ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sortir de confusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 11:14

MERCI Steph,

puisses tu être lu et perçu dans la profondeur de ce message!

je viens d échanger excatement sur ces propos avec une personne qui m est chère....et pourtant...

Citation :
Le papillon ne fait pas d'efforts pour passer par le trou: il est appelé par l'envol. Mais si sa position n'est pas adaptée, alors l'effort apparaîtra car il ne sera pas justement placé dans le l'aspiration de l'appel du vol.

Citation :
L'effort représente donc la volonté narcissique de survivre au Soi, de refuser de mourir à Soi, et parce qu'une telle position refuse la sublimation, la mort narcissique, elle appelle la morbidité en dénaturant la mort.

Oui, l'être humain, Homme ou Femme, a la possibilité d'aller très loin dans la résistance, dans le contrôle narcissique de ses processus psychiques et physiques, et cela peut lui paraître un pouvoir excitant, phénoménal. Mais toute résistance au flux vital est comme un barrage placé sur un fleuve: la pression augmente, et si le contrôle lache... le flux deviendra destructeur, revageur, douloiureux, en un mot: morbide!

Citation :
Je préconise la conscientisation. Rien de plus. Car la seule vertu de l'Etre réside en sa conscience.

Citation :
Nous créons nous-mêmes les conditions de notre expérience, et elle sera ce que nous projetons sur elle, ce que nous attendons d'elle.

....et sur les autres!
Le livre "Guérir des autres" de A .Glaude est une très belle approche de la Catharisis en ce sens!

...c est pour cette personne que cette citation du Papillon a été proposée hier soir...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
je replace ici le texte "Papillon" présenté sur la page d accueil hier:


Un jour apparut un petit trou dans un cocon. Un homme, qui passait à tout hasard, s'arrêta de longues heures à observer le papillon qui s'efforçait de sortir par ce petit trou.
Après un long moment, c'était comme si le papillon avait abandonné et le trou demeurait toujours aussi petit. On dirait que le papillon avait fait tout ce qu'il pouvait, et qu'il ne pouvait plus rien faire d'autre.
Alors l'homme décida d'aider le papillon: Il prit un canif et ouvrit le cocon. Le papillon sortit aussitôt; mais son corps était maigre et engourdi, ses ailes étaient peu développées et bougeaient à peine.
L'homme continua à observer, pensant que, d'un moment à l'autre, les ailes du papillon s'ouvriraient et seraient capables de supporter le corps du papillon pour qu'il prenne son envol. Il n'en fut rien !

Le papillon passa le reste de son existence à se traîner par terre avec son corps maigre et ses ailes rabougries.

Jamais il ne pu voler...

Ce que l'homme, avec son geste de gentillesse et son intention d'aider, ne comprenait pas, c'est que le passage par le trou étroit du cocon était l'effort nécessaire pour que le papillon puisse transmettre le liquide de son corps à ses ailes, de manière à pouvoir voler. C'était le moule à travers lequel

Dieu le faisait passer pour grandir et se développer.

Parfois, l'effort est exactement ce dont nous avons besoin dans notre vie. Si Dieu nous permettait de vivre notre vie sans rencontrer d'obstacles, nous serions limités sans percevoir ses grâces qui nous soutiennent.
Nous ne pourrions pas être aussi forts que nous le sommes.
Nous ne pourrions jamais voler...
Auteur inconnu


Dernière édition par AMBRE le Mer 20 Oct 2010, 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Juan-Matus



Masculin
Cancer Chat
Nombre de messages : 44
Date de naissance : 14/07/1975
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 13:39

Citation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sujet: Re: Sortir de confusion [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Aujourd'hui à 10:58

Bien entendu, tu es dans ta section spécifique du forum, où tu développes ta "théorie" ou ta "vision" de la dialectique de la perception... aussi je ne vais pas "discuter" tes propos... encore moins apporter un éclairage différent sur ceci ou cela... Je vais juste signaler une autre perspective à propos de ceci :

Citation :
Bouddha n'a pu connaître l'illumination que lorsqu'il a arrêté de la chercher.

On trouvera par exemple sur le lien suivant un documentaire retraçant la vie et la quête d'Illumination du Bouddha : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'histoire du Bouddha est une donnée culturelle établie, certainement pas quelque chose à propos duquel il nous serait loisible de projeter nos propres systèmes de croyances. Bien sûr que le Bouddha a recherché l'Illumination, au sens même où l'entendent encore les principales écoles bouddhistes aujourd'hui. Bien sûr encore qu'il a trouvé l'Illumination parce qu'il l'a cherchée de la bonne "manière" (et cette "manière" a été nommée par lui-même "Voie du Milieu"... et plus tard bouddhisme). Bien sûr que dans la doctrine du Bouddha la pratique méditative, qui suppose un effort juste, qui suppose un effort d'une certaine nature, qui n'est ni un effort physique ni un effort intellectuel, est une pratique centrale... Bien sûr qu'il y a un juste milieu entre une existence "lassive" et une existence "austère"... le Bouddha a fait l'expérience des deux versants...

Si on doit résumer la position du Bouddha, entre l'effort hypotrophié (par exemple absence d'effort) et l'effort hypertrophié (par exemple excès d'efforts), il a déterminé la voie de l'effort juste, la voie du "juste milieu". Comme le symbolise l'image de la corde de la harpe, qui a été déterminante dans le parcours du Bouddha : si la corde est trop relâchée, elle ne produit pas de la musique quand on la pince ; et si la corde est trop tendue, elle finira par casser... il faut donc qu'elle soit dans un équilibre entre les deux versants... Et cette détermination : s'asseoir sous l'arbre de la Bodi, au propre comme au fuguré, et faire le voeu de ne pas rompre sa pratique méditative tant qu'il n'a pas réalisé l'Illumination... et c'est dans cette dynamique là qu'il a réalisé l'Illumination, et non dans une logique hypotrophiée, pas plus que dans une logique hypertrophiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.meditationsolaire.com/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 14:12

Merci Nathalie,


la notion d'effort et la (fausse) valeur qui lui est conférée participent au "système" de maitien de l'Humanité dans sa condition d'esclavage, par l'entremise de ses propres projections narcissiques qui constituent les murs de la prison qu'elle a construite et qu'elle perpétue autour d'elle.

Nous vivons dans un monde et dans des sociétés bâties et fonctionnant sur le principe de la perpétuation et de l'accentuation du refoulement. Quiconque ne rentre pas dans le jeu dualiste, par une position qui ne serait plus ni morale, ni immorale, mais essentiellement éthique, se libère et fait terriblement peur aux autres, même à ceux et celles qui suivent un prétendu chemin spirituel, d'émancipation, qui n'est encore qu'un processus de récupération narcissique au final...

C'est en quelque sorte une prison auto-administrée et gardée par ses propres prisonniers, prison qui serait en elle-même l'entité qui se nourrit de ses habitants, sans qu'on puisse juger ou condamner qui que ce soit: une aberration engendrée par une absence de Présence, un manque de conscience d'Etre, un état d'immaturité cristallisé.

Et puis en plus, certains ont adopté une position qui leur permet de tirer un pseudo-profit de cette situation adultère, ce qui amplifie encore la pression "carcérale".

Mais même ceux-là ne sont pas à juger ni à condamner, car ce serait toujours dans l'illusion du clivage moral de la dualité: la prison enferme TOUT le monde, mais le système vampirisant profite de ce que les prisonniers ne partagent pas en apparence des conditions identiques, en ce que cela les clive narcissiquement les uns des autres, et déforce leur cohérence harmonique, consciente, qui seule peut les libérer de l'oppression qu'il ont eux-mêmes projétée sur leur condition.

Et donc il y a les corvéables et les maîtres de corvée, et tous sont prisonniers d'un même système clivant. Tant qu'ils s'opposent entre eux autour de ce clivage fomenté par ailleurs, ils participent activement à la persistence de leur emprisonnement narcissique.

Une illusion morale comme la valeur de l'effort, est un aspect central du clivage sur lequel repose l'inégalité narcissique apparente des conditions "carcérales" différentes, car les maîtres de corvée ont besoin de cette fausse valeur pour manipuler les corvéables.

Mais les maîtres de corvée, dans leur illusion de contrôle et de manipulation des corvéables, sont eux-mêmes manipulés.



Lorsque j'écris, je ne fais pas d"effort, car je me place dans le flux spontané d'une dynamique psychique, mise en relief par une certaine position mentale qui peut être adoptée sans efforts.

En fait, je ne fais jamais d'effort mental pour comprendre, intégrer, et restituer quoi que ce soit. Ma réflexion dialectique n'est pas le fruit d'une focalisation crisallisée, issue d'une volonté narcissique, mais le résultat d'un processus spontané et naturel, sans focalisation adultère.

L'effort est une négation de l'évidence de la Vérité, car si il y a effort, c'est que la "vérité" doit être "traînée", et elle y perd donc son évidence, par dérive narcissique. Ce n'est donc plus la Vérité.


Bisouxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 14:26


Bonjour Juan-Matus,


Bouddha n'a rien déterminé du tout, tout simplement parce que la Voie du Milieu ETAIT, EST, et SERA, et qu'on peut juste la reconnaître, l'épouser, et en témoigner, et rien de plus.

La juste tension de la corde utile à la production du son n'est pas relative à un effort particulier: elle représente le point où la Séparation est en équilibre avec le Lien.

Telle est la Voie du Milieu: c'est la dialectique.

Pincer les cordes d'un instrument ne constitue pas un effort, mais plutôt la résultante de la tension même de la corde. Si on tente d'aborder la corde tendue avec la crispation propre à l'effort narcissique, elle ne sera guère harmonieuse dans sa sonorité.

Elle sonnera comme d'un geste contrôlé, un geste adultéré par l'effort, et non pas le geste qui épouse la tension de la corde. La qualité du jeu d'un musicien n'est-il pas relatif à une spontanéité caractéristique de la maîtrise, qui ne relève guère du contrôle?


La Voie du Milieu est l'intégration harmonique de la tension existentielle. Et cela ne relève pas de l'effort, mais plutôt de la démystification de son illusion.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Juan-Matus



Masculin
Cancer Chat
Nombre de messages : 44
Date de naissance : 14/07/1975
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 14:33

Citation :
Telle est la Voie du Milieu: c'est la dialectique.
Si tu le dis, Sphinx.

J'ai juste rappelé la réalité historique, culturelle, pratique et actuelle... de Bouddha, du bouddhisme, et de la pratique méditative du bouddhisme. Je te laisse à nouveau à tes développements dialectiques.

Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.meditationsolaire.com/
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 15:13

Dans le chant, on apprend à avoir du volume sonore sans forcer, sans effort.
Il faut trouver la façon de faire résonner le son en soi. Ensuite, il prend du volume sans effort supplémentaire. Par effet de résonnance, je pense.
Ma chef de chorale y arrive facilement. Moi pas trop … ou alors par accident !

Au lieu de faire un effort coûteux en énergie et pas forcément utile, il faut trouver la position, l’attitude adéquate, qui permette que l’effet initial entre en résonnance et s’amplifie tout seul.

Quant à la naissance du papillon, elle peut aussi faire écho à notre naissance d’homme : tourner la tête judicieusement pour que les épaules passent toutes seules et le reste du corps avec. Sinon c’est forceps et compagnie …
Les femmes en déni de grossesse peuvent accoucher seules, et tirer le bébé par la tête, mais pas dans le bon sens, créant ainsi un trauma facial (reportage vu à la télé).

Citation :
Lorsque j'écris, je ne fais pas d"effort, car je me place dans le flux spontané d'une dynamique psychique, mise en relief par une certaine position mentale qui peut être adoptée sans efforts

Eh bien si tu n’as aucun effort à fournir pour écrire, moi j’en ai souvent à fournir pour te lire !
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 15:22

Citation :

L'effort est une négation de l'évidence de la Vérité, car si il y a effort, c'est que la "vérité" doit être "traînée", et elle y perd donc son évidence, par dérive narcissique. Ce n'est donc plus la Vérité.

sur un autre sujet , j écrivais que tant qu il y a effort , il n y a pas vie, mais survie...vivre dans une sorte de vibrance en autodiscipline n est plus de l ordre de l effort en fait,ni du sacrifice non plus d ailleurs, c est un art de vivre et une façon de surfer sur l onde de vie sans rien attacher, ni s y attacher.
je disais à mon ami que le "Présent= Est Un Cadeau"


Heureuse de te relire aussi Juan Matus!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Juan-Matus



Masculin
Cancer Chat
Nombre de messages : 44
Date de naissance : 14/07/1975
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 16:04

AMBRE a écrit:

Heureuse de te relire aussi Juan Matus!
Merci Ambre. C'est aussi un plaisir de te lire, toi et les autres (y compris Sphinx, bien entendu). Je visite de temps en temps, je lis quelques fois (sans me connecter nécessairement), j'interviens relativement peu...

Bonus : une petite histoire méditative écrite il y a plusieurs mois... et qui évoque le thème de l'effort.
L'Eveillé et le non-effort.
Jean eut le bonheur de passer quelques jours avec un Maître. Comme Jean était très intéressé d’observer un Maître dans son quotidien, il passa une grande partie de son temps à observer tout ce que faisait le Maître. Pendant les quelques jours que Jean et le Maître passèrent ensemble, ils firent du footing, construisirent une petite maison pour des oiseaux, labourèrent un peu de terre pour planter des tomates, et repeignirent des volets. Il y eut quelques visiteurs, et le Maître donna des entretiens et prodigua même des soins à quelques personnes qui venaient le voir pour des problèmes de santé…

Au moment de son départ, Jean fit le point sur tout ce qu’il avait vu… et comme s’il venait d’être frappé par un éclair, il constata quelque chose : le Maître faisait les choses sans le moindre effort ! Aucune fatigue ne semblait l’atteindre, et tout paraissait facile et évident quand il le faisait. Jean n’avait pas eu la chance de voir le Maître faire quelques « miracles », mais cette simple absence d’effort dans les activités du Maître lui parut beaucoup plus impressionnante que s’il avait vu le Maître léviter dans les airs ou matérialiser un objet. Avant de partir, Jean posa la question au Maître.

- Maître, comment faites-vous pour faire toutes ces choses sans effort ?
- Je demeure toujours dans l’état de Joie inconditionnelle, et je fais tout dans cet état, depuis cet état, avec cet état.
- Alors quand on est dans l’état de Joie inconditionnelle, on peut faire les choses sans effort ?
- Oui. Mais il faut faire un effort intérieur adéquat pour parvenir à s’établir dans la Joie inconditionnelle. Qui fait l’effort intérieur adéquat et parvient à le conduire jusqu’à son terme, n’aura plus besoin de faire des efforts relatifs.


Dernière édition par Juan-Matus le Jeu 21 Oct 2010, 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.meditationsolaire.com/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 17:33

Citation :
- Oui. Mais il faut faire un effort intérieur adéquat pour parvenir à s’établir dans la Joie inconditionnelle. Qui fait l’effort intérieur adéquat et parvient à le conduire jusqu’à son terme, n’aura plus besoin de faire des efforts relatifs.

Ce n'est pas, pour moi, un effort qui répond à la définition forcément narcissique de l'effort, que de prendre cette position, mais au contraire un lâcher-prise du contrôle, et donc de tout effort.

Comment la Joie inconditionnelle pourrait-elle émerger d'un contrôle? Non, elle ne peut émaner que de sa propre Vérité, lorsqu'elle n'est plus cachée par aucun contrôle.

L'état extatique, de Félicité suprême, naît en fait d'une spéculation qui cible sa propre extinction. Dans cette sublimation de la spéculation, donc du contrôle narcissique, il faut comprendre que si la spéculation peut cibler sa propre extiction, elle ne peut PAS la produire, car ce serait alors encore un produit narcissique.

Donc, lorsque la spéculation cible sa propre extinction, elle abandonne au collectif le soin de la faire mourir et renaître... perpétuellement. C'est un saut de la Foi dans le "vide", dans une absolue confiance en l'Autre. Telle est la position.

Puisque le but de la spéculation n'est alors plus personnel, narcissiquement interférant, mais collectiviste et pris en charge par le flux vital collectif, ce n'est pas un effort.

Et donc même si une spéculation est toujours à l'origine d'un effort, toute spéculation ne débouche pas forcément sur un effort: seules les spéculations narcissiques produisent un "besoin" d'effort. Les spéculations sublimatoires n'impliquent pas d'effort. Et la sublimation n'est pas un effort, mais au contraire la démystification de l'effort, dans le sens de l'abandon de la croyance narcissique en la valeur de l'effort.

Ce qui doit être conscientisé par l'Etre, c'est qu'il... Existe! Qu'il vit! Rien de plus. Tout le reste, toutes les preuves narcissiques, toutes les valorisations conditionnelles, sont de la poudre aux yeux!


En fait, lorsqu'un musicien apprend à jouer d'un instrument, il commence dans le refoulement de sa faculté. Il ne s'agit pas pour lui d'apprendre à jouer, mais de plutôt conscientiser ("se souvenir") qu'il sait déjà jouer.

On aborde donc tout à l'envers! On croit que pour apprendre une technique, il faut mettre en place des contrôles.... mais en fait, c'est l'inverse: l'être dans l'ignorance de ses facultés, de sa Nature, est d'emblée dans le contrôle lorsqu'il aborde un domaine, et croit alors se battre contre des obstacles, et devoir faire des efforts pour "apprendre", alors qu'il s'agit en fait de démystifier l'illusion des contrôles pour conscientiser que la faculté a toujours été présente.

C'est absolument vrai pour la véritable musicalité, où l'intrument est soi-même, dans la vibration de l'extase.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 18:13

En fait, lorsque la Personne humaine n'adopte pas la position intérieure adéquate, sublimatoire, elle se substitue en tant que cause du Soi à la finalité même du Soi.

Dès lors, les polarités sexuées du Soi sont en confusion, et la friction identitaire du centre christique (Tao) s'exporte sur les causes humaines.

Cette décentralisation de la friction crée le besoin apparent d'effort chez les causes humaines en confusion, lorsqu'elles s'attachent narcissiquement à cette confusion.

Il s'agit donc simplement de rendre la friction (Conflit) à elle-même, au centre identitaire christique, pour que le besoin d'effort disparaisse, dans son illusion transitoire.

Cette restitution n'est pas le résultat d'un effort qui ne ferait que perpétuer l'exportation de la friction, mais une conscientisation en tant démystification. C'est une simple adhésion au flux vital consécutivement à la prise de conscience de celui-ci.



On peut dire aussi que si l'effort est toujours vain et illusoire en lui-même, le passage par la croyance en l'illusion de l'effort est probablement inévitable, puisqu'une conséquence du refoulement originel de la complémentarité.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 18:55

Didiera, ce que tu expliques ne me surprend pas.

En effet, je ne suis pas chanteur, mais une fois, de façon imprévue, j'ai mis en oeuvre ce que tu expliques. J'en ai été le premier stupéfait: une véritable voix portante, vibrante, avec un "coffre" exceptionnel et inattendu. Et pas le moindre effort... juste la bonne position. Une amie présente s'est même demandé ce qui se passait... pas même d'entraînement respiratoire ou abdominal.

J'ignorais jusque là avoir un tel potentiel vocal. Je ne l'ai guère investigué depuis, et donc je ne crois pas pouvoir le reproduire à volonté. Je reste dans le refoulement de ce potentiel. Mais je sais que c'est là, que c'est "effortless", et que c'est au fond, inné, même si c'est caché.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 19:47

Peut-on se forcer à lacher prise ?
Non on ne le peut pas, mais par la force des choses on y arrive parfois.
Selon mon expérience personnelle, c'est l'effort poussé à son comble qui m'a pour ainsi dire forcé à lacher prise.
Comme l'effort a ses limites, arrivé à sa limite, l'effort s'est retournée contre lui-même, ce qui m'a donné de découvrir l'abandon total.

Ambre a écrit:
j écrivais que tant qu il y a effort , il n y a pas vie, mais survie
O que Oui ! L'effort est un combat pour la survie.
Mais ce combat pour la survie me semble un temps nécessaire car tant que le Désir d'envol n'est pas puissant en nous, le lacher prise risque de prendre la forme d'un renoncement à la vie et donc un appel à la mort morbide.

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 20:35

Comme pour confirmer le caractère spontané et inné de la vérité, lorsque cet épisode vocal s'est produit pour moi, c'était à un moment de "déconnade", où je ne cherchais pas à bien chanter, mais où je me lâchais, tout simplement. CQFD.


MyrÂme, je comprend ton approche: l'illusion de l'effort peut se résoudre "par l'absurde", dans un retournement final de la position intérieure parce qu'on est arrivé "au bout du rouleau" (compresseur narcissique).

Et en effet, l'illusion narcissique est inévitable un temps, et donc le mirage de l'effort probablement inévitable pendant une partie du cycle narcissique. Tant que le nouveau centre n'a pas été promulgué par ledit cycle, il n'existe pas encore de relation à Soi authentifiée, mais cela ne veut pas dire que le lâcher-prise y provoquerait un anéantissement. Car déjà à ce stade, toute évolution véritable ne peut se faire que par lâcher-prise.


Le refoulement est une donnée fondamentale, originelle, et tout ce qui suit ne peut s'élaborer que spontanément, dans la résorption de ce refoulement qui est une donnée ponctuelle primordiale. Ce qui provoque éventuellement un appel précoce à la mort morbide dans ce contexte, est une trop importante identification au refoulement, consécutive à un contrôle narcissique exacerbé. Ce n'est pas un lâcher-prise, comme on le voit.

On pourrait dire aussi que si l'aspiration à l'envol n'est pas présente dès le départ comme composante prépondrante, même voilée, alors ce n'est même pas la peine d'essayer.

Cette aspiration à l'envol est le Feu Sacré. Il ne fait que prendre appui et rebondir sur le nouveau centre, mais il préexiste à ce centre, comme composante essentielle, même si elle est cachée un temps.

Selon moi, il n'y a donc pas de partie du cycle où le contrôle serait favorable à la conscientisation de l'être, ni même à sa simple préservation.

Il faut garder à l'Esprit que si l'incarnation cible effectivement la mort narcissique et l'envol du Couple Sacré, alors le Lien avec le Soi est présent dès le départ et n'est jamais rompu. Et ce qui motive le cycle narcissique dans son intégralité est alors toujours le lâcher-prise afin de promulguer la Rencontre avec Soi. Il y a simplement qu'à mi-chemin, ce Lien est authentifié, en quelque sorte "transformé" comme un essai en rugby. Mais cela est simplement dans la continuité de ce qui précède.

Et le fait que pendant un temps du cycle, le contrôle semble l'emporter, superficiellement, sur l'aspiration, ne change rien à la réalité innée du Feu Sacré.

Le cycle narcissique se réalise et s'achève dans un seul sens de rotation, qui correspond au mouvement spontané épousé par lâcher-prise, dès le début, et tout du long.

Mais bien entendu, la conscience du lâcher-prise se modifie en fonction de la position sur le cycle.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 22:23

J'étais en effet arrivée au bout du rouleau et c'est bien cette expression que j'utilise pour nommer cet état particulier qui en réalité n'était pas provoqué par une envie de mourir mais par un DESIR PROFOND DE VIVRE.
Pour reprendre l'expression d'Ambre, je n'aspirais plus à survivre mais à VIVRE VRAIMENT.

Oui dans le véritable lacher-prise, on ne baisse pas les bras mais on les lève vers le Ciel pour que le Christ nous relie à Lui.

Vibratoirement, ce lâcher prise a correspondu à l'intégration de toutes mes tensions en mon coeur ce qui a activé ce centre jusqu'ici encore en latence.

Néanmoins, s'il m'a été donné de vivre ce lâcher prise total, aujourd'hui il me semble difficile voire impossible de le vivre entièrement, étant (a nouveau) immergée dans un monde toujours plus tendu.

Qu'en est-il pour vous ? Parvenez-vous a être imperméable à la tension globale ?

Selon ce que je vois en moi et autour de moi, ce lâcher prise total a eu pour effet d'activer en nous un nouveau centre, mais La Paix que l'on vit l'espace d'un Instant Eternel, ne sera effective que lors de l'Avênement et donc de la NAISSANCE GLOBALE.



Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mer 20 Oct 2010, 22:32


L'idée n'est pas de s'extraire de la tension globale, mais d'y amener "autre chose", notre connexion intérieure à la l'innocence de la non-spéculation, et parvenir à faire la synthèse des deux visions, éternelle et relative.

S'il s'agit de permettre l'incarnation du Soi, il est vain de vouloir échapper à la tension générale. Au contraire, vouloir y échapper lui donnera plus de puissance sur nous. C'est en sondant au plus profond de l'abîme incarnationnel qu'on transforme l'essai.

Je sais que nous sommes toutes et tous confrontés aux fluctuations de notre nature encore dualiste. Cela n'est pas essentiel. Ce ne sont que des péripéties d'attente de la pénétration dans le vortex harmonique.

Par ailleurs, malgré les agitations ambiantes, je perçois en moi l'affirmation de plus en plus nette de mon instance masculine pure, non-sépculative. Là est l'essentiel. A un moment, la synthèse des deux visions se fera.

Mes agitations relatives à côté, n'ont pas d'importance.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Jeu 21 Oct 2010, 11:01

Merci pour ta réponse.

J'ajoute juste que l'idée n'est certes pas de s'extraire de la tension globale (car vain), pourtant une part de moi y aspire profondément et je ne peux que la reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Jeu 21 Oct 2010, 14:06

Oui, tu peux la reconnaître, pour la réintégrer, car il s'agit d'un refoulement.

Toute forme d'attraction/répulsion est dualiste et narcissique. Si un véritable choix doit être fait et "transformé", il ne peut pas se baser sur de tels aspects.

Ce qui nous fait repousser le monde est encore la toute-puissance qui gouverne le monde. Ce qui nous fait repousser ou attirer les autres, est toujours cette même toute-puissance qui nous infiltre toutes et tous.

La relation harmonique de l'Humanité est une Vérité, donc elle est de l'ordre de l'évidence. On ne reconnaît pas une évidence en s'appuyant sur une répulsion ou une attraction. Aspirer narcissiquement à l'Harmonie est déjà une façon de nier la Vérité de cette Harmonie. Chercher Christ est déjà une façon de nier sa Présence.

Mais il est vrai qu'on ne peut reconnaître et adhérer à une évidence qu'à partir d'une position inscrite dans l'illusion dualiste. C'est un paradoxe.

La dualité n'est pas placée devant nos yeux pour nous empêcher de voir la Vérité, mais pour nous la faire découvrir. Et cette Vérité est présente depuis le tout début. Lorsque nous aspirons individualistement à la découvrir, nous repoussons paradoxalement cette découverte.

Car ce n'est pas notre aspiration qui compte, mais notre réponse à l'appel du Soi, qui est la seule juste aspiration, et qui ne rejette ni ne s'attache à rien qu'à cette réponse strictement positive et collectiviste.

Si j'aspire à, et que dans cette aspiration il y a une forme de répulsion/attraction narcissique, alors cette aspiration n'est pas encore une réponse à l'appel du Soi.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Lun 25 Oct 2010, 16:21

Sphinx a écrit:
Toute forme d'attraction/répulsion est dualiste et narcissique.

Non pas toute.

L'AiMANT a attiré mon âme au centre, et pour répondre à Son Aspiration qui était aussi mienne, j'ai dû au préalable traverser tout ce qui m'inspire de la répulsion.

Ceci dit, il est vrai qu'au centre on connaît un état d'être (unconnu) qui n'obéit plus à la loi d'attraction/répulsion.

Sinon, l'attraction/répulsion (magnétique) est la Loi de la Matière et donc aucun être incarné n'y échappe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Lun 25 Oct 2010, 18:20



Sisi, j'insiste! :o)

J'ai dit "toute forme d'attraction/répulsion".

Tu parles d'attraction "pure", sans contrepartie, ce qui est de l'ordre de l'harmonique, donc du Sacré.

Ceci dit, en ce qui concerne le Couple Sacré, il n'y a plus aucune attraction car toute la tension existentielle est intégrée sur l'axe identitaire.

Il y a seulement une libre adhésion conjugale à une dynamique relativiste.

C'est d'ailleurs la "fonction" du Couple Sacré d'être capable de résister superlativement à l'attraction du potentiel, et de pouvoir ainsi le mettre en oeuvre en toute liberté.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Lun 25 Oct 2010, 21:37

"Si si" c'est pas une impératrice ? ^^


Au sujet de l'Attraction pure, me vient à l'esprit ces mystiques en état extatique qui sont momentanément libérés de l'attraction terrestre et se mettent à léviter.


Citation :
Ceci dit, en ce qui concerne le Couple Sacré, il n'y a plus aucune attraction car toute la tension existentielle est intégrée sur l'axe identitaire.
Tu veux dire qu'il n'y a plus d'attraction entre (ce que tu appelles) les flammes jumelles ?

.

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Lun 25 Oct 2010, 22:05

Il n'y a plus aucune attraction du tout. Ni entre les FJ, ni entre les Personnes des FJ et le centre christique: tout est en équilibre, car l'intégralité de la tension existentielle est investie dans la dynamique Sacrée (rotation infiniment rapide).

Donc, tout est libre et spontané. L'attraction de la Procréation est volontairement simulée entre les FJ, mais seulement simulée, mise en oeuvre "marginalement". Car en réalité plus aucune attraction ne vient régenter la relation interpersonnelle.

On pourrait dire qu'en permanence, une attraction inifinie est confrontée par une répulsion infinie (rotation infiniment rapide) et la résultante de ces deux forces infinies et opposées est une indétermination (mathématique). Ce qui en clair signifie que tous les états (déconfusion, confusion) sont accessibles simultanément sans que jamais la discrimination ne soit plus mise en péril.

De ce fait, c'est la liberté existentielle qui prévaut.

La dialectique des polarités est donc ce qui sous-tend la liberté fondamentale, inconditionnée, de l'Etre. Un peu comme si l'ouverture à l'inconditionnel dépendait forcément d'une annihilation préalable des conditions, et que cette annihilation des conditions est paradoxalement exprimée par la "condition" dialectique.

On peut le dire autrement: la positivité absolue de la rotation du cercle de vie s'affirme lorsque les polarités sont en équilibre attraction/répulsion entre elles.

De ce fait, on doit considérer que la positivité absolue de l'Etre (liberté) repose sur l'équilibre des polarités, équilibre qui repose lui-même sur l'annihilation des conditions dualistes (attraction/répulsion).

Un tel cheminement permet de comprendre pourquoi l'illusion dualiste est incontournable dans l'optique de la Procréation et de l'émancipation de l'Etre nouveau.

L'évidence de la Vie doit être librement intégrée pour être authentique, et la dialectique représente cette intégration, et même la dualité y participe, à travers l'annihilation de ses conditions.


Il faut aussi comprendre que l'équilibre des polarités dialectiques provient de leur égalisation narcissique intégrale, ce qui ne peut se faire que dans leur déconfusion mutuelle, dans leur discrimination, dans le respect interpersonnel dans la différence complémentaire.


L'état de complète liberté ne représente pas une réalité au-delà de la réalité dialectique, mais seulement l'évidence du sens de la vie lorsque les polarités dialectiques sont équilibrées, et que donc les conditions dualistes sont annihilées.


Amitié,

steph






Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Lun 25 Oct 2010, 22:46

Citation :
Il n'y a plus aucune attraction du tout. Ni entre les FJ, ni entre les Personnes des FJ et le centre christique: tout est en équilibre, car l'intégralité de la tension existentielle est investie dans la dynamique Sacrée (rotation infiniment rapide).

Le vis-tu ?

Ce que tu dis est certainement juste dialectiquement parlant, mais (à mon sens) ne peut être vécu entièrement (et donc constamment) par un être encore incarné.

A mon sens, s'il n'y a plus aucune tension, il n'y a plus séparation et donc l'être n'est plus incarné.

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Lun 25 Oct 2010, 23:16

Je ne le vis pas, mais j'ai vécu le début de cette dynamique avec une Personne en particulier.

Or, avec cette Personne, il n'y a jamais eu aucune attraction énergétique particulière, comme j'ai pu en vivre avec mes Ames Soeurs.

Par contre, avec mes Ames Soeurs, j'ai pu vivre diverses formes de partage de conscience à distance, également, mais toujours imprégnées d'attractions énergétiques, et jamais un tel début de dynamique circulaire globale ne s'est manifesté.

On peut dire que, quelque part, dans les attractions énergétiques entre Ames Soeurs, il subsiste une composante régressive, donc cathartique, qu'il faut détacher et intégrer pour avancer. Une sorte d'émotion archaïque profonde qui peut nous mystifier un temps par son chant des sirènes.

Dans ce début de dynamique Sacrée avec cette Personne, il n'y avait rien de coercitif, même subtilement. Pas de drame. Pas de sentiment confus. Pas d'émotion accaparante. Juste une dynamique énergétique circulaire globalisante d'une puissance impressionnante, mais sans aucun élément de drame, d'émotivité entortillante issue du mirage archaïque, sans nostalgie d'un pseudo paradis perdu. Aucune attraction de quelque ordre que ce soit. Donc aucune possibilité de jeu de pouvoir narcissique.

Juste une dynamique entre Homme et Femme, qui s'induit spontanément de leur Rencontre éthérico-énergétique, mais ne les emprisonne pas par une quelconque attraction ou une quelconque mystification émotionnelle. Nous étions occupés à crier, et même à rire, impressionnés, stupéfaits, par la puissance de la "chose".

Mais au-delà de ça, c'était "clair et net": aucune confusion, aucune symbiose, aucun aspect régressif. Pas de contamination amoureuse, transférentielle. Pas de vague à l'âme issu d'une vieille mémoire nostalgique, simulant (chez les Ames Soeurs) des échos pseudo-identitaires illusoires.



Donc je ne le vis pas, mais il m'a été donné d'en vivre une préfiguration importante, qui est aussi pour moi une confirmation de la théorie dialectique.

Si nous avons été éjectés du vortex harmonique au bout de quelques secondes, c'est parce que nous n'étions pas encore prêts à le vivre, à formuler le choix narcissique intégral d'y adhérer librement. Et de ce fait, puisqu'une telle dynamique n'est pas emprisonnante, nous avons été rendus à nos narcissismes clivés pour achever de nous préparer à un choix intégral d'adhésion.


S'il n'y a plus de tension, c'est que la Séparation interpersonnelle est complètement affirmée, donc le Lien aussi, et qu'il n'y a alors plus de clivage, et donc qu'il n'y a plus d'incarnation incomplète, densifiée, non plus, en effet.

Il semblait évident que le potentiel de cette dynamique dont j'ai vécu seulement un début, est de nature à tout emporter/intégrer dans son vortex. C'est le vortex de transsubstantiation, dont la "fenêtre" est la "porte étroite" d'adhésion au Soi.

La "porte étroite" est la sublimation narcissique d'adhésion à la conjugalité du Soi.


Amitié,

steph

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Lun 25 Oct 2010, 23:39

GENIAL !!!


Merci pour tout tes partage, Steph !! Merci beaucoup..

:-)


Amitié :)
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sortir de confusion   Mar 26 Oct 2010, 02:48

Je témoigne Benoît. Je témoigne. :o)



Or donc, les relations d'Ames Soeurs sont confrontantes, et au fond, redoutables, dans le sens où ces relations ont un côté ensorcelant, ceci étant dit sans connotation péjorative: les Ames Soeurs ne sont pas des sorcières, ni des ensorceleuses.

Mais les relations qui se présentent avec elles dans le cadre du karma naturel ont un côté très fascinateur, étant donné les attractions énergétiques parfois ennivrantes mises en jeu pour mobiliser les plus profonds échos archaïques de la Personne qui s'avance sur le chemin de la décontamination et de la fusion du Couple Sacré.

Encore une fois, seule l'éthique permettra, dans le respect des Personnes, d'y voir clair au final, et de démystifier les échos mémoriels idéalisés aussi lointains que trompeurs.


Pour Rencontrer véritablement l'Autre, ce que réclame le Couple Sacré, il s'agit d'être complètement décontaminé des tendances projectrices qui adultèrent la relation à autrui. Et il faut donc avoir "tué" l'idéation en Soi, désamorcé cette fausse nostalgie de la perte illusoire d'un Age d'Or qui n'est qu'un mirage archaïque, "foetal", et écarté ces fausses mémoires formelles qui nous y attachent selon des conceptions aussi cristallisées qu'artificielles.


L'Autre est là, ici, et maintenant, et c'est ici et maintenant qu'il s'agit de le(la) Rencontrer.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortir de confusion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortir de confusion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Sortir au jour" le livre des morts Egyptiens
» régression probit et matrice de confusion
» Des conseils et techniques pour s'en sortir (DTA)
» Sortir de la fessée
» Interdiction de Sortir le Soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: