ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 mysterieux virus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 23 Sep 2009, 15:39

@interessante angoisse !

La truie qui file s'est vautrée longuement sur ce sujet et à deja conclu depuis pas mal de temps que ces virus sont comme celui du Sida et quelques autres declencheurs des maladies sortant de l'ingenierie humaine à des fins notamment mercantiles ....mais la plupart aiment tellement se faire du mal que on peut finir par croire qu'ils sont complices de rester victimes .

Et donc les vaccins qu'ils soient contre la grippeA ou la grippe saisonnieres sont tres probablements bien plus dangerux que ces fameuses créatures elementaires .

Alors la meilleure synthese d'information à ma connaissance est celle du physicien courageux J P petit
voila son analyse
http://www.jp-petit.org/nouv_f/pandemie/pandemie.htm

Comme le dit ce chercheur faites vous votre opinion par vous meme !

Par ailleurs nous avons peu participé sur ce site en ressentant des influences assez contradictoires notamment en rencontrant des conception nouilles ages qui ont l'air d'avoir trouvé un terroir propice pour se multiplier comme un virus .

Ce site va peut etre aider certains à trouver une veritable liberté et balayer des prejugés plus solides que des chaines de fleurs armes de cables d'aciers et sur ces sujets et les arguments de ce site sont corroborés dans l'ensemble par notre experience personnelle
notamment :
http://bouddhanar-8.blogspot.com/2008/05/corps-de-gloire-merkabah-embryon-de.html

Pour nous la sagesse consiste à planter des pommes de terre , et à ramasser des fruits sauvages entre autres choses simples .
Et un petit renard est venu recemment à 5 cm pendant que nous etions en meditation comme dans toutes les traditions qu'elles soient bouddistes ou chrétienne ou bien ..;druidiques ou chamanes

C'est bien plus initiatique qu'un coup de baton chez les zen ou la masturbation intello-mystique des brins dADN fretillants ou d'autres techniques des mystiqueux en batteries..

Au fait toute la matière vivante est comme un semi conducteur ,avec bien d'autres proprietes fantastiques mais à quoi ca sert de le savoir si on ne trouve pas la paix profonde au sein de sa conscience une avec celle qui nous entoure ?

Notamment cesser de se faire peur , les virus sont de echangeurs d'infomations et c'est la peur qui tue non le virus !

Bonne piqure mortelle , ou bonnes decouvertes par les eternuements repetées des nombreuses erreurs .Mais le sans-forme s'en contre fout !

Mais ne prenez pas froid ! ni trop chaud non plus !

c'est à vous de choisir et à personne d'autres
Revenir en haut Aller en bas
mireilleg

avatar

Féminin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 170
Date de naissance : 01/11/1962
Age : 54
Localisation : TOULOUSE FRANCE
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 23 Sep 2009, 17:48

Citation :
Moi je souhaite ici et maintenant , avec chacun, échanger sans être des opposants ni des braves bénis oui oui..on peut proposer et creer au delà du oui/non fermé...
je sais pas mais j'ai froid là...atchum j'ai pas pris mon turban!
Revenir en haut Aller en bas
http://assdaham.home-forums.com/index.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 23 Sep 2009, 19:08

Bonsoir,
mimiG a écrit:
Citation :
pourquoi mais pourquoi d'un site ou d'un forum à l'autre...avec ou sans htlm ....aucune ligne n'est correcte???

qu'il me tarde une vraie 5 D!

Pourquoi tout ceci? Il apparait d'une grande simplicité:

Que ce soit en 3D,4D 5D ou 6D la dualité est toujours présente à des degrés différents mais bien existante: Reflet de notre imperfection.

Il n' y a qu'en 7D, dimension de la Perfection divine que la dualité n'est plus et où tout se "marie" après avoir été scindé, séparé, travaillé... et avec l'invitation de choisir son "camp" dès l'amorce du début de la 5D.
Tout ceci est pour travailler la peur sous toutes ses formes et pour ceux/celles qui "tombent" dedans, il s'agit de les "comprendre" car c'est bien humain... Nous sommes dans la période du "quitte ou double"...

Plein de bonnes intentions envers ton coeur si pur .
Bisous à toi
Revenir en haut Aller en bas
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Jeu 24 Sep 2009, 08:49

@@Le turban , pourquoi pas ? bientot de toute facon ce sera un masque chirurgical, ou une combinaison pour rester dans un l'un des camps hypothetique du bien qui pretendent toujours que ses usages particulier sont meilleurs que ceux des autres .


En fait sous-jacente se glisse l' allusion qui fait réference à des desinformations qui servent à stigmatiser la peur et la haine de l'autre en ces theses morbides choc des civilisation soit celles du NOM par digestion , soit tout ce qu'on voudra ...avec des petits malins qui veulent garder leurs certitudes et surtout leur positions .

Le bien n'est certainement pas dans l'un des ces camps retranchés !

@@Quand aux X dimensions ils y a d'autres petits malins qui ont inventé une nouvelle dialectique tres éloignés de la sus-nommée "simplicité" .

Cela revient à faire une autre sorte de nouvelle cabbale scientiste , et l'autre inspire encore tres largement une bonne part de tous les tyrans religieux , politique ou scientistes . Et une nouvelle caballe comphéhensible que pour ses seuls adeptes ou est la différence ?

Avec des pretention des facultés aussi grandioses qu'ils essaient de faire venir la pluie pour arroser les plantes et les sauver de la canicule , ou simplement d'aider à se nourrir et se soigner à des pauvres gens , avec ou sans turban ...


c'est tres facile d'aimer avec des mots d'amour ,
bien moins sans les paroles !

certains aiment les aiment tant
que les magnophones devraient venir les embrasser

Les etres dans la foret ont un coeur et des oreilles
Mais l'intention est emise ou entendue sans mots

Les chasseurs à table parlent aussi souvent d'amour
A propos de bien des créatures ...mais bien cuites

Alors ceux qui ont des oreilles entendent ces pas feutrés
Et meme sans avoir peur , ils s'eloignent bien vite ...
Revenir en haut Aller en bas
mireilleg

avatar

Féminin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 170
Date de naissance : 01/11/1962
Age : 54
Localisation : TOULOUSE FRANCE
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Ven 25 Sep 2009, 00:23

"Le plus simple c'est mieux que tout"

c'est quelqu'un de ma cité en béton qui m' a dit ça aujourd'hui...

avoue que ça vaut le détour quand même ...je m'en souviendrais , je pourrais plus oublier de tels mots!!!
bien sûr il ne faisait pas de la théologie mais parlait d'une rencontre de tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://assdaham.home-forums.com/index.htm
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Sam 26 Sep 2009, 04:36

@Mireilleg

Kuan Yin - Conscience

Missive à haute voix des mots prononce le porteur n'entend jamais

Prison d'asphalte du béton revolte
Prison des palais et de fleur oubli
Prison de chair et d'esprit
Prison de l'evasion recolte

Sortir, repeindre les murs gris, les fleurs autour le parc du palais
Revenir en haut Aller en bas
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 27 Sep 2009, 13:59

http://www.theflucase.com/
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 27 Sep 2009, 14:00

http://www.mecanopolis.org/
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 27 Sep 2009, 14:53

Interpellation des préfets sur le dispositif de vaccination contre la grippe h1n1

Liens direct avec la pétitition en ligne ..
http://www.cyberacteurs.org/petitions/petition.php?id=38


Devant la gravité de certains faits, à savoir la mise en place insidieuse d'un état d'exception au prétexte d'une "pandémie", et les informations dont nous disposons sur la composition et la dangerosité des vaccins qui vont être utilisés pour une campagne de vaccination massive contre la grippe A H1N1, nous avons décidé d'interpeller les préfets, lesquels sont chargés de la mise en oeuvre du dispositif.

AVANT lundi 28 septembre 2009, de préférence.
En dépit de l'évidence de l'innocuité de la grippe qui sévit, le gouvernement continue à mettre en place des mesures de "pandémie gravissime". Nous devons donc être le plus nombreux possible à exprimer notre désaccord, avant que ces mesures n'interdisent toute contestation sociale. Il en va de notre santé et de nos libertés !
Nos actions doivent être les plus VISIBLES possibles. Signer en ligne est utile, mais informer les gens qui n4ont pas internet, établir des contacts directs et manifester publiquement est indispensable.


<BLOCKQUOTE>
> pétition en ligne et guide actions concrètes</BLOCKQUOTE>
source: cyberacteurs.org

Publié par xyz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 27 Sep 2009, 15:08

Devant la gravité de certains faits, à savoir la mise en place insidieuse d'un état d'exception au prétexte d'une "pandémie", et les informations dont nous disposons sur la composition et la dangerosité des vaccins qui vont être utilisés pour une campagne de vaccination massive contre la grippe A H1N1, nous avons décidé d'interpeller les préfets, chargés de la mise en oeuvre du dispositif, et de les mettre face à leurs responsabilités.</FONT>
Que faire ?

1. lire la lettre que nous avons adressée aux préfets et présidents de région, avec ses premiers signataires

2. signer et diffuser la pétition en ligne

3. télécharger, imprimer la lettre et :
http://www.cyberacteurs.org/pdf/prefets_h1n1.pdf

- la remettre à vos maires et autres responsables locaux, directeurs d'écoles et d'hôpitaux, représentants des forces de l'ordre, etc.
- l'envoyer avec votre signature, et la liste des premiers signataires, aux préfets et présidents de vos régions respectives.

Adresses des préfectures sur http://www.associanet.com/docs/prefectures.html
et des conseils régionaux sur
http://www.conseil-general.com/conseil-regional-regionaux/conseil-regional-regionaux.htm

AVANT lundi 28 septembre 2009, de préférence.

En dépit de l'évidence de l'innocuité de la grippe qui sévit, le gouvernement continue à mettre en place des mesures de "pandémie gravissime". Nous devons donc être le plus nombreux possible à exprimer notre désaccord, avant que ces mesures n'interdisent toute contestation sociale. Il en va de notre santé et de nos libertés !

Nos actions doivent être le plus VISIBLES possible. Signer en ligne est utile, mais informer les gens qui n’ont pas internet, établir des contacts directs et manifester publiquement est indispensable.

Premiers signataires
http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?t=6954

Texte de la pétition :
Pour une présentation plus lisible voir le pdf
http://www.cyberacteurs.org/pdf/prefets_h1n1.pdf

A l'attention de Mr le Préfet de Région, Mrs les Préfets des départements de la Région, Mr le Président de la Région

Le 21 septembre 2009

Objet : Interpellation sur le dispositif régional et local de vaccination contre la grippe H1N1

Messieurs,

C’est avec gravité que nous soussignés, citoyennes et citoyens de la région, vous interpellons aujourd’hui au sujet du dispositif régional et local de vaccination contre la grippe H1N1 qui se met actuellement en place.

Plusieurs faits troublants, en effet, nous font craindre que ce dispositif ne soit davantage un facteur préjudiciable à la population qu’un facteur de « protection ».

1- Ce dispositif est issu du « Plan de Prévention et Lutte Pandémie Grippale» du gouvernement, dont le texte se donne à lui-même pouvoir d’être activé sur la seule base de l’annonce par l’OMS de l’alerte pandémique de niveau 5B/6 et sur des critères fort contestables : une « suspicion d’extension » des cas de H1N1 à partir de « sources concordantes », le nombre de cas devant être seulement « supérieur à la centaine », et sans qu’il soit requis que le nombre de décès soit important puisqu’ aussi bien il suffit de cas « nécessitant une hospitalisation sensiblement plus fréquente ». Ce Plan autorise de facto, à partir de l’annonce de l’OMS, la mise en œuvre d’un état d’exception comprenant, la gestion et le contrôle de la crise sanitaire par une cellule installée Place Beauveau sous le contrôle du Ministre de l’Intérieur, les décisions importantes étant du ressort exclusif « du Premier Ministre et du Chef de l’Etat ».

2- Le Ministère de la santé n’a aucun rôle majeur dans ce Plan qui, par ailleurs, « se veut exemplaire, participant pour la première fois à une démarche de planification de crise organisée à l’échelle planétaire pour faire face à une menace globale touchant la société dans son ensemble. Cette démarche pourrait être un jour étendue à d’autres problèmes globaux, qu’ils soient sanitaires, écologiques ou économiques. » http://www.pandemie-grippale.gouv.fr

Ce Plan menace à nos yeux d’instaurer, par des voies détournées, un état d’exception mettant gravement en péril les processus démocratiques de décision habituellement en vigueur dans la République. Cet état d’exception est particulièrement injustifié du fait même de l’existence de ce Plan Pandémie grippale censé préparer le pays à l’éventualité d’une pandémie, et ce depuis 2004 (date de la première édition). L’état d’exception ne se justifie dans la loi française qu’en cas d’imprévu et d’appréciation démocratique d’un « cas de force majeure ». Une pandémie préparée des années à l’avance et annoncée des mois à l’avance ne saurait constituer un « cas de force majeure », sinon à admettre que le Plan n’a pas servi à « préparer » quoi que ce soit, …mais seulement à instaurer un état d’exception.

3- Dans un communiqué du 11 septembre 2009, la Préfecture de la Région Languedoc Roussillon et la Préfecture de l’Hérault ont lancé un « Appel à volontariat pour la campagne de vaccination contre la grippe A H1N1 ». Or, selon la circulaire du 21 août 2009 émanant conjointement du Mr le Ministre de l’Intérieur et de Me la Ministre de la Santé, il est précisé, entre autre, que :

- « I'organisation territoriale de la vaccination relève de la compétence des préfets, appuyés par les services locaux du ministère de la santé et de l'Assurance maladie » (..)

- « Toute équipe de vaccination devra s'auto-vacciner lors de sa première vacation » (..)

- Les personnes convoquées devront se présenter à l’accueil, remplir un questionnaire pour signaler une éventuelle contre-indication et seront, en ce cas, dirigées vers un médecin ou interne en médecine chargé « d’évaluer » leur situation.

Nous faisons remarquer que la décision de vacciner massivement la population a été prise unilatéralement par une cellule de crise, sans aucune concertation ni des collectivités territoriales, ni des personnels soignants, et pour une épidémie de grippe qui n’a démontré aucun caractère létal particulier. Cette décision n’est soutenue par aucune étude scientifique probante. (voir déclaration A. Flahaut, fin de p. 4)

Nous faisons également remarquer que la décision de commander pour un milliard d’euro de doses de vaccins à quatre firmes pharmaceutiques a aussi été prise unilatéralement sans aucune concertation du Parlement.

Nous sommes par ailleurs alarmés de ce que nous découvrons sur la nature de ces vaccins, sur les sites mêmes des firmes pharmaceutiques, dans tous les documents officiels relatifs aux autorisations de mise sur le marché (AMM) qui les concernent, et dans des articles de journaux. A titre indicatif, voici quelques unes de ces inquiétantes découvertes :

a - Certains lots de vaccins proviendront de la firme Baxter, laquelle a livré fin décembre 2008 un lot de 72 kg de matériel vaccinal pour la grippe saisonnière contaminé avec le virus vivant aviaire H5N1 à 16 laboratoires dans le monde. Sans la vigilance d’un laboratoire tchèque, ce matériel aurait été injecté à des milliers de personnes. Ce matériel provenait du laboratoire Baxter de Orth/Dau en Autriche qui est le laboratoire le plus sécurisé au monde (Biosecurity 3). Cet incident ne pouvait donc pas être « accidentel ». La firme n’a pas été inquiétée malgré la mobilisation de députés au Parlement autrichien et a été sélectionnée par l’OMS pour fabriquer le vaccin contre le H1N1. http://www.parlament.gv.at/PG/DE/XXIV/J/J_01437/pmh.shtml

b - Les lots de vaccins des firmes Glaxo Smith Kline, Sanofi Pasteur et Novartis contiennent tous du squalène, un adjuvant cité dans de nombreuses études scientifiques publiées comme facteur de déclenchement de diverses maladies et de ce que l’on appelle le « Syndrome de la Guerre du Golfe ». D’autres adjuvants (aluminium, mercure, etc..) sont également présents en quantité très élevée en raison des nécessités de production intensive pour la « pandémie » : le manque de matériel souche disponible serait compensé par une plus grande quantité et combinaison d’adjuvants « afin d’assurer l’efficacité du vaccin ». Ce qui d’emblée invalide les déclarations selon lesquelles des vaccins « sans adjuvants » pourraient être commandés. Aucune étude épidémiologique n’a jamais été conduite, à notre connaissance, pour prouver l’innocuité du squalène dans les vaccins, en dépit des affirmations de l’OMS.

c - Selon l’OMS http://www.who.int/csr/disease/swineflu/notes/h1n1_vaccine_20090806/fr/index.html il faut cinq à six mois pour réaliser un vaccin testé deux semaines sur l’animal, plus s’il doit être testé sur l’homme. L’OMS précise: « Dans certains pays, chaque nouveau vaccin antigrippal doit être testé sur un petit nombre de personnes pour montrer que son action est bien celle escomptée. Certains pays n’imposent pas cette étape, car de nombreux essais cliniques ont déjà été faits pour la préparation de vaccins annuels comparables et l’on part du principe que le nouveau vaccin contre la grippe pandémique aura des propriétés similaires. » Ce qui signifie que certains pays recevront un vaccin à peine testé sur l’animal et pas du tout sur l’homme, et les autres recevront un vaccin à peine testé sur l’animal et sur « un petit nombre de personnes ». Le 29 août 2009, le journal Le Matin (Suisse) révélait que : « Certains laboratoires -comme GlaxoSmithKline, Baxter ou Novartis- ont déjà obtenu en 2005 une AMM "prototype" (avec changement de souche possible) contre le virus H5N1 de la grippe aviaire. Aujourd'hui il ne s'agit que de modifier la souche virale (pour passer de H5N1 à H1N1), et donc la partie "sécurité" de l'évaluation n'est pas à refaire. http://www.lematin.ch/flash-info/grippe-h1n1-processus-autorisation-vaccin-accelere-fiable C'est-à-dire que ces vaccins sont dispensés de tests de sécurité, lesquels sont d’ailleurs très sommaires.

d - Sur le site officiel de la US Food and Drug Administration (FDA), organisme public de CONTROLE des aliments et des médicaments, les notices des vaccins contre la grippe saisonnière indiquent en toutes lettres :

- Pour le FLUARIX (Glaxo Smith Kline) : « Aucun essai contrôlé démontrant une baisse de la grippe après la vaccination avec le FLUARIX n'a été mené (..) FLUARIX n'est pas indiqué pour être utilisé pour les enfants (..) « Il n'existe pas assez de données pour assurer l'administration concurrente de FLUARIX avec d'autres vaccins. (..) FLUARIX ne doit pas être administré à quiconque est sujet à des réactions d'hypersensitivité systémique aux protéines de l'oeuf (oeuf ou produits à base d'oeufs), aux protéines de poulet, ou à n'importe lequel des composants du FLUARIX,(..) Si le syndrome de Guillain-Barré est survenu dans les 6 semaines qui ont précédé le vaccin contre la grippe, la décision de donner le FLUARIX ou tout autre vaccin doit être basée sur une évaluation prudente des bénéfices et des risques potentiels. (..) FLUARIX n'a pas été évalué pour son potentiel carcinogène ou mutagène, ou pour son impact sur la fertilité. (..) Grossesse Catégorie C: les études de reproduction animale n'ont pas été menées avec FLUARIX. On ne sait pas si FLUARIX peut occasionner des dommages au foetus quand il est administré à une femme enceinte ou peut affecter sa capacité de reproduction. (..) On ne sait pas si le FLUARIX passe dans le lait humain. »

- Pour le FLUVIRIN (Novartis): mêmes contre-indications, même avertissement concernant le syndrome de Guillain-Barré. Même absence d'évaluation sur les femmes enceintes et mères allaitantes. Même absence d'évaluation sur le pouvoir potentiel carcinogène, mutagène, ou d'abaissement de la fertilité. Le Fluvirin est recommandé pour les enfants de plus de 4 ans. Il contient des traces de thimerosal (mercure) suite à l'utilisation puis au retrait de ce produit durant la fabrication : "Contient du thimerosal, un dérivé du mercure (25 mcg de mercure par dose de 0,5 mL). Le thimerosal est ajouté comme conservateur."

- Pour le FLUZONE (Sanofi Pasteur): mêmes contre-indications, même avertissement concernant le syndrome de Guillain-Barré. Même absence d'évaluation sur les femmes enceintes et mères allaitantes. Même absence d'évaluation sur le pouvoir potentiel carcinogène, mutagène, ou d'abaissement de la fertilité. Le Fluzone est recommandé pour les enfants à partir de l'êge de 6 mois." Contient du thimerosal, un dérivé du mercure, ajouté comme conservateur. Chaque dose de 0,5mL contient 25 mcg de mercure.(..) Une récurrence du syndrome Guillain-Barré a été temporairement associée avec l'administration du vaccin contre la grippe(..)» http://www.fda.gov/BiologicsBloodVaccines/SafetyAvailability/VaccineSafety/ucm110288

Les vaccins contre la grippe pandémique H1N1 de ces mêmes firmes ne seront pas plus « sûrs » que leurs vaccins contre la grippe saisonnière, sinon beaucoup moins encore, compte tenu des délais extrêmement courts de mise au point. Par ailleurs,

4 - La secrétaire d’Etat US à la santé, Kathleen Sibelius, a signé en juillet 2009 un décret conférant une immunité juridique totale aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite, et le décret s’étend à toutes les personnalités officielles impliquées dans la mise en œuvre de la campagne de vaccination massive. Peut-on trouver meilleur aveu de la dangerosité de ces vaccins ?

5 - Selon le journal The Mail on Sunday, une lettre confidentielle émanant de l’Agence US de Protection de la Santé, selon laquelle le vaccin contre le H1N1 pourrait entraîner une atteinte des nerfs, nommée Syndrome de Guillain-Barré (GBS), a été envoyée le 29 juillet 2009 à 600 neurologues. La lettre se réfère à l’utilisation massive du vaccin contre la grippe porcine de 1976 aux USA qui a entraîné 500 cas détectés de GBS, et plus de décès (25) dus au vaccin qu’à la grippe porcine (1). Le Gouvernement US avait du payer des millions de dollars de dédommagement aux victimes ou leur famille. La lettre demande aux neurologues d’être très attentifs au développement possible du GBS suite aux vaccinations et de rendre compte de leurs observations. Cette lettre faisait suite à une précédente (27 juillet) émanant de l’ Association of British Neurologists (BNSU), demandant aussi une surveillance sur l’apparition du GBS. Peut-on trouver meilleur aveu de la dangerosité de ces vaccins ?

Nous soumettons ces informations alarmantes –que nous vous invitons à vérifier- à votre conscience, afin que vous puissiez prendre toutes vos décisions en connaissance de cause. Le surcroît de travail qui vous aura été imposé avec l’annonce de cette pandémie ne vous aura sans doute pas permis d’y avoir accès, les médias ne les ayant pas reprises.

Nous comprenons que nous vous plaçons dans une situation difficile puisque vous êtes, de par vos fonctions, tenus de respecter les décisions et recommandations émanant des Ministres de l’Intérieur et de la Santé. Toutefois, « l’état de nécessité » fonde le droit de résister et de désobéir, lequel est inscrit dans la Constitution Française.

Et il y va de la santé, et peut être même de la vie, de tous les volontaires qui seront les premiers vaccinés, et de celle de la population qui se rendra dans les Centres que vous aurez mis en place pour se faire vacciner. Votre responsabilité est très lourde.

Nous vous invitons à considérer la situation, celle d’une banale épidémie de grippe très peu létale, et d’estimer si les risques évidents que fait courir cette vaccination massive sont encore justifiés. Nous vous informons également que beaucoup de médecins, de personnels soignants et de responsables en haut lieu, autant que de citoyens ne sont pas favorables à ces dispositions. A titre indicatif, le Syndicat National des Professionnels Infirmiers (SNPI) affirme que dans un sondage réalisé auprès de ses membres le 1er septembre 2009, 63% refusent de se faire vacciner, 11% n’ont pas pris de décision et 26% vont se faire vacciner. La raison invoquée pour ce refus est un vaccin « fabriqué rapidement dans un cadre réglementaire dérogatoire, avec présence discutable d’un adjuvant ». http://www.syndicat-infirmier.com/Vaccin-H1N1-Resultats-de-la.html

Nous attirons enfin votre attention sur la déclaration suivante :

* « La décision de vacciner toute une population ne peut pas être uniquement politique. Elle ne peut pas reposer sur une réunion des Ministres de la santé d’Europe ou d’ailleurs. Elle doit clairement s’appuyer sur des résultats d’études conduites en population et publiées dans de grandes revues soumises à la critique des scientifiques. Nous ne disposons pas de ces travaux aujourd’hui. Nous ne disposons pas d’une seule étude probante - à ma connaissance - sur l’efficacité d'un vaccin utilisé comme barrière épidémique. Nous ne disposons pas d’études sur la sécurité d’utilisation d'un vaccin - ni du vaccin pandémique ce qui est normal, ni des vaccins saisonniers - en cas d’utilisation dans de larges segments de la population jeune (à part une ancienne étude réalisée au Japon, et peu détaillée). Nous ne disposons pas d’études sur l’acceptation sociale d’une telle stratégie. ».
Antoine FLAHAUT, directeur de l'Ecole des hautes études en santé publique (Juillet 2009)
http://blog.ehesp.fr/

L’atteinte patente à la démocratie et aux valeurs de notre République, autant que les risques réels pour la santé de ceux qui se feront vacciner, à commencer par les enfants, nous plongent dans l’indignation et la perplexité. La machine étatique se serait-elle emballée au point de mettre la vie de la République et de ses citoyens en danger ?

Nous comptons sur vous, Messieurs, pour faire entendre nos voix et mettre ce débat sur la place publique avant que les dispositions envisagées ne s’appliquent. Certes les gens qui veulent être vaccinés doivent pouvoir avoir accès au vaccin ; nous estimons toutefois qu’ils doivent être dûment informés de la totalité des risques qu’ils encourent, notamment de ceux que nous venons de citer, et ne subir aucune forme de pression.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer messieurs les représentants de l’Etat, nos respectueuses salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 27 Sep 2009, 15:56

http://initiative.citoyenne.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Lun 05 Oct 2009, 17:48

l'histoire se répéte ........ !!

http://www.choix-realite.org/?8569-la-fema-est-fin-prete
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Lun 05 Oct 2009, 17:49

l'histoire se répéte ........ !!

http://www.choix-realite.org/?8569-la-fema-est-fin-prete
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5660
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Lun 05 Oct 2009, 18:42

Remarque préliminaire : je rappelle que je vous envoie ce courriel de ma propre initiative. Je ne sers les intérêts de personne et je mène cette action bénévolement.
Ma seule motivation est de réveiller ceux qui aspirent à vivre libres, indépendants et autonomes. Et pour cela, il faut vivre informé !
Je ne vous demande pas de me croire sur parole. Mais de vérifier les informations que je vous donne. Et de tirer vos propres conclusions.

Par ailleurs, ne perdez pas votre temps (comme le font certains) à chercher à savoir qui est ce Jean-Jacques Crèvecoeur. Mais si vous y tenez, rendez-vous sur mon site : http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=51&Itemid=81 . Je revendique juste le droit de poser des questions fondées sur des lectures et des recherches que j’ai effectuées ces derniers mois à propos de ce projet de vaccination massive. Je revendique aussi la liberté de choisir la manière dont je veux prendre soin de ma santé, en toute souveraineté. Et prendre soin de moi, ça implique aussi la manière dont je choisis les risques que je veux courir et ceux que je ne veux pas courir.



Informations pratiques




  • comme nous avons été complètement débordés par les courriels que nous avons reçus (plus de 5.500 courriels reçus en 20 jours), nous vous demandons de prendre quelques instants pour vous inscrire vous-même sur notre liste d’envoi, même si vous recevez déjà nos courriels directement (ça nous fera gagner des dizaines d’heures de travail pour transférer vos adresses dans notre base de données). Pour ce faire, cliquez sur ce lien : http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=85&Itemid=76 ;
  • ceci est mon cinquième courriel concernant le dossier de la grippe A H1N1. Si vous souhaitez relire ou diffuser les courriels précédents, sachez qu’ils seront en ligne sur mon tout nouveau site dès le mardi 6 octobre 2009 au http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=79&Itemid=97 ;
  • mon nouveau site Internet est en ligne depuis ce jeudi 1er octobre. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour mettre en ligne, le plus rapidement possible, les informations les plus pertinentes dont vous pourriez avoir besoin pour vous-même, poursuivre votre travail d’information dans votre entourage. Bientôt, les premières vidéos seront également disponibles gratuitement, pour que vous puissiez diffuser d’une autre manière ;
  • je cherche des traducteurs bénévoles pour traduire mes courriels en néerlandais, en espagnol, en italien, en allemand et en anglais. Car aujourd’hui, j’ai des demandes qui me viennent du monde entier. Merci de me contacter personnellement pour prendre un arrangement à promethee@videotron.qc.ca. Merci
  • comme vous le lirez ci-dessous, nous sommes en train de gagner la bataille de l’information, grâce aux centaines de milliers de personnes qui relaient les informations émises par quelques lanceurs d’alerte et quelques chercheurs courageux et engagés. Tel est aussi mon engagement. Plus que jamais, je vous demande de faire votre part : diffusez ces informations à tout votre carnet d’adresses, sur vos blogs et vos sites Internet. C’est votre vie et votre liberté qui sont en jeu.







Si vous n’avez pas reçu ce courriel directement,
inscrivez-vous pour recevoir
les prochains courriels :
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com




Chers amis,

Vous êtes extrêmement nombreux à m’avoir écrit depuis un mois. 5.500 courriels, parfois très longs, pour me remercier et m’encourager dans ma démarche.
J’ai de bonnes nouvelles pour vous ! Les grands de ce monde sont de plus en plus inquiets de l’ampleur que prend le mouvement de protestation contre les campagnes de vaccination obligatoire. Tous les sondages indiquent que ceux qui refuseront cette vaccination contre la grippe A (H1N1) dépassent maintenant les 50 % ! Qu’il s’agisse des médecins, des pharmaciens, des infirmiers, mais aussi de ces innombrables citoyens silencieux qui ont, d’ores et déjà pris leur décision, en conscience. Et cela, en soi, c’est déjà une victoire de l’intelligence des individus, face à une élite qui se croit supérieure et qui se perd dans sa suffisance, ses mensonges et ses contradictions.

Comme le disait Hegel : « dans la relation maître – esclave, lorsque l’esclave meurt, le maître disparaît ». N’oublions jamais que si, aujourd’hui, certains individus se croient déjà les maîtres du monde, c’est parce qu’ils ont trouvé suffisamment de gens dociles qui leur ont donné leur pouvoir, dans un mouvement de servitude volontaire (pour reprendre les termes du philosophe Étienne de la Boétie). N’oublions pas que nous pouvons, du jour au lendemain, mettre cette élite à nu, en reprenant simplement notre propre puissance individuelle et en leur tournant le dos.

Comme je vous le disais dans mon précédent courriel, nous sommes en train de gagner la bataille de l’information.
J’en veux pour preuves quelques éléments, anecdotiques sans doute, mais très révélateurs :


  • en dix jours, j’ai été l’invité de plus de dix émissions de radio et de cinq émissions de télévision. Les journalistes commencent à se rendre compte que quelque chose cloche dans cette mise en scène d’une pandémie qui n’existe même pas !
  • quelques journalistes commencent à s’acharner sur moi, en tentant de me faire passer pour un promoteur de la théorie du complot. Par contre, ces mêmes journalistes évitent soigneusement de discuter ou de relayer les questions légitimes que je pose et qui ne trouvent, malheureusement, aucune réponse satisfaisante dans les propos des autorités sanitaires, politiques ou médicales. Quand on n’a pas d’arguments à opposer à un adversaire, on tente de s’en prendre à lui, en le discréditant, en l’isolant et en le ridiculisant. C’est ce qui est en train de se passer ici au Québec, et c’est très bon signe.
  • les représentants officiels se plaignent que leurs efforts pour convaincre le public de l’utilité de se faire vacciner sont mis à mal par notre travail d’information. Voici ce que disait un journal de Montréal, hier : « Depuis plusieurs semaines, des pétitions contre une vaccination de masse, des doutes sur les effets secondaires du vaccin ainsi que des allégations de complot au profit des sociétés pharmaceutiques se sont multipliés et ont malmené les efforts du gouvernement à convaincre la population de l'importance de se faire vacciner contre le virus de la grippe A (H1N1). » On aurait presque envie de les plaindre. Quand on pense qu’ils investissent des millions de dollars pour convaincre une population et que nous, qui n’avons pas de moyens, nous sommes en mesure de les inquiéter ! C’est quand même très encourageant, à propos de l’intelligence des humains !



Mais trop de personnes sont encore déstabilisées par le matraquage médiatique autour de cette pandémie, matraquage pourtant en total décalage avec la réalité vécue au quotidien. Personne ne meurt, presque personne n’est malade. Pourtant, on nous montre à la télévision des dizaines de milliers de sacs mortuaires, des hôtels réquisitionnés pour accueillir les malades en surnombre, les creusements de fosses communes, etc.

C’est la raison pour laquelle je vous propose de diffuser autour de vous cette réflexion qui me semble accessible à tout le monde. C’est de la pure logique, et elle s’adresse tant aux partisans qu’aux opposants des vaccins. Pour une fois, il n’est même pas nécessaire d’avoir des connaissances scientifiques ou médicales pour comprendre qu’on nous prend pour des cons et qu’on nous ment de manière volontaire et consciente.

Bien à vous

Jean-Jacques Crèvecoeur


CAMPAGNE DE VACCINATION MASSIVE : UN PEU DE LOGIQUE, JE VOUS PRIE, MESSIEURS LES EXPERTS !

Pour répondre à cette question cruciale, je vous propose un simple exercice de logique. Exercice qui ne nécessite même pas de connaissances médicales !


PRÉMISSES :

Imaginons que l’Organisation Mondiale de la Santé, que les compagnies pharmaceutiques et que les instances politiques de santé publique nous disent la vérité (on peut rêver).
Imaginons donc qu’il n’y a pas de complot et que toutes ces institutions oeuvrent pour le plus grand bien de la Santé des individus.
Admettons que nous sommes vraiment en situation de pandémie.
Admettons que ce soit vrai que le virus H1N1 – version 2009 ait un potentiel pandémique important.
Admettons que nous pouvons nous attendre à une pandémie aussi grave que celle de 1918 (c’est ce que l’OMS prétend).

RAISONNEMENT :

Alors, asseyons-nous et réfléchissons un instant (car il semble que la réflexion soit une denrée devenue extrêmement rare dans le monde scientifique, politique et médiatique, à l’heure actuelle).



  • Si nous sommes réellement en situation de pandémie (de niveau 6), pourquoi le nombre de morts provoqués officiellement par le virus A (H1N1) - 2009 (en six mois) atteint à peine 3.917 personnes, dont la plupart souffrait déjà de pathologies graves avant de contracter la grippe ( http://www.who.int/csr/don/2009_09_25/en/index.html ) alors qu’une grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes ( http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs211/fr/ (allez voir sous le titre épidémie saisonnière)) ?



À cela, on me répond que c’est vrai que ce virus est très peu virulent, dans sa forme actuelle (même s’il est très contagieux). D’ailleurs, dans l’immense majorité des cas recensés dans le monde (entre 300.000 et 600.000 selon les sources), les personnes atteintes souffrent de fièvre, de toux, de maux de tête, de douleurs musculaires et articulaires, de maux de gorge et d’écoulements nasaux ( http://www.who.int/csr/disease/swineflu/frequently_asked_questions/about_disease/fr/index.html ). C’est-à-dire les mêmes symptômes que ceux de la grippe ordinaire. Et ils se guérissent en restant chez eux, en quatre à dix jours, sans l’aide d’aucune médication et d’aucun médecin.



  • Mais si le virus A (H1N1) - 2009 est si peu virulent, pourquoi alors les pays ont-ils commandé à l’avance 4,9 milliards de doses de vaccins dans le monde, pour immuniser la majorité de la population du globe (6,8 milliards d’individus) ?



À cela, on me répond que « les vaccins constituent l'un des moyens les plus utiles pour protéger les individus pendant les épidémies et les pandémies de grippe. Parmi les autres mesures applicables, figurent l'utilisation de médicaments antiviraux, le maintien d'une distance sociale et l'hygiène personnelle » ( http://www.who.int/csr/disease/swineflu/frequently_asked_questions/vaccine_preparedness/fr/index.html – 3e paragraphe). Remarquez que pas un mot n’est prononcé sur les moyens naturels de renforcer notre immunité naturelle qui nous maintient en vie depuis des millions d’années !!!



  • Si les vaccins constituent une des meilleures protections, sur quelles études se base l’Organisation Mondiale de la Santé pour affirmer cela ? Les experts de l’OMS auraient-ils oublié de lire l’étude internationale la plus complète et la plus exhaustive en la matière, qui concluait récemment « qu’il n’existe pas de preuves de l’efficacité des vaccins anti-grippaux dans aucune des populations étudiées (plus de 65 ans, adultes jeunes, enfants et professionnels de santé) depuis 40 années d’observation en matière de vaccination contre la grippe » ? ( http://www.cochrane.org/ - la Collaboration Cochrane est un groupe complètement indépendant et à but non lucratif qui a rassemblé (entre autres) TOUTES les études existant sur l’efficacité des campagnes de vaccination dans le monde entier, entre 1966 et 2006)



À cela, les plus honnêtes ne me répondent rien. Les autres me répondent qu’il existe d’autres études qui prouvent l’efficacité des vaccins contre la grippe (le problème, c’est qu’aucune source n’est citée par ces experts ou par les instances officielles. Le problème, c’est qu’il n’existe aucune étude qui n’ait été prise en compte par la collaboration Cochrane ! Et le groupe Cochrane fait autorité et référence internationalement, par son exhaustivité (elle reprend TOUTES les études) et par son indépendance (elle n’est financée par aucune compagnie pharmaceutique).

Malgré tout, on m’annonce que la vaccination sera quand même utile pour immuniser tout le monde, car les experts prévoient que le virus A (H1N1) - 2009 risque de muter cet automne dans une forme beaucoup plus virulente et potentiellement mortelle. C’est la fameuse deuxième vague qu’on attend tous !

Ici, pour être capable de suivre le raisonnement des experts, il me faut admettre d’autres prémisses (soyons de bonne composition !).
Admettons que les vaccins soient efficaces (ce qui n’est pas démontré) et que la collaboration Cochrane s’est trompée en interprétant des centaines d’études menées dans le monde entier et pendant quarante ans. Et admettons que le virus pourrait muter cet automne.



  • Comment les experts peuvent-ils affirmer que le virus mutera dans une forme plus grave ? Car cette mutation pourrait aller vers une mutation encore moins dangereuse qu’elle ne l’est !


À cela, on me répond qu’il faut envisager le pire scénario pour protéger la population. Admettons !



  • Dans ce cas, si le virus mutait dans une forme plus grave, comment les autorités de santé publique et les experts justifieront l’efficacité du vaccin actuellement développé ? Car ce vaccin a été conçu à partir de la souche du virus apparu au printemps (le virus non muté et pas dangereux), et non à partir de la mutation potentielle du virus ?


À cela, on me répond que c’est vrai que le vaccin ne serait plus aussi efficace, mais qu’il le serait quand même un peu, car la structure génétique et protéique du virus muté ne serait pas très éloignée de celle de la souche originale.



  • Si cet argument est vrai, pourquoi nous raconte-t-on alors depuis des années que nous devons nous vacciner chaque année parce que le virus de la grippe mute légèrement chaque année et que le vaccin d’une année n’est pas efficace pour l’année suivante ???



De nouveau, à cela, on ne me répond plus rien. Par contre, on m’assure « qu’une surveillance attentive des évolutions du virus A(H1N1) est en cours. Cette surveillance étroite et constante aidera à apporter une riposte rapide si l'on détecte des modifications importantes du virus » ( http://www.who.int/csr/disease/swineflu/frequently_asked_questions/vaccine_preparedness/fr/index.html – 19e paragraphe).



  • Nous voilà rassurés ! L’OMS veille et surveille pour nous ! Mais combien de temps faut-il pour apporter une riposte rapide, si le virus devait muter de manière importante ?


À cela, on me répond qu’il faut compter entre quatre et six mois, pour produire en grande quantité des vaccins à partir du moment où l’on aurait isolé la nouvelle souche virale contre laquelle on cherche à immuniser les individus… Autant dire que nous serons tous atteints par le virus muté avant qu’un nouveau vaccin soit mis au point.

Mais même dans ce cas-là, n’oublions pas que seuls mourront ceux dont le système immunitaire est déjà gravement affaibli ! Comme disait Pasteur sur son lit de mort : « je reconnais que je me suis trompé. C’est Béchamp qui avait raison. Le virus n’est rien. Le terrain est tout ! » Mais ça, c’est un autre débat.



  • Ah oui, j’allais oublier une dernière question : si les vaccins sont efficaces, pourquoi les promoteurs de la campagne de vaccination reprochent-ils à ceux qui la refusent de mettre en danger les personnes vaccinées ??? Ne devrait-ce pas être l’inverse ? Ne serait-ce pas les non-vaccinés qui devraient craindre d’être malades, et non les vaccinés ?



CONCLUSIONS :



  • aucun vaccin contre la grippe n’a jamais démontré son efficacité pour diminuer le nombre de personnes atteintes ou pour diminuer la virulence de la maladie ;
  • le virus A (H1N1), dans sa forme actuelle, ne justifie nullement la mise en place d’une campagne massive de vaccination (et je n’ai pas parlé ici des effets secondaires graves qui risquent de toucher des millions de personnes) ;
  • si le virus mute dans une forme plus grave et plus mortelle, les vaccins préparés actuellement ne seront d’aucune utilité, puisqu’ils ont été préparés sur la base de la souche existant en mai et en juin 2009 !



DONC, DANS TOUS LES CAS, QUE VOUS SOYEZ POUR OU CONTRE LES VACCINS, AUCUN ARGUMENT LOGIQUE NE PARVIENT À JUSTIFIER CETTE CAMPAGNE DE VACCINATION MASSIVE.

PAR CONTRE, CETTE CAMPAGNE SE PRÉPARE AU MÉPRIS DU RESPECT DE NOTRE INTELLIGENCE ET DE NOS LIBERTÉS.
AVEC LA COMPLICITÉ DES DIRIGEANTS POLITIQUES, DES HAUTS FONCTIONNAIRES ET DES MÉDIAS.

Rien que cela devrait suffire à stopper définitivement cette campagne où les experts se prennent les pieds dans leurs propres mensonges et dans leurs propres incohérences.

Texte rédigé par Jean-Jacques Crèvecoeur, épistémologue des pratiques médicales, avec la collaboration de Cyrinne Ben Mamou, PhD, biologiste et docteur en neuro-sciences.
Reproduction et diffusion intégrales ou partielles autorisées et vivement encouragées.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5660
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mer 14 Oct 2009, 11:13

Remarque préliminaire : je rappelle que je vous envoie ce courriel de ma propre initiative. Je ne sers les intérêts de personne et je mène cette action bénévolement.
Ma seule motivation est de réveiller ceux qui aspirent à vivre libres, indépendants et autonomes. Et pour cela, il faut vivre informé !
Je ne vous demande pas de me croire sur parole. Mais de vérifier les informations que je vous donne. Et de tirer vos propres conclusions.

Par ailleurs, ne perdez pas votre temps (comme le font certains) à chercher à savoir qui est ce Jean-Jacques Crèvecoeur. Mais si vous y tenez, rendez-vous sur mon site : http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=51&Itemid=81 . Ne perdez pas votre temps non plus à tuer le messager pour ne pas entendre son message. Je revendique juste le droit de poser des questions fondées sur des lectures et des recherches que j’ai effectuées ces derniers mois à propos de ce projet de vaccination massive. Je revendique aussi la liberté de choisir la manière dont je veux prendre soin de ma santé, en toute souveraineté. Et prendre soin de moi, ça implique aussi la manière dont je choisis les risques que je veux courir et ceux que je ne veux pas courir.




Pandémie imaginaire de grippe A H1N1

Ceci est mon sixième courriel d’informations.
Ceux qui souhaitent relire mes précédents courriels (ou en prendre connaissance)
peuvent le faire en se rendant sur mon site, à la rubrique « Articles »
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=65&Itemid=98

De plus en plus de scientifiques, de médecins, de professionnels de la santé osent sortir de leur réserve pour dénoncer les dangers de cette campagne de vaccination massive. Nous sommes en train de gagner la bataille de l’information, grâce aux centaines de milliers de personnes qui relaient les informations émises par des lanceurs d’alerte de plus en plus nombreux et des chercheurs courageux et engagés. Tel est aussi mon engagement. Plus que jamais, je vous demande de faire votre part : diffusez ces informations à tout votre carnet d’adresses, sur vos blogs et vos sites Internet. C’est votre vie et votre liberté qui sont en jeu.


Si vous n’avez pas reçu ce courriel directement,
inscrivez-vous pour recevoir
les prochains courriels :
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com






Madame, Monsieur,
Chers amis,

Voici mon sixième courriel consacré à cette pandémie de la honte et du mensonge. Certains gouvernements viennent d’entamer leurs campagnes de vaccination (Chine, Etats-Unis, Espagne pour ne citer qu’eux). D’autres se préparent à le faire dans les prochains jours ou les prochaines semaines. Les autorisations de mise sur le marché ont été octroyées dans la précipitation, alors que la plupart des vaccins n’ont pas été testés. Ici, au Canada, les compagnies font appel à des volontaires (qui seront payés) pour tester dans les prochaines semaines des vaccins qui seront délivrés à la population AVANT les conclusions des études. Malgré tout, notre ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukkaq, nous rassure en nous affirmant que nous recevrons tous un vaccin sûr et efficace. Il semble que le mensonge soit devenu monnaie courante dans ce dossier, où les incohérences, les illogismes et les déclarations péremptoires se succèdent allègrement sans qu’aucun journaliste ne s’en émeuve ou ne demande des comptes. Comme vous le voyez, tout va très bien dans le meilleur des Mondes.

Une aventure passionnante

Dans les prochains jours, sachez que mes courriels seront traduits en anglais, en allemand, en espagnol, en italien, en portugais et en néerlandais, par des bénévoles que je ne connais pas, mais qui sont devenus des amis invisibles et des alliés de ce combat pour notre liberté et notre souveraineté individuelle.

Même si mes journées sont très longues, même si les attaques de certains journalistes, de certains thérapeutes et de beaucoup de mes amis sont pénibles, je tiens à vous partager que je vis les heures les plus passionnantes de toute mon existence. Comme si la perspective de cette campagne de vaccination criminelle donnait du sens à tout ce que j’ai acquis comme expérience et comme compétence depuis trente ans. Et je remercie les forces de l’Ombre qui agissent à travers les instances de l’OMS, les compagnies pharmaceutiques, les gouvernements, les responsables de santé publique et les grands médias de me donner l’opportunité, en tant qu’être humain, de me mettre debout et de dire non, calmement, sans peur et en pleine conscience des enjeux qui s’offrent à moi.

Pourquoi je refuse catégoriquement le vaccin contre la grippe H1N1 ?

Cette énumération de raisons n’engage que moi. Ce sont les conclusions auxquelles je suis arrivé, après plusieurs mois d’études approfondies des documents scientifiques, des publications officielles et des déclarations des instances sanitaires. Je vous ai placé quelques liens de sites Internet pour que vous puissiez vérifier par vous-même l’information, et pour que vous puissiez approfondir votre propre réflexion. Comme vous le verrez, les raisons de mon refus sont nombreuses. Je ne vous demande pas d’adhérer à l'ensemble de mes arguments, car chacun a une sensibilité différente. Ce que je vous invite à faire, c’est de ressentir quelles sont les phrases qui entrent en résonance avec votre propre réalité. Et de suivre simplement la voix de votre conscience. De toute manière, une seule raison devrait suffire pour vous pousser à refuser ce vaccin. Si tel est votre choix, pour vous et pour vos proches.



  • je refuse ce vaccin parce qu’il n’existe, à ce jour, aucune pandémie de grippe en 2009 (Je rappelle que c’est l’OMS qui, le 27 avril 2009, a manipulé la définition d’un niveau de pandémie et a abaissé fortement le seuil d’atteinte d’une pandémie - Voir : http://www.who.int/csr/disease/influenza/pipguidance09FR.pdf . Avant cette date, les chiffres actuels n’auraient même pas fait l’objet de la moindre communication médiatique. En effet, cette grippette n’a fait que 4.525 morts (chiffres de l’OMS au 4 octobre 2009 – voir : http://www.who.int/csr/don/2009_10_09/en/index.html), soit cinquante fois moins que la grippe saisonnière habituelle, qui tue entre 250.000 et 500.000 personnes par an ! - voir : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs211/fr/) ;
  • je refuse ce vaccin parce que quarante années de vaccination antigrippale n’ont apporté aucune preuve convaincante de son efficacité (En d’autres termes, depuis quarante ans, les gens vaccinés contre la grippe sont aussi malades de la grippe que les non-vaccinés – voir : http://www.rolandsimion.org/IMG/pdf/Vacciner_ou_pas.pdf -, mais dépensent davantage en soins de santé dans l’année qui suit la vaccination) ;
  • je refuse ce vaccin parce que j’ai 50 fois plus de chances de mourir des conséquences de la vaccination que de mourir de cette grippe (en effet, si dans les six prochains mois, on double le nombre de morts provoqués par la grippe H1N1, cela fera 13.000 morts en un an pour l’ensemble de la planète (6,8 milliards d’habitants). J’ai donc une chance sur 520.000 de mourir de la grippe. Par contre, d’après le pharmacoépidémiologue Marc Girard, nous avons une chance sur 10.000 de mourir des suites de ce vaccin H1N1 – voir : http://www.youtube.com/watch?v=dXAK_6iZbH0&feature=player_embedded# . Faites le calcul : j’ai donc, en cas de vaccination forcée, cinquante fois plus de chances de mourir de la vaccination que de la grippe) ;
  • je refuse ce vaccin parce que l’histoire récente a montré que le dernier vaccin préparé dans la précipitation contre une pandémie de grippe porcine (qui n’a jamais eu lieu) en 1976 a fait bien plus de morts que la pandémie elle-même et a causé des milliers d’effets secondaires (dont plus de 530 cas de Guillain Barré) voir : http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/08/26/la-grippe-a-ou-grippe-porcine-de-1976-epidemie-d-effets-seco.html ;
  • je refuse de servir de cobaye pour tester un nouveau type de vaccin que je n’ai pas demandé et qui n’a jamais été testé en aucune circonstance (voir, à ce propos, l’excellent argumentaire du syndicat national des professionnels infirmiers, en France : http://www.syndicat-infirmier.com/Vaccination-H1N1-mefiance-des.html ) ;
  • je refuse ce vaccin parce qu’aucun test sérieux n’a été effectué pour mesurer l’effet à long terme (quelques mois à quelques années) des adjuvants (dont le squalène) contenus dans ce nouveau type de vaccin (voir aussi le même argumentaire du Syndicat des infirmiers. C’est la première fois que ce type de vaccin sera mis sur le marché, avec des doses d’antigène dix fois moins élevées. Ce qui oblige les fabricants à augmenter la quantité d’adjuvants et d’additifs, sans disposer d’aucun recul sur les conséquences de ce changement en termes de santé publique et en termes de sécurité) ;
  • je refuse ce vaccin parce qu’il contient plus de mercure (sous forme de Thimérosal) que tous les vaccins jamais fabriqués ;
  • je refuse ce vaccin parce qu’aucun échantillon suffisamment large de population ne sera utilisé pour détecter les effets secondaires sévères et rares de ce vaccin (par exemple, pour vérifier si le vaccin pourrait augmenter les cas de syndromes de Guillain Barré – voir : http://www.dailymail.co.uk/news/article-1206807/Swine-flu-jab-link-killer-nerve-disease-Leaked-letter-reveals-concern-neurologists-25-deaths-America.html , il faudrait tester le vaccin pendant plusieurs semaines sur un échantillon d’un million de personnes avant sa mise en marché – voir : http://www.journals.uchicago.edu/doi/abs/10.1086/603560 . Or, habituellement, les nouveaux vaccins sont testés sur quelques dizaines ou quelques centaines de personnes, pendant quelques jours) ;
  • je refuse de recevoir dans mon corps, par l’entremise de ce vaccin, l’information génétique contenue dans le virus A H1N1, tant que toute la lumière n’aura pas été faite sur son origine mystérieuse (en effet, je rappelle que l’équipe du laboratoire de Pathologie Moléculaire des Forces Armées Américaines, sous la direction du docteur J.K. Taubenberger, a déterré, en 2004, le cadavre d’une victime de la grippe espagnole de 1918 pour prélever des tissus pulmonaires – voir : http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/310/5745/77 ou http://www.nature.com/nature/journal/v437/n7060/abs/nature04230.html . Grâce à cela, ils ont ressuscité le virus pandémique de 1918, ce qui a inquiété plusieurs scientifiques à propos des possibilités d’utilisation de ce virus comme arme bio-terroriste – voir : http://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(06)70442-X/fulltext . Le fait que ces manipulations aient été faites dans un laboratoire des Forces Armées Américaines n’a rien pour me rassurer. Voir aussi les déclarations de l’expert russe Leonid Ivachov : http://etat-exception.blogspot.com/2009/05/leonid-ivachov-les-medecins-militaires.html ) ;
  • je refuse ce vaccin qui m’est imposé à coups de propagande par les médias, à coups de mensonges et de manipulation de la part des autorités sanitaires et à coups de lois liberticides qui feraient de moi un criminel passible d’emprisonnement si je refuse de m’y soumettre ;
  • je refuse ce vaccin parce que depuis des années, je prends soin de mon équilibre physiologique, émotionnel et intérieur de manière autonome et responsable, sans recourir à des médicaments et des vaccins susceptibles d’engendrer bien plus d’effets secondaires indésirables que les bénéfices qu’ils procurent (surtout que dans le cas spécifique des vaccins antigrippaux, aucun bénéfice n’est à mettre à l’actif de ceux-ci) ;
  • je refuse ce vaccin parce que je revendique le droit inconditionnel et inaliénable d’être malade, car j’ai compris depuis des années que - comme le disait Carl Gustav Jung - « la maladie est l’effort que fait la nature pour retrouver son équilibre. » Et je préfère être malade de la grippe pendant quatre jours, que paralysé pendant mes quarante prochaines années de vie ;
  • je refuse ce vaccin parce que je n’ai aucune garantie qu’on ne m’injectera pas, par la même occasion, une micro-puce fabriquée par Hitachi ou Verichip, sous prétexte de pouvoir détecter en temps réel la présence du virus H1N1 dans mon corps (voir : http://www.verichipcorp.com/092109.html ), me réduisant par le fait-même à une proie qu’on peut suivre à la trace, à du bétail qu’on peut manipuler à distance par ondes radio-fréquence et à un citoyen dont on peut, à tout moment, contrôler les dossiers médical, juridique, judiciaire, administratif, bancaire et personnel (voir aussi ce reportage de LCI : http://www.dailymotion.com/video/x5fyck_puce-sous-cutanee-rfid-verichip-mic_news ) ;
  • je refuse ce vaccin parce que je n’ai plus aucune confiance dans l’intégrité des scientifiques et des responsables politiques en conflit d’intérêt permanent avec les compagnies pharmaceutiques ;
  • je refuse ce vaccin parce que je n’ai plus aucune confiance dans l’indépendance et la neutralité de l’Organisation Mondiale de la Santé, financée par des banques privées (Rockefeller, Rothschild et Morgan) qui détiennent des parts majoritaires dans les plus grosses compagnies fabriquant les vaccins ;
  • je refuse ce vaccin parce que je ne veux plus être complice de l’enrichissement des sociétés pharmaceutiques sous prétexte de m’offrir une protection factice et illusoire ;
  • je refuse ce vaccin, tout simplement, parce que nul ne peut m’obliger à accepter un remède ou un traitement médical sans mon consentement libre et éclairé ;
  • je refuse ce vaccin qui ferait de moi l’esclave soumis de l’élite du monde. Et je suis conscient que mon refus m’élève au-dessus de la logique maître - esclave et me transforme en individu debout, libre et souverain.



Pour certains d’entre vous, il ne reste que quelques jours pour choisir l’attitude que vous adopterez.
Continuerez-vous à vivre dans la peur et dans la soumission ? Ou allez-vous enfin vous mettre debout et reprendre votre vie et votre santé en mains, de façon autonome et responsable ?

Quelque soit votre choix, faites-le en conscience. Que votre OUI soit un OUI, et que votre NON soit un NON !
Souvenez-vous que l’Ombre travaille, sans le savoir et sans le vouloir, au service de la Lumière.
À vous, à présent, de choisir votre camp !

Restons debout et vigilants.
Cordiales salutations.

Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal (Québec - Canada)

Reproduction et diffusion intégrales ou partielles autorisées et vivement encouragées.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Jeu 15 Oct 2009, 08:00

Le directeur de l’école de mon fils ne veut pas signer le papier de refus de vaccination h1n1


Le directeur de l’établissement de mon fils ne veut pas signer le document que je lui ai fourni, qui stipulait que je refusais formellement que mon fils soit vacciné par les unités mobiles censées se déplacer dans toutes les écoles à partir du 15/10/09.
Je lui expliquais clairement que ce courrier n’était pas contre lui mais juste dans le but de protéger mon enfant d’une vaccination dangereuse et arbitraire et qu’il devait en tant que directeur me prévenir de la venue de ces unités mobiles.
Je refusais quelles que soient les lois d’exception ou loi martiale, en prenant mes responsabilités et que ce document pourrait servir de pièce en cas de poursuites judiciaires si ma demande n’était pas prise en compte.
Alors que penser de tout cela ...

Il s’est renseigné au niveau du conseil régional qui lui a dit bien sûr de ne pas signer ce document.
Il m’a également dit que si nous passions en niveau 6, donc en état de loi martiale, il ne pouvait rien faire...
Je pense donc envoyer ce courrier en recommandé avec accusé de réception à l’école.
Tout cela m’amène à penser qu’ils savent bien qu’avec toutes les doses commandées par le gouvernement français, nous passerons forcément en niveau 6.
La désinformation des médias ... notamment TF1 et autres, la censure ...
La télévision va commencer dans les semaines à venir à nous matraquer avec cette soi-disant évolution de grippe H1N1 pour effrayer la population en leur laissant penser qu’il est impératif d’aller se faire vacciner pour nous et pour notre entourage.
Certains iront en pensant que c’est bon pour leur santé (mon dieu qu’ils se trompent) et d’autres refuseront et comme la plupart refuseront, ils seront bien obligés de passer au niveau 6 et là ... tous nos droits seront supprimés, il faudra s’organiser pour lutter ... Je crains le pire ....
Ce qu’ils nous diront : qu’en Chine, la grippe H1N1 se développe énormément ainsi que dans les Dom-Tom et aussi aux Etats-unis mais ce qu’ils ne nous diront pas et que vous pourrez trouver sur certains sites internet qui ne sont pas encore censurés c’est que la vaccination de masse a déjà eu lieu en Chine, dans certains états comme le Massachussett aux Etats-unis et dans les Dom Tom et que ceux qui en meurent ou sont touchés par cette maladie sont ceux qui ont été vaccinés ...
Réagissons, contactons un maximum de parents d’élèves afin de les informer de la réalité qui est certes beaucoup moins belle que ce que l’on pourrait imaginer ...
Le groupe Bilderberg (Franc-Maçonnerie), avec le partenariat de l’ONU, de l’OMS etc .., censé décider pour le bien de l’humanité pense que la solution est la dépopulation et s’apprête à organiser sa solution finale sur nos propres enfants, juste pour détenir le pouvoir sur l’humanité !!!
Il est temps de se réveiller et d’arrêter d’être des moutons au profit de tous ces politiciens véreux, qui de par le pouvoir, nous imposent tout ce qu’ils veulent (Mr Mitterrand à le droit d’abuser de jeunes enfants ... Le fils de Mr Sarkozy a le droit d’avoir un superbe poste parce qu’il est le fils du Président de la République ... 60% de la population refuse la privatisation de La Poste et le gouvernement s’en fout ... On supprime l’utilisation des téléphones portables à l’école, comme cela ce sera plus simple, les enfants ne pourront pas prévenir leurs parents quand les unités mobiles se déplaceront dans les écoles ... Mr Sarkozy nous a tout promis et maintenant il abuse de tous ses pouvoirs comme un dictateur.
On recrute en masse dans l’armée, dans la police etc ... et aussi des croque-morts et on demande la réouverture de fosses communes, tout cela pour mieux faire appliquer la loi martiale à venir ...
Les Etas-Unis vont sous peu déclencher une guerre en Iran, car l’Iran détient la bombe atomique et peut ainsi mettre à mal tous leurs projets ... et j’en passe mais tout se tient ... alors renseignez-vous et n’acceptez plus les médicaments des laboratoires qui veulent nous inoculer la mort, boycottez toutes les enseignes qui font partie du groupe Bilderberg, ce n’est pas pour rien qu’il y a autant de suicides chez France Telecom ..., rebellez-vous il en va de notre survie et surtout celle de nos enfants et surtout priez car le pire reste à venir...
Une citoyenne lucide sur les événements actuels et qui luttera pour que l’homme réagisse en tant qu’être humain et non comme un robot soumis à la dictature du mal.
source: agoravox.fr

Publié par therese
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5660
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Jeu 15 Oct 2009, 08:49

Le soir.be
Grippe A : l'Etat assigné en justice



RICARDO GUTIERREZ

jeudi 15 octobre 2009, 08:13
Exclusif Des adversaires du vaccin contre la grippe A/H1N1 assignent l'Etat belge en justice. Ils demandent la suspension de la campagne de vaccination. D'autres actions judiciaires sont annoncées, alors que les députés sont appelés à votre, ce jeudi, la loi de pouvoirs spéciaux sur la grippe. Par Ricardo Gutiérrez
Lire aussi : "La grippe A tue moins que la grippe saisonnière"





EPA





Cinq membres du collectif Initiative citoyenne, qui contestent la campagne de vaccination volontaire et gratuite contre le virus de la grippe A/H1N1, ont assigné l'État belge en justice. Leurs avocats, Georges-Henri Beauthier, Philippe Vanlangendonck et Inès Wouters, ont déposé, mercredi soir, une citation, en référés, au tribunal civil de Bruxelles. D'autres actions judiciaires sont annoncées, alors que les députés sont appelés à votre, ce jeudi, la loi de pouvoirs spéciaux qui régularisera les procédures engagées par le ministère de la Santé pour lutter contre l'épidémie… La présidente de la Commission santé de la Chambre, Muriel Gerkens (Ecolo) annonce des amendements afin d'éviter le risque de voir les autorités sanitaires imposer une campagne de vaccination obligatoire (ce qui reste possible, dans l'état actuel du projet de loi déposé par le gouvernement).
Plaidant le caractère expérimental du vaccin contre la grippe « pandémique » et le manque d'informations de la part des autorités sanitaires face aux risques encourus par les candidats à la vaccination, les plaignants estiment que l'Etat belge porte atteinte à leur « droit fondamental et absolu à l'intégrité physique ».
« Des cobayes »


« Les citoyens qui se verront administrer le vaccin sont en fait des cobayes, commente Me Wouters, faute d'un consentement éclairé de leur part ». « Il est strictement interdit de faire des essais cliniques de vaccins sur des femmes enceintes, pour des raisons éthiques évidentes, ajoute Me Vanlangendonck, mais nos autorités s'apprêtent, la semaine prochaine, à administrer gratuitement le vaccin contre la grippe A/H1N1 aux femmes enceintes, en tant que groupe à risque à protéger ! Qu'on nous explique ? ».
Les plaignants contestent aussi la procédure d'enregistrement centralisé des patients vaccinés, via la plateforme électronique e-health. Cette formalité, qui est également contestée par les syndicats médicaux (tant l'Absym que le GBO), violerait leur droit à la vie privée. La citation introduite en référés demande la suspension de la campagne de vaccination.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Ven 16 Oct 2009, 17:51

Trouvé sur : http://terresacree.org/rfidah1n1.html#rfid

Une puce implantée dans le corps
pour détecter le virus H1N1 : les actions de Verichip bondissent


Le 15/10/2009

Voici une petite histoire intéressante. Elle mérite plus
d’attention.

La société Verichip brevète une micropuce implantable dans le
corps humain et capable de détecter le virus H1N1.

Les actions de VeriChip Corp ont triplées après que l’entreprise
ait annoncé avoir validé une licence exclusive pour deux brevets,
qui permettront de développer des systèmes de détection de virus
chez les humains.

Implantés, en connaissance de cause ou autrement ?

Les brevets, détenus par VeriChip partner Receptors LLC,
concernent des biocapteurs capables de détecter le H1N1 et
d’autres virus, et des menaces biologiques comme le Staphylococcus
aureus, résistant à la methicilline, a déclaré VeriChip dans un
communiqué.

Jsf : Le Staphylococcus aureus se détruit facilement avec l’argent
colloïdal. Avant l’automne, pensez à vous approvisionner en argent
colloïdal (voir un comparatif des marques outre-atlantique) ou
construire votre propre générateur...

Cette technologie s’associera à des dispositifs implantables
d’identification par fréquence radio de VeriChip, dans le but de
développer des systèmes de détection de virus par triage. Le
système de triage fournira de multiples niveaux d’identification —
le premier identifiera l’agent en tant que virus ou non-virus, le
second classifiera le virus et avertira l’utilisateur de la
présence d’un virus lié à une menace pandémique et le troisième
identifiera le pathogène en particulier, selon VeriChip dans livre
blanc publié le 7 mai 2009.

Qu’est-ce que la puce peut faire d’autre ? Que peut-elle
identifier ? Cela peut être assez facilement ajusté après
implantation. Ensuite, qu’est-ce que la puce pourra faire ? De
quoi la puce pourrait informer "l’utilisateur" ? Et qui est
exactement "l’utilisateur" ?

Les actions de VeriChip s’élevaient à 186 pourcent, à $3.28, lundi
en fin d’après-midi dans les échanges du Nasdaq. Elles avaient
atteint un record cette année de $3.43 un peu plus tôt durant
cette même session.


(Source : Penny for your thoughts (blog chaudement recommandé),
trad. jsf, le 21 septembre 09)


http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6541
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 18 Oct 2009, 18:09

http://initiative.citoyenne.over-blog.com/article-les-pouvoirs-speciaux-en-cas-de-grippe-a-h1n1-37720444.html



Les pouvoirs spéciaux en cas de grippe A H1N1








16.10.09 - 07:43




La Chambre a adopté jeudi, par 112 oui et 28 abstentions (VB et Ecolo/Groen!) le projet de loi de pouvoirs spéciaux qui permet au gouvernement
d'agir vite en cas d'épidémie ou de pandémie de grippe A/H1N1.



Il donne au gouvernement des pouvoirs spéciaux
qui lui permettront de prendre des mesures d'urgence en cas de
nécessité. Il permet, par exemple, de réquisitionner des professionnels
autres que du personnel de santé pour aider en cas de vaccination
massive ou la possibilité d'organiser des distributions massives de
médicaments.



Un amendement adopté en Commission plus tôt dans la journée précise qu'en aucun cas la vaccination ne sera obligatoire.



Ecolo
s'est abstenu parce que les Verts sont d'avis que le dispositif ainsi
mis en place est démesuré par rapport à l'évolution de la situation.



(Belga)

Source: RTBF INFO
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 20 Oct 2009, 15:41

http://initiative.citoyenne.over-blog.com/article-en-belgique-la-vaccination-contre-la-grippe-a-h1n1-est-vivement-critiquee-37844125.html


Bruxelles Correspondant




L



Initiative citoyenne s'appuie sur une abondante littérature pour évoquer le danger des adjuvants aux vaccins, dont le squalène, inclus dans le vaccin commandé par les pouvoirs publics, le Pandemrix. Celui-ci contiendrait aussi, souligne leur avocat,
Me Georges-Henri Beauthier, un composé foetotoxique - le thimérosal - et un produit potentiellement stérilisant, le polysorbate 80.
Des craintes similaires ont été exprimées ces derniers jours aux Etats-Unis, où des personnels de santé de la ville de New York ont annoncé leur intention d'agir en justice contre une vaccination obligatoire.




"Vaccination ne signifie pas protection"





Cinq décès liés au virus A(H1N1) ont été recensés jusqu'ici en
Belgique. Le dernier en date a été celui d'un homme de 43 ans, jeudi 15
octobre.

La campagne de vaccination gratuite devait, en principe, débuter lundi
19 octobre dans le pays. Elle était censée commencer par les médecins
et le personnel infirmier, et viser ensuite les publics jugés à risques
: femmes enceintes, personnes qui gardent des enfants, enseignants,
patients asthmatiques, cardiaques, diabétiques, etc.



Le refus des généralistes





Jeudi
15 octobre, le gouvernement a obtenu du Parlement les pouvoirs spéciaux
qu'il réclamait et qui lui permettraient notamment de mobiliser le
personnel nécessaire sans passer par la Chambre des députés en cas de
crise grave liée à une épidémie de grippe.
Une disposition, approuvée par la majorité et par l'opposition, a toutefois
été introduite in extremis dans la loi. Elle prévoit que la vaccination ne sera obligatoire pour personne.




Initiative citoyenne estime que c'est une première victoire, mais n'entend pas s'arrêter là. Le
mouvement est désormais appuyé par des médecins généralistes. Ces
derniers, qui seront chargés de procéder à la vaccination, refusent
d'enregistrer dans une base informatique officielle les données
relatives à leurs patients, comme les y invite le ministère de la santé
. Ils estiment que la confidentialité des données n'est pas garantie, ce que dément le cabinet de
la ministre
.
Les pouvoirs publics affirment vouloir recenser rapidement les défauts
éventuels de lots de vaccins et l'évolution du taux de vaccination de
la population. Une rencontre entre les syndicats de médecins
généralistes et Laurette Onkelinx doit avoir lieu prochainement.


Jean-Pierre Stroobants



Source: Le Monde du 20/10/09.

,
estime le mouvement de citoyens, qui évoque le droit des patients,
ainsi que des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé et
de la Cour européenne des droits de l'homme pour réclamer la suspension
de la campagne de vaccination.

Le tribunal de Bruxelles doit se prononcer dans quelques jours.
e dossier de la grippe A(H1 N1) est désormais, en Belgique, entre les mains des juges.
Une mobilisation contre la vaccination a, en effet, débouché sur une
action en référé de centaines de personnes contre la ministre de la
santé, Laurette Onkelinx (PS),
il y a quelques jours. Un mouvement baptisé "Initiative citoyenne", qui
affirme qu'il n'est pas opposé par principe aux vaccinations, soutient
que les produits mis sur le marché n'ont pas été suffisamment
expérimentés et que le grand public se voit refuser les informations "loyales, claires et
équilibrées"
indispensables.
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Mar 20 Oct 2009, 15:44


Grippe H1N1, véritable catastrophe ou bug ?





Mis en ligne le 19/10/2009


La grippe H1N1n'est pas plus grave que celles qui l'ont précédée.
Pourtant, de plus en plus nombreux sont les patients inquiets. Une opinion du Dr Michel Hallez, médecin de famille.


A ce jour, nous, médecins de famille,
sommes confrontés à de nombreuses questions angoissantes d’une grande
majorité de nos patients. Chaque jour, nous passons un peu plus de
temps lors de nos consultations pour informer nos patients et surtout
les rassurer. Jamais, en plus de trente ans de pratique et autant
d’années à traiter des grippes, je n’ai eu à subir à un tel déferlement
de questions. Alors que cette grippe-ci n’est pas plus grave que celles
qui l’ont précédée. Pourquoi, faut-il se demander ? Parce que jamais
auparavant des pouvoirs publics, relayés par les médias, n’ont insufflé
autant d’angoisses dans la population, par leurs prises de position et
leurs déclarations. Quand, il y a quelques années, le risque qu’un
mutant viral de la grippe aviaire s’est présenté, les pouvoirs publics
ont concocté des plans catastrophes sur base de simples hypothèses
scientifiques. En avril 2009, un nouveau virus grippal
est apparu quelque part entre le Mexique et les Etats-Unis.
L’impression d’un nombre élevé de décès a rapidement attiré l’attention
des grands organismes internationaux. Mais on n’avait pas pris en
compte le nombre très élevé de malades non recensés. Encore plus
rapidement les pouvoirs publics se sont alarmés et en quelques semaines
ont ressorti de leurs tiroirs les plans catastrophes élaborés quelques
années plus tôt. Ces plans, notamment dans notre pays, ont tout de
suite engendré de nombreuses réactions de la part des médecins et de
leurs sociétés scientifiques. S’il est plausible d’imaginer que
cette épidémie à venir risque de provoquer un dépassement des
structures habituelles de première ligne médicale, fallait-il mettre
sur pied de guerre communes et corps médical, et, par ce biais,
angoisser la population (notamment par l’énumération des décès, alors
qu’on sait que chaque année meurent d’infections hivernales des
centaines de personnes dans notre pays, dans l’anonymat le plus
complet) ? Bref, les médecins ont tellement réagi face à
l’impraticabilité de ces mesures que ce plan catastrophe a subi depuis
sa présentation en juillet des modifications quasi hebdomadaires, au
point de donner le tournis dans un premier temps aux structures
médicales et communales, et ensuite de provoquer un sentiment de rejet
face à ce qui apparaissait comme un réel amateurisme ! Logique, tous
ces plans ont été élaborés dans des cénacles d’experts complètement
déconnectés de la réalité quotidienne des soins de première ligne
habituellement concernés par cette maladie. Il serait impossible en
quelques lignes de décrire ici tous les retournements en matière de
prise en charge du patient par les médecins de famille, par les
communes, par des centres régionaux de dispensation de soins, etc.
Heureusement, aujourd’hui, on a reconnu, après beaucoup de
vicissitudes, l’importance et l’expérience de la première ligne de
soins dans la prise en charge de ce type de pathologie, même en cas
d’épidémie importante. L’existence récente es cercles de médecins
généralistes a grandement facilité la prise de décisions pour unifier,
par région, les stratégies à appliquer. Deux exemples. Le
premier, tout à fait édifiant, est celui des médicaments antiviraux.
Ils furent présentés, dès la menace de grippe aviaire il y a quelques
années et dès la menace d’une nouvelle pandémie H1N1, comme la solution
face aux virus influenza de grippe. Ces médicaments existent depuis
plusieurs années. Ils n’ont jamais été remboursés chez nous. Et ont
rarement été prescrits. Parce qu’on rembourse habituellement des
médicaments qui ont fait preuve d’efficacité. Ces antiviraux ont un
seul effet positif prouvé : donnés dans les 48 premières heures de la
maladie, ils en raccourcissent la durée d’une journée; aucune étude de
bonne qualité n’a prouvé qu’ils pouvaient réduire le nombre et la
gravité des complications de la grippe ni la mortalité. Par contre, ils
ont de nombreux effets secondaires, particulièrement chez les enfants
(20-30% ). Mais il est vrai que les stocks effectués pour la grippe
aviaire sont là et qu’il faut les utiliser . Tout médecin qui s’est un
tant soit peu renseigné sur ces médicaments hésite à les prescrire
aujourd’hui. L’autre exemple est celui du vaccin. Promis à grand
renfort de publicité depuis juillet, il arrivera fin octobre, plus
vraisemblablement de novembre à janvier. C’est-à-dire peut-être après
que l’épidémie se soit déclarée. Logique, on ne peut pas expérimenter
un médicament (c’en est un !) et le produire en quelques mois. Première
conséquence : nous sommes devant un vaccin dont l’innocuité sera
inconnue. Logiquement, les effets secondaires ne seront pas plus
nombreux que pour le vaccin antigrippal saisonnier, puisqu’il est
produit de la même façon. Cependant, nous, médecins, devrons être très
vigilants. Ensuite, ce vaccin arrivera dans les pharmacies par petites
quantités progressives. Le ministère de la santé veut qu’il soit
gratuit. Il est donc obligé de déterminer des groupes de patients
prioritaires pour le recevoir. De source scientifique, nous savons que
les populations les plus à risque de faire la grippe H1N1 et ses
complications ne sont pas les mêmes que pour la grippe H2N3 habituelle.
Il faudra donc convaincre de nouveaux groupes à se faire vacciner et
résister à la pression de ceux qui étaient habituellement vaccinés avec
remboursement auparavant. Cette situation ne sera pas facile à gérer. Finalement,
nous retiendrons un effet positif de cette campagne d’information,
c’est la nécessité, en cas de maladie contagieuse (toutes les
infections respiratoires courantes et toutes les infections
intestinales), de réaliser les gestes qui respectent et protègent
l’autre : éviter les bisous et les embrassades quand on est malade,
éviter de disséminer ses virus lors d’éternuements et de toux, se laver
souvent les mains au savon et à l’eau courante sous le robinet !
Simple, mais pas évident ! Il nous paraissait que toutes ces
réflexions puissent être diffusées à un public le plus large possible
pour rétablir une certaine vérité, pour regretter que les autorités
n’aient pas utilisé, dès le départ, un langage clair et apaisant auprès
de la population. Il n’est pas encore trop tard, pour nos autorités,
politiques et scientifiques, d’organiser une véritable information, par
exemple lors d’un débat télévisé diffusé simultanément sur nos grandes
chaînes : relativiser la gravité de cette maladie, la valeur des
médicaments antiviraux proposés et bien expliquer sa stratégie en
matière de prévention (vaccination).
http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/536836/grippe-h1n1-veritable-catastrophe-ou-bug.html
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 25 Oct 2009, 22:37

Nos gouverne-menteurs nous déclarent la guerre



... C'est le titre d'un infomail de Jean Jacques Crèvecoeur qui a été distribué aujourd'hui. Il est très long. L'intégralité sera publiée sur son site je pense.
Les derniers évènements aux USA lui donnent malheureusement raison. Des medecins allemands et suisses sont alertés depuis des semaines au sujet de "Flumist" (ce qui a été donné aux américains le 5.10). Le danger de contagion représenté par cette saloperie est déclarée dans la notice, il ne s'agit pas de spéculation. Le résultat, on le voit maintenant aux USA.
Le tamiflu a également la propriété de mettre par terre le système naturel de défense, ce n'est pas un secret non plus. La combinaison est mortelle.

Dimanche 25 octobre 2009
Je publie juste ici la recette de la pandémie:
1. on annonce qu’un foyer d’une nouvelle grippe vient d’apparaître au Mexique et que c’est très grave, car c’est un virus animal qui s’est transmis à l’homme ! 2. on annonce ensuite 250 morts en une semaine, pour rectifier ensuite le décompte à 8 morts. Mais tout le monde a retenu qu’il y avait eu beaucoup de morts dès le début (ça ne vous rappelle rien, ça : le 11 septembre, on nous a annoncé à la télévision 40 à 50.000 morts dans les Twin Towers – ce qui a justifié la croisade contre l’axe du Mal – puis, on a révisé le nombre de morts à 2.974) ; 3. on annonce à grand renfort de publicité quotidienne que ce terrible virus se propage à une vitesse incroyable sur toute la planète (alors que par ailleurs, aucun laboratoire du monde ne dispose de la souche du virus pour confirmer que c’est bien ce virus qui est en cause, et pas le virus ordinaire – on reconnaît par ailleurs que la grippe porcine ne présente aucun symptôme spécifique par rapport à ceux de la grippe ordinaire – alors, comment font-ils pour compter le nombre de cas ???) ; 4. devant le peu de virulence dudit virus, on nous annonce que ce gentil virus (finalement) va muter et va devenir TRÈS méchant, et que l’on sait qu’il va muter à une date précise (celle de la sortie des vaccins, quelle coïncidence quand même !) ; 5. pendant tout ce temps, on prépare des produits en laboratoire dont on dit qu’ils sont des vaccins, et dans lesquels on mélange deux souches de la grippe porcine, deux souches de la grippe aviaire et une souche de la grippe humaine (cocktail tout à fait explosif, lorsqu’il sera injecté dans le corps !). De plus, on rajoute (en plus grande quantité que d’habitude) des adjuvants (formaldéhyde, aluminium et squalène) et des conservateurs (thimérosal, composé à base de mercure), reconnus pour leur grande toxicité ; 6. peu avant la sortie des soi-disant vaccins (qui sont en réalité, ici, des armes bactériologiques), les médias se déchaînent pour nous annoncer qu’il y a une recrudescence de cas de grippe. Même si les médecins ne prennent plus la peine de vérifier s’il s’agit bien du même virus, le peuple est tellement hypnotisé qu’il ne réfléchit plus. Il est persuadé que la mutation annoncée est en train de se réaliser ; 7. on annonce aussi que tous les vaccins ne seront pas disponibles immédiatement et qu’il y aura des chanceux qui pourront en bénéficier tout de suite, et d’autres devront attendre jusqu’à quatre mois pour enfin recevoir le vaccin salvateur ! 8. dès la sortie des premières armes bactériologiques déguisées en vaccins, le bon peuple apeuré court se faire vacciner volontairement, dans les centres spécialement préparés à cet effet (et encadrés par des militaires). Ici au Canada, les gens s’inscrivent sur des listes d’attente pour être certains d’être parmi les premiers vaccinés ! 9. dès l’injection du vaccin, le cocktail préparé soigneusement par les laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches dans le corps du patient, rendant les virus extrêmement mortels. Dans le même temps, les adjuvants auront mis par terre le système immunitaire. La Tamiflu sera utilisé pour provoquer une surinfection (cas déjà observés dans plusieurs pays) entraînant immédiatement la mort de la personne. Conséquence : il y aura des milliers de morts parmi les premières populations vaccinées ; 10. on nous dira alors que, malheureusement, ce qu’on craignait est arrivé : le virus a muté sous une forme mortelle. On attribuera la cause des décès au virus, et pas au gentil vaccin censé nous protéger ! Une panique s’emparera de la population, qui réclamera qu’on les vaccine d’urgence ; 11. vu la gravité de la situation sanitaire, vu les troubles engendrés, d’une part par ceux qui réclameront avec force leur vaccin, d’autre part par ceux qui accuseront les autorités sanitaires de génocidaires, l’état d’urgence sera déclaré dans tout le pays et le plan de vaccination obligatoire sera mis en place ; 12. ceux qui refuseront de se faire vacciner devront se cacher ou disparaître pendant un temps suffisamment long, à moins qu’on ne les fasse disparaître dans des camps de concentration prévus à cet effet.
D'après JJC, le prochain pays a déclarer l'état d'urgence sanitaire sera la France:
À noter que la France sera, d’après moi, le premier pays européen à déclarer l’état d’urgence sanitaire. En effet, son Führer Nicola SS arkozy ne voudrait quand même pas être à la traîne de son modèle américain, le dictateur Obama. Comme le FluMist n’est pas autorisé en Europe, la stratégie est différente, mais le principe est le même. Il faut savoir qu’un premier lot de vaccins a été livré à la France le 27 août dernier, en provenance de l’entreprise pharmaceutique la plus criminelle du monde : Baxter (je vous rappelle que c’est Baxter qui avait contaminé 72 kg de matériel vaccinal en février 2009, en mélangeant « par accident » le virus de la grippe H3N2 à celui de la grippe H5N1 – je ne recommence pas mon explication sur les commutations. C’est la même chose que ci-dessus). Ces vaccins livrés fin août à la France sont très certainement des vaccins contenant le virus de la grippe aviaire H5N1, issus de ce qui avait été produit antérieurement par Baxter en préparation de la pandémie de grippe aviaire (il faut bien recycler les invendus, non ?). D’ailleurs, il est impossible que ce soit des vaccins contenant le H1N1 – les délais de fabrication étant trop courts, par rapport à la date de livraison de la souche Californienne qui a servi à la production des vaccins. Ces vaccins ont été gardés sous haute surveillance militaire à Miramas, en Provence (Sud de la France). Et ce sont eux qui sortent les premiers...
Inutile d'envoyer des commentaires non qualifiés ayant pour but de discréditer JJ Crèvecoeur. Je ne les publierai pas. Je sais bien que ses thèses font peur à certains, qui préfèrent nier les évidences et tirer sur le messager. Tant pis pour vous, la peur a également pour effet de réduire les défenses naturelles.
D'une manière générale: Les vaccins n'ont jamais eu aucune action positive, au contraire, ils propagent les maladies contre lesquelles ils sont censé protéger et provoquent énormément d'effets secondaires graves. Sans aucune exception. Les preuves sont là. Le principe ne fonctionne pas.
Pourquoi n'attrappe-t-on certaines maladies (infantiles) qu'une fois? De la même manière qu'on "attrape" la puberté une seule fois: Ces "maladies" sont évolutives. En les empêchant, on empêche le développement correct de l'enfant. Le principe d'immunité est débile, il n'y a pas d'immunité, il y a un terrain plus ou moins favorable et des défenses naturelles qui fonctionnent plus ou moins bien. C'est tout.
...
source: mahamudras.blogspot.com

Publié par envoyepeuspecial
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 25 Oct 2009, 22:57

vaccin (spray) flumist pourrait propager directement le virus h1n1





Ce fait saute aux yeux et n’est bien sûr pas débattu. Les médecins et les hôpitaux craignent que le vaccin-spray FluMist, puisse mettre en danger les personnes, il contient directement le virus H1N1, contrairement aux versions injectables, qui eux contiennent des anticorps. Avec pas moins de 60% de la population US immunodéficientes, d’une façon ou d’une autre, Il pourrait y avoir une pandémie, le FluMist est-il une bombe à retardement ?
Les hôpitaux du Colorado et d’ailleurs, fuient le FluMist, un vaporisateur nasal qui contient le virus de la grippe porcine en direct, en raison des risques d’infection des personnes au système immunitaire affaibli et des conditions de santé sous-jacentes.
« Plusieurs "metro area hospitals" ont dit qu’ils n’utiliseront pas le FluMist, parce qu’ils ne veulent pas mettre en danger les patients », rapporte le DenverChannel.com.
Lois VanFleet, spécialiste de la prévention des infections à "Exempla Good Samaritan Medical Center", à Lafayette, s’est dit préoccupé par les médecins et les infirmières qui ont inhalé le virus vivant, ils peuvent infecter les patients dont le système immunitaire est affaibli.
lire la suite...


Cependant, le FluMist est actuellement déployé dans tout le pays, à partir de cette semaine, y compris dans des points de vaccination rapide, où le spray nasal est administré à des gens, assis dans leurs voitures, vitres grandes ouvertes (voir photo).
Le virus vivants, contenus dans le spray nasal, est affaibli, mais il peut être transmis de personne à personne, pendant les trois semaines qui suivent.
Selon des études, « la probabilité de transmission du virus, après avoir reçu le spray nasal, est d’environ 2,5 % », les enfants sont les plus vulnérables.
Le spray nasal est en cours de déploiement sur une grande échelle, avant l’introduction généralisée du vaccin injectable. Certains craignent que le spray nasal contribue à développer la pandémie, ce qui produira ensuite la crise nécessaire, permettant aux gouvernements de rendre le vaccin injectable obligatoire.
« Cela permettrait d’accélérer le passage à l’état d’urgence, de paralyser le système de santé américain, et devrait déboucher sur la "nécessité" d’avoir une intervention militaire, avec éventuellement l’intervention de troupes de l’ONU, et de prendre le contrôle », note le TheFluCase.com
« Tous les rassemblements publiques, y compris les tribunaux, serait interdits, remplissant ainsi la condition de l’application de la loi martiale, les quarantaines de masse, et la vaccination forcée pour le reste de la population. »
Selon la clinique Mayo, « le scandale de la grippe porcine de 1976, alors que les gens mourraient plus du vaccin que du virus réel, a provoqué la suppression des virus vivant dans les futurs vaccins. Il est reconnu que le FluMist contient le virus vivant. »
« Il a été démontré que le virus de ce vaccin peut être répandu (et potentiellement se propager dans la collectivité) chez les enfants bénéficiaires, pendant un maximum de 21 jours, et plus encore chez les adultes. L’excrétion virale rend également l’allaitement des nourrissons risqué, si la mère à reçu le FluMist », écrit le Dr Sherri Tenpenny, l’un des médecins les plus incisifs du pays, concernant les dangers des vaccins.
La notice du FluMist précise : « les destinataires du FluMist® doivent éviter tout contact étroit avec des personnes immunodéprimées, pendant au moins 21 jours. »
« La mise en garde est spécifiquement orienté vers les personnes vivant sous le même toit, avec une personne immunodéprimée, mais la diffusion en cours de virus vivants dans l’ensemble de la communauté est un risque important pour tous ceux qui ont un système immunitaire déprimé », écrit Tenpenny, soulignant que « si l’on prend en compte une pléthore de problèmes de santé, qui pourraient être classées comme contribuant à l’immunodéficience, jusqu’à 60% de la population pourrait être considérée comme "chimiquement immunodéprimés" »
« Une préoccupation de plus à propos du FluMist, est le contenu du vaccin. Chaque 0.5ml de la formule contient 10 6.5-7.5 particules de virus vivantes et atténuées de la grippe. Cela signifie qu’entre 10 et 100 millions de particules virales sont injectées de force dans les narines. La souche virale a été élaborée par passage successif au travers "d’organismes pathogènes spécifiques rénaux de primates", puis cultivée en "agent pathogène spécifique dans des œufs". Cela signifie que le milieu de culture était libre d’agents pathogènes, qui ont été spécifiquement testés, mais pas forcément "exemptent d’organismes pathogènes". Le risque que le vaccin contienne des contaminants par rétrovirus aviaire reste présent », prévient Tenpenny.
Une des sociétés pharmaceutiques développant les vaccins spray nasal, Baxter International, a été surpris cette année à diffuser des lots de vaccins, à partir d’un laboratoire en Autriche, qui étaient contaminés par le virus vivant de la grippe aviaire, le H5N1.
La vidéo ci-dessous décrit d’autres préoccupations, en ce qui concerne le FluMist et le vaccin en vaporisateur nasal, en général.



Par Paul Joseph Watson le 6 octobre 2009 pour informationliberation.com
source: newsoftomorrow.org

Publié par lesurhumain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mysterieux virus   Dim 25 Oct 2009, 23:10

http://www.dailymotion.com/video/xanm0b_roselyne-bachelot-tu-mens-christian_news
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5660
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: mysterieux virus   Lun 26 Oct 2009, 18:19

Madame, Monsieur,
Chers amis,

J’ai passé douze heures à rédiger mon dernier courriel.
Je l’ai envoyé samedi soir (24/10/09) pour constater, dimanche matin, qu’aucun des 7.200 courriels envoyés depuis ma boîte à courriels ne vous était parvenu. Seuls, ceux envoyés (5.334 adresses) depuis le serveur de mon site Internet sont arrivés.

Après enquête auprès de mon fournisseur d’accès, il est apparu que mon texte a fait l’objet d’une censure totale de la part de leur serveur (la belle excuse, c’est le serveur qui a analysé mon texte et qui l’a trouvé antidémocratique, peut-être ?). À l’heure où l’état d’urgence sanitaire vient d’être proclamé par le président américain, cette censure radicale dont je fais l’objet n’est pas de bonne augure. Les responsables politiques de la Santé deviennent très nerveux face au refus grandissant de la population.

Bientôt, je serai, comme d’autres, réduit au silence.

Je vous invite ardemment à aller sur mon site Internet, dans la section articles, puis de lire mon courriel numéro 7 (et de relire les autres, et de les transmettre). http://jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=111:courriel-7&catid=65:grippe-a-h1n1&Itemid=98
Dans la même section articles, vous pouvez lire mon dernier coup de gueule, la lettre que j’ai envoyée personnellement aux journalistes québécois : http://jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=110:journalistes-prostitues&catid=69:mes-coups-de-gueule&Itemid=102
C’est pour l’instant, la seule façon d’en prendre connaissance.
Vous pouvez aussi le copier ou le télécharger en format pdf (cliquez sur la petite icône pdf en haut de l’article), vous pouvez le coller sur vos blogues, sur vos sites Internet et l’envoyer à votre carnet d’adresses.
Il est probable que mon site Internet sera attaqué et détruit dans les prochains jours.

En attendant, des innocents commencent à mourir des suites de la vaccination. Mais Jean de la Fontaine ne disait-il pas que la raison du plus fort est toujours la meilleure ?

À mon avis, comme on dit au Casino : les jeux sont faits. Rien ne va plus.
Et à la grâce de Dieu.

Restons debout, éveillés et conscients.


Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal (Québec – Canada)

Courriel : promethee@videotron.qc.ca
Site Internet : http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
mysterieux virus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» les derniers virus en circulation
» Virus?
» Loi martiale en Ukraine - nouveau virus - peste pneumonique?
» Le pouvoir caché des virus
» Virus Liv 3 en 3ème ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Santé-Soins holistiques...-
Sauter vers: