ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RAP conscient : APOCALYPSE Nwo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Lun 31 Jan 2011, 11:41

http://www.youtube.com/watch?v=S-J7f0NQe9g


avec humour

Le comte de Bouderbala - Le rap français.wmv
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 421
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Lun 31 Jan 2011, 11:55

Excellent ! Très drôle !

T'as fait le karaoké, Pascalle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Lun 31 Jan 2011, 12:19

non...........j'aime pas le karaoké en général.......


amicalement


Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 421
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Lun 31 Jan 2011, 13:30

ah bon, pourquoi?

A Paris il y a moyen de louer des petites salles pour faire du karaoké. On y va à 3 ou 4, et on chante de 20 h à 1 heure du matin!

Il y a un grand choix de chansons, il n'y a pas de public intimidant, l'ambiance est à la bonne humeur.
C'est sûr il n'y pas ce genre d'endroit partout. Peut-être pas en Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Lun 31 Jan 2011, 20:47


je ne sais pas pourquoi, je préfère aller à un concert.........., le dernier que j'ai fait c'était IAM.........pas mal......
Quand à la Belgique, je ne sais pas s'il y a ce genre d'endroit, je sais que ça se fait dans ma région, mais je crois plutôt dans les bars, je ne sais pas trop
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Mar 01 Fév 2011, 05:56



http://www.streetartutopia.com/?p=694
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Dim 06 Fév 2011, 10:20

Le rap, porte-parole de la jeunesse tunisienne


Si ces rappeurs expriment leur peur du chômage et du déclassement, ils manifestent surtout leur besoin de liberté. "Je veux être libre dans mes mouvements, mes expressions. Je veux être libre sans avoir peur car, si tu me donnes ma liberté, je retrouverai ma valeur et mon honneur", rappe Lak3y dans une chanson au titre évocateur, "Besoin d'expression". Un besoin que Lak3y explique avec verve : "Je suis jeune, j'ai 24 ans, j'ai rien vécu de ma vie. Je veux voyager, mais je peux rien faire ici ! (...) On crève ici !"

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/01/11/le-rap-porte-parole-de-la-jeunesse-tunisienne_1463638_3212.html

LA CULTURE DE LA PEUR

Au besoin d'expression, Malek, d'Armada Bizerta, oppose "la culture de la peur" qui est "incrustée chez les Tunisiens". "On ne parle pas de politique dans les cafés", explique le jeune rappeur. Pas de politique dans les cafés, ni dans les chansons de son groupe. A l'instar du risque couru s'il dénonçait clairement le régime, le rappeur insiste dans un morceau : "Je ne suis pas contre le système mais je suis contre l'oppression."


http://www.youtube.com/watch?v=EjE1VA6CFMw


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Dim 06 Fév 2011, 19:57





http://www.streetartutopia.com/?p=694






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Lun 07 Fév 2011, 03:17




FOLON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Mar 08 Fév 2011, 20:33

http://www.youtube.com/watch?v=h0M63f5u1Fg


Lord Ekomy Ndong ☥, "NOUS" (Hip Hop Gabon)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Mar 08 Fév 2011, 20:38




http://www.streetartutopia.com/?p=694




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Sam 12 Fév 2011, 00:07

Le slam cosmopolite du Marseillais Ahamada Smis
http://www.rue89.com/marseille/le-slam-cosmopolite-du-marseillais-ahamada-smis

Ahamada Smis (Vincent S. Lucas)

Certains parcours de vie s'éloignent radicalement du sillon. Le destin musical d'Ahamada Smis a ainsi le tracé sinueux de l'arabesque. Un peu comme sa main qui danse au rythme des mots scandés. A 36 ans, le slameur marseillais d'origine comorienne n'est pas le dernier avatar d'une poésie de rue rendue policée par l'étiquette slam. Pour lui, l'étiquette colle parce qu'elle ouvre et réconcilie :

» J'ai toujours eu une sorte de manière poétique, dans mes textes, qui ne correspondait pas aux propos de mes collègues du rap marseillais. Je n'ai jamais été dans le hardcore, gangstarap à l'américaine, avec chaînes en or et manque de respect. J'en ai pris le contrepied : ni drogue, ni sexe, ni violence, dans mes textes. » Alors quand le slam est arrivé, j'y ai trouvé une forme ouverte dans laquelle mes mots coulaient tout simplement. Cela m'a permis aussi de jouer avec des gens et dans des contextes très différents. Ma formule c'est que le slameur marseillais amène le hip hop dans la musique du monde » .

Effectivement, le monde est là, divers. Ahamada Smis peut associer son flow à la famille de souffle occitan de Miqueu Montanaro, au jazz de Cyril Benhamou, à la vielle à roue de Pierre-Lau Bertolino ou au théâtre de rue de la compagnie Bambou Orchestra (photo). Comme il a pu, ailleurs, en République du Congo, coller ses mots entre les choeurs endiablés d'une rumba congolaise. » Je suis parti là-bas avec l'idée que je pourrais y retrouver une partie des origines bantoues qui font partie de la culture comorienne. » De ce voyage fécond initié par l'AMI (Aides aux musiques innovatrices), il est revenu avec la certitude que ses mots peuvent se marier à toutes les mélodies :

» Ma culture est celle du conte. Là-bas, en Grande Comore, j'ai baigné dans cet univers de mots swahili où les métaphores sont au coeur de la langue » (écoutez la chanson : Massiwa)


Exilé d'îles

Et le swahili reste là, sous les mots et l'accent marseillais, comme le sable de l'archipel sous la semelle de l'exilé :

» J'ai débarqué à Marseille à 11 ans pour y retrouver mes parents. Avant cela, j'ai grandi au village, élevé par ma tante et ma grand-mère dans un monde où les baobabs cachaient des esprits. A 8 ans, j'étais déjà considéré comme un adolescent. Je passais mes journées à chasser au lance-pierre, à pêcher avec ma bande. Je dormais dans une garçonnière, la vala, avec mes potes. L'école, je ne savais pas ce que c'était. Je ne parlais pas le français. »

L'arrivée à Marseille a été un choc : les immeubles à étages, immenses, l'absence d'arbre et cette odeur de France, indéfinissable :

» Avant cela, l'odeur de la France était celle des choco BN que mon père sortait de sa valise quand il rentrait au pays. En arrivant à Marseille, il y avait une autre odeur, étrange, imprécise. »

L'odeur de la craie et de l'école qu'il découvre en CP… à 11 ans. Violence de l'école, imposée, où il faut faire ses preuves dans un monde soudain blanc. » J'ai appris le français très vite. Je n'avais pas le choix. C'était violent mais je me disais toujours « pense à tes parents, ne frappe pas le petit blanc'. J'ai grandi en centre-ville, dans un quartier loin des cités des quartiers Nord où il n'y avait pas de Comorien. Il a fallu que j'attende trois ans pour me faire un pote noir, Farah. »

Ahamada Smis (Vincent S. Lucas) » Mafia Comoria » et atelier de charpenterie métallique

C'est avec lui qu'il découvre les premiers vinyls d'importation et les premiers rappeurs du cru. En 1989, IAM, Carré rouge, Black Lions et autre B Vice squattent la station de métro Vieux Port. A leurs côtés, il pose ses mots en loucedé sur des face B. Il découvre les conneries, aussi, qui le poussent peu à peu à la rue :

» Je n'en fais pas un cas d'école. Mais quand tu débarques comme moi, il y a forcément une rupture culturelle avec les parents. »

Alors il squatte le bitume, tire sur le spliff, dort où il peut, hôtel de passe ou encoignure de porte. C'est là qu'il rencontre Boss One, l'un des deux du 3ème Oeil, premier groupe de la connexion comorienne du rap marseillais. » C'est lui qui m'a convaincu que le foyer n'était pas le bagne. Cela m'a remis droit et j'ai pu y apprendre un métier » .
A l'époque où le rap marseillais explose au firmament, il est un compagnon de route du 3ème Oeil, mi-manager, mi-conseiller artistique, pas encore un artiste. La journée, il scie et soude des tiges d'alu dans un atelier de charpenterie métallique.

» Pendant cinq ans, j'ai mis mes ambitions entre parenthèse. Mais je n'ai jamais cessé d'écrire. Arrivé à l'atelier, je me collais mes écouteurs et je rappais toute la journée. A cette époque, j'ai mis au point une méthode d'écriture orale, sans papier, ni stylo. Mes mains travaillaient, mais dans ma tête, il n'y avait que les mots. »

Quand il se sent prêt, il repart à l'assaut du milieu, compose et crée dans son coin sans jamais quitter l'atelier industriel qui le fait vivre :

» Même quand j'ai réussi à changer de métier en faisant une formation d'ingénieur du son, j'ai toujours gardé la mentalité d'ouvrier. Ça te construit, te donne de l'humilité et l'amour du travail bien fait. »

Peu à peu, il franchit les étapes, remonte sur scène et organise des concerts avec la relève du rap marseillais, construit des projets où ses mots ne se posent plus sur des samples mais sur des mélodies vivantes. Sa maison de production, Colombe record, est devenue une véritable entreprise culturelle qui le fait vivre de sa musique et il prépare la sortie de son premier album » Etre »


http://www.youtube.com/watch?v=W4n-Ece4mlY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Sam 12 Fév 2011, 01:20

Tumi & The Volume : leçon Hip Hop de Soweto

citation :
La pochette représente un hommes à la recherche de sa tête ... Que signifie ce dessin ?

Tumi : Il représente ce voyage sacré qu'est la vie, qui consiste à trouver sa tête : je veux dire « te trouver toi-même », le sens de ton existence. Ce dessin d’Hippolyte constitue une métaphore de cette quête. Comme l’indique le titre Pick a Dream (« choisis un rêve »), j’aime cette capacité à inventer ta vie, qui devient aventure fabuleuse ou cauchemar, par la seule force de tes rêves. Tu ne dois pas subir, tu choisis. Tu vis !



http://www.youtube.com/watch?v=-vYUpn6g9T4
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Sam 12 Fév 2011, 02:52





http://www.streetartutopia.com/?p=1431
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Sam 12 Fév 2011, 10:04

Naître Adulte - Oxmo Puccino [CLIP OFFICIEL 2009]


http://www.youtube.com/watch?v=ytyZksYY4yE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Lun 14 Fév 2011, 08:54




http://www.streetartutopia.com/?p=1279
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Ven 18 Fév 2011, 19:34

Ridan, de son vrai nom Nadir Kouidri, est un chanteur français né près de Chelles en 1975.


Il choisit comme nom d'artiste « Ridan », c'est-à-dire « Nadir » en lecture de droite à gauche.

Ancien rappeur, Ridan a notamment produit le maxi 30 Rappeurs contre la censure (sorti en 2004), et la compilation inédite Chroniques d'Alger, mais se détourne de ce genre musical devenu trop mercantile et trop communautaire à ses yeux.

L'un des titres de Chroniques d'Alger (« Le quotidien ») est remarqué par un producteur qui lui permet de sortir, après 4 ans de préparation, son premier disque sur le label Sony BMG en 2004 et l'intitule Le Rêve ou la Vie.

Auteur de chansons plutôt noires, il puise son inspiration chez des artistes comme Renaud, Georges Brassens, Léo Ferré, Jacques Brel ou Serge Reggiani pour chanter le racisme au quotidien (« Le quotidien »), le cynisme (« Partie de golf »), ou encore l'envie de retour aux sources (« L'agriculteur »).

Il se fait chantre de la chanson française vindicative, des mélodies douces et des mots comme il aime à le dire « rêches ». D'un côté, une musique, des pianos, des violons, seuls, joyeux ou bucoliques. Et puis sa voix, grave, qui surprend, quand elle crache la réalité de son quotidien. Mais l'artiste rêve, et c'est une balade dans ses songes à laquelle il convie son public. Plus politisés, certains de ses textes parlent de la place de l'individu dans notre époque et il n'hésite pas à mettre en avant sa propre individualité en évoquant son amertume et ses minces espoirs.

Ridan réussit le passage à la scène, notamment au Festival des Vieilles Charrues ou aux Solidays. Il est sacré aux Victoires de la musique 2005, dans la catégorie « Album révélation de l'année ».

Son deuxième album L'Ange de mon démon sort le 19 mars 2007. La chanson Ulysse, dont les paroles reprennent le poème Heureux qui comme Ulysse issu du recueil Les Regrets de Joachim du Bellay, remporte un succès notable. De même que « Objectif Terre », second morceau tiré du disque, véritable hymne à l'environnement et à l'humanisme dont le texte sera même appris dans les écoles. Après s'être produit sur la scène de l'Olympia la même année, Ridan poursuit sa tournée en 2008 à travers la France.

Son troisième album, L'un est l'autre, sort le 23 février 2009. Le morceau « Passe à ton voisin » en est le premier extrait public...

http://www.youtube.com/watch?v=orbF8otZs_U

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Ven 18 Fév 2011, 19:39

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Sam 19 Fév 2011, 17:55

Lupe Fiasco -Conflict Diamonds



http://www.youtube.com/watch?v=i3Z4K_WWeBA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Ven 25 Fév 2011, 18:41




http://www.youtube.com/watch?v=lpITy-YIH2I




Made In Paris 2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Sam 26 Fév 2011, 02:56

http://www.youtube.com/watch?v=msdKALeozTo


Documentaire Graffiti Style Wars



Résumé du documentaire
Pour comprendre le Hip Hop

Lorsque Tony Silver, le réalisateur, et Henry Chalfant, son co-producteur, présentent la version télévisée de leur film sur le réseau national américain en 1983, un large public plonge pour la première fois dans un mouvement qui s'est répandu dans toute la ville de New York. Le paysage urbain est transformé par les graffeurs qui inventent un nouveau langage visuel leur permettant d'exprimer à la fois leur individualité et leur appartenance à un groupe.

Dans Style Wars, le réseau délabré du métro de New York est leur terrain de jeu, de combat et d'expression à travers des fresques spectaculaires. Le maire, Ed Koch, la police et l'entreprise new-yorkaise des transports publics s'opposent à eux par tous les moyens possibles. Dans le même temps, avec la propagation par les MCs, DJs et breakeurs de nouveaux sons et de nouveaux mouvements, on assiste à la transformation des battles de breakdance en spectacles artistiques complets.

En s'intéressant au travail réalisé dans les souterrains, les rues des quartiers chics, les clubs et les aires de jeu, Style Wars est devenu l'emblème de l'esprit original et contagieux de l'explosion du hip-hop. Les rois légendaires du graff new-yorkais ont une place à part dans le panthéon de ce mouvement. Ce film est considéré par beaucoup comme un document de référence sur l'émergence de la culture hip-hop et son combat permanent pour préserver son authenticité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Sam 26 Fév 2011, 03:00

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Sam 26 Fév 2011, 09:50

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Mar 01 Mar 2011, 19:57






http://www.youtube.com/watch?v=WdwZCvx4Ri4


The Narcicyst - P.H.A.T.W.A



Article de type Chronique publié dans le genre Rap US le 10/01/2010 par Jean-Pierre Simard

Rappeur atypique au flow corrosif et dévastateur, Narcy se présente sous son nouvel avatar The Narcicyst pour un premier album éponyme qui risque bien de faire très longtemps parler de lui.

D’origine irakienne, Narcy est né aux Emirats Arabes Unis, avant d’émigrer au Canada et d’y suivre des études de sciences politiques et de communication. Là-bas, il finalise un mémoire sur le hip-hop intitulé Fear of an Arab Planet, sur le même mode que le Fear of a Black Planet de Public Enemy. Narcy intègre le collectif Euphrates regroupant photographes, peintres et musiciens et y fait ses premières armes. Et les deux albums du collectif A Bend In The River et Stereotypes Incorporated se sont vendus sans label à plus de 10 000 exemplaires, rien qu’au Canada. Celui-ci est aussi à écouter sur le net pour l’instant, avant qu’il ne finalise une distribution en 2010, d’ici pas tard donc !

La preuve de l’intérêt suscité par sa démarche est qu’il a fait avec Euphrates des premières parties qu’envierait n’importe quel rappeur en mal de reconnaissance : du Wu-Tang Clan à Wyclef Jean, en passant par KRS One, Talib Kweli, Busta Rhymes et j’en passe…

Son nouveau projet solo s’intitule aujourd’hui The Narcicyst et combine une formation jazz et classique à un show visuel qui appuie son propos aussi provocateur qu’humoristique. Imaginez un instant, comme NTM dans La Fièvre, un rappeur qui raconte son interrogatoire par le FBI qui l’empêche de rejoindre le lieu de son concert et vous aurez une idée de la virulence acide du monsieur. Avec son flow impeccable et sa diction qui le rapproche un peu des Cypress Hill, Narcy est déjà un rappeur d’importance, qui profite de sa position avec une double culture pour tenir aux Américains un discours qui les coince par sa démarche et leur offre une image inversée de celle propagée par le précédent président des USA, George W. Bush. A jouer l’ennemi de l’intérieur qui s’affole de ne pas comprendre, il met le discours en porte-à-faux avec un bonheur certain. Un nouveau style se pose, pas moins !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: RAP conscient : APOCALYPSE Nwo   Ven 11 Mar 2011, 18:52


http://www.youtube.com/watch?v=uBtNIpy_KRU


SAMUDARIPEN - Tyser





Mêlant danse hip-hop, slam-rap et jazz manouche, cette pièce chorégraphique pour quatre danseurs, trois musiciens et un chanteur-comédien raconte le Samudaripen
Revenir en haut Aller en bas
 
RAP conscient : APOCALYPSE Nwo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L`Apocalypse de Jean est un texte difficile a décoder!
» Qu'est-ce que cette seconde mort dont parle l'Apocalypse ?
» Apocalypse pour 2012????
» Notre Dame de l'Apocalypse et le 3e secret de Fatima
» je suis spécial(e),il faut que j'en soi conscient(e)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Elargir son Horizon-
Sauter vers: