ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Pensez-vous que nous sommes proche de l'apocalypse ?
 Oui
 Non
 Aucune idée
Voir les résultats
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Symboles de la manifestation cyclique   Ven 23 Nov 2007, 12:49

à découvrir!!
René Guénon, Symboles de la Science sacrée, (note de lectura)
Paru chez Gallimard, 1962.

Le symbolisme traditionnel et quelques-unes de ses applications générales
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
extrait:
Symboles de la manifestation cyclique

XVIII. Quelques aspects du symbolisme de Janus

On a établi un rapprochement entre Janus et le Christ. Charbonneau Lassay, dans Regnabit, a apporté un curieux document représentant expressément le Christ sous les traits de Janus. « Ce cartouche peint sur une page détachée d’un livre manuscrit d’église, datant du XVe siècle et trouvée à Luchon, et terminant le feuillet du mois de janvier sur le calendrier liminaire de ce livre. Au sommet du médaillon intérieur figure le monogramme IHS surmonté d’un cœur; le reste de ce médaillon est occupé par un buste de Janus Bifrons, avec un visage masculin et un visage féminin, ainsi que cela se voit assez fréquemment; il porte une couronne sur la tête, et tient d’une main un sceptre et de l’autre une clef. » (p. 123)rhrist, comme le Janus antique, porte le sceptre royal auquel il a droit de par son Père du Ciel et de par ses ancêtres d’ici-bas. Son autre main tient la clef des secrets éternels.

Si on rapporte le symbolisme de Janus au temps, il faut remarquer que entre le passé qui n’est plus et l’avenir qui n’est pas encore, le véritable visage de Janus, celui qui regarde le présent est invisible, parce que le présent, dans la manifestation temporelle, n’est qu’un instant insaisissable. Mais, lorsqu’on s’élève au-dessus des conditions de cette manifestation transitoire et contingente, le présent contient au contraire toute réalité. « Le troisième visage de Janus correspond, dans un autre symbolisme, celui de la tradition hindoue, à l’œil frontal de Shiva, invisible aussi, puisqu’il n’est représenté par aucun organe corporel, et qui figure le « sens de l’éternité ». » (p. 125)

Un regard de ce troisième œil réduit tout en cendres, c’est-à-dire qu’il détruit toute manifestation. Lorsque la succession est transmuée en simultanéité, toutes choses demeurent dans l’« éternel présent », de sorte que la destruction apparente n’est véritablement qu’une « transformation », au sens le plus rigoureusement étymolgique de ce mot.

Janus est le « Seigneur de l’Eternité » (comme Shiva dans la doctrine hindoue et le Christ, celui qui domine le passé et l’avenir). Il est évident qu’en tant que « Maître des temps », il n’est pas soumis au temps, qui a en lui son principe.

Le sens du mot latin sæculum est rigoureusement celui de « cycle d’existence ». La même chose est transmise par le mot grec aiôn et par l’hébreu ôlam.

Le sceptre est le symbole du pouvoir royal, et la clef est plus spécialement du pouvoir sacerdotal.

Dans la figuration de Janus, le sceptre est à gauche de la figure, du côté du visage masculin, et la clef à droite, du côté du visage féminin. Suivant le symbolisme employé par la Kabbale hébraïque, à la droite et à la gauche correspondent respectivement deux attributs divins: la Miséricorde (Hesed) et la Justice (Din), qui conviennent aussi manifestement au Christ, et plus spécialement lorsqu’on l’envisage dans son rôle de Juge des vivants et des morts. Les Arabes, faisant une distinction analogue dans les attributs divins et dans les noms qui y correspondent, disent « Beauté » (Djemâl) et « Majesté » (Djelâl).

Janus, le plus fréquemment, porte deux clefs, celles des deux portes solsticiales, Janua Cœli et Janua Inferni.

Suivant Cicéron, le nom de Janus a la même racine que le verbe ire, « aller ». Cette racine se trouve d’ailleurs en sanscrit avec le même sens qu’en latin, et dans cette langue elle a parmi ses dérivés le mot yâna, « voie ». « Je suis la Voie », a dit le Christ.

« [...] on aurait le plus grand tort, lorsqu’il s’agit de symbolisme, de ne pas prendre en considération certaines similitudes verbales, dont les raisons sont souvent très profondes, bien qu’elles échappent malheureusement aux philologues modernes, qui ignorent tout ce qui peut légitimement porter le nom de « science sacrée ». » (p. 127)

La clef d’argent est celle du « Paradis terrestre », et la clef d’or est celle du « Paradis céleste ». Ces mêmes clefs étaient un des attributs du souverain pontificat, auquel la fonction d’« hiérophante » était essentiellement attachée. Les paroles évangéliques relatives au « pouvoir des clefs » sone en parfait accord avec les traditions antiques, toutes isues de la grande tradition primordiale.

Janus est le « Maître des deux voies » auxquelles donnent accès les deux portes solsticiales, ces deux voies de droite et de gauche que les pythagoriciens représentaient par la lettre Y, et que figurait aussi, sous une forme exotérique, le mythe d’Hercule entre la vertu et le vice.

Dans la tradition hindoue, Ganêsha, également le « Maître des deux voies », a de nombreux points de contact avec Janus.

XIX. L’hiéroglyphe du Cancer

« [...] il faut se souvenir que, en vertu de l’analogie de chacune des parties de l’Univers avec le tout, il y a correspondance entre les lois de tous les cycles, de quelque ordre qu’ils soient, de telle sorte que le cycle annuel, par exemple, pourra être pris comme une image réduite, et par conséquent plus accessible, des grands cycles cosmiques (et une expression comme celle de « grande année » l’indique assez nettement), et comme un abrégé, si l’on peut dire, du processus même de la manifestation universelle; c’est d’ailleurs là ce qui donne à l’astrologie toute sa signification en tant que science proprement « cosmologique ». » (p. 130)

Les deux points d’arrêt de la marche solaire (les deux portes solsticiales) doivent correspondre aux deux termes extrêmes de la manifestation. Par rapport à un cycle de manifestation individuelle, les deux portes solsticialessont désignées comme la « porte des hommes » et la « porte des dieux ». La « porte des hommes », correspondent au solstice d’été et au signe zodiacal du Cancer, c’est l’entrée dans la manifestation individuelle. La « porte des dieux », correspondant au solstice d’hiver et au signe zodiacal du Capricorne, c’est la sortie de cette manifestation et le passage aux états supérieurs, puisque les « dieux », de même que les « anges » suivant une autre terminologie, représentent proprement les états supra-individuels de l’être.

Le signe du Cancer correspond au « fond des Eaux », au milieu embryogénique dans lequel sont déposés les germes du monde manifesté. Ce même signe du Cancer est le domicile de la Lune, dont la relation avec les Eaux est bien connue, et qui représente le principe passif et plastique de la manifestation: la sphère lunaire est le « monde de la formation », ou le domaine de l’élaboration des formes dans l’état subtile.

Dans le symbole astrologique du Cancer, on voit le germe à l’état de demi-développement qui est précisément l’état subtil. Sa figure est celle de l’u sanskrit, élément de spirale qui, dans l’akshara ou le monosyllabe sacré Om, constitue le terme intermédiaire entre le point (m), représentant la non-manifestation principielle, et la ligne droite (a), représentant le complet développement de la manifestation dans l’état grossier ou corporel.

Le symbole astrologique du Cancer rappelle le yang et le yin de la tradition extrême-orientale. Le côté lumineux (yang) et le côté obscur (yin) sont les deux moitiés de l’« Œuf du Monde », assimilées respectivement au Ciel et à la Terre.

Sa forme est aussi le schéma de la conque (shankha), qui est évidemment en relation directe avec les Eaux, et qui est également représentée comme contenant les germes du cycle futur pendant les périodes de pralaya ou de « dissolution extérieure » du monde. De ces deux positions de la conque, qui se retrouvent dans les deux moitiés du symbole du Cancer, la première correspond à la figure de l’arche de Noé (ou de Satyavrata dans la tradition hindoue), qu’on peut représenter comme la moitié inférieure d’une circonférence, fermée par son diamètre horizontal, et contenant à son intérieur le point en lequel se synthétisent tous les germes à l’état de complet enveloppement. La seconde position est symbolisée par l’arc-en-ciel, apparaissant « dans la nuée », dans la région des Eaux supérieures, au moment qui marque le rétablissement de l’ordre et la rénovation de toutes choses.

« [...] il y a dans l’astrologie traditionnelle tout autre chose qu’un « art divinatoire » ou une « science conjecturale » comme le pensent les modernes. Il y a là, en réalité, tout ce qui se retrouve, sous des expressions diverses, dans d’autres sciences du même ordre [...]. » (p. 134)

XX. Sheth

Exergue: Kâna el-insânu hayyatan fil-qidam. (L’homme fut serpent autrefois.)

Namar (en hébreu), comme nimr (en arabe), est l’« animal tacheté », nom commun au tigre, à la panthère et au léopard. Au sens le plus extérieur, ces animaux représentent bien le « chasseur » que fut Nimrod d’après la Bible.

Le tigre, tout comme l’ours, est un symbole du Kshatriya. La fondation de Ninive et de l’empire assyrien par Nimrod semble être effectivement le fait d’une révolte des Kshatriyas contre l’autorité de la caste sacerdotale chaldéenne. De là l’épithète de « nemrodien » appliqué au pouvoir temporel qui s’affirme indépendant de l’autorité spirituelle.

Le tigre et les autres animaux similaires sont des emblèmes du Set égyptien, frère et meurtrier d’Orisis, auquel les Grecs donnèrent le nom de Typhon.

« [...] l’on peut dire que l’esprit « nemrodien » procède du principe ténébreux désigné par le nom de Set, snas pour cela prétendre que celui-ci ne fait qu’un avec Nemrod lui-même [...] » (p 136)

Il y a une signification maléfique du nom de Set ou de Sheth, qui d’autre part, en tant qu’il désigne le fils d’Adam, loin de signifier la destruction, évoque au contraire l’idée de stabilité et de restauration de l’ordre.

Le mot Sheth a réellement en hébreu les deux sens contraires, celui de « fondement » et celui de « tumulte » et de « ruine ». Les linguistes veulent voir là deux mots distincts, provenant de deux racines verbales différentes, shith pour le premier et shath pour le second.

Note en bas de page: « Il est assez remarquable que le nom grec Typhon soit anagrammatiquement formé des mes éléments que Python. » (p. 136)

Si le tigre ou le léopard est un symbole du Set égyptien, le serpent en est un autre. Il ne faut pas oublier que le serpent a aussi un aspect bénéfique (même dans l’iconographie chrétienne, le serpent est parfois un symbole du Christ). Le Sheth biblique est souvent une « préfiguration » du Christ.

« On peut dire que les deux Sheth ne sont pas autre chose, au fond, que les deux serpents du caducée hermétique: c’est, si l’on veut, la vie et la mort, produites l’une et l’autre par un pouvoir unique en son essence, mais double dans sa manifestation. » (p. 137)

L’« amphisbène » est un serpent à deux têtes, dont l’une représente le Christ et l’autre Satan.

Note en bas de page: « Il est assez curieux que le nom de Sheth, ramené à ses éléments essentiels ST dans l’alphabet latin (qui n’est qu’une forme de l’alphabet phénicien) donne la figure du « serpent d’airain ». A propos de ce dernier, signalons que c’est en réalité le même mot qui en hébreu signifie « serpent » (nahash) et « airain » ou « cuivre » (nehash); on trouve en arabe un autre rapprochement non moins étrange: nahas (calamité), et nahâs (cuivre). » (p. 137)

Le symbolisme du serpent est lié, avant tout, à l’idée même de vie: en arabe, le serpent est el-hayyah, et la vie el-hayâh (hébreu hayah, à la fois « vie » et « animal », de la racine hayi qui est commune aux deux langues). Eve est en hébreu Hawâ, « la vivante ».

Dans le symbolisme chinois, Fo-hi et sa sœur Niu-Koua, qui sont dits avoir régné ensemble, formant un couple fraternel comme on en trouve également dans l’ancienne Egypte, sont parfois représentés avec un corps de serpent et une tête humaine.

Le serpent a eu, à des époques sans doute fort reculées, une importance qu’on ne souçonne plus aujourd’hui.

Le nombre 666 n’a pas pas une signification exclusivement maléfique. S’il est le « nombre de la Bête », il est tout d’abord un nombre solaire, et celui d’Hakathriel ou l’« Ange de la Couronne ».

« En tout cas, un des aspects les plus ténébreux des mystères « typhoniens » était le culte du « dieu à la tête d’âne », auquel on sait que les premiers chrétiens furent parfois accusés faussement de se rattacher; nous avons quelques raisons de penser que, sous une forme ou sous une autre, il s’est continué jusqu’à nos jours, et certains affirment même qu’il doit durer jusqu’à la fin du cycle actuel. » (p. 139)

Sur la fin d’une civilisation: « au déclin d’une civilisation, c’est le côté le plus inférieur de sa tradition qui persiste le plus longtemps, le côté « magique » particulièrement, qui contribue d’ailleurs, par les déviations auxquelles il donne lieu, à achever sa ruine; c’est ce qui se serait passé, dit-on, pour l’Atlantide. C’est là aussi la seule chose dont les débris ont survécu pour les civilisations qui ont entièrement disparu; la constatation est facile à faire pour l’Egypte, pour la Chaldée, pour le druidisme même; et sans doute le « fétichisme » des peuples nègres a-t-il une semblable origine. On pourrait dire que la sorcellerie est faite des vestiges des civilisations mortes; est-ce pour cela que le serpent, aux époques les plus récentes, n’a presque plus gardé que sa signification maléfique, et que le dragon, antique symbole extrême-oriental du Verbe, n’éveille plus que des idées « diaboliques » dans l’esprit des modernes Occidentaux? » (p. 139)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sinbuck



Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 22/08/1974
Age : 43
Localisation : Castelnaudary (Fr-11)
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: L'Apocalypse   Ven 11 Avr 2008, 20:13

Bonsoir à toutes et à tous,

Que le croissant de le lune est beau ce soir (9.4.08), les cornes bien droites qui pointent vers le ciel étoilé... C’est un croissant si fin qu’il semble fragile. En cette Pleine Lune du Taureau, en cette fête de Wesak 2008, l'humanité commence intimement à savoir que le « temps est proche ».

Pour les trois fêtes spirituelles de cette année, la note-clé est : « Lorsque la crise humaine coïncide avec une crise hiérarchique, une heure d’opportunité émerge. Que le groupe y réponde ».

L’Apocalypse de Jean est un texte visionnaire dans le sens de révélations décrites sous formes de visions. Les tableaux qui y sont peints sont autant de fresques magnifiques sur l’état actuel et sur le devenir de l’humanité mais aussi s’agissant de l’homme individuel et de son chemin intérieur. La route du genre humain est longue, mais elle semble certaine si l’on tient compte des prévisions de l’Apocalypse de Jean. Ce dernier texte biblique est une éloge à la beauté, une ode à la perfection et un hommage à la paix…

PROLOGUE ET SALUTATIONS

Cette introduction présente les liens reliant les âmes (Dieu, Jésus-Christ, Ange et Jean) par lequel transite cette information apocalyptique qui montre « à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt ». […] « Car le temps est proche » Cette perception temporelle est toute relative connaissant l’état actuelle de notre civilisation et la date d’écriture de ce texte. Je pense intuitivement, sachant que l’apocalypse ne présente pas une histoire linéaire, que nous en sommes au moment de « l’intermède du Petit Livre ouvert ». Ce n’est qu’une partie du « Livre aux Sept Sceaux » ; néanmoins, une heure d’opportunité émerge. Dans ce prologue, Jésus-Christ est décrit comme « le témoin fidèle, le premier d’entre les mort et le souverain des rois de la terre. […] Le voici venir sur les nuées ; tout œil le verra, même ceux qui l’ont transpercé »…

REVELATIONS AUX EGLISES D’ASIE TOUCHANT LEUR SITUATION

Dans ce cas là, l’Asie représente la Turquie, c’est à dire la migration de la bonne parole vers l’occident. Constantinople est une forme d’exemple. L’occident est ce qu’il est maintenant, un peuple scientifique et financier basé principalement sur les équations cartésiennes du raisonnement et l’époque des visions mystiques paraît bien loin. Mais qu’importe, la sensibilité spirituelle de chacun, voir la perception simplement intérieure de tous permettra la compréhension par introspection de ce texte visionnaire et de tous ces récits farfelus comme disent certains.

Vision d’introduction

Un Dimanche, Jean entre en extase et il entend une voix claironné derrière lui. Cette voix lui dit d’écrire un « livre aux Sept Eglises : à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes à Philadelphie et à Laodicée ». Il se retourne pour voir qui lui parlait et Jean voit : « sept chandeliers et comme un Fils d’homme au milieu, […] ses yeux flamboyaient, […] de la main droite il tenait sept étoiles, sa bouche dardait un glaive acéré à deux tranchant »…

Le Fils d’homme explique à Jean que la signification du symbolisme est le suivant : « les sept étoiles sont les sept anges des sept Eglises, et les sept chandeliers sont les sept Eglises. » Les sept étoiles sont les Sept Rayons énergétiques dominant toute création visible et invisible ; les sept chandeliers représentent la manifestation concrète des qualités (vices/vertus) de chaque rayon. Les Sept Rayons sont amplement commentés dans la seconde phase de l’Enseignement Hiérarchique. L’Eglise n’a pas de connotation religieuse ici, il s’agit plus simplement de différenciation manifestée de l’énergie dans le plan atomique dense. On peut y voir seulement, les règnes de la Nature, les quatre qui composent les minéraux, les végétaux, les animaux, l’humanité, les dévas, la Hiérarchie et Shamballa ou seulement dans le contexte psychologique qui nous concerne, le pouvoir, l’amour, l’intelligence, l’harmonie par le conflit, la science, l’adoration et le rituel (dans le sens d’applications). La correspondance entre les deux listes est inversée !

LES MESSAGES AUX SEPT EGLISES

Ces messages s’adressent donc aux applications de l’homme et de la femme, à ses possibilités de perfectionnement psychologique et aux récompenses qui l’attendent…

Message à Ephèse :

« au vainqueur je donnerai à manger (du fruit) de l’arbre de vie qui se trouve dans le jardin de Dieu ». En considérant le fruit comme étant la connaissance et la jouissance sans danger de ce pouvoir permettant l’accès au monde invisible, énergétique cette puissance conduit à l’établissement des justes relations humaines et des autres règnes de la nature. Cette connaissance est le pourquoi et le comment du fonctionnement du monde, toutes les possibilités sont offertes (même les puissances destructives) à la manifestation du visible et de l’organisation atomique et cellulaire.

Message à Smyrne :

« Le vainqueur ne subira nulle atteinte de la seconde mort. » La première mort est la mort physique, celle que notre corps subit un jour ou l’autre. Au début la conscience continue comme si de rien n’était, la prise de conscience de la mort est rapide, efficiente et bien réellement perçue par rapport à la vie (physique). Après quelques temps, la conscience s’efface lentement, pour rentrer en elle-même, elle finit par s’oubliait et perdre finalement le fil avec son incarnation précédente… Jusqu’à la prochaine naissance et le temps nécessaire pour qu’émerge de nouveau la conscience de l’individu incarné. A la quatrième initiation, le cycle des incarnations est terminé, et le choix de retourner dans la vie (physique) devient un libre choix ; c’est pourquoi, la seconde mort n’a plus d’emprise, la continuité de conscience est un fait.

Message à Pergame :

« Au vainqueur je donnerai de la manne cachée, et je lui remettrai un caillou blanc sur lequel est écrit un nom nouveau que nul connaît, sauf celui qui le reçoit. » Cette manne cachée est le résultat de la baguette d’initiation comme pouvoir, amour-sagesse et intelligence. Se nom nouveau est unique car il s’identifie à l’individu transcendé et initié.

Message à Thyatire :

« Au vainqueur, qui pratiquera mes œuvres jusqu’à la fin, je donnerai l’empire sur les nations païennes ; il les mènera à la baguette de fer comme on fracasse de la poterie, comme moi aussi j’en ai reçu le pouvoir de mon Père ; et je lui donnerai l’Etoile du matin. » Les nations païennes sont représentées par toutes attitudes partisanes, isolationnistes et ne respectant pas les droits de l’individu. L’humanité en quelques sortes, car peut-on considérer son intelligence actuellement dans la gouvernance des peuples connaissant la misère si répandue sur le globe ? L’ordre des choses économiques reflétant le pouvoir des instances internationales et le joug qu’exercent certaines nations sur les autres montrent qu’en l’état, la famine, la guerre, la pauvreté, l’inégalité… est bel et bien une réalité de notre quotidien mondial. Voilà, nous sommes pour l’instant un assemblage discordant de nations païennes. La persévérance de celui qui se conduit correctement et dignement mènera à la baguette de fer les rois de la terre. L’Etoile du matin est l’aube lumineuse qui se lève sur le cœur ouvert de l’individu éclairé par l’amour.

Message à Sardes :

« Le vainqueur se drapera de manteaux blancs, jamais je n’effacerai son nom du livre de vie et je le citerai devant mon Père et devant ses anges. » Les vêtements blancs représentent le corps éthérique et énergétique purifié. Par cette action, l’homme cultive son libre arbitre, sa volonté et son intelligence active montrant ses capacités de contrôle de soi et de parachèvement de sa nature humaine si particulière. Le livre de vie est le carnet de route de l’humanité qui termine son voyage. De la matière vers l’abstraction, le chemin se poursuit mais dans un monde dé-matérialisé.

Message à Philadelphie :

« Du vainqueur je ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, il n’en sortira jamais plus ; j’y graverai le nom de Dieu et le nom de la cité de mon Dieu, la Jérusalem nouvelle, qui descend du ciel envoyé par mon Dieu, et mon propre nom nouveau. » L’objectif final est donc de transformer l’humanité, dans sa totalité et chaque individu transfiguré et initié deviendra une colonne du temple. Imaginons, toutes les femmes et les hommes comme des sœurs et des frères, unies par les chaînes du cœur qui libèrent l’individu du tout orgueil, pouvoir et égoïsme. Liberté, fraternité, égalité, une utopie bien réelle et manifestée qui le sera ainsi dans la Jérusalem nouvelle que représente l’humanité Une. Il ne s’agit pas d’une ville, c’est de la planète dont il est question !

Messages à Laodicée :

« Au vainqueur, j’accorderai de siéger à mes côtés sur mon trône, comme moi-même après ma victoire j’ai pris place auprès de mon Père sur son trône. » Le trône est la représentation du Conseil de Shamballa. Malgré la hiérarchisation des fonctions de chacun qui dépendent des qualités intrinsèques et du développement, à partir d’un certain niveau de conscience, il n’y a plus de séparation entre le Soi et le non-soi, la délocalisation de l’Être occupe tout l’espace qui lui est offert pour œuvrer pleinement sans limite… si ce n’est le libre arbitre de tout un chacun. L’œuvre est le don de soi à l’Être infini si doucement dans le temps qui n’existe plus.

L’AVENIR DU MONDE ET DE L’EGLISE

Vision générale d’introduction ; La cour céleste


Une porte s’ouvre dans le ciel, une voix dit à Jean : « Monte ici, que je te montre ce qui doit arriver plus tard. »
Jean vit un trône, « nimbait d’un halo de ton émeraude » et l’Être dessus « avait l’aspect de la pierre de jaspe et de sardoine ».

Même si ces minéraux ont plusieurs couleurs reflétées, le rouge est commun au jaspe et à la sardoine. D’un point de vue ésotérique, la couleur rouge caractérisée par la planète Mars n’est pas l’expression de la guerre ou de la volonté du guerrier, mais c’est l’amour pur et l’action juste. Rouge comme le soleil couchant, la sagesse s’estompe devant la nuit et par des processus d’abstraction successifs, l’être s’oublie pour œuvrer dans le tout. « Tout est dans Un et Un est dans Tout » disait la vieille Gnose. La connaissance primitive des chrétiens est sage, mésopotamienne, chaldéenne et d’ailleurs, le soleil, à cette époque toute proche naissante de la science, le soleil se plaçait dans le signe du Taureau selon la grande précession des équinoxes. Comment dire, l’individu a tant vécu, qu’on n’oublierait parfois son passé en le considérant comme un enfant. L’humanité en est à son age mûr, sa responsabilité est grande maintenant. D’ailleurs, les conséquences sont sans appel dans l’apocalypse, et A. Frabbre d’Olivet le signalait déjà au début du 19ième siècle, au début de l’ère industrielle. Le genre humain a était, est et sera l’Entité inclusivement présente dans la concrétisation manifestée de l’énergie en mouvement. Car la matière peut-être qualifiée et décrite de nombreuses manières, elle est surtout l’émergence de l’énergie en mouvement. La matière est intelligente car son processus de manifestation qui l’engendre, est de l’énergie vibrante, oscillante, rayonnante qui hante parfois notre esprit ici bas.

A l’entour du trône sur lequel siégeait l’Être à l’aspect de pierre de jaspe et de sardoine, s’alignaient sur d’autres trônes « 24 vieillards drapés de manteaux blancs, la tête ceinte de couronnes d’or. » Il y avait « sept torches ardentes » devant le trône s’étaient les sept Esprit de Dieu. Il y avait une « mer limpide comme du cristal » devant le trône. « A l’entour se trouvaient 4 Vivants ayant des yeux partout, devant et derrière. »

« Le premier Vivant ressemble à un lion, le second à un taureau, le troisième avait comme un visage d’homme et le troisième ressemblait à un aigle en plein vol. » Les Vivants « rendaient gloire, honneur et action de grâces à Celui qui trône, à Celui qui pour les siècles, des siècles, les Vieillards s’inclinaient bien devant Celui qui trône… et déposaient leurs couronnes devant le trône en disant… » En substance, Être sur le trône, disaient les Vieillards, c’est par Ta volonté que toutes choses « arrivèrent à l’existence et furent créées. » les Vieillards s’inclinent lorsque les Vivants invoquent/évoquent le chant de la Vie.

Les Vieillards représentent les sages constellations du ciel étoilé ; les 12 miroirs d’influences cosmiques pouvant être parcourus dans les deux sens de rotation autour de la ligne fictive dessinée par le Zodiaque. Les Vivants s’identifient aux potentialités humaines transfigurées, manifestées et initiées à la Vie cellulaire. En effet, l’Apocalypse est un texte relatif à l’existence humaine avec son visage de terrien si je peux dire. Ce n’est pas une Gnose en tant que telle, c’est un récit propre à la manifestation du genre humain et des autres règnes de la nature, ici bas, sur la planète Terre.

L’Agneau rédempteur et le livre scellé

Ironiquement un ange vigoureux demande : « qui est digne d’ouvrir le livre et d’en faire sauter les sceaux ? Mais personne ne pouvaient, ni au ciel ni sur terre, ouvrir le livre (écrit en dedans et au verso) et l’examiner. Alors Jean se mit à pleurer mais l’un des Vieillards lui dit : « Ne pleure pas, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a trouvé le moyen d’ouvrir les livre aux sept sceaux. » Entre le trône aux quatre Vivants et les Vieillards, Jean apperçut « un Agneau debout, comme égorgé ; il avait sept cornes et sept yeux. » L’Agneau se saisit du livre aux sept sceaux, « les quatre vivants et les Vieillards s’inclinèrent bien bas devant l’Agneau ; ils tenaient chacun une cithare et des coupes d’or emplies de parfums. »

« Et toutes les créatures qui se trouvent au ciel, sur terre et sur mer et tout ce qu’il contiennent disaient : « A Celui qui trône et à l’Agneau, louanges, honneur, gloire et dominations pour les siècles de siècles. »

A suivre...
Sinbuck.
Revenir en haut Aller en bas
Sinbuck



Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 22/08/1974
Age : 43
Localisation : Castelnaudary (Fr-11)
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Ven 11 Avr 2008, 20:15

pour faire suite à l'étude de l'apocalypse...

EXECUTION DES DECRETS DU LIVRE SUR L’ENSEMBLE DU MONDE.

Ouverture du Livre aux sept sceaux

Rupture des quatre premiers sceaux : les quatre Cavaliers

L’Agneau ouvre le premier sceau, un Vivant, comme un coup de tonnerre dit : « Viens. » Un cheval blanc apparaît et « son Cavalier tenait un arc, on lui remit une couronne… » Et chaque Vivant appelle ainsi un Cavalier, au fur et à mesure que l’Agneau ouvre les quatre premiers sceaux du livre scellé. Le deuxième Cavalier monté un cheval roux ; il lui fut donné de pouvoir « ôter la paix de la terre, de façon qu’on s’entre-tuât ; et on lui remit une grande épée. » Sur un cheval noir, le troisième Cavalier « tenait une balance à la main. » Au milieu des Vivants, une voix disait : « denier de mesure de blé ! Un denier des trois mesures d’orge ! Quant à l’huile et au vin, épargnez-les ! » Enfin, le quatrième Cavalier s’appelle la Mort ; sur un cheval verdâtre, « le séjour des mort l’accompagnait. »

Ainsi, sur « le quart de la terre », ces quatre Cavaliers avaient le pouvoir de nous « occire par le glaive, la famine et la peste, et par les fauves de la terre. »

Le Cavalier blanc tenant un arc purifie son esprit, sa vision est claire, comme un sagittaire, il vise la cible et arme son arc de ses flèches filantes vers son but : La paix et le justice sur terre. Ce Cavalier structure la pensée en nous, cela conduit aux guerres de religion, à toutes formes d’idéologie en – isme – ayant la fâcheuse tendance à nous séparer sans d’autre résultat que le conflit harmonisé finalement par l’intuition du cœur. La pensée doit-être purifiée.

Le Cavalier roux stimule le plan oblical, l’orgueil, le pouvoir et l’égoïsme qui perturbe tant la nature humaine. L’émotion toute sensible vibre aux rythmes des conflits, des crises qui tendent à accroîtrent le point de tension équilibrant les énergies en mouvement par une stabilisation cristallisée de la matière cellulaire. Tous les problèmes de l’humanité doivent être traités, sans compromis dirait Gurdjieff, l’homme et la femme apprennent au cours du temps à suspendre l’espace pour lever toutes les ambiguïtés concernant notre nature.

Le Cavalier noir tenant sa balance, fait les comptes, et il exige qu’on le paye, tout est quantifié, le blé et l’orge sauf l’huile d’onguent distribuée gratuitement comme le vin car les vendanges vont être faites, le raisin est mûr ! La juste répartition des richesses doit être effective, rien de plus honteux que l’abondance d’un côté et la misère de l’autre. L’établissement des justes relations humaines doit être appliquées au sein au sein de notre système économico-social.

Le Cavalier verdâtre utilise le « séjour des morts » pour occire, avec les autres Cavaliers, un « quart de la terre ».

A suivre...
Sinbuck.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 11 Juin 2008, 21:41

Bonsoir Sinbuck,
je te lis bien souvent ici et ailleurs,merci de tes partages!
connais tu ce livre qu à mon tour je te partage:

"Le temple du secret et l Apocalypse "d Alferd weysen:
Robert Laffont ed. 1986 et 1990.


Après 30 ans d'enquête, Monsieur Alfred Weysen auteur du livre "L'île des Veilleurs" va tout nous dévoiler sur les templiers des OVNIS.

Le monde de l'ésotérisme pour Alfred Weysen , qui a découvert le Zodiaque géant du Verdon, c'est une immense connaissance initiatique dont les gardiens auraient été les templiers. Une enquête commencée il y a 30 ans dans le Haut-Var.
Après avoir séduit ses lecteurs avec L'île des Veilleurs et étonné dans son second livre Temple du secret, l'ex-ingénieur roboticien belge a promis de tout nous dire.

Il nous dévoile par ses cartes et photos en couleurs des entrées de galeries menant au temple, trouvé il y a plusieurs années, et dont les recherches ont été très laborieuses et souvent dangereuses.
MILLENARISME :

Alfred Weysen
a-t-il vu ce trésor sous terre qui l'obsède depuis si longtemps ?
L'ordre des templiers serait-il partie dans le Verdon après la perte définitive de la terre Sainte ? il ne nous l'a pas dit.
Après la démarche de Weysen celle-ci ressemble à un homme convaincu d'avoir été missionné pour faire la révélation de l'Apocalypse de Jean, il affirme citant Goethe "les temps sont révolus".

Ainsi, nous sommes dans le courant millénariste, celui qui annonce des perturbations mondiales avec le passage vers l'an 2000 de l'ère chrétienne des poissons à l'ère méconnue pour l'heure du verseau.

Weysen prend des risques, chacun est libre de le croire ou pas à l'humanité du future. La rocaille omniprésente dans une partie du Verdon est pleine d'inscriptions étranges. Le décryptage est à la fois du sanskrit et l'interprétation des mythologies grecque et latine, en fonction de l'orientation du tableau d'un Saint Célestin trouvé dans la chapelle du château de Valcros, Weysen nous révèle son endroit.

Le danger majeur et la conviction personnelle sont de nature écologique, il en sait quelque chose, lui qui eut à plusieurs reprises des instants chargés avec les propriétaires privés à la protection du site. A longueur d'année des chercheurs arpentent avec pics et pioches aussi discret qu'assidus les sites, dont les récits de Weysen ont alléché la plupart.
LE PLUS GRAND LAC SOUTERRAIN DU MONDE

Lors de la parution en 1972 de " des Veilleurs" situé sur une colline à l'est du pont de l'Evescat, entre Jabron et le pont du Bourguet, on découvre les galeries de Weysen les lieux dits le Reissa, le Rouissassou et la Treille. Au Reissassou, Weysen après avoir localisé une caverne profonde de 20 mètres et haute de 4 à 5 mètres, un laboratoire de Toulon vient de confirmer cette découverte.
L'existence de la treille est bien confirmée, d'un lac souterrain d'une superficie de 10 hectares, qui serait le plus grand lac souterrain du monde.
Weysen ne s'attribue pas cette découverte à lui seul, elle revient selon lui aux travaux d'hydrogéologie de 1970 conduits par le professeur Van Nutsen de l'Université d'Amsterdam. Il aurait même élaboré un dossier scientifique sur une révélation de l'armée, qui a mystérieusement disparu des archives de l'université en 1989.

L'eau contenue dans ce lac serait un des secrets primordiaux. Cette eau serait à l'origine de la vie. Cette source de haute énergie s'appelle (magnéto-hydro-dynamic). D'après Weysen , deux chercheurs Jean-Pierre Petit du CNRS et un scientifique de l'université de Louvain en Belgique, sont en train de l'étudier activement. Un liquide qui servirait aussi de carburant aux OVNIS, c'est la conclusion de Weysen . Faut-il y croire ? Disons qu'elle nous déçoit un peut, car elle nous ramène paradoxalement, aux banalités terrestres. Des OVNIS, on en voit beaucoup par ici. Ceci dit la dernière photo montrant une apparition d'une tache blanche en forme de soucoupe qui n'était pas présente au moment de la prise de vue, publiée dans le livre de Weysen , vous fait réfléchir.
LES ORIGINES DE LA QUETE.
Alfred Weysen
a commencé dans le début des années 60 sa "quête templière" dans le Verdon, démarche qui allait devenir pour lui une véritable fascination. Cette extraordinaire aventure, qui fit le tour du monde, commença avec le Polonais Georges Marcolla qui cherchait le trésor des Templiers dans le domaine du château de Valcros. Marcolla, l'acheta en 1955 et fera sa première grande découverte : un parchemin dans la bibliothèque familiale vieux de deux siècles.

Un franc-maçon et adepte de l'illuminisme du moine-botaniste Dom Pernety au milieu du 18éme siècle, donna des informations sur le trésor qui était enfoui au lieu dit Val-de-Croix dans le sud de la France.
Marcolla collabora à ses recherches pendant plusieurs années. Weysen abandonna la piste d'un trésor (monétaire) que le polonais continua de chercher jusqu'à sa mort, il y a une dizaine d'années. C'est la découverte d'un tableau d'un certain René de Draguignan, dans la chapelle du château de Valcros daté de 1715, qui l'incita à prendre une autre voie. L'analyse de cette peinture dans un laboratoire scientifique de Bruxelles a révélé 300 inscriptions en latin, invisible à l'œil nu. Pour Weysen , il s'agissait d'un tableau message. La morphologie du Saint épousait de façon troublante les contours de la zone du Verdon délimitée par soleils-Trigance-Jabron le Bourguet-Robion, Valcros étant inclus dans ce périmètre.





Marcel CONTRAULT


Un trésor ,que je suis en train de lire, que tu ne manqueras pas d aprécier, j en suis certaine!
Il commence son livre avec ceci:
Citation :

Alfred Weysen fait remarquer que le 666 est marqué sur l'entrée du Temple du Graal par la présence de la chouette, oiseau d'Athéna, qui en grec se dit Strigx ou encore Xestria = 666.
L'enfant se dit en sanskrit Baithania et selon la doctrine hindoue des Sâmkhya, la valeur de Baithania est de 666. Ce nombre est aussi le symbole des Trois Feux védiques de valeur 6 pour chacun.



t Ambrasse
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
uncia



Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 83
Date de naissance : 08/11/1971
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Jeu 12 Juin 2008, 13:46

Merci Sinbuck.
J'attend la suite avec impatience !

L'Apocalypse, si j'ose dire, "ça envoi du gros" !
Revenir en haut Aller en bas
Sinbuck



Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 22/08/1974
Age : 43
Localisation : Castelnaudary (Fr-11)
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: L'Apocalypse   Lun 16 Juin 2008, 20:50

Merci Ambre pour cette information sur ce livre...

A vous toutes et à vous tous,

je poursuis donc la lecture de l'Apocalypse...

Rupture du cinquième sceau : prière des martyrs

Les martyrs du passé (av. J.-C.) reçoivent un « vêtement blanc » c’est à dire une bénédiction, un souffle de vie et une flamme de cœur pour intensifier le rayonnement de leur corps énergétiques. Mais « on leur dit de prendre patience encore un peu » avant que le « Maître, le saint, le Véritable » fasse « justice et venge » les martyrs de leur « sang sur les habitants de la terre. » Les martyrs doivent attendre que « leurs frères et leurs compagnons de service » soient « mis à mort » selon le nombre complet. Quel est ce nombre ?

Rupture du sixième sceau : tableau du jugement futur des ennemis de l’agneau et de ses fidèles

A l’ouverture du sixième sceau « survint un grand séisme, le soleil noircit comme tissu de crin, la lune entière devint rouge sang et les étoiles du ciel se mirent à choir sur terre comme les fruits verts que laisse tomber un figuier secoué par grands vents, le ciel se déroba comme une bande de papyrus… »

Tant de désolations se répandent sur la planète, le soleil, la lune et les étoiles représentent successivement les Lames XIX, XVIII et XVII du Tarot des anciens imagiers du Moyen Age. Le soleil s’identifie à l’innocence d’un cœur pur, la lune représente l’intellect, l’objectivité illusoire et les étoiles sont autant d’espérances contenues intuitivement en l’homme, la femme. Malheureusement le soleil noircit, la lune devient rouge sang et les étoiles tombent du ciel ! Notre époque matérialiste, nihiliste et les critères de réussite financière ne reflètent-ils pas notre civilisation contemporaine ?
La juste répartition des richesses doit être effective, rien de plus honteux que l’abondance d’un côté et la misère de l’autre. Lorsque toutes les « montagnes et les îles furent délogées de leur site, alors les rois de la terre, les grands, les généraux, les riches, les puissants, tous, tant esclaves qu’hommes libres, s’allèrent cacher dans les grottes et les montagnes. » Ils demandèrent la mort en demandant à Celui qui trône et à l’agneau : « qui peut tenir bon ? .»
Dans cette colère déchaînée des éléments, avant que les « anges postés aux quatre coins de la terre » ne puissent dompter les vents (pour qu’ils ne soufflent plus), un « autre ange monte de l’Orient en disant : « Ne touchez ni à la terre, ni à la mer, ni aux arbres que nous auront marqué au front les serviteurs de notre Dieu. »

Les gens marqués sont au nombre de 144000. Cette marque sur le front, ce troisième œil concrétise l’achèvement complet du corps éthérique purifié et de la libre circulation de l’énergie pranique dans le véhicule de l’individu. 144000 est le nombre de pétales comptant les sept chakras de l’aura humaine. Consacrés au service du Plan pour l'humanité, l'homme et la femme transcendés par la vision intuitive d'un monde établissant les justes relations humaines, les règnes de la nature vivront en harmonie. L'Apocalypse traite avec beaucoup d'insistances, dans ses allégories, du monde énergétique. 144000 est le nombre de l'énergie bouddhique qui circule en ceux et en celles qui ont franchit l'immense gouffre obscur qui sépare le mental et l'intellect de l'intuition et de la véritable spiritualité terrestre.

Jean vit une « foule immense (vêtus de blancs), que nul ne pouvait dénombrer, de toutes nations, tribus, peuples et langues. » N'oublions pas que l'humanité trouvera son salut dans l'unité du genre humain, indépendamment de l'origine ethnique, religieuse ou géographique... politique, scientifique ou philosophique...

Un des vieillards explique qui sont ces gens vêtus de blancs : « Ce sont les survivants de la grande détresse ; ils ont lavé leurs vêtements et les ont blanchis dans le sang de l'agneau. »
On remarque le paradoxe consistant à blanchir des vêtements avec du sang, blanc et rouge se conjuguent, purification, abnégation de soi et transformation cellulaire conditionnent la libre circulation de l'énergie dans le corps éthérique de l'homme et de la femme ayant compris que le plan de l'expérience terrestre est la seule voie de la libération future de l'humanité. Et pour cela, le sang doit couler et n'a-t-il pas déjà inondé l'imagination des individus au cours des siècles passés ? Et certains pensent encore que la guerre est une solution, que l'isolationnisme est juste, enfin... l'Apocalypse va nous montrer avec quelle intensité leurs désirs seront exausés.
Déjà un quart de la terre est attaquée par les quatre cavaliers. A l'ouverture du sixième sceau, les rois de la terre (les grands, les généraux, les puissants, les riches) se cachent dans les grottes, effrayés, ils demandent la mort sans l'obtenir pour l'instant ! La purification doit avoir lieu et ils devront laver leurs vêtements avec le sang de l'agneau égorgé ou finir leur route jonchée de résistances oblicales dans le séjour des morts.

Rupture du dernier sceau

« Lorsqu'il (l'Agneau) ouvrit enfin de septième sceau, il se fit au ciel un silence d'une demi-heure environ. »

VISION DES SEPT TROMPETTES

Jean vit alors sept anges qui reçoivent sept trompettes. « Survint alors un autre ange qui se plaçât près de l'autel, un encensoir d'or à la main. On lui remit quantité de parfums à offrir, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui fait face au trône. Ainsi la fumée des parfums s'éleva [...] Cela fait l'ange reprit, le remplit de braises de l'autel et les lança sur terre : et il advint coups de tonerre, voix, éclairs et séïsme. Et les sept anges aux trompettes s'apprêtèrent à en sonner. »

Les quatre premières trompettes

A chaque fois qu'un des quatre premiers anges sonne de la trompette, un des modes d'expressions de la nature et de l'homme est touché :

Le premier ange actionne la destruction (grêle de feu mêlée de sang tombe sur le sol) et le tiers des arbres et de toute plante verte. Le deuxième ange jette une montagne ardente dans la mer, le tiers des créatures marines et le tiers des bateaux fut détruit. Le troisième ange sonne de la trompette, « il chut du ciel une grande étoile qui flambait comme une torche. » Le tiers des eaux (sources et fleuves) tourna en absinthe (nom de l'étoile) et « bien des gens moururent d'avoir bu de ces eaux empoisonnées. » Par rapport à ces vertus médicinales, l'absinthe favorise la production des sucs salivaires et gastriques et la bile renforçant ainsi la digestion et la tonicité générale du corps. Un de ses anciens noms est l'Herbe Sainte, l'absinthe est amère (déconseillée au femme qui allaitent) et très puissantes en ses vertus. Historiquement, par rapport aux références écrites, c'est une des plantes médicinales les plus vieilles.
Au son de la trompette du quatrième ange, « le tiers des étoiles, de la lune et des étoiles furent frappés, si bien qu'ils s'obscurcissent d'un tiers, que le jour perdit autant de sa clarté et la nuit pareillement. »

Comment ne pas y voir dans cette scène le jugement, la résultante du principe de causalité dans le domaine de l'écologie... La déforestation intensive, l'agriculture transgénique, la dégradation des sols et de la végétation sont la marque du premier ange, le réchauffement climatique et les conséquences touchent grandement les océans et les mers et leur niveau par rapport à une côte de référence (ange 2) ; l'eau douce du globe, l'or bleu dira-ton un jour, tant les manques vont se faire sentir et connaissant les multinationales contrôlant la distribution de l'eau potable, leurs capacités à faire des profits en utilisant la rareté d'une chose pour en faire grimper les prix, on peut imaginer le résultat...(ange 3). Le dernier ange s'adresse aux multiples visages de l'intériorité humaine, son cœur, son intellect et son espérance et on se rend compte des dégâts causés par une société individualiste, égoïste, avide de pouvoir et remplie d'orgueil pour se croire au centre de l'univers ! Heureusement que l'astrophysique actuelle commence à comprendre l'étendue de notre ignorance dans le domaine des choses cosmiques...

Proclamation des trois malheurs

A ce point de sa vision, Jean « entendis un aigle qui planait au Zénith dire à haute voix : Malheur ! Malheur ! Malheur aux habitants de la terre à cause des dernières sonneries de trompettes dont les trois anges vont sonner. »

Cinquième trompette, premier malheur : les Sauterelles

« Ces espèces de sauterelles avaient l'air de chevaux harnachés pour la bataille. [...] Elles ont, comme les scorpions, la queue armée d'un aiguillon, c'est par-là qu'elles peuvent nuire aux hommes, cinq mois durant. Elles ont comme roi Abaddon. » En numérologie Abaddon = 140 = 5. C'est le chiffre de la perfection humaine, d'où l'expression symbolique du pentagramme (étoile à cinq branches). Les sauterelles aident l'homme et la femme à se purifier pour ainsi aligner la personnalité à l'âme et intégrer l'intellect au cœur. Les sauterelles les tourmentent, « les hommes chercheront la mort sans la trouver, ils désireront la mort et la mort les fuira. » Les sauterelles ne s'en prennent ni aux arbres ni à l'herbe « mais uniquement aux hommes qui ne portent pas au front le sceau divin (les 144000 pétales des chakras ouverts).

Sixième trompette, deuxième malheur : la cavalerie infernale

Le sixième ange sonne de la trompette et Jean entendit « une voix issue des quatre coins de l'autel d'or situé devant Dieu dire au sixième ange : Détache les quatre anges enchaînés au bord du grand fleuve Euphrate. » Ils sont là « pour l'heure, le jour, le mois et l'année du carnage du tiers de l'humanité... L'effectif de cette cavalerie se montait à 200.000.000. » Les cavaliers étaient « cuirassés d'une flamme sulfureuse bleue. » Bleue comme Sirius symbole hiérarchique lié à notre système solaire, les chevaux crachaient « feu, fumée et soufre de leurs naseaux » trois fléaux par lequel furent tués le tiers de l'humanité. « De fait, le pouvoir nocif des chevaux résidaient dans leur bouche. » La bouche comme symbole de la Parole envisageant comme évidence la purification et constatant l'incapacité si caractéristique du genre humain à finalement s'auto-détruire comme en temps de guerre. Au cours des deux guerres mondiales que nous venons de vivre, ont peu dénombrer (ordre de grandeur) 200 millions de morts. Quelle horreur, quel malheur ! Pourtant les causes qui permirent ce désastre au sein de l'humanité comme la domination industrielle et financière, l'avidité du pouvoir, la dichotomie entre les puissants, les rois de la terre et le peuple, toutes les formes d'idéologies en « isme », l'exagération humaine visant à intellectualiser les problèmes plutôt que d'essayer simplement de les solutionner,..., tout cela a provoqué la guerre immonde,..., mais malheureusement tout cela perdure ! A quand la prise de conscience internationale permettant de soulager le peuple par l'accord cordial des hommes et des femmes de bonne volonté au pouvoir des puissants, des riches, des généraux et des rois de la terre.

« Quant aux survivants de ces fléaux, ils ne renoncèrent même pas à leurs façons d'agir, ils ne cessèrent d'adorer les démons et les idoles d'or et d'argent, de bronze, de pierres et de bois, bien incapables de regarder, d'écouter ou de marcher ; ils ne regrettèrent pas non plus leurs meurtres, leurs maléfices, leurs débauches ni leurs vols. »

L'intermède du petit livre ouvert est à suivre, c'est l'époque qui nous concerne le plus...

Au bruits des sauterelles et de la cavalerie,
que la purification énergétique soit douce,
progressive mais certaine...

Sinbuck.
Revenir en haut Aller en bas
Sinbuck



Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 22/08/1974
Age : 43
Localisation : Castelnaudary (Fr-11)
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Lun 16 Juin 2008, 21:02

Chapitre X et XI de l'Apocalyse de Jean

L'intermède du petit livre ouvert

A ce stade de notre lecture, nous approchons de la fin... En effet, comme son nom l'indique, le chapitre 10 de l'Apocalypse est un intermède, c'est à dire un temps de pose. Précédemment, à l'ouverture du septième sceau il y avait un silence d'un demi-temps. Maintenant l'intermède caractérise un temps plus long, après l'assaut des quatre cavaliers, faisant suite à l'attaque des sauterelles puis au massacre du tiers de l'humanité par la cavalerie infernale, une pose s'impose ! Ouf pourrait-on dire, mais le repos du guerrier est tout relatif puisqu'il s'agit de l'époque actuelle, et de la société telle que nous la connaissons depuis la révolution informatique pour faire court. Par inertie, on subit encore le séparatisme collectif conduisant à l'individualisme étatique ne pouvant atteindre les objectifs d'une mondialisation saine.

Malgré la position actuelle très alarmante de notre civilisation, le temps s'accélère (progression exponentielle) et la résolution des conflits trouvera son équilibre par la position du peuple refusant la conduite des rois de la terre, mais surtout par le système financier international (boursier) qui, soumis à la schématisation des équations différentielles du second degré, va tendre inévitablement vers l'harmonisation des lois de l'économie après quelques variations brutales des cours du marché. La pression sur les places boursières est forte, le système actuel ne peut résister car les réserves terrestres étant prédéterminées, le taux de croissance ne peut maintenir un chiffre positif constant... C'est tout le problème de l'énergie fossile, de la crise alimentaire, des perturbations climatiques...

A l'intermède du petit livre ouvert, la vision de Jean est très significative : « un ange vigoureux descend du ciel, enveloppé d'un nuage, le visage radieux comme le soleil et les jambes comme des colonnes de feu. Il tenait à la main un petit livre ouvert. Il posa le pied droit sur la mer, le gauche sur le continent. Puis il se mit à crier à pleine voix comme rugit un lion. A son cri les sept Tonnerres firent gronder leur voix. »

Mais Jean n'a pas l'autorisation d'écrire ce qu'ils disent... Puis l'ange vigoureux « campé sur la mer et le continent » fit serment en disant « qu'il n'y aurait plus de délai... »
Avant le son de la trompette du septième ange, la juste répartition des richesses doit être effective et les justes relations humaines doivent s'établir fermement au sein de notre règne.

Alors la voix céleste (les sept Tonnerres) dit à Jean de prendre le petit livre ouvert dans la main de l'ange enveloppé d'un nuage qui lui remet en disant : « prends-le et mange-le, seulement il te sera aigre aux entrailles, bien qu'à la bouche il doive t'être doux comme tu miel. » Après l'avoir mangé, on explique à Jean : « tu devras prophétiser de nouveau sur bien des peuples, des nations, des langues et des rois. »

Il faut remarquer que ce petit livre est ouvert, contrairement au livre aux sept sceaux que seul l'agneau peut ouvrir... Jean représente l'humanité et d'une manière plus précise ses disciples agissant sur le plan de l'expérience (terre et mer). Ce petit livre ouvert est l'Enseignement hiérarchique transmis par H.P.Blavatski (phase 1) puis par A.A.Bailey (phase 2), enfin par H.Roërich et L. Chellabi (phase 3). Tout le monde peut accéder à cette connaissance, humblement, inspiré par le chant des mots, des pensées et des intuitions pouvant émergés de cette lecture. Le travail est grand, tout le monde ne peut pas digérer les milliers de pages que composent cette œuvre immense, mais surtout vérifiable au quotidien. Cet Enseignement hiérarchique servira l'humanité pendant plusieurs siècles tout au long de l'intermède du petit livre ouvert. J'imagine environ un millénaire, 200 ou 300 ans pour essayer d'en appliquer les préceptes et se rendre compte de la véracité qu'il dénote et 700 ou 800 ans pour vivre un instant de paix, un intermède avant l'achèvement de la septième trompette. Heureuse l'humanité qui nous succèdera !

Triomphe des témoins du Christ

N'oublions pas que nous sommes encore au milieu des deux malheurs de la sixième trompette. On donne maintenant à Jean « un roseau en guise de bâton d'arpenteur » pour marcher au sein du « temple de Dieu et l'autel » mais on de mande à Jean de ne pas accéder au « parvis extérieur du temple » car il est « livré aux païens qui vont fouler ville sainte pendant 42 mois. Cependant je donnerai à mes deux témoins de prophétiser, vêtus de bure, 1260 jours. C'est eux les deux oliviers et les deux chandeliers dressés en présence du Seigneur de la terre. » Il est encore question ici du plan de l'expérience, celui qui doit voir concrètement émerger l'harmonie résultante des règnes de la nature sur la planète terre. En fait, il s'agit de l'Initiation de la Terre (qui est Son but actuel), et le règne humain participe activement. Sanat Kumara, le Seigneur de Vénus, est sur le trône de Shamballa depuis la stimulation manasique (mentale) du règne animal au cours de la troisième ronde planétaire (vers – 18 millions d'années). Nous en sommes actuellement au début de la cinquième ronde et le Jour de Jugement concerne la fin de sa première moitié (vers l'an 4200, après l'ère du Verseau)

Les deux Témoins ont des pouvoirs, ils « consument leurs ennemis », ils peuvent « frapper la terre de toutes sortes de fléaux », « tourner les eaux en sang » mais lorsqu'ils auront « rendu intégralement leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra et les tuera. Leur cadavre sera traîné dans la rue de la grande ville, appelé au sens spirituel Sodome et Égypte, là même ou leur Seigneur a été mis en croix. » Cette bête qui vient de la terre (une autre viendra de la mer), marque du sceau de son nombre la main de tout acheteur ou vendeur et ce nombre est le 666.

« Mais au bout de trois jours et demi, un souffle de vie émané de Dieu les pénétra, ils se remirent sur pieds, [...] ils entendirent une forte voix céleste leur dire : Montez ici ! Ils montèrent au ciel dans la nuée sous les yeux de leurs ennemis. » Puis une forte secousse se produisit, un séisme dans lequel « le dixième de ville croula, 7000 personnes furent tuées. »

Voilà le deuxième malheur qui se termine, vient le troisième et le dernier annoncé par l'aigle. Nous pouvons maintenant faire le décompte des morts, des individus tués ou massacrés au cours du deuxième malheur. Nous avons déjà vu le tiers de l'humanité mourir.

« Les 144000 rachetés de la terre » et plus particulièrement le chiffre 144000 est connoté de plusieurs sens :
- 144000 pétales ouverts du corps éthérique ou corps causal, 4e initiation, la grande renonciation et accession de la conscience au plan bouddhique et éloignement des trois premiers sous-plans du Plan physique cosmique (mental, émotionnel et physique). PARABRAHAM est à plus de 322 sous-plans au-dessus de notre petite tête humaine.
- 144000 représentent donc les individus libérés du karma, sauvés ou rachetés de la terre qui envisagent maintenant l'un des sept Sentiers de l'Initiation supérieure : conscientisation de la Monade.
- Enfin, 144000 reflètent plus simplement l'humanité dans son ensemble.

Revenons à nos morts ! Nous avons un tiers de l'humanité tuée soit 144000/3 = 48000 morts. Plus 7000 qui chutent dans le grand séisme donc au total : 48000+7000 = 55000 morts. Le reste d'individus est finalement de 144000-55000 = 89000 vivants. On dénombre alors un rapport morts/vivants de 55000/89000 = 0,62 soit environ 3/5 d'individus dans l'humanité qui poursuivent le règne à la fin de l'ouverture du Livre aux sept sceaux après l'achèvement de la dernière trompette. Commencera ensuite le début de la période d'obscuration de la terre. A la même date, dans le cours du cinquième millénaire, Vénus terminera quant à elle sa période d'obscuration. Les 2/5 restants (les 55000 morts) entreront temporairement en pralaya, en vue de leur transfert à un autre schéma, car la Terre ne leur fournira plus un champ nourricier adéquat. Des entités passeront de Mars au schéma de la Terre, où ils trouveront leur nécessaire champ d'expérience. (Maître D.K dans un Traite sur le Feu Cosmique de A.A.Bailey p.332) A ce moment là, c'est à dire au Jour du Jugement de la cinquième ronde, le Maître D.K indique (prophétie) que les 3/5 de l'humanité actuelle seront sur le Sentier Probatoire ou sur le Sentier d'initiation. Voilà le sens de l'humanité sauvée !

Dernière trompette : L'achèvement

« Le septième ange sonna de la trompette. Des fortes voix retentirent alors au ciel : Le royaume du monde est passé à notre Seigneur et à son Christ, disaient-elles ; il règnera pour les siècles des siècles. »

Ensuite, les 24 vieillards rendent grâce et s'inclinent bien bas devant Celui qui trône et ils disent : « Sans doute les païens s'étaient irrités, mais ton courroux survint avec le moment de juger les morts, pour récompenser tes serviteurs, les prophètes, les saints et ceux qui révèrent ton nom, petits et grands, et pour exterminer ceux qui ont corrompu la terre. » Enfin, le temple de Dieu s'ouvre et « on aperçut à l'intérieur l'Arche de son Alliance et il se produisit des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, un séisme et une forte grêle. »

Voilà, c'est ainsi que ce termine l'Apocalypse, à la fin du chapitre 11, au son de la septième trompette, c'est à dire à la moitié du texte de l'Apocalypse qui compte 22 chapitres en tout. Car les 11 chapitres qui vont suivre ne font que présenter les détails (si l'on peut dire ainsi) de l'exécution des décrets du petit livre ouvert, les préparatifs de la lutte et la victoire finale que l'on vient de voir.


A suivre...
Sinbuck.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mar 28 Déc 2010, 16:25

"L'Antéchrist: son nombre et son ombre"



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"éclipse de lune" = 616
et en alphanumérisation originale du Grec,

"la bête" = 616

616 serait le nombre de l'Antéchrist et non le 666

Le déchiffrage d'un ancien fragment de manuscrit se rapportant à l'Apocalypse, "nouvellement" découvert, datant de la fin du 3e siècle, l'un des plus vieux écrits en Grec ancien, (trouvés en ... Egypte, dans des décharges "historiques" prés d'Oxyrhynchus) prouverait selon le décryptage pointu et sophistiqué d'éminents spécialistes que Jean se serait trompé et que le véritable nombre est 616, en lieu et place du 666!
Ce nombre 616 se rapporterait à Caligula, une façon masquée de l'Evangéliste d'"attaquer" le tribun sans prendre de risques...

Sources multiples comme:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

...//...


ici[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le nombre de la Bête ou chiffre de la Bête1 est contenu dans l'Apocalypse de Jean, au chapitre 13, verset 18. Ce nombre est « six cent soixante-six » ou, en chiffres arabes, « 666 », quoique quelques manuscrits comportent le nombre « six cent seize » ou « 616 »2 ou encore « 665 ».
Cette marque (Ap 13:11-18), relevant de la spéculation littéraire chiffrée, commune chez les auteurs d'apocalypses1, doit permettre d'identifier la Bête de l'Apocalypse - sans qu'il soit précisé laquelle - dans une symbolique, déjà présente dans le livre de Daniel, qui représente un pouvoir politique3. Ce nombre de la Bête a donné lieu par la suite à beaucoup d'interprétations à travers les siècles.
On appelle hexakosioihexekontahexaphobie la peur du nombre 666.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 29 Déc 2010, 00:46

J'étais hexakosioihexekontahexaphobique jusqu'à ce que j'apprenne que 666 est le dernier nombre avant 1000 ... en base 7.

D'où sa valeur de changement de cycle imminent.


Et puis il suffit de le retourner pour en faire le 999, symbole de manifestation accomplie.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Sam 06 Aoû 2011, 08:41

"Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"



...avec pour support cette conférence de Jacqueline Bousquet

“La science rejoint enfin la Tradition. Le monde d'espace-temps dans lequel nous vivons au quotidien n'a aucune réalité. Il est une construction mentale que certaines propriétés de notre cerveau rendent réelle tant que nous y croyons, une sorte de rêve-cauchemar dont nous sommes prisonniers et dans lequel nous souffrons. La Physique Quantique nous apporte les éléments de réflexion qui nous permettent de sortir de nos illusions”.
partage "Le Mat"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

richel
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Sam 06 Aoû 2011, 14:52

La Kabale n'explique pas tout. Heureusement !

Les intimes convictions de deux dernières de "cabalistes" sur DSK dont les vidéos furent postées ici sont contradictoires.

Ta "Terre est creuse" dans une dimension étendue.

Peut importe la définition d'un virus, sa transmissibilité, bien que trop souvent aléatoire, est reconnue.

Aimer les animaux c'est les manger ou bien ne pas les manger. Dans tous les cas il y a une approche identitaire à l'animal.

Pour le reste, cela amène à cette constatation. Si nous extériorisons tout ce qui ne nous convient pas, pourquoi donc alors apprécier ce site qui est une extériorisation de nous même, un refoulement de notre lumière intérieure ?

La projection est nécessaire(donc pas du tout inutile) pour se connaître.


Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Sam 06 Aoû 2011, 15:33


Bonjour JC,
dévelloppe veux tu?

Citation :
Pour le reste, cela amène à cette constatation. Si nous extériorisons tout ce qui ne nous convient pas, pourquoi donc alors apprécier ce site qui est une extériorisation de nous même, un refoulement de notre lumière intérieure ?

Elle parle de "co-naissance" aussi....nécéssaire à l extériorisation.

Pour les animaux, bien qu' étant végétarienne, je ne suis pas tout a fait d' accord non plus.
Il y avait des "rituels sacrés" avant, c 'est la sédentarisation/urbanisation qui a fait de nous des "meutriers" d' animaux...
Bien qu' ayant trouvé bcp d'echos dans cette vidéo à ma propre recherche, j ai qq points sur lesquels je ne suis pas en accord avec Md Bousquet, qui a le grand mérite de savoir s' exprimer avec clarté, ce qui n' est pas mon cas(surtout depuis qq mois...)!

t Ambrasse

PS et NB:
Citation :
Les intimes convictions de deux dernières de "cabalistes" sur DSK dont les vidéos furent postées ici sont contradictoires.

En effet ,Dominique Aubier donne une tout autre version sur l affaire DSK.
Nous ne sommes pas dans le secret de ces "Dieux"...et trop de choses nous sont voilées que pour en parler ici, ce qu' au demeurant je ne souhaite absolument pas!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Sam 06 Aoû 2011, 15:53

Eh bien voilà.
Ce matin j'avais commencé à rédiger un long commentaire et en un clic tout à disparu.
C'est exaspérant.
Je recommence.

Pour autant, merci Ambre de recentrer les débats sur une des missions essentielle de ton forum de transmettre enfin le Nouveau Savoir. Lequel consiste à lier, à fusionner la Science et la Grande Tradition.

Jacqueline Bousquet est une scientifique remarquable. Au moins dans ses ouvrages. Cette conférence illustre bien la suprématie de l'Écrit sur l'Oral. De même que cette vidéo donne un nouvel exemple de l'empathie exempte de toute critique de la biologiste envers le mathématicien Émile Pinel (Émile est décent). ce dernier ayant, aux yeux de Jacqueline Bousquet Tout trouvé, Tout expliqué. comment se fait-il qu'il ne soit jamais question d'un physicien comme Jean Charon qui a élaboré sa théorie de la relativité complexe (au sens des nombres complexes ou imaginaires) qui ouvre des champs d'investigation tout aussi époustouflants?
Les électrons s'échangent en permanence des informations aux cours des contacts violents entre eux et qu'ils gardent en mémoire permanente. C'est la néguentropie.

Pour autant, les mathématiciens émettent des hypothèses et c'est aux scientifiques de transformer par expérimentations en laboratoire (LHC pour démontrer l'existence du boson de Higgs) ces hypothèses en théories. Puis éventuellement en Lois.
Effectivement, c'est l'hypothèse la plus, hardie que nous présente Jaqueline Bousquet (défendue également par les frères Bogdanoff dans leur dernier ouvrage), la quelle suppose que notre monde serait soutenu par des champs imaginaires d'où sortiraient les informations qui construisent notre monde. Aussi enthousiasmante soit-elle, même en entrant en adéquation avec certains enseignements de la grande tradition, il faut garder son sang froid et prendre le temps d'élaborer des protocoles de vérification.

En outre il faut se méfier des discours qui tendent à faire croire aux âmes faibles qu'ils vivent dans un rêve et qu'il suffirait de se réveiller. Même si cela peut se vérifier lors de songes profonds lors de nuits particulières à l'issue desquelles on se réveille en se demandant où se trouve la réalité, oublier que la densité de la matière est une réalité palpable peut être lourd de conséquences.
Il ne faudrait pas également que le mot rêve devienne le synonyme d'utopie et puisse inciter ces mêmes âmes faibles à relâcher tout effort.

Enfin, pour terminer ce commentaire, je dois reconnaître que je me suis arrêté au moment où Jacqueline Bousquet identifie l'intellect à Satan, situe la conscience au niveau du coeur (comme l'enseigne le gnosticisme) pourtant infirmer par la médecine lors de transplantations cardiaques. Outre, cela n'a jamais été envisagé, en dehors de la littérature de science fiction, que se passerait-il si on transplantait une tête entière sur un nouveau corps? L'ancienne conscience aurait-elle disparu au profit de la nouvelle conscience située donc dans le tronc?

La Conscience existe et l'intellect n'est pas Satan, ni le Diable mais simplement un outil de travail parfaitement adapté à ce monde de la dualité, donc capable du meilleur comme du pire.

Il est dommage que chez Jacqueline Bousquet, la "kabbaliste" prenne le pas sur " la scientifique".

En ce qui concerne notre alimentation, il est certain que nous avalons également la mémoire contenue dans les électrons des corps ingérés qu'ils appartiennent à,des végétaux comme à des animaux. Plus la matière organique est complexe, plus la mémoire ingérée avec celle-ci est complexe. En ce qui concerne les mammifères supérieurs nous absorbons dans notre alimentions les souvenirs les plus immédiats avant la mise à mort.
Comme l'affirme Ambre, autrefois il y avait des rituels qui avaient pour objet de remercier l'animal sacrifié, car hélas, nos organismes ont besoin pour croître et subsister de protéines d'origine animale.

Enfin pour conclure provisoirement, les informations et les connaissances que nous apporte Jacqueline Bousquet dans cette conférence sont d'une importance capitale pour le développement de l'esprit humain à condition de savoir exercer son devoir de critique constructive.





Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: QUEL CHOIX POUR QUELLE RÉALITÉ ?   Mer 05 Oct 2011, 09:55


Suite avec cette nouvelle conférence de Jacqueline Bousquet - Marcenais - 17 septembre 2011 -

QUEL CHOIX POUR QUELLE RÉALITÉ ?

Si nous sommes dans un monde mental, donc illusoire, à quoi bon essayer de l’améliorer pour accéder à un “Âge d’or” au niveau du monde physique ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 05 Oct 2011, 10:46

tres bonne interrogation!
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 05 Oct 2011, 11:11

Suite à l annonce de la conférence le 11-11-11 proposée au Catharose sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

je fais cette précision quand à la date , je ne l' ai pas choisie au hasard, bien entendu...le 11/11/11 est un portail , dit énergétique puissant quand à l éveil des consciences et est depuis plus de 10 ans un sujet qui est repris malheureusement par les mouvements new âge qui le mettent à toutes les sauces.
La triple force de l' Esprit , du Père et du Fils...qui est actif depuis novembre 2009 qui formait aussi un 11...
Hors on sait que 9 c est l "ermite" , l' homme qui chemine seul vers sa libération, c est le "Teth"qui est humble en raison de sa forme qui s'incline devant l’autorité. C’est le temps terrestre qui se termine avec ses limites, le temps limité de la matière.
Cependant :le neuf a la curieuse propriété de toujours se reproduire lui-même lorsqu'on le multiplie par tout autre nombre, il symbolise la matière ne pouvant être détruite.
Neuf est le nombre de celui qui accomplit la volonté divine. Selon la kabbale, c'est aussi le chiffre de l'accomplissement.


En tant que produit de 3 x 3 , il est l'expression de la perfection, le symbole de la puissance virile, en plus d'être associé au couple.

C'est aussi en rapport avec le 11 la force dans le Tarot, c est Kaph dans la Kabbale, c est L 'ACCOMPLISSEMENT..c est maintenant!
Elisabeth Haich dans son livre "Initiation" a écrit ceci concernant le 9 et le 1 regardez bien les séquences de ces chiffres:
0 x 9 + 1 = 1
1 x 9 + 2 = 11
12 x 9 + 3 = 111
123 x 9 + 4 = 1111
1234 x 9 + 5 = 11111
12345 x 9 + 6 = 111111
123456 x 9 + 7 = 1111111
1234567 x 9 + 8 = 11111111
12345678 x 9 + 9 = 111111111
123456789 x 9 + 10 = 1111111111
Le 11 symbolise la maîtrise sur le plan matériel, le 22 sur le plan mental, le 33 sur le plan spirituel.





Un cycle d'activité magnétique du Soleil dure onze années. Un nouveau cycle a commencé en 1984.(Voir réf au livre d' Orwel)

Deux date que j ai "VU" et vécu en état modifié de conscience bien avant les faits:

-L'Attaque des tours jumelles 11 septembre (9), vécue comme un couteau planté en plein dans mon coeur...
-Le tremblement de terre au Japon ce 11 Mars( 3) qui pour moi était le début de ce que je nomme "l ONDE" destructrice de notre "humanité" et où j ai vu le Japon comme happé dans les fonds marins...c était il y a 8 ans, et je n arrive pas à éfacer de ma mémoire ce que j ai "vécu" cette nuit là!

Si vous avez d'autres informations ou réflexions pour venir compléter ces "visions" , n' hésitez pas à nous les partager.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
LeSurHumain

avatar

Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 4
Date de naissance : 08/09/1963
Age : 54
Localisation : Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 05 Oct 2011, 13:08

D'après les études de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la fin du grand cycle Maya (2011/2012) se terminerait le 28/10/11 !

J'ajouterais, selon une théorie toute personnelle, qu'il devrait s’ensuivre 13 jours de « syntonisation » terrestre aux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (synchronisation planétaire de Gaïa aux 13 nouvelles énergies galactiques découlant de la fusion le 28 octobre 2011 des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – le dixième niveau de la « pyramide maya » (le pyramidion occulté par Calleman) – nous amenant (le jour suivant) au vendredi 11/11/11 (l’avènement de la nouvelle ère spirituelle sur Terre) !
Revenir en haut Aller en bas
http://nous-les-dieux.org
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 05 Oct 2011, 14:18

Citation :
L'unique doctrine universelle et éternelle de l'Esprit est celle de l'Amour car l'Amour est la cause, le principe et la semence de la sagesse, la grandeur, La Force, l'élévation et La Vie !

" Ô pauvres humains, cessez donc de prêcher l'Amour. Vos natures limitées ne peuvent appréhender que le millième de ce que ce mot signifie.
L'amour avec un A majuscule ou sans exprimé dans ce monde de la dualité présente deux aspects contraires. L'amour associe. L'amour divise. C'est sa mission dans cette vallée des larmes
Fuyez les doctrines, recherchez seulement la Voie de la Justice et vous trouverez la fin de vos souffrances."


Voilà. c'est ce que j'écrirais si je ressentais en moi une mission de "Gardien" ou pensais être un extra terrestre.

Je ne suis évidemment ni l'un ni l'autre..........encore que je me sente de moins en moins en phase avec mes congénères.

Bonjour Ambre
ton message excite ma curiosité. Qu'as-tu vu de si extraordinaire cette fameuse nuit? Dis nous tout que nous puissions aborder l'apocalypse avec plus de sérénité.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
LeSurHumain

avatar

Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 4
Date de naissance : 08/09/1963
Age : 54
Localisation : Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 05 Oct 2011, 14:56

kernoa a écrit:
" Ô pauvres humains, cessez donc de prêcher l'Amour. Vos natures limitées ne peuvent appréhender que le millième de ce que ce mot signifie.
L'amour avec un A majuscule ou sans exprimé dans ce monde de la dualité présente deux aspects contraires. L'amour associe. L'amour divise. C'est sa mission dans cette vallée des larmes
Fuyez les doctrines, recherchez seulement la Voie de la Justice et vous trouverez la fin de vos souffrances."

Que faire de l'Amour ?

L'Amour est la seule force véritablement positive dans l'Univers.
Seul un être uni avec le cosmos et saisissant le Tout dans un grand amour, s'élèvera au plus haut niveau.
La connaissance est certes nécessaire mais elle reste "lettre morte" sans la Lumière que lui apporte la communion avec l'Univers et tout ce qui le compose.
C'est réellement cela le véritable Amour de La Vie.

Albert Einstein a écrit:
« Un être humain est une partie d'un tout que nous appelons : Univers. Une partie limitée dans le temps et l'espace. Il s'expérimente lui-même, ses pensées et ses émotions comme quelque chose qui est séparé du reste, une sorte d'illusion d'optique de la conscience. Cette illusion est une sorte de prison pour nous, nous restreignant à nos désirs personnels et à l'affection de quelques personnes près de nous. Notre tâche doit être de nous libérer nous-même de cette prison en étendant notre cercle de compassion pour embrasser toutes créatures vivantes et la nature entière dans sa beauté. »
Revenir en haut Aller en bas
http://nous-les-dieux.org
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 05 Oct 2011, 18:12


Bonsoir Le Surhumain, et Kernoa,

Citation :
Bonjour Ambre
ton message excite ma curiosité. Qu'as-tu vu de si extraordinaire cette fameuse nuit? Dis nous tout que nous puissions aborder l'apocalypse avec plus de sérénité.

Je n ai rien vu de rassurant du tout Kernoa...de l' eau , de l' eau et de l' eau partout.
Un grand nettoyage au sens premier du terme.

Comme je te l' ai dit au Mont saint Michel, je ne partagerai pas plus avant mes visons et mes recherches ...tout est accompli et ce qui doit être , est déjà là...je continuerai certes de susciter une" réflexion" , mais ce qui est en place dépasse de loin notre compréhension théorique et littéraire et c est là que je rejoint Le surHumain sur le terme "AMOUR" sans condition ni conditionnement, deux terme que nous ne devrions plus accoler au maux d 'amour!

Belle soirée à vous.

richel
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Mer 05 Oct 2011, 18:35

Bonjour Le SurHumain
tu écris
Citation :
La connaissance est certes nécessaire mais elle reste "lettre morte" sans la Lumière que lui apporte la communion avec l'Univers et tout ce qui le compose.

Si on retourne ta phrase il ressort que la Lumière n'est Rien sans la Connaissance.

Ensuite, tu cites Einstein, c'est bien. j'aurais préféré que tu nous fasses part de ton ressenti, de ton vécu.

Par expérience et après une vie passée à disséquer les motivations de mes semblables, j'en suis arrivé à me demander si un des principaux écueils dans la transmission des expériences ne réside pas dans la difficulté d'identifier correctement ses sentiments et autres émotions.

Peut-on faire la différence entre le sentiment amoureux et l'euphorie? le sentiment amoureux biologique et l'amour véritable? Celui que tu écris avec un grand A.

La sensation de Fusion avec l'Univers engendre un sentiment d'euphorie intense qui rend l'âme généreuse, parce qu'elle sort momentanément du monde de la dualité. Heureux sont celles et ceux qui peuvent vivre de tels évènements intérieurs. Mais pour autant est-ce de l'Amour? De mon vécu personnel , je sais qu'on redescend très vite sur terre parce que nous devons accomplir le reste de notre destin biologique.

Il faut réellement être un Saint pour tendre la joue droite quand on te gifle la gauche.
Personnellement je ne sais pas faire. Parce que je ne trouve aucune raison évidente à ce qu'on me donne une gifle, moi qui concentre toute mon énergie à devenir un Juste.

Enfin, pour reprendre ta citation d'Albert Einstein,

Citation :
Il s'expérimente lui-même, ses pensées et ses émotions comme quelque chose qui est séparé du reste, une sorte d'illusion d'optique de la conscience.
Le très modeste marin en retraite que je suis te réponds qu'il a l'intime conviction que sans ce sentiment d'être séparé du reste de l'univers les humains ne pourraient pas accumuler les expérimentations contradictoires nécessaires à l'acquisition de la Connaissance.
Il est indispensable, pour progresser spirituellement, de réaliser l'alliance sacrée du Coeur et de la Tête, de l'Amour et de la Cognition.

Ceci étant, je respecte infiniment tes opinions.
Bonne soirée.

Bonsoir Ambre
tu as envoyé ton message pendant que je rédigeais le mien.
Je comprends tes réserves. Car ce que nous écrivons peut effectivement causer, suite à des interprétations erronées des perturbations gênantes dans les destins de nos semblables.

Pourtant, je me demande si le fait de révéler une prophétie n'empêche pas sa réalisation?

Que d'eau, que d'eau, écris-tu. C''est déjà une information importante. Je possède un bateau à moteur. Pourtant je ne l'utiliserai pas pour m'enfuir et reculer l'échéance ce qui de toute façon est inéluctable: nous devrons tous un jour ou l'autre quitter ce monde.
Bonne soirée à toi.
Et merci pour ces bons moments passés ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 172
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Jeu 06 Oct 2011, 06:13

le vent passe sur la mer et sur la terre, les etoiles ne sont pas ou on les contemple dans la nuit profonde

des pendules invisibles pour chaque existence l'horloger les as remonté
l'une apres l'autre.
certaines peuvent etre partagés en cadrans de 8 , 10 , 12 segments égaux ou non ? pourquoi pas?

un sablier perpétuel de l'eau du devenir ou chaque perle s'écoule, un instant deja absorbé dans un océan d'éternité en faisant des vagues a l'ame .


quel jour sommes nous demande un être qui s'éveille apres une longue léthargie sur des lointains souvenirs d'un carillon enchainé pour un vilain reveil dechainé "ma nuit etais si paisible pourquoi l'avoir brisée ?"

quelle heure est il pour ce gros lapin blanc dans sa cage
Alice ma belle je n'ai pas le temps pour te regarder
"je suis en retard" !


Kabbale ou cabbale c'en serai pas une par l'hazard ?
en apprenant les nombres le nombrant le nombré j'ai compté sur mes doigts
5 , c'etais cela ?

et non il parait que c'est 10 !
- et vlan un coup de regle-dort d'une maitresse avec des yeux de calmar bouilli

et si j'etais cette vieille pieuvre avec 8 tentacules en quelle base apprendre a compter madame ? et pan nouveau coup de regle !

oui oui 10 ! et 12 sur des cadrans mais de 1 a 24 sur écran a affichage digital

50 ans plus tard la truie a donc raté un avion qui etais indique 3:30 AM sur un billet electronique et cela sans compter l'heure d'ete sur un calendrier de la mecque marqué 1432 !


Apocalypse de la folie et perversité humaine , certains ont donc inventés des calendes judes pour des grecques & cadrans à tiroir caisse pour imposer leur manie particulière aux autres en prétendant que l'eternité de leur profits commence a tel événement!
Esperer en retirer le benefice exclusif , en attendant la fin d'un cycle dont ils ont cru concevoir la fin selon leur manigances projectives et manipulatrices faite de la vengeance de n'etre plus la a ce moment là?

cette vielle maitresse aigrie d'Ankou a tentacule dit au mioche "tu va tomber un jour alors marche au pas en attendant , baisse la tete et tu aura droit a un chapeau pour l'un avec la clé d'une pendule , une matraque pour l' autres mais une chaine pour tous " , et ils marchent et crevent , l'ankou s'en fout ,de toute facon la banque leur piquera tout .

le reveur eternel n'y avait pas pensé!

les depossédés de leur propre conscience verront donc la fin du monde projeté selon la folie de ces quelques uns ?

moi pauvre homme que je suis je n'ai vu depuis ma naissance actuelle que la fin de chaque reve realisé ou non mais si souvent brisés par la perversité de ces "alterités soi meme "... mais en apparence seulement .


faux fratres lisez donc l'apocalypse a boire selon saint Zeus bon diable en jean :
"une petite der pour la route merle ?

merle a donc ecrit
"Zebu, z'ai vu the lezart vert qui crachait du vent , j'ai vu the grenouille bleue ...

alors tout le monde s'est tourné dans le sens du vent .

le merle s'est rendormi.

Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Jeu 06 Oct 2011, 10:20

suite à ceci et aux commentaires de myrrdin
Citation :

J'ajouterais, selon une théorie toute personnelle, qu'il devrait s’ensuivre 13 jours de « syntonisation » terrestre aux 13 tonalités de la tradition Maya (synchronisation planétaire de Gaïa aux 13 nouvelles énergies galactiques découlant de la fusion le 28 octobre 2011 des 9 "inframondes" ou ondes successives d'évolution de la Conscience sur Terre) – le dixième niveau de la « pyramide maya » (le pyramidion occulté par Calleman) – nous amenant (le jour suivant) au vendredi 11/11/11 (l’avènement de la nouvelle ère spirituelle sur Terre) !

je tiens à préciser, que pour ma part le 11/11/11 n' est pas une date en soi, mais un code énergétique inscrit dans le cosmos/univers...et peut être en nous??
J'avais ouvert un sujet sur ce thème en 2007 sur ce forum, mais il a "disparru ??",
suite du fait que je voyais ce code partout et ce pendant des mois???au début celà n'attirait pas spécialement mon attention, puis au court de mes recherches sur d'autres thèmes, j'ai lu que d'autres s'intéressaient aussi à ces phénomènes et je suis tombé sur des sites qui m'ont aiguillé sur les Lettres de Feu.


Citation :
Apocalypse de la folie et perversité humaine , certains ont donc inventés des calendes judes pour des grecques & cadrans à tiroir caisse pour imposer leur manie particulière aux autres en prétendant que l'eternité de leur profits commence a tel événement!

tout à fait d'accord avec toi, la Truie qui file............
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
yves LE MAITRE



Masculin
Cancer Singe
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 05/07/1968
Age : 49
Localisation : nantes
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Ven 07 Oct 2011, 22:46

kernoa a écrit:
C'est la néguentropie.

Pour autant, les mathématiciens émettent des hypothèses et c'est aux scientifiques de transformer par expérimentations en laboratoire (LHC pour démontrer l'existence du boson de Higgs) ces hypothèses en théories. Puis éventuellement en Lois.
Effectivement, c'est l'hypothèse la plus, hardie que nous présente Jaqueline Bousquet (défendue également par les frères Bogdanoff dans leur dernier ouvrage), la quelle suppose que notre monde serait soutenu par des champs imaginaires d'où sortiraient les informations qui construisent notre monde. Aussi enthousiasmante soit-elle, même en entrant en adéquation avec certains enseignements de la grande tradition, il faut garder son sang froid et prendre le temps d'élaborer des protocoles de vérification.

En outre il faut se méfier des discours qui tendent à faire croire aux âmes faibles qu'ils vivent dans un rêve et qu'il suffirait de se réveiller. Même si cela peut se vérifier lors de songes profonds lors de nuits particulières à l'issue desquelles on se réveille en se demandant où se trouve la réalité, oublier que la densité de la matière est une réalité palpable peut être lourd de conséquences.







Bonjour;

je suis d'accord là dessus.
Il faut en fait etre en mesure de faire se modifier nos aptitudes physiques. Etre en mesure de modeler la réalite. Cela suppose une dépense d'énergie colossale, au regard de ce que nous supportons actuellement.

Recomposer la relation entre les divergences composant la matiére suppose un accès très important à une source extremement destructurée.
Seule une conscience sans peur peut utiliser avec sérieux et rigueur une telle source de chaos.

quelques jours nous séparent d'une certaine apogée. Nous verrons à ce moment si de nouvelles capacités s'offrent à nous, à terme, ou si notre calvaire va seulement prendre une nouvelle forme.
bien à vous.

yves
Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   Dim 09 Oct 2011, 17:47

Bonjour Ambre
Je vois que tu attaches une grande importance aux écrits et aux conférence de Jacqueline Bousquet.
Je te comprends, moi aussi. Cela ne m'empêche pas de rester critique.

C'est quand même curieux.
Jacqueline Bousquet dans son introduction nous met en garde contre notre tête qui s'oppose au coeur. Ce qui en soi est un non sens.
Surtout que par la suite cette conférencière fait sans cesse appel à notre cervelle pour nous faire passer ses connaissances.


Dans sa conférence, Jacqueline Bousquet ne nous propose pas un Nouveau Savoir pour lequel le divin n'a pas de réalité, mais nous propose de troquer les anciennes croyances pour nous en proposer une nouvelle à partir d'un nouveau prophète qui serait le mathématicien Emile Pinel.

C'est dommage parce que selon mon intuition et mon vécu personnel son exposé regorge de concepts qui pourraient s'inscrire dans ce Nouveau Savoir qui tarde tant à se mettre en place.

Des milliards d'âmes s'incarnent dans un véhicule-corps avec pour mission d'acquérir des expériences et l'obligation de mener l'existence de ce véhicule jusqu'à son terme.

Pour mettre fin à la ronde des réincarnations il est impératif d'opérer la fusion de la Tête-Cognition avec le Coeur-Conscience. C'est alors qu'il est possible de sortir du monde de l'alternance.

Bonjour Yves Le Maître
Citation :
Seule une conscience sans peur peut utiliser avec sérieux et rigueur une telle source de chaos.

En effet, la condition suprême pour connaître la Délivrance consiste à vaincre sa peur. Et seule une conscience développée peut aider à vaincre cette peur. Et ce n'est pas donné à toutes les âmes, car beaucoup on dressé une barrière avec leur Conscience. Leurs coeurs fonctionnent imparfaitement car presque toutes les connexions avec leur cognition sont également coupées. De ce fait il multiplient les erreurs.
Mais tout ceci est inscrit dans le plan d'évolution de l'univers.
Cela ne sert à rien de s'alarmer.
Il faudrait, selon mon intuition, cultiver le pessimisme à court terme et l'optimisme à long terme.

Bon dimanche à tous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Apocalypse, réalité ou illusion, comment faire face ?"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» saint Josémaria !Comment faire face à la peur de la mort?[
» Comment faire face à la peur?
» comment faire face a la critique coupable
» LA VIE : réalité, ou illusion ? Comment faire face ( par Jacqueline BOUSQUET )
» Comment faire face à différents types de personnalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: Forum sur "2012" Apocalypse, réalité ou illusion-
Sauter vers: