ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Pour en finir avec l'amour (sexe, mensonges et idéaux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 56
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Pour en finir avec l'amour (sexe, mensonges et idéaux)   Mer 26 Déc 2012, 13:17



Sur la quasi totalité des sites se disant à vocation spirituelle on pale d'amour. Encore faudrait-il s'entendre sur ce qu'est l'amour. Selon un point de vue largement consensuel, pour faire simple l'amour serait un élan désintéressé d'affection visant le bonheur d'autrui.

Il convient de déterminer le point de départ du sentiment induisant l'amour, d'en clarifier la cause comme le but. Et il convient aussi de le rappeler : nous sommes dans une densité où le vivant évolue dans la prédation énergétique, et que le don sans contre-partie est une surtout une construction psychique.

Si nous « aimons » une personne (dans le sens large) alors que la la joie est absente en nous, nous exerçons une prédation énergétique. Dans ce cas, le sentiment d'amour sert surtout à combler le vide en nous, c'est à dire qu'il est l'inverse de la définition de l'amour. Cela rejoint le point de vue cosmogonique (Laura Knight) visant à réduire l'amour à la contrepartie équilibrante du coté sombre de l'involution. Selon ce concept, plus on dispenserait d'amour, plus on renforcerait le coté sombre. Ainsi, tout l'amour dispensé sur Terre, dans le but par exemple de la faire ascensionner, ne ferait en fait que renforcer le coté involutif propre à la figer en 3D.

Il faut reconnaître que la psycho moderne dans sa limitation (car elle sépare l'individu du tout) a quand même bien détaillé ce mécanisme de dépendance. Si la personne est en vide de joie, ce qu'elle prendra pour un sentiment d'amour ne sera en réalité qu'un sentiment de possession. Sphinx sur ce site Antahkarana explique cela en détail.

Cependant un personne peux très bien être dans un phase dépressive et pourtant avoir subitement un élan d'amour correspondant à la définition usuelle. Rien d'étonnant, car au milieu de son absence de joie, ou plutôt auto-refermée sous sa carapace dramatique, elle peut en un instant ressentir une poussée lumineuse venant directement de sa divinité. Elle remarquera à ce moment comment cet élan ignore royalement le coté sombre de sa personnalité. C'est la divinité perçue dans l'instant, dans le non temps (Eckhart TOLLE). L 'Amour vient du plus profond et n'a même pas besoin de tout transcender, car il Est simplement. Cet Amour avec un grand « A » ne se défini pas vraiment, car il n'en a pas besoin vu qu'il est en chacun de nous, et qu'Il est au delà du sentiment, puisque c'est le Père des sentiments.

Donc d'un coté nous avons un amour équilibrant du vide, et de l'autre un Amour qui n'a que faire du déséquilibre de notre Univers, puisqu'il est Lui même l'instigateur de ce déséquilibre. L'Amour Est Pacificateur, Il voit simplement les antagonismes et les inspire.

Lorsque vous appelez la Lumière sur le Monde (en réalité elle y est déjà) examinez la cause qui pousse à cet appel et soyez dans la joie afin de ne pas renforcer le coté sombre. Attention, se mentir en se croyant dans la joie alors qu'on y est pas induit des difficultés dans la vie. Enfin, c'est quand même un début de joie, car nous devenons ce que nous pensons être en accord avec notre cœur.

Aujourd'hui, le mot est pesé, il convient de puiser directement à notre Source Intérieure. car les énergies habituelles dans cette dimension risquent fortement d'être « infiltrées ». Vous serez ainsi le « haut parleur » de la Partie Lumineuse de vos frères qui purgent le coté sombre en allant jusqu'au bout d'eux-même et du drame... pour nous aussi !

Et le sexe dans tout cela ? Tout ou presque à déjà été dit à ce sujet, et je ne vois rien à y rajouter pour le moment. Et si vous m'en voulez d'avoir utilisé ce petit mot accrocheur utilisé dans le sujet, tant mieux !

Car si elle aide parfois à la libération, il y a beaucoup de prédation dans l'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 56
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Pour en finir avec l'amour (sexe, mensonges et idéaux)   Mer 26 Déc 2012, 14:32

Concernant la conception de l'Univers à partir du point de vue de notre densité.

L'équilibre de la partie sombre par la partie lumineuse ne se fait pas quantitativement ou qualitativement. Elle pourrait se faire aussi en volonté, selon la tension induite par l'expansion de la création. En se projetant, et en vivant dans sa propre projection, "l'antérieur déséquilibré" devenant sans intéret disparait et n'a donc pas besoin de contre-partie équilibrante.

Donc un déséquilibre causé par un coté sombre pourrait très bien se voir réduire par une projection dans un autre univers. Et cette projection n'aurait même pas besoin d'être positive, il lui suffirait simplement d'exister pour causer la disparition du déséquilibre antérieur.

L'Amour a ceci de particulier c'est qu'il tend vers le non-temps. Et hors du temps le concept de déséquilibre devient difficilement concevable.

Un Univers où tout se recycle est une conception temporelle. Les lois de la création reflètent la limitation de la conception de ces lois. Si la conception (concepteur) évolue, les lois évolueront aussi.

Etre dans l'Amour ce n'est pas seulement être en accord avec les lois actuelles de la création, c'est aussi de transformer, de participer à la création de nouveaux Univers et de nouvelles lois.

L'Amour est projection dans le nouveau. L'involution dans son cheminement à cela d'intéressant c'est qu'elle tend vers une barrière bien défini, vers un point fini. Enfin, normalement, car rien ne dit qu'au delà du "rien" il n'y ait pas un autre "rien", car le rien semblerait être bien plus un concept qu'autre chose.

L'Amour "évolutif" est plus intéressant car il induit plus de diversités, et justement cette diversités n'est-elle pas le fruit de la ramification des différents aspects de la Manifestation ?

Donc au final, la Joie, c'est apprécier un choix, celui de savoir le clivage possible sans le mettre pleinement en oeuvre, celui de se contempler sans limite dans l'Amour.

Ahhhh, j'étais un peu fatigué après la rédaction de mon précédent message, et maintenant je me sens bien mieux, lol.

Amitiés.






Revenir en haut Aller en bas
Valide



Féminin
Capricorne Buffle
Nombre de messages : 11
Date de naissance : 01/01/1950
Age : 67
Localisation : France
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Pour en finir avec l'amour (sexe, mensonges et idéaux)   Sam 09 Fév 2013, 13:40

on a évalué généralement l'amour à son propre niveau de conscience... C'était consacré à l'aventure et à la force égotique.

Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/lumieresurlavraievieendieu
 
Pour en finir avec l'amour (sexe, mensonges et idéaux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La méthode simple pour en finir avec la cigarette - Allen Carr
» Brighelli : pour en finir avec la culture de l'excuse
» Pour en finir avec la laïcité
» [C2i2e] TICE : pour en finir avec l'Ecole de la République ?
» Pour en finir avec le gène ..de la dépression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: