ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sang ne circule pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Le sang ne circule pas !    Ven 28 Déc 2012, 10:09




""Les Égyptiens avaient identifié le sang comme source de vie et siège de l'âme.""

LE SANG : RÉVÉLATIONS



Citation :
En introduction, juste une question :

À quelle vitesse, en mètres par heure, circule le sang dans votre corps ?

200 mètres par heure ? Plus, moins ?

Un article trouvé au hasard sur le net donne une vitesse assez universellement admise de 720 mètres par heure.

En écoutant ce que dit le Dr Bernard Vial (médecin homéopathe à Montpellier) dans ces deux vidéos, vous aurez la réponse et les explications qui vont avec. Le Dr Vial travaille sur le sang depuis 40 ans et ce qu'il dit est toujours révolutionnaire, car la médecine "officielle" n'ébruite bien sûr pas le résultat de ses recherches (à l'instar de celles du Dr Hamer, par exemple), car elles vont à l'encontre du lobby pharmaco-chimique.


Le sang ne circule pas ! Une révolution dans le domaine médical.

Mesure de la vitesse, diamètre des cellules sanguines, stagnation, contresens, milieu sous pression...

Les arguments scientifiques en faveur de la non-circulation du sang sont bien réels. Mais, s’il ne circule pas, le sang reste un canal de communication essentiel !

Après 30 ans de recherche, Bernard Vial affirme que le sang véhicule notre inconscient émotionnel. Traversé d’ondes de pression, de molécules d’oxygène et par plus de 500 protéines distinctes, le milieu sanguin offre un autre mode de communication via les protéines qu’il contient. Organe méconnu de la transmission de l’affect, le sang joue ainsi un rôle central dans la médecine affective.

« Faire le portrait des protéines du sang, c’est faire le portrait de l’inconscient affectif », Dr Bernard Vial

- Le concept expliqué de la médecine affective, une vision scientifique à l’avant-garde des relations corps-esprit, conjuguant physiologie, biologie moléculaire et sciences du traitement de l’information

- Organe par organe, découvrez l’implication concrète du sang dans cette nouvelle médecine

- une révision des dogmes conventionnels touchant au sang, à l’inconscient biologique et la synthèse des protéines associées à nos émotions


Citation :
Voilà les deux vidéos que je vous recommande chaleureusement : LE SANG RÉVÉLATEUR DE NOTRE INCONSCIENT, filmées lors de la sortie du livre du Dr Vial en janvier 2012.
Article source http://bistrobarblog.blogspot.be/2012/12/le-sang-revelations.html
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Transfusions sanguines inutiles   Mar 05 Fév 2013, 17:15

Santé - Découverte - Transfusions sanguines inutiles


Transfusions sanguines à risque

santé - 01/12/2007 par Marie-Laure Moinet dans mensuel n°414 à la page 23

Le sang se conserve mal. Deux études américaines montrent que les globules rouges perdent en quelques heures 80 % d'un composé favorisant l'oxygénation des tissus.

Certaines personnes transfusées présentent un risque accru d'infarctus et d'accidents cardio-vasculaires. Et ce, malgré la remontée de leur taux d'hémoglobine, cette molécule des globules rouges qui transporte l'oxygène dans le sang et le délivre aux tissus. Deux équipes américaines de l'université de Durham imputent cet effet à une chute du débit sanguin dans les artères coronaires et en précisent le mécanisme : les globules rouges stockés dans les poches de transfusion perdent de la nitrosohémoglobine ou SNO-Hb, une hémoglobine dont la partie protéique a fixé de l'oxyde nitrique. Or cette molécule régule le tonus vasculaire. En particulier, lorsque la pression en oxygène chute, la SNO-Hb libère son oxyde nitrique. Lequel provoque la dilatation des vaisseaux, et donc une meilleure oxygénation des tissus.

L'équipe de Timothy McMahon a suivi l'évolution du taux de nitrosohémoglobine dans les globules rouges depuis leur prélèvement sur quinze volontaires jusqu'à leur concentration et tout au long de leur stockage dans des poches de transfusion [1]. Résultat, ce taux est divisé par 5,4 au bout de trois heures seulement ! Jonathan Stamler et ses collègues ont, quant à eux, mis en évidence le parallélisme entre la teneur en nitrosohémoglobine des globules rouges extraits des poches de transfusion, et leur activité vasodilatatrice in vitro [2]. Mieux, l'injection d'oxyde nitrique restaure la capacité vasodilatatrice des cellules sanguines in vitro et in vivo chez le chien. Reste à vérifier la portée de ces résultats chez l'homme.

Faut-il pour autant craindre les transfusions ? Pour André Lienhart, qui dirige le service d'anesthésie-réanimation de l'hôpital Saint-Antoine, la réponse est non. « Les effets indésirables tuent dix fois moins que le retard de transfusion, à l'origine en France d'une centaine de décès annuels. En outre, chez les patients atteints d'athérome coronarien, les risques d'anémie sont incomparablement supérieurs à ceux de la transfusion. »

Par Marie-Laure Moinet

http://www.larecherche.fr/actualite/sante/transfusions-sanguines-a-risque-01-12-2007-68829
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'eau de Quinton   Mar 05 Fév 2013, 18:28

L'eau de Quinton, comment remplacer la transfusion sanguine ?
Les mille vertus de l'eau de mer Quinton



Le Dr François Epineuze explique une méthode peu chère, rapide et durable pour la plupart des problèmes de colonne vertébrale : Le sérum ou plasma de Quinton.

En boisson, injection, et même transfusion, le plasma de Quinton prévient, soigne et guérit...

Le plasma de Quinton est un extrait d'eau de mer préservé et dilué avec de l'eau de source, en mesure de renforcer la santé et l'immunité cellulaire chez l’être humain.

René Quinton découvre que la structure du sang humain et du sang animal est très proche de la structure de l’eau de MER.

Expérience : Il « vide » de son sang son chien malade du cancer (n’en ayant plus que pour quelques jours) et le remplace par de l’eau de mer. Non seulement, le chien « ressuscita » mais il guérit totalement. Donc cette eau est aussi « curative ».


Citation :
René Quinton - Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Quinton

Le plasma de quinton - le remplacement du sang par de l'eau de mer ...
http://www.zen-blogs.com/fr/quinton.php

le plasma de quinton - le remplacement du sang par de l'eau de mer ...
http://www.zen-blogs.com/fr/quinton.php

Lien de téléchargement direct en FLV:
http://s3.amazonaws.com/mogulus-user-files/chv2contrelapenseeunique2/2009/03/22/8be65465-f39e-4218-9dbe-f3351fdec6d7.flv

Mon blog : http://tenfiotenwo.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Hémorragie et transfusion : le cas des Témoins de Jéhovah   Mar 05 Fév 2013, 18:35

Revue Médicale Suisse N° 88 publiée le 22/11/2006

Citation :
Hémorragie et transfusion : le cas des Témoins de Jéhovah
Article de P.-G. Chassot C. Kern P. Ravussin

La prise en charge de patients Témoins de Jéhovah est un défi particulier pour le chirurgien, l’anesthésiste et le réanimateur. Elle est basée sur un contrat thérapeutique établi à l’avance et spécifiant les engagements de chacun. Elle réclame tout le savoir-faire des soignants pour minimiser les pertes sanguines et pour assurer un transport d’oxygène adéquat dans une situation d’anémie aiguë. Elle exige de tout mettre en œuvre pour respecter l’autonomie du patient, y compris la recherche de collègues prêts à assumer la décision de ne pas transfuser quoiqu’il arrive. Elle demande surtout à tout le personnel soignant de respecter un ordre de valeur souvent en contradiction avec le sien. Elle implique de ne pas juger les valeurs qu’on ne partage pas et de lutter, y compris contre soi-même, pour la liberté de pensée de chacun... comme le faisait Voltaire dans ce mot célèbre : «Je ne suis point d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire».
introduction

Groupement fondé dans les années 1870 en Pennsylvanie (Etats-Unis), les Témoins de Jéhovah s'attachent à une lecture rigoureuse et à une étude minutieuse de la Bible. Le concept central de leur foi est l'enseignement du Royaume de Dieu tel qu'il est décrit dans cette dernière ; cette parole, fondamentalement juste, est un guide pour tous les aspects de la vie. La parole de Dieu est l'autorité absolue ; elle est prioritaire sur toutes les règles humaines. Ce qui concerne les aspects de la transfusion est dans le Lévitique et le Deutéronome : «Nul d'entre vous ne devra consommer du sang».

Les possibilités offertes par la médecine ayant évolué, l'attitude des Témoins de Jéhovah s'est modifiée ces dernières années. Leur position actuelle est de refuser les composants majeurs du sang :1 érythrocytes, sang complet, leucocytes, plaquettes et plasma (PFC par exemple). La Bible ne fournissant aucune indication concernant les fractions protéiques et les techniques d'épargne sanguine, leur acceptation est laissée au libre choix du croyant (tableau 1). La Tour de Garde (Watchtower), journal officiel des Témoins de Jéhovah, a publié pour la première fois le 15 juin 2004 la liste des composants du sang et des techniques d'épargne sanguine qui peuvent faire l'objet d'une décision personnelle. Ceci concerne la récupération sanguine, l'hémodilution normovolémique, la plasmaphérèse et l'administration de certains composés qui sont appelés mineurs, et considérés comme simplement véhiculés dans le sang (albumine, immunoglobulines, vaccins, facteurs de coagulation, etc.). Les fractions protéiques isolées sont acceptées si elles sont obtenues par génie génétique.


Suite : http://titan.medhyg.ch/mh/formation/article.php3?sid=31805
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le sang ne circule pas !    Mer 08 Oct 2014, 08:41


L'analyse de sang, un examen utile et fiable ???

Hélios a écrit:
Quand on prélève du sang, on le prend d'une veine, et non d'une artère. Les autorités médicales nous disent que les artères apportent des nutriments et de l'oxygène aux cellules du corps et que les veines renvoient le sang, appauvri en oxygène et chargé de déchets, aux poumons pour son oxygénation et aux organes de détoxification pour le nettoyer. Cela a trois conséquences immédiates.

Tous les nutriments testés de notre sang nous montreront un niveau après que les cellules auront prélevé ce qu'elles réclament. Lorsque nous nous retrouvons avec des taux élevés, cela veut dire que les cellules n'auront pris que très peu et avec des taux bas qu'elles auront été complètement satisfaites. Il n'y a aucun moyen de déterminer par ce test si l'organisme manque ou non de ces nutriments simplement parce que les cellules auront pris tout ce qui leur est nécessaire. C'est comme trouver des assiettes vides sur une table et conclure que les gens ont faim ;

Quand nous trouvons des niveaux élevés de déchets nous décidons qu'un organe ne fait pas son boulot correctement. Pourtant les veines sont supposées éliminer les déchets des cellules et quand les organes travaillent beaucoup ils produiront davantage de déchets. Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne travaillent pas bien ; cela veut dire en réalité que les cellules sont capables de bien faire leur boulot. C'est comme trouver qu'une usine produit un gros paquet de déchets et décider sur cette base qu'elle fonctionne mal.

Les taux d'hormones qu'on trouve dans tel échantillon de sang ne correspondent pas à la quantité d'hormones qui viennent des glandes et qui est amenée aux cellules dans un but de fonctionnement. Non, c'est du sang qui repart des cellules après qu'elles se soient activées. En d'autres mots, la quantité d'hormones trouvée dans cet échantillon de sang suggère un nombre d'hormones que les cellules ont produites elles-mêmes. Ces hormones proviennent directement des cellules car c'est de là que provient le sang via les capillaires.

Quelle est la raison de ce monde qui semble sens dessus dessous ?
Traduction suite et source sur BBB
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sang ne circule pas !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sang ne circule pas !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le diable et le sang
» Le sang du christ un roman qui m'a choquée
» Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, commentaire du jour "Le pain des anges,..."
» Juillet : Mois du Très Précieux Sang de Jésus
» Sang desséché, corne broyée... pour les fruits et légumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Santé-Soins holistiques...-
Sauter vers: