ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Couple et Célibat : la Vérité!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Couple et Célibat : la Vérité!   Jeu 12 Jan 2012, 10:22

Bonjour Steph,
celà fait plusieurs fois en quelques jours qu'on m'envoie le site de Laurent DUREAU pour réflexion et comme Morgane, l'a partagé aussi ici , je te propose ce texte ...

Couple et Célibat : la Vérité!


Posté le 21 décembre 2011 par Laurent
Régulièrement, je reçois des emails me demandant ce qui va se passer lors de l’Ascension pour les couples, les familles, les gosses, les liens parentaux, etc. ainsi que la tristesse de la séparation presque forcée d’avec son futur ex-conjoint…
Alors, pour répondre plus clairement à toutes ces interrogations amenant de nombreuses incompréhensions, sources de frustration et donc de dissonances, je vous propose un petit dessin récapitulatif dont j’ai le secret…
En effet, le processus d’Ascension va entrainer chez chacun une élévation de sa fréquence intérieure, ce qui amènera inéluctablement un décalage de fréquence d’avec son conjoint présent qui, lui, suit sa propre montée vibratoire. Unicité faisant, il est quasiment impossible de tenir une cohérence du couple s’il manque une vision commune typique de la 5D.
Bon, pour éviter de m’étaler dans les détails, je vous propose le dessin ci-dessous qui reprend les 4 dimensions qui nous intéressent tout particulièrement et qui se situent dans 2 Espaces-Temps différents. Il y a celui de la 3D4D et celui de la 5D6D. Dans l’article Calendrier Galactico-Bloguesque, j’ai déjà abordé l’aspect relationnel entre les planètes du système solaire et les dimensions en relation.
J’ai donc repris ce support (qui se lit de la gauche vers la droite), indiquant ainsi dans quelle direction nous allons vers plus d’unité, plus de Lumière et plus de cohérence par rapport à notre véritable identité purement androgyne. Comme vous le savez déjà, l’école de la dualité, l’école de la séparation, l’Espace-Temps 3D4D, a pour but de nous apprendre à devenir maitre de nous-même.
Pour cela, il y a un inspir et ensuite un expir. L’inspir correspond à la partie masculine qui veut se faire vibrationner par la partie féminine; dit autrement, la matière veut sentir la vibration de La Source. Le masculin est donc complètement dans l’aspect “accouplement” avec la vie, l’énergie contenue dans les énergies féminines. Les dimensions 3D et 5D sont donc des zones de “copulation”.
En 3D, ça sera physique tandis qu’en 5D ce sera spirituel. En 3D, on cherchera le meilleur partenaire physique tandis qu’en 5D on cherchera le meilleur partenaire spirituel. Dans le 1er cas, celui de la 3D, l’aspect physique, l’aspect extérieur sera prioritaire ainsi que l’emballage, tandis qu’en 5D, ça sera plus l’aspect fréquentiel, l’aspect vibratoire, l’aspect intérieur qui sera hautement considéré…
Dit autrement, tout ce qui tient à embellir extérieurement un individu (la mode, les fringues, le maquillage, les manières de se dandiner, la voiture, le compte en banque, les diplômes, les origines sociales, raciales, ethniques, la couleur des cheveux, des yeux, le tour de poitrine, la grosseur des fesses, l’âge, les rides et tous les froufrous sexuels) va disparaitre au profit de la beauté intérieure.
En effet, en 3D, on peut replâtrer pour tromper son monde mais en 5D, le replâtrage vibratoire ça n’existe pas. Ce qui sera extérieur sera la parfaite réplique de ce qu’il y aura à l’intérieur. La simplicité et l’acceptation de ce que l’on est véritablement, grâce à la lumière de l’amour authentique, feront que l’inspir de 5D sera un inspir spirituel, un inspir vibratoire, où le sexe deviendra très très secondaire au point que la sexualité elle-même disparaitra, au même titre que la famille…
Après donc l’inspir où on se gave de l’autre, et qui sert de miroir à notre propre avancement, on va expirer, c’est-à-dire que de l’extérieur nous allons nous replier vers l’intérieur. Ainsi à l’inspir, j’emmagasine de l’air dans mes poumons pour me dilater, et ensuite j’expire pour me contracter afin d’expulser ce que je ne veux plus et garder ce qui m’enrichit. J’expulse donc le gaz carbonique (mes déchets) et je conserve l’oxygène qui me nettoie.
L’expir est donc un moment aussi important que l’inspir, mais il vient après l’inspir. Cela correspond donc au moment où l’Âme a besoin d’être seule pour faire le ménage en elle-même. Cela s’appelle le célibat tout simplement. C’est donc une période de repli temporaire qui permet d’être seul face à soi-même pour faire notre ménage intérieur.
Vous vous doutez bien que cet expir se fera précisément lors des périodes d’énergies féminines que sont la 4D et la 6D.
C’est ainsi que vous pouvez voir la respiration que prend notre Soi Supérieur (notre Âme) par rapport aux dimensions afin de reconnecter définitivement avec le Grand SOI qui démarre à partir du Soleil où réside notre Esprit Directeur.
Elle passe donc par 2 Espaces-Temps distincts qui correspondent au moteur de l’Humain et au moteur du Ciel. L’Ascension est comme grimper une échelle vibratoire (et donc dimensionnelle) en passant par des inspirs et expirs successifs.
La période d’inspir correspond à faire venir le feu nourrissant des énergies féminines (l’oxygène en quelque sorte) d’où cette envie de se marier-fusionner avec, tandis que l’expir correspondant au célibat de devenir autonome en intégrant en nous cet oxygène réparateur tout en expurgeant les débris-déchets dus à nos expérimentations passées.
Ce qui est surprenant, c’est de constater que toute personne sur le chemin de l’Ascension se verra automatiquement amenée au célibat. Ce n’est que si, et seulement si, son conjoint actuel partage le même processus d’Ascension (qui est un voyage intérieur strictement personnel) qu’ils pourront rester ensemble pour un délai plus long pouvant aller jusqu’à la mort physique de l’un d’eux dans le meilleur des cas.
En effet, en regardant maintenant ce tableau avec plus d’acuité, vous verrez que la 3D est basée sur le concept pur de la dualité où les énergies féminines sont automatiquement associées à un corps sexué féminin (la femelle) et les énergies masculines à celui du mâle. Je rappelle que la 3D est le règne de l’animal et, si vous regardez bien les animaux autour de vous, ils vivent naturellement leur sexualité car l’objectif premier est la survie de l’espèce.
On comprend donc mieux la notion de famille biologique, d’appartenance mais aussi de dépendance. Sans famille, point de survie possible à long terme. En chutant vibratoirement à ce niveau, l’humain est devenu un préhumain parce qu’il apporta avec lui des souvenirs des dimensions supérieures dont celles de la 5D6D précisément.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C’est normal me direz-vous, puisqu’ il sait intimement qu’il est un androgyne et qu’à ce titre, il aspire à la maitrise totale (le maitre ascensionné de 6D) tout en pouvant vivre-fusionner avec une âme sœur. Sauf que, si sa mémoire inconsciente le lui rappelle, son vécu conscient (son niveau de conscience) lui démontre que les règles de vie que lui inculque la société sont basées sur celle de l’animalité de 3D.
C’est ainsi que nos ancêtres ont été amenés à croire que sans le conjoint, nous ne sommes qu’une moitié et donc inutile, une charge, car incapable de nous reproduire. D’ailleurs, tous les couples qui ne purent avoir d’enfant (sans compter tous ceux d’aujourd’hui) vécurent cela comme une honte, un blasphème à l’encontre de l’humanité.
La 3D est donc basée sur le couple reproducteur en premier lieu. On a donc étendu la saison des amours à 365 jours par an, car au fin fond de nous vibre la corde de l’union permanente avec un double (notre Soi Supérieur) que nous voyons comme séparé de nous et qu’on se plait à nommer Âme-sœur.
Hé oui, l’Âme sœur est une projection de séparation purement 3D basée sur un fond de vérité appartenant à la 5D. Je vous ai déjà dit à plusieurs reprises que nombre de choses écrites dans les enseignements étaient des règles de 5D6D impraticables véritablement en 3D4D.
C’est donc avec la carotte dimensionnelle, la carotte du Paradis, que l’on a asservi le préhumain. On l’a pertinemment envoyé dans l’impasse, dans la croyance qu’un couple marié c’est pour la vie, tout le temps d’une vie physique, alors qu’en 5D6D c’est seulement tout le temps de la résonance mutuelle puisque chacun vit l’icité purement et simplement.
Dit autrement, faites croire que chacun peut devenir milliardaire et payez-le seulement au salaire minimal. Il bossera comme une bête tant qu’il croira qu’il en est capable. Puis quelques décennies plus tard, illusions évanouies, il se rabattra sur une retraite misérable comme il se rabattra sur le conjoint de toujours, par défaut pour ne pas dire par dépit…
Je sais que ce que je dis peut-être dur pour beaucoup d’entre vous, mais à part la fierté de dire que l’on a 50 ans de mariage, pouvez-vous affirmer que vous avez pu vraiment explorer toutes vos capacités d’épanouissement ? Allez, soyez sincère et vous découvrirez combien de fois vous avez étouffé les cris de votre Âme au sein de votre couple afin de correspondre aux critères sociaux de la réussite de 3D…
Mécaniquement, on ne peut toujours être dans l’inspir de la 3D car on ne peut évacuer ce qui nous étouffe, c’est-à-dire toute cette combustion interne due à notre fonctionnement même. Il faut donc obligatoirement se trouver des périodes d’expir, des périodes où vous n’avez plus personne dans les pattes pour, justement, respirer à votre rythme et ainsi refaire le point, vous retrouver en sorte !
La 3D est ce qu’elle est, soit une école de la dualité, mais on n’est pas fait pour y rester en permanence. On doit aussi souffler en allant en 4D, en allant respirer notre propre divinité, en allant seul à la rencontre de nous-même. C’est la raison pour laquelle la philosophie, et indirectement la religion, permet de se retrouver en méditation, les yeux fermés, que ce soit dans un ashram ou une église.
La solitude extérieure n’a pour but que de vous faire rencontrer votre Soi Supérieur, et donc de faire le point où vous en êtes sur votre chemin d’apprentissage. Ce n’est pas une fuite de la 3D, non, c’est un expir salvateur qui vous permettra de mieux inspirer la prochaine bolée d’air.
C’est ainsi qu’un homme découvrira son féminin intérieur, et qu’une femme découvrira encore plus son masculin intérieur. Le célibat n’est donc pas une tare mais une cure, une pause, un repos nécessaire pour un meilleur redémarrage. Faire le point avec soi est aussi nécessaire et vital que d’aller vers les autres et d’affectionner certaines relations plus particulièrement.
La vie est respiration. Sans inspir initial, la vie ne peut être, mais sans expir elle étouffe et se meurt… Ainsi, quand votre corps animal (moteur de la Terre) est prêt à fonctionner (puberté), vous sentez en vous l’impétueux appel du corps qui dit « va caresser une autre carcasse que la tienne et suis tes instincts et tu prendras ton pied ».
Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez prendre du recul par rapport à tout ça et rechercher le divin qui vous habite. Ainsi, chacun selon ses vies antérieures ira plus ou moins vite dans ce processus, mais que penser du curé ou de la nonne qui s’engagent dans la spiritualité sans avoir même commencé à respirer ? Ils vont, pour la majorité, au casse pipe et aux tortures intérieures.
Les hommes qui, par éducation et hormones, sont plus proches de la 3D (ce sont des mâles) ont de sérieux troubles pour gérer leur énergie sexuelle (il faut semer, il faut semer à profusion, il faut se reproduire) et rencontrent de plus grandes difficultés que les femelles qui, elles, doivent choisir, choisir le bon, et ensuite seulement quand elles sont prêtes…
De plus, les dames pouvant porter la vie feront le pas plus facilement vers la 5D puisque, naturellement, elles sont pratiquement à la porte de celle-ci, car par constitution physique, elles sont déjà en 4D. On comprend donc beaucoup mieux ce qui se passe dans le clergé catholique avec les nombreuses dérives sur les enfants de “cœur”, petites brebis pas encore arrivées à maturité physique…
Ainsi, en revenant au tableau, vous découvrirez pourquoi autant de dames étant sur le chemin de l’Ascension se voient vivre toutes seules. Nombre d’entre elles vivent assez mal ce célibat forcé et se mettent martel en tête pour trouver un conjoint. Elles opposent donc une résistance à leur montée vibratoire parce qu’elles pensent encore 3D et que la séparation ce n’est pas bon du tout…
C’est clair que, vu le nombre de mâles peu enclins à vivre leurs énergies féminines, lesdites dames ont du mal à chasser pour, de temps en temps, avoir droit à quelques câlins bienfaiteurs. La respiration est donc souvent difficile pour elles, car elles sont encore dans le principe de la propriété du “c’est mon mec à moi… et seulement pour moi”.
On en arrive donc que, statistiquement, la majorité des dames sur le chemin de l’Ascension ne trouvent pas chaussure à leur pied. Ceci n’est pas une situation catastrophique, et je dirais même bien au contraire. En effet, notre humanité est lourdement enfoncée dans la 3D, c’est-à-dire dans l’énergie masculine et ce qu’il faut qu’elles comprennent, c’est qu’en faisant un véritable travail sur elles-mêmes, elles rétablissent la quantité d’énergie féminine autonome au niveau de la grille cristalline.
Dit autrement, elles sont des Travailleuses de Lumière de 1er plan et elles permettent à 10 contre 1 de rééquilibrer l’androgynie de l’humanité tout simplement. Oui, mesdames, si vous êtes seules, sachez que votre puissance de travail est décuplée, car si vous aviez à gérer un homme vibratoirement encore très 3D vous ne pourriez rayonner autant !!!
Ceci explique pourquoi il y a, numériquement parlant, un nombre très supérieur de dames esseulées que de messieurs sur le chemin de l’Ascension. Et puis, si votre corps (et non votre mental-égo) vous pousse à partager vos énergies avec un mâle, faites-le comme si vous alliez à table prendre une petite collation bienfaitrice et ne vous sentez nullement coupable de cela.
Comprenez qu’en ce moment, nous vivons toutes ces différentes dimensions à des degrés divers et il est tout-à-fait normal de comprendre que, lorsqu’une femme épanouie (c’est-à-dire qui ne se considère plus comme une moitié et qui n’a donc plus de manque et donc de dépendance) rencontre un homme véritable (celui qui vit et exprime ses énergies féminines), la relation devient saine car chacun garde son intégrité véritable.
Il n’y a plus de compromis (et donc d’étouffement de nos voix intérieures) et cela permet de construire des couples nettement plus durables dans le temps parce qu’aucun ne manque à l’autre et qu’aucun ne vient vider le garde-manger de l’autre. Ils ne font que partager ce qu’ils sont avec respect, joie et simplicité.
Il est donc possible de vivre en couple dans un monde de 3D4D en vivant selon les préceptes de la 5D6D. On peut ainsi aussi comprendre que selon l’état de liberté et de vérité que s’est donné un couple de 3D, vivre selon des critères de frères et de sœurs (notion vécue en 5D6D) est beaucoup plus propice à un partage durable.
Vous comprendrez que la maturité acquise dans vos “vies antérieures” associée à des rencontres karmiques planifiées fait qu’il ne faut pas prendre les couples d’exception comme une généralité. Soyez donc conscient que ce n’est qu’en étant en connexion avec votre Soi Supérieur que vous saurez la vraie vérité sur l’expérience que vous aurez à vivre et que le conjoint idéal ne sera pas forcément idéal selon les règles de 3D.
Si vous pensez qu’il faut qu’il soit beau, riche, intelligent, bien foutu et une bête de sexe, vous aurez sûrement de gros déboires, car même si vous y succombez et que vous trouvez la perle rare, il y a de fortes chances qu’il vous évacue pour cause d’ennui profond. En effet, c’est la vibration intérieure qui compte pour former les meilleurs tandems dans l’adversité de la dualité, et non les trucs extérieurs.
En clair, si un bipède (qu’il soit homme ou femme) vous fait résonner à mort, courez de toutes vos jambes pour le rencontrer et savoir de quoi il en retourne exactement. C’est souvent ainsi que nous pouvons nous reconnecter à des personnes qui nous étaient chères dans nos vies antérieures.
La joie, ou un espèce de parfum d’ailleurs, vous envahira et vous vous sentirez léger ou légère. C’est alors que si “un plus si affinité” se fait sentir lourdement, soyez fluide dans votre comportement et oubliez spontanément toutes vos règles socialo-étriquées du mental-égo. Vivez l’instant présent, vivez l’icité en tout simplicité et transparence et vous verrez des miracles se réaliser.
La Source et l’UN savent que la respiration est nécessaire à chacun de nous, alors comprenez que si vous êtes en célibat, un conjoint vous attend, et que si vous êtes en couple basé sur des principes de 3D, il y a de fortes chances pour un célibat. Dans les deux cas, c’est l’espoir de continuer sur votre chemin d’évolution.
La séparation, et donc le célibat (la 4D), c’est pour vous donner un bol d’air (un peu comme le chômage où vous êtes payé sans avoir besoin de travailler) en expirant les déchets et toxiques accumulés dans vos différents corps. On détoxique en sorte afin de se reconnecter à soi-même, à son Soi Supérieur, ce qui met à mal forcément notre personnalité et mental-égo pas vraiment fier de ça…
Et puis, automatiquement, cela entrainera une inspiration très rafraichissante et vivifiante (la 5D) qui vous donnera la sensation d’un allègement tout en vous permettant de retrouver un miroir qui vous sourira de toutes ses dents, de tout son cœur, et surtout de toute sa générosité d’être avec quelqu’un aussi merveilleux que vous.
C’est alors que vous saurez que la traversée du désert, cette solitude apparente, n’était que l’éclatement d’une illusion tenace de la 3D avec ses conceptions que vous n’étiez qu’une moitié, qu’un manque permanent sur patte incapable de vivre sa propre dimension d’ange incarné.
Recoudre nos morceaux intérieurs, c’est tout simplement retrouver notre Unité intérieure. Cela faisant, on ne peut que découvrir la perfection des jeux de rôle de chacun et c’est alors qu’en paix nous pouvons apporter notre touche personnelle à cet orchestre magistral qu’est l’humanité…
Laurent DUREAU
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Morgane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 141
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Jeu 12 Jan 2012, 12:14

Excellente idée de publier ici, le texte de Laurent Dureau sur le couple et le célibat, qui donne un nouvel éclairage sur la compatibilité entre la vie de couple et la recherche spirituelle.
A voir le nombre de femmes célibataires qui lui ont laissé des commentaires sur son site, il a du taper juste !

C'est réconfortant de lire qu'il y a une bonne raison à ce célibat qui dure, qui dure. On s'en doutait un peu, mais la pression sociale est si forte que l'on finit par se demander si on est anormal, inapte à l'amour, repoussant et autres complexes. En comparant la facilité avec laquelle d'autres femmes se mettent en couple et construisent une famille sans avoir rencontré beaucoup de monde, par rapport à moi qui rencontre des gens à la pelle et qui n'ai toujours pas trouvé un homme sur la même longueur d'ondes que moi et LIBRE, il était évident qu'il ne s'agissait pas seulement de le vouloir, de sortir ou pas, d'être trop difficile ...

La plupart des femmes qui écrivent s'éveillent après avoir eu un premier mariage et des enfants, se retrouvent célibataires alors qu'elles ont déjà vécu une vie traditionnelle, avec des enfants déjà plus ou moins grands. Quand on reste seule sans enfants à la trentaine, c'est encore plus mal perçu en société, comme si on était des ratées alors qu'au contraire, on est plus évoluées que les autres !

De toute façon, les symptômes bien connus d'ascension qui nous frappent à intervalles réguliers nous rendent inaptes à la vie de mère de famille : horaire de malade (boulot + ménage + s'occuper des enfants, aucun loisir, heures de sommeil rabotées), pas d'amour, que des corvées et du stress, se dépêcher tout le temps ... Malgré la soi-disante égalité des sexes, c'est toujours la femme qui doit tout faire, même si elle travaille, elle est "l'âme de la maison" (ben voyons !!!). Je me dis que la vie serait peut-être plus belle à deux et en même temps je sais que ce style de vie ne me convient absolument pas !

En résumé, Laurent Dureau nous dit de ne pas cogiter sur le célibat, la vie s'arrange pour (ne pas) nous donner ce qu'il (ne) nous faut (pas) en ce moment. C'est plus ou moins facile à assumer selon les jours, vivement le changement tant attendu !!!
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 17:46

Bonjour,


c'est de la bouillie dialectique.


Quelques points essentiels:


Citation :
où le sexe deviendra très très secondaire au point que la sexualité elle-même disparaitra

Propagande typique de la doctrine régressive.

La sexualité n'est pas à exclure, mais à intégrer. Le problème sexuel humain n'est pas la sexualité, mais le refoulement de la sexualité, qui comme tout refoulement de la Nature de l'Etre, engendre une addiction compensatoire.

La dynamique du Couple Sacré EST sexuelle.


Citation :
C’est ainsi que nos ancêtres ont été amenés à croire que sans le conjoint, nous ne sommes qu’une moitié et donc inutile, une charge, car incapable de nous reproduire.


Au contraire, c'est parce que la Personne humaine est mystifiée par l'artifice du double narcissique, qu'elle se croit entière, et donc, dans le refoulement de la sexuation, est compensatoirement soumise à la pulsion sexuelle.

Paradoxalement, c'est lorsque la Personne humaine se SAIT incomplète, dans la reconnaissance de la complémentarité sexuée, qu'elle se libère de l'addiction sexuelle.

Le problème n'est donc pas que les Personnes humaines se croient incomplètes, mais au contraire, qu'elles ne se perçoivent pas assez comme incomplètes, et sont donc livrées à un état d'addiction à l'incomplétude.

C'est une subtilité dialectique fondamentale.


Citation :
Ce qui est surprenant, c’est de constater que toute personne sur le chemin de l’Ascension se verra automatiquement amenée au célibat. Ce n’est que si, et seulement si, son conjoint actuel partage le même processus d’Ascension (qui est un voyage intérieur strictement personnel) qu’ils pourront rester ensemble pour un délai plus long pouvant aller jusqu’à la mort physique de l’un d’eux dans le meilleur des cas.


Non, le célibat est dialectiquement fondamental et incontournable, quelle que soit la configuration des couples narcissiques dans la dualité.

Simplement parce que le Couple Sacré est un couple de célbataires: c'est un paradoxe dialectique.

Le Couple Sacré sonne la stricte terminaison de toute confusion, de toute intrusion dans les cycles vitaux de la Personne de l'autre sexe. Ce qui signifie aussi le célibat technique: on ne vit pas ensemble, pour mieux pouvoir se Rencontrer, sans interférences symbiotiques.


La sexualité y devient donc naturelle, non intrusive, non symbiotique.


Citation :
car au fin fond de nous vibre la corde de l’union permanente avec un double (notre Soi Supérieur) que nous voyons comme séparé de nous et qu’on se plait à nommer Âme-sœur.

Adultération spiritualiste classique.

Le Lien intérieur passe par le Soi, mais cible effectivement la Flamme Jumelle, la polarité complémentaire, sans laquelle la Rencontre du Soi dans le Soi n'est pas dialectiquement possible.

Citation :
Hé oui, l’Âme sœur est une projection de séparation purement 3D

Loin d'être une "projection purement 3D", le Principe des Flammes Jumelles, ou polarités complémentairement sexuées, est la seule façon de permettre au Soi conjugal de naître à lui-même.

La phrase citée est donc purement et simplement une négation de la réalité du Couple Sacré, et donc une négation de la dialectique elle-même.




En résumé, cette citation est un ensemble d'adultérations dialectiques subtiles, et donc mystificatrices. Elles reflètent certainement, au moins, une absence de vécu de la réalité dialectique.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 18:01

En outre, les schémas ne prennent pas en compte la réalité du cycle dialectique, et par exemple, l'affirmation originelle du Saint Esprit comme Gardien de la phase identitaire n'est pas représentée. Donc les rouages de l'enjeu dialectique ne sont pas compris.

De plus, l'expression Femme androgyne, Homme androgyne en "5D", exprime l'idée d'une régression de la différenciation sexuée, alors que l'évolution se fait par augmentation de la différenciation sexuée des Personnes humaines, jusqu'à la proportionnalité dialectique 2/3-1/3.

Ce qui se modifie, c'est l'expression apparente du sexe, qui compensait par exacerbation une trop faible différenciation au départ, et perd cette exacerbation à mesure que la différenciation effective s'accuse.

Nuanes dialectiques...


En outre, il n'y a rien de plus que le Couple Spirituel, qui est le Couple Sacré, car le Soi, le Soleil central, est déjà en son Sein. Mettre une étape de plus avec un Homme et une Femme "en Unité" est donc redondant, et peut faire penser à l'expression d'un clivage, donc d'une régression.

Dans le Couple Sacré, l'unité du Soi préside car la binarité du Couple Sacré est affirmée. Il n'y a rien besoin de plus.

Subtilités...



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 20:16

L'Oiseau mental m'apporte encore des précisions.


On peut trouver dans les schémas proposés des indices clairs d'une approche régressive:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En effet, la suite des schémas semble indiquer que l'Homme d'une part, et la Femme d'autre part, peuvent séparémant personnifier l'intégralité du Corps christique unifié, ce qui est de façon évidente lié à la mystification du double narcissique, et à l'expérience unipersonnelle illusoire de la totalité.

Or, ces schémas envisagent toujours le cercle complet du Soi pour envisager les polarités sexuées, qui de ce fait ne sont plus aussi sexuées qu'il n'y paraît. Et au final, il semble même que chaque polarité ait intégré isolément le Corps unifié du Soi!

Cette approche donc, au lieu de démystifier l'artifice narcissique du double, se fonde sur cet artifice pour dénaturer les polarités sexuées, et prôner leur confusion relative, tout en faisant croire à une optique déconfusionnante, ce qui est erroné.

De cela découle le fait qu'un certain nombre d'assertions de ce texte peuvent sembler justes, alors qu'en fait elles ne le sont pas car elles se fondent sur l'artifice du double narcissique, non démystifié.

Au final, on retrouve logiquement dans ce contexte la grande adultération spiritualiste classique, qui est de nier la complémentarité sexuée, et de dire que la relation humaine sexuée, jusque dans l'"Ame soeur", n'est qu'une projection de la relation à Soi (qui ne peut dans ce cas qu'être dépolarisée en fait, et donc régressive).

Or, la réalité du Soi est d'abord conjugale, et c'est dans la reconnaissance intégrale de l'Autre dans la différenciation (la polarisation, donc la sexuation) que cette réalité est promulguée.

Cette relation polaire n'est donc pas du tout une simple projection dualiste de la réalité du Soi, car cette réalité est celle d'un androgyne unifié ET/CAR DIFFERENCIE.

Au contraire, la dualité provient de la confusion des instances polaires, relativistes du Soi, confusion car ces instances relativistes ne sont pas assez relativistes, justement, et ne se Rencontrent donc pas parfaitement dans et à travers le Soi (DIA LEGEIN).

Il est donc important de comprendre que le Corps christique unifié est certes accessible égalitairement aux les 2 polarités relativistes du Soi, MAIS si et seulement si ces deux instances sexuées n'ont plus de confusion entre elles. De ce fait, on ne peut pas les représenter isolément comme si elles englobaient chacune personnellement le Corps unifié.

Sinon, cela relèverait de l'artifice du double narcissique, qui risque de provoquer une inflation narcissique mégalo de la bulle psychologique unipersonnelle, jusqu'à l'explosion et l'effondrement, de par la négation de l'altérité dans l'expérience illusoire du "Tout".


Amitié,

steph


EDIT: chaque polarité sexuée humaine est donc strictement 1 corpuscule et 1 onde associée. Et la Rencontre des deux polarités produit l'expérience du Corps unifié, qui n'est attaché ni à l'une, ni à l'autre, ni aux deux isolément l'une de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 20:58

Et donc, in fine, représenter les polarités isolément, chacune comme si elle intégrait la totalité du Corps unifié... ne fait que reléter et prôner une psychose intégrale où chaque polarité humaine s'est perdue dans sa propre bulle psychologique personnelle, dont l'inflation se substitue à la globalité du Corps unifié comme Rencontre du Couple Sacré, dans la négation complète de l'Autre.

Le Soi est considéré comme unipersonnel non polarisé, ce qui est bien la grande illusion mégalo!

En fait, il faut considérer que les derniers schémas à droite ("6D") sont existentiellement impossibles: il n'est pas possible à une seule polarité humaine d'incarner la totalité du Soi, tout en restant polarisée (décalée): la tension existentielle, inexorablement, va provoquer une centralisation de la polarité dans ce cas, et donc dissoudre la polarisation (= régression vers l'indifférenciation).

Ce n'est que par l'illusion du double narcissique que les polarités humaines expérimentent le libre-arbitre de la dualité, qui leur fait croire qu'elles peuvent isolément représenter l'intégralité du Corps unifié, alors que ce n'est qu'un artifice.



Amitié,

steph




Dernière édition par Sphinx le Ven 13 Jan 2012, 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grok



Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 206
Date de naissance : 31/12/1975
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 21:03

Que la sexualité disparaisse implique-t'il forcément qu'elle soit refoulée ?...
Dans certains cas, certainement oui ; cela entraine-t'il que ce soit une généralité à jamais incontournable ?... Qui pourrait affirmer cela ?...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 21:17

Et bien, la cohérence dialectique permet de comprendre que l'addiction sexuée est ce qui façonne la sexualité que nous éprouvons dans la dualité. Cette sexualité addictive est donc le résultat d'un refoulement: le refoulement de la complémentarité sexuée.

Parvenir à un point où la sexualité n'existerait plus, représenterait, toujours dialectiquement, un second refoulement: un refoulement du refoulement.

Situation qui ne permet plus alors d'intégrer la composante naturelle refoulée, car le refoulement a été lui-même barricadé en conscience, derrière une seconde couche.

Technqiuement, on peut dire que lorsque la conscience refoule un refoulement, c'est qu'elle s'identifie elle-même au refoulement, et ne possède alors plus aucun recul possible pour évoluer vers l'intégration.

J'ai expérimenté un début de dynamique Sacrée, à distance, avec une Personne féminine, et je peux donc dire en connaissance de cause que cette expérience était sexuelle, mais totalement décontaminée, narcissiquement parlant.

J'ai donc pu apprécier expérimentalement le pivot narcissique fondamental que constitue la sexualité, lorsqu'elle n'est plus attachée narcissiquement par le refoulement.

La sexualité est en fait ce qui est à intégrer par l'Etre nouveau, afin de s'émanciper (intégration de la cause-en-soi). C'est l'intégration, par l'Etre, de la problématique fonctionnelle, sans laquelle la Vie ne peut pas être éprouvée véritablement. C'est donc l'aspect le plus crucial, et le plus délicat, forcément.

Et de ce fait, plusieurs approches se sont développées autour du problème de l'addiction sexuelle. Une de ces approches est de supprimer la sexualité, afin de résoudre le problème. C'est une approche régressive, car elle veut nier une seconde fois un aspect qui est addictif, car il provient déjà d'une négation (immature).

Or, si la première négation est normale, dans le chef de l'immaturité de l'Etre nouveau, une seconde négation devient véritablement pathologique, selon la référence dialectique, et correspond à une tendance à la régression (vers l'indifférenciation).


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 21:27



On peut dire que si l'addiction sexuelle est une négation d'autrui, car elle est le résultat d'un refoulement de la complémentarité dans la différence, le refoulement complet de la sexualité (pour ce prétexte de l'addiction) revient à détruire la Vie à cause d'un refoulement de la Vie.

Alors que la logique vitale voudrait qu'on intègre la Vie en mettant fin au refoulement, donc en réintégrant le refoulement, et non pas en le refoulant une seconde fois!

La Nature de l'Etre est d'éprouver une dynamique vitale fondée sur le pivot dialectique de la sexuation, car différence et complémentarité orchestrent ensemble la tension vitale.

Et donc seule l'intégration de la sexualité permet d'intégrer la tension vitale.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Grok



Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 206
Date de naissance : 31/12/1975
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 21:33

D'accord, Sphinx, je crois comprendre que tu estimerais que la sexualité ne pourrait disparaitre d'elle même, sans effort de volonté, autrement dit sans refoulement, chez l'être humain. Ce postulat serait un axiome, indémontrable, "à prendre ou à laisser".
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 22:08

C'est-à-dire que l'addiction à la sexualité disparaît naturellement d'elle-même à partir du moment où la conscience de la complémentarité sexuée est affirmée (dans la réintégration du refoulement originel).

Mais alors, elle est remplacée par la dynamique sexuelle Sacrée, naturelle et spontanée, sans addiction narcissique.

Il est donc vain de vouloir échapper à l'addiction sexuelle tant qu'on n'a pas adhéré à la réalité vitale du Couple Sacré.


Par contre, si la sexualité disparaît effectivement, soit qu'elle est manifestement réprimée, pour quelque raison fallacieuse y compris "spirituelle", soit qu'elle s'étiole progressivement sous l'effet de la morbidité dans la dualité, dans tous les cas il s'agit d'une forme de refoulement du refoulement, quelle que soit sa forme.


Il faut bien comprendre que la Rencontre incarnée du Couple Sacré n'est pas du tout hasardeuse: il y a un rendez-vous fixé dès le départ, et il ne faut pas le manquer.

Une seule occasion, et il faut "transformer l'essai" au bon moment. Si on dépasse l'occasion, ou si l'on ne s'est pas même préparé à cette occasion avant de s'incarner, inévitablement, c'est la morbidité qui l'emportera, et qui finira probablement par refouler le refoulement, sous une forme ou une autre.


Maintenant, tout ceci n'est pas un postulat à prendre "as is", ou à laisser. Il suffit de comprendre que la Vie se fonde naturellement sur une tension vitale, et que de la capacité à intégrer cette tension, dépend donc l'expérience de la Vie, plus ou moins complète et véritable, et que l'intégration d'une tension réclame logiquement la constitution d'un appui (similitude) sur lequel repose une contradiction (différence). Similitude+différence = complémentarité différenciée = sexuation

Thèse + Antithèse = Synthèse

La dialectique est une Connaissance de la sexuation, donc de la dynamique vitale, donc de la Nature de l'Etre qui s'est reconnu dans cette dynamique vitale.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 22:35

En somme, de ce qui précède, on peut facilement comprendre qu'une addiction est le résultat d'une partie de tension vitale non prise en charge par la conscience, et donc refoulée.

Afin que l'Etre immature conserve malgré tout son intégrité, malgré le fait qu'il soit désintégré par le refoulement, cette partie de tension non prise en charge par la conscience sera alors imposée à la conscience, donc sous forme addictive.

On comprend alors l'importance de ne pas refouler un refoulement, car l'addiction reste malgré tout l'accès privillégié pour la réintégration de la composante qu'elle "protège".

Lorsque toute la tension vitale est prise en charge en conscience, et ce forcément par une sexuation intégrale, il n'y a plus d'addictions.


Amitié,

steph


NB: la dialectique existentielle sous l'angle de l'addiction est fort bien exprimée par le film "Requiem for a Dream".
Revenir en haut Aller en bas
Les phénix



Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 24/06/1979
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Ven 13 Jan 2012, 23:27

Bonsoir.

Dans l’article "l’Eternel Présent de nos Vies Antérieures", le même auteur que "Couple et Célibat : la Vérité", Laurent Dureau affirme entre autres :

« Ici et maintenant, en ce monde, d’autres vous-mêmes sont incarnés puisque votre Esprit Directeur (dédié à cet Espace-Temps) peut s’incarner en 8 personnes différentes. »

(Voir les articles sur 5d6d.fr, le cas échéant.)

Il est donc convaincu que d’autres aspects de nous-mêmes sont incarnés en même temps : Nous-même + 7 autres aspects.

xx

J’ai moi-même aussi longtemps cru que des aspects de « mes vies antérieures » étaient incarnés en même temps dans cette vie présente !
Un peu comme si des aspects de la constellation de ma conscience B spéculative et des aspects de la constellation de ma conscience C contre spéculative ayant évolué d’incarnations en incarnations au cours du temps apparent étaient disséminés sur toute la planète en même temps que moi-même ("l’esprit directeur"D en voie d'Emancipation) qui écrit ces lignes en cette vie présente.

J’espère être clair et compréhensible dans mon témoignage et aimerai que la dialectique apporte un éclairage tranchant par ton intermédiaire cher Sphinx vis-à-vis de cette croyance à priori fort douteuse…

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Sam 14 Jan 2012, 01:34


Je vais y méditer, et je t'apporterai la réponse que l'oiseau me donnera...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Sam 14 Jan 2012, 17:11

Bonsoir Les Phénix,


la réalité personnelle est le fondement essentiel de la spiritualité, et donc de l'Existence. Elle se décline selon deux aspects, l'un synthétique, où il est question de Personnes collectives, l'autre polaire, où il est question de Personnes sexuées, donc humaines (relativistes).

La réalité de la Personne humaine repose elle, sur deux aspects fondamentaux, qui sont son individuation d'une part, et son intégration collective d'autre part: sans l'un de ces aspects, ou si l'un des deux est trop déforcé ou esxacerbé, la Personne humaine n'est pas stabilisée dans sa réalité personnelle.

Le problème de la dualité, qui concerne la (pseudo-)vie de la bulle psychologique, est qu'elle favorise une fausse individuation, qui au lieu de s'ouvrir à la réalité collective, se clive en formant ce qu'on appelle l'individualisme, qui est l'expression d'une personnalité artificielle, donc d'une fausse individuation.

La Personne humaine n'est donc jamais aussi réellement individuée que lorsqu'elle adhère en conscience à sa réalité collective.

Autrement dit, en regard de son individuation, la Personne humaine participe naturellement à une/des Personne(s) collective(s), synthétique(s), dont la première et la plus fondamentale est obligatoirement la Personne conjugale du Couple Sacré.


Au-delà de la Personne conjugale du Couple Sacré, on trouve en seconde ligne le groupe harmonique "local" qui exprime la réalité des Ames Soeurs, et dont le nombre est certainement 8: à savoir une Ame Soeur par chakra principal, plus le Couple concerné lui-même.

En somme, la Flamme Jumelle intervient en 8ème "position", comme synthèse à l'octave absolue des 7 Ames Soeurs. Et cela implique donc 8 Couples Sacrés qui forment une Personne collective: la Personne du groupe harmonique "local".

Donc...


Ce n'est pas tant que nous ayons, en tant que Personnes humaines, d'autres nous-mêmes qui traînent à droite et à gauche, mais que nous sommes identitairement reliés à un groupe de Couples Sacrés avec lesquels nous formons une Personne synthétique, collective, en second rang après la Personne conjugale.

On peut donc parler d'identités primaires, secondaires, en fonction du "rang" de la Personne collective envisagée, mais l'identité primaire du Couple Sacré reste toujours prépondérante, car elle est la base de toute collectivisation de "rang" supérieur.

Donc, non, il n'y a pas véritablement d'autres nous-mêmes, car tout Couple Sacré possède une déclinaison identitaire unique, même si des aspects secondaires de cette identité peuvent en être partagés avec d'autres Couples Sacrés, selon le "rang" de la Personne collective considérée.


La réponse à cette problématique n'est donc pas simpliste. Oui, nous partageons des niveaux identitaires avec d'autres, et même avec toutes et tous si on envisage LA Personne de tout le collectif de conscience. Mais pourtant, il y a toujours en premier rang une différence identitaire caractéristique de la Personne conjugale, et qui détermine des incarnations humaines spécifiques, individuelles, même si elles reflètent encore de la confusion, de l'amalgame causal avec le collectif.


Psychanalytiquement, l'individuation est en somme le processus cathartique par lequel passe une Personne humaine pour aboutir à une meilleure affirmation de sa réalité personnelle, au-delà de l'illusion individualiste, et donc en s'ouvrant à la réalité collective, MAIS sans y perdre, au contraire, la moindre spécificité identitaire personnelle.

La Personne humaine est l'assise fondamentale de la spiritualité, et donc de la réalité de l'Etre, et de la faculté de Rencontre.

Car il n'y a pas de réalité collective sans réalité conjugale, et il n'y a pas de réalité conjugale sans réalité personnelle humaine.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Sam 14 Jan 2012, 17:50

Oui il n'y a qu'un seul Les phénix !

Tu es ici et pas ailleurs.

;-)
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Sam 14 Jan 2012, 18:20


En effet, Benoît!


La vraie spiritualité favorise toujours l'intégration de la Personne humaine, et non pas sa désintégration.

Mais comme ce n'est pas simpliste, si c'est mal compris/expliqué, ça peut déboucher sur une désintégration de la Personne.

Ecrire sur la multiplicité identitaire sans réflexion approfondie implique une grande responsabilité à cet égard.


Donc, en résumé, parce que l'identité d'un Couple Sacré est spécifique, chaque Personne humaine est unique. Et c'est cette unicité qui permet justement, lorsqu'elle est complètement reconnue et affirmée (individuation), de pouvoir gérer sans danger de désintégration l'adhésion en conscience collective.


Amitié,

steph



Revenir en haut Aller en bas
Les phénix



Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 24/06/1979
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Sam 14 Jan 2012, 18:59

Oui.

Merci pour cette réponse de l’Oiseau avec laquelle je me sens en totale résonance/tranquillité.

(Joli clin d’œil, Benoît !)


Ce genre de mise à jour est important car j’ai remarqué que, continuellement, en ce qui me concerne et aussi à la lecture d’autres témoignages/enseignements…nous avons des fulgurances, touchons des fragments de « Vérité » mais entremêlés de confusions/parasitages…
Pour cette raison, je trouve que tout enseignement partagé unilatéralement sans le support de la confrontation est délicat. L’être s’enfermant ainsi dans un clivage + ou – hermétique et enfermant, éventuellement, par la même occasion les autres.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Sam 14 Jan 2012, 19:17




Citation :

Les phénix:Ce genre de mise à jour est important car j’ai remarqué que, continuellement, en ce qui me concerne et aussi à la lecture d’autres témoignages/enseignements…nous avons des fulgurances, touchons des fragments de « Vérité » mais entremêlés de confusions/parasitages…
Pour cette raison, je trouve que tout enseignement partagé unilatéralement sans le support de la confrontation est délicat. L’être s’enfermant ainsi dans un clivage + ou – hermétique et enfermant, éventuellement, par la même occasion les autres.

Merci à vous , c 'était le pourquoi de l 'ouverture de ce post!
Merci Steph, merci benoît!
Je viens de faire part à Mr Dureau de vos réflexions...
belle soirée


Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Sam 14 Jan 2012, 21:32

Bonsoir Les phénix,
Bonsoir Sphinx,
Bonsoir à tous,

Je viens de lire le texte L’Eternel Présent de nos Vies Antérieures en entier et comme son titre l'indique ce n'est pas tant la question du nombre d'incarnations simultanées d'un seul individu (et pas d'un "couple") que Laurent Dureau y développe que la question des "vies antérieures et de ses répercussions simultanées sur notre présent".

Ce qui est donc différent car il comprend aussi un développement basé sur un karma spéculé !

Extrait :

Citation :
En notre monde de linéarité où le futur et le passé sont à l’œuvre, il nous est cependant difficile de comprendre comment il est possible de vivre en même temps, ici et maintenant, toutes nos vies antérieures qui, elles-mêmes, vivent leur propre linéarité individuelle.

Il semble donc y avoir un conflit de logique qui fait que l’on s’emmêle les crayons assez rapidement, surtout quand il faut comprendre que par notre attitude dans l’icité de cette vie, on modifie l’état d’être de nos vies antérieures ainsi que leurs futurs probables.


(...) nos vies antérieures correspondent aux autres parties de nous-mêmes qui expérimentent d’autres cours en même temps que nous. En effet, vous n’avez qu’un seul “Esprit” et qui ne vit que dans l’instant présent parce que son monde est ce qui est à l’intérieur du cercle, soit l’Eternel Présent. Il sait donc tout ce qui se passe à n’importe quel moment.

Comme il a vue sur l’ensemble de tous les acteurs, cela veut dire que si l’une des parties de lui-même, dans un Espace-Temps donné, n’arrive pas à avoir la moyenne, cela impactera automatiquement d’autres disciplines. Si en math vous trainez la patte, il y aura forcément un impact dans les sciences physiques. Idem si votre Français est catastrophique aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.

Bref, en tant que Particule d’Esprit incarnée, vous êtes en relation permanente avec tous les autres “moi” en temps réel, et ce n’est que lorsque vous bloquez sur un truc (par exemple vous ne comprenez rien à la physique parce que l’autre partie de vous-même en classe de math n’en branle pas une), que vous envoyez dans les tuyaux une énergie plutôt destructive.

En réaction, l’élève de math se braque et vous renvoie dans les cordes. Cela a pour conséquence immédiate un gros problème avec l’une de vos “vies antérieures” qui n’est, en fait, aucunement antérieure mais totalement dans votre présent. Dit autrement, si vous avez un problème avec le passé supposé et surtout inchangeable, c’est surtout votre état d’esprit de maintenant qu’il faut changer et non pleurer comme une madeleine parce que victime d’un passé injuste…

Ainsi, lorsque vous avez à faire avec une vie antérieure c’est que tout simplement vous êtes en communication avec elle ici et maintenant. Que ce soit un rappel, un flash venu dont on ne sait où, ou tout autre évènement intérieur, dites-vous bien que votre Soi Supérieur a autorisé la communication afin que vous en preniez conscience.

http://5d6d.fr/leternel-present-de-nos-vies-anterieures/
Revenir en haut Aller en bas
Les phénix



Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 24/06/1979
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Dim 15 Jan 2012, 01:09

Bonsoir.

Donc, merci Ambre et toute l'équipe pour l'ouverture de ce post.

-

Douceur,

en effet, l’axe principal de Laurent Dureau, à travers son article "l’Eternel Présent de nos Vies Antérieures" est la question des "vies antérieures et de ses répercussions simultanées sur notre présent". Là-dessus, je n’ai rien pointé du doigt…Tout comme la partie de son texte que tu mentionnes, précédemment.

Ce qui a été remis en cause se trouve dans l’autre partie du texte, dans cette parenthèse où il est question d’une croyance d’autres nous-mêmes incarnés en même temps au cours de cette vie relative ! En l’occurrence 7 autres nous-mêmes incarnés ici et maintenant sur la planète…


En fait, je ne comprends pas bien ce que tu souhaites signifier… ?
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Dim 15 Jan 2012, 16:18

Sphinx a écrit:
En somme, de ce qui précède, on peut facilement comprendre qu'une addiction est le résultat d'une partie de tension vitale non prise en charge par la conscience, et donc refoulée.

Afin que l'Etre immature conserve malgré tout son intégrité, malgré le fait qu'il soit désintégré par le refoulement, cette partie de tension non prise en charge par la conscience sera alors imposée à la conscience, donc sous forme addictive.

On comprend alors l'importance de ne pas refouler un refoulement, car l'addiction reste malgré tout l'accès privillégié pour la réintégration de la composante qu'elle "protège".

Lorsque toute la tension vitale est prise en charge en conscience, et ce forcément par une sexuation intégrale, il n'y a plus d'addictions.

Bonjour,

Concrètement, au sujet de cette tension (pour ainsi dire électrique), il m'est apparu selon mon vécu qu'elle a été prise en charge (et l'on parle également de charge électrique) par le centre du coeur, qui, en accueillant cette dite tension s'en est trouvé activé.

En effet, selon mon vécu et lors du baptème de feu, cette tension accrue qui est partie des profondeurs (chakra racine) s'est s'élancée jusqu'à pointer au centre du coeur, le percer pour s'engouffrer en lui et lui donner l'impulsion (électrique) qui l'a activé.

Et je vois un arc tendu et une flèche qui perce le coeur.

Dès lors que le centre du coeur est actif, on ne parle plus de refoulement de la tension, mais de prise en charge de celle ci par le chakra du coeur, entrainant donc une "nouvelle" dynamique qui n'est plus basée sur l'addiction/refoulement.


Citation :

Et bien, la cohérence dialectique permet de comprendre que l'addiction sexuée est ce qui façonne la sexualité que nous éprouvons dans la dualité. Cette sexualité addictive est donc le résultat d'un refoulement: le refoulement de la complémentarité sexuée.

A mon sens, dans la relation mère/bébé, il y a pour la Femme un aspect addictif de la même teneur.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Dim 15 Jan 2012, 17:41

De toute façon douceur,


l'extrait que tu cites est lui-même erroné, et présente un risque de désintégration de la Personne humaine.


Certes, le Soi est dans l'instant présent, et on pourrait en déduire qu'il aurait accès simultanément à toutes les époques. Mais...

Ce n'est pa le cas, car justement, pour qu'une identité du Soi puisse naître à elle-même de façon cohérente, il est crucial que les époques, clivées entre elles, se succèdent, et ne soient pas simultanées, même si le Soi peut les percevoir de façon instantanée.

C'est là que simultanéité et instantanéité doivent être bien compris séparément.

Ainsi, le cycle du Couple Sacré dans sa dynamique parfaite, possède une vitesse angulaire infinie, et cela implique que tous les points du cycle soient instantanés = inclus dans le même instant.

MAIS ... cela ne veut pas dire qu'ils soient pour autant simultanés, donc dépourvus de logique causale entre eux! Car si c'était le cas, il n'y aurait pas de cycle, justement. Donc pas de prise en charge de la tension, donc pas de vie.

Sans cycle, seule la morbidité règne.

Certes, l'instantanéité simule parfaitement la simultanéité, mais elle n'est pas comparable: l'instantanéité préserve la logique circulaire du cycle, la succesion des états du cycle, et c'est ce dont la vie a besoin pour s'affirmer.


Donc, un Soi qui aurait accès à toutes ses époques de façon simultanée... serait essentiellement morbide, sans possibilité de naissance à lui-même. Donc, il s'agit d'un pur potentiel, et rien de plus.

Un Soi ayant mis en oeuvre son potentiel de naissance a un accès instantané à toutes ses époques, mais pas un accès simultané: les époqes restent articulée par une successivité causale, et le temps apparent, dualiste, est ce qui force cette successivité causale, tant que le Soi n'a pas intégré sa propre cause-en-soi, en naissant à lui-même, et en maîtrisant alors la succession de ses époques lui-même.


Ce qui implique que les époques révolues sont effectivement révolues, et qu'on ne peut changer que le Présent. Par contre, comme ce Présent reste amalgamé avec les époques passées, qui interfèrent dans ce Présent, on peut résoudre DANS LE PRESENT, les problématiques non résolues (refoulements) du Passé et qui empiètent toujours dans ce Présent.

Il y a une seule incarnation pour une Personne humaine, et elle s'effectue uniquement dans le Présent, mais cette incarnation sera logiquement chargée des refoulements du Passé, de sorte qu'ils puissent être résolus dans le Présent, de sorte de libérer le Futur.

Tant que ce Futur n'est pas libéré par la naissance du Soi à lui-même, la successivité des époques est forcée par le temps dualiste apparent, car le cycle du Soi a besoin de cette successivité causale sans quoi sa cause-en-soi ne serait pas intégrable.


Amitié,

steph


Dernière édition par Sphinx le Dim 15 Jan 2012, 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Dim 15 Jan 2012, 17:53

Bonjour Les phénix,

Citation :
En fait, je ne comprends pas bien ce que tu souhaites signifier… ?
Tu as raison, je ne me suis pas expliquée.

J’ai remarqué que si tu n’avais relevé qu’une problématique dans le texte, il s’y trouvait pourtant plusieurs autres incohérences dont celle(s) que je relève dans l’encadré.

Laurent Dureau,

- premièrement, s’il parle de nos vies antérieures, brode surtout sur un karma spéculé, pensé, imaginé et donc pensée pouvoir être observé car :

Spéculé vient éthymologiquement du latin speculor (« observer »), lui même de specula (« mirador, tour d'observation »), dérivé de specio (« regarder »).

Penser avoir accès à nos vies antérieurs sous cette forme est un leurre.

La pensée - qu’elle soit pesée, réfléchie ou non, sous forme d’images, de flashs, ou non -, nous ignorons si elle provient vraiment de nous, si elle est nôtre ou pas et donc authentique ou pas (ou si elle provient d’une fréquence que nous avons capté, d’une induction ou injection subliminale, d’une entité extérieure à nous - mais avec quel dessein ? -, etc.).

Laurent Dureau canalise :
http://www.laurent.dureau.fr/2009/09/18/dis-laurent-comment-tu-captes-et-canalises/

Pour en revenir au thème, c’est la raison pour laquelle nos vies antérieurs nous sont restituées directement au travers de nos corps physique comme subtils - grâce aux réveils de tous nos ADN endormis - et ce, SANS le support d’images, de pensées et/ou paroles canalisées. Autrement dit, les vies antérieures se (re)vivent « exclusivement physiquement et de manière totalement consciente » - et pas sous la forme de symptômes et d’un corps malade ce qui signifierait qu’il y a « anomalie » dans les ADN, ce qui n'est lors de la restitution de nos mémoires ancestrales.

- deuxièmement, s’il parle du couple (seulement) dans l’article « Couple et Célibat : la Vérité » (les dames, pour reprendre son expression, lui sont « devenus d’une fadeur pas possible » après avoir eu son premier flash), il semble ne pas savoir que nos vies antérieures ne sont pas vécues « individuellement » non plus mais qu’elles aussi, sont couplées à notre Jumeau/Flamme Jumelle.

Il y a donc lien entre nos vies antérieures et celle de notre Jumeau. Tout, comme il y a un rapport évident entre nos vies antérieures Jumeau/Jumelle et celles de nos autres Ames Soeurs couplées.

Ce n’est pas sans raison que l’on emploi communément le nom de « Famille d’Âme », ce qui sous-entend qu’il y a bien « Arbre de Conscience Généalogique » commun, verticale.

D'ailleurs, lorsque l’on en vient à croiser une véritable - non spéculée - Âme Soeur, il est indéniable que des « parallèles » apparaissent entre notre vie et celle de cette autre Âme Soeur.

Tout comme il y a des signes/traits communs avec notre Jumeau pouvant aller jusqu’á la même apparence physique (même couleurs yeux, cheveux jusqu’á la taille comprise malgré le fait d’être né de parents biologiques différents voire dans un autre pays, etc.), le même parcours/évolution, le même chemin de vie astrologique, les mêmes expériences dans la matière au même moment. Tout cela étant bien entendu vérifiable.
Revenir en haut Aller en bas
Grok



Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 206
Date de naissance : 31/12/1975
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   Dim 15 Jan 2012, 17:56

MyrÂme a écrit:
(...)
En effet, selon mon vécu et lors du baptème de feu, cette tension accrue qui est partie des profondeurs (chakra racine) s'est s'élancée jusqu'à pointer au centre du coeur, le percer pour s'engouffrer en lui et lui donner l'impulsion (électrique) qui l'a activé.
(...)
...Éveil kundalini du bassin ?...

>>> [ thématique "Les 3 kundalinis" (bassin, cœur, tête) ?...]

Pour ce qui est de l'expérience qui m'est survenue, démarrage au Cœur, sans venir ni du bassin ni de la tête, et pas de transperçage de chakra(s), ni provenance depuis un chakra ("centre Cœur" "chakra du cœur"). Démarrage survenu, processus en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couple et Célibat : la Vérité!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Couple et Célibat : la Vérité!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vérité sur Mahomet
» Le jour ou la vérité éclata
» Vérités sur les maladies émergentes : Et si c'était les métaux lourds ?
» Toute la vérité sur la parole de dieu !!!
» Célibat consacré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: