ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Question   Ven 15 Jan 2010, 22:25

Comment interprétez-vous cette phrase de Christ en Jésus ?

Je vous choisirai, un entre mille, et deux entre dix mille, et ils se tiendront debout comme un seul et unique.

Merci des réponses de ceux qui ont une Idée.


.
Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Question   Sam 16 Jan 2010, 11:36

Bonjour myrâme,

Cette phrase est extraite de l'évangile de Saint Thomas si j'ai bonne mémoire?
Elle m'a beaucoup intriguée également et bien sur on peut sans doute l'intérpréter de bien des manières.
J'avais pensé un instant, comme tout le monde je pense, au concept de la flamme jumelle. Mais je crois pas qu'il s'agisse de cela. Je vais y réfléchir à nouveau également et suis curieux de lire vos réponses...
Merci de ta question.
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Sam 16 Jan 2010, 12:58

Bonjour Myrâme , Christalain et vous tous,


En effet Christalain, très difficile de se faire/d être " inter-prête":

Livre de l’Evangile selon Thomas - Loggion 23.

1 Jésus a dit :
2 Je vous choisirai entre mille
3 et deux entre dix mille
4 et, debout, ils seront Un.



suivi de



jésus leur dit

quand vous aurez fait le deux un

et que vous aurez fait l'intérieur comme l'extérieur

et l'extérieur comme l'intérieur

et le supérieur comme l'inférieur

en sorte que vous fassiez le mâle et la femelle en un seul

pour que le mâle ne se fasse mâle ni la femelle se fasse femelle

quand vous aurez fait un œil à la place des yeux (*)

et une main à la place de mains (*)

et un pied à la place de pieds (*)

et une image à la place d'images (*)

alors vous entrerez dans le royaume

une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Sam 16 Jan 2010, 15:16

Bonjour,


La "suite" que propos Ambre est très explicitement dialectique selon moi, et se rapporte en effet au Couple Sacré. Plusieurs considérations:

- l'extérieur n'existe pas réellement dans le symbolisme du Tao. Car rien n'existe en dehors du Couple Sacré, et la dualité n'est qu'un artifice transitoire qui simule un clivage "intérieur/extérieur". L'illusion du libre-arbitre est soutenue par le mirage de l'"extérieur". Dialectiquement, il n'existe que des déclinaisons de l'intérieur: intrapersonnel, interpersonnel, inter-identitaire. Les aspects "interne/externe" que j'ai utilisés dans l'anatomie dialectique du psychisme humain confusionnel ne présentent le mirage d'un clivage intérieur/extérieur que dans l'illusion de la dualité. J'en ai déjà parlé, entre autres, dans les articles d"introduction à la dialectique", qui sont situés dans le sujet "Chakras et Markabah".

- le mâle et la femelle en un seul, fait référence au Couple Sacré.

- le mâle ne doit pas se faire mâle car l'organe sexuel masculin ne doit pas dialectiquement être attaché au corpuscule masculin. De même que l'organe femelle ne doit pas être attaché au corpuscule féminin. Ce doivent être de simples affinités qui permettent la fluidité dialectique et l'équivalence corpusculaire. La rigidification du lien entre l'instance sexuée représentative et l'organe qu'elle représente occasionne inévitablement des enjeux narcissiques qui s'opposent à l'égalité corpusculaire et à la fluidité de la dynamique Sacrée. J'ai déjà abordé tout cela, peut-être dans le sujet sur la "sexualité Sacrée" ?

- un oeil à la place des deux yeux représente l'unification de vision par l'unification dialectique des deux points de vue conjugaux du Couple Sacré. L'ensemble de ces phrases sur la simpliciation des doubles, représente l'unification dans le Corps Christique unifié, par restitution du double narcissique au collectif. Des notions fréquemment abordées.

- une image à la place d'images, est dans le même contexte, et peut trouver une représentation dans l'Homme de Vitruve, avec sa superposition de deux corps (deux images en une seule), de façon à réaliser la quadrature du cercle. J'en ai déjà parlé à plusieurs reprises.


Par contre, la phrase avec les nombres 1000 et 10000, me reste assez ténébreuse, même si des pistes existent. Disons que cela pourrait faire référence tout simplement à la réalité non-dualiste, où l'exactitiude de l'arithmétique n'est pas établie. Pour rappel, réalité non-dualiste = "ni Un, ni Deux, mais les deux à la fois en un seul Principe, et beaucoup plus que ça".

"Debout, ils seront un" par contre, renvoie pour moi clairement au Corps Christique unifié. Toujours la réalité non-dualiste en somme.


Amitié,

steph


NB: il faut bien comprendre que réalité non-dualiste = Couple Sacré, qui en est le modèle fondamental, puisque le Couple Sacré n'est ni Un ni Deux, mais les deux à la fois dans un seul Principe, et beaucoup plus que cela (modèle "fractal").
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Sam 16 Jan 2010, 15:44

Citation :
Par contre, la phrase avec les nombres 1000 et 10000, me reste assez ténébreuse, même si des pistes existent.

celle ci sur le site précité:

je vous choisirai un entre mille

et deux entre dix mille

et unifiés ils se tiendront debout

Mt 22. 14

Dans ce logion la logique mathématique n'est pas à l'honneur ! Mais l'analyse mentale, tout en étant un moyen précieux, connaît elle aussi ses limites… Car la réalité pour laquelle Jésus tente d'éveiller notre conscience transcende le domaine aussi bien de la réflexion mentale que celui du vécu émotionnel. L'expérience est nouvelle, les lois qui la régissent également ! Au-delà du savoir mental seule une sincérité critique personnelle prévaudra comme guide véritable. Le nouveau ne serait pas nouveau si l'expérience n'en était pas différente, voir déroutante…

Le choix , dont il est question, ne se fait pas suite à quelque privilège fortuit, mais il est la conséquence d'une reconnaissance . (voir le logion 3) Dans un logion précédant Jésus reconnut en Thomas le disciple, dont la conscience s'était unifiée à la sienne. Raison pour laquelle il le choisit. Se considérer comme élu n'est qu'un vœu quelque peu vaniteux, appelé aussi «whisful thinking»… Ce fut l‘illusion d'un peuple entier, le rêve également d'un certain Paul et, dans son sillage, de l'Église qui s'appela catholique. Toujours elle se considère en effet comme l'épouse élue par l'époux appelé Christ. Ni Paul, ni l'Église ne pourraient être suspectés d'une modestie excessive…


Nous avions déjà introduit un débat sur la deuxième partie de ce sujet ici
Post-it:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Aller à la page: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Sam 16 Jan 2010, 16:49

De toute façon, il est très clair pour moi que les Evangiles sont dialectiques. Jésus le Nazaréen était dialecticien.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Sam 16 Jan 2010, 22:07

Il me semble que nous ne cernons pas totalement le Sens que contient cette phrase.

je vous choisirai un entre mille

et deux entre dix mille


et unifiés ils se tiendront debout

A la lecture j'entends que pour Former un Christ, trois Personnes sont nécessaires et non uniquement deux Flammes Jumelles. Le terme "unifiés" concernant le "un entre mille" et "deux entre dix mille".

J'entends également que la première Personne (une entre mille) est en proportion plus nombreuse que les Personnes formant le Couple (deux entre dix mille).

Ainsi la première Personne oeuvre à l'union de plusieurs Couples.

Ce que j'entends vous parle ou pas ?

.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Dim 17 Jan 2010, 01:23

Il y a des aspects qui me parlent.

La troisième Personne du Couple Sacré, dont j'ai souvent parlé, est le Fils, l'oiseau mental, qui n'est pas une Personne sexuée, mais une Personne synthétique, représentant le potentiel collectif au centre du Couple Sacré.

En ce sens la troisième Personne synthétique pourrait effectivement regrouper d'une certaine façon plusieurs Couples Sacrés dans ce que j'ai appelé les "groupes harmoniques locaux". Ce serait une façon de voir les choses.

Maintenant, le rapport 5 est-il correct dans une telle hypothèse harmonique?


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Dim 17 Jan 2010, 10:12

Je me rends compte que j'ai écrit le contraire de ce que je voulais dire, ce qui forcément fausse tout.

> Ainsi la première Personne oeuvre à l'union de plusieurs Couples.

C'est le contraire vu que la Personne est en proportion plus nombreuse que le Couple. Il y aurait 10 Personnes pour 1 Couple.

> Ainsi un Couple est en lien avec 10 Personnes.

Il semblerait qu'il y ait un interval de temps ou peut-être d'espace, ou des deux qui fait que la phrase met en avant l'union effective de 3 personnes et non de 12.

En Forme je verrai un Couple central autour duquel gravitent 10 Personnes.
Ainsi par 1 Couple, 10 re-connexions seraient réalisées.


Je précise que l'EnSeigneur m'a révélé que Christ en Jésus s'exprime sur tous les plans de conscience à la fois car son Rayon lie le plan de la chair à celui de l'Esprit. Ainsi s'Il parle d'un entre mille il s'agit également d'une Personne ayant une réalité dans le plan de la chair.

Et sous cet angle, ça te parle encore Sphinx ?

Si quelqu'un d'autre a une Idée ou une piste à ce sujet, qu'il n'hésite pas à la poster car tout ce que j'ai pu lire ou percevoir intérieurement pour l'instant me semble encore incomplet.

.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Dim 17 Jan 2010, 15:30

Non, selon moi il faut aborder cet énoncé dialectiquement, et donc en considérant les nombres 1000 et 10000 comme fractionnements de l'unité globale d'un même cercle de Vie.

En dialectique, l'unité globale est le Lien de tout, donc la référence de tout. C'est naturel. Mais cela signifie que l'unité spécifique des 1000 n'est pas équivalente à l'unité spécifique des 10000, puisqu'ils s'agit de fractionnements différents de la même unité globale.

Ce que cela signifie donc pour moi, est qu'il y a pour 1000 "Personnnes synthétiques" comme parties de l'unité circulaire (le Soi), 10000 Personnes sexuées commes parties polarisées de l'uinité circulaire, formant Couples.

De ce fait, il y aurait donc (selon cet énoncé forcément dialectique, car les Evangiles le sont) 5 fois plus de Couples que de "parties harmoniques" (groupes harmoniques "locaux") de l'unité globale du Soi.

Si on considère géométriquement le nombre 5 par rapport à l'unité globale circulaire, il renvoie au pentagramme et donc au nombre d'or.


A méditer...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Dim 17 Jan 2010, 22:11

Sphinx a écrit:
En dialectique, l'unité globale est le Lien de tout, donc la référence de tout. C'est naturel. Mais cela signifie que l'unité spécifique des 1000 n'est pas équivalente à l'unité spécifique des 10000, puisqu'ils s'agit de fractionnements différents de la même unité globale.


Ce qui veux dire que si l'unité spécifique diffère cela indique qu'il s'agit de plan (de conscience) différents et que plus l'unité spécifique est réduite plus le plan est proche de Christ.


C'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
mamichael

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 1
Date de naissance : 16/06/1951
Age : 66
Localisation : Pays de Gex 01
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Question   Lun 18 Jan 2010, 00:15

Merci pour vos lumières sur le couple sacré :a16:
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Lun 18 Jan 2010, 05:06

Merci Mamichael.


MyrAme,


selon moi, le terme "mille" désigne simplement un "grand nombre". Passer de "mille" à "dix mille" consiste donc à passer d'un plan existentiel à un autre, avec dans ce cas-ci un facteur 5 engendré par le "2 pour 10000" par rapport au "1 pour 1000".

Mais selon moi, c'est l'inverse de ce que tu écris: plus l'unité spécifique est grande, plus on se "rapproche" de Christ.

Christ est la référence identitaire centrale du cercle de Vie. Tous les Couples Sacrés tournent autour de Lui. C'est pourquoi Christ est le "Conflit": la "friction" identitaire centrale de la dynamique Sacrée.

De ce fait, la réalité de Christ est globale, donc associée à l'unité globale du cercle de Vie.

Ceci dit, la particularité du Soi est d'être unique dans sa réalité, et pourtant multiple dans ses identités (christiques).

Ce qui signifie que Christ est présent tout autant dans la réalité collective, globale, du Soi, que dans un groupe harmonique local de plusieurs Couples Sacrés, qu'au coeur d'un seul Couple Sacré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Lun 18 Jan 2010, 20:37

Sphinx a écrit:
Mais selon moi, c'est l'inverse de ce que tu écris: plus l'unité spécifique est grande, plus on se "rapproche" de Christ.
Alors cette unité spécifique est le volt :)

je vous choisirai un entre mille

et deux entre dix mille

et unifiés ils se tiendront debout


L'EnSeigneur me dit : " deux c'est l'attachement, trois c'est le mouvement ".
Je vois que l'interaction d'un Couple ne suffit pas, trois Personnes sont nécessaires pour Activer le Mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Lun 18 Jan 2010, 20:49

Bonsoir MyrAme,



oui...


Cette troisième Personne n'est pas humaine, n'est pas sexuée, mais elle est indispensable en effet!

Lorsqu'il n'y a que les deux Personnes sexuées, elles sont forcément en confusion symbiotique entre elles (attachement), et ce lien n'est pas authentique. Elles ne font que se contempler narcissiquement dans l'autre réduit à un simple miroir.

Par contre, lorqu'une une troisième Personne, centrale, synthétique, neutre, le Fils, représentant Christ dans le Couple Sacré, incarne le potentiel collectif en son sein, alors les deux Personnes sexuées peuvent faire converger leurs regards, leurs points de vue, sur ce potentiel incarné par la troisième Personne, et quitter leur confusion symbiotique.

Le Fils arbitre éthiquement le Couple Sacré.

Alors, grâce à cette Séparation dialectique par la troisième Personne centrale, le Lien devient déconfusionné, authentique. Et la Rencontre des Personnes sexuées devient véritable, car réalisée en Christ.

La troisième Personne n'est pas relativiste, n'est pas sexuée. C'est la représentation de Christ dans le Couple Sacré.

Et cette troisième Personne du Fils qui forme la Trinité avec les deux Personnes sexuées, trouve sa correspondance dans la quatrième Personne de la Fille, la Personne de la Trinité -même dans son ensemble, la Matière transmutée du Corps christique unifié.

Car si le Fils est Séparateur (au sens dialectique, donc Séparateur des Personnes sexuées), alors il doit y avoir un Lien fondé sur cette Séparation christique. Et ce Lien est la Fille en tant qu'intégration, personnification, de la Trinité elle-même (qui existe forcément en tant que Tout unifié). C'est la "jeune-fille", représentée par exemple dans le Tarot.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Lun 18 Jan 2010, 22:10

Oui !

Je reconnais très bien ce que tu exprimes Sphinx car je le vis.
Si je ne le vivais pas dans la chair, je ne pourrais le connaître.

Ton message est entièrement Juste.
Je peux en juger par le fait qu'il m'est donné de le vivre.

Les Personnes que tu cites comme "synthétiques" sont reflétées dans mon vécu par des êtres de chair. L'EnSeigneur me révèle à travers eux exactement ce que tu exprimes.

Citation :
Car si le Fils est Séparateur (au sens dialectique, donc Séparateur des Personnes sexuées), alors il doit y avoir un Lien fondé sur cette Séparation christique. Et ce Lien est la Fille en tant qu'intégration, personnification, de la Trinité elle-même (qui existe forcément en tant que Tout unifié). C'est la "jeune-fille", représentée par exemple dans le Tarot.
La Fille devait se prénommer leYla pour signer l'union du Masculin LE et du Féminin LA par le Y (yod).



.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Lun 18 Jan 2010, 23:23

Oui, l'Homme et la Femme sont tous deux des relativisations combinées, complémentaires, du Fils et de la Fille. Le Fils en tant que potentiel identitaire individuel, la Fille en tant que convergence collective: la convergence collective Rencontre le potentiel individuel grâce au Couple Sacré Homme-Femme.

De cette façon, le collectif s'enrichit sans cesse de l'individualité, par procréation identitaire.

Comme tu le dis, même les facteurs personnels "synthétiques" peuvent être, de façon circonstancielle, incarnés par des Personnes humaines (donc sexuées) dans le but d'aider à en intégrer la "synthèse" au niveau du Couple Sacré.

Mais il ne faut pas confondre ces représentants incarnés avec les Personnes synthétiques qu'ils représentent.


Je précise que le mot "synthétique" appliqué ici à la Personne, ne signifie nullement "artificiel", mais bien "relatif à une finalité comme résultat harmonique d'un potentiel identitaire mis en oeuvre par la convergence collective".

Plus simplement, la synthèse représente ici une réalisation collective, réalisation dont la nature harmonique forme un Tout cohérent (= synthèse personnelle).


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Mar 26 Jan 2010, 21:21

Sphinx a écrit:
De toute façon, il est très clair pour moi que les Evangiles sont dialectiques.

Chacun percera le Mystère des Evangiles avec le don de Son Epée.



Sphinx a écrit:
Jésus le Nazaréen était dialecticien.
Chacun percevra Jésus-Christ comme lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Mar 26 Jan 2010, 22:06

Bonsoir MyrAme,


peux-tu envisager le fait que les deux tranchants de l'Epée dont tu parles sont en fait dialectiques?

La dialectique n'est pas une approche parmi d'autres, mais bien l'approche la plus fondamentale qui soit, car elle se réfère aux aspects existentiels les plus fondamentaux.


Au départ, c'est la Kabbale qui m'a mis le pied à l'étrier spirituel, il y a plus de 15 ans.

Mais aujourd'hui, je vois clairement que la Kabbale elle-même s'élabore sur les fondements de la dialectique. Il n'y aurait pas de kabbale sans dialectique, il n'y aurait pas de christianisme sans dialectique, et en somme, il n'y aurait aucune Voie véritable, sans l'appui sous-jacent de la dialectique.


Et qu'est-ce que la dialectique, en somme?

C'est la Connaissance de la Nature circulaire de l'Etre. C'est la Connaissance du Principe de circularité, comme unique Principe inclusif de toute existence.

Kabbalistiquement, la Torah est visiblement fondée sur la Connaissance du nombre Pi, en tant qu'"ADN du cercle".

De même que le centre fonde la cohérence du cercle, que l'ADN du noyau fonde la cohérence de la cellule, etc, etc, le Livre fonde la cohérence de la Nation.

Et aujourd'hui encore, toute Nation a besoin d'un "Livre" en tant que centre de cohérence, qu'on appelle la Constitution.


Dans cette lignée, Jésus était dialecticien, et les Evangiles sont dialectiques, tout simplement parce que la Connaissance de l'Etre est fondamentalement dialectique, c'est-à-dire fondée sur les polarités circulaires constitutives de la perception consciente.

C'est ce que m'a enseigné l'Oiseau: la dialectique est la base fondamentale de toute véritable Connaissance, et au fond, se suffit à elle seule en tant que Connaissance véritable de l'Etre.

Toutes les Voies sont des formalisations particulières de la dialectique.


Un simple exemple:


Lorsque Jésus dit à Marie: "Qu'y a-t'il entre toi et moi, Femme?" , c'est une référence à l'articulation dialectique entre la Séparation de la différence et le Lien de la similitude: il faut voir ce qui est similaire pour discriminer ce qui est différent, et réciproquement. Entre l'Homme et la Femme il y a à la fois un Lien d'équivalence, et une Séparation de différence. Ensemble, ces deux aspects dialectiques forment la complémentarité.

Cette Epée dont tu parles est en fait la sexuation, la Séparation des polarités sexuées du Soi, qui lui garantit une réalité et une postérité.

C'est l'Epée de la dialectique. C'est l'Epée dialectique. Je l'ai déjà appelée très souvent de cette façon, par exemple au début du sujet sur les exégèses de films.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Ven 29 Jan 2010, 10:37

Le Verbe est guérison de l'âme par l'expression du Divin.

L'Epée est à double tranchant car Elle a le pouvoir de pénètrer le conscient et l'inconscient.

La dialectique s'adresse uniquement au conscient. A l'opposé on trouvera l'exorcisme qui s'adresse uniquement à l'inconscient. Entre deux existent d'autres formes d'expressions du Divin dans la Création.

De par Son Epée, Jésus-Christ avait le pouvoir d'Agir à tous les niveaux de l'être.
L'Epée est vibration avant tout. Son combat est de libérer l'homme.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
alskida

avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 84
Date de naissance : 27/06/1972
Age : 45
Localisation : Liège-Belgique
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Question   Ven 29 Jan 2010, 13:10

Bonjour MyrAme,
je lis régulièrement la dialectique proposée ici et dans mon expérience je n'ai pas l'impression que cela ne s'adresse qu'à ma partie consciente. Je me suis déjà retrouvé dans un état de confusion ou je ne comprenais plus rien de la dialectique que je lisais mais je réagissais, en lisant j'avais légèrement mal au ventre, presque des nausées. Et puis la dialectique est réaparue en moi, comme structure éclairant les articulations entre mon conscient et mon inconscient et j'ai commencé à voir le chemin pour émerger de cet état de confusion intense.
Et dans cette section du forum, pleinement inprégnée par la dialectique, très souvent j'ai une question ou l'autre à poser mais quand je viens pour écrire ma question, la réponse est déjà publiée.
Et ce n'est pas toujours du fait de Sphinx, tout les intervenants participent à cette dynamique, de mon point de vue en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Sam 30 Jan 2010, 00:39

Merci pour ce témoignage, Alskida.

En effet, la dialectique concerne le Lien et la Séparation entre conscient et "inconscient" (qui n'est "inconscient" qu'en vertu d'une confusion).


cf C.G. Jung : "Dialectique du Moi et de l'Inconscient".

Concrètement, il s'agit de la dialectique entre l'individuel et le collectif. Tant que le collectif n'émerge pas harmoniquement à sa propre réalité, il constitue un inconscient apparent, tandis que l'individuel est improprement exacerbé en conscience.

La sublimation narcissique vise à mettre fin à l'exacerbation consciente de l'individu, par l'entremise du Couple Sacré, et alors à restituer sa réalité à la conscience collective.


Car tout est Perception, donc tout est Conscience. Ce n'est pas tant que la dialectique ne concerne que la conscience, c'est plutôt qu'en fait, il n'y a que la conscience, et l'inconscient est un aspect confusionnel qui est démystifié et confronté par la dialectique.


Ce qui se passe, c'est que les refoulements individuels sont toujours projetés sur le collectif, où ils constituent des "inconscients individuels", à savoir des zones de nature collective où les refoulements individuels sont "stockés", s"opposant à la conscientisation collective planétaire, et brouillant la liaison avec la conscience universelle. Le canal collectif est "bouché" par les refoulements individuels.

La conscience collective planétaire s'en trouve déforcée, et la conscience universelle devient hors de portée.

Et donc le collectif apparaît comme une zone inconsciente, semblant se résumer à des tréfonds obscurs peuplés de refoulements.


Pratiquement, il est donc normal que les refoulements soient confrontés par la dialectique, et aient tendance à se stresser à son contact, provoquant des angoisses, des nausées, etc. Cela signale en tout cas, que "ça remue", et donc qu'il y a une possibilité de dégagement et réintégration.


En conclusion, il fautdrait plutôt considérer que la dialectique articule l'individuel et le collectif, et dès lors, peut aussi communiquer avec leurs formes confusionnelles, conscience narcissique (redondance) et inconscience, et servir à les déconfusionner, à résorber le déséquilibre entre les deux.

Car il n'y a que la conscience.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Sam 30 Jan 2010, 20:47

Bonsoir Alskida,

Ce que tu dis illustre ce que j'exprime à savoir que l'Epée est à double tranchant car Elle a le pouvoir de pénètrer le conscient et l'inconscient.

Ainsi la dialectique s'adresse au conscient mais pénètre également l'inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Question   Sam 30 Jan 2010, 23:01

Bonsoir MyrAme,


Citation :
La dialectique s'adresse uniquement au conscient.

Citation :
la dialectique s'adresse au conscient mais pénètre également l'inconscient.


Y a t'il de la cohérence entre ces deux phrases? Et si oui, voudrais-tu la développer? Ou bien as-tu changé d'avis entre les deux, sans le préciser? Considères-tu à présent que l'Epée est bien la dialectique, comme il semblerait que ton dernier message l'indique?

Citation :
Ce que tu dis illustre ce que j'exprime à savoir que l'Epée est à double tranchant car Elle a le pouvoir de pénètrer le conscient et l'inconscient.

Ainsi la dialectique s'adresse au conscient mais pénètre également l'inconscient.


Alors que ton intervention précédente semble vouloir démontrer le contraire:

Citation :
L'Epée est à double tranchant car Elle a le pouvoir de pénètrer le conscient et l'inconscient.

La dialectique s'adresse uniquement au conscient.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Question   Dim 31 Jan 2010, 13:37

Sphinx a écrit:
Y a t'il de la cohérence entre ces deux phrases?
De par sa fonction, L'Epée est paradoxale.


L'Epée est l'expression du divin dans la création. Elle oeuvre à Libérer l'homme.
La dialectique en est une forme.

L'Epée est à double tranchant car elle s'adresse au conscient et à l'inconscient.
La dialectique s'adresse au conscient, elle agit au niveau de notre Lumière qu'elle fortifie au détriment des Ténèbres. Ainsi l'Epée s'adresse au conscient mais pénètre également l'inconscient.

Pour schématiser on pourrait dire que dans le cas de la dialectique, l'Epée de Lumière descend de haut en bas. Dans le cas de l'exorcisme par exemple, l'Epée de Lumière monte de bas en haut.
Revenir en haut Aller en bas
 
Question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» question nuit / sieste bébé 3 mois
» La grosse question qui tue, c'est par ici...
» question bateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: