ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Mer 11 Juil 2007, 16:05

LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS

Les influences des médias dans la société

 

Bonjour !

Vous avez probablement parcouru plusieurs sites ou livres dédiés à ce thème, peut être en avez-vous entendu parler ou des livres ou des articles qui traitent de ce sujet. Peut-être voulez-vous en comprendre un peu plus sur le sujet ?
Eh bien vous êtes à la bonne adresse !
J'espère que ce que je vous propose ici, vous offrira clarté et des informations les plus complètes possibles. Ce site à été composé pour vous inviter à la réflexion sur les influences que les médias ont dans notre vie.

Je parlerai plus particulièrement des dangers de la musique, des médias et de ses dérivés et de ses influences sur notre esprit et finalement quels en sont les conséquences dans la société.
Tout ce que vous trouverez dans ce site ne parle pas forcément que de subliminal, mais peut y être apparenté dans la mesure où l'on peut parler de manipulation cérébrale, psychologique, émotionelle et sociale. Les médias gèrent la perception du public, c'est un fait.
Quelles sont les techniques utilisées pour influencer notre esprit ou notre perception à notre insu?

L'affaire est complexe, subtile et pernicieuse... elle pénètre dans nos esprits sans que nous nous en rendions compte. C'est progressif, presque indécelable.

La musique, les jeux, Internet et les autres médias ont une influence non négligeable sur notre société. Comment? Au fur des chapitres vous pourrez comprendre mon message.



Je vous démontrerai que les médias en général (musique, films, jeux vidéos, pubs, Internet, art, ...) peuvent devenir des moyens de manipulation, d'influence et de propagande privilégiées par l'industrie audio visuelle, ou de la mode, elle aussi influencée par la musique ou vice versa, visant plus particulièrement nos jeunes, plus influençables, pas toujours en état de prendre du recul, en quête d'une identité dans ce monde devenu tellement rapide, exigeant et matérialiste !


Pour les instigateurs d'une telle industrie, leur but primaire est de créer une dépendance afin de les pousser à une consommation musicale, vos stimuli sont "chatouillés": acheter les CD, les multiples produits dérivés de marchandising, les tickets de concerts, ... Ce groupe jeune, vulnérable, naïf,  bien ciblé et étudié constitue leur plus gros potentiel commercial, leur plus importante entrée d'argent. Ils y accordent donc une attention très particulière et privilégiée.


J'essaye ici d'être le plus objectif possible, de vous faire un exposé et un condensé de mes découvertes, tout en restant le plus complet possible. Je n'y suis pas arrivé tout seul, pour la crédibilité de mon étude, je me suis, bien entendu, servi d'études de scientifiques ou spécialistes reconnus dans la matière, enrichis de mes propres observations.


Je suis amateur de psychologie et de musique, je ne me considère pas comme spécialiste de la musique. Cependant, toutes les études et analyses approfondies que j'ai pu faire, font de moi un autodidacte en la matière. Ma formation journalistique m'a aidé à rédiger ce site de façon claire, systématique, accessible et compréhensible pour tous, surtout pour les jeunes.

La somme de ces recherches et observations, couplée à différentes études de psychologie, m'ont permis de mieux appréhender les différents processus neurologiques, émotionnels, psychologiques et sociaux qui interviennent dans le sujet que je vous présente ici.


Vous comprendrez que ma démarche est loin d'être celle de beaucoup de conspirationistes, les plus fréquents sur le Net ou dans la littérature. J’ai trié avec soin toutes ces théories du complot et légendes urbaines. Tout ce que vous lirez ici est fondé, prouvé et traçable. Lorsque le doute s’est fait sentir ou confirmer, je les ai éliminés ou je les cite comme non avérés, ceci à titre informatif.

Est-ce juste la curiosité qui vous amené ici? Qu'à cela ne tienne, lisez, écoutez et regardez ce que je vous expose, cela vous ouvrira peut être l'esprit sur les enjeux en cours.

Il se peut que vous soyez sceptique ou choqué par ce que vous allez lire et entendre. Les avis sont toujours partagés, il suffit de lire tout ce que le Net ou une bibliothèque met à notre disposition : Il y a ceux qui trouvent que "c'est tiré par les cheveux" et puis d'autres qui militent contre. Lisez les commentaires des internautes et vous trouverez ces deux catégories de personnes. Je les publie en toute ouverture d'esprit, sans censure.
Moi, je vous dirai que ce n'est pas toujours aussi noir/blanc... il faut parfois nuancer les choses, les mettre dans un contexte et utiliser un minimum de bon sens. Je n'aime pas l'extrémisme, c'est pourquoi j'essaye d'exprimer tout cela avec objectivité. Libre à vous d'y donner vos propres interprétations, après lecture.



Je suis convaincu que la musique, les jeux vidéos, les films, les publicités, ... influencent nos jeunes et est une des causes principales d'agressivité et de leur mal être. La musique, telle une drogue, peut provoquer une dépendance, qui causera plus de dégâts qu'un "joint" car il touche l'esprit et la conscience. Cela devient alors tellement plus complexe à déceler et à accepter… mais les témoignages sont là, les victimes aussi,… Les parents sont alors désemparés et impuissants devant tant de questions...

La science le démontre aussi, les psychologues tirent, de leur côté, la sonnette d'alarme. La musique et les médias influencent les perceptions des jeunes et créent trop de stéréotypes sexuels, raciaux ou sociaux! Tous les jeunes ne sont pas en état de prendre le recul nécessaire qu'ils devraient prendre pour faire la différence entre fiction et réalité... la société accepte de plus en plus et est très tolérante vis à vis des médias. Omniprésents, ils font partie de la composition familiale.


Je ne ferai aucun amalgame, chaque individu est différent et réagira différemment, néanmoins il y a des tendances de société, une certaine dérive et mutation de culture et des faits qui, eux, sont indéniables. Il y a des choses qui sont devenues "normales" alors qu'elles ne le sont pas. Nous vivons littéralement dans un monde ou le mal est appelé bien et le bien est appelé mal. La violence devient quelque chose de normal et est le plus souvent excusée... la violence est aujourd'hui acceptée comme un moyen d'expression. Expression, certes, mais pourquoi?
Combien de fois ne voyons-nous pas des émissions populaires tirer le peuple vers le bas, et l’on trouve cela normal ? Les chaînes, friandes d'Audimat, repoussent à chaque fois les limites atteintes la saison précédente... Le CSA tolère, lui aussi, forcé par cette mutation de culture à faire plus de concessions.

Comment pouvons-nous attendre de nos jeunes qu’ils apprennent à communiquer sans violence si cette même violence les entourent ? Si on leur autorise à croire, dans leur solitude, que la musique est leur seul confident...
Comment nos jeunes gens doivent-ils apprendre à respecter les femmes si l’image de la femme est stéréotypée dans les médias, si on lui apprend que la femme est un objet sexuel ou de convoitise ou encore de statut ? Comment peuvent-ils respecter la vie si à longeur de journée ils écoutent de la musique dépressive, qui parle de mort, de haine voire de suicide? Les blogs sont devenus des journaux intimes où les jeunes expriment leurs sentiments et publient leurs photos sombres et macabres, tout comme leurs poèmes. Le matérialisme est devenu incontournable et est symbole de réussite et de succès dans la société, quel est le rôle des médias ici ?



Parfois un grand coup de massue réveille les esprits. Peut-être que ce que vous allez lire sera ce "coup de massue". Ce site à été créé pour éveiller votre esprit et poser des jalons qui pourront vous mettre en garde.
Ce que vous lirez ici sont des faits avérés, basée sur la science et les études disponibles. Dans certains cas, je donnerai ma propre vision des choses, conclusions alors fondées sur mes recherches et observations. Dans ce dernier cas de figure, cela n’engagera que moi. Je le signalerai.


Ma présentation est divisée en différents chapitres que vous pouvez, à votre rythme, consulter dans le menu à gauche. Il y a parfois des sous menus qui complèteront ou illustreront certains chapitres.

Je vous conseille de les lire dans l'ordre afin de mieux comprendre le message que je vais vous passer, pour qu'il soit plus clair et cohérent.



Alors, à vous, de juger.



Bonne lecture!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
extrait:
Une multitude de psychologues et neurologues sont d’accord sur ce point : la musique influence notre comportement et peut véhiculer quelque chose de bon ou de nuisible.
Elle peut nous reposer ou nous motiver, voire nous exciter. Elle peut aussi contribuer à la guérison. Parfois même, telle une drogue, elle peut en avoir les mêmes effets : on ne peut plus se passer de certaines chansons ou artistes et on peut écouter une même chanson en boucle des journées durant.


Pour constater que la musique influence notre comportement il suffit, par exemple, de penser l'attitude d'automobilistes dont le son de leur autoradio est tellement fort qu'on a l'impression que le véhicule avance par la seule puissance des hauts parleurs !
Il est reconnu que le type de musique que nous écoutons influence notre comportement au volant.
Les commerces egalement font usage de la musique en fonction de la clientele ciblee.
Dans un commerce de mode, vous aurez le plus souvent de la musique qui attirera la clientèle bien ciblée souhaitée. Les jeunes en particulier, se sentiront à l'aise dans cet univers qui leur est familier, ils reconnaissent leur propre musique dans le magasin.
Des expériences ont démontré ce phénomène. Mettez de la musique classique dans un commerce branché, il fera fuir les jeunes, même si leurs marques préférées de chaussures ou de vêtements y sont présentes…
Il en est de même dans toutes les autres situations : la musique que nous écoutons et son volume nous influencent.
La musique fait partie intégrante de notre vie, et c'est tant mieux! Je ne peux pas imaginer un monde sans musique!

Notre cerveau perçoit beaucoup plus que nous ne pouvons l’imaginer. N’oublions pas que le cerveau est la partie la plus complexe et la moins connue de tout le corps humain… Les scientifiques sont encore loin d'avoir tout compris... De plus, le facteur émotionnel entre en ligne de compte et cela complique encore plus les choses.
Nos cinq sens perçoivent beaucoup plus d'informations que notre conscient n'arrive a décrypter, mais les informations sont bien perçues par le subconscient et excite ces sens.

Nous ne ressentons pas tous la même chose dans une situation identique et nos réactions individuelles peuvent être totalement différentes, même si, pour les psychologues, une certaine ligne de reconnaissance est perceptible.

Nous avons tous notre bagage psychologique et ce bagage nous rend tous différents et heureusement ! Mais cela rend toute recherche scientifique plus complexe.

Sans savoir ce que l'on voit ou entend, une multitude d'informations peuvent pénétrer dans notre cerveau à notre insu. Plusieurs scientifiques tentent de comprendre ce processus depuis plus de 30 ans.


DÉFINITION:



Le mot "subliminal" vient des mots latins qui signifient: "sous le seuil" de la conscience.
Le subliminal va donc pénétrer notre "subconscient" (en dessous de notre conscience).


Ce procédé excite bien les sens, les mécanismes en jeu ne sont pas encore détectés, mais il semble que le cerveau effectue sans cesse un tri de toutes les informations qu'il reçoit et qu'il n'applique pas les mêmes filtres à tous les niveaux de conscience.
Il est aujourd’hui prouvé que notre cerveau influence nos émotions sans que le cerveau cognitif (la partie du conscient) y ait eu accès.
Que ce soit sonore ou visuel, un son ou une image subliminale est indétectable a l'oeil nu ou inaudible a l'oreille, mais le cerveau traite ces informations malgré tout !

Ce processus est richement démontré par divers professeurs et scientifiques du monde entier par une multitudes d'études et expériences, tant sur l'être humain que sur les animaux. Les impacts de ce processus peuvent être d'ordre très différents selon le contexte, l'âge de la personne soumise et le niveau de réceptibilité de la personne qui le subit. J'en ferai plus loin rapport dqns le chapitre scientifique.



Il y a plusieurs formes de messages subliminaux.  

Ceux dits de type "formels", des mots et/ou phrases à plusieurs sens et ceux d'ordre visuels: "l'image subliminale" très présente dans la publicité, les clips vidéos, les jeux vidéos, les illustrations, certaines oeuvres d'art...

Le CSA, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, instance française de régulation du secteur audiovisuel, connait le procédé et en tient compte lors de ses contrôles des programmes télévisés.

QU'EN PENSE ET QUE FAIT LE CSA?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

... quelques bougies à la lavande et à la rose musquée  ...pour etre plus calme...

je vous conseille aussi  ,avec beaucoup de DISCERNEMENT cependant de visiter cette page:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dernière édition par AMBRE le Mar 21 Juin 2016, 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
herveh_59



Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 5
Date de naissance : 23/04/1976
Age : 42
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Jeu 12 Juil 2007, 09:07

Pour passer à la pratique, il y a cete video, où deux publicitaires se laissent pieger par des messages subliminaux, assez édifiants...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

concernant Marylin manson et autres, j'avoue qu'il m'arrive de les ecouter, juste pour "décompresser", pour dire de lacher ce que j'ai en moi... Pour queen, je conseille Bohemian rhapsodie, j'ai des frissons et je pleure (un petit peu) à chaque fois... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

bisous
Hervé
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Jeu 12 Juil 2007, 11:34


Merci de ton intervention Herveh_59...

EDIFIANT LA PREMIERE VIDEO!

et moi aussi j adore Queen!
..et je pleure sur Bohemian rhapsodie!!!!!!!!!!

beau début de journée avec cette chanson dans les oreilles!
quel bonheur de revoir cette vidéo!

merci

:113:

Ecoutez plutôt les exemples ci dessous et jugez en vous-même, c’est assez étonnant !
voir les vidéo!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
_________________
t Ambrasse
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Jeu 26 Juil 2007, 12:47

en complément sur Alister Crowley, nom souvent cité dans ces textes ci dessus:
Crowley dans la culture populaire  [modifier]
Crowley a exercé une influence significative sur l'œuvre de musiciens de rock tels que David Bowie, Jimmy Page, Ozzy Osbourne du groupe Black Sabbath (écouter à ce sujet un de leur morceaux les plus célebres "Mr. Crowley"), Jaz Coleman, chanteur de Killing Joke, et les groupes Iron Maiden, Coil, Cradle of Filth et les Beatles — son visage apparaissant sur la pochette de leur album Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band.

Sur un de ses albums solos "Inside Of Emptiness" le guitariste des Red Hot Chili Peppers John Frusciante présente 3 chansons inspirées de sa vie écrites durant la lecture de ses textes  : “Emptiness”, “I’m Around” et “666”. Crowley est aussi la principale source d'inspiration du groupe de Black/Death Metal Behemoth.

Jimmy Page, le guitariste du groupe Led Zeppelin, qui lui vouait une admiration considérable, a racheté son manoir de Boleskine qu'il a ensuite revendu.

L'auteur britannique Alan Moore a également étudié Crowley, qu'il cite directement dans sa série Promethea, dans un numéro spécialement consacré à la magie et aux tarots.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chaque secte satanique possède ses rites qui prévoient l’utilisation des enfants mais tout ceci est habilement caché. Le traumatisme subi sera enregistré mentalement par le mineur qui, victime d’autres traumatismes consécutifs aux violences subies se confiera à des thérapeutes qui noteront ce qu’ils constatent mais ne seront pas en mesure d’apporter la moindre preuve sur les causes des dégâts psychologiques constatés.


L’abus rituel, le rituel satanique ou à tendance satanique, la pédo-criminalité déguisée en rituel ont en commun la violence de tous types sur les animaux, les êtres humains particulièrement les jeunes, les enfants, les femmes, l’usage de substances hallucinogènes, de stupéfiants, d’hypnotisants, de sang humain ou d’animaux. (voir Anton Long dans « L’Ordre des neuf Anges » qui sévit partout en Europe, et Alister Crowley dans son « Liber Legis »).


La nouvelle secte satanique appelée « Blaue Rose » est beaucoup plus destructrice. Elle est composée d’éléments racistes, de rock metal, de psycholitique et surtout d’incitation au suicide et autres divers crimes célébrés par une chanson de rock transgressive. Cette secte s’est rapidement développée à partir de l’Allemagne vers les pays limitrophes et a causé des suicides de groupes de mineurs.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dernière édition par AMBRE le Mar 21 Juin 2016, 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Sam 05 Jan 2008, 10:56

mise à jour du site

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

19 DECEMBRE 2007
Infos complémentaires dans le chapitre "UNE VISION SCIENTIFIQUE"



27 NOVEMBRE 2007
Nouvelle mise en page pour une meilleure lisibilité et une navigation plus claire.

Dans le chapitre "UNE VISION SCIENTIFIQUE" et
"LES EXEMPLES VISUELS - PAGE 2"
Compléments d'informations sur le phénomène de neuromarketing dans les médias et en particulier dans la publicité.
Les agences de publicité collaborent avec des neuroscientifiques afin de connaitre des techniques qui stimuleront des zones précises de notre cerveau qui nous poussera à acheter ou connaître leurs produits. Nos cerveaux sont vendus aux marques !

Exemple de la légende et rumeur sur le logo Volkswagen, vous pourrez voir la vidéo controversée, mais trucquée. A côté, vous verrez la vidéo contradictoire et réelle.



16 NOVEMBRE 2007

NOUVEAU chapitre "LE LANGAGE INVERSE"

Suite à un intérêt croissant sur le sujet, il fait à partir d'aujourd'hui partie des grands thèmes présents dans le menu du site.

Exclusif dans lesubliminal.fr !
Exemple nr 5 : LE LANGAGE INVERSE : LES CELEBRITES FRANCOPHONES
Vous pourrez entendre de nouveaux exemples décryptés de langage inversé chez quelques célébrités francophones. C'est époustouflant !



7 NOVEMBRE 2007

Dans le chapitre "UNE VISION SCIENTIFIQUE"

Plusieurs extraits et citations issues du livre "PSYCHOLOGIE DES FOULES"
de GUSTAVE LE BON enrichissent cette étude des influences qu’une foule peut avoir lors de concerts ou de sorties en boites de nuits.

30 OCTOBRE 2007
Dans le chapitre "LES EXEMPLES VISUELS"
Exclusif dans lesubliminal.fr !
Visionnez les versions originales et les séquences modifiées des film LE ROI LION et BERNARD ET BIANCA des Studios Disney.
Dans le souci de publier des faits avérés et de garantir la véracité de ces dires, je me suis mis à la recherche de cette vieille vidéo en question afin de corroborer l'authenticité de ces anecdotes. Recherches recompensées qui permettent de confirmer les polémiques, vous pouvez vous-même constater, grâce aux images d'archives, qu'il y avait bien des images subliminales dans ces films.




27 OCTOBRE 2007
Dans le chapitre
"LES EXEMPLES SONORES, AUSSI DANS LA CHANSON FRANCAISE" :
Exclusif dans lesubliminal.fr !
Chanson nr 23 : GREGORY LEMARCHAL
Dans cette chanson nous pouvons entendre des messages inversés bouleversants, chantée à l'origine par Daniel Balavoine.
Remerciements à Jérémie Streap.



23 OCTOBRE 2007
Dans le chapitre "LES EXEMPLES VISUELS" :
IMAGES SUBLIMINALES DANS LA PUBLICITE.

Une nouvelle photo prise dans un cinéma aux Etats-Unis. Hasard ou provocation ?



IMAGES SUBLIMINALES DANS LES FILMS ET DESSINS ANIMES.

Complément d’informations sur les cas Disney.

nouveau le forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par AMBRE le Mar 21 Juin 2016, 18:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Une liberté sous surveillance électronique   Mar 08 Jan 2008, 19:26


Une liberté sous surveillance électronique



Notre liberté est en permanence sous haute surveillance électronique. Les technologies informatiques ont permis d'augmenter ce que les spécialistes appellent notre "traçabilité". Nos activités, nos conversations, nos goûts et nos centres d'intérêts laissent des traces dans les multiples systèmes informatiques qui gèrent notre vie quotidienne. Toutes ces données sont collectées, centralisées et mémorisées par des organisations publiques ou privées qui peuvent connaitre à tout moment le "profil" de chaque individu.

Fichiers informatiques, téléphones portables, internet, association de la carte de crédit et du code barre, réseau Echelon, voici les moyens par lesquels notre liberté est devenue très surveillée...




Les fichiers
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les fichiers des administrations et des sociétés privés rassemblent de nombreuses données personnelles sur des millions de citoyens ou de consommateurs. Ces données sont inoffensives tant qu'elles sont éparses, réparties dans de multiples systèmes informatiques. Mais en utilisant des techniques familières aux pirates informatiques, des "organisations" qui s'en donnent les moyens peuvent facilement pénétrer ces systèmes, afin de collecter et centraliser toutes ces informations.

De nombreuses sociétés fondées ces dernières années (principalement aux Etats-Unis) sont spécialisées dans la collecte d'informations individuelles, officiellement à des fins commerciales. Mais ces fichiers privés commencent à rassembler des millions de profils individuels très précis de consommateurs répartis dans l'ensemble des pays occidentaux. Les informations de ces fichiers sont vendues à quiconque souhaite les acheter.



La carte de crédit associée au code-barre

Les dépenses effectuées avec une carte de crédit permettent de retracer nos déplacements, mais aussi de connaitre très précisément les produits achetés par une personne.

Pour optimiser la gestion des stocks et la comptabilité, les systèmes informatiques des magasins mémorisent de façon conjointe les numéros de carte et les codes-barre des produits achetés. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Si par exemple le produit est un livre, le code barre permet de savoir QUEL livre, et ainsi de connaitre le profil culturel ou politique de l'acheteur.

L'association du code-barre et du numéro de carte de crédit signifie l'association automatique de produits identifiés avec des consommateurs identifiés.



Les téléphones portables

Tout le monde sait qu'avec un récepteur de type scanner (dont l'usage est illégal mais dont la vente est autorisée), il est très facile pour n'importe qui de réaliser des écoutes téléphoniques sur les portables.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ce que l'on sait moins, c'est que le portable permet de localiser à tout moment son propriétaire, même hors-communication, en position de veille.

Car pour recevoir un appel, il est techniquement indispensable que les systèmes de l'opérateur puissent localiser l'abonné, pour déterminer la cellule locale qui lui transmettra l'appel. Les téléphones portables émettent donc en permanance un signal pour indiquer leur présence aux cellules les plus proches.

Le téléphone portable est donc un véritable collier électronique. Un collier volontaire, et payé par celui qui le porte.


Le réseau Echelon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le réseau Echelon est un système automatisé d'écoute des communications, quel que soit leur support: téléphone, fax, eMail, satellites.


Le réseau Echelon a été mis en place depuis 20 ans et dans le plus grand secret par 5 pays anglo-saxons: les Etats Unis, la Grande Bretagne, le Canada, l'Australie, et la Nouvelle Zelande. Le réseau Echelon est principalement gérée par la NSA, l'agence de renseignement électronique américaine.

L'idée géniale d'Echelon est d'utiliser les technologies de reconnaissance vocale pour repérer automatiquement des mots-clés dans les conversations écoutées. Les mots-clés à repérer sont choisis par les officiers d'Echelon en fonction de l'actualité et des objectifs du moment.

La technique d'écoute étant automatisée, un très grand nombre de communications dans le monde peuvent être enregistrées et traitées chaque jour. Seules les communications contenant les mots-clé sont sélectionnées pour une écoute humaine.

Echelon peut ainsi analyser 2 millions de conversations par minute. Chaque jour, Echelon intercepte 4,3 milliards de communications, soit presque la moitié des 10 milliards de communications échangées quotidiennement dans le monde.

L'existence de ce réseau n'a été révélée par les médias qu'en 1998, à l'occasion d'un rapport du Parlement Européen, qui reprochait à Echellon de violer "le caractère privé des communications de non-Américains, dont des gouvernements, des sociétés et des citoyens européens".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A lire sur le Web...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] le dossier Echelon publié par le site du Monde Diplomatique
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] une très intéressante étude du Parlement Européen sur les "techniques de contrôle politique" tels que le réseau Echelon ou les logiciels de surveillance et d'identification des foules

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] la résolution votée par le Parlement Européen à propos d'Echelon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] la page Echelon sur Terre Sacrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] la page Echelon sur Cyberzoide (qui propose d'autres articles sur le thème "techno-parano")

Livres...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] le rapport européen sur Echelon


suite

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par le Mar 08 Jan 2008, 19:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Mar 08 Jan 2008, 19:45

Fichage systématique sur Internet
Depuis le mois de mars 1995, la société Dejanews stocke les nom, prénom, courriers échangés et e-mail de tous les internautes qui participent aux news (forums de discussion, en français). Elle détient déjà des informations sur pas moins de 3,5 millions de personnes ! En France comme aux Etats-Unis, la législation interdit le rassemblement de données nominatives nous concernant, comment ce fait-il que Dejanews n'en fasse qu'à sa tête ?

Mais pourquoi le fait-elle ? Il serait très intéressant (et inquiétant ?) de savoir ce que deviennent toutes ses informations. Sont-elles revendues à d'autres sociétés commerciales comme il est de coutume ? Il serait tout à fait réalisable de monter des dossiers avec ces informations et de nuire à quelqu'un : par exemple de dénoncer l'homosexualité d'un jeune homme à son patron, d'intercepter l'adresse de la maison secondaire d'un riche négociant... Une telle banque de données est une véritable menace car n'importe qui peut y piocher des informations. Tenez, aller dont rechercher le dernier message que votre femme a envoyé sur un forum : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec un peu de chance vous y trouverez la preuve qu'elle a un amant et qu'elle vous trompe depuis déjà de nombreuses années, et moi, j'aurais été le responsable de votre procédure de divorce...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Mar 08 Jan 2008, 19:49


[/quote]
Les progrès technologiques offrent de puissants moyens de surveiller les
citoyens. Mais la riposte s'organise

Le Monde Edition du mercredi 1er novembre 2000

Orwell l'a imaginé, Internet l'a fait ! Lorsqu'il écrit 1984, il y a plus
d'un demi-siècle, le romancier britannique ne se doute certainement pas que
Big Brother, incarnation virtuelle d'un pouvoir tutélaire omniprésent et
omniscient qui espionne les foules dans les moindres recoins de leur
intimité pour mieux les contrôler, trouverait une seconde jeunesse à l'aube
des années 2000. La faute au progrès technologique, commencent à dire
certaines voix. L'inquisition généralisée « devient tout à fait réalisable,
voire banale, grâce à l'Ordinateur doublé de la Toile », prévient François
Brune dans son dernier ouvrage Sous le soleil de Big Brother
L'Harmattan).« L'organisation de notre 'cité' n'est pas la même, pas tout à
fait ; mais tout se passe comme si, et les satellites désormais nous suivent
à la trace, et le vertige d'Internet ne semble subjuguer les humains que
pour mieux les ficher. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par AMBRE le Mar 21 Juin 2016, 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Ven 11 Jan 2008, 13:03

Citation :


Faire ses recherches sur le web en toute confidentialité
vendredi 11 janvier 2008 par Jurian Sterk

La confidentialité des déplacements, des recherches et des échanges est un luxe de plus en plus rare pour le commun des internautes. Le 20 décembre 2007, Google a reçu le feu vert de l’autorité américaine de la concurrence (Federal Trade Commission) pour son rachat de la régie de publicité en ligne DoubleClick. La spécialité la plus controversée de DoubleClick est l’utilisation de cookies (mouchards) qui permettent de tracer les déplacements des utilisateurs sur le Web et par conséquent de présenter au chaland numérique une publicité mieux ciblée.
Google, lui, a fait de la publicité contextuelle, liée aux requêtes sur son moteur de recherche, le principal pilier de son modèle économique. Le géant californien utilise aussi son système de messagerie électronique, Gmail, pour afficher à l’écran des liens sponsorisés ad hoc après l’analyse du contenu des messages personnels.

Le réseau social FaceBook n’a pas plus d’appréhension concernant l’utilisation de données personnelles à des fins mercantiles. Mark Zuckerberg, fondateur du système, a déclaré en novembre 2007, devant des annonceurs américains, qu’il allait les "aider à faire partie des conversations quotidiennes entre les membres du réseau" (Le Monde daté dimanche 11-lundi 12 novembre 2007).

"L’utilisation des données personnelles n’est pas neuve, rappelle Olivier Andrieu, webmestre d’abondance.com, site spécialisé sur les moteurs de recherche. Toutefois, l’accélération de leur utilisation, via notamment les nouveaux réseaux sociaux, accroît la prise de conscience par les internautes de l’importance de l’enjeu."

A contre-pied de la recherche systématique de données personnelles, il existe un méta-moteur qui s’engage à garantir la confidentialité des requêtes de ses utilisateurs. Le néerlandais Ixquick, décliné en 17 langues dont le français, rassemble la puissance de recherche d’une douzaine de moteurs de recherche parmi les plus utilisés. "Nous effaçons toutes les données des recherches personnelles des utilisateurs", explique Alex van Eesteren, porte-parole de Ixquick. "L’adresse IP (pour Internet Protocol : numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet) d’origine ne remonte jamais jusqu’au moteur sollicité", précise-t-il.

La protection des données personnelles est l’une des pierres angulaires d’alpha.search.wikia.com, moteur lancé cette semaine par Jimmy Wales. Ce nouveau venu sur le marché de la recherche en ligne n’est pas le "Google Killer", souligne le fondateur de Wikipédia dans le New York Times du 7 janvier. Mais une solution alternative que la communauté des internautes devra construire comme elle a façonné la première encyclopédie en ligne.


--------------------------------------------------------------------------------

(source)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Dauphin

avatar

Masculin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 74
Date de naissance : 11/04/1964
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Ven 11 Jan 2008, 20:49

Il existe également un autre moteur de recherche intéressant et "discret", je vous donne le lien: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon surf à tous!

Dauphin :95:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terrenouvelle-ecovillages.be
François

avatar

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 39
Date de naissance : 05/12/1982
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Sam 12 Jan 2008, 21:53

L'informatique, c'est juste des 1 et des 0. (pareil pour gsm, et toutes les ondes) Et la soit disante sécurité et confidentialité que beaucoup croyent avoir est de 0%. Aucun ordinateur relié à la toile n'est à l'abri.

Et quand on sait comment faire, peut importe les sécurités, les pare feu.

Bien sur que google, et plein de moteur de recherche et autres nous espionnent. La première chose que je fait quand je réinstalle mon ordi, je supprime le mouchard de ce méchant Bill Gates.

Le traffic pour les IP est gros comme pas possible. Chaque fois que télé2 se fait 50€, Belgacom s'en fait 20.

L'informatique est l'un des secteur où il y a le plus de magouilles, car aujourd'hui rien ne fonctionne sans ça.

Et je considère Internet et le P2P comme une sorte de communisme, car on nous incite a le faire et après on nous traduit en "justice"..... Mais ce n'est pas le sujet.

Je ne le fait pas mais apparement il suffit de mettre une pièce jointe (un message incompréhensible chiffre-signe-étoile, etc...) à un mail et échelon ne passe pas en revue ton mail.

Impossible de dire si ça marche, je sais pas où je doit demander pour savoir si ça à fonctionner.

J'ai pendant un moment beaucoup trifouiller la dedans et aujourd'hui je sais que tant connecté à la toile (internet) on est pas en sécurité.

Enfin moi j'ai rien a cacher.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Mer 16 Jan 2008, 09:17



""le diable a la parole!""

Attention ceci n est pas une apologie du satanisme!
que du contraire! après avoir vu plusieurs fois cette vidéo j'estime qu'il est important ,en tant que" parents responsables" de savoir que cela existe !

Reportage produit par LESUBLIMINAL.FR basé sur diverses interviews d'Anton Szandor LaVey, Boyd Rice et Peter Gilmore (actuel pape noir de la CHURCH OF SATAN). Il expose les origines de certaines pratiques et techniques musicales utilisées pour charmer et inciter à la sensualité et la sexualité ou encore à des rites sataniques et obscurs. Aujourd'hui, nous retrouvons étrangement ces techniques et symboles dans beaucoup de vidéos clip les plus populaires. L'argument commercial semble est ici compromis, il s'agit bien de propagande. (durée : 19 min)

Reportage exclusif du site lesubliminal.fr.

Le public ne mesure pas toujours l’influence réelle que la musique et les médias peuvent avoir sur nous et surtout lorsque certaines musiques sont des outils de propagande pour influencer l’opinion publique, les coutumes ou les traditions sociales.
Ce reportage démontre que la Church of Satan utilise les médias pour propager leur doctrine et conditionner le public au satanisme.

Il ne s'agit pas de légende ou de conspiration. Il ne diabolise pas la musique ou les médias. Il ne juge pas non plus les adeptes satanistes. C'est la doctrine, les pratiques et l'organisation de la C.o.S. qui sont en question.

Il s'agit d'une information qui a pour but de sensibiliser de certaines pratiques qui échappent au plus grand public.
Les dirigeants de l'église de Satan prennent la parole et expliquent eux-même leur vision sur le sujet.

Tous les faits sont avérés. Ce reportage est le fruit de plusieurs années d'investigations, de rencontres, d'entretiens et d'observations.

A chacun de faire la part des choses! Il y a des choses à prendre au sérieux et on ne joue pas avec tout...

Visitez le site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour en savoir plus!

Ou participez au forum sur le sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

source: lesubliminal.fr

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par AMBRE le Mar 21 Juin 2016, 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 51
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: 2017: la société de surveillance totale   Dim 03 Fév 2008, 18:40

[The Sunday Herald - 25/11/2007 - Trad. Grégoire Seither]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La vision de l'avenir fait froid dans le dos : à quoi va ressembler la Grande Bretagne dans 10 ans ? Si on en croit un rapport officiel, ce sera un univers dans lequel la Forteresse Grande-Bretagne surveillera ses citoyens à l'aide d'une escadrille de mini drones espions, où la justice est appliquée de manière préventive, comme dans le film Minority Report, où les classes inférieures sont piégées dans quartiers ghettos sous surveillance constante par l'Etat, où les travailleurs fourmis sont obligés d'adopter le mode de vie et les valeurs des méga sociétés pour lesquelles ils travaillent, et où les super riches vivent à l'abri des murs qui entourent leurs quartiers résidentiels, protégés 24/24 par des caméras de surveillance et des entreprises privées de gardiennage.
Cette vision orwellienne du futur a été compilée par le groupe d'étude Surveillance Studies Network - qui rassemble des universitaires et des spécialistes de la délinquance, de la surveillance et de la défenses des libertés publiques - à la demande du “UK Information Commissioner” - un organisme indépendant mis en place par le gouvernement britannique pour protéger la vie privée et les données personnelles des citoyens britanniques.
En Novembre dernier, le rapport, intitulé “A Report on the Surveillance Society” a été analysé et débattu par un groupe choisi de conseillers du gouvernement, d'hommes politiques, de haut gradés de la police et d'universitaires spécialisés dans les questions de sécurité intérieure. Ce panel a confirmé la conclusion qui figure en exergue du rapport : “Nous vivons déjà dans une société de surveillance.” Le président de la commission, Richard Thomas, se range entièrement derrière les conclusions du rapport “Je crains que nous nous réveillons un peu tard, et découvrons que la société de surveillance nous encercle déjà entièrement.”
Les experts qui ont dressé ce sombre tableau de notre avenir proche ne se sont pas basés sur des prévisions fantaisistes mais sur des technologies existantes déjà déployées, des outils et méthodes annoncés par les différents acteurs et constructeurs du marché de la surveillance, des déclarations faites par les autorités ainsi que de nombreuses études et propositions faites par des think tanks, législateurs, organisations professionnelles et chercheurs.
Pour les auteurs du rapport, la tendance centrale de l'avenir sécuritaire sera la “surveillance omniprésente et invisible” dont le but est de pister les citoyens, d'analyser leur comportement afin de prédire leurs actions et prévenir tout comportement déviant. Ils précisent par ailleurs qu'ils ont veillé à rester dans le domaine du “fortement probable” pour leurs hypothèses d'avenir et que la réalité “pourrait être bien plus autoritaire et dystopienne que nos prévisions“.
Voici à quoi pourrait ressembler la société britannique (et occidentale) en 2017.
Cet article datant d'il y a trois mois, les paragraphes entre crochets [ ] contiennent des informations supplémentaires ne figurant pas dans l'article initial
BorderGuard : La famille Jones revient de vacances aux Etats-unis. “Il est difficile de percevoir une différence entre les deux pays lors du passage de la frontière,” dit le rapport. La Grande Bretagne, les U.S.A., tous les pays de l'Union Européenne et les pays membres du G-10 ont sous-traité leurs services d'immigration et de contrôle aux frontières à des grands groupes industriels spécialisés dans les services. Dans le rapport, l'une de ces sociétés a reçu le nom BorderGuard.
Grâce aux budgets énormes mobilisés depuis 2001 dans la “Guerre contre le terrorisme”, tous les gouvernements ont mis en place des “frontières intelligentes” grâce à des technologies de surveillance cachée.
Lors du contrôle des passeports, des caméras et des scanners enregistrent le visage, l'iris de l'oeil et les empreintes digitales des personnes, vérifiant leur concordance avec les données enregistrées dans le passeport biométrique ou bien dans le fichier national des cartes d'identité (British ID card system). Border-Guard a un accès illimité à des bases de données nationales et transnationales mais peut également utiliser les données collectées sur les individus - par exemple des fichiers de transactions commerciales via carte bancaire - pour “profiler” la personne. Ces données lui sont fournies par des entreprises privées spécialisées dans le “data-mining” et qui compilent des profils sur chaque individu afin de les vendre à des entreprises de sécurité ou de marketing.
Pour la famille Jones, le passage de la frontière est relativement rapide et sans encombres. La masse d'informations disponible sur cette famille leur permet d'être rapidement identifiée et traitée. Mais pour les citoyens de pays ne participant pas au réseau de collecte et d'informations mis en place par BorderGuard, le passage de la frontière est une procédure longue et désagréable, soumise à un examen hostile et soupçonneux par des agents formés pour suivre bêtement la procédure prévue.
Le profilage racial est désormais la norme établie.Toute personne ayant un physique oriental ou basané sera quasiment automatiquement stoppée, interrogée et fouillée - même si elle détient un passeport biométrique ou une carte d'identité informatisée. [Les protestations initiales des groupes de défense des droits de l'homme ont rapidement été réduites au silence par les sondages attestant que les occidentaux se sentent mal à l'aise, voire inquiets, en présence de personnes à l'allure orientale trop marquée ou parlant arabe dans un aéroport ou un avion. ]
Profils de marque : Les enseignes commerciales, les supermarchés et les mégas centres commerciaux se partagent d'immenses bases de données - bâties à partir des données collectées par les cartes de fidélisation des clients et des fichiers de transaction des cartes de crédit. Le croisement de toutes ces données permet de générer, pour chaque consommateur, un “profil de marque” (Brandscape) détaillant ses habitudes et préférences de consommation.
Des puces RFID intégrées aux vêtements portés par les clients “parlent” aux scanners dans les magasins. Le système se connecte alors aux bases de données commerciales pour savoir où ces articles ont été achetés et quels autres achats cette personne a effectués. Le système connaît également votre identité, votre adresse, ce que vous aimez et ce que vous n'aimez pas. [Si le magasin est membre du système DoubleClick, inauguré en 2001 ou a acheté des accès à la base Google Adwords, il peut même connaître les sites Internet que vous visitez et les recherches que vous effectuez et composer ainsi un portrait de vos intérêts et goûts]. Des panneaux publicitaires intelligents situés à hauteur des yeux, dans la rue, les transports en commun ou les centres commerciaux sont connectés à ce système et affichent des messages adaptés au profil individuel du consommateur qui passe devant.
Les citoyens-consommateurs qui en ont les moyens peuvent même devenir les “acheteurs sans porte-monnaie”. Au prix d'environ 300 Euros, vous pouvez vous faire implanter une puce radio émettrice dans votre corps, contenant entre autres vos identifiants de compte en banque et de carte de crédit. Il vous suffit ensuite de présenter votre bras au scanner du magasin pour payer vos achats. Le concept d'acheteur sans porte-monnaie est déjà en cours de test dans plusieurs villes occidentales par une grande société de carte de crédit et est “marketé” comme un club exclusif. Les porteurs de puce disposent de facilités de crédit et reçoivent un traitement prioritaire dans les centres commerciaux : salons réservés, centres de soin, fitness et évènements à accès exclusif. [A New York et Sao Paolo, une chaîne de boîtes de nuit propose déjà des accès privilégiés aux porteurs d'une puce “coupe-file” implantée dans le bras].
Toutefois, cette “nouvelle” technologie d'identification [les puces RFID existent depuis 1971] a donné naissance à de nouvelles peurs. Des mythes urbains circulent sur des braqueurs d'un nouveau genre qui, armés de scanners, repèrent les consommateurs aux puces bien fournies et les charcutent pour la leur voler. D'autres craintes, plus réelles, concernent des “exploits” de hackers capables d'intercepter et de détourner les signaux de la puce pour y implanter un virus informatique ou bien vider le compte en banque de la personne “hackéee”.
Enfants badgés : Au début des années 2000, l'opinion publique a été plusieurs fois émue par des affaires d'enfants kidnappés, blessés voire assassinés alors qu'ils auraient du se trouver à l'école. En conséquence, dorénavant toutes les écoles ont adopté un système de badge obligatoire que les enfants doivent scanner plusieurs fois par jour lors de leurs déplacements dans l'école, afin de justifier leur présence dans l'établissement.
Les enseignants ont - au début - été réticents à ce système, perçu comme un flicage de la jeunesse. Mais il préfèrent encore surveiller ainsi les déplacements de élèves plutôt que de se retrouver avec des procès sur le dos pour “défaut de surveillance”.[Cela permet aussi d'identifier les élèves non assidus où qui se rendent dans des endroits isolés de l'école - pour fumer en cachette par exemple. Par ailleurs cette carte à puce scolaire est le seul moyen pour l'enfant d'accéder à certains endroits de l'école (salles de sport, administration, cantine, salles informatique) ou d'utiliser un ordinateur scolaire pour accéder à Internet. Toutes les donnés de déplacement dans l'école et les sites consultés sur Internet sont archivés sur la carte].
Les tests anti-drogue sont également devenus un aspect courant de la vie scolaire dans le cadre d'une politique mise en place depuis 15 ans par les gouvernements pour identifier, dès la garderie, les enfants “à problème” et les adolescents “sauvageons”. [Le candidat et ministre de l'intérieur Sarkozy avait proposé cette mesure dès 2004]
L'alimentation des enfants est également surveillée par les parents et les éducateurs spécialisés, à travers l'accès au détail de leurs achats réalisés à la cantine. La carte à puce que chaque enfant doit obligatoirement porter sur lui contient les données sur leur assiduité scolaire, heures d'arrivée et de départ, bulletins scolaires, résultats des tests-anti-drogue, consultations sur Internet et activités sportives.
Toutes ces informations permettent aux services du ministère de l'intérieur, associés au rectorat et aux services sociaux, de déterminer si l'enfant a passé avec succès le “certificat de vie citoyenne”, [qui conditionne son accès futur à un certain nombre d'emplois, voire son entrée dans l'éducation secondaire ou encore le versement d'allocations à ses parents.]
Les enseignes commerciales ont été les premières à se brancher sur le marché lucratif de la “surveillance ludique” des enfants. Dès la fin des années 1990, avec le développement des réseaux sociaux et de la téléphonie mobile, les jeunes ont été peu à peu conditionnés à accepter comme socialement normale (voire “branchée”) une certaine forme de surveillance corporelle, pistage géographique et suivi à distance de leurs habitudes alimentaires et de consommation. [Certains réseaux Web 2.0, apparus au début des années 2000 conditionnement même les utilisateurs à renseigner volontairement ces dispositifs de surveillance, en fournissant une foule d'informations sur eux même, mises à jour quasiment en temps réel, à des sites comme Facebook, MySpace, Twitter, WhatsHot, etc.]
Ghettos du ghota et cités-poubelles : Dans la plupart des villes les personnes qui en ont les moyens se réfugient dans des quartiers résidentiels clos, patrouillés par des agents de sécurité privés (ce qui réduit les coûts d'assurance) tandis que la masse des sans-grade, travailleurs précaires et immigrés vit dans des cités dégradées, hautement criminogènes et soumises à un quadrillage militaire. La majorité des conseils municipaux a sous-traité le maintien de l'ordre à des sociétés privées travaillant également dans le mercenariat. [Lors du cyclone Katrina, la société Blackwater, tristement célèbre pour ses exactions en Irak, a envoyé ses mercenaires lourdement armés “assurer la sécurité” à la Nouvelle-Orléans]
Les délinquants ont le choix entre rejoindre une prison surpeuplée et violente ou bien se faire implanter une puce radio qui suit leurs déplacements. Ils se voient alors assignés à résidence ou bien voient leurs déplacement limités à un certain périmètre ou trajet (école, travail…). Si la délinquance augmente ou si les autorités craignent des mouvements d'émeute sociale, ils ont la possibilité de déclarer un “couvre-feu pour les moins de 18 ans”. Ce couvre-feu, qui interdit à tout adolescent d'entrer ou de sortir de la cité après le coucher du soleil, est systématiquement étendu aux cages d'escaliers ou halls d'immeubles.
Des milices privées, armées d'armes non-léthales comme les pistolets électriques Tazer ou encore de matraques choquantes, patrouillent les cités pour veiller au respect des règlements. Des caméras de surveillance couvrent tout le périmètre de la cité et les résidents peuvent en consulter les images via un canal de télévision spécial, accessible à tous.
Dans les quartiers résidentiels clos, par contre, nul ne peut entrer si la plaque d'immatriculation de sa voiture n'est pas reconnue par les appareils ANPR de reconnaissance automatique (Automatic Number Plate Recognition) installés sur les grilles d'entrée. Les caméras ANPR installées depuis la fin des années 1990 sont devenues si nombreuses dans tout le pays qu'il est devenu quasiment impossible de rouler sur n'importe quelle route ou parcourir la moindre localité sans que les détails de votre voiture soient enregistrés par les autorités. [Ces caméras ne se contentent pas seulement de noter le numéro de votre plaque d'immatriculation, elles peuvent également voir si vous avez des passagers, si vous fumez ou téléphonez au volant (ce qui est interdit et provoque l'envoi automatique d'une contravention), etc ]...

LA SUITE SUR ALTERINFO:

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Ven 08 Fév 2008, 11:35

Citation :


page d'accueil du site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne Nouvelle ! La France aurait-elle décidée de cesser d'être la risée de ses voisins, qui, depuis la révocation de l'Edit de Nantes (sous Louis XIV)en passant par la Révolution s'étaient habitués à voir débarquer les victimes de l'oligarchie religieuse... ou laïque républicaine,comme c'était devenu le cas depuis un siècle.Soutenons cette liberté de conscience qui seule permet d'échapper au formatage dominant. Je suis heureux d'habiter un paysoù puissent co-exister le Front National, la L.C.R. et la Scientologie. Tout en étant conscient que si l'un ou l'autre était au pouvoir,c'en serait peut-être fini des autres... Pour une fois que je soutiens le gouvernement en place, je tenais à célébrer cet événement !Vers la LumièreErik --- Urgent - Soutien à la réforme de la lutte anti-sectes en France - courrier CICNS Soutien à la réforme de la lutte anti-sectes en France Chers amis de la liberté de conscience, Notre société est à un virage important dans son rapport à la spiritualité, aux minorités et aux libertés individuelles. Les discours de Nicolas Sarkozy à Saint-Jean de Latran le 20 décembre 2007 et à Riyad le 14 janvier 2008, prônant une laïcité ouverte, soutenus aussitôt par celui de la Ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie pour le respect de " toutes les spiritualités " [1] ont suscité autant d'espoir que de réactions négatives dans les diverses couches de la société française. Madame Alliot-Marie a explicitement indiqué qu'elle souhaitait une redéfinition de la lutte anti-sectes en France. Elle a mentionné que le rôle de la MIVILUDES pourrait changer : "Ce n'est pas à elle (la MIVILUDES) de définir une politique, ni de mener des actions de répression. C'est le rôle des pouvoirs publics. Je dois assurer la liberté de croyance de tous" [2] et qu'il fallait "poursuivre et réprimer des comportements caractérisés de troubles à l'ordre public ou des infractions pénales avérées plutôt que de s'en tenir à "une vision arbitraire, stigmatisant a priori" des mouvements sur la base de critères " peu rigoureux". [3] Catherine Picard, présidente de l'UNADFI, est en colère : "Cette réforme est le fruit de dix ans de lobbying sectaire et de pressions des Etats-Unis dont le Congrès épingle chaque année dans un rapport la politique française vis-à-vis des sectes". Elle se prépare donc à la résistance en évoquant une large " mobilisation " dans les semaines à venir. [4] Il nous semble donc important que nous manifestions ouvertement notre soutien aux réformes en préparation. C'est un moment que nous ne pouvons laisser passer et qui représente une occasion unique de répondre, dans un grand mouvement solidaire, à la nécessité de restaurer les libertés individuelles bafouées depuis 25 ans par une odieuse campagne anti-sectes qui a meurtri des milliers de personnes innocentes. Nous vous proposons donc de manifester votre soutien en un seul clic par l'envoi du courrier accessible par ce lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il vous est toujours possible de modifier le texte ou d'en envoyer un autre par voie postale. Quel que soit votre choix, nous espérons que vous serez nombreux à saisir cette occasion de manifester au-delà des opinions politiques, votre soutien à la politique du gouvernement dans ce domaine pour ses prises de position en faveur de la liberté spirituelle et d'affirmer votre désir de voir la spiritualité sous toutes ses formes d'expression trouver sa place au sein de notre société dite démocratique. Bien cordialement à tous, L'équipe du CICNS [1] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [2] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [3] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [4] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Sinbuck



Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 22/08/1974
Age : 44
Localisation : Castelnaudary (Fr-11)
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Ven 08 Fév 2008, 21:58

0">Le monde est beau et sa beauté se révèle chaque jour à nos yeux curieux et aimants de toute chose qui nous entoure.

0">Il est vrai que nous terminons un cycle… et que la nouvelle apparence de l’humanité reflètera l’harmonie des cœurs, pour ceux qui veulent y participer, en effet Sirius, tu as bien raison de le souligner.

0">N’ayons pas peur du futur, il est notre sauvegarde envisagée dans l’amour unifié des cœurs ouverts en vertu de l’oubli de soi, du détachement et de la soumission au divin. Cette dernière configuration peut choquer certain, mais sachons que la soumission du divin est la clé cognitive de notre transformation.

0">La soumission est le fait de « taire le mental » et toute sorte de composition raisonnée dans le langage commun, entendu et perdu dans le formalisme laïque d’une connaissance uniformisée et stérile…

0">Le divin est ce qui nous dépasse, le ciel étoilé est divin, qui peut le nier ? Regarde le soir d’hiver, cherche les trois rois au sein d’Orion, et trouve Sirius en bas à gauche, puis contemple la luminosité si lointaine d’un monde qui nous dépasse. Homme, moustique ballotté par le vent, poussière dans l’univers, regarde-toi te débattre « comme un chien au milieu d’un lac profond » disait notre ami Gurdjieff. Il poursuivait son expression ironique en disant : « veux-tu crever comme un chien ? »

0">N’ayons pas peur du monde actuel, il reflète la perte d’un système passé et dépassé par l’envergure universelle qu’adopte le peuple, isolé, retranché et préservé d’un pouvoir politique, médiatique et économique qui ne manifeste, de nos jours, que le sursaut d’orgueil du mourant (qui sait) que sa fin est proche. Les Rois de la Terre périssent étouffés par leur égoïsme, la mort de ce système approche, réjouissons-nous de cette nouvelle.

0">Dans le cycle des étoiles, que représentent une centaine d’années ? Ayons le cœur léger pour participer aux funérailles de ce monde matérialiste en déroute, n’ayons pas peur de dire tout haut que l’on ne regrette presque rien… presque rien car personne n’est innocent de ce qui nous arrive !

0">Et n’oublions pas que toute peur donne, aux Rois de Terre, du grain à moudre et stimule les vents impétueux de l’astral qui font tourner leurs moulins. Soyons fort et libérer de leurs contraintes, nous savons que le monde n’est pas un repère de couleuvre qu’ils tentent de nous faire avaler… La naïveté du peuple n’est plus de mise aujourd’hui.

0">Oeuvrons ensemble à l’expression d’un monde unifié, libéré des contraintes boursières ; un monde où chacun trouve sa place, un monde où les règnes de la nature s’harmonisent pleinement pour démontrer au « monde stellaire » que la vie organique à un sens. J’ai oublié de vous dire que le divin, proportionnellement à la taille de l’univers, est principalement un monde de trou noir, de gravitation infini, de chaleur élevé à plusieurs dizaines de millions de degrés, le divin étoilé est un monde très dangereux avec ses rayons cosmiques, nous sommes bien protégé sous l’atmosphère terrestre… Ne négligeons pas notre havre de paix, vert, fleuri, merveilleux par sa expression coloré et mouvantes, organiques et cellulaires… La vie quoi, ne l’oublions pas parce qu’un certains nombres de sois-disant Rois de la Terre veulent nous réduire à l’état de simple consommateur. Stupide considération que cela… Mais j’imagine que nous peuple humain de la Terre, nous jouons notre dernière carte, notre monde est une « expérience » au sein des étoiles, et nous voudrions nous sentir au centre ! La vie organique est un miracle au milieu des réactions nucléaires des étoiles. Avec notre température ambiante de 20°C, nos humeurs changeantes, l’agitation dont nous faisons preuve disperse notre énergie… Ayons le cœur à l’ouvrage d’une Humanité Une, canalisons nos peurs et détournons-nous de cette machination des Rois de la Terre. Ils périrons car nous détournerons notre regard d’eux et de leurs manigances mais le monde ne va pas changer parce qu’ils changerons !!!

0">Désolé pour cette note un peu pessimiste à la fin.



0">SINBUCK.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Ven 15 Fév 2008, 11:23

L’effet paradoxal des images subliminales



Des images subliminales destinées à susciter un engouement pour la nation ont produit le contraire de l’effet escompté.
Un message subliminal est un stimulus incorporé dans un objet, conçu pour être perçu au dessous du niveau de conscience. Les techniques subliminales ont été utilisées dans la publicité ou la propagande. Elles peuvent être incorporées dans une bande son ou une séquence vidéo, par exemple dans un film, si l'on remplace une des images par une image n'ayant rien à voir avec le film, celle-ci ne sera affichée que 0,04 seconde (il y a 24 images par seconde au cinéma).

Des chercheurs israéliens ont testé ce procédé pour voir s’il avait effet sur le comportement social, et plus particulièrement sur les opinions politiques, des participants. Dans un article paru dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, ils affirment que les images subliminales modifient le comportement politique des sujets…mais pas forcément dans le sens attendu.


En général, le drapeau national est un symbole fort autour duquel se réunit une nation et qui est agité à l’occasion de commémoration ou d’évènements sportifs et bien sûr en temps de guerre. Les chercheurs israéliens ont donc voulu tester l’effet subliminal de cet étendard sur un groupe de volontaires qui ont été soumis à trois expériences différentes.


Dans la première expérience, les participants israéliens, répartis en deux groupes au hasard, ont été interrogées sur leurs attitudes à l'égard des questions fondamentales dans le conflit israélo-palestinien. Avant de répondre à ces questions, la moitié d'entre eux étaient exposés à des images subliminales du drapeau israélien projetées sur un écran et la moitié d'entre eux ne l'étaient pas. Les résultats montrent que le premier groupe a tendance à modérer ces opinions et à adopter des idées appartenant au centre politique.


Une autre expérience, qui a été menée dans les semaines qui ont précédé le retrait israélien de Gaza, à reproduire ces résultats et reflète les notions centristes en relation avec le retrait des colons juifs et de la Cisjordanie et de Gaza. La troisième s'est déroulée juste avant les dernières élections générales. Les participants qui ont été exposés à la présentation subliminale du drapeau ont voté préférentiellement pour le centre quelque soit leurs intentions initiales.


Les scientifiques n’ont pour le moment pas d’explications satisfaisantes pour comprendre ce phénomène, de nombreuses étude devraient suivre pour tenter d’appréhender comment le cerveau peut interpréter ces messages subliminaux.



Joël Ignasse
Sciences et Avenir.com
31/12/07

nouvelobs.com



Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes…
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 51
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Flagrant délit de désinformation.   Jeu 24 Avr 2008, 12:35

Flagrant délit de désinformation

Regardez cette photo, elle circule pas mal sur le net en ce moment... Au premier abord, et si on a l’esprit un peu conspirationniste, on se dit : "mais c’est bien sûr, des soldats chinois portant sous le bras des tenues de moines bouddhistes... Et si les autorités avaient envoyé des faux moines provoquer les violences du mois dernier"... A Rue89, nous avons reçu plusieurs e-mails d’internautes l’ayant vue et se posant exactement cette question.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une rapide enquête montre que les apparences peuvent être très trompeuses. Outre le fait que la photo a déjà été publiée en ... 2003, et n’a donc rien à voir avec les événements récents, elle montrerait des soldats ayant servi de figurants dans un film, déguisés, effectivement, en moines bouddhistes, ces derniers, les vrais, refusant d’apparaître dans des films. Qu’ils ne soient pas tibétains ne semble pas avoir dérangé le réalisateur, pas plus, sans doute, que les spectateurs ! Selon l’excellent site vigie de la Chine, EastSouthWestNorth, qui s’est intéressé lui aussi à l’histoire de cette photo, elle serait apparue en 2003 en dernière page du rapport annuel du Centre tibétain pour les droits de l’homme et la démocratie (TCHRD), hostile au pouvoir chinois. Une information confirmée par un blog bouddhiste pro-tibétain, A view on buddhism, qui, toutefois, l’utilise pour laisser entendre que dans ce déguisement se trouve une des explications de la violence de certains moines le 14 mars. Morale de cette histoire : cette photo ne prouve rien, ni dans un sens, ni dans l’autre, mais peut être un miroir déformant d’une réalité opaque dans laquelle chaque "camp" cherche tout élément pouvant alimenter sa vision des événements, surtout en l’absence de tout témoin indépendant au Tibet depuis deux semaines. Morale plus générale, méfiez vous des apparences ! ► Mise à jour, 6/4/08 à 11h00 : L’affaire de la photo a pris une telle ampleur sur le web que la télévision chinoise a diffusé un démenti formel, stipulant que cette photo avait été prise en 2001 lors du tournage du film "The Torch", et que, depuis, les uniformes de la police armée du peuple avaient été changés par rapport à ceux qui figurent sur la photo.

Article original : Rue 89.

Note de FQ : Après le communiste barbare, la racaille de banlieue ou le terroriste musulman, nos chères élites, craignant que l’on aperçoive les pieds derrière le rideau, tentent de créer un nouveau bouc-émissaire, le méchant chinois, envahisseur d’Etat souverain, instigateur de délocalisations, responsable du chaos financier, pourfendeur des Droits de l’Homme. Comment peut-on légitimement stigmatiser l’annexion du Tibet alors que nous cautionnons la destruction de la Palestine, de l’Irak ou l’Afghanistan ? Comment tenir la Chine pour responsable de la recherche systématique du profit qui motive les actionnaires (essentiellement occidentaux) à s’implanter dans les pays (dont la Chine n’est qu’un des nombreux représentants) ou les salaires sont les plus inhumains ? Comment considérer le Yuan comme étant à l’origine de la vaste crise financière déclenchée par les spéculations délirantes et souvent illégales de banquiers majoritairement occidentaux (manipulation des taux de couverture, transformation de dettes en actif, création artificielle de trillions de dollars,...) ? Comment condamner les violations des Droits de l’Homme en Chine quand Israël et les USA ont officiellement légalisé la pratique de la torture, que des dizaines de milliers d’individus sont incarcérés et torturés sans procès, sans avocat, au mépris de toute convention internationale ? Qu’il est pratique de focaliser les peurs et les haines sur un agent extérieur. Le communisme stalinien a disparu, le Mossad, le MI5 et la CIA ont prouvé leur intervention dans le soi disant terrorisme islamiste. Pourtant torture, guerres, crise et famines perdurent. Il n’est pas nécessaire d’aller jusqau’à Pékin ou à Canton pour trouver les responsables de ces maux. Il suffit d’observer le sommet des pyramides politiques, économiques, médiatiques ou financières pour remarque le même motif. En Chine, en France ou aux Etats-Unis, c’est toujours le même refrain : trahisons, mensonges, assassinats, corruption, manipulations par une poignée de privilégiés dénués de conscience afin de continuer à exploiter les masses. Comme l’a si justement souligné Andrew Lobaczewski dans son ouvrage Ponérologie Politique : "Ignota, nulla curatio morbi" : on ne peut soigner une maladie que l’on ne connait pas. Tant que les citoyens ne connaitront pas les ramifications de la psychopathie et de la ponérologie. Tant qu’ils ignoreront la présence d’individus dénués de toute conscience à la tête des organes de pouvoir, alors ils seront condamnés à croire les mensonges de ces fascinateurs : bouc-émissaires, groupes terroristes clandestins jalousant nos libertés, armes de destruction massives, armée israélienne la plus respectueuse des droits de l’Homme, immeuble tombant à la verticale suite à un impact ou à un incendie, balle magique tirée par Lee Harvey Oswald le tueur fou isolé,...

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
domimusique



Féminin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 5
Date de naissance : 19/02/1961
Age : 57
Localisation : ath
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Ven 20 Juin 2008, 21:04

Autres armes


En se servant
d'armes psychotroniques (armes Tesla) relativement faciles à construire, il
est aisé de priver de sa conscience de veille tout soldat qui part à l'attaque
et de lui enlever toute agressivité.
De même, on peut réduire
l'agressivité, de même on peut l'augmenter.
Les armes utilisent le
potentiel énergétique inépuisable du champ de tachyons de l'espace.
{Livre,
Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d'auteurs, Ed. Félix}

Tesla a créé une
arme capable de créer un mur défensif infranchissable, ce qui rendrait les
guerres superflues.
Zbigniev Brzezinski, ministre des affaires étrangères
de R. Reagan, a rompu la glace dans son livre "Entre deux époques", dont voici
un extrait : "la technologie mettra à la disposition des grandes nations des
procédés qui leur permettront de mener des guerres furtives, dont seule une
infime partie des forces de sécurité auront connaissance.
Nous disposons
de méthodes capables de provoquer des changements climatiques, de créer des
sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d'un ennemi
potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Le contrôle de l'espace et
du climat ont remplacé Suez et Gibraltar comme enjeux stratégiques
majeurs.".
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d'auteurs, Ed.
Félix}

L'incorporation d'armes à des cerveaux vivants (animaux) ne
coûte pas cher et est efficace. Elle résiste au brouillage
électromagnétique.
(Neue Zürcher Zeitung, 13/8/73 : "Tiergehirne als
Lenkwaffen - computer").
{Livre, Mes preuves, cinq continents témoignent,
Erich Von Däniken}

La science est en possession de données (et ne se
prive pas de le faire) pour :
- changer les climats
- désertifier des
régions entières
- créer des famines
- attacher des corps astraux à des
machines et ainsi créer comme à l'époque de l'Atlantide des robots
semi-humains d'une grande performance.
- inventer des épidémies.
-
expérimenter des vaccins.
{Livre, Celui qui vient, Tome 2, Anne Givaudan,
Ed. Amrita}

Photos d'espions de l'espace (1) :
La technique de
renseignement par satellites artificiels a atteint un degré de perfection à
peine imaginable. Il est possible de déceler la présence par radiométrie sur
Terre.
Chars d'assaut et rayon de la mort (2) :
A L'arsenal Redstone, de
Huntsville, a été construit le premier tank américain équipé d'un laser. Le
laser peut traverser un homme, une coque d'avion, et de minces plaques
d'acier.
"Rayon de la mort" (3) :
Le projet le plus secret du
gouvernement britannique. Il s'agit de la mise au point d'un "rayon de la
mort" capable de détruire des avions, des missiles et des chars d'assaut. Ce
rayon peut transpercer d'épaisses plaques de métal.
"Rayon de la peur" (4)
:
D'après M. Charles Bovill, ingénieur à Londres et auteur de cette
invention, c'est une arme humaine et non sanglante, facile à transporter.
Emettant des ultrasons et des rayons infrarouges qui paralysent les ondes
alpha du cerveau humain, elle déclenche la panique chez l'adversaire, qui
prend alors ses jambes à son cou.
Sept armes terrifiantes (5) :
Elles
augmentent la pression sanguine et créent ainsi une mort très
brève.
Emission de rayon gamma et X à haute intensité. La mort survient par
irradiation électromagnétique sans séquelles radioactives.
L'arme des
intempéries (6) et (7) :
Utiliser pluie, grêle, tempête, ... comme
arme.
(1) : Die Welt, Hambourg, 15/06/1975. "Spionagefotos auss dem
weltraum".
(2) : Der Spiegel, Hambourg, n° 40, 1974. "Panza mit
Toderstrahlen".
(3) : Daily Express, Londres, 22/5/73. "Death Ray.
Britain's most secret weapon".
(4) : Der Spiegel, Hambourg, No 31, 1973 :
"Wellen gestoït".
(5) : Die Welt, Hambourg, 16/6/1975 "Sieben neue
schreckliche waffen"
(6) : Basler Nachrichten, Bâle, 22/3/1975 : "Das
wetter als waffe".
(7) : National Zeitung, Bâle, 11/11/73 : "Das wetter als
Geheimwaffe".
{Livre, Mes preuves, cinq continents témoignent, Erich Von
Däniken}

Le Docteur Robert Oppenheimer, était le scientifique principal
du projet Manhattan. Lorsqu'on lui demanda si cela fut la première bombe
atomique jamais mise à feu, il répondit : "Eh bien... dans l'histoire moderne,
oui".
{Magazine, Nexus, No 12, 01-02/2001}

Les USA déclenchèrent un
ouragan le 04/07/1978 en utilisant un émetteur ELF de 1,2 mégawatt au Nord du
Wisconsin. Des masses nuageuses se regroupèrent déclenchant un orage qui piqua
vers la terre en se transformant en ouragan. Sa vitesse atteignit 250 km/h et
cela balaya tout sur une bande de 200 km par 30 km. Plusieurs villages et
350000 ha de forêts ont été totalement détruits. Le coût a été estimé à 50
milliards de dollars.
Un rapport nommé US.AIR FORCE 2025 datant d'août 1996
à décembre 1996 a pour objectif le contrôle de la météo en 2025. Des
expérimentations ont déjà été entreprises aussi bien par les Russes que par
les Etats Unis.
ELF = Extremely Low Frequency = Ondes HF de très basses
fréquences (< 100Hz, puissance de plusieurs MégaWatts).
La possibilité
de modifier la météo avec les ELF avait déjà été émise en 1981 par Ralph
Markson du MIT (Massachussets Institut of Technologies).
Les lignes à
hautes tensions favorisent l'ionisation de l'air, ce qui crée des orages.
Ajouté aux émetteurs ELF, cela les amplifie. Les radars amplifient encore plus
le phénomène, ainsi que la communication d'énergie sans fil par faisceau
laser.
Stratégiquement, il suffit de consulter les photos des images
satellites pour avoir la réponse à la question :
"dites moi où il pleut, et
je vous dirai où il y a des installations stratégiques de
communication."
"dites moi où il y a des zones où la température est plus
élevée que la normale et je vous dirai où sont positionnés des
radars."
...
Trois ou quatre incidents ont eu lieu à l'époque de Carter.
La NORAD avait détecté une tentative d'agression. Or le lever de doute
effectué par les satellites d'observation a montré qu'aucun missile n'avait
décollé d'ex-URSS.
On a découvert par la suite que c'est un simple
programme de simulation qui avait généré l'attaque sur les écrans de contrôles
du NORAD.
{Livre, Armes de l'ombre (Les), Marc Filterman, Ed. Carnot,
Collection Ciceron}

Le Livre des Jours, de Chambers, chronique anglaise
:
"Un natif du Dauphiné, du nom de Dupré, qui avait passé sa vie à faire
des expériences de chimie, déclara avoir découvert une sorte de feu si rapide
et si dévastateur qu'il ne pouvait être ni évité, ni combattu, et que l'eau
activait sa puissance au lieu de la détruire. Sur le canal de Versailles, en
présence du roi, et dans la cour de l'arsenal de Paris, Dupré fit des
expériences et le résultat abasourdit les assistants. Quand il fut clairement
démontré qu'un homme possédant ce secret pouvait brûler une flotte, ou
détruire une ville malgré toute résistance, Louis XV interdit que l'invention
soit rendue publique."
{Livre, Histoire inconnue des hommes depuis cent
mille ans, Robert Charroux, Ed. J'Ai Lu}

Projets de systèmes US de
contrôle de l'esprit humain :
Project Moonstruck, 1952, CIA :
-
Implants électroniques dans les dents et le cerveau
- Ciblage : longue
distance

Project MK-ULTRA, 1953, CIA :
- Drogues et
électronique
- Ciblage : courte distance

Project Orion, 1958,
U.S.A.F. :
- Drogues et hypnose
- Ciblage : courte distance, sur
l'individu

Project MK-DELTA, 1960, CIA :
- Programmation subliminale
électromagnétique à syntonisation fine
- Ciblage : longue
distance

PHOENIX II, 1983, U.S.A.F., NSA :
- Ciblage
multidirectionnel électronique de groupes de populations sélectionnées
-
Ciblage : moyenne distance

TRIDENT, 1989, ONR, NSA :
- Ciblage
directionnel électronique de groupes d'individus ou de personnes isolées
-
Ciblage : groupes importants de personnes rassemblées

RF MEDIA, 1990,
CIA :
- Suggestion et programmation subliminales multidirectionnelles
électroniques
- Ciblage : citoyens des Etats Unis

HAARP, 1995, CIA,
NSA, ONR :
- Induction de résonance électromagnétique et contrôle de
population

TOWER, 1990, CIA, NSA :
- Suggestion et programmation
subliminales électroniques sur l'ensemble d'un territoire.
- Ciblage :
groupes importants de personnes rassemblées, à intervalles réguliers courts,
effet cumulatif sur le long terme

PROJECT CLEAN SWEEP, 1997, 1998, CIA,
NSA, ONR :
- Induction électromagnétique résonnante et modification de
comportement de masse
{Site Internet, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Des
armes capables de paralyser les foules en les balayant d'un faisceau
électriques foudroyant sont en passe d'être vendues aux militaires et aux
forces de police aux USA et en Europe.
{Magazine, Nexus, No 35, 11-12/2004,
New Scientist, 19 juin 2004 / 24 avril
2004}

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Mar 15 Juil 2008, 16:11

G8 : Vers une police globale de l’internet ?



lundi 14 juillet 2008 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
<BLOCKQUOTE>Le G8, c’est l’occasion pour les grand de ce monde d’aborder des discussions consensuelles : l’explosion du prix des denrées alimentaires, la maitrise du réchauffement planétaire, autant de beaux sujets qui feront les délices de la presse quotidienne.

Mais il y des sujets en discussion au G8 qui devraient se faire nettement plus discret : l’Anti-Counterfeiting Trade Agreement (ACTA) en est un dont on ne risque pas d’entendre parler. Il s’agit ni plus ni moins que d’une mise en coupe réglée de l’internet et du droit sur la propriété intellectuelle.</BLOCKQUOTE>

<BLOCKQUOTE>
ACTA, qu’est-ce que c’est ?

L’ACTA est un accord global visant à instaurer un véritable état policier au niveau mondial concernant la propriété intellectuelle. Il a été établi à la demande de la RIAA et MPAA, deux associations américaines bien connues pour leur défense des intérêts de l’industrie du disque et du cinéma par un lobbyisme intensif.

L’accord OMC-TRIPS vieillissant, les Etats-Unis, la commission européenne, le Japon, la Suisse, puis rejoints par le Canada, l’Australie, la Corée, le Mexique et la Nouvelle-Zélande, ont discuté d’un nouveau droit sur la propriété intellectuelle. Dans un parfait langage marketing, ils ont appelé ça ACTA - Anti-Counterfeiting Trade Agreement.

Un document secret de travail a été établi, très court mais passionnant.

Il contient la proposition d’un accord commercial multilatéral renforçant strictement les droits de propriétés relatifs à l’activité d’Internet.

On y déniche page 3, paragraphe 1 une clause "tueuse de pirate bay", qui criminalise toute aide d’un site à vocation non commerciale à l’échange d’information non autorisée sur Internet.

Une définition tellement vague que l’on pourrait y inclure des sites tels que Agoravox.

Un peu plus loin, il est question d’une interdiction pure et simple de mesures de contournement quelle qu’elle soit, qui rendrait illicite par exemple les lecteurs DVD dézonnés ou le retrait de MTP (DRM).

Il y a aussi l’imposition d’une forte coopération de la part des Fournisseurs d’accès à Internet, qui devront révéler les informations personnelles de leurs abonnés sur demande.

Le contrôle à la frontière n’est pas oublié non plus. Il y est question d’une "autorité compétente" qui serait à même de saisir tout ordinateur/ipod/téléphone sans avoir été mandaté par les ayant droit.

Bref, un catalogue de mesures techniques, de répression et de flicage divers. Par contre, rien n’est prévu pour la délinquance financière internationale.

La discussion sur ce texte a été menée dans le plus grand secret. Ni l’OMC, ni l’OMPI n’ont été invités à la table des négociations. On ne connaitra le texte que lorsqu’il sera prêt à être signé, et il ne sera pas possible d’en modifier les termes.

Et il semblerait que ce soit pour bientôt. Vu les dernières déclarations faites au G8, l’accord serait sur le point d’aboutir :

"Nous encourageons l’accélération des négociations pour établir un nouveau cadre légal international, ACTA, et nous pensons terminer la négociation à la fin de cette année".

Un accord international pour une législation délirante


C’est un moyen très pratique d’imposer une législation très impopulaire par un accord international qui s’appliquera sans qu’un parlement puisse en minimiser les termes ou la portée. Bien entendu, on prétend que l’adhésion à cet accord sera sur la base du volontariat ; en pratique, il y a peu de pays qui pourront refuser cette "invitation".

Et pourtant, il ne s’agit de rien d’autre que de la généralisation au niveau mondial de ce qui se fait de pire en matière d’intrusion et de contrôle de la vie privée et de sanctions démesurées. Que peut-il sortir d’autre d’un accord dont on ne sait rien, sauf qu’il se négocie sous la dictées des entreprises multimilliardaires d’Hollywood ?

Que peut-on faire pour empêcher cela ? L’administration Bush souhaite sa finalisation pour avant la fin de son mandat, c’est une course de vitesse. Heureusement, cet accord pose de nombreux problèmes qui seront complexes et long à résoudre.

Par exemple, le parlement européen n’est pas d’accord sur les conditions de suspension / résiliation de l’abonnement internet pour les utilisateurs de P2P. Il est possible qu’un désaccord persiste longtemps sur ces questions entre l’Europe et les Etats-Unis.

Également, la commission européenne n’a pas de mandat pour imposer des sanctions en matière de copyright. Ce volet sanction devra passer par tous les parlements des pays européens, avec les conséquences électorales qui pourraient en découler. Ça prend du temps et laisse des traces longues à faire oublier.

Et pour finir, le secret qui entoure cet accord est aussi une de ses faiblesses. La Commission aurait dû obtenir un mandat pour mener des négociations, et si c’est le cas, personne n’est au courant. De plus, la Commission n’a pas de légitimité pour négocier le volet des sanctions légales, un accord clé en main prêt à signer aura du mal à en contenir.

Mais hélas, nous n’en sommes pas à la première couleuvre avalée dans ce domaine. C’est pourquoi il est important de demander, auprès de son député, du gouvernement ou de la présidence de l’Europe, la publication du contenu de cet accord, et la définition précise du mandat dont dispose la commission concernant les termes de l’ACTA.

Plus que jamais, il est important d’agir contre cette ACTA, une DADVSI 3 en édition internationale, pour que de tels accord ne puissent plus être négociés et passés en secret.


Sources :

* wikileaks.org : Le site ayant publié le premier document de travail sur l’ACTA

* torrentfreaks : ils en ont parlé

* The Pirate Bay : Une cible identifiée de l’ACTA

* ACTA sur la wikipédia (en Anglais)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]</BLOCKQUOTE>






Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes…
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
damejane

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 289
Date de naissance : 01/06/1951
Age : 67
Localisation : sans port d'attache
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Mer 16 Juil 2008, 00:59

Citation :
Bref, un catalogue de mesures techniques, de répression et de flicage divers. Par contre, rien n’est prévu pour la délinquance financière internationale.


Quand on sait que les plus grandes fortunes de ce mondes sont faites sur des forfaitures de tous genres, les politiciens verreux, et les dirigeants des grosses sociétés, tentent maintenant une prise de pouvoir à l'échelle mondiale, non pas pour préserver les droits des citoyens du monde, mais pour mieux les asservir.
Il ne s'agit ni plus ni moins d'actions opérées par un égrégore "noir" lequel, son dessein n'est pas de servir l'humanité mais bien de protéger lui-même ses intérets avides, carnassiers.

Bien à vous : damejane.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shanti-om.net/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5575
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Mer 20 Aoû 2008, 18:58

Selon une étude de L'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un mot n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenìre soeint à la bnnoe pclae. Le rsete puet êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujorus lrie snas porlbème. C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot. La peruve !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
benjamin



Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 2
Date de naissance : 13/10/1985
Age : 33
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Web-Série Les arrivées, très révélatrice.   Ven 03 Juil 2009, 20:01

Bonjour


J'ai découvert il y a quelque jour cette
"web-série" qui comporte 50 épisode 10 minutes chacun et que j'aimerais
partagé un maximum

Les sujets traités sont nombreux: l'islam,
le christiannisme, Jésus, l'antéchrist, le danger du matérialisme,
hollywood, la kabbale, les "dieux", les illuminatis, le nouvel ordre
mondial, le sionisme, etc. Le tout complété par des extraits de films
comme "Matrix" ou "Le Seigneur des Anneaux" et des musiques
prenantes... bref. Cette série prône la réconciliation des croyants,
des "défenseurs du Bien" .

Par contre il faut avoir le temps,
c'est très long. Si vous deviez n'en voir qu'un, je vous conseillerais
le dernier épisode: "L'Arrivée de Jésus le Messie" ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

vous pouvais voir les autre video sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ps:
Il ne faut bien sur ne pas voir ça comme vérité absolue , mais a mon
sens ce pourrait être très proche de la réalité , et vous quelle est
votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
LM



Féminin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 59
Date de naissance : 13/07/1971
Age : 47
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Sam 04 Juil 2009, 16:24

Bonjour Benjamin!

J'ai suivi Ton conseil et suis allé regarder "L'arrivée de Jésus le Messie"

Mon avis est que la bataille (si bataille il y a!) se livre en chacun de Nous.

Puis-je croire et faire mienne les Paroles de Jésus quand Il Nous dit : "Vous pouvez faire le mêmes Oeuvres que Moi et de plus grandes encore"?

Puis-je Le croire quand Il me dit que je suis Divin au même titre que Lui?

Puis-je croire qu'il en est ainsi pour chacun de Nous?

Puis-je accepter que tout est bien, que si nous avons créé un contraste Ombre-Lumière c'est pour mieux expérimen-ter,choisir?

Je crois que là sont les questions à se poser!

J'ai pris pour exemple Jésus, mais les paroles de Bouddha, Mahommet, résonnent en Moi de la même façon!

Ai-je envie de continuer le jeu des illusions?
Je réponds "NON,Merci".

Je Te remercie pour Tes partages,cher Benjamin.

Je crois que c'est à chacun de nous de projeter son avenir de Paix, de Joie, d'Amour,de Sagesse(ou de peur,d'angoisse,de guerres et de fin du monde s'il le désire) et c'est ainsi que les énergies s'uniront selon les créations de chacun et que chacun de Nous est Créateur de Son à venir .
(Nous récoltons ce que Nous semons!)
Je Te remercie de me permettre de l'exprimer.

Je Te souhaite une belle journée et de belles découvertes,

LM
Revenir en haut Aller en bas
Les phénix



Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 24/06/1979
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Sam 04 Juil 2009, 17:09

Bonjour,

Je profite aussi de cette belle occasion pour livrer mon ressenti…


J’ai toujours été naturellement attentif à ce qui se tramait dans les coulisses 3D. J’estime que proposer (ou recevoir) des éléments d’information hors pensée unique manipulatrice est enrichissant pour accompagner le décloisonnement de conscience.

Cependant si la personne qui donne ou reçoit ces informations n’a pas suffisamment désamorcé sa volonté individuelle, cela alimente un réservoir d’énergies contre spéculatives qui au final ne fait que renforcer l’énergie vampirique, l’illusion de dualité et les barreaux de la matrice.

Par contre, si je reçois(ou donne) l’information en toute décontraction sans y plaquer la moindre contre projection alors cela se révèle enrichissant pour moi-même et pour le Collectif. Je comprends mieux l’environnement dans lequel je vis car la réalité telle qu’elle est se découvre à mes yeux. Tout devient évident.
Je vis et vois la réalité telle qu’elle est, sans y surajouter ma propre « contre » toute puissance archaïque et donc en n’étant + sous l’emprise de l’illusion de dualité.
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoiles



Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 190
Date de naissance : 29/09/1968
Age : 50
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   Sam 04 Juil 2009, 17:50

Cette série prône la réconciliation des croyants



Je crois que c'est à chacun de nous de projeter son avenir de Paix, de Joie, d'Amour,de Sagesse(ou de peur,d'angoisse,de guerres et de fin du monde s'il le désire) et c'est ainsi que les énergies s'uniront selon les créations de chacun et que chacun de Nous est Créateur de Son à venir .
(Nous récoltons ce que Nous semons!)
Je Te remercie de me permettre de l'exprimer.

Par contre, si je reçois(ou donne) l’information en toute décontraction sans y plaquer la moindre contre projection alors cela se révèle enrichissant pour moi-même et pour le Collectif. Je comprends mieux l’environnement dans lequel je vis car la réalité telle qu’elle est se découvre à mes yeux. Tout devient évident.


Je vous remercie tous

Ce que nous croyons...

Ce que nous projetons sur autrui par la pensée, la parole et l'acte

Ce qui EST...

Tout est là...

Que l'amour nous accompagne
:753:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SUBLIMINAL ET LES MEDIAS ou L’ENFER DU VIRTUEL.
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le paradis selon les TJ, un enfer ?
» Quels péchés mènent en enfer s'ils ne sont pas confessés ?
» L’enfer
» LE MANUSCRIT DE L'ENFER - MGR L. CRITIANI
» Elle a vu l'enfer......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: La Vérité qui fâche-
Sauter vers: