ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2012 - Partie 1 - Perception de l'avenir + Pourquoi 2012 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: 2012 - Partie 1 - Perception de l'avenir + Pourquoi 2012 ?   Mer 13 Oct 2010, 00:14

Ce texte fait partie d'un article compilé dernièrement et qui a pour but de donner quelques éclaircissements sur ce qui est annoncé pour 2012.

Comme il est assez long (37 pages), je le découperai en 7 parties (7 messages différents qui concerneront des chapitres distincts) :

Table des matières

Partie 1 :
- Les différentes manières de percevoir l'avenir
- Pourquoi parle-t-on de l'année 2012 ?
Partie 2 :
- Notre époque par rapport à la fin des temps
- Quels sont les signes avant coureurs annonçant la « fin des temps » ?
- Quels sont les évènements annoncés pour la "fin des temps" ?
Partie 3 :
- Influence d'un astre, astéroïde, comète
- Activité solaire
- Changement de l'axe de rotation de la Terre
Partie 4 :
- Crânes de cristal
- Venue des extra terrestres
Partie 5 :
- L'année 2012 est-elle la fin d'un cycle ?
Partie 6 :
- Changement de notre avenir probable ?

Si vous avez des commentaires, des ajouts, ou des corrections à apporter concernant ces articles, n'hésitez surtout pas à le faire.
J'ai tendance à écrire des articles qui ne sont que le fruit de mes recherches.
Le fait de les mettre sur un forum pourra permettre de les rendre plus collaboratifs et permettra donc de les affiner. C'est un peu le but recherché.
Merci à Ambre de m'avoir créé un espace sur ce forum pour partager ces articles.

Avant toute chose, pour connaître la position de la NASA sur les évènements annoncés en 2012 par les prophéties, voir NASA 2012
Pour connaître d'autres manières de considérer cette date, voir les chapitres suivant...

Les différentes manières de percevoir l'avenir

Il adviendra, dans les derniers jours, dit Dieu, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair : Vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens verront des visions et vos aînés songeront des songes; et sur mes serviteurs et sur mes servantes, en ces jours là, je répandrai de mon esprit et ils prophétiseront. (Acte des apôtres 11,17-18)
(Magazine, Monde Inconnu (Le), No 58, 02/1985, Libre expression, 26 déc 1984)


La clairvoyance est un état différent de la veille ou du sommeil. C'est la manifestation d'un sens nouveau (non physique, mais provenant de l'âme).
La rétrospection (vision des évènements passés) est la vision de la lumière astrale des évènements, ravivée par le voyant.
La divination est la vision problématique des choses à venir soit par une introspection de la pensée des vivants qui contient en germe les actions futures, soit par l'influence occulte d'esprits supérieurs qui déroulent l'avenir en images vivantes devant l'âme du clairvoyant. Dans les deux cas, il s'agit d'une projection de pensée dans la lumière astrale. L'extase est la vision du monde spirituel où des esprits bons ou mauvais apparaissent sous forme humaine et communiquent avec lui.
La Généthlialogie est l'union de l'Art (clairvoyance ou extase) et de la Science (calcul de l'avenir d'après les lois de l'évolution universelle). Ces deux méthodes de divination, se contrôlant réciproquement, étaient très utilisées dans les temples d'Égypte ou à Delphes.
L'astrologie du moyen âge n'est qu'un fragment imparfaitement compris de la Généthlialogie. Seuls les esprits avancés étaient capables de l'utiliser car elle posait beaucoup de problèmes d'application. Pythagore l'avait approfondi en Égypte. Il initiait certains aux pratiques de la divination.
(Grands initiés (Les), Edouard Schuré, Ed. Librairie Académique Périn)

Arthur Koester nous rappelle que l'un des fondateurs de l'univers moderne, l'astronome et législateur du cosmos, Johannes Kepler, a écrit un grand nombre de traités sérieux sur l'astrologie, où il empoignait les théologiens, les physiciens et les philosophes "de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, quand ils rejettent avec raison les superstitions des astrologues : car il ne se passe rien dans le ciel qui ne soit sensible, de quelque façon secrète, aux facultés de la Terre et de la Nature."
(Pouvoirs de la Lune (Les), Arnold Lieber et Jérome Agel, Ed. Robert Laffont)

"Les 22 lames du grand tarot résument le chemin sur lequel nous tentons de guider l'humanité dans sa globalité".
22 est aussi le tao.
(Voyage à Shambhalla (Le), Anne et Daniel Meurois Givaudan, Ed. Amrita)

"En l'absence de toute lumière solaire, la boule de cristal a la propriété de capter et de concentrer une importante énergie en provenance de la lumière astrale."
(Récit d'un voyageur de l'astral, Anne Givaudan, Ed. Le Perséa)

La médiumnité est-elle un fait avéré ?

Le 1er juin 1987, un juge canadien déclarait reconnaître l'existence d'êtres désincarnés qui s'expriment par la bouche d'un médium. En plus de dix ans, Ian Borts a réussi à acquérir une étrange notoriété sur le continent américain : à travers lui, des entités de l'au delà donnent des consultations médicales ou scientifiques.
(Magazine, Monde Inconnu (Le), No 97, 09/1988, L'incroyable procès de Ian Borts, Erik Pagin)

Edgar Cayce est considéré comme le plus grand médium du siècle. En état d'hypnose (en transe médiumnique), il a été capable de soigner des malades durant de nombreuses années (alors qu'il ne connaissait rien en médecine) et de fournir des informations relatives à l'histoire de l'humanité ou à son devenir.
Ses diagnostics psychiques s'avéraient toujours justes (100% de réussite) et il a soigné de nombreux patients que la médecine traditionnelle était incapable de guérir.
Andrew Jackson Davis, né en 1826.
Il était illettré (il n'a été que cinq mois à l'école), mais possédait toutes les connaissances de l'univers, endormi. Il devait être hypnotisé par quelqu'un.
Durant 84 ans, il fit des lectures et diagnostics psychiques, écrivit des livres, ...
Ses méthodes étaient similaires à celles d'Edgar Cayce.
George Charman
Ancien pompier anglais devenu guérisseur. Quand il "incorpore" l'esprit du Docteur William Lang (célèbre chirurgien britannique décédé en 1937), il devient capable d'émettre un diagnostic d'une précision totale, de prescrire le traitement adéquat et aussi de réaliser "psychiquement" des opérations.
(Magazine, Monde Inconnu (Le), No 21, 09/1981)

Georges Aubert est un médium ayant reproduit des musiques de maîtres en état de médiumnité alors qu'il ne connaissait pas la musique à l'état éveillé. Son cas a été étudié par la science "officielle".
Le côté scientifique du spiritisme n'est autre que l'étude raisonnée de phénomènes dont la réalité n'est pas niable. "Sans doute, il a eu ses mystificateurs et ses exploiteurs, comme toutes les découvertes pouvant offrir un champ d'action au charlatanisme. Mais que peut la supercherie d'un charlatan contre les faits dûment contrôlés dont la réalité est attestée par des hommes dont la science et l'honorabilité sont au dessus de tout soupçon, et qui comme William Crookes, viennent dire hautement : Je n'affirme pas que cela est possible, j'affirme que cela est."
(Médiumnité spirite (La), Georges Aubert, Ed. Chanteloup)

Un groupe de personnes de Toronto décida en 1972 de se réunir autour du Dr George Owen, pour créer de toutes pièces un fantôme imaginaire qu'ils nommèrent Philipp. Ils réussirent par la suite à communiquer avec lui lors de séance de spiritisme.
La renommée du fantôme est telle que même une université et des stations de télévision ont invité le groupe à venir invoquer Philip dans leurs locaux... Et, chaque fois, Philip était au rendez-vous.
(PSI, au delà de l'occultisme, Louis Bélanger, Ed. Québec/Amérique)

Etre capable de prédire l'avenir est-il explicable scientifiquement ?
L'ordre impliqué de Bohm qui transcende l'ordre linéaire du temps "expliqué" permet, par exemple, de comprendre la précognition, qui suppose un renversement de l'ordre du temps. L'ordre impliqué (Immanence) et ordre expliqué (Transcendance).
"Prenons un grand cylindre contenant un plus petit cylindre : l'espace intermédiaire consiste en glycérine. Déposons maintenant une goutte d'encre à la surface de la glycérine : la goutte reste intacte, point noir bien défini flottant sur un liquide clair. Si nous commençons à faire tourner l'un des cylindres, dans le sens des aiguilles d'une montre par exemple, la goutte s'étire dans la direction opposée, faisant une ligne de plus en plus fine jusqu'à disparaitre complètement : la goutte d'encre est alors, "impliquée" dans la glycérine, on ne la voit plus mais elle est encore là.
Faisons maintenant tourner le cylindre en sens inverse des aiguilles d'une montre : une fine ligne apparaît qui s'épaissit et se rassemble en un point : la goutte s'"explique", elle est matérialisée."
(Age cosmique aux USA (L'), Schiff J.M., Ed. Albin Michel)

Pourquoi parle-t-on de l'année 2012

La référence à l'année 2012 provient de correspondances effectuées entre le calendrier Maya et le calendrier Grégorien.

Il y a plusieurs calendriers Maya. Celui utilisé pour déduire la date de 2012 est basé sur le cycle complet de Vénus par rapport à la rotation de l’axe de la Terre. Il est couramment supposé que le début du dernier cycle de ce calendrier (appelé « Compte Long ») correspondrait au 11, 12 ou 13 aout 3114 avant notre ère, date d'apparition de Vénus pour la première fois au dessus de l’horizon terrestre.
La fin du « Compte Long » serait la fin du cycle temporel où Vénus influence la Terre.
La fin du calendrier n'est donc pas forcément une « fin du monde » mais juste une fin d'un cycle et l'annoncement du début d'un autre cycle.

Il faut bien comprendre que les dates du calendrier Maya ne sont pas dans la même unité de mesure que celles du calendrier Grégorien.
Donc pour déterminer des correspondances entre les deux calendriers, il est nécessaire de trouver des évènements communs qui permettent de les relier.

Exemple de corrélation :
Événements de l'époque de la colonisation espagnole (XVIe siècle) attestés à la fois en « compte court » et en calendrier julien, par exemple la fondation de la ville de Mérida (Mexique), le 6 janvier 1542 : « En l'an 1542, 1 Pop tombant sur le 13 K'an, les Espagnols fondèrent une colonie à Tiho (c'est-à-dire Mérida)... » (extrait des Annales d'Oxkutzcab7). Ensuite on établit une corrélation entre le compte court et le compte long de l'Époque classique.
(Source)


Il existe plus de cinquante systèmes de corrélation pour déduire le début du « Compte Long » dont en voici quelques uns :

- 26 Juin 3392 avant JC : Smiley
- 11 Fev 3374 avant JC : Makemson
- 15 Oct 3374 avant JC : Spinden
- 11 Août 3114 avant JC : Goodman-Martinez-Thompson (GMT) 1
- 12 Août 3114 avant JC : Goodman-Martinez-Thompson (GMT) 2
- 13 Août 3114 avant JC : Goodman-Martinez-Thompson (GMT) 3
- 4 Août 3010 avant JC : Bohm
- 14 Mar 2997 avant JC : Kreichgauer
- 27 Jun 2906 avant JC : Wells-Fuls
- 22 déc 2867 avant JC : Hochleitner
- 27 Mar 2854 avant JC : Esalona Ramos
- 5 Avril 2594 avant JC : Weitzel/Vollemaere
etc..
(Source)

Le plus accepté étant celui qui situe au 21 décembre 2012 (ou parfois 23 décembre) la fin du « Compte Long ».
Des datations au carbone 14 de linteau en bois datés retrouvés à Tikal confirmeraient la validité de ce système.
La tradition maya des Quiché des Hautes Terres du Guatemala privilégie le calendrier qui situe le bébut du cycle au 11 août 3114 (fin du cycle le 21 déc 2012).
La tradition maya du Mexique et notamment de Palenque privilégie le calendrier qui situe le bébut du cycle au 13 août 3114 (fin du cycle le 23 déc 2012).
La Tradition maya du Mexique notamment de Palenque privilégie la date du 13 août 3114.
Par contre le conseil Maya pense que le début de la Fin des Temps a eu lieu le 24 octobre 2007, et non pas 21 décembre 2012. Pour dire cela, ills se basent sur l'explosion de la Comète Holmes qu'ils ont apparenté à la Katchina bleue appartenant à une de leurs prophéties
(http://members.shaw.ca/mjfinley/volem.html et Les Mayas du Temps Eternel, Drunvalo Melchizedek)

La date dont l'année correspond à 2012 pour fin du calendrier Maya est donc l'une des dates admises (et non pas la seule).
Elle possède de nombreux détracteurs.
Pour certains, le cycle est déjà terminé. Pour d'autres, il se terminera dans plus de 200 ans.

En utilisant une datation par archéomagnétisme et hydratation de l'obsidienne des constructions des Mayas, Andreas Fuls obtient, dit-il, une corrélation plus précise et plus vraisemblable entre les deux calendriers. Pour lui, la fin du Compte Long aurait lieu entre le 21 et le 23 décembre 2220
(Mondes étranges, No 7, avril 2010, Emilie Le Phouler, Professeur de Lettres, 2012 ou l'apocalypse selon les Mayas)

L'archéologue Antoon Vollemaere base ses conclusions sur les éclipses solaires et lunaires décrites dans le Codex de Dresde (document maya), qui permettent, selon lui, d'obtenir une corrélation entre le calendrier grégorien et celui des Mayas. Pour lui, le changement de cycle a déjà eu lieu le 12 décembre 1546.
(Source)

D'autres controverses existent concernant la manière de décompter les jours :

21/12/2012
Explications sur les calendriers et sur la date.
13 Baktuns = 5.200 ans de 360 jours ou 13 x 144.000 jours = 1.872.000 jours en tout.
Ce nombre 1.872.000 jours donne en calendrier grégorien :
1.872.000 : 365, 242036 (valeur réelle Maya de l'année) = 5.125,36 ans.
Soit : 5.125 + 131, 48 jours ou une différence de 233 jours,76
Les cycles Mayas de 5.200 jours sont donc des cycles pour nous de 5.125 ans, et 131 jours ou 5.125,36.
Par contre, le décompte avec 2012 est le suivant : -3114 + 2012 = 5126 ans
Si le cycle réel en grégorien est de 5125 ans et 131 jours, la date réelle devrait être le 11/05/ 2011 c'est-à-dire que les 5.126 ans commenceraient le 1/01/2012, et les 5125 ans le 1/01/2011.
Mais si nous situons comme date 2012, le 21/12, nous avons comme date supposée réelle : 5126 – 234 jours ( 365-133= 234) = le 2/05/2012 avec un cycle de 5.125,36 ans ou 5125 et 131 jours.
Cela voudrait dire que la date n'est pas justifiée. Mais que le nouveau cycle serait à partir de 2013. Il y a un problème dans le système de comptage de ceux qui ont fixé 2012, le 21/12. Nous ne pouvons pas faire des calculs sans positionner nos bases, et celles-ci reposent sur la conversion des cycles Maya en Grégorien, puis de la date de départ Maya ainsi que de l'ajustement précis de 365,242036 par années.
(Source)


Un Crop Circle, apparu le 3 aout 2004 en Grande-Bretagne à proximité du site de Stonehenge fait directement référence au calendrier Maya et à ses symboles.
Steve Alexander, un expert qui a photographié des centaines de cercles de récolte à travers le monde, commente cette incroyable formation : "C'est le cercle de récolte le plus complexe que j'ai jamais vu! je sais qu'un tas de gens pensent que tous ces cercles sont faits artificiellement par la main de l'homme, mais pour celui-ci c'est très peu probable. Cela prendrait des jours pour réaliser un dessin aussi gigantesque : or ce cercle est apparu en une nuit !"
Le chercheur britannique C. Lewis a travaillé sur le fonctionnement du système de mesures utilisé dans les anciens calendriers mayas et aztèques son adaptation au cercle de Silbury Hill. Selon lui, il ne fait aucun doute que le diagramme figuré sur ce crop circle d'un genre tout à fait nouveau indique une sorte de compte à rebours sur une minuterie en forme "d'horloge-calendrier " inspirée du modèle maya-aztèque.
Chaque carré interne valant 130 ans, la position de l'aiguille sur le dernier carré indique qu'il nous reste un peu plus de 5 % de ces 130 ans à parcourir, soit environ 8 années. Or, si l'on ajoute environ 8 années à août 2004, on tombe à peu près exactement sur l'échéance du 21 décembre 2012 correspondant à la fin des calendriers mayas.
(http://radioarcadie.jimdo.com/2009/12/10/le-21-décembre-2012-est-t-il-le-commencement-d-une-nouvelle-aire-pour-l-humanité)


à suivre...


Dernière édition par infomysteres le Mer 13 Oct 2010, 23:35, édité 1 fois (Raison : Table des matières en 6 parties à la place de 7)
Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: 2012 - Partie 1 - Perception de l'avenir + Pourquoi 2012 ?   Mer 13 Oct 2010, 09:52

Pour apporter ma contribution à l'article d'infomystères
voici un texte que j'ai mis en ligne sur mon site reussir2012.fr




La théorie du dédoublement du temps

Développée par le physicien Jean-Pierre Garnier-Malet, cette théorie enseigne que notre système planétaire serait arrivé à la fin d'un cycle de 25 920 ans. Laquelle coïncide avec la fin d'un autre cycle de 324 000 ans.

Comme sur ce site, nous développons une dialectique de vie qui exclut définitivement la croyance au profit du SAVOIR ceci exige ce terrible effort de toujours chercher à comprendre. Le graphique ci-dessous que vous trouverez sur le site de Garnier-Malet à l'adresse ci-dessous est pour le moment incompréhensible. Mais cela ne doit pas demeurer ainsi.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Chacun d'entre nous peut observer que tout l'univers est soummis à la loi des cycles: Rotation des planètes, révolution orbitale, précession des équinoxes, tout est soumis au temps.
Mais selon Garnier-Malet " le temps que nous percevons n'est pas le temps réel car il existe toujours un instant imperceptible entre deux temps perceptibles". C'est un peu comme le rayonnement lumineux dans lequel le photon procède à la fois de l'onde pure et de la particule sans masse. Sur sa trajectoire sinusoïdale, le photon disparait puis réapparaît. Notre univers est donc soutenu par un autre univers que Jean CHARON nomme "Le Monde des Éons" ou " Monde de l'Esprit".
Toutes les particules quantiques qui composent notre univers sont soumises à la même propriété physique, c'est à dire qu'elle apparaissent et disparaissent alternativement dans ce monde et dans un univers parallèle. Sauf pour les électrons qui sont immortels ou tout au moins aussi vieux que l'univers lui-même, âgés de quelques 14 milliards d'années. C'est ce qui a inspiré le physicien Jean CHARON dans sa théorie des propriétés néguentropique des electrons définis comme des mini trous noirs où le temps est inversé. C'est cela qu'évoque Garnier-Malet qui a réussi cette performance de mettre son intuition en formules mathématiques.
Depuis son origine, et dès que la Grande Loi Universelle d'Évolution a doté l'homme d'un outil cérébral complexe, ce dernier a observé l'univers comme une immense horloge décrivant des périodes, cherchant à travers les cycles des étoiles à déterminer et à prédire l'avenir. L'humain évolué est toujours en avance sur son temps, il cherche toujours à évaluer ses chances de succès dans ses entreprises. Dans cet univers l'humain dispose d'un certain libre arbitre.
Ainsi les phénomènes intuitifs et prémonitoires trouvent dans la théorie du dédoublement du temps un début d'explication scientifique. Durant leur sommeil, les humains pourraient avoir accès à ce monde parallèle dans lequel le temps est accéléré et ils seraient capables de voir l'avenir. C'est ainsi qu'au réveil, certaines personnes sont aptes à interprêter les réves dont ils se souviennent et de corriger leurs comportements. Pour Garnier-Malet nous arrivons à la superposition de deux fins de cycles, mais pour autant et avant toute tentative d'explication, devons-nous en avoir peur?
Grave question. Nous aurions tendance, Aladine et moi, à vous affirmer que non, puisque le terme de cycle lui même suggère toujours renaissance, donc évolution.Voilà donc un sujet qui sera suivi de nombreux développements.



Kernoa







[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 217
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 46
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: 2012 - Partie 1 - Perception de l'avenir + Pourquoi 2012 ?   Jeu 14 Oct 2010, 00:12

Merci Kernoa

J'avais entendu parler de la théorie de Jean Pierre Garnier Mallet mais je ne savais pas qu'il parlait aussi des cycles.
Cela fera l'objet d'un prochain chapitre.

Le cycle de 25 920 ans (certains arrondissent à 26000, d'autres disent 25771,5) correspond à la précession des équinoxes.
Celui de 324 000 ans me fait penser à celui dont parle Laura Knight-Jadczyk.
Pour elle, le cycle fait 309 000 ans et représente « un saut quantique macrocosmique où notre secteur d'espace-temps se déprimera temporairement avant de renaître. D'après les Cassiopéens [êtres de densités supérieures dont Laura Knight-Jadczyck reprend les propos], ceci sera une phase de transition où notre Terre de 3è densité passera en 4è densité»

Pour complémenter ce que tu dis sur la théorie du dédoublement du temps, je citerai l'article que j'avais trouvé intéressant et qui m'a fait connaître Jean Pierre Garnier Mallet (article paru dans la revue Nexus N°61, 03-04/2009) :
« Il y a, en réalité, une succession d'instants perceptibles séparés par des instants imperceptibles où je me fabrique des possibilités futures. Ce futur est instantané dans mon temps présent où je le mémorise. Mais si je mémorise un futur de façon instantanée, cela devient une mémoire, donc un passé. Finalement, le passé, c'est à dire ma mémoire, ne serait que du futur et mon instant présent ne serait que la conséquence de cette mémoire qui me pousse vers d'autres pensées... qui déclenchent un futur, qui déclenchent d'autres mémoires... qui déclenchent d'autres pensées, qui déclenchent un futur... qui déclenchent d'autres mémoires... Finalement ma vie n'est qu'une succession de futurs qui se transforment instantanément en passé où le présent n'existe plus. Ce présent n'est que l'actualisation d'un futur que j'envisage instinctivement ou intuitivement avant de le vivre.
(...)
Une particule est à la fois ondulatoire et corpusculaire. Or nous sommes un assemblage de particules: nos particules émettent et reçoivent, elles ont donc également l'aspect ondulatoire. Ainsi n'aurions nous pas, associé au corps physique, un corps disons "énergétique", capable d'aller chercher des informations à une vitesse prodigieuse ? Dans ce cas, ce corps serait capable de changer le temps. Il pourrait aller chercher des informations et revenir me les donner.
Comment ?
Il y a une propriété physique très importante, propre à l'eau, dont le corps humain est composée à plus de 65%. L'eau est capable de stocker l'information. Et si je suis capable, avec ce corps "énergétique", de sortir de mon corps physique, d'aller chercher une information, et de revenir la transmettre à l'eau de mon corps, je récupère dans mon temps à moi, instantanément, l'information que j'ai été cherchée dans un autre temps.
(...)
Nous aurions alors passé, présent et futur... Nous retrouvons la condition vitale, cette "triade", comme l'appelait les Grecs, que Platon résume ainsi : "Pour vivre, il suffit d'être celui qui était, celui qui est et celui qui sera."
(...)
Qu'on le veuille ou non, nous disposons pendant la nuit [durant le sommeil appelé "sommeil paradoxal"] du mécanisme de dédoublement du temps pour aller chercher dans le passé et le futur les informations dont nous avons besoin afin d'enrichir notre mémoire puisque c'est cette mémoire qui nous fait vivre dans le présent.
(...)
Notre biologie est bien faite puisque nous avons la possibilité à la fois d'aller voir le futur, de l'arranger et de revenir pour le vivre. Pourquoi ? Parce que nous vivons la journée dans notre réalité, puis nous avons la nuit. C'est à ce moment que nous avons la capacité d'arranger le futur que nous avons bâti dans la journée.
Il faudrait que chacun se souvienne de ce que les anciens savaient : "la nuit porte conseil". Ne faites jamais rien sans avoir dormi une nuit. Pendant la nuit, vous arrangez tout ce que le jour a dérangé dans le potentiel. De ce fait, le lendemain quand vous vous réveillez, vous bénéficiez d'un bon potentiel. »
Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: 2012 - Partie 1 - Perception de l'avenir + Pourquoi 2012 ?   Jeu 14 Oct 2010, 09:47

Bonjour Infomystères.

Merci de citer cet article qui m'aurait été utile quand j'ai rédigé ma synthèse.

Le monde avance et c'est tant mieux.

je suis impatient de mire le reste de ton article.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5584
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: 2012 - Partie 1 - Perception de l'avenir + Pourquoi 2012 ?   Jeu 14 Oct 2010, 21:11

au sujet de Garnier-Malet " le temps que nous percevons n'est pas le temps réel car il existe toujours un instant imperceptible entre deux temps perceptibles".

il y a un post ici Kernoa
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
2012 - Partie 1 - Perception de l'avenir + Pourquoi 2012 ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» soleil Halpha 22 juillet 2012
» Appel à contribution des lauréats du Capes interne 2012
» prime de 1500 euros pour néotits reconduite en 2011/2012 ?
» Association "Graines d'avenir"
» Journée Mondiale de Lutte contre la Tuberculose: 24 Mars 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: Forum sur "2012" Apocalypse, réalité ou illusion-
Sauter vers: