ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le t'EN du phoenix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nagota²



Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 1
Date de naissance : 31/08/1980
Age : 37
Localisation : belgique
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Le t'EN du phoenix   Mer 10 Fév 2010, 18:45

C'est le T'en






L'existence face au ciel et à la terre.


Un con nait dans un temps fort de savoir.
Il ne conçoit pas, l'avoir compris face à l'être concis.
Mais son confort est de connaître
Pour paraître moins con à ces yeux...


Qu'es ce donc cette chose visible
Au yeux commestibles?
Mon centre est pour lui
Quand le sien te suit
Transparant et captivant
L'eau coule vers l'océan


Constance du regard quoi que l'autre veuille en faire....


Prémisse de souffrance
La femme dans mon coeur
Résonne de mes vers...


Mon pylore est en état,
Mais ne sait tenir le front
Où est la logique?


Miroir mon beau miroir
Es ce à cette horde le pouvoir...


Un passé à venir
Glisse pour devenir
Mais quoi?


L'en tête en annonce
L'idée en amont...


Un petit mot me lie de ces merveilles...
Discret mais présent de temps en temps.


L'as tu deviner?
Je pense que non...


Le premier dans le texte est un pronom.
Complétant un verbe, sous entendant une charge émotionnelle.
La vie est en nous, celui là est pour vous...






As tu trouvé?
Le ON en est sa peau, la MEMOIRE sa chair et la LUMIERE son sang!


C'est notre cher « EN » marchandé par cette horde de nains.


Dans un style narratif l'entité te témoigne, dans ton sens, au travers ta liberté, les ballises à pointer.
Comprends tu?
Logique ou absurde...
Comme une flamme guidant ton âme, le « EN » trouve des repères et t'y dirige.
Une direction que lui seul comprend.
L'évolution face au ciel et à la terre...


Toujours aussi absurde? Alors observe toi en train de lire ces lignes que tu ne comprends ainsi que l'énergie spontanée qui s'en libère. Ta personnalité naturelle vogue au gré de celle conditionnée...
Ce que je veux dire, c'est que l' écho de ton âme rentre dans une logique qui te veux du bien.
Tu te forge une armure, tu ne comprends mais te comprends. Continue...


Je crois que j'ai saisi.


Le coeur parle, son souffle est toujours plus beau.
Sa raison à jamais expérimentée...


Embrun savouré, un matin, par un marin solitaire.


Qualificatif de mon « En »:


De là, j'en viens. Là bas j'y vais!
Pourquoi alors...


La brise évolue, touchant la vague.
En mémoire cet instant
Ou l'onde s'assier
Un regard sur la vallée...

Vanité des vanités...
L'encre des nains me paraît peu sympathique...


Voilà pour moi, ce vent, cette vanité par de là, de « EN », pylore de mort!


C'est absurde, ça tue l'amour.


Free Tibet




L'univers est un mystère. En effet...


Personne m'a soufflé cette histoire, peut être l'ai je garder pour toi.
Notre monde est fait de lumière et de matière.
Chaqu'une jalouse l'autre.


La lumière est d'une beauté sans limite mais sa nature est curieuse, pour aider.
Elle se remet en question, aime, mais se demande à quoi elle ressemble.
Elle est Divine, mais ne tient en place.
Et lorsque dans la matière la vie prend place, la lumière montre son nez...
Un appel de lumière...
Un regard sur elle même.
La vie est donc en son coeur lumière mais aussi matière.


La matière quant à elle, renferme la vie, miroir de lumière.
Elle se dégoute car elle n'est ni l'image ni le reflet de la beauté!
Juste un support qui se sert... Et qui sert.
Car la lumière appelle la vie à la lumière, un besoin d'aider.
Un cri à soulager...


Narcisse plonge dans le lac comme la lumière, au tavers la vie, dans la matière.
Mais, elle se remet en question et fait attention.
Curieuse pour aider ou s'admirer, elle cède maintenant une fois sur deux...
Elle commence à savoir croire, à prendre confiance.
L'arc en ciel dans le lac est aussi beau que dans la plaine...


Nous sommes la vie, jusque dans la plus petite de nos cellules.
As-tu senti la lumière dans la virgule? Ce souvenir non penser...
Les cellules se forment et se transforment dans une suite qui t'es propre.
Qui te fait évoluer de ballises en ballises!
C'est le jeu du je, le souffle de l'âme... Le t' « EN ».


Les consciences sensorielles et sensitives captent l'information, la stoque en mémoire.
Le mental analyse subjectivement, dans la continuité de sa suite, l'expérience et ces déductions.
Dans l'espoir de prendre un choix qu'il ne regrettera pas.
Il analyse,( AMOUR ET COMPASSION), absurde mhmm... Même l'absurde.
Et choisi.


Les cellules possèdent une sorte de consciences, une suite qui évolue. Souvent dans le sens de la vie. Sans savoir que la fin est fatal, elle pousse le mental sur une instu hivernal.
Cette intelligence cellulaire, cette conscience grégaire doit rester soudée.
La vie c'est maintenant! La vie reste, dans le corps.
Quelle est cette force qui crée, évolue, crée à son tour et disparaît?
Sur un air que Moi je comprends, l'oubli est la Foi de la cellule.





Lorsque les dons de la terre, l'eau est..., sont assimilé par l'organisme.
Ils deviennent vie.
Le mental centralise mais doit rester attentif à ne pas se perdre dans ces déchets.
Les excréments sortes, la vie reste. Toute la matière n'est pas énergie.
L'eau est vie.


C'est ici que le « EN » intervient, il joue le rôle d'éponche.
Une bouée de lumière pour la vie.
Un bien offert qui permet de retenir cette consciences, cette suite, cette force.
Un avoir collectif interne.

L'écho du pylore termine ce processus d'assimilation dans l'attente d'un nouveau souffle.

Merci à la terre et aux personnes qui régalent mes papilles.


Remarque:


Pourquoi l'égalité d'âme est elle une pensée éternelle?


Mon centre est pour vous
La dévotion en Bouddha


Le relief est partout
La beauté devant moi


Vue unique
Malgré mes yeux...


La lumière montre la direction
L'aveugle à ces repères


Le soleil en chaqu'un de nous
Vu au travers une conscience équanime




La lumière est partout et en nous, l'amour circule.
Le soleil encore trop petit en moi ou trop légé en lui
n'attend que ton merci.
Mais un amour sincère, une pure lumière qui se comprend réellement.
Ne pas dire merci pour une pomme quand on reçoit une poire!
Cette intention positive fondée envers la personne l'aide, la réconforte.
De plus cette conscience solaire en tout être se nourri,
prend de la masse et par un mystérieux effet alimente le support de lumière (ex:absorbe, renvoi de couleur) du centre du système solaire dans le but d'évoluer.
Pour ne pas devenir une naine noire mais une entrée, une porte vers l'inconnu!


L'égalité d'âme est en quelque sorte de sécurité, une perçeption de l'esprit qui t'aide ainsi que notre soleil.
Le soleil à sa mémoire et si comme le roi des oiseaux tu chies sur les passants,
l'orgeuil te cassera la gueulle, le savoir est avoir et tu verras ou voiras que donner est comme reçevoir...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le t'EN du phoenix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo récente d'un présumé OVNI aparaissant/disparaissant à Phoenix Arizona
» Vidéo ovni: Lumières de Phoenix (13 mars 1997)
» la pub de Joaquin Phoenix pour peta, c'est ici :
» 1947: Le 07/07 Phoenix Arizona usa
» (1997) Lumières ovni au-dessus de Phoenix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: