ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Voie du Bushido

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: La Voie du Bushido   Ven 01 Mai 2009, 14:00

Bonjour à toutes et tous,



je suis très loin d'être spécialiste du Bushido, et si je prends la parole à ce sujet, c'est parce que sa forme épurée la plus ancienne, et donc probablement la plus authentique, semble faire écho à la dialectique avec une grande cohérence.

En somme, c'est chez moi une forme d'intuition profonde, doucement mais clairement soufflée par ma petite voix intérieure, et non une érudition ou une pratique quelconque, qui guide mes pas dans ce sujet.

Car dans mon approche actuelle, les deux Voies, du Bushido et dialetique, se confondent, pour n'en faire qu'une seule.

Il s'agit donc d'en revenir à la Voie du Bushido telle qu'elle est, avant d'avoir été adultérée par les considérations toute-puissantes, d'exacerbation d'un "Honneur" foetal poussé à l'extrême, et qui ont conduit à une doctrine suicidaire, passant par les Samouraï et les combattants kamikazes de la seconde guerre mondiale.

Le culte héroïco-narcissique du kamikaze n'est qu'une récupération de la toute-puissance nihiliste foetale, dans sa volonté de "sauver maman", où maman est remplacée par l'Empereur et la Nation. Et cela n'a donc en réalité rien à voir avec la véritable Voie du Bushido.

Tout simplement parce que la véritable Voie du Bushido n'a rien de morbide, et dirait, somme toute, qu'être dans le culte exacerbé de l'Honneur, et la volonté morbide du sacrifice d'Honneur, c'est encore être "dans la volonté de rester vivant dans l'Esprit".

Ce qu'a donc parfaitement compris la Voie du Bushido à son origine, c'est que l'Esprit, pour faire Alliance avec la Vie, avec la Réalité, avec la Matière, doit sacrifier sa toute-puissance virtuelle, et doit donc "accepter de "mourir" en Esprit", pour renaître à la vraie Vie, ce qui n'implique aucune mort effective sur le plan physiologique.

Toute forme de suicide d'Honneur n'est en fait qu'un refus exacerbé de l'Esprit de mourir à lui-même, camoufflé sous une apparence sacrificielle trompeuse, et en réalité nihiliste. Dans le suicide d'Honneur, le Bushido est détourné à l'inverse complet de sa véritable signification, devenant une doctrine toute-puissante.

On conscientise alors que la véritable Voie du Bushido, qui préconise d'aborder toute situation "comme si on était déjà mort", n'est pas du tout une incitation à la mort, mais au contraire la Voie la plus favorable à la vie qui se puisse concevoir! Et son détournement dans une doctrine qui préconise la mort sacrificielle par Honneur, est une interprétation nihiliste de sa signification fondamentale, qui inverse totalement cette signification.

Ce qu'exprime la Voie du Bushido est identique à ce qu'exprime la dialectique perceptive: si on attache la Vie, si on la défend, cela revient au même que de la nier, que de la menacer ou l'attaquer, car dans tous les cas, il s'agit d'une méconnaissance de l'évidence de la puissance vitale, méconnaissance fomentée à travers le nihilisme de la toute-puissance archaïque.

Ce que préconise la Voie du Bushido, c'est de s'allier à la puissance vitale, d'être avec elle, sans la méconnaître par un attachement ou une négation quelconque de la vie. Et cela implique de pouvoir regarder la mort en face, sans sourciller, non par provocation toute-puissante, mais par confiance indéfectible en la Vie.

Ce que préconise la Voie du Bushido est donc la sublimation narcissique, qui permet de s'extraire narcissiquement de l'"équation", tout en restant narcissiquement Présent avec l'"équation": aborder toute situation COMME SI on était déjà mort, mais sans jamais ni appeler, ni provoquer la mort.

La Voie du Bushido a donc parfaitement intégré la réalité du vrai sacrifice, qui est sublimation, et non pas morbidité dramatisée ou enjolivée par un héroïsme toujours illusoire (foetus tente théâtralement de sauver maman).

C'est donc une approche franchement tournée vers la vraie Vie, et la démystification du drame humain.


Je sais que nous vivons dans un contexte où une telle approche est malaisée à faire passer, où les valeurs vitales sont toutes prises en otage par la dramatisation, le faux sacrifice héroïque, la morbidité, l'attachement frénétique, absolutisé, à la vie.

Faire passer un message tel que "toute valeur positive poussée à l'extrême sans sublimation se corrompt elle-même inévitablement", est délicat.

Cela permettrait de comprendre qu'il y a aussi une vérité vitale dans des attitudes telles que les soins paliatifs ou l'euthanasie...

L'attitude juste, celle qui ne nie pas la vie en aucune façon, est forcément issue d'un lâcher-prise intérieure, qui implique de ne pas exacerber ni l'attachement à la vie, ni son rejet.

La Voie du milieu, qui est dialectique, et qui est relayée par la Voie originelle du Bushido, indique aux êtres que nous sommes, qu'un équilibre doit être trouvé entre impermanence et permanence, car l'un ne va pas sans l'autre, et ils sont articulés ensemble pour former la réalité.

Or, pour vivre la permanence de la Vie de l'Esprit, il faut que l'Esprit accepte et intègre l'impermanence des formes de la Vie. Il faut la sublimation narcissique qui permet le détachement formel.

Si l'on s'accroche narcissiquement à l'illusion archaïque de la permanence formelle, on y perd la permanence de la Vie même. Mourir sans cesse à la forme est ce que nous suggère la Voie du Bushido, car mourir perpétuellement à la forme permet de vivre l'éternité.

Et c'est à cette mort, celle de la toute-puissance archaïque de l'Esprit immature, que nous invite la Voie du Bushido.

Je reste persuadé qu'en ces temps de narcissisme exacerbé, l'être humain peut se sensibiliser à l'évidence de la puissance vitale, et non à la défense illusoire des milieux naturels qui ne sont menacés en apparence que pour pressurer l'Humanité afin d'en sucer l'énergie pshychique. Il peut arriver à confronter la mort de la forme, et à retirer ses billes du chantage mondial à la Vie, et à sa Vie. Car la Vérité de la puissance vitale est en lui.

Il n'y a rien dans la Vie, ni dans tout l'univers, ni au-delà, qui s'oppose à ce que l'être humain puisse s'allier à l'éternité de la Vie, hormis son propre attachement archaïque à la forme, par confusion narcissique avec le potentiel collectif.

Bien au contraire, l'être humain est attendu les bras ouverts à la grande fête universelle de la Vie!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Athena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 192
Date de naissance : 26/01/1973
Age : 44
Localisation : Rhône-alpes
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: La Voie du Bushido   Sam 13 Déc 2014, 21:25

Lecture du moment qui me semble en lien avec ce dont tu parles Sphinx :

Extrait: Le sourire du courage de Chögyam Trungpa

"L'art du guerrier s'est d'être très tendre, sans peau, sans tissu, tout nu, à vif.
C'est d'être gentil et doux,
On a renoncé à endosser une nouvelle armure.
On a renoncé à se constituer une couenne dure.
On est prêt à exposer au monde sa chair nue, ses os et sa moelle.

Cette façon de parler n'est pas seulement une métaphore.
C'est ce qu'il faut faire quand on doit véritablement pourfendre un ennemi,
quand on est au combat où dans un duel de sabre, comme dans les films de samouraïs.
Il ne faut pas être trop craintif.

Un duel à l'épée, c'est réel, aussi réel que de faire l'amour à un autre être humain.
Je parle ici d'expériences directes, pas d'analyse psychologique.

Avant de pourfendre l'ennemi, regardez-le dans les yeux et sentez cette tendresse.
Puis frappez.
Quand vous entaillez votre ennemi, votre cœur compatissant devient deux fois plus grand.

Il s'enfle, il devient un grand cœur, ce qui vous permet donc de pourfendre l'ennemi.
Si votre cœur est petit, vous ne pouvez pas faire cela correctement.

Bien sûr, la conquête d'un ennemi n'exige pas qu'on le coupe en deux,
il peut suffire de le mettre à l'envers, la tête en bas.
Mais il faut être ouvert à toutes les éventualités.

Quand le guerrier connaît à fond ce que c'est que d'être vif,
il n'y a plus de place pour manipuler la situation.
On va simplement de l'avant, et on présente la vérité sans la moindre crainte.
On peut être ce que l'on est de manière très directe et ordinaire.

La tendresse amène la simplicité et le naturel.
c'est presque être comme simple d'esprit.

On ne peut pas devenir un guerrier retors, savoir tirer des astuces de son chapeau et anéantir les arguments de ceux avec qui on n'est pas d'accord.
ça ce n'est ni se cultiver soi-même, ni prendre soin des autres.
Un tel comportement détruirait toute possibilité de société éveillée.
Il n'y aurait alors aucune société éveillée.
Il n'y aurait alors aucune société,
seulement des gens épars.

Au contraire, les guerriers sans peur de Shamballa sont des guerriers très ordinaires, à l'esprit simple.

Voilà le point de départ pour développer la vraie bravoure..."
Revenir en haut Aller en bas
http://espritderencontrer-a.forumactif.com/index.htm
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Voie du Bushido   Mar 16 Déc 2014, 02:52

Prendre soin de son adversaire est l'approche fondamentale de l'Aïkido, il me semble.

Si l'on est fermé à l'autre, alors on ne connaît pas l'adversaire, et on ne peut pas réagir naturellement, spontanément, correctement, à la relation qui se déroule. Car le mot "combat" représente l'apprentissage relationnel.

Si l'on est pas présent à l'autre, au cœur d'un combat, alors on n'est pas présent du tout, et on ne peut pas combattre véritablement. Car être présent, c'est ne pas spéculer, ne pas mettre en boîte l'adversaire, mais l'intégrer authentiquement dans une relation sans cesse actualisée.

Le fondement essentiel est celui de l'éthique: la protection de toutes les Personnes dans tous les cas. Combattre, en définitive, c'est promulguer l'éthique en toute circonstance.

La tendresse, c'est l'acuité émotionnelle du souci de l'autre.  C'est la souplesse relationnelle rendue par la fermeté de l'Esprit, devenu simple, et donc circulaire, cohérent. Un Esprit qui a accepté de mourir sublimatoirement à ses incongruités immatures.

Et donc, cela correspond à ce que je propose dans ce fil, en effet.


Amitié,

Steph


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaze

avatar

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 54
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Loisirs : Chercheur d'or
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: La Voie du Bushido   Sam 18 Juin 2016, 21:26

Sphinx, es-tu d'accord avec cette citation d'un traité de Tai Chi Chuan ?
"La force prend racine dans les pieds, se développe dans les jambes, est contrôlée par la taille, et se manifeste dans les doigts."
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Voie du Bushido   Dim 19 Juin 2016, 05:03

En effet, cela correspond à l'expérience de dynamique Sacrée que j'ai eue avec une "Amie" à distance!

L'ancrage de la dynamique se réalise dans les pieds. La dynamique alors tournoie dans les jambes, et est régulée sexuellement au niveau du bassin, puis maîtrisée à la taille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaze

avatar

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 54
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Loisirs : Chercheur d'or
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: La Voie du Bushido   Dim 19 Juin 2016, 17:19

Ca doit être particulier de ressentir cette dynamique dans les jambes...
Est-tu d'accord avec mwa que le système nerveux, et les nerfs en général, sont à la fwa acteurs et véhicule de l'information ? Donc si on accumule assez de tension, on peut observer un phénomène qu'il me semble vivre, que j'ai un peu de mal à expliquer. J'ai regroupé suite à quelques recherches la symbolique des mains :
- le pouce représente les parents
- l'index représente les frères et soeurs
- le majeur le Soi
- l'annulaire le conjoint et la conjointe
- l'auriculaire les enfants
Ensuite, de manière quasi spontanée, mes mains ont "exercées" certains symboles, tel que :
Celui-ci :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-----> un annulaire retranché représenterais "la conscience du manque" du partenaire
Ou celui-là :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-----> le "shaka" des hawayiens, qui selon moi représenterais hypotétiquement la "sécurité"
Ce types de phénomènes rappelles les mudras hindous... et je pense que ces gestes peuvent traduire une forme de Rituel, basée donc sur la Gestuelle, dans une sorte de condensé de l'information dans une partie du corps.
As-tu déjà rencontré ce genre de phénomène, Sphinx ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Voie du Bushido   Dim 19 Juin 2016, 18:00



C'est typiquement la posture. Elle synthétise corporellement une certaine position spirituelle de conscience. Il n'y a pas de mouvement relatif dans la dynamique Sacrée, car la dynamique Sacrée est le seul mouvement, harmonique, vibratoire, qui existe. Il y a un enchaînement de postures qui ne sont pas reliées entre elles par un quelconque mouvement, postures qui représentent des états de conscience.

La succession des postures est une forme de communication significative.


Le vortex qui se lance dans la dynamique Sacrée est de nature éthérico-énergétique. C'est comme un moteur qui se lance et qui fonctionne tout seul, sans besoin d'un carburant (besoin qui déboucherait sur une prédation qui n'existe plus à ce stade de conjugalité). LE carburant est tout simplement l'accès naturel du Couple Sacré à l'énergie du point zéro Christique, le pur potentiel central, le Tao.

La régulation sexuelle du vortex fait penser à l'action d'un carburateur, agissant par "micro-sucions" répétitives. Les bassins sont imbriqués l'un dans l'autre, à distance, si bien que je ressentais, sans douleur, mais nettement, les os du bassin de mon "Amie" dans le mien. Et je percevais en plus de mes sensations sexuelles "mécaniques", non narcissiques, celles de mon "Amie".

Au plus le vortex nous entraînait, au plus nous étions repoussés l'un et l'autre vers l'extérieur au niveau des tronc, écartés l'un de l'autre à ce niveau. Et c'est d'ailleurs à mon avis par manque de cohésion de la structure conjugale au niveau des troncs (et donc du Cœur), que nous avons finis par être éjectés du vortex, sans aucun dommage toutefois!


Version occidentale de Fuxi et Nuwa, le Rebis:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une cohésion doit s'effectuer au niveau du tronc.




_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaze

avatar

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 54
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Loisirs : Chercheur d'or
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: La Voie du Bushido   Lun 20 Juin 2016, 16:23

Ok okay Sphinx, c'est clair pour mwa :) Onretrouve l'équerre et le compas...

Une autre question, qui s'éloigne un peu du sujet mais bon... quelle est selon twa la différence entre une Messe blanche et une Messe nware ?

J'aimerais aussi aborder le thème du cri primal... c'est un élément qu'on peut retrouver un peu partout... dans certains sports de combat nottament, il est nécessaire de pousser un cri avant d'aborder le combat. Chez les animaux, on retrouve le loup qui pousse son cri à la pleine lune. La vie commence par un cri et finit par un cri. Enfin, on retrouve le Cri avec un grand "C" dans le Coran...
Un bel exemple de cri primal extrait du film Garden State (la BO est magnifique !) :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Voie du Bushido   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Voie du Bushido
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crpe 2010 3eme voie....?
» Les abeilles en voie de disparition?
» Vidéo documentaire "La voie lactée"
» Enseignement: Pourquoi recherchons-nous une voie spirituelle?
» Voie du détachement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: