ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Grok



Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 200
Date de naissance : 31/12/1975
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Mar 13 Déc 2011, 12:12

...


"Bouddhanar" est l'un des blogs qui font un travail de communication remarquable.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Aujourd'hui, Bouddhanar aborde le sujet : "Le N.O.M. et le Tibet"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


...Et surtout, Bouddhanar communique un document qui n'est plus très facile à trouver, le texte "Lumière sur le Tibet" de Jan Van Rijckenborgh ; ce texte ne figurant plus dans la bibliothèque publique des "Rose-Croix d'Or/Lectorum Rosicrucianum", mouvement fondé par JVR et Catharose de Petri. C'est très appréciable !...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Merci, Bouddhanar !...


...


Dernière édition par Grok le Mer 14 Déc 2011, 06:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Mar 13 Déc 2011, 20:25

MERCI Félix ET MERCI Grok ,
d'avoir proposé ce texte!
à partager...
extrait

Citation :
L'ensemble de la vie "dialectique" est une existence SHAM, une illusion, une irréalité. Dans cette vie SHAM existent diverses gammes d'illusions. Les influences que vous recevez correspondent exactement à l'état d'illusion particulier qui est le vôtre. Supposons que vous soyez du type humaniste, vous ne serez pas touché, dans ce cas, par les mots et les impulsions qui s'adressent à un autre type humain. Vous manifesteriez immédiatement une résistance. Ceci est le cas de tous les types d'hommes, sans exception, tels que : religieux, occultes, matérialistes, scientifiques, etc. ...

L'on peut dire avec certitude que, lorsque l'une ou l'autre de ces puissantes fraternités mondiales désire exercer son influence et son pouvoir sur le monde et le genre humain tout entiers, elle doit être à même d'influencer avec succès, toutes les formes de l'illusion. Vous serez donc en mesure d'en déduire aisément que tous les efforts déployés dans ce monde et ce chœur de voix et de tendances apparemment discordantes, prises dans leur sens le plus profond, dérivent d'une source commune, car toutes les impulsions se réfèrent à ce monde, à ce cosmos, à cette nature, à cet homme, à notre moi ; elles se heurtent à toutes les possibilités qui s'y trouvent contenues et qui doivent être libérées par l'évolution ; en outre, elles suggèrent que grâce à la bonne volonté et à l'effort positif de tous, grâce à un dur travail et une certaine dose d'auto-sacrifice, et grâce à l'amour mutuel, ou avec l'aide de Notre Seigneur bien-aimé, toutes choses peuvent rentrer dans l'ordre en un laps de temps fort bref. A la seule condition que nous coopérions convenablement et nous tendions la main les uns les autres, tout ira bien !

Des chants de ce genre, ne provenant certes pas des Lohans, concourent à maintenir l'illusion et sont émis en permanence sur une gamme de tons dont le volume ne cesse d'augmenter, car une grande frayeur et une crainte pour la vie animent bien ceux qui se tiennent à l'arrière plan et tirent les ficelles de ce jeu de pantins. Les temps sont en effet révolus, et cette période de la vie du monde va à sa fin. Alors que la nuit cosmique commence à s'étendre sur le monde et l'humanité, notre sphère de vie collective et individuelle se trouve empoisonnée par l'afflux de ces chants magiques naturels. Le genre humain tout entier est subjugué à son insu, par ce subtil et démoniaque poison.

Citation :

V CONCLUSIONS ET REFLEXIONS

L'humanité se trouve à l'aube d'une ère entièrement nouvelle du développemsnt de la révolution cosmique, spirituelle et atmosphérique, dans laquelle nous sommes entrés depuis quelques années.

Les exposés qui précèdent ont permis de se rendre compte de l'influence que détient le Tibet, en tant que catalyseur des forces liées à la terre, et combien ces forces tiennent enchaînés le monde et l'humanité dans le chagrin et la peine. Or, avec l'évolution des choses, cette place forte est attaquée, à la suite de quoi la concentration des forces qui nous entravent est réduite à néant au cours d'un processus qui aura d'importantes et nombreuses conséquences.

Il est évident que la fraternité lamaïstique tentera de regrouper les forces dispersées, tentative qui entraînera inéluctablement une production intensive des forces-éthers.

La sphère chimique du monde matériel est peuplée par différentes formes de vie ; il en est de même en ce qui concerne le monde de l'au-delà. Cette lutte formidable pour l'existence adoptera de plus en plus le caractère d'un camp d'auto-défense. La fraternité lamaïstique, au moyen de la magie, essayera d'accroître artificiellement, jusqu'à une chaleur de fièvre, la tension orageuse des nerfs qui a prédominé dans le monde pendant si longtemps, afin d'inciter l'humanité à des actions abjectes qui seront ensuite amèrement regrettées.

Si cette tentative échoue - comme nous l'espérons et le croyons - il se développera au sein de la fraternité lamaïstique un état de crise qui provoquera des actes désespérés. Ceux-ci se manifesteront par des phénomènes ignés violents dans l'atmosphère, résultant de la formidable contrainte de volonté des magiciens qui imposent leurs impératifs à l'humanité.

Nous vous avons expliqué de quelle manière les idées peuvent être greffées sur l'éther-réflecteur ; nous voudrions, à présent, vous dire comment ce travail est effectué parla fraternité Iamaïstique.
Nous aussi, nous gravons sans cesse, mais sans aucune contrainte, nos pensées sur l'éther-réflecteur. Toutefois, notre activité - le plus souvent incontrôlée - de la pensée n'a pas d'influence aussi forte que celle décrite plus haut. Les magiciens-lamas accomplissent leur œuvre au moyen de la concentration consciente de la volonté. Les idées à transmettre sont incorporées à l'éther aussi solidement que possible à l'aide de la volonté et dirigées vers le but assigné. La volonté est un feu dévorant. La volonté est la force magique la plus remarquable qui existe chez l'homme. La volonté d'un homme est sa capacité la plus puissante, surtout pour œuvrer dans l'éther-réflecteur, ce qui la rend dangereuse en ce sens qu'elle risque d'échapper à notre contrôle.

N'est-ce pas là le cas le plus fréquent pour nous ? Combien de nuisance, causée bien souvent par manque de contrôle de soi !
Mais s'il est vrai que la volonté et sa magie sont soumises à des lois bien définies, elles n'en sont pas moins limitées par les lois naturelles. Ainsi, l'éther-réflecteur étant un feu cosmique, il peut être forcé par la magie de la volonté. La conséquence en sera une réaction en chaîne de divers phénomènes ignés dans l'atmosphère, décrits dans les mythes comme l'attaque de milliers de salamandres, entités qui demeurent dans l'éther-réflecteur et dans l'éther-lumière.

Ce feu modifie à son tour la composition de l'atmosphère, appelant de la part de l'humanité des réactions très particulières. Les échanges cosmiques seront perturbés. L'intérieur de la terre vomira du feu et des flammes, et bien d'autres évènements encore surgiront, qui ne peuvent être mentionnés dans la cadre de cet exposé.

Tout ce qui vient d'être dit peut faire naître bien des questions ! Comment est-il possible que la fraternité lamaïstique, faisant preuve d'une telle intelligence, se permette de pousser les choses aussi loin ? Sans doute, cette fraternité connaît-elle mieux que quiconque, les conséquences du viol des lois naturelles.

Qu'est-ce donc qui peut provoquer chez ces magiciens une telle panique ? Ils ne craignent sûrement pas les Lohans, puisque ce groupe de serviteurs de Dieu ne se venge point et ne recherche aucun conflit.

Non ! La fraternité des lamas est remplie de crainte mortelle, à cause d'une autre fraternité à la magie très puissante, qui, selon l'accomplissement des destinées de l'Univers, est guidée dans ses activités par une attitude et un but fort différents. C'est également une fraternité de nature dialectique pure, mais qui, répandant l'idée d'une paix absolue, oppose un contraste total par rapport aux Impulsions lamaïstiques de peur, de chaos et de pensées belliqueuses. Alors que les impulsions gravées dans l'éther par la fraternité lamaïstique se déplacent d'Est on Ouest, l'autre fraternité dirige ses flux de puissance suivant l'axe Nord-Sud, avec des résultats tout à fait contraires.

Soulignons avec force, que cette fraternité qui a déterré la hache de guerre contre son ennemi lamaïstique, ne présente aucun caractère commun avec l'Ordre des Lohans. Son apparition est la conséquence d'une loi naturelle qui gouverne les domaines de vie terrestres ; toute action entraîne une réaction; une force qui se concentre déclenche une contre-force.

Notre propos n'est pas de développer ici plus en détail ce que l'on doit penser de cette mystérieuse contre-force tant redoutée des lamas, cet exposé n'a qu'un but : jeter un peu de lumière sur la réalité affolante du Tibet des lamas, contribuant ainsi à l'urgente et nécessaire compréhension des raisons profondes qui entravent le réveil et l'auto-libération du genre humain, empêtré dans les liens des ténèbres, du chagrin et de l'épuisement.

Ceux qui, dans une certaine mesure, réalisent l'emprise profondément tragique de tout cela, et qui, conscients de plus en plus de leur responsabilité, désirent secouer le joug de cette néfaste influence, afin de pouvoir contribuer à l’œuvre immense de libération du genre humain - ceux-là montrent le Chemin de Liberté, la seule Voie menant à la libération réelle de l'homme. Cette Voie reste ouverte et accueillante à tous ceux qui souhaitent saisir la main que leur tend la Fraternité Universelle du Royaume Immuable.

Jan van Rijckenborgh

pour rappel , il y a une page sur Les égrégores ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Mer 14 Déc 2011, 19:50

suite , toujours chez Félix de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :

Citation :

Monday, December 12, 2011
Le N.O.M. & le Tibet





Jan Leene, alias Jan van Rijckenborgh (1896-1968), était un rosicrucien hollandais. En 1945, avec Catharose de Petri, nom d'écrivain de Henriette Stok-Huizer (1902-1990), il fonde le Lectorium Rosicrucianum, également connu sous le nom de Rose-Croix d'Or. Le Lectorium Rosicrucianum est une organisation initiatique d'inspiration gnostique et chrétienne.

Dans un e-mail adressé à Bouddhanar, un membre de Rose-Croix d'Or écrit : « En France, l'école a rencontré un écho favorable auprès des bouddhistes tibétains, bien plus qu'auprès des religions européennes. » Il précise aussi : « La Rose-Croix d'Or utilise, lors de certains rituels, la Voix du silence, un texte mystique tibétain transcrit du livre des préceptes d'or par Mme Blavatsky. »

L'e-mail de l'initié indique clairement que la Rose-croix d'Or a renié les mises en garde contre le Tibet du fondateur de l'école initiatique. En effet, immédiatement après l'invasion du Tibet, au début des années 1950, au moment où l'Occident s'apitoie sur le sort des lamas, Rijckenborgh prend sa plume pour dénoncer les dangers du bouddhisme tibétain.

D'un point de vue spiritualiste, le texte de Rijckenborgh, intitulé Lumière sur le Tibet, est un réquisitoire implacable contre le lamaïsme accusé d’œuvrer à l'instauration « d'une puissance mondiale immense, d'un caractère fort particulier ». L'auteur précise : « Rome a fait ce qu'il fallait pour empêcher l'Occident de connaître le vrai visage du Tibet, de sorte que le monde occidental ignore le caractère profond du Toit du Monde ». Grâce au journaliste d'investigation Bruno Fouchereau, nous savons que depuis 1945, les États-Unis ont resserré leur emprise sur l’Église catholique. Et, pour boucler la boucle, rappelons que des prélats tibétains, le Dalaï-lama à leur tête, ont empoché des millions dollars pour leur collaboration avec la CIA.

Mais l'intention de Rijckenborgh n'est pas de dénoncer la politique étasunienne ou le rôle du Vatican. Son propos vise à révéler un plan démoniaque de domination du monde qui est à l’œuvre depuis les lamaseries. Il est persuadé que les rituels tibétains catalysent des forces occultes afin d'égarer l'humanité.

Lumière sur le Tibet est un texte écrit par un iconoclaste qui n'hésite pas à démolir le mythe du Tibet, pays sacré de prétendus maîtres bienveillants et protecteurs de l'humanité des fables théosophistes. Jan van Rijckenborgh n'est pas un provocateur en mal de publicité. Il est crédité d'une étonnante faculté de clairvoyance, l'éclairage qu'il apporte sur le Tibet semble sincère. Toutefois, Rijckenborgh a recours à une phraséologie ésotérique qui déconcertera les personnes qui ne se sont pas familiarisées avec ce genre d'écrits. En réalité, Lumière sur le Tibet ne s'adresse pas à un large public, c'est un document interne, dactylographié et ronéocopié (le Ronéo est l'ancêtre de la photocopieuse).

Une autre révélation de Jan van Rijckenborgh surprendra les lecteurs qui ne peuvent imaginer que de véritables sages « se sont regroupés quelque part en Chine, (pays des ennemis du lamaïsme féodal). Ils se sont échappés de leur patrie d'origine, les Indes, à cause des terribles persécutions auxquelles les bouddhistes étaient exposés. Ils étaient obligés de fuir, précise Rijckenborgh, car ils s'étaient engagés à : ne pas se venger, ne pas se laisser entraîner en quelque conflit que ce fût, continuer leur action tant que leur œuvre ne serait pas achevée ».

Ce groupe, qui n'approuve pas les sinistres desseins des lamas, a été localisé dans le kham, la partie orientale du Tibet. Le Kham est situé dans le Sichuan qui fut dévasté par un terrible séisme le 12 mai 2008.

Dans Lumière sur le Tibet, Rijckenborgh évoque la possibilité d'une auto-libération et son fils, qui n'est plus rose-croix, récuse formellement la démarche qui consiste à s'en remettre à un maître ou à une école pour parvenir à l'éveil. Or, depuis 1968, date du décès de Rijckenborgh, la Rose-Croix d'Or (Lectorium Rosicrucianum) s'est éloignée de cet idéal. Elle est en effet classée comme secte : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Lumière sur le Tibet est un texte gnostique profondément mystique. Il prouve que la critique du lamaïsme ne provient pas toujours du milieu matérialiste ou prochinois. Il contient plusieurs chapitres :


I) LUMIERE SUR LE TIBET

II) LA MAINMISE MAGIQUE DU TIBET SUR L' HUMANITE

III) LA METHODE LAMAÏSTIQUE DE DOMINATION DU MONDE

IV) LA METHODE LAMAÏSTIQUE DE DOMINATION DU MONDE (suite)

V) CONCLUSIONS ET REFLEXIONS
Revenir en haut Aller en bas
bouddhanar



Masculin
Capricorne Dragon
Nombre de messages : 1
Date de naissance : 01/01/1965
Age : 53
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 15 Déc 2011, 10:46

Bonjour,

A propos du texte de Jan Van Rijckenborgh, « Lumière sur le Tibet », et de son allusion à l'auto-libération, j'aimerais préciser que la notion d'auto-libération se retrouve dans le Ch'an chinois, héritier de la grande tradition taoïste. Selon cette tradition, l'éveil ne dépend pas d'une méthode graduelle et de pratiques, plus ou moins secrètes, de transformation de la personnalité. Il s'agit d'une « prise de conscience » spontanée de sa véritable nature. Les exercices spirituels préconisés par les maîtres, les religions, les écoles initiatiques seraient des moyens artificiels, des divertissement de l'individualité. Individualité qui ne cesserait de gonfler en désirant accéder à l'état d'initié ou de prétendu saint. Ce gonflement subtil de l'individualité serait dissimulé sous une fausse humilité. L'enflure mystique s'accentuerait dramatiquement quand, grâce à la pratique assidue d'exercices de concentration, apparaissent des pouvoirs psychiques.

Huang Long (1002-1069), adepte de l'école Ch'an (très différent du Ch'an contemporain), disait :

« Ceux qui cherchent devraient ouvrir leurs propres yeux — ne vous préparez pas des regrets pour plus tard. Le Ch'an ne peut être atteint par des pouvoirs psychiques ou par la pratique d'expériences spéciales. Le Ch'an ne peut être un sujet de discussion traité par les méthodes de la connaissance ou de l'intelligence ou par ce qui a été simplement appris. [...]

Aller d'école en école en cherchant des maîtres, est une recherche extérieure. Considérer la propre nature de la conscience comme l'océan et considérer la connaissance silencieuse de la sagesse comme le Ch'an, s'appelle : recherche intérieure. Chercher à l'extérieur est fatalement sujet de préoccupation. Chercher à l'intérieur, en tenant arrêtés corps et esprit, est fatalement une entrave. Donc, le Ch'an n'est ni à l'intérieur ni à l'extérieur, ni dans l'être ni dans le non-être, ni dans le vrai ni dans le faux. Ainsi, l'on dit : « Intérieure ou extérieure, les deux visions sont fausses. »

Quand nous oublions les notions d'ordinaire et de sacré, l'Être véritable et éternel se révèle. Il suffit de se détacher des implications arbitraires et l'on s'éveille à l'Être tel qu'il est. »

Cordialement.

Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 15 Déc 2011, 10:58

merci félix de ta notification importante et de tes recherches partagées!

en effet" Il s'agit d'une « prise de conscience » spontanée de sa véritable nature.", ce que la Rose Croix nomme "l Attouchement de L'atome étincelle d'esprit
".


J' ai ouvert un post sur cette réflexion

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Dim 18 Déc 2011, 20:34

suite , toujours chez Félix
recherches

Citation :


Tuesday, December 13, 2011
Le fascisme théocratique mondial





Tunisie, Égypte, Libye, les révolutions arabes aboutissent à la prise du pouvoir par des partis religieux.

La domination religieuse pourra-t-elle prendre de l'ampleur prochainement ?

Les musulmans attendent l'arrivée d'un justicier, le Mahdi, le sauveur. Sa venue précèdera le retour du Christ qui est le Messie, Messie annoncé par les trois religions abrahamiques (le judaïsme, le christianisme et l'islam). Le justicier divin des hindous se nomme Kalki, c'est la dixième incarnation (Avatâra) de la Conscience divine sur terre. Kalki apparaîtra sur un cheval blanc et brandira son épée pour anéantir les méchants et rétablir le Dharma. Les hindous considèrent également Jésus-Christ comme un Avatâra. Pour les bouddhistes le rétablissement du Dharma sera l’œuvre de Maitreya, le prochain Bouddha des textes bouddhiques. Les humains baignent dans des cultures religieuses qui promettent l'instauration d'une ère de justice et de paix à la suite de l'arrivée d'un sauveur-justicier providentiel.

Les médias et Internet sont intarissables sur la crise économique, l'augmentation de la criminalité, les catastrophes climatiques, les séismes... Ils développent chez les croyants la sensation de vivre les temps de troubles qui précèdent le rétablissement de la justice et de l'harmonie de beaucoup de textes religieux.

« Aussi peut-on dire avec certitude que les conditions n'ont jamais été aussi favorables à la réussite d'une contrefaçon de l'imitation du retour Christ. On peut donc estimer que la part de succès attendue ne fera pas défaut, d'autant plus que quelques centaines de millions d'hommes sont préparés à fond par les groupements religieux à la venue d'événements religieux spectaculaires dans le domaine de la sphère matérielle. L'humanité entière à peu près a reçu une éducation religieuse et possède ainsi dans le sang, de par cette éducation, une série complète des images et des idées qui lui ont été inculquées. Donc, en mettant en scène, d'une manière intelligente, un jeu d'envergure mondial qui fait appel à cette série d'images et d'idées, on est assuré d'un succès grandiose.

On pourrait se demander : Possède-t-on actuellement les moyens de mettre sur pied et d'entretenir un tel jeu ? Oui, la science naturelle moderne les fournit grâce à ses découvertes et leurs applications que l'on peut adapter facilement à certaines pratiques magiques [...].

Y-a-t-il également des données à l'aide desquelles on pourrait rendre les phases du jeu à tel point acceptables que, ainsi qu'il est dit dans Matthieu, chapitre 24, les élus mêmes pourraient être induits en erreur ? En réponse à cette dernière question, disons que toutes les données du plan et de sa réussite, se trouvent littéralement exprimées, dans la langue sacrée de tous les temps. Ce stade de compréhension selon la lettre n'a été dépassé jusqu'à présent que par une poignée d'hommes !

Voici maintenant les traits fondamentaux de la Grande Imitation.

On mettra en scène ni plus ni moins que le Grand Retour du Seigneur, tel qu'il est dépeint dans les diverses prophéties apocalyptiques. Cette représentation minutieusement préparée sera accompagnée de phénomènes prodigieux de nature scientifique naturelle. Elle englobera le monde entier, troublant jusqu'à la moindre place. Chacun pourra être témoin et pensera : « Le Seigneur vient dans les nuées du ciel, avec tous ses saints anges! »

Ensuite une intervention aura lieu dans le système gouvernemental de tous les pays et un gouvernement mondial sera instauré. Dans le monde entier retentira le cri de joie: «Paix sur la terre.»

A part quelques détails accusateurs, tout cela apparaîtra si parfaitement «vrai», que presque toute l'humanité sera indubitablement touchée par la crédibilité de l'apparence et réagira en concordance.

Les détails accusateurs ? Par exemple, le loup ne se trouvera pas véritablement sur le pied de paix avec l'agneau ; le scorpion et la vipère continueront à piquer et à mordre ; le chevreuil ne se blottira pas contre la bête de proie, à moins que tous deux n'y soient forcés par des injections préalables...

Malheureusement toute l'humanité se rassemblera en masse dans les églises pour y implorer et remercier. Il y aura une grande multitude en liesse, agitant des palmes à profusion, bien que vivant comme auparavant des pots de viande d’Égypte, se remplissant des produits d'abattoirs ; une multitude qui, par l'application de certaines découvertes, vivra beaucoup plus longtemps qu'on ne peut normalement le penser...»

Jan Van Rijckenborgh, Démasqué.


Ces lignes de Jan Van Rijckenborgh font penser à René Guénon qui avertissait ses lecteurs contre la conspiration qui œuvre à l'avènement d'un ordre mondial contre-traditionnel. Ce « règne ne sera pas autre chose que la « grande parodie » par excellence, l'imitation caricaturale et « satanique » de tout ce qui est vraiment traditionnel et spirituel... » (Guénon)

Citation :
Un lecteur du blog m'a fait parvenir un petit livre intitulé Démasqué. L'auteur, Jan Van Rijckenborgh, est le fondateur de la Rose-Croix d'Or. Curieusement, sur le site de cette organisation, qui pourtant diffuse les nombreux textes de Rijckenborgh (certains sont téléchargeables gratuitement), on ne trouve aucune trace de Démasqué.

Démasqué, livre écrit par un spécialiste de l'ésotérisme, est une véritable bombe. En effet, Rijckenborgh écrit :

« Tous les groupements religieux, idéalistes et occultes, dans la sphère matérielle, offre automatiquement ou par contrainte, à leur homologue dans la sphère réflective (l'au-delà, NDLR), la force lumière qu'ils libèrent par leurs activités. Tous les humains du champ de vie matériel maintiennent ainsi un gigantesque groupe de parasites dans la sphère réflective. »

En d'autres termes, les affidés de presque toutes les organisations, spirituelles et autres, seraient manipulés et exploités par des hiérarchies perverses situées dans d'autres dimensions. « En fait, écrit Ibn al-'Arabi, il existe d'innombrables mondes dans l'Invisible, et certains d'entre eux sont bien plus dangereux que la pire des jungles du monde visible. »

Le Très précieux Gourou de l'occultisme lamaïste, le magicien immortel Padmasambhava, séjournerait dans une de ces dimensions, une « terre pure » nommée Zangdok Pelri.

« L’occultiste aspire littéralement à prolonger l’état de sa vie mortelle en forçant les processus naturels. Il soumet à un entraînement sa personnalité entière, la partie subtile comme la partie plus grossière, l’ensemble étant ainsi l’objet d’un processus de cristallisation contraire à la loi de la nature.


C’est de cette manière, brièvement esquissée et sur laquelle nous ne désirons pas nous étendre davantage, qu’une partie de l’humanité a créé dans le pays de l’au-delà, une vie contre nature et illégale. Cette vie incomplète, contraire à l’ordre naturel voulu par les puissances créatrices divines, s’efforce par tous les moyens de se maintenir consciemment dans l’au-delà, comme on s’efforce de se maintenir dans la sphère matérielle. Ces entités s’imaginent être vivantes, être arrivées au but de la vie, elles se prennent pour des habitants des cieux : en réalité, elles sont des anomalies dans la nature. C’est pourquoi, elles constituent un danger mortel pour l’humanité vivant de ce côté-ci du voile car, pour prolonger et assurer définitivement, par n’importe quel moyen, leur existence dans l’au-delà, elles sont obligées de s’alimenter constamment avec une énergie lumineuse – l’éther lumière. C’est en cela que dépend la sécurité de leur existence. Elles doivent se nourrir en énergie lumineuse.

Cet « éther de lumière », elles ne le possèdent plus, ou très fragmentairement seulement. Et, parce que leur personnalité n’existe plus que partiellement, elles ne peuvent plus extraire elles-mêmes la lumière des courants de l’atmosphère intercosmique.

Voilà pourquoi, c’est de nous, êtres humains, qui vivons encore dans la sphère matérielle, qu’elles doivent obtenir ces forces éthériques.

Vous comprendrez ainsi ce qu’est une fraternité de l’au-delà. C’est un égrégore d’entités qui se maintiennent abusivement dans l’au-delà. Elles sont extrêmement néfastes pour l’humanité, parce que la prolongation de leur existence est obtenue au prix d’une violation des lois de la nature et par des pratiques qui en sont la conséquence.

Ce qu’est la grande hiérarchie des égrégores de l’invisible, vous le comprenez aussi. C’est un rassemblement – une sorte de syndicat du pillage énergétique – fondé sur un besoin commun d’autoconservation. Ces divers groupements font preuve le plus souvent les uns vis-à-vis des autres d’une inimitié totale ou d’un exclusivisme complet ; mais quand la nécessité les traque, ils se rapprochent par communautés d’intérêts.

Actuellement, menacés de ne plus pouvoir se maintenir en vie dans la sphère de l’au-delà en raison du manque toujours croissant d’éther-lumière, les fraternités occultes de l’invisible sont occupées à préparer une grande opération politique connue en Occident sous le nom d’Antéchrist ou d’Antichrist, opération qui a été prophétisée dans le Livre de l’Apocalypse mais dont très peu ont compris le sens réel dans le monde chrétien.

Ils tenteront d’organiser une parodie du retour du Christ, pour amener l’humanité à augmenter la production d’éther-lumière au profit de la multitude de ces parasites. [...]

Il est navrant de constater que très peu de personnes parmi celles qui prétendent être éveillées à la réalité politique mondiale sont informées de ce plan. Les informations que nous diffusons sur ce problème qui est d’une gravité immense pour notre avenir ne sont pas toujours bien comprises. Sans doute, est-ce un sujet trop brûlant, qui dérange notre tranquillité car il remet en cause nos croyances religieuses et notre espérance en l’avènement d’un âge d’or. Nous attendons un salut d’en-haut, et on se dit que n’importe quel sauveur serait le bienvenu s’il pouvait stopper le cours de l’effondrement mondial, et remettre la civilisation sur un nouveau rail. C’est pourquoi, de manière inconsciente, nous appelons l’Antéchrist par notre désir de sécurité. »

Cet extrait d'un article de la revue Undercover résume parfaitement et très clairement le chapitre L'ombre des choses à venir du livre introuvable de Rijckenborgh.
Revenir en haut Aller en bas
Grok



Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 200
Date de naissance : 31/12/1975
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Lun 19 Déc 2011, 13:47

...

Le site de Henk Leene (fils de Jan Leene/"Jan van Rijckenborgh") et Mia Leene :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

...
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Mer 01 Fév 2012, 21:48


extrait de "Démasqué" par Jan van Rijckenborgh, p. 25-27
A propos du GROENLAND


------
Citation :

Décrivons les scènes du Grand Jeu. Nous ne pouvons savoir exactement
dans quel ordre tous les points du programme seront exécutés,
et nous ne prétendons pas non plus que nos renseignements soient
complets. Cependant, ce que nous vous communiquons est
suffisant pour vous permettre de reconnaître immédiatement le Jeu quand
il se présentera.
Voici ce qui se passera: Un certain jour, dans un avenir proche, le
public sera à l'écoute, ou le matin ou à midi ou le soir, devant
son poste de radio pour entendre l'éxécution de son programme préféré:
sermon, conférence, pièce de théatre ou concert. A l'un
des moments les plus intéressants, à la minute où l'on peut estimer
l'attention portée à son maximum, l'émission soudain s'atténuera,
deviendra inintelligible... et tous les auditeurs entendront une voix au
timbre prenant, plein de tendresse, faisant savoir qu'il ne s'agit
pas d'une perturbation de l'émission, que celle-ci va reprendre
immédiatement, mais qu'elle a été interrompue pour une
communication, donnée de la part de Dieu, destinée et adressée à tous.
On entendra ceci, en substance: «Le Grand Jour du
Seigneur est arrivé, le Jour du Retour du Christ; et tous les hommes
sont invités à se préparer pour ce jour et cette heure».
En Europe occidentale, par exemple, cet incident radiophonique aura lieu
au même moment pour tous les postes émetteurs
européens. L'incident durera quelques minutes; et le programme ordinaire
reprendra aussitôt. Ni le prédicateur, ni l'orchestre
exécutant un concert, ni le personnel du poste émetteur ne sauront à ce
moment ce qui s'est passé, car il n'y aura eu, en effet,
aucune perturbation.
Mais, quelques instants plus tard, les téléphones se mettront à sonner,
posant la même question: «Que s'est-il passé?» ,
accompagnée de protestations sur tous les tons! Car, dans maint foyer,
quelqu'un s'est évanoui de peur. «Peut-on alarmer à tel
point le public? Quelle est la secte ou l'église qui a produit cela?
Nous allons porter plainte! »
Et, avant que le personnel du poste émetteur ne se soit remis de son
ahurissement, des télégrammes arriveront de toutes les
parties de l'Europe, annonçant que, sans qu'il y ait eu d'incident
technique, tous les postes émetteurs ont subi une interruption analogue
et que le message diffusé était le même pour tous...

Vous pouvez vous représenter la réaction des journaux le lendemain!
Description de l'incident, mouvements d'opinion,
effroi, stupéfaction du public, protestations de médécins, et mille et
un points d'interrogation! Toute l'Europe sera en plein désarroi,
dans toutes les couches de la société et dans tous les milieux, aussi
bien ceux de gauche que ceux de droite. Les gouvernements,
les dirigeants des émissions radiophoniques feront procéder à une
enquête approfondie, tandis que, de divers côtés, des conférences
seront organisées afin de rechercher ce qui peut bien se dissimuler
derrière l'événement qui vient d'avoir lieu. Bref, d'une manière
générale, un grand intérêt aura été éveillé partout.
Quelques jours plus tard, répétition du même phénomène, avec un message
analogue, mais avec cette fois beaucoup plus de
succès. Désormais, tout le monde est suspendu à la radio! De toutes les
parties du monde les nouvelles confirment que l'événement
s'est répété, apportant le même message.
Pouvez-vous vous représenter combien l'exécution de ce seul point du
programme aura ému l'ensemble des populations et dans
quelle appréciable proportion augmentera par conséquent l'exportation de
force- lumière vers la sphère réflectrice? Toutefois, l'exécution
de ce point du programme n'est qu'un premier, un tout, petit commencement!
Vous vous demanderez maintenant comment et par qui seront réalisées les
interruptions des émissions?
Vous n'ignorez pas comment un programme radiophonique est émis grâce à
l'électricité dont les ondes rayonnantes ont une longueur
déterminée selon des conventions internationales. Eh bien, les
applications merveilleuses et ingénieuses des techniques relatives à
l'utilisation de l'électricité permettent d'absorber de l'extérieur
l'énergie émise par un poste émetteur, sans dommage pour celui-ci. On
arrive ainsi à intercepter totalement les ondes émises par ce poste et à
leur substituer celles d'un appareil émetteur clandestin.
Les entités qui accomplissent ce travail font partie de certains ordres
ou fraternités domiciliés dans les territoires des pôles, entre
autres au Groënland. Ce sont des entités féminines et masculines dont on
parlera beaucoup dans un proche avenir, car les
membres de ces ordres seront employés par le Grand Jeu selon différentes
manières au sujet desquelles nous vous informerons
dans la mesure du possible. Ces gens sont passés maîtres dans l'art de
la psychologie populaire et savent, mieux que quiconque, comment
s'y prendre pour attirer certains peuples et certaines races.
Les techniques dont nous venons de vous parler et dont ils se serviront
pour produire les effets radio,- phoniques précités, peuvent à
juste titre être désignées comme une combinaison de science et de magie.
C'est sans aucun doute une construction technique, mais
d'une sensibilité telle, qu'elle peut être dirigée et utilisée par les
forces de la volonté et de la pensée, celles-ci étant dûment entraînées
et maîtrisées.
Vous pouvez ainsi vous représenter comment, parallèlement aux moyens
d'action que peut donner la radio, on pourra influencer
directement les gouvernements et autres autorités. Les esprits et les
coeurs seront captivés par l'action psychologique des émissions
radiophoniques mises en scène par les promo-
48 49
teurs du Grand Jeu, au point que les hommes deviendront les victimes de
cette action psychologique, de ses techniques, et de sa
magie.
L'humanité suit le chemin de sa propre dégradation, ayant mis par suite
de son intellectualité anormale et de la formation
d'habitudes intellectuelles, la sphère réflectrice en danger par la
raréfaction d'éther-lumière. Elle sera donc, magiquement et
techniquement, en concordance avec son état actuel, rappelée à l'ordre
et contrainte d'obéir à la hiérarchie dialectique. L'influence
normale de la sphère réflectrice d'autrefois perdant graduellement de
son efficacité, on va maintenant poursuivre le même but en
employant ces moyens ultramodernes...
Nous terminons cet exposé par cet avertissement formel: Hâtez-vous
d'avancer sur le chemin de la libération gnostique qui vous
est montré; faites usage de toutes les possibilités qui vous sont
offertes en vue de la libération. Si les forces du Grand Jeu devaient
vous prendre au dépourvu au moment où vos pouvoirs de résistance sont
encore insuffisamment développés de manière consciente,
vous en seriez certainement victime!
Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 215
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 47
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 02 Fév 2012, 00:54

Je ne connaissais pas cette théorie.
J'aurai envie de dire qu'elle se rajoute à toutes les autres : venues des E.T., des intra-terrestres même, 3 jours de ténèbres suite pourquoi pas à un retournement des pôles, création volontaire (j'insiste sur le mot volontaire) d'une crise mondiale pour instaurer un gouvernement mondial (celle-là, elle est pas mal d'actualité !).

Trop d'infos tuent l'info.
Celui qui arrive à s'y retrouver dans toutes les prédictions est très fort ! (plus fort que moi).
Et comme presque toutes les possibilités ont été prédites, il y en a bien une dans le tas qui va se réaliser ! Et celui qui l'aura dite pourra dire "je vous l'avais dit !".
Mais ce jour là, on oubliera toutes les autres prédictions qui ne se sont pas réalisées...

Tout ça pour dire que ce que dit cet article ne me parait pas idiot. ça ne m'étonne pas que la technologie puisse faire ce qu'ils disent.
Il y en a même qui disent que par holographie, il est possible de faire croire à une invasion extra-terrestre. Et ça non plus, ça ne me choquerait pas que ce soit vrai !
Et encore moins que ce soit prévu d'être fait !

Par contre, être capable de dire "Voici ce qui se passera: Un certain jour, dans un avenir proche", je ne trouve pas ça crédible.
Dire "ça se passera peut-être", je trouverai ça plus juste comme formulation.

Que certains le veuillent, pourquoi pas. Mais ils ne font pas ce qu'ils veulent !
Et si il y a une chose à laquelle je crois, c'est que plus le temps passe et moins ils font ce qu'ils veulent ! Et donc moins leur rêve devient réalité...
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 02 Fév 2012, 09:39


Bonjour Infomystère,

théorie farfelue où visions prophétiques???


Citation :
"Nous sommes pour le moment au beau milieu de conflits mondiaux. Tous les peuples, toutes les races, en raison de leurs aspirations nationalistes, appuyés tantôt sur des prétentions justifiées, tantôt sur l'hys­térie, tantôt sur le rêve, entrent nécessairement, de par les lois naturelles, en conflit avec d'autres peuples et d'autres races. Où en est la fin, où en est le commencement?
Pensez à l'idée de suprématie des Juifs et à leur religion. Pensez à l'illusion européenne de la supréma­tie de la race blanche. Nous entendons toujours plus fortement retentir la devise: «Europe, unis-toi! » Un nationalisme européen se développe.
Un énorme danger s'avance à grands pas pour l'Europe, en Europe. Car de l'est et du sud une haine aveugle, cultivée durant des siècles, menace de se répandre bientôt sur ce continent. Ce Pays du Cou­chant est en péril. La mort du Pays du Couchant est proche."

Extrait de Démasqué : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
la deuxième édition "révisée" de 1978 ,la 1er première édition étant de 1956, faire une comparaison serait peut être souhaitable???Si quelqu'un à le livre...Merci
Revenir en haut Aller en bas
infomysteres
Membre actif


Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 215
Date de naissance : 04/05/1971
Age : 47
Localisation : France (47)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 02 Fév 2012, 22:28

Bonsoir Ambre,

On ne peut pas juger une théorie sur un exemple.
Si sur un bouquin de 500 pages, tu as 1 seule annonce qui ressemble à quelque chose de vrai, alors c'est une coïncidence.
Si une majorité d'informations se produisent, on se rapproche de la prophétie.
Seules les statistiques peuvent donner une réponse à ta question.
Et n'ayant pas lu ce livre, je n'ai pas la réponse.

Le problème des prophéties également est qu'elles peuvent être vraie au moment où elles sont dites et s'avérer fausses lors de leur réalisation.
Car un voyant ne voit que l'avenir "probable" (ce qui a le plus de chance de se produire selon les probabilités du moment).
Entre le moment où la prophétie est dite et le moment de sa réalisation, il peut se passer des changements qui font qu'un évènement puisse avoir moins de chance de se produire.

C'est donc très difficile de juger des voyants.

Et c'est impossible de dire qu'ils auront forcément raison car rien n'est écrit. Une probabilité d'aujourd'hui peut devenir non probable demain.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 15 Mar 2012, 18:59


...voici un article dès plus percutant suite à ce que Félix et moi vous avons relayé plus haut:

L’Himalaya, le coeur de la prochaine stratégie des Etats-Unis ?


Citation :
Toute l’attention des médias est actuellement dirigée vers la Syrie et vers l’Iran alors que le véritable enjeu géostratégique se joue peut-être ailleurs, dans une partie du monde dont on parle peu en Occident.


L’Himalaya : un cocktail détonnant.

Personne ne peut douter que la réorientation de la stratégie des États-Unis vers l’Asie et plus précisément vers les océans Indien et Pacifique est destinée à bloquer l’expansion de la Chine dans son environnement proche et à l’empêcher de conclure des alliances avec ses voisins du sud.

La subordination des pays producteurs de matières premières aux États-Unis et le contrôle des routes maritimes d’approvisionnement de la Chine permettront d’asphyxier son économie si elle devait un jour avoir des velléités de concurrence de l’hégémonie étatsunienne.

Après la Somalie, la Cote d’Yvoir et la Libye, pays où la Chine avait entamé une pénétration économique, d’autres pays, également partenaires de la Chine, pourraient suivre la même voie, celle de la déstabilisation.

Le dessein qui semble s’esquisser est la mise en place de blocs de pays vivant sous la tutelle d’une puissance régionale, elle-même vassale des États-Unis. Ces derniers leur accorderaient aide militaire et protection.

Une Europe étranglée par la dette souveraine et sans plus aucune ambition de politique étrangère au-delà de ses proches voisins serait prise sous la tutelle d’un pilier européen de l’OTAN. La Turquie pourrait retrouver son influence sur une grande partie de l’Empire ottoman. L’Arabie Saoudite gèrerait le monde arabo-sunnite. L’Australie étendrait son influence vers le nord. Le Japon et la Corée du Sud seraient les verrous orientaux de l’Asie.

La Russie, débarrassée de son ambition impériale et soumise aux États-Unis pourrait, comme puissance régionale, garder une influence sur son étranger proche ou, en cas de non-acceptation, être déstabilisée de l’intérieur, soit par une révolution colorée, soit en manipulant sa minorité musulmane (ou les deux).

Pour atteindre une hégémonie globale sur la planète, les États-Unis auraient encore à affaiblir la Chine en la fragilisant par ses points les plus faibles : les régions himalayennes de son territoire, le Xinjiang et le Tibet.

Trois pays de cette zone sont des puissances nucléaires : la Chine, l’Inde et le Pakistan. Une quatrième puissance nucléaire, la Russie, n’est pas loin et une cinquième, les États-Unis, est encore pour quelques années militairement présente. (Afghanistan.)

Cela pourrait, de toute évidence, faire un cocktail détonnant en cas de conflit régional.suite et source
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Ven 13 Avr 2012, 09:57

Citation :


Tuesday, April 10, 2012
Au sujet du livre "Démasqué",





Jacques Lacarrière résume la pensée gnostique en ces termes : « Nous sommes des exploités à l'échelle cosmique, les prolétaires du bourreau-démiurge, des esclaves exilés dans un monde soumis viscéralement à la violence, les sédiments d'un ciel perdu, des étrangers sur notre propre terre ». (« Les gnostiques », Albin Michel)

Pour les gnostiques, le démiurge, bourreau pervers de l'humanité, représente l'esclavagisme qui règne dans le monde matériel et dans la sphère astrale (l'au-delà des occultistes ou le « Paradis » des religions). L'énergie vitale de l'homme est l'objet d'un véritable parasitisme durant la vie et après la mort.

Michaël, lecteur de Bouddhanar, présente « Démasqué », livre écrit par Jan Van Rijckenborgh, un gnostique du XXe siècle. Ce texte est une véhémente dénonciation du système d'exploitation instauré dans le monde matériel et la sphère astrale.

Démasqué

Un livre visionnaire pour éclairer l’obscure lumière de notre époque.

Par Michaël


4. Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.
5. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C'est moi qui suis le Christ.
Et ils séduiront beaucoup de gens.
23. Si quelqu'un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas.
24. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus.
25. Voici, je vous l'ai annoncé d'avance.
[Mathieu 24 -5, 23-25,]

Notre époque semble porter de nombreux signes avant-coureurs de la fin d’un monde, de la clôture d’une ère qui a eu son sens, ses conflits, ses lueurs d’espoir et qui se doit de passer son chemin comme tout dans notre univers rempli de cycles. Nous sommes en train de vivre une transition fondamentale pour notre espèce, l’ancien monde se craquèle de toute part, la religion, la philosophie, la famille, les sciences, les rapports sociaux rien de ce en quoi nous avons cru jusqu’ici ne semble tenir le choc de cette mutation. Alors, devant l’angoisse du changement, les uns fuient en arrière en retournant vers les traditions du passé et les autres fuient en avant en fixant leur croyance sur un monde technologique garant de notre salut. Très rares sont les êtres qui ne fuient ni en arrière, ni avant et restent là, ici et maintenant, avec ce qui est, le fait que rien de ce qui fait partie de notre connu nous aidera à franchir le cap. Comme le disait les gnostiques d’Orient et d’Occident avant hier et hier Krishnamurti, il nous faut nous libérer de toutes les structures mentales liées à l’ancien monde pour être réellement créateur et vivre la mutation en pleine conscience. Ainsi, je vous invite à relire les écrits de ces hommes et femmes pour y puiser une force qui n’est pas de ce monde et qui pourtant remplie de lumière notre monde intérieur quand cette force se mue en conscience de vérité.

Le livre de Jan Van Rijckenborgh nous invite à comprendre les rouages occultes qui sous-tendent la crise actuelle. Je parlais plus haut de la fuite en arrière, de ce retour aux religions d’antan par celles et ceux qui perçoivent (avec raison parfois) la crise du monde moderne. On peut le comprendre, c’est humain, mais ce retour à des structures non adaptées à notre ère causera lui aussi de nombreuses désillusions et surtout des conflits inter-communautaires sans précédent à l’échelle mondiale. Nous le voyons dans l’actualité, le retour des identitarismes qu’ils soient nationaux ou religieux se fait sentir comme une attitude de repli et de protection face au monstre mondialiste qui écrase et broie l’âme humaine. Le livre « Démasqué » nous propose de soulever le voile et nous permet la compréhension et le constat lucide que tout se joue sur les plans énergétiques de notre planète, dans les coulisses du théâtre planétaire. Les égrégores religieux (qui sont depuis longtemps coupés de leur source divine au profit des forces anti-divine de ce monde) ont démarré une lutte pour leur survie énergétique et ils manipulent leurs fidèles par un besoin d’auto-conservation. Les rayonnements du Verseau mettent à mal leurs structures énergétiques et pour conserver la vie ils ont ainsi besoin de générer un maximum d’énergie émotionnelle. La peur, la haine de l’autre, le repli identitaire, les prières dirigées contre les ennemis sont un formidable réservoir énergétique pour ces égrégores et les victimes sont encore et toujours les humains. Le drame religieux réside dans la croyance auto-suggérée et alimentée par les égrégores par le biais des prédicateurs qui ne possèdent plus les clés ésotériques des écrits sacrés. J’ai cité l’évangile selon Mathieu en introduction de ce texte, mais ne croyez pas que les religieux chrétiens comprendront le sens ésotérique de ce passage. Non, la plupart percevront leurs ennemis comme les faux prophètes qui s’opposent et menacent leur foi, et au nom d’un texte mal compris justifieront la guerre sainte. Au même titre que le djihad (guerre sainte en arabe) est ésotériquement la guerre contre l’ego, et non la lutte armée contre les impies. Le scénario entrevu dans ce livre nous invite à faire preuve d’un profond discernement quant aux événements qui surviennent et surtout envers ceux qui vont advenir à court et moyen terme. Car que recherchent les fidèles des religions du monde que l’on a coupé de leurs voies initiatiques ? Le retour de leur messie respectif, la validation de leur foi et qu’il soit Jésus, le Machi’ah fils de David, le Mahdi, le Bouddha Maitreya ou Krishna, ils font tous partie des mêmes structures manipulatoires présentent dans notre sphère astrale et se nourrissant de l’émotivité des fidèles pour les maintenir en esclavage.

Ce livre vous permettra de comprendre en détail les processus mystico-occultes qui créent l’esclavage énergétique de l’humanité et son emprisonnement de notre sphère terrestre. Et, je l’espère de tout mon cœur, vous permettre de ne pas vous laisser manipuler par les forces terrestres et leurs propagandes haineuses mais aussi par les forces astrales qui sont la source de nos maux. Je donnerai un avertissement spécial aux tenants du Nouvel Age et au nombre considérable d’individus qui sont reliés à ces groupes, se croyant libérés de la religion ils s’enchaînent à une illusion beaucoup plus subtile, celle de leur Maîtres ascensionnés qui, vous le verrez dans l’ouvrage, sont interreliés avec les égrégores religieux.

Que faire ?

Lire et relire ce livre dans un premier temps, le prendre en soi pour l’infuser et l’intégrer puis vous relier à votre Être intérieur, à cette présence calme et rayonnante qui vibre dans le silence. Par-delà toutes formes de manifestations lumineuses ou d’apparitions de saints ou de maîtres. Relisez abondamment les ouvrages de Krishnamurti, ils vous offrent des clés essentielles pour franchir cette période trouble de notre histoire commune. Et pratiquer le wei-wu-wei (agir-sans-agir) des taoïstes pour ne pas être pris dans le lutte pour la survie qui écrase l’autre et voile notre cœur.

Sincèrement,
Michaël. chez [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 79
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 58
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Sam 14 Avr 2012, 20:04

Pour quelles raisons une personnes se tourne-elle vers une recherche ?

La recherche est déjà l'expression d'une atteinte de la psyché. Un chercheur est donc un manipulé à la base. La difficulté n'est pas de trouver, mais de ne plus chercher ... afin que les réponses arrivent naturellement.

Nous sommes des Etres multidimentionnels, et toutes les thérories les plus abouties sur l'existance dont nous avons conscience ne concernent qu'une partie de nous même.

Dans le jeu, avec nos limitations il est toujours possible de pousser un peu plus loin , d'aller plus vite que sa musique, elle n'en demeurera ni plus ni moins que sa propre musique. Certains ont les pieds sales, d'autres se lavent méticuleusement les pieds, et d'autres encore lavent les pieds des autres. Est-on plus efficient avec des pieds propres ?

On peut toujours désirer se perfectionner, car même la farce de vouloir se perfectionner dans un manifestation parfaite... est une perfection !



Revenir en haut Aller en bas
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 167
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 58
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Mar 24 Avr 2012, 16:11

dans la théorie sur la prise de contrôle des émissions radio phoniques exposées plus haut il serai utile de rappeler certaines constatations faites aux cours des progrès de la téléphonie et de la radio transmission hertzienne

cela en se souvenant des expériences de radio mélangées avec du spiritisme

les signaux transmis par des émetteurs tres lointains etaient tres fortement amplifiées par un phenomene étrange qui semblait relié a la conscience attentive des auditeurs autrement dit ce qu'on voulait bien leur faire entendre puisque une part de la conscience est en interaction selon des mysterieux " champ scalaires ou de torsion "
et qu'on peut manipuler de tas de manières autant acoustiques qu'electriques !

pour d'autre c'est selon un continuum modifié par des champ psychotroniques puisque quand on parle de l'une de ces approches on entend parler des autres.

a vrai dire c'est seulement parcequ'on ne sais pas vraiment de quoi on parle a moins de testes soi meme avec des moebius coils dont deux sont emettrices avec un cohereur de branly reliée à deux autres et au sol comme recepteur et en complément d'observer ces interactions au moins sur les sens de la bestiole histoire d'apprendre a bluffer a son tour les parasites ..



des articles de références a ces expériences notamment
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Grok



Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 200
Date de naissance : 31/12/1975
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 03 Mai 2012, 05:32

J'ai en ma possession une édition de "Démasqué" achetée il y a 8 mois, trouvée assez difficilement d'occasion sur l'internet, mais c'est la deuxième édition révisée datant de 1978.

Je ne regrette pas cet achat, c'est fulgurant, ce bouquin, fulgurant.
Revenir en haut Aller en bas
mercurius



Masculin
Balance Cochon
Nombre de messages : 8
Date de naissance : 05/10/1947
Age : 71
Localisation : poitou charente
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 03 Mai 2012, 18:07

Bonjour
sur quel site avez vous trouvé cet ouvrage ?
je le cherche aussi
Merci si vous aviez un tuyau
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Jeu 03 Mai 2012, 20:49


Bonjour Mercurius,
voir en page 1 de ce sujet , il est proposé en PDF



Vous pouvez télécharger gratuitement "Démasqué" de J. Van Rijckenborgh à cette adresse :
DEMASQUE
Revenir en haut Aller en bas
mercurius



Masculin
Balance Cochon
Nombre de messages : 8
Date de naissance : 05/10/1947
Age : 71
Localisation : poitou charente
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Ven 04 Mai 2012, 09:05

Bonjour Ambre
Merci du renseignement
Nouveau je n'est pas encore bien exploré le site
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Ven 11 Mai 2012, 09:07

Bonjour,
quelques commentaires et mise au point de Michaël suite à son article sur le livre de JVR:


Citation :
Bonjour François,

Merci pour ton commentaire.

En effet cet article de présentation semble susciter quelques agitations dans les esprits. Peut être à raison après tout et pour certaines raisons sans aucun doute. Je comprends parfaitement que l'on soit chamboulé, ce livre m'a chamboulé aussi la première fois que je l'ai lu. Puis, après l'avoir digéré un peu et laisser infuser j'ai pu faire la part des choses et en extraire l'essentiel pour mon propre cheminement.

Le problème a toujours été et surtout à notre époque entre l’appartenance à un groupe (religieux, politiques, spirituels etc…) et la non appartenance à un groupe. Pour avoir navigué dans les groupes et au dehors d’eux je peux dire aujourd’hui que chez les uns comme les autres il y a à balayer devant la porte avant d’émettre une critique. Le problème majeur réside dans l’intention des gens soit de rejoindre un groupe, soit de ne pas en rejoindre un. On retrouve deux cas de figures principaux :

1/ Le spiritualiste dans un groupe :

S’il est là pour les mauvaises raisons, c'est-à-dire, principalement pour trouver un refuge protecteur, une famille de substitution, un papa ou un grand père dans l’image du maître (inversement si le maître est une femme) et être cocooner spirituellement. S’il est dans un groupe ou une école spirituelle pour ces raisons il fait fausse route et tôt ou tard il entrera dans une forme de rejet de tous ce qui n’est pas le groupe, comparant les autres enseignements, réfutant, se battant pour et contre et transformera un enseignement vivant en une dogmatique, l’histoire des religions est assez claire sur ce point, mais les écoles spirituelles aussi ont cette déviance possible. Dans toutes les écoles il y a les chiens de garde de l’enseignement, souvent non désigné par le maître et plutôt s’étant eux-mêmes autoproclamé ainsi plus pour préserver leur propre doudou spirituel rassurant que la valeur même d’un enseignement. Un enseignement véritable n’a pas besoin d’être défendu, débattu, il est à prendre ou à laisser.

2/ Le spiritualiste en dehors d’un groupe :

S’il est en rejette le principe pour de mauvaises raisons, il se comportera de manière assez proche du premier cas, mais à l’inverse, c’est souvent par orgueil spirituel qu’il refuse la rencontre d’un maître, orgueil qu’il masquera d’un manteau d’indépendance spirituelle et citant Krishnamurti toutes les 5 minutes pour justifier son choix, choix qui masque souvent l’angoisse d’être démasqué par un maître authentique. Puis bien entendu il pointera du doigt, voir critiquera les chiens de gardes des écoles et nous voudras voir que cela, réduisant une école ou un groupe à ses élèves débutant immatures. Stratégie nécessaire pour qu’il puisse se maintenir libre comme l’air à jouer au spiritualiste ayant tout lu et tout connu, sauf lui-même.

Il existe en dehors des groupes ou dans les groupes des choses à apprendre, à confronter, des gens médiocres et des personnes de valeur. Et il faut arrêter de taper sur l’un en fonction d’où on se trouve, ce n’est pas constructif. C’est juste une question d’accord avec soi-même et si l’on veut vraiment critiquer que cela puisse réellement apporter une avancer pour tout le monde. Ce qui est rarement le cas, car à mon sens la Vérité ne s’impose pas par la force du débat. Le monde politico-religieux depuis des millénaires nous en offre un triste spectacle, pouvons nous cesser le combat ?

Faire le ménage en nous-mêmes, avoir l’esprit assez plastique pour embrasser toutes les contradictions, tous les points de vu tout en sachant où est sa place et celle de son prochain ?

C’est tout le défi que nous propose ces échanges ici et je vous y invite toutes et tous.

Amitiés,
Michaël. chez Félix

NB:Reconnaissance du Lectorium Rosicrucianum en tant qu'association cultuelle par l'état français depuis Mars 2012!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Mer 07 Nov 2012, 10:42

Citation :


Tuesday, November 06, 2012
Le réchauffement climatique et la Rose-Croix




« Le réchauffement climatique aux USA. Il donne lieu à un rapport catastrophique ; au même moment EXXON mobil (25 milliards de CA) veut minorer l’importance de ce réchauffement. Pour cela elle trouve un scientifique, Patrick Michaels, qu’elle paye pour exprimer partout, partout le fait que seul l’antarctique se réchauffe et que la terre refroidit (livres, interventions télévisuelles, conférences à la demande). Elle rétribue des groupes de lobbying (40), de chercheurs, de médias pour faire pression sur l’opinion. » Chomsky et Compagnie.

Patrick Michaels, climatologue corrompu, ment comme un arracheur de dents. La terre se réchauffe. Mais, contrairement à ce que l'on nous dit, les activités humaines ne seraient pas totalement en cause.

Dans les années 1950, les initiés d'un ordre Rose-Croix répandaient d'étranges rumeurs. Avant la première conférence des Nations Unies sur l'environnement humain (Stockholm, 1972), qui a soulevé pour la première fois la question du changement climatique, ils affirmaient que la terre se réchauffe et l'amplification du phénomène provoquera de plus en plus de cataclysmes. Les rosicruciens précisaient que l'origine du réchauffement ne se situe pas sur terre mais dans l'espace.

Van Rijckenborgh, grand maître de la Rose-Croix d'Or, alerta ses disciples en ces termes :

« Ce qui se déclenchera d'abord, c'est une série de cataclysmes. Comme vous le savez peut-être par notre littérature, il existe ce qu'on appelle la plus haute sphère de chaleur. Elle se trouve au-dessus de l'ionosphère et entoure spécialement le champ de vie terrestre. Cette sphère de la plus intense chaleur correspond au stratum de feu situé sous la croûte terrestre. La conséquence logique des tensions accumulées dans cette sphère d'intense chaleur, c'est que toutes sortes d'explosions se préparent, tremblements de terre et autres calamités du même genre, qui se produiront par la suite. Elles concerneront le monde entier : nulle contrée ne sera préservée et l'aspect du monde s'en trouvera modifié. […]

Tous les peuples de la terre vont vers l'hystérie. Sur le plan psychologique, une intense chaleur s'est développée, toujours plus intense, une chaleur de crise, la chaleur de la fin. […]

L'humanité, surtout durant ces dernières décades, s'est battue à satiété. Elle a ensuite inventé des moyens de destruction si terribles qu'elle-même en est effrayée. Le monde entier frémit à la pensée d'une guerre atomique, car, chacun le sait, le recours à l'énorme puissance des armes nucléaires entraînera son anéantissement.

Mais pensez à ceci : entre-temps l'humanité a tellement délabré l'économie de la nature, et la crise se traduit actuellement par un tel état de tension, que la nature elle-même commence à réagir, tout comme le corps humain se rebelle lui aussi, lorsqu'il subit pendant longtemps un traitement à contre-sens. Le moment de la crise coïncide en ces jours avec la fin de cette période, ce qui est parfaitement compréhensible, vu le rapport indéfectible qui existe entre toutes les lois naturelles. »

Par ailleurs, Van Rijckenborgh révéla l'existence d'un plan visant à établir la dictature mondiale des loges occultistes. Il disait à qui voulait l'entendre :

« On mettra en scène ni plus ni moins que le Grand Retour du Seigneur, tel qu'il est dépeint dans les diverses prophéties apocalyptiques. Cette représentation minutieusement préparée sera accompagnée de phénomènes prodigieux de nature scientifique naturelle. Elle englobera le monde entier, troublant jusqu'à la moindre place. Chacun pourra être témoin et pensera : « Le Seigneur vient dans les nuées du ciel, avec tous ses saints anges ! »

Ensuite une intervention aura lieu dans le système gouvernemental de tous les pays et un gouvernement mondial sera instauré. »

(Jan Van Rijckenborgh, Démasqué, première édition 1956.)
voir la vidéo [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Mer 23 Oct 2013, 22:28

Grok a écrit:
...
"Bouddhanar" est l'un des blogs qui font un travail de communication remarquable.
http://bouddhanar.blogspot.com/

Merci, Bouddhanar !...


...



Le mystères des Rose-Croix


Les adeptes du Nouvel Age sont friands des messages de maîtres spirituels invisibles. Des médiums (channels) sont les porte-parole de ces « Grands Initiés », « Supérieurs Inconnus », « Maîtres Invisibles », « Maîtres Ascensionnés ». Parmi tous ces Maîtres cachés quelque part au Tibet, au pays d’Agartha ou au royaume de Shamballa, figurent des Rose-Croix, les illustres comte de Saint-Germain et Kuthumi. Ce dernier est particulièrement vénéré par les rosicruciens de l’AMORC.

Un commentaire de René Guénon sur la Rose-Croix moderne ne dément pas les critiques d’Alexandra David Neel et de Joël Labruyère reproduites dans les deux derniers articles. Il est toujours utile de rappeler ce que René Guénon pensait de la Rose-Croix. Dans un chapitre de son livre « Le règne de la quantité » consacré à la pseudo-initiation, il écrit :

« Un des meilleurs exemples qu’on puisse donner […], ce sont les nombreuses organisations qui, à l’époque actuelle, s’intitulent « rosicruciennes », et qui, cela va de soi, ne manquent pas d’être en contradiction les unes avec les autres, et même de se combattre plus ou moins ouvertement, tout en se prétendant également représentantes d’une seule et même « tradition ». En fait, on peut donner entièrement raison à chacune d’elles, sans aucune exception, quand elle dénonce ses concurrentes comme illégitimes et frauduleuses ; il n’y eut assurément jamais autant de gens pour se dire « rosicruciens », si ce n’est même « Rose-Croix », que depuis qu’il n’en est plus d’authentiques ! Il est d’ailleurs assez peu dangereux de se faire passer pour la continuation de quelque chose qui appartient entièrement au passé, surtout lorsque les démentis sont d’autant moins à craindre que ce dont il s’agit a toujours été, comme c’est le cas, enveloppé d’une certaine obscurité, si bien que sa fin n’est pas connue plus sûrement que son origine ; et qui donc parmi le public profane et même parmi les « pseudo-initiés », peut savoir ce que fut au juste la tradition qui, pendant une certaine période, se qualifia de rosicrucienne ? »


Dans son livre « Christian Rose-Croix et sa mission », Rudolf Steiner tente de répondre à la question posée par René Guénon.

Au début du XVe siècle apparut en Europe une personnalité, qui avait été initiée à certains mystères en Orient. C’était Christian Rose-Croix.

Quand Christian Rose-Croix termina cette incarnation, il avait initié certaines personnes, dont le nombre ne dépassait guère dix, dans des sujets auxquels lui-même avait été initié, de telle façon que cela fût désormais accessible aux Européens. Cette petite fraternité qui se nomma la fraternité de la Rose-Croix - Fraternitas Rosae Crucis - répandit dans le monde une légende par l’intermédiaire d’une confrérie extérieure plus étendue.

Christian Rose-Croix lui-même avait autrefois expliqué certains secrets au plus profond des mystères des Rose-Croix, secrets que ne pouvaient saisir que ceux qui étaient passés par la préparation nécessaire. Dans la petite fraternité ils n’étaient pas plus de dix; c’étaient les Rose-Croix vraiment initiés. Ce qui avait été enseigné par Christian Rose-Croix ne pouvait pas être communiqué à beaucoup de monde; mais l’enseignement fut alors enveloppé dans une sorte de légende. Depuis sa première création, au début du 15e siècle, cette légende a souvent été in-terprétée dans des confréries. Elle était racontée dans un groupe élargi mais elle était interprétée seulement dans un cercle restreint, pour ceux qui avaient la maturité voulue.

Le contenu de cette légende est le suivant :

Il y eut un temps où l’un des Elohim (hiérarchie créatrice) créa l’être humain qu’il nomma Eve.
L’Eloa (singulier d’Elohim) s’unit à Eve, et Caïn naquit d’Eve (Eve est la « vie »). Alors, un autre dieu, l’Eloha Jahvé (ou Jéhovah) créa Adam.

Adam aussi s’unit à Eve, et de cette union sortit Abel. Nous avons donc en Caïn un fils direct des Dieux et en Abel un fils d’Adam et Eve, un homme terrestre.

La légende se poursuit. Les offrandes qu’Abel adressa au dieu Jahvé plurent à celui-ci. Au contraire, les offrandes de Caïn lui déplurent car Caïn n’avait pas vu le jour sur l’injonction de Jahvé. Il s’ensuivit que Caïn commit le meurtre (symbolique) de son frère. Il effaça Abel. Pour cela il fut exclu de la communion avec Jahvé. Il s’en alla alors dans des contrées lointaines, et devint le fondateur d’une lignée humaine particulière.

Adam s’unit de nouveau à Eve, et Seth vint au monde à la place d’Abel. (C’est la descendance terrestre en tant que masses humaines)

Ainsi prirent naissance deux lignées humaines :

la première, descendant d’Eve et de l’Eloha - la lignée de Caïn; et la seconde descendant des êtres humains qui s’étaient unis sur l’injonction de Jahvé.

De la lignée de Caïn sortirent tous ceux qui ont amené sur terre la création des arts et des sciences, Mathusalem par exemple qui a inventé l’écriture, l’écriture-Tau, et Tubal-Caïn qui enseigna le travail des métaux et du fer. Ainsi apparaît dans cette lignée, descendant directement de l’Eloha, l’humanité qui se développe dans les arts et les sciences.

De cette lignée de Caïn sortit Hiram. Il était le dépositaire de tout ce qui, à travers les diverses générations des fils de Caïn, avait été accumulé en fait de science, d’art et de technique. Hiram était le plus grand architecte que l’on puisse imaginer.

De l’autre lignée, celle de Seth (remplaçant d’Abel), vint Salomon qui se distinguait dans tout ce qui provenait de Jahvé ou Jéhovah. Il était doté de toute la sagesse du monde, de tout ce que peut apporter la sagesse calme, claire, sereine des fils de Jéhovah. C’était une sagesse que l’on peut bien exprimer par des mots qui touchent profondément au coeur de l’homme, une sagesse qui peut élever l’homme mais qui n’a pas la possibilité de saisir directement les objets et de produire quelque chose de tangible de nature technique, artistique ou scientifique. C’était une sagesse qui était un don directement inspiré de Dieu, non pas élaboré par en bas, à partir de la passion humaine, non pas une sagesse qui jaillit de la volonté humaine. Celle-ci se trouvait seulement chez les fils de Caïn, chez ceux qui descendaient directement de l’autre Eloha.

Les fils de Caïn sont les travailleurs courageux et téméraires qui veulent tout accomplir par eux-mêmes. (la lignée du feu céleste)

Un jour, Salomon décida de construire un Temple. Pour cela il fit appel, pour être le maître d’oeuvre, au descendant des fils de Caïn : Hiram.

En ce temps-là, la reine de Saba, Balkis, vint à Jérusalem après avoir entendu parler du sage Salomon. Elle fut, à son arrivée, charmée par la sagesse sublime et claire, par la beauté de Salo-mon.

Celui-ci demanda la main de la reine et l’obtint. Alors, la reine de Saba (elle symbolise l’âme humaine) entendit parler de la construction du temple. Elle voulut donc faire la connaissance du maître d’œuvre, Hiram. Quand elle le vit, elle fut profondément impressionnée et captivée par son seul regard.

Il en résulta alors de la jalousie entre Hiram et le sage Salomon. A partir de là, Salomon aurait bien fait quelque chose pour nuire à Hiram; mais il devait le garder afin que la construction du temple fût achevée. (Hiram, fils de Caïn, connaît seul les secrets de la construction)

Il se passa la chose suivante. Le temple était pratiquement terminé. Une seule chose manquait encore, qui devait être le chef-d’œuvre d’Hiram, la Mer d’Airain. Ce chef-d’oeuvre d’Hiram devait représenter l’océan universel, coulé dans le bronze et était destiné à orner le temple. Tous les mélanges de métaux avaient été préparés par Hiram d’une façon admirable, et tout était prêt pour la fonte. Mais alors, trois compagnons qu’Hiram n’avait pas jugés capables d’être promus Maîtres sur son chantier, se mirent en besogne. Ils s’étaient juré de tirer vengeance et voulurent empêcher la réalisation de la Mer d’Airain. Un ami d’Hiram qui apprit cela, communiqua à Salomon le plan des compagnons afin qu’il pût le déjouer. Mais Salomon, par jalousie pour Hiram, laissa les choses suivre leur cours car il voulait faire échec à Hiram. En conséquence, Hiram dut assister à la façon dont toute la coulée fut détruite parce que les trois compagnons avaient introduit un matériau inadéquat dans la masse.

Il tenta encore d’éteindre le feu qui faisait rage en versant de l’eau mais les choses empirèrent. Comme il était sur le point de douter de la réalisation de l’oeuvre, Tubal Caïn lui-même, un de ses aïeux, lui apparut. Il lui demanda de plonger dans le feu en toute sérénité, car il ne serait pas vulnérable au feu. Hiram le fit et atteignit le centre de la terre. Tubal Caïn le conduisit à Caïn qui était là dans l’état de la divinité originelle.

Hiram fut alors initié au mystère de la création du feu, au secret de la fonte du bronze et à d’autres encore. Il reçut aussi de Tubal Caïn un marteau et un triangle d’or qu’il devait porter au cou. Ensuite il retourna et fut alors en mesure de réaliser la Mer d’Airain, d’effectuer correctement la coulée.

Là-dessus, Hiram obtient la main de la reine de Saba. Mais il est attaqué par surprise par les trois compagnons et tué. Avant de mourir, il réussit à jeter dans un puits le mystérieux triangle d’or. (le secret de la trinité spirituelle de l’être)

Comme on ignore où est passé Hiram, on le cherche. Salomon prend peur et veut découvrir ce qui se passe. Par crainte que les trois compagnons puissent trahir l’antique «Mot du Maître», il en fut adopté un autre. Les premiers mots qui tomberaient de la bouche d’Hiram, quand on le retrouverait, deviendraient le nouveau «Mot de Maîtrise». Quand Hiram fut découvert, il put encore prononcer quelques mots.

Il dit: « Tubal Caïn m’a promis que j’aurai un fils qui aura de nombreux fils, qui peupleront la terre et mèneront à son terme mon oeuvre - la construction du temple (de l’humain divin). Ensuite, il indiqua le lieu où le triangle d’or pouvait être trouvé. On l’apporta là où était la Mer d’Airain et les deux objets sacrés furent gardés dans un lieu particulier du temple: le Saint des Saints.

Ils ne peuvent être trouvés que par ceux qui ont la compréhension de ce que cette légende du temple de Salomon et de son architecte Hiram signifie.

Cette légende représente la destinée des troisième, quatrième et cinquième sous-races de notre cinquième race-racine. Le temple est le temple des confréries initiatiques, c’est-à-dire ce que construit toute l’humanité des quatrième et cinquième sous-races, et le Saint des Saints est le lieu de séjour des confréries secrètes. Celles-ci savent ce que la Mer d’Airain et le triangle d’or signifient.

Nous avons également à faire à deux sortes de types humains : celui qui est représenté par Salomon et qui est dépositaire de la sagesse divine, et la lignée de Caïn, les descendants de Caïn, qui s’y connaissent en matière de feu spirituel et savent le manier. Ce feu n’est pas le feu physique mais le feu qui brûle dans l’espace astral, le feu des instincts, des passions, des désirs. (Lorsqu’il est régénéré, ce feu devient la puissance de l’Esprit Saint, le feu céleste primordial, le véritable feu créateur)

Qui sont donc les fils de Caïn ? Les fils de Caïn sont aussi, dans cette légende, les fils de ces Elohim qui à l’époque de la lune sont restés en dessous de la classe des Elohim. Dans la période de la lune, nous avons à faire avec kama. Ce kama (ou feu de l’impulsion du désir) fut alors pénétré de sagesse.

Il y eut alors deux sortes d’Elohim. Les uns ne restèrent pas dans l’union entre la sa-gesse et le feu; et ils en sortirent. Et quand ils formèrent l’être humain, ils n’étaient plus habités par des passions, de sorte qu’ils le dotèrent d’une sagesse calme, sereine. C’est la véritable religion de Jahvé ou Jé-hovah, une sagesse tout à fait sans passion.

Les autres Elohim, chez lesquels la sagesse était liée au feu de la période de la lune sont ceux qui créèrent les fils de Caïn.

Ainsi nous avons dans les fils de Seth (Abel) les hommes religieux dotés de la sagesse sereine, et dans les fils de Caïn, nous trouvons ceux qui ont l’élément impulsif, qui peuvent s’enflammer et développer de l’enthousiasme pour la sagesse.

Ces deux types humains essaimèrent dans toutes les races, toutes les époques. De la passion des fils de Caïn sont nés tous les arts et toutes les sciences; et du courant d’Abel-Seth est née toute la sagesse et la dévotion sereine, sans enthousiasme.

Ces deux types ont toujours existé et cela s’est poursuivi jusqu’à la quatrième sous-race de notre race-racine. (époque gréco-égyptienne)

Alors advint la fondation du Christianisme. Par ce nouveau courant spirituel, la piété ancienne qui n’était qu’une piété «d’en haut» devint une piété totalement libre de kama. Elle fut plongée dans l’élément qui précisément à travers le Christ vint sur terre. Le Christ n’est pas simplement la sagesse, il est l’Amour incarné : un kama hautement divin qui est en même temps buddhi (sagesse) ; un kama qui s’écoule purement, qui ne veut rien pour soi, mais qui oriente les passions vers l’extérieur, dans un dévouement sans fin, est un kama inversé. Buddhi est kama inversé. Ainsi se prépare au sein du type d’hommes qui sont dévotionnels, parmi les fils de la sagesse, une dévotion supérieure qui maintenant peut aussi être enthousiaste. C’est la dévotion chrétienne. Elle s’est d’abord établie dans la quatrième sous-race de la cinquième race-racine. Mais l’ensemble du courant n’est pas encore en mesure de s’unir avec les fils de Caïn. Ce sont encore des adversaires. C’est que, si le christianisme saisissait trop rapidement tous les êtres, certes il pourrait les remplir d’amour, mais le cœur humain isolé, le cœur de l’individu, ne saurait y prendre part.

Ce ne serait pas une dévotion libre. Ce ne serait pas la naissance du Christ en soi en tant que frère, mais seulement en tant que seigneur. C’est pourquoi les enfants de Caïn doivent œuvrer encore pendant toute la cinquième sous-race. Ils œuvrent à travers leurs initiés (les vrais francs-maçons) et construisent le temple de l’humanité, édifié avec l’art du monde et la science du monde.

Ainsi voyons-nous, pendant la quatrième et la cinquième sous-races l’élément laïque se développer toujours plus et porter toute l’évolution historique du monde sur le plan physique.

Avec l’élément laïque du matérialisme se développe l’élément personnel, l’égoïsme qui conduit à la guerre de tous contre tous.

Que le christianisme soit réellement présent, c’est d’une certaine manière un mystère pour un petit nombre. Mais il travaille à faire naître dans l’humanité pendant les quatrième et cinquième sous-races l’idée que chacun est égal devant Dieu. C’est là un principe chrétien. Mais les hommes ne peuvent le comprendre complètement tant qu’ils sont pris dans le matérialisme et l’égoïsme.

La Révolution française a réalisé la conséquence de l’enseignement chrétien dans le sens temporel. (une inversion dangereuse) L’enseignement spirituel du christianisme : tous les hommes sont égaux devant Dieu, fut transposé par la Révolution française en un enseignement purement temporel : tous sont égaux. L’époque actuelle l’a fait descendre encore plus dans le physique et le social. (« religion des droits de l’homme »)

Avant la Révolution française, apparut chez une dame d’honneur de la reine Marie-Antoinette, Madame d’Adhémar, une personnalité qui prédit toutes les phases importantes de la Révolution, afin de les prévenir. C’était le Comte de Saint-Germain, le même personnage qui, dans une incarnation antérieure, avait fondé l’Ordre des Rose-Croix.

Il soutint alors le point de vue que l’humanité devait être amenée d’une façon harmonieuse de la culture laïque à la vraie culture du christianisme. Les puissances temporelles voulaient au contraire s’emparer de la liberté dans la tourmente, d’une manière matérielle. Certes il prévoyait la Révolution comme conséquence inévitable, mais il avertissait quand même la France à travers son roi. Lui, Christian Rose-Croix, incarné au 18e siècle, en tant que gardien du secret le plus intime de la Mer d’Airain et du triangle d’or sacré, avertissait ainsi: l’humanité doit se développer harmonieusement dans la bonne direction, c’est à dire pour effectuer la remontée vers sa patrie divine.

Mais il voyait bien ce qui allait se passer.

Tel est le cours que l’évolution. L’édification de la civilisation, le grand temple de Salomon, fut bâti. Mais ce qui doit vraiment le couronner doit encore demeurer un mystère. Cela, seul un initié divin peut l’édifier. Cet initié a été incompris, trahi, tué.

Ce mystère ne peut encore être dévoilé. Il demeure le secret de quelques initiés du christianisme. Il est scellé dans la fonte de la Mer d’Airain et dans le triangle sacré. Il n’est autre que le mystère de Christian Rose-Croix, qui avant la naissance du Christ, vécut une incarnation très importante et eut alors une remarquable parole : «Qui sème le vent récolte la tempête». Cela, il l’avait déjà dit jadis, avant que ce ne soit dit par Osée dans la Bible.

Cette parole: «Qui sème le vent récolte la tempête» est la devise des 4e et 5e sous -races de notre race-racine et devait signifier: vous rendrez les hommes libres, l’esprit de vie (Buddhi) lui-même incarné se liera à votre liberté et les hommes seront rendus égaux devant Dieu. Mais l’esprit (le vent représente l’esprit = ruach) deviendra d’abord tempête (guerre de tous contre tous / Armaguedon).

D’abord le christianisme a été celui de la croix et devait se développer dans la sphère purement temporelle, sur le plan physique. A son début, le Christ sur la Croix ne fut pas le véritable symbole du christianisme. Mais quand le christianisme (Rome) se fit de plus en plus politique, le symbole devint alors celui du fils de Dieu crucifié, souffrant sur la croix du corps du monde. Cela a demeuré extérieurement à travers la 4e, puis au long de la 5e sous-race. Le christianisme est donc lié à la civilisation purement matérielle des 4e et 5e sous-races, et pendant ce temps subsiste le vrai christianisme de l’avenir, qui contient les mystères de la Mer d’Airain et du triangle d’or.

Ce christianisme a un autre emblème : non plus le fils de Dieu crucifié, mais la Croix enlacée de roses. Ce sera l’emblème du christianisme de la 6e sous-race, qui connaîtra la Mer d’Airain et le triangle d’or.

Hiram est le représentant des initiés des fils de Caïn des 4e et 5e sous-races. La reine de Saba - toute image féminine, dans le langage ésotérique, signifie l’âme - est l’âme de l’humanité qui doit se déterminer entre la dévotion sereine, mais qui ne conquiert pas la terre, et la sagesse qui s’empare du réel, c’est-à-dire la sagesse liée à la terre par la maîtrise des passions. Elle est la représentation de la véritable âme humaine, qui se place entre Hiram et Salomon, et qui se lie à Hiram au cours des 4e et 5e sous-races alors qu’il construit encore le temple.

La Mer d’Airain est cette fonte qui a lieu quand l’eau est mêlée au bronze de façon adéquate. Les trois compagnons l’altérèrent et la coulée fut détruite. Mais lorsque Tubal Caïn dévoile à Hiram les mystères du feu, celui-ci est en mesure de lier l’eau (dévotion) et le feu (connaissance) de façon appropriée. Et la Mer d’Airain est réalisée.

Voilà ce qu’est le mystère des Rose-Croix. Il vient de ce que l’eau de la calme sagesse se lie au feu astral, le feu de la passion. En cela doit avoir lieu une union «d’airain», qui peut être portée dans les temps ultérieurs où s’y joindra le secret du triangle d’or sacré – unité Corps-Ame-Esprit.
Ce triangle sera le contenu du christianisme rénové de la 6e sous-race de l’avenir. Cela est préparé par les Rose-Croix et ce sera le nouvel enseignement spirituel (de l’ère du Verseau) qui s’insérera dans le christianisme (de l’ère des Poissons).

Alors Christian Rose-Croix n’aura plus besoin d’être le gardien des mystères spirituels, et tout ce qui a provoqué le conflit sur le plan extérieur trouvera la paix et l’unité dans la Mer d’Airain, dans le triangle d’or sacré.

Ce que Christian Rose-Croix, avec la légende du temple, fait pénétrer dans le monde à travers des confréries initiatiques, c’est ce que les Rose-Croix se sont donné comme mission : non pas d’enseigner une dévotion religieuse, mais aussi une science, et cela non seulement pour explorer le monde extérieur, mais aussi les dimensions spirituelles, et préparer ainsi la 6e époque à venir.

« Christian Rose-Croix et sa mission »
Rudolf Steiner / Berlin, 4 novembre 1904
Editions Antroposophiques Romandes

http://bouddhanar.blogspot.hu/2010/07/le-mysteres-des-rose-croix.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le nombre NEUF chez les Rosicruciens   Jeu 16 Jan 2014, 16:11

Citation :
Quand Christian Rose-Croix termina cette incarnation, il avait initié certaines personnes, dont le nombre ne dépassait guère dix, dans des sujets auxquels lui-même avait été initié, de telle façon que cela fût désormais accessible aux Européens. Cette petite fraternité qui se nomma la fraternité de la Rose-Croix - Fraternitas Rosae Crucis - répandit dans le monde une légende par l’intermédiaire d’une confrérie extérieure plus étendue.

Christian Rose-Croix lui-même avait autrefois expliqué certains secrets au plus profond des mystères des Rose-Croix, secrets que ne pouvaient saisir que ceux qui étaient passés par la préparation nécessaire. Dans la petite fraternité ils n’étaient pas plus de dix; c’étaient les Rose-Croix vraiment initiés. Ce qui avait été enseigné par Christian Rose-Croix ne pouvait pas être communiqué à beaucoup de monde; mais l’enseignement fut alors enveloppé dans une sorte de légende. Depuis sa première création, au début du 15e siècle, cette légende a souvent été in-terprétée dans des confréries. Elle était racontée dans un groupe élargi mais elle était interprétée seulement dans un cercle restreint, pour ceux qui avaient la maturité voulue.

Pourquoi cette "limitation" á moins/pas plus de dix et donc á Neuf ?L'homme du neuvième chemin

Citation :
Pourtant et ce, malgré l’omniprésence du chiffre huit dans le carré octal, l'artefact dans sa globalité totalise NEUF. Tout comme cent quarante-quatre et le mot Tükör, miroir se réduisent à neuf [1+4+4 = 9]. Et peut-on nier la propriété réflexive du nombre 9 ?


http://antahkarana.forumzen.com/t393p90-cles-donnant-acces-au-mystere-christique#27032

Teth, neuvième lettre de l'alphabet sémitique, correspondant avec l'Ermite, symbole de la matière primordiale, ou la terre céleste.
Aussi mortier de terre, mélange de chaux, de sable et d'eau.



L'homme du neuvième chemin

"Salut, système entier de l'esprit de l'air

Salut, Souffle qui pénètre toutes choses depuis le ciel jusqu'à la terre, et depuis la terre, sise au creux central du monde, jusqu'aux extrémités de l'abîme.

Salut, Souffle qui entres en moi et te saisis de moi et te sépares de moi, selon la Volonté de Dieu, en bienveillance.

Salut, principe et fin de la nature immobile.

Salut, tourbillon des éléments qui jamais ne vous fatiguez de remplir vos fonctions.

Salut, lumière resplendissante du rayon solaire au service du monde.

Salut, cercle à l'éclat inégal de la lune qui brille la nuit.

Salut, tous les souffles des démons de l'air, salut!

Je t'invoque, toi qui es plus grand que tous, qui as tout créé, qui es né de toi-même, qui vois tout et qui n'es point vu.

Toutes choses te sont soumises, dont aucun des dieux ne peut voir la vraie forme, toi qui, tandis que tu revêts toutes les formes, demeure l'invisible Aion de l'Aion. "

Hermès Tresmégiste




La période pré-chrétienne se trouve loin derrière nous, et cependant l'on rencontre dans la littérature et les enseignements s'y rapportant, des messages qui peuvent encore toucher intensément l'homme moderne.


Ceci démontre que le but de l'âme n'est pas lié à telle ou telle période, et que toute Vérité immortelle et universelle peut atteindre l'homme sous n'importe quelle étiquette que ce soit.


Et c'est bien sûr la signification du mot: Universel, qui se rapporte à l'Omniprésence. Personne ne peut circonscrire ou saisir ce qui est Universel, et lui attribuer un dénominateur. Personne ne peut en être le possesseur - Et personne ne peut s'en parer.


Toute pensée universelle - enseignement et sagesse - évolue dans les sphères où elle trouve un contact.
Et l'âme y prend toujours part, car elle est un Atome de l'Univers - elle porte ainsi en elle l'Universalité, comme étant l'essentiel.


Il y a différents chemins qui ont part à cette universalité:

Un "Chemin", ce n'est pas l'étiquette d'un dogme quelconque - un "Chemin", c'est une orientation de l'âme, un Chemin de recherche de l'âme.


L'Universalité du Créateur se démontre dans la création, au travers des chiffres par exemple; c'est ce que l'on peut rencontrer déjà chez Hermès et Pythagore.


Les nombres sont des concentrations vibratoires; les neuf chiffres fondamentaux représentent les neuf vibrations fondamentales de l'univers.


Neuf types d'hommes correspondent à ces vibrations.


Neuf directions de recherche fondamentale peuvent être connues par l'âme déchue qui doit se maintenir dans ces neuf aspects.


Elle ne pourra comprendre parfaitement et totalement ces neuf aspects que lorsqu'elle aura retrouvé sa Connaissance originelle.


L'homme qui - en tant que porteur-d'âme - doit s'accorder avec elle, recherchera son influence au travers de tel ou tel chemin de recherche.


Telle âme pourra avoir une affinité avec tel aspect des neuf vibrations fondamentales. Tout dépend de son développement intérieur.

L'universalité des chemins des chercheurs, se démontrera dans la tolérance de ceux qui sont en route, et dans leur compréhension mutuelle.


La recherche, c'est une véritable Quête.

Le vagabondage ou l'errance, la curiosité ou la distraction, n'ont absolument rien à voir avec, et sont d'un tout autre niveau.


L'âme est en Quête - l'égo, lui, ne recherche que sa propre satisfaction, quelque chose de différent qu'il pourrait apprécier.


L'égo peut être irrité, il peut se perdre dans l'un ou l'autre aspect de cette nature - l'âme, elle, peut connaître des blessures intenses, la repentance ou l'extase, c'est-à-dire, des émotions spirituelles.


Prenons bien soin de séparer la sentimentalité et les frustrations de l'égo, d'avec les Attouchements de l'âme. Chaque chemin de chercheur est pavé par des attouchements émotionnels, et un tel chemin conduit l'égo au travers d'expériences qui ne sont pas pour lui des fantaisies.

C'est pourquoi le chemin du chercheur est exclusivement destiné aux hommes ayant un égo sain, normal, naturel et harmonieux.


Ils peuvent alors supporter ces expériences intenses.


Ils ne s'arrêtent pas dans ces diverses démonstrations maladives..... qui sont parfois portées aux nues comme étant de soi-disant expériences spirituelles. Non sens que tout cela!


Une âme ne parle jamais ou rarement de ses expériences, tout au plus, elle aura un échange de pensées avec ses semblables. L'égo, lui, a la bouche remplie de ce qui blesse son cœur, ou de ce qui le rend malade ou le perturbe émotionnellement.


L'âme s'en garde bien, car elle discerne parfaitement les démonstrations physico-corporelles des Attouchements de l'âme.


L'égo se trompe - l'âme ne le peut - dans la mesure bien évidemment où elle est vivante. Les erreurs proviennent du fait qu'elle est souvent liée â l'égo lorsqu'elle veut s'exprimer. L'égo interprète alors les messages de l'âme selon sa propre conscience.


C'est la raison pour laquelle un égo maladif et donc handicapé est un frein pour l'âme. Et comment les égos furent-ils et sont-ils encore à ce point handicapés par la faute des divers enseignements, méthodes et autres techniques et suggestions forcées?


L'âme parcourt un Chemin spirituel, et ici, l'égo n'a pas son mot a dire.


Il ne peut qu'entraver l'âme, ou, dans le meilleur des cas, l'accompagner, l'assister jusqu'à un certain point.


L'âme choisit la Connaissance et, ou, l'Amour, comme étant les deux piliers d'une Croissance divine. Ces deux piliers se manifestent dans notre nature ou dans la création, étant ainsi une aide pour l'âme.


Toute âme s'orientera dans un premier temps, vers l'un des deux Piliers, et l'intensité de son orientation sera ainsi dépendante de sa Croissance, de sa Maturité, tout comme sa compréhension et son choix. Tout âme "chuta" jadis par arrogance, et comme réaction à cet état, il y eut des âmes qui éprouvèrent du regret, et il y en eut d'autres qui s'endurcirent.


Mais toutes éprouvèrent et éprouvent encore une émotion commune: La déception - lorsqu'elles virent que "la lumière d'ici-bas n'était pas leur Lumière", la Lumière universelle divine.


En rapport avec cette constatation, on peut lire l'Evangile Gnostique de la Pistis Sophia. De cet Evénement de la première période, nous pouvons reconnaître aujourd'hui encore deux différences fondamentale dans le comportement des âmes: Telle âme réagira à la provocation -
telle autre, réagira à la compréhension.


Celle qui accepte la provocation, est celle qui voit le chemin à travers la Connaissance. Celle qui préfère la compréhension, est celle qui veut suivre l'Amour. Toutes deux sont néanmoins en quête, et toutes deux peuvent avoir une expérience de Dieu.


Toutes deux sont à atteindre à travers l'universalité, et elles réagissent toutes deux à une vibration, une émotion spirituelle.


La première développe le Penser du cœur -


La seconde s'accorde avec son Intuition.


Les neuf Vibrations fondamentales se concrétisent dans cette création en quatre directions positives et quatre directions négatives, qui culminent dans le Neuvième Chemin.


Les 4 chemins positifs connaissent tous un impératif: La possession du Haut Courage, qui se transforme souvent hélas, en arrogance, chez ceux qui parcourent ces chemins.


Les 4 chemins négatifs requièrent tous un aspect de l'Amour, qui quelque fois dégénère en volupté, sous tous ses aspects.


Finalement, le Neuvième Chemin est la coopération de la Connaissance et de l'Amour, et l'Identification avec la Lumière.


Attention: L'Identification, et rien d'autre!


Il n'est absolument pas question ici d'imitation, de compréhension, de dilution avec. Au contraire: le 9 (regardez le chiffre), reste lui-même, car il EST de la Lumière - le Fils de la Lumière, de la Lumière des Lumières, et il s'y plonge, ou bien s'en retire sans changer pour autant; ce n'est plus nécessaire, car: la Lumière EST la Lumière.


Alors l'homme du Neuvième Chemin est un Ermite qui illumine son environnement par la sphère lumineuse qu'il porte, alors que ses pieds ne font qu'effleurer à peine le chaos, la division dans notre sphère de vie.


Un Ermite possède la Connaissance et l'Amour.


Sinon, il ne serait pas ermite.


L'homme du Neuvième Chemin doit pouvoir puiser cette Connaissance en lui-même, et il doit pouvoir exercer tous les aspects de l'Amour.


Pour cela, il doit avoir éprouvé suffisamment d'expériences intérieures.
Comprenez-vous pourquoi il est stupide de se plaindre des expériences intenses?


Une âme qui désire croître - et toute âme désire cette croissance n'est-ce pas? - utilisera toutes ses expériences.


L'égo sait bien pleurer - pas l'âme; elle peut éprouver seulement du chagrin pendant un petit instant.


L'égo sait bien rire - pas l'âme, car elle sourit seulement.


Pleurer et rire sont deux actions qui appartiennent à la guérison physique ou à l'équilibre de l'égo. Ce sont des émotions spontanées, mais pas spirituelles.


L'âme est spirituelle - mais pas l'égo -


L'âme est Re-ligieuse, mais pas l'égo -


L'âme connaît Dieu, mais pas l'égo.


L'égo connaît bien divers reflets et émotions secondaires, mais la Religio originelle, la spiritualité véritable et les Expériences de Dieu lui sont inconnues - et c'est bien logique, car l'égo est un être de la nature, et il réagit de ce fait naturellement, tout du moins, espérons-le!


L'homme du Neuvième Chemin a un égo modeste, équilibré et normal comme serviteur de son âme intérieure.


Il est alors clair que le nombre 9 caractérise soit, la sagesse personnelle de l'égo (celui dont on peut dire qu'il a une "grosse tête", qui est rempli de lui--même) soit alors la Sagesse, la Connaissance de l'âme et l'Anoure de l'âme.


La Sagesse est la coopération de la Connaissance et de l'Amour.


Michel a pu vaincre définitivement le Dragon par sa Connaissance: car il a su où toucher le point faible - et par son Amour: en se sacrifiant pour ses co-créatures. Il est la personnification du noble Neuf.


Les paroles les plus impressionnantes et en même temps les plus lumineuses sont d'Hermès Tresmégiste, parlant de cette Noblesse intérieure qui, selon le caractère et le type de créature, peut se retrouver dans chaque création du haut en bas.


Il disait notamment:

"Chaque créature est ordonnée selon sa possibilité et son désir

d'amour la Lumière. Ceux qui adorent le plus intensément cette

Lumière sont, selon leur nature, les créations les plus nobles."

Si chaque âme faisait tout ce qui était en son pouvoir elle irait à la limite de ses possibilités. Si elle adorait la Lumière selon son pouvoir, elle serait noble selon sa conscience.


Eh bien - la Lumière ou la quantité de Lumière détermine alors l'ordre dans la création. Il y a en tous cas un classement des différents niveaux, mais celuici n'est pas opéré d'après la qualité, mais selon la quantité, car la Lumière EST la Lumière.


Aussi l'effort compte-il: Est-ce que je sacrifie toutes mes forces pour suivre ou faire passer la Lumière?


L'Ermite du Neuvième Chemin est une figure qui se dresse sur la pointe des pieds. Et l'on peut voir là deux significations différentes: Celui qui s'efforce pour se surélever, et celui qui fait preuve de prudence.


Se dresser sur la pointe des pieds pour discerner quelque chose, ou bien pour surpasser et écraser ses prochains.


Ces deux interprétations sont très typiques de cette même image qu'est le 9. Dans la spiritualité, dans la sphère des âmes, il y a différents aspects et nuances, mais tout provient d'une Source.


Un chercheur de Lumière est celui qui est en quête de la Lumière.


Tant qu'il cherche en mettant en œuvre toutes ses possibilités, il ne sera pas inférieure à tel ou tel autre. Il n'y a que l'apathie ou l'insuffisance de réaction à l'impulsion de l'âme qui placera ce chercheur en dehors de l'Ordre - l'Ordre universel, spirituel - l'Ordre du Créateur.


Car il est un fait, que le Créateur ne rejette jamais sa Lumière, mais c'est elle qui s'éloigne. Sentez-vous ici la différence avec les ordres humains, qui, pleins d'arrogance, se placent sur le Trône de Dieu?


L'homme du Neuvième Chemin se promène sur le "tranchant d'une lame", et cela est logique, car son contact avec la terre est réduit au minimum.


L'erreur le touche intensément, mais elle est réparée tout aussi complètement. Chaque chemin possède cette possibilité de régénération de guérison.


Ce besoin de régénération, cette possibilité de récupérer, ne se trouve-t-elle pas aussi dans la nature?


Elle est innée.


La régénération spirituelle s'accomplit au travers de la Repentance et de l'Entendement.


Si l'on est encore l'homme d'un seul aspect - et non pas alors l'homme du neuvième Chemin - on pourra se noyer dans le regret, ou bien ironiser sur la compréhension, mais dans la pratique, rien ne se passera.


Il se peut que vous disiez: "Je voudrais bien rencontrer cet homme du Neuvième Chemin!"


La solution la plus sûre sera de devenir soi-même un tel homme.


Aussi longtemps que l'on aspire à rencontrer l'homme du Neuvième Chemin, il est sûr que cette rencontre n'aura pas lieu. Le fait "d'espérer" ou bien de "rêver" entraîne l'arrêt, l'attente intérieure; et vu que le semblable retrouve toujours le semblable, ce n'est certainement pas ainsi que "s'établira le contact avec l'Ermite du Neuvième Chemin.


Car ici, c'est le Mouvement et l'Attouchement intérieurs qui décident.


Et de plus, chacun se fait maintenant une image d'un 'tel homme!


Et chaque image est différente selon notre entendement et notre intelligence.
Ne sera-t-elle pas déformée ainsi?


L'homme du Neuvième Chemin est latent en nous, aussitôt que nous parcourons le Chemin du Chercheur.


Attention: le Chemin du Chercheur, et non pas l'un des innombrables vagabondages pseudo-spirituels!


Ceci est dit d'une si belle et si simple manière dans le Poème de la Sorcière de Goethe: ...... et le Neuf est Un....... et le Dix n'est Rien.


Le premier chemin est radicalement décisif pour le neuvième.


Le premier chemin est parcouru à la main de la Souvenance, ou de la Liaison avec le Cosmos. C'est le chemin de l'âme cherchante, qui se repent et qui comprend; elle a compris que son erreur l'a placée dans une situation difficile.


Ce premier chemin connaît aussi deux opposés tout comme le neuvième Chemin - deux actions très différentes: Celle du pionnier et celle du sacrifice - Celle du guide et celle du service.


Sur le neuvième Chemin, nous retrouvons ces deux opposés dans la Connaissance et l'Amour, nés des expériences de l'ensemble des chemins précédents.


Si, en tant qu'âme, j'ai mal commencé le premier chemin, je n'arriverais Jamais au Neuvième Chemin; je tomberais toujours avant le huitième, et resterais à errer dans le cercle des sept premiers chemins, parcourant avec entêtement l'un d'entre eux.


Celui qui entre sur le Neuvième chemin, a été préparé à se développer, à se défier des erreurs, à rejeter les revêtements et le pédantisme arrogant.


Il n'y a que ces âmes là qui sont ainsi prêtes à la croissance et avec elles, le personnage extérieur; et il n'y a qu'elles qui cherchent véritablement.


Toutes les autres s'arrêtent dans la répétition qui aboutit dans l'ennui, dans l'obscurité et ainsi, dans le désordre.


Etre désordonné, c'est la suite d'un déracinement.


Toute âme qui tombe en dehors de son Ordre spirituel est déracinée - tout comme les égos devenus anti-naturels sont déracinés aussi, avec toutes les conséquences qui en découlent.


Nous vivons dans le temps du grand déracinement spirituel et naturel.


N'est-il pas logique alors qu'il y ait comme conséquence un énorme chaos? Et qui rétablira l'ordre?
Pour rétablir cet ordre, on se doit de vivre soi-même dans une telle disposition, et à cet effet, l'âme doit s'être retrouvée dans son propre ordre. L'homme du Neuvième chemin - en tant qu'âme renée - se tient fermement en place sur un espace minime.


Il porte la Lumière sans en être déséquilibré pour autant, et il reste lui-même.


Pourquoi pas?


Il a dépassé depuis longtemps déjà le stade de "la honte de soi".


Celui qui se hâte toujours ici et là, entre la modestie et l'arrogance, joue avec lui-même.


Aussitôt que l'on possède un trésor intérieur; on ne veut rien de mieux que le partager. Le problème de la modestie, de la fierté, de la satisfaction de soi ..... n'est plus une question.


Ce sont des émotions égotiques qui ont disparu.


Le Créateur a-t-Il honte de Sa Lumière?


Une fleur a-t-elle honte?


Une pierre précieuse ou toute autre créature naturelle, éprouvent-elles de la honte?


Sont-elles en peine au sujet de leur modestie ou de leur arrogance?


Elles ne les connaissent pas, tout simplement. Elles sont ce qu'elles sont, des créatures naturelles.


Ainsi l'homme du Neuvième chemin est-il simplement une créature spirituelle, Lumière de la Lumière.


Nous sommes tous tellement liés et enchaînés à ces émotions de l'égo, à tous ces complexes de culpabilité ou bien à cette infatuation.


Toutes ces émotions et ces soucis nous enchaînent à un niveau qui témoigne quelque fois d'un aspect: de la recherche, mais qui tout aussi bien, démontrera de temps en temps une dégénérescence de l'être naturel.


Les hommes qui ont pratiqué la Décision du sixième chemin, progressent vers l'équilibre et la pratique. Ils ont derrière eux la préparation et ils sont en train de devenir un "Autre homme", ou bien une âme Renée.


L'un n'excluant pas l'autre. Logiquement, celui qui porte en lui une âme Renée, devient cet Autre homme.


Hermès, le créateur du Tarot hermétique de Memphis, reliait le nombre neuf à l'Ermite. Ce solitaire, cet isolé séparé du monde, mais malgré tout placé dans le monde. Combien de personnes ont-elles interprété et vu cet Ermite comme un reclus, un moine concentré en lui-même par peur du monde? 
L'homme saisit souvent bien trop vite l'image extérieure provenant d'une expérience intérieure.

Un moine peut être un sage - mais cela ne veut pas dire qu'une femme, mère d'une grande famille, ne puisse pas elle aussi avoir cette même sagesse! La sagesse n'arrive pas seulement au travers d'une vie solitaire, isolée dans une grotte, elle peut aussi être expérimentée au milieu de la vie.


Dans le graphisme du chiffre 9, la "queue du 9", qui relie au minimum avec le monde, indique une situation, un état intérieur et spirituel qui concerne l'âme, et non pas l'égo.


Les anciens Egyptiens savaient bien que le Tarot de Memphis était un Chemin de croissance, et non pas une escapade pour l'égo!


L'Ere du Verseau apporte bien sûr le signe typique du Signe: L'imitation de tout ce qui ne peut pas être imité: l'hypocrisie.


Le temps du Verseau veut la renaissance, mais désire en même temps le confort extérieur, la grandiloquence, les démonstrations imposantes et l'illusion.


Nous pouvons clairement voir comment notre époque à sensation est en lutte avec le 8 de la spiritualité pratique, de la vérité et de la justice, et avec le 9 de la sagesse personnelle, la présomption, la "grosse tête", ou bien alors avec la véritable Sagesse.


"On en a assez de la préparation et de la théorie!"


Cela ne veut pas dire pourtant que nous soyons préparés à la pratique et à la sagesse. Nous en avons assez de notre propre répétition; nous en avons assez de tout ce que nous savons déjà - et surtout - nous avons trouvé l'ennui par le fait même que nous n'avons jamais trouvé l'Essentiel; sinon, nous nous trouverions 



Vivants et pleins de maturité dans la pratique du Huitième ou du Neuvième Chemin. Le Huitième Chemin ne cause jamais d'ennui, il procure des expériences tellement intenses qu'il nous pousse en avant, et la croissance de l'âme doit alors se réaliser.

Et tout ce qui croît et se développe apporte toujours des surprises.


C'est le Chemin du: Voici, Je renouvelle toute chose.


Vous connaissez sans doute ces paroles.


C'est le Chemin de la Naissance d'un Autre Homme, qui voit tout avec d'autres yeux, un Homme qui est en train de se renouveler.


Se trouvant sur un tel Chemin, on devient conscient de l'Ermite du Neuvième Chemin qui est en pleine croissance. Et ainsi, on ne se demande plus: "Où le rencontrerais-je?"


Peut-être pense-t-on profondément en soi-même: "Encore un peu de temps, et je le reconnaîtrais, car il arrive déjà de l'autre côté du Jourdain."


Pour tous ceux qui reconnaissent ce symbolisme, chaque mot est ici de trop - Les semblables se comprennent.





http://henkenmialeene.org/fr/livres/lermite_du_neuvieme_chemin/lhomme-du-neuvieme-chemin.html

Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: La Grande Révolution: extraits signifiactaifs   Lun 05 Mai 2014, 23:17

La Grande Révolution

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une grande vague de monstruosité déferle sur l' humanité et n 'épargne rien ni personne et ceux qui essaient de livrer passage à la lumière du Christ et se sont rangés dans la Fraternité de la Lumière n'ont pas une seconde de répit et sont exposés aux attaques les plus violentes. Il est nécessaire de donner une explication de tous ces phénomènes dramatiques. Le mal est le pôle opposé de ce que les hommes appellent « le bien ». Nombreux sont les hommes qui, selon les critères de la conception bourgeoise, sont bons, très bons,excellents, pleins d'humanité et d'amour.

Ce bien serait le vrai bien s'il n'avait pas de pôle opposé. Il existe des hommes — et les auteurs sont de ceux-là — qui contestent que le bien soit le bien absolu, à cause de l'ombre opaque qu'il projette en vertu de l'état dialectique des choses. Le bien, dans ce monde, maintient le mal en état et réciproquement. Par conséquent, si les hommes ne changent pas, s'ils ne s'élèvent pas jusqu'à un tout autre état d'esprit, dépassant de beaucoup les normes de bonté bourgeoises, s'ils n'arrivent pas à une renaissance structurelle et fondamentale, créée dans et par le Christ dans un « vacuum », c'est-à-dire dans un espace spécial de développement maintenu en état par sa Fraternité, et qui est un nouveau champ de vie séparé de ce monde, le monde infernal continuera d'exister dans la mesure où l'individu continuera à « exploiter » sa bonté biologique et primitive.
L'homme qui, dans la révolution spirituelle, ne se révoltera pas lui-même totalement, demeurera avec ceux qui resteront liés à la terre,- en dépit de la bonté, de la gentillesse et de l'amitié qu'il pourra prodiguer. Car l'homme possède une ombre et sustente cette ombre comme il se sustente lui-même.

« Nul n'est bon, pas même un seul ».  
Cette parole du Christ est l'une des plus  des plus vraies qui soient. Ne pensez pas que le temps du développement des choses divines puisse être retardé. Tout arrive à l'heure fixée, et les années qui viennent seront d'une signification historique mondiale. C'est pourquoi chaque lecteur doit se demander:« Lorsque ces choses se manifesteront, dans quel état me trouveront-elles? Toujours entrain de pratiquer la bonté bourgeoise, ou occupé à une conception spirituelle toute nouvelle? ».

Que chacun de vous réalise que tous les hommes sans exception se voient tendre des pièges par l'ennemi ancestral ; car tout homme, attaché corps et âme à la nature dialectique, représente une « assurance-vie » pour un grand nombre de forces infernales. De même que le corps d'un animal est une terre nourricière pour d'innombrables parasites, ainsi l'homme ne fait pas exception à cette règle. Tous les moyens sont bons pour entraver n'importe quel travail spirituel de bonne foi, et un combat aux péripéties angoissantes se livre, qui laisse loin derrière lui la lutte contre la chair et le sang. Notre temps, le temps de la révolte, exige de l'homme qu'il regarde la réalité en face et qu'il l'accepte. Plus que jamais il est temps de citer la parole de Jean-Baptiste : « Rendez droits les chemins du Seigneur ». L'heure a sonné!  


GNOSTIQUES ET ROSE-CROIX

Vous devez être objectif et dépourvu de tout préjugé si vous voulez saisir notre intention, lorsque nous vous parlons des gnostiques et des Rose-Croix car en tout ce qui concerne la Gnose et la Rose-Croix l'humanité occidentale entière fut, au cours des siècles, intentionnellement poussée à des idées erronées. En conséquence de ce procédé perfide, les masses furent privées arbitrairement de tout contact avec l'enseignement Universel pour devenir les victimes abouliques de diverses puissances de ce monde.Tous ceux qui, sous la pression de leurs propres aspirations intérieures, s'efforcent de rétablir les liens avec la vérité universelle sont, au cours de leurs recherches, fortement handicapés par l'obscurcissement de leur conscience, par un préjugé involontaire provenant de leur être sanguin. Tous ceux qui ont cherché le chemin conduisant à la vie supérieure peuvent vous parler des immenses efforts qu'ils durent faire, des difficultés infinies qu'ils eurent à vaincre et des détours innombrables qu'ils durent hélas effectuer pour se libérer de la malédiction du sang, du poison transmis à leur conscience par leurs nombreux ancêtres.C'est pourquoi la perception objective est à vrai dire impossible. C'est pourquoi lorsque chez l'élève débutant les aspirations vers la lumière sont suffisamment profondes, celui-ci reçoit toujours le conseil de renoncer pour quelque temps aux préjugés que son sang lui impose. Les idées qu'il acquiert ainsi sur ces questions le fortifient efficacement dans la lutte qu'il mène contre tout ce que le passé a ancré dans son sang et dans sa conscience. En ce qui concerne les gnostiques, la conception courante est qu'au commencement de notre ère certains groupes d'hommes essayèrent de rattacher des coutumes, rites et dogmes païens aux thèses chrétiennes; d'où une lutte intense menée par la jeune Eglise pour se délivrer de toutes ces souillures ; ce qui fait que depuis quelques siècles le gnosticisme appartient au passé.Vous savez vraisemblablement ce qu'on pense et ce qu'on dit habituellement des Rose-Croix. Officiellement, la Rose-Croix date à peu près des XIII et XIV siècles.
Les Rose-Croix pratiquaient, secrètement dit-on, les sciences naturelles, parce que l'Eglise en avait interdit le libre exercice. Ils étudiaient principalement la chimie, l'astrologie, la médecine, la géologie, la cosmologie et autres sciences apparentées.
La Rose-Croix comportait nettement deux courants, celui de la ligne physique naturelle et celui de la ligne métaphysique naturelle ; un courant culturel et un courant évolutionniste. Les descendants de cette Rose-Croix se retrouvent dans deux races :ceux du courant culturel, dans l'ethnie germanique où prit forme, par exemple, le mouvement anthroposophique, et ceux du courant évolutionniste, spécialement dans l'ethnie anglo-saxonne, dans laquelle se développa, en particulier, le mouvement théosophique. Ces deux groupes s'efforcent de réaliser une libération de l'homme et du monde, dans,par et avec la nature, l'un mettant davantage l'accent sur le facteur culturel et l'autre sur le facteur métaphysique. En conséquence, le premier groupe est à tendance plutôt matérialiste, l'autre à tendance plutôt spirite. Il n'est donc pas étonnant que le spiritisme se soit le plus fortement implanté dans les pays anglo-saxons. On peut, sans minimiser ni exagérer l'importance de l'un ou l'autre de ces mouvements mettre sur le même plan la Rose-Croix historique, l'anthroposophie, la théosophie et tous les mouvements qui leur sont apparentés. Lorsque les adeptes de Steiner, de Besant, de Tingley, de Spencer Lewis ou de Max Heindel se disent rosicruciens, ils en ont parfaitement le droit.

Lorsqu'ils s'accusent mutuellement d'imitation ou de plagiat, ils ont tous parfaitement raison parce que tous proviennent d'une même souche. Cependant nous ne pouvons que déplorer cet état de choses, car il est bien dommage que toutes les fractions de la grenade qui explosa au XIII siècle ne soient pas restées unies. Le développement de l'histoire en eût été tout autre, à bien des points de vue. Pour compléter, nous ajoutons que la franc-maçonnerie telle que le monde la connut pendant ces derniers siècles est également née des mêmes principes.Toutefois, il existe un autre gnosticisme et une autre Rose-Croix et une franc-maçonnerie autre que celle qui vous est bien connue. Si vous faites cette découverte, vous ne pourrez plus jamais confondre la Rose-Croix actuelle, datant d'août 1924, avec les différents mouvements ésotériques connus, qui sont culturels ou métaphysiques selon la nature. Le gnosticisme, la Rose-Croix et la franc-maçonnerie dont nous parlons et que nous essayons d'interpréter, sont trois appellations d'un seul et même courant universel qui n'est ni vieux, ni jeune, qui simplement était, est et sera de toute éternité. Ce courant est dit parfois « gnostique », en raison de son caractère philosophique; parfois « rosicrucien » en raison de son caractère christocentrique ;parfois « maçonnique » en raison de son caractère constructeur et réalisateur.Ce courant, qui émane de la Fraternité Universelle, a pour caractéristique universelle le rejet absolu de tout but physique et métaphysique naturel; il s'appuie sur:- une philosophie de la transfiguration - donc gnostique,- une confession christocentrique ne s'associant d'aucune façon à cette nature - donc rosicrucienne,- un développement méthodique scientifiquement appliqué qui brise ce qui est de cette nature et construit ce qui est de nature divine originelle - donc maçonnique.Cette Fraternité Universelle ne fonde ni groupements ni églises. Elle vivifie de temps à autre des écoles pour aider sur le chemin tous ceux qui sont:- uns dans l'idée - donc gnostiques,- uns dans la confession - donc rosicruciens,- uns dans leurs efforts - donc franc-maçons.Dès que l'idée, la confession et les efforts sont détournés du but par l'élève, la FraternitéUniverselle se détache immédiatement de cet élève. Le maintien d'un tel élève dans l'Ecole ferait du tort à l'œuvre entière, ou constituerait une exploitation si, par exemple,une Ecole conservait un élève en raison de sa situation sociale.Nous désirons encore vous parler d'une signature parfaitement reconnaissable de ce triple travail transfiguristique : il se heurte toujours à l'hostilité de ce monde, provenant principalement de l'Eglise et de courants occultes. L'Etat, lui, ne montra ni ne montre jamais d'hostilité fondamentale. Les élèves de la Fraternité Universelle sont de simples et tranquilles citoyens qui ne se mêlent à aucun mouvement politique, social ou économique, et ne veulent d'aucune manière attirer l'attention sur eux, n'aspirant qu'à être laissés en paix. Ils n'expriment aucun désir concernant ce qui est matériel, si ce n'est de s'en éloigner le plus vite possible.L'hostilité de l'Eglise ne devient dangereuse pour ces élèves que lorsqu'elle peut exercer sa puissance dans l'Etat. L'histoire nous a appris que dans de telles circonstances il existe un danger de mort immédiat pour tous les transfiguristes. Il en est de même lorsque les courants occultes deviennent puissants dans l'Etat. Dans ce cas toute liberté d'expression orale ou écrite, toute liberté de religion est immédiatement abolie, en préalable à tout ce qui suivra. C'est pourquoi il est certain que tout effort et toute idée transfiguristiques sont non seulement un chemin de croix dans le sens libérateur, mais en même temps un chemin de croix sur le plan terrestre. L'élève se conforme en cela également à l'exemple du Christ!

par JVR et Catharose de Petri
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5576
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   Ven 24 Oct 2014, 15:42

à méditer:
Au sujet de l'ENTITÉ-ETINCELLE D'ESPRIT( dans le glossaire du livre "Démasqué":

Cet atome est un dernier vestige rudimentaire de la vie originelle divine. Il représente le centre mathématique du microcosme humain et correspond à peu près au sommet du ventricule droit du coeur. La possession de cet atome-étincelle d'esprit est nécessaire pour commencer et pour activer le processus de la transfiguration. Ceux qui ne possèdent pas cet atome-étincelle d'esprit sont désignés dans la Langue Universelle comme des entités-étincelle-vie, c'est à dire qu'elles sont inaccessibles à la Gnose

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Démasqué , Le livre caché de Jan van Rijckenborgh
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau livre sur Medjugorje
» docteur jekyll et mister hyde les personnalités cachées
» LUCIFER DÉMASQUÉ - JEAN KOSTKA
» [Livre - Cryptozoologie] La Bête du Gévaudan enfin démasquée ? de Pascal Cazottes
» Le Nom Caché de Yéshoua (Jésus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: La Vérité qui fâche-
Sauter vers: