détails", que ces "essais" ont bien eu lieu !
Le rapport de 60 pages, récemment déclassé, parle d'énormes quantités de produits chimiques et de tests bactériologiques.
http://artemisia-college.org/Les_chemtrails__elements_troublants-00-050-05-085-01.html
Burk Elder Hale a indiqué qu'il avait été personnellement informé par un biochimiste d’une importante société, pour dire que :
«...Un aérosol précurseur a été mis dans l'air et que presque tout le monde a insufflé dans les poumons. Le biochimiste indique que lorsque les vaccins seront administrés à l'automne, il sera activé dans l’organisme lorsque les composants seront en contact avec l’aérosol précurseur, pour provoquer une propagation rapide du virus Influenza A H1N1. ».
Ce biochimiste est pour le moins très perturbé par le sujet, il est une source très fiable qui a besoin de toute notre protection.
On nous avait dit quelque chose de très similaire, initié par notre source Henry Deacon, qui nous a informé il y a quelques jours que les chemtrails sont maintenant fréquemment pulvérisés à 3-5 heures (très tôt le matin), avec l'intention de compromettre le système immunitaire.


13) Par ailleurs, une opération visant à organiser des diversions localisées, est orchestrée pour mobiliser l’attention des gens et les « occuper » :
Un peu partout en France, les Préfets (notamment), prennent des dispositions aussi brutales qu’imprévisibles, qui perturbent la vie de tous les jours. Ici c’est un passage à niveau fermé sans préavis ni justification évidente, là, c’est une voie d’autoroute réservée, provoquant des embouteillages monstres… Ainsi certains doivent se mobiliser et les médias ont « du grain à moudre ».


14) Selon l’expert russe Leonid IVACHOV, la grippe A/H1N1 est un virus artificiel
MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti. Le virus de la grippe A/H1N1 a été créé de façon artificielle pour réduire la population de la Terre, estime Leonid Ivachov, ancien chef de la Direction de la coopération militaire internationale du ministère russe de la Défense et président de l'Académie des problèmes géopolitiques.
Selon lui, toutes les épidémies actuelles ont été créées dans des laboratoires.
« Les médecins militaires détiennent la formule de la pneumonie atypique qui a donné naissance au virus. La grippe aviaire a également une origine artificielle », a noté l'expert.
« Selon les renseignements américains, d'ici 2015, quelque 3 milliards de personnes seront "de trop", notre planète s'attend ainsi à une surpopulation. "L'activation" des différents virus susceptibles de déboucher sur la mort massive de gens est une stratégie globale destinée à réduire la population de la planète », a déclaré M.Ivachov.



Roselyne Bachelot, Ministre de la santé, disait de l’urgentiste (Dr Patrick Peloux), que c’était un « salopard », plaçant par là même la barre très haut… Si les urgentistes, qui font un travail admirable, d’une grande utilité, dans des conditions difficiles, sont des… « salopards », alors, comment espérer trouver un qualificatif à ces gens dans la langue française (et même ailleurs) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 01 Sep 2009, 21:44

Courrier de Jean Jacques Crèvecoeur que je vous partage!!!

Madame, Monsieur,
Chers amis,

Effectivement, ce courriel ne vous est pas envoyé pour vous informer de mes prochaines activités en Europe. Il vous est adressé surtout pour vous mettre en garde et pour vous alerter. Car, plus que jamais, il sera important pour chacun d’entre nous de retrouver notre puissance intérieure. Lorsqu’une poignée d’humains, assoiffés de pouvoir absolu, veut prendre le pouvoir sur nos vies, ils disposent d’une arme absolue pour y arriver : nous faire peur. Et les médias s’emploient merveilleusement bien à nous maintenir dans la peur du réchauffement climatique, de la crise financière, de la crise économique et de son lot de licenciements, mais surtout, dans la peur de ce méchant virus d’une grippe inventée de toutes pièces.

L’objectif de ce maintien dans la peur est double :


  1. nous manipuler plus facilement en nous ôtant toute capacité de jugement et de discernement ;
  2. affaiblir notre système immunitaire pour nous rendre malades et vulnérables aux saloperies contenues dans le futur vaccin supposé nous protéger de gré ou de force !



Depuis début avril, je m’informe quotidiennement de ce qui se trame autour de cette pandémie déclarée précipitamment par l’OMS, alors que cette grippe se révèle moins contagieuse et moins virulente que les grippes saisonnières ordinaires ! J’ai lu des centaines de pages, visionné des dizaines de vidéos scientifiques, effectué mes propres recoupements. La conclusion à laquelle j’arrive est implacable : nous faisons face à une des plus grandes tentatives de manipulation de notre histoire moderne, impliquant des milliers de complices (dans les mondes politique, militaire, médical, scientifique et médiatique). Mais je ne suis pas certain que ces gens réussiront leur forfaiture ! Car de plus en plus d’êtres conscients se lèvent pour dire non à la dictature qui se prépare en silence.

Et si vous pensez que je suis un de ces théoriciens du grand complot, sachez que ça m’est complètement égal. Je ne cherche, ici, à convaincre personne. Je vous invite simplement à ouvrir les yeux, à faire preuve de discernement à propos de ce qui se met en place depuis des années pour réduire nos libertés individuelles et pour nous réduire en esclavage. Mais rien ne vous empêche d’arrêter la lecture de ce courriel, de vous laisser rendormir par vos médias habituels et de vous précipiter, dès le mois de novembre prochain, sur le vaccin salvateur qui vous sera offert (!) par votre Ministre de la Maladie (heu, excusez mon lapsus, par votre Ministre de la Santé). Ma vocation, depuis 25 ans, est celle d’un accoucheur et d’un éveilleur de conscience. Et je continuerai à me mettre au service de ceux qui veulent ouvrir les yeux et qui acceptent de douter des évidences.

Remarquez qu’en soi, tout ceci est une excellente nouvelle. Car nous allons enfin avoir l’opportunité de faire un choix clair pour notre vie : celui de continuer à être un mouton blanc ou noir (comme le dit mon amie Ghislaine Lanctôt), ou celui d’entrer dans notre puissance individuelle, en nous reconnectant à notre source spirituelle. J’aurai l’occasion d’y revenir dans mes prochains courriels.

J’ai donc décidé de consacrer toute mon énergie et tout mon temps à informer le public francophone, mais aussi à aider ceux qui veulent se préparer. Pour ce faire, j’aurai besoin d’un maximum de gens engagés à mes côtés, pour relayer les informations que j’enverrai dans les semaines qui viennent. Je suis en train de préparer des petites capsules vidéos, que j’espère humoristiques, pour vous parler, à ma manière de l’histoire des vaccins, depuis leur invention. Le visionnage en sera gratuit et sera disponible sur mon site Internet, mais aussi sur Youtube et d’autres sites vidéos (DailyMotion, Google Video, etc.). C’est l’action de Jean-Marie Bigard qui m’a donné cette idée. Allez voir sur son site (http://www.bigard.com/index.php?option=com_content&task=view&id=80&Itemid=82) ; ce qu’il a fait à propos du 11 septembre 2001 est très drôle, mais surtout, très intelligent de sa part.

De mon côté, je trouvais qu’il y avait des centaines de pages d’informations intéressantes sur la soi-disant pandémie de grippe. Mais pas assez de choses facilement accessibles pour un public qui n’a pas le temps de lire. Cela, je le ferai tant que j’en aurai la liberté. Car bientôt, il est possible que la notion de démocratie ne devienne un concept à reléguer dans la case des vieux souvenirs illusoires. En attendant, j’irai le plus loin possible pour faire ce que ma conscience me dicte de faire.



Annulation de toutes mes activités
jusqu’en mars 2010


Il y a deux mois, j’avais déjà décidé d’annuler toutes mes activités européennes entre septembre et mars 2010. Malgré près de 80 inscrits à mes différents séminaires, quatre à six mois à l’avance, je voulais prendre du temps pour me remettre à l’écriture sur le thème dont je vous ai entretenu en conférence ces derniers mois : Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison. L’actualité m’a amené à modifier encore une fois mes plans (quelqu’un n’a-t-il pas dit que la vie était un mouvement perpétuel d’adaptation ?). Je me consacre au dossier de la grippe, mais pas seulement pour dénoncer ce qui se trame. Beaucoup d’associations l’ont très bien fait, tant en langue française que dans d’autres langues (j’ai eu connaissance de beaucoup d’informations en anglais, en néerlandais, en allemand, en espagnol). Je veux aussi apporter un maximum de conseils pour que vous puissiez prendre soin de vous, tant sur le plan physiologique que sur les plans émotionnel et spirituel.

Mais en tout cas, une chose est TRÈS CLAIRE :
EN AUCUN CAS, N’ACCEPTEZ DE VOUS FAIRE VACCINER.
Si vous prenez le temps de vous informer sérieusement, vous comprendrez pourquoi.

Donc, pour revenir à mes activités de formation et de conférences, je reprendrai mon bâton de pèlerin vers la mi-mars, pour revenir en Belgique, en Suisse et en France. Avec de nouvelles conférences, avec des ateliers thérapeutiques et aussi avec la formation professionnelle que beaucoup d’entre vous attendent. Alors, patience. Et en attendant, vous aurez le loisir de m’entendre et de me voir dans ces petites capsules vidéos que je suis en train de vous concocter.

Je sais que je ne serai pas aussi drôle que Jean-Marie Bigard. Mais je ferai ce que je pourrai !!! Et je compte sur vous pour relayer l’information. C’est gratuit. Et ça peut rapporter gros !!!!



Les bonnes nouvelles, malgré tout…


Je n’ai pas beaucoup de temps de tout vous détailler. Mais j’avais quand même envie de déjà vous donner quelques bonnes nouvelles glanées dans mes nombreuses lectures à propos de la grippe que certains ont rebaptisée « la grippe SANOFI ».



  • plusieurs pays ont décidé de ne plus recommander l’utilisation du TAMIFLU comme antiviral, après avoir constaté que ce médicament posait beaucoup plus de problèmes qu’il n’en résolvait ! Zut alors. Et le problème, c’est que l’information, ça circule plus vite que les virus !!!
  • un sondage en Angleterre a révélé que 30 à 50 % des infirmières et des médecins refuseraient de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’il ne présentera pas assez de garanties quant aux tests d’innocuité (à cause de la précipitation dans laquelle la fabrication se fait actuellement). Merde alors : ça fait un peu désordre, ça, quand même. Si le personnel de soins ne fait même pas confiance en ce qu’il doit administrer, qui pourra lui faire confiance ???
  • plusieurs associations sans but lucratif ont saisi le pouvoir judiciaire de leur région (en France, en Autriche, en Belgique, aux USA) pour l’informer qu’elles étaient au courant des préparatifs d’un crime contre l’humanité. Et la loi prévoit que, lorsqu’on est au courant qu’un génocide ou qu’un meurtre se prépare, on a le devoir d’informer un juge d’instruction et de demander une ouverture d’enquête. Sinon, se taire consisterait en un délit : celui de complicité de meurtre. Grâce à cela, les discours des ministres de la Maladie (euh, de la Santé) se font moins catégoriques. Ça ne veut pas dire que c’est gagné, mais ça les embête un peu beaucoup. On comprend mieux pourquoi certains dirigeants souhaitent voir disparaître l’indépendance des trois pouvoirs (judiciaire, législatif et exécutif). On comprend aussi pourquoi Sarkozy plaide pour la suppression du juge d’instruction, purement et simplement. Dictature, quand tu te prépares !!!
  • en Australie, toutes les compagnies d’assurance professionnelle protégeant les médecins ont déclaré qu’elles refuseraient de couvrir les médecins au cas où ils seraient attaqués par des patients qui seraient victimes des conséquences des vaccins !!! En Belgique, l’assurance Ethias Familiale refuse d’assurer les particuliers pour les risques liés au vaccin A H1N1. Aux USA, les dommages causés par les vaccinations sont tellement graves et énormes que pas une seule compagnie d’assurance n’accepte d’en couvrir les risques ! Euh, pourtant, les assureurs, c’est pas vraiment des comiques ces gens-là. Ni des anarchistes aux longs cheveux. S’ils ne sont pas d’accord, c’est qu’ils doivent avoir de sérieuses raisons. Après tout, c’est quand même eux qui devraient payer en cas d’hécatombe !!! Pas folles les guêpes !!!
  • de plus en plus de médecins et d’épidémiologistes renommés prennent position, en dénonçant l’OMS, les médias et les dirigeants qui font beaucoup trop de bruit autour d’une grippette qui tue bien moins de personnes que la grippe saisonnière habituelle (je rappelle que la grippe saisonnière fait 500.000 morts chaque année !!! Vous avez entendu parler de combien de morts en cinq mois complets ???). Ça aussi, ça fait désordre, quand même !



Bref, tout ça, ça me rappelle le 11 septembre 2001. J’étais au Québec et je venais d’émigrer. Je suis resté scotché devant un téléviseur pendant toute la journée (une fois n’est pas coutume), à zapper entre les chaînes canadiennes et les chaînes américaines. Je me souviens que, le jour même, j’avais relevé les incohérences entre ce qu’on voyait et ce que les journalistes nous disaient, en essayant de nous hypnotiser. Je me souviens m’être exclamé, en voyant la pelouse intacte du Pentagone et les poteaux d’éclairage fièrement dressés : « Mais ils se foutent de notre gueule ! Il n’y a pas d’avion sur cette pelouse ! » Ce que Thierry Meyssan a démontré quelques mois plus tard.

Je me souvenais comment les autorités, relayées servilement par les médias, multipliaient les mensonges grotesques : les manuels de pilotage d’une école américaine, retrouvés une heure plus tard dans un parking de plusieurs milliers de voitures, et en arabe, s’il vous plaît !!! Vous connaissez beaucoup d’écoles américaines qui traduisent leur manuel de cours en arabe, vous ? Et beaucoup de pilotes qui se sentent obligés de réviser leur manuel juste avant le décollage ? Puis, le coup des passeports retrouvés intacts dans les décombres, alors que la structure en acier du WTC n’avait pas résisté à la chaleur intense des flammes. Drôle, non ? Sans compter les pirates soi-disant morts dans les attentats qui se portent tous très bien, dans leur pays d’origine. Ou les trois tours (oui, trois, pas deux : la WTC1, WTC2 et WTC7) du World Trade Center qui s’effondrent sur elles-mêmes à la vitesse de la chute libre...

Il semble pourtant que, plus le mensonge est gros, plus ça passe. Ça passe peut-être avec des cons. Mais à force de nous prendre pour des cons, ils en deviennent trop sûrs d’eux. Et c’est là qu’ils se font avoir. Avec des détails. Comme le refus de collaborer de la part des médecins ou des infirmières. Léger détail ! Ou celui des assurances qui refusent de couvrir les médecins. Vraiment trop bête. Enfin, ne nous réjouissons pas trop vite et restons vigilants ! L’Organisation du Meurtre par la Science (OMS) n’a pas dit son dernier mot ! Nous non plus, d’ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 01 Sep 2009, 21:44

suite
À noter dans vos agendas…


Ici, au Québec, on se mobilise également. C’est ainsi que l’initiative a été prise d’organiser un congrès exceptionnel, le 12 septembre prochain, au Palais des Congrès de Montréal. Le thème de cette journée, à laquelle je participerai, est : La liberté de choix en santé. Nous attendons près de 1.000 participants à cette journée. La bonne nouvelle, c’est que vous pourrez suivre ce congrès, en direct ou en différé, via Internet, figurez-vous. Pas besoin de prendre l’avion pour venir à Montréal. Cliquez sur le lien ci-après pour voir comment faire :

http://www.tele-sante.com/conference_flcs_12sept09_billets.html

Le colloque du 12 septembre vous donnera l’opportunité exceptionnelle d’entendre les conférenciers canadiens les plus engagés (et depuis longtemps) dans la défense de vos libertés en matière de santé. Je suis d’ailleurs très honoré de pouvoir partager la tribune avec des gens aussi prestigieux que mon amie Ghis (le docteur Ghislaine Lanctôt, auteure, entre autres, de la mafia médicale), le docteur Shiv Chopra (un des plus courageux dénonciateurs des dangers de l’industrie agro-alimentaire au Canada, que j’ai découvert dans l’excellent documentaire « Le Monde selon Monsanto »), le docteur Andrew Moulden (un scientifique hors pair, dénonçant avec force l’inutilité et la dangerosité de TOUS les vaccins), le docteur Carol Vachon (impliqué intensément dans le dossier du lait au Québec, mais aussi de l’agriculture bio, des pesticides et des OGM au Canada) ainsi que plusieurs autres intervenants. Je vous laisse découvrir le programme sur le site suivant :

http://www.tele-sante.com/conference_flcs_12sept09_horaire.html

Quant à moi, j’ai choisi d’intituler ma conférence : Du pouvoir de la peur à la Puissance individuelle.Histoire de démonter comment les autorités et les médias cherchent à nous manipuler par la peur. Mais surtout, histoire de donner des conseils pratiques pour nous reconnecter à notre source et à notre Puissance individuelle. Dénoncer, c’est bien. Mais ça me paraissait important aussi de rappeler au public comment SE construire et se tenir debout.

Saint Irénée ne disait-il pas : « La gloire de Dieu, c’est l’homme debout ! »

Un dernier mot, pour la route. Il y a quelque temps, lorsque je suis passé par des moments de colère et de découragement, j’ai repensé à cette religieuse d’Hiroshima qui priait dans son lit au moment où la bombe a éclaté au-dessus de la ville, le 6 août 1945, à 8h16. Cette histoire fut contée dans un documentaire que j’ai vu à la télévision, il y a près de 30 ans. Tous les humains présents dans le périmètre où se trouvait la religieuse sont morts, sans exception, sauf elle. Plus tard, des mesures révélèrent que l’intense radioactivité avait tout simplement contourné son lit. Son état de profonde méditation avait créé un champ de force plus puissant que la force nucléaire, protégeant la religieuse des conséquences mortelles de la radioactivité !

En repensant à cela, et en pensant aux vaccins qu’on nous prépare, je me suis dit que la prière aurait plus d’utilité dans nos vies que la colère et le désespoir. Car quand tout semble perdu sur le plan humain, il nous reste à nous en remettre au divin qui sied au coeur de notre existence, à l’intérieur de nous.

Cela me paraît être le meilleur remède contre la peur. Le meilleur remède contre la toxicité des vaccins. Le meilleur remède pour déjouer l’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial. J’espère, de tout coeur, que ce courriel trouvera un écho chez certains d’entre vous.

Cordialement


Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal (Québec – Canada)
Courriel : promethee@videotron.qc.ca



Renseignements pratiques…

Samedi 12 septembre 2009 à 14h30 – Conférence
Dans le cadre d’une journée de congrès exceptionnelle, de 9h à 22h.
Du pouvoir de la peur à la Puissance individuelle
Palais des Congrès, Avenue Viger Ouest à Montréal – de 34 $ à 62 $ + frais (voir détails ci-dessous)

Scientifique, philosophe et pédagogue de formation universitaire, Jean-Jacques Crèvecoeur a fréquenté pendant longtemps les sphères du pouvoir en tant qu’expert des phénomènes de pouvoir et de manipulation. À travers ses contacts étroits avec les dirigeants d’entreprises, avec les médias et avec les instances gouvernementales, Monsieur Crèvecoeur s’est rendu compte que derrière les belles apparences de démocratie et d’objectivité, une entreprise de manipulation et de désinformation systématique est à l’oeuvre, depuis des dizaines d’années. Le but : maintenir un maximum d’individus dans la peur pour les rendre de plus en plus manipulables. Grand défenseur des médecines alternatives depuis plus de 20 ans, il a payé très cher ses prises de position contre les aberrations du système dit « de santé ».

Dans sa conférence, ce conférencier international nous indiquera comment, dans le contexte de la pseudo pandémie de grippe porcine, nous pouvons retrouver notre Puissance individuelle et mettre en échec l’emprise du pouvoir et de la peur. Une conférence à ne pas manquer, si nous voulons rester en vie !

Inscription : sur http://www.tele-sante.com/conference_flcs_12sept09_billets.html
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
damejane

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 291
Date de naissance : 01/06/1951
Age : 66
Localisation : sans port d'attache
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 02 Sep 2009, 22:37

Médecines vertes contre la grippe
http://www.forumdesforums.com/modules/news/article.php?storyid=32554



Un premier scénario catastrophique entoura l’apparition de la grippe aviaire qui provoqua une ruée sur le Tamiflu® présenté comme le remède unique et de choix. Mais le désastre annoncé tourna court. Les victimes furent les milliers de poulets sacrifiés après une courte vie dans les conditions barbares des élevages industriels. On avait omis d’ajouter que ces populations animales fragilisées, surmédicalisées constituaient des viviers d’où pouvaient surgir des agents pathogènes responsables de maladies nouvelles.

Une seconde alerte est lancée avec la grippe porcine, pour l’’instant sans réelle gravité. Mais on assiste aux prédictions, aux suppositions les plus alarmantes sinon les plus extravagantes. Le virus A (H1N1) dont le nom savant peut impressionner les foules serait susceptible de mutation qui le rendrait redoutable à l’automne prochain. On évoque, sur quelques critères, les 20 millions de personnes qui seraient frappées en France. On envisage la fermeture des écoles et le ralentissement dù aux absences dans les activités publiques. On suppose une prolongation de la crise économique. Une paralysie s’installerait dans tous les pays. Les prophètes de malheur ne ménagent pas leurs effets.

Des mesures ont déjà été prises : commande de masques de protection, de Tamiflu® dont les réserves antérieures, en partie périmées, verront leur date de péremption reculée de deux ans, des millions de doses de vaccins qui peuvent se révéler inutiles en cas de mutation du virus actuel. D’autre part, des contrôles dans les aéroports avant l’embarquement se proposent de détecter les personnes éventuellement fébriles. Rien ne manque pour manipuler les esprits au sein de sociétés surmédicalisées. Finalement, à qui profite ce bruit qui défie tout bon sens ?

Prévoyance et prudence ne sont pas à rejeter, à condition de demeurer dans la sagesse. Créer le stress ne peut qu’affaiblir les capacités de l’organisme et favoriser l’éclosion de la maladie. Affronter dans le calme les conditons adverses et rechercher les meilleurs moyens de défense constituerait une stratégie bénéfique.

Que représente, en réalité, le Tamiflu® ? Cet antiviral, peu efficace a déjà provoqué des résistances de l’agent pathogène, notamment aux Etats-Unis. Combien d’autres émergeront après sa prescription généralisée ? De plus, comme toutes les molécules de synthèse, il contribue à la pollution de l’environnement et de l’eau.

Pourquoi cette courte vue arrive à ignorer les moyens thérapeutiques du passé en Europe et à travers le monde ? La lutte antigrippale devrait être menée conjointement par toutes les médecines de la planète disposant des médications appropriées. A cet égard, on peut citer la médecine africaine, au Sénégal, qui ne serait pas démunie en cas de nécessité.

L’Europe pourrait, elle aussi, puiser dans les savoirs anciens, dans ce qui fut ses médecines vertes, au cours des siècles.

Dans un but concret, afin d’éviter d’être pris au dépourvu en cas de véritable épidémie, quelques médications, retenues parmi d’autres sont exposées pour une contribution à la lutte antigrippale. Les ingrédients qui les composent sont faciles à se procurer et à conserver dans les familles. Ils permettraient de garder calme et sang-froid devant les difficultés qui pourraient survenir.


Cette énumération comporte différents types de préparations :


Décoction d’ail dans du lait (un verre par jour)

Infusion de l’une ou l’autre ce ces plantes médicinales : angélique, eucalyptus,
bourgeons de pin ou de sapin. Une cuillerée à café dans une tasse d’eau bouillante.
Infuser 10 minutes. Sucrer au miel.
Sirops d’argousier, d’eucalyptus ou de bourgeons de pin ou de sapin.




Tisanes composées :
Tisane antigrippale no 1 :

Thym 1 cuillerée à café
Girofle 2 clous
Cannelle 1 grosse pincée
Eau 250 ml




Décoction légère, Infusion 10 minutes.
Ajouter le jus d’un demi-citron. Sucrer avec du miel. Action très bénéfique.[/color

]

Tisane antigrippale no 2 :

Hibiscus 1 cuiller à café
Girofle 2 clous
Eau 250 ml




Faire bouillir 5 minutes. Infuser 10 minutes.
Sucrer au miel. Bonne efficacité




Tisane antigrippale no 3 :

Lierre terrestre 60 gr
Hysope 60 gr
Capillaire 60 gr
Coquelicot fl 10 gr
Ronce 30 gr




Une cuillerée à soupe pour 250 ml d’eau bouillante.
Infuser 10 minutes. Sucrer au miel.
Cette tisane était autrefois considérée comme souveraine contre la grippe.



Vin chaud antigrippal :

Figues sèches 6
Amandes 100 gr
Girofle, clous 6
Gingembre 6 gr (= ½ cc)
Cannelle 10 gr (=1 cc)
Raisins de Corinthe 1 cuiller à soupe
Sucre 150 g
Vin 1 litre




Écraser légèrement figues, amandes et raisins secs.
Faire bouillir 5 minutes. Servir brûlant, 125cc par personne, à partager en famille !
Préventif ou curatif. La grippe serait coupée radicalement.


Ces remèdes simples sont faciles à préparer et à administrer.
Des traitements plus complexes relèveraient de l’art de phytothérapeutes confirmés.

En conclusion, devant l’éventualité d’une épidémie largement répandue, les
thérapeutiques autres que Tamiflu et les vaccins sont possibles.
Il serait urgent de les sortir de l’ombre, en Europe et sur tous les continents.
Les populations, avec sang-froid, pourraient prendre leur santé en mains.






Dr Yvette Parès
Professeur à l’Univ. de Dakar de 1960 à 1992
Dr ès-science et médecine
Médecine écolo


Revenir en haut Aller en bas
http://www.shanti-om.net/
damejane

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 291
Date de naissance : 01/06/1951
Age : 66
Localisation : sans port d'attache
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 02 Sep 2009, 22:54

Voici ce qu'une' personne du milieu médical vient
de m'envoyer par mail ce matin


Objet : Matière à réflexion...

UNE PANDEMIE DE PROFIT


Quels sont les intérêts économiques derrière cette grippe porcine dont on nous rabat les oreilles ?

1 million de personnes par an meurent dans le monde de la MALARIA, qui pourrait être prévenue avec une simple moustiquaire.
Les journaux n’en parlent pas !

2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la DIARRHÉE, alors que l’on pourrait l'éviter avec un banal sérum à 0€25 la dose.
Les journaux n’en parlent pas !


10 millions de personnes par an meurent de la ROUGEOLE, PNEUMONIES et INFIRMITÉS, que l’on pourrait guérir avec de simples vaccins.
Les journaux n’en parlent pas !


Mais il y a de cela 10 ans, quand la fameuse grippe aviaire est apparue...

Les journaux mondiaux nous ont inondés d’informations à ce sujet... :
Une épidémie, la plus dangereuse de toutes... Une PANDEMIE !
On ne nous parlait que de la terrifiante maladie des volatiles.
Et pourtant, la grippe aviaire a causé la mort de quelques 250 personnes en 10 ans... 25 morts par an.


La grippe commune, tue un demi-million de personnes par an, dans le monde.

Un demi-million contre 25 !
Un moment... Un moment s’il vous plaît !

Alors, pourquoi un tel remue-ménage - un scandale- autour de la grippe Aviaire?
Parce que derrière les poulets il y avait un "Coq", un coq à grande crête.
L’entreprise pharmaceutique internationale ROCHE avec son fameux TAMIFLU vendu à des millions de doses aux pays asiatiques.
Bien que l’efficacité du Tamiflu soit douteuse, le gouvernement britannique en a acheté pour 14 millions de doses pour protéger sa population.
La France 94 millions !!!
Grâce à la grippe aviaire, ROCHE et GSK, les deux des plus grosses entreprises pharmaceutiques qui vendent les antiviraux, ont obtenus des millions de dollars de bénéfices.

Alors, en avant avec les oiseaux et maintenant avec les porcs.
Eh oui ! Maintenant commence la psychose avec la grippe porcine. Et tous les médias du monde ne parlent que de çà.

Et je me demande : Si derrière les poulets il y avait un "Coq"... N’y aurait-il pas derrière les cochons un "Gros Porc" ?

L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient le brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est autre que le sinistre, Donald Rumsfeld, secrétaire d’état à la défense de Georges Bush, l’artisan de la guerre contre l’Iraq...
Les actionnaires des entreprises pharmaceutiques ROCHE et GSK doivent se frotter les mains, ils doivent être heureux avec les millions de nouvelles ventes du Tamiflu et de Relenza.
La véritable pandémie est celle de l’argent, les énormes bénéfices de ces mercenaires de la santé.

Je ne nie pas les précautions nécessaires qui sont entrain d’être prises par tous les Pays du globe.
Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que l’annonce les médias, si l’OMS se préoccupe tant de cette maladie, pourquoi ne déclare-t-on pas cette pandémie comme un problème mondial de santé publique ?

Pourquoi ne pas autoriser la fabrication de médicaments génériques pour la combattre ?
Se passer momentanément des brevets des entreprises ROCHE et GSK et distribuer les médicaments génériques gratuitement à tout les pays, et plus particulièrement aux pays les plus pauvres.

Ne serait-ce pas la meilleure solution. Ou alors c'est une farce et aucune menace réelle ne pèse sur le genre humain !!!

Avez vous remarqué que malgré le très grand risque lié à la prolifération de cette maladie, aucune précaution n'est prise à l'égard des destinations à risques ?
Aucuns médias ne se fait le relais de la prévention ni ne met sérieusement les gens en garde comme le voudrait le bon sens.

Demande-t-on aux gens d'éviter de se rendre aux états-unis ? Non !
Que fait-on concrètement pour enrayer le risque de s'engager dans une pandémie?
Rien !
Pourquoi ? On est inscrit dans un contexte de crise financière ayant entraîné une crise économique. Une des plus grâves que l'on ai connu.

Pour détourner l'attention du peuple et sa méfiance, relancer l'économie "florissante" et ultralibérale avec les mêmes personnes qu'avant, il faut une situation de crise visant les personnes dans leur intégrité physique.
On sait tous qu'en temps de crise, les gens se jettent sur les magasins pour faire des stocks de tout et de rien.
La preuve, certains font déjà des listes de survie pour pandémie.

On a vu ça avec les différentes guerres au 20ème siècle, les gens vont naturellement acheter plus et font des réserves.

Une guerre mondiale ne pouvant être déclarée (logique) rien de tel qu'une bonne pandémie !


N.B : Faites passer ce message afin que la réalité sur cette pandémie soit dévoilée au plus grand nombre..

(auteur d'origine inconue)

à lire aussi



Le capitalisme en crise a besoin
d’un conflit militaire majeur
› geostrategie.com

Source : www.geostrategie.com
Par Jean-Loup Izambert
Dimanche, 30 août 2009

A lire, même si c'est un peu long, cette interview est enrichissante..
bonne lecture...



votre dévouée: damejane
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shanti-om.net/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Jeu 03 Sep 2009, 20:58

Merci Marie, Dame Jane ,Isabelle, Mansan ,Pierre et d autres pour toutes les infos que vous partagez!
Je selectionne vos mails avec le plus de discernement possible,
ce qui n est pas facile,
vous en conviendrez!

144001


ceci par XO:

Le sureau comme anti grippe?


<table border=0 cellSpacing=1 cellPadding=0 width="90%" align=center><tr><td></TD></TR>
<tr><td class=quote>Voici une nouvelle potentiellement interessante, mais qui reste à confirmer par des études sérieuses.

Source : http://www.levif.be/belga/BelgaNieuws.asp?ArticleID=48453&SectionID=10

Soigner la grippe grâce au sureau
Bron: Belga

19/1/2006 10:18

BRUXELLES 19/01 (BELGA) = Une firme israélienne a mis au point un produit à base d'extraits de sureau susceptible de réduire les effets de la grippe en quelques jours, affirme jeudi "Vers L'Avenir". Madeleine Mumcuoglu, pharmacienne et virologue franco-israélienne, est parvenue à isoler le principe antiviral du sureau dans sa thèse de doctorat à l'Université de Zurich. Elle a traduit sa découverte en un produit commercialisable qui est fabriqué depuis une dizaine d'années en Israël et distribué dans 17 pays, dont en Belgique. Il ne s'agit pas d'un médicament, mais d'un complément alimentaire. Les recherches doivent être corroborées à plus grande échelle pour pouvoir revendiquer le statut de médicament. Des premiers tests contre le H5N1 ont été effectués en laboratoire par l'université de Londres et ont révélé une efficacité à 99,9 pc. (NLE)

http://www.influenzah5n1.fr/index.php?topic=786.0
</TD></TR></TABLE>http://fr.wikipedia.org/wiki/Sureau

http://e-collection.ethbib.ethz.ch/eserv/eth:36182/eth-36182-01.pdf


<table border=0 cellSpacing=1 cellPadding=0 width="90%" align=center><tr><td></TD></TR>
<tr><td class=quote>Publiés en 1995, les résultats d'un essai clinique à double insu avec placebo mené dans un kibboutz israélien au cours d'une épidémie de grippe ont démontré qu'un extrait de baies de sureau (Sambucol®) était nettement supérieur au placebo pour le soulagement des symptômes de la grippe. Au bout de deux jours, 93,3 % des sujets traités au sureau voyaient déjà un soulagement significatif de leurs symptômes, tandis qu'il a fallu attendre six jours pour que 91,7 % des personnes du groupe placebo montrent une amélioration similaire.[4

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sureau_noir</TD></TR></TABLE>
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Karen

avatar

Féminin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 286
Date de naissance : 22/03/1949
Age : 68
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Sam 05 Sep 2009, 17:46

Bonjour à tous,

Je peux confirmer, par expérience personnelle, que le sureau, en simple tisane est extrêmement efficace, en cas de grippe ou de simple refroidissement.
J'ai eu l'hiver dernier une grippe éclair que j'ai guérie en 48H en associant tisanes de sureau et de buis! Deux plantes que l'on trouve dans la nature et qui sont un vrai trésor. A boire en assez grande quantité, chaud ou froid.

Selon Raymond Dextreit et son célèvre ouvrage "La Méthode harmoniste", le buis est plus efficace encore que le sureau, mais les deux se complètent merveilleusement.

..."Le buis s'est révélé être un redoutable adversaire des virus. Aucun remède de synthèse ne peut lui être comparé pour son absence de nocivité. Dans la plupart des infections virales, à commencer par la grippe, il y a intérêt à faire intervenir le buis intensivement". R. Dextreit

Il faut une ébullition prolongée de 40 g de feuilles durant 10 à 15 mn pour un litre d'eau.
Pour le sureau,simplement infuser 20g de fleurs pendant 5 à 10 mn dans un litre d'eau bouillante. Le goût en est délicieux, et améliore l'amertume du buis !!

Il me semble que les remèdes naturels abondent. La Nature, une fois de plus, ne nous laissera pas démunis.

Amitiés

Karen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Lun 07 Sep 2009, 08:16

le discernment est de mise bien sûr .... mais qu'en pensez vous ???????


http://www.youtube.com/watch?v=HNJSQaqrZAI&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Karen

avatar

Féminin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 286
Date de naissance : 22/03/1949
Age : 68
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Lun 07 Sep 2009, 15:21

Grippe : le business de la peur






On attendait une « pandémie » de grippe aviaire. Or c'est la grippe porcine qui est arrivée et a déclenché une véritable « pandémie » non de grippe mais d'hystérie. Qui a intérêt à affoler la population ? Certains chercheurs estiment que le virus de la grippe, le H1N1 qui comporte des souches très différentes, porcine, aviaire et humaine, alors que les virus passent rarement d'une espèce animale à l'homme, ne peut être que le fruit d'une manipulation génétique. L'Australien Adrian Gibbs, l'un des créateurs du Tamiflu® a déclaré que ses recherches indiquent que ce virus a échappé au laboratoire qui l'a créé. (Cf. Australian Vaccination Network, Inc., PO Box 177,Bangalow, NSW 2479, Australie).

Mais ce n'est pas la première fois que règne une telle panique. Ainsi en 1976, la première épidémie de grippe porcine s'est produite à Fort Dix, dans le New Jersey (USA) où 200 soldats ont été contaminés et quelques uns en sont morts. Nombreux sont ceux qui pensèrent (et qui pensent encore) que le virus fut créé dans un laboratoire militaire américain.

Le Président Ford s'était alors fait vacciner à grand renfort de publicité devant les caméras de la télévision américaine, ce qui avait entraîné la vaccination de plus de 40 millions de personnes. Cependant, on dénombra très rapidement 700 morts, dont 30 « inexpliqués » chez les gens âgés dans les heures qui suivirent l'injection, et plus de 565 cas de paralysie type Guillain-Barré, 1 300 réactions diverses telles que de sévères complications neurologiques, des maladies de Parkinson, des inflammations articulaire et des scléroses en plaques. La campagne, qui avait duré 10 semaines fut aussitôt suspendue, mais les dommages se sont élevés à 3,5 milliards de dollars.

Tout le monde a oublié ce scandale !

Nouvelle alerte fin 2004, lorsque Klaus Stijhr, coordinateur du programme de l'OMS contre la grippe, affirma, dans la revue américaine Science, qu'une pandémie de grippe aviaire pourrait rendre malade 20% de la population mondiale, que près de 30 millions de personnes auraient besoin d'être hospitalisées et qu'un quart d'entre elles mourraient. Quant au directeur régionale de l'OMS Shigeru Omi, en novembre 2004, il avait terrorisé les foules en annonçant : « les évaluations les plus prudentes font état de 7 à 10 millions de morts, maix le maximum pourrait être de 50 millions ou même, dans le pire des scénarios, 100 millions. » En automne 2005, le directeur général de l'OMS a récidivé et affolé les populations avec la grippe aviaire : « Si nul ne peut prédire quant elle frappera, une propagation internationale rapide est absolument certaine dès l'apparition d'un virus pandémique », ce qui représente « un grave danger pour tous les peuples ».
L'incitation à la vaccination annuelle contre la grippe, prônée depuis 1988 par la caisse nationale d'assurances maladie, a alors pris une ampleur particulière et les médias ont multiplié leurs efforts pour inciter la population à se faire vacciner. L'opération a parfaitement réussi et les stocks de vaccins antigrippaux ont tous été liquidés, alors qu'il est notoire que le vaccin contre le grippe ne protège pas contre la grippe aviaire, si tant est qu'il protège de la grippe banale.
En France, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a alors commandé plusieurs dizaines de millions de vaccins H5N1 mutants et deux millions de doses du vaccin prépandémique qui n'ont servi qu'à creuser encore le «trou de la Sécu ». A son tour, en octobre, le président George Bush a appelé à une mobilisation internationale contre la grippe aviaire annonçant que 200 000 personnes au moins allaient mourir de la grippe aviaire, mais ce chiffre risquait d'atteindre 2 millions rien qu'aux Etats-Unis.Il demanda au Congrès d'accorder 7,1 milliards de dollars pour faire face à cette menace.
De nombreux scientifiques s'interrogeaient alors ouvertement sur l'ampleur réelle de la menace d'une nouvelle pandémie humaine d'origine aviaire de type H5N1, et sur le bien-fondé de l'achat massif de Tamiflu® « Je sens comme une sorte d'hystérie sur la question du H5N1 » déclara Peter Palese, virologue à la Mount Sinai School of Medicine de NeW York, dans le numéro du 18 novembre 2005 de la très sérieuse revue américaine Science. A cette époque la mort d'une oie ou d'un canard sauvage provoquait un reportage au journal télévisé.

Curieuse coïncidence
Actuellement, nombre de virologues trouvent bizarre que l'épidémie actuelle apparaisse au moment même où la compagnie pharmaceutique Baxter International vient d'admettre qu'un vaccin expérimental a été contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire. Ce mélange de virus de la grippe humaine H3N2 et du virus de la grippe aviaire H5N1, qui n'étaient pas correctement identifiés, a été envoyé à une firme autrichienne qui a expédié des portions du mélange à des sous-traitants en République Tchèque, en Slovénie et en Allemagne. Heureusement le sous-traitant tchèque s'est aperçu du danger et le Laboratoire National de microbiologie du Canada a alerté l'OMS. d'après Alois Stöger, ministre autrichien de la santé 72 kilos ont été contaminés.
Comment ce laboratoire peut-il avoir « par accident » introduit les deux virus H5N1 et HN2 dans le matériel vaccinal, alors que ce mélange de souches, appelé réassortiment, est l'une des deux manières de créer un virus pandémique ? D'autant qu'il a adhéré à un ensemble de protocoles destinés à éviter la contamination par croisement viral.
Baxter qui a agi comme une organisation de terrorisme biologique envoyant des virus mortes à travers la planète, s'en est tiré en disant simplement : « désolé c'est une erreur ! »
On s'est bien gardé de nous signaler que Baxter Pharmaceuticals a déjà été impliqué dans quelques graves scandeales. En 1996, des composants contre l'hémophilie ont été contaminés, toujours « accidentellement » par le VIH, et injectés à des dizaines de milliers de personnes, et, récemment, une substance contaminante non identifiée, responsable de 19 décès aux Etats-Unis – sans compter des centaines d'accidents graves – a été découverte dans des lots d'héparine du même laboratoire. Cela n'a guère empêché l'OMS de lui commander un vaccin contre le virus H1N1.
Ce n'est pas la première fois qu'on laisse s'échapper des virus d'un laboratoire. En 2005, un fabricant américain de kits utilisés pour tester leurs capacités de détection avait associé des ampoules du virus H2N2 à des milliers de kits. Cette erreur découverte aussi par le Laboratoire national de microbiologie du Canada, avait amené les autorités du monde entier à un branle-bas de combat pour récupérer et détruire les ampoules contenant le virus. Toutefois, depuis plus de 8 ans, le virus H5N1 n'a jamais manifesté le moindre signe de mutation qui permettrait la transmission entre mammifères. « Le virus H5N1 a amplement eu le temps de muter ou de se réassortir avec des gènes d'un virus de grippe humaine, mais rien de tel ne s'est produit » rassure le professeur Peter Palese, chef du département de microbiologie à l'école de médecine du Mount Sinai à New York.
Le virus de la grippe porcine n'est pas plus virulent que les virus saisonniers qui ont sévi ces dernières années. Il lui manque une certaine protéine, présente dans le virus de 1918 et dans celui de la grippe aviaire H5N1, pour être un redoutable tueur.

La résurrection du virus de la grippe espagnole
Ce nouveau virus rappelle celui qui est à l'origine d'une autre épidémie mondiale, connue sous le nom de « grippe espagnole » et qui était aussi du sous-type H1N1. En 2003, des scientifiques de l'armée des Etats-Unis ont recréé en laboratoire le virus de la grippe espagnole qui avait fait, selon les différentes estimations, entre 20 et 40 millions de morts en 1918. Le projet Sunshine (Sunshine Project), organisation non gouvernementale qui essaie de faire respecter les interdictions concernant les abus de la biotechnologie à usage militaire, a signalé à l'époque que plusieurs gènes du virus extrêmement meurtrier de la grippe de 1918 ont été isolés et introduits dans des souches de grippe contemporaine. « Malgré la nature dangereuse du virus de 1918, les efforts visant à le reconstruire ont commencé au milieu des années 1990 lorsque le docteur Jeffrey Taubenberger, de l'institut de pathologie de l'armée des Etats-Unis à Washington, a réussi à récupérer et à séquencer les fragments d'ARN viral à partir de tissus préservés de victime de 1918 ».
Après l'analyse d'un tissu pulmonaire du cadavre congelé d'une personne morte de la grippe en 1918 en Alaska, le 21 mars 1997, le docteur Taubenberger a publié dans Science Magazine Report un rapport selon lequel le virus de cette pandémie était un nouveau virus porcin recombiné avec des fragments de virus aviaire (H5N1) et humain (H3N2) dans la structure même de leur ARN (l'ARN est une copie partielle de l'ADN permettant l'expression des gènes) Il faut savoir que la grippe espagnole, qui n'avait d'espagnol que le nom, s'est déclarée pour la première fois en 1918, dans le camp militaire de Fort Riley, au Kansas (Etats-Unis). Avant leur départ pour l'Europe, les soldats cobayes de ce camp furent massivement vaccinés contre la variole, la diphtérie, le tétanos, la rage et la typhoïde. Les médecins de l'époque notèrent qu'un grand nombre de militaire sont morts immédiatement après les vaccinations ou ont manifesté les symptômes des maladies dont ils était supposés êtres protégés. On vaccina également la population civile et c'est après ces vaccinations de masse que l'épidémie dite de grippe espagnole s'est déclarée aux Etats-Unis, puis propagée à travers le monde, car des milliers de soldats dûment vaccinés traversèrent alors l'Atlantique. On sait à présent que 95% des morts furent victimes de pneumonie et que si cette pandémie avait eu lieu après la découverte des antibiotiques, il n'y aurait pas eu tous ces décès.>

Ceci explique peut-être cela
Cela rappelle que, durant l'hiver 2004, certaines publications dites médicales ont suggéré que la varicelle était une maladie grave, très contagieuse, qui préoccupait les instances médicales, ce qui était parfaitement faux. Au fil du temps, les nouvelles se firent plus alarmantes, la maladie « évoluait vers des formes très sérieuses ». Enfin, au printemps, la varicelle était soudain devenue mortelle, tuant « même des enfants en bonne santé » et les cas se multipliaient de manière très inquiétante. « La France est au bord de l'épidémie » apprenait-on alors. Il est évident que ces rapports alarmants avaient une raison cachée d'être autant diffusés et que les laboratoires n'étaient pas étrangers à ces « nouvelles angoissantes ». La lumière s'est faite lorsqu'on nous a appris qu'un nouveau vaccin contre la varicelle, le Varivax®allait « prochainement être disponible » Le même schéma semble se renouveler et Sanofi Pasteur en est le grand gagnant. En effet, le 6 mai 2008, dans un communiqué de presse, Sanofi Aventis Pasteur MSD annonçait que la FDA (la Food and Drug Administration est l'agence américaine des denrées alimentaires et des médicaments) venait « d'homologuer sa nouvelle unité de production de vaccin grippal située à Swiftwater, en Pennsylvanie, qui produira 100 millions de doses lorsqu'elle fonctionnera à plein régime ». Et le 12 mais suivant, nous apprenions la construction d'une nouvelle usine pour 350 millions d'euros à Neuville-sur-Saöne (Rhône). Déjà, lors de son voyage en Chine en novembre 2007, notre président avait signé un accord pour la construction d'une nouvelle usine de vaccins antigrippaux à Shenzhen. Il a récidivé le 9 mars 2009, en signant un accord, représentant un investissemtn de 100 millions d'euros pour la construction d'une usine de production de vaccins contre la grippe saisonnière et pandémique au Mexique.
Alors que les maladies respiratoires tuent silencieusement chaque année des centaines de milliers de personnes à travers le monde, comme les instances de santé internationales osent-elle faire un tel cinéma au sujet d'une pandémie qui, au 21 juillet 2009, a causé 806 décès sur plus de 139 800 cas dans le monde dont la très grande majorité a guéri spontanément et, en France, à la même date, 483 cas confirmés dont aucun décès ? Pendant ce temps, le 11 juin 2009, l'OMS déclenchait le niveau 6 d'alerte maximale face à la grippe porcine A (H1N1) et son directeur général, le docteur Margaret Chan, déclarait que la pandémie de grippe avait commencé. N'oublions pas que Margaret Chan responsable de l'abattage de 1,5 millions de volailles en Asie lors de la grippe aviaire qui fut bien loin d'être aussi dramatique que ce que l'on avait annoncé.
Le Tamiflu®
Cet antiviral, qui se vendait plutôt mal, suscite à présent l'envie du monde entier qui veut se le procurer à tout prix. Officiellement, les laboratoires Roche sont les fabricants de Tamiflu® mais le médicament a été découvert par Gilea Sciences Inc, qui a cédé à Roche les droits de le fabriquer et de le vendre, et dont Donald Rumsfeld, qui en fut président de 1988 jusqu'en 2001 lorsqu'il devint ministre de la défense, détient toujours plusieurs millions de dollars d'actions.
Au moment où tous les gouvernements stockent ainsi des antiviraux et des millions de doses de vaccins, deux études publiées par le Lancet viennent d'établir que ces traitements sont bien moins efficaces qu'on le croyait et confirment la progression de la résistance aux médicaments ou vaccins antigrippaux. Aussi rien ne permet de prévoir la réelle efficacité du Tamiflu en cas de pandémie. Certains virologues ont manifesté leur inquiétude face aux phénomènes de résitance qui pourraient apparaître lorsque l'antiviral sera utilisé par des centaines de millions de gens.
En revanche, on connaît les risques qu'il engendre car la FDS a reçu plus de 1800 rapports d'effets indésirables dont certains « troubles du comportement et des hallucinations » des convulsions et des paralysies comme le Syndrome de Guillain-Barré, ainsi que la mort de 14 adolescents liée à des problèmes neuropsychiatriques.
Dans une interview accordée au journal Spiegel online international, le 21 juillet 2009, l'épidémiologiste Tom Jefferson a bien résumé la situation actuelle : « L'un des aspects extraordinaires de cette grippe – et de toute cette saga – est qu'il existe des gens qui font des prédictions chaque année de plus en plus inquiétantes. Aucune d'elles ne s'est encore manifestée, mais les gens persistent à les répéter. Ainsi, qu'en est-il de la grippe aviaire qui devait nous tuer tous ? Rien. Mais cela ne les a pas découragés de s'entêter dans ces prédictions. Parfois, nous avons l'impression qu'il existe tout un secteur industriel qui espère que cette pandémie va se produire. » Ainsi, il semble plus raisonnable d'avoir plus peur du vaccin que de la grippe.
Par sylvie Simon



Sources : mythesetrealies.org

http://www.choix-realite.org/?8237-grippe-le-business-de-la-peur&cos=1


Dessins de rené Bickel : bickel.fr
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 15 Sep 2009, 12:38

De Jean-Jacques Crèvecoeur
De Montréal (4h30 du matin, ce jeudi 10 septembre 2009)

Madame, Monsieur,

Chers amis,

Je vous avais promis de vous informer. C’est ce que je fais. En attendant la sortie de ma première capsule vidéo, je vous écris. Parce que c’est plus fort que moi. Et parce que les jours nous sont comptés. L’objectif de ce courriel est double.

Premier objectif : je veux vous rappeler la tenue à Montréal d’un congrès exceptionnel qui aura lieu ce samedi 12 septembre, de 9 heures à 22 heures (heure de Montréal). Ce congrès est la première conférence pour la liberté de Choix en Santé. Si vous êtes loin de Montréal, vous pourrez suivre en ligne tout le déroulement de ce congrès, en direct et en différé.

Si vous voulez savoir de quoi traitera ce congrès, cliquez sur le lien qui annonce l’événement : http://www.youtube.com/watch?v=NbMWPTM2yhs

Connaissant bien les politiques de santé tant en Amérique du Nord qu’en Europe, je vous assure que vous y trouverez beaucoup d’informations qui s’appliquent à notre réalité. Seuls les noms des lois et des ministres diffèrent. Mais ce sont les mêmes compagnies pharmaceutiques qui imposent leurs lois iniques et liberticides à des politiciens devenus pantins et hommes de paille. Si vous voulez comprendre ce qui nous attend dans les mois qui viennent, de grâce, prenez le temps de suivre cette conférence. C’est tout simplement votre santé, votre liberté et votre vie qui sont en jeu.

Pour vous inscrire, cliquez sur le lien suivant : http://www.tele-sante.com/conference_flcs_12sept09_webdiffusion.html

Et si vous croyez encore naïvement que le plan de vaccination obligatoire n’aura pas lieu, je vous invite à tenter de répondre aux questions que je me pose depuis que je suis ce dossier de la grippe porcine. Tel est le second objectif de ce courriel : vous partager quelques-unes de mes nombreuses questions et interrogations à propos de cette fameuse pandémie de grippe H1N1, et vous inviter à y répondre par vous-même puis à tirer vos propres conclusions.



  • pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un mémo sur la question suivante : l’imposition d’un plan de vaccination à toute la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle ? Ce sur quoi les experts l’ont rassurée, invoquant qu’une situation exceptionnelle et qu’un état d’urgence sanitaire justifiait amplement qu’on supprime toutes les libertés individuelles !
  • pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé a-t-elle modifié, le 27 avril 2009, sa définition de la pandémie ? Auparavant, pour déclarer une pandémie, les contraintes étaient beaucoup plus sévères ! Maintenant, il suffit que la maladie soit identifiée dans deux pays d’une même zone OMS !
  • comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918) ?
  • par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l’intuition d’aller signer un contrat d’investissement d’un montant de 100 millions d’euros, le 9 mars 2009, pour la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre la grippe ? Et devinez où ! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie a pris naissance !
  • pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes, soit plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l’Organisation Mondiale de la Santé) ?
  • pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors que les faits démontrent qu’il s’agit d’une simple grippette (moins grave que la grippe saisonnière ordinaire) qui n’a fait que 2.000 morts en plus de cinq mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps, 200.000 morts !
  • pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants (2.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009 ?
  • autrement dit, pourquoi met-on en place des mesures exceptionnelles cette année, alors que la grippe est moins virulente que les autres années ? Qu’est-ce qui, dans les faits, justifie de telles décisions alors qu’il n’y a rien d’exceptionnel ?
  • pourquoi des lois d’exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?
  • pourquoi le Ministre de l’Intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l’armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) « de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l’été 2009 » (c’est-à-dire septembre) ?
  • pourquoi l’armée américaine vient d’être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis ?
  • pourquoi plus de 800 camps de concentration ont-ils été installés aux Etats-Unis, ces dernières années (pour l’instant, ils sont vides) ? Pourquoi sont-ils gérés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency), qui intervient lors des grandes catastrophes sur le territoire (comme lors du cyclone Katrina) ?
  • pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ?
  • pourquoi 600 neurologues britanniques ont-ils reçu, le 29 juillet 2009, une lettre confidentielle du Health Protection Agency (HPA), les invitant à être particulièrement attentifs à la future recrudescence du syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative gravissime déclenchée la plupart du temps par l’acte vaccinal) ? Et pourquoi cette même agence n’a-t-elle pas prévenu le public qui va « bénéficier » de cette campagne de vaccination ?
  • comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident absolument impossible ? Impossible sauf si l’acte devient volontaire. Cela m’a été confirmé par un docteur en biologie.
  • pourquoi ne nous dit-on pas que le vaccin contre la grippe, depuis 40 ans qu’il existe, n’a jamais eu d’impact positif sur l’incidence de cette maladie, au contraire ? Une étude internationale a démontré que les vaccinés attrapaient plus souvent la grippe que les non-vaccinés.
  • pourquoi nous cache-t-on qu’en 1918, ce sont les personnes vaccinées qui sont mortes de la grippe espagnole, et pas les non-vaccinées ? Cela voudrait-il dire qu’elles ont été tuées par le vaccin lui-même, et pas par la grippe ?
  • si les vaccins ont si peu d’effets secondaires, comment les autorités sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B ?
  • pourquoi nous cache-t-on que toutes les épidémies du XXe siècle ont été déclenchées par des campagnes de vaccination préalables ?
  • pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de fois plus importante – j’ai revérifié les calculs, car je n’y croyais pas !), alors que la Chambre des Représentants l’avait reconnu explicitement responsable du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu 180.000 GI’s malades (25 % des soldats) suite à l’injection du vaccin contre l’anthrax ? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en 2004 !
  • pourquoi les premières populations visées par la vaccination sont-elles les femmes enceintes et les enfants, alors qu’habituellement, ce sont les vieux qu’on vise ? Eux, paraît-il, auraient une mémoire immunitaire de la grippe espagnole de 1918 !!!
  • pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées, non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des militaires ?
  • pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les vaccins eux-mêmes ? Craindraient-ils de faux certificats ?
  • pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu’ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’ils n’ont pas confiance en la procédure de préparation ?
  • pourquoi présente-t-on le Tamiflu comme un antiviral efficace, alors que toutes les campagnes d’utilisation de ce produit se sont révélées catastrophiquement inefficaces ? De plus, ce médicament provoque de nombreux désordres psychologiques et neuronaux, allant jusqu’à provoquer des suicides en nombre chez ceux qui en consomment !
  • pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre protection, autorisent-elles qu’un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots) soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c’est-à-dire nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient respectés, et sans aucune garantie d’innocuité dudit vaccin ?


Je pourrais continuer comme cela encore des heures. Mais je m’arrête là, car les autres questions iraient toujours dans le même sens. Je n’ai plus le temps, pour l’instant, de vous mettre toutes les références d’articles des journaux officiels (le Monde, le Figaro, le Daily Post, le Journal du dimanche, etc.), des sites officiels (de l’OMS, de Baxter, d’Aventis, de Sanofi-Pasteur, etc.) et des déclarations de scientifiques pro-vaccinalistes que j’ai consultées ! Vous trouverez tout cela sur mon site, d’ici la fin du mois de septembre.

Mais je vous garantis sur l’honneur que toutes les questions que je pose ci-dessus se basent uniquement sur des lectures de documents officiels et accessibles à tous ! Ce ne sont pas des allégations, des suppositions, des supputations de théoriciens du grand complot ! C’est cela qui fait qu’il est impératif de se poser de telles questions ! Et de tirer les conclusions qui s’imposent.

Pour ma part, c’est fait. Et j’ai pris position clairement.
Autrement dit, tant qu’on ne m’obligera pas à fermer ma gueule, je continuerai à vous informer.

Il y a, par contre, une question que je vais poser ici et à laquelle je vais répondre, car beaucoup de mes interlocuteurs ne comprennent pas cela (j’ai reçu des centaines de courriels en une semaine !!! Merci à ceux qui m’ont traité de pauvre connard et de manipulateur. Merci surtout à tous ceux qui ont relayé l’information à des dizaines de milliers de personnes en Europe et au Canada. Merci particulièrement à tous ceux qui prient pour moi, pour l’instant. J’ai été très touché et ému.)

La question est : comment un virus aussi bénin va-t-il s’y prendre pour tuer des millions de personnes ? Ça, c’est la question à un million de dollars !!!

Eh bien c’est l’histoire des pandémies du passé qui nous apporte la réponse. La recette est simple (en douze étapes, déjà expérimentées en 1918 avec succès) :



  1. on annonce qu’un foyer d’une nouvelle grippe vient d’apparaître au Mexique et que c’est très grave, car c’est un virus animal qui s’est transmis à l’homme !
  2. on annonce ensuite 350 morts en une semaine, pour rectifier ensuite le décompte à 8 morts. Mais tout le monde a retenu qu’il y avait eu beaucoup de morts dès le début (ça ne vous rappelle rien, ça : le 11 septembre, on nous a annoncé à la télévision 40 à 50.000 morts dans les Twin Towers – ce qui a justifié la croisade contre les forces du Mal – puis, on a révisé le nombre de morts à 2.974) ;
  3. on annonce à grand renfort de publicité quotidienne que ce terrible virus se propage à une vitesse incroyable sur toute la planète (alors que par ailleurs, aucun laboratoire du monde ne dispose de la souche du virus pour confirmer que c’est bien ce virus qui est en cause, et pas le virus ordinaire – on reconnaît par ailleurs que la grippe porcine ne présente aucun symptôme spécifique par rapport à ceux de la grippe ordinaire – alors, comment font-ils pour compter le nombre de cas ???) ;
  4. devant le peu de virulence dudit virus, on nous annonce que ce gentil virus (finalement) va muter et va devenir TRÈS méchant, et que l’on sait qu’il va muter à une date précise (celle de la sortie des vaccins, quelle coïncidence quand même !) ;
  5. pendant tout ce temps, on prépare des produits en laboratoire dont on dit qu’ils sont des vaccins, et dans lesquels on mélange deux souches de la grippe porcine, deux souches de la grippe aviaire et une souche de la grippe humaine (cocktail tout à fait explosif, lorsqu’il sera injecté dans le corps !). De plus, on rajoute (en plus grande quantité que d’habitude) des adjuvants (mercure, aluminium et squalène), reconnus pour leur grande toxicité ;
  6. peu avant la sortie des soi-disant vaccins (qui sont en réalité, ici, des armes bactériologiques), les médias se déchaînent pour nous annoncer qu’il y a une recrudescence de cas de grippe. Même si les médecins ne prennent plus la peine de vérifier s’il s’agit bien du même virus, le peuple est tellement hypnotisé qu’il ne réfléchit plus. Il est persuadé que la mutation annoncée est en train de se réaliser ;
  7. on annonce aussi que tous les vaccins ne seront pas disponibles immédiatement et qu’il y aura des chanceux qui pourront en bénéficier tout de suite, et d’autres devront attendre jusqu’à quatre mois pour enfin recevoir le vaccin salvateur ! À noter que nous en sommes là, pour l’instant, dans la chronologie des événements.
  8. dès la sortie des premières armes bactériologiques déguisées en vaccins, le bon peuple apeuré court se faire vacciner volontairement, dans les centres spécialement préparés à cet effet (et encadrés par des militaires). Ici au Canada, les gens s’inscrivent sur des listes d’attente pour être certains d’être parmi les premiers vaccinés !
  9. dès l’injection du vaccin, le cocktail préparé soigneusement par les laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches dans le corps du patient, rendant les virus extrêmement mortels. Dans le même temps, les adjuvants auront mis par terre le système immunitaire. La Tamiflu sera utilisé pour provoquer une surinfection (cas déjà observés dans plusieurs pays) entraînant immédiatement la mort de la personne. Conséquence : il y aura des milliers de morts parmi les premières populations vaccinées ;
  10. on nous dira alors que, malheureusement, ce qu’on craignait est arrivé : le virus a muté sous une forme mortelle. On attribuera la cause des décès au virus, et pas au gentil vaccin censé nous protéger ! Une panique s’emparera de la population, qui réclamera qu’on les vaccine d’urgence ;
  11. vu la gravité de la situation sanitaire, vu les troubles engendrés, d’une part par ceux qui réclameront avec force leur vaccin, d’autre part par ceux qui accuseront les autorités sanitaires de génocidaires, l’état d’urgence sera déclaré dans tout le pays et le plan de vaccination obligatoire sera mis en place ;
  12. ceux qui refuseront de se faire vacciner devront se cacher ou disparaître pendant un temps suffisamment long, à moins qu’on ne les fasse disparaître dans des camps de concentration prévus à cet effet.



Ce scénario, je vous l’écris en cette nuit du 9 au 10 septembre 2009. Je ne le fais pas du tout de gaieté de coeur.
Je sais que certains parmi vous me reprocheront d’alimenter la peur qui est déjà créée par les élites lumineuses, et de finalement, faire le jeu de ceux que je dénonce. À cela, je vous citerai une phrase de Jésus-Christ (même si je n’appartiens plus à aucune religion) : « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité fera de vous des hommes libres ! » (Jean 8:32).

Je vous offre ici une synthèse de tout ce que j’ai lu depuis cinq mois (dont deux mois à temps plein). Mon objectif, c’est de décrypter pour vous les informations qui nous sont cachées (même si elles sont disponibles publiquement – faites vos recherches avec Google – vous verrez !), afin que vous ne cédiez pas à la panique lorsque l’hécatombe commencera. Afin que vous compreniez quelle est la cause réelle de ce que vous verrez.

Maintenant, que pouvons-nous faire, me direz-vous ? Pour l’instant, la chose qui me paraît la plus importante, c’est que vous diffusiez cette information à TOUS vos contacts. Imprimez ce courriel, découpez-le en morceaux s’il vous paraît trop long, donnez-le à tous vos amis, à toutes vos connaissances. Si vous êtes parents d’enfants allant à l’école, constituez immédiatement des comités de résistance à ce plan génocidaire. Dans deux mois, il sera trop tard. Et vous devez savoir que les écoles seront bouclées pour pouvoir vacciner vos enfants. Si vous n’êtes pas organisés maintenant, vous serez démunis le 15 novembre, lorsque le plan se mettra en marche. Allez parler à tous les policiers, à tous les gendarmes que vous connaissez car eux aussi, sont maintenus dans l’ignorance de ce plan (et ils ne seront pas vaccinés par les mêmes produits, pour ne pas tomber malades, eux !). Expliquez-leur qu’ils vont participer, sans le savoir, à un génocide programmé contre la population. Rappelez-vous que si les nazis ont pu déporter autant de personnes vers les camps de la mort, c’est parce qu’ils ont bénéficié de l’aide de la police française qui n’avait pas compris ce qui se passait. Allez parler aussi à vos représentants politiques, car la plupart d’entre eux ne savent pas ce qui se trame. Demandez-leur de ne pas coopérer, de saboter le plan, de faire détruire les fichiers de population, pour que le recensement des vaccinés et des non vaccinés devienne un casse-tête.

Cette activité devrait devenir votre tâche prioritaire. Car la seule manière d’enrayer ce plan diabolique, c’est de réunir une masse critique de gens conscients. Gandhi ne disait-il pas : « un individu conscient et debout est bien plus dangereux pour le pouvoir en place que 10.000 individus endormis et inconscients. » J’en suis convaincu.

Par contre, ne perdez pas votre temps avec les hauts dirigeants de l’État, les grands médias et les experts payés (achetés) par les laboratoires pharmaceutiques. Ne perdez pas non plus votre temps avec les sceptiques, les indécrottables du petit écran pour qui seule la parole des médias est l’évangile. Méfiez-vous même de leur réaction, car ils pourraient vous accuser de chercher à les tuer en les empêchant de se faire vacciner.

Et si vous avez peur en lisant mon courriel, transformez cette peur en action, en mouvement. C’est toujours comme cela que l’humanité a fait des bonds dans son évolution : c’est en transformant sa peur du feu en maîtrise du feu que l’homme a inventé la technique. Ici, l’enjeu est de taille : c’est en transformant votre peur de la mort que vous pourrez accéder à une nouvelle dimension, à une nouvelle vibration. Rappelez-vous que nous ne sommes pas des êtres matériels vivant des expériences spirituelles. Nous sommes des êtres spirituels vivant l’expérience fabuleuse de l’incarnation.

Personnellement, je suis très conscient de ce que je risque en prenant cette position, à découvert. Depuis quelque temps, je vis avec la perspective qu’il se pourrait que je ne sois plus de ce monde dans les semaines qui viennent. Et je découvre une perspective fabuleuse à mon existence. Souvent, je me suis posé la question de façon théorique : s’il me restait un an à vivre, quels choix de vie ferai-je pour que je puisse entrer dans la mort sereinement et sans regret ? Aujourd’hui, cette question n’est plus théorique pour moi. Et je me rends compte que beaucoup de mes valeurs se transforment de façon encore plus radicale. Et beaucoup de choses qui me causaient du souci deviennent tellement secondaires...

Et cette phrase de saint Matthieu résonne dans ma tête : que votre oui soit un oui, que votre non soit un non, (Matthieu 5:37).
Serons-nous capable de dire non à l’infamie, au risque de notre vie corporelle ? Serons-nous capables de dire oui à ce que notre âme nous dicte de faire ? Serons-nous capable de nous mettre debout, quel que soit le prix à payer ?

Tel est le cadeau que ce plan de pandémie nous offre en cette fin d’année 2009. Si nous sommes à la hauteur du défi (et je sais que nous le sommes), ce vaccin deviendra notre pierre philosophale et nous transformera en alchimistes, pour réaliser le grand oeuvre.

Restons debout et conscients.

Je vous salue avec le coeur.


Jean-Jacques Crèvecoeur
De Montréal (4h30 du matin, ce jeudi 10 septembre 2009)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Ven 18 Sep 2009, 07:52

PERSONOCRATIA EN VIDÉO



Depuis 2008, Dianequiose consacre tout son temps à diffuser la conscience diessique sur vidéos, en français et en anglais.
Elle les regroupe sur le site www.dianequiose.com

Vous y trouverez :
les extraits des rencontres mensuelles Personocratia reçoit
• des entrevues et des conférences de Ghis, Mado...
• des histoires et autres vidéos de conscience

Visitez-le régulièrement pour vous garder dans le bain de la diessité.
http://www.dianequiose.com/

(Plus d'infos)

http://www.dianequiose.com/francais.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 20 Sep 2009, 20:06

Bonsoir,
Ceci est de prime abord très intéressant..

"Faisons le point d'après Daniel Meurois..."

Citation :
http://web.me.com/meurois/Site/Les_chroniques_de_Daniel_Meurois.html

Septembre 2009

Je ne sais pas si vous vous en êtes déjà fait la réflexion mais, ces temps-ci particulièrement, il y a de quoi être atteint d’un sérieux vertige dès que l’on se pose des questions sur l’avenir de notre humanité. Je dirais même qu’il faut un solide bon sens pour y voir clair au beau milieu d’une jungle d’informations qui s’ignorent la plupart du temps les unes les autres. Leur seul point commun, c’est qu’elles ont tendance à cultiver un réel état de peur…

À force de lire tous azimuts des articles alarmants et de capter des conversations angoissées, j’ai eu envie aujourd’hui de faire un peu le point.

Très vite il m’est apparu que quelques grands thèmes se disputent la primeur au palmarès de la peur. En voici un rapide aperçu :

-La quasi extinction de la race humaine consécutive à des injections massives de vaccins toxiques planifiées par le Gouvernement mondial via l’OMS.

-La quasi destruction de notre espèce suite à des manipulations climatiques conduisant ultimement à un basculement des pôles de la planète.

-L’asservissement de notre race par des colonisateurs extraterrestres déjà en place et actifs parmi nous.

En résumé, nous avons le choix de notre bataille finale, de notre Harmaguédon. On pourrait évidemment rire de tout cela si, comme encore hélas la plupart de nos contemporains, on estime que tout va bien tant que notre réfrigérateur est plein et qu’on peut encore s’offrir quelques jours au soleil chaque année.
... La suite ICI: http://web.me.com/meurois/Site/Les_chroniques_de_Daniel_Meurois.html)
(...)
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Lun 21 Sep 2009, 21:47







Vous serez bientôt appellés à être vaccinés. Quels sont les risques pour votre santé ? Celle des vôtres ?
Quels sont les véritables enjeux ?


Depuis quelques mois ce sujet d-effraye la chronique et allimente les peurs et provoques insidieusements une perte réelle d énergie, et donc de défenses imunitaires certaines!


J ai choisi ce troisième texte d un compatriote Namurois pour nous tenir informe r avec le plus de discernement possible de ce qui se prépare en coulisse .





Nous ne sommes pas des" Simsons"!




Troisième courier de Jean Jacques Crèvecoeur:

Madame, Monsieur,
Chers amis,

Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à ma démarche. Merci pour ces milliers de messages que vous m’avez envoyés et qui créent un égrégore de solidarité exceptionnel (nous en aurons bien besoin, croyez-moi). Je veux, dans ce courriel, simplement répondre aux nombreuses questions qui m’ont été posées, mais qui tournent toujours autour des mêmes thèmes :




  1. Qui êtes-vous, Monsieur Crèvecoeur, pour prendre position comme cela ? (c’est vrai que j’avais oublié que lorsque mon courriel serait transmis à vos carnets d’adresses, les récipiendaires ne sauraient pas nécessairement qui je suis).
  2. Je veux bien vous croire, parce que je trouve tout ce battage médiatique extrêmement suspect, mais où sont vos preuves ? Sur quoi vous basez-vous ? C’est bien d’attester sur l’honneur que tout cela est basé sur des documents officiels et des articles de journaux, mais où sont-ils ? (je l’avais annoncé dans mon courriel du 10 septembre : je prépare les dossiers qui seront visibles sur le nouveau site Internet que les informaticiens finissent de mettre en ligne. Fin septembre, tout sera disponible, mais je vous en donne un avant-goût ici).
  3. Qui aurait intérêt à planifier un génocide, alors que nous sommes les consommateurs qui enrichissons les sociétés pharmaceutiques ? Ne seriez-vous pas un adepte de la théorie du grand complot ?



Alors, allons-y pour les réponses.

1. Qui suis-je ? Pour répondre en quelques phrases, voici comment je peux me présenter. Je suis belge d’origine, et je suis né le 2 mai 1961 à Tirlemont (à 12h30 pour ceux qui veulent s’amuser à dresser mon thème astrologique !) J’ai fait des études en physique quantique théorique (maîtrise aux Facultés Universitaires de Namur, en Belgique) et j’ai été lauréat du concours du meilleur mémoire belge de physique, en 1984. J’ai obtenu une bourse de trois ans de doctorat pour accomplir une thèse en physique quantique théorique, thèse que je n’ai pas terminée, parce que j’étais déçu (pour ne pas dire un mot plus violent) de découvrir l’envers du décor de la recherche scientifique, avec ses fraudes et ses jeux de pouvoir. J’ai également un diplôme en pédagogie et j’ai fait aussi deux ans d’études en philosophie générale (toujours à Namur). J’ai travaillé comme chercheur au département de pédagogie pendant deux ans.

En tant que scientifique et philosophe, je me suis passionné pour l’épistémologie des pratiques médicales, depuis 25 ans. C’est ainsi que, depuis 1984, j’étudie les fondements et les paradigmes des différentes approches thérapeutiques et médicales (homéopathie, ostéopathie, acupuncture, médecine chinoise traditionnelle, médecine scientifique, médecine nouvelle de Hamer, etc.). Depuis 25 ans, je m’informe et je me documente sur la question des vaccins. Pour bien comprendre cette question, j’ai fait l’effort d’étudier le langage médical, la virologie, l’immunologie et la biologie cellulaire (en autodidacte). Par ailleurs, ma formation scientifique me permet d’interpréter mieux que le commun des mortels les tableaux statistiques présentés par les experts en épidémiologie.

Au niveau de mes valeurs, ceux qui me connaissent savent que j’ai TOUJOURS défendu la notion d’autonomie et de respect de chaque individu. En tant que formateur (depuis 1989), je me suis toujours présenté comme un accoucheur du potentiel des individus, et pas comme un enseignant qui détient la vérité. En tant que conférencier (depuis 1991), j’invite toujours mon auditoire à ne pas me croire sur parole, mais à aller vérifier et à tester avant de se faire une opinion. De plus, moi-même, je pratique le doute systématique propre aux véritables esprits libres : c’est ainsi que je revisite en permanence mes convictions pour les confronter à de nouvelles informations.

Si je me bats aujourd’hui (à temps plein et bénévolement) sur le dossier de la grippe H1N1, c’est parce que je perçois tous les signes de la mise en place d’une dictature à l’échelle mondiale, grâce à la complicité du complexe militaro-politico-pharmaceutique. Le malheur, dans tout cela, c’est que plus j’étudie ce dossier, plus je trouve les preuves que nous sommes bien en présence d’un complot organisé depuis des dizaines d’années, par une élite mondiale. Je ne suis pourtant pas un adepte d’une théorie quelconque, fût-elle du grand complot. Je pense par moi-même (qualité devenue rare au 21e siècle) et je n’appartiens à aucune religion, à aucun mouvement social ou syndical, à aucune secte, à aucune société secrète ni à aucune loge.

Bien entendu, si vous faites une recherche sur mon nom, dans Google, par exemple, vous verrez que certains groupes dont la maladie est de voir des sectes partout m’ont qualifié de gourou d’une secte dangereuse (je me demande quand ils commenceront à m’accuser de drogué ou de pervers sexuel, tiens ! Comme ce qu’ils ont fait à ce député européen anglais qui insistait trop dans ses questions à propos des OGM). Alors, pour mettre les choses au point, oui je le reconnais : JE SUIS UNE SECTE À MOI TOUT SEUL, et dans cette secte unipersonnelle, je décide tout de manière souveraine en ce qui concerne MA VIE. Et comme j’ai déjà assez de travail à rester autonome moi-même, je ne suis pas capable d’accueillir d’autres membres dans mon organisation. Désolé pour ceux qui voudraient me rejoindre : il n’y a pas de place.


2. Les références de documents. Je vous propose de reprendre les 26 questions que j’ai posées. Et j’en rajouterai une vingt-septième, que j’ai oubliée, dans mon élan littéraire nocturne de la semaine dernière. Cette question est aussi une question à un million de dollars :



  • Pourquoi la secrétaire d’état US à la santé, Kathleen Sebelius, vient de signer un décret conférant une totale immunité juridique aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite judiciaire (de la part des victimes de ces vaccins, soit pour effets secondaires indésirables, soit pour décès) ? Est-ce que ça ne ressemblerait pas furieusement à une license to kill, ça ?



Référence : http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=14487

Bon allez. Gardons le moral, et poursuivons !



  • pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un mémo sur la question suivante : l’imposition d’un plan de vaccination à toute la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle ? Ce sur quoi les experts l’ont rassurée, invoquant qu’une situation exceptionnelle et qu’un état d’urgence sanitaire justifiait amplement qu’on supprime toutes les libertés individuelles !



Référence : http://www.ccne-ethique.fr/docs/Avis%20106_anglais.pdf (désolé, la version française n’est plus disponible sur le site officiel ! Un hasard ?)



  • pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé a-t-elle modifié, le 27 avril 2009, sa définition de la pandémie ? Auparavant, pour déclarer une pandémie, les contraintes étaient beaucoup plus sévères ! Maintenant, il suffit que la maladie soit identifiée dans deux pays d’une même zone OMS !



Référence : http://www.who.int/csr/disease/influenza/pipguidance09FR.pdf (voir treizième page du document pdf, ainsi que les explications aux pages précédentes)



  • comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918) ?



Référence : (ici, je me suis trompé : c’est en août 2008 que le brevet a été déposé. Mais de toute façon, c’était avant le déclenchement de l’opération pandémie) http://appft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&p=1&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsearch-bool.html&r=3&f=G&l=50&co1=AND&d=PG01&s1=Kistner.IN.&OS=IN/Kistner&RS=IN/Kistner#top



  • par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l’intuition d’aller signer un contrat d’investissement d’un montant de 100 millions d’euros, le 9 mars 2009, pour la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre la grippe ? Et devinez où ! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie a pris naissance !



Référence : http://www.sanofi-aventis.com/presse/communiques/2009/ppc_24324.asp



  • pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes, soit plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l’Organisation Mondiale de la Santé) ?



Référence : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs211/fr/ (allez voir sous le titre épidémie saisonnière)



  • pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors que les faits démontrent qu’il s’agit d’une simple grippette (moins grave que la grippe saisonnière ordinaire) qui n’a fait que 2.000 morts en plus de cinq mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps, 200.000 morts !



Référence : http://www.who.int/csr/don/2009_09_18/en/index.html (dans le tableau cumulatif au 13 septembre, on lit un nombre de 3.486 morts. Autant dire, un nombre ridicule de morts par rapport à la grippe ordinaire (et je signale que l’hémisphère sud est en train de sortir de l’hiver ! On aurait dû avoir des millions de morts en Argentine, au Chili, au Brésil et en Australie, d’après les prédictions de l’OMS ! Où sont-ils ?)



  • pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants (2.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009 ?



Références : pas besoin de références. Vous l’avez tous entendu dans vos médias habituels. Pour rappel, la France a commandé 94 millions de doses, la Belgique a commandé 12,6 millions de doses, la Suisse 13 millions de doses, les USA 195 millions de doses, le Canada 50,4 millions de doses et le Québec 11 millions de doses.
http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE56802W20090709?pageNumber=2&virtualBrandChannel=0&sp=true



  • autrement dit, pourquoi met-on en place des mesures exceptionnelles cette année, alors que la grippe est moins virulente que les autres années ? Qu’est-ce qui, dans les faits, justifie de telles décisions alors qu’il n’y a rien d’exceptionnel ?



Références : http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-07-26/bernard-debre-cette-grippette-n-est-pas-dangereuse/920/0/364510



  • pourquoi des lois d’exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?



Références : http://www.dailymotion.com/video/x7fhmd_la-loi-martiale-en-europe-cest-poss_news
http://www.lepouvoirmondial.com/media/02/00/774271779.pdf

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2007:303:0001:0016:FR:PDF
http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=/S_2_2/S2_2.html
(voir les lois 123 et 126, adoptées récemment)



  • pourquoi le Ministre de l’Intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l’armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) « de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l’été 2009 » (c’est-à-dire septembre) ?



Référence : (là aussi, je me suis trompé. Ce sont les réservistes de la police qui ont été rappelés. Mais ça ne change rien au fond de la question : pourquoi ?). J’ai deux références : le site qui a révélé l’affaire (et qui a reçu confirmation de la Mission Nationale pour la Réserve Civile) : http://revelations4.blogs.fr/page_8.html#a241517 et, quand même, la référence officielle du ministère de l’intérieur : http://www.interieur.gouv.fr/misill/sections/minatrec/actualites/, mais vous ne pourrez pas accéder, car il faut un mot de passe. Avis aux hackers : un beau défi pour vous, non ? En tout cas, vous pourrez vérifier la date : le 18/03/09 ! Avant, le lancement de l’opération pandémie !!!



  • pourquoi l’armée américaine vient d’être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis ?



Référence : http://www.progressive.org/wx081209b.html (cet article mentionne que le Pentagone veut faire passer le nombre de ses effectifs à près de 400.000 sur le terrain. Mais la majorité des militaires est déjà déployée. Il s’agit maintenant de recevoir l’aval du Congrès, a posteriori – comme ils font souvent).



  • pourquoi plus de 800 camps de concentration ont-ils été installés aux Etats-Unis, ces dernières années (pour l’instant, ils sont vides) ? Pourquoi sont-ils gérés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency), qui intervient lors des grandes catastrophes sur le territoire (comme lors du cyclone Katrina) ?



Références : http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=12793
http://www.govtrack.us/congress/billtext.xpd?bill=h111-645
http://www.alterinfo.net/La-police-et-les-militaires-s-entrainent-a-arreter-les-refractaires-au-vaccin_a36855.html
(ce dernier lien explique que l’armée américaine s’est entraînée à placer des barrages routiers, à placer des bracelets d’identification avec puces RFID à ceux qui acceptent le vaccin et à emmener les autres dans des camps de concentration (pour mise en quarantaine). Âmes sensibles, s’abstenir.



  • pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ?



Référence : http://www.mecanopolis.org/?p=886. Le Québec, quant à lui, vient de présenter à la population la commande de 10.000 sacs mortuaires, pour envelopper les cadavres des personnes tuées par la pandémie : http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/09/20090918-170546.html. Petit détail : ces sacs sont commandés depuis 2005 !



  • pourquoi 600 neurologues britanniques ont-ils reçu, le 29 juillet 2009, une lettre confidentielle du Health Protection Agency (HPA), les invitant à être particulièrement attentifs à la future recrudescence du syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative gravissime déclenchée la plupart du temps par l’acte vaccinal) ? Et pourquoi cette même agence n’a-t-elle pas prévenu le public qui va « bénéficier » de cette campagne de vaccination ?



Référence : http://www.dailymail.co.uk/news/article-1206807/Swine-flu-jab-link-killer-nerve-disease-Leaked-letter-reveals-concern-neurologists-25-deaths-America.html



  • comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident pratiquement impossible ? Impossible sauf si l’acte devient volontaire ou que les laboratoires ne respectent pas les procédures de sécurité. Dans les deux cas, ce mélange est considéré par les spécialistes comme gravissime. Un tel mélange n’aurait jamais dû avoir lieu !



Référence : http://www.lepost.fr/article/2009/05/04/1521964_virus-h5n1-la-societe-baxter-confirme-qu-elle-a-fabrique-le-produit-contamine.html
http://newsoftomorrow.org/spip.php?article5231



  • pourquoi ne nous dit-on pas que le vaccin contre la grippe, depuis 40 ans qu’il existe, n’a jamais eu d’impact positif sur l’incidence de cette maladie, au contraire ? Une étude internationale a démontré que les vaccinés attrapaient plus souvent la grippe que les non-vaccinés.



Référence : http://www.cochrane.org/index.htm (désolé, je n’ai plus retrouvé les références de l’étude sur le site, mais je sais que c’est sur ce site. Si quelqu’un la retrouve, merci de me la renvoyer).



  • pourquoi nous cache-t-on qu’en 1918, ce sont les personnes vaccinées qui sont mortes de la grippe espagnole, et pas les non-vaccinées ? Cela voudrait-il dire qu’elles ont été tuées par le vaccin lui-même, et pas par la grippe ?



Référence : http://www.whale.to/vaccine/sf1.html



  • si les vaccins ont si peu d’effets secondaires, comment les autorités sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B ?



Référence : (pris au vol dans l’émission de France 24, dans la prise de position du Dr Girard, pourtant un partisan de la vaccination) : http://www.france24.com/fr/20090818-wbfrdebat19h10m090818flv-Grippe+A+%28H1N1%29-France-Europe et http://www.france24.com/fr/20090818-wbfrdebat19h33m090818flv-Grippe+A+%28H1N1%29-France-Europe



  • pourquoi nous cache-t-on que toutes les épidémies du XXe siècle ont été déclenchées par des campagnes de vaccination préalables ?



Référence : http://www.vaccinationdebate.com/web2.html (pour ne prendre qu’une des nombreuses références)



  • pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de fois plus importante – j’ai revérifié les calculs, car je n’y croyais pas !), alors que la Chambre des Représentants l’avait reconnu explicitement responsable du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu 180.000 GI’s malades (25 % des soldats) suite à l’injection du vaccin contre l’anthrax ? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en 2004 !



Référence : http://www.rense.com/general87/mill.htm



  • pourquoi les premières populations visées par la vaccination sont-elles les femmes enceintes et les enfants, alors qu’habituellement, ce sont les vieux qu’on vise ? Eux, paraît-il, auraient une mémoire immunitaire de la grippe espagnole de 1918 !!!



Référence (entre autres) : http://www.usatoday.com/news/health/2009-06-16-swine-flu-vaccine_N.htm



  • pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées, non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des militaires ?



Référence (pour la France) : http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3224,50-1232309,0.html



  • pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les vaccins eux-mêmes ? Craindraient-ils de faux certificats ?



Référence (pour la France) : http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Circulaire_vaccination_090824.pdf



  • pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu’ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’ils n’ont pas confiance en la procédure de préparation ?



Référence : http://www.healthcarerepublic.com/news/935745/Exclusive-GPs-may-reject-swine-flu-vaccine/
http://www.pulsetoday.co.uk/story.asp?sectioncode=35&storycode=4123491&c=2



  • pourquoi présente-t-on le Tamiflu comme un antiviral efficace, alors que toutes les campagnes d’utilisation de ce produit se sont révélées catastrophiquement inefficaces ? De plus, ce médicament provoque de nombreux désordres psychologiques et neuronaux, allant jusqu’à provoquer des suicides en nombre chez ceux qui en consomment !



Référence : http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1094176
http://www.bmj.com/cgi/content/abstract/339/aug10_1/b3172
(voir la conclusion)
http://www.independent.co.uk/life-style/health-and-families/health-news/tamiflu-researchers-warn-of-child-nightmares-1765431.html




  • pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre protection, autorisent-elles qu’un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots) soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c’est-à-dire nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient respectés, et sans aucune garantie d’innocuité dudit vaccin ?



Références : http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-essais-cliniques-du-vaccin-anti-ah1n1-12.000-enfants-américains-concernés-_1683.htm


3. Pourquoi mettre tout cela en place ? Qui est derrière tout cela ? L’instauration d’un nouvel ordre mondial, avec un gouvernement unique (dictatorial, bien sûr), en avez-vous déjà entendu parler ? Non ? Alors, vous avez quelques décennies de retard dans votre information. Désolé pour le choc pour certains. Mais là, on y est. Tout est en place. Il fallait juste le prétexte pour appliquer les lois martiales et le tour sera joué ! Et ce prétexte, c’est une pandémie médiatique qui précipitera le public vers des vaccins qu’il pensera salvateur, alors que c’est cette arme bactériologique qui nous tuera. Mais comme nous penserons que c’est parce que c’est la mutation du virus qui en est la cause, encore plus d’individus se précipiteront vers cette arme fatale.

Je le répète. Ce vaccin contre la grippe n’a rien à voir avec les vaccins connus jusqu’à présent. C’est une arme fabriquée avec la complicité des laboratoires.
Vous n’avez rien à craindre du virus H1N1 (très contagieux, peu virulent). L’Australie qui sort de l’hiver tire le bilan. Lisez cela. http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/0b73e836-86b5-11de-ba6b-55431382b543/Grippe_AH1N1_les_le%E7ons_australiennes#%23 Il y a eu très peu de morts (88 morts, pour une population de 20 millions d’habitants), parce qu’ils n’avaient pas le vaccin. C’est l’hiver prochain (juin à septembre 2010) qu’ils se feront exterminer, lorsque le vaccin sera disponible pour eux également.

Je me moque de passer pour un fou. Je vous invite juste à une chose. Prenez plusieurs heures à examiner mes sources. Puis, quand la campagne se mettra en route, demandez-vous une chose : la personne qui vient de mourir, a-t-elle reçu le vaccin ? A-t-elle reçu un antiviral (style Tamiflu) ? Si, à chaque fois, la réponse est oui, vous connaîtrez à coup sûr la cause de la mort.

Bienvenue dans le monde de George Orwell (un ancien des services secrets qui a écrit 1984 pour nous prévenir avant qu’il ne soit trop tard). Quelques citations pour vous en convaincre ?



  • d’abord, celle de Sarkozy, qui ne se cache même plus pour parler de nouvel ordre mondial : http://www.youtube.com/watch?v=VfYLwLiVHtA et http://www.youtube.com/watch?v=aeXhEp7dhvw&feature=related
  • celle d’Attali, datée du 3 mai 2009 : http://blogs.lexpress.fr/attali/2009/05/changer-par-precaution.php
  • celle de David Rockfeller, qui parle de dépopulation : http://www.youtube.com/watch?v=8XrGINLd_r8
  • celle d’Obama, qui en parle aussi (ah oui, vous pensiez qu’Obama était différent, vous ?) : http://www.youtube.com/watch?v=ho-0SHFEgGo
  • même le pape Benoît XVI en appelle à l’instauration d’une autorité politique mondiale dans sa dernière encyclique. Alors, si même lui s’y met, on fait quoi ? C’est par où, la sortie de ce monde de fous ? http://www.nouvelordremondial.cc/2009/07/26/benoit-xvi-veut-une-reforme-de-lonu-et-une-autorite-politique-mondiale/



Une autre explication, plus à court terme, m’a été suggérée par un de mes correspondants, que je remercie. La voici :

Les amis, il est tard. Très tard. Nous sommes le 17 septembre 2009. Dans 13 jours, soit le 30 septembre 2009, la plus grande corporation militaire du monde, les États-Unis d'Amérique, doit déposer le bilan de son exercice comptable pour 2008-2009 <http://en.wikipedia.org/wiki/Fiscal_year#United_States> . Si cette corporation militaire n'arrive pas à s'en tirer avec des tours de passe-passe comme l'an passé (bailouts), elle n'aura pas d'autres choix que de:
1. déclarer faillite officiellement et liquider ses actifs <http://www.youtube.com/watch?v=6wkmMTelG9E&hl=fr> (le peuple américain);
2. investir, c'est à dire partir en guerre.

Ouvrez les yeux, car je ne crois pas qu'il y aura des bailouts cette année. Nous verrons donc:
1. une population (actifs) livrée en pâture aux créanciers du pays en faillite pour lequel elle travaille;
2. un événement "soudain" <http://www.youtube.com/watch?v=axNCQo-t3Oo> offrant une "opportunité" aux travailleurs (le peuple américain, et tout l'OTAN <http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_du_trait%C3%A9_de_l%27Atlantique_Nord> à sa suite) de cette corporation militaire pour retourner au travail (en guerre).

Pour ceux qui ne comprennent rien à ce que j'écris, commencez ici <http://www.youtube.com/view_play_list?p=07718AC5E18025F1> . Si en plus de ne rien comprendre à ce que j'écris, vous pensez que je suis fou, alors commencez plutôt ici <http://www.geostrategie.com/1906/le-capitalisme-en-crise-a-besoin-d%E2%80%99un-conflit-militaire-majeur> .

Que faire? Désobéir <http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9sob%C3%A9issance_civile> , et savoir qu'il est difficile de désobéir <http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram> .


Voilà, chers amis. Je viens de consacrer plus de douze heures à rédiger ce document. Faites-en bon usage. Prenez le temps de lire et d’étudier tout ce que je vous ai donné. Il n’y a rien de plus important comme activité que cela : VOUS INFORMER. Il y va de votre vie et de celle de vos enfants (les premiers visés, je vous le rappelle). Diffusez-le à tout votre entourage. Organisez des réunions dans votre réseau de relations. Ça urge. Les médias se déchaînent pour nous paralyser dans la peur hypnotique d’un danger qui ne vient pas de là où on nous l’indique. Nous devons nous organiser pour dire non à l’horreur qui se prépare.

Plusieurs personnes m’ont reproché de jouer moi-même le même jeu de peur que les médias. D’abord, c’est me donner beaucoup plus de pouvoir que je n’en ai. Ensuite, je voudrais vous expliquer ce que je fais. Dans mes conférences, je compare souvent le corps humain à une maison, chaque pièce symbolisant un organe. Et nous habitons chacun notre maison, essayant de garder l’intérieur dans l’état de propreté le meilleur possible. Tout à coup, les médias nous alertent, en disant (à grand renfort de matraquage) que des rats extrêmement dangereux (le virus) vont envahir notre maison. Et nous sommes tous en alerte, tous très inquiets. Nous ne cessons de regarder par la fenêtre, sous les meubles, dans la cave, pour repousser l’envahisseur dont on nous dit qu’il peut être mortel. Mais la plupart de ceux qui ont eu la visite des rats témoignent que ce sont des petites souris, chétives et maigres, plus inoffensives que d’habitude. Heureusement, les médias nous promettent que bientôt, la solution nous sera apportée à tous : un immense marteau, plus gros que la maison, va écraser impitoyablement ces rats dangereusement mortels !!! Et nous ne nous rendons pas compte que ce marteau va écraser notre maison et donc nous tuer.

Dans cette petite histoire, vous avez compris que les médias et les compagnies pharmaceutiques vous font horriblement peur avec les rats (qui ne sont pas dangereux !) et détournent votre attention du véritable danger.
Mon rôle, et celui de beaucoup d’autres, c’est de vous dire que le danger vient du marteau qu’on va vous imposer et qui va vous écraser. Je vous informe, non pas pour vous faire peur, mais pour vous avertir d’où vient le danger.

Pour terminer, je vous invite à examiner le document qui se trouve en pièce attachée (taux de mortalité Australie). Il montre que toutes les maladies infectieuses ont drastiquement diminué AVANT la mise au point d’un vaccin (90 % de diminution avant l’invention de chaque vaccin). Et ceci est vrai pour tous les pays du monde, pas seulement l’Australie. Il y a même une maladie, la scarlatine, qui a été éradiquée sans l’invention d’un vaccin ! Alors qu’on ne vienne plus nous faire croire que nous devons notre salut à l’invention des vaccins. C’est le plus gros mensonge de toute l’histoire de la médecine. C’est uniquement à l’amélioration des conditions d’hygiène que nous devons la disparition des maladies infectieuses. Rien d’autre. Par contre, nous pouvons remercier les vaccins d’avoir fait exploser le nombre de scléroses en plaques, de cas d’autisme, de mort subite du nourrisson, de syndromes de Guillain Barré, de maladies neuro-dégénératives, de maladies auto-immunes, de maladies d’Alzheimer (à cause de la présence d’aluminium dans les vaccins), et j’en passe.

Je vous invite aussi à lire le document de deux pages rédigé par mon amie Ghislaine Lanctôt, auteure de la Mafia Médicale. http://www.personocratia.com/panda/modules/JournalPersonocratia/documents_joints/vaccination_101_fra__24jul09doc.pdf

Moi, ma tâche s’arrête ici, pour aujourd’hui. Je répète que je ne vous demande pas de me croire sur paroles. La meilleure chose que vous pourriez faire pour votre système immunitaire, c’est ceci :


  • éteignez définitivement votre téléviseur, car la peur est le plus puissant immunodépresseur !
  • allez marcher dans la nature, dans les parcs, respirez, détendez-vous
  • faites des choses qui vous font du bien. Voyez-vous entre amis (tant que nous sommes libres de nous réunir), faites l’amour, louez-vous des films drôles
  • prenez de la vitamine D, mettez-vous au soleil, chaque fois que ce sera possible



Mais surtout, restez debout, conscients et vigilants. Montrez aux puissants de ce Monde que vous êtes des êtres humains dignes et puissants. Et que vous en avez assez qu’on se foute de votre gueule.

Je vous salue avec le coeur


Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal, ce 20 septembre 2009
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Lun 21 Sep 2009, 22:49

Pour faire suite à l article en news cité plus haut de jean Jacques Crèvecoeur:




Mais qui y a t il dérrière tout cela ???
la foi déplace les montagnes ???













Ceci n'est pas un excercice, je répète


La police et les militaires s'entrainent à arrêter
les réfractaires au vaccin

Vendredi 18 Septembre 2009
Selon certaines rumeurs, la police et les effectifs militaires s'exercent à mettre en place des points de contrôle afin de capturer les personnes qui refusent de prendre le vaccin de grippe porcine, tandis que les services de Santé préparent le terrain pour une campagne de vaccination de masse en avertissant que des problèmes de santé sérieux et potentiellement mortels seront associés au vaccin de H1N1.

Dans cette vidéo YouTube, une femme se présentant comme étant soldat, explique comment elle a participé à un exercice de répétition en Californie, s’entrainant à mettre des barrages routiers et des points de contrôle, de telle manière que les autorités puissent vérifier qui a reçu le vaccin de grippe porcine. Ceux qui ont été vacciné seront équipés d'un bracelet RFID de façon à être localisé et suivi.A ceux qui n'ont pas pris le vaccin, il leur sera proposé de le prendre sur place et s’ils refusent toujours, ils seront acheminés dans un camp d'internement, selon ce témoignage.



Cette personne doit se rendre publique en fournissant son nom et prénoms et son poste, parce qu'elle est déjà connue des autorités. En restant anonyme seulement au public, son témoignage peut être écarté, juste comme quelqu'un qui dit des propos diffamatoires sur YouTube. Cependant, ses propos concernant le suivi des personnes ayant pris le vaccin par l'intermédiaire de bracelets RFID reprennent un plan qui a déjà été bêta-expérimenté par les services de Santé.
L'ancien soldat de l’Etat du Kansas, Greg Evensen, a souligné ce point déjà en Juillet. « Vous a-t-on informé du plan massif de barrage routier, afin d’arrêter tous les voyageurs pour les équiper d’un bracelet (bande en acier inoxydable équipée d’une puce) qui vous forcera à prendre l’injection ? » a écrit Evensen le 29 Juillet. « Le refuser ? Vous serez placés dans un autobus de la prison et transportés dans un camp de quarantaine. Que feriez-vous quand vos enfants ne seront pas autorisés à aller en cours sans le vaccin ? Que feriez-vous si vous ne pouvez pas aller sur votre lieu de travail sans les justificatifs du vaccin ? Pour faire vos courses ? Allez à la banque ? Aller dans n’importe quel magasin ? ? Prendre l’avion, l’autobus ou le train ? Utiliser les toilettes publiques ? Rien. Les policiers seront détestés, craints, dédaignés et rappelés à leur mission officielle.»
alterinfo.net
(note de n.w.o it is now: fuck le "travail" qui engraisse le N.W.O, fuck l'école qui endoctrine les enfants, fuck les banques qui trafiquent avec votre argent (votre sueur et votre temps), fuck leur WallMarkt (encore un nom qui en dit long) et autres WalMart qui vous font bouffer de la merde, fuck l' avion pollueur-voleur, idem pour le bus, train qui sont devenus "incontournables" (?), y'a qu'à pisser et chier partout !)
Ottawa prépare la grippe avec des sacs mortuaires

Vendredi 18 Septembre 2009
Les chefs indigènes du Manitoba sont horrifiés que certaines des réserves les plus gravement atteintes par la grippe porcine au printemps, aient reçu des douzaines de sacs mortuaires de la part de Health Canada.
Les sacs mortuaires - qui ont été envoyés aux réserves nordiques de Wasagamack et de la First Nation God’s River - sont arrivés dans un chargement d’asseptisants pour main et de masques protecteurs.
Le grand chef, David Harper, qui représente les First Nations nordiques, a dit que les sacs mortuaires envoient un mauvais message et personne ne comprend pourquoi Ottawa ferait une chose pareille.
« Cela m'incite vraiment à me demander si les agents de la Santé savent quelque chose que nous ne savons pas, » a-t-il dit. « J'ai le droit de parler à mon peuple. Je fais un appel au peuple du Canada de travailler avec nous pour assurer le moins de morts contre ce virus monstrueux. « Ne nous envoyez pas de sacs mortuaires. Aidez-nous à nous organiser ; envoyez-nous des médicaments. »
Harper a déclaré que c’est comme envoyer des sacs mortuaires aux soldats en Afghanistan.
Le chef de la First Nation de Wasagamack, Jerry Knott, a déclaré que les services de soins de sa communauté ont reçu environ 30 sacs mortuaires.
« Ceci a perturbé les membre de notre communauté et cela continue à être une préoccupation majeure. Nous avions demandé des fonds de façon à pouvoir nous organiser et assurer les soins, les asseptisants pour main et autres kits préventifs étaient en place mais, au lieu de cela, nous sommes choqués de recevoir des sacs mortuaires, » a-t-il dit.
« Selon moi, ceci est inacceptable et j'exige une réponse. »
« Est-ce que les sacs mortuaires sont un message du Canada pour nous faire comprendre que nous, First Nations, sommes tout seuls ? »
Leona Aglukkaq, Ministre fédéral de la santé, a indiqué Mercredi qu’elle a ordonné à son Secrétaire d'État de faire une enquête « complète et immédiate » sur l’affaire des sacs mortuaires.
Traduction Alter Info
cbc.ca
Cercueils en masse pour la grippe porcine

Vendredi 18 Septembre 2009
Des Ministres ont été invités à préparer des milliers de cercueils en carton prêts en cas de décès en masse si la grippe porcine prenait un mauvais tour.
Ces recommandations au gouvernement Ecossais ont été publiées hier cherchant à déterminer comment faire face aux décès à grande échelle dus aux événements catastrophiques, aux maladies et aux attaques terroristes. Le document, intitulé « Conseils pour la gestion de morts en masse en Ecosse », a été publié de peur que la grippe porcine, qui jusqu'ici a été relativement douce comparée à la grippe saisonnière, puisse subir une mutation et devenir beaucoup plus virulente. Les conseils recommandent l'utilisation de cercueils en carton et de centres de réfrigération pour entreposer les corps. Ils recommandent aussi que les cercueils collectifs ne soient pas employés. Ceci survient alors que des milliers d'infirmières et de sages-femmes dont l’inscription est terminée, aient été contactées pour aider à faire face à n'importe quelle montée de la pandémie de grippe porcine. Des lettres sont en train d’être envoyées à environ 10.000 personnes en Ecosse, une fois inscrit au Nursing and Midwifery Council (NMC) pour pouvoir travailler au Royaume-Uni. Pour s’inscrire, l'infirmière ou sage-femme doit avoir travaillé au cours des cinq dernières années une période minimale de 750 heures. Les lettres seront envoyées à 90.000 personnes au Royaume-Uni. En Ecosse ceci inclut 7.695 infirmières, 148 sages-femmes et 1.686 personnes avec la double qualification.
Le chef de l’exécutif du NMC, Kathy George a déclaré qu'ils sont en train d’écrire à plus de 90.000 infirmières et sages-femmes dont l'inscription s’est terminée sur les quatre dernières années, « les encourageant » d’envisager de repostuler. Le porte-parole de la santé du Labour, Richard Simpson, a dit qu'il était « absolument essentiel » que le temps disponible soit employé pour se préparer à une deuxième vague potentielle de cas de grippe. Il a dit : « Dans un scénario du pire, les généralistes pourront traiter plus de 5.000 cas supplémentaires par semaine. »
Traduction Alter Info
news.scotsman.com
Grippe plus mortelle ? Le CDC teste des mélanges
de virus H1N1 et H5N1

Vendredi 18 Septembre 2009
es fonctionnaires de la Santé Publique ont un petit soupir de soulagement que le virus de grippe porcine H1N1 n'a pas subi une mutation pour devenir plus mortel depuis son apparition le printemps dernier. Mais quelles sont les chances qu'il le fasse ?
Pour le découvrir, les scientifiques du CDC ont récemment lancé des expériences dans les laboratoires de l'agence dans lesquels ils ont infecté des furets avec le nouveau virus H1N1 et le virus fortement mortel de la grippe aviaire H5N1 pour voir s'ils pourraient « se réarranger » pour créer un nouvel hybride.
Les scientifiques veulent savoir si une combinaison du virus H1N1 -- fortement transmissible, mais pas terriblement mortel -- et du virus de la grippe H5N1 peuvent créer une souche à la fois facilement transmissible et mortelle. Le virus H5N1 a seulement touché 440 personnes à travers le monde depuis 2003 et n'est généralement pas transmis d'une personne à l’autre. Mais il a tué 262 personnes, soit environ 60% de ces personnes, selon l'Organisation Mondiale de la Santé.
Comme la nouvelle grippe H1N1 s’est répandue, les experts en matière de grippe gardent un œil étroit sur l'Egypte et les régions du monde où les infections de H5N1 humaines se produisent aussi. Les deux virus pourraient se mélanger s'ils infectaient la même personne simultanément. Le nouveau virus H1N1 a été également détecté récemment chez des dindes au Chili, montrant qu'il a la capacité de se transmettre aux oiseaux, une autre source possible de réarrangement.
who.int
Les scientifiques du CDC n'ont pas encore les résultats des expériences en laboratoire menées sur les furets, a dit Michael Shaw, directeur associé au laboratoire scientifique de la division grippe de l'agence. Tandis que les expériences pourraient produire des combinaisons viables des deux virus, la vraie question est de savoir si cela pourrait créer un virus qui se répandrait, a-t-il dit. La « viabilité est une chose, » a-t-il averti. « Savoir si c’est facilement transmissible en est une autre. »
D'autres expériences entreprises suggèrent jusqu'ici que le nouveau virus H1N1 ne soit pas terriblement enclin à provoquer des changements apocalyptiques. Les virus peuvent changer soit par mutation du matériel génétique, soit par réarrangement avec un autre virus de grippe. Le nouveau virus manque de certaines caractéristiques qui lui permettraient de subir une mutation pour devenir plus virulent, a dit Nancy Cox, chef de la division grippe au CDC. « Il serait difficile pour ce virus d’acquérir ces marqueurs de virulence bien connus, » a-t-elle dit.
Quant au réarrangement, jusqu'ici le nouveau virus H1N1 n'a pas montré un penchant à se mélanger à d'autres virus communs de grippe. Dans une note de recherches publié fin Août sur le site Web PloS rubrique grippe, les scientifiques ont infecté des furets avec le nouveau virus H1N1 et avec les souches communes de la grippe H1N1 et H3N2 saisonnières. Le nouveau virus pandémique H1N1 ne s’est pas réarrangé.
knol.google.com
« La Co-infection des souches saisonnières et pandémiques n'a pas eu pour conséquence la sélection rapide de virus se réarrangeant, qui soit en améliorerait la transmissibilité ou la virulence, » a-elle-il conclu. L'étude financée par l’Etat a été menée par des scientifiques de l'Université du Maryland.
Quoique que puisse montrer ces expériences, les fonctionnaires du CDC mettent en garde de tirer des conclusions hâtives. La « grippe est vraiment imprévisible, » a dit Cox.
Traduction Alter Info
blogs.wsj.com
source: alterinfo.net

Publié par n.w.o it is now
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 22 Sep 2009, 18:13

Grippe a : un médecin sur deux refuse de se faire vacciner



grippe-a-un-medecin-sur-deux-refuse-de-se-faire-vacciner

Un remède pire que le mal ?
Selon un sondage IFOP publié lundi 21 septembre par le Quotidien du médecin, seuls 42 % des médecins libéraux seraient prêts à se porter volontaires pour être vaccinés contre le virus H1N1. Une adhésion faible pour une catégorie professionnelle désignée comme prioritaire par le ministère de la santé.
Même son de cloche du côté des infirmiers. Selon les résultats d'une consultation menée par le Syndicat national des professionnels infirmiers, 26 % seulement des infirmières seraient disposées à recevoir le vaccin.
... ...
Face à la polémique, la ministre de la santé Roselyne Bachelot se veut rassurante. "Par mesure de précaution, en attendant que les procédures de vérifications soient faites, nous proposerons aux femmes enceintes ou aux personnes immuno-déprimées des vaccins sans adjuvant", a-t-elle déclaré dimanche 20 septembre lors de son intervention dans l'émission Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.
Concernant les réticences des personnels de santé à se faire vacciner, la ministre s'est en revanche montrée confiante. "Je n'imagine pas qu'un professionnel de santé puisse ne pas se faire vacciner", a-t-elle ajouté, contredisant des chiffres nettement plus pessimistes.

Le phénomène ne touche pas que le secteur médical français.
Une étude publiée au Royaume-Uni en août 2009 dans le journal professionnel anglais Nursing Times révélait déjà que seulement tiers des infirmières britanniques accepteraient de se faire vacciner contre le virus H1N1 le cas échéant.
Même résultat à Hong Kong, où une étude publiée dans le British medical journal révèle que 48 % des personnels de santé refuseraient l'injection.
Si le sondage IFOP mené auprès des médecins libéraux souligne un lien très clair entre le refus de vaccination et la faible inquiétude des médecins vis-à-vis du virus (89% des médecins interrogés se sont dits 'confiants' devant l'arrivée de l'épidémie), les autres études révèlent en outre les doutes des professionnels quant à l'innocuité du vaccin.
LES ADJUVANTS EN QUESTION
Les inquiétudes liées au vaccin contre le H1N1 sont de deux types.
La première concerne le lien entre la vaccination contre la grippe et le développement du syndrome de Guillain-Barré, une affection neurologique rare mais potentiellement grave. Bien qu'avéré, ce risque ne devrait pas empêcher les gens de se faire vacciner. 'La corrélation entre la survenue de syndromes de Guillain-Barré et la vaccination contre la grippe est établie et quantifiée', explique Carmen Kreft-Jaïs, responsable de la pharmacovigilance à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). 'On observe effectivement un à deux cas supplémentaires de Guillain-Barré par million de personnes vaccinées.' Deux cas qui ne justifient pas une telle méfiance : 'L'évaluation des bénéfices/risques plaide en faveur de la vaccination', confirme Vincent Enouf, responsable du Centre national de référence pour la grippe de l'Institut Pasteur. 'D'ailleurs, le nombre de syndromes de Guillain-Barré n'est pas plus élevé que pour le vaccin contre la grippe saisonnière', ajoute-t-il
Autre sujet d'inquiétude, la présence d'adjuvants dans la composition du vaccin. Les adjuvants sont des substances ajoutées au vaccin afin de stimuler le processus immunitaire et favoriser la fabrication d'anticorps. Or, les adjuvants sont soupçonnés d'être responsables des effets indésirables susceptibles d'apparaître à la suite d'une vaccination. Ils présentent notamment un risque pour les jeunes enfants et les femmes enceintes. Autorisés en France et dans de nombreux autres pays, les adjuvants sont en revanche interdits aux Etats-Unis, un argument très largement repris par les adversaires de la vaccination.
Le ministère de la santé américain a récemment accepté d'accorder une immunité juridique aux laboratoires pharmaceutiques produisant le vaccin contre le virus H1N1. Une décision aussitôt interprétée par les lobbies anti-vaccination comme une preuve de la dangerosité du produit.
Audrey Fournier
source: lemonde.fr
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 22 Sep 2009, 20:46

Appel à tous les humains
qui veulent le rester !

Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal, 5h du matin, ce mardi 22 septembre 2009


Pandémie de grippe A H1N1 :
Rappelez-vous qu’un individu debout et conscient
est plus dangereux pour le pouvoir en place
que 10.000 individus endormis et inconscients.

Nous n’avons plus que trois semaines pour
agir.
Après, c’en sera fini de la démocratie, de la liberté
et de la conscience humaine.

Ce quatrième courriel est peut-être le dernier
que j’aurai la liberté d’envoyer.
Les masques des marionnettes au pouvoir
sont en train de tomber.
NE VOUS DÉCOURAGEZ PAS :

Nous sommes en train de gagner la bataille
de l’information et de la désinformation !
Grâce à vous !

Merci de continuer à faire suivre cette information
à tout votre carnet d’adresses.
C’est comme cela que nous mettrons en échec
le plan de vaccination obligatoire !

Si vous n’avez pas reçu ce courriel directement,
inscrivez-vous pour recevoir
les prochains courriels (s’il y en a encore) :
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com
Remarque : ce 22 septembre, le site ne permet pas encore l’inscription directe de vos coordonnées.
Il vous suffit, malgré tout, de cliquer sur la page qui vous redirigera vers ma boîte à courriel en attendant.
Merci de préciser votre pays de résidence, pour que nous puissiez vous inscrire dans la bonne liste d’envoi.


Madame, Monsieur,
Chers amis,

Cette nuit, je ne dors pas, à nouveau. Car l’urgence de la situation me pousse à vous écrire. Certains de mes amis, qui dénonçaient eux aussi le plan génocidaire et liberticide qui se prépare se sont vu interdire d’animer leur site Internet. De mon côté, je suis sur écoute téléphonique et certains journalistes préparent à mon attention un lynchage médiatique en bonne et due forme. Mais je ne renoncerai pas à me tenir debout, face à l’imposture et l’horreur qu’ils préparent.

J’ai d’abord une bonne nouvelle pour vous.
La bonne nouvelle, c’est que :
Nous sommes en train, ensemble, de gagner du terrain
sur la bataille de l’information et de la désinformation !


Car nous ne sommes pas, comme on pourrait le penser, dans une guerre contre un virus. Nous sommes plongés au coeur d’une immense campagne de désinformation et de peur, où la majorité des médias sont devenus les esclaves serviles de cette entreprise criminelle. Moi qui passe plus de 12 heures par jour à lire des dossiers scientifiques, des dossiers officiels ou juridiques, mais aussi de plus en plus d’informations confidentielles qui sortent on ne sait trop comment et qui arrivent dans ma boîte à courriels, je constate qu’on nous ment tous les jours et qu’on se fout de notre gueule ! Et les premiers à nous mentir, ce sont les experts (à la solde des compagnies pharmaceutiques), suivis par les responsables politiques et par les grands médias dominants.



  • Sommes-nous endormis à ce point pour ne pas nous rendre compte que toute l’information est filtrée et manipulée ?
  • Pourquoi, d’après vous, la CIA consacre 40 % de son budget officiel (approuvé par le congrès américain) au seul contrôle des agences de presse internationales, à l’Est comme à l’Ouest, depuis plus de cinquante ans ?
  • L’histoire du nuage de Tchernobyl qui s’est arrêté officiellement à la frontière franco-allemande (sans doute parce qu’il n’était pas en règle de papiers) ne vous a-t-elle pas suffi (depuis lors, les cancers de la tyroïde se sont multipliés dans l’Est de la France, le long du trajet de ce nuage qui n’est jamais passé par là) ?
  • L’histoire des passeports des pirates de l’air, retrouvés intacts dans les décombres des tours jumelles du World Trade Center, ne vous a-t-elle pas fait sursauter ?
  • Le scandale du vaccin contre l’hépatite B, dont la campagne en France a été arrêtée en catastrophe, suite à l’explosion de scléroses en plaques n’a-t-il pas éveillé vos soupçons et votre méfiance (après la campagne, le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000 cas, d’après l’épidémiologiste Marc Girard) ? Mais les serviteurs des compagnies pharmaceutiques (ceux qu’on nomme les experts) continuent de nous affirmer qu’il n’y a aucun lien entre la multiplication des campagnes de vaccination et l’explosion des allergies, des scléroses en plaques, de l’autisme, des maladies neuro-dégénératives et des encéphalites !
  • L’échec total de la précédente campagne de vaccination contre la grippe porcine, en 1976, ne vous fait-il pas réfléchir (cette campagne a, elle aussi, été stoppée en catastrophe, suite à l’explosion des syndromes de Guillain Barré) ?
  • Le scandale du sang contaminé en France, en 1984, où tout le monde était responsable, mais personne coupable, ne devrait-il pas nous préparer à ce qui s’en vient ?
  • D’ailleurs, pourquoi la secrétaire d’état à la santé et aux ressources humaines, aux USA, Madame Sebelius, vient de faire voter en juillet une loi qui immunise juridiquement les fabricants de vaccins de toute poursuite, au cas où leurs produits causeraient des dommages ou la mort des personnes qui en auraient « bénéficié » ? (voir : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14585 )



Plus le mensonge est gros, plus il semble que ça passe. Mais il y a des limites, et ceux qui se croient maîtres du monde sont en train d’y être confrontés. Car, comme disait un de mes amis :



  • on peut mentir tout le temps à quelques-uns ;
  • on peut mentir quelquefois à tout le monde ;
  • mais on ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde. Et c’est l’erreur que ces êtres sont en train de faire. Et ça leur sera fatal.



Nous sommes dans une bataille de l’information, je le répète. Et s’il n’y avait que des gens comme moi (adversaire des vaccins et de la surmédicalisation depuis longtemps), notre position ne serait pas plus crédible que la position officielle (sauf que nous n’avons pas d’intérêt financier à conseiller aux gens de ne pas se faire vacciner). Mais dans ce dossier de la grippe A H1N1, quelque chose de nouveau est apparu :

C’est la première fois dans l’histoire de la vaccination
que les partisans des vaccins, eux-mêmes, s’opposent avec autant de virulence et en aussi grand nombre à la fabrication d’un vaccin.
Parce qu’il n’a pas été testé et parce qu’aucun vaccin au Monde n’a jamais contenu autant de produits toxiques en une seule injection ! Et aussi, parce que l’insistance à vacciner tout le monde de force paraît à de plus en plus de personnes comme suspecte.

Et ça, c’est la meilleure nouvelle que je voulais vous partager dans ce courriel.

Je sais que mes courriels sont longs. Mais si vous n’avez pas le temps de lire les informations capitales que je vous partage pour sauver votre peau, ne vous inquiétez pas : d’autres personnes, moins bien intentionnées, auront vite fait de s’occuper de vous !

Bon, maintenant, que faire pour gagner cette bataille de l’information et de la désinformation ? Et que faire pour déjouer la machine qui s’est mise en route pour nous broyer comme du bétail à l’abattoir (je vous fais peur ? Eh bien, tant mieux, si ça peut vous faire sortir de votre fauteuil. Car c’est maintenant que ça se passe). Ces trois dernières heures, j’ai reçu trois informations de la plus haute importance.



  1. Chaque fois qu’on entend parler de personnes décédées de détresse respiratoire aiguë, il apparaît que ces personnes ont été traitées au TAMIFLU. J’avais déjà lu, en mai dernier, que cet antiviral fabriqué par GILEAD (dont l’actionnaire principal n’est autre que Donald Rumsfeld), peut provoquer une surinfection mortelle, suite à son administration. C’est ce qui est arrivé à la petite fille de 5 ans de l’Île de la Réunion « malgré son traitement » (lisez, à cause de son traitement) : http://www.tdg.ch/print/node/105131 . C’est ce qui est arrivé à ce jeune homme de 26 ans, à Saint-Étienne, tombé dans le coma deux heures après avoir reçu un traitement au TAMIFLU, et décédé 24 heures plus tard : http://www.ladepeche.fr/article/2009/09/15/673257-Grippe-H1N1-le-pa…-decede-a-Saint-Etienne-ne-souffrait-d-aucune-autre-pathologie.html . Ainsi qu’à un homme de 45 ans, aux Marquises : http://www.ladepeche.pf/iles/societe/6500-il-decede-apres-4-jours-sous-tamiflu.html ou encore à un homme de Montréal, décédé deux heures après avoir reçu un traitement au TAMIFLU (je n’ai pas retrouvé la référence – je l’avais entendu à Radio-Canada en août dernier). Vous savez ce qui vous reste à faire. Posez-vous la question de la véritable cause du décès !
  2. La firme VERICHIP, le tristement célèbre fabriquant de micro-puces injectables chez les humains, vient d’annoncer, dans un communiqué de presse ce 21 septembre, un nouveau système de détection – devinez de quoi !!! - du virus H1N1 ! http://www.verichipcorp.com/092109.html . Oui, oui, vous avez bien lu. Jusqu’à présent, je n’en avais pas parlé, parce que ça aurait pu décrédibiliser mon discours. Ce n’était que des rumeurs, dénoncées depuis longtemps par des associations très sérieuses comme http://www.stoppuce.be . Je savais que l’instauration d’un gouvernement mondial passait par le puçage des êtres humains (comme on nous a habitués à la faire avec le bétail et les animaux de compagnie). Ici, dans cette merveilleuse coïncidence, juste au moment où nous sommes en pleine pandémie de virus H1N1 (qui n’a fait que 3.000 morts jusqu’à présent – mais ça, c’est parce que les vaccins ne sont pas encore distribués. Vous allez voir, dans quelques semaines, ça ira beaucoup mieux : ce sont des centaines de milliers de morts qu’ils planifient d’avoir – à moins de saboter leurs plans (voir plus bas)), la firme Verichip nous offre son secours pour détecter chez n’importe quel être humain la présence du virus H1N1 ! Ainsi donc, j’espère que maintenant, vous avez compris pourquoi on nous casse les oreilles avec cette pandémie qui n’en est pas une : c’est pour faire peur aux gens avec un virus qui n’est pas dangereux (mais qu’on présentera bientôt comme très dangereux, puisqu’il y aura des morts (provoqués par les vaccins et le TAMIFLU)). Et donc, pour des raisons de santé publique, pour assurer la sécurité mondiale, nous aurons tous, dans le corps, une micro-puce qui permettra à n’importe quel satellite de nous localiser, mais aussi de manipuler ou d’endormir notre conscience d’humains. Tout simplement.
  3. Et si ça ne vous suffit pas pour vous convaincre que nous serons transformés, dans quelques semaines, en du bétail inconscient et esclave, lisez l’information que j’ai reçue cette nuit d’un de mes contacts français. Le maire de Joigny (dans l’Yonne, en France), a été contacté par la préfecture, pour lui indiquer que sans doute, à partir du 15 octobre 2009, tout rassemblement de 8 personnes serait interdit. Et que par ailleurs, il devrait mettre tous les locaux publics à disposition pour entamer les vaccinations.


Je pourrais vous donner encore d’autres informations. Comme celles des manoeuvres militaires qui se mettent en place, un peu partout dans le monde, avec des instructions très claires aux militaires : vaccinations forcées, mise sous les verrous des contestataires. Ou comme celles du gouvernement canadien qui refuse de répondre à la question si les victimes des vaccins pourront attaquer les compagnies pharmaceutiques http://actualites.ca.msn.com/sante/article.aspx?cp-documentid=21816855 . Je crois que si, avec tous mes efforts (et ceux des autres associations), vous n’avez pas encore compris que nous nous retrouvons dans la même situation que les Juifs et les Tziganes face au troisième Reich, je ne peux plus rien faire pour vous. Courez vous faire vacciner. Qu’on n’en parle plus.

Nous voici arrivés à l’heure de vérité.
Comme le disait Jean-Jacques Goldman, dans sa chanson, « Né en 17, à Leidenstadt », « Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau, s’il fallait plus que des mots ? » Car c’est plus que des mots qu’il va nous falloir à présent : ce sont des actes.

J’y réfléchis depuis des semaines, et je médite souvent sur les meilleures actions à entreprendre. Les réponses me sont venues en pensant à deux histoires authentiques très riches en enseignement.


<BLOCKQUOTE>Première histoire : je veux simplement rappeler, à ceux qui ont la mémoire courte, ou qui ne le savent pas, que ce qui a permis aux Nazis de déporter autant de Juifs français, c’est la collaboration pleine et entière de la police française qui a remis à la Gestapo l’ensemble des fichiers de population, avec les adresses et tous les renseignements utiles. Imaginez un instant le bordel que ça aurait créé si tous les postes de police de France avaient, dès le début de l’invasion allemande, détruit, purement et simplement, les fichiers de population. Peut-être que 10 ou 50 fois moins de Juifs auraient été déportés vers les camps de la mort.

Deuxième histoire, très inspirante (dont j’ai été témoin). Le dirigeant d’une entreprise belge d’import-export se comportait en tyran vis-à-vis de ses six secrétaires (la société ne comptait que sept personnes au total). Très régulièrement, il hurlait sur l’une des six, en lui répétant : « Et si ça ne vous plaît pas, il y a 500.000 chômeurs qui attendent votre place à la porte ! » Chaque fois que cela arrivait, les cinq autres étaient soulagées que ça ne soit pas tombé sur elles cette fois-là. Mais chacune à son tour dégustait les engueulades et les humiliations, en ne disant jamais rien. En fait, c’était la PEUR de perdre leur boulot, mais aussi le SENTIMENT D’ÊTRE SEULE qui les paralysaient dans cette situation inacceptable. Jusqu’à ce qu’elles décident de se parler entre elles et de s’unir. Elles préparèrent toutes les six leur lettre de démission. Et lorsque, la fois suivante, le patron se mit à hurler sur l’une d’entre elles, elles se levèrent toutes les six, lui remirent leurs lettres de démission, prirent leur sac et sortirent. En un instant, le tyran était anéanti, et son entreprise avec lui. Il supplia ses secrétaires de revenir, leur promettant de ne plus jamais les traiter de la sorte. Je n’ai pas eu connaissance du dénouement de cette aventure, mais peu importe.
</BLOCKQUOTE>

Ces deux histoires nous enseignent une grande loi (énoncée par le philosophe allemand Hegel) : Dans la relation maître – esclave, lorsque l’esclave meurt, le maître disparaît. Je ne vous invite pas à vous laisser mourir ou à vous faire tuer. Et croyez bien que je fais tout, également, pour me maintenir en vie et en santé (même si ces derniers temps, je dors très peu). Je vous invite à laisser mourir l’esclave en vous. Si l’esclave ne bouge plus, ne coopère plus, le maître n’est plus rien. Sans la police française, la Gestapo et les Nazis auraient été réduits à l’impuissance. Sans la soumission des secrétaires, le patron tyrannique était acculé à la faillite.

Et ça, c’est la bonne nouvelle.

Nous avons le pouvoir de faire disparaître ceux qui se croient les maîtres du Monde. Ensemble. Sans devoir nous battre. Juste, en ne coopérant pas. D’aucune façon. En restant connectés à notre source de Puissance divine et à notre conscience que nous sommes des êtres souverains.

Vous voulez des suggestions (mais la liste est non exhaustive) :



  • à partir d’aujourd’hui, si vous faites partie d’une administration, ou de l’armée, ou de la gendarmerie, ou du ministère, fouillez les informations confidentielles, photocopiez-les et envoyez-les à votre carnet d’adresses. Comme nous sommes en situation où vous avez maintenant toutes les preuves que les gouvernes – ments préparent (une fois de plus) un plan contre son peuple, désobéir aux ordres, divulguer des documents confidentiels révélant leur stratégie, saboter un système informatique, paralyser une organisation devient un devoir moral au-dessus de toute autre considération ;
  • lorsque vous recevrez la convocation à vous rendre au centre de vaccination, renvoyez votre convocation à l’administration, avec la mention : parti sans laisser d’adresse. Puis, partez. Prenez vos enfants, et changez de département. Échangez vos maisons (d’un secteur à l’autre), brouillez les pistes, détruisez (ou enterrez) vos papiers d’identité, inventez-vous un faux nom, une fausse identité. Que ça devienne un casse-tête infernal pour la gendarmerie et l’armée de savoir qui est qui, qui est où ;
  • organisez des réunions de créativité CETTE SEMAINE (le 15 octobre, vous ne pourrez plus vous réunir). Organisez-vous par quartier, avec ceux qui eux aussi, refusent la vaccination. Imaginez comment vous pouvez bloquer les rues et les quartiers, les accès aux autoroutes (avec des carcasses de voitures, des vieux tracteurs, tout ce qui vous tombera sous la main ou que vous pourrez vous procurer le jour où vous en aurez besoin) ;
  • préparez d’autres manières de communiquer qu’Internet. Bientôt, les sites Internet dérangeants, les courriels ciblés seront bloqués. Donc, échangez vos numéros de téléphone, vos adresses, mais trouvez d’autres manières de communiquer. Soyez créatifs, que diable. Il y va de votre vie et de votre liberté, cette fois-ci ;
  • provoquez des coupures d’électricité, dans les secteurs où les vaccins sont stockés. Si vous êtes hacker, attaquez les ordinateurs destinés à dresser les listes des vaccinés. Pour une fois, mettez vos compétences au service d’une cause importante et vitale ;
  • si l’on vous arrête, refusez de vous faire vacciner (sous aucun prétexte). Si trop de personnes refusent, leurs centres de détention seront vite pleins et ils seront obliger de battre en retraite. Ne craignez pas pour votre vie : la prison sera toujours moins grave que la mort certaine par injection ;
  • allez parler au directeur de l’école de vos enfants, dès demain. Dites-lui que vous refusez qu’il ouvre la porte de son école aux unités mobiles de vaccination. Demandez-lui de prévenir les parents de la date de l’arrivée de l’unité mobile. Que ce jour-là, l’école soit vide. Dites-lui que sinon, vous le traînerez en justice pour complicité de meurtre et de génocide. Rappelez-lui ce qui s’est passé au tribunal de Nuremberg pour les militaires qui avaient obéi aux ordres : ils ont quand même été condamnés ;
  • allez parler aux policiers, aux gendarmes, aux militaires que vous connaissez. Suppliez-les de ne pas coopérer. Dites-leur que rien ne les oblige à obéir à des ordres immoraux ou inhumains. Dites-leur qu’eux aussi, lorsque tout sera terminé, seront pucés et contrôlés comme des robots ;
  • allez parler au maire de votre ville ou de votre village. Dites-lui la même chose ;
  • et enfin, priez. Mais pas n’importe comment. Priez, en remettant dans les mains du divin (qui est en Nous, je le rappelle), le soin de trouver la meilleure solution pour sortir grandis de cette situation. Ne faites pas de visualisation : car toute l’énergie que vous enverrez sera détournée par les Forces de l’ombre (je le sais de source certaine). Et que votre Oui soit un Oui, et que votre Non soit un Non.



Par contre, NE PERDEZ PAS VOTRE TEMPS À SIGNER DES PÉTITIONS (une bonne façon de repérer les premières personnes à arrêter, dès le début des opérations), À MANIFESTER DANS LA RUE OU À ALERTER LES GRANDS MÉDIAS. Si vous n’avez pas compris que TOUS les grands médias sont à la solde de la propagande, j’abandonne ! Travaillez avec des radios libres, des journaux locaux, des leaders syndicaux, des présidents d’associations colombophiles, philatéliques, sportives, n’importe quoi. Et UNISSEZ-VOUS, NON PAS CONTRE CE QUI S’EN VIENT. MAIS FACE À CE QUI S’EN VIENT.

Voilà, mes amis. Je m’arrête là. Merci à tous ceux qui m’ont écrit (j’ai reçu 3.000 courriels depuis le 10 septembre). Tous vos messages m’ont fait chaud au coeur. Toutes vos prières aussi. Je communiquerai avec vous tant que cela me sera possible techniquement.

Cette aventure m’aura fait grandir énormément en quelques semaines. Et rien que pour cela, je ne regrette pas ce qui se passe pour l’instant. Je vous le rappelle : nous sommes en train de gagner la bataille de l’information. Dans tous les pays, plus de 50 % des médecins et plus de 60 % des infirmières refusent la vaccination. Les maîtres du monde, ces pantins dans les mains de ceux qui n’osent même pas se montrer au grand jour (quelle vie extraordinaire !), sont aux abois. Ils ont peur que leur machination échoue. Il suffit, à présent, de leur donner le coup de grâce, en disant non, tout simplement.

En cadeau, pour finir, voici les liens pour visionner la conférence que j’ai donnée le 12 septembre dernier, à Montréal (45 minutes). Je pense qu’elle complète bien les propos que je vous ai tenus aujourd’hui (cliquez dans l’ordre) :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakeut_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_news
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakeyu_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_news
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakf5r_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_news
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakfd5_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_news
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakffx_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_webcam

Et pour ceux qui veulent m’entendre à la radio ce mardi 22 septembre en direct (ou en différé), à 9 heures (heure de Montréal), à 15 heures (heure de Bruxelles, Paris et Genève), je vous invite à cliquer sur le lien suivant : http://www.cism.umontreal.ca/show_details.php?sID=230 . C’est l’émission : zone de résistance (1h30 d’émission).


Bon courage à tous.
Restez debout et conscients !

Avec tout mon amour et ma compassion


Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal, 5h du matin, ce mardi 22 septembre 2009
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
mireilleg

avatar

Féminin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 01/11/1962
Age : 54
Localisation : TOULOUSE FRANCE
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 22 Sep 2009, 21:15

Salut Ambre...une heure de mise en page pendant que tu faisais pareil...et en plus t'es plus rapide que moi!!
je ris..ah.....ça m'étonne pas !!!


bon je le laisse car j'ai trop bossé sur la mise en page....( sniff!!)
allez , j'ai mis trop de couleurs ....et pas de photos ...mouai , je l'enlève !!!

envoyé par Mireille g: j'ai fais tourner ces lettres de JJ Crevecoeur...même si je doute de l'effet létan du Tamiflu, je veux rester vigilante et avec du bon sens
comme j'ai eu des réactions mitigées , je vous dit pourquoi je fais tourner sa lettre , voici un extrait de la lettre ci dessous ( Lettre numero 4)

Citation:
Certains de mes amis, qui dénonçaient eux aussi le plan génocidaire et
liberticide qui se prépare se sont vu interdire d’animer leur site Internet. De
mon côté, je suis sur écoute téléphonique et certains journalistes préparent à
mon attention un lynchage médiatique en bonne et due forme.".




JLCrevecoeur,qui est super balaise et formé en épidémioologie de
longue date, a mis dans sa lettre numero 3 tous les liens concernant
ses remises en cause, .liens à concerverje soutiens ces critiques car
il faut penser à
notre responsabilité individuelle avant de filer du mercure de force, ou par ignorance, à des femmes enceintes....

J'ai fait un dossier bien structuré sur assdaham (http://assdaham.home-forums.com/actualites-sur-le-net-f20/dossier-grippe-a-t132.htm)



Par rapport aux contextes et aux allusions face à ce texte je rajoute trois précisions:

1)Pour ceux qui disent que tout est rose... "positiver "veux dire positiver de façon"dynamique"...
et pas jouer à l'autruche..["Imagine
on" chantait Leenon...mais ils ont dénoncé la guerre au Vietnam...il y
a des "non" qui signifient oui à la Paix). Bref la PNL ne vous demande
pas de ne pas vous laver en vous considerant comme pas sales...c'est
une histoire d'intention
,de but sans oublier de passer sous la douche.

2)Pour ceux qui veulent poser des actes en accord avec leurs coeurs: Vous avez des pétitions et des lettres en ligne, facile et honnête au net!
*Pétition et lettre au premier ministre sur le vaccin et la grippe
http://docs.google.com/View?id=dc6c8jjv_32hgg4k2gj

JL CVC recommande de ne plus agir avec des pétitions mais je garde sa
recommandation sous le coude au cas
ou on passe en plan hors
sec avec vaccination obligatoire plus flics



3)
conseils santé : Bryonia et gelsemium mais allez voir les dosages
lien: voir ici parmi les intitulés dans le dossier grippe A d'Assdaham

et dans le docs intitulés santé!: ..(grâce aux docs sur google on peut mettre à jour le lien du doc en direct...donc si besoin est je réadapte mon dossier d'assdaham du dedans et vous verrez les docs changer...s'enrichir ou se délester)


4)je me tiens hors de la théorie du complot ( ceux d'ici qui se
rappellent de moi le savent !) dans le sens rumeur antisémite: Je dis
et je redis que si y a des juifs dans les grandes puissances au
capitalisme réac c'est pas la faute au juifs*....pourquoi les gens
oublient de l'ecrire!!! c'est inconcevable...( je parle en general aux
spiritueux qui nous servent ls illuminati sans la moindre préacaution ,
alors qu'ils sont facilement repris comme en 1929 ...même manip de
masse!)
comment pouvez vous donner des braises sans précautions! ( je me mets des fois en colère!!!) Si on essayait dans l'autre sens ? par exemple..;je vais vous dire...
si
le pape continue sa large contribution à cette manipulation alors on va
en déduire chaque fois qu'on cause ou qu'on croise un catholique qu'il
est prétencieux, idiot, réactionnaire et raciste....??? oui ou non???
Ma réponse est qu' il suffit d'être HUMAINS pour se comporter comme un
idiot.....en ajoutant que l'homme peut se réveiller, quelle que soit sa
culture
religieuse..............on est des hommes ....quoiqu'on veuille nous faire croire nobody is perfect!


CECI dit, par rapport aux reponses sur les messages de JL Crevecoeur:
on nous prend pour des cons:
con numero un= on serait pour les traffics des grands Lobbys pharmaco industriels...
con numero deux=on serait de dangereux racistes....

Pire,pire,
oui, j'ose le dire , je vois ce racisme poindre dans l'opinion
fluctuante et superficielle rapide et ça "passera" pas ("passer" dans le sens que je pense que les êtres de lumière vopnt nous remmettre les pendules à l'heure... je sais qu'on ne laissera plus cela "passer" ou se faire , en fait je suis hyper OPTIMISTE SISI!) ya pas que des cons; même chez les chez les new age comme moi!
Je vois des gens oser denigrer les juifs en leur attribuant la culpabilité
, la responsabilité de quelques familles - ( idem pour l'état d'israël
et son gouvernement et son peuple sois disant coupable des actions de
son gouvernement)- Ambre sais que depuis plus de trois ans je ne cède
pas à l'adjectif illuminati sans réserve NB: ma remarque pour les
intellectuels racistes: ils connaissent très peu l'ésorérisme et la
spiritualité car ils ont une culture soir accumulée,( dialectique et
pas de cohérencen ni d'integration) , soit pauvre.
On
ne peut ps être parano...si on est logiques , pourquoi?Parce
que le genocide mondial est là depuis des décénies et je ne suis pas
politisée...je le vois partout....et on me laisse croire que "c'est la
faute aux autres "...ou "aux indigènes sous développés "si ils sont en
guerre ...etc.

Je ne sais si je dois rire ou pleurer quand on me fait croire que
":les génocides c'est pour les pays sous développés mais par pour les autres, pas pour nous ...oh non........!!!"

je ne comprends pas cette sois disant objectivité de se croire
inattaquables, nous citoyens français....sans parano..et .je suis hyper
optimiste mais je suis vigilante par bon sens!!!


Je ris quand beaucoup de gens impliqués dans une recherche spirituelle ,fraternelle et divine....me font croire que je suis une OPPOSANTE...une opposante à quoi?? aimer et être responsable et conscient serait une émotion et un sentiment d'opposition??
Et BIEN NON...au contraire..Aimer est voir la liberté là où elle est, dans le coeur et en pleine conscience.
Ce qu'on nomme l'Opinion correspondrait à ceux qui Opinent, ( opiner= secouer la tête pour dire oui) oui ici ou oui là bas....Ceux qui n'opinent pas sont considerés comme des Opposants...Opposants évoque non cooperation, insécurité, danger, lutte.
Moi je souhaite ici et maintenant , avec chacun, échanger sans être des opposants ni des braves bénis oui oui..on peut proposer et creer au delà du oui/non fermé...
Je me réclame au delà du oui et du non même si je dis non.
..si Total n'a pas continué à trimballer son petrole avec des cargots d'une seule coque ( deux maintenant) c'est qu'on lui a dit non...car faudrait peut être leur laisser l'apanage de la liberté de faire comme ils veulent???? dire non pour montrer que la liberté des uns s'arrête là ou celle des autres commence est une afirmation évidente et issue du OUI, on peut vivre tous ensemble.[/size]

Revenir en haut Aller en bas
http://assdaham.home-forums.com/index.htm
mireilleg

avatar

Féminin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 01/11/1962
Age : 54
Localisation : TOULOUSE FRANCE
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 22 Sep 2009, 21:28

pourquoi mais pourquoi d'un site ou d'un forum à l'autre...avec ou sans htlm ....aucune ligne n'est correcte???

qu'il me tarde une vraie 5 D!
Revenir en haut Aller en bas
http://assdaham.home-forums.com/index.htm
mireilleg

avatar

Féminin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 165
Date de naissance : 01/11/1962
Age : 54
Localisation : TOULOUSE FRANCE
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 22 Sep 2009, 21:32

j'ai une copine, infirmière qui m'a envoyé ça:
je sais pas si vous l'avez sur le forum;


GRIPPE H1N1 (ru, 26.08.2009) : La psychose mondiale autour de cette « maladie »
- selon toute vraisemblance fabriquée par certaines forces occultes de ce monde
pour « peser davantage sur la politique de la population », (sous-entendu : il
faut supprimer 5 milliards d'hommes sur la planète, c'est le but affiché par le
club des personnes les plus riches du monde, dont Bill Gates et la famille
Rockefeller) – continue son chemin. Puisque la maladie elle-même n'est pas assez
puissante pour satisfaire à la tâche, tout se concentre désormais sur une
utopique vaccination mondiale, elle-même viciée (cf. nos dépêches RU 30/2009 du
25 juillet, et RU 31/2009 du 3 août 2009). Et tous nos porte-valises
mondialistes, tels que Sarkozy, Bachelot et autre Hortefeux, jouent les petits
télégraphistes pour servir ce qui pourrait se révéler comme un crime d'une
dimension inouïe : un début d'assassinat de l'humanité, objectif apocalyptique
de Satan… Mardi 25 août, les experts des 27 pays de l'Union Européenne réunis à
Bruxelles ont quasiment ordonné, apparemment unanimement, que 3 catégories
d'Européens sont à vacciner en tout premier : les femmes enceintes, le personnel
médical et les malades chroniques. Hitler n'était pas si gourmand : sa campagne
d'extermination du nom «Action T4» (été 1941) ciblait exclusivement les malades
mentaux, action d'ailleurs arrêtée par la protestation publique, du haut de la
chaire de sa cathédrale, du courageux cardinal von Galen appelé « le lion de
Muenster », au risque de sa propre vie. Mais les mondialistes veulent faire
mieux : s'attaquer brutalement et immédiatement à la source de la vie, les
embryons (« femmes enceintes »), ainsi qu'au personnel de soins médicaux.
Vacciner les médecins ? C'est comme si, lors d'une avarie de ballon, celui-ci
baissant dangereusement au-dessus de la mer, on balancerait d'abord les
techniciens de conduite du ballon bas-bord pour alléger l'engin. C'est de la
folie.

Car qu'est-ce enfin ce vaccin ? Personne ne vous le dira. Mais nous avons trouvé
un détail qui ne trompe pas. Selon Roberto Fiorini
(http://robertofiorini.blog4ever.com/blog/) le géant pharmaceutique américain
BAXTER, fabricant principal de ce vaccin, a déposé, déjà 1 an avant que le
premier cas de la prétendue grippe porcine ne soit décelé, un brevet pour un
vaccin contre le H1N1 : brevet US 2009/0060950 A1 qui stipule « la composition
ou vaccin composé de plus d'un antigène … comme la grippe A et B en particulier
prélevé sur un ou plus des types humains de H1N1, H2N2, H3N2, H5N1, H7N7, H1N2,
H9N2, H7N2, H7N3, H10N7, de grippe porcine H1N1, H1N2, H3N1 et H3N2 sous-type de
la grippe du chien ou du cheval H7N7, H3N8 sous type ou de la grippe aviaire
H5N1, H7N2, H1N7, H7N3, H13N6, H5N9, H11N6, H3N8, H9N2, H5N2, H4N8, H10N7, H2N2,
H8N4, H14N5, H6N5, H12N5 sous-type ». La demande précise « des adjuvants
appropriés peuvent être choisis à partir de gels minéraux, d'hydroxyde
d'aluminium (sic), d'agent de surface, de lysolecithin , de pluronic polyols, de
polyanions, ou d'émulsions d'eau et d'huile… ». Si vous voulez ramasser tous les
virus et autres détritus des cloaques des bidonvilles du Tiers Monde, vous ne
pourrez mieux faire que Baxter.

Et le Dr. Marc Vercoutère (http://bridge.over-blog.org/article-31850382.html)
nous informe de ceci: « Le H1N1 est très contagieux mais non mortel (type grippe
classique). - Le H5N1 est non contagieux mais mortel dans 90% des cas. - Les
vaccins combinés en cours de fabrication sont fait pour le H5N1 et le H1N1. -
L'adjuvant des vaccins est du MF59 destructeur pour l'immunité. - Les antiviraux
préconisés favorisent les commutations à savoir la transmission du patrimoine
génétique d'un virus mort ou atténué à des cellules saines, ce qui en retour
ouvre la voie à une mutation génétique de virus in vivo. - En résumé si l'on
combine le H1N1 très contagieux (non mortel) au H5N1 non contagieux (mais
mortel), on obtient un HxNx très contagieux et mortel. Le tout est favorisé par
la chute des défenses immunitaires à cause du MF59 et les mutations possibles
sont amplifiées par les antiviraux. – Rappel : Ce qui suit est tellement gros
qu'on a du mal à y croire. De l'ALUMINIUM comme adjuvant ? C'est un produit
responsable de dommages cérébraux, suspecté d'être la cause de la maladie
d'Alzheimer, de certaines démences, de comas et d'attaques, responsable
également d'allergies cutanées, lourdement impliqué dans la Myofasciite à
Macrophages… »

Maintenant on sait à quelle 'sauce' on sera mangé ! Dernière question
subsidiaire, sinon subreptice : Pourquoi la secrétaire d'Etat U.S. à la sante,
Kathleen Sibelius, vient de signer un décret conférant une totale immunité aux
fabricants des vaccins contre la grippe H1N1 en cas de poursuite judiciaires ?
Il y a bien anguille sous roche !

Dans un de nos prochains numéros nous apporterons quelques éléments solides,
bien ancrés dans le droit français, que nous pourrons invoquer pour refuser de
marcher dans cette combine dangereuse sinon mortelle appelée « vaccination
mondiale » qui nous sera prodiguée, selon toute apparence, dès cet automne. Haut
les cœurs, on ne se laissera pas faire, n'étant ni moribonds ni candidats au
suicide ! N'acceptons pas de nous laisser traiter comme du bétail par des
autorités incompétentes et surtout moralement impotentes, car quelle autorité
morale peut-on concéder à des donneurs d'ordres médicaux qui ont prouvé par
ailleurs leur totale irresponsabilité – voire criminalité - face à la vie des
êtres humains les plus innocents et vulnérables (IVG) ? Aucune !



Vaccins avec cellules souches embryonnaires humaines et aluminium, mercure ?







Composition détaillée du vaccin des multinationales

ANALYSE DU DR MARC VERCOUTERE






1 - le H1N1 est très contagieux mais non mortel (type grippe classique).

2 - le H5N1 est non contagieux mais mortel dans 90% des cas.

3 - les vaccins combinés en cours de fabrication sont fait pour le H5N1 et le
H1N1.

4 - l'adjuvant des vaccins est du MF59 destructeur pour l'immunité.

5 - les antiviraux préconisés favorisent les commutations à savoir la
transmission du patrimoine génétique d'un virus mort ou atténué à des cellules
saines qui en retour ouvre la voie à une mutation génétique de virus in vivo.

En résumé si l'on combine le H1N1 très contagieux (non mortel) au H5N1 non
contagieux mais mortel on obtient un HxNx très contagieux et mortel. Le tout est
favorisé par la chute des défenses immunitaires à cause du MF59 et les mutations
possibles sont amplifiées par les antiviraux.


RAPPEL des constituants de la soupe du diable actuellement associés aux vaccins
courants :


Ce qui suit est tellement gros qu'on a du mal à y croire.

ALUMINIUM (adjuvant) : Produit responsable de dommages cérébraux, suspecté
d'être la cause de la maladie d'Alzheimer, de certaines démences, de comas et
d'attaques. Responsable également d'allergies cutanées. Lourdement impliqué dans
la myofasciite à macrophages.

SULFATE D'AMMONIUM : Un poison suspecté d'attaquer le foie, le système nerveux,
le système gastro-intestinal et respiratoire.

BÊTA-PROPIOLACTONE : Produit connu pour ses propriétés cancérigènes. Un poison
suspecté d'attaquer le foie, le système respiratoire et gastro-intestinal ainsi
que la peau et les organes des sens.

LEVURES GENETIQUEMENT MODIFIEES (OGM),
ADN BACTERIEN OU VIRAL D'ANIMAUX :

Substances qui peuvent se combiner à l'ADN des vaccinés et entraîner des
mutations génétiques inconnues.

LATEX : Produit qui peut produire des réactions allergiques mettant en péril le
pronostic vital

GLUTAMATE DE SODIUM: Produit neurotoxique connu pour ses effets mutagènes,
tératogènes- entraînant des malformations et monstruosités- et ses effets sur la
descendance. Responsable d'allergies.

FORMALDEHYDE (formol) : Constituant principal des substances employées dans
l'embaumement ; carcinogène, impliqué dans les leucémies, les cancers du
cerveau, du colon, des organes lymphatiques; suspecté d'occasionner des
problèmes gastro-intestinaux; poison violent pour le foie, le système
immunitaire, le système nerveux, les organes de reproduction. Utilisé pour
inactiver les germes.

MICRO-ORGANISMES : Des virus ou des bactéries vivants ou tués ou leurs toxines.
Le vaccin polio contenait du SV40, virus de singe retrouvé ensuite chez les
humains dans les os, l'enveloppe des poumons – Mésothelium, dans les lymphomes
et les tumeurs du cerveau.

POLYSORBATE 80 : Connu pour causer des cancers chez les animaux.

TRI(N)BUTYLPHOSPHAT E : Suspecté d'être un poison pour les reins et les nerfs.

GLUTARALDEHYDE: Poison s'il est ingéré; responsable de malformations néonatales
chez les animaux d'expérimentation.

GELATINE: Produite à partir de certaines parties de la peau des veaux ainsi que
des os de bovins déminéralisés et de peau de porcs. Responsable d'allergies.

GENTAMYCINE ET POLYMYXINE B : Antibiotiques toxiques pour les reins et le
système nerveux; responsables d'allergies pouvant être mortelles.

MERCURE (conservateur) : Une substance des plus dangereuses, qui a une affinité
pour le cerveau, le foie, l'intestin, la mœlle osseuse et les reins. D'infimes
quantités peuvent causer des dommages graves au cerveau. Les symptômes de
l'intoxication au mercure sont multiples, et certains sont superposables aux
désordres autistiques.

NEOMYCINE : Antibiotique qui perturbe l'absorption de la vitamine B6. Un défaut
d'assimilation de la vitamine B6 peut entraîner une forme rare d'épilepsie et de
retard mental. Réactions allergiques pouvant être mortelles. Toxique pour les
reins et le système nerveux.

PHENOL / PHENOXYETHANOL : Utilisé comme antigel. Toxique pour toutes les
cellules et capable de dérégler les réponses du système immunitaire.

Bref de la merde!

BORATE DE SODIUM (Borax) : Utilisé comme insecticide et comme raticide (mort aux
rats !) - et contenu dans le très à la mode Gardasil.

CELLULES HUMAINES ET ANIMALES : Des cellules humaines provenant de tissus de
foetus; de l'albumine humaine, du sang de porc, de cheval, de mouton; de la
cervelle de lapin, de cobaye; des reins de chien, du coeur de boeuf, des reins
de singe, des embryons de poulets, des oeufs de poules (pouvant être contaminés
par le virus de la leucose aviaire leucémie des poules, des oeufs de canards, du
sérum de veau (pouvant être porteur des prions de Kreutzfeld Jacob) etc.

Pas mal, non ??

Source

PS de Tanka : Dans la composition des vaccins, il y aurait aussi du Thiomersal
et du squalène.

« Le thiomersal est le principal responsable de la charge élevée en mercure des
enfants ».. il est accusé d'être l'une des causes de l'autisme . « De nombreux
pays ont interdit le thiomersal dans les vaccins pour enfants »
Revenir en haut Aller en bas
http://assdaham.home-forums.com/index.htm
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 23 Sep 2009, 10:08

Bonjour Mimi, et merci de tes commentaires!

Bonjour à tous,

J ai reçus des dizaines de courriers de toutes parts et je n ai pas eu le temps de vous lire tous, mais en effet Mimi j ai bien reçu la lettre que tu viens de poster ici.

Je vous partage en guise de conclusion , en ce qui me concerne, ce mp3 :

Jean-Jacques Crèvecoeur et M. Roland Lauzon

émission de Benoit Perron ce 22 septembre 2009:

http://cism2.cism.umontreal.ca/64/20090922.09.00-10.30.mp3
reçu par Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com

revoir , il y a un an déjà
CODEX !?

Nous ne connaitrons jamais tous les tenants et aboutissants de ce qui se trame derrière le rideau, mais nous avons essayé , sur ce forum, de susciter une reflexion avec le plus de discernement possible, je l espère!
Un chagrin incommensurable m a envahi ces derniers jours en observant , écoutant les gens qui sont dans la colère, la peur , l angoisse du lendemain et qui sans s en rendre compte glissent dans une forme de soumission et de fatalisme presque cruel!
L autodésilusion (allimenter par les médias et autres)justifie bien des exces en ce moment et j ose espérer que tous ceux qui ont lu, vu ces documents en retiendront que nous avons juste à être .
Etre en accord dans nos actes , nos pensées , nos paroles et notre coeur!
je vous Ambrasse !



Dernière édition par AMBRE le Mer 23 Sep 2009, 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
mysterieux virus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» les derniers virus en circulation
» Virus?
» Loi martiale en Ukraine - nouveau virus - peste pneumonique?
» Le pouvoir caché des virus
» Virus Liv 3 en 3ème ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Santé-Soins holistiques...-
Sauter vers: