ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Uglabald propose:Biodynamique du Mouvement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Uglabald propose:Biodynamique du Mouvement   Mar 11 Mar 2014, 09:48

PIERRE DURAY a écrit:

Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem

Dans les arts martiaux ainsi qu’en Qi gong, il existe un paradoxe : « Si tu veux bouger, apprends d’abord à t’assoir ! ». Voilà bien une contradiction (apparente, heureusement) qui laisserait n’importe quel novice profondément perplexe. Qu’est-ce que le fait de s’assoir pourrait bien apporter à notre capacité motrice ?
Nous avons tous entendu les histoires de disciples recevant l’ordre de leur maître de rester dans une posture pendant plusieurs heures, exposés aux éléments. Mais à quoi cela servirait-il ? Certains disent que c’est pour tester la motivation du jeune élève. Pourquoi pas, mais est-ce la seule raison ?
S’assoir et prendre la posture est d’une telle difficulté que cet exercice pourrait occuper une vie entière. Mais plus qu’un exercice, il s’agit d’un processus que je qualifierai d’initiatique.
La définition du mot ‘ processus ‘ donnée par Wikipédia me semble intéressante : « ensemble d’activités corrélées ou interactives qui transforme des éléments d’entrée en éléments de sortie ».
Nous y trouvons la notion de transformation c’est-à-dire d’aller « au-delà / trans- » de la « forme ».
Cela nous fait immédiatement penser à l’alchimie et un de ses axiomes résumé par le mot VITRIOL qui signifie Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem (Visite l’intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée). Le vitriol étant aussi un acide sulfurique extrêmement puissant dans sa capacité de dissolvant. Mais attention lorsque nous parlons ici du Souffre, il s’agit d’un principe (une cause première) et non pas de matière « grossière ».
Le Souffre (avec un grand ‘S’) représente un feu qui imprègne toute matière. Il est le noyau organisateur. L’esprit ou la conscience serait sa correspondance en nous. Lui sont associés deux autres principes : le Mercure et le Sel.
Assurant le lien entre le Souffre et le Sel, le Mercure de par sa fluidité est apparenté à la « psyché », élément très mobile de notre constitution humaine.
Et enfin apparaît le troisième principe, le Sel, qui apporte la fixité et représente notamment la corporéité, la minéralisation.
Au début de cet article, nous avons aussi parlé « d’initiation ». Aujourd’hui lorsque nous parlons d’initié, nous pensons à un maître ou à un sage ayant parcouru le chemin et qui a terminé sa quête ou en tout cas qui est bien avancé sur la voie. Mais voilà, un être qui est arrivé au bout du chemin alchimique et donc initiatique (voir ci-dessous) est appelé un Adepte ! L’initié est celui qui a été introduit au niveau où il se trouve. Mais il a encore tout le travail à fournir pour passer au niveau suivant c’est-à-dire pour être initié à ce prochain échelon.
La particularité de l’initiation et donc de l’alchimie qui est une voie initiatique est la présence de la mort. Le processus initiatique plonge donc chaque particule dans la mort conduisant à la renaissance.
Au contraire de l’évolution basée sur le mécanisme de complexification, le processus initiatique est une opération de dépouillement reconduisant l’opérateur à l’origine de lui-même et engendrant une expansion de conscience.
Mais quel rapport avec la posture et l’assise me direz-vous ?
À l’image du phénix renaissant de ses cendres, chacun de nous peut par l’assise dans la posture entrer dans cette démarche de transmutation.
Loin d’être passif, le pratiquant effectue dans la posture, le mouvement le plus total qu’il soit. En effet, il lui est demandé de bouger dans six directions en même temps (haut-bas, gauche-droite, avant-arrière). Dans ce but, une opération sur lui-même doit être menée.
À suivre…http://www.biodynamiquesensorielle.be/la-posture-lassise-processus-initiatique/
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 70
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Uglabald propose:Biodynamique du Mouvement   Mer 02 Avr 2014, 18:51

Dans la première partie, nous avons introduit l’idée d’un travail à effectuer sur soi-même afin d’être capable de produire un mouvement total dans les six directions, c’est-à-dire, s’assoir dans la posture.
Si vous essayez cet exercice de but en blanc, vous constaterez qu’il vous sera impossible de poser votre attention dans les six directions en même temps. Votre mental privilégiera une ou deux directions à la fois. Essayez par exemple d’être conscient de l’appui de vos pieds au sol, du placement de vos coudes et de la direction du sommet de votre tête. Le mental effectuera un scanning et voyagera d’un point à l’autre mais il sera incapable d’être partout en même temps. Très vite, il se rebellera et trouvera mille et un prétextes pour vous sortir de cette position inconfortable.
Avec un peu d’entraînement, on peut prendre conscience du point d’entrée et du point de sortie d’une ligne de force. Par exemple si vous avancez votre pied gauche en tendant le bras gauche devant vous et qu’un partenaire pousse sur cette main gauche, vous pourriez sentir une sortie de cette force dans votre pied droit par une pression accrue de celui-ci sur le sol. Là vous avez identifié deux directions. Mais les autres ? Et quel a été le chemin de cette force à travers votre corps ? Comment reproduire cette expérience et en variant volontairement une donnée, modifier le résultat ?
Que faire pour y arriver ?
La première étape et la plus importante est de cesser de nous identifier avec le corps et les sensations. Prendre ce recul afin d’observer ce qui se passe, rien de plus, rien de moins. Il s’agit donc d’activer l’observateur en arrêtant l’identification.
« Vous n’avez rien de plus concret ? », me direz-vous.
Et je vous répondrai : « C’est très simple ! A l’image des saints céphalophores, coupez-vous la tête ! ».
Pour la petite histoire, un saint céphalophore, est un personnage à qui l’on a coupé la tête, qui la ramasse et qui se remet en route en la portant dans les mains au niveau du cœur.
L’image de Saint François-Xavier portant sa tête devant lui et portant au sommet de son buste un soleil placé par un ange résume très bien le processus de mort-renaissance.



Pour être définitivement clair, nous n’avons pas de tête ! Et penser avec celle-ci est une croyance due à notre identification à l’image que nous nous faisons de nous-mêmes.
Pour preuve, acceptez de vivre l’expérience fulgurante suivante. Elle fut mise au point par Douglas Harding qui écrivit un livre au titre extraordinaire : Vivre sans tête.



Voici l’exercice donc :

Que voyez-vous dans la direction du doigt ?


Certains me diront : « Moi ! ».
Nous répondrons : « Ah bon !? Mais alors pourquoi utilisez-vous un miroir pour vous raser ? ».
D’autres me diront : « Mon doigt ! ».
Et là encore notre constatation sera : « Vous regardez votre doigt et pas dans la direction indiquée par celui-ci ».
Quelques-uns se rendront compte qu’ils ne voient rien ! Qu’en fait, ils sont un corps sans tête !
À la bonne heure ! Vous voilà éveillé !
Vous êtes en train de percevoir autrement. Ou dit différemment, vous avez « percé » pour « voir ».
Pour entrer dans cette nouvelle perception de vous-même, vous êtes mort à ce que vous croyiez être pour redécouvrir ce que vous n’avez jamais cessé d’être. Comme le saint cité ci-dessus, votre tête est maintenant un soleil. Le soleil, ce principe actif dont nous avons déjà fait allusion sous un autre nom : le Souffre.
À suivre…
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 70
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Uglabald propose:Biodynamique du Mouvement   Mer 02 Avr 2014, 19:00

Nous voilà donc sans tête ! Nous pensions en avoir une. Nous pensions être une personne avec une tête. Mais ce n’était qu’une pensée.
À la place de cette sphère de chair et de sang se trouve maintenant un espace infini, une présence rayonnante comme le soleil et dissolvante comme le souffre ou plutôt l’acide sulfurique dit aussi vitriol. Tiens tiens ce terme ne nous est pas inconnu.
Cet espace infini est une présence contenant tout !
« Mais vous devez vous tromper car nous sommes bien une personne contenue dans l’infini », me répondront les derniers soubresauts d’une conscience identifiée à la sensation appelée ‘corps’.
Et bien non. Expérimentez la décapitation radicale et vous verrez avec votre œil unique que vous êtes la présence au sein de laquelle tout est, le corps compris.
Il s’agit d’une vision inclusive, vitalisante et dissolvante. Le soleil fait fondre la cire des ailes d’Icare, symbole de l’orgueil humain. Cet orgueil se manifeste chez l’Homme par la croyance qu’il est quelqu’un. Être quelqu’un c’est être une personne. Et être une personne, c’est n’être personne. C’est porter un masque (persona / masque). Ustensile utile pour une expression de la vie que nous sommes mais prison si l’on s’y identifie.
Ne plus avoir de tête c’est-à-dire ne plus penser à maintenir en vie le rôle que nous jouons nous permet vraiment d’être la vie en expression.
S’assoir dans la posture et regarder. Réellement regarder sans les filtres du mental, sans les jugements. Voir les tensions psychosomatiques en étant cette présence accueillante. Juste être présent à ce qui se passe. Mais que ce passe-t-il ?
Là où se pose la présence agissante que nous sommes, les tensions se dissolvent, les conflits se résolvent, les fuites se résorbent. La matière transmute, s’allège, s’active et rajeuni. C’est un retour à l’origine. C’est s’aimer. C’est accueillir. C’est se sourire.
Le soleil ne veut pas rayonner. Il le fait parce que c’est sa nature ! C’est la même chose pour la conscience : là où elle se pose la transmutation s’opère. C’est sa nature dissolvante et aimante (qui aime et qui agit comme un aimant).
Pratiquer la posture est un moment alchimique, intense en évènements. C’est un processus alchimique !
Bonne pratique !
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Uglabald

avatar

Masculin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 70
Date de naissance : 11/02/1966
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Uglabald propose:Biodynamique du Mouvement   Ven 04 Avr 2014, 09:40

LA BIODYNAMIQUE SENSORIELLE


Synthétisée par Pierre Duray, la biodynamique sensorielle propose une exploration de soi par le mouvement amenant à la perception de la dynamique vitale.
Cette perception juste demande d’être pleinement vigilant au présent. Que se passe-t-il ici et maintenant ?
L’exploration à travers la sensation permet d’observer les tensions produites par différentes causes (peur, fantasmes, lésions physiques etc.) et aide à solutionner les problèmes se présentant.
Les mouvements seront lents afin d’aider l’individu à bien identifier ce qui se passe mais aussi pour permettre à « l’observateur » de trouver des réponses aux obstacles.
Le corps n’est plus perçu comme un simple objet en mouvement mais devient un moyen par lequel s’exprime la personne, que ce soit dans les problématiques que dans l’évolution salutaire.
Afin d’aller plus loin dans l’investigation de soi et du rapport aux autres, des exercices avec partenaires sont proposés. Le contact avec l’autre devient une danse ou le champ d’informations est élargi.

Concrètement comment peut se passer une séance (ce n’est pas figé) ?
1. On aborde d’abord la ou les postures :
    a. Repérage des 6 directions (haut-bas-gauche-droite-avant-arrière).
    b. Recherche de la détente.
    c. Travail sur l’image interne (visualisation) et mise en mémoire sensorielle des qualités reconnues dans la mise en posture.
2. Mise en mouvement. Déplacement sur une des directions et observation.
    a. Travail sur les chaînes kinématiques.
    b. Observation des variations de rythme, de densité, des rotations articulaires, du placement et du déplacement du centre de gravité en fonction des trois types d’équilibre (stable-instable-indifférent) etc.
    c. Observation des réactions émotionnelles.
    d. Etc.
3. Travail avec partenaire
    a. Exercices de contact avec partenaire afin de sentir son équilibre et quels sont les trajets des forces émises par celui-ci au travers de notre corps.
    b. Applications / mise en situation (facultatif) en fonction du public (arts martiaux, danse, patients divers etc.)

Les applications sont variées et peuvent être concernés les domaines suivant :
• La santé : la Biodynamique sensorielle n’est en rien une méthode thérapeutique. Mais le renforcement du schéma corporel, la découverte des rythmes respiratoires et des combinaisons gestuelles, la communication non verbale, le travail musculo-tendineux, et bien d’autres choses devraient interpeler les thérapeutes ainsi que toute personne concernée par la santé.
• Les sportifs aussi peuvent puiser dans la biodynamique sensorielle une multitude d’outils aidant à la compréhension du mouvement et de la posture nécessaire au démarrage de celui-ci. Les arts martiaux sont un domaine privilégiés pour l’exploration sensorielle.
• Le développement personnel : La résolution du stress et les conflits internes se manifestant sous forme de tension et de mouvements saccadés peut engendrer une plus grande cohérence psychosomatique (image de soi).
• Le domaine artistique où la kinesthésie est hautement requise (musique, théâtre, danse).
Revenir en haut Aller en bas
https://pierreduray.blogspot.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Uglabald propose:Biodynamique du Mouvement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Uglabald propose:Biodynamique du Mouvement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transformation du mouvement?
» Détecteurs de mouvement et animaux
» Marija et un mouvement frauduleux aux USA
» infiltration du mouvement animaliste par Securitas
» Le role des croyant gentils dans le mouvement Messianique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Santé-Soins holistiques...-
Sauter vers: