ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une vision potentielle du futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djéhouti



Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 11/09/1951
Age : 65
Localisation : vers Sommières--Gard
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Une vision potentielle du futur   Mer 25 Mai 2011, 11:08

.
Le passage de dimension sous l'impact d'une vague systémique est un moment extraordinaire qui se produit rarement. Il n'y a pas de hasard dans la vie cosmique. L'univers est régi par des lois. Mon ami Isaac les avait découvertes. Il avait expliqué l'existence et la structure du milieu cosmique, comment se formaient les astres sous la forme de sphères creuses, mais aussi comment se formait cette vague systémique lors des premières et secondes séries d'explosions des étoiles lors de la phase tumultueuse de la formation des galaxies.
Il avait expliqué toutes ces lois physiques non encore reconnues par la science officielle, dans le premier tome de "Sciences secrètes". Il avait expliqué la formation des différents plans matières de la planète, mais aussi la structure de notre véhicule qui permet à la vague systémique d'agir pour qu'il ouvre à notre vision les paysages de la quatrième dimension qui existent sans que nous les percevions.

Après ce passage, les points de repères passés étaient devenus caducs, aussi bien pour ceux restés dans leur dimension que pour ceux qui avaient effectué le saut quantique les reliant dorénavant à leur quatrième chakra. Le chaos, d'un côté comme de l'autre dura quelque temps, mais il fut le prélude à une nouvelle vie qui pouvait enfin éclore.

Nous dûmes retrouver les gestes simples et partager le peu que nous avions. Les dieux rebelles avaient quitté la planète et chacun dans sa dimension reconstruisait une nouvelle vie communautaire. Les oasis de lumière avaient beaucoup aidé au passage des êtres en quête d'une autre réalité.

La vie fut plus aisée dans la quatrième dimension où nous restâmes dix années. Il n'était pas nécessaire d'y demeurer longtemps car nous l'avions déjà connue. Cette période fut marquée par nos premiers contacts avec nos frères intraterrestres et nos frères des étoiles, en particulier les Pléiadiens et les Dragons.

Durant cette période, les couloirs du temps furent ouverts à nouveau. C'est ainsi que chacun pu prendre contact avec ses Mois interdimensionnels et commencer une collaboration efficace. Nous reçûmes aussi les premiers éléments de réflexion sur notre filiation solaire afin que chacun comprenne l'aberration de la mort qui n'existe pas dans les autres mondes.
L'âme qui allait de pair avec des vies très courtes fut reconnue comme un état particulier vécu durant cette phase d'oubli de notre identité solaire. Nous comprîmes que le prochain accès à la cinquième dimension nous offrirait la possibilité de reconnecter à cette identité en nous offrant la seconde marche vers l'ascension et le retour de notre véhicule de lumière.

Les échanges d'informations furent prodigieux durant cette période de dix années durant lesquelles chacun fit de son mieux pour comprendre les évènements écoulés et ses vies passées dans la troisième dimension, tout en se préparant au prochain passage.

C'est au cours de cette période que nous découvrîmes l'existence de la flotte intergalactique d'intervention chargée du maintien de l'harmonie au sein des univers et de la protection des lieux ancrés dans la lumière de vie. Cette flotte dispose de vaisseaux capables de naviguer dans les troisième, quatrième et cinquième dimensions, selon les besoins. Placée sous l'autorité du Prince planétaire, elle intervient sur son ordre, en cas de nécessité.

Nous eûmes la joie de faire la connaissance d'Ichnalia et de certains membres du groupe Soria venus féliciter ceux qui avaient réussi le passage et les encourager à poursuivre leurs efforts pour le suivant. Nous eûmes aussi le plaisir de rencontrer le Prince planétaire et le conseil des douze, avant qu'ils ne quittent la planète en vue de prendre de nouvelles responsabilités. Nous ferons connaissance avec la nouvelle équipe dans la dimension suivante.

Ces dix années s'écoulèrent très vite et c'est sans surprise que nous nous sommes retrouvés dans la cinquième dimension.

Nous découvrîmes, à notre arrivée, notre soleil qui se levait à l'ouest et un nouveau soleil, la planète Jupiter qui rayonnait de mille feux. Lors de la nouvelle vague systémique qui dura aussi trois jours, notre sphère s'était arrêtée de tourner, puis elle était repartie en sens inverse. A nouveau, nous avions dû nous protéger de vents tumultueux induits par le phénomène, mais moins dangereux du fait de la légèreté de l'air. Nous avions été prévenus de la date et de l'heure du début de l'évènement et avions vécu ces journées, à l'abri, en toute sérénité.

Aujourd'hui, notre vie est installée dans cette dimension.

Urantia Gaïa est devenue une terre d'accueil qui offre de multiples écoles aux élèves originaires d'autres planètes. Des aires d'atterrissage ont été construites. Il est agréable de venir se promener et de rencontrer des êtres venus des quatre coins de l'univers.

Le contour des continents fut modifié lors du passage des deux vagues. Des terres disparurent, laissant place à d'autres espaces de vie.

L'être solaire chargé de maintenir la cohésion des particules de matière, placé au centre de la terre, fut reconnu comme l'une des trois sources solaires maintenant nos corps en vie. Nos yeux se tournent non seulement vers les étoiles, mais aussi vers le bas, vers le centre de ce qui est un lieu de vie solaire intense.

Des rotondes d'information se sont créées et se sont reliées à celles déjà en place sur les onze autres planètes relais, bibliothèques du savoir de leur super univers. Elles disposent de grandes salles de conférence où des historiens expliquent notre cheminement tumultueux, nos pérégrinations dans l'ombre et la lumière avant que nous n'accédions à la lumière de vie.

Des voyageurs de l'espace revenant d'expéditions scientifiques donnent des conférences et transmettent leur savoir sur la vie extraterrestre et les projets en cours pour venir en aide ou développer la vie en des lieux lointains.

Nous avons appris la langue des étoiles qui nous permet de communiquer avec n'importe quel être de passage sur notre planète. Certains de nos frères et soeurs vont devenir les gardiens des portes de l'espace donnant sur les univers en création. Urantia Gaïa deviendra, dans une cinquantaine d'années le rond point obligatoire des futures routes de l'espace vers deux supers univers.

Les verrous imposés à notre corps se sont peu à peu levés et nous avons retrouvé nos capacités télépathiques ainsi que les voyages astraux qui offrent de grandes possibilités pour observer le monde et apprendre.

Ceux qui le souhaitent reçoivent de multiples informations, dans les rotondes, sur les techniques liées à l'ascension. Nous avons appris à contacter nos mois interdimensionnels pour qu'ils nous servent de pilote à travers le temps. Ainsi pouvons-nous faire escale dans une séquence de temps qui lui appartient pour lui transmettre une notion qui lui manque et influencer notre devenir en débloquant des situations qui nous contraignent encore.
Le temps venu, nous pourrons visiter le lieu de résidence de notre Moi qui vit sur le soleil et apprendre beaucoup sur l'ordre et la gouvernance des univers. En apprenant à collaborer avec nos autres Mois, nous alignons nos corps et permettons l'ajustement du rayon qui permet la manifestation de l'être solaire.

Nous sommes nombreux à domestiquer l'énergie solaire. Nos Frères Pléiadiens nous apprirent le fonctionnement naturel du rayon d'énergie magnétique qui permet de se nourrir, de se loger et de se chauffer, en fait de créer tout ce dont nous avons besoin pour entretenir et protéger notre corps. Rien n'est naturel dans la dépendance des biens matériels qui enlève la liberté de mouvement. Nous sommes aujourd'hui, sortis de cette impasse. Une nourriture céleste descend jusqu'à nous, participant à la pérennité de notre enveloppe physique et au maintien de notre jeunesse. Nous n'enregistrons plus de signes de vieillissement.

La procréation se fait dans les corps subtils et la femme est libérée de la contrainte des grossesses à répétition. Créer la vie relève d'une volonté et d'une maîtrise qui permet le contrôle des naissances et le maintien d'une population stable.

Nous savons qu'Urantia Gaïa est appelée à voir naître sur son sol une brigade d'intervention pour humanités en difficulté et une autre brigade pour le développement de la vie dans les univers en création. Certains de nos frères et soeurs suivent une formation les préparant à entrer dans ces corps d'intervention. D'autres se forment pour devenir les gardiens de l'espace et filtrer les visiteurs. Ils doivent apprendre à reconnaître les curieux non installés dans leur centre d'amour, parmi les véritables chercheurs de la lumière de vie. Lourde responsabilité, qui demande sagesse et discernement...

Nous sommes sept au sein de la rotonde d'information à avoir créé un comité de recherches sur les modifications à apporter au véhicule afin de préparer l'être humain au passage dans la sixième dimension et lui permettre l'accès à l'état de Maître ascensionné et couronné.

Nous attendons, pour cela, la collaboration de l'ensemble de nos frères généticiens...

http://s4.e-monsite.com/2011/05/01/17845114tome-3-sciences-secretes-edition-doc.doc
.

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vision potentielle du futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rêve ou vision du futur proche?
» Decadal Survey : la vision américaine de l’astronomie du futur
» La conquête de l'espace: votre vision d'avenir
» Ma vision du Voyage Astral
» Recherche les prophéties de A.C.Emmerich

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Elargir son Horizon-
Sauter vers: