ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mar 12 Juin 2007, 16:45

L’ère du Verseau

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L’axe Verseau-Lion  


La planète maîtrisant le signe du Verseau étant Uranus et celle du Lion le Soleil, nous pouvons nous faire une idée des énergies à concilier, si toutefois elle ont à l’être... Uranus étant en analogie avec notre singularité, notre inventivité et notre ouverture au monde, le Soleil étant en analogie avec notre volonté, notre vitalité et notre pouvoir de création, ces valeurs devront pendant l’ère du Verseau se combiner, s’associer dans la psyché humaine. S’il existe une contradiction entre ces deux valeurs, elle se situe au niveau de l’individu lui-même. Comment concilier singularité et altruisme sera peut-être la pierre d’achoppement de l’être humain durant les deux mille et quelques centaines d’années de l’ère du Verseau. Il lui faudra apprendre à agir et progresser en groupe tout en restant un individu à part entière, en utilisant son libre arbitre.

Par contre, là où il est permis d’espérer de grandes choses, c’est le fait que les valeurs de créativité et d’inventivité sont, dans cet axe, complémentaires. L’ouverture signifiée dans le diagramme du Verseau montre bien son côté extraverti : les ondes symbolisent les énergies à développer pour
l’humanité dans la prochaine phase. Que ce soit par les ondes électromagnétiques, hertziennes, par ses facultés psychiques ou autres, l’homme de demain devra en tenir compte. André Malraux a formulé un jour une phrase prophétique : “Le troisième millénaire sera spirituel ou ne sera pas”. Et combien nous en mesurons la justesse en cette fin de siècle ! En conséquence, c’est de la qualité de
ses vibrations que dépendra l’avenir de la race humaine.
“Le mouvement ondulatoire est le mouvement de la vie”
Mère (Mirra Alfassa, compagne de Sri Aurobindo)


L'age d’or?

Les vagues de l'énergie créatrice ayant touché aux confins de la matière, elles parcourront le chemin inverse et l'ascension s'amorcera. Les hommes auront de plus en plus l'occasion de travailler avec les fils de Dieu au salut de la Terre et ils manifesteront une spiritualité toujours grandissante. Ensuite, les individus qui, une fois avaient été membres de la race divine mais
avaient échoué aux examens de l'initiation, ou étaient décédés pendant l'initiation ou encore étaient tombés plus tard après l'initiation, se réincarneront en grand nombre. Ils redeviendront conscients du savoir qu'ils avaient possédé et, pendant que dans certains endroits de la Terre les hommes s'entretueront encore, un groupe toujours croissant d'individus pouvant s'élever au niveau des forces émises par les fils de Dieu préparera la nouvelle vie spirituelle.

("Initiation" de Elisabeth Haich,(un des meilleur livre initiatique que j ai lu...)
"Le véritable enseignement du Christ"



"Quand l'homme fera vibrer tout son être à l'unisson avec le monde divin, il reflétera enfin la beauté, la lumière, l'intelligence parfaites. Et comme la Terre est liée au corps physique des humains, elle aussi va se transformer, elle deviendra subtile, vibrante, lumineuse, et elle produira d'autres fruits, d'autres plantes, d'autres fleurs. Tout changera à cause de la vie des humains, quand ils auront compris le travail qu'ils doivent faire sur eux-mêmes tout d'abord, pour se
transformer, et la Terre deviendra alors le réceptacle du Ciel."

O.M. Aïvanhov dans "Le véritable enseignement du Christ"


trois extraits de :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

:50:

Citation :
L'AXE LION-VERSEAU

    L'axe Lion-Verseau nous paraît être, dans la Queste , l'axe majeur qui constitue Galaad, en tant qu'élu de la Quête, comme Roi. Le signe du Lion, dans lequel le Soleil est en trône, est celui où rayonne dans toute sa plénitude solaire le principe de la royauté. C'est ainsi que l'image du Lion de Juda, qui figure dans le calendrier égyptien [9] , désigne, dans les Ecritures, la royauté du Christ [10] .

    Le Graal est figuré doublement dans ce premier axe. D'une part, le Verseau, dont le maître est Uranus, se rattache au mythe de Ganymède, l'échanson - le Verse-eau - des dieux [11] . Cette eau, le nectar, symbolise la Connaissance et accompagne l'ambroisie, la nourriture d'immortalité [12] . Le nom d'Uranus renvoie, au-delà même de l'Ouranos (Ciel) de la mythologie grecque, au Feu originel dont procèdent toutes choses : le sanscrit Uranah (Feu originel) désigne le signe du Bélier (Arneios en grec, Aries en latin) qui, dans le Zodiaque, symbolise l'impulsion créatrice [13] . L'urne du Verseau transmute en lumière l'énergie de ce Feu primordial; elle évoque par son nom le terme de Saint Vessel qui désigne fréquemment le Graal, aussi bien chez Robert de Boron [14]  que dans la Queste[15] .

    D'autre part, outre la symbolique uranienne du Verseau qui évoque à la fois le contenant (le Vase) et le contenu (Feu originel, nourriture d'immortalité), le Soleil et le signe du Lion, dans la mesure où leur symbolique renvoie également à celle du coeur et du sang, évoquent le Graal sous un autre aspect : celui de réceptacle du sang du Christ, thème introduit dans la légende dès le Joseph de Robert de Boron. Ici encore, comme cela est remarquablement présenté dans la revue Hamsa - avec de multiples développements ésotériques qui dépassent le cadre de notre article [16]  - on retrouve la complémentarité entre le signe du Lion, en correspondance avec le coeur et ses pulsations, et celui du Verseau, auquel se rattache la circulation sanguine. Ainsi, avec cet axe Lion-Verseau, le thème du Graal entre en résonance avec la double thématique, étroitement complémentaire, du Christ-Roi et du Sacré-Coeur, laquelle, au-delà de sa dimension religieuse, exotérique [17] , comporte des prolongements ésotériques de grande importance [18] .
   Sur le terrain plus spécifique de l'interprétation littéraire, cette thématique du coeur et du sang peut éclairer les rapports qui existent entre Galaad et la soeur de Perceval. Celle-ci nous apparaît comme la parèdre de l'élu de la Quête, comme le double féminin du Bon Chevalier. C'est elle qui lui ceint l'Epée aux étranges renges et lui confère, de ce fait, la plénitude de la chevalerie (à l'image de la reine Guenièvre de qui Lancelot tenait son épée et le rang de "meilleur chevalier du monde"). Galaad se voue à elle comme, jadis, Lancelot à la reine : "Damoisele, fet Galaad, vos en avez tant fet que je en seré vostre chevaliers a toz jorz mes" [19] . Sans entrer ici dans une étude détaillée de l'épisode du Château de la Lépreuse [20] , qui fait intervenir une composante plutonienne avec le thème de la lèpre, c'est-à-dire d'un pourrissement, d'une putréfaction de la chair - et de l'âme, nous avons le sentiment que le sacrifice volontaire de la soeur de Perceval, son don du sang, est comme une condition pour que s'établisse, par la suite, la royauté de Galaad à Sarras : le signe en est qu'à l'instant précis où les trois héros de la Quête vont débarquer à Sarras avec la table du Graal, arrive à leur côté la nef où a été déposé le corps embaumé de la soeur de Perceval [21] . On peut d'ailleurs envisager l'hypothèse que le sacrifice de la soeur de Perceval, vierge comme l'est son époux mystique, est un substitut à un sacrifice de Galaad lui-même, figure allégorique du Christ. Enfin, lors du parachèvement de son investiture chevaleresque par la remise de l'Epée aux étranges renges, Galaad apprend de la soeur de Perceval que le fourreau de cette épée porte un nom, qui est "Mémoire de sang" [22] . Citons, pour conclure sur ce point, l'interprétation qu'en donne G. Carlsen : "Que le sang soit porteur de l'Esprit, une très belle image symbolique nous en est donnée par les légendes du Graal, où le Fourreau de l'Epée porte le nom de "Mémoire du Sang". Par delà l'anecdote, il faut voir dans l'Epée le symbole de l'Esprit, et dans le Fourreau (qui a été taillé dans le bois de l'"Arbre de Vie") la "mémoire collective" originelle contenue par le sang humain. Avec l'Epée et le Fourreau on retrouve également l'image de l'Energie passant dans la colonne vertébrale (kundalini)" [23] .
extrait de
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par AMBRE le Mer 01 Oct 2014, 09:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Astrologie : Astrologie initiatique   Mer 04 Juil 2007, 17:02

Astrologie : Astrologie initiatique

Proposé par Douceur sur le portail Isis

Bien qu'aujourd'hui nous comptions trente-neuf livres dans les écritures hébraïques, le canon traditionnel juif, qui inclut ces mêmes livres, ramène leur nombre à vingt-quatre, certaines autorités ne comptaient que VINGT-DEUX livres ( elles réunissait ensemble les livres de Ruth et des Juges, ceux des Lamentations et de Jérémie ) .Le nombre des livres dits inspirés était égal, dès lors, à celui des lettres de l'alphabet hébreu.(1)


Le " Sepher Yetzirah" ou " le livre de la création", le texte le plus énigmatique de la littérature hébraïque ( Xième siècle) évoque les trente-deux voies de la " Sagesse". Voies, qui président à la création du monde, ces voies sont composées par les VINGT-DEUX lettres de cet alphabet hébreu dont nous parlions, associés aux dix " Séphiroth" ( qui signifiait à l'origine Chiffres).
Les trente-deux voies représentent le total des permutations binaires possibles des vingt-deux lettres de l'alphabet.
Relevons les lettres matrices : Aleph ( Air), Mem ( Eau) et Shin (Feu).Les douze lettres simples, qui représente justement les douze constellations.Et les sept lettres doubles, qui représente les septs planètes, d'où viennent les sept jours de la semaine.

Le schéma de l' " Arbre de Vie", consiste en dix cercles reliés par "vingt-deux" lignes.Les dix cercles portent donc ce nom de "séphiroth", ou émanations de Dieu.
Les "vingt-deux" voies qui relient les séphiroth correspondant aux "arcanes majeurs " du Tarot.

Couronne Séphirotique:
Kéther ( couronne) -le Mage.
Chockmah ( Sagesse)- La Papesse.
Binah ( Intelligence) -L Impératrice.

Les sept planètes étant, la Lune, Mercure, Vénus, le Soleil, Mars, Jupiter et Saturne.
Ce qui très curieusement correspond aux sept " Chakras" ( Muladhara, Swadishtana, Manipura, Anahata, Vishuddha, Ajna et le lotus au mille pétales Sahasraram ).
Vraiment curieux, puisque le pilier central de l' " Arbre de Vie" permet un même travail que dans les " Yogas" de l' Hindouisme et du Bouddhisme. Ce que pratique diverses "sociétés secrètes".
Malkuth et Maladhara, Swadisthana et Yesod, Manipura et Tiphereth, Ajna et Daath et bien sûr Kéther et Sahasraram.Qui sont les 5 Bouddha de méditation ou Dhyani-Bouddha dans la Bouddhisme. C'est très étonnant.

En occident ce savoir " initiatique" se retrouve dans l' Astrologie et dans les Lames du Tarot.Tarot qui est la traduction graphique de ces vérités ésotériques.
Le mot " zodiaque" venant du mot ROUE ( diacos- notons que le mot Tarot est lui aussi proche de ROTAS (2) la Roue ) et de la vie " zoé" ( d'où vient le mot " zoo" par exemple).
L'échelle ( de Jacob) allant du signe du Cancer ( Lune-Malkuth) au signe du Capricorne ( Saturne ou Kéther-Sahasraram) .(3).
Comme pour l' Arbre de vie ( de la Kabbale) ou de la Kundalini-Yoga et ses Chakras. L'Astrologie donne des correspondances avec le corps:

Poissons : les Pieds
Verseau : les mollets
Capricorne : les genoux
Sagittaire : les cuisses
Scorpion : les organes génitaux
Balance : les reins
Vierge Plexus solaire
Lion : le COEUR.
Gémeaux : les poumons
Taureau : gorge et le cou
Bélier : tête.

Saturne : Capricorne ( soleil) , Verseau.( lune)
Jupiter : Sagittaire ( soleil) , Poissons.(lune)
Mars : Scorpion ( soleil), Bélier ( lune)
Soleil: le Lion.( SOLEIL)
Vénus : Balance ( soleil), taureau ( lune).
Mercure : Viege ( soleil), Gémeaux ( lune)
Lune : Cancer.( LUNE)

Le " Zodiaque" propose un parcours initiatique:

Le Bélier est la vie qui jaillit et veut se manifester à tout prix, comme les bourgeons du printemps ( Cf Bateleur et le Pendu) , le Taureau donnant à cette vie une stabilisation ( Rôle de l' Empereur dans les Tarots).Le Gémeaux symbolisant la " communication" ( le monde vivant communique en effet) entre les " vivants".
Le Cancer symbolise, l'eau où naît toute cette vie ( MATER , matière est lié à la la lettre M ( Mem, eau), la Mère et la Mer, les eaux primordiales).
Le Lion symbolise le Soleil ( l' Esprit) qui vient féconder cette matière qui resterait stérile sans cette fécondation. Fécondation qui se fait dans le sein de la Vierge.
Le signe de la Balance établit l'harmonie , l'équilibre du monde du "vivant", la fameuse " voie du milieu" du Taoïsme et du Bouddhisme.
Le Scorpion est un signe très particulier, ancien Aigle-Phénix du Jardin d' Eden il est devenu le symbole de la mort, comme le Serpent.
Le Centaure-Sagittaire est la nouvelle sagesse. Le Capricorne symbole de Saturne ( Couronne de la spiritualité) est la " porte " vers l'ailleurs, le monde de l' Esprit ( Verseau) et les eaux supérieures ( Poissons).
Une notion souvent oubliée en Astrologie est la notion des " Axes":
Bélier-Balance, Cancer-Capricorne, Taureau-Scorpion, Lion-Verseau, Gémeaux-Sagittaire, Vierge-Poissons.

Omraam M. Aïvanovh ose aussi une comparaison avec les 12 travaux d' Hercule.

1. Lion de Némée ( facile signe zodiacal du Lion) 2. Hydre de Lerne ( Scorpion) 3. le sanglier d' Erymanthe ( Bélier ) 4. Biche d' airain ( Capricorne) 5. oiseaux de Stymphale tué via des flèches ( Sagittaire) 6.Taureau ( facile Taureau) 7.Diodème ( Gémeaux) 8. Amazones ( facile, la Vierge) 9. Ecuries d' Augias , nettoyées aux grandes eaux ( Verseau, bien sûr) 10. Géant Géryon( Cancer) 11. Jardin des Hespérides ( Balance) 12. Enfer ( Poissons) .

Trigueirinho " Le mythe d' Hercule aujourd'hui - l'ouverture des 12 portes de notre croissance intérieure" va aussi dans ce sens.
Le cycle du Taureau ( 6) indique qu'il faut se dominer pour atteindre des buts .A la fin , nous récolterons les fruits de nos actes au Jardin des Hespérides.


Chaque signe du Zodiaque est aussi associé à une " pierre précieuse": (4)
Selon Apocalypse 21, verset 18. Jaspe ( Vierge) , Saphir ( Verseau) , Calcédoine( Capricorne), Emeraude ( Cancer- sagittaire) / Sardonyx( Scorpion), Sardoine( Balance) , Chrysolite( Vierge) , Béryl ( Gémeaux), Topaze ( Scorpion- Cancer), Chrysophaze ( Gémeaux) , Hyacinthe ( Taureau) , Améthyste ( Bélier) .
Selon :
Bélier, Améthyste, Mars
Taureau, Agate.( Hyacinthe)
Gémeaux, Béryl.( Chrysophaze)
Cancer, Emeraude.( Topaze).
Lion, le RUBIS.
Vierge, Jaspe.( Chrysolite)
Balance , Diamant.( Sardoine)
Scorpion , Topaze.( Sardonyx)
Sagittaire , Turquoise.( Emeraude)
Capricorne : Onyx.
Verseau : Saphir.
Poissons : Chysolite.



Le Tarot et l'Astrologie:

Nous retrouvons d'abord les 4 éléments.
Comme dans la Lame du Bateleur.

Feu - Bélier-Lion-et le Sagittaire. Le "bâton" des Tarots.( MARS)
Terre-Taureau-Vierge-et le Capricorne.Le " denier" des Tarots.( VENUS)
Air-Gémeaux-Balance-et le Verseau.L' "épée" des Tarots.( MERCURE)
Eau -Cancer-Scorpion-et les Poissons.La " Coupe" des Tarots.( JUPITER)

La Lame 10 " La Roue de la Fortune" symbolise à la fois la roue " Samsarique" et la roue du Zodiaque.
La lame 12 " Le pendu" est l' Arbre de la Kabbale et ses 12 bourgeons, les 12 signes du Zodiaque.( entre autres)

Les signes Fixes : Taureau-Lion-Scorpion et l' Aigle-Phénix du Scorpion se retrouve dans la carte 21 :" Le monde".
George Hunt Williamson donne les correspondances suivantes:
Selon Apocalypse chapitre 4, verset 7.
Homme-Ange ( Verseau) et Mathhieu. ( Amos-ou Daniel).
Lion et Marc ( Ezechiel).
Taureau et Luc ( Jérémie)
Aigle-Scorpion et Jean ( Isaïe).


D'autres signes du Zodiaque se retrouvant dans les Lames : La Justice et le signe de la " Balance". La Force et le signe du " Lion".
La Tempérance et le signe du " Verseau". Pareil pour l'Etoile. La Lune et le signe du Cancer. Le Soleil et les Gémeaux pour les plus visibles.
Nous pourrions aussi rapprocher La Mort et le signe du Scorpion. Hermite et le Capricorne...Et ainsi de suite, avec moins d'évidences.



(1) Notons un fait "très" étrange, c'est le Psaume 118, qui suit le plus court chapitre de la Bible, le Psaume 117 qui ne possède que deux versets, et qui précède le Psaume 119 le plus long de la Bible ( 141 versets) , très considéré justement par les Kabbalistes.Il y a eu 594 chapitres avant ce psaume 118 et il suivra 594 chapitres ( avec le " nouveau testament" ). Comment l'expliquer ?
(2) Le mot TAROT est curieusement proche du fameux carré SATOR ( sator, arepo, tenet, opera, rotas) .Jean-Louis Victor, lui associe les mots TORAH ( Bible hébraïque), ROTA ( Roue) et en sanscrit étoile TAR-O .( Star en anglais).
(3) Comme le signale Paul Le Cour dans " l'ère du verseau" : " Il faut croire que l'on savait également que la planète Saturne était entourée d'un anneau, d'une couronne, puisqu'il lui donne le nom de KRONOS " Couronne" .

(4) Correspondances selon l' Archéomètre de Saint-Yves d' Alveydre.

Bélier-Améthyste.( Gad) ( Benjamin chez Omraam M. Aïvanhov).
Taureau-Hyacinthe ( tribu d' Ephraïm) ( Issachar)
Gémeaux- Chrysopaze ( Manassée).( Siméon )
Cancer- Topaze ( Issachar) ( Zabulon)
Lion-Bérythe ( Judah) ( Pareil, bien sûr) .
Vierge- Chrysolite ( Nephtali) ( Aser)
Balance- Sardoine ( Aser) ( Dan)
Scorpion-Sardonyx ( DAN ).( Gad)
Sagittaire- Emeraude ( Benjamin) ( Joseph)
Capricorne-Calcédoine ( Zabulon) ( Nephtali)
Verseau-Saphir ( Ruben)
Poissons -Jaspe ( Siméon) ( Ephraïm et Manassé).





Maison 1-Bélier- le " moi" ( personnalité-constitution physique et psychique).
Maison 2-Taureau-Biens acquis et pertes.
Maison 3-Gémeaux-Communication, rapports avec l'entourage.
Maison 4-Cancer- foyer.
Maison 5-Lion-Aspect des sentiments, des affaires aussi.
Maison 6-Vierge- Santé.
Maison 7-Balance-les associations.
Maison 8-Scorpion-la mort , les transformations.
Maison 9-Sagittaire-La spiritualité.
Maison 10-Capricorne-Destin social.
Maison 11-Verseau- Les projets.
Maison 12 -Poissons-Les épreuves.

Avec l'aide des grands ésotéristes : Papus, Omraam Mikhaël Aïvanovh, Samaël Aun Weor, Colin Wilson...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mar 10 Juil 2007, 15:06

1977 - 2007
JOYEUX ANNIVERSAIRE CHIRON !

par Brigitte Maffray


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J’ai eu vent d’une prophétie des anciens indiens d’Amérique disant que lorsque la planète de la « Guérison » serait découverte dans le ciel, arriverait le temps où les enseignements du « guerrier sacré » retourneraient sur Terre…

La planète de la « Guérison » fut découverte le 1er novembre 1977, jour de la Toussaint, à Pasadena à 18h T.U. par l’astronome Charles Kowal.
Nous savons aujourd’hui que cet astre est le pionnier et le leader d’une colonie de corps célestes : les Centaures. En effet, dans les année 1990’, des dizaines de « Centaures » furent découverts naviguant entre Jupiter et l’au-delà de Neptune.

Rappelons qu’un Centaure est un être présentant un buste d’homme et un corps de cheval.

Chiron, en 1977, apporta la nouveauté ; en effet, cet astre ne ressemblait à aucun autre jusqu’ici notamment par son orbite excentrique lui permettant de rallier Saturne à Uranus ou par sa chevelure qui a pu faire croire un temps aux astronomes qu’il était une comète (ce qu’il n’est pas). On l’a appelé astéroïde (mais ne pas confondre avec la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter) ou planétoïde. C’est ce dernier terme que je retiendrais. Car si, en Astrologie Holistique nous ne le considérons pas comme une planète majeure, nous lui donnons toujours sa place dans les thèmes astraux (sans toutefois noter les aspects).

La particularité des Centaures est de relier deux à deux -par leur orbite très elliptique- les planètes Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, soit les planètes les plus sages de la nature humaine (Jupiter et Saturne) avec les planètes trans-saturniennes Uranus ou Neptune qui sont des attributs de la partie céleste de l’être humain. Les Centaures semblent ouvrir à l’être humain un pont entre sa nature terrestre et sa nature divine, afin de relier les deux en soi de façon concrète. Ils marquent donc une nouvelle possibilité pour l’être humain… Chiron, en tant que précurseur et chef des Centaures est donc important à prendre en compte dans une astrologie axée sur l’évolution spirituelle comme l’Astrologie Holistique.

Voyons quelques éclairages sur Chiron à partir de son thème de découverte :

Chiron est en Taureau : dans ce signe de terre, nous voyons que Chiron ne pousse pas à planer mais à appliquer nos prises de consciences spirituelles à notre vie concrète !

L’Ascendant est bien sûr en Sagittaire, la constellation octroyée au sage Centaure Chiron lorsqu’il mourut, « tué » accidentellement par son disciple, le héros Hercule : ceci préfigura le temps où l’aspirant devait apprendre à se diriger en développant sa propre sagesse. Nous pouvons penser que la découverte du planétoïde Chiron (et de ses compagnons) vers la fin du siècle dernier marque effectivement un temps de « retour » pour le guide des Héros !

L’Ascendant Sagittaire, dont Chiron est l’emblème, montre l’importance de la maîtrise réelle de la nature animale pour l’évolution (instincts et passions). Sa découverte marquait l’extrême importance pour l’évolution de l’être humain de se distinguer de sa nature animale en la connaissant, et de la soumettre avec sagesse et moralité. En négatif, c’est la sauvagerie de notre nature inférieure qui prend le dessus et nous fait perdre notre dignité.

Dans le modèle « bol » du thème, toutes les planètes sont tournées vers le ciel. Il est bordé par Neptune et Jupiter, qui se trouvent être les deux planètes qui bordent la colonie des Centaures ! Neptune montre la compassion, l’Amour spirituel qui porte à ressentir la souffrance d’autrui et à l’aider à guérir. Jupiter représente la Sagesse, la Foi connaissante, la capacité de guider par la connaissance spirituelle. Les deux ensemble nous évoquent cette phrase du Graal : « Mon frère, ma sœur, de quoi souffres-tu ? » qui apporte la guérison grâce au questionnement spirituel… Chiron représente en effet la Guérison spirituelle dans tous les sens du terme (les trigones en signe d’eau le confirment). Chiron est celui qui apporte la guérison physique par la compréhension de la cause spirituelle de la maladie.
Mais surtout, Chiron symbolise la Guérison de la Chute (la croyance en la séparation d’avec le monde spirituel et notre Âme céleste -ou Moi supérieur-). La bonne nouvelle véhiculée par Chiron est que l’être humain peut désormais apprendre à se relier à son Ange, et à son Âme céleste, pour spiritualiser peu à peu sa vie et le monde. C’est la vraie Guérison : l’équilibre intérieur proposé par Chiron (voir le nœud nord en Balance), qui apporte l’harmonie intérieure entre notre nature terrestre et notre nature céleste [1]
Chiron voyage entre Saturne et Uranus dans le ciel. Dans son thème de découverte, un quintile relie ces deux planètes. Cet aspect créateur -dit mineur- montre toujours une capacité qu’il n’est possible de développer que par l’évolution spirituelle, afin de développer « l’homme nouveau » en soi. Il montre ici l’ouverture d’une « porte » spirituelle (le symbole de Chiron peut être vu comme une clé tournée vers le ciel : ). C’est une porte qui s’ouvre de l’autre côté de Saturne, vers Uranus : la vraie Lumière spirituelle, la connaissance du Monde spirituel et la perception intérieure de sa réalité, grâce à une pensée spiritualisée. Chiron n’a rien à voir avec la connaissance intellectuelle de la spiritualité. Il nous demande de maturer intérieurement par la méditation les connaissances spirituelles afin d’en saisir la Vérité (de Saturne à Uranus). Puis il nous demande de transformer concrètement notre vie en mettant en pratique nos prises de conscience spirituelles dans notre vie quotidienne, dans nos comportements, dans nos actes (d’Uranus à Saturne).

Chiron fait alors de nous un « Maverick » c’est-à-dire un être profondément individualisé, libéré des « diktats » et conditionnements de sa société, qui n’est « ni pour ni contre » mais différent, et œuvre au sein de sa société pour y apporter le spirituel et la nouveauté.

Dans cette compréhension, nous comprenons que Chiron nous parle de « transformation concrète de soi » ! Ce qui est confirmé par le Soleil en Scorpion (avec Uranus et Mercure : transformation de la pensée afin de la spiritualiser) et le maître du Scorpion, Pluton pile conjoint au Nœud nord.

Car Chiron apporte l’Héroïsme (dans la Mythologie, il était déjà le guide des héros), les « héros » étant des êtres humains qui se dépassent en combattant le mal pour servir le bien qu’ils perçoivent grâce à leur lien avec le Monde spirituel ! Chiron inspire les héros c’est-à-dire ceux qui se battent pour transformer leur nature inférieure et se libérer du passé et de leurs faiblesses, afin de devenir des précurseurs du futur de l’être humain en l’incarnant par avance. Les héros sont des pionniers, des modèles pour les autres êtres humains et tracent un nouveau chemin, en consacrant leur vie à une œuvre plus grande que leur petite vie personnelle. C’est cette part héroïque que Chiron souhaite révéler en chacun de nous [2]. L’héroïsme est lié à la planète Mars (et à Pluton dans l’aspect de transformation du mal en bien) : la découverte de Chiron eut lieu un mardi, jour de Mars. Dans le thème Mars est quintile à Pluton, placé sur la cuspide de la Maison VIII (celle de la transformation) et carré au Soleil son Maître (solarisation de l’aspect masculin, pour que l’action soit moins matérialiste et devienne volonté au service de notre nature spirituelle).

Ne nous étonnons donc pas si Chiron a choisi de nous apparaître le jour de la Toussaint (fête de tous les Saints) au cœur de l’automne (la saison du combat contre le mal et la nature animale en soi pour incarner davantage l’être spirituel que l’on est) !

Alors, Joyeux anniversaire Chiron, toi qui représente notre guide spirituel -ou notre Ange- dans notre thème et qui nous incite à devenir cet « homme nouveau » ou cette « femme nouvelle » que nous portons en nous, reflet de notre Âme céleste, notre Eternel Féminin…

Et vivent les « guerriers sacrés » que sont les Centaures qui nous inspirent désormais pour nous transcender !



Brigitte Maffray
voie aussi
LA DECOUVERTE DE CHIRON
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
CHIRON DANS LA MYTHOLOGIE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: différence entre astro spirituelle et profane   Sam 14 Juil 2007, 18:46

Différence entre astrologie profane et sacrée





La « loi des astres » démontre la mécanique céleste, son organisation voilée par le mirage du matérialisme de la conscience humaine. Une fois celle-ci éveillée (ce qui se passe en moment pour beaucoup d’entre-nous), le voile se déchire peu à peu et nous fait prendre conscience de notre place dans le tout. Cette libération met à leur juste place le trouble et la confusion générée par nos fausses priorités du quotidien.



L’étude des astre est une voie royale à mon sens….



Le thème natal est ainsi un arrêt sur image des positions des planètes dans le ciel au moment ou le nouveau né prend son premier souffle.



Ainsi ce bébé ne né pas « innocemment » mais avec des bagages constitués de l’expérience de ses vies passées.



Chaque thème illustre la mission cosmique et le programme de vie choisi par l’ame avant l’incarnation pour parfaire son évolution.



L’astrologie profane est l’apanage des astrologues occidentaux qui prend si peu en compte le coté spirituel mais la teinte le plus souvent de besoin égotique et matérialiste. Tout se retrouve centré sur l’extérieur alors que c’est à l’intérieur (à l’image du VITRIOL) qu’il faut chercher.



L’astrologie profane comdamne le plus souvent le natif en ne lui permettant pas de comprendre les hasards de son existence ce qui bloque et refoule le plus souvent ses possibilité d’ouvertures et de progrès. Il se sent contraint, forcé, voir condamné. Cela n’aide pas à utiliser son libre arbitre car il lui manque la révélation de son programme de vie que l’astrologie peut elle décoder.



L’astrologie occidentale fait donc fausse route car elle ne considère que la destinée individuelle en ne tenant pas compte (ou si peu) des messages des énergies cosmique qui lui sont reliées.



L’astrologie spirituelle elle tient compte des acquis des vies antérieures, comme les harmonies ou dissonances à unifier dans l’incarnation présente..



Le natif apprend les leçons de sa vie et peut accéder au travers des transits à de nouvelles « initiations » qui lui permettront de libérer ce qui doit l’être .



Lorsque l’être s’incarne sur terre il reçoit son propre petit zodiaque (son univers microcosme) inscrit comme un rouage dans le macrocosme il est libre d’en faire ce qu’il veut…



Laisser dormir son potentiel, mal l’utiliser ou réaliser le pourquoi de sa venue ici : le travail consiste donc au travers de son intuition ou de l’astrologie à pouvoir connaître le but de son incarnation et pouvoir ainsi réaliser sa « légende personnelle ».



Il n’y a donc ainsi pas de fatalité mais un choix délibéré de l’ame consciente du travail inachevé à parfaire pendant la vie en cours.



L’incarnation ne se produit que lorsque les configurations célestes permettent de vivre le destin proposé par les seigneurs du karma du plan causal qui est celui des ames, il n’est pas forcément imposé, l’être peut le choisir en toute conscience voire parfois courageusement assumer un ou plusieurs karmas antérieurs à purifier dans cette vie.



L’astrologie classique a octroyé à chaque signes un régent planétaire mais a oublier d’en attribuer d’autres au niveau de l’ame et l’esprit….



C’est là la grosse différence que nous aurons l’occasion d’explorer au travers d’articles qui prendront place petit à petit dans cette rubrique.



Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Ven 27 Juil 2007, 15:21

ASTROLOGIE INDOSIDERALE

Site francophone d’astrologie sidérale et indienne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Lun 29 Oct 2007, 10:15

Bonjour,

La lunaison Balance invite à se relier...

Chat astrologie humaniste
Tous les lundis soirs de 21h à 23h, nous vous invitons à participer à un chat pour découvrir, partager et approfondir l'astrologie humaniste. Une première rencontre est prévue ce soir lundi 29 octobre pour faire connaissance.

Toutes les informations sont données sur cette page.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Blog
Je vous annonce l'ouverture d'un blog "réflexions et regard astrologique sur le monde" : Blog akali ouvertures.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pour l'instant le blog présente une chronique astrologique destinée au grand public et publiée initialement sur le site Pau-en-ligne. D'autres réflexions seront ajoutées au fil de l'inspiration, avec pour but principal de présenter et d'éclairer des sentiers qui sont encore peu fréquentés.

Deux nouveaux articles ont été ajoutés sur akali-astro.com : les dons de l'esprit de Rudhyar, et les quatre niveaux d'interprétation d'un thème astrologique.

Citation :
Les dons de l'Esprit sont développés par Dane Rudhyar dans son livre Triptyque astrologique, éd. du Rocher.



Nous possédons tous en nous les douze signes du zodiaque, et nous connaissons les qualités ou faiblesses de chacun de ces signes. Rudhyar va un peu plus loin en présentant "les dons de l'esprit", qui sont à l'opposé de ce qu'on imagine habituellement pour chacun de ses signes. Si les qualités ou faiblesses sont des manifestations de l'énergie des signes à travers les comportements humains, les dons de l'esprit, s'ils sont utilisés, permettent de rétablir l'équilibre de la personne dans son intégralité.

Page 34, Rudhyar explique :
"On peut concevoir les douze dons de l'Esprit comme autant de moyens d'équilibrer les douze traits essentiels qui caractérisent les douze types humains zodiacaux. Ce sont des vertus régénératrices, seules à pouvoir rétablir la balance et l'harmonie fonctionnelles chez chacun, selon son type. Ce sont les grâces pour lesquelles l'homme devrait toujours prier et qu'il devrait se préparer, à recevoir de tout son être ; n'est-il pas dit : "Demandez et vous recevrez". "

Le don de l'esprit à développer par le Bélier est l'adaptabilité, c'est-à-dire apprendre à agir en tenant compte de l'environnement.

Le don de l'esprit à développer par le Taureau est le détachement, c'est-à-dire réaliser que rien ne lui appartient et qu'il peut utiliser tout ce qui lui est donné.

Le don de l'esprit à développer par les Gémeaux est la non-ingérence, c'est-à-dire la capacité à laisser les choses suivre leur cours sans intervenir.

Le don de l'esprit à développer par le Cancer est l'appartenance, c'est-à-dire la conviction profonde de faire partie de la collectivité humaine, là où l'on est.

Le don de l'esprit à développer par le Lion est la simplicité, c'est-à-dire la capacité à laisser l'être rayonner, dans le calme, sans dramatiser.

Le don de l'esprit à développer par la Vierge est la tolérance, c'est-à-dire apprendre à supporter et accepter les crises de transformation qui élargissent la conscience et la compréhension.

Le don de l'esprit à développer par la Balance est l'aisance, c'est-à-dire être capable de se sentir à l'aise avec les autres en toutes circonstances.

Le don de l'esprit à développer par le Scorpion est la non-identification, c'est-à-dire la capacité à rester soi-même dans les relations sans être absorbé par le désir intense de fusion.

Le don de l'esprit à développer par le Sagittaire est la camaraderie, c'est-à-dire vivre le partage et la coopération entre les humains au-delà des groupes d'appartenances (nations, religions, familles...).

Le don de l'esprit à développer par le Capricorne est l'intégrité personnelle, c'est-à-dire le sentiment intérieur d'être responsable de sa propre destinée.

Le don de l'esprit à développer par le Verseau est le service, c'est-à-dire l'engagement pour une cause ou pour des valeurs collectives.

Le don de l'esprit à développer par les Poissons est le courage de s'ouvrir toujours davantage à l'universel, sans résister, avec foi et confiance.

A voir aussi sur akali-astro.com, une nouvelle présentation des couleurs et des mandalas !

A très bientôt sur akali-astro.com !

Akali - astrologie humaniste et créations
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contact
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
damejane

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 291
Date de naissance : 01/06/1951
Age : 66
Localisation : sans port d'attache
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Lun 29 Oct 2007, 16:35

Merci infiniment Ambre,

Je m'y retrouve complètement, voilà un éclairage qui devrait combler nombre de personnes.

bien à vous: damejane
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shanti-om.net/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mer 07 Nov 2007, 08:28

je vous ai déjà proposé des etraits de ces pages dans divers textes ,
je vous propose de lire ou de relire les écrits de Jean Paul Barrière !

ASTROLOGIE

Les cours d'astrologie traitent de la Science des astres à la lumière de la philosophie occulte. Ils font ressortir les aspects cosmiques de l'astrologie et son application à la vie quotidienne, en conformité avec la loi spirituelle. Cet enseignement est dispensé comme l'une des phases du Christianisme mystique, et ne doit pas être confondu avec les pratiques courantes de prédiction de l'avenir. Le cours élémentaire comprend 26 leçons, le supplémentaire 12 et le supérieur 13. Offert à tous, excepté les hypnotiseurs et ceux qui exercent la profession de médiums, de chiromanciens et d'astrologues.

«Le zodiaque et les planètes sont comme un livre dans lequel nous pouvons lire l'histoire de l'humanité durant les temps passés; ils sont aussi la clé de ce que l'avenir a en réserve pour nous». (Le Message des Astres)
«La loi de cause à effet travaille en harmonie avec les astres de telle sorte qu'un homme naît au moment où la position des planètes du système solaire offre les conditions nécessaires pour l'expérience qu'il doit acquérir et pour les progrès qu'il doit accomplir à l'école de la vie. C'est pourquoi, l'Astrologie est une science absolument vraie, bien qu'elle puisse être mal interprétée, car, de même que tout être humain, l'astrologue n'est pas infaillible.» (Cosmogonie p165)
A votre naissance s'est imprimé en vous la trame de
de votre destinée, mais l'homme garde en lui un
libre arbitre suffisamment puissant pour modifier
son destin; les anciens sages avaient désignés les
douze constellations par des noms d'animaux , ces
constellations sont appelées le zodiaque naturel.
La connaissance de l'Univers et de l'homme a
toujours été le problème de l'existence; en ces
temps d'incertitude, il est à la recherche du
sens de la vie: qui suis-je ? naître, souffrir,
lutter, la mort, la vie, autant de questions qui
restent en suspens.
:654:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mar 01 Jan 2008, 10:59

en début d année un petit tour du coté de notre signe astrologique et une réflexion de Luc Bigé:

Présence du Mythe


Jadis l'univers mythologique réglait les gestes du quotidien, aujourd'hui la réalité quotidienne dépasse les mythes les plus osés. Dédale rêvait de donner vie aux statues qu'il venait d'inventer et "de leur ouvrir les yeux", les ingénieurs du XXe siècle savent construire des machines qui parlent, regardent, touchent, marchent, calculent et entendent. Tout se passe comme si les grands mythes qui habitaient l'esprit et le cœur des pères de nos sociétés démocratiques vivaient encore, non plus dans l'imaginaire et dans la croyance populaire, mais dans les sciences.



Proposition paradoxale ?

S'est-on jamais demandé quels étaient les présupposés de la recherche scientifique ? Pourquoi s'orienter dans telle direction plutôt que telle autre ? Pourquoi aller sur la Lune plutôt que de s'inquiéter de la faim dans le monde ? Une des raisons fut certainement le hasard ou, plus exactement, une sorte de darwinisme de la découverte tournant autour du couple "invention / contexte social". Peut-être existe-t-il une cause plus profonde, plus inconsciente aussi, qui se nourrit de l'imaginaire collectif et, notamment, des mythes, ces grands rêves de l'humanité.

Des nombreuses civilisations explorées par les ethnologues, celle de la Grèce antique arbore une caractéristique unique en son genre : la mythologie classique ignore l'irrationnel terrifiant. Ailleurs, des esprits malins hantaient villages et villageois. Beaucoup, pour s'en débarrasser ou obtenir leurs grâces, se soumirent à de sanglants sacrifices humains. Quelles autres villes que celles du Péloponnèse eurent assez de sérénité pour peupler la nature de nymphes séduisantes et volages ? Quels autres mortels négociaient avec leur dieu lorsque celui-ci avait, par ruse, fécondé une femme de la tribu ? Ils ne craignaient pas l'envoûtement ni ne révéraient l'Immaculée Conception !

Cette forme de pensée, rationnelle jusqu'à la lisière du paradoxe, combative jusqu'à la déraison, a laissé de profondes empreintes dans notre manière d'agir sur le monde. Les applications privilégiées de cette pensée, ce sont les sciences et les techniques. Alors la question est celle-ci : les sciences, à leur insu, ne chercheraient-elles pas à matérialiser l'imaginaire de nos ancêtres gréco-romains ? Inversement, cet imaginaire ne nous renseigne-t-il pas sur le sens psychologique et spirituel qui se love au cœur des découvertes scientifiques et des inventions techniques ?

Si la question peut-être sérieuse, les éléments de réponse proposés ici sont de simples pierres posées ça et là dans le jardin bien ordonné, dit justement "à la française", de la rationalité.

Plus généralement encore, chaque mythe véhicule une "grande idée" qui peut s'exprimer sur les différents niveaux de réalité en prenant des formes différentes. Ces "niveaux de réalité" ce sont les plans de l'action, la vie sensible (émotionnelle), la vie intellectuelle (mentale) et l'existence spirituelle. Si on se fie aux apparences on ne voit que des éléments épars non reliés, indépendants, parfois inconciliables. Si on perçoit le sens qu'exprime le mythe on comprend alors que derrière toutes ces apparences se déroule un seul et même processus exprimé par voie symbolique avec les matériaux du bord (c'est-à-dire ceux qui sont disponibles au niveau d'organisation considéré). C'est cette capacité de dissoudre les barrières catégorielles en réunissant les différents niveaux d'organisation autour d'une même signification que nous appelons la transversalité du mythe.

© Luc Bigé
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Jeu 17 Jan 2008, 21:35

Sphinx, messager de pierre et gardien du secret


Le sphinx fut construit durant l'ère du Lion/Verseau et est l'expression d'un énigme que nous allons redécouvrir bientôt, de par sa conception symbolique, légendaire, mystique. La connaissance de ses constructeurs renaît progressivement chez les plus sages, le Sphinx est rester le symbole d'un gardien de la connaissance qu'avaient acquit les hommes de la civilisation antérieure qui imprima dans les premiers monuments leur connaissance afin quelles renaissent un jour. Des monuments qui sont formé d'une ensemble d'énigmes indestructibles jusqu'à ce que ce gardien du secret soit devenu accessible à la connaissance d'une catégorie d'hommes nouveaux. Tout comme certains écrits sacrés, certains mythes et certaines légendes, il est aussi un message, un repère positionné jusqu'au jour ou l'humanité entrera dans l'ère du Verseau/Lion, l'inverse au temps de sa conception, ou la concrétisation d'une nouveau cheminement de l'humanité vers une terre que l'homme élever pourra avoir en héritage.
Le prestige et la richesse de cette civilisation fabuleuse qui doucement c'est éteinte par la perte des pouvoirs de la sagesse que possédait la civilisation antérieure correspondant à l'Atlantide. Les richesses d'un monde qui c'est écroulé se trouve caché dans les premiers vestiges de l'ancienne Egypte, et seul les sages et hommes de bonne volonté avaient encore la capacité d'user des pouvoirs de cette ancienne civilisation.
Ses sages savaient que l'humanité devait à nouveau parcourir plusieurs millénaires pour retrouver cette paix que l'Atlantide avait atteint avant eux.
Les découvertes actuelles permettent de dire que le sphinx au départ avait une tête de Lion, et qu'il était placé au levé du jour face aux constellations dont celle du Lion en l'ère du Lion/Verseau. Quand cette ère fut éteinte cette tête fut progressivement détruite par le temps et remplacée plus tard par une tête d'homme, comme si ce Sphinx était maintenant endormi jusqu'à ce que sa face se présente face à l'ère du Verseau (Tête d'homme). Cet ère du Verseau qui indique bien un changement d'ère et de cycle et très certainement de manière d'agir et de penser pour l'humanité. Une ère ou les sciences anciennes renaîtront pour le bien être de ceux qui pourront venir s'incarner en ce monde, ou de ceux qui pourront utiliser leurs autres corps dans la décorporation.
Il y a environ 13000 ans le Sphinx fixait la constellation du Lion, Il disparu ensuite sous les sable pendant plusieurs cycles, et seule sa tête non ensevelie subit les caprices du temps, elle fut alors remplacée par l'effigie d'un pharaon. Symbolisant aussi inconsciemment ou sciemment l'ère non plus du Lion mais bien du Verseau. Ce Pharaon lui ayant eu dans un rêve un message pour agir ainsi.
Il est donc intéressant de rechercher dans l'Egypte ancienne, sa naissance, car il est évident que ce ne sont certainement pas les dynasties les plus récentes qui créèrent ses vestiges durable et inaltérables resté encore en bon état de notre temps.
La science de l'Atlantide apportées par les prêtres ayant immigrés sans doute pendant les cataclysmes, ou avant la destruction complète de leur civilisation. Sachant très bien qu'ils devaient en être ainsi, se sont donc installés sur d'autres terres, bien choisies et fixées par eux pour que ce qu'ils allaitent construire soient durable et persiste jusqu'à l'entrée de notre humanité dans l'ère du Verseau.
Pour cela la Grande Pyramide immortalisée est le vestige, le livre de pierre, qui apportera toutes la science de l'Atlantide. Ses vestiges indiqueront où se cache les secrets les plus grands de la civilisation Atlantes et des rapports avec le raison de l'humanité. La science des sages, la civilisation de la sagesse ne pouvant être éternelle dans le plan matériel, puisque limité dans le temps, s'épanouis, trouve son âge d'or, puis rechute, s'éteint et renaît de ses cendres et cela jusqu'à ce que notre soleil engloutissent cette espace matériel ou l‘esprit matérialisé apprend à enseigner à ceux qui ne peuvent encore le comprendre leur raison de naissance.
Le Sphinx révèle petit à petit des secrets, d'autres encore vont nous parvenir, les sages les connaissent déjà, les avides s'en emparent et ne parviennent pas à élucider les clefs parce qu'ils font encore partie de ceux qui ont provoquer la chute de la religion sagesse d'antan. Ils devront petit à petit se retirer et à nouveau attendre qu'un monde leurs soient accessibles, malgré qu'ils mettent à jour certains vestiges beaucoup ne peuvent ressentir ce qu'ils apportent.
.
Selon la mythologie grecque, il existait dans les environs de Thèbes un monstre qui désolait la région. Ce monstre était le Sphinx.

Les légendes et mythes raconte que le sphinx était un gardien d'une porte, d'un passage qui proposait une énigme aux voyageurs qu'il rencontrait et dévorait tous ceux qui ne trouvaient pas la solution.
L'homme est le voyageur sur cette terre, il prend une enveloppe et cherche la solution du pourquoi il voyage, si il découvre cette solution, il sait qu'il pourra continuer son voyage et même se reposer quelques temps si il le désire et le mérite. Même si le corps se dissout, lorsqu'il a trouvé la solution et il ne fait qu'être alors la constatation d'un passage d'un état à un autre, un peu comme si nous nous endormions et que nous plongions dans un rêve sans jamais nous éveiller, avec la différence que dans ce sommeil, les acquits de la vie ne se soient pas perdu et soit une réalité sans souffrance.

« Lorsque enfin Oedipe donna la réponse correcte, le monstre se détruisit lui-même. »

Lorsque l'ensemble des hommes seront capable de s'unir, le sphinx sera peut être à nouveau recouvert de sable jusqu'à ses épaules. Reconstruirons nous à nouveau une tête de Lion sur ce gardien quand un demi cycle de 13000 ans se sera écoulé. Ou peut être que édifice sera maintenu pour la durée de vie que peut encore avoir notre planète. Disparaîtra-t-il dans un cataclysme sans laisser aucune trace de son existence, entraînant ainsi dans l'éternité ce gardien de la porte de la vie et de la mort. Fera-t-il encore partie de l'histoire du cheminement de l'humanité sur terre lorsqu'elle sera devenue partie du Royaume promis en héritage.

Il en est ainsi de ce que la mort nous cache, celui qui n'a pas acquit la connaissance de l'Etre que nous sommes, lorsqu'il doit quitter son enveloppe corporelle se voit simplement dévoré par le monstre de la mort, engloutissant dans sa gueule la vie de celui qui c'est limité à vivre sans savoir donner de réponse à ce qu'il à fait pour s'élever et apprendre.
Celui qui a trouvé la solution à l'énigme du Sphinx verra ce monstre inactif, il aura découvert qu'en réalité la mort n'existe pas et qu'elle n'est que le changement d'un état à un autre.
En serait-il aussi pour la mort de notre planète ? L'homme comprendra-t-il avant qu'il ne soit trop tard ? Pour ceux qui n'auront plus la possibilité d'incarnation en cette terre, ou le monstre persistera et redeviendra un garde pour ceux qui dans leur chute pourront malgré tout revenir en ce monde après un long périple dans les ténèbres.

Certains enseignements et groupes d'initiations à travers le monde ont pour objet de nous aider à résoudre le mystère de l'existence. Il permette de nous faire découvrir les grandes lignes du plan divin de l'Evolution. Mais encore une fois c'est chaque être de comprendre personnellement comment agir pour parvenir trouver la clef de cette porte qui permet simplement de continuer son chemin.
Une clef qui permet de passer devant ce Sphinx et de voir qu'il est simplement un message de plus au travers des nombreux moyens qui nous sont transmis depuis la nuit des temps pour le comprendre.
Il est évident que si un cycle de ténèbres sur un monde se présente, celui qui sait comment éviter ses ténèbres doit simplement se diriger vers la lumière. Et pouvoir se diriger vers cette lumière demande une application de certains principes et comportement envers tout ce qui est et envers ceux qui nous guides, envers la Création.

La connaissance et reconnaissance de l'incarnation, de la vie Au-delà, du corps, de la connaissance des différents états de notre être favorise progressivement notre développement spirituel. Progressivement nous pouvons voir que certains peuvent harmoniser leur vie avec les lois de la nature. Au lieu d'attirer sur eux et autour d'eux le chagrin, la souffrance, l'ennui par leur persistance à ignorer et mépriser Ce qu'ils ont au fond d'eux mêmes.
Bien à Vous
DMR
@idee .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
voir aussi
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sinbuck



Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 26
Date de naissance : 22/08/1974
Age : 43
Localisation : Castelnaudary (Fr-11)
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Ven 18 Jan 2008, 00:57

bonsoir à toutes et à tous,

l'Ere du Verseau commence actuellement à l'aube du III° millénaire. Il se termine autour des années 4200 ans ap J.-C. c'est à dire dans 2000 ans environ. Et selon la prophétie de l'Apocalypse, la Nouvelle Jérusalem sera construite sur Terre... Et le "grand retour vers l'abstraction finale" pourra se poursuivre sans crainte, mais le problème des différents états de conscience actuels entre le plan astral et le plan mental sera déplacé entre le plan mental concret et le plan mental abstrait (pour 3/5 de l'humanité). Et, la guerre dans ces niveaux énergétiques de la pensée humaine sera terrible, en fait nous ne sommes pas encore sortie de l'auberge ! Selon D.K, les guerres actuelles paraîtront même insignifiantes... mais il ne s'agira plus de guerres physiques, armées, puisque la résolution des problèmes de partage et l'établissement des justes relations humaines seront effectifs.
Mais nous n'en sommes pas encore là, car notre époque se situe au début de l'Ere du Verseau.

L'axe Verseau-Lion : le Lion est au Verseau comme la conscience de soi est à la conscience de groupe. L'ère du Verseau sera, et commence à l'être, l'Ere de l'établissement de la conscience de groupe. Pour bien comprendre le chemin qui existe entre les deux, restons sur les analogies astrologiques associées à la psychologie humaine.
Pour transiter du Lion (conscience de soi) vers le Verseau (conscience de groupe), il semble nécessaire "d'ouvrir son coeur" en comprenant la signification du "Divin Intermédiaire" ; c'est à dire pour la théosophie...

L'axe Vierge-Poissons : Identifié à la personnalité, c'est la conscience christique dont-il s'agit. En fait, cette conscience représente la manifestation de l'oubli de soi, le détachement nécessaire des trois véhicules inférieurs liés à l'environnement... Position vitale pour le corps (le lien à la forme), mais pas pour l'identification du soi à la forme. Le soi n'est pas la forme, le soi est le nous, l'humanité. Ce détachement à pour objectif de délocaliser la conscience de soi (mentale) dans quelque chose de plus vaste nommé par S.Aurobindo le Supramental. Cette aspiration là est la "marque sur le front" de l'individu stimulant la conscience christique.

Ainsi, du Lion, on passe par la Virginité mentale de l'oubli de soi (Vierge)... avant d'atteindre le verseau.
Ensuite cette aspiration est testée sur le plan physique via la Balance qui nous entraîne à discerner le vie (abstraite) de la forme (concrète) car cette dualité doit trouver un équilibre en l'homme et la femme. C'est le Scorpion qui vient litérallement "piqué" l'aspirant à de plus hautes énergies pour vérifier si son ardente stimulation pour le Bien n'est pas une farce... De cette épreuve sur le plan physique, l'être en sort renforcé dans sa détermination et l'expression de sa volonté. L'être aguerri sur le plan physique peut véritablement "lancé la flèche mentale" dans le Sagittaire en essayant d'atteindre la cible. Cible qui représente les motifs intérieurs et profonds de la personnalité alignée manitenant sur les influences de l'âme. Au cours de l'avant dernière étape de notre voyage, pour atteindre le Verseau, l'être doit "gravir la montagne de l'initiation" et finaliser la domination de Soi sur ses multiples soi.
Finalement, le voyageur retourne dans la vallée en tant que "Verseur d'eau" pour distribuer gratuitement à ceux qui ont soif... Et la conscience de groupe émerge au sein de l'humanité à partir d'une individualité transfigurée au service de tous.

Cette histoire symbolique associée à la personnalité humaine s'applique sans trop d'effort et avec un peu d'imagination à l'humanité... Notre Ere du Verseau indique donc que le "bien de tous" est l'unique solution actuellement. Ne pensons plus l'individu, mais aspirons à l'humanité unie.

SINBUCK.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Quelques observations astrologiques sur les mystiques!   Ven 02 Mai 2008, 19:22

Quelques observations astrologiques sur les mystiques




Par Yves Lenoble
Les mystiques au risque de l’astrologie ! Pas de panique, le propos d’Yves Lenoble, reconnu comme un des grands et «sérieux» astrologues français, ne se veut en rien réducteur ou définitif. Il nous livre simplement quelques observations qui intéresseront les férus d’astrologie et les curieux. Petite balade sous les étoiles en compagnie de personnalités fort diverses, en n’oubliant jamais que l’expérience mystique n’appartient qu’à ceux qui la vivent et que selon la célèbre formule, «les astres inclinent mais ne déterminent pas.»

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yves Lenoble.


Les personnes qui ont vécu des expériences mystiques sont beaucoup plus nombreuses que l’on ne croit. Pas besoin forcément d’être saint Jean de la Croix ou sainte Thérèse d’Avila pour atteindre de tels états. Ce que des saints reconnus comme tels par l’Eglise ont vécu, des contemporains le vivent aussi. Selon leurs témoignages, ces expériences surviennent à l’improviste. Et ce sont les mêmes impressions que ces personnes décrivent : détente, soulagement, apaisement, résolution des conflits intérieurs, paix avec autrui et avec l’univers, disparition de tout sentiment d’orgueil ou de honte, évanouissement de toute crainte de la mort et de l’avenir, dissolution du moi dans une certaine immensité au-delà du temps et de l’espace, conviction que tout est bien en dépit de sa propre misère et de l’omniprésence du mal.

Trouve-t-on des configurations astrologiques spécifiques dans les thèmes des personnes qui ont vécu de telles expériences ? Il est souvent dit que les mystiques appartiennent aux derniers signes du zodiaque et tout particulièrement au signe des Poissons. Il sera facile de vérifier cette notion sous-tendue vraisemblablement par l’idée que les premiers signes du zodiaque sont en rapport avec notre côté instinctif et sensitif tandis que les derniers signes correspondent à la sublimation de l’instinct et la spiritualisation de la matière. Les corrélations les plus souvent proposées dans les manuels astrologiques sont liées soit à une maison soit à une planète. Henri Gouchon, par exemple, associe le mysticisme à la maison IX (plusieurs planètes en maison IX ou Soleil en IX). Ce lien à la maison IX vient probablement du fait que pour les astrologues grecs cette maison dénommée « héos» (c'est-à-dire Dieu) était d’essence solaire. Cette maison dans un rapport harmonique de trigone avec la première maison symbolisait ce qui était d’ordre spirituel. Le même Henri Gouchon dans son Dictionnaire astrologique fait correspondre le mysticisme à une planète récemment découverte, la planète Neptune, planète maîtresse du signe des Poissons.

Je vous propose de vérifier sur quelques thèmes de personnes qui ont vécu des expériences mystiques incontestables si ces correspondances sont confirmées. Outre l’analyse du thème natal, nous regarderons quand c’est possible les configurations présentes aux moments d’expériences mystiques
suite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avec l aimable autorisation de Christian Mariais
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: "L'homme à la découverte de son âme"   Mar 21 Oct 2008, 08:38

le Scorpion

La forme la plus évoluée du signe du Scorpion est l'Aigle qui symbolise le serpent ayant retrouvé ses ailes de spiritualité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le tétramorphe,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


ou quatre Vivants, représente les quatre animaux ailés tirant le char de la vision d'Ezéchiel (Ez 1 ; 1-14. ) On les retrouve dans l'Apocalypse de Jean (4; 7-. Plus tard les Pères de l'Eglise en ont fait l'emblème aux quatre évangélistes : le lion pour Marc, le taureau pour Luc, l'homme pour Matthieu et l'aigle pour Jean. Ils accompagnent souvent les représentations du Christ en majesté.

L’homme est Matthieu : son évangile débute par la généalogie humaine de Jésus.
Le lion est Marc : Dans les premières lignes de son évangile, Jean-Baptiste crie dans le désert ("un cri surgit dans le désert").
Le bœuf est Luc : aux premiers versets de son évangile, il fait allusion à Zacharie qui offre un sacrifice à Dieu, or dans le bestiaire - traditionnel, le bœuf est signe de sacrifice.
L’aigle est Jean: son évangile commence par le mystère céleste.

extrait de

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce qui s'éprouve s'exprime...


Annick Pineau

Signe intense et profond illustrant la puissance de l’inconscient, le Scorpion est armé pour déterrer les ombres frôlées par la Nouvelle Lune précédente en Balance. Cette Nouvelle Lune est conjointe à Mars, son maître, que la Lune rejoindra dés le lendemain pour s’associer au carré décroissant qu’il forme avec Neptune. La période nous invite à remobiliser nos énergies en puisant d’abord dans nos ressources intérieures. Mais prenons garde de ne pas prendre nos désirs pour des réalités… la force de nos désirs ne peut changer le monde…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le symbolisme du zodiaque


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"Le zodiaque comporte une moitié involutive (du Verseau au Cancer) qui correspond à l’incarnation de l’Esprit dans la Matière, et une moitié évolutive (du Lion au Capricorne) qui correspond à la montée de la Matière vers l’Esprit".


par Yves Lenoble

Les références aux signes du zodiaque dans les textes anciens et dans les œuvres artistiques sont innombrables depuis plus de 2000 ans. Et même si, en règle générale, les milieux scientifiques et religieux considèrent l’astrologie comme inutile et dangereuse, une bonne moitié de nos contemporains continue à s’intéresser aux signes du zodiaque. Pourquoi le zodiaque fascine-t-il autant ? Quels sont ses secrets ? La pérennité de l’astrologie réside probablement dans les vertus du langage astrologique. Et celui-ci n’est-il pas avant tout un langage symbolique ?
suite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Par CEAPT Symbole copyright, mercredi 5 septembre 2007 , avec l aimable autorisation de Christian Mariais
"L'homme à la découverte de son âme"


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"LUMINAE"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

quelques réflexions et citations de Jung sur l astrologie,alors que je cherchais des documents sur l inconscient collectif , la mémoire,les rêves...:



Citation:
Question adressée à Jung : "Si, comme vous le prétendez, notre psyché se trouve projetée dans les choses, qu'elle anime de ses propres données inconscientes, comment se fait-il que l'astrologie et les autres "sciences occultes" présentent de l'intérêt aux yeux de l'homme réputé conscient ?"

Réponse de Jung : L'astrologie a une grande importance et je suis loin de la sous-estimer. Cela ne veut pas dire qu'il faille supposer que les constellations éternelles soient responsables des caractères de chacun et de leurs particularités. Les constellations nous servent essentiellement à préciser notre position dans l'espace et à mesurer le temps. Mais ne soyons pas comme ce célèbre dilettante de l'astronomie qui l'admirait aveuglément en ce qu'elle permettait de fixer le poids, la composition chimique des étoiles et surtout de découvrir leurs noms ! Elles ne portent pas des noms qu'elles possèdent à priori, mais bien ceux que nous leur avons données et qui servent en partie de repères dans le temps; c'est là que commence le grand problème de l'astrologie. Comment se fait-il qu'une époque, qu'une période donnée possède certaines qualités qui se reflètent dans les choses et les êtres qui les ont traversées ou qui y ont pris naissance, qualités qui permettent aussi de conclure en retour à l'époque où ces choses ont été engendrées ? Ce problème paraît d'un point de vue philosophique être extrêmement compliqué, alors que dans la pratique il est fort simple ; j'ai par exemple chez moi une vieille armoire dont un connaisseur compétent me dirait qu'elle a été faite vers 1720 à tel ou tel endroit, par tel ou tel maître. Comment le sait-il ? C'est là la science du bon antiquaire ! De même un fin connaisseur en vin pourra préciser l'année, le cru et la cave de tel ou tel échantillon. Il sait que le vin de telle année et de tel coteau, en raison des conditions particulières qui régnèrent alors, a acquis une saveur qui le distingue des vins que ces mêmes vignes livrèrent les autres années. Il en va de même des hommes ; nous sommes nés à un moment donné, en un lieu donné, et nous avons, comme les crus célèbres, les qualités de l'an et de la saison qui nous ont vus naître. L'astrologie n'en prétend pas davantage.


Citation:

Extrait de la lettre adressée au Docteur Michael Fordham – le 18 juin 1954 –

Critiques majeures que je fais aux astrologues
Si j'ose me prononcer sur un domaine que je ne connais que très superficiellement, je dirais que l'astrologue ne considère pas toujours ses indications comme de pures possibilités. L'interprétation est trop littérale et trop peu symbolique, aussi trop personnelle. Le "zodiaque" et les planètes ne sont pas des traits personnels, mais plutôt des données impersonnelles et objectives. Aussi [elle aussi] l'interprétation des maisons devrait considérer plusieurs "couches de signification".
Il est évident que l'astrologie peut offrir beaucoup à la psychologie, mais ce que la dernière peut contribuer à sa sœur aînée est moins évident. En tant que je peux juger, il me semble qu'il serait avantageux pour l'astrologie qu'elle se rendrait compte de l'existence de la psychologie, surtout celle de la personnalité et de l'inconscient. Je suis presque sûr qu'on puisse en apprendre quelque chose de sa méthode d'interprétation symbolique. Il s'agit là de l'interprétation des archétypes (les dieux) et de leurs relations mutuelles, commeune aux deux arts. C'est la psychologie de l'inconscient qui s'occupe particulièrement du symbolisme archétypique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"L'homme à la découverte de son âme"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
voir cette page
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Science et Astrologie : Une approche Transdisciplinaire
par Alain Nègre
Résumé : Dans l'état des connaissances contemporaines, il est possible de reconnaître une certaine réalité au "phénomène astrologique". Il semble y avoir comme un ordre sous-jacent au monde dont nous pouvons faire l'expérience par l'examen de notre carte du ciel de naissance. Celle-ci paraît refléter les structures les plus profondes de notre intériorité. Cependant, avec l'émergence de la pensée scientifique il y a trois siècles, l'astrologie s'est heurtée à nombre de difficultés pour coexister avec de nouvelles manières d'appréhender le réel. Sa validité est niée par ceux qui ne conçoivent qu'un seul niveau de réalité (celui que découvrirait la science) alors que la physique vient de mettre en évidence l'existence d'au moins deux niveaux de réalité. En réaction, l'astrologie se ferme totalement au discours scientifique ou bien se pare elle-même des habits de la science. Cet article explore les fondements inconscients qui lui ont donné naissance. Elle relève de ce que C.G. Jung appelle la fonction symbolique et procède du "lieu" de l'âme où se rejoignent potentiellement l'esprit et la matière.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ambre, Mar 22 Jan 2008
La libre lecture astro du jour :
20 octobre 2008

La Lune dans le Cancer forme d'intéressantes configurations avec plusieurs planètes, Saturne, Mercure, Mars, Jupiter et Uranus... Un potentiel tout à notre disposition pour modifier et remettre en place toutes sortes de choses dans nos sensibilités et nos systèmes de croyances. Nous pouvons transformer une bonne part de nos visions déformées grâce à une transparence de nos organes de perception psychique, mieux accordés sur le Réel. Ainsi nos vies peuvent être simplifiées, nos états intérieurs apaisés, nos communications avec le monde libérées et enrichies. Laissons tomber derrière nous les fonctionnements de l'ancienne énergie, nous ne sommes plus concernés par elle, et découvrons comme il est facile de marcher à travers les tempêtes sans en être perturbés, quand nous ne jouons plus à ses drames.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
à suivre ..
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mar 15 Fév 2011, 11:50

.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mer 16 Fév 2011, 09:03

MERCI DIDIERA,

c est drôle le Lion est féminin et le Verseau masculin dans ta composition!





colombe
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mer 16 Fév 2011, 10:53

l'astrologie n'est pas respectée, puisque 2 signes opposés sont de même polarité. Ici en l'occurrence tous les 2 sont masculins.
Mais tant pis!
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Sam 17 Déc 2011, 09:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2012 et les planètes transcendantales
Uranus, Neptune & Pluton.



Un texte qui a fait déjà l' objet d un post ...et plus que jamais d'actualité



"...Lorsque la Lumière de la Fraternité, la Lumière christique, purificatrice et régénératrice, descend au coeur du microcosme et pénètre à la fois de manière douce et violente le feu du serpent pour relier entre elles les kundalinis du coeur, du bassin et de la tête,
c est à dire CHRIST, ARHIMAN et LUCIFER en nous,
elle réveille symétriquement chez le candidat préalablement "scéllé",
l Adverssaire antique, l Anti -Esprit du micocosme, Lucifer/Satan,
le Dragon des Mystères des chrétiens, le Prince féroce des manichéens, le Démiurge des gnostiques."

F.Favre page 320




Cette rencontre face à face avec la Méduse des anciens Grecs – c’est-à-dire
avec le Mal absolu en soi et hors de soi – constitue pour l’homme cherchant la Vérité l’une des expériences de conscience les plus troublantes et les plus bouleversantes et marque le point de départ d’une véritable « apocalypse » intérieure, que les manichéens désignaient comme la « Grande Guerre » ou le « Jugement final »


Kundalini du coeur/ Uranus(Vénus)/ sensibilité/ Christ
Kundalini de la tête/ Neptune(Mercure)/ intelligence/ Lucifer
Kundalini du bassin/ Pluton(Mars)/ Vitalité-créativité/[/b] Ahriman

A quel rite de passage sommes-nous conviés?



Citation :


extrait:

Uranus, Neptune & Pluton, les planètes transcendantales

Trois planètes découvertes en si peu de temps confirment bien que quelque chose se prépare dans l'aura de la Terre. Leurs Énergies, avec celles que nous connaissons déjà, guident l'humanité. Et pour être appelées "transcendantales", c'est bien que ces planètes nous conduisent sur une voie différente de celle où nous avons cheminé jusqu'à présent.

Dans un premier temps la puissance des planètes nous bouscule. Elles déstabilisent nos bases devenues maintenant trop étroites pour poursuivre la construction de l'édifice.

Uranus nous aide à faire nos révolutions, nos "crises de croissance" qu'elles soient personnelles ou collectives. Elle nous donne la force de remettre en cause ce qui est établit. Elle prépare l'espace nécessaire à un avènement, dans nos esprits, nos communautés ou nos structures.

Neptune balaye nos certitudes, déstabilise nos fondements, trouble notre sens des valeurs. Elle nous laisse courir un temps après des chimères. Son pouvoir déstructurant nous donne accès à d'autres formes de perception, à une nouvelle sensibilité.

Pluton fait le ménage. Elle démolit progressivement tout ce qui ne pourra plus servir dans l'avenir, parfois dans le déchirement. Elle épure les situations quelquefois dramatiquement. Mais son oeuvre laisse apparaître progressivement le joyau à l'intérieur de sa gangue.

On le voit, les trois planètes nous préparent à l'émergence d'un nouveau potentiel qu'il nous faudra progressivement apprivoiser avant d'en assurer la maitrise. Cela ne se fera pas en une seule vie. Les "Ères zodiacales" d'une durée de 2100 ans environ, (telle l'ère du Verseau qui débute, ère de fraternité universelle), sont là pour nous faire franchir ces grands paliers évolutifs que l'Astrologie définie avec suffisamment de précision. Nous n'avançons pas à l'aveuglette. Le fait de connaître l'ordre des choses nous facilite grandement la traversée de cette période trouble et déstabilisante, inhérente à un changement d'Ère.


Uranus (octave supérieure de Vénus) nous conduira progressivement sur les chemins d'un amour respectueux, généreux, ouvert à tous sans préjugé, qui n'exige rien en retour, base de la future fraternité humaine. Uranus est la grande émancipatrice dans tous les domaines d'expression. Indépendance sur le plan physique et matériel ; sur le plan sentimental et donc relationnel ; mais aussi sur le plan intellectuel. Penser par soi-même ! C'est l'approche d'un monde libre

Neptune (octave supérieure de Mercure le messager des dieux), nous permettra de faire évoluer notre implacable logique rationnelle enfermée dans le monde tangible. Elle nous ouvrira à d'autres valeurs à d'autres mystères de la vie. Elle nous aidera à développer la confiance et la foi, d'abord en nous-mêmes puis en tous nos frères les hommes. C'est la condition essentielle pour retrouver notre essence, nos véritables origines, pour voir s'épanouir progressivement une humanité unie.

Pluton (octave supérieure de Mars, le dieu de la guerre), nous aidera à nous transcender. Les guerres et luttes de toutes sortes ne conduisent à rien. Elles doivent disparaitre. C'est la fin d'un temps, la mort du vieil homme, avec ce que cela suppose de destruction et d'anéantissement pour laisser le champ libre à un renouveau sur la Terre, à une renaissance de l'Être. Celui-ci s'initiera aux mystères de la vie et accèdera à son véritable pouvoir, celui qu'il tirera de son essence divine. L'acteur deviendra créateur.

Voilà en quelques mots où nous guident "l'Énergie", la puissance de notre Dieu Solaire. Elle se réfracte au travers des différentes planètes de son propre système. Puis elle atteint la Terre et son humanité comme chacun des Êtres qui en font partie. Après l'aide des planètes qui forment le septénaire (Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne) qui nous ont conduits, depuis la nuit des temps, à notre stade d'évolution actuelle, les trois planètes transcendantales prennent le relais maintenant. Elles nous placent au départ d'un nouveau chemin.

Nous nous rendons tous compte que des changements se produisent que ce soit sur la planète, dans les structures de notre société ou en nous-mêmes depuis quelques temps déjà. C'est le propre de l'Énergie que d'être en mouvement. Savoir où l'on va, comprendre dans quel sens l'humanité doit grandir maintenant, à quelles qualités particulières chacun de nous doit s'ouvrir, est essentiel pour embrasser "volontairement" ce nouveau courant et s'inscrire dans sa trajectoire. Ces planètes se trouvent toutes dans notre thème astrologique. Elle nous guident dans l'existence présente et nous font faire, cahin-caha, un bout de chemin dans notre vie !
Sur le site de[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Nous sommes entrés maintenant de plein pied dans cette décennie significative d’un tournant majeur pour l’humanité et pour chacun de nous. Le seuil de l’ère du Verseau se franchit, tout changera-t-il du jour au lendemain? Non, mais il n’en reste pas moins qu’une mutation de conscience est amorcée, et se développe lentement. Le passage actuel est une étape significative qui s’inscrit dans un changement plus large d’évolution qui s’avère aussi important que lorsque l’homme est passé du paléolithique au néolithique. Les bouleversements de la prochaine décennie stimuleront l’émergence de cette nouvelle conscience dont nous entendons parler. Et tout passage véritable oblige une confrontation avec des facettes inexplorées de soi-même, cette fois-ci, il en est de même au niveau collectif.

L’astrologie nous offre un monde de symboles d’une grande richesse qui nous permettent d’appréhender de quoi il peut s’agir, et permettre une introspection appropriée.

Qu’est-ce qu’une ère comme celle du Verseau et que signifie ce changement d’une ère à l’autre qui se fait tous les 2,160 ans ? Les prochaines années seront sous l’influence d’une densité de transits importants incluant les planètes dites lentes : Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune auxquelles on peut ajouter l’astéroïde Chiron.

Ajoutons à ce changement que nous sommes à la fin d’un cycle de 26,000 ans et d’un autre de 2,155 ans!

En étudiant ce que signifie chacun de ces éléments et ce qu’ils nous inspirent autant sur le plan mondial que sur le plan individuel, on peut en comprendre le sens tant pour soi-même qu’au niveau collectif.

Les prémisces se sont faits sentir dès la fin 2008 avec l’opposition de Saturne et d’Uranus en Vierge/Poissons, auquel s’ajoutait en 2009 le trio Jupiter, Neptune et Chiron dans un alignement important en Verseau. Et finalement en 2010-11 nous retrouvions un aspect plus radical impliquant Saturne, Pluton et Uranus dans un carré en T.

2012-2015 : on se retrouve sous l’influence d’un aspect de tension entre Uranus en Bélier et Pluton en Capricorne, porteur de significations radicalement bouleversantes. Et 2012 est probablement l’année marquant l’entrée dans l’ère du Verseau.

Vous êtes conviés à participer de cette réflexion en préparation de ce qui vient. Nous aurons de plus en plus à intégrer que l’humanité est UNE, ce qui demande une ouverture à l’autre et une vision large qui dissout les frontières de l’égo.

Nous regarderons de plus près aussi le détail des aspects à venir en 2012 et dans les années qui suivent.

Les CD du séminaire sont mainteant disponibles pour ceux et celles qui le désirent. Possible de l’avoir aussi sur DVD (séminaire donné en février 2009).

Avec livret de données explicatives.

Demander à Renée Lebeuf: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LA REALITE DE L'HOMME
NOUVEAU

Nous entrons dans l'ère du Verseau.

Tous ceux qui ont quelques connaissances ésotériques, ou simplement scientifiques, savent quel immense réseau d'influences lie chacun de nous à l'humanité, à la planète, au système solaire et au cosmos tout entier.

Comme à la fin de chaque ère zodiacale, les valeurs et structures religieuses, artistiques et sociales s'effritent. Beaucoup sentent l'immanence d'un chaos, impression confirmée par l'incroyable somme d'actes inconséquents, de sentiments désordonnés et d'idées aberrantes prouvant que l'humanité et ses dirigeants ignorent totalement où va l'homme et ce qu'il devient.

Car ce qui commence à se manifester n'est pas le résultat d'une évolution économique ou scientifique, mais d'une révolution que l'on peut qualifier de cosmique en ce que les influences planétaires et autres, dans lesquelles baigne notre terre, apportent des éléments tout nouveaux qui donnent à cette période, à cette fin de cycle, une importance particulière.
C'est le début de la moisson, époque où, sous l'influence des « planètes des Mystères », Uranus, Neptune et Pluton, un nouveau type d'homme s'épanouit, capable de se libérer du champ de vie terrestre et de développer les possibilités encore latentes des trois sanctuaires du temple intérieur.

Une nouvelle révélation est en cours.

Depuis quelques dizaines d'années, un cinquième éther s'ajoute aux quatre éthers nourrissant la personnalité, les éthers chimique, vital, lumière et réflecteur. Cet éther, l'éther feu ou éther christique, provient de la surnature et n'est pas destiné à la personnalité terrestre mais au germe divin qui est en elle.

A partir de maintenant et pendant des siècles, cet éther sera l'instrument de la nouvelle évolution prévue par le Plan : la croissance de la personnalité céleste dans le microcosme. Une fois éveillée à la vie, cette personnalité céleste attire les forces nécessaires à la Transfiguration, les quatre éthers divins, les quatre [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Lun 05 Mar 2012, 22:09

LE SECRET DU ZODIAQUE
Ophiucius le Serpentaire et le retour d'Orion

360 = 666

Tout notre système est basé sur le ZODIAQUE et ses différents signes selon les époques.
Comprendre le ZODIAQUE, ORION et le SERPENT, c'est lever le premier voile de l'ILLUMINATION.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mar 13 Mar 2012, 19:41

Ambre, par cela je réponds à une autre de vos questionnements dans un autre article, mais qui est en relation étroite avec le Scorpion -Serpentaire en fin de 3ième décan.
Il y a TROIS symboles du Scorpion : l'animal (qui est un arachnéide et pas un insecte, donc à 8 pattes, 8 vrai symbole de l'infini et pas le cercle qui tourne en rond), l'Aigle, comme vous le dites ailleurs dans ce forum.
Mais il est rare que l'on parle du troisième "visage" du Scorpion : le PHOENIX qui ressemble à un Aigle qui se consume et renaît de ses cendres.
En ce sens, le Scorpion n'est pas un signe comme les autres car il est le "final".
C'est la phase finale du processus alchimique : tous les corps "inférieurs" se consument ou se transcendent ou ascensionnent (au choix) et se volatilisent en "autre chose" qui est encore le Phoénix mais plus le même qu'avant , tout en restant Phoénix. Il garde donc sa NATURE PROFONDE. Il est le catalyseur universel comme le décrirait un chimiste.
Ceci se passe EN soi-même. Quand ce que les indous appelle "Sat Chit Ananda" survient (c'est dire la montée centrale de la Kundalini qui donne la Joie/Jouissance suprême, alors l'Unité Corps-Sacrum/Âme-Coeur/Esprit-Coronal se fait.
On peut appeler cela le Mariage ultime avec ... soi-même (pas l'égo, of course). Qu'on l'appelle Soi, "Flamme Jumelle" est encore une projection car le Soi est encore "extérieur" d'une certaine manière.
Là, avec Celle (pour un homme) ou Celui (pour une femme), mais ce que je dis là n'est qu'une approximation et encore une projection bien sûr - il y a l'Union (Mahituna des tantristes), où il n'y a ni dedans, ni dehors, une JOIE indicible qui pousse à mourir et tout consumer, comme le PHOENIX.
Quand je dis "mourir", je ne parle pas que tu corps, mais aussi de l'âme et même de l'Esprit. Se fondre en l'Unique car Il est toi et tu es Lui.
Même si l'expérience ne se stabilise pas (à cause de résistances de l'égo et même de l'âme qui ne veulent pas lâcher prise totalement), on n'en sort pas le même après.
Tel le Phoenix, on a tout brûlé ou presque, mais on renaît Phoenix pour une nouvelle aventure.
C'est très déstabilisant quand on est pas tout à fait prêt ou que l'on veut "forcer" les choses. Il n'y a rien à forcer, mais à Etre. Rien à vouloir, mais à laisser faire.
Le déclic (pour moi, mais c'est en fait universel) est quand on lâche ENFIN prise totalement, le fameux "Père je remets mon esprit entre tes mains" de Jésus.
Si on force les choses, on se retrouve avec un léger déséquilibre qui va favoriser soit le feu coronal, soit le feu du chakra racine. Alors que tout doit fusionner dans le COEUR qui est le CENTRE des tantristes authentiques.
Quand je dis ailleurs qu'il devient le nouveau chakra racine, c'est plus subtil que ça tout en étant vrai. En fait, tous les chakras fusionnent dans le Coeur-Christal et se centrent.
Et au centre de la roue, il n'y a plus que l'Absolu qui n'est ni manifesté, ni non manifesté.
Impossible à comprendre avec le mental, bien sûr. Faut le ressentir et je titille un peu votre chakra cardiaque car je sais qu'il peut réagir à ce que je dis (sourire) car quelque part au centre de la roue, je suis vous et vous êtes moi. J'ai vécu personnellement cette expérience cardiaque avec trois femmes dont deux très "physique" et une bien au-delà de ces plans, mais je n'ai pas crié pour autant à la flamme jumelle, ou alors, j'en aurais plusieurs (rire). En fait certains êtres du sexe opposé ont le pouvoir, quand on s'abandonne ... d'éveiller cela EN SOI, ce que l'on appelle communément l'amour cardiaque. Mais ils sont rares et j'estime qu'avec trois femmes dont une qui n'avait pas de sexe, j'ai été privilégié comme homme.
Le défaut majeur de l'homme-homme dans ces cas est que cela éveille une sexualité dévorante. Le défaut majeur de la femme-femme dans ces cas est que cela éveille en elle des émotions fortement "échevelées". D'où la nécessité d'équilibrer les deux pôles en SOI avant pour éviter de tomber dans les deux excés.
Bien entendu, ce phénomène de déséquilibre peut être "croisé" pour des hommes plus femme à l'intérieur et des femmes plus homme à l'intérieur.
Cela explique également les "écarts" de certains mystiques, hommes comme femmes.
Seul le Coeur peut équilibrer harmonieusement ces forces.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Mar 13 Mar 2012, 19:48

Petit addendum :
inutile de dire que je partage fortement les articles cités avant mon intervention, de cet auteur que je ne connaissais pas, en particulier au sujet de l'Ether Christique ou cinquième élément.
C'est justement l'injection (par la purification, la simplicité, l'humilité, la direction maintenue par vents et marées, le lâcher prise enfin) de "matière" éthérique Christalique que va se faire la transmutation et l'Appel par le Haut et par le Bas des deux feux divins.
Mais c'est dans le coeur que l'Athanor EST. Et là, il n'y a ni ciel, ni terre, ni haut, ni bas, ni homme, ni femme. Ni-ni, quoi...

Il ne vous a pas échappé que le Scorpion est aussi le Grand Dissolvant.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Ven 01 Juin 2012, 15:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Votre tâche n'est pas de chercher l'amour ...   Ven 05 Oct 2012, 10:08


Bonjour à tous ,
pour cette première news de la saison,

je vous partage ce texte de Michka au sujet de
la conjonction Saturne qui rentre en Scorpion ce vendredi 5 octobre !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Votre tâche n'est pas de chercher l'amour
mais toutes les barrières que vous avez construites contre."
Mevlana Celaleddin Rumi. Mystique soufi.



Ce que nous n’avons pas encore tout à fait compris en suivant notre idéal et notre quête de paix, ou en rencontrant ces êtres qui nous ont accompagnés pendant le cycle Saturne en Balance, Saturne va désormais nous le révéler dans l’énergie du Scorpion, à partir de son entrée dans ce signe vendredi 5 octobre 2012 et ce jusqu’en 2015 avec quelques incursions en Sagittaire entre temps.



Et pas seulement en rapport avec les autres, ce sont nos angoisses profondes qui vont remonter. Saturne en Scorpion, ce sera moins fluide bien sûr, car il est lui-même dans la rigueur et le sérieux et va s’imprégner de la détermination et de la puissance de régénération radicale du signe et en passant sans doute par des situations parfois encore très douloureuses, agressives ou en tous les cas plus extrêmes et plus radicales que les expériences qu’il nous a proposées en Balance, le Scorpion n’étant pas si tempéré ni amateur d’harmonie que la Balance. On peut dire que ce ne sera pas de la rigolade tous les jours et cependant aucune peur n’est à projeter d’avance de ce qui dévaste et fait mourir car le cadeau est inclus en Scorpion : c’est le moyen de purification et de renaissance à partir des processus de transformation.



Si vous êtes du Scorpion ou avez beaucoup de planètes ou l’ascendant en Scorpion, vous savez déjà à quoi cette énergie correspond et ce qu’elle permet de transcender : mourir en permanence à l’ego, aux attentes, aux relations fusionnelles, aux possessions…. Saturne quant à lui, ne majore pas l’énergie du signe dans lequel il transite, contrairement à ce que fait Jupiter, il oblige juste à redresser ce que nous n’avons pas utilisé au mieux dans cette énergie.



Ainsi toute personne qui se base sur le pouvoir, la manipulation et l’agressivité violente ou la violation d’autrui subira naturellement le retour de ce qu’elle a engendré, fût ce inconsciemment, Saturne amenant à réviser et redéfinir un comportement qui n’est plus adéquat. Il pourrait alors entrainer énormément de frustration, les limitations et pertes seront d’autant plus difficiles à supporter que la personne est dans le déni et la fuite par rapport à sa responsabilisation. Tout un chacun rejetant à l’extérieur (le travail, le conjoint, les enfants, la maladie…) les causes de ses problèmes se verra « obligé », par Saturne, d’ouvrir les yeux et devra aller visiter profondément la noirceur ou l’ombre qui est en lui. Faute de quoi les circonstances qui de toute façon visent à nous dépouiller de ce qui doit l’être dans nos vies, seront vécues comme des petites morts et la cicatrisation prendra plus de temps amenant à la dépression.



Si les énergies du Scorpion sont déjà utilisées dans notre vie pour notre plus grand bien et celui de tous (lucidité, authenticité, capacité de deuil et de repartir de rien, transformation de soi, détachement et dépouillement de l’ego, sexualité spiritualisée, aide à autrui par la perception et la connaissance des émotions profondes, etc.) alors Saturne sera l’astre de l’élévation, permettra de passer des caps sur différents plans de réalisation de soi (y compris socialement).



Ceci est valable en tous temps mais sera pointé par Saturne en Scorpion surtout parce que le maître du Scorpion, Pluton, est actuellement en Capricorne, signe dominé par Saturne.



Saturne maîtrise le Capricorne que traverse Pluton, Pluton maîtrise le Scorpion où séjourne Saturne, cela s’appelle « une maîtrise réciproque », c’est un aspect qui RENFORCE les énergies en jeu. On peut imaginer que le monde va bien être brassé, encore et encore, pendant les trois ans à venir !



Pluton a pour fonction de détruire, transformer, régénérer, refaire du neuf sur l’ancien pour que nous évoluions en authenticité. Saturne a pour fonction de cadrer, restructurer, redéfinir et limiter pour nous faire grandir en sagesse.

Et, dans cette période, il s’agit à la fois de contrôler ses pulsions (Scorpion), de regarder profondément en soi pour redéfinir sa vie et ses comportements (Saturne), de se responsabiliser avec sang froid (Saturne) et lucidité (Pluton) par rapport à ses émotions et angoisses viscérales ou ses comportements possessifs et vindicatifs (Scorpion). Mais aussi de s’élever vers des modes de fonctionnement collectifs (Capricorne) en revisitant nos ambitions personnelles pour qu’elles soient plus conformes à l’authenticité (Pluton). Avec le carré Uranus Pluton, le message qui s’ajoute est : de façon à entrer dans un cycle nouveau (Bélier) et créer des conditions sociales et humaines apportant la liberté à tous (Uranus) et la répartition des richesses (Pluton) du monde dans l’équité. En effet Pluton a un rôle de justicier et appelle à la révélation du Soi, et il induit un grand nettoyage pour l’individu comme pour le collectif. Uranus est le Visionnaire qui nous ouvre à l’inconnu et conduit le monde vers des progrès et Saturne le grand sage nous permet de garder les pieds sur terre, il nous contient, nous responsabilise et nous stabilise dans cette incarnation pendant que ce grand carré se déroule.



Je nous souhaite à tous de contacter dans nos êtres ce qu’il y a de plus sincère et de plus naturel, de savoir et désirer nous remettre en question avec honnêteté et humilité afin de permettre aux expériences que nous traverserons de nous faire grandir encore, en sagesse et en joie, et de nous rapprocher de la Vraie Connaissance, celle qui est inscrite dans notre ADN et que nous possédons tous, laissant l’illusion en proie aux forces sombres.



Michka sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Körêm

avatar

Masculin
Verseau Serpent
Nombre de messages : 56
Date de naissance : 09/02/1965
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion   Dim 09 Déc 2012, 12:29

En tant que verseau ascendant verseau, je dois dire que les valeurs de ce "nouveau monde" qui commence à éclore "me parlent beaucoup !

Maintenant reste à savoir si cela se passera sur terre dans la dimension matérielle, ou dans une dimension plus éthérée ... Pour ma part, je penche fortement vers la deuxième solution, et mes expériences tendent aussi dans ce sens ...
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Astrologie sidérale, astrologie dite des initiés   Jeu 19 Déc 2013, 21:41

Citation :
Pour en savoir plus: http://www.vrai-zodiaque.fr/wordpress/

Les dates des signes astrologiques que vous trouvez dans les horoscopes (Bélier [du 21 mars au 20 avril], Taureau [du 21 avril au 20 mai], etc) ne correspondent pas aux constellations du zodiaque mais aux saisons (du Bélier aux Gémeaux = Printemps, du Cancer à la Vierge = Eté, etc). 

L'interprétation astrologique des origines (de Sumer à Rome) ne s'est jamais fondé sur le point vernal mais sur la nature des étoiles composant les constellations. Aujourd'hui, l'astrologie dite saisonnière a fait perdre le sens des interprétations... et cela se constate très facilement dans la description des personnalités :
François Hollande se retrouve Lion (signe de Feu) alors qu'il serait Cancer (signe d'Eau), Britney Spears serait Sagittaire alors qu'elle est réellement Scorpion, le chanteur sud-coréen Psy et sa danse du cheval est, avec le vrai zodiaque, natif du Sagittaire (le centaure), Lionel Messi serait Cancer alors qu'il est Gémeaux, l'innovant Steeve Jobs aurait été Poissons alors qu'il était véritablement Verseau, etc.

Seuls 16% des individus appartiennent encore au même signe en raison de la précession des équinoxes...

P.S: L'ineptie des commentaires émanant des esprits conditionnés ou défendant leur mensonge lucratif m'a conduit à les désactiver.

Citation :
L'ASTROLOGIE SIDERALE

   En opposition à l'astrologie dite tropicale, l'astrologie sidérale n'est pas une autre astrologie créée de toute pièce par des astrologues en mal d'exotisme, mais tout simplement un réajustement de la position des planètes dans le ciel.

   Vous n'êtes pas nés sous le signe que vous croyez, n'en déplaise aux inconditionnels d'une astrologie fausse, dépassée, laquelle sera tôt ou tard remaniée et qui retrouvera alors ses véritables titres de noblesse, car la véritable astrologie est emprunte d'une très grande sensibilité humaine et n'est pas cette pitoyable démonstration véhiculée dans les médias et autres.

suite : http://www.nostredame.com/siderale.php



Pourquoi les signes du zodiaque ne correspondent-ils plus aux constellations du même nom ?


Vous êtes sans doute persuadés que le signe auquel vous appartenez correspond à la constellation du même nom. Or il n’en est rien! L’objectif de ce blog pédagogique est de sensibiliser les peuples francophones à l’une des confusions malheureusement très répandue… Ce qui ne veut pas dire pour autant que l’astrologie est complétement bidon mais que, replacée dans son contexte original, celui des constellations, elle reprend le sens qu’elle a depuis perdu.

Ne devient-il pas plus logique de retrouver les dictateurs sanguinaires tels qu’Hitler ou Lénine dans le signe du Bélier (Arès, dieu de la guerre) que dans le Taureau (rattaché à Venus, la déesse de l’amour) ou de voir Valentina Terechkova ou Youri Gagarine, premiers humains à avoir voyagé dans l’espace  natifs  du Verseau (signe d’Air et rattaché au futur) que natifs des Poissons (signe d’eau rattaché à l’obscurantisme).



L’astrologie du vrai zodiaque combine à la fois l’astrologie indienne et ses principes (Jyotish) ainsi que l’astrologie sidérale qui utilise les techniques occidentales (astres tels que Uranus, Neptune et Pluton) ainsi que les positions des étoiles fixes.

Héritière de l’astrologie babylonienne originelle (qui est apparue il y a plus de 3000 ans av JC), elle reprend les principes astrologiques tels que les Sumeriens les ont érigés.

l existe, en effet, un décalage de près de 25° entre le zodiaque dit tropical (zodiaque des saisons qui ne correspond plus à la réalité céleste) et le zodiaque dit sidéral (zodiaque des étoiles qui correspond à la réalité céleste). Ainsi, l’astrologie dite tropicale (ou occidentale) se base sur le zodiaque des saisons.

Ce zodiaque dit fictif (car il ne s’appuie sur aucune réalité observationnelle) aurait été inventé par Ptolémée vers l’an 140 ap JC. Même si ce dernier ne connaissait pas le système de la précession des équinoxes (déplacement de la Terre de l’ordre de 1° tous les 72 ans à travers le zodiaque), il semblerait que l’origine de ce « faux » zodiaque soit beaucoup plus récent.

En effet, jusqu’aux alentours des années 830, période de la dite traduction de la Tétrabible de Ptolémée), le zodiaque qui était utilisé pour l’interprétation astrologique était sidéral (pour preuve, une carte du ciel réalisée par l’astrologue juif natif de Bassora Masha’allah en l’an 791 présentant des positions planétaires calculées à partir du zodiaque sidéral et non tropical!). Aucune carte du ciel n’avait été réalisée à partir du zodiaque tropique avant l’avènement de l’astronomie musulmane.


La ligne géographique intersectant la Mecque et Médine comme on peut le voir ci-dessus est quand à elle belle et bien le tropique ! Outre la volonté d’orienter les fidèles durant la prière vers ce point géographique, les astronomes musulmans par souci de précision astronomique, optèrent pour le repère tropical et abandonnèrent le repère sidéral afin de calculer avec précision les positions de la Lune pour le calendrier Hégirien.

La domination culturelle musulmane en Europe permis la pénétration du zodiaque tropical dans les sociétés chrétiennes, non pas à des fins rituelles et calendaires, mais à des fins prédictives… Il faut savoir que certains astronomes musulmans utilisaient eux-mêmes le zodiaque rituel tropical pour pratiquer l’astrologie en obtenant de piètres résultats…

Ainsi, sans le savoir, les astrologues ou ceux qui les consultent imaginent-ils que les signes du zodiaque sur lesquels ils travaillent ou dans lesquels ils pensent se reconnaître correspondent aux constellations du même nom !  Le signe du Bélier par exemple correspond au signe… des Poissons.  En effet, le Soleil ne se lève plus dans la constellation du Bélier le 21 mars depuis l’an 285 !

Aujourd’hui, en 2008, le Soleil se lève à près de 5° des Poissons et non à 0° du Bélier, soit un décalage de près de 25° entre le zodiaque dit fictif tropical et la réalité céleste du zodiaque sidéral. Ce qui fait qu’une personne née un 5 août n’est pas Lion mais bien Cancer!



Les astrologues dits tropicalistes pour ne pas reconnaître leurs erreurs revendiquent aujourd’hui le fait que l’astrologie a toujours été déterminée à partir des saisons. Ce qui est totalement faux! Les lois de l’astrologie ont été déterminées à partir du zodiaque des étoiles et des constellations, bien avant l’avènement du zodiaque tropical musulman !  Ne dit-on pas naître sous une bonne étoile?

Hérité du calendrier musulman iranien (le nouvel an débute chez eux le jour du Printemps et le 0° du zodiaque aussi), le système prédictionnel zodiacal utilisé par les occidentaux n’est plus du ressort de l’astrologie mais de la saisonnologie, puisque son sens réel est celui de prédire l’avenir à partir de l’influence des saisons, et non à partir de l’influence des étoiles (qui reste du ressort de l’astrologie sidérale)…

Si l’on estime que les saisons régissent les destins, à quoi bon utiliser les positions des autres astres (Mars, Jupiter ou Saturne) dans les signes déterminés à partir du Printemps, sachant que leur course à travers le zodiaque est indépendante de nos saisons terrestres ? Insignifiant !

Comment doit-on aussi considérer le signe des natifs de l’hémisphère Sud où les saisons sont inversées ? Les Balance d’Australie seraient-ils Bélier ?

En conclusion, si un astrologue vous dit, en tant que natif du 5 avril, que vous êtes Poissons et non Bélier, vous aurez affaire à un véritable astrologue, seul digne de porter ce titre (astrologie vient de « astron » qui signifie les astres [par extension les étoiles] et de « logos » qui signifie science, donc la science des étoiles et non des saisons !). Le reste n’est que pure imposture ! Sachez aussi que l’astrologie indosidérale est scientifique car elle correspond à l’interprétation des positions planétaires telles que tout un chacun peut les observer à l’œil nu.

Tout un chacun peut vérifier la véracité de ces propos grâce aux logiciels téléchargeables à partir de ce blog .

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une agréable visite et une heureuse découverte de vos vraies coordonnées natales.

votre vrai signe astrologique:

Bélier (15 avril – 15 mai)
Taureau (16 mai – 17 juin)
Gémeaux (18 juin – 18 juillet)
Cancer (19 juillet – 17 août)
Lion (18 août – 17 septembre)
Vierge (18 septembre – 17 octobre)
Balance (18 octobre – 19 novembre)
Scorpion (20 novembre – 17 décembre)
Sagittaire (18 décembre – 17 janvier)
Capricorne (18 janvier – 16 février)
Verseau (17 février – 14 mars)
Poissons (15 mars – 14 avril)



Patrice Bouriche (c)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Quand débute l'ère du Verseau ?   Dim 05 Jan 2014, 18:30

Quand débute l'ère du Verseau ?


Verseau apporte de l’eau de vie


L’ère du Verseau est considérée comme un tournant spirituel – pour la société, mais surtout pour chaque individu. Les avis divergent sur le début de l’ère du Verseau. A-t-elle déjà commencé, est-elle encore à venir, ou l’humanité est-elle déjà au cœur du Verseau ?

Rien n’est comme avant. Les hommes et les femmes, la société et la conscience de l’humanité d’aujourd’hui sont en pleine mutation. Normes et valeurs se dissolvent, hiérarchies et structures autoritaires se brisent, l’illusion est démasquée, et les réalités subtiles sont perçues de plus en plus consciemment. Depuis le début du 20e siècle, surtout depuis la fin des années 1960, ce processus s’intensifie. L’ésotérisme attribue ces changements considérables à la constellation du Verseau qui envoie des impulsions spirituelles à l’humanité.

Quand commencera la période du changement spirituel ?

Les gens qui sont sensibles aux impressions atmosphériques estiment qu’une période de changement spirituel est arrivée. Mais si nous étudions de près le début réel de l’ère du Verseau nous voyons que les avis divergent notablement. L’Union Astronomique Internationale (UAI) en date le début en 2601. L’astrologie déclare que l’année 2375 est le début de l’ère du Verseau. L’anthroposophe Rudolf Steiner (1861-1925) et le guide spirituel du Lectorium Rosicrucianum, Jan van Rijckenborgh (1896-1968) arrivent à des conclusions différentes. Alors que Steiner appelle l’année 3574 l’année du Verseau, van Rijckenborgh indique l’année 1908 comme la date pertinente. Cela fait une différence de 1666 ans. Laquelle est juste ?

Réponses astronomiques et astrologiques

Les différents décomptes résultent des différentes définitions du début de l’ère du Verseau. L’UAI s’appuie sur une base astronomique. Ses calculs considèrent la projection des constellations physiques sur l’écliptique. L’écliptique, le plan de l’orbite terrestre autour du Soleil, est une frontière imaginaire qui forme un grand cercle, l’équateur céleste. L’équateur terrestre est positionné à un angle incliné de 23,5 degrés sur l’écliptique. La projection des douze signes du zodiaque délimite donc différents segments sur l’écliptique. D’autres astrologues s’appuient sur la théorie selon laquelle l’équateur céleste doit être divisé en douze segments égaux de 30 degrés chacun, le zodiaque astrologique.

Les deux approches sont en désaccord sur l’étendue des signes du zodiaque, et donc leurs calculs aboutissent à des résultats différents sur le début de l’ère du Verseau.

Le point de vue de l’Astrosophie

Comme nous l’avons dit, Rudolf Steiner et Jan van Rijckenborgh ont une approche complètement différente de l’ère du Verseau. Bien qu’elle soit de nature astrosophique dans les deux cas, leurs dates diffèrent de 1666 années. Pour résoudre ce mystère, il ne faut pas considérer le ciel, mais réfléchir sur l’homme.

Quand une personne commence-t-elle à exister ? A la conception ? Lors du premier mouvement dans le ventre de la mère ? Au moment de la naissance physique ? Ou la personne n’est-elle vraiment entrée dans le monde qu’à partir du moment où elle est devenue un membre de la société des adultes ? La réponse dépend également du point de vue de l’observateur. Jan van Rijckenborgh et Rudolf Steiner se distinguent par leur manière de considérer l’ère du Verseau.

Pour illustrer cela, il est important de se rappeler que l’impulsion du Verseau est une influence en provenance du cosmos. L’homme y répond de trois façons : avec son esprit, son âme et son corps. Tout ce qui meut une personne commence dans son esprit. L’impulsion du Verseau s’exprime dans l’esprit collectif de l’humanité d’abord comme une idée. Cette idée reste abstraite au début, sans énergie émotionnelle ou physique. A ce stade, l’homme ne fait que penser, parler et écrire à propos de l’idée nouvelle.

Certaines personnes sont des pionniers et répondent immédiatement aux nouvelles impulsions, tandis que d’autres les reconnaissent plus tard ; ils sont davantage portés vers les idées anciennes. Si une idée nouvelle devient assez forte avec le temps, elle se révèle alors sur le plan de l’âme. L’homme adopte l’idée comme la sienne, il l’anime et la rend vivante. Ainsi, elle prend de l’élan. Cette idée va progressivement devenir le facteur déterminant dans la vie de l’homme. Puis vient la troisième étape : l’homme agit. Il utilise sa volonté dynamique et commence à réaliser l’idée avec toute sa conscience. Il convertit l’impulsion spirituelle en actes. Jusqu’à ce qu’une nouvelle impulsion émane du cosmos, et bouleverse à son tour toutes les vieilles idées et structures.

Le Verseau a-t-il déjà atteint la société d’aujourd’hui ?

Celui qui explore la société dans laquelle il vit aujourd’hui, à la recherche des trois étapes de la réalisation de l’élan spirituel du Verseau, arrivera à différentes conclusions. Toutefois, il remarquera que la trajectoire d’un élan spirituel, de son commencement à sa révélation parfaite dans l’humanité, prend beaucoup de temps. Des siècles passent. C’est ce qui explique les différences de points de vue entre Steiner et van Rijckenborgh sur le début de l’ère d’Aquarius.

La première impulsion se produit lorsque la première étoile du Verseau se rapproche de l’horizon, juste au moment où le soleil commence à émettre de la lumière avant de se lever sur l’horizon. C’est la situation que suggère van Rijckenborgh quand il parle de l’année 1908. En 1968, les premiers groupes de jeunes ont commencé à répondre au Verseau sur les plans émotionnel et mental. Le mouvement hippie des années 1960 en est une expression.

La cristallisation du Verseau

Ce n’est que plusieurs siècles plus tard que les fruits culturels de cette impulsion se révèleront pleinement. Ils se manifesteront par une époque culturelle où l’humanité ajustera ses actes à l’impulsion d’Aquarius. C’est l’étape que Steiner met en relation avec l’année 3574. Cette période constitue l’apogée de l’ère du Verseau. Mais d’un point de vue spirituel, cette période porte déjà le germe de la cristallisation. Parce que l’aube d’une nouvelle années stellaire commence déjà. En effet, Aquarius est la dernière ère du cycle d’une année stellaire, qui dure environ 26 000 années.

Il existe toujours des tournants

Le processus de la révélation progressive d’un élan spirituel est à la fois collectif et individuel. L’humanité dans son ensemble passe par ce processus, ainsi que chaque être humain. L’ère du Verseau apporte des opportunités de libération spirituelle – c’est ce que van Rijckenborgh a souligné, par exemple dans les années 1960, lors de réunions spirituelles rosicruciennes qui se sont tenues sur plusieurs week-ends. Elles furent nommées d’après la nouvelle ère : les “Conférences Aquarius”. Il y expliqua comment les chercheurs devaient travailler avec les rayons du Verseau pour progresser dans le sens d’une libération de la roue de la naissance et de la mort. C’est sur ce chemin que les âmes sont poussées vers la renaissance spirituelle et sont aidées à retourner dans leur champ de vie originel, le Royaume de Dieu, où l’âme se lie à l’Esprit de la Lumière.

Les Rosicruciens croient que ce chemin ne se situe ni dans le passé ni dans l’avenir, mais dans l’ici et maintenant ! Chaque personne qui est en quête de la libération de son être intérieur le plus profond et qui reconnaît en elle-même que ce monde, avec son cycle de naissances et de morts, n’est pas sa vraie maison, peut à tout moment parvenir à son tournant spirituel personnel. L’ère d’Aquarius lui fait don d’une “eau” de possibilités toutes nouvelles.

http://www.lectoriumrosicrucianum.org/fr/artikel/quand-d%C3%A9bute-l%C3%A8re-du-verseau
Revenir en haut Aller en bas
 
L’ère du Verseau/L’axe Verseau-Lion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'ère du verseau ?
» L'état d'esprit de l'ère du Verseau
» L'ère du verseau
» Quelle est la date de début de l'ère du Verseau ?
» Verseau/lion interceptés ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: l'éveil de la Kundalini: l’axe dressé au centre de l’Univers et de la Personne-
Sauter vers: